Libellé préféré : gestion des soins aux patients;

Définition du MeSH : mise en oeuvre, planification, organisation et administration des soins et des services pour les patients. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : prise en charge; prise en charge malade; gestion soins aux patients; organisation soins aux malades; prise en charge médicale; Organisation soins aux patients; Gestion des soins aux malades; Gestion des soins du patient; Prise en charge du patient;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

mise en oeuvre, planification, organisation et administration des soins et des services pour les patients. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Syndrome des loges chroniques : une revue systématique de la littérature des prises en charges non chirurgicales
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03652267
Réalisation d’une revue systématique de la littérature sur les prises en charges non chirurgicales du syndrome des loges chroniques avec inclusion de 12 études. La prise en charge par thérapie manuelle seule retrouve une efficacité sur la diminution des douleurs mais pas sur les pressions. La prise en charge par modification du schéma de marche ou course retrouve également une diminution notable des douleurs, une diminution significative des pressions mais sans retours à la norme. La prise en charge par injection de toxine Botulinique retrouve une action pérenne sur la douleur ainsi que sur les pressions des loges. Il en ressort la problématique du mécanisme physiopathologique des douleurs et des augmentations de pressions qui sont mal connus. Les thérapeutiques non chirurgicales proposées ont toutes un effet notable sur le critère douleur. L’augmentation des pressions intramusculaires n’étant visiblement pas le seul élément responsable des douleurs à l’effort.
2022
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
classification
syndrome des loges
gestion des soins aux patients
littérature de revue comme sujet

---
N1-SUPERVISEE
La prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l'hépatite C - Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002023/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002024/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002025/
L’infection par le virus de l’hépatite C représente encore aujourd’hui un défi quant à sa prise en charge et à son traitement. L’arrivée des antiviraux à action directe rend toutefois plus aisée la prise en charge des personnes infectées et permet de leur offrir un traitement plus efficace, mieux toléré, qui permet d’éradiquer le virus chez la vaste majorité d’entre elles. Cette nouvelle réalité requiert une grande mobilisation des professionnels de la santé ainsi qu’un encadrement de la pratique clinique, surtout de première ligne, pour maximiser l’offre d’une prise en charge optimale aux personnes infectées par le virus de l’hépatite C dans toutes les régions du Québec. Les recommandations figurant dans le présent guide sur la prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l’hépatite C ont été approuvées par le Comité consultatif sur le VIH et le VHC.
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
hépatite C
Québec
hépatite C
hépatite C
antiviraux
continuité des soins
antiviraux
interactions médicamenteuses
Maladie aigüe
Surveillance des médicaments
hépatite C chronique
anticorps de l'hépatite C
hépatite C
tests sérologiques
Fibrose du foie
valeur prédictive des tests
association elbasvir grazoprévir
glécaprévir
pibrentasvir
association lédipasvir sofosbuvir
association médicamenteuse
association sofosbuvir velpatasvir
ZEPATIER
MAVIRET
HARVONI
EPCLUSA
voxilaprévir
VOSEVI
cirrhose du foie
glécaprévir
quinoxalines
sulfonamides
Benzofuranes
association médicamenteuse
Imidazoles
benzimidazoles
fluorènes
Uridine monophosphate
Uridine monophosphate
Sofosbuvir
carbamates
composés hétérocycliques avec 4 noyaux ou plus
composés macrocycliques

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la constipation induite par les opioïdes: audit des pratiques professionnelles des médecins généralistes des Hauts-de-France
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03666561
Introduction : le nombre de patients douloureux bénéficiant d'un traitement morphinique et souffrant de leurs effets indésirables, notamment digestifs, avec en 1ère ligne la constipation (CIO), est croissant. Sa mauvaise prise en charge peut aboutir à un arrêt des opioïdes, synonyme d'une prise en charge antalgique moindre. Matériel et méthode : un audit de pratiques professionnelles a été réalisé à l'aide d'un questionnaire diffusé par mail, auprès de médecins généralistes, dans les Hauts-de-France. Résultats : les 167 réponses obtenues révèlent que la connaissance des opioïdes, de leurs effets 2aires et de la CIO sont des sujets bien connus des MG. Malgré un manque de formations spécifiques sur le sujet, 10,2% à 37,2% des interrogés ont une démarche thérapeutique adaptée à la CIO. Discussion : le manque de formations complémentaires sur le sujet et de diffusion des recommandations semble expliquer en partie la prise en charge encore trop faible de la constipation induite par les opioïdes. Conclusion : dans le but d'améliorer la gestion de la constipation induite par les opioïdes, le développement des formations et la diffusion d'un algorithme en accord avec les recommandations de 2019 seraient deux axes à développer.
2022
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
France
gestion des soins aux patients
constipation
ouïe
pratique professionnelle
médecins généralistes

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépression et suicide dans la schizophrénie: prise en charge et rôle des soins de réhabilitation psychosociale
https://nuxeo.u-bourgogne.fr/nuxeo/site/esupversions/df1843d2-1bc3-4d51-a5e5-26c7f494d41b
La désinsertion sociale, la stigmatisation et le caractère chronique et invalidant de la schizophrénie favorisent l’apparition de symptômes dépressifs, dont la conséquence la plus dramatique est le passage à l’acte suicidaire. La dépression, en plus de majorer le risque de suicide, va avoir un impact négatif sur le cours de la pathologie schizophrénie, d’autant plus que cette dernière se montre difficile à diagnostiquer chez cette population de patients. Quant au passage à l’acte suicide, il présente des facteurs de risques spécifiques à la schizophrénie, en lien avec la stigmatisation et la gravité de la pathologie. Comprendre les particularités de la dépression et du suicide dans la schizophrénie ouvre de nouvelles perspectives de soins et de prévention. L’intervention précoce dans la schizophrénie a démontré une réduction du taux de suicide et permettrait de limiter les conséquences sociales de la maladie.
2022
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
depression
gestion des soins aux patients
suicide
soins
Suicide
Réadaptation psychiatrique
dépression
rôle
suicide
dépression
suicide
dépression
Suicide
Suicide

---
N2-AUTOINDEXEE
Label - Diagnostic et prise en charge des enfants ayant ingéré une pile bouton ou une pile plate
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3165810/fr/label-diagnostic-et-prise-en-charge-des-enfants-ayant-ingere-une-pile-bouton-ou-une-pile-plate
En cas d’ingestion d’une pile bouton ou de doute, Il est recommandé de laisser à jeun l’enfant et de ne pas le faire vomir. La suspicion d’ingestion d’une pile bouton est à considérer comme une ingestion jusqu’à la réalisation d’une radiographie thoracique. Lorsque la pile est ingérée, elle peut s’enclaver dans l’œsophage, et engendrer une brûlure chimique de la muqueuse dont la gravité augmente au-delà de 2 h. Le risque d’enclavement œsophagien est maximal avec les piles dont le diamètre est supérieur ou égal à 15 mm, et si l’enfant est âgé de 5 ans ou moins. La réalisation d’une radiographie thoracique de face (et éventuellement de profil) est une véritable urgence pour rechercher l’enclavement de la pile dans l’œsophage. Lorsque la pile est enclavée dans l’œsophage, l’endoscopie digestive haute est alors une urgence vitale et doit être réalisée sans délai pour limiter la survenue d’une brûlure œsophagienne grave.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
enfant
bouton
Enfant
enfant
Enfant
gestion des soins aux patients
Enfant
diagnostic
Enfant
aucun diagnostic
ingestion

---
N2-AUTOINDEXEE
Allons-nous nous réconcilier avec les β-bloquants pour la prise en charge du sepsis ?
https://www.srlf.org/article/allons-nous-nous-reconcilier-b-bloquants-prise-charge-du-sepsis
Question évaluée Évaluer l’effet d’une exposition préalable aux β-bloquants sur la mortalité et la dysfonction d’organe chez les patients en sepsis. Type d’étude Analyse rétrospective d’une cohorte observationnelle multicentrique internationale incluant des patients admis en réanimation d’Australie, de République tchèque et des USA. Population étudiée Patients consécutivement admis pour la première fois en réanimation pour sepsis entre janvier 2014 et décembre 2018. Les patients ayant reçu plusieurs β-bloquants en même temps étaient exclus.
2022
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
lecture critique d'article
obstruction
gestion des soins aux patients
sepsie

---
N2-AUTOINDEXEE
Quelle prise en charge pour les sténoses de l’urètre antérieur chez l’homme ?
https://www.urofrance.org/recommandation/quelle-prise-en-charge-pour-les-stenoses-de-luretre-anterieur-chez-lhomme-recommandations-2021-du-groupe-durologue-de-reconstruction-uro-genitale-guru-sou/
L’objectif est de proposer les premières recommandations françaises pour le diagnostic, le traitement et le suivi des sténoses de l’urètre antérieur. Ces recommandations ont été établies par le sous-groupe travaillant sur la chirurgie de Reconstruction uro-génitale (GURU) du CAMS-AFU (Comité d’andrologie et de médecine sexuelle de l’association française d’urologie). Matériel et méthodes Ces recommandations sont inspirées des recommandations de l’American Urological Association de 2016 sur les sténoses de l’urètre chez l’homme, augmentées d’un complément de bibliographie de janvier 2016 à décembre 2019. Elles abordent les principaux problèmes rencontrés en 27 points concernant le diagnostic, le traitement et le suivi. S’y ajoutent des schémas anatomiques, un algorithme de traitement, des tableaux de synthèse et de proposition d’évaluation et de suivi.
2022
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
article de périodique
Homme
Homme
Homme
Homme
Homme
sténose
Homme
Homme
Homme
Sténose de l'urètre
Homme
gestion des soins aux patients
sténose de l'urètre
humains
homo sapiens

---
N2-AUTOINDEXEE
Lignes directrices pour les traitements et la prise en charge en fin de vie
https://bullmed.ch/article/doi/bms.2022.20844
Le traitement et l’accompagnement des personnes confrontées à leur propre mort constituent une mission centrale de la médecine. Les directives de l’ASSM Attitude face à la fin de vie et à la mort, reprises dans le code de déontologie de la FMH le 19 mai 2022, proposent des lignes directrices adaptées à la réalité sociale actuelle à propos de plusieurs thèmes comme l’autodétermination, la souffrance et le soulagement de la souffrance, jusqu’à l’assistance médicale au suicide.
2022
Bulletin des médecins suisses
Suisse
article de périodique
vie
Informatique en nuage
gestion des soins aux patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge initiale d'un accident vasculaire cérébral (AVC) aigu en MCO
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2676946/fr/prise-en-charge-initiale-d-un-accident-vasculaire-cerebral-avc-aigu-en-mco
La prise en charge initiale d’un accident vasculaire cérébral (AVC) est une priorité de santé publique en France. Il est la première cause de décès chez la femme, la troisième chez l’homme, la première cause de handicap acquis non traumatique en France mais aussi la 2ème cause de démence après la maladie d’Alzheimer. Ces indicateurs mesurés fin 2021 à partir des dossiers des patients hospitalisés en 2019 évaluent la qualité des soins selon 4 axes : (i) l’accès à l’expertise radiologique, neurovasculaire et rééducative ; (ii) l’accès à une prise en charge spécialisée en SSR ; (iii) la prévention des complications ; (iv) la continuité des soins avec la réparation du retour à domicile. En 2021, le recueil de ces indicateurs n’était pas obligatoire pour les établissements (recueil volontaire).
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
rapport
gestion des soins aux patients
accident vasculaire cérébral
cathétérisme veineux central
accident cérébrovasculaire
accident vasculaire cerebral
Accident vasculaire cérébral
son aigu
accident vasculaire cérébral embolique

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge d’un accident vasculaire cérébral (AVC) récent en soins de suite et réadaptation
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3345036/fr/prise-en-charge-d-un-accident-vasculaire-cerebral-avc-recent-en-soins-de-suite-et-readaptation
En 2019, la HAS a validé de nouveaux indicateurs de qualité et de sécurité relatifs à la prise en charge en soins de suite de rééducation et réadaptation (SSR) d’un accident vasculaire cérébral (AVC) récent (moins de 3 mois). Ces indicateurs mesurés fin 2021 à partir des dossiers des patients hospitalisés en 2019 évaluent la qualité des soins selon 4 axes : (i) la prise en charge rééducative ; (ii) la prise en charge de facteurs de risque neurocardiovasculaires ; (iii) la recherche et prise en charge des complications ; et (iv) la continuité des soins entre l’hôpital et la ville. En 2021, le recueil de ces indicateurs n’était pas obligatoire pour les établissements (recueil volontaire).
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
rapport
soins de suite
gestion des soins aux patients
accident vasculaire cérébral
accident vasculaire cerebral
récent
accident vasculaire cérébral
réadaptation fonctionnelle
Réadaptation
accident cérébrovasculaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact de la pandémie à SARS-CoV2 sur la prise en charge de l'endocardite infectieuse
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03706042
Introduction : l’endocardite infectieuse (EI) est une pathologie grave, de diagnostic difficile, dont le traitement est médico-chirurgical. L’objectif de cette étude était d’observer l’impact de la pandémie à SARS-CoV2 sur la prise en charge des patients atteints d’une EI. Méthodes : nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique incluant les patients hospitalisés pour une EI en constituant 2 groupes : hospitalisation l’année avant la pandémie à SARS-CoV2 (01/03/2019 au 29/02/2020, groupe 1) et hospitalisation pendant l’année de la pandémie à SARS-CoV2 (01/03/2020 au 28/02/2021, groupe 2). Nous avons analysé et comparé les différences concernant les données cliniques, para-cliniques, thérapeutique et d’évolution des patients entre les 2 groupes. Résultats : entre mars 2019 et février 2021, 283 patients ont été pris en charge pour une EI possible ou certaine dans notre centre (164 dans le groupe 1 et 119 dans le groupe 2). Au niveau clinique, il n’y avait pas de différence significative majeure entre les 2 groupes. Il y avait plus d’EI liées à la toxicomanie intraveineuse (IV) dans le groupe 2 (p 0,009). Il y avait plus de survenue d’hémorragie cérébrale (p 0,021) dans le groupe 2. Sur le plan para-clinique, les patients ont eu plus d’imagerie cérébrale (TDM p 0,009 et IRM p 0,013). Sur le plan thérapeutique, il n’y avait pas de différence significative concernant la réalisation d’une intervention (p 0,412) ou son délai (p 0,894). Il n’y avait pas de différence significative concernant la compliance thérapeutique sur les 3 germes principaux responsables d’une EI (SAMS, Streptococcus spp. et Enterococcus spp.). La mortalité à 1 an dans le groupe 2 était de 16% et il n’y avait pas de différence significative en comparaison au groupe 1 (17.7%, p 0,704). Le taux de récidive était de 5.9% dans le groupe 2 et n’était pas significativement différent en comparaison avec le groupe 1 (9.1%, p 0,311). Conclusions : la pandémie à SARS-CoV2 ne semble pas avoir eu d’impact négatif sur la prise en charge des patients atteints d’une EI. Le maintien de l’activité de « l’Endocarditis team » au sein d’un centre référence a probablement contribué à ce résultat. Néanmoins, la proportion importante de patients toxicomane IV dans notre cohorte suggère un impact psychosocial majeur de la pandémie à SARS-CoV2 sur la population.
2022
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
COVID-19
thèse ou mémoire
pandémies
gestion des soins aux patients
Endocardite
endocardite
syndrome respiratoire aigu sévère
endocardite
endocardite bactérienne
Endocardite infectieuse

---
N3-AUTOINDEXEE
Représentations sociales de la prise en charge des médecins généralistes sur la lombalgie commune aigue et chronique
https://athena.u-pec.fr/primo-explore/search?query=any,exact,998111365604611&vid=upec
La prise en charge de la lombalgie a montré des résultats décevants. L’exercice physique adapté au patient est le traitement principal permettant une évolution favorable de la lombalgie. Les pratiques et les représentations des médecins généralistes (MG) sur les lombalgies communes en Ile-De-France ne sont pas décrites dans la littérature depuis 10 ans. Nous cherchons à explorer les représentations sociales de la prise en charge des MG sur la lombalgie commune aigüe et chronique. Il s’agit d’une étude qualitative exploratoire, réalisée auprès de MG travaillants en ambulatoire en Ile-de-France, via des entretiens individuels semi-directifs. Il y a eu également des entretiens avec un médecin du travail et un médecin physique et de réadaptation afin d’apporter un autre regard sur les représentations des MG. Cette étude montre que selon les compétences, expériences et ressentis des MG, leurs pratiques sont variables, notamment sur la prescription de traitement, d’imagerie et la collaboration interprofessionnelle. Certaines représentations des médecins et des patients sur la lombalgie peuvent favoriser les discours discordants, les fausses croyances et influencent la prise en charge de la lombalgie. Ils peuvent se sentir démunis notamment sur la prise en charge antalgique et psycho-sociale et peuvent donc être amenés à surmédicaliser. Un renforcement de leur formation dans la prévention et la prise en charge de la lombalgie notamment dans une approche globale et dans l’éducation thérapeutique ainsi qu’une meilleure communication entre professionnels pourraient les rendre plus confiants. De plus, une meilleure détection des facteurs de chronicité pourrait avoir son importance. The management of low back pain has shown disappointing results. Physical exercise adapted to the patient is the main treatment for favorable development of low back pain. The practices and representations of general practitioners on low back pain common in Ile-De-France have not been described in the literature for the past 10 years. We seek to explore the social representations of the care provided by general practitioners for acute and chronic low back pain. This is an exploratory research qualitative, carried out with general practitioners working on an outpatient basis in Ile-de-France, via semi-structured individual interviews. There were also interviews with a physicial and rehabilitation physician in order to bring another look at the representations of general practitioners. This study shows that according to the skills, experiences and feeling of the general practitioners their practices are variable in particular on the prescription of treatment, imaging and interprofessional collaboration. Certain representations of doctors and patients on low back pain can promote discordant speeches, false beliefs and influence the management of low back pain. They may feel helpless, especially with the analgesic and psycho-social care and may therefore be led to over-medicate. Strengthening the training of general practitioners in the prevention and management of low back pain, especially in a global approach and in the therapeutic education, as well as better communication between professionals could make them more confident. Better detection of chronicity factors could be important.
2022
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
communication
Lombalgie
Médecins
médecins généralistes
Commune
lombalgie
Communication
lumbago
communisme
Actualités
gestion des soins aux patients
médecine sociale

---
N3-AUTOINDEXEE
Revue de la littérature sur les habitudes de prescription et de prise en charge des médecins pour le traitement de l'insomnie
https://athena.u-pec.fr/primo-explore/search?query=any,exact,998115665404611&vid=upec
Introduction : Les troubles du sommeil, et notamment l’insomnie, sont extrêmement fréquents dans la population générale, et les médecins sont confrontés à leur traitement. Or peu d’études se sont intéressées aux habitudes médicales de prise en charge de ce trouble, notamment concernant la TCC-i. Le but de cette étude a été d’évaluer les prescriptions et la prise en charge des médecins pour le traitement de l’insomnie. Méthode : Nous avons réalisé une revue systématique de la littérature sur le sujet entre 1985 et 2022 sur les bases de recherches PubMed, Web of Science et Google Scholar où les études originales s’intéressant à ce sujet ont été considérées. Résultats : Au final, 16 études ont été incluses autour de 8 axes qui sont : la recherche d’information, la démarche diagnostique, la prescription de TCC-i, la prescription médicamenteuse, les conditions de prescription des hypnotiques, les prises en charge non médicamenteuses et non TCC-i, la confiance du praticien dans sa prise en charge et les critiques et remarques des médecins. Nous avons mis en évidence que seulement 0 à 25% des médecins proposaient en première intention la TCC-I aux patients souffrant de trouble insomnie, le traitement par hypnotiques étant la méthode de prise en charge la plus couramment utilisée, et celle-ci était souvent mal réalisée. De plus, la recherche d’informations pour l’insomnie durant les consultations n’était pas assez approfondie et la démarche diagnostique en était délicate. Conclusion : Ce travail a mis en évidence qu’il existait un écart colossal entre la pratique clinique et les recommandations thérapeutiques, et a souligné le besoin d’amélioration d’accès à la TCC-i. Introduction: Sleep disorders, especially insomnia, are extremely common in the general population, and doctors must deal with their treatment. However, only a few studies consider the medical habits used to treat this disorder, particularly about CBT-i. The purpose of this study was to evaluate prescriptions and management by doctors for insomnia’s treatment. Method: We made a systematic review on the subject between 1985 and 2022 on the database of PubMed, Web of Science and Google Scholar where original studies dealing with this subject were considered. Results: In the end, 16 studies were included around 8 axes which are: the information search, the diagnostic approach, the CBT-i’s prescription, the drugs’ prescription, the conditions of hypnotics’ prescription, non-medicinal and non-CBT-i cares, the practitioner confidence in care, and doctor’s criticisms and comments. We found that only 0-25% of doctors prescribed at first CBT-i to patients with insomnia disorder, with hypnotic treatment being the most used care method, and this was often poorly performed. In addition, the search for information about insomnia during consultations was not thorough enough and the diagnostic process was difficult. Conclusion: This work highlighted that there was a huge gap between clinical practice and therapeutic guidelines, and stressed the need of improving access to CBT-i.
2022
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
médecins généralistes
Insomnie
Médecins
habitudes
Littérature
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
prescription
littérature de revue comme sujet
la médecine dans la littérature
perturbation du sommeil
habitude
gestion des soins aux patients
Insomnie
insomnie

---
N2-AUTOINDEXEE
Développement de la mesure des réhospitalisations entre 1 et 3 jours après chirurgie ambulatoire par type de prise en charge
Identification des prises en charge avec potentiel d’amélioration par retour aux dossiers
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3350460/fr/developpement-de-la-mesure-des-rehospitalisations-entre-1-et-3-jours-apres-chirurgie-ambulatoire-par-type-de-prise-en-charge
Les réhospitalisations précoces après une chirurgie programmée qui a été réalisée en ambulatoire représentent un des enjeux de sécurité pour le patient, dans un contexte de déploiement important de cette activité, avec un objectif fixé à 70% en 2022 (voire 80% selon les récentes préconisations du haut conseil de santé publique, HCSP 2021). La mesure des réhospitalisations est un enjeu notamment sur la période entre 1 et 3 jours après la chirurgie, durée spécifique à la chirurgie ambulatoire. Elle permet de surveiller ce qui se passe immédiatement en sortie, afin de vérifier que le gain en durée de séjour par rapport à l’hospitalisation conventionnelle ne se fasse pas aux dépends de la sécurité du patient. Afin que l’indicateur ait du sens pour les professionnels de santé concernés dans les établissements de santé et informe réellement sur la qualité de la prise en charge, il doit être mesuré à un niveau plus fin comme le type de prise en charge. Celle-ci peut être assimilée dans le PMSI à la racine de GHM. Il n’est pas pertinent de calculer un indicateur pour chaque racine concernée par les réhospitalisations. Il est donc nécessaire de cibler celles qui ont un intérêt : les travaux de développement ont donc été poursuivis pour identifier parmi toutes les racines concernées par les réhospitalisations, celles, et par conséquent les prises en charge, qui présentent un potentiel d’amélioration qui pourraient être ciblées spécifiquement par des indicateurs.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
rapport
Chirurgie d'un jour
Chirurgie
poids et mesures
gestion des soins aux patients
dé-identification
réadmission du patient
intervention chirurgicale
identification psychologique
procédures de chirurgie ambulatoire
Mesures

---
N2-AUTOINDEXEE
Actualisation des recommandations de prise en charge prophylactique et curative en phase précoce de la maladie à SARS-COV-2
https://splf.fr/wp-content/uploads/2022/07/DGS-Urgent-Actualisation-des-recommandations-de-prise-en-charge-prophylactique-et-curative-en-phase-precoce-de-la-maladie-a-Sars-CoV-2-11-07-22.pdf
La Direction Générale de la Santé propose dans ce DGS-Urgent une actualisation des recommandations de prise en charge prophylactique et curative en phase précoce de la maladie à Sars-CoV-2. Ce document détaille les traitements actuellement disponibles sur le territoire et présentant une activité contre les nouveaux sous-variants du virus circulant sur le territoire (BA.4 et BA.5).
2022
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
maladie
précoce
SARS-CoV-2
Maladie
directives de santé publique
Maladie
Maladies
Maladies
gestion des soins aux patients

---
N2-AUTOINDEXEE
La prise en charge de l'insomnie chez les adolescents dans les soins psychiatriques : une analyse qualitative des pratiques thérapeutiques de psychiatres infanto-juvéniles en région de Bruxelles-Capitale
https://www.louvainmedical.be/fr/article/la-prise-en-charge-de-linsomnie-chez-les-adolescents-dans-les-soins-psychiatriques-une
Les psychiatres infanto-juvéniles sont fréquemment confrontés aux plaintes d’insomnie de leurs patients adolescents. À l’heure actuelle, en Belgique, il n’y a pas de recommandations émanant d’instances officielles pour le traitement de celles-ci chez les moins de 18 ans. Dans ce contexte, les psychiatres infanto-juvéniles doivent couramment poser des choix thérapeutiques hors label pour le traitement de l’insomnie pédiatrique. Cette étude a pour objectif de s’enquérir des pratiques des psychiatres infanto-juvéniles confrontés à des troubles du sommeil chez les adolescents dans leur pratique ambulatoire. Sur base d’une méthodologie qualitative, des entretiens semi-directifs ont été réalisés auprès de 10 psychiatres infanto-juvéniles travaillant en français dans la région de Bruxelles-Capitale. Que savons-nous à ce propos ? Les troubles du sommeil sont fréquents chez les adolescents pris en charge dans le circuit psychiatrique, néanmoins aucun médicament ne dispose de l’autorisation de mise sur le marché (AMM) dans cette indication chez les moins de 18 ans. Les psychiatres infanto-juvéniles doivent de ce fait poser des choix thérapeutiques hors label s’ils veulent avoir recours à un traitement médicamenteux. Que nous apporte cet article ? Cet article a pour but de s’enquérir des pratiques thérapeutiques des psychiatres infanto-juvéniles face aux patients adolescents présentant des plaintes d’insomnie. Au vu de l’absence de recommandations officielles, cette étude qualitative cherche à savoir s’il existe ou non une harmonie dans les stratégies thérapeutiques des psychiatres interrogés.
2022
Louvain Médical
Belgique
article de périodique
insomnie
Adolescent
perturbation du sommeil
Pratique
capitalisme
psychiatres
gestion des soins aux patients
Capital
psychiatre
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
Thérapeutiques
Adolescent
adolescence
Régions
psychiatrie de l'adolescent
Thérapeutique
Insomnie
Thérapeutiques
Insomnie
Soins
Capitales
soins infirmiers en psychiatrie

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la fièvre chez l'enfant
http://www.medqual.fr/images/grandpublic/POPULATIONS_PARTICULIERES/NOURRISSONS-ENFANTS/2022-PEC-FIEVRE-ENFANT.pdf
2022
Medqual
France
brochure pédagogique pour les patients
fièvre
fièvre
enfant
Enfant
Enfant
Enfant
fièvre
Fièvre
gestion des soins aux patients
Enfant
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge des personnes en burnout en Suisse : Résultats de l’étude épidémiologique auprès des professionnels de la santé
https://www.unisante.ch/fr/formation-recherche/recherche/publications/raisons-sante/raisons-sante-337
Le burnout est associé à des souffrances des employés, à une diminution de productivité et à des dépenses considérables au niveau social et sanitaire. Cependant, bien que le burnout soit fréquent en Suisse et dans plusieurs pays développés, il n’existe pas de consensus sur les critères de son diagnostic, sur son traitement et sur sa prévention. Afin d’améliorer la compréhension de ce phénomène, nous avons mené le projet « Standardisation du repérage de burnout par les professionnels de santé vaudois (STOBS-VD) ». Plus de trois milles professionnels de la santé ont répondu à notre enquête en ligne durant les mois de mai et juin 2021. Cela nous a permis d’estimer la prévalence du burnout dans la patientèle des professionnels de santé interrogés. L’enquête a aussi permis de préciser les principaux symptômes du burnout, de décrire les pratiques de son diagnostic et de traitement, mais également d’identifier des pistes pour améliorer la situation actuelle en terme de prise en charge du burnout. Les résultats ont révélé un manque de clarté sur la définition du burnout et de sa prise en charge chez les professionnels de santé interrogés, ainsi qu’un manque de collaboration entre les acteurs principaux dans le domaine. La fréquence de prescription des antidépresseurs et d’autres médicaments psychotropes et de l’arrêt de travail suggèrent que le burnout est généralement détecté à un stade avancé, avec une forme clinique sévère. Des différences importantes en terme de prévalence et de pratiques de prise en charge ont été également révélées au niveau cantonal et régional.
2022
Unisanté
Suisse
rapport
ayant comme résultat
Épuisement professionnel
Suisse
Epidémiologie
études de résultat
Santé
études épidémiologiques
personnel de santé
personnes
évaluation de résultat des soins
gestion des soins aux patients
Epidémiologie
suisses
Epidémiologie
Epidémiologie
Epidémiologie
Personna +

---
N2-AUTOINDEXEE
Variole du singe : conseils et prise en charge en Ile-de-France
https://www.iledefrance.ars.sante.fr/variole-du-singe-conseils-et-prise-en-charge-en-ile-de-France
La variole du singe (virus Monkeypox) est une maladie infectieuse virale. Découvert et présent en Afrique, ce virus est aujourd’hui recensé en France sans notion de voyage ni de contact avec des voyageurs en provenance d’Afrique. On fait le point sur les modes de transmission et symptômes, le diagnostic et sa prise en charge en Ile-de-France.
2022
ARS Île-de-France
France
information patient et grand public
France
France
Ile-de-France
Variole
Paris
orthopoxvirose simienne
singe
France
français
gestion des soins aux patients
France
variole
France
Assistance
Variole

---
N2-AUTOINDEXEE
Intérêt du dosage de la protéine S100B dans la prise en charge des traumatismes crâniens au Service d’Accueil des Urgences: une revue de la littérature
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/MED_T_2022_1010_SCUBLA_ROBIN.pdf
CONTEXTE: La prise en charge des TCL représente un enjeu majeur de santé publique et socio-économique par leur fréquence et leurs conséquences à court, moyen et long terme. Par ailleurs, malgré une conférence de consensus datant de 1990, la prise en charge des TCL reste problématique, principalement pour les patients du groupe 2 de Masters. Les difficultés et les variations de prise en charge résidant essentiellement dans l’indication du scanner cérébral et dans son délai de réalisation. Dans ce contexte, un paramètre additionnel objectif sensible, mesurable rapidement et facilement, serait d’une grande aide pour optimiser les règles de décision d’indication du TDMc pour les patients à risque de complications. Plusieurs études internationales ont montré que le dosage sérique de la protéine S100B pouvait être considéré comme un indicateur très sensible de lésion cérébrale après un traumatisme crânien mineur isolé. L’objectif principal de cet article sera de réaliser un état des lieux des connaissances par le biais d’une revue de la littérature sur l’intérêt du dosage sérique de la protéine S100B dans la prise en charge des TCL au SAU. MÉTHODE: Une revue semi-systématique de la littérature internationale a été réalisée en septembre 2021, en interrogeant la banque de données électroniques Pubmed, selon la méthode PRISMA par l’intermédiaire de mots clés issus du thésaurus du MESH. La question de recherche a été établie à partir de la méthode PICO, ce qui à permis d’établir une équation de recherche. RÉSULTATS: 158 articles ont été screenés. 7 articles ont été exclus car ils s’agissaient de doublons. Puis sur la base des informations incluses dans le titre et dans les abstracts, 103 articles ne répondaient pas aux critères d’inclusion de notre étude et ont donc été exclus. 48 articles ont été lus intégralement et 19 articles ont été exclus à postériori. Au total, seulement 29 études remplissent correctement les critères d’éligibilité et ont donc été étudiées. CONCLUSION: En considérant l’ensemble des études analysées il semblerait que la concentration sérique de la protéine S100B soit un marqueur de détection pour les lésions cérébrales post traumatiques, chez les patients atteints de TCL, à la fois fiable et sûre (Sensibilité d'environ 100% associée à une VPN d’environ 100%) pour le patient. Tout en permettant de réduire le nombre de TDMc réalisé, réduisant par conséquent le taux d’exposition aux rayons ionisants (Spécificité 33%). Cependant ce propos doit être nuancé, en effet son efficacit