Libellé préféré : ADN;

Synonymes NCIt : acide désoxyribonucléique;

Traductions automatiques des définitions par l'ANS : Un polymère à double brin linéaire long, formé de nucléotides attachés à un désoxyribose, et présent dans le noyau d'une cellule ; associé à la transmission de l'information génétique.;

Traductions automatiques par l'ANS : D; ADN double; ADN double brin;

Numéro CAS : 9007-49-2; a href https://gsrs.ncats.nih.gov/ginas/app/beta/browse-substance?search 9007-49-2 alt lien vers site G-SRS target _blank img src /img/logos/logo_g-srs.png alt Logo G-SRS /a ;

Code NSC : 77460;

Code ChEBI : CHEBI:16991;

Codes issus des synonymes : CDR0000044393; NSC0077460; CDR0000045671;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Information avant traitement chirurgical d un abcès anal
https://www.fcvd.fr/wp-content/uploads/2024/02/Information-avant-traitement-chirurgical-d-un-abces-anal.pdf
Un abcès anal est une cavité remplie de pus située à proximité de l’anus pouvant entrainer de vives douleurs et parfois de la fièvre. La cause la plus fréquente est l’infection d’une glande du canal anal. Cette infection crée un trajet appelé fistule progressant dans le sphincter anal pour aboutir à la peau autour de l’anus ou à la fesse. L’intervention a pour but d’évacuer le pus sous tension pour soulager la douleur et éviter la diffusion de l’infection. Elle doit être réalisée rapidement, les antibiotiques étant insuffisants.
2024
FCVD
France
brochure pédagogique pour les patients
Traiter
pas de traitement diabétique
déci
étude du traitement
traitement de biomatériel
thérapie
en traitement
ADN
Allèle sauvage DHPS
traitement automatique des données
anus, sai
pas d'information disponible
époque du traitement
jour
sulfate de diéthyle
disulfirame
abcès
dalton
Allèle sauvage EDNRB
abcès
Anus
Procédure chirurgicale
abcès
Traitement de l'information
jour imputé
pendant le traitement

---
N3-AUTOINDEXEE
Informations avant traitement chirurgical d un prolapsus du rectum par rectopexie
https://www.fcvd.fr/wp-content/uploads/2024/02/Informations-avant-traitement-chirurgical-d-un-prolapsus-du-rectum-par-rectopexie.pdf
Le prolapsus rectal est un affaissement de la paroi du bas rectum qui se détend et se déforme en faisant des gros plis qui restent dans le bas du rectum (prolapsus rectal interne), ou sortent complètement par l’anus (prolapsus extériorisé ou total). Quel est le but de cette intervention ? Un prolapsus rectal total est l’extériorisation du rectum à travers l’anus. Il peut survenir uniquement à l’effort de défécation et se réduire spontanément ou après réintégration manuelle. Dans les cas plus avancés, il peut survenir au moindre effort physique, à la marche ou en position accroupie, voire devenir permanent. Cet inconfort est aggravé par des émissions de glaires et de sang. Chez près d’un patient sur deux, une constipation entretient et majore le prolapsus du rectum. Une incontinence fécale est rapportée chez une personne sur deux. L’étranglement du rectum à l’extérieur de l’anus, situation très rare, qui complique le prolapsus, est une urgence chirurgicale. L’objectif de cette intervention est de remonter le rectum pour revenir à un état anatomique le plus proche de la normale et améliorer les signes qui y sont associés (fausses envies, glaires, incontinence). C’est la méthode la plus efficace du traitement du prolapsus rectal.
2024
FCVD
France
brochure pédagogique pour les patients
Rectum
dalton
rectum
en traitement
pendant le traitement
Traitement de l'information
traitement automatique des données
Procédure chirurgicale
déci
Prolapsus
étude du traitement
disulfirame
sulfate de diéthyle
traitement de biomatériel
RecQL Hélicase
ADN
prolapsus
prolapsus rectal
jour
thérapie
époque du traitement
proctopexie
jour imputé
gène RECQL
pas d'information disponible
Traiter
Allèle sauvage DHPS
prolapsus
voie rectale
informatif
informé
pas de traitement diabétique

---
N3-AUTOINDEXEE
Informations avant traitement chirurgical d un sinus pilonidal
https://www.fcvd.fr/wp-content/uploads/2024/02/Informations-avant-traitement-chirurgical-d-un-sinus-pilonidal.pdf
La maladie pilonidale est provoquée par la pénétration de poils dans des fossettes (follicules pileux rompus) situées dans le sillon inter-fessier. Après une phase d’abcès drainé soit spontanément soit par une incision, la guérison définitive est une éventualité peu probable. En l’absence d’intervention, le risque est la récidive d’un nouvel abcès douloureux qu’il faudra alors de nouveau inciser en urgence (les antibiotiques sont inutiles), ou bien la persistance d’une suppuration chronique. Le risque de cancérisation à très long terme est très exceptionnel. Les examens complémentaires (radios du sacrum et du coccyx) sont presque toujours inutiles. Le diagnostic est clinique.
2024
FCVD
France
brochure pédagogique pour les patients
disulfirame
en traitement
sulfate de diéthyle
pendant le traitement
dalton
pas de traitement diabétique
Allèle sauvage DHPS
sinus pilonidal
déci
Procédure chirurgicale
informé
jour imputé
Traitement de l'information
Traiter
époque du traitement
thérapie
traitement de biomatériel
kyste pilonidal
informatif
ADN
jour
pas d'information disponible
kyste pilonidal
traitement automatique des données
étude du traitement

---
N3-AUTOINDEXEE
Attentes des étudiants en D.E.S de médecine générale de Lille sur leur formation à la communication médecin-patient
https://pepite-depot.univ-lille.fr/LIBRE/Th_Medecine/2023/2023ULILM100.pdf
Contexte : Une bonne communication médecin-patient a des effets positifs sur la santé des patients. En France, la formation à la communication est modelée par chaque département de médecine générale. L’objectif de cette étude était de caractériser les attentes des étudiants du diplôme d’études spécialisées de médecine générale de Lille concernant leur formation à la communication médecin-patient. Méthode : Il s’agissait d’une étude qualitative avec approche inspirée de la phénoménologie interprétative. Elle a porté sur des étudiants du diplôme d’études spécialisées de médecine générale de Lille ayant effectué leur stage ambulatoire de premier niveau. Le recrutement s’est fait par échantillonnage raisonné homogène. Il s’agissait d’entretiens individuels semi-dirigés. Résultats : Les interviewés avaient conscience de l’importance d’une bonne communication au quotidien, regrettant un défaut de formation avant leur 3e cycle. Ils s’appuyaient surtout sur l’échange entre pairs pour s’améliorer et imaginaient l’intervention de professionnels non médicaux dans leur formation facultaire, que ce soit lors de jeux de rôles ou lors de cours plus théoriques. Ils se rassuraient en pratique par la présence de leur maitre de stage tout en souhaitant plus d’autonomie. Ils se posaient la question d’améliorer la supervision directe notamment par l’utilisation de la vidéo en consultation. Le retour de pratique était primordial pour eux, avec l’idée d’un retour plus systématique des patients. La confiance en soi était au centre de cette problématique, dépendant de multiples facteurs personnels comme expérientiels. Conclusion : Cette étude montre l’importance qu’accordent les étudiants à la formation à la communication. Ils en exposaient des voies d’amélioration pour les aider à atteindre le niveau attendu, et se questionnaient sur le défaut de formation plus précoce.
2023
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
exa
étudiant
patient vétérinaire
communication
médecin de soins primaires
attention
disulfirame
communication avec le médecin
attentes
éducation du patient comme sujet
a comme patient
Médecine générale
attention
jour
biomédecine
médecins généralistes
jour imputé
médecin (médecine générale)
dalton
étudiant médecine
déci
télémédecine
médecine de famille
formation
charge élémentaire
Allèle sauvage DHPS
ADN
sulfate de diéthyle

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des personnes infectées par les virus de l’hépatite B, C ou D
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3324682/fr/prise-en-charge-des-personnes-infectees-par-les-virus-de-l-hepatite-b-c-ou-d
À la demande du Ministère de la santé, le Conseil National du Sida et des hépatites virales (CNS) et l'Agence nationale de recherches sur le sida Maladies infectieuses émergentes (ANRS MIE) et les hépatites virales (ANRS) Maladies infectieuses émergentes ont sollicité la Haute Autorité de Santé (HAS) pour l’élaboration d’une actualisation des recommandations françaises de prise en charge des hépatites virales. L’accompagnement de la HAS s’est inscrit dans le cadre de la labellisation par la HAS d’une recommandation élaborée par le CNS et l’ANRS MIE.
2023
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
dalton
virus de l'hépatite B
charge virale
sulfate de diéthyle
virus de l'hépatite B
jour
personnes
hepatite
maladie infectieuse
gestion des soins aux patients
disulfirame
déci
virus de l'hépatite b
infection
Allèle sauvage DHPS
ADN
peuple
Personna +
infection au virus B
jour imputé

---
Nous contacter.
09/06/2024


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.