Libellé préféré : urgentologie;

Synonyme CISMeF : médecine d'urgence; médecine urgence;

vrai Meta (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Attitude des médecins urgentistes face aux patients suivis pour un cancer solide se présentant aux urgences avec une défaillance d'organe
http://www.sudoc.fr/252348435
Introduction : Evaluation de la collégialité dans l'orientation des patients suivis pour une néoplasie solide se présentant aux urgences avec une défaillance d'organe. Matériel et Méthodes : Etude rétrospective monocentrique de 2015 à 2019, incluant 73 patients suivis pour un cancer pulmonaire, rénal ou mélanome accessible à une prise en charge oncologique et présentant une défaillance d'organe aux urgences. Résultats : 84% des patients ont bénéficié de l'avis d'un oncologue et/ou d'un réanimateur. Notre étude ne permet pas d'identifier de différence significative entre les patients admis en soins intensifs et ceux en médecine conventionnelle. Discussion : Certaines informations conditionnant la décision d'orientation des patients sont peu renseignées dans les dossiers informatisés notamment concernant l'état général et le pronostic oncologique.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Médecins
tumeurs de la face
médecine d'urgence
Face
Cancer
a comme patient
Cancer
Organismes
posture
urgences
attitude
Médecins
partie d'un organe
tumeur maligne, sai
Organismes
cancer
défaillance
Organisme
continuité des soins
médecins
face
tumeurs
organismes

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévenir la solitude des jeunes adultes en contexte de pandémie
Contexte d’urgence sanitaire lié à la COVID-19.
https://www.inspq.qc.ca/publications/3104-solitude-jeunes-adultes-pandemie-covid19
Les jeunes adultes seraient plus nombreux en proportion que leurs aînés à ressentir de la solitude depuis le début de la pandémie. Cette situation risque d’affecter le bien-être et la santé de ce groupe de la population. Les étudiants et les jeunes adultes provenant de milieux socioéconomiques plus défavorisés seraient particulièrement touchés.
2021
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
rapport
enfants majeurs
solitude
Adulte
prévenance
Jeune adulte
pandémies
urgences
Adulte
adulte
jeune adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations provisoires pour l’utilisation du vaccin anti-COVID-19 Pfizer-BioNTech, BNT162b2, en vertu du protocole OMS d’autorisation d’utilisation d’urgence
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/338848/WHO-2019-nCoV-vaccines-SAGE_recommendation-BNT162b2-2021.1-fre.pdf
La pandémie de COVID-19 a causé une morbidité et une mortalité importantes dans le monde entier, ainsi que des perturbations sociales, éducatives et économiques majeures. Il existe un besoin mondial urgent de vaccins efficaces et sans danger. Le 31 décembre 2020, l’OMS a autorisé le vaccin à ARNm anti-COVID-19 BNT162b2 pour une utilisation d’urgence, faisant du vaccin Pfizer-BioNTech le premier vaccin à recevoir une validation d’urgence de l’OMS depuis le début de l’épidémie il y a un an. Le protocole OMS d’autorisation d’utilisation d’urgence (EUL) est une procédure basée sur les risques pour évaluer et autoriser des vaccins, des médicaments et des produits de diagnostic in vitro non homologués dans le but d’accélérer la disponibilité de ces produits pour les populations touchées par une urgence de santé publique.
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique
Vaccins
Vaccine
urgences
vaccination
utilisation hors indication
Vaccination
vaccin contre la COVID-19
vaccination; médication préventive
vaccin
vaccins
COVID-19
Vaccine
COVID-19
Organisation Mondiale de la Santé
vaccination
COVID-19
vaccine
vaccins antiviraux
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Projet de loi autorisant la prorogation de l'état d'urgence sanitaire et reportant la date de caducité des régimes institués pour faire face à la crise sanitaire
Rapport n 299
http://www.senat.fr/rap/l20-299/l20-299.html
UNE SITUATION SANITAIRE QUI DEMEURE PRÉOCCUPANTE ET JUSTIFIE LE MAINTIEN DE MESURES D'EXCEPTION Les mois passent et se ressemblent trop. Après la flambée épidémique de la fin de l'hiver et du printemps 2020, puis l'accalmie constatée au cours de l'été, une nouvelle augmentation du nombre de cas d'infection par le coronavirus SARS-CoV-2 et le risque de saturation du système hospitalier avaient conduit le Gouvernement, par décret du 14 octobre 20201(*), à remettre en application le régime de l'état d'urgence sanitaire, créé par la loi du 23 mars 20202(*) et qui confère aux autorités de l'État des prérogatives exorbitantes du droit commun, fortement attentatoires aux libertés individuelles et publiques, pour tenter d'enrayer cette progression. Par la loi du 14 novembre 20203(*), le Parlement en avait autorisé la prorogation jusqu'au 16 février 2021, tout en prévoyant que le régime de sortie de l'état d'urgence sanitaire, créé par la loi du 9 juillet 20204(*), resterait en vigueur jusqu'au 1er avril 2021.
2021
false
false
false
Le Sénat
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
rapport
régime
état de santé
Loi
urgences
Face
crise
jurisprudence
face

---
N2-AUTOINDEXEE
La prise en charge d’urgence du patient pédiatrique en état de mal épileptique convulsif
https://www.cps.ca/fr/documents/position/la-prise-en-charge-durgence-du-patient-pediatrique-en-etat-de-mal-epileptique-convulsif
Les présentes lignes directrices portent sur la prise en charge d’urgence de l’état de mal épileptique convulsif chez les nourrissons âgés de plus d’un mois et les enfants. Elles remplacent un document de principes publié en 2011 et comprennent un nouvel algorithme thérapeutique, de même qu’un tableau des médicaments recommandés en fonction de nouvelles données probantes qui reflètent l’évolution de la pratique clinique des quelques dernières années. Le présent document de principes souligne l’importance d’un traitement pharmacologique rapide de l’état de mal épileptique convulsif et contient des conseils relativement à la démarche diagnostique et aux soins de soutien.
2021
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
Convulsions
Urgences
Pédiatres
état de grand mal
traitement d'urgence
pédiatre
Etat de mal épileptique
prise en charge personnalisée du patient
a comme patient
pédiatrie
épilepsie
Convulsion
état de mal épileptique
crises épileptiques
urgences

---
N3-AUTOINDEXEE
Projet de loi autorisant la prorogation de l'état d'urgence sanitaire et reportant la date de caducité des régimes institués pour faire face à la crise sanitaire
Rapport n 336
http://www.senat.fr/rap/l20-336/l20-336.html
L'Assemblée nationale et le Sénat sont tombés d'accord, en première lecture, pour proroger le régime général de l'état d'urgence sanitaire, tel qu'il est défini par le code de la santé publique, jusqu'au 31 décembre 2021, comme le demandait le Gouvernement. Même si l'état d'urgence sanitaire aujourd'hui en vigueur (depuis le 17 octobre 20202(*)) n'est pas prolongé jusque-là, il est nécessaire, dans le contexte d'incertitude où nous sommes, qu'il puisse être remis en application en cas de besoin jusqu'à la fin de l'année.
2021
false
false
false
Le Sénat
France
rapport
état de santé
Face
Anhidrose
crise
rapport albumine/globuline
urgences
régime
Loi
rapport de recherche
face
jurisprudence

---
N3-AUTOINDEXEE
Caractéristiques cliniques, prise en charge et pronostic des patients admis en réanimation pour un syndrome de sevrage alcoolique
http://www.sudoc.fr/25252666X
Le syndrome de sevrage alcoolique est une situation fréquente chez les patients hospitalisés, qui peut nécessiter une admission en réanimation. Nous avons analysé 204 patients admis en réanimation pour un syndrome de sevrage alcoolique. Il s'agissait majoritairement d'hommes jeunes, ayant peu de comorbidités et principalement admis pour un sepsis, des troubles de la vigilance ou des convulsions. Un patient sur 2 a eu une évolution défavorable, définie par la mortalité hospitalière, une ventilation mécanique 7 jours ou un séjour en réanimation 7 jours. La mortalité en réanimation de ces patients était de 11,2%. En analyse multivariée, l'admission pour convulsions était un facteur protecteur (OR 0,14 ; IC 95% 0,026-0,80, p 0,026), tandis que la présence de défaillances d'organes était prédictive d'une évolution défavorable (SOFA : OR 1,18 ; IC 95 1,05-1,32, p 0,005).
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Alcoolisme
alcools
pronostic
alcoolisme
Alcoolisme
pronostic
alcool éthylique
sevrage
alcoolisme
réanimation
syndrome de sevrage
alcoolisme
prise en charge personnalisée du patient
Alcoolisme
alcool
Alcooliques
Syndrome de sevrage
a comme patient
alcool
alcooliques

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide de procédures techniques Soins intensifs et urgence SARS-CoV-2 (COVID-19)
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002913/
Le Guide de procédures techniques Soins intensifs et Urgence SARS-CoV-2 (COVID-19) et ses annexes sont destinés aux centres québécois susceptibles de prendre en charge des patients de soins critiques atteints ou suspectés porteurs d'une infection à la COVID-19. Ils sont le fruit d'un travail de collaboration entre des experts provenant de la communauté des soins intensifs adultes et pédiatriques représentant les quatre universités québécoises.
2021
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
services des urgences médicales
Techniques
Soins intensifs
Soins d'urgence
Soins de réanimation
Techniques
Techniques
procédure
Directives
Techniques
méthodes
Procédures
virus du SRAS
précis
directives
précis
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Trousse de médicaments d'urgence en résidence privée pour ainés (RPA) et en ressources intermédiaires (RI)
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002914/
Cette directive vise à rendre disponible une trousse de médicaments d’urgence en résidence privée pour ainés (RPA) et en ressources intermédiaires (RI) selon une évaluation du besoin clinique par le chef du département de pharmacie, en conformité avec l’arrêté numéro 2021-003 du ministre de la Santé et des Services sociaux en date du 21 janvier 2021 et le guide d’application de l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ) (en annexes). La mesure doit permettre d’assurer des soins pharmaceutiques sécuritaires et de qualité dans les milieux concernés, particulièrement dans un contexte de soins palliatifs.
2021
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
RPA
RPA
Médicaments
médicament
urgences
Ressources
ressources en santé
préparations pharmaceutiques
Directives
directives
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Lignes directrices de la FMH pour le domaine du sauvetage en Suisse
https://bullmed.ch/article/doi/bms.2021.19573
Fruit d’une alliance entre les sociétés de discipline médicale, le Forum Urgence de la FMH s’engage pour une optimisation de la prise en charge des urgences médicales en Suisse. Ses efforts portent principalement sur la redéfinition du rôle des médecins de premier recours dans les soins ambulatoires urgents, sur l’amélioration de la chaîne de sauvetage et sur les services de secours professionnels.
2021
false
false
false
Bulletin des médecins suisses
Suisse
article de périodique
Suisse
intervention de sauvetage

---
N2-AUTOINDEXEE
Directive sur les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI) destinées aux ressources d'hébergement d'urgence en itinérance (RHU) et aux ressources d'hébergement communautaires ou privées offrant de l'hébergement en dépendance (RHD)
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002927/
Compte tenu de la situation épidémiologique au Québec et afin de limiter la propagation de la COVID-19, vous trouverez les mesures PCI à appliquer dans les RHU et dans les RHD au Québec.
2021
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
Directives
dépendance
urgences
Prévention des infections
Mesures
ressources en santé
poids et mesures
Comportement toxicomaniaque
maladie infectieuse
logement
Ressources
Infection
émigration et immigration
directives
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Prorogation de l’état d’urgence sanitaire
Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 8 janvier 2021
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_8_janvier_2021.pdf
La loi n 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de COVID-19 a institué l’état d’urgence sanitaire en France. Cet état d’exception a notamment permis d’avoir recours à un confinement strict sur l’ensemble du territoire national, à des restrictions de déplacement et à la fermeture de lieux publics. Il a aussi permis d’encadrer les mesures de quarantaine et d’isolement, notamment pour les personnes entrant sur le territoire national, tout particulièrement dans les territoires d’Outre-mer. La loi n 2020-546 du 11 mai 2020 a prorogé l’état d’urgence sanitaire et complété ses dispositions.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
Assistance
état de santé
urgences
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Directives services d'urgence
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002915/
Cet envoi contient une mise à jour des directives cliniques spécifiques aux services d’urgence dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. Vous trouverez ci-joint l’Outil décisionnel pour l’infirmière au triage de l’urgence (Annexe 2), qui a été mis à jour à la suite de la publication de nouveaux critères de dépistage par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Veuillez également prendre note que l’Annexe 1 (Critères suspicion maladie infectieuse COVID-19 – DGAPUAC) a été archivée.
2021
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
Urgences
Directives
service hospitalier d'urgences
urgences
directives
pandémies

---
N1-VALIDE
Lignes directrices pour le transport de patients dans le cadre de la deuxième vague épidémique de Covid-19
https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=14743
Recommandations d'organisation du transport de patients et de protection pour les ambulanciers et personnels
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
recommandation professionnelle
ambulances
infections à coronavirus
COVID-19
pandémies
pneumopathie virale
techniciens médicaux des services d'urgence
transport sanitaire
gestion des soins aux patients
Équipement de protection individuelle
masques
vêtements de protection
gants de protection
désinfection des mains
désinfection
test diagnostique de la COVID-19
infections à coronavirus
techniques de laboratoire clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Efficacité du massage sur la prise en charge de la douleur en réanimation : revue de littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03111676
Durant leurs séjours en unité de réanimation, de nombreux patients se retrouvent confrontés à une expérience majeure de la douleur. Cette douleur est un facteur de risque important pour l’état tant physique que psychique. Le massage pourrait être une technique thérapeutique intéressante pour limiter l’impact et l’intensité de cette douleur.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Littérature
massage
réanimation
massage
littérature de revue comme sujet
douleur
gestion de la douleur
Douleur

---
N3-AUTOINDEXEE
Collaboration entre la police, le ministère public et les hôpitaux - Principes déontologiques
https://ordomedic.be/fr/avis/deontologie/secret-professionnel/samenwerking-tussen-de-politie-het-openbaar-ministerie-en-de-ziekenhuizen-deontologische-beginselen
Dans le cadre du fonctionnement de l'hôpital, les médecins et les institutions hospitalières visent une autre finalité que les services de police et les parquets : alors que les premiers ont pour but de dispenser des soins de qualité à tout patient qui se présente à l'hôpital, les seconds ont pour tâche de garantir la sécurité de la société et de faire des constatations objectives pour faciliter par la suite la découverte de la vérité judiciaire. Cependant, ces deux groupes d'intervenants sont régulièrement en contact et la situation les oblige à collaborer, nonobstant leurs objectifs et normes souvent divergents. Ainsi, le médecin est tenu au secret professionnel, alors que la police, dans le cadre d'une enquête, tente de recueillir autant d'informations que possible sur un potentiel auteur ou sur une victime. D'autres droits fondamentaux, comme le droit aux soins et le droit de la défense, restent d'application.
2020
Ordre des médecins [belge]
Belgique
rapport
comportement coopératif
Déontologie
hôpital public
éthique basée sur les principes
déontologie
hôpitaux publics
politique (principe)
police

---
N2-AUTOINDEXEE
Appels d'urgence et levée de l'anonymat
https://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg37
Le Comité éthique et cancer estime que, dans le contexte d’une écoute téléphonique anonyme, l’autonomie de la personne qui appelle doit être respectée. Il est contraire à l’éthique de lever l’anonymat de l’appel, même lorsque cela est techniquement possible, sans le consentement de l’appelant, y compris en cas de risque suicidaire. Le Comité éthique et cancer considère par ailleurs que les services d’écoute téléphonique doivent assurer aux écoutants la formation, l’encadrement et l’accompagnement nécessaires pour faire face à ces situations d’une telle intensité qu’elles pourraient, sans cela, menacer leur santé psychique. Les écoutants doivent également se sentir autorisés à se préserver dans ces situations en demandant, quand cela est possible, à un tiers de prendre le relais — avec le consentement préalable de l’appelant.
2020
Comité éthique & cancer
France
recommandation
urgences
appellation

---
N3-AUTOINDEXEE
Le recueil et l'enregistrement des données sociales des patients sont-ils différents avant et après inclusion dans le dispositif de coopération ASALEE ?
http://www.sudoc.fr/248546511
Introduction : Les ISS traduisent les différences d'état de santé en fonction de la position sociale des patients. Les DSS sont les critères expliquant que des inégalités sociales deviennent des inégalités de santé. Au cœur des soins primaires, le médecin généraliste est une première barrière aux ISS. Dans ce sens, le Collège de Médecine Générale a rédigé des recommandations en 2014, pour l'enregistrement systématique de seize déterminants répartis en deux catégories : obligatoires et utiles. Ces derniers doivent tous apparaitre dans le dossier, et être enregistrés dès la première consultation. D'après les études connues, on sait que l'application de ces recommandations n'est pas optimale par les médecins. Ces informations dépassent le champ biomédical et peuvent être enregistrées par d'autres professionnels. Ainsi, le développement de coopérations en soins primaires comme le protocole ASALEE, semble un levier important pour améliorer cet enregistrement et l'application des recommandations. Nous avons donc réalisé cette étude, afin d'observer si l'enregistrement des déterminants sociaux de santé est différent après inclusion dans le protocole ASALEE. Matériel et méthode : Etude observationnelle rétrospective multicentrique avec un design avant/après. Le critère principal était le nombre moyen de DSS par dossier avant et après inclusion dans un protocole ASALEE. Les cabinets participant étaient ceux recrutés sur le volontariat. Les critères d'inclusion étaient : être majeur et être inclus durant la période de recueil. Le recueil a été fait à partir d'une grille standardisée par un opérateur unique. Celle-ci était composée de quatorze déterminants. Résultats : 179 dossiers ont été étudiés entre décembre 2018 et septembre 2019, dans quatre cabinets volontaires de Vendée et de Loire Atlantique. Avant ASALEE, on relève 3,7 déterminants (2,8 obligatoires et 0,9 utiles) par dossier en moyenne contre 6,2 après (3,4 obligatoires et 2,8 utiles). Cette différence est significative (p-value 10-40). A plus de 95%, les nouvelles informations sont enregistrées par les infirmières elles-mêmes, et dès leur première consultation. L'augmentation significative concerne tous les cabinets. Les déterminants les moins enregistrés concernent la situation financière, la compréhension et le niveau d'études. Conclusion : Les médecins enregistrent peu les déterminants dans le dossier médical. L'enregistrement de DSS ne fait pas partie des missions des IDSP. Pourtant, les résultats de cette étude montrent que la coopération avec ASALEE permet une amélioration significative de l' enregistrement et ainsi de se rapprocher des recommandations du Collège de Médecine Générale. On peut donc imaginer qu'une sensibilisation spécifique à ces déterminants, des médecins et des IDSP, améliorerait encore leur enregistrement.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
theses.fr
socialisme
équipement et fournitures
a comme patient
Dispositifs
dispositif
enregistrements
ensemble de données
coopération
patients
disposition (psychologie)
incluant
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Renoncements aux soins de premier recours des personnes en situation de précarité à La Réunion, quels leviers ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02885896
Introduction : A La Réunion, un tiers des habitants renoncent aux soins au moins une fois par an. Les inégalités sociales de santé renforcent ce phénomène dans les populations en situation de précarité. L’objectif était d’identifier les facteurs modifiables limitant l’accès aux soins de premier recours des personnes en situation de précarité à Saint Louis, commune connaissant des indicateurs de précarité parmi les plus élevés. Méthode : Une étude qualitative a été réalisée avec des entretiens semi-dirigés. Des personnes en situation de précarité selon le score EPICES ont été interrogés. L’analyse des données anonymisées s’inspirait du principe de la théorisation ancrée. Résultats: Des facteurs individuels et systémiques exposaient les personnes aux renoncements aux soins. Ces déterminants survenaient à tout niveau du parcours de soins. Les points critiques étaient le maintien d’une couverture maladie, les soins dentaires, la prévention et l’accès aux traitements. Le recours aux soins était tardif. Les connaissances du système étaient disparates. La population migrante décrivait des causes spécifiques. Discussion : L’étude est originale sur La Réunion. En complément des études sur le score EPICES et les refus de soins pourraient être menées. Pour pallier les freins, un atout serait d’accroître la sensibilité des professionnels aux sciences humaines, aux inégalités sociales et à la transculturalité. La relation de soins et la communication seraient également renforcées par une diffusion de médiateurs pairs-aidants et d’interprètes en ville. La barrière administrative serait amoindrie par une simplification du renouvellement des droits ou la mise en place d’une PASS de ville.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
theses.fr
Abandon des soins par les patients
Personna +
personnes
précarité
premiers secours
Soins
processus de groupe
soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Apports énergétiques et calorimétrie indirecte chez des patients de réanimation ventilés : étude de cohorte rétrospective
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02923961
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
theses.fr
a comme patient
Ventilateurs
Ventilation
ventilation
réanimation
respirateurs artificiels
calorimétrie indirecte
ration calorique
Études de cohorte rétrospectives
patients
ventilation
études de cohortes
Calorimètres

---
N3-AUTOINDEXEE
Démarche diagnostique et pronostic des patients en ischémie mésentérique aiguë aux urgences du CHU d'Amiens
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02929579
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
theses.fr
patients
démarche
démarche
Ischémie
pronostic
mésentère, sai
ischémie
Ischémie mésentérique
urgences
pronostic
a comme patient
hôpitaux universitaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact de la mise en place de l'échelle TRéHAUT sur le sous triage préhospitalier des patients traumatisés graves transférés secondairement? : étude rétrospective en Picardie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02933451
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
theses.fr
blessure
patients
Picardie
plaies et blessures
traumatisme
triage
échelle
a comme patient
Traumatisme
études rétrospectives
poids et mesures
Échelles

---
N1-SUPERVISEE
Préparation à la prise en charge des patients en réanimation et post-réanimation en cas de dégradation de la situation épidémique
Fiche établissements de santé - Coronavirus (COVID-19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_checklist_reanimation.pdf
Cette fiche présente la liste des actions prioritaires à mettre en place par les établissements de santé autorisés à la réanimation pour se préparer à la prise en charge des patients COVID-19 en réanimation et en post-réanimation en cas de reprise épidémique.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Soins de réanimation
gestion des soins aux patients
services des urgences médicales
Service hospitalier d'anesthésie-réanimation
organisation des soins de santé
recommandation
COVID-19
COVID-19
réanimation
établissements de santé
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
service hospitalier d'anesthésie
Betacoronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Samu-15 et renforcement de la régulation du centre-15 pour faire face à un afflux de patients
Fiche établissements de santé - Coronavirus (COVID-19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/recommandations_pour_les_samu.pdf
Cette fiche présente la liste des actions prioritaires à mettre en place par les établissements de santé sièges de SAMU pour répondre au flux d’appels et prendre en charge les patients en cas de reprise épidémique. Rappel : le SAMU est chargé de la coordination territoriale de l’urgence et de la bonne orientation des patients. En cas de reprise épidémique, il est donc préconisé de : - Appeler le 15 avant de se rendre dans une structure des urgences ou en cas de signe de gravité ; - Appeler son médecin traitant pour toute question qui relève de la médecine générale.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
organisation des soins de santé
triage
recommandation professionnelle
COVID-19
COVID-19
services des urgences médicales
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour éviter l’engorgement des services et empêcher la contamination croisée au sein des services
Fiche établissements de santé - Coronavirus (COVID-19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/recommandations_pour_les_services_d_urgence.pdf
Cette fiche présente la liste des actions prioritaires à mettre en place par les établissements de santé autorisés à faire fonctionner une structure des urgences en cas de reprise épidémique, et ce, notamment afin de faire face à un éventuel afflux de patients. Ces actions visent deux objectifs principaux : - Éviter l’engorgement des services d’urgences en mobilisant les capacités territoriales pour fluidifier les passages et éviter les passages non nécessaires aux urgences ; - Éviter la contamination croisée entre patients au sein des services en séparant les flux et en appliquant les mesures barrières.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
capacité hospitalière
organisation des soins de santé
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
service hospitalier d'urgences
infection croisée
recommandation professionnelle
établissements de santé
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Prorogation du régime transitoire institué à la sortie de l’état d’urgence sanitaire
Note du Conseil scientifique COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/note_conseil_scientifique_12_septembre_2020.pdf
La loi n 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de COVID-19 a institué l’état d’urgence sanitaire en France. Cet état d’exception a notamment permis d’avoir recours à un confinement strict à l’échelle du territoire national, à des restrictions de déplacement et à la fermeture de lieux publics. Il a aussi permis d’encadrer les mesures de quarantaine et d’isolement, notamment pour les personnes entrant sur le territoire national, tout particulièrement dans les territoires d’Outre-mer. La loi n 2020-546 du 11 mai 2020 a prorogé l’état d’urgence sanitaire et complété ses dispositions. L’état d’urgence sanitaire a pris fin le 10 juillet 2020 sur l’ensemble du territoire national, à l’exception de la Guyane et de Mayotte, dont la situation sanitaire le nécessitait.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
Assistance
sortie
urgences
état de santé
régime
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Urgences neurologiques
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2020.08376
Au cours des dernières années, la neurologie a évolué d’une discipline diagnostique vers une discipline thérapeutique: grâce à une technique d’anamnèse et d’examen précise et à des modalités diagnostiques complémentaires ciblées, de nombreuses maladies neurologiques peuvent déjà être diagnostiquées et traitées correctement au service des urgences. Des handicaps pertinents peuvent ainsi être évités aux patients.
2020
Forum Médical Suisse
Suisse
article de périodique
neurologie
Neurologie
urgences

---
N2-AUTOINDEXEE
Aperçu – Augmentation du nombre d’appels relatifs à une exposition à certains nettoyants et désinfectants au début de la pandémie de COVID-19 : données des centres antipoison canadiens
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-41-no-1-2021/exposition-nettoyants-desinfectants-pandemie-covid-19-centres-antipoison-canadiens.html
On sait peu de choses sur l’utilisation, correcte ou incorrecte, des produits de nettoyage pendant la pandémie de COVID-19. Nous avons compilé des données provenant de centres antipoison canadiens pour janvier à juin 2019 et janvier à juin 2020 et nous rendons compte ici des appels relatifs à certains produits de nettoyage et de l’évolution en pourcentages entre ces deux périodes. Il y a eu 3 408 appels (42 %) portant sur des agents de blanchiment, 2 015 (25 %) sur des désinfectants pour les mains, 1 667 (21 %) sur des désinfectants, 949 (12 %) sur le chlore gazeux et 148 (2 %) sur la chloramine gazeuse. On a observé une augmentation du nombre d’appels en concomitance avec l’apparition de la COVID-19, avec un pic en mars. L’accès rapide aux données des centres antipoison canadiens a permis une communication précoce de messages de sécurité au public.
2020
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
article de périodique
appellation
Centre
exposition à
centres antipoison
ensemble de données
désinfectant
Exposition
central
désinfectants
Nettoyants
pandémies
détergents
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Comment améliorer la gestion et le suivi des réclamations adressées à un service de médecine d'urgence ?
http://www.sudoc.fr/249155990
Les réclamations sont des avis négatifs qui vont du simple mécontentement par courrier ou avis internet jusqu'au dépôt de plainte. Les services de médecine d'urgence (SMU) sont particulièrement concernés par les réclamations. Leur prise en charge est un élément important pour l'ensemble des acteurs des hôpitaux. Nous avons analysé, d'une manière rétrospective, au sein de l'hôpital Saint Joseph Saint Luc, sur une période de 6 ans, du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2019, les réclamations adressées au SMU. Cette analyse des réclamations s'inscrit dans une dynamique d'amélioration de la prise en charge des patients et du vécu de leur passage aux urgences. Sur la période étudiée, nous avons recensé 127 réclamations, soit une incidence de 5,4 réclamations / 10 000 passages. Le taux de réclamations est identique les jours et nuits de semaine mais plus important les week-ends. L'auteur de la réclamation n'est le patient lui-même que dans la moitié des cas (52%). Il s' agit d'une femme dans la majorité des cas (63%). 57% des patients à l'origine de réclamations ont consulté pour un motif médical et 36 % pour un motif traumatologique. 41 % des réclamations concernent des dysfonctions organisationnelles, 31 % un problème relationnel et 28% une cause médicale. La plupart des réclamations sont résolues par une lettre réponse ou par un entretien. Seules 7,5% des réclamations donnent lieu à des plaintes avec demande d'indemnisation, aucune procédure pénale n'ayant été engagée. Suite à cette analyse, nous avons proposé plusieurs axes d'amélioration dans la gestion des réclamations et dans l'amélioration du fonctionnement du service avec notamment la création systématique d'un dossier informatique, la centralisation et la gestion de ces dossiers par la cellule qualité, le suivi annuel de la satisfaction des patients par des études de satisfaction, un travail sur les protocoles, une relecture des dossiers, la réorganisation du service et du circuit patient. L'analyse de chacune de ces réclamations est indispensable à l'amélioration de la qualité des soins. Même si elles sont peu nombreuses, elles sont à considérer comme un signal de dysfonctionnement dont la prise en charge optimale permettra une meilleure prise en charge des patients
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Médecins
Annonce publicitaire
service hospitalier d'urgences
dû à
médecine d'urgence

---
N2-AUTOINDEXEE
Procédure d’aide à la décision de Limitation et Arrêt de Thérapeutiques lors d’une prise en charge en urgence
Fiche Mémo
https://www.sfmu.org/upload/consensus/memo_SFMU-SFAP_LAT2020.pdf
L’accueil en service d’urgence de patients âgés, porteurs de maladies chroniques évolutives ou en situation de fin de vie n’est pas exceptionnel. De même, les SAMU-Centres 15 sont régulièrement sollicités pour intervenir auprès de ces patients vivant à domicile ou institutionnalisés, en EHPAD ou en établissements médico sociaux. Ces situations graves de décompensation ou de fin de vie peuvent de plus être très anxiogènes pour les entourages, partagés entre demande de soins actifs et soins de confort [1]. Les soignants et les proches vont chercher auprès des SAMU et SU une aide, particulièrement en périodes de WE ou de nuit quand l’accès au(x) médecin(s) ou équipe(s) référent(s) est plus difficile. [2] Ces recours imposent que les équipes médicales et paramédicales exerçant en médecine d’urgence soient préparées et formées à la réflexion autour des décisions de limitations de soins afin de trouver la juste proposition entre curatif et/ou limitation de thérapeutique active.
2020
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
recommandation pour la pratique clinique
Urgences
Thérapeutiques
Thérapeutique
Procédures
procédure
traitement d'urgence
prise en charge personnalisée du patient
recherche opérationnelle
méthodes
abstention thérapeutique
Thérapeutiques

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations concernant la prise en charge des arrets cardiaques de patients adultes par le grand public en periode d’infections a covid-19
https://www.sfmu.org/upload/consensus/Texte%20citoyens%20sauveteurs%20covid%202020-1.pdf
La survenue d’un arrêt cardiaque (AC) dans le contexte de l’épidémie COVID-19 amène à prendre des mesures de protection et à adapter le soin des victimes. Ces mesures concernent aussi bien les premiers intervenants, les équipes de secouristes et les équipes SMUR. Ce texte concerne l’intervention des « citoyens-sauveteurs » ou du premier intervenant (hors équipe de secours constitué). La prise en charge par les secouristes et les équipes Smur est traitée dans un texte spécifique...
2020
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
réanimation cardiopulmonaire
gestion du risque
arrêt cardiaque
Secouriste
traitement d'urgence
Prévention des infections
recommandation pour la pratique clinique
arrêt cardiaque
adulte
prise en charge personnalisée du patient
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Réponses rapides dans le cadre du COVID-19 - Parcours de réadaptation du patient COVID à la sortie de réanimation et/ou de MCO, en SSR puis à domicile
https://www.sofmer.com/download/sofmer/ParcoursReadaptation_Patient%20COVID+_AlaSortie_reanimation_etou_MCO_En_SSR_puis_Adomicile.pdf
Des mesures de confinement de la population ont été mises en place depuis le 17/03/2020 pour réduire significativement la circulation du virus, et ainsi protéger les patients et les professionnels de santé. Ces réponses rapides s’inscrivent dans le cadre de la stratégie nationale de sortie de confinement progressif depuis le 11/05/2020 ; elles reprennent essentiellement les propositions du document « Évolution de l’activité SSR en fin de confinement de l’épidémie COVID 19 » diffusé par l’ARS d’Île-de-France (ARS IdF, 9 mai 2020).
2020
SOFMER - Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
réadaptation fonctionnelle
Réadaptation
caractéristiques de l'habitat
sortie du patient
a comme patient
sortie
Domicile
SSR
SSR
programme clinique
réanimation

---
N2-AUTOINDEXEE
Histiocytose langerhansienne
Bonnes pratiques en cas d’urgence
https://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/HistiocytoseLangerhansienne_FR_fr_EMG_ORPHA389.pdf
Synonymes Histiocytose X, granulome à éosinophile Définition L’histiocytose langerhansienne (HL) est une maladie rare, très polymorphe. Elle est définie histologiquement, par l’accumulation d’histiocytes ayant les caractéristiques de cellules de Langerhans dans différents tissus. Une mutation V600E du gène B-RAF est présente chez plus de la moitié des patients. L’histiocytose langerhansienne survient en raison de l’activation pathologique de la voie de la protéine kinase (MAP kinase) activée par le mitogène [MAP kinase (MAPK)] dans les précurseurs myéloïdes. Une mutation de MAP2K1 est notée dans 10 à 15 % des cas.
2020
Orphanet
France
recommandation professionnelle
histiocytose à cellules de langerhans
histiocytose
Histiocytose langerhansienne
urgences
Meilleures pratiques
Pratique
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
Quelle cible de pression artérielle en réanimation ? Réponse et questions de l’essai 65
https://sfar.org/quelle-cible-de-pression-arterielle-en-reanimation-reponse-et-questions-de-lessai-65/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=quelle-cible-de-pression-arterielle-en-reanimation-reponse-et-questions-de-lessai-65
Commentaire de l’article : Effect of Reduced Exposure to Vasopressors on 90-Day Mortality in Older Critically Ill Patients With Vasodilatory Hypotension. A Randomized Clinical Trial. Lamontagne F et al. JAMA 2020;323(10):938-949. doi: 10.1001/jama.2020.0930.
2020
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
lecture critique d'article
essais
Artère
réanimation
Question-réponse
tension artérielle
pression artérielle

---
N1-SUPERVISEE
SAMU : Amélioration de la qualité et de la sécurité des soins
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3211255/fr/samu-amelioration-de-la-qualite-et-de-la-securite-des-soins
S’appuyer sur une démarche qualité structurée et un travail en équipe pluriprofessionnelle Développer une démarche d’amélioration de la qualité et la sécurité des soins, pilotée par le médecin-responsable et le responsable qualité du SAMU, s’appuyant sur une équipe engagée et soutenue par l’établissement avec une cartographie des processus établie. Promouvoir le travail en équipe pluriprofessionnelle formée sur les compétences techniques et non techniques en étant attentif à la qualité de vie au travail et à la prévention des risques psychosociaux. Consolider le fonctionnement des relations avec les partenaires (dont effecteurs).
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
qualité des soins de santé
évaluation de la qualité des soins de santé
Management par la qualité
recommandation professionnelle
sécurité des patients
amélioration de la qualité
services des urgences médicales
assurance de la qualité des soins de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Prorogation de l’état d’urgence sanitaire
Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 19 octobre 2020
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_19_octobre_2020.pdf
La loi n 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de COVID-19 a institué l’état d’urgence sanitaire en France. Cet état d’exception a notamment permis d’avoir recours à un confinement strict sur l’ensemble du territoire national, à des restrictions de déplacement et à la fermeture de lieux publics. Il a aussi permis d’encadrer les mesures de quarantaine et d’isolement, notamment pour les personnes entrant sur le territoire national, tout particulièrement dans les territoires d’Outre-mer. La loi n 2020-546 du 11 mai 2020 a prorogé l’état d’urgence sanitaire et complété ses dispositions. L’état d’urgence sanitaire a pris fin le 10 juillet 2020 sur l’ensemble du territoire national, à l’exception de la Guyane et de Mayotte, dont la situation sanitaire le nécessitait.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
urgences
état de santé
Assistance
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse d'un algorithme décisionnel de prise en charge des hémorragies sous arachnoidiennes aux urgences
http://www.sudoc.fr/249469375
Introduction : les céphalées aigues sont des motifs fréquents de consultation aux urgences. Parmi elles, l’hémorragie sous arachnoïdienne (HSA) est rare mais grave. Une méta-analyse récente a établi un algorithme décisionnel de prise en charge d’une céphalée aiguë non traumatique basée sur la règle d’Ottawa et sur les performances diagnostiques des examens complémentaires. Son but est de rationaliser les investigations, tout en évitant de passer à côté du diagnostic d’HSA avec un risque résiduel faible. L’objectif de notre étude est de déterminer la sécurité de cet algorithme à diagnostiquer une HSA si celui-ci avait été appliqué. Méthodes et matériels : il s’agit d’une étude quantitative, rétrospective, multicentrique, réalisée aux urgences d’Angers, de Laval et du Mans sur une période de deux ans et demi. Après une première sélection de 3741 patients présentant des céphalées aigue, 450 patients présentant des céphalées suspectes d’HSA ont été inclus. Ils étaient répartis en 4 bras d’analyse en fonction de la règle d’Ottawa et de la durée d’évolution des céphalées. Le critère de jugement principal était la valeur prédictive négative de l’algorithme visant à diagnostiquer une HSA. Les performances de la règle d’Ottawa ainsi qu’une estimation économique des examens évitables ont été calculés. Résultats : parmi les 450 patients inclus, 21 HSA ont été identifiées (4,7%). La VPN de l'algorithme est de 99.8% (IC à 95% [98.5-100]) avec seulement une HSA diagnostiquée avec une angioTDM et non seulement par TDM native. Les performances statistiques de la règle d'Ottawa sont excellentes avec une Se et VPN de 100%. Notre analyse économique a permis d'estimer un coût total d'environ 12 540 d'examens évitables grâce à l'algorithme (dont 94 TDM natives, 410 AngioTDM, 71 ponctions lombaires). Conclusion : grâce à l’application de cet algorithme ainsi que les pratiques actuelles des radiologues presque aucun diagnostic d'HSA n'aurait été manqué s'il avait été appliqué. En plus de sécuriser la prise en charge des patients, nous avons pu montrer un impact économique important. Dans un contexte de tension dans les services d’urgence, la désescalade dans les investigations est un levier majeur d’amélioration.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
hémorragie sous-arachnoïdienne
hémorragie meningée
algorithmes
techniques d'aide à la décision
Analyse décisionnelle
Hémorragie
gestion des soins aux patients
urgences
Hémorragie
hémorragie

---
N3-AUTOINDEXEE
Exposition au cannabis chez les enfants de 0 à 10 ans. Etat des lieux des cas signalés aux centres antipoison français de janvier 2010 à décembre 2017.
http://www.sudoc.fr/249584581
Introduction : selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, la teneur moyenne en delta-9-THC des résines de cannabis a triplé en huit ans pour atteindre 25 % en 2017. L’objectif est d’étudier les caractéristiques des expositions pédiatriques au cannabis, afin de favoriser les mesures de prévention divulgables par les médecins généralistes, et d’étudier l’évolution du nombre de cas et de la gravité des intoxications. Matériels et Méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective et observationnelle des cas d’ingestion de cannabis chez l’enfant de 0 à 10 ans recensés par les CAPTV du 01er janvier 2010 au 31 décembre 2017. La gravité clinique des intoxications a été évaluée par le Poisoning Severity Score (PSS). Les critères d'évaluation de la gravité globale étaient les suivants : PSS 2, admission en réanimation pédiatrique, coma
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Centre
Signaux
Abcès périanal
Enfant
cannabis
France
centres antipoison
central
exposition à
Fracture de fatigue
Enfant
France
Enfant
France
enfant
France
cannabis
France
enfant
Enfant
français
Exposition
signaux

---
N3-AUTOINDEXEE
État des lieux des plages horaires des médecins urgentistes en France en 2019
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02966103
Introduction. Depuis plusieurs années, on observe une intensification de la charge de travail dans les services d’accueil des urgences (SAU). Cette évolution invite à mener une réflexion sur l’adéquation des rythmes de travail des urgentistes avec leur activité. Dans ce contexte, nous proposons un état des lieux des plages horaires des urgentistes en France en 2019 couplé à une évaluation de la qualité de vie au travail selon les plages horaires travaillées. Méthode. Il s'agit d'une étude épidémiologique descriptive. Nous avons transmis, sur la période du 10 juillet au 6 septembre 2020, un questionnaire informatique aux responsables des SAU générales d’établissements publics ou privés à but non lucratif ayant une activité continue en France métropolitaine. Ce questionnaire portait sur la démographie ainsi que l'activité du SAU et la qualité de vie au travail. Résultats. Sur les 473 SAU répondant aux critères d’inclusions, 104 ont répondu à notre questionnaire. Les urgentistes travaillent majoritairement en 10 heures. Cette plage horaire représente 46% des postes de jour des urgentistes. Les plages horaires de 24 heures dominent dans les structures à faible fréquentation tandis que les plages de 10 heures s’imposent dans les centres à forte fréquentation. La durée des plages horaires comme facteur indépendant ne semble pas influencer la qualité de vie au travail des urgentistes, cependant cette évaluation n’est pas exhaustive dans notre étude. Conclusion. En France en 2019 les urgentistes travaillent majoritairement par plage horaires de 10 heures. Il n’y a pas de variabilité significative de la qualité de vie au travail selon la durée des plages horaires effectuées.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
France
France
Fracture intercondylienne de l'humérus
France
Médecins
France
France
médecine d'État
français
médecine d'urgence

---
N3-AUTOINDEXEE
Les pratiques de coopération et de régulation de la file active développées par les CAMSP
http://www.creaihdf.fr/sites/www.creainpdc.fr/files/camsp_hautsdefrance_cooperationetfileactive_2019.pdf
Dans le cadre de l’objectif d’amélioration de l’accès au repérage et au dépistage précoce des enfants présentant un risque de handicap mentionné au schéma régional de santé, l’ARS Hauts-de-France a confié au CREAI Hauts-de-France, la réalisation d’un état des lieux des pratiques de coopération et de régulation de la file active développées par les CAMSP. Ces travaux ont été réalisés en étroite collaboration avec l’ARPAMSP, association régionale regroupant les 31 CAMSP de Hauts-de-France en 2019.
2020
France
rapport
Pratique
Activir
coopération
ACTIVIR
activateurs orthodontiques
aciclovir

---
N1-SUPERVISEE
Hypertension artérielle pulmonaire
Bonnes pratiques en cas d’urgence
http://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/HypertensionArteriellePulmonaire_FR_fr_EMG_ORPHA182090.pdf
L’hypertension pulmonaire est un terme générique qui regroupe un ensemble de pathologies cardio-pulmonaires caractérisées par une élévation progressive des résistances vasculaires pulmonaires (RVP) qui peut entraîner à terme une défaillance ventriculaire droite. La classification clinique internationale des hypertensions pulmonaires permet de regrouper ces pathologies en fonction de leurs caractéristiques physiopathologiques, leur présentation clinique et leur prise en charge...
2020
false
false
false
Orphanet
France
médecine d'urgence
services des urgences médicales
équipe hospitalière de secours d'urgence
recommandation professionnelle
urgences
hypertension pulmonaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Projet de loi autorisant la prorogation de l'état d'urgence sanitaire et portant diverses mesures de gestion de la crise sanitaire
Rapport n 78
http://www.senat.fr/rap/l20-078/l20-078.html
Réunie le mardi 27 octobre 2020, la commission des lois du Sénat a adopté, sur le rapport de Philippe Bas (Les Républicains - Manche), le projet de loi n 74 (2020-2021) autorisant la prorogation de l'état d'urgence sanitaire et portant diverses mesures de gestion de la crise sanitaire, adopté en première lecture par l'Assemblée nationale le 24 octobre 2020 et sur lequel le Gouvernement a engagé la procédure accélérée. Composé de 7 articles à l'issue de son examen par l'Assemblée nationale, ce texte a pour premier objet de prolonger, pour trois mois, l'état d'urgence sanitaire à nouveau déclaré par le Gouvernement sur l'ensemble du territoire le 14 octobre dernier pour enrayer la propagation exponentielle de l'épidémie de covid-19 sur le territoire national. Il procède, parallèlement, à la prolongation jusqu'au 1er avril 2021 du régime transitoire institué par la loi n 2020-856 du 9 juillet 2020 organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire, afin d'en anticiper la sortie.
2020
false
false
false
Le Sénat
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
rapport
Mesures
Loi
crise
urgences
poids et mesures
état de santé
jurisprudence
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Prorogation de l'état d'urgence sanitaire
Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 19 octobre 2020
https://www.vie-publique.fr/rapport/276857-avis-du-conseil-scientifique-covid-19-du-19-octobre-2020
À la demande du gouvernement, le Conseil scientifique s’est déjà prononcé à différentes reprises, en tenant compte de l’évolution de l’épidémie, sur la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, sur l’organisation de la sortie de l’état d’urgence sanitaire et, dernièrement, sur la prorogation du régime transitoire instauré à la sortie de l’état d’urgence sanitaire. Compte tenu du caractère provisoire et proportionnel de ces dispositions, le Conseil scientifique émet un avis favorable à la prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 16 février 2021, telle que proposée par le projet de loi. Le Conseil scientifique confirme son avis favorable du 12 septembre 2020 pour une prorogation du régime transitoire institué à la sortie de l’état d’urgence sanitaire du 17 février au 1er avril 2021.
2020
Vie publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
urgences
Assistance
état de santé
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Déclaration sur la 5e réunion du Comité d’urgence du Règlement sanitaire international (2005) concernant la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-2019)
https://www.who.int/fr/news/item/30-10-2020-statement-on-the-fifth-meeting-of-the-international-health-regulations-(2005)-emergency-committee-regarding-the-coronavirus-disease-(covid-19)-pandemic
Le Directeur général a déclaré que la flambée de COVID-19 constituait toujours une urgence de santé publique de portée internationale. Il a accepté l’avis donné par le Comité à l’OMS et l’a communiqué aux États Parties en tant que recommandations temporaires au titre du RSI (2005).
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
pandémies
Maladie
processus de groupe
Maladies
coronavirus
Fongémie
Règlement sanitaire international
enregistrements
coronavirus
maladie
urgences
Fracture intercondylienne de l'humérus
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Projet de loi autorisant la prorogation de l'état d'urgence sanitaire et portant diverses mesures de gestion de la crise sanitaire
Rapport n 109
http://www.senat.fr/rap/l20-109/l20-109.html
En première lecture, comme il l'a toujours fait depuis mars 2020, le Sénat, dans un esprit de responsabilité, avait accordé au Gouvernement les moyens nécessaires pour faire face à la reprise brutale de l'épidémie de covid-19. Au vu de l'aggravation de la situation sanitaire, il avait ainsi non seulement souscrit à la prolongation de l'état d'urgence sanitaire et des systèmes d'information de lutte contre l'épidémie, mais également accepté les habilitations à légiférer par ordonnances qui s'avéraient nécessaires. Les modifications que le Sénat avait apportées au texte poursuivaient un objectif principal : préserver les droits du Parlement en cette période de crise. À cette fin, il avait choisi de mieux encadrer et de limiter dans le temps la prolongation de l'état d'urgence sanitaire, de manière à maintenir un contrôle resserré du législateur sur la nécessité et la proportionnalité des mesures prescrites pour lutter contre l'épidémie. Refusant de confier un blanc-seing au Gouvernement, il avait également réduit de moitié le nombre d'habilitations à légiférer par ordonnances, soit car elles apparaissaient trop étendues ou injustifiées, soit parce qu'il lui semblait plus efficient d'inscrire directement dans la loi les mesures d'urgence envisagées.
2020
false
false
false
Le Sénat
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
rapport
rapport de recherche
crise
état de santé
urgences
poids et mesures
rapport albumine/globuline
Adénome de la prostate
Loi
Mesures

---
N2-AUTOINDEXEE
Faits saillants des lignes directrices 2020 en matière de premiers soins
https://heartandstroke.my.salesforce.com/sfc/p/#A0000000BYzI/a/2K000003BAo3/nwdR8JnfzfZTAJ4qsF4qHyuHUdnTYwEAbaPuiEfjmHw
https://heartandstroke--c.na94.content.force.com/sfc/dist/version/download/?oid=00DA0000000BYzI&ids=0682K00000JaYjuQAF&d=%2Fa%2F2K000003BAo3%2FnwdR8JnfzfZTAJ4qsF4qHyuHUdnTYwEAbaPuiEfjmHw&operationContext=DELIVERY&viewId=05H2K000003zdHeUAI&dpt=
2020
Fondation des Maladies du Coeur et de l'AVC
Canada
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
premiers secours
Fracture intertrochantérienne
torus
Soins

---
N2-AUTOINDEXEE
Faits saillants des lignes directrices 2020 en matière de RCR et de SUC
https://heartandstroke.my.salesforce.com/sfc/p/A0000000BYzI/a/2K000003BAo8/R8uSWztVwESqwkEP_Bll.Opeye89WyWg8RkyLTxhHNE
https://heartandstroke--c.na94.content.force.com/sfc/dist/version/download/?oid=00DA0000000BYzI&ids=0682K00000Jb90NQAR&d=%2Fa%2F2K000003BAo8%2FR8uSWztVwESqwkEP_Bll.Opeye89WyWg8RkyLTxhHNE&operationContext=DELIVERY&viewId=05H2K000003zdHUUAY&dpt=
2020
Fondation des Maladies du Coeur et de l'AVC
Canada
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
restauration coronoradiculaire
Fracture intertrochantérienne
réanimation cardiopulmonaire
torus

---
N3-AUTOINDEXEE
Paramètres dérivés du CO2 pour évaluer l’état hémodynamique chez le malade de réanimation
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2020/11/2020293_mir-00031_print.pdf
Le dioxyde de carbone (CO2) constitue le produit de dégradation final du métabolisme cellulaire. Plusieurs gradients de CO2, obtenus grâce à la mesure de la pression partielle de CO2 (PCO2) dans différents compartiments, sont utilisés afin d’évaluer l’état circulatoire des patients de réanimation. Au cours d’un état de choc, l’augmentation de la PCO2 veineuse et tissulaire est principalement la conséquence d’une hypoperfusion tissulaire et non d’une hypoxémie, reflétant ainsi une anomalie macro et/ou microcirculatoire. Un gradient veino-artériel de PCO2 (Pv-aCO2) 6 mmHg peut suggérer une inadéquation du débit cardiaque. À l’échelle locale, un gradient tissu-artériel en PCO2 (Pt-aCO2) élevé malgré un Pv-aCO2 normal ( 6 mmHg) peut faire évoquer une atteinte de la microcirculation locale. Enfin, un indice combiné des paramètres dérivés du CO2 et de l’O2, comme le rapport entre le Pv-aCO2 et la différence des contenus artériel et veineux en oxygène (Pv-aCO2 / CaO2 – CvO2), suggère une hypoxie tissulaire lorsqu’il dépasse 1,4. Chez les patients de réanimation en insuffisance circulatoire, les paramètres dérivés du CO2 doivent toutefois s’intégrer dans une approche multiparamétrique (examen clinique, marqueurs biologiques, échocardiographie et autres outils hémodynamiques).
2020
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
article de périodique
Maladie
dioxyde de carbone
shunt
évaluation des symptômes
hémodynamique
Maladies
maladie
Maladie
réanimation

---
N2-AUTOINDEXEE
Mise au point sur le tri des patients
http://www.armb.be/index.php?eID=tx_nawsecuredl&u=0&g=0&hash=fe3cd2f3682672a4ed6f322ad82e0deea2eb616f&file=fileadmin/sites/armb/upload/armb_super_editor/armb_editor/pdf/Avis/COVID-19/MISE_AU_POINT_DE_L_ACADEMIE_SUR_LE_TRI_DES_PATIENTS.pdf
L’Académie estime donc nécessaire de rappeler ici les règles qu’elle conseille aux comités éthiques locaux des hôpitaux depuis mars 2020. Elle les adresse aux organisations professionnelles et scientifiques médicales, aux directions des hôpitaux de Wallonie et Bruxelles et au Comité National de Bioéthique. Vous les trouverez ci-dessous avec les sources bibliographiques. L'Académie royale de Médecine de Belgique conseille aux praticiens qui seraient confrontés à de tels choix de s’inspirer des recommandations éthiques décrites dans ces articles et de planifier, avec leurs Comités d’éthique locaux, des procédures adaptées, concertées et respectueuses de l’éthique médicale.
2020
Académie Royale de Médecine de Belgique
Belgique
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
triage
a comme patient
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations d’experts portant sur la prise en charge en réanimation des patients infectés à SARS-CoV2
Version 5 du 07/11/2020
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2020/11/RFE-COVID_V5_VDef.pdf
https://sfar.org/recommandations-dexperts-portant-sur-la-prise-en-charge-en-reanimation-des-patients-en-periode-depidemie-a-sars-cov2/
A l’automne 2020, une reprise épidémique est notée dans de nombreux pays dont la France. Ces recommandations ont pour objet de fournir aux cliniciens les éléments essentiels de la prise en charge des patients suspects ou ayant une infection confirmée à SARS-CoV2 et considérés pour une admission en réanimation.
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
a comme patient
directives de santé publique
infection
prise en charge personnalisée du patient
maladie infectieuse
Abcès cérébral
consultants
réanimation
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des IVG médicamenteuses hors établissements hospitaliers durant l’état d’urgence de l’épidémie de COVID et Règles de facturation
http://www.cngof.fr/component/rsfiles/telechargement-fichier/fichiers?path=Clinique%252Freferentiels%252FCOVID-19%252FCONTRACEPTION%2B-%2BIVG%2B-%2BCOVID%252FIVGMEDCOVID.pdf
Contexte : la situation épidémique actuelle nous amène à concilier les éléments majeurs suivants : - Assurer les demandes d’IVG des patientes le plus précocement possible. - Limiter les déplacements, les contacts entre patientes et les contacts avec les soignants. - Eviter un report des consultations vers les hôpitaux
2020
CNGOF - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
Épidémies de maladies
Interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse
traitement d'urgence
médicament
Médicaments
Épidémies
hôpital
frais hospitaliers
avortement provoqué
menstruation
hôpitaux d'État
Urgences
Insuffisance ventriculaire gauche
épidémies
urgences
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Mesures préventives dédiées aux intervenantes et intervenants du service d'intervention de crise dans le milieu 24/7
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002737/
Lignes directrices au réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) pour le service d’intervention de crise dans le milieu 24/7 relatives aux orientations ministérielles de l’Offre de services sociaux généraux. Ces orientations visent à soutenir les équipes et gestionnaires de façon à maintenir la couverture du service essentiel qu’est le service d’intervention de crise dans le milieu 24/7 tout en limitant le risque d’exposition du personnel ainsi que des personnes qui requièrent une intervention immédiate. Certaines de ces orientations peuvent vous soutenir dans la mise en place des mesures préventives pour les autres services de l’offre de services sociaux généraux.
2020
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
Mesures
poids et mesures
intervention de crise
intervention de crise
Directives
intervention dans le milieu
directives
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Directives services d'urgence
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002749/
Mise à jour des directives cliniques spécifiques aux services d’urgence dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Ces directives sont complémentaires au Plan provincial de contingence COVID-19 – Centres hospitaliers, au Guide de délestage des activités selon les niveaux d’alerte des établissements ainsi qu’aux recommandations de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).
2020
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
service hospitalier d'urgences
Directives
Urgences
directives
urgences
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Directives concernant l'urgence
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002750/
Directives concernant l’organisation des soins et des services offerts aux urgences.
2020
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
Directives
urgences
directives
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiel d’outils pédagogiques pour les renforts COVID-19 dans les services de réanimation, de soins intensifs et d’hospitalisation conventionnelle
Coronavirus (COVID-19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_annexe_3_formations_oriente_es_covid.pdf
Dans le cadre des pistes organisationnelles pour les soins critiques proposées de manière à ce que les établissements de santé puissent répondre le mieux possible à la pression épidémique des prochaines vagues pour les patients Covid requérant des soins critiques, la présente fiche propose la mise à disposition de parcours individualisés d’accompagnement rattachés à un référentiel d’outils pédagogiques destiné au personnel soignant non médical amené à intervenir en renfort dans les secteurs Covid des services de réanimation, de soins intensifs et d’hospitalisation conventionnelle.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
Soins de réanimation
Soins intensifs
hospitalisation
hospitalisation
enseignement
outil
pédagogie
coronavirus
coronavirus
réanimation
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Dystrophie musculaire de Duchenne
Bonnes pratiques en cas d’urgence
https://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/DystrophieMusculaireDuchenne_FR_fr_EMG_ORPHA98896.pdf
La dystrophie musculaire (DMD),récessive lié à l’X, touchant les garçons, est lentement progressive,débutant dans l’enfance et aboutissant à une perte de lafonction motrice (perte de la marche vers 10ans),associée à une atteinte cardiaque (insuffisance cardiaque) et respiratoire [nécessité de ventilation non invasive(VNI), voire invasive au long cours]...
2020
false
false
false
Orphanet
France
médecine d'urgence
services des urgences médicales
service hospitalier d'urgences
recommandation professionnelle
urgences
myopathie de Duchenne

---
N2-AUTOINDEXEE
Directive sur les tests de dépistage ÉVAQ
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002766/
La présente directive vise à préciser les mesures concernant les tests de dépistage pour les patients asymptomatiques de la COVID-19 en provenance des régions éloignées, qui ont recours au service d’évacuations aéromédicales (ÉVAQ) et qui seront admis dans les unités de soins aigus (M8). Une exception sera faite pour les régions ayant un recours restreint aux tests et qui ne peuvent obtenir les résultats dans les délais. Le questionnaire et la prise de température avant l’embarquement seront alors maintenus...
2020
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
transport sanitaire
test diagnostique de la COVID-19
recommandation professionnelle
Dépistage de masse
Dépistage
techniques de laboratoire clinique
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Mesures de prévention de la transmission du SARS-coV2 pour la prise en charge des patients en milieu de soins (hors établissements de santé et médico-sociaux)
Réponses rapides dans le cadre de la COVID-19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3218444/fr/mesures-de-prevention-de-la-transmission-du-sars-cov2-pour-la-prise-en-charge-des-patients-en-milieu-de-soins
Réponse rapide n 1 : les mesures barrières doivent être rigoureusement appliquées par tous les professionnels et pour tous les patients. Réponse rapide n 2 : questionner systématiquement le patient sur la présence de signes évocateurs de la maladie Covid-19 pendant la prise de rendez-vous et dès son arrivée au cabinet. Réponse rapide n 3 : une organisation particulière du cabinet doit être mise en place notamment pour renforcer la prévention de la transmission du SARS-Cov2. Réponse rapide n 4 : une planification particulière des rendez-vous et une procédure spécifique d’accueil des patients sont nécessaires afin, notamment, de limiter les croisements entre les patients suspects ou atteints de Covid-19 et les autres patients. Réponse rapide n 5 : quel que soit le lieu de soin, le patient doit porter un masque. Réponse rapide n 6 : le professionnel doit porter un masque chirurgical qu’il remplacera par un FFP2 s’il réalise ou prévoit de réaliser un geste générant des aérosols. Réponse rapide n 7 : le renouvellement régulier de l’air doit être assuré au cabinet, et avant et après le passage du professionnel en cas de visite à domicile.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
COVID-19
Mesures sanitaires préventives
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Sarcoïdose
Bonnes pratiques en cas d’urgence
http://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/Sarcoidose_FR_fr_EMG_ORPHA797.pdf
La sarcoïdose est une granulomatose multisystémique, de cause inconnue, de manifestation et d’évolution très variables. L’hypothèse principale menant à la formation du granulome est celle d’une réaction immunitaire exagérée face à un/des antigène(s) inconnu(s) ou autres aérocontaminants chez un patient génétiquement prédisposé. L’épidémiologie de la sarcoïdose varie selon l’origine géographique, l’âge et le sexe. Les taux d’incidence les plus élevés sont rapportés dans les pays du nord de l’Europe et chez les Afro-Américains, les plus bas en Asie. En France, la sarcoïdose est considérée comme une maladie rare, avec une prévalence estimée à près de 30/100 000 habitants et une incidence de 4,9/100 000. La maladie se déclare habituellement entre 25 et 45 ans. Dans de nombreux pays, il existe une légère prédominance féminine du fait d’un second pic d’incidence périménopausique.
2020
false
false
false
Orphanet
France
médecine d'urgence
services des urgences médicales
service hospitalier d'urgences
recommandation pour la pratique clinique
sarcoïdose
urgences

---
N3-AUTOINDEXEE
Restructuration d’un service des urgences en milieu rural en préparation à la pandémie de COVID-19
http://www.cmaj.ca/cgi/pmidlookup?view=long&pmid=33106312
Une préparation rapide à un afflux soudain de patients dans les services des urgences en milieu rural pendant la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est essentielle. Toutefois, il n’existe actuellement pas de recommandations canadiennes précises et pratiques sur la préparation pour les gestionnaires et le personnel des services des urgences en milieu rural. Notre approche de préparation pour le service des urgences de l’hôpital en milieu rural de Carbonear (T.-N.-L.) pour faire face à la pandémie de COVID-19 pourrait servir de modèle. Notre planification de la réponse à la pandémie est caractérisée par une forte collaboration entre les administrateurs, le chef des services cliniques et le personnel de première ligne ainsi que par l’optimisation des modes de communication. Le personnel des services des urgences en première ligne est touché psychologiquement et physiquement pendant une pandémie. Notre plan de réponse tient compte de toutes les ressources disponibles pour les soutenir. En raison de stocks limités d’équipement de protection individuelle (EPI), nous avons reconfiguré nos activités pour en optimiser l’utilisation.
2020
false
false
false
JAMC - Journal de l'Association médicale canadienne
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
Préparation à l'urgence
pandémies
service hospitalier d'urgences
Préparation
réduction du personnel
protection civile

---
N3-AUTOINDEXEE
Retour d’expérience des six évacuations sanitaires aériennes collectives MoRPHEE durant la pandémie de Covid-19
https://afmu.revuesonline.com/10.3166/afmu-2020-0258
Après son apparition en Chine à la fin de 2019, l’épidémie de coronavirus 2019 (Covid-19) a rapidement provoqué le risque d’une saturation des ressources en soins intensifs dans chaque pays touché. La répartition de la maladie entre les différents territoires est hétérogène. Le transport interhospitalier sur longue distance de patients atteints de Covid-19 dans le but de limiter la pression sur les unités de soins intensifs au niveau national ou international n’a pas encore été décrit. L’objectif de cet article était de fournir des données descriptives des six missions d’évacuation aéromédicale collective (Evasan) de patients atteints de Covid-19 réalisées en Europe et sur le territoire national français les 18, 21, 24, 27, 31 mars et 3 avril 2020 grâce au dispositif MoRPHEE. Trente-six patients souffrant de syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) ont été évacués durant six missions d’évacuations sanitaires collectives. Le SDRA était modéré (rapport PaO2/FiO2 100 et 200) chez 24 patients et léger (rapport PaO2/FiO2 200 et 300) chez 12 patients. La durée médiane de la ventilation mécanique en soins intensifs avant le transport était de quatre jours (interquartile [IQ] : 3‒5). Le rapport médian PaO2/FiO2 était de 180 mmHg (IQ : 156‒202). Le débit médian de perfusion de noradrénaline était de 0,08 μg/kg par min. Aucune complication mettant en jeu le pronostic vital n’a été signalée. En conclusion, l’évacuation sanitaire aérienne collective de patients gravement malades de Covid-19 est une solution contribuant à contrôler le niveau de saturation du système de soins au niveau national ou international.
2020
RevuesOnline
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
sclérodermie circonscrite
Collection
sclérodermie localisée
Morphée
pandémies
transport sanitaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Cellule de coordination des flux sortants des réanimations en période de Covid-19
https://afmu.revuesonline.com/10.3166/afmu-2020-0259
La pandémie de Covid-19 a inscrit l’hôpital au coeur d’une crise sanitaire de cinétique longue. Le système de santé a dû dans un premier temps accepter cette notion de crise déstructurante et piloter dans l’incertitude. Un des enjeux majeurs était d’éviter la saturation du système, notamment l’accessibilité à la réanimation. À la demande de la cellule de crise du groupe hospitalier AP–HPSorbonne Université, l’équipe Dynamo a dû apporter des propositions permettant de libérer des places en réanimation. C’était la stratégie retenue pour éviter une mise en tension de l’hôpital. La cellule Dynamo, avec l’accord du directeur médical de crise, a ouvert un flux entre les réanimations expertes et des unités créées de novo (publiques et privées). Cette équipe est le fruit d’une préparation conjointe entre le département médico-universitaire DREAM et le service médical du RAID. Elle a permis d’organiser et d’effectuer dans de bonnes conditions sanitaires et sécuritaires le transfert d’une centaine de patients entre les réanimations d’Îlede- France. L’objectif était une répartition cohérente pour maintenir une capacité d’accueil dans les réanimations les plus spécialisées et impactées par l’intensité des soins. Pour cela, la cellule Dynamo a défini des critères médicaux de patients éligibles au transfert. La méthodologie utilisait quatre boucles indépendantes : le service demandeur, l’équipe de transfert, le vecteur de transfert et le service receveur. Cette organisation a offert agilité et autonomie. Nous publions ce retour d’expérience pour partager les bases méthodologiques et humaines de notre organisation afin d’inspirer d’autres cellules innovantes en cas de situations sanitaires exceptionnelles.
2020
RevuesOnline
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
coordination
réanimation
cellules
lymphocyte u'
Périodique
Cellule
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Covid-19 : les transferts internationaux de patients de réanimation, une solution pour les départements frontaliers
https://afmu.revuesonline.com/10.3166/afmu-2020-0264
La crise sanitaire de la Covid-19 a imposé une adaptabilité jamais réalisée de notre système de santé. Les services de réanimation et les structures de médecine d’urgence ont dû innover et développer des stratégies novatrices pour garantir des soins de qualité à tous les patients relevant de réanimation. La région Grand-Est, et plus particulièrement les départements de Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, a été particulièrement touchée. Parmi les 349 patients transférés hors de la région, 164 l’ont été vers des pays européens (Allemagne, Autriche, Luxembourg et Suisse) entre le 14 mars et le 4 avril 2020. Ces transferts internationaux, organisés par l’Agence régionale de santé et les Samu-Centre 15, ont essentiellement fait appel à des moyens aériens des hôpitaux, de l’armée et de la protection civile. L’accompagnement des patients, soigneusement sélectionnés, était assuré par un binôme médecin‒ infirmier spécialisés. Le choix de cette stratégie a permis d’éviter la saturation des services de réanimation et d’avoir à faire un choix entre les patients pouvant ou non bénéficier de soins aigus. L’adaptabilité des professionnels de santé et une organisation au plus près du terrain ont permis de réaliser ces transferts dans de bonnes conditions. Cet épisode témoigne de l’importance de laisser la gestion des crises sanitaires aux professionnels de la santé. Cet article présente l’organisation mise en place en région Grand-Est pour préparer et réaliser ces transferts internationaux.
2020
RevuesOnline
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
a comme patient
solution
transfert de patient
Solutions
Solutions
réanimation
solutions
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Retour d’expérience sur la réorganisation d’un service d’urgence de centre hospitalo-universitaire en réponse à l’épidémie de Covid-19
https://afmu.revuesonline.com/10.3166/afmu-2020-0274
Depuis décembre 2019 le monde a dû faire face à une nouvelle maladie nommée : Covid-19. Sa dissémination rapide a imposé à l’Organisation mondiale de la santé de déclarer le statut de pandémie mondiale. La réponse des services d’urgence français à cette catastrophe sanitaire était cruciale. Elle a dû intégrer la notion d’urgence inhérente à la multiplication des nouveaux cas, mais également la nécessité d’une réponse organisée et d’une modulation continuelle de celle-ci sur une période jusqu’alors inconnue. Nous présentons dans cet article un schéma d’organisation et un retour d’expérience, d’un service d’urgence de centre hospitalier universitaire (CHU), établissement de santé de référence (ESR) pour le risque épidémique et biologique pour faire face à l’épidémie. Nous exposons les grandes lignes d’une réorganisation structurelle de notre service, la modification du circuit patient en amont de la filière des urgences et en aval, mais également la modification de nos pratiques de soins. Cette réorganisation a dû prendre en compte la notion de contagiosité avec la nécessité d’une séparation précoce en deux filières de soins, effectuée grâce à un processus de prétriage et de triage en amont de la filière. L’un des points clés de cette organisation a été l’évolutivité des définitions des cas suspects au cours du temps et au gré de l’évolution de la connaissance de ce virus et de sa dissémination. Cela a nécessité une adaptabilité de notre filière et une réévaluation quasi quotidienne de cette organisation associée à une information, une formation et un entraînement du personnel de cette structure.
2020
RevuesOnline
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
Épidémies
centres hospitaliers universitaires
Épidémies de maladies
central
Centre
service hospitalier d'urgences
Centres d'urgences
épidémies
services des urgences médicales
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Retour d’expérience sur la cellule régionale d’appui à la régulation des lits de réanimation Covidréa pendant la crise Covid-19
https://afmu.revuesonline.com/10.3166/afmu-2020-0278
La disponibilité des lits de réanimation a été un enjeu majeur de la gestion de la crise Covid-19, imposant aux acteurs régionaux de construire une réponse coordonnée et novatrice pour apporter une réponse en termes de recherche de place. Dans la région Île-de-France, la mise en place du dispositif a été constituée par deux mesures : la refonte du répertoire opérationnel des ressources (ROR) et la création d’une cellule d’appui régionale (Covidréa) comportant des cellules médicale et administrative. Les opérateurs de la cellule médicale étaient des chirurgiens volontaires sous la supervision d’un médecin urgentiste, chargés des actions de recherche et de régulation des demandes. La cellule administrative a vérifié la pertinence des informations du ROR sur un rythme pluriquotidien. La mobilisation des acteurs locaux (anesthésistes et réanimateurs) a permis d’obtenir des données actualisées du ROR quasiment en temps réel. La crise sanitaire Covid-19 a mis en lumière les faiblesses des systèmes d’information, particulièrement la connaissance de la disponibilité en lits de réanimation en temps réel. Une démarche collective pour construire de nouveaux outils de pilotage adaptés au quotidien, dans le cadre des tensions hivernales (bronchiolite, grippe) ou saisonnières (canicule), et la gestion des situations sanitaires exceptionnelles est impérative. Il est nécessaire d’intégrer cette fonction dans la mission des Samu départementaux en temps ordinaire et des Samu zonaux en temps de crise, en particulier dans la logique de construction du futur service d’accès aux soins (SAS).
2020
RevuesOnline
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
crise
lymphocyte u'
réanimation
lits
Cellule
cellules
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Retour d’expérience sur la régulation au Samu de Paris pendant la crise de Covid-19
https://afmu.revuesonline.com/10.3166/afmu-2020-0281
L’épidémie de Covid-19 représente une crise dont l’ampleur n’avait jusque-là jamais été imaginée. Des modifications des pratiques pour y faire face ne pouvaient reposer uniquement sur des doctrines ou des intuitions, mais nécessitaient adaptabilité, innovation et réactivité. Un renforcement en moyens techniques et humains a été débuté dès la fin du mois de février. L’organisation de la régulation médicale du Samu de Paris a été modifiée, renforcée en fonction des flux de patients à traiter et adaptée à la spécificité de la crise de Covid. L’ensemble des mesures avait comme objectif d’apporter la réponse la plus adaptée aux patients atteints de la Covid-19 et de préserver la réponse aux appels urgents du 15. Une collaboration fructueuse s’est rapidement établie entre tous les acteurs de la santé, hospitaliers et libéraux favorisant un maintien à domicile d’un certain nombre de patients et empêchant ainsi une saturation précoce des services d’urgence. Le développement et l’intégration de nouveaux outils informatiques ont facilité et diversifié les réponses apportées. Il est, dès à présent, indispensable de pérenniser et de renforcer ces acquis afin de développer le service d’accès aux soins (SAS) nécessaire pour apporter à la population une qualité de soins optimisée.
2020
RevuesOnline
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
crise
Paris
services des urgences médicales
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Gestion des admissions aux Urgences durant la pandémie de COVID-19 au sein du CHU de Liège : Apport d’un centre de tri avancé
https://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=3368&langue=FR
La pandémie de COVID-19 a débuté au mois de mars 2020 sur le territoire belge. Elle a contraint nos institutions hospitalières à une série de réorganisations singulières soutenues par l’activation du Plan d’Urgence Hospitalier. Cet article a pour objet de décrire l’expérience du Centre Hospitalier Universitaire de Liège (CHU de Liège) durant la pandémie de COVID-19 et de relater l’efficience de la mise en place d’un centre de tri avancé en amont des services d’urgences pour la gestion des admissions hospitalières. Méthodes : dès le 2 Mars 2020, le CHU de Liège a mis en place une infrastructure d’accueil des patients suspects d’infection par le SARS-CoV-2. D’abord initiée au sein de l’institution hospitalière, la nécessité d’une infrastructure indépendante s’est rapidement révélée indispensable et a, dès lors, vu le jour dès la fin du mois de mars, sur les deux sites hospitaliers universitaires. Du 2 mars au 3 mai 2020, l’ensemble des données relatives aux visites au sein des centres de tri avancé ont été collectées (nombre d’admissions, motif des visites, examens complémentaires et évolutions cliniques). Résultats : sur la période de l’étude, 3.094 patients ont transité par les centres de tri du CHU de Liège. Cette fréquentation était constituée d’un volume global de 3.431 contacts dont 337 représentaient des réadmissions. La sensibilité et la spécificité des centres de tri en regard de la nécessité d’une hospitalisation étaient, respectivement, de 87,9 % et 93,4 %. Conclusion : notre expérience suggère une efficience optimale des centres de tri avancé, en amont des structures hospitalières traditionnelles, pour orienter de manière appropriée le flux des patients suspects d’infection par le SARS-CoV-2.
2020
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
pandémies
hôpitaux universitaires
Centre
région mammaire
urgences
liège
central

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : avis sur projet de décret sur l’état d’urgence sanitaire
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=947
Un projet de décret fixant de nouvelles règles en matière d’usage des moyens de transport dans la perspective de la deuxième étape du déconfinement a été adressé au Haut Conseil de la santé publique (HCSP) pour avis. Le HCSP avait déjà rendu : le 24 avril 2020 un premier avis relatif à l’adaptation des mesures barrières et de distanciation sociale pour la maîtrise de la diffusion du SARS-CoV-2, le 14 mai 2020, un avis complémentaire relatif à la distanciation physique entre les passagers à bord des aéronefs de transport commercial dans le cadre du déconfinement et de la reprise progressive des transports. Par ailleurs, Santé publique France a défini le la notion de contact d’un cas, précisant ainsi le risque de contamination. Au total le HCSP considère que : Les dispositions prévues dans le projet de décret concernent, pour une part importante d’entre elles, des mesures ne concernant pas les aspects sanitaires. Le HCSP n’a pas de compétence sur ces aspects. L’accès au lavage des mains et à des produits hydro-alcooliques tel que le HCSP l’a recommandé dans ses différents avis est pris en compte dans ce projet de décret. L’information concernant la distanciation physique assurée par le transporteur telle que préconisée par le HCSP dans ses 2 avis est prise en compte dans le projet de décret. Le respect de la distanciation physique dans les transports en commun est pris en compte selon les recommandations formulées par le HCSP. Le HCSP note que la formulation qu’il a employée est « lorsqu’elle est praticable » et que le décret utilise la formule « si possible » utilisée par l’ECDC dans ses recommandations. Le port du masque est rendu obligatoire durant cette phase dans tous les transports en commun. Cette formulation reprend les recommandations du HCSP.
2020
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
urgences
état de santé
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Syndrome de Lennox-Gastaut
Bonnes pratiques en cas d’urgence
https://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/Lennox-Gastaut_FR_fr_EMG_ORPHA2382.pdf
Le syndrome de Lennox-Gastaut (SLG) est une encéphalopathie épileptique sévère qui débute chez l’enfant entre 3 et 10 ans, en général avant 8 ans. Le SLG représenterait 1-2 % des épilepsies (enfants et adultes) et 3-10 % des épilepsies pharmaco-résistantes sévères. Son incidence annuelle est estimée entre 1/67 000 et 1/50 000.
2020
Orphanet
France
recommandation pour la pratique clinique
Meilleures pratiques
Pratique
Syndrome de Lennox-Gastaut
syndrome de lennox-gastaut
urgences
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
La Desmopressine (DDAVP) est-elle utile, en urgence, pour contrer un traitement antiplaquettaire et limiter l’évolution d’un hématome intracrânien aigu ?
https://www.srlf.org/article/desmopressine-ddavp-est-elle-utile-urgence-contrer-traitement-antiplaquettaire-limiter
Question évaluée Intérêt d’une dose unique (0.34 0.1mg/Kg) de Desmopressine ou DDAVP pour limiter en urgence l’évolution d’un hématome intracrânien (HIC) chez un patient non chirurgical sous traitement antiplaquettaire. Le DDAVP est un Octapeptide de synthèse mimant l’action de l’ADH (hormone antidiurétique) sur les récepteurs V2 (pas d’HTA) Type d’étude Étude rétrospective monocentrique. Les auteurs sont nord-américains (Syracuse, nord de l’état de New York). Population étudiée Patients traités avec au moins un agent antiplaquettaire présentant l’évidence scanograhique d’un HIC en cours d’évolution.
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
lecture critique d'article
desmopressine
son aigu
abstention thérapeutique
DDAVP
hématome
traitement d'urgence
cavité crânienne, sai
Antiplaquettaires
hématome
antiagrégants plaquettaires
desmopressine
Hématome intracrânien

---
N3-AUTOINDEXEE
Améliorer l’accueil aux urgences des personnes âgées ayant des troubles cognitifs
https://www.sfmu.org/upload/consensus/RE_reperes_alzheimer_03.pdf
Issue d’un groupe de travail pluridisciplinaire qui s’était réuni en 2017, cette réflexion est également le fruit d’un partenariat entre la Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU), la Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG), France Alzheimer, la Fédération Hospitalière de France (FHF), l’Union Nationale des Associations Familiales (UNAF), sous l’égide de la Fondation Médéric Alzheimer. L’expertise des professionnels et des bénévoles impliqués dans l’accueil aux urgences a permis de rédiger ce document. Il est à la disposition des médecins et des soignants des unités d’urgences ainsi qu’aux gestionnaires hospitaliers pour les aider à mieux répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées ayant des troubles cognitifs.
2020
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
rapport
urgences
sujet âgé
Accueil
Troubles de la cognition
personne âgée
trouble de la cognition
Dysfonctionnement cognitif
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus
Trouble cognitif
Troubles de la cognition
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N2-AUTOINDEXEE
Syndrome de Susac
Bonnes pratiques en cas d’urgence
http://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/SyndromeSusac_FR_fr_EMG_ORPHA838.pdf
Le syndrome de Susac (SS) est une maladie rare touchant préférentiellement les femmes jeunes (âge moyen au diagnostic de 30 ans, âges extrêmes 9-69 ans) caractérisée par une triade pathognomonique associant : - Une atteinte encéphalique : possible migraine inaugurale avec scotome, signes pseudo-psychiatriques (troubles du comportement, agressivité, délire, agitation ou confusion mentale) ; plus rarement, déficit moteur ou sensitif, atteinte des paires crâniennes, crise convulsive…
2020
Orphanet
France
recommandation pour la pratique clinique
Pratique
urgences
Syndrome de Susac
Meilleures pratiques
syndrome de Susac
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de l'impact de la diminution des secteurs de permanence des soins ambulatoires sur les admissions aux urgences et à la maison médicale de garde les soirs de semaine dans la région rouennaise
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03016003
En 2019, suite au nouveau cahier des charges de l’agence régionale de santé (ARS) de Normandie, la permanence des soins ambulatoires (PDSA) a vu fermer plusieurs de ses secteurs de garde les soirs de semaine car ils s’avéraient peu rentables. Notre objectif était de quantifier la part de patients consultant aux urgences pour un motif relevant de la PDSA, qui auraient fait appel au médecin de garde de leur secteur s’il était toujours présent. Nous avons également évalué l’impact de cette fermeture sur la maison médicale de garde (MMG) de Rouen, ainsi que les freins à consulter cette dernière. Méthode : Nous avons réalisé une étude descriptive rétrospective multicentrique, au sein des services d’accueil des urgences du CHU de Rouen (pédiatrie, adulte et Saint-Julien), du CH de Lillebonne et de la clinique du Cèdre, de 19h à minuit, les soirs de semaine du mois de février 2020. Nous avons mené une étude parallèle à la MMG de Rouen. Nous avons utilisé un questionnaire téléphonique, durant le mois de Juillet 2020, auprès des patients ou de leur représentant légal, habitant dans un secteur de PDSA ayant fermé au 1er Janvier 2019 relevant désormais de la MMG de Rouen, se présentant au SAU ou à la MMG par leurs propres moyens, pour un motif n’ayant nécessité aucun acte complémentaire. Résultats : Nous avons recueilli 101 questionnaires dans les services d’urgences. Il y avait 45 patients qui auraient eu recours au médecin de garde (MG) de leur secteur s’il existait toujours (44.6%). Dans notre étude, 58 patients n’avaient jamais fait appel à la PDSA. Parmi eux, 69% ignoraient l’existence du MG. Sur les 101 patients interrogés, 81 ne seraient pas allés à la MMG de Rouen : 61.7% considéraient que leur état de santé nécessitait d’aller aux urgences, 24.7% ne connaissaient pas la MMG de Rouen, 17.3% considéraient qu’elle était trop loin. À la MMG de Rouen, 37.7% des passages de février relevaient d’un secteur de garde ayant fermé. Nous avons recueilli 46 questionnaires : 11 patients qui auraient auparavant consulté leur MG de secteur avaient déjà consulté aux urgences ; 9 avaient déjà annulé un rendez-vous à la MMG. Les raisons principales étaient que le rendez-vous était trop tard (66.7%) ou que la MMG était trop loin (55.6%). Conclusion : Une meilleure information sur la PDSA, une meilleure éducation des patients et une potentielle réorientation à l’entrée des urgences permettraient d’avoir d’avantage recours à la PDSA. Ainsi, certains secteurs pourraient rouvrir en Seine-Maritime pour proposer aux patients des rendez-vous moins loin et dans de meilleurs délais.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
études d'évaluation comme sujet
téméfos
Régions
Secteur des soins de santé
soins ambulatoires
permanence des soins
centres de santé communautaires
urgences

---
N3-AUTOINDEXEE
Soins oculaires durant la COVID-19, urgence de santé publique : le point de vue de l’OMS
https://www.cehjournal.org/article/soins-oculaires-durant-la-covid-19-urgence-de-sante-publique-le-point-de-vue-de-loms/
Durant la pandémie de COVID-19, l’Organisation mondiale de la Santé souligne l’importance de la sécurité, de la prise en charge des personnes handicapées et des maladies oculaires non urgentes, du partage de l’innovation et de l’intégration des soins oculaires aux systèmes de santé. Le 30 janvier 2020, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a qualifié l’épidémie de COVID-19 d’« urgence de santé publique de portée internationale ». Cette épidémie, qui est maintenant une pandémie, a affecté toutes les couches de la population mondiale, y compris les personnels de santé. Cet article a pour objectif de souligner ce que l’OMS considère comme des points importants pour les personnels de santé oculaire durant la pandémie.
2020
Revue de Santé Oculaire Communautaire
Royaume-Uni
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
Vision
Organisation Mondiale de la Santé
services des urgences médicales
santé publique
Soins de santé
prestations des soins de santé
Santé publique
oeil, sai
Soins d'urgence
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Service de Transport Interne des Patients Transport d’un cas possible ou confirmé Covid-19
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/11/APHP-COVID19-FT-0009-Transport-interne-brancardage-Covid19_v2.pdf
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
Transports
Transport
a comme patient
Transports
médecin (médecine interne)
Transport
transport sanitaire
levage
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Préconisations pour la prise en charge thérapeutique des patients COVID hospitalisés à l’AP-HP (hors services de réanimation)
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/12/Preconisations-de-prise-en-charge-therapeutique-des-patients-covid-_v2_08122020.pdf
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
Thérapeutiques
réanimation
hospitalisation
patients hospitalisés
a comme patient
Thérapeutique
prise en charge personnalisée du patient
Thérapeutique
thérapeutique
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Les différents impacts de la COVID-19 sur l'activité des services d'urgences (Étude rétrospective dans le département de médecine d'urgences de Marseille)
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03102431
Objectif : depuis le début de l’année 2020, la cinétique de l’épidémie de SARS-Cov-2 a bouleversé l’organisation des systèmes de soin à l’échelle mondiale. Dans les SU, les objectifs étaient multiples, associant la nécessité d’absorber la vague de patients COVID-19, d’éviter la contamination des autres consultants et du personnel, et de continuer à assurer la prise en charge des patients conventionnels. Le but de cette étude était d’évaluer l’impact de la première vague épidémique de COVID-19 sur l’activité du département de médecine d’urgences de Marseille, ainsi que l’impact des passages pour suspicion de COVID-19 au cours du 1er confinement. Matériel et méthodes : il s’agissait d’une étude épidémiologique, observationnelle, descriptive, rétrospective, comparant les passages dans le DMU de Marseille durant la période du confinement en France, lors de la première vague de l’épidémie de COVID-19 (du 16 mars 2020 au 10 mai 2020) à une période de référence correspondant à l’année ultérieure (du 18 mars 2019 au 12 mai 2019). Résultats : nous avons noté une réduction de 34.2% [31.5% ; 36.9%] du nombre de passages par jour pendant le 1er confinement par rapport à la période de référence. Des différences notables ont été notées selon les catégories de recours, les motifs de consultations ou encore les diagnostics observés ; les recours médicaux étaient surreprésentés comparés aux recours traumatologiques et des réductions importantes ont été notées sur le nombre de consultations pour des pathologies graves et/ou chroniques. Le taux d’hospitalisation des patients atteints par la COVID était trois fois supérieur à celui des autres patients. Conclusion : les retentissements de la première vague de l’épidémie de SARS-Cov-2 sur l’activité du département de médecine d’urgences de Marseille ont été multiples. Le confinement, la peur d’être infecté et les campagnes de santé publique ont eu pour conséquences une baisse globale de l’activité, notamment par la diminution du nombre de motifs moins urgents, ce qui a permis de meilleures prises en charge des patients présents. Cependant, nos observations suggèrent que certaines catégories de patients n’ont pas consulté aux urgences pour des motifs potentiellement graves, ce qui interroge sur la morbi-mortalité indirectement liée à la gestion de l’épidémie. La meilleure compréhension de l’impact de l’épidémie sur les services d’urgences nous permettra d’être mieux préparé en cas de nouvelle vague.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
thèse ou mémoire
études rétrospectives
service hospitalier d'urgences
médecine d'urgence
Médecins
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Méthodologie des essais cliniques : entre obligations réglementaires et urgence sanitaire
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03109883
Un proverbe chinois dit «Une méthode fixe n'est pas une méthode». Pourtant, l'Homme a oeuvré pendant des siècles afin de formaliser la méthodologie des essais cliniques au sein des différents référentiels réglementaires. La formalisation des idées, la structuration des étapes et la mise en place de standards méthodologiques ont permis, au fil des siècles, d'aboutir à un consensus scientifique international sur les obligations à respecter. Non sans utilité, ces prérogatives à respecter permettent d'assurer la sécurité des patients au sein de l'essai mais également l'obtention de résultats fiables et robustes afin que la communauté scientifique et médicale puisse reposer sur un socle de connaissances solides. Cependant, cette fermeté d'application ne peut être appliquée en temps d'urgence sanitaire. Quand le temps manque, quand des vies sont en jeu, il est impératif de déployer tous les moyens nécessaires afin que la mise en place des essais cliniques puisse être facilitée; telles pourraient être formulées les leçons à tirer de la situation actuelle. Ainsi, adaptabilité des protocoles, raccourcissement des délais d'instruction et compression de certaines étapes préliminaires semblent essentiels. Parallèlement, les capacités d'expertise des instances réglementaires doivent être renforcées afin qu'aucune dérive ne puisse être réalisée, que le développement des essais soit justifié et que les résultats obtenus soient à la fois utilisables et porteurs de sens. Une fois la crise actuelle passée, il sera absolument primordial de formaliser ces leçons au sein des textes réglementaires nationaux et européens pour que si une telle situation se répète, chercheurs et scientifiques soient en mesure de collaborer sur une base réglementaire commune tout en connaissant les limites et les possibilités spécifiques à ce contexte.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Méthodologie
Méthodologie
Méthodologie
méthodes
urgences
essais cliniques comme sujet
Essai clinique
essai clinique

---
N1-SUPERVISEE
Critères d’admission et modalités de prise en charge en réanimation en contexte pandémique
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2020/04/20200410-Reco-Ethique-SRLF.pdf
Les professionnels de réanimation (médecins et paramédicaux) possèdent l’expérience des soins critiques et de leur proportionnalité, de la collégialité dans le processus décisionnel, de la mise en place des limitations et des arrêts thérapeutiques, de l’accompagnement et de la communication avec les proches. Ces éléments constituent le socle de valeurs éthiques dont il ne faut pas s’éloigner dans la situation actuelle. Les recommandations formulées ci-dessous reflètent une démarche de responsabilité et de solidarité envers nos concitoyens quant à l’impact potentiel de cette épidémie sur les ressources de soins critiques en France, avec l’exigence fondamentale du respect de la dignité humaine.
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
admission du patient
services des urgences médicales
Soins de réanimation
prise de décision
recommandation professionnelle
gestion des soins aux patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Zero garde veine aux urgences
https://www.euro-pharmat.com/les-publications/download/5392/4706/254
Introduction : Le « garde veine » consiste à perfuser un patient dès son entrée aux Urgences, en posant un cathéter, un perfuseur et une poche de sérum salé ou glucosé pour assurer un accès veineux rapide. De nouveaux Dispositifs Médicaux (DM) ont été référencés comprenant des valves bidirectionnelles montées sur prolongateur et des seringues de rinçage pré-remplies. Ces dispositifs permettraient ainsi de répondre à différents objectifs dont notamment de supprimer la pratique des garde-veines et d’améliorer le confort des patients. L’objectif de cette étude est de suivre les consommations et l’impact financier de ces nouveaux DM.
2020
Euro-Pharmat
France
article de périodique
VEINE
urgences
veines

---
N3-AUTOINDEXEE
Urgences oculaires en période de COVID-19 chez l'adulte
https://www.sfo.asso.fr/files/files/FICHE-INFO-PATIENT_/fiche_adulte_def.pdf
2020
SFO - Société Française d'Ophtalmologie
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information patient et grand public
Périodique
adulte
urgences
adulte
Adulte
Adulte
oeil, sai
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Urgences oculaires en période de COVID-19 chez l'enfant
https://www.sfo.asso.fr/files/files/FICHE-INFO-PATIENT_/fiche_enfant_def.pdf
2020
SFO - Société Française d'Ophtalmologie
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information patient et grand public
urgences
Enfant
Enfant
Enfant
enfant
enfant
Enfant
oeil, sai
Périodique
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations du CNGOF pour la prise en charge aux urgences maternité
https://syngof.fr/wp-content/uploads/2020/03/COVID-19-CNGOF.pdf
Le CNGOF a publié une mise à jour des recommandations pour la prise en charge aux urgences maternité d’une patiente enceinte suspectée ou infectée par le coronavirus (COVID-19) ATTENTION : du fait de l’évolution rapide du nombre de cas et des connaissances médicales, ces prises en charges sont susceptibles d’être modifiées fréquemment. Les autres causes de fièvre pendant la grossesse doivent être éliminées. Le personnel d’accueil des urgences doit porter un masque chirurgical à changer au maximum toutes les 4h. Tous les services doivent s’organiser dans leur établissement en identifiant le réfèrent Risque Epidémiologique et Biologique (REB) local ou départemental avec ses coordonnées et en anticipant les parcours de prise en charge « des cas possibles ».
2020
false
false
false
SYNGOF - Syndicat National des Gynécologues Obstétriciens de France
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
maternités (hôpital)
directives de santé publique
traitement d'urgence
Urgences
maternité
urgences
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Prescription de la NE sur SNG (hors réanimation)
Prise en charge des patients Covid 19 - Unité Covid 19
https://www.sfncm.org/images/stories/Fiches_Covid_19/Fiche_05_COVID-19.pdf
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
réanimation
sonde nasogastrique
prescription
a comme patient
prise en charge personnalisée du patient
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Procédure pour nutrition parentérale centrale (hors réanimation)
Prise en charge des patients Covid 19 - Unité Covid 19
https://www.sfncm.org/images/stories/Fiches_Covid_19/Fiche_07_COVID-19.pdf
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
procédure
nutrition parentérale
jurisprudence
prise en charge personnalisée du patient
a comme patient
Procédures
réanimation
nutrition
méthodes
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Nutrition du patient Covid 19 intubé et ventilé en réanimation
Prise en charge des patients Covid 19 - Réanimation / Post-réanimation
https://www.sfncm.org/images/stories/Fiches_Covid_19/Fiche_08_COVID-19.pdf
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
prise en charge personnalisée du patient
surnutrition
ventilation
respirateurs artificiels
réanimation
intubation
nutrition
intubation
Ventilation
patients
malnutrition
Ventilateurs
a comme patient
ventilation
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Nutrition du patient Covid 19 sous oxygénothérapie ( 3 l/min)
Prise en charge des patients Covid 19 - Réanimation / Post-réanimation
https://www.sfncm.org/images/stories/Fiches_Covid_19/Fiche_08_annexe_COVID-19.pdf
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
réanimation
oxygénothérapie
patients
prise en charge personnalisée du patient
oxygénothérapie
a comme patient
surnutrition
nutrition
malnutrition
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Principes de PEC des patients Covid 19 en post-réanimation
Prise en charge des patients Covid 19 - Réanimation / Post-réanimation
https://www.sfncm.org/images/stories/Fiches_Covid_19/Fiche_09_COVID-19.pdf
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
prise en charge personnalisée du patient
politique (principe)
éthique basée sur les principes
réanimation
a comme patient
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Lignes directrices et gestion des urgences dentaires - Programme québécois de soins buccodentaires de soins d'hygiène quotidiens de la bouche (PQSBHB) en CHSLD - COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002527/
Document à l’intention des gestionnaires SAPA, des chefs d’unités de soins et des dentistes-conseils.
2020
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
programmes
avec propreté
bouche
urgences
hygiène buccodentaire
Hygiène
soins
dent, sai
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Scénarios du nombre de décès, d'hospitalisations et d'admissions en réanimation construits à partir des caractéristiques des cas de covid-19 observés dans la province de Hubei, Chine. Comparaison avec les caractéristiques des patients hospitalisés en France avec un diagnostic de grippe de 2012 à 2017
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/rapport-synthese/scenarios-du-nombre-de-deces-d-hospitalisations-et-d-admissions-en-reanimation-construits-a-partir-des-caracteristiques-des-cas-de-covid-19-observ
Des scénarios de projection du nombre de décès en France par Covid-19 ont été construits à partir du nombre de décès et de cas recensés dans la province de Hubei en Chine jusqu'au 8 mars 2020. Trois niveaux d'impact ont été proposés selon qu'ils incluent ou non la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie. Ils sont déclinés en trois scénarios : scénario 1 le plus favorable correspondant à la province d'Hubei sans la ville de Wuhan, scénario 2 (intermédiaire correspondant à l'ensemble de la province d'Hubei) et scénario 3 (le plus défavorable, correspondant à la ville de Wuhan seule). En complément, des projections du nombre d'admissions en réanimation et d'hospitalisations ont été construites par analogie avec le ratio hospitalisations en réanimation/décès observés chez les cas de grippe hospitalisés en France. L'intérêt de cette approche est de s'affranchir du décompte des cas de Covid-19 et de ses incertitudes.
2020
SPF - Santé publique France
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
dû à
hospitalisation
observation
Décès
Fracture avulsion
mort
Décès
diagnostic
français
grippe
réanimation
hospitalisation
patients hospitalisés
Grippe A
a comme patient
aucun diagnostic
virus de la grippe A
France
France
France
Observance par le patient
Chine
France
Fracture de fatigue
grippe
France
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Gestion des capacités de lits d'hospitalisation en réanimation pendant la crise sanitaire du Covid-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02537223
Confronté depuis plusieurs décennies à un « managérialisme » ayant fortement réduit ses capacités de réaction, le système hospitalier français a su gérer en 2020 une crise sanitaire d'une ampleur sans précédent. Toutefois, un examen des décisions prises par les autorités politiques, notamment face à la pénurie de lits d'hospitalisation en réanimation, indique que ce sont des options de nature purement logistique qui ont prévalu, confortant ainsi la vision managériale aujourd'hui dominante dans le fonctionnement des systèmes de santé.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
article de périodique
réanimation
Hospitalisation
capacité de gestion de crise
Lits
crise
hospitalisation
capacité hospitalière
hospitalisation
lits
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Interventions médicales générant des aérosols (IMGA) : Manoeuvres de compressions thoraciques dans le cadre d’une réanimation cardiorespiratoire
https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/chuq-imga-massage-cardiaque-covid19.pdf
Dans le cadre de la COVID-19, des recommandations intérimaires concernant les mesures de prévention et de contrôle des infections en présence d’un cas d’infection COVID-19 en milieu de soins aigus ont été publiées par le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) de l’Institut national de santé publique du Québec(INSPQ).Une liste incluant plusieurs interventions médicales pouvant générer des aérosols (IMGA) qui nécessitent la mise en place de mesures de protection additionnelles pour les travailleurs de la santé a été établie. Toutefois, certaines interventions proposées n’ont pu être évaluéespar une analyse de la littérature. Ainsi, l’Unité d’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé (UETMIS) du CHU de Québec-Université Laval (ci-après CHU de Québec)a été sollicitée par le CINQ pour réaliser une revue rapide de la littérature afin de déterminer si ces interventions médicales devraient être retenues comme des IMGA[3-5].Le présent document portespécifiquement sur le risque de production d’aérosols infectieux lors de manœuvres de compressionsthoraciquespendant la réanimation cardiorespiratoire.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
aérosols
manoeuvre
intervention médicale
aérosol
Réanimation
compression
compression
aérosol
réanimation cardiopulmonaire
Compression
caractéristiques familiales
Aérosols
Générations
tampons chirurgicaux
réanimation
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Ventilation