Libellé préféré : article de périodique;

Définition CISMeF : écrits formant un tout et faisant partie d'une publication;

type publication (CISMeF) : true;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

écrits formant un tout et faisant partie d'une publication

N3-AUTOINDEXEE
Prophylaxie postexposition de poche pour la prévention du VIH
https://www.cfp.ca/content/70/2/e42
Des progrès considérables ont été réalisés dans la prévention du VIH, notamment la prophylaxie préexposition (PPrE) et la prophylaxie postexposition (PPE). Les 2 modalités utilisent des antirétroviraux (ARV) pour réduire le risque de contracter le VIH. La prophylaxie préexposition est une approche proactive, qui consiste habituellement en un médicament combinant 2 agents, le furamate de ténofovir disoproxil et l’emtricitabine, pris quotidiennement ou en prévision (« sur demande ») d’activités sexuelles anticipées. D’autre part, la PPE est une approche rétroactive qui prévient le VIH en amorçant des ARV dans les 72 heures suivant une potentielle exposition. La prophylaxie postexposition consiste en 3 médicaments pris pendant 28 jours, et les patients se présentent habituellement à un département d’urgence (DU) ou à un centre de soins urgents pour obtenir une ordonnance ou une trousse de démarrage à la suite d’une exposition1. Par ailleurs, d’importants obstacles aux soins préventifs pour le VIH persistent, dont les effets secondaires de la médication, le coût des médicaments, le fardeau pharmacologique, la stigmatisation, des lacunes dans les connaissances et les temps d’attente dans les DU et les centres de soins d’urgence.
2024
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
sac
virus de l'immunodéficience humaine
étude de prévention
prophylaxie du système nerveux central
poche
traitement prophylactique
vih
prophylaxie après exposition
virus de l'immunodéficience humaine
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
intervention préventive
sac (unité de dose)

---
N3-AUTOINDEXEE
Les systèmes de santé face au futur : quelles priorités guident l’innovation?
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/les-systemes-de-sante-face-au-futur-quelles-priorites-guident-linnovation.html
Les systèmes de santé et de services sociaux font face à un futur parsemé de nombreux défis qui les obligent à s'adapter pour atteindre les ambitions qu’ils se fixent. Ces défis poussent les gouvernements à se doter de grandes priorités et de pistes d’action pour y répondre, notamment en innovation. Quelles sont les priorités et les pistes d'action énoncées dans ces documents pour aborder les grands défis des systèmes de santé au Canada et ailleurs dans le monde ? Plus particulièrement, quel rôle l’innovation joue-t-elle dans ces ouvertures vers l’avenir? Dans le cadre d’un mandat confié par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) brosse un portrait des priorités et pistes d'action énoncées au Canada et à l’international. L’analyse a permis d’identifier des signaux forts d’innovation et offre quelques réflexions sur les pistes d’action pertinentes pour le contexte québécois.
2024
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
article de périodique
prévision
Visage
Futur
système d'un composant de dispositif
Allèle sauvage FANCE
priorité
priorités en santé
systèmes de délivrance de médicaments
Face

---
N3-AUTOINDEXEE
Précarité de l’emploi, caractéristiques de l’emploi et état de santé des travailleurs des établissements de soins de longue durée et des résidences pour personnes âgées au Canada pendant la pandémie de COVID-19
https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2024002/article/00001-fra.htm
Contexte La pandémie de COVID-19 a mis en évidence un certain nombre de problèmes auxquels sont confrontés les travailleurs de la santé dans les établissements de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées au Canada, y compris les pénuries de main-d’œuvre, les difficultés liées au maintien en poste du personnel, le surpeuplement et les conditions de travail précaires. Il manque actuellement de données sur la santé, le bien-être et les conditions de travail des travailleurs de la santé dans les établissements de soins de longue durée et les résidences pour personnes âgées, dont un grand nombre sont des immigrants, et on en sait peu sur les liens qui peuvent exister entre ces facteurs. Le présent article porte sur les différences dans les résultats en matière de santé et dans les conditions de travail précaires des travailleurs immigrants et non immigrants pendant la pandémie.
2024
Statistique Canada
Canada
article de périodique
chômage
PERSONNE AGEE
état de santé
soins de
personne âgée
résident d'établissement de soins de longue durée
durée
personne âgée
prestations des soins de santé
état de santé
Caractéristique
établissements de soins de long séjour
touble pandémique
pandémies
Canada
résidences pour personnes âgées
Établissements de santé
emploi
chômage
COVID-19
Soins de longue durée
établissement de soins
COVID-19
personnel de santé
COVID-19
précarité
Soins de santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Besoins déclarés en services de santé buccodentaire et accès à ces services durant la pandémie de COVID-19 au Canada
https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2024002/article/00002-fra.htm
Contexte La pandémie de COVID-19 a entraîné une suspension des services de soins dentaires de routine et préventifs, jusqu’à ce que des mesures de précaution soient mises en place pour limiter la transmission du virus. Cependant, l’accès aux services d’urgence dentaire a été maintenu. L’objectif de la présente étude est de décrire les besoins déclarés en matière de soins buccodentaires, l’accès à ces soins et l’obtention de ces derniers au Canada durant la première année de la pandémie. Données et méthodes L’Enquête sur l’accès aux soins de santé et aux produits pharmaceutiques pendant la pandémie de 2021 a permis de recueillir des données auprès de Canadiens âgés de 18 ans et plus. Dans le cadre de l’enquête, on a demandé aux répondants s’ils avaient eu besoin de soins dentaires (de routine) au cours des 12 mois précédant l’enquête, s’ils avaient reçu les soins requis, s’ils avaient souffert de douleur dans la bouche ou aux dents (le signe d’une urgence dentaire), si la COVID-19 avait eu des répercussions sur l’accès aux services et, le cas échéant, qu’elles avaient été ces répercussions.
2024
Statistique Canada
Canada
article de périodique
touble pandémique
pandémies
Besoins en services de santé
COVID-19
déclaration des besoins
services de santé buccodentaire
enregistrements
accessibilité des services de santé
COVID-19
Canada
COVID-19
besoins et demandes de services de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Les corticostéroïdes inhalés accélèrent-ils la guérison des patients COVID-19 ambulatoires ?
Folia Pharmacotherapeutica février 2024
https://www.cbip.be/fr/articles/4264?folia=4259
L’étude ACTIV-6 a évalué l’effet du furoate de fluticasone administré par voie inhalée chez des patients COVID-19 ambulatoires. Contrairement à l’étude PRINCIPLE, que nous avons abordée dans les Folia d’octobre 2021, l’étude ACTIV-6 ne révèle pas d’effet significatif des corticostéroïdes inhalés sur la résolution des symptômes, ce qui peut s’expliquer par les différences en termes d’âge et de statut vaccinal dans la population étudiée. Sans oublier que l’étude PRINCIPLE n’était ni en aveugle, ni contrôlée par placebo. Les résultats confortent le message selon lequel, dans le contexte actuel, les corticostéroïdes inhalés n’ont peut-être pas leur place dans le traitement ambulatoire du COVID-19 léger à modéré sans facteurs de risque...
2024
false
false
false
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
article de périodique
information sur le médicament

---
N2-AUTOINDEXEE
Acides gras oméga-3: plus d’inconvénients que d’avantages?
Folia Pharmacotherapeutica mars 2024
https://www.cbip.be/fr/articles/4276?folia=4275
Diverses méta-analyses montrent un risque accru de fibrillation auriculaire (FA) lors de l’utilisation de préparations à base d’acides gras oméga-3. Par conséquent, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a décidé d’ajouter la FA parmi les effets indésirables fréquents (1-10 %) dans les RCP des médicaments à base d’acides gras oméga-3. En ce qui concerne l’efficacité des compléments d’acides gras oméga-3 dans le cadre de la prévention cardio-vasculaire, 2 grandes études négatives complémentaires ont été publiées ces dernières années. Après une nouvelle évaluation de la balance bénéfice-risque, le CBIP maintient sa position: sur base des preuves actuellement disponibles, les compléments d’acides gras oméga-3 actuellement disponibles en Belgique n’ont pas leur place en prévention primaire et secondaire des maladies cardio-vasculaires...
2024
false
false
false
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
information sur le médicament
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Vers une meilleure estimation des taux de participation au Programme national français de dépistage organisé du cancer colorectal
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2024/5/2024_5_1.html
Le Programme national de dépistage organisé du cancer colorectal (PNDOCCR) permet aux personnes de 50 à 74 ans d’effectuer, tous les deux ans, un test de recherche de sang occulte dans les selles, sur invitation. Certaines personnes en sont exclues, notamment celles ayant bénéficié d’une coloscopie précédemment. Chaque année, Santé publique France publie les taux d’exclusion et de participation au programme à partir des données des centres régionaux de coordination des dépistages des cancers (CRCDC). L’information recueillie sur les actes réalisés étant partielle, les taux d’exclusion sont sous-évalués et très variables d’un département à l’autre. L’objectif de cet article était de les estimer à partir des données du Système national des données de santé (SNDS) et d’évaluer l’impact de cette estimation sur les taux de participation. En 2018, le taux d’exclusion national d’après le SNDS atteignait 19,2% (de 10,8% à 24,7% selon les départements) et le taux de participation était de 39,8% (37,1% d’après les données CRCDC). Une meilleure estimation des taux d’exclusion permet d’augmenter mécaniquement les taux de participation. Mais même recalculés plus précisément, ils restent trop faibles en France, toujours en deçà du taux minimum recommandé par l’Union européenne (45%) et des disparités territoriales demeurent.
2024
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
ESTIMA
France
langue française
Programmes
français
dépistage pour cancer colorectal
cancer
organisation
dépistage du cancer
emploi du temps
cancer du colon; cancer du rectum
dépistage du cancer
Dépistage précoce du cancer
organisation
Participation
Respect
cancer colorectal
version
estimateur
tumeurs colorectales
Dépistage de masse
estimé
estimation statistique

---
N3-AUTOINDEXEE
Quel déploiement du Programme national de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus en France en 2022 ?
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2024/5/2024_5_2.html
Contexte – Chaque année en France, le cancer du col de l’utérus touche près de 3 000 nouvelles femmes et cause 1 100 décès, alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué que ce type de cancer pouvait être éradiqué grâce au dépistage et à la vaccination contre le papillomavirus humain. Depuis 2018, le dépistage du cancer du col de l’utérus en France repose sur le Programme national de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus (PNDOCCU). L’objectif de ce travail était d’observer les pratiques de dépistage après la mise en place du PNDOCCU et l’intégration du test HPV dans le dépistage en 2020 (pour les femmes âgées de 30 à 65 ans) à partir de données de vie réelle. Méthode – Les données proviennent du Système national des données de santé (SNDS), qui couvre l’ensemble de la population française. Tous les actes de dépistage du cancer du col de l’utérus chez les femmes âgées de 25 à 65 ans de 2017 à 2022 ont été extraits. Résultats – En 2022, le PNDOCCU était à un stade de déploiement inégal selon les régions, pouvant s’expliquer en partie par des retards de mises en place causés par la pandémie de Covid-19. En 2022, 4,77 millions de tests ont été effectués dont 530 871 suite à une invitation. Le test HPV représentait 72% des actes de dépistage chez les femmes âgées de 30 à 65 ans. La proportion de tests sur invitation était de 11,1% : 10,3% chez les 25-29 ans, 9,6% chez les 30-39 ans, 10,0% chez les 40-49 ans, 12,4% chez les 50-59 ans et 15,8% chez les 60-65 ans. Conclusion – Grâce aux données du SNDS, il a été possible de mettre en évidence une évolution positive des pratiques pour tendre vers les recommandations en vigueur. D’autres explorations sont à mener concernant les parcours de dépistage : profil des femmes, rôle des invitations sur la participation à long terme.
2024
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
cancer du col de l'utérus
cancer
Programmes
carcinome du col utérin
Cancer du col de l'utérus
organisation
programme EtatsUnien du cancer
dépistage du cancer
dépistage du cancer
dépistage du cancer cervical
Dépistage de masse
français
cancer du col utérin pT1a1 trouvé dans TNM v8
Dépistage précoce du cancer
tumeurs du col de l'utérus
quel mois est-ce maintenant ?
France
gène CHFR
organisation

---
N3-AUTOINDEXEE
La souffrance psychique en lien avec le travail à partir du Programme de surveillance des maladies à caractère professionnel : résultats des enquêtes transversales 2013 à 2019 et évolution depuis 2007
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2024/5/2024_5_3.html
Introduction – La souffrance psychique en lien avec le travail (SPLT) constitue un enjeu de santé publique important pour ses conséquences sur la qualité de vie des travailleurs et son coût économique. Des mesures de prévention sont déployées pour partie dans le milieu du travail. Cependant, la souffrance psychique ne figure pas dans les tableaux de maladies professionnelles des régimes de sécurité sociale, et elle est donc peu reconnue en maladie professionnelle. Méthode – En s’appuyant sur les données issues du Programme de surveillance des maladies à caractère professionnel (MCP), enquêtes transversales répétées reposant sur des médecins du travail volontaires et leurs équipes, les prévalences de la SPLT, ses déterminants socioprofessionnels et les agents d’exposition professionnelle associés ont été calculés de 2013 à 2019 ; les évolutions ont été estimées depuis 2007. Résultats – La prévalence de la SPLT était deux fois plus élevée chez les femmes, quelle que soit l’année (5,9% chez les femmes contre 2,7% chez les hommes en 2019). Ces prévalences doublaient sur la période 2007-2019 chez les deux sexes. Les troubles anxieux et dépressifs mixtes étaient les affections psychiques les plus fréquemment signalées par les médecins du travail, suivis des troubles dépressifs. L’âge, la catégorie socioprofessionnelle et le secteur d’activité étaient associés à la SPLT de façon robuste. Discussion-conclusion – L’augmentation des prévalences de la SPLT entre 2007 et 2019 associée à l’absence de tableau de maladie professionnelle dédié confirme l’importance de caractériser la SPLT. Les salariés dont le genre, les catégories socioprofessionnelles et les secteurs d’activité ressortent comme les plus à risque devraient être privilégiés dans la mise en œuvre de mesures préventives.
2024
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
enquête
Programmes
risques psychosociaux
programme de surveillance
études transversales
études transversales
Lieu de travail
enquêteur
emploi en informatique
transverse
ayant comme résultat
évolution
maladie psychique
maladies professionnelles
travail
Travail
ensemble de caractères
occupation professionnelle
organisation et administration
métier
troubles mentaux
Caractère
maladie
investigation
stress psychologique

---
N3-AUTOINDEXEE
Isolement et contention en psychiatrie en 2022 : un panorama inédit de la population concernée et des disparités d'usage entre établissements.
https://www.irdes.fr/recherche/2024/qes-286-isolement-et-contention-en-psychiatrie-en-2022.html
L'isolement et la contention en psychiatrie constituent des pratiques de dernier recours destinées à répondre à des situations de crise et ne devant être mises en œuvre qu'à titre exceptionnel, en accord avec les recommandations de bonnes pratiques. En France, la réduction de leur usage, inscrite à l'agenda politique international, figure parmi les objectifs de la Feuille de route ministérielle santé mentale et psychiatrie lancée en 2018 et s'appuie sur un nouveau cadre législatif à visée dissuasive. Dans ce contexte, cette étude fournit des données récentes sur le recours aux mesures d'isolement et de contention mécanique en psychiatrie à l'échelle nationale, et propose un panorama inédit de la population concernée et des variations du recours à ces mesures entre établissements de santé, en amont d'une deuxième étude qui visera à en caractériser les déterminants. En 2022, 76 000 personnes ont été hospitalisées sans leur consentement à temps plein en psychiatrie : 37 % sont concernées par un recours à l'isolement, soit 28 000 personnes, et 11 % par un recours à la contention mécanique, soit 8 000 personnes. L'emploi de ces mesures varie de façon marquée entre les établissements, certains d'entre eux n'en faisant aucun usage. L'ampleur des variations suggère qu'elles ne peuvent être justifiées par des différences de besoins des populations prises en charge et soulève des interrogations en lien avec les enjeux éthiques et juridiques associés à l'usage de l'isolement et de la contention. Des éclairages qualitatifs permettent de repérer l'existence de savoirs, de pratiques et de représentations, portés par une organisation du travail, une politique de ressources humaines et l'affirmation de valeurs, favorisant un moindre usage des pratiques coercitives en psychiatrie. Des politiques publiques plus ambitieuses, soutenant les équipes soignantes dans la limitation de l'usage des mesures d'isolement et de contention en psychiatrie, demeurent à penser pour atteindre tous les établissements.
2024
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
article de périodique
pédopsychiatrie
radiographie panoramique
population
panoramique
établi
psychiatre
isolement
isolement
psychiatrie
groupes de population
contention physique

---
N3-AUTOINDEXEE
Hyperprolactinémie modérée en médecine générale
https://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/407/RMG407_06-13.pdf
La découverte d’une hyperprolactinémie à la biologie est fréquente et de très nombreuses causes peuvent en être responsables. Si les prolactinomes représentent la cause principale d’une hyperprolactinémie vraie et symptomatique chez les patients vus en consultation d’endocrinologie (1, 2), ils ne constituent pas la cause principale de toutes les situations d’hyperprolactinémie objectivées en médecine générale. Ce sont ces autres causes que nous explorons dans cet article, en rappelant au préalable les principales indications de doser cette hormone.
2024
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
article de périodique
effet secondaire modéré
médecine de famille
hyperprolactinémie
biomédecine
dysplasie modérée
modération
médecine générale
hyperprolactinémie idiopathique
hyperprolactinémie
rescinnamine
juste
événement indésirable modéré

---
N2-AUTOINDEXEE
Isotrétinoïne: risque suicidaire et troubles psychiatriques?
Folia Pharmacotherapeutica mars 2024
https://www.cbip.be/fr/articles/4278?folia=4275
Une méta-analyse d’études observationnelles publiée dans le journal JAMA Dermatology en 2023 conclut que l’isotrétinoïne n’est pas associée à une augmentation du risque de tentative de suicide ou de troubles psychiatriques, contrairement à certains signaux antérieurs. Cela ne change pas la conclusion de l'EMA de 2018 : les patients sous isotrétinoïne orale doivent être surveillés pour détecter les signes et symptômes de dépression, et une prudence particulière est nécessaire chez les patients présentant des antécédents de dépression...
2024
false
false
false
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
article de périodique
information sur le médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
Progrès vers l’élimination de la rubéole et du syndrome de rubéole congénitale dans le monde, 2012-2022
https://iris.who.int/handle/10665/376218
L’infection par le virus de la rubéole est l’une des principales causes de malformations congé- nitales évitables par la vaccination. Lorsqu’elle survient pendant la grossesse, elle peut entraîner une fausse couche, la mort fœtale, une morti- naissance ou une constellation de malformations congénitales (notamment cataracte, surdité, malformations cardiaques et retards de dévelop- pement) connue sous le nom de syndrome de rubéole congénitale (SRC). Une dose unique de vaccin à valence rubéole peut conférer une protection à vie contre la rubéole. Parmi les cibles fixées dans le Plan d’action mondial pour les vaccins 2011-2020 figurait l’élimination de la rubéole dans au moins 5 des 6 Régions de l’OMS à l’horizon 2020. L’élimination de la rubéole fait en outre partie des objectifs clés du Programme pour la vaccination à l’horizon 2030.
2024
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
article de périodique
rubéole
syndrome de rubéole congénitale
version
retiré
Rubéole congénitale
rubéole de la femme enceinte

---
N3-AUTOINDEXEE
Nombre de lits en réanimation : l’adaptation du système hospitalier pendant la crise due au Covid-19
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications-communique-de-presse/etudes-et-resultats/nombre-de-lits-en-reanimation-ladaptation-du
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie une étude sur l’adaptation des capacités d’accueil en soins critiques pendant la crise due au Covid-19. S’appuyant sur les données issues de l’enquête statistique annuelle des établissements de santé (SAE) et sur le programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI), cette étude analyse l’évolution du nombre de lits en soins critiques et plus particulièrement en réanimation, entre fin 2019 et fin 2022, afin de faire face à l’afflux de patients atteints de Covid-19.
2024
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
lit d'hôpital
Nombre de lits
réanimation
raisonnement
hôpitaux
COVID-19
Adaptation
nombre
capacité hospitalière
profil de l'activité humaine
crise
réanimation
COVID-19
Réadaptation
adaptation
Adaptation
systèmes de délivrance de médicaments
adaptation
système d'un composant de dispositif
COVID-19
Crise

---
N3-AUTOINDEXEE
Bilan 2022 des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants en France
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=AC%20182
Ce bilan de l'IRSN présente les résultats généraux des expositions externes corps entier des travailleurs ainsi que ceux déclinés par domaine d'activité : médicales, vétérinaires, industrie nucléaire...
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
France
rayonnement ionisant
Bilan
Exposition aux rayonnements
exposition professionnelle aux rayonnements
exposition professionnelle
français
radiation
bilan
exposition professionnelle
rayonnement ionisant
gène CHFR

---
N3-AUTOINDEXEE
Etude des relations complexes entre conditions de télétravail et survenue de lombalgie tenant compte de la symptomatologie dépressive
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=AC%20183
La survenue de lombalgie peut être en lien avec la part hebdomadaire de télétravail et également l'insatisfaction vis-à-vis des conditions de télétravail, la dépression et l'utilisation d'un 2e écran.
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
étude clinique
Dépression
lombalgie
occurrence
étude DICOM
dépression
télétravail
Relation sociale
dépression
comptabilité
lumbago
à l'étude
dépression
lombalgie
depression
collecte de données
Complexe

---
N3-AUTOINDEXEE
Exposition aux rayonnements ionisants : quels accès aux données dosimétriques ?
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=QR%20178
Réponse de l'INRS à la question suivante : Dans le domaine de l'exposition aux rayonnements ionisants, quelles données dosimétriques sont accessibles et échangeables selon la fonction des différents intervenants ?
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
ensemble de données
rayonnement ionisant
Dosimètres
donnée
jeu de données
pas d'information disponible
exposition aux radiations
exposition aux rayonnements
rayonnement ionisant
dosimètre
radiation
Dose de rayonnement
quel mois est-ce maintenant ?
Exposition aux rayonnements

---
N3-AUTOINDEXEE
Virus H5N1 transmis par des goélands : quel risque de contamination ?
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=QR%20179
Réponse de l'INRS à la question suivante : Une colonie de goélands niche chaque année sur la toiture d'une entreprise agroalimentaire. Le médecin du travail souhaite connaître le risque potentiel de contamination et les précautions à prendre.
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
quel mois est-ce maintenant ?
Virus
risque
sous-type H5N1 du virus de la grippe A
charadriiformes
transmission
virus de la grippe A, H5N1
virus
goéland

---
N3-AUTOINDEXEE
Trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité chez le sujet adulte : répercussions professionnelles
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TC%20179
Le trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) a un impact significatif sur le travail des adultes concernés. Les symptômes cardinaux du TDAH - inattention, hyperactivité et impulsivité - peuvent entraîner des difficultés dans la gestion du temps et de l'organisation. La symptomatologie du TDAH comporte aussi une dimension émotionnelle, avec des variations d'humeur et une sensibilité accrue, pouvant influer sur les interactions et la gestion du stress. Le TDAH est associé à des difficultés d'intégration professionnelle et un taux de chômage plus élevé. Une bonne compréhension de l'impact du TDAH sur le travail est essentielle pour mettre au point des stratégies d'accompagnement personnalisées et efficaces pour les individus concernés.
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
personne participant à des études sur l'homme
adulte légalement
personnes
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
trouble de l'attention
hyperactivité avec déficit de l'attention
adulte
adulte
Trouble déficitaire de l'attention

---
N3-AUTOINDEXEE
36es Journées nationales de santé au travail dans le BTP. Marseille, 1er-2 juin 2023
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TD%20307
Les 1er et 2 juin 2023 se sont tenues, à Marseille, les 36es journées nationales de santé au travail dans le BTP. Ces journées ont porté sur les risques chimiques : réglementation, traçabilité des expositions, évaluation des risques, surveillance biologique des expositions professionnelles. Plusieurs outils ont été présentés : aide au repérage des risques, bases de données de biométrologie et de métrologies. Des exemples d'actions sur le terrain, via des retours d'expérience de services de prévention et de santé au travail, ont mis l'accent sur l'efficacité du travail pluridisciplinaire et la mise en oeuvre de la biométrologie. Enfin, une session a été consacrée aux risques liés au travail en espace confiné.
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
industrie de la construction
santé au travail
métier
Santé au travail

---
N3-AUTOINDEXEE
Perturbateurs endocriniens : état des connaissances et enjeux pour la prévention en santé au travail. Journée thématique de l'ADEREST. Paris, 9 juin 2023
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TD%20308
L'Association pour le développement des études et recherches épidémiologiques en santé travail (ADEREST) a organisé une journée scientifique sur les perturbateurs endocriniens (PE) au travail, qui a rassemblé plus d'une centaine de médecins du travail, épidémiologistes, chercheurs, préventeurs et étudiants. Les interventions ont porté sur les connaissances actuelles en toxicologie et en épidémiologie, sur le contexte réglementaire européen et français et sur les enjeux en milieu professionnel. Plusieurs initiatives ont ensuite été présentées et portaient sur l'identification et le repérage des PE en entreprise mais également sur la prévention des troubles de la reproduction pouvant être associés à des expositions environnementales ou professionnelles aux PE.
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
état de santé
neuf
médecine préventive
état de santé
perturbation (par rapport à la normale)
perturbation
intervention préventive
étude de prévention
connaissance
perturbateurs endocriniens
Paris
santé au travail
glande endocrine, sai
Savoir
connaissance
Santé au travail
métier
gain sur le chromosome 9

---
N3-AUTOINDEXEE
Quel bilan paraclinique en santé au travail, pour quelles expositions ? Les EFR. Le Covid long. Journée scientifique de la SFST. 6 octobre 2023, en distanciel
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TD%20309
Cette journée scientifique de la Société française de santé au travail (SFST) s'est tenue en distanciel et avait une dominante respiratoire. Dans un premier temps, ce sont les particularités du bilan paraclinique pulmonaire en santé au travail qui étaient abordées. Les interventions précisaient notamment les bonnes conditions de réalisation d'une spirométrie, l'intérêt de celle-ci pour le suivi individuel, le dépistage d'un asthme professionnel ou d'une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), mais aussi pour le suivi collectif. La seconde partie présentait la définition du Covid long et le retentissement professionnel des formes pneumologiques, neurologiques et du trouble somatique fonctionnel.
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
quel mois est-ce maintenant ?
séquelles post-aiguës de la COVID-19
santé au travail
métier
effets de l'exposition à un agent externe
scientifique (profession)
tests de la fonction rénale
Santé au travail
tests de la fonction respiratoire
science
syndrome post COVID-19 aigu
Bilan
COVID-19
six
expositions sur la santé
mesure de la fonction respiratoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Allergie professionnelle en élevage d'insectes : importance de la pluridisciplinarité dans la mise en oeuvre de la prévention
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TF%20313
Dans le cadre du suivi d'une entreprise d'élevage d'insectes, plusieurs cas d'allergie ont été repérés par le médecin du travail qui a fait intervenir l'hygiéniste du travail. Conseillée sur les mesures de prévention à mettre en place, l'entreprise réorganise toute son activité et investit dans des équipements permettant de réduire les expositions. Elle associe ses salariés à la recherche de solutions adaptées. En 5 ans, son niveau de prévention a considérablement évolué et permet à présent de protéger les salariés du risque d'allergie.
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
étude de prévention
réaction d'hypersensibilité
intervention préventive
implémentation
réaction allergique
insecte
insectes
élevage
hypersensibilité
insecte

---
N2-AUTOINDEXEE
Chaque médicament au bon moment ! Partie 1 : (le matin) à jeun
https://www.cbip.be/fr/articles/4216?folia=4215
Dans cet article Folia, nous abordons certains médicaments pour lesquels une prise le matin à jeun est nécessaire. Cet article n’est pas exhaustif, il concerne les médicaments couramment utilisés. Nous discuterons des inhibiteurs de pompe à protons (IPP), du fer, de la lévothyroxine et des bisphosphonates...
2024
false
false
false
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
article de périodique
recommandation concernant le moment de la prise de médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelle prévention des risques physiques et chimiques pour les sortants de la voie professionnelle ?
https://dares.travail-emploi.gouv.fr/publication/quelle-prevention-des-risques-physiques-et-chimiques-pour-les-sortants-de-la-voie
9 jeunes sortants de la voie professionnelle sur 10 sont exposés à au moins un risque physique ou chimique sur leur poste de travail, et 6 sur 10 à trois de ces risques ou plus, en 2017. À l’arrivée sur leur poste de travail, 42 % n’ont pas de formation ou d’information sur la santé et la sécurité, et 36 % n’ont pas d'équipement individuel de protection mis à disposition par leur employeur. Cependant, plus le nombre de risques augmente, plus il y a de prévention et de