Libellé préféré : thérapie comportementale;

Synonyme SNOMED : psychothérapie par modification du comportement; modification du comportement; thérapie par conditionnement du comportement;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Que pensent les internes de médecine générale de la thérapie cognitivo-comportementale pour le traitement de l’insomnie chronique ?
https://dune.univ-angers.fr/fichiers/18012821/2022MCEM14640/fichier/14640F.pdf
INTRODUCTION : la thérapie cognitivo-comportementale est recommandée en première intention par la Haute Autorité de Santé (HAS) dans le traitement de l’insomnie chronique, pourtant elle est peu utilisée par les médecins généralistes. De nombreuses études ont évalué l’usage et l’opinion de la thérapie cognitivo comportementale pour le traitement de l’insomnie chronique chez les médecins généralistes, mais aucune étude n’a été réalisée auprès des internes. METHODES : étude quantitative comportant trois questions qualitatives, transversale, déclarative par questionnaire en ligne, interrogeant les internes de médecine générale de la faculté d’Angers. Les variables étudiées étaient les représentations de la thérapie cognitivo-comportementale insomnie, les pratiques dans le traitement de l’insomnie chronique, les pratiques de sevrage en hypnotique par les internes ainsi que leur projet éventuel de formation. RESULTATS : 113 réponses complètes sur 360 internes, soit un taux de réponse de 31%. 74% des IMG sont confrontés à l’insomnie chronique en consultation au moins une fois par semaine. Les outils de dépistage de l’insomnie chronique sont peu connus par les internes (9%). 83% des internes ne connaissent pas la thérapie cognitivo-comportementale-Insomnie (TCC-I). A l’issue de leurs consultations pour insomnie chronique la quasi-totalité des internes prescrivent des règles hygiéno-diététiques (99%), la moitié prescrivent des benzodiazépines ou apparentés (50%), et 7% une thérapie cognitivo-comportementale. Les internes connaissant la TCC-I orientent plus vers un psychiatre ou un psychologue pour la réalisation d’une TCC-I (26% vs 3%). 96% des internes jugent utile la réduction de l’usage des hypnotiques. La majorité des internes sont prêts à dédier 20 minutes à leurs patients pour une consultation d’insomnie chronique. 96% jugent utile un perfectionnement de leur formation, en majorité (86%) à travers le développement professionnel continu. CONCLUSION : la Thérapie Cognitivo-Comportementale-Insomnie semble être un outil de premier choix. L’opinion majoritairement favorable des internes de médecine générale pour la TCC-I est encourageante pour sa diffusion plus large et sa mise en application au sein des cabinets de médecine générale dans leurs pratiques futures.
2022
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
perturbation du sommeil
thérapie cognitive
médecine comportementale
médecins généralistes
insomnie
médecine interne
traitement général
médecin (médecine interne)
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
thérapie comportementale
Médecins
médecine générale
Thérapie comportementale
Insomnie chronique
Insomnie

---
N2-AUTOINDEXEE
Thérapie cognitivo-comportementale de groupe pour la schizophrénie
https://www.cochrane.org/fr/CD009608/SCHIZ_therapie-cognitivo-comportementale-de-groupe-pour-la-schizophrenie
Problématique de la revue La thérapie cognitivo-comportementale (thérapie par la parole) de groupe ciblant les psychoses (TCCp) est-elle plus efficace que les soins standard (les soins qu'une personne recevrait normalement) ou d'autres formes de thérapies par la parole (par exemple, le conseil, la thérapie de soutien, en groupe ou individuelle) chez les personnes atteintes de schizophrénie ?
2022
Cochrane
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Schizophrénie
schizophrénie
schizophrenie
schizophrénie
Thérapie de groupe
thérapie cognitive
thérapie comportementale
schizophrénie
Schizophrénie
Thérapie comportementale
psychothérapie de groupe
Schizophrénie

---
N2-AUTOINDEXEE
Efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale assistée par ordinateur en ajout aux soins habituels pour la dépression chez l’adulte ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2280
Analyse de Wright JH, Owen J, Eells TD, et al. Effect of computer-assisted cognitive behavior therapy vs usual care on depression among adults in primary care: a randomized clinical trial. JAMA Netw Open 2022;5:e2146716. DOI: 10.1001/jamanetworkopen.2021.46716 Question clinique Chez les patients adultes en dépression recrutés dans un contexte de soins primaires, quelle est l’efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale assistée par ordinateur associée aux soins habituels en comparaison aux soins habituels seuls ? Conclusion Cet essai randomisé montre que chez les patients avec une dépression modérée à sévère recrutés dans un contexte de soins primaires, la thérapie cognitivo-comportementale assistée par ordinateur ajoutée aux soins habituels est plus efficace que les soins habituels seuls, avec un effet global qui reste modeste. La méthodologie de la recherche ne convainc cependant pas de la plus-value clinique du programme d’assistance par internet par rapport à une TCC conventionnelle.
2022
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
dépression
dépression
aidants
adulte
soins d'assistance
Adulte
thérapie assistée par ordinateur
thérapie cognitive
Adulte
dépression
Rendement
adulte
thérapie comportementale
depression
Thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Thérapie cognitive-comportementale (TCC) transdiagnostique de groupe pour les troubles anxieux : évaluation de la faisabilité et de l'effet du traitement en milieu clinique
http://hdl.handle.net/20.500.11794/67956
Les thérapies cognitives comportementales transdiagnostiques (TCC-T) semblent prometteuses pour le traitement des troubles anxieux hétérogènes. Toutefois, peu d’études existent sur leur efficacité et faisabilité en milieu clinique. L’objectif principal de la thèse était de documenter la faisabilité et l’efficacité clinique d’un protocole de thérapie cognitive-comportementale transdiagnostique (TCC-T) de groupe, adapté par les cliniciens du milieu, tel qu’appliqué dans leur pratique courante. La première étude avait pour but d’évaluer cet objectif auprès d’une population présentant des troubles anxieux principaux hétérogènes et des troubles concomitants. Cette étude s’est déroulée à la clinique externe des troubles anxieux de l’Institut Universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM). Ce sont 42 participants qui ont été référés à l’étude, dont 37 d’entre eux ayant débuté le traitement. À la suite du traitement, des améliorations significatives ont été observées parmi les 24 participants ayant complété le traitement (anxiété, dépression, fonctionnement quotidien et qualité de vie physique et psychologique). Ces gains ont été maintenus jusqu’à trois mois après la fin du traitement. L’effet du traitement n’a toutefois pas été significatif pour la qualité de vie sociale et environnementale. De plus, le taux d’abandon s’est avéré plus élevé qu’attendu (35 %). La deuxième étude avait pour but d’évaluer l’objectif de la thèse auprès d’une population ayant des troubles anxieux concomitant au trouble bipolaire. Lors de cette étude, seuls quatre participants ayant un trouble bipolaire et un/des trouble(s) anxieux concomitant(s) ont été recrutés à la clinique externe des troubles de l’humeur de l’IUSMM. Trois d’entre-deux ont débuté et complété le traitement tel qu’attendu. Les résultats obtenus dans cette étude étaient très hétérogènes, limitant ainsi l’appui de l’efficacité clinique du traitement auprès de ces patients. En somme, même si la TCC-T pourrait éventuellement être une avenue de traitement envisageable pour les patients ayant des troubles anxieux hétérogènes concomitants au trouble bipolaire, l’efficacité clinique de ce traitement auprès de cette population nécessitera des appuis empiriques supplémentaires. Le taux d’abandon plus élevé qu’attendu dans la première étude ainsi que les difficultés de recrutement de la deuxième étude ont été des obstacles considérables à la faisabilité du traitement. Cette thèse se démarque positivement par l’utilisation d’un protocole de traitement adapté par les cliniciens du milieu ainsi que par la collaboration étroite de ces derniers avec l’équipe de recherche. Elle souligne aussi la pertinence de réaliser des études pragmatiques, afin de documenter la transportabilité (avantages et obstacles) des protocoles de traitement de la recherche vers la pratique. Ce type d’étude a le potentiel d’influencer concrètement les décisions des cliniciens dans leur pratique courante.
2021
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
thèse ou mémoire
troubles anxieux
Trouble anxieux
environnement
thérapie cognitive
trouble anxieux
Troubles anxieux
hôpitaux privés à but lucratif
cognition
Troubles anxieux
Thérapie comportementale
études d'évaluation comme sujet
groupes de population
traumatismes cranioencéphaliques
thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude rétrospective d'efficacité de la thérapie comportementale dialectique sur des groupes d'adolescents suicidants présentant un trouble de la personnalité limite
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/3275075
Introduction : les adolescents ayant un Trouble de Personnalité Limite (TPL) sont le plus souvent suivis en Psychiatrie suite à des passages à l’acte auto-agressifs. D’après les données de la littérature, la Thérapie Comportementale Dialectique (TCD) permettrait de diminuer l’auto-agressivité par l’acquisition de compétences spécifiques. Nous avons souhaité étudier l’acquisition de ces compétences au sein de groupes thérapeutiques formés dans notre centre. Matériels et méthodes : 24 patients ont été inclus dans des groupes qui se sont déroulés de 2015 à 2019 durant 12 semaines. Les critères d’inclusion étaient : un âge compris entre 12 et 16 ans, un score à la diagnostic interview for Borderline-Revised (DIB-R) de 7 minimum et un antécédent de passage à l’acte. L’acquisition des compétences a été évaluée par des passations d’échelles d’évaluation avant l’inclusion dans le groupe puis à l’issue de celui-ci. Résultats : les échelles montrent avec des scores significatifs (p 0.05) une amélioration des compétences. Les données recueillies rétrospectivement à partir des dossiers des patientes montrent une diminution du temps d’hospitalisation ainsi qu’une baisse des passages à l’acte. Discussion : les résultats sont encourageants concernant l’amélioration des compétences des patients lors des groupes de TCD. La mise en place d’un groupe contrôle ou la réalisation d’une expérience similaire dans un autre centre permettrait de conforter les résultats obtenus. Conclusion : la TCD permet une amélioration clinique des patients ayant un TPL. Ces groupes pourraient avoir une place dans la prise en charge usuelle des patients et ainsi répondre à cet enjeu de santé publique.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
études rétrospectives
suicide
Troubles de la personnalité
trouble de la personnalité
adolescence
trouble de la personnalité limite
Suicide
Adolescent
thérapie comportementale
Groupes de discussion
Troubles de la personnalité
psychothérapie de groupe
Suicide
Rendement
Adolescent
Trouble de la personnalité
Suicide
Thérapie comportementale dialectique
comportement de l'adolescent
trouble de la personnalité
suicide
Troubles de la personnalité
Troubles de la personnalité
suicide
Thérapie de groupe

---
N2-AUTOINDEXEE
Efficacité et acceptabilité d’une application smartphone basée sur la thérapie cognitivo-comportementale pour les patients atteints de troubles du comportement alimentaire
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2236
Analyse de Linardon J, Shatte A, Rosato J, Fuller-Tyszkiewicz M. Efficacy of a transdiagnostic cognitive-behavioral intervention for eating disorder psychopathology delivered through a smartphone app: a randomized controlled trial. Psychol Med 2020;1-12. DOI: 10.1017/S0033291720003426 Question clinique Une application smartphone, basée sur une approche cognitivo-comportementale transdiagnostique des troubles du comportement alimentaire de l’adulte, basée sur les preuves disponibles et rigoureusement évaluée, peut-elle être efficace pour réduire les principaux symptômes ?
2021
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
maladie
applications mobiles
Applications
Troubles du comportement alimentaire
Applications
Thérapie comportementale
troubles du comportement
Troubles du comportement
thérapie comportementale
patients
a comme patient
Troubles de l'alimentation
Ordiphone
thérapie cognitive
Trouble du comportement alimentaire
comportement alimentaire
Applications
Troubles du comportement alimentaire
Troubles du comportement alimentaire
Rendement
Troubles du comportement alimentaire
comportement
applications mobiles

---
N2-AUTOINDEXEE
Thérapies comportementales et cognitives (TCC)
https://www.psycom.org/wp-content/uploads/2020/10/Therapies-comportementales-2021.pdf
Quelques repères ; Accompagnements et soins ; Quelques points clés ; Élaboration de la brochure ; Adresses utiles ; Ligne d’écoute ; En savoir plus ; Sources
2021
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
brochure pédagogique pour les patients
cognition
Thérapie comportementale
thérapie comportementale
traumatismes cranioencéphaliques
thérapie cognitive

---
N3-AUTOINDEXEE
Exploration de l'équipement et de l'utilisation du numérique des psychothérapeutes pratiquant des thérapies cognitives et comportementales en France en vue de la création d'une application smartphone comme outil psychothérapeutique
http://thesesante.ups-tlse.fr/3202/
Les thérapies comportementales et cognitives sont les psychothérapies de référence dans de nombreux troubles psychiatriques. Les travaux à domicile à réaliser entre les séances de thérapie seraient une composante essentielle des TCC, mais avec l'observance est très problématique. Une application smartphone comme outil thérapeutique en psychothérapie structurée pourrait être une solution. Nous avons réalisé une étude descriptive par sondage auprès des thérapeutes TCC inscrits sur l'annuaire de l'Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive et l'Institut de Recherche Comportementale et Cognitive sur l'Anxiété et Dépression pour récolter leur taux équipement et leur utilisation du numérique et sonder leur intérêt pour une telle application smartphone. Le sondage montre qu'ils sont majoritairement équipés en matériel numérique nécessaire à une telle solution, rencontrent des problèmes d'observance et se disent prêt à intégrer dans leur pratique une solution comme celle présentée lors du sondage. Ils suggèrent plusieurs fonctionnalités importantes et freins potentiels pour l'application.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Thérapie comportementale
Pratique
cognition
thérapie comportementale
équipement et fournitures
applications mobiles
Ordiphone
Applications
France
Applications
France
Vision
France
France
Utilisation de l'équipement
France
psychothérapeutes
outil
français
thérapie cognitive
Applications
thérapie comportementale
Ordiphone
Utilisation de l'équipement et des fournitures

---
N3-AUTOINDEXEE
Thérapies cognitives et comportementales des troubles anxieux: prise en charge du trouble panique avec agoraphobie et plus-value thérapeutique de l'entretien motivationnel
http://thesesante.ups-tlse.fr/3136/
La prise en charge en psychothérapies cognitives et comportementales (TCC) des troubles anxieux constitue un enjeu majeur de santé publique du fait de la grande prévalence de ces troubles et des conséquences psychosociales qui y sont associées. Elle échoue dans 15 à 50% des cas pour diverses raisons incluant la résistance à la directive du thérapeute en TCC et le manque d'engagement des patients dans la thérapie. L'objectif de ce travail est de réfléchir aux moyens d'améliorer l'efficacité des TCC pour les patients souffrant de troubles anxieux. Pour cela, nous avons conduit une prise en charge d'un patient souffrant de trouble panique et d'agoraphobie. Ensuite, nous avons mené une revue de littérature sur une intervention inventée par Miller : l'entretien motivationnel. Notre étude a permis d'enrichir la littérature scientifique sur la pertinence de recourir à l'entretien motivationnel en tant qu'intervention adjuvante des TCC dans le cadre des troubles anxieux
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Thérapeutique
trouble panique avec agoraphobie
Troubles du comportement
agoraphobie
Trouble cognitif
Agoraphobie
Trouble panique
thérapie cognitive
entretien motivationnel
prise en charge du comportement
Trouble panique
trouble de la cognition
Thérapeutique
trouble panique
trouble panique sans agoraphobie
troubles du comportement
gestion des soins aux patients
Dysfonctionnement cognitif
Panique
Troubles de la cognition
Thérapie comportementale
Thérapeutiques
thérapie comportementale
Trouble du comportement
troubles mentaux
thérapeutique
Troubles de la cognition
thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Thérapie cognitivo-comportementale pour les enfants atteints du syndrome du côlon irritable
https://www.cfp.ca/content/67/12/e323
Question Un enfant atteint du syndrome du côlon irritable (SCI) s’est présenté à la clinique pour des symptômes gastro-intestinaux persistants comme principale raison de consulter. Les parents ont indiqué que les modifications alimentaires n’avaient pas amélioré l’état de leur enfant, et ils ne sont pas intéressés à ce qu’il reçoive des médicaments. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est-elle efficace pour le traitement du SCI chez les enfants? Réponse La TCC classique et ses sous-types, y compris la TCC en ligne et l’hypnothérapie pour le syndrome du côlon irritable, sont plus efficaces pour soulager la douleur et les symptômes gastro-intestinaux que le traitement standard ou l’absence de traitement chez les enfants et les adolescents atteints du SCI. Cette thérapie devrait être recommandée aux patients et aux parents.
2021
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
syndrome du colon irritable
thérapie cognitive
Enfant
comportement de l'enfant
maladie
Enfant
Côlon irritable
enfant
Enfant
Enfant
Thérapie comportementale
thérapie comportementale
syndrome du côlon irritable
côlon irritable

---
N2-AUTOINDEXEE
Thérapie comportementale et cognitivo-comportementale du trouble obsessionnel compulsif (TOC) chez les personnes atteintes de troubles du spectre autistique (TSA)
https://www.cochrane.org/fr/CD013173/DEPRESSN_therapie-comportementale-et-cognitivo-comportementale-du-trouble-obsessionnel-compulsif-toc-chez-les
Objectif de la revue L'objectif de la revue est de déterminer si la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) peut aider les personnes atteintes à la fois de TOC et de TSA. Contexte Les personnes atteintes de TSA ont tendance à avoir des caractéristiques communes. Leur compréhension des interactions sociales et de la communication est souvent différente des autres personnes. Les personnes atteintes de TSA pourraient également être moins flexibles dans leur façon de penser, ce qui parfois rend plus difficile chez celles-ci l'utilisation des psychothérapies telles qu'elles sont habituellement présentées. L’avis des personnes atteintes de TSA est utile aux cliniciens pour les aider à décider quels domaines de recherche liés aux TSA devraient être prioritaires.
2021
Cochrane
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Trouble du spectre autistique
Personna +
personnes
trouble autistique
maladie
trouble obsessionnel compulsif
thérapie comportementale
trouble obsessionnel-compulsif
compulsion
tomographie par cohérence optique
Trouble du comportement
comportement obsessionnel
Troubles du comportement
thérapie cognitive
comportement compulsif
troubles du comportement
Thérapie comportementale
Troubles obsessionnels-compulsifs
Troubles obsessionnels-compulsifs

---
N3-AUTOINDEXEE
Intéret de la thérapie comportementale dans la prise en charge de la stomatophobie
http://www.sudoc.fr/241944872
La stomatophobie est un trouble très répandu dans la population générale et peut conduire les patients à négliger les soins dentaires. Pour améliorer la prise en charge des patients anxieux les moyens thérapeutiques actuels sont d'ordre pharmacologique, comportemental et cognitif. La thérapie comportementale est une des techniques utilisées communément pour traiter les phobies, elle permet au patient de gagner en contrôle et le rend autonome pour de futures séances. Après avoir identifié et hiérarchisé les stimuli stressants, le patient y est exposé de façon répétée. L'habituation constitue la base de ces techniques qui peuvent être appliquées soit en imagination in vitro soit en réalité in vivo. De nombreuses personnes ne peuvent pas accéder à un traitement en face à face avec un professionnel de santé, la thérapie d'exposition en réalité virtuelle a donc gagné en popularité. La réalité virtuelle donne la possibilité d'effectuer en temps réel un certain nombre d'actions définies informatiquement et d'éprouver des sensations visuelles, auditives et haptiques. Dans le cadre de ce travail de thèse une vidéo a été réalisée. Elle permettrait une exposition progressive au stimulus stressant et pourrait se situer entre l'exposition en imagination et l'exposition in vivo. Il serait intéressant par la suite de la réaliser en trois dimensions pour permettre une immersion plus importante. Ces techniques ne doivent pas être considérées comme des outils indépendants mais plutôt comme le continuum des compétences et de l'empathie du dentiste.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
gestion des soins aux patients
thérapie comportementale
prise en charge du comportement
thérapie comportementale

---
N2-AUTOINDEXEE
Thérapie cognitivo-comportementale pour l'anxiété chez les enfants et les adolescents
https://www.cochrane.org/fr/CD013162/DEPRESSN_therapie-cognitivo-comportementale-pour-lanxiete-chez-les-enfants-et-les-adolescents
Pourquoi cette revue est-elle importante ? Beaucoup d'enfants et de jeunes ont des problèmes d'anxiété. Les enfants et les jeunes souffrant de troubles anxieux sont plus susceptibles que leurs pairs d'avoir des difficultés avec leurs amis, leur vie familiale et leur école, et de développer des problèmes de santé mentale plus tard dans leur vie. Des thérapies telles que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) peuvent aider les enfants et les jeunes à surmonter les difficultés liées à l'anxiété en utilisant de nouvelles façons de penser et en faisant face à leurs peurs. Qui peut être intéressé par cette revue ? Les parents, les enfants et les jeunes ; les personnes travaillant dans les services d'éducation et de santé mentale pour les enfants et les jeunes ; et les médecins généralistes.
2020
Cochrane
France
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
anxiete
anxiété
thérapie comportementale
Enfant
Thérapie comportementale
anxiété de l'adolescence
Enfant
enfant
Adolescent
Enfant
comportement de l'enfant
Enfant
thérapie cognitive
comportement de l'adolescent
Adolescent
thérapie comportementale

---
N2-AUTOINDEXEE
Thérapie comportementale et cognitive pour les adultes souffrant d'acouphènes
https://www.cochrane.org/fr/CD012614/ENT_therapie-comportementale-et-cognitive-pour-les-adultes-souffrant-dacouphenes
Quel est l’objectif de cette revue ? Le but de cette revue Cochrane était de découvrir si la thérapie comportementale et cognitive (TCC) est efficace contre les acouphènes. Les chercheurs de Cochrane ont recueilli et analysé toutes les études pertinentes pour répondre à cette question. Messages clés Il existe des preuves de certitude faible à modérée que la TCC pourrait réduire l'impact négatif que les acouphènes peuvent avoir sur la qualité de vie à la fin du traitement, avec peu ou pas d'effets indésirables (bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires à ce sujet).
2020
Cochrane
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Adulte
cognition
Thérapie comportementale
acouphène
acouphène
adulte
Adulte
thérapie cognitive
adulte
thérapie comportementale
Acouphène
thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Intérêts des thérapies cognitivo-comportementales, EMDR et hypnose dans l'état de stress post-traumatique de l'enfant et de l’adolescent
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02863633
Introduction. Les récentes études ACE (adverse childhood events) distinguent un lien entre traumatismes dans l’enfance et troubles mentaux. Depuis 2013, le DSM 5 précise l’ESPT (état de stress post-traumatique) de l’enfant notamment préscolaire et de l’adolescent dont les conséquences à long termes peuvent être graves. La psychothérapie en est le traitement princeps. Or, il existe de plus en plus de psychothérapies différentes dont les bases scientifiques sont parfois peu étayées. Ce travail propose un état de l’art de 3 thérapies réputées dans cette indication : les TCC (thérapies cognitivo-comportementales), l’EMDR (Eye movements desensitization and reprocessing) et l’hypnose. Méthode. Cette recherche reprend l’idée d’une revue narrative de la littérature dans les thesaurus NCBI-pubmed, Cairn et Google Scholar. Résultats. 361 articles dont 46 études cliniques ont permis de résumer les aspects historiques, psychopathologiques, neurobiologiques et d’efficacité pratique de chaque thérapie. Discussion. Les TCC et l’EMDR ont été reconnus comme pratiques fondées sur les preuves et sont recommandés par l’OMS. Les TCC, efficaces sur les comorbidités, proposent un travail sur le parenting et l’autorégulation pensée-émotions-comportement de l’enfant. Des auteurs proposent l’évaluation des protocoles et mécanismes naturels et culturels de guérison pour l’élaborer trousse à outils. L’EMDR, plus efficace sur le syndrome intrusif et les traumas de type I, dès l’âge de 4 ans, offre de nombreux protocoles individuels, de groupe et d’urgences mais permet aussi une thérapie sur mesure. Sa supériorité et sa plus grande rapidité restent à démontrer. Principalement des avis d’experts témoignent de l’efficacité de l’hypnose, surtout sur les symptômes psychosomatiques et la dissociation. Elle tire parti des capacités imaginaires spécifique de l’enfant. Une thérapie intégrative aux outils évalués permettrait une pratique fondée sur les preuves sur mesure combinant les avantages de chacune.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Stress
traumatisme
Désensibilisation et reprogrammation par mouvements oculaires
état de stress post-traumatique
enfant
Adolescent
troubles de stress post-traumatique
Enfant
Enfant
Adolescent
Enfant
thérapie cognitive
Stress
Traumatisme
thérapie comportementale
hypnothérapie
enfant
Thérapie comportementale
adolescence
hypnose
adolescent
Enfant
thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Efficacité des thérapies cognitivo-comportementales dans le traitement de la symptomatologie négative chez les sujets souffrant de schizophrénie : revue de la littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02431880
Introduction : les symptômes négatifs de la schizophrénie entrainent un handicap important chez les sujets souffrant de cette pathologie, et il n’existe pas de traitement efficace à l’heure actuelle. L’objectif de cette revue de la littérature était de dresser un état des lieux des résultats actuels de la recherche scientifique sur l’efficacité des TCC sur les symptômes négatifs de la schizophrénie. Méthodes : les articles ont été recensés à partir des bases de données électroniques PubMed, PsycInfo, Scopus, et Cochrane grâce à une équation de recherche incluant le Medical Subject Heading (MeSH) : « schizophrenia » et les termes « negative symptoms », associés à l’un des termes suivants : « cognitive behavioral therapy » (MeSH et non-MeSH), « CBT », « mindfulness », « acceptance and commitment therapy », « schema-focused therapy ». Tous les types d’études cliniques publiés jusqu’en février 2019 en français ou en anglais, et étudiant spécifiquement l’efficacité des TCC sur les symptômes négatifs de la schizophrénie ont été sélectionnés (cas cliniques, essais contrôlés randomisés) ainsi que les méta-analyses. Résultats : 10 articles ont été inclus, dont 5 études non contrôlées, 4 articles portant sur des études contrôlées randomisées, 1 méta-analyse. Les résultats de cette revue sont hétérogènes. Il apparait que les études non contrôlées suggèrent une efficacité des TCC sur la symptomatologie négative, tandis que les études contrôlées ne retrouvent pas d’efficacité supérieure par rapport au groupe témoin. Conclusions : le manque de données induit par le peu d’études de bonne qualité méthodologique ne permet pas à ce jour de conclure sur l’efficacité des TCC sur les symptômes négatifs chez les sujets souffrant de symptômes négatifs. De plus amples recherches semblent nécessaires, en particulier des études contrôlées randomisées de forte puissance portant spécifiquement sur les symptômes négatifs, et utilisant des outils d’évaluation plus modernes.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Thérapie comportementale
thérapie cognitive
Littérature
schizophrénie
schizophrenie
Efficacité du traitement
Schizophrénie
schizophrénie
Schizophrénie
Schizophrénie
littérature de revue comme sujet
résultat thérapeutique
signes et symptômes
thérapie comportementale
schizophrénie
thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Troubles dépressifs traités par thérapie cognitivo-comportementale effectuée par des infirmiers spécialisés en corrélation avec le retour au travail: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/327646?ln=fr
Cette revue de littérature a pour objectif de comprendre comment une thérapie cognitivo-comportementale permet de soigner les troubles dépressifs tout en proposant un retour au travail. Le but est de promouvoir les bienfaits des traitements non-médicamenteux sur des personnes souffrant de troubles dépressifs qui influent sur leur carrière professionnelle ou, se retrouvant au chômage à cause de ceux-ci, à travers la vision des soins élaborée par Martha Rogers dans sa théorie visant au bien-être
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
trouble dépressif
depression
thérapie comportementale
thérapie cognitive
Trouble du comportement
trouble dépressif
Troubles du comportement
Travail
Infirmiers spécialisés
Travail
dépression
métier
Thérapie comportementale
troubles du comportement
reprise du travail

---
N3-AUTOINDEXEE
La thérapie cognitivo-comportementale chez les personnes adultes insomniaques: dans les milieux psychiatrique et somatique: revue de la littérature
http://doc.rero.ch/record/327308?ln=fr
L’insomnie, le trouble du sommeil le plus répandu, a des effets néfastes sur la santé, la vie sociale et professionnelle de l’individu. Ce problème est résolu par la prise de benzodiazépine. Ce traitement entraîne cependant des effets secondaires, notamment une dépendance. C’est pourquoi l’objectif de cette revue de la littérature est d’étudier l’efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale sur la qualité du sommeil chez les personnes adultes de plus de 18 ans atteintes d’insomnie secondaire. Être une source primaire provenant de la discipline infirmière, rédigée en anglais entre 2013 et 2019, être une étude quantitative concernant une population atteinte d’insomnie secondaire à une maladie psychiatrique ou médicale, concerner une population de plus de 18 ans, contenir la thérapie cognitivo-comportementale dans la recherche sont les critères d’inclusion qui ont permis de sélectionner les six études de cette revue de la littérature. Les études ont été exclues lorsqu’elles portaient sur l’insomnie primaire et étaient qualitatives ou secondaires. Les recherches ont été effectuées de novembre 2018 à janvier 2019 sur CINHAL, PubMed, Embase, PsycINFO et Joanna Briggs Institute. Les principaux résultats mettent en évidence que la qualité du sommeil est nettement plus améliorée chez les personnes qui suivent une TCC-I avec une infirmière que chez celles qui n’utilisent pas cette thérapie ou qui suivent un programme d’éducation sur l’hygiène du sommeil. En conclusion, cette revue de la littérature montre qu’il faut renforcer cette thérapie dans les milieux somatique et psychiatrique
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Adulte
Littérature
thérapie cognitive
Personna +
intervention dans le milieu
adulte
Adulte
personnes
thérapie comportementale
La psychiatrie dans la littérature
adulte
psychiatre
littérature de revue comme sujet
Thérapie comportementale
personnes
thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Élaboration et évaluation d’un guide de thérapie cognitivo-comportementale pour le traitement autonome de l’insomnie chronique: étude “Read & Sleep”
http://www.sudoc.fr/235283738
Contexte et objectifs : Avec une prévalence vie entière de 19%, l’insomnie est un problème de santé publique. Il s’agit d’une plainte très fréquente en cabinet de Médecine Générale. Alors que les programmes de Thérapie Cognitivo-Comportementale de l’Insomnie (TCC-I) ont largement fait preuve de leur efficacité, les Médecins Généralistes sont trop peu formés à cette technique et manque de temps pour la pratiquer. L’objectif de ce travail de thèse a donc été de développer et d’évaluer une alternative viable et acceptable à la TCC-I conventionnelle, sur le mode de la bibliothérapie, permettant ainsi au patient de se prendre en charge en autonomie sur huit semaines. Méthode : Nous avons tout d’abord élaboré un manuel de prise en charge autonome, et en avons évalué l’acceptabilité et la faisabilité. Nous avons ensuite mené une étude pilote ouverte, pour évaluer l’effet du programme sur la sévérité de l’insomnie via la mesure de l’Index de Sévérité de l’Insomnie (ISI), ainsi que de nombreux paramètres recueillis via un agenda du sommeil tels que l’efficacité de sommeil (ES), les croyances et attitudes dysfonctionnelles ou bien sur la consommation d’hypnotiques. Résultats : 25 patients ont été recrutés, tous atteints d’insomnie chronique, pour participer à l’étude Read&Sleep, de décembre 2017 à juillet 2018. Seul 18 d’entre eux présentaient les critères d’inclusion pour l’étude et 14 ont pleinement réalisé les 2 évaluations avant puis après l’intervention. Avec un score de 8.3/10 au questionnaire, la grande majorité des participants a considéré que cette thérapie était acceptable et faisable. Le score moyen à l’ISI est passé de 19 à 10.6 (-8.4 points) en 8 semaines (p 0.0001), avec un maintien des bénéfices à 6 mois (ISI moyen 9.9). 10 patients sur les 14 ont pu être considérés en rémission (ISI ou 14). L’ES moyenne est passée de 66.9% à 86.6% ( 19.7 points, 29.5%), différence qui était significative (p 0.0001). Parmi les six patients qui consommaient au moins un traitement à visée hypnotique, 5 n’en prenaient plus à la fin de l’étude. Conclusion : Nous proposons le premier outil de prise en charge autonome de l’insomnie en Français, de faible coût, facilement diffusable, acceptable, avec des résultats encourageants quant à sa probable efficacité sur diverses dimensions de l’insomnie. Cette approche pourrait être une alternative viable et efficace à la TCC-I en face à face
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
thérapeutique
perturbation du sommeil
Insomnie
thérapie comportementale
études d'évaluation comme sujet
précis
Insomnie
Thérapie comportementale
insomnie
autonomie personnelle
vie autonome
insomnie
collecte de données
thérapie cognitive
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
précis
thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Thérapie cognitivo-comportementale du souci : une approche trans diagnostique possible ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02492057
Le souci est un phénomène cognitif de répétition de la pensée banal et habituel. Il peut selon son intensité être perçu comme incontrôlable, interférer avec le fonctionnement d'un individu et ainsi devenir pathologique. C'est le cas dans le trouble anxieux généralisé, dont il est le symptôme central. A l'heure où une approche dimensionnelle des pathologies mentales continue de questionner la vision catégorielle, le souci, en tant que pensée répétitive négative -au même titre que la rumination-, a été appréhendé comme un processus trans diagnostique, retrouvé dans de nombreuses pathologies de l'axe I, et associé à la présence d'affects négatifs. Après une présentation comparative des différentes pensées répétitives ainsi que des modèles du souci existant aujourd'hui, le but de cette revue de la littérature est d'étudier dans quelle mesure une telle approche peut être valide en thérapie cognitivo-comportementale, par rapport à l'approche catégorielle habituelle. Malgré des études prometteuses, les preuves concernant l'efficacité formelle de ces thérapies ciblées sur les processus et la plainte en comparaison à la prise en charge usuelle sont insuffisantes, de par le nombre peu important d'études sur le sujet, qui se focalisent davantage sur le trouble anxieux généralisé. Par ailleurs d'autres approches que la thérapie cognitivo-comportementale peuvent s'avérer intéressantes, comme la mindfulness notamment.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
comportement de choix
Comportement d'approche
diagnostic
thérapie cognitive
Thérapie comportementale
thérapie comportementale
thérapie comportementale

---
N2-AUTOINDEXEE
L'apport de la thérapie cognitivo-comportementale dans le traitement de l'appréhension de l'épaule: protocole pour une étude randomisée contrôlée: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323396?ln=fr
Contexte : La chirurgie stabilisatrice de la gléno-humérale offre des résultats satisfaisants pour les personnes souffrant d’instabilité de l’épaule. Toutefois, 2 à 51% des patients gardent une appréhension après l’opération. Actuellement, aucun programme de rééducation après une telle chirurgie n’a démontré une efficacité supérieure. Des études récentes ont montré qu’une réorganisation corticale a lieu, notamment dans les zones de la peur et de l’anxiété. Ce protocole répond à un besoin de faire évoluer la prise en charge post-opératoire en physiothérapie, en incluant un axe neuropsychologique dans la rééducation des patients après l’opération. Méthode / Design : Cette étude est randomisée et contrôlée, multicentrique, incluant 142 patients en attente de chirurgie stabilisatrice et souffrant d’appréhension de l’épaule, répartis dans deux groupes de traitement. Les deux groupes recevront un protocole de physiothérapie conventionnelle incluant des séances individuelles et des exercices à domicile. Les physiothérapeutes du groupe intervention auront reçu une formation à l’utilisation de techniques issues des Thérapies Cognitivo-Comportementales. Les prises de mesure auront lieu avant l’opération, à 6, 12, 24 et 52 semaines post-opératoires. L’outcome primaire est l’appréhension mesurée par le score de Rowe, les tests d’appréhension et de relocation, et le Tampa Scale for Kinesiophobia. L’outcome secondaire est la fonction de l’épaule. Discussion : Aucune étude n’a évalué l’effet d’une prise en charge globale après la chirurgie de l’épaule instable. Cette étude apportera des informations sur l’efficacité d’une approche cognitivo-comportementale en physiothérapie sur l’appréhension et la fonction de l’épaule instable opérée
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
thérapie cognitive
travail
métier
humeur appréhensive
thérapie comportementale
thérapeutique
Travail
Thérapie comportementale
études par échantillonnage
thérapie comportementale

---
N2-AUTOINDEXEE
L'exercice physique pour améliorer le sommeil chez les patients atteints de cancer : état de la littérature et comparaison avec la thérapie cognitive-comportementale
http://hdl.handle.net/20.500.11794/29971
Cette thèse doctorale porte sur l’amélioration du sommeil de patients ayant reçu un diagnostic de cancer non métastatique. La visée principale de la thèse était d’étudier l’effet des interventions d’exercice physique pour traiter l’insomnie comorbide au cancer, et ce, dans une optique d’accroître les options de traitements non-pharmacologiques efficaces pour cette problématique
2018
false
false
false
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
français
thèse ou mémoire
thérapie comportementale
Thérapie comportementale
sommeil
Littérature
exercice physique
sommeil
cognition
Physique
exercice physique
thérapie cognitive
Cancer
littérature
cancer
tumeur maligne, sai
patients
cancer
Cancer
a comme patient
atteint

---
N3-AUTOINDEXEE
Thérapies comportementales dialectiques brèves et trouble de la personnalité borderline : revue systématique
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02112250
Introduction : les psychothérapies efficaces dans la prise en charge des patients souffrant de trouble de la personnalité borderline (TPB) telle que la Thérapie Comportementale Dialectique (TCD) nécessitent des moyens humains et financiers les rendant difficilement accessibles. Pour essayer de surmonter ces limites, plusieurs équipes ont développé des versions brèves de la TCD. Nous avons réalisé une revue systématique de la littérature concernant les études évaluant l’efficacité des formes abrégées de TCD dans la prise en charge de patients souffrant de TPB. Méthode : les recherches ont été effectuées à partir des bases de données Pubmed, Cochrane, Clinicaltrials, Sciencedirect, sans limite de temps. Les mots clés utilisés ont été : Borderline personality disorder / Borderline et Dialectical / Dialectical Behavioral Therapy / DBT. Les critères dʼinclusion comprenaient les études en anglais ou en français évaluant l’efficacité de formes brèves de TCD sur la symptomatologie de patients souffrant de trouble de la personnalité borderline adultes. La sélection des articles s’est faite à la lecture du titre puis du résumé en respectant les critères PRISMA. Résultats : dix articles ont été sélectionnés. Ils présentaient des adaptations allant d’une durée de trois semaines à six mois. Quatre de ces adaptations ont été développées au sein d’une unité hospitalière. Quatre de ces adaptations étaient centrées sur l’apprentissage groupal des compétences. Conclusions : l’ensemble de ces adaptations avait un impact positif sur la prise en charge des patients borderline. Les bénéfices concernaient une amélioration de la symptomatologie du TPB, des troubles de l’humeur et des recours aux services de soins urgents. Ces résultats suggèrent que ces thérapies pourraient être diffusées plus largement à moindre coût.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Troubles de la personnalité
Systématique
Thérapie comportementale dialectique
Systématique
Systématique
Personnalité borderline
Trouble du comportement
comportement (troubles)
Troubles de la personnalité
Systématique
personnalité borderline
trouble de la personnalité
trouble de la personnalité limite
Troubles du comportement
Troubles de la personnalité
trouble de la personnalité
Troubles de la personnalité
troubles du comportement
thérapie comportementale
Revue systématique
Troubles de la personnalité
troubles de la personnalité
troubles mentaux
Revue systématique

---
N2-AUTOINDEXEE
Place et évolution des thérapies cognitivo-comportementales dans le trouble panique : revue de la littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01624835
Ce travail propose une revue de la littérature recensant les études contrôlées et randomisées sur le sujet. L’objectif étant de déterminer quelle est la place des TCC vis-à-vis des antidépresseurs, ainsi que l’intérêt des nouvelles pratiques de 3ème vague des TCC dans le traitement du trouble panique.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
trouble
littérature de revue comme sujet
panique
en évolution
trouble panique
troubles du comportement
thérapie comportementale
a une évolution
Troubles du comportement
revue de la littérature
comportement (troubles)
littérature de revue
thérapie cognitive
Thérapie comportementale
troubles mentaux
revue de la littérature
thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
L’impact des thérapies sensorielles sur les symptômes comportementaux et psychologiques chez les personnes âgées atteintes de démence dégénérative, de stade léger à sévère, en établissements médico-sociaux
http://doc.rero.ch/record/305888?ln=fr
Étant donné l’augmentation de la population vieillissante dans le monde, la prévalence de la pathologie de la démence dégénérative s’accroît considérablement. Les personnes atteintes de démences dégénératives présentent des symptômes comportementaux et psychologiques. Ces symptômes ont un impact négatif sur la qualité de vie du soigné et du soignant. Par conséquent, la prise en soin est altérée. Actuellement, la gestion de ces symptômes se traite principalement par des interventions pharmacologiques. À travers ce travail, nous avons, dans un premier temps, porté de l’intérêt aux médecines alternatives. Dans un deuxième temps, nous nous sommes orientées vers les thérapies sensorielles
2017
false
false
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
français
thèse ou mémoire
personne âgée
atteint
thérapie comportementale
léger
démence
démence
démence
demence
Psychologie
symptôme psychologique
socialisme
sujet âgé de 80 ans ou plus
sévère
symptômes comportementaux
thérapie comportementale
dégénérescence
Sujet âgé
psychologie
sujet âgé

---
N2-TITRE
Analyse brève Efficacité et efficience de l’activation comportementale versus la thérapie cognitivo-comportementale dans la dépression
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/497
Cette étude randomisée, contrôlée, menée chez des adultes souffrant de dépression majeure en première ligne montre que l’activation comportementale proposée par des intervenants sans formation thérapeutique poussée est aussi efficace et efficiente que la thérapie cognitivo-comportementale proposée par des psychothérapeutes professionnels.
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
dépression
trouble dépressif
dépression
analyse d'activation
depression
ACTIVIR
brève
depression
Rendement
Thérapie comportementale
thérapie cognitive
thérapie comportementale
dépression
efficace
thérapie comportementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Efficacité de la thérapie assistée par l’animal sur les symptômes psychologiques et comportementaux de la démence
https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01810744
Notre étude évalue et mesure, principalement à l’aide de l’Inventaire Neuropsychiatrique version Equipe soignante (NPI-ES), comment la présence du chien dans la psychothérapie des malades Alzheimer est associée à des niveaux de SPCD chez des femmes et des hommes, âgés en moyenne de 85 ans qui vivent en institution
2016
false
true
false
HAL Archives ouvertes
France
français
thèse ou mémoire
animal
thérapie assistée par l'animal
panthera uncia
Animal
thérapie comportementale
demence
efficace
Psychologie
Animal
comportement animal
Symptômes comportementaux et psychologiques de la démence
Animal
symptômes comportementaux
Animal
Psychologie
démence
démence
Animal
Animal
thérapie comportementale
symptôme psychologique
démence
Animal

---
Nous contacter.
25/09/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.