Libellé préféré : santé mentale;

Définition du MeSH : Etat dans lequel une personne est bien adaptée. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : hygiène mental; santé psychique; Hygiène mentale;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Santé mentale;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Etat dans lequel une personne est bien adaptée. [Traduction effectuée avant 2008]

N2-AUTOINDEXEE
Directives ministérielles en santé mentale et psychiatrie légale
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003278/
La situation épidémiologique continue d’évoluer entrainant des enjeux différents pour la population et les établissements offrant des services à la clientèle en santé mentale. Les directives ministérielles en santé mentale et psychiatrie légale vise à planifier les soins et services en santé mentale en contexte de pandémie.
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
recommandation de santé publique
Directives
Santé mentale
leadership
Santé mentale
COVID-19
psychiatrie légale
psychiatre
santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
La santé mentale au travail

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/mental-health-at-work
Principaux faits Un travail décent est propice à une bonne santé mentale. Un cadre de travail médiocre – caractérisé par la discrimination et les inégalités, une charge de travail excessive, une mauvaise maîtrise des modalités de travail et l’insécurité de l’emploi – présente un risque pour la santé mentale. On estime qu’en 2019, 15 % des adultes en âge de travailler souffraient d’un trouble mental. À l’échelle mondiale, on estime que la dépression et l’anxiété font perdre chaque année 12 milliards de jours de travail, ce qui représente une perte de productivité de 1000 milliards de dollars par an. Il existe des mesures efficaces pour éviter les risques de troubles mentaux, protéger et promouvoir la santé mentale au travail et aider les travailleurs ayant des problèmes de santé mentale.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information patient et grand public
information scientifique et technique
métier
santé mentale
Travail
Santé mentale
santé au travail
Santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé mentale des parents et des enfants et visites à domicile
https://www.enfant-encyclopedie.com/visites-domicile/selon-experts/sante-mentale-des-parents-et-des-enfants-et-visites-domicile
Pendant la période périnatale, la dépression maternelle et paternelle concerne 20 % des femmes et 10 % des hommes. La prévalence des problèmes de santé mentale, et particulièrement de la dépression, est encore plus fréquente dans près de la moitié des familles à faible revenu, étant donné le risque élevé dû à des facteurs tels que des événements de vie traumatisants, le piètre support social, la monoparentalité ou la parentalité à l’adolescence, le racisme systémique et les disparités en matière de santé, de revenus et d’éducation. Les enfants de parents souffrant de dépression peuvent être victimes d’une gamme d’effets négatifs, notamment les retards développementaux, les difficultés cognitives et l’insécurité de l’attachement, parallèlement à un risque accru de développer des problèmes de santé mentale. Étant donné le nombre important et croissant de familles qu’ils desservent pendant la période périnatale, les programmes de visites à domicile offrent une opportunité unique pour cibler la dépression et la toxicomanie parentales, ainsi que les problèmes qui ont des répercussions sur la santé mentale et le bien-être des familles, parmi lesquels figure la violence conjugale. Dans ce chapitre, nous élaborerons sur la recherche reliée au dépistage de la santé mentale des parents dans les programmes de visite à domicile et aux ressources qu’offrent ces programmes pour avoir un impact sur ce problème, nous identifierons les lacunes dans la recherche existante et nous fournirons des recommandations pour la recherche, les pratiques et les politiques communautaires afin d’analyser efficacement les problèmes de dépression parentale, de toxicomanie et de violence conjugale dans le cadre des visites à domicile.
2022
Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants
France
information scientifique et technique
Enfant
parents
Santé mentale
parent
Visiteuses de santé
Enfant
Enfant
infirmières en santé communautaire
Santé de l'enfant
Enfant
Santé mentale
Visites à domicile
enfant
santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Aperçu – Santé mentale autoévaluée, sentiment d’appartenance à la communauté, satisfaction à l’égard de la vie et changement perçu en matière de santé mentale chez les adultes pendant la deuxième et la troisième vagues de la pandémie de COVID-19 au Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-42-no-5-2022/sante-mentale-autoevaluee-appartenance-communaute-satisfaction-vie-changement-percu-sante-mentale-adultes-pandemie-covid-19-canada.html
D’après les résultats de l’Enquête sur la COVID-19 et la santé mentale (ECSM) de 2020, la santé mentale positive chez les adultes au Canada était plus faible pendant la deuxième vague de la pandémie (automne 2020) qu’en 2019. Grâce aux données de l’hiver et du printemps 2021 de l’ECSM analysées dans cette étude, nous avons pu constater que la satisfaction moyenne à l’égard de la vie et la prévalence d’un niveau élevé de santé mentale autoévaluée, d’un fort sentiment d’appartenance à la communauté et d’une santé mentale perçue comme stable ou meilleure étaient encore plus faibles pendant la troisième vague de la pandémie que pendant la deuxième vague , à la fois dans l’ensemble de la population adulte et au sein de la plupart des groupes sociodémographiques.
2022
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
article de périodique
troisième
auto-évaluation (psychologie)
COVID-19
caractéristiques de l'habitat
santé mentale
Canada
Santé mentale
changeant
Santé mentale
Communauté

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations en urgence relatives au centre de santé mentale Jean-Baptiste Pussin à Lens (Pas-de-Calais)
https://www.cglpl.fr/2022/recommandations-en-urgence-relatives-au-centre-de-sante-mentale-jean-baptiste-pussin-a-lens-pas-de-calais/
Au Journal Officiel du 1er mars 2022 et en application de la procédure d’urgence, la Contrôleure générale a publié des recommandations relatives au centre de santé mentale Jean-Baptiste Pussin à Lens (Pas-de-Calais). L’article 9 de la loi du 30 octobre 2007 permet au CGLPL, lorsqu’il constate une violation grave des droits fondamentaux des personnes privées de liberté, de saisir sans délai les autorités compétentes de ses observations en leur demandant d’y répondre. Le ministre des solidarités et de la santé ainsi que le ministre de la justice ont été destinataires de ces recommandations, un délai de deux semaines leur a été donné pour répondre.
2022
CGLPL - Contrôleur général des lieux de privation de liberté
France
recommandation professionnelle
Pression systolique
lens
attitude envers la santé
directives de santé publique
Centre
central
Centres d'urgences
protestantisme
relation centrée
services des urgences médicales
établissements de santé
Santé mentale
Santé mentale
santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Comment évolue la santé mentale des Français pendant l’épidémie de COVID-19
Résultats de la vague 32 de l’enquête CoviPrev
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/enquetes-etudes/comment-evolue-la-sante-mentale-des-francais-pendant-l-epidemie-de-covid-19-resultats-de-la-vague-32-de-l-enquete-coviprev
Points clés de la vague 32 (7-14 février 2022). 82 % des Français déclarent avoir une perception positive de leur vie en général [Niveau plutôt bas, - 3 points par rapport au niveau hors épidémie, tendance stable par rapport à la vague précédente] 17 % des Français montrent des signes d’un état dépressif [Niveau élevé, 7 points par rapport au niveau hors épidémie, tendance stable par rapport à la vague précédente] 23 % des Français montrent des signes d’un état anxieux [Niveau élevé, 9 points par rapport au niveau hors épidémie, tendance stable par rapport à la vague précédente] 70 % des Français déclarent des problèmes de sommeil au cours des 8 derniers jours [Niveau très élevé, 21 points par rapport au niveau hors épidémie, tendance en hausse par rapport à la vague précédente] 10 % des Français ont eu des pensées suicidaires au cours de l’année [Niveau élevé, 5 points par rapport au niveau hors épidémie, tendance stable par rapport à la vague précédente]
2022
SPF - Santé publique France
France
information scientifique et technique
Épidémies de maladies
COVID-19
Santé mentale
ayant comme résultat
français
Santé mentale
Épidémies
santé mentale
France
France
COVID-19
France
collecte de données
France
France
enquêteur

---
N2-AUTOINDEXEE
Disparités en santé mentale et ses déterminants chez les jeunes du secondaire au Québec selon la langue d’enseignement
Analyse des données de l'enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire
https://www.inspq.qc.ca/publications/2843
Ce document porte sur une analyse comparative selon la langue d’enseignement de quelques indicateurs de santé mentale et de ses déterminants. Les données analysées proviennent de l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2016-2017. Pour la plupart des indicateurs analysés, on ne retrouve pas d’écart entre les jeunes du secondaire dont la langue d’enseignement est l’anglais et ceux dont la langue d’enseignement est le français. Et pour les indicateurs pour lesquels on note un écart entre les deux groupes, cet écart est tantôt en défaveur des jeunes qui étudient en anglais, tantôt en défaveur des jeunes qui étudient en français.
2022
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Enseignement des langues
Enseignement
Québec
Enseignants
adolescent
Enseignant
langue
enquêtes de santé
enquêteur
Analyse de données
Santé mentale
disparités de l'état de santé
santé mentale
Santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Dossier patient en santé mentale pour adulte : périmètre « hospitalisation à temps plein »
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3299865/fr/dossier-patient-en-sante-mentale-pour-adulte-perimetre-hospitalisation-a-temps-plein
En 2019, la HAS a validé de nouveaux indicateurs de qualité et de sécurité des soins en psychiatrie et santé mentale, à partir du dossier patient, relatifs à la prise en charge somatique et la coordination entre l’hôpital et la ville, pour le périmètre « hospitalisation à temps plein » des établissements de santé ayant une activité de psychiatrie. Ces indicateurs portent sur l’évaluation et la prise en charge de la douleur, les évaluations cardio-vasculaire et gastro-intestinale, l’évaluation et la prise en charge des addictions et la qualité de la lettre de liaison à la sortie.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
rapport
a comme patient
patients hospitalisés
Santé mentale
dossiers médicaux
Adulte
Adulte
hospitalisation
adulte
Santé mentale
périmétrie
adulte
santé mentale
Périmétrie
tests du champ visuel

---
N2-AUTOINDEXEE
Dossier patient en santé mentale pour adulte : périmètre « ambulatoire en CMP »
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3299873/fr/dossier-patient-en-sante-mentale-pour-adulte-perimetre-ambulatoire-en-cmp
En 2019, la HAS a validé de nouveaux indicateurs de qualité et de sécurité des soins en psychiatrie et santé mentale, à partir du dossier patient, relatifs à la prise en charge ou la vigilance de l’état somatique, pour le périmètre « ambulatoire » des établissements de santé ayant une activité de psychiatrie. Ces indicateurs portent sur les évaluations cardio-vasculaire l’évaluation et la prise en charge des addictions.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
rapport
Adulte
Adulte
Cytidine monophosphate
Santé mentale
Périmétrie
a comme patient
patients en consultation externe
adulte
tests du champ visuel
périmétrie
Santé mentale
santé mentale
dossiers médicaux
acide cytidilique
adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Rapport sur la qualification d’une approche population centrée et partenariale en santé mentale
https://www.strategie.gouv.fr/publications/rapport-qualification-dune-approche-population-centree-partenariale-sante-mentale
Dans les suites de l’avis sur la transformation du système de santé en 2018 [1], le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) a inscrit à son programme de travail une réflexion sur le contenu à donner à une approche du système de santé centrée sur la population, l’usager et le patient, en raisonnant en termes de services à rendre et en appréhendant les dimensions aussi bien organisationnelles et qualitatives que financières, avec une attention particulière portée au champ de la santé mentale.
2022
Centre d'Analyse Stratégique
France
rapport
attitude envers la santé
rapport albumine/globuline
Santé de la population
Santé mentale
Santé mentale
central
Centre
santé mentale
attestation
établissements de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévalence des risques psychosociaux au travail et santé mentale parmi les immigrés et descendants d'immigrés : résultats de l'enquête nationale Conditions de Travail-Risques psychosociaux 2016
Bulletin épidémiologique hebdomadaire n 7
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-liees-au-travail/souffrance-psychique-et-epuisement-professionnel/documents/article/prevalence-des-risques-psychosociaux-au-travail-et-sante-mentale-parmi-les-immigres-et-descendants-d-immigres-resultats-de-l-enquete-nationale-co
Objectifs - Peu d'études se sont penchées sur les risques psychosociaux parmi les immigrés et les descendants d'immigrés et leur association avec la santé mentale. Notre étude a pour objectif : 1) de décrire la prévalence de deux indicateurs qui recouvrent les dimensions d'exigence psychologique, de latitude décisionnelle et d'isolement au travail : le job strain (tension au travail : faible latitude/forte demande) et l'iso-strain (combinaison d'une situation de job strain et d'un faible soutien social) selon le statut migratoire et modéliser la probabilité d'être exposé ; 2) vérifier que les associations entre le job strain, l'iso-strain et l'anxiété sont similaires pour tous les groupes (immigrés, descendants d'immigrés).
2022
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Immigration
émigrants et immigrants
santé au travail
périodiques comme sujet
Epidémiologie
Epidémiologie
produits dangereux
Santé mentale
Santé mentale
Épidémiologistes
7-methylbenzo[a]anthracene
épidémiologie
Travail
prévalence
Epidémiologie
enquêteur
statut psychosocial
lettres d'information
Epidémiologie
métier
7-méthylbenzo[a]anthracène
risques psychosociaux
Epidémiologie
santé mentale
ayant comme résultat
Risque
Immigrants

---
N2-AUTOINDEXEE
Être gestionnaire ou médecin en temps de pandémie : enjeux de santé mentale et pistes d’action
https://www.inspq.qc.ca/publications/3211-gestionnaire-medecin-pandemie
Ce rapport présente les résultats de l’analyse d’entrevues de groupe qui ont été réalisées à l’hiver 2021 afin de documenter l’expérience de gestionnaires et de médecins œuvrant dans le réseau de la santé et des services sociaux durant la pandémie de la COVID-19. L’objectif principal de la démarche était de guider les acteurs de ce réseau vers le développement de stratégies préventives appropriées en vue de protéger la santé mentale des personnes appartenant à ces deux groupes. Voici, de façon synthétique, ce que les analyses nous ont appris.
2022
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
médecine
Santé mentale
personnel administratif
santé mentale
pandémies
Santé mentale
Médecins
médecins

---
N2-AUTOINDEXEE
Approche population-centrée et partenariale en santé mentale : l'implication et le partenariat avec les usagers et la population dans la conception et le fonctionnement du système de santé comme leviers de transformation de notre système de santé mentale
https://www.vie-publique.fr/rapport/284735-systeme-de-sante-mentale-partenariat-et-implication-des-usagers
L’inclusion réelle des usagers aux processus de prévention et de soins est non seulement une exigence pour répondre à leurs attentes et besoins, mais également une condition indispensable de l’amélioration de la pertinence des recours et de la qualité du système de santé. La santé mentale fait partie des champs pour lesquels les approches patients-centrées et partenariales sont les plus décisives pour assurer le succès thérapeutique et pour lesquels les marges de progrès pour une meilleure intégration du patient à la co-construction de sa prise en charge sanitaire et sociale sont importantes.
2022
Vie publique
France
rapport
conception
établissements de santé
Santé mentale
Centre
Santé mentale
prestations des soins de santé
Conception
transformation
fécondation
santé mentale
Santé de la population
central

---
N3-AUTOINDEXEE
Enquête québécoise sur la santé de la population 2020-2021 - Répercussions de la pandémie de la covid-19 sur la santé mentale et la vie sociale des québécois
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003372/
Ce document a été réalisé à partir du volet COVID-19 de l’Enquête québécoise sur la santé de la population 2020-2021. Il illustre de façon sommaire les principales répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la santé mentale et la vie sociale chez les Québécois âgés de 15 ans et plus. Il est destiné aux intervenants de la santé et des services sociaux et à leurs partenaires ainsi qu’à la population générale.
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
information patient et grand public
information scientifique et technique
Santé de la population
santé mentale
pandémies
enquêtes de santé
Santé mentale
enquêteur
socialisme
vie
Santé mentale
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Les effets de l'épidémie de covid-19 sur la santé mentale
http://www.senat.fr/notice-rapport/2021/r21-304-notice.html
Souvent tabous, les troubles psychiques concernent chaque année un Français sur cinq et leur prise en charge est le premier poste de dépenses de l'assurance maladie, devant la prise en charge des cancers. Cet enjeu majeur de santé publique a pris une forte résonance dans la crise sanitaire : le climat anxiogène d'incertitude et les mesures de restrictions qui accompagnent cette crise affectent la santé mentale d'un grand nombre de nos concitoyens, dont la vie sociale et parfois la situation économique se trouvent par ailleurs bouleversées. Certains publics, notamment les jeunes, sont particulièrement concernés. La commission des affaires a souhaité faire un point sur l'impact de l'épidémie de covid-19 sur la santé mentale au cours des premières vagues de l' épidémie en 2020 et 2021. Pour conduire leur mission, les rapporteurs, Jean Sol (Les Républicains - Pyrénées orientales) et Victoire Jasmin (Socialiste, écologiste et républicain - Guadeloupe), ont entendu différents chercheurs en psychiatrie et santé publique, psychiatres et psychologues et se sont également rendus à l'hôpital Sainte-Anne à Paris. Au terme de leurs travaux, les rapporteurs ont formulé une série de quatorze propositions visant notamment à faciliter l'appropriation d'une culture de prévention en santé mentale, mais aussi à améliorer les parcours de proximité, au travers d'une meilleure coordination territoriale et un recours accru au numérique.
2022
false
false
false
Le Sénat
France
COVID-19
rapport
Santé mentale
santé mentale
Épidémies de maladies
Santé mentale
Épidémies
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Soutien en santé mentale pour les enfants et adolescents réfugiés dans les pays à revenu élevé
https://www.cochrane.org/fr/CD013657/DEPRESSN_soutien-en-sante-mentale-pour-les-enfants-et-adolescents-refugies-dans-les-pays-revenu-eleve
Les enfants et les adolescents réfugiés dans des pays à revenu élevé sont exposés à des problèmes de santé mentale en raison des nombreux défis auxquels ils sont confrontés avant, pendant et après la migration. Principaux messages Les données probantes disponibles à ce jour ne sont pas d'une quantité ou d'une qualité suffisantes pour recommander des interventions à mettre en place dans la pratique clinique. Il est nécessaire d'évaluer les programmes de soutien et les interventions en matière de santé mentale destinés aux enfants réfugiés et demandeurs d'asile afin d'enrichir les données probantes nécessaires pour déterminer ce qui fonctionne dans le soutien en santé mentale de cette population.
2022
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
adolescent
enfant
pays développés
troubles mentaux
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
santé mentale
Santé de l'adolescent
réfugiés
Santé de l'enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé mentale et troubles mentaux - Fiche synthèse à l'intention des intervenantes des Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance (SIPPE)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003414/
Cette fiche synthèse vise à informer les intervenantes SIPPE à propos des différents concepts associés à la santé mentale et aux troubles mentaux chez l’adulte. Elle décrit les principaux troubles mentaux, leurs signes et symptômes ainsi que leurs répercussions possibles sur la parentalité et le développement de l’enfant. Elle propose des stratégies d’intervention, en plus de fournir des indications pour l’orientation vers des services spécialisés.
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
guide
périnatologie
santé mentale
ostéosynthèse
Santé mentale
Santé mentale
trouble mental
intention
enfance
troubles mentaux

---
N3-AUTOINDEXEE
La santé mentale à l'épreuve du confinement : étude des déterminants du bien-être psychologique et du stress pendant la première vague de COVID-19 en Italie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03709645
Contexte : l’Italie a été le premier État européen à prendre des mesures radicales de lutte contre l’épidémie de COVID-19, en mettant d’abord en quarantaine les principaux foyers épidémiques, et en instaurant ensuite un confinement généralisé (avec suspension des activités non essentielles) à toute la péninsule à partir du 9 mars 2020. Nous évaluons ici les facteurs associés au bien-être mental et au stress de la population italienne pendant le confinement national. Méthodes : les citoyens italiens âgés de 18 ans étaient invités à participer à une enquête de 15 minutes disponible en ligne du 6 avril au 4 mai 2020. Hormis les échelles d'évaluation du bien-être mental et du stress, l'enquête explorait un panel de caractéristiques des participants et de facteurs liés à la situation. Des régressions logistiques multivariées ont été utilisées pour identifier les déterminants du bien-être mental et du stress pendant le confinement national. Résultats : l'étude a reçu un total de 967 réponses valides. Au total, respectivement 248 (28.38%) et 542 (62.8%) personnes présentaient un bien-être mental altéré et un état de stress. Souffrir d'un trouble mental et être à risque de pauvreté avaient un impact négatif sur le bien-être mental (respectivement, OR 2.6 95% 1.4-4.8 et OR 1.59 95% 1.04-2.3) et le stress (OR 2.04 95% 1.03-4.3 et OR 1.9 95% 1.3-2.9), tandis qu’être un homme (OR 0.67 95% 0.44-0.99 et 0.64 95% 0.45-0.91) et percevoir du soutien social (OR 0.3 95% 0.21-0.45 et OR 0.53 95% 0.36-0.78) étaient des facteurs de protection pour les deux outcomes. Les catégories le plus à risque de détresse psychologique étaient les jeunes adultes (bien-être mental altéré : OR 2.24 95% 1.11-4.5), les personnes vivant en zone urbaine (stress : OR 1.89 95% 1.29-2.77), et les personnes travaillant pendant le confinement (stress : OR 2.15 95% 1.49-3.11). A noter, l'accord avec les mesures de confinement et la satisfaction à l'égard des informations fournies par les autorités étaient des facteurs clé de protection de détresse psychologique (stress : OR 0.26 95% 0.07-0.72 ; bien-être altéré OR 0.55 95% 0.36-0.88). Interprétation : des initiatives de promotion de la santé mentale s'appuyant sur ces données peuvent être suggérées. Outre la vulnérabilité de certaines sous-populations, cette étude a mis en évidence (i) le rôle essentiel de l'information et de l'adhésion des personnes aux politiques de santé publique, et (ii) la nécessité d'assurer un soutien social et matériel à la population confinée. D'autres études sont nécessaires pour déceler les conséquences psychologiques à long terme du confinement pour COVID-19.
2022
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
COVID-19
thèse ou mémoire
COVID-19
Stress
Psychologie
nervosité
stress psychologique
collecte de données
Santé mentale
santé mentale
Santé mentale
confinement de risques biologiques
Stress
Italie

---
N3-AUTOINDEXEE
Les conseils locaux de santé mentale pendant la pandémie de Covid-19: expérience française et perspectives internationales pour la démocratie sanitaire en santé mentale
https://pepite-depot.univ-lille.fr/RESTREINT/Th_Medecine/2022/2022ULILM034.pdf
Contexte : L’essor du concept de santé mentale, qui élargit le champ de la psychiatrie au-delà des seuls troubles psychiques, s’accompagne du développement, en France et à l’étranger, d’actions de santé communautaire agissant au plus près des populations. En France, le dispositif des conseils locaux de santé mentale (CLSM) répond à la nécessité de développer la promotion et la prévention en santé mentale, soutient le processus de démocratie sanitaire qui encourage l’empowerment et favorise la coordination des différents acteurs dans chaque territoire. Dans le contexte de la crise du Covid-19, le centre national de ressources et d’appui aux CLSM a évalué le fonctionnement des CLSM et plus précisément pendant les deux premiers confinements. En effet, les circonstances sanitaires ont fortement impacté la santé mentale de la population mondiale, ainsi que celle des français, ce qui a réaffirmé l'importance de l'action locale en santé mentale tel que promu par l'OMS. Méthode : Deux questionnaires non anonymes ont été diffusés par mail à 178 coordonnateur.rice.s de CLSM sur l’état et l’évolution du fonctionnement de leur CLSM lors des deux premiers confinements : 24 questions en avril 2020 puis 15 questions en décembre 2020 / janvier 2021. Les thèmes suivants étaient abordés : fonctionnement, relations partenariales, diagnostic de santé mentale, inégalités sociales et territoriales et actions mises en place lors des confinements. Résultats : Parmi les 191 réponses, 101 concernaient le premier confinement, et 90 concernaient le second. Le constat d’une dégradation majeure de l’état de santé mentale des populations et notamment des populations les plus fragiles, ainsi que celui d’une augmentation des inégalités sociales et territoriales étaient consensuels. La mobilisation des partenaires et la mise en place d’actions innovantes ont permis de réagir rapidement et de venir en aide à une population aux besoins augmentés par la crise sanitaire. Pour tous les répondants, les CLSM au sein desquels ils sont investis ont eu un fonctionnement qui s’est au minimum maintenu, ou amélioré. Conclusion : Les CLSM s'attachent à mettre en pratique les recommandations internationales en santé mentale et ont montré leurs apports lors de la pandémie. L’analyse des actions engagées pour continuer d’agir sur les déterminants de santé en temps de crise incite à considérer la possibilité d’extrapoler ce modèle à l’international.
2022
PEPITE - Panorama des productions universitaires - Université Lille 2 Droit et Santé
France
COVID-19
thèse ou mémoire
démocratie
Santé mentale
Santé mentale
santé mentale
COVID-19
Assistance
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
L’évolution des soins de santé mentale en collaboration au Canada : Une vision d’avenir partagée
https://www.cpa-apc.org/wp-content/uploads/2021-CPA-Collaborative-mental-health-care-Historic-FR-web-Final.pdf
Dans les dix dernières années, un intérêt croissant s’est manifesté pour la formation de partenariats de collaboration entre les prestataires de soins de première ligne et ceux des soins de santé mentale, ainsi que pour l’intégration des services de santé mentale dans le contexte de soins de première ligne. Les modèles de collaboration ont amélioré l’accès aux soins de santé mentale et augmenté la capacité des soins de première ligne de prendre en charge les problèmes de santé mentale et de toxicomanie (SMetT). Les projets réussis au Canada et ailleurs ont démontré de meilleurs résultats cliniques, une utilisation plus efficiente des ressources, et une meilleure expérience de recherche et de réception des soins.
2022
APC - Association des Psychiatres du Canada
Canada
recommandation de santé publique
Soins de santé
Santé mentale
Santé mentale
comportement coopératif
prévision
Vision
vision
Vision
prestations des soins de santé
Canada
santé mentale
Vision

---
N2-AUTOINDEXEE
Recherche en santé mentale
Combler le fossé des connaissances
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9667-recherche-en-sante-mentale
Les problèmes de santé mentale sont fréquents. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme que 1 personne sur 8 dans le monde souffre d'un trouble de la santé mentale (Institute of Health Metrics and Evaluation, 2022), et ces chiffres ont considérablement augmenté pendant la pandémie de COVID-19 (OMS, 2022). En Belgique, ces chiffres sont encore plus élevés : 1 personne sur 4 déclare avoir des problèmes de santé mentale et 1 personne sur 3 en Belgique est susceptible de souffrir d'un trouble de la santé mentale au cours de sa vie (Kessler et al., 2007). En outre, les problèmes de santé mentale se développent généralement tôt dans la vie, 75 % de ces problèmes apparaissant avant l'âge de 24 ans (Kessler et al., 2007). En plus d'être répandus, les problèmes de santé mentale ont également un énorme impact sociétal. Dans le monde entier, les troubles de la santé mentale figurent en tête des causes principales des années vécues avec une incapacité (GBD, 2019). C'est également le cas en Belgique, où un rapport récent de Sciensano montre que 2 des 5 maladies qui contribuent le plus à la charge de morbidité sont des problèmes de santé mentale (dépression et toxicomanie) (Sciensano, 2022).
2022
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
rapport
Santé mentale
Recherches
connaissance
Recherche
recherche biomédicale
connaissance
Savoir
Santé mentale
santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Des donnes à l'action - La santé mentale florissante des jeunes du secondaire au Québec selon le profil de consommation de substances psychoactives
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003458/
Cette publication, qui fait partie de la collection Des données à l’action, vise à améliorer les connaissances sur la santé mentale florissante des jeunes du secondaire selon le profil de consommation de substances psychoactives afin d’orienter des actions concertées de santé publique. À partir des données de l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire de 2016-2017, ce fascicule souligne les variations entre les jeunes ayant une santé mentale florissante qui sont consommateurs d’alcool, de drogues ou de plus plusieurs substances combinées comparativement aux non-consommateurs. En plus de présenter ces données, il aborde différents sujets tels que l’encadrement légal ainsi que certains programmes gouvernementaux et pistes d’action en matière de santé mentale et d’habitudes de consommation chez les jeunes. Ce document est destiné aux intervenants du réseau de la santé et des services sociaux, à ceux du réseau de l’éducation ainsi qu’à l’ensemble des partenaires en prévention et en promotion de la santé.
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
rapport
Québec
économie
Santé mentale
adolescent
santé mentale
Santé mentale
psychoanaleptiques

---
N2-AUTOINDEXEE
Les rôles de la santé publique en matière de promotion de la santé mentale et du mieux-être mental des populations
https://www.inspq.qc.ca/publications/3239
Ce rapport constitue un document d’orientation au sujet des rôles de la santé publique en matière de promotion de la santé mentale et du mieux-être mental des populations (PSMMEMP) au Canada. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19 actuelle, laquelle a mis la santé mentale à l’avant-plan des interventions de nombreux pays, le renforcement des capacités de la main-d’œuvre et des organisations de santé publique en matière de PSMMEMP devient plus que jamais pertinent.
2022
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
promotion de la santé
santé publique
santé mentale
Santé publique
Santé mentale
population
Santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Le Plan d'action interministériel en santé mentale 2022-2026 - S'unir pour un mieux-être collectif
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003301/
Le Plan d’action interministériel en santé mentale 2022-2026 - S’unir pour un mieux-être collectif vise à favoriser la santé mentale optimale de la population, ainsi qu’à faciliter l’accès à des soins et services de qualité pour les personnes présentant des troubles mentaux ou des symptômes associés, et leurs proches. Tout en poursuivant plusieurs initiatives débutées par la mise en œuvre des plans précédents, ce nouveau plan d’action met un accent particulier sur la prise en compte de l’ensemble des besoins de la personne par des interventions axées sur les services de proximité. L’atteinte de ces objectifs n’étant possible que par une action concertée, l’ensemble des partenaires communautaires, intersectoriels et interministériels sont mis à contribution.
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
rapport
Collection
Santé mentale
Santé mentale
santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Incendie des entrepôts de Lubrizol et NL Logistique : résultats sur la santé mentale de la population exposée
https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2021/incendie-des-entrepots-de-lubrizol-et-nl-logistique-resultats-sur-la-sante-mentale-de-la-population-exposee
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/sante-mentale/depression-et-anxiete/documents/enquetes-etudes/sante-post-incendie-76.-une-etude-a-l-ecoute-de-votre-sante.-etude-epidemiologique-par-questionnaire-suite-a-l-incendie-industriel-du-26-septembre
Cette enquête a été réalisée sur un échantillon aléatoire de 1 627 personnes exposées à l'incendie, dont 412 habitant à moins de 1 500 mètres, et 341 personnes habitant une zone Témoin. Trois troubles probables de santé mentale étaient étudiés, mesurés par des échelles psychométriques : le trouble de stress post-traumatique, l'anxiété généralisée et la dépression. Un an après l'incendie, en zone Exposée, 6 % des répondants présentaient un trouble de stress post-traumatique probable attribué à l'incendie, 15 % une anxiété généralisée probable (vs 9 % en zone Témoin) et 18 % une dépression probable (vs 12 % en zone Témoin). Au total, les résultats des échelles psychométriques indiquaient que 23 % des répondants de la zone Exposée présentaient au moins un trouble probable, et que 5 % présentaient à la fois un trouble de stress post-traumatique probable et une dépression probable.
2021
SPF - Santé publique France
France
rapport
Logistique
Santé mentale
Santé mentale
exposition à
santé mentale
incendies
Logistique
facteurs de risque
Santé de la population
ayant comme résultat
organisation et administration

---
N3-AUTOINDEXEE
L'impact du confinement sur la santé mentale des doctorants
https://n2t.net/ark:/47881/m65b027p
Peu d'études sont publiées sur l'état de santé des doctorants. Cette situation à la frontière entre les études universitaires et une activité professionnelle présente pourtant des facteurs de stress propres à ce statut. Par ailleurs, les confinements instaurés à travers le monde pour lutter contre l'épidémie de covid-19 sont des facteurs de stress supplémentaires. Dans le cadre d'une évaluation des risques psycho-sociaux du personnel de l'université Claude Bernard Lyon 1, la population des doctorants semblait être plus à risque que les autres personnels. Un suivi médical systématique avait donc été mis en place par le service de santé au travail de l'UCBL1. Au cours de cette visite, des données sur l'état de santé et les conditions de travail avaient été recueillies. Quelques mois plus tard, dans le cadre du confinement au cours de l'épidémie de covid-19, un entretien téléphonique a été proposé aux doctorants de l'UCBL1 afin d'évaluer l'impact du confinement sur les conditions de travail et la santé et d'apporter une aide éventuelle. Les données de santé des deux visites ont été comparées en tenant compte des données répétées pour chaque sujet. Parmi les 161 étudiants vus une première fois en visite médicale, 149 ont bénéficié d'un deuxième entretien. Une augmentation statistiquement significative des symptômes dépressifs a été constatée chez 15,5% des doctorants étudiés. Une association statistiquement significative a été mise en évidence entre l'augmentation des symptômes dépressifs et le fait d'être confiné en zone urbaine, de présenter des difficultés financières, l'arrêt ou la diminution de la consommation de tabac, la consultation d'un professionnel de santé ou une dégradation du sommeil. L'augmentation des troubles anxieux était associée à l'absence d'accès extérieur privatif, à la prise de poids, à l'augmentation de la prise alimentaire, de la consommation de café et une dégradation de la qualité du sommeil. Un moins bon état de santé ressenti était associé à un changement de sujet de thèse pendant le confinement, la consultation d'un professionnel de santé et des troubles de l'alimentation. La présence d'antécédents psychiatriques avant le confinement était associée au risque de développer un syndrome dépressif au cours du confinement. Quelques études ont été publiées sur l'impact du confinement sur la santé mentale, mais aucune ne s'intéresse spécifiquement aux doctorants et aucune n'a de caractère prospectif. Leurs résultats sont donc difficilement comparables avec les nôtres. L'impact du confinement sur la santé mentale des doctorants mis en évidence dans notre étude, justifie donc un suivi adapté de cette population, notamment en présence d'antécédents psychiatriques.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
COVID-19
thèse ou mémoire
santé mentale
Santé mentale
confinement de risques biologiques
Santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Médecine interne - Sujets en situation de précarité
Maturation - Vulnérabilité - Santé mentale - Conduites addictives UE 3 - Item 57
https://sides.uness.fr/corpus/M%C3%A9decine_interne:Sujets_en_situation_de_pr%C3%A9carit%C3%A9
Objectif(s) Connaître les facteurs de risque. Évaluer la situation de précarité, définir les différents types et niveaux de précarité. Connaître les morbidités les plus fréquemment rencontrées et leurs particularités. Évaluer la situation médicale, psychologique et sociale d’un sujet en situation de précarité. Connaître les dispositifs médico-sociaux adaptés.
2021
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
cours
addictions
santé mentale
Santé mentale
Conduites addictives
Santé mentale
personnes
toxicomanie
Addiction
précarité
Conduites addictives
médecine interne
médecin (médecine interne)
Médecins
Comportement toxicomaniaque

---
N2-AUTOINDEXEE
Médecine interne - Troubles somatoformes
Maturation - Vulnérabilité - Santé mentale - Conduites addictives UE 3 - Item 70
https://sides.uness.fr/corpus/M%C3%A9decine_interne:Troubles_somatoformes
Objectif(s) Diagnostiquer un trouble somatoforme. Argumenter l’attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.
2021
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
cours
médecine interne
Conduites addictives
Santé mentale
toxicomanie
Trouble somatoforme
Santé mentale
Addiction
santé mentale
trouble somatoforme
troubles somatoformes
addictions
Comportement toxicomaniaque
médecin (médecine interne)
Conduites addictives
Médecins
trouble somatoforme

---
N3-AUTOINDEXEE
Quel est l’impact d’un animal de compagnie sur le bien-être mental et la solitude des patients lors des périodes de confinement durant la crise du covid-19 ? : une étude en population de médecine de ville à l’aide d’une échelle validée de santé mentale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03543719
Introduction : les confinements liés à la pandémie de Covid-19 ont remis l’isolement social et la santé mentale au cœur des priorités de Santé Publique. Les animaux de compagnie représentent pour les patients un lien affectif vecteurs de relations sociales, et d’activité physique potentielle. L’objectif de cette étude rétrospective était d’évaluer l’impact de la possession d’un animal de compagnie sur le bien être mental pendant les périodes de confinement. Méthodes : un questionnaire oral était réalisé auprès des patients de trois cabinets de médecine de ville afin d’évaluer la solitude, score ESUL, et le bien-être mental, score WEMWBS sur la période du 16/02/21 au 22/04/21. Résultats : la population comprenait 60 patients dans le groupe Animal et 40 dans le groupe Sans Animal. Il n’y avait pas de différences entre les 2 groupes sur les caractéristiques cliniques. Le groupe Animal avait un score moyen ESUL moins élevé (38,4 vs 36,8, p 0,5) et un score moyen WEMWBS plus élevé (52,3 vs 50,2, p 0,2) que le groupe Sans Animal. Le statut marital était le seul facteur prédictif de solitude (aOR : 0,16 [0,05-0,49], p 0,002), le statut marital, l’absence d’antécédents psychiatriques étaient des facteurs prédictifs de bien-être mental. Conclusion : la possession d’un animal de compagnie semblait diminuer la solitude et augmenter le bien-être mental pendant les périodes de confinement sans que cela ne soit significatif. Dans les périodes de confinement, cette dimension doit être intégrée dans l’approche psychologique des patients consultant en médecine générale.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
COVID-19
thèse ou mémoire
solitude
Médecine
état mental normal
poids et mesures
patients
Animal
Santé mentale
Animal
services de santé en milieu urbain
Médecins
Population
Santé en zone urbaine
Animal
animal
Échelles
animaux de compagnie
échelle
crise
Animal
a comme patient
Périodique
bien-être animal
santé mentale
Animal
Animal
panthera uncia
psychiatrie
COVID-19
collecte de données
Santé mentale
population urbaine
confinement de risques biologiques
Animal

---
N3-AUTOINDEXEE
Santé mentale et déplacements forcés
https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/mental-health-and-forced-displacement
On estime qu’il y avait, en 2019, 272 millions de migrants internationaux (1). Les réfugiés, les demandeurs d’asile et les migrants en situation irrégulière sont un motif de préoccupation particulière et ont besoin de protection et de soutien. Les migrants et les réfugiés peuvent être exposés à divers facteurs de stress qui nuisent à leur santé mentale et à leur bien-être avant et pendant leur parcours migratoire et pendant leur installation et leur intégration. La prévalence de troubles mentaux courants tels que la dépression, l’anxiété et le trouble de stress post-traumatique est généralement plus élevée chez les migrants exposés à l’adversité et chez les réfugiés que parmi les populations d’accueil. De nombreux migrants et réfugiés n’ont pas accès aux services de santé mentale ou se heurtent à des obstacles pour en bénéficier. Ils sont également pénalisés par des perturbations dans la continuité des soins.
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information scientifique et technique
information patient et grand public
santé mentale
Santé mentale
Santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Confinement de novembre-décembre 2020 : une hausse des demandes de soins liés à la santé mentale
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications/etudes-et-resultats/confinement-de-novembre-decembre-2020-une-hausse-des-demandes-de
Au cours des mois de novembre et décembre 2020, les participants au quatrième Panel d’observation des pratiques et des conditions d’exercice en médecine générale ont été interrogés sur leur activité pendant le deuxième confinement.
2021
false
false
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
santé mentale
Santé mentale
Soins de santé
confinement de risques biologiques
Santé mentale
prestations des soins de santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Données phares dans les soins de santé mentale
https://www.health.belgium.be/fr/donnees-phares-dans-les-soins-de-sante-mentale
La politique en matière de soins en santé mentale en Belgique relève en partie de la compétence des communautés et des régions et en partie de la compétence des autorités fédérales. Afin de promouvoir la cohésion, la Conférence interministérielle santé publique (CIM Santé publique) a été mise en place. Les protocoles de cette CIM constituent la base des différentes réformes dans le secteur des soins en santé mentale en Belgique. Ces réformes se concentrent sur des groupes cibles en fonction de l’âge. Par exemple, les réformes pour « Adultes » et « Enfants et adolescents » ont déjà été traduites en projets pilotes dans lesquels cette nouvelle politique est mise en pratique étape par étape et sur une base volontaire. À terme, ces projets devraient déboucher sur de nouvelles réglementations et de nouveaux financements. Des mesures sont actuellement prises pour développer une nouvelle politique de soins en santé mentale pour le groupe cible « Personnes âgées ».
2021
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
rapport
Santé mentale
ensemble de données
santé mentale
Santé mentale
Soins de santé
prestations des soins de santé
ensemble de données

---
N2-AUTOINDEXEE
L'arrêt du tabac améliore-t-il la santé mentale ?
https://www.cochrane.org/fr/CD013522/TOBACCO_larret-du-tabac-ameliore-t-il-la-sante-mentale
Tabagisme et santé mentale Certains professionnels de santé et certains fumeurs pensent que le fait de fumer contribue à réduire le stress et d'autres symptômes de santé mentale, comme la dépression et l'anxiété. Ils craignent que l'arrêt du tabac pourrait aggraver les symptômes de santé mentale. Cependant, des études ont montré que le tabagisme pourrait avoir un impact négatif sur la santé mentale des gens, et qu'arrêter de fumer pourrait réduire l'anxiété et la dépression.
2021
Anatomie 3D
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Arrêter de fumer
nicotiana tabacum
Arrêt de la consommation de tabac
Santé mentale
Santé mentale
santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
État des lieux des connaissances actuelles portant sur l'interface santé mentale et justice pénale en France
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03209901
Objectif : l’objectif de cet article est de décrire de manière simplifiée les processus judiciaires en jeu dans la chaîne pénale française, afin de mieux comprendre l’état des connaissances existantes en terme d’interaction santé-mentale et justice pénale et ainsi tenter d’entrevoir des perspectives visant à mieux cibler les besoins en terme de connaissances et dispositifs à mettre en œuvre. Méthode : la recherche bibliographique des articles concernant l’état des lieux de l’interaction santé-mentale et justice pénale a été réalisée à partir des bases de données que sont PubMed et ScienceDirect. Cette recherche a été complétée par des bases de données intégrant les sciences humaines (Cairn, OpenEdition) ainsi que les données des principales institutions françaises (LegiFrance, Sénat, Ministère de la Justice, Ministère des Solidarités et de la Santé). Les mots clés utilisés pour la recherche bibliographique sont les suivants : « santé mentale », « justice », « psychiatrie », « prison », « incarcération », « comparution immédiate », « UHSA », « revolving-door ». La sélection des articles en français ou en anglais a été réalisée à partir de la lecture des titres et des résumés. Résultats En France suite à une politique sécuritaire s’accélérant dans les année 90, le législateur tente de répondre au problème de la surpopulation carcérale avec la loi de programmation de la justice de mars 2019. Une part de cette surpopulation carcérale est représentée par une proportion toujours plus importante de personnes souffrant d’un handicap psychique, orientées dorénavant vers les UHSA dont le développement ne permet pas de répondre aux besoins. Ce défaut d’orientation est en particulier lié à une sous sollicitation des experts psychiatres, qui sont par ailleurs en nombres insuffisants. Globalement l’expertise est insuffisamment sollicitée en matière délictuelle, en raison notamment d’une augmentation du recours à la procédure de comparution immédiate (et de la détention provisoire). Cette procédure rapide génère des automatismes ne laissant pas la place au temps nécessaire à une expertise. Pourtant la plupart de la population concernée, souvent condamnée à de courtes peines, est facilement identifiable et caractérisée par ses difficultés en terme de logement, d’accès à l’emploi et d’accès aux soins. Conclusion : malgré des initiatives au niveau des juridictions locales, visant à résoudre partiellement le problème (initiatives essentiellement limitées à la prise en charge des troubles addictifs), il n’existe pas de dispositif alternatif à l’incarcération visant à répondre aux difficultés de logement, d’emploi et d’accès aux soins, tels qu’il en existe dans les pays anglo-saxons par exemple. De ce fait, les orientations actuelles ne permettent pas de répondre à l’objectif désiré des politiques qui est la diminution de la récidive. Cette précarité cumulée à des troubles psychiatriques condamne la personne au phénomène du « revolving door », peu étudié en France.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
état de santé
Savoir
français
Santé mentale
France
France
France
santé mentale
Justice pénale
connaissance
France
Santé mentale
droit pénal
France
connaissance

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation de la santé mentale et des conditions de travail des salariés en contact avec le public durant la première phase de l'épidémie de Covid-19: étude dans les secteurs de la police nationale, de l’aide à domicile et du commerce alimentaire
https://www.sudoc.fr/255204051
Cette étude s’intéresse aux salariés ayant continué à travailler durant la première phase de l’épidémie de Covid-19 en France dans des secteurs en contact avec le public : commerces alimentaires, police nationale et aide à domicile. L’hypothèse de ce travail est que différents niveaux d’altération de la santé mentale peuvent être observés selon le secteur d’activité professionnelle et que cet impact sur la santé mentale peut être expliqué par des facteurs professionnels. Une étude observationnelle transversale multicentrique a été réalisée entre le 18 juin et le 09 septembre 2020 dans les départements du Bas-Rhin (67) et de l’Hérault (34). Les salariés ont répondu à un auto-questionnaire en ligne composé spécialement pour l’étude portant sur leurs conditions de travail et sur leur santé mentale (échelle GAD-7 pour l’anxiété, PHQ-9 pour la dépression et échelle de centralité des évènements). 877 réponses ont été incluses : 54 pour le secteur du commerce, 141 pour l’aide à domicile, 384 pour la police nationale du 67 et 298 pour la police nationale du 34. On constate un taux de 12,4 % d’anxiété, 16,1 % de dépression et 72,5 % de troubles du sommeil. Les niveaux d’altération sont différents selon les secteurs. Les taux d’anxiété et de dépression sont respectivement de 16,3 % et 24,1 % pour les aides à domicile ; 8,6 % et 16,1 % pour la police 67 ; 15,1 % et 17,5 % pour la police 34 ; 14,8 % et 18,5 % pour les salariés du commerce. Le score de la centralité de cet évènement est significativement plus important pour les aides à domicile. Concernant les conditions de travail, 38,2 % ont vu leur activité modifiée, 74,4 % ont été confrontés à des modifications de planning et 20,1 % ont subi une augmentation de leur temps de travail. Les aides à domicile et les policiers étaient plus concernés par les modifications de planning, et les salariés du commerce par l’augmentation du temps de travail. L’hygiène des mains est accessible pour 97 %, la désinfection des surfaces pour 70 % et la distanciation sociale pour 47 %. 93 % avaient des EPI avec des différences selon le secteur d’activité : plus de 90 % de masques chirurgicaux pour le personnel du commerce et les aides à domicile, 60-65 % pour la police. L’analyse en régression logistique binaire révèle les facteurs professionnels suivants : un niveau d’exposition fort à la Covid-19 (OR 2,57 [1,31 – 5,04] pour l’anxiété ; OR 1,71 [1,01 – 2,92] pour la dépression), le soutien de la hiérarchie (OR 0,57 [0,33– 0,96] pour l’anxiété ; OR 0,54 [0,33 – 0,87] pour la dépression ; OR 0,65 [0,43 – 0,97] pour les troubles du sommeil) et le soutien des collègues (OR 0,51 [0,30 – 0,86] pour l’anxiété). Les secteurs d’activité ne sont pas identifiés dans l’analyse multivariée comme facteur de risque significatif, les différences d’altération de la santé mentale sont plutôt en lien avec les caractéristiques des populations (âge, sexe, antécédents psychiatriques, etc.). En dépit des limites de cette étude, les résultats concernant l’évolution des conditions de travail sont intéressants à prendre en compte ainsi que les facteurs professionnels en lien avec l’altération de la santé mentale afin de permettre une amélioration du bien-être des salariés. Un suivi longitudinal de la santé mentale des travailleurs serait intéressant à initier durant et à la suite de cette crise sanitaire.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
thèse ou mémoire
police
Épidémies de maladies
Domicile
études d'évaluation comme sujet
santé au travail
métier
collecte de données
services d'aide à domicile
assistance alimentaire
Santé mentale
santé mentale
commerce
Épidémies
Santé du salarié
Travail
Santé mentale
caractéristiques de l'habitat
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19: Regard sur la fréquentation des urgences par les adolescents pour certaines problématiques de santé mentale et psychosociales (11 mai 2021)
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/regard-sur-la-pandemie-covid-19-au-quebec/covid-19-regard-sur-la-frequentation-des-urgences-par-les-adolescents-pour-certaines-problematiques-de-sante-mentale-et-psychosociales.html
Ce rapport trace un portrait de l’impact de la pandémie sur la fréquentation des services d’urgences par les jeunes de 12 à 17 ans pour certaines problématiques de santé mentale et psychosociales. L’INESSS a de plus consulté des professionnels de la santé et des services sociaux et des chercheurs pour recueillir leurs commentaires et avis sur les résultats préliminaires et sur le rapport.
2021
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
Adolescent
Santé mentale
santé mentale
adolescence
Abcès splénique
adolescent
Adolescent
urgences
Fracture-luxation
Santé mentale
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Premiers résultats des facteurs associés à la résilience et à la santé mentale des enfants et des adolescents (9-18 ans) lors du premier confinement lié à la Covid-19 en France
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2021/Cov_8/2021_Cov_8_1.html
Introduction – La pandémie liée à la Covid-19 a exacerbé les inégalités sociales de santé. La fermeture des établissements scolaires et le premier confinement en France ont eu lieu entre mars et mai 2020. Aucune étude française n’a cependant ciblé spécifiquement l’impact des conditions de vie lors de ce confinement sur la santé mentale des enfants et des adolescents. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’état émotionnel et la détresse psychologique chez les enfants de 9 à 18 ans durant et au décours du confinement en fonction de leur environnement et de leurs conditions de vie et d’habitat. Elle visait également à mesurer la résilience et les stratégies mises en place pour la préservation de leur bien-être. Cette étude offre la particularité d’avoir donné la parole aux enfants et aux adolescents, d’avoir pris en compte la diversité des situations sociales et d’avoir également été étendue à des jeunes pris en charge par la protection de l’enfance. Méthode – L’étude s’est déroulée par Web questionnaire entre le 9 juin 2020 et le 14 septembre 2020 via un questionnaire parent et un questionnaire enfant, comprenant des données sociodémographiques, sur les conditions de vie et sur l’impact du confinement. Il a été conçu par une équipe interdisciplinaire avec une attention soutenue à la mesure des inégalités sociales. La santé psychique a été évaluée par des outils psychométriques d’auto-évaluation. Les analyses bivariées ont été réalisées par des tests du Chi2, pour décrire la détresse et l’état émotionnel et par le test de Student ou d’une ANOVA pour décrire la résilience, par âge et par sexe, selon les conditions de vie, les caractéristiques des parents, et les activités.
2021
SPF - Santé publique France
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Santé mentale
Enfant
enfant
France
confinement de risques biologiques
France
santé mentale
France
ayant comme résultat
facteur
Abcès médiastinal
français
Enfant
Acanthome épidermolytique
Enfant
France
Enfant
résilience psychologique
Santé de l'enfant
France
Santé mentale
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Santé mentale chez les étudiants en médecine et intérêt de la méditation pleine conscience : une étude descriptive à partir de l'étude Must Preven
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03226296
Les étudiants en médecine, exposés à un environnement de travail épuisant, constituent une population à risque de développer des troubles psychiatriques. En 2017, une enquête nationale a montré que sur les 22 000 étudiants en médecine interrogés, 68,2% présentaient une anxiété (contre 26,2% en population générale), 27,7% avaient des symptômes dépressifs et 23,7% avaient des idées suicidaires (contre 4% des femmes et 3% des hommes du même âge dans la population générale) dont 5% avaient des idées suicidaires dans le mois précédent. Il est donc nécessaire de prévenir les problèmes de santé mentale ultérieurs en agissant sur la prévention des troubles psychiques des étudiants. L’étude Must Prevent est une étude multicentrique, randomisée, contrôlée, à deux bras parallèles, en simple aveugle dont l’objectif principal est d’évaluer l'efficacité à un an de la méditation pleine conscience versus la relaxation afin de prévenir le burnout chez les étudiants en médecine de quatrième et cinquième années. Cette étude a débuté en septembre 2019 et se poursuit après la réalisation de cette thèse. Les données post intervention ne peuvent donc être exploitées dans cette thèse compte tenu de la levée du simple aveugle. Ce travail de thèse décrit une étude transversale descriptive des 35 étudiants marseillais inclus dans l’étude Must Prevent. La visite d’inclusion comportait un entretien clinique associé à des auto et hétéro questionnaires pour évaluer la santé mentale des étudiants (MINI, MADRS, CSSRS, test de Fagerstrom, AUDIT, DAST, CAST, HADS, Perceived Stress Scale, Jefferson Scale of Empathy, WHOQOL et l’échelle visuelle analogique de la douleur psychologique et des idéations suicidaires). Dans cette étude, nous avons constaté que 20% des étudiants avaient des symptômes dépressifs, plus du tiers ont eu des idées suicidaires dont 6% dans le dernier mois, un tiers des étudiants présentent un burnout et plus du tiers des étudiants ont un mésusage vis à vis de l’alcool. Notre étude a permis de montrer qu’il existe une réelle souffrance dans cette population et il est donc nécessaire de leur proposer une prise en charge adaptée.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
santé mentale
Santé mentale
méditation
Santé mentale
collecte de données
Médecins
étudiant
prévenance
pleine conscience
conscience
psychiatrie
étudiant médecine

---
N2-AUTOINDEXEE
Mesures d'adaptation à prendre lors d'un isolement dans le contexte de la pandémie en RAC, URCI, foyers de groupes, internats, RI-RTF jeunesse, milieux de réadaptation et hospitalisation en santé mentale
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003052/
Mesures d’adaptation à prendre lors d’un isolement dans divers milieux de vie, de soins et de réadaptation dans le contexte de la pandémie de COVID-19 afin de préserver l’autonomie de l’usager et d’éviter un déconditionnement mental, cognitif et physique.
2021
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
recommandation de santé publique
leadership
Adaptation
réadaptation fonctionnelle
Jeunesse
adolescence
isolement
Directives
Santé mentale
hospitalisation
Calcification de la valvule aortique
adolescent
Santé mentale
pandémies
adaptation
Réadaptation
Santé mentale
groupes de population
hospitalisation
Mesures
poids et mesures
environnement
Réadaptation psychiatrique
Réadaptation
directives
santé mentale
sténose aortique
calcinose
valve aortique
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Santé psychique lors de maladies chroniques à l’exemple de l’hémophilie
https://www.paediatrieschweiz.ch/fr/sante-psychique-maladies-chroniques-hemophilie/
La prévalence des maladies chroniques et des handicaps pendant l’enfance et l’adolescence atteint en Suisse env. 6-10%1). Pour ces enfants et leurs familles, mais aussi la société ils représentent un défi à vie. Les personnes concernées se voient confrontées pendant toute leur existence à de nombreux enjeux et risques pour leur santé, elles doivent donc être considérées comme particulièrement vulnérables. Pour les parents et tous les membres de la famille, la maladie chronique peut représenter une énorme charge physique, émotionnelle, psychique et financière2).
2021
Pédiatrie suisse
Suisse
article de périodique
Malade chronique
troubles mentaux
maladie chronique
Maladies
hémophilie
Maladie chronique
santé mentale
Hémophilie
Santé
maladie psychique
maladie chronique
santé

---
N3-AUTOINDEXEE
L' état de santé psychique des mineurs non accompagnés: revue de la littérature et perspectives de recherche
http://thesesante.ups-tlse.fr/3059/
Les descriptions cliniques de la santé mentale des mineurs non accompagnés sont récentes dans la littérature médicale. Dans notre première partie, nous avons mené une revue de la littérature juridique dressant le cadre des conditions d'accueil de ces jeunes, tout en prenant soin de contextualiser les modifications du cadre légal en fonction des évolutions sociales et migratoires. Nous avons tenté de dégager les conséquences du cadre légal sur l'accueil, l'hébergement, la scolarisation et l'accès au soin des mineurs non accompagnés. Dans notre seconde partie, nous avons mené une revue narrative de la littérature médicale publiée entre 2000 et 2019, portant sur l'état de santé psychique des mineurs non accompagnés, notamment l'expression de leurs symptômes, les facteurs influençant la survenue d'une psychopathologie et les outils psychothérapeutiques étudiés. Dans un troisième temps, nous nous sommes attachés à décrire les limites de cette revue narrative de la littérature et à ouvrir des perspectives de recherches sur l'état de santé psychique des mineurs non accompagnés en France, à Toulouse notamment sur l'expression psychosomatique de la souffrance psychique à partir du dispositif de consultation conjointe somato-psychiatrique de la permanence d'accès aux soins de santé du CHU de Toulouse.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
mineurs
santé mentale
Recherches
littérature de revue comme sujet
état de santé
recherche
psyché, sai
Littérature

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact de la pandémie de COVID-19 sur la santé mentale des plus de 65 ans: analyse descriptive et comparative de l'activité en Psychiatrie de la Personne Âgée entre 2019 et 2020 dans la région lyonnaise
https://n2t.net/ark:/47881/m6cr5t0j
Les risques d'infection et de mortalité liés au COVID-19 sont plus importants dans la population âgée. La réduction des contacts physiques entre les individus a pu éroder en particulier le bien être global des personnes âgées déjà plus isolées. Cependant, considérer les personnes âgées comme un groupe homogène et vulnérable serait réducteur. Les aînés peuvent faire preuve de résilience, de sagesse et ont des capacités de transmission vers les jeunes générations. Durant la pandémie à COVID-19, les modalités de soin ont dû s'adapter pour continuer à prendre en charge ces personnes sans majorer le risque d'infection par le virus SARS-CoV2. L'objectif de cette étude observationnelle est de décrire l'activité des soins psychiatriques des personnes de plus de 65 ans dans la région lyonnaise au cours des années 2019 et 2020. L'hypothèse principale, à savoir qu'il y aurait eu plus de passages de personnes âgées aux urgences en 2020 qu'en 2019, n'a pas été retenue. L'année 2020 semble avoir engendré une accélération et une modification de la prise en charge en santé mentale à la faveur des soins ambulatoires chez les personnes âgées
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
sujet âgé de 80 ans ou plus
PERSONNE AGEE
gérontopsychiatrie
Santé mentale
Psychiatrie
santé mentale
Sujet âgé
psychiatre
Régions
Santé mentale
pandémies
personne âgée
COVID-19
COVID-19
psychiatrie
sujet âgé
pneumopathie virale
infections à coronavirus
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N2-AUTOINDEXEE
L’école, un déterminant majeur de la santé mentale des enfants en contexte COVID ou pourquoi les fermetures de classes doivent être limitées
https://www.sfpediatrie.com/sites/www.sfpediatrie.com/files/medias/documents/avis_rentree_2021_sfp.pdf
La rentrée scolaire 2021 s’associe à de nombreuses craintes sur le rôle des enfants et adolescents dans la dynamique de la pandémie à SARS-CoV2 même si, pour cette 4ème vague ayant commencé bien après la fermeture des écoles pour les vacances d’été, les collectivités d’enfants ne peuvent clairement pas être mises en cause. Les prédictions les plus alarmistes sur le nombre d’enfants susceptibles d’être contaminés à leur retour à l’école ne doit pas faire de vue que parmi tous les virus épidémiques qui touchent l’enfant, SARS-CoV2 est un des moins pathogènes. Le variant Delta n’a pas été associé à une augmentation de gravité chez l’enfant.
2021
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
information scientifique et technique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Enfant
Enfant
enfants majeurs
Santé mentale
Enfant
Inutilité médicale
établissements scolaires
enfant
COVID-19
santé mentale
Santé de l'enfant
Santé mentale
classement
Enfant
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact du Covid-19 sur la santé mentale
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1097
Étant donné l’impact notable de la crise sanitaire du Covid-19 sur la santé mentale et l’aggravation des vulnérabilités, les recommandations du HCSP pour limiter l’impact de cette crise sont d’une part spécifiques par populations (période péri-natale, enfants, étudiants, personnes âgées, professionnels de santé, milieu du travail, personnes vivant avec un trouble psychique…) et d’autre part générales. Le HCSP recommande notamment de : définir une stratégie nationale interministérielle sur la santé mentale visant à organiser et coordonner la santé mentale ; aller vers une contractualisation sur la santé mentale entre l’État et les collectivités territoriales en précisant la mission de l’ARS ; soutenir les acteurs mobilisés par les communes afin de restaurer les déterminants dégradés par la crise du Covid 19 ; coordonner les actions en santé mentale sur les territoires dans une logique globale, de la promotion de la santé à la prise en charge des troubles psychiques (renforcer les conseils locaux de santé mentale et faire le lien avec les contrats locaux de santé…) ; systématiser le recours à des études d’impact en santé pour les mesures envisagées sur la vie quotidienne, dès lors qu’elles concernent l’ensemble d’une population ; il est important de tenir compte du gradient social pour ne pas risquer de majorer les inégalités sociales de santé (y compris dans les situations d’urgence) ; mettre en place des actions probantes et renforcer les actions d’ « aller-vers » pour les personnes en situation de fragilité (soit du fait d’une pathologie psychiatrique ou du fait des conditions socio-économiques) ; soutenir et organiser le déploiement dans l’ensemble des milieux de vie des actions de promotion de la santé ciblant les facteurs d’équilibre psychique (environnements bienveillants, liens sociaux, développement de l’activité physique) ; développer une culture partagée de la santé mentale auprès des populations et de l’ensemble des acteurs, avec des outils concrets comme une campagne de communication récurrente portant sur la santé mentale positive et la déstigmatisation des troubles, un numéro d’appel unique dévolu à la santé mentale, un site internet d’information fournissant des conseils pratiques, des outils d’auto-évaluation et d’auto-soin et une information sur les services d’aide.
2021
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19
Santé mentale
santé mentale
COVID-19
Santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Le mouvement en musique améliore-t-il la motricité, la santé mentale et la qualité de vie des patients atteints de la maladie de Parkinson ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2235
Question clinique Quel est l’effet de la thérapie par le mouvement en musique sur la fonction motrice, l’équilibre, la démarche, la santé mentale et la qualité de vie des patients atteints de la maladie de Parkinson, par comparaison avec les soins habituels, les activités quotidiennes ou un placebo de gymnastique médicale ?
2021
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
qualité de vie
musique
maladie de Parkinson
mouvement
patients
santé mentale
troubles mentaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Une dégradation de la santé mentale chez les jeunes en 2020
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications/etudes-et-resultats/une-degradation-de-la-sante-mentale-chez-les-jeunes-en-2020
Entre mai et novembre 2020, les taux de syndromes dépressifs dans la population de 15 ans ou plus sont passés de 13,5 % à 11,0 %, revenant ainsi à un niveau équivalent à celui mesuré en 2019, selon les enquêtes EpiCov et EHIS. Cette diminution globale est portée par une baisse de deux points des syndromes dépressifs mineurs, touchant 6,1 % de la population, mais les syndromes dépressifs majeurs (4,9 %) ne régressent pas sur la période et demeurent à des niveaux supérieurs à ceux de 2019, tout particulièrement chez les jeunes.
2021
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
Santé mentale
adolescent
Santé mentale
Dégradation
santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Les demandes de soins liés à la santé mentale restent plus fréquentes au printemps 2021
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications/etudes-et-resultats/les-demandes-de-soins-lies-la-sante-mentale-restent-plus
Les participants au quatrième Panel d’observation des pratiques et des conditions d’exercice en médecine générale ont été interrogés entre avril et juillet 2021 sur leur activité pendant la crise sanitaire et sur leur statut vaccinal. La moitié des médecins ont un volume d’activité similaire à une semaine ordinaire, avant le début de l’épidémie de Covid-19, alors que près d’un quart a une activité supérieure à la normale. Les demandes de soins liés à la santé mentale ont augmenté avec l’épidémie de Covid-19. Ainsi, sept médecins généralistes sur dix constatent une hausse de leur activité pour ces motifs, une part qui a augmenté au cours de l’année 2020 et se stabilise désormais. Pour les autres motifs de consultation étudiés, et notamment le suivi des maladies chroniques, le volume d’activité est proche de celui d’une semaine ordinaire, avant la crise sanitaire. Toutefois, pour deux médecins sur cinq, les consultations relatives à des complications de maladies chroniques sont plus fréquentes qu’avant la crise. Plus de neuf médecins généralistes sur dix sont entrés dans le schéma vaccinal avant juillet 2021. Trois quarts avaient déjà reçu deux doses de vaccin contre la Covid-19, le plus souvent avec un vaccin à ARN messager.
2021
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
COVID-19
article de périodique
santé mentale
Soins de santé
Santé mentale
Santé mentale
prestations des soins de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge psychosociale pendant la pandémie COVID 19
Vision des personnes avec une déficience intellectuelle et des problèmes de santé mentale, de leurs aidants proches et des professionnels de la santé
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9673-prise-en-charge-psychosociale-pendant-la-pandemie-covid-19
Dans cet avis scientifique, qui propose des lignes directrices aux responsables des politiques en matière de santé publique, le Conseil supérieur de la Santé de Belgique formule des recommandations sur la prise en charge psychosociale pendant la pandémie COVID 19 des personnes avec une déficience intellectuelle et des problèmes de santé mentale ainsi que de leurs proches.
2021
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
COVID-19
recommandation de santé publique
Vision
Arriération mentale
état mental anormal
Déficience intellectuelle
problème
personnes handicapées mentales
aidants
troubles de la vision
santé mentale
Déficience intellectuelle
Santé mentale
gestion des soins aux patients
Déficience intellectuelle
Santé mentale
Déficience intellectuelle
Vision
Vision
pandémies
Personna +
Déficience intellectuelle
personnes
vision
COVID-19
Déficience intellectuelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : Le lourd impact de l’épidémie sur la santé mentale des étudiants, notamment pendant les périodes de confinements
https://presse.inserm.fr/covid-19-le-lourd-impact-de-lepidemie-sur-la-sante-mentale-des-etudiants-notamment-pendant-les-periodes-de-confinements/44052/
La pandémie de Covid-19 s’est accompagnée d’une dégradation de l’état de santé mentale d’une grande partie de la population française. Afin de mettre en place des dispositifs de soutien adaptés, il est nécessaire de mesurer l’impact de l’épidémie et d’identifier les populations les plus exposées. Dans une nouvelle étude, des chercheurs et chercheuses de l’Inserm et de l’Université de Bordeaux au Bordeaux Population Health Center montrent que les étudiants sont particulièrement vulnérables. Pendant les deux premiers confinements, les prévalences des troubles anxieux et dépressifs, ainsi que des pensées suicidaires, étaient plus élevées dans cette population en comparaison à des non étudiants.
2021
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
COVID-19
information scientifique et technique
Épidémies de maladies
Santé mentale
Périodique
confinement de risques biologiques
santé mentale
étudiants
COVID-19
Santé mentale
étudiant
Épidémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé mentale positive et changement perçu de la santé mentale chez les adultes au Canada pendant la deuxième vague de la pandémie de COVID-19
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-41-no-11-2021/sante-mentale-positive-changement-percu-adultes-canada-deuxieme-vague-pandemie-covid-19.html
Introduction. Des enquêtes canadiennes du printemps et de l’été 2020 ont fait état d’une diminution de la prévalence de certains résultats en matière de santé mentale positive par rapport aux niveaux d’avant la pandémie. Nous en savons moins sur la santé mentale positive pendant la deuxième vague de la pandémie de COVID‑19. Méthodologie. Nous avons comparé les données de l’automne 2020 à celles de l’année 2019 en ce qui concerne la santé mentale autoévaluée, le sentiment d’appartenance à la communauté et la satisfaction à l’égard de la vie chez les adultes, pour l’ensemble de la population et en fonction de caractéristiques sociodémographiques, en utilisant les données transversales de l’Enquête sur la COVID‑19 et la santé mentale (de septembre à décembre 2020) et de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2019. Nous avons également effectué des analyses de régression pour déterminer quels facteurs sociodémographiques étaient associés au fait qu’une personne déclare à l’automne 2020 que sa santé mentale était à peu près la même ou meilleure qu’avant la pandémie.
2021
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
article de périodique
Adulte
pandémies
COVID-19
adulte
Santé mentale
Canada
changement de position
santé mentale
adulte
Santé mentale
Adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Rapport annuel 2021 - Santé mentale des enfants : le droit au bien-être
https://www.vie-publique.fr/rapport/282436-rapport-annuel-2021-sante-mentale-des-enfants-le-droit-au-bien-etre
A l’occasion du 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant, la Défenseure des droits et son adjoint Défenseur des enfants rendent public leur rapport annuel consacré aux droits de l’enfant : Santé mentale des enfants : le droit au bien-être. Le défaut de prise en charge des troubles de santé mentale et les manquements aux droits qui en découlent constituent une entrave au bon développement de l’enfant et à son intérêt supérieur. La Défenseure des droits appelle à prendre la pleine mesure de l’enjeu décisif que représente la bonne santé mentale des enfants et à agir urgemment pour sortir des approches fragmentaires et strictement sanitaires. Elle souhaite que la santé mentale soit appréhendée dans sa globalité, conformément à l’approche retenue par l’Organisation mondiale de la santé, en lien avec la santé physique et avec l’environnement dans lequel évolue l’enfant, comme l’environnement familial et scolaire, les relations affectives, les conditions de vie, les réseaux sociaux, etc.
2021
false
false
false
Vie publique
France
santé mentale
enfant
rapport
Santé mentale
Santé mentale
Enfant
attitude envers la santé
Enfant
Rapport annuel
rapport albumine/globuline
Enfant
Santé de l'enfant
Enfant
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Les professionnels face à l'accompagnement en santé mentale des mineurs non accompagnés
https://n2t.net/ark:/47881/m61c1wng
Les mineurs non accompagnés (MNA) constituent un public particulièrement vulnérable sur le plan de la santé mentale, avec cependant une sous-utilisation des services de soins. Cette recherche explore les défis, facteurs facilitateurs et vécus des professionnels qui les accompagnent vers les soins psychiques. Cette étude qualitative analyse 13 entretiens semi-dirigés réalisés en 2020, avec 9 travailleurs sociaux (5 des structures éducatives du quotidien et 4 de l'Aide Sociale à l'Enfance en charge des MNA) et 4 psychiatres de la métropole lyonnaise. Notre étude retrouve des facteurs de stress et des réticences vis-à-vis des soins spécifiques aux MNA, associés à des difficultés d'orientation vers un suivi. L'instauration d'une relation de confiance avec le jeune et le repérage plus précoce semblent être des axes particulièrement importants pour la prise en charge, qui doit être adaptée à ce public. Les professionnels décrivent également un fréquent vécu d'impuissance, et parfois des difficultés à communiquer et à collaborer, avec des attentes différentes concernant la prise en charge. Tous s'accordent sur le besoin de mieux échanger et travailler ensemble. Devant les nombreux défis dans l'accompagnement des MNA vers les soins en santé mentale, il semble important de développer le repérage précoce et de faciliter l'orientation vers les soins, notamment en favorisant les liens entre les champs du sanitaire et du social pour une prise en charge globale et concertée.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
mineurs
non professionnel
Face
santé mentale
personnel de santé
Santé mentale
Santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Directives applicables à compter du 23 décembre 2021 dans les RI-RTF des clientèles jeunesse, DI-DP-TSA et santé mentale et autres milieux ciblés
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003253/
Transmission de la mise à jour de la directive considérant, notamment, la recrudescence des cas de COVID-19. Il demeure important d’assurer une application rigoureuse des mesures de prévention et de contrôle des infections afin de limiter la propagation du virus. Cette mise à jour qui entre en vigueur le 23 décembre 2021, vise principalement à resserrer les mesures de contrôle des accès, à réitérer l’importance d’appliquer les mesures de prévention et de contrôle des infections et d’encadrer les activités dans les différents milieux visés. Pour les RI SAPA non-visées par la LRR, la directive DGAPA-021 REV.1 s’applique.
2021
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
recommandation de santé publique
COVID-19
adolescent
adolescence
Directives
santé mentale
leadership
environnement
patients
Jeunesse
Santé mentale
Santé mentale
Trouble du spectre autistique

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé mentale et enfance
https://www.psycom.org/wp-content/uploads/2020/11/Sante-mentale-et-enfance-2020.pdf
Quelques repères ; Santé mentale et enfance ; Du bien-être aux troubles psychiques ; Des personnes-ressources, des lieux pour en parler ; Quelques points clés ; Élaboration de la brochure ; Adresses utiles ; Lignes d’écoute ; En savoir plus ; Sources
2020
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
brochure pédagogique pour les patients
santé mentale
enfance
Santé mentale
Santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Expression clinique comparée du trouble de l’usage d’alcool en fonction du sexe. Analyse des données de l’enquête transversale « Santé Mentale en Population Générale », France, 1999-2003
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03162279
Contexte et objectifs : Des arguments épidémiologiques et biologiques pointent des différences physiologiques, comportementales et en matière de comorbidités entre hommes et femmes souffrants de troubles de l’usage d’alcool (TUAL). L’enquête « Santé Mentale en Population Générale » (SMPG) qui s’est déroulé entre 1999 et 2003 en France a permis d’interroger 39 590 participants et dévaluer la prévalence des principaux troubles mentaux en population générale adulte à l’aide du questionnaire Mini International Neuropsychiatric Interview (MINI). Pour notre étude, nous avons sélectionné l’échantillon des personnes avec TUAL au sein de l’enquête SMPG pour étudier l’expression des critères cliniques du TUAL au MINI en fonction du sexe. Méthodes : un sous-échantillon de 892 personnes a été sélectionné pour TUAL avec données complètes au MINI, parmi eux 725 (81.2%) étaient des hommes et 167 (18.7%) étaient des femmes. Les neuf critères du TUAL du MINI ont été comparés aux caractéristiques sociodémographiques et aux comorbidités psychiatriques. Les profils des critères cliniques du TUAL en fonction du sexe ont été déterminés à l’aide de modèles de régression logistiques multiples. Résultats : En prenant le sexe masculin comme référence, la survenue d’accident (de voiture, en utilisant une machine ou un couteau...) est le seul des neuf critères du TUAL du MINI à être associé au sexe. Le rapport de côté ajusté sur les variables sociodémographiques et les comorbidités psychiatriques est de 0,62 (IC 95% : [0.43 - 0.91]). Conclusion : l’expression clinique du TUAL varie peu en fonction du sexe mais le fait d’être un homme avec TUAL est associé à une survenue plus importante d’accidents. Ces résultats témoignent de la bonne homogénéité du questionnaire du MINI qui permet le repérage d’un TUAL indépendamment du sexe.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
enquêtes de santé
Santé de la population
Alcoolisme
Alcoolisme
transverse
alcool
alcool éthylique
enquêteur
France
France
Alcoolisme
santé mentale
Populations générales
études transversales
sexe
Alcooliques
France
Analyse de données
France
Santé mentale
alcoolisme
Santé mentale
français
Guide d'expression
alcool
France
Folie à deux
alcools
Folliculome
alcooliques

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé mentale et vieillissement
https://www.psycom.org/wp-content/uploads/2020/11/Sante-mentale-et-vieillissement-2020.pdf
Quelques repères ; Santé mentale et bien-être ; Santé mentale et vieillissement ; Vieillissement et troubles psychiques ; Le rôle des aidants ; Quelques points clés ; Élaboration de la brochure ; Adresses utiles ; En savoir plus ; Sources
2020
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
brochure pédagogique pour les patients
vieillissement
santé mentale
Santé mentale
vieillissement
Santé mentale

---
N2-TITRE
Santé mentale et emploi
https://www.psycom.org/comprendre/la-sante-mentale/la-sante-mentale-et-lemploi/
Le travail peut avoir des effets bénéfiques sur notre santé mentale. Il renforce notre sentiment d’avoir notre place dans la société, nous confère une identité à travers notre profession, participe à l’estime de soi. Mais il peut aussi être à l’origine de problèmes de santé mentale. Parmi ces problèmes, le plus connu est le syndrome d’épuisement professionnel ou burnout. Il s’agit du phénomène par lequel une personne “se consume” au travail, une forme de surmenage extrême qui mène à l’épuisement émotionnel, physique et psychique. Le risque de burnout est avéré lorsque les conditions de travail génèrent des tensions fortes et sont exigeantes du point de vue émotionnel. Plus généralement, de mauvaises conditions de travail peuvent entraîner des problèmes de santé mentale, ou aggraver des troubles psychiques existants. Les situations qui surviennent au travail et mettent en danger notre santé mentale sont regroupées sous le terme de risques psychosociaux.
2020
false
false
false
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
français
information patient et grand public
information scientifique et technique
emploi
santé mentale
chômage

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé mentale et numérique
https://www.psycom.org/comprendre/la-sante-mentale/la-sante-mentale-et-le-numerique/
Grâce à nos téléphones et nos ordinateurs, nous accédons à des applis, des groupes de discussion ou des vidéos qui nous aident à prendre soin de notre santé mentale. Au risque, parfois, de devenir addict ? Sommaire Internet, applis : comment en tirer le meilleur Pour s’informer Pour s’entraider Pour trouver du soutien en cas de détresse Quelques précautions à prendre Limiter le temps passé sur internet Se protéger des fausses informations S’interroger avant de télécharger une appli Exercer son esprit critique Se préserver de la violence en ligne Garder la confidentialité
2020
false
false
false
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
rapport
Santé mentale
santé mentale
Santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Porte tournante à l'urgence et usagers fréquents rencontrant des problèmes de santé mentale : la perspective des proches
http://hdl.handle.net/20.500.11794/38150
Le phénomène de la « porte tournante » dans les services d’urgence préoccupe nombre de gestionnaires et le grand public, mais surtout les usagers et leur famille. Plusieurs études s’attardent à décrire les caractéristiques de ces usagers qui consultent fréquemment dans les urgences. Étant donné que la santé mentale en est un enjeu important, ce mémoire s’intéresse aux usagers fréquents des urgences présentant des problèmes de santé mentale et donne la parole aux proches de ceux-ci. Cette étude exploratoire vise à répondre aux deux questions suivantes : quelles sont les vulnérabilités psychosociales des usagers fréquents des urgences selon leurs proches et quel regard ces derniers posent-ils sur cette situation. Afin de répondre à ces questions, huit entretiens semi-dirigés ont été réalisés auprès de proches d’usagers fréquents présentant des troubles de santé mentale de la région de Québec. Les vulnérabilités psychosociales des usagers dont nous ont parlé les proches concernent principalement des difficultés socioéconomiques, l’isolement social, ainsi qu’une santé précaire. Des patterns de consultation similaires permettent de mettre en lumière trois cas de figure chez les usagers examinés dans le cadre de cette recherche : les personnes âgées qui consultent pour des conditions liées au vieillissement ; les usagers qui se présentent pour des épisodes de crise en lien avec leurs troubles de santé mentale ; les individus qui fréquentent l’urgence pour des malaises physiques divers. Quant au regard des proches, les résultats concernent diverses difficultés rencontrées à naviguer dans le système de santé. Les proches interrogés se disent préoccupés par la situation des usagers et ont à coeur de s’impliquer, acceptant souvent de pallier le manque de services et de ressources. Ce mémoire vient appuyer le fait que les usagers fréquents ne peuvent être considérés comme une population homogène et qu’il est nécessaire de leur offrir des soins et services qui répondent à leurs besoins spécifiques ainsi qu'à ceux de leurs proches.
2020
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
thèse ou mémoire
Santé mentale
Santé mentale
urgences
problème
santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Aperçu – Mise à jour sur la santé mentale positive chez les adultes au Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-40-no-3-2020/sante-mentale-positive-adultes.html
Cet aperçu présente la dernière mise à jour des estimations du Cadre d'indicateurs de surveillance de la santé mentale positive pour les adultes de 18 ans et plus. À l'aide des données de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2015 et de 2017, nous avons calculé la prévalence d'une santé mentale positive et de ses déterminants connexes. Les estimations des résultats en matière de santé mentale positive pour les adultes variaient entre 68,1 % et 87,1 %. Nous avons aussi exploré les associations entre divers facteurs sociodémographiques et une santé mentale positive chez les adultes au Canada. Nos résultats font état de différences sociodémographiques dans les cotes portant sur la santé mentale autoévaluée, le bonheur, la satisfaction à l'égard de la vie, le bien-être psychologique et le bien-être social.
2020
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
adulte
Adulte
santé mentale
Canada
adulte
Santé mentale
Santé mentale
Adulte

---
N3-AUTOINDEXEE
Aperçu – Mise à jour sur la santé mentale positive chez les jeunes au Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-40-no-3-2020/sante-mentale-positive-jeunes.html
Le Cadre d'indicateurs de surveillance de la santé mentale positive (CISSMP) fournit des estimations des résultats et des facteurs de risque et de protection associés à une santé mentale positive pour les jeunes de 12 à 17 ans au Canada. Nous avons examiné la relation entre divers facteurs sociodémographiques et le bien-être psychologique et social chez les jeunes au Canada à l'aide des données tirées de l'Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues chez les élèves de 2016-2017. Le niveau scolaire et la province étaient significativement associés au bien-être psychologique et social.
2020
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
Canada
Santé mentale
Santé mentale
santé mentale
adolescent

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise en œuvre des actions deprévention en santé mentale
Recommandations régionales Île-de-France 21/03/2020
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/03/ARSIdF_recommandations_Prevention-sante-mentale_20200318.pdf
2020
ARS Île-de-France
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
santé mentale
France
Paris
Santé mentale
France
France
Ile-de-France
français
Santé mentale
France
France
directives de santé publique
France
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge des patients dans les établissements spécialisés en santé mentale
Recommandations régionales Île-de-France 21/03/2020
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/03/ARSIdF_recommandations_Psychiatrie_20200321.pdf
2020
ARS Île-de-France
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Ile-de-France
Établissements de santé
France
France
France
Spécialisation en santé
a comme patient
hôpitaux psychiatriques
français
prise en charge personnalisée du patient
Santé mentale
directives de santé publique
France
spécialisation
Santé mentale
Santé mentale
France
Paris
établissements de santé
France
santé mentale
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Santé psychique et hygiène mentale en période de confinement
COVID-19
http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-sante-psychique-et-hygiene-mentale-en-periode-de-confinement/
Le confinement, surtout prolongé, entraîne une perte brutale de la liberté de mouvement, une limitation des relations sociales et un isolement affectif. Les conséquences psychiques les plus fréquentes sont des symptômes anxieux et dépressifs, avec une peur de mourir entraînant un état de stress permanent, pouvant aboutir à un véritable état de stress post-traumatique. À la peur de mourir, s’ajoutent les incertitudes sur le travail et la situation financière pour l’avenir immédiat, entraînant une fragilité, source de dépression, avec des idées de suicide. En suspendant toute activité, le confinement renforce le sentiment d’impuissance et l’anxiété professionnelle en rapport avec le risque de chômage, la réassurance ne pouvant venir que grâce à la mise en œuvre rapide d’une compensation financière de la perte d’emploi ou du chômage partiel. Les enfants peuvent aussi souffrir du confinement et présenter des symptômes d’anxiété ou des crises de larmes, ainsi que des symptômes régressifs comme une énurésie secondaire.
2020
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
enfant
quarantaine
troubles mentaux
anxiété
information scientifique et technique
Hygiène
Périodique
COVID-19
Santé mentale
santé mentale
Santé mentale
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Soins de santé mentale à distance offert par des professionnels de soins de santé mentale dans le contexte des mesures liées au confinement
COVID-19
https://organesdeconcertation.sante.belgique.be/sites/default/files/documents/2020401-bureaucfpssm-note_fr_covid-19.pdf
Dans cette période de mesures de COVID-19 ayant un impact psychologique important sur les soins de santé mentale, les soins de santé mentaleà distance par les moyens de communicationen lignesont des outils importantspour garantir l’accessibilité et la continuité des soinsde santé mentale.Dans cette note,cette recommandation du bureau du CFPSSM est commentée.
2020
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
quarantaine
recommandation professionnelle
personnel de santé
Mesures
poids et mesures
Santé mentale
santé mentale
accessibilité des services de santé
Santé mentale
Soins de santé
confinement de risques biologiques
prestations des soins de santé
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Effets du contexte de la pandémie sur la santé mentale et mesures à mettre en place pour contrer ces effets
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/services-sociaux/effets-du-contexte-de-la-pandemie-sur-la-sante-mentale-et-mesures-a-mettre-en-place-pour-contrer-ces-effets.html
Basé sur la littérature disponible au moment de sa rédaction, et tout en tenant compte des limites de la méthode de recension utilisée, l’INESSS est en mesure de dégager les constats suivants
2020
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
Santé mentale
Santé mentale
Mesures
santé mentale
pandémies
poids et mesures
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : prendre soin de sa santé mentale pendant l'épidémie
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/covid-19-prendre-soin-de-sa-sante-mentale-pendant-l-epidemie
L’épidémie liée au coronavirus et le confinement ont un impact sur notre vie quotidienne, notre santé physique et mentale. Comment gérer sa santé mentale pendant le COVID-19 ? Retrouvez conseils, contacts et sites de référence
2020
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
guide ressources
quarantaine
information patient et grand public
santé mentale
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Fiche en santé mentale - Suivi intensif dans le milieu (SIM), Suivi d'intensité variable (SIV), Flexible Assertive Community Treatments (FACT) et Programmes d'intervention pour les premiers épisodes psychotiques (PIPEP) - Niveau d'alerte 2
Coronavirus (COVID-19)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002553/
Fiche en santé mentale sur le suvi intensif dans le milieu (SIM), le suivi d’intensité variable (SIV), le Flexible Assertive Community Treatments (FACT) et le Programmes d’intervention pour les premiers épisodes psychotiques (PIPEP) de niveau d'alerte 2.Éviter le recours à l’hôpital ou aux services des urgences pour la clientèle SIM/SIV/FACT/PIPEPAfin d’atteindre l’objectif visé, les équipes devraient, en premier lieu, évaluer le niveau de besoins de chacune des personnes inscrites à leur programme. Ainsi, l’équipe pourra adapter ses interventions en fonction des niveaux de besoins relevés.
2020
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
souple
coronavirus
septum interventriculaire
programmes
épisode de
santé mentale
coronavirus
Santé mentale
Santé mentale
virus de l'immunodéficience simienne
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Fiche en santé mentale - Mesures de sécurité destinées aux intervenants
Coronavirus (COVID-19)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002554/
Mesures de sécurité à appliquer pour les intervenants.
2020
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
émigration et immigration
Sécurité
santé mentale
coronavirus
mesures de sécurité
coronavirus
Santé mentale
Santé mentale
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Principes généraux de la mise en place d’unités psy/covid-19 en établissement public de santé mentale
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/04/CNPCMEPSY_principes-generaux_unite%CC%81s-COVID19-de%CC%81die%CC%81es_EPSM_20200327.pdf
L’unité PSY/COVID-19 a pour vocation de prendre en charge en hospitalisation temps plein tout patient dit COVID probable ou COVID confirmé nécessitant des soins psychiatriques. Elle n’est pas destinée aux patients relevant d’une hospitalisation en MCO du fait de leur état clinique somatique et notamment d’une indication en soins intensifs. Il est alors nécessaire de disposer d’unité dédiée pour la poursuite des soins psychiatriques des personnes hospitalisées tout en assurant les soins médicaux généraux dispensables en EPSM pour les personnes porteuses de COVID19. L’unité est alors installée sur proposition de la Direction Générale de l’établissement et du Président de CME, coordinateur médical du plan blanc Les enjeux éthiques de cette unité font l’objet d’une attention particulière de l’espace éthique de l’établissement.
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Santé mentale
Établissements de santé
Santé mentale
éthique basée sur les principes
hôpitaux psychiatriques
Santé mentale
politique (principe)
établissements de santé
santé mentale
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact des facteurs de risque psychosociaux liés au travail sur la santé mentale : étude transversale sur la population active française
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02547080
Introduction Au cours des dernières décennies, le monde du travail a connu de profond changement (organisation du travail, charge de travail. La précarisation croissante des emplois ou encore l’augmentation actuelle des pressions au travail ne sont pas sans conséquences sur l’aggravation des problèmes de santé mentale au travail. Ces troubles mentaux peuvent être la source d'une productivité limitée, des congés maladie souvent longs et multiples, des retraites anticipées, de dépression ou même de suicides. Cependant, les facteurs de risques psychosociaux (FRPS) liés aux troubles mentaux sont mal connus chez les employés. Comprendre les facteurs qui contribuent à une altération de la santé mentale peut aider à élaborer des stratégies de prévention et d’intervention efficaces afin de lutter contre ces troubles sur le lieu de travail. L’objectif de cette étude est d’identifier les facteurs environnementaux et organisationnels ayant un impact sur la santé mentale des employés. Méthodes Le présent travail est basé sur une étude transversale réalisée en mars 2018 sur un échantillon de 3200 actifs représentatifs de la population active française. Le niveau de santé mentale est mesuré avec le questionnaire GHQ-28. Quarante-quatre FRPS liés à l'environnement et à l'organisation du lieu de travail ont été documentés. Cinquante facteurs individuels liés aux caractéristiques sociodémographiques, à l'hygiène de vie et aux conditions médicales ont également été recueillies. Une régression logistique sur les 44 FRPS a été effectué afin d'identifier ceux ayant un impact important sur la santé mentale.
2020
HAL Archives ouvertes
France
article de périodique
risques psychosociaux
Santé mentale
produits dangereux
facteur d'impact
facteur de risque
santé au travail
Santé mentale
Travail
Santé de la population
psychologie
emploi
métier
transverse
ACTIVIR
études transversales
santé mentale
facteurs de risque
Facteurs psychosociaux
Population active

---
N1-SUPERVISEE
Phase de rétablissement à la pandémie pour les personnes avec des problèmes de santé mentale ou des troubles mentaux
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/retablissement-et-reprise-des-activites/phase-de-retablissement-a-la-pandemie-pour-les-personnes-avec-des-problemes-de-sante-mentale-ou-des-troubles-mentaux.html
Basé sur la documentation disponible au moment de sa rédaction, malgré l’incertitude existante dans cette documentation et dans la démarche utilisée, l’INESSS met en lumière les constats suivants : De récents travaux de l’INESSS et de plusieurs instances ont souligné le fait que la pandémie va engendrer de nouvelles demandes de services psychosociaux et de santé mentale parmi la population générale et parmi le personnel soignant. Bien que dans la plupart des cas, les problèmes présentés seront passagers, certaines données indiquent que la pandémie à la COVID-19 est susceptible d’engendrer des séquelles sévères et persistantes sur la santé mentale de certains individus. En effet, des chercheurs ont observé une augmentation de personnes présentant des symptômes psychotiques alors qu’elles n’avaient pas d’antécédents psychiatriques connus avant la pandémie.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
recommandation de santé publique
pandémies
troubles mentaux
santé mentale
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Mesures pour la gestion des cas et des contacts dans les unités d'urgence et d'hospitalisation en santé mentale : recommandations intérimaires - Coronavirus (COVID-19)
Coronavirus (COVID-19)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002597/
Ce document s'adresse principalement aux décideurs et aux gestionnaires du réseau et des établissements de santé, afin de les orienter dans les prises de décision. Il s'adresse également aux équipes de prévention et contrôle des infections (PCI) qui doivent appliquer les recommandations « sur le terrain ».
2020
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
santé mentale
Mesures
Santé mentale
prise en charge personnalisée du patient
directives de santé publique
poids et mesures
Santé mentale
coronavirus
coronavirus
urgences
hospitalisation d'urgence
hospitalisation
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis 9589 - santé mentale et covid-19
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9589-sante-mentale-et-covid-19
Dans cet avis scientifique, qui propose des lignes directrices aux responsables des politiques en matière de santé publique, le Conseil supérieur de la Santé de Belgique formule des recommandations sur la prise en charge psychosociale pendant la pandémie COVID-19 à l’intention des autorités et des professionnels de santé. Il faut être attentif au caractère unique de la pandémie actuelle et le groupe de travail demande donc que ces recommandations soient réexaminées à la lumière de l'évolution de la situation .
2020
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
santé mentale
Santé mentale
Santé mentale
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Portrait des troubles liés aux substances psychoactives : troubles mentaux concomitants et utilisation des services médicaux en santé mentale
https://www.inspq.qc.ca/publications/2663
Chez certaines personnes, la consommation excessive ou chronique de substances psychoactives peut mener à l’émergence de troubles liés aux substances (TLS). Il est ici question de la consommation d’alcool, de cannabis, des drogues déclarées illicites ou de médicaments ayant un effet sur le système nerveux central.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
services de santé mentale
Santé mentale
psychoanaleptiques
trouble mental
Troubles mentaux
Portrait
Utilisation des services
Santé mentale
santé mentale
troubles liés à une substance
troubles mentaux
Utilisation des installations et des services

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 : la résilience et la cohésion sociale des communautés pour favoriser la santé mentale et le bien-être
https://www.inspq.qc.ca/publications/3016-resilience-cohesion-sociale-sante-mentale-covid19
La pandémie de COVID-19, en plus de ses impacts sanitaires, provoque des bouleversements qui sont susceptibles d’influencer la santé mentale, le bien-être et la sécurité des personnes, des familles et des communautés. En conséquence, l’objectif du présent document est de soutenir les autorités régionales de santé publique dans la mise en place d’un plan d’action pour favoriser la bonne santé mentale, la résilience et la cohésion sociale des communautés dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. Une recension et une analyse sommaire non exhaustive de la littérature scientifique et grise ont permis d’identifier un modèle logique spécifiant les facteurs à considérer, des mesures à mettre en place ainsi que des outils pour suivre la santé mentale et le bien-être de la population.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
Santé mentale
état mental normal
résilience psychologique
socialisme
Communauté
caractéristiques de l'habitat
Santé mentale
santé mentale
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Fiche santé mentale - Suivi intensif dans le milieu (SIM), Soutien d'intensité variable (SIV), Flexible Assertive Community Treatments (FACT) et Programmes d'intervention pour les premiers épisodes psychotiques (PIPEP)- Niveaux d'alerte 2 et 3 et phase de rétablissement pandémique
Coronavirus (COVID-19)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002623/
Cette fiche s’inscrit en continuité avec la fiche des services essentiels niveau d’alerte 2, du 7 avril 2020. Ces orientations sont notamment appuyées par les dernières recommandations de l’INESSS quant à la phase de rétablissement de la pandémie 1 pour les personnes ayant des troubles mentaux. Il importe de mentionner que cette phase de rétablissement est vécue différemment d’une région à l’autre au Québec. Effectivement, les mesures de déconfinement recommandées par la direction de santé publique sont différentes selon le niveau de contamination communautaire, ce qui amène des réalités et des enjeux différents pour la population et pour les établissements offrant des services à la clientèle en santé mentale.
2020
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation de santé publique
épisode de
coronavirus
septum interventriculaire
coronavirus
souple
Santé mentale
Santé mentale
virus de l'immunodéficience simienne
pandémies
programmes
santé mentale
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
La santé mentale des Français face au Covid-19 : prévalences, évolutions et déterminants de l’anxiété au cours des deux premières semaines de confinement (Enquête CoviPrev, 23-25 mars et 30 mars-1er avril 2020)
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/13/2020_13_1.html
Introduction – Le nombre grandissant de cas et de décès liés au Covid-19 a été à l’origine de la mise en place d’un confinement de la population française à partir du 17 mars 2020. Cette crise épidémique, ainsi que les conditions de vie en confinement sont susceptibles d’avoir un impact sur la santé mentale de la population. Santé publique France a ainsi mis en place une surveillance comportementale et psychologique dont l’objectif est, entre autres, d’évaluer l’état de la santé mentale de la population, d’en identifier les déterminants et d’en suivre les évolutions. Méthodes – Les échantillons de la population générale sont issus d’un access panel de l’institut de sondage BVA. Lors de chacune des vagues, un échantillon indépendant de 2 000 personnes âgées de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine est interrogé par Internet. Les données présentées dans cet article sont issues des deux premières vagues du 23 au 25 mars et du 30 mars au 1er avril 2020. Résultats – Lors de la première vague, la prévalence de l’anxiété était de 26,7%, soit un taux deux fois supérieur à celui observé dans une enquête précédente (13,5% en 2017). En vague 2, la prévalence de l’anxiété avait significativement diminué à 21,5%.
2020
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
enquêtes de santé
article de périodique
prévalence
troubles anxieux
confinement de risques biologiques
France
santé mentale
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Interventions en matière d'activité physique pour la santé physique et mentale des individus au cours et à la suite du traitement du cancer colorectal
https://www.cochrane.org/fr/CD012864/COLOCA_interventions-en-matiere-dactivite-physique-pour-la-sante-physique-et-mentale-des-individus-au-cours
Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquemment diagnostiqué dans le monde. Le diagnostic et le traitement du cancer colorectal peuvent avoir un impact négatif sur la santé physique et mentale d'un individu. Les effets secondaires comprennent une baisse du niveau d’aptitude physique et une augmentation de la fatigue. Les individus concernés présentent également un risque de récidive du cancer après le traitement, ce qui peut susciter des craintes et des inquiétudes. Les recherches menées sur les programmes d'activité physique dans d'autres populations d’individus atteints de cancer a montré des avantages dans la réduction des effets indésirables du traitement. Étant donné que les individus qui pratiquent une activité physique ont un risque plus faible de développer un cancer colorectal, l'activité physique pourrait être bénéfique pour les individus atteints d’un cancer colorectal une fois diagnostiqué, mais les recherches ne sont pas encore décisives.
2020
false
false
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
traitement par les exercices physiques
santé
fatigue
qualité de vie
tumeurs colorectales
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
exercice physique
tumeurs colorectales
santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Quels sont les impacts de la violence exogène sur la santé mentale du personnel hospitalier ?
http://www.sudoc.fr/245004254
Contexte : La violence des patients ou de leurs accompagnants envers le personnel hospitalier est un phénomène courant. Elle fait partie intégrante des risques psychosociaux. Les conséquences de cette violence sur la santé mentale du personnel de différentes spécialités sont rarement décrites dans la littérature médicale. L’objectif de ce travail est de comparer la prévalence de la violence exogène aux urgences et au sein de plusieurs services de médecine du centre hospitalier de Tourcoing puis de comparer la santé mentale du personnel entre les différents services et selon l’exposition à la violence. Enfin, il s’agit d’évaluer les mesures mises en place par l’établissement dans les suites d’une agression. Méthode : Une étude monocentrique, observationnelle transversale et comparative a été réalisée. L’ensemble du personnel soignant et non soignant des services d’urgence, de médecine interne, médecine polyvalente et gastro-entérologie du centre hospitalier de Tourcoing ont été inclus. Une série d’auto-questionnaires recueillant les données socio-professionnelles, les faits de violence exogène, les troubles psychiques tels que le trouble de stress post traumatique, le burn out, les troubles anxio-dépressifs et les troubles d’usage de substances ont été distribués à chaque participant. Résultats : La prévalence de la violence exogène est de 87,2 % aux urgences et de 59,1 % dans les services de médecine. La violence est significativement plus importante aux urgences pour les niveaux 1 à 3 définis par l’ONVS. Seul le personnel des urgences est exposé aux violences de niveau 4. Parmi les participants, 59,6 % du personnel des urgences et 45,5 % du personnel de médecine présentent au moins un score pathologique aux questionnaires se rapportant à leur santé mentale mais la différence n’est pas significative entre les deux groupes. Parmi les participants, 60,3 % du personnel exposé à la violence et 51,9 % du personnel non exposé à la violence présentent au moins un trouble psychique, la différence est non significative entre les deux groupes. Les mesures d’accompagnement après une agression sont peu nombreuses. Conclusion : La violence exogène est un problème d’actualité au sein des établissements hospitaliers. Les troubles psychiques dépistés chez le personnel sont importants, néanmoins il n’a pas été établi de lien significatif avec la violence. Les mesures d’accompagnement du personnel pourraient être améliorées.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
violence
Santé mentale
personnel hospitalier
hôpital
Personnel de santé
Violence
Santé mentale
santé mentale
personnel de santé

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Pandémie, bien-être et santé mentale
https://www.inspq.qc.ca/publications/3037-sondage-sante-mentale-covid19
Sondages sur les attitudes et comportements de la population québécoise La pandémie de la COVID-19 a entraîné son lot de craintes, d’inquiétudes et d’incertitudes dans la population. Plusieurs experts ont évoqué les répercussions négatives que la pandémie, et les mesures de confinement mises en place pouvaient avoir sur le bien-être et la santé mentale de la population. Ils ont également émis des craintes quant aux risques que les symptômes s’aggravent chez les personnes ayant déjà un diagnostic de trouble mental en raison de la perturbation de l’accessibilité aux soins durant la pandémie (évitement des établissements de santé ou inaccessibilité des prestataires de soins). Par exemple, des études réalisées au Canada durant la crise du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) rapportaient des taux de symptômes de stress post-traumatique et de dépression autour de 20 % parmi les personnes mises en quarantaine.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
Québec
Détresse psychologique
troubles mentaux
rapport
santé mentale
pandémies
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Un appel à l’action en matière de racisme et de justice sociale en santé mentale
https://www.cpa-apc.org/wp-content/uploads/2020-CPA-Position-Statement-Racism-FR-web-Final.pdf
Au moment où nous écrivons ces lignes, les universitaires étudient l’impact de la culture sur la santé mentale, les cliniciens s’efforcent de prodiguer des soins de santé mentale équitables, et des représentants d’organisations se vouent à faire progresser le domaine de la psychiatrie culturelle. Nous joignons nos voix à celles qui, aux États-Unis et dans le monde entier, réclament un changement social pour s’attaquer à la violence de longue date et aux inégalités du racisme systémique et de la discrimination.
2020
APC - Association des Psychiatres du Canada
Canada
recommandation professionnelle
Santé mentale
santé mentale
appellation
Santé mentale
racisme
justice sociale
Affaire juridique
Affaire juridique

---
N2-AUTOINDEXEE
Rapport d’analyse des retours d’expériences de la crise COVID-19 dans le secteur de la santé mentale et de la psychiatrie
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/document_sante_mentale_annexes_maquette_pdf._11.08.2020_1_.pdf
Ce document présente un échantillon de retours d’expériences de la Crise COVID dans le secteur de la santé mentale et de la psychiatrie qui témoigne de l’importante mobilisation, de la réactivité et de l’inventivité des équipes pour s’adapter à cette situation inédite. Les pratiques ont été bouleversées de façon brutale et pourtant les missions ont été tenues. Les dispositifs mis en oeuvre ont ouvert de nouvelles perspectives de transformation des offres en santé mentale dans les territoires. Afin de conserver toute la richesse des expériences qui ont été majoritairement singulières, nous nous sommes abstenus d’en faire une synthèse « stricto sensu ». Ce document constitue plutôt une « banque d’informations » pour un partage d’expériences et, à ce titre, devenir source d’inspiration, de transposition pour les établissements. Enfin, ce retour d’expériences illustre les immenses besoins qui sont nés durant la crise et les très nombreux domaines et publics qui nécessitent des compétences en santé mentale. La feuille de route « Santé mentale et psychiatrie » qui sera adaptée s’attachera à en tenir compte.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
rapport de recherche
Santé mentale
Santé mentale
rapport albumine/globuline
psychiatrie
psychiatre
crise
santé mentale
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé mentale
https://www.icn.ch/sites/default/files/inline-files/PS_A_Mental%20Health_Fr.pdf
Le Conseil International des Infirmières (CII) oeuvre à garantir des soins infirmiers globaux de qualité, couvrant la santé mentale et physique et le bien-être spirituel, culturel et social. La santé mentale est une pierre angulaire de la santé et du bien-être de la personne, des collectivités et des sociétés, et les infirmières jouent un rôle essentiel en termes de promotion et de maintien de la santé mentale et du bien-être. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit la santé mentale de la façon suivante : « état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté. » Les conditions favorisant le meilleur état de santé possible sont un droit de l’homme et la stigmatisation et la discrimination relatives à la maladie mentale ont durant des siècles porté atteinte à ce droit.
2020
CNI Conseil - International des Infirmières
Suisse
recommandation de santé publique
Santé mentale
Santé mentale
santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Harcèlement sexuel chez les jeunes médecins à l’Hôpital : prévalence, facteur de risque et conséquences en santé mentale. Enquête nationale MESSIAEN
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02954421
Introduction : une récente étude nationale a suggéré qu’environ 20% des femmes actives reportaient du harcèlement sexuel au travail. Dans les hôpitaux français, malgré des indices indiquant des taux élevés de violence et de harcèlement sexuel aucune étude quantitative n’a été réalisée à ce jour, afin de guider des programmes de prévention. Objectifs : déterminer la prévalence du harcèlement sexuel (HS) dans un échantillon national de jeunes médecins français, ses facteurs de risque et ses conséquences sur la santé mentale. Méthodes : l’étude est une étude épidémiologique observationnelle transversale destinée aux jeunes médecins. Le questionnaire a été élaboré conformément à des études antérieures explorant la violence professionnelle. Le harcèlement sexuel a été défini selon la définition légale française. De plus, nous avons exploré d’autres discriminations et leur potentielle association avec une altération de la santé mentale. La santé mentale a été évaluée à l'aide de l'échelle Hamilton Anxiety & Depression, de la consommation de drogues psychotropes et du suivi en psychothérapie. Une modélisation par équation structurée a été réalisée pour confirmer notre modèle théorique. Résultats : au total, 2003 étudiants et jeunes médecins ont participé à l’enquête. Le harcèlement sexuel a été rapporté par 15.7% des participants (19.8% des femmes et 5.2% des hommes). Le modèle SEM a montré un bon ajustement (RMSEA 0.024, CFI 0.90, TLI 0.87, WRMR 1.165). Les facteurs associés au risque accru de harcèlement sexuel étaient le sexe (90.1% de femmes parmi les victimes de HS), les spécialités chirurgicales et l’anesthésie-réanimation, et l’exposition à des insultes/discriminations en relation avec le choix de la spécialité et l’orientation sexuelle. Le harcèlement sexuel était associé à une altération de la santé mentale. Conclusions : les femmes étudiantes en médecine reportaient des taux similaires aux autres femmes actives de la population générale, suggérant que le milieu hospitaliser français nécessite des programmes de prévention contre le harcèlement sexuel. Les spécialités de chirurgie et d’anesthésie réanimation doivent être ciblées en priorité. Ces programmes devraient aussi cibler les discriminations et devraient être ensuite évalués en fonction de leur potentielle amélioration de la santé mentale.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
médecins hospitaliers
prévalence
hôpital
santé mentale
facteur de risque
produits dangereux
harcèlement sexuel
adolescent
Santé mentale
Médecins
médecine hospitalière
facteurs de risque
harcèlement sexuel
enquêteur
Santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Synthèse des revues systématiques sur les interventions de santé mentale pour les migrants involontaires
https://www.cochrane.org/fr/CD013458/DEPRESSN_synthese-des-revues-systematiques-sur-les-interventions-de-sante-mentale-pour-les-migrants
Les réfugiés, les demandeurs d'asile et les personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays sont des migrants involontaires. Ils ont souvent connu la détresse au moment de fuir leur foyer, pendant leur voyage et au cours de leur installation dans un pays d'accueil ou dans un nouvel environnement. Auprès de ces populations la promotion de la santé mentale, comme la prévention et le traitement des problèmes de santé mentale tels que dépression, anxiété et stress post-traumatique pourraient avoir une efficacité différente de ce que l’on obtient en population générale. Cette synthèse récapitule les caractéristiques des revues systématiques disponibles sur le sujet, afin de nous aider à déterminer les questions de recherche prioritaires pour les futures revues Cochrane.
2020
Cochrane
France
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Santé mentale
Migrants
santé mentale
Systématique
Systématique
Systématique
population de passage et migrants
Systématique
ostéosynthèse
émigrants et immigrants
Revue systématique
Santé mentale
Revue systématique

---
N2-AUTOINDEXEE
Quelle est la meilleure façon de soutenir la résilience et le bien-être mental des professionnels de santé de première ligne pendant et après une pandémie?
https://www.cochrane.org/fr/CD013779/EPOC_quelle-est-la-meilleure-facon-de-soutenir-la-resilience-et-le-bien-etre-mental-des-professionnels-de
Qu'est-ce que la résilience ? Travailler en tant que professionnel de santé ou de l'aide sociale en « première ligne » pendant une pandémie mondiale, comme celle de la COVID-19, peut être très stressant. Avec le temps, les effets négatifs du stress peuvent entraîner des problèmes de santé mentale tels que la dépression et l'anxiété, qui, à leur tour, pourraient affecter le travail, la famille et d'autres relations sociales. La « résilience » est la capacité de faire face aux effets négatifs du stress et d'éviter ainsi les problèmes de santé mentale et leurs effets plus larges. Les prestataires de soins de santé peuvent utiliser diverses stratégies (interventions) pour soutenir la résilience et le bien-être mental de leurs professionnels de santé de première ligne. Il peut s'agir d'interventions sur le lieu de travail, comme la modification des habitudes ou l'amélioration de l'équipement, ou d'interventions de soutien psychologique, comme le counseling.
2020
Cochrane
France
Royaume-Uni
infections à pneumovirus
pneumopathie virale
COVID-19
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Santé mentale
Santé mentale
état mental normal
santé mentale
résilience psychologique
personnel de santé
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
La santé mentale – Chiffres clés en Normandie
http://orscreainormandie.org/la-sante-mentale-chiffres-cle/
L’ORS-CREAI publie, dans le cadre de ses missions de valorisation et de mise à disposition de l’information, les derniers chiffres clés disponibles sur la thématique de la santé mentale. Sont ainsi présentés : – Morbidité et recours aux soins – Prise en charge sanitaire et soins de ville – Mortalité Des liens vers les producteurs de données et des études approfondies sont également proposés.
2020
ORS-CREAI Normandie
France
information scientifique et technique
Santé mentale
santé mentale
statistiques
Santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Santé mentale en Île-de-France
https://www.ors-idf.org/nos-travaux/publications/sante-mentale-en-ile-de-france.html
Le médecin généraliste est le premier professionnel consulté par les personnes pensant souffrir de troubles mentaux. De ce fait, il est un acteur clé dans le repérage et la prise en charge de ces patients. D’après l’OMS, une personne sur quatre sera concernée par un trouble de santé mentale dans sa vie. Les données actuelles montrent d’ailleurs qu'environ 27 % de la population adulte de l'Union européenne est ou a été affectée par au moins un trouble de santé mentale au cours des 12 derniers mois. Ce Focus santé, à partir d’une revue de la littérature, examine la place qu’occupe le médecin généraliste dans la détection des troubles de santé mentale et sa place dans l’organisation des soins de santé mentale en France et s’attache en particulier à la situation de l’Île-de-France. Il propose également des indicateurs qui permettraient un suivi de l’activité en santé mentale des médecins généralistes.
2020
ORS Ile-de-France
France
rapport
Paris
France
France
français
France
Ile-de-France
santé mentale
Santé mentale
France
France
Santé mentale
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Troubles de la santé mentale dans les Pays de la Loire. Résultats du Baromètre de Santé publique France 2017
https://www.orspaysdelaloire.com/publications/troubles-de-la-sante-mentale-dans-les-pays-de-la-loire-resultats-du-barometre-de-sante
Cette étude présente, pour la région Pays de la Loire, les résultats de l’enquête Baromètre Santé publique France 2017 concernant les troubles de la santé mentale dans la population âgée de 18 à 75 ans (détresse psychologique, troubles anxieux, épisodes dépressifs caractérisés et conduites suicidaires), ainsi que le recours aux soins lié à ces situations. Elle offre un regard sur l’évolution de la fréquence de ces troubles au cours de la dernière décennie, ainsi que sur leurs facteurs de risque.
2020
ORS Pays de la Loire
France
rapport
France
ayant comme résultat
français
Fracture de fatigue
France
Santé mentale
Santé publique
France
Pays-de-la-Loire
Santé mentale
France
trouble mental
Santé mentale
France
troubles mentaux
santé publique
santé mentale

---
N2-AUTOINDEXEE
Communiqué de l’Académie : Impact de la Covid 19 sur la santé psychique
http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-impact-de-la-covid-19-sur-la-sante-psychique/
Plusieurs enquêtes rapportent des effets négatifs mesurables de la pandémie Covid-19 sur la santé psychique des personnes, aussi bien en population générale qu’en pratique clinique. Ces effets sont observés chez des malades ayant présenté les symptômes de Covid-19. Au-delà de l’épisode infectieux, au moins 20% d’entre eux portent des séquelles psychiques : trouble anxieux chronique, état de stress post-traumatique, pathologie dépressive. Les perturbations neuro-inflammatoires provoquées par le virus pourraient en être l’un des déterminants. Elles pourraient également altérer plus tard la qualité du vieillissement cérébral. En première ligne face à la pandémie, les soignants sont reconnus à risque de présenter des troubles psychiques, en particulier des troubles anxio-dépressifs et un état de stress post-traumatique, ce qui souligne la nécessité de prendre en compte cette dimension qui pourrait à terme dissuader les vocations.
2020
Académie Nationale de Médecine
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
information scientifique et technique
Communication
Communications
santé mentale
Commune
Communication
académies et instituts
psyché, sai
Académies
communication sur la santé
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
PSYCOVID-19, dispositif de soutien psychologique dans les champs de la santé mentale, du somatique et du médico-social.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7315978
Au mois de décembre 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recense les premiers cas d’une maladie infectieuse apparue en Chine la même année. Générée par le nouveau coronavirus SARS-CoV2, elle est nommée COVID-19 pour COronaVirus Infectious Disease 2019. Rapidement, la diffusion de cette maladie inconnue a un retentissement planétaire : la contagiosité du virus est extrêmement importante et les suites sont potentiellement mortelles. En France, la population réagit initialement avec incrédulité, jusqu’à ce que la maladie atteigne l’Europe et que les premiers cas apparaissent sur le territoire français fin janvier 2020. Quelques semaines plus tard, le 16 mars 2020, le Président Macron déclare le pays « en guerre » contre le COVID-19. Le lendemain, la population est placée en confinement. L’activité du pays est à l’arrêt. Les écoles, les entreprises, les commerces sont fermés. Les Français sont sidérés.
2020
PMC - PubMed Central
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
médecine comportementale
Psychologie
dispositif
Psychologie de la santé
Santé mentale
Santé mentale
socialisme
santé mentale
disposition (psychologie)
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 : Pandémie, bien-être émotionnel et santé mentale (Données des sondages réalisés du 1er avril au 2 septembre 2020)
https://www.inspq.qc.ca/publications/3083-bien-etre-emotionnel-sante-mentale-covid19
La pandémie de la COVID-19 a entraîné son lot de craintes, de stress et d’incertitudes dans la population. Plusieurs experts ont évoqué les répercussions négatives que cela pouvait avoir sur la santé mentale de la population, incluant les personnes vivant avec un trouble mental, naissant ou déjà existant. Les risques liés aux rechutes et autres impacts chez ces personnes peuvent être aggravés dans le contexte actuel en raison du stress de la pandémie, de l'isolement social et de la difficulté à recevoir les services professionnels nécessaires à cause de l'évitement des établissements de santé ou de l'inaccessibilité aux prestataires de soins. Par ailleurs, des études réalisées au Canada durant la crise du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) rapportaient d’ailleurs des taux de symptômes de stress post-traumatiques et de dépression autour de 20 % parmi les personnes mises en quarantaine.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
sondage
Fracture intertrochantérienne
collecte de données
ensemble de données
Cathétérisme
Santé mentale
santé mentale
Santé mentale
pandémies
ensemble de données
cathétérisme
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Conciliation travail-vie personnelle : point de vue de travailleuses et pistes d’action pour des contextes de travail plus favorables à la santé mentale
https://www.inspq.qc.ca/publications/2709
Cette étude descriptive documente certains liens entre les mesures de conciliation travail-vie personnelle présentes en milieu de travail, les risques psychosociaux du travail et la santé mentale des travailleuses. Quatre orientations principales ont émergé de cette recherche et des pistes d’action sont proposées pour favoriser des contextes de travail plus favorables à la conciliation travail-vie personnelle et à la santé mentale. Les résultats de cette étude pourraient guider les employeurs du Québec ainsi que les acteurs concernés dans la mise en place de telles mesures.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
femmes qui travaillent
Travail
santé mentale
Vision
métier
santé au travail
Santé mentale
Santé mentale
vie

---
N3-AUTOINDEXEE
Les variables associées à la collaboration interprofessionnelle dans les équipes interdisciplinaires de santé mentale
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/24270
Plusieurs études ont montré que la collaboration interprofessionnelle (CIP) produit des retombées positives pour les usagers, les professionnels de la santé et les organisations de soins. Cependant, les chercheurs estiment que son adoption dans les organisations et les services de santé est insuffisante. Cette situation conduit à des conflits souvent nuisibles entre les professionnels, à des erreurs médicales, à une augmentation des coûts de soins de santé et à des taux de mortalité élevés. Il existe un besoin de recherche pour identifier les variables associées à la CIP, particulièrement dans le domaine de la santé mentale (SM). La présente thèse vise à combler les lacunes susmentionnées et à permettre d’approfondir les connaissances que nous avons à l’heure actuelle sur la CIP. Trois cent quinze (315) professionnels œuvrant dans les équipes interdisciplinaires de soins primaires (N 101) et spécialisés (N 214) de SM, localisées dans quatre réseaux locaux de services (RLS) du Québec, ont participé à l’étude. Plusieurs variables reconnues comme étant fortement associées à la CIP dans la littérature scientifique du domaine de la santé ont été prises en compte et catégorisées dans un cadre conceptuel inspiré du modèle de Bronstein (2003). Trois objectifs spécifiques ont été fixés, et chacun a fait l’objet d’un article scientifique. Le premier article visait à identifier les variables associées à la CIP dans les équipes interdisciplinaires de SM implantées dans les RLS. Des analyses de régression linéaire ont été effectuées. Cinq variables liées aux caractéristiques interpersonnelles (l’engagement affectif envers l'équipe, le climat d'équipe, l’autonomie de l'équipe, le partage et l’intégration des connaissances), une variable liée au rôle professionnel (l’identification multifocale) et une autre liée aux caractéristiques personnelles (l’âge) étaient associées à la CIP. Le deuxième article visait à identifier les profils de professionnels de la SM selon leurs perceptions de la CIP ainsi que les variables associées pouvant les différencier.[...]
2020
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
santé mentale
comportement coopératif
Santé mentale
taille d'établissement de santé
Santé mentale
équipe soignante
Équipement

---
N1-SUPERVISEE
Santé mentale
Faire face à la crise
https://www.institutmontaigne.org/ressources/pdfs/publications/sante-mentale-faire-face-la-crise-etude.pdf
La pandémie actuelle, parce qu’elle génère incertitude, peur, isolement et deuils, a et aura des conséquences fortes sur la santé mentale des Français. Entre fin septembre et début novembre 2020, la prévalence des troubles dépressifs a doublé, touchant tout particulièrement les jeunes et les plus précaires. La hausse des souffrances psychiques et les impacts psychiatriques de la pandémie vont sans aucun doute constituer l’un des grands défis des prochaines années. En proposant une prise en charge innovante des troubles les plus fréquents (la dépression, les troubles anxieux, les troubles du stress post-traumatique), cette étude ouvre la voie à une approche centrée sur les patients, à moins de stigmatisation et à un meilleur accès aux soins. S’appuyer sur les médecins généralistes et les pédiatres pour la prise en charge des troubles fréquents, intégrer la prise en charge de la santé mentale en médecine de premiers recours, favoriser les collaborations entre professionnels et le partage d’information grâce au digital constituent autant de pistes pour améliorer de façon significative la prise en charge des patients. Cette étude s’appuie sur les travaux scientifiques menés depuis plus de vingt ans sur ce sujet et sur de nombreux échanges avec des médecins de premiers recours, des patients, des psychiatres et des psychologues en France comme en Nouvelle-Zélande, Les Pays-Bas, Le Royaume-Uni et l'Australie.
2020
false
false
false
Institut Montaigne
France
français
rapports et études
santé mentale
troubles mentaux
isolement social
troubles de stress post-traumatique
troubles anxieux
dépression
soins infirmiers en psychiatrie
accessibilité des services de santé
Travail pluridisciplinaire
stress psychologique
gestion des soins aux patients
soins de santé primaires
Échange d'informations de santé
France
Nouvelle-Zélande
Pays-Bas
Royaume-Uni
Australie
médecins généralistes
disciplines et activités comportementales

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé mentale et jeunes
https://www.psycom.org/wp-content/uploads/2020/11/Sante-mentale-et-jeunes-2020.pdf
Quelques repères ; Santé mentale et jeunes ; Connaître les troubles psychiques qui peuvent commencer à l’adolescence ; Aider un proche, le rôle de l’entourage ; Quelques points clés ; Élaboration de la brochure ; Adresses utiles ; Lignes d’écoute ; En savoir plus ; Sources
2020
Psycom - Groupement de Coopération Sanitaire
France
brochure pédagogique pour les patients
santé mentale
adolescent
Santé mentale
Santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite automobile et traitements psychotropes en santé mentale
http://www.sudoc.fr/235243396
La consommation des médicaments psychotropes en France est l’une des plus importantes en Europe, et 4 % des accidents mortels de la route seraient imputables à cette exposition. Notre objectif est de vérifier l’impact des psychotropes sur les capacités de conduite automobile, chez des patients atteints de troubles psychiatriques stabilisés, et d’étudier l’intérêt du simulateur de conduite en situations d’expertise. L’étude porte sur 30 conducteurs, âgés de 18 à 64 ans, répartis en deux groupes (patients versus témoins). Les patients prennent au moins deux classes médicamenteuses de psychotropes différentes. La méthodologie utilise un appareil de simulation de conduite, doté d’un logiciel utilisé par des professionnels agréés. Nous avons coté les ordonnances, grâce à une grille de calculs conceptualisée en s’inspirant des niveaux de risques signalés pour chaque médicament. Les résultats objectivent des scores de conduite significativement meilleurs pour le groupe témoin. Néanmoins, environ la moitié des patients qui prennent un traitement équivalent à : un antipsychotique, un antidépresseur et une benzodiazépine, réussissent le test. Nous concluons que l’exposition aux médicaments psychotropes perturbe les performances de conduite, cependant cette altération n’apparaît pas formelle. Le simulateur constitue un médiateur innovant dans l’évaluation de conducteurs traités, compte tenu des insuffisances des tests psychotechniques, et des échelles des pictogrammes. La question du secret professionnel est envisagée.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
automobile
santé mentale
Santé mentale
psychoanaleptiques
Santé mentale
thérapeutique
conduite automobile

---
N3-AUTOINDEXEE
Enquête de satisfaction des soins dans un centre de santé mentale ambulatoire à Genève
https://sanp.ch/en/article/doi/sanp.2019.03042/
L’évaluation de la satisfaction des patients envers les soins reçus est un indicateur de la qualité des soins qui a été retenu par la convention entre l’Association suisse des hôpitaux et le Concordat des assureurs-maladie. Son application est obligatoire dans les hôpitaux Suisses depuis 2001; toutefois, cette mesure ne concerne pas la prise en charge des patients en ambulatoire. Par ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé a inclus le recueil de la satisfaction des patients dans la définition de l’évaluation de la qualité des soins.
2019
Archives suisses de neurologie et de psychiatrie
Suisse
article de périodique
santé mentale
établissements de soins ambulatoires
Santé mentale
central
enquêtes sur les soins de santé
Centres de soins ambulatoires
satisfaction personnelle
Satisfaction
enquêteur
Santé mentale
Centre

---
N2-AUTOINDEXEE
DSM(5) : Utilisation et statut du diagnostic et des classifications des problèmes de santé mentale
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9360dsm
Le CSS fait des recommandations sur la meilleure façon pour les cliniciens et les autorités de considérer le diagnostic des problèmes de santé mentale, et en particulier sur le rôle du DSM
2019
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
rapport
Santé mentale
classification
santé mentale
Abcès cérébral
problème
aucun diagnostic
diagnostic
diagnostic and stastistical manual of mental disorders (USA)
Santé mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude des déterminants du choix des praticiens de la santé mentale par les médecins généralistes en Loire-Atlantique
http://www.sudoc.fr/237200015
Introduction : la prise en charge par les médecins généralistes des soins en rapport avec la santé mentale est de plus en plus fréquente. Cependant, pour affronter cette demande grandissante, les médecins doivent faire face à de multiples déterminants qui influenceront leur manière de conduire leur prise en charge, et notamment concernant le choix des praticiens pouvant les aider dans cette démarche. Objectif : montrer quels sont les déterminants permettant aux médecins généralistes de choisir parmi les praticiens de la santé mentale, et pouvant les aider dans la prise en charge des patients. Méthode : étude quantitative se concentrant sur les médecins généralistes installés en Loire-Atlantique. Elle a été réalisée par l'intermédiaire d'un envoi de questionnaire par courriel aux médecins généralistes grâce au Conseil de l'Ordre du 44. Résultats : sur les 62 médecins ayant accepté de répondre à l'étude, 87,1 % jugent la pathologie à traiter comme facteur influençant le plus leur décision, puis viennent les compétences du professionnel à 70,9 %, le souci d'accessibilité à 64,5 %, le statut social à 56,4 %, la personnalité du patient à 43,5 % et la connaissance personnelle du thérapeute à 35,5 %. Cependant, ces déterminants doivent faire fac