Libellé préféré : personnes;

Synonyme CISMeF : gens; sujets;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 et personnes immunosupprimées
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/COVID-19/COVID-19_Immunosupression.pdf
La recension de la littérature effectuée par l’INESSS vise à définir les clientèles généralement considérées comme étant immunosupprimées dans une perspective de meilleure prise en charge clinique par le réseau de la santé et des services sociaux. Les restrictions et mesures à mettre en place pour les travailleurs pouvant présenter ces conditions sont pour leur part établies par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Basé sur la documentation scientifique disponible au moment de sa rédaction et sur l’opinion des cliniciens consultés, malgré l’incertitude existante dans cette documentation et dans la démarche utilisée de recension, l’INESSS met en lumière les éléments suivants [...]
2022
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
recommandation professionnelle
Personna +
sujet immunodéprimé
personnes
personnes
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
La personne de confiance
https://www.psycom.org/wp-content/uploads/2020/10/La-personne-de-confiance-2022.pdf
Qu’est-ce qu’une personne de confiance ? Pourquoi désigner ; une personne de confiance ? La personne de confiance en psychiatrie ; Qui peut être désigné comme ; une personne de confiance ? Comment désigner ; une personne de confiance ? Questions/réponses ; Élaboration de la brochure ; Adresses utiles ; En savoir plus ; Sources
2022
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
brochure pédagogique pour les patients
personnes
Personna +
confiance

---
N2-AUTOINDEXEE
Politique concernant la prévention, la promotion et les pratiques organisationnelles favorables à la santé et au mieux-être des personnes au travail
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000260/
Le ministère de la Santé et des Services sociaux reconnaît l’importance déterminante de la contribution de son personnel à la réalisation de sa mission et à la prestation de services de qualité aux citoyens. Dans cet esprit, la Politique concernant la prévention, la promotion et les pratiques organisationnelles favorables à la santé et au mieux-être des personnes au travail établit les lignes directrices visant à favoriser la santé physique et psychologique du personnel, sa sécurité ainsi que son mieux-être au travail, lesquelles misent notamment sur la prévention et la responsabilisation des personnes par rapport à la prise en charge de leur santé.
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
rapport
Pratique
promotion de la santé
métier
Personna +
Travail
personnes
médecine préventive
santé au travail
politique organisationnelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Prélèvement nasal, priorisation, autotests personnes-contact : adaptation de la doctrine de test - COVID-19
DGS Urgent n 6
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_2022-06_adaptation_doctrine_test-2.pdf
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/annexe_-tableau_d_indications_de_prise_en_charge.pdf
2022
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
information patient et grand public
Dépistage et analyse proposés directement au consommateur
personnes
autotest
Personna +
Adaptation
COVID-19
nez, sai
dermatomyosite
adaptation
Réadaptation

---
N2-AUTOINDEXEE
J’ai été en contact à risque avec une personne testée positive à la Covid-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/spf0b017038_coronavirus_fiche_personne_contact_a4.pdf
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
information patient et grand public
test COVID-19
Personna +
risque
personnes
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Risque de chute chez les personnes âgées: identification des personnes à risque, prise en charge en soins primaires
https://nuxeo.u-bourgogne.fr/nuxeo/site/esupversions/c2d4bead-25e9-4158-a597-7c2015e46bb5
Introduction La chute du sujet âgé est un thème majeur de santé publique. Cette étude avait pour but de cibler les sujets âgés les plus à risque de chute par des outils disponibles en médecine de ville pour proposer une prise en soin efficace en amont des conséquences de la chute qui précipitent l’individu dans la dépendance. Méthode Nous avons mené une étude rétrospective incluant des sujets âgés hospitalisés en gériatrie sur l’hôpital de Mâcon pour chute à domicile ou considérés à risque de chute. Les résultats au Test Moteur Minimum et des données biomédicales ont été analysées. Différents groupes étaient formés selon le nombre de chutes, monochuteurs ou multichuteurs, et selon qu’il existait ou non une pathologie associée à l’admission. Résultats Ont été incluses 131 personnes âgées. Les hospitalisations pour chute passaient davantage par le service des urgences que les hospitalisations pour les autres motifs (odds ratio (OR) 5,83, [1,73-19,7], p 0,008). Des réactions d’adaptation posturale (OR 0,2, [0,05-0,8], p 0,022) et un équilibre statique ajustés (OR 0,11, [0,01-0,91], p 0,038) étaient protecteurs du risque de chute. Un antécédent d’hospitalisation durant les 12 derniers mois (OR 2,42, [0,58-10,1), p 0,026) et un flexum de genou (OR 6,1, [1,47-25,4], p 0,01) favorisaient la survenue d’une nouvelle chute. Conclusion Les chuteurs âgés hospitalisés présentaient : des réactions d’adaptation posturale inadaptées, un mauvais équilibre statique et un flexum de genou. Ce dernier permet d’identifier la survenue d’une nouvelle chute conduisant à une hospitalisation. Ce sont 3 éléments cliniques facilement et rapidement identifiables lors d’un examen en médecine libérale.
2022
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
chute
principal
Appréciation des risques
Soins
Personna +
soins de santé primaires
prise de risque
chutes accidentelles
personnes
dé-identification
soins de santé primaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Trajectoire pour les personnes en provenance d'un centre hospitalier, d'un milieu de réadaptation ou de la communauté vers différents milieux de vie et d'hébergement
Directive COVID-19 - 18 janvier 2022
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003280/
Transmission de la mise à jour de la directive pour admission/intégration ou retour/réintégration d’un usager/résident en milieu de vie ou en milieu de réadaptation en provenance d’un centre hospitalier (CH), d’un milieu de réadaptation ou de la communauté. Les modifications proposées s’inscrivent dans le contexte de la situation épidémiologique qui perdure au Québec, notamment en raison de la recrudescence des cas de COVID-19. Il demeure important d’assurer une application rigoureuse des mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI) afin de limiter la propagation du virus.
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation de santé publique
Communauté
Réadaptation
Centre
COVID-19
Personna +
central
personnes
Directives
leadership
hôpital
COVID-19
réadaptation fonctionnelle
logement
hôpitaux
vie

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation et soutien de la capacité décisionnelle des personnes atteintes de démence ou de maladie mentale
https://kce.fgov.be/fr/%C3%A9valuation-et-soutien-de-la-capacit%C3%A9-d%C3%A9cisionnelle-des-personnes-atteintes-de-d%C3%A9mence-ou-de-maladie
Pour la plupart d’entre nous, il va de soi qu’il nous revient de prendre nous-mêmes les décisions qui concernent notre propre santé. Mais pour certaines personnes, dont la capacité décisionnelle est altérée – par exemple en cas de maladie mentale ou de démence – la situation n’est pas claire. Un rapport du Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) rappelle que la capacité décisionnelle est rarement une donnée binaire « en noir ou blanc » mais une réalité fluctuante en fonction du moment, du contexte et du type de décision à prendre. Les personnes concernées doivent être soutenues de manière à pouvoir continuer autant que possible à prendre de manière autonome les décisions qui concernent leur santé et leurs soins. Il est parfois difficile pour les soignants d'évaluer si un patient est apte à prendre une décision d’ordre médical et de définir de quel soutien il a besoin. C’est pourquoi il est nécessaire de les former à ces questions. Les initiatives visant à permettre au patient d’exprimer à l’avance ses préférences et ses souhaits peuvent également jouer un rôle important à cet égard.
2022
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
rapport
résumé ou synthèse en français
démence
personnes
Démence
maladie
maladie
Personna +
études d'évaluation comme sujet
aptitude
démence
Maladies
démence

---
N2-AUTOINDEXEE
Les soins aux personnes atteintes de démence dans les milieux de soins aigus
Ne pas prévoir la démence équivaut à prévoir d’échouer
https://www.cfp.ca/content/68/1/27
Question clinique Comment soigner de la meilleure façon les patients atteints d’une maladie aiguë dans un hôpital où l’on soigne aussi la démence? Résultats Les médecins de famille jouent un rôle important dans les soins à l’hôpital, surtout dans les petites communautés. Les hôpitaux canadiens plient sous le poids grandissant des patients atteints de démence, mais beaucoup d’hôpitaux et de décideurs de la santé ne semblent pas être au courant. La maladie aiguë et l’hospitalisation sont des circonstances difficiles pour les personnes atteintes de démence, car les hôpitaux ne sont pas structurés pour leur dispenser des soins optimaux, ce qui entraîne des résultats négatifs chez ces patients et se répercute sur la capacité limitée de nos hôpitaux.
2022
Le Médecin de Famille Canadien
France
article de périodique
démence
démence
Personna +
Démence
Pression systolique
soins
personnes
environnement
maladie
démence

---
N3-AUTOINDEXEE
Éclosion d'Escherichia coli O103 associée à du céleri haché chez des personnes hospitalisées à Victoria, Colombie-Britannique, en 2021
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2022-48/numero-1-janvier-2022/eclosion-escherichia-coli-0103-personnes-hospitalisees-colombie-britannique.html
Contexte : En avril 2021, une éclosion d'Escherichia coli (E. coli) O103 producteurs de Shiga-toxines (STEC) a été décelée chez des patients de deux hôpitaux de Victoria, en Colombie-Britannique. L'objectif de cette étude est de décrire l'enquête sur cette éclosion et de déterminer les problèmes de salubrité des aliments pour les produits à haut risque préparés pour les populations vulnérables. Méthodes : Des cas confirmés d'E. coli O103 ont été signalés à l'unité des maladies transmissibles d'Island Health. Le laboratoire provincial de santé publique a procédé au séquençage du génome entier des isolats des cas confirmés, conformément à la pratique courante pour les STEC en Colombie-Britannique. Les renseignements sur l'exposition ont été obtenus par l'entremise d'entretiens avec des cas et de l'examen des menus des hôpitaux. Les autorités sanitaires fédérales et locales ont procédé à une inspection de l'usine de transformation de la source suspecte.
2022
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
hache
Apium
hospitalisation
Personna +
escherichia coli
pigeon
escherichia coli
hospitalisation
victoria
personnes
Colombie-Britannique

---
N2-AUTOINDEXEE
Proposition de loi visant à améliorer la prise en charge des personnes atteintes du trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité
Rapport n 405 (2021-2022) de Mme Annick JACQUEMET, fait au nom de la commission des affaires sociales
http://www.senat.fr/rap/l21-405/l21-405.html
Selon la Haute autorité de santé, le trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) associe au moins trois symptômes dont l’intensité et les manifestations varient selon les personnes : déficit de l’attention, hyperactivité motrice et impulsivité. Lorsqu’ils deviennent un handicap pour l’enfant dans son apprentissage scolaire, ses relations sociales ou sa vie quotidienne et qu’ils provoquent une souffrance durable, la qualification de TDAH peut être envisagée et appeler une prise en charge. Il s’agit, à l’instar du trouble du spectre autistique, des troubles du développement intellectuel ou des troubles « dys » - dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dyscalculie, dysorthographie –, d’un trouble du neuro-développement.
2022
Le Sénat
France
rapport
Loi
socialisme
personnes
Affaires
rapport albumine/globuline
trouble de l'attention
hyperactivité avec déficit de l'attention
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
Personna +
commerce
Hyperactivité
maladie
proposita
rapport de recherche
gestion des soins aux patients
Trouble de l'attention

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis complémentaire concernant l’utilité d’une dose de rappel pour les personnes ayant un antécédent d’infection par le SRAS-CoV-2 et ayant reçu 2 doses de vaccin
https://www.inspq.qc.ca/publications/3199-utilite-dose-rappel-personnes-infection-sras-cov-2
L’infection naturelle par le SRAS-CoV-2 produit des anticorps neutralisants qui persistent chez une majorité des individus jusqu’à 12 mois suivant l’infection. Cette protection conférée par l’infection semble être plus large et plus robuste que la protection conférée par la vaccination avec 2 doses de vaccin contre la COVID-19. Une protection acquise suite à la vaccination limite toutefois le risque de maladie sévère qui pourrait découler d’une infection. Les titres d’anticorps observés après une dose de vaccin à ARNm chez des individus ayant fait une infection par le SRAS-CoV-2 sont comparables ou même plus élevés que chez des individus dits naïfs, soit ceux ayant reçu 2 doses de vaccin sans avoir fait l’infection, particulièrement lorsque l’infection initiale fut symptomatique. Les titres en anticorps les plus élevés ont été retrouvés chez les personnes préalablement infectées qui ont ensuite reçu 2 doses de vaccin. Ces titres étaient supérieurs à ceux des personnes naïves ayant reçu une deuxième dose avec un intervalle de 10-12 semaines entre les doses.
2022
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
recommandation de santé publique
vaccin
Vaccins
Vaccine
vaccins
maladie infectieuse
Personna +
vaccination; médication préventive
vaccination
Vaccine
personnes
antécédents
Vaccination
infections
virus du SRAS
jugement

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis sur le plan de surveillance thématique sur la maltraitance envers les personnes aînées
https://www.inspq.qc.ca/publications/2826
Le projet de Plan de surveillance thématique sur la maltraitance envers les personnes ainées (PSTMA), déposé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a pour but de bonifier le Plan national de surveillance quant aux objets et indicateurs portant sur la maltraitance envers les personnes ainées. Pour ce faire, le PSTMA propose un modèle conceptuel de la maltraitance envers les personnes ainées, de nouveaux objets et indicateurs, et de nouvelles sources de données. Le PSTMA propose aussi un plan d’analyse et un plan de diffusion. Le modèle conceptuel du PSTMA vise à cerner les dimensions jugées importantes de la maltraitance, c’est-à-dire ses formes (violence, négligence), la nature du lien entre le maltraitant et le maltraité, ainsi que les types de maltraitance. Les types de maltraitance se déclinent selon les catégories suivantes : financière, physique, psychologique, sexuelle, organisationnelle, âgisme et violation des droits. Les éléments du modèle conceptuel ont été retenus parce qu’ils sont reconnus dans la littérature comme des dimensions importantes ou des facteurs d’influence de la maltraitance envers les personnes ainées, ainsi qu’en fonction de la possibilité d’en faire des objets et indicateurs fiables, réalisables et acceptables.
2022
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
jugement
Personna +
Maltraitance
Maltraitance des personnes âgées
organisation et administration
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
En France, les AVC sont plus fréquents, plus graves et moins souvent pris en charge en unité spécialisée pour les personnes les plus modestes
Etudes et Résultats - Février 2022 - n 1219
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications-communique-de-presse/etudes-et-resultats/en-france-les-avc-sont-plus-frequents-plus
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie une nouvelle étude sur la survenue des accidents vasculaires cérébraux (AVC), leur fréquence, la prise en charge et les séquelles selon le niveau de vie des personnes. À partir des données appariées de l’échantillon démographique permanent et des données de santé (EDP-santé), cette étude décrit les inégalités sociales de santé relatives aux AVC : un taux de survenue plus important chez les personnes au niveau de vie le plus modeste, une moindre prise en charge dans les unités spécialisées neuro-vasculaire (UNV), des séquelles plus importantes à la sortie de l’hospitalisation et à l’inverse, un risque de décès à 1 an plus faible chez les personnes les plus aisées.
2022
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
enquête santé
ayant comme résultat
Personna +
France
évaluation de résultat des soins
accident vasculaire cérébral
France
gestion des soins aux patients
études de résultat
accident cérébrovasculaire
France
France
France
enseignement supérieur
Spécialisation
cathétérisme veineux central
personnes
français

---
N2-AUTOINDEXEE
Administration des doses subséquentes d’un vaccin contre la COVID-19 chez les personnes ayant développé une péricardite ou une myocardite
https://www.inspq.qc.ca/publications/3201-administration-doses-subsequentes-vaccin-covid-19-pericardite-myocardite
Dans des avis datés du 19 juillet 2021 et du 3 décembre 2021, le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) recommandait d’utiliser de préférence le vaccin PB COVID-19 de Pfizer chez les jeunes âgés de 12‑29 ans, dont l’administration pourrait comporter un risque de péricardite/myocardite moindre que le vaccin de Moderna. Aussi, il avait été décidé d’attendre que plus de données scientifiques soient disponibles avant de recommander d’administrer des doses supplémentaires de vaccin contre la COVID-19 aux personnes ayant développé une péricardite ou une myocardite à la suite de l’administration d’un vaccin à ARNm contre la COVID-19, en conformité avec la recommandation du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI(le lien est externe)) selon laquelle : « Par mesure de précaution, les personnes qui ont souffert de myocardite ou de péricardite après l'administration d'une première dose d'un vaccin à ARNm contre la COVID-19 devraient reporter la deuxième dose de la série vaccinale jusqu'à ce que plus de renseignements soient disponibles. ».Actuellement, des personnes ayant développé une péricardite ou une myocardite à la suite de l’administration d’un vaccin à ARNm contre la COVID-19 ARNm se présentent dans les centres de vaccination et souhaitent recevoir leur 2e dose ou encore leur dose de rappel, selon le cas. Certaines ne sont pas des jeunes, mais des personnes âgées donc à risque accru de complications dues à la COVID-19.
2022
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
vaccins à ARNm
recommandation de santé publique
personnes
Myocardite
péricardite
Vaccins
myocardite
Administration
vaccin
vaccination; médication préventive
péricardite
vaccins contre la COVID-19
vaccination
organisation et administration
Vaccine
COVID-19
COVID-19
myocardite
Vaccins
Vaccine
Vaccination
Personna +
Administration
Péricardite

---
N2-AUTOINDEXEE
Réponse rapide : mise à jour des orientations sur le calendrier de vaccination contre la COVID-19 chez les personnes ayant déjà été infectées par le SRAS-CoV-2
https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/immunization/national-advisory-committee-on-immunization-naci/reponse-rapide-ccni-mise-jour-orientations-calendrier-vaccination-covid-19-chez-personnes-ayant-deja-ete-infectees-sras-cov-2.pdf
À l’heure actuelle, les taux d’infection au Canada atteignent des niveaux sans précédent en raison du variant Omicron hautement transmissible qui échappe en partie à l’immunité conférée par les vaccins contre la COVID-19 ou une infection antérieure par le SRAS-CoV-2. En raison de la circulation généralisée de ce variant, de nombreux Canadiens cherchant à se faire vacciner contre la COVID-19 (pour la série primaire ou les doses de rappel) présenteront des antécédents d’infection par le SRAS-CoV-2. Bien qu’il y ait peu de données probantes permettant d’établir des recommandations sur les intervalles optimaux entre l’infection par le SRAS-CoV-2 et la vaccination contre la COVID-19, le CCNI fournit des orientations mises à jour sur les intervalles proposés, en se fondant sur les principes immunologiques, les données probantes disponibles et l’opinion des experts. Ces orientations sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’apparition de données probantes supplémentaires sur l’étendue et la durée de la protection immunologique conférée par l’infection par le variant Omicron et ses futurs variants.
2022
Gouvernement du Canada
Canada
recommandation de santé publique
vaccination; médication préventive
vaccins contre la COVID-19
calendrier vaccinal
vaccination
Vaccins
Personna +
Calendrier
maladie infectieuse
personnes
COVID-19
COVID-19
Vaccination
Vaccine
virus du SRAS
vaccination
orientation
orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Procédure d’enregistrement de la vaccination des personnes possédant un cycle vaccinal frauduleux
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dggsu_2022-26_cycle_vaccin_frauduleux_.pdf
La loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique introduit une disposition éteignant l’action publique pour l’application des peines prévues pour l’usage de faux et la détention de faux en vue d’un usage personnel, pour les personnes détenant un faux cycle vaccinal si, dans un délai de trente jours à compter de la date de l’infraction ou de la promulgation de la loi, la personne concernée justifie s’être fait administrer après cette date une dose de l’un des vaccins contre la Covid-19.
2022
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
information scientifique et technique
Vaccins
vaccination
Vaccine
enregistrements
vaccination
vaccination
procédure
méthodes
Procédures
vaccination; médication préventive
Personna +
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
Statut vaccinal des personnes hospitalisées
Questions/réponses sur les appariements SI-VIC, SI-DEP et VAC-SI
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/article/statut-vaccinal-des-personnes-hospitalisees
Production des données ; Sur quelles données s'appuie la DREES pour ses publications sur le statut vaccinal des personnes hospitalisées ? ; Comment se fait l’appariement (croisement) de ces données ? ; Comment la DREES procède-t-elle pour estimer la protection vaccinale ? ; Pourquoi certaines valeurs ne sont-elles pas des nombres entiers (nombre de tests PCR, décès…) ? ; Pourquoi y-a-t-il un décalage de 12 jours dans les données publiées par la DREES ? ; Pourquoi la méthodologie évolue-t-elle au fil du temps ? ; Glossaire des variables figurant dans les tableaux de la DREES ; Périmètre des données ; Les données publiées concernent-elles les patients hospitalisés POUR Covid, ou les patients hospitalisés, quelle qu’en soit la cause et qui ont le Covid ? ; Quelle est la tranche d’âge étudiée ? ; Comment sont comptabilisées les personnes hospitalisées ? ; Quels sont les décès comptabilisés dans les données publiées par la DREES ? ; Pourquoi les chiffres publiés par la DREES sont-ils différents des chiffres publiés par Santé publique France ? ; Ventilation par variant ; Comment la DREES fait-elle pour introduire la ventilation des hospitalisations par variant
2022
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
questions réponses
hospitalisation
débit expiratoire de pointe
hospitalisation
débit expiratoire de pointe
Cicatrisation par la technique de pression négative
Personna +
analyse appariée
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
Directives pour prévenir le déconditionnement chez la personne aînée en contexte de pandémie
Directive COVID-19 - 21 février 2022
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003328/
En contexte de pandémie à la COVID-19, les mesures sanitaires mises en place pour limiter la propagation du virus et protéger la population (ex. : distanciation physique, isolement) sont essentielles. Cependant, elles modifient grandement les habitudes de vie et ont des effets indésirables sur le niveau d’activité physique, la nutrition et la santé mentale, et ce, particulièrement chez les aînés. En effet, ceux-ci sont plus à risque de ressentir les effets de cette période prolongée d’inactivité physique et d’isolement, et donc de subir les effets délétères du déconditionnement. Le déconditionnement est défini comme l’ensemble des conséquences physiques, mentales et sociales reliées à l’inactivité, à une période de sédentarité ou à la sous-stimulation intellectuelle et sociale.
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
recommandation de santé publique
pandémies
leadership
COVID-19
personnes
Personna +
prévenance
Directives

---
N3-AUTOINDEXEE
La prise en charge médicale des personnes en Ehpad : un nouveau modèle à construire
Rapport d'information n 536 (2021-2022) de M. Bernard BONNE et Mme Michelle MEUNIER, fait au nom de la commission des affaires sociales
http://www.senat.fr/notice-rapport/2021/r21-536-notice.html
Dans cette enquête remise à la commission des affaires sociales, la Cour des comptes examine les leviers d'une prise en charge médicale de qualité et le rôle qui pourrait être dévolu aux Ehpad dans une approche davantage soucieuse de l'évolution des besoins des personnes âgées. Partant du constat qu'en dépit des améliorations récentes, la prise en charge dans les Ehpad n'est plus adaptée aux besoins des populations accueillies, la Cour met en lumière plusieurs enjeux clés. Le premier est celui du renouvellement des modes de financement qui doivent être rendus plus incitatifs à une démarche qualité, à la création de structures adaptées à la dégradation de l'état de santé des résidents (unité d'hébergement renforcées, pôles d'activités et de soins adaptés, unités de vie protégés) et au développement des actions de prévention. Le deuxième est organisationnel. L'amélioration de la qualité de la prise en charge passe par une organisation plus efficace au sein des établissements qu'il s'agisse des cycles de travail ou du déploiement de bonnes pratiques. Ces évolutions internes aux établissements doivent s'accompagner d'une « mise en réseaux » des Ehpad, considérée comme indispensable pour favoriser la prise en charge des patients et optimiser l'organisation. Le troisième est celui du contrôle. Un contrôle tous les 20 ou 30 ans c'est insuffisant. La Cour préconise donc de mieux tracer les contrôles effectués par les autorités de tutelle, de renforcer la méthodologie et les moyens affectés à ses contrôles, et surtout d'en élargir le périmètre. Se saisissant de l'actualité, la Cour insiste notamment sur la nécessité pour les autorités tarifaires de disposer de plus d'informations sur l'utilisation des recettes provenant du forfait hébergement.
2022
false
false
false
Le Sénat
France
service hospitalier
gestion des soins aux patients
personnes
établissements de soins de long séjour
rapport de recherche
Affaires
commerce

---
N2-AUTOINDEXEE
La technologie d’assistance et les télésoins adaptés et étendus sont-ils efficaces pour permettre aux personnes atteintes de démence de vivre à domicile plus longtemps et en toute sécurité ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2250
Analyse de Gathercole R, Bradley R, Harper E, et al. Assistive technology and telecare to maintain independent living at home for people with dementia: the ATTILA RCT. Health Technol Assess 2021;25:1-156. DOI: 10.3310/hta25190 Question clinique Quel est l’effet d’une technologie d’assistance et de télésoins adaptés et étendus plutôt que limités chez les personnes atteintes de démence pour qu’elles vivent plus longtemps à domicile de manière autonome ?
2022
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
démence
adaptation
démence
Technologie
télénursing
technologie
Sécurité
Personna +
caractéristiques de l'habitat
Adaptation
maladie
démence
personnes
Démence
télémédecine
Assistance
Domicile
Réadaptation
sécurité

---
N2-AUTOINDEXEE
Pratiques visant à mesurer ou réduire les symptômes psychologiques des personnes qui présentent une affection post-COVID-19 (état des connaissances)
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/affections-post-covid-19-covid-19-longue/pratiques-visant-a-mesurer-ou-reduire-les-symptomes-psychologiques-des-personnes-qui-presentent-une-affection-post-covid-19.html
La littérature disponible indique qu’une proportion importante des personnes qui ont une affection post-COVID-19 rapportent des symptômes psychologiques reliés à la dépression, l’anxiété et le stress post-traumatique. Dans l’état actuel des connaissances disponibles, il est difficile de déterminer si ces symptômes appartiennent à l’étiologie de l’affection post-COVID‑19 ou non. Différents facteurs pourraient contribuer au développement, à l’exacerbation ou au maintien des symptômes psychologiques chez les personnes qui présentent une affection post-COVID-19, dont l’intensité des symptômes présentés, la présence de comorbidités, un séjour aux soins intensifs ou des vulnérabilités face au contexte pandémique.
2022
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
rapport
personnes
Mesures
Pratique
Personna +
Symptôme
COVID-19
Savoir
maladie
poids et mesures
symptômes affectifs
symptôme psychologique
connaissance
Pratique (psychologie)
psychologie
connaissance
Psychologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Une personne sans titre de séjour sur six souffre de troubles de stress post-traumatique en France
https://www.irdes.fr/recherche/2022/qes-266-une-personne-sans-titre-de-sejour-sur-six-souffre-de-troubles-de-stress-post-traumatique-en-france.html
Les Troubles de stress post-traumatique (TSPT) sont des troubles psychiatriques qui surviennent après un événement traumatisant. Ils se traduisent par une souffrance morale et des complications physiques qui altèrent profondément la vie personnelle, sociale et professionnelle. Ces troubles nécessitent une prise en charge spécialisée. Pour les personnes sans titre de séjour, la migration peut avoir donné lieu à des expériences traumatiques sur le parcours migratoire ou dans le pays d'accueil, qui peuvent s'ajouter à des traumatismes plus anciens survenus dans le pays d'origine, alors que les conditions de vie sur le sol français sont susceptibles de favoriser le développement de TSPT.
2022
false
false
false
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
article de périodique
troubles de stress post-traumatique
France
français
France
France
Traumatisme
traumatisme
blessure
absence de stress
France
Stress
stress
Stress
France
Personna +
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
Trois mois après la première dose de rappel du vaccin contre le Covid-19, son efficacité disparait contre les formes symptomatiques mais reste élevée contre les formes sévères chez les personnes de 40 ans ou plus
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/communique-de-presse/trois-mois-apres-la-premiere-dose-de-rappel-du-vaccin-contre-le-covid-19-son-0
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie les résultats relatifs à l’épidémie de Covid-19 à partir des données d’appariements de tests, d’entrées hospitalières et de vaccinations. Cette semaine, les résultats sur la protection conférée par l’injection d’une dose de rappel, selon que celle-ci a été effectuée il y a moins ou plus de trois mois, portent pour la première fois sur la population des 40 ans ou plus, le nombre de personnes de 40 à 59 ans avec une dose de rappel de plus trois mois étant désormais statistiquement suffisant.
2022
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
information scientifique et technique
COVID-19
vaccin
Vaccins
sévère
vaccins contre la COVID-19
Rendement
Personna +
rappel de vaccin
symptôme
Vaccine
personnes
COVID-19
vaccination
vaccination; médication préventive

---
N2-AUTOINDEXEE
Au-delà de trois mois, la dose de rappel ne semble plus protéger contre les infections au Covid-19 chez les personnes de 40 ans ou plus, mais elle reste efficace contre les formes sévères et graves
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/communique-de-presse/au-dela-de-trois-mois-la-dose-de-rappel-ne-semble-plus-proteger-contre-les
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie les résultats relatifs à l’épidémie de Covid-19 à partir des données d’appariements de tests, d’entrées hospitalières et de vaccinations. Les résultats sur la protection conférée par l’injection d’une dose de rappel, selon que celle-ci a été effectuée il y a moins ou plus de trois mois, portent sur la population des 40 ans ou plus.
2022
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
information scientifique et technique
maladie infectieuse
sévère
Personna +
infections
personnes
COVID-19
Infection
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Les personnes de 60 ans et plus peuvent désormais effectuer une deuxième dose de rappel
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/les-personnes-de-60-ans-et-plus-peuvent-desormais-effectuer-une-deuxieme-dose
A la suite de l’avis de la Haute autorité de santé (HAS) du 17 mars 2022 et de l’avis du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) du 31 mars, la France a décidé d’élargir l’accès à la deuxième dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 aux personnes âgées de 60 à 79 ans, avec ou sans comorbidité.
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
information patient et grand public
Personna +
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
L'enquête Vespa 3 auprès des PVVIH, personnes vivant avec le VIH
https://sesstim.univ-amu.fr/video-box/seminaire-interne-du-sesstim-bruno-spire
2022
SESSTIM
France
matériel d'enseignement audio-visuel
virus de l'immunodéficience humaine
personnes
collecte de données
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
vespa
vih
Personna +
vespa
enquêteur

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de la performance du système de santé : soins des personnes vivant avec des maladies chroniques
https://kce.fgov.be/fr/%C3%A9valuation-de-la-performance-du-syst%C3%A8me-de-sant%C3%A9-soins-des-personnes-vivant-avec-des-maladies
Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) réalise régulièrement un « tableau de bord » général de la performance du système de soins de santé belge. Il publie aujourd’hui une analyse plus ciblée sur les soins aux personnes vivant avec une maladie chronique. À travers l’analyse de 27 indicateurs, ce rapport pose quelques constats, à commencer par le fait que les patients atteints de maladies chroniques sont difficilement identifiables dans les bases de données belges et qu’ils n’ont pas toujours recours aux avantages qui leur sont destinés (comme par exemple le pharmacien de référence ou les trajets de soins). Certains indicateurs sont très bons, comme la qualité de la relation avec le médecin, tandis que d’autres sont plus préoccupants, comme le risque d’hospitalisations évitables pour les personnes atteintes de bronchopathie chronique, la qualité du suivi des personnes diabétiques ou le risque de devoir reporter des soins pour raisons financières. La prévention reste – comme souvent – le parent pauvre.
2022
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
rapport
études d'évaluation comme sujet
Systèmes de soins
prestations des soins de santé
Malade chronique
Soins de santé
personnes
maladie chronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Cliniques situées à l’étranger prenant en charge des personnes souffrant d’un cancer en impasse thérapeutique : enjeux éthiques
https://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg41
Des personnes malades atteintes de cancer et pour lesquelles, en France, plus aucun traitement à visée curative n’est proposé, se tournent parfois vers des cliniques privées à l’étranger, souvent en Europe dans des pays limitrophes. Ces cliniques exercent sans convention avec les systèmes de sécurité sociale et répercutent sur les patients la totalité du coût très élevé des traitements et de la prise en charge, ce qui peut être parti culièrement ruineux pour les malades. Dans le cas d’une clinique allemande sur laquelle le Comité a pu réunir des témoignages, les traitements sont administrés par des oncologues certifiés et consistent en immunothérapies non prescrites en France parce que non reconnues (ou non encore reconnues) médicalement et/ou administrativement faute de validation scientifique dans ces indications. Des traitements complémentaires sont également proposés dont la composition n’est pas divulguée. Des malades, qui en témoignent, estiment devoir à ces traitements une rémission plus ou moins complète de leur cancer. Mais aucune évaluation vérifiable des résultats thérapeutiques de cette clinique n’est disponible : aucune publication sur ces traitements n’est faite ; aucune donnée scientifique n’est partagée avec la communauté médicale.
2022
Comité éthique & cancer
France
information scientifique et technique
Éthique
Thérapeutique
Personna +
Cancer
questions éthiques
personnes
cancer
tumeurs
tumeur maligne, sai
Thérapeutique
hôpitaux privés à but lucratif
Cancer
éthique
Thérapeutiques

---
N2-AUTOINDEXEE
Estimation de la prévalence du diabète et du prédiabète à Mayotte et caractéristiques des personnes diabétiques, Mayotte, 2019
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2022/9-10/2022_9-10_1.html
Introduction – La première estimation de la prévalence du diabète à Mayotte, rapportée par l’étude Maydia en 2008, s’élevait à 10,5% des adultes âgés de 30 à 69 ans, avec plus d’une personne sur deux qui ignorait son statut diabétique. L’étude Unono Wa Maore 2019, vise à décrire l’état de santé de la population mahoraise, dont le diabète. Les objectifs de notre étude sont d’estimer la prévalence du diabète connu, non connu, du prédiabète, et de décrire les caractéristiques de la population diabétique à Mayotte. Méthodes – Un échantillonnage aléatoire, basé sur un plan de sondage à trois niveaux (adresse/logement/personne), a permis le recueil d’informations individuelles par questionnaire administré en face à face, couplé à un examen de santé au cours duquel des prélèvements veineux étaient réalisés, dont une mesure de l’hémoglobine glyquée (HbA1c). Le statut diabétique a été défini par la déclaration d’un diabète ou la mesure d’une HbA1c 6,5%. Le statut prédiabétique a été défini par l’absence de déclaration d’un diabète et une mesure de l’HbA1c comprise dans l’intervalle [6%-6,5%[. Les estimations ont été pondérées en tenant compte du plan de sondage et d’une correction du biais induit par la non réponse, liée notamment au niveau socioéconomique.
2022
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
personnes
prévalence
Personna +
Mayotte
ESTIMA
prédiabète
Diabète
estimateur
Comores
Diabète
Respect
état prédiabétique

---
N3-AUTOINDEXEE
Plan d'action pour l'hébergement de longue durée 2021-2026 - Pour le mieux-être des personnes hébergées
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003375/
Le Plan d’action pour l’hébergement de longue durée 2021-2026 - Pour le mieux-être des personnes hébergées (Plan d’action) constitue un pas important vers la transformation de l’hébergement de longue durée au Québec. Issu de la Politique d’hébergement et de soins et services de longue durée - Des milieux de vie qui nous ressemblent (Politique d’hébergement), le Plan d’action prévoit la concrétisation d’une vision où l’autodétermination de la personne hébergée y occupe une place centrale. Le Plan d’action sera mis en œuvre dans tous les milieux d’hébergement de longue durée (centres d’hébergement et de soins de longue durée, ressources intermédiaires, ressources de type familial, maisons des aînés et maisons alternatives) qui hébergent des adultes. Il compte 5 mesures visant le déploiement de la Politique d’hébergement et 20 autres mesures réparties entre les cinq axes d’intervention de la Politique d’hébergement, pour un total de 25 mesures. Le Plan d’action vise à apporter des changements concrets à l’offre de soins et de services pour mieux répondre aux besoins et préférences des personnes hébergées et de leurs proches.
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
rapport
personnes
logement

---
N2-AUTOINDEXEE
Pendant les trois premiers mois, la dose de rappel protège à 75 % de l’hospitalisation, au-delà, la protection baisse à 60 % pour les personnes de 40 ans ou plus
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/communique-de-presse/pendant-les-trois-premiers-mois-la-dose-de-rappel-protege-75-de
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie les résultats relatifs à l’épidémie de Covid-19 à partir des données d’appariements de tests, d’entrées hospitalières et de vaccinations. Les résultats sur la protection conférée par l’injection d’une dose de rappel, selon que celle-ci a été effectuée il y a moins ou plus de trois mois, portent sur la population des personnes âgées de 40 ans ou plus.
2022
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
information scientifique et technique
personnes
Personna +
dû à
hospitalisation
hospitalisation

---
N2-AUTOINDEXEE
Directive en lien avec le port du masque médical par l'usager et autres personnes à l'intérieur des milieux de vie et de soins à partir du 14 mai 2022
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003384/
Port du masque médical par l’usager et autres personnes à l’intérieur des milieux de vie et de soins à partir du 14 mai 2022.
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
recommandation de santé publique
vie
Personna +
Usages médicaux
leadership
relations interprofessionnelles
environnement
Directives
COVID-19
soins
personnes
masques

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis de la commission ad hoc désignée par l’Académie Royale de Médecine de Belgique sur l’avant-projet de règle définissant les modalités du transport transfrontalier de corps de personnes décédées entre la France et la Belgique
https://www.armb.be/fileadmin/sites/armb/uploads/Document-site/pdf/Avis/2022/Rapport_commission_ARMB_cercueils.pdf
Le nouveau projet d’AR vise à assouplir les conditions du transport transfrontalier des corps de personnes décédées entre la Belgique et la France et de ne plus imposer pour ceux-ci, l'usage systématique et contraigant de cercueils étanches avec doublure métallique. En contrepartie, une épaisseur minimale de 22mm est requise pour l'usage des cercueils en bois, sans préciser la nature exacte de ceux-ci, sauf si le décès a été démontré de cause infectieuse. Plus aucun document à visée sanitaire n'est requis avec le corps pour son passage de la frontière.
2022
false
false
false
Académie Royale de Médecine de Belgique
Belgique
recommandation de santé publique
levage
Personna +
Parties du corps
académies et instituts
Transport
Belgique
Transport
Académies
jugement
corps humain
France
personnes
médecine

---
N3-AUTOINDEXEE
L'intérêt de l'intervention de l'ergothérapeuthe au sein d'un programme d'Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) dans le maintien en lieu de vie des personnes alcoolodépendantes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03669539
Objectif. Les études montrent qu’il y a très peu de suivi après hospitalisation des personnes alcoolodépendantes expliquant le taux de rechute élevé. Le but de cette recherche est de voir si l’intervention d’un ergothérapeute dans un programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) pour personnes alcoolodépendantes permet la prévention de la rechute et donc le maintien en lieu de vie en agissant sur ce dernier. Méthode. Cinq personnes alcoolodépendantes ayant suivi un programme d’ETP avec l’intervention d’un(e) ergothérapeute ont été interrogés à travers un questionnaire écrit. Ces réponses ont fait l’objet d’une analyse qualitative longitudinale. Résultats. Cette étude a révélé un manque d’ETP en addictologie et la rareté de l’intervention d’un(e) ergothérapeute qui semble pourtant avoir un effet positif à travers la reprise de confiance en soi, la concentration et la gestion du temps au quotidien. Discussion. L’intervention de l’ergothérapeute en ETP peut permettre aux patients une meilleure gestion du quotidien ainsi qu’un meilleur contrôle de soi, mais plus de bénéfices pourraient être obtenus en permettant aux ergothérapeutes d’intervenir à domicile.
2022
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
planification des soins du patient
éducation du patient comme sujet
personnes
alcoolisme
Éducation
région mammaire
rendez-vous et plannings
Thérapeutique
vie
Programmes des patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : 80 % de protection contre les décès 3 mois après la dose de rappel (pour les personnes de 40 ans ou plus)
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/communique-de-presse/covid-19-80-de-protection-contre-les-deces-3-mois-apres-la-dose-de-rappel-pour
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie les résultats relatifs à l’épidémie de Covid-19 à partir des données d’appariements de tests, d’entrées hospitalières et de vaccinations. Les résultats sur la protection conférée par l’injection d’une dose de rappel, selon que celle-ci a été effectuée il y a moins ou plus de trois mois, portent sur la population des personnes âgées de 40 ans ou plus.
2022
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
information scientifique et technique
COVID-19
Décès
COVID-19
Personna +
Décès
mort
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
Plus de la moitié des personnes de 40 ans ou plus ont reçu une dose de rappel depuis plus de trois mois, celle-ci reste efficace contre les formes sévères
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/communique-de-presse/plus-de-la-moitie-des-personnes-de-40-ans-ou-plus-ont-recu-une-dose-de-rappel
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie les résultats relatifs à l’épidémie de Covid-19 à partir des données d’appariements de tests, d’entrées hospitalières et de vaccinations. Les résultats sur la protection conférée par l’injection d’une dose de rappel, selon que celle-ci a été effectuée il y a moins ou plus de trois mois, portent sur la population des personnes âgées de 40 ans ou plus.
2022
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
information scientifique et technique
Personna +
sévère
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
Etat des pratiques - Portrait des personnes avec antécédent de cancer infectées par le SRAS-CoV-2 durant les deux premières vagues de la pandémie
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/portrait-des-personnes-avec-antecedent-de-cancer-infectees-par-le-sras-cov-2-durant-les-deux-premieres-vagues-de-la-pandemie.html
L’objectif général de ce projet était de faire le portrait des personnes infectées par le SRAS-CoV-2 (1ère et 2e vague) atteintes d’un cancer ou l’ayant été au cours des dernières années. Une étude rétrospective de cohorte des personnes infectées par le SRAS-CoV-2 a été menée à partir des banques de données clinico-administratives québécoises. À la suite de l’analyse des données disponibles, l’INESSS émet une série de constats concernant : les caractéristiques des populations infectées par le SRAS-CoV-2; les risques d’hospitalisation, d’admission aux soins intensifs et de décès chez les personnes infectées par le SRAS-CoV-2, avec ou sans antécédent de cancer; les risques d’hospitalisation et de décès selon le type de cancer; l’effet de certaines caractéristiques sur le risque d’hospitalisation et de décès chez les patients atteints de cancer infectés par le SRAS-CoV-2; la surmortalité en 2020 chez les personnes avec ou sans antécédent de cancer.
2022
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
rapport
tumeur maligne, sai
Infection
Personna +
personnes
Portrait
maladie infectieuse
cancer
pandémies
Cancer
tumeurs
antécédents
Pratique
portraits comme sujet
Cancer
virus du SRAS

---
N3-AUTOINDEXEE
Au carrefour de la prévention et du soin : prévenir et réduire les risques liés aux pratiques addictives auprès des personnes sous-main de justice. Rapport intermédiaire n 1
https://creaiors-occitanie.fr/evaluation-du-projet-au-carrefour-de-la-prevention-et-du-soin-prevenir-et-reduire-les-risques-lies-aux-pratiques-addictives-aupres-des-personnes-sous-main-de-justice/
Le CREAI-ORS Occitanie a été missionné par l’ARS Occitanie en tant qu’évaluateur externe du projet «Addictions-Justice» porté par AAF auprès des services de justice. Ce rapport fait état des premières données évaluatives disponibles. Il décrit un état des lieux des connaissances et compétences des professionnel·le·s de justice de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) et des services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP) ainsi qu’un premier regard sur l’efficacité de l’intervention, grâce aux données quantitatives récoltées à la fin des séances de prévention. Des propositions sont enfin établies pour adapter le projet au plus près des besoins et des difficultés remontées.
2022
false
false
false
CREAI-ORS Occitanie
France
rapport
personnes
Comportement toxicomaniaque
justice sociale
rapport de recherche
main
prise de risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la conduite à tenir pour les cas confirmés d’infection à Monkeypox virus (MPXV) à risque de forme grave et pour les personnes contacts à risque d’infection par MPXV
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1216
En complément de son avis du 24 mai 2022, le Haut Conseil de la santé publique recommande, s’agissant des personnes à risque de formes graves d’infection à Monkeypox virus (MPXV) cas confirmés ou contact à risque d’infection : L’hospitalisation des personnes présentant une forme grave de MPXV Pour les personnes présentant une forme bénigne d’infection à MPXV : L’isolement à domicile est recommandé lorsque l’évaluation du patient a permis de statuer que cette mesure était adaptée, cet isolement doit être maintenu jusqu’à guérison (disparition des lésions cutanées). La surveillance des signes cliniques (température, état cutané) peut être passive, réalisée par le patient lui-même en l’absence de facteurs de risque de forme grave (immunodépression, grossesse, enfance) avec un appel au minimum hebdomadaire de l’agence régionale de santé (ARS). Un numéro de téléphone sera indiqué au patient pour appel en cas d’aggravation des symptômes. En présence de facteurs de risque de formes grave, cette surveillance sera active par une équipe médicale dédiée (sous la coordination de l’ARS) en utilisant la télémédecine, des appels téléphoniques pluri hebdomadaires ou des visites à domicile. Si les conditions ne sont pas réunies au maintien à domicile, une surveillance en structure ad hoc voire en hospitalisation transitoire pour les patients avec des facteurs de risque de forme grave peut être envisagée. Pour les contacts d’un cas d’infection à MPXV, une évaluation doit être menée afin de quantifier le risque de contamination. Les contacts ne doivent pas être placés en éviction ; leur vaccination doit être discutée (recommandations HAS). Le HCSP recommande que les personnes contacts ne présentant pas de risque de forme grave réalisent une auto-surveillance (apparition de signes cliniques) pendant les 21 jours suivant leur dernier contact. Le HCSP recommande que les personnes contacts à risque de forme grave soient écartées du domicile, pour ces dernières la surveillance doit être réalisée par une équipe médicale dédiée, sous la coordination de l’ARS. Le HCSP précise également la conduite à tenir pour cas d’infections à MPXV survenant en collectivités d’enfants et d’adultes.
2022