Libellé préféré : adolescent;

Traductions automatiques des définitions par l'ANS : Un groupe d'âge comprenant des jeunes entre le moment de la puberté et la maturité, dans l état de développement entre la puberté et la maturité.;

Traductions automatiques par l'ANS : Adolescents;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
HBSC: Santé mentale et bien-être des enfants et adolescents en âge scolaire au Luxembourg
https://sante.public.lu/fr/publications/h/hbsc-rapport-sante-mentale.html
Ce rapport est le premier d'une série de publications thématiques et est consacré à la santé mentale et au bien-être des jeunes. Au Luxembourg, l'enquête HBSC est réalisée en collaboration avec le Ministère de la Santé et de la Sécurité sociale / Direction de la santé, le Ministère de l'Éducation, de l'Enfance et de la Jeunesse et le Centre for Childhood and Youth Research (CCY) de l'Université du Luxembourg. L'enquête est menée tous les 4 ans auprès des élèves âgés de 11 à 18 ans. Le rapport actuel se réfère à l'enquête de 2022.
2024
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
rapport
important que je présente bien
adolescent
personne âgée
âge du sujet
âge
Santé de l'adolescent
Santé de l'enfant
enfant
état mental normal
enfant
adolescence
santé mentale
santé mentale
progéniture
Luxembourg

---
N2-AUTOINDEXEE
Infections Invasives à Méningocoques en France
Faut-il faire un rappel vaccinal systématique chez les adolescents et jeunes adultes ? Faut-il utiliser des vaccins conjugués quadrivalents ACWY ?
https://www.infectiologie.com/fr/actualites/vaccination-antimeningococcique-des-adolescents_-n.html
Les adolescents et jeunes adultes (15-24 ans) sont le principal réservoir des méningocoques (Neisseria meningitidis) et représentent le groupe d'âge le plus fréquemment touché par les infections invasives à méningocoques (IIM). En 2009, le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) avait recommandé une vaccination contre les infections invasives à méningocoques (IIM) de sérogroupe C par une dose de vaccin conjugué pour tous les nourrissons âgés de 12 à 24 mois avec un rattrapage jusqu'à l'âge de 24 ans révolus. Devant la progression de l'incidence des IIM en France, le HCSP avait rendu un nouvel avis en 2016, en insistant sur l'importance du rattrapage vaccinal chez les adolescents et les jeunes adultes pour obtenir une immunité de groupe, sans toutefois proposer un rappel systématique. Cette position a été confirmée par la HAS en 2021 dans un contexte épidémiologique plus favorable lié aux mesures barrière mise en place contre le covid-19.
2024
Infectiologie.com
France
recommandation professionnelle
relance
vaccination
neisseria meningitidis
adolescence
France
vaccination
rappel
vaccine
Illinois
infections à méningocoques
classification
vaccin
maladie infectieuse
adolescent
infection
vaccins conjugués
français
vaccins conjugués
quel mois est-ce maintenant ?
utilisation
Injection de rappel
gène CHFR
enfants majeurs
adulte
Interleukine
Israël
Jeune adulte
invasion
adolescent
vaccination; médication préventive
jeune adulte

---
N3-AUTOINDEXEE
Adolescents : réussir la rencontre en consultation
https://www.cmg.fr/wp-content/uploads/2024/02/Ado-reussir-la-rencontre-en-consultation-CMG2024.pdf
Les spécificités de l’adolescent en consultation L’adolescent est en mutation : sur le plan physique la puberté vient bouleverser sa physiologie ; sur le plan neuro psychique l’élagage neuronal et les décalages de maturation des secteurs cérébraux modifient les représentations et comportements : les émotions dominent la gestion des pulsions1. Les adolescents vivent des orages physiologiques complexes où les mots ne trouvent pas leur chemin. Ils sont plus sensibles aux récompenses mais peinent à leur trouver du sens ; son stade de développement, physique2, psychologique3 et social4 est à situer ; il a des interrogations identitaires tant sur le plan sexuel que culturel. Par rapport au cadre de son milieu, il navigue entre mimétisme et opposition.
2024
CMG - Collège de la Médecine Générale
France
information scientifique et technique
consulter
orientation vers un spécialiste
adolescent
adolescent
adolescence
Consultants

---
N3-AUTOINDEXEE
Sommeil et adolescents
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/adolescents-sommeil
2024
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
information patient et grand public
Sommeil
adolescent
sommeil
adolescence
sommeil
heure du sommeil
adolescent
Allèle sauvage EPO

---
N2-AUTOINDEXEE
La pharmacothérapie en fonction des gènes chez les enfants et les adolescents qui prennent des médicaments psychoactifs
https://cps.ca/fr/documents/position/pharmacotherapie-genes-medicaments-psychoactifs
Les médicaments psychoactifs sont de plus en plus utilisés pour traiter les enfants et les adolescents ayant des troubles de santé mentale, mais la variabilité des réponses individuelles fait ressortir l’importance d’une médecine personnalisée. Les tests pharmacogénétiques sont un volet important d’un tel type de médecine. Les entreprises de tests pharmacogénétiques commerciaux qui font la promotion de tests de ce genre et promettent un traitement efficace et individualisé des troubles de santé mentale se multiplient depuis quelques dernières années. Les preuves scientifiques en appui à l’utilisation de la pharmacogénétique sont limitées, particulièrement dans les populations pédiatriques. Le présent point de pratique souligne les étapes qui orientent le recours à ces tests pour la prise de médicaments psychoactifs en milieu clinique et présente des ressources de soutien importantes. Il existe des directives cliniques sur les variants des pharmacogènes qui encodent les enzymes de métabolisation du cytochrome P450 (p. ex., CYP2C19, CYP2D6, CYP2C9), lesquels sont l’un des déterminants des concentrations pharmacologiques dans le sang et peuvent appuyer à la fois le choix du médicament et la stratégie posologique de certains antipsychotiques, antidépresseurs et antiépileptiques. Les effets indésirables de certains médicaments antiépileptiques (p. ex., la carbamazépine et la phénytoïne) sont associés à certains types d’antigènes d’histocompatibilité humaine et à des variants de l’ADN polymérase gamma (POLG; acide valproïque). Les données probantes sont limitées à l’égard des variants génétiques des protéines qui ciblent les médicaments, et c’est pourquoi il est difficile de déterminer quels patients présenteraient une réponse altérée au traitement à une concentration sanguine thérapeutique.
2024
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
gènes
gènes
progéniture
adolescent
médicament
soutien nutritionnel
pharmacothérapie
Médicament
substance pharmacologique
adolescence
enfant
enfant
enfant
fonction mathématique
traitement médicamenteux
préparations pharmaceutiques
traitement médicamenteux
Médicaments
adolescent

---
N3-AUTOINDEXEE
ZEPATIER (elbasvir/grazoprévir) - Hépatite C chez les adolescents à partir de 12 ans
Extension d'indication non sollicitée
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3478084/fr/zepatier-elbasvir/grazoprevir-hepatite-c-chez-les-adolescents-a-partir-de-12-ans
Le laboratoire a informé la HAS de sa demande de non remboursement dans l’indication « Traitement de l’hépatite C chronique chez les adolescents âgés de 12 ans et plus, et pesant au moins 30 kg ».
2024
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
avis de la commission de transparence
adolescence
Virus de l'hépatite C
hépatite C
hépatite virale c
Elbasvir/Grazoprévir
adolescent
ZEPATIER
Zepatier
système nerveux autonome
hepatite
association elbasvir grazoprévir
adolescent
hépatite C
Algérie

---
N3-AUTOINDEXEE
Près d’un enfant ou adolescent sur dix a eu recours à un orthophoniste libéral en 2019, avec des motifs différenciés selon l’âge et le sexe
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications-communique-de-presse/etudes-et-resultats/pres-dun-enfant-ou-adolescent-sur-dix-eu
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie une étude sur le recours des enfants et adolescents chez l’orthophoniste. Les données présentées dans cet Études et Résultats sont issues du système national des données de santé (SNDS) qui permet de disposer à la fois du nombre de consultations une année donnée en France et à l’échelle des départements mais aussi des motifs de recours selon l’âge des enfants. Huit catégories d’actes de rééducation orthophonique, également nommés motifs de recours, incluant les bilans, ont été distinguées. L’étude révèle ainsi que les motifs sont différenciés selon l’âge et le sexe des enfants. Cette étude mobilise la base du Système national d’information interrégimes de l’Assurance maladie (Sniiram) du SNDS. Cette base contient les données sur les soins de ville remboursés par l’Assurance maladie et des informations sur les professionnels ayant assuré ces soins. Tous les patients de moins de 18 ans ayant eu au moins un recours à un orthophoniste en 2019 ont été sélectionnés dans cette étude. Seules les consultations réalisées en cabinet de ville ont été considérées, qu’elles aient été assurées par un orthophoniste ayant une activité exclusivement libérale ou mixte.
2024
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
orthophonie
motivation
près de
orthophonie
généreusement
enfant
adolescence
âge
le plus près
personne âgée
politique
Libéralisme
adolescent
Sexe social
bien différencié
Leucoencéphalopathie postérieure réversible
sexe
Nécrolyse épidermique toxique
enfant
adolescent
âge du sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
Céphalées de l’enfant et l’adolescent : pertinence de l’imagerie
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3383435/fr/cephalees-de-l-enfant-et-l-adolescent-pertinence-de-l-imagerie
Si les céphalées sont fréquentes chez l’enfant, elles sont bénignes dans la très grande majorité des cas (céphalée de tension, migraine, épisode fébrile bénin, etc.). Les céphalées secondaires à une pathologie grave sont rares (moins de 2 % des céphalées sont liées à une tumeur cérébrale) et presque toujours associées à une anomalie clinique. Devant la fréquence du recours à l’imagerie cérébrale même en l’absence d’anomalie clinique, et devant les risques liés à l’exposition aux rayonnements ionisants chez l’enfant, la HAS et le Conseil national professionnel de radiologie et imagerie médicale (G4) ont élaboré une fiche pertinence précisant quand et à quels types d’examens d’imagerie cérébrale recourir en cas de céphalées chez l’enfant.
2024
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation professionnelle
céphalée
matériel d'imagerie
adolescence
céphalées
pratique professionnelle
Accroître
enfant
enfant
adolescent
outil
a des céphalées
adolescent
céphalée
pratique professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Où les adolescents de 15 à 17 ans au Canada obtiennent-ils leurs renseignements sur la santé sexuelle?
https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2024001/article/00001-fra.htm
Contexte L’éducation en matière de santé sexuelle offerte dans les écoles, par les parents et par d’autres sources officielles a été associée plus étroitement aux taux accrus d’utilisation d’un préservatif et à la réduction de divers comportements sexuels à risque. Les amis et Internet sont d’autres sources d’information, mais ces renseignements ne sont pas toujours exacts et d’une aussi bonne qualité. Les données représentatives de la population canadienne concernant l’endroit où les adolescents obtiennent leurs renseignements sur la santé sexuelle sont insuffisantes. Données et méthodes Les données pondérées de l’Enquête canadienne sur la santé des enfants et des jeunes de 2019 ont servi à examiner les sources utilisées habituellement par les adolescents de 15 à 17 ans pour obtenir des renseignements sur la santé sexuelle ainsi que la prévalence et les caractéristiques des adolescents ayant déclaré ne pas avoir un adulte avec qui parler de santé sexuelle ou de puberté.
2024
Statistique Canada
Canada
article de périodique
système nerveux autonome
adolescent
adolescence
Canada
allèle sauvage UGT1A7
santé
A renseigner
adolescent

---
N3-AUTOINDEXEE
HBSC: Comportements liés à la santé des enfants et adolescents en âge scolaire au Luxembourg
https://sante.public.lu/fr/publications/h/hbsc-rapport-sante-comportements.html
Ce rapport présente les résultats de l’enquête HBSC 2022 (Health Behaviour in School-aged Children) sur les comportements liés à la santé au Luxembourg, qui a porté sur un total de 7 893 élèves âgés de 11 à 18 ans. Ce rapport analyse les comportements suivants : habitudes en matière de petit-déjeuner, soins dentaires, nutrition et activité physique, ainsi que certaines de leurs conséquences sur la santé telles que le statut pondéral et l’image corporelle. Il examine également le lien entre activité physique et état de santé.
2024
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
rapport
enfant d'âge scolaire
enfant
services de santé scolaire
comportement de l'enfant
adolescent
âge
comportement en matière de santé
adolescence
comportement
santé et comportement chez les enfants
comportement de l'adolescent
Luxembourg
Santé de l'enfant
Santé de l'adolescent

---
N3-AUTOINDEXEE
La médecine scolaire au Luxembourg : un pilier essentiel pour la santé des enfants et des adolescents
https://sante.public.lu/fr/publications/r/rapport-medecine-scolaire.html
Le présent rapport porte sur une analyse du fonctionnement de la médecine scolaire au Luxembourg, notamment de la pertinence et de l’efficacité des mesures prises ainsi que des modalités de fonctionnement des dispositifs mis en place. L’analyse se fonde sur la connaissance et l’expérience de santé scolaire du mandataire, la recension des publications scientifiques pertinentes, l’examen des nombreux documents fournis, des échanges réguliers avec la Direction de la Santé et des entretiens menés avec une trentaine d’intervenants et de responsables durant une visite de deux jours au Luxembourg. L’évolution de la société et des besoins de santé des élèves a beaucoup évolué durant les dernières décennies. Cette évolution, largement reconnue par le monde scientifique et par l’organisation mondiale de la santé, nécessite un changement de paradigme en ce qui concerne l’organisation et le contenu des activités de santé scolaire, notamment l’abandon du concept de médecine scolaire au profit de celui de santé scolaire.
2024
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
rapport
critique
Luxembourg
Santé de l'enfant
services de santé scolaire
Santé de l'adolescent
enfant
adolescent
progéniture
enfant
médecine
adolescence
Médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
L'anorexie mentale à début dans l'enfance et l'adolescence, quelles spécificités?
https://athena.u-pec.fr/primo-explore/search?query=any,exact,998391465704611&vid=upec
Introduction : Les comorbidités psychiatriques et non psychiatriques sont fréquentes chez ces patients atteints d’anorexie mentale. L'âge de début de certains troubles psychiatriques graves affecte le pronostic global. L'étude vise à évaluer la prévalence de l'anorexie débutant dans l'enfance et l'adolescence et à identifier les corrélats sociodémographiques ainsi que les troubles psychiatriques et non psychiatriques associés, selon les critères diagnostiques du DSM-5, par rapport à l'anorexie débutant à l'âge adulte. Méthodes : A partir de la National Epidemiologic Survey on Alcohol Related Conditions (NESARC-III), étude représentative de la population américaine, des données sur les facteurs sociodémographiques, ainsi que sur la santé psychiatrique et non psychiatrique ont été collectées. L'échantillon a été divisé en deux groupes : anorexie débutant dans l'enfance et/ou l'adolescence, et anorexie adulte ( 18 ans). Des analyses statistiques ont été effectuées pour déterminer les différences entre les groupes concernant les caractéristiques sociodémographiques et la prévalence des comorbidités psychiatriques et non psychiatriques. Résultats : La prévalence de l'anorexie mentale était de 0,75% dans la population étudiée, dont 56.81% débutaient précocement. Aucune différence significative dans les comorbidités psychiatriques n'a été trouvée. Seulement un risque accru d'ulcères d'estomac a été significativement associé à l'anorexie de début adulte. Conclusion : Les résultats indiquent que plus de la moitié de sujet souffrant d’anorexie, débutait dans l'enfance et l'adolescence. Ce début précoce ne semblait pas associé à plus de comorbidités, qu’elles soient psychiatriques ou non. Background : Both psychiatric and non-psychiatric comorbidities are common among patients with anorexia nervosa. The onset age of some severe psychiatric disorders impacts the overall prognosis. The study aims to assess the prevalence of anorexia with onset in childhood and adolescence and identify the sociodemographic correlates and psychiatric and non-psychiatric disorders based on DSM-5 diagnostic criteria compared to anorexia beginning in adulthood. Methods : Using National Epidemiologic Survey on Alcohol Related Conditions (NESARC-III), we divided into two groups based on the age of onset: anorexia with onset in childhood and/or adolescence, and adult anorexia. The study collected data on sociodemographic factors, as well as psychiatric and non-psychiatric health data. Statistical analyses were performed to determine differences between groups concerning sociodemographic characteristics and prevalence of lifetime psychiatric and non-psychiatric comorbidities. Results : The prevalence of anorexia was 0.75% in the studied population. No significant differences in psychiatric comorbidities were found, although some trends were observed. Only an increased risk of stomach ulcers was significantly associated with adult-onset anorexia. Other non-psychiatric disorders did not differ statistically based on the age of onset of anorexia nervosa. Conclusion : Results indicate that 57% of cases were childhood and adolescent-onset anorexia, with differences in prevalence among ethnic groups. No significant differences were found between the two groups in terms of psychiatric and non-psychiatric comorbidities, except for stomach ulcers, which were more frequent in the adult-onset group.
2023
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
anorexie mentale
adolescent
enfance
anorexie mentale
adolescence
Adolescence
adolescent
anorexie mentale
pédiatrique
anorexie mentale

---
N3-AUTOINDEXEE
Blessures traumatiques de la main fréquentes chez les enfants et les adolescents
https://www.paediatrieschweiz.ch/fr/blessures-traumatiques-de-la-main-frequentes/
Les blessures à la main sont une cause fréquente de consultation aux urgences et chez le pédiatre. Elles représentent environ 30 % de toutes les consultations de traumatologie pédiatrique. Correctement diagnostiquées et prises en charge, ces blessures guérissent dans la majorité des cas sans séquelles. Les lésions des tissus mous, telles que les écorchures, les écrasements et les lacérations, sont plus fréquentes chez les jeunes enfants, tandis que les coupures, contusions et fractures sont observées plutôt chez les enfants plus âgés et les adolescents. Les lésions superficielles simples des tissus mous ne nécessitent qu’un nettoyage minutieux et le traitement des plaies. Les coupures palmaires des doigts ou de la paume requièrent un examen approfondi visant à exclure l’atteinte des tendons, nerfs et vaisseaux. Même les plus petites blessures aux doigts peuvent s’accompagner de lésions partielles ou complètes des tendons et un examen clinique sans anomalie identifiée ne peut totalement exclure de telles lésions. En cas de suspicion de lésion nerveuse, un examen fiable de la sensibilité n’est possible qu’à partir de 6 ans. L’enfant doit alors avoir les yeux fermés et l’examen être réalisé plusieurs fois dans un environnement sans stress.
2023
Pédiatrie suisse
Suisse
article de périodique
adolescent
traumatisme
blessures
enfant
enfant
blessures de la main
blessure
enfant
adolescent
progéniture
adolescence
blessures de la main

---
N2-AUTOINDEXEE
Les vaccins contre la COVID-19 pour les enfants et les adolescents
https://cps.ca/fr/documents/position/les-vaccins-contre-la-covid-19-pour-les-enfants-et-les-adolescents
Les effets les plus profonds de la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) sur les enfants et les adolescents découlent davantage des perturbations aux activités éducatives, physiques et sociales que de ses effets viraux directs. En effet, la majorité des enfants et des adolescents qui contractent la COVID-19 éprouvent des symptômes légers ou sont asymptomatiques. Néanmoins, quelques cas de COVID-19 grave ou de syndrome inflammatoire multisystémique de l’enfant (SIME) associé au coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2) entraînent une morbidité directe importante. Au fil du temps, les mutations du SRAS-CoV-2 ont produit des variants plus transmissibles que la souche originale, qu’on appelle variants préoccupants. L’émergence des variants Omicron a été responsable d’une augmentation marquée des cas de COVID-19 dans tous les groupes d’âge, y compris les enfants et les adolescents, de même que du nombre d’hospitalisations et d’admissions en soins intensifs. Ces mutations ont également perturbé le niveau de protection offert par les vaccins originaux. Les mutations continuent d’évoluer.
2023
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
vaccination
vacciné pour le COVID-19
COVID-19
Vaccins
enfant
progéniture
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
enfant
vaccination; médication préventive
vaccin contre la COVID-19
adolescence
adolescent
vaccine
vaccin
enfant
vaccination
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
La prise en charge de l’asthme léger et très léger chez les enfants d’âge préscolaire, les enfants et les adolescents
https://cps.ca/fr/documents/position/asthme-leger
Le présent point de pratique résume la mise à jour des lignes directrices de la Société canadienne de thoracologie publiée en 2021 sur le diagnostic et la prise en charge de l’asthme chez les enfants d’âge préscolaire, les enfants et les adultes. Ces nouvelles recommandations incluent, parmi les critères de contrôle de l’asthme, une diminution de la fréquence des symptômes diurnes et de l’utilisation de médicaments pour soulager l’asthme à un maximum de deux fois par semaine. Elles comprennent également l’évaluation du risque d’exacerbation de l’asthme, la non-utilisation de bêta-agonistes à courte durée d’action seuls au besoin chez les patients à plus fort risque d’exacerbation et la possibilité d’administrer du budésonide-formotérol au besoin aux jeunes de 12 ans ou plus qui sont incapables de prendre des corticostéroïdes inhalés au quotidien malgré une éducation sur l’asthme et un soutien importants. La préférence pour la prise quotidienne de corticostéroïdes inhalés afin de traiter l’asthme léger chez les enfants et la recommandation d’éviter les courts traitements intermittents de corticostéroïdes inhalés ne changent pas.
2023
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
France
recommandation pour la pratique clinique
enfant d'âge préscolaire
asthme
progéniture
voie de l'asthme
adolescent
asthme
enfant
adolescence
adolescent
âge
asthme
asthme
acquis complets préscolaires
gestion des soins aux patients
âge du sujet
personne âgée
asthme
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Aphasie chez l’adolescent et éducation therapeutique du patient (ETP) : enquête auprès d’orthophonistes sur leurs pratiques et leurs besoins
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04232922
L’aphasie est un trouble qui peut être retrouvé chez l’adulte, mais qui peut aussi affecter les plus jeunes, dont les adolescents. L’adolescence est une période importante du développement de l’individu et s’accompagne de nombreux changements : scolaires, professionnels, identitaires, sociaux, émotionnels, … La prise en soin de ces patients s’accompagne donc de nombreux enjeux et les orthophonistes en sont des acteurs essentiels. L’éducation Thérapeutique du patient (ETP) peut être un bon moyen d’accompagner ces adolescents et leur entourage, afin de mieux comprendre ce trouble mais aussi améliorer leur qualité de vie et favoriser leur autonomie. Nous avons enquêté, par le biais d’entretiens semi-dirigés, auprès de cinq orthophonistes ayant pris en soin des adolescents aphasiques. Ces entretiens avaient pour but d’évaluer l’intérêt de l’ETP avec ces patients, échanger autour de leur pratique, répertorier les éléments permettant de constituer un bon outil pédagogique et recueillir les besoins. Les orthophonistes déplorent le manque de ressources et d’outils existants dans l’aphasie de l’adolescent et plus généralement, de l’enfant. L’ETP n’est pas spécifiquement pratiqué par manque de connaissances et de moyens. Les orthophonistes indiquent tout de même avoir une approche interventionnelle, pouvant se rapporter à de l’ETP, où l’on cherche à mettre le patient au cœur de sa prise en soin. Pour finir, de nombreux manques en termes d’outils ont été relevés. Pour conclure, la prise en soin de l’aphasie chez l’adolescent nécessite une approche personnalisée et adaptée à chaque patient. Par le biais de l’ETP et d’outils pédagogiques, l’orthophoniste joue un rôle crucial dans l’accompagnement de ces patients, vers une vie aussi normale que possible. L’information et la mise à disposition d’outils est nécessaire. Des propositions de paramètres leur semblant pertinents ont été formulées par les orthophonistes.
2023
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
adolescence
aphasie
aphasie
adolescent
enquête
Enquêtes
orthophonie
adolescent
Thérapeutique
Pathologie de la parole (spécialité)
Éducation
a comme patient
collecte de données
Besoins
enquêteur
éducation du patient comme sujet
éducation thérapeutique du patient
aphasie
orthophonie
besoins et demandes de services de santé
investigation
Besoin

---
N3-AUTOINDEXEE
Sexualité des adolescents et sphère familiale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04219616
En 2023, l’éducation sexuelle en milieu scolaire s’avère insuffisante. Les programmes ne sont pas respectés et une éducation collective ne permet pas une éducation sexuelle complète de l’individu. Or, ce n’est pas l’acteur unique de l’éducation sexuelle. La sphère parentale est un milieu essentiel pour une éducation subjective et active de l’individu permettant de compléter l’éducation sur ce sujet. À travers une étude descriptive portée sur des adolescents de 10 à 25 ans et des parents d’enfant de 10 à 25 ans, nous avons recherché les différents acteurs de l’éducation sexuelle, comparé la vie sexuelle des jeunes ayant eu une éducation sexuelle familiale et ceux n’en ayant pas eu. Nous avons pu mettre en avant que le parent est un réel acteur de santé publique. Sa participation active permet une entrée dans la sexualité avec plus de connaissances sur les différentes thématiques ayant un effet positif sur le mieux vivre de la sexualité.
2023
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
sexualité
état sexuel
Famille
sexualité
connu
adolescent
adolescence
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Les soins aux enfants et aux adolescents ayant la paralysie cérébrale (aux niveaux III à V du GMFCS)
https://cps.ca/fr/documents/position/les-soins-aux-enfants-et-aux-adolescents-ayant-la-paralysie-cerebrale-aux-niveaux-iii-a-v-du-gmfcs
La paralysie cérébrale (PC) est l’incapacité physique la plus fréquente chez les enfants canadiens. Les soins complets des enfants ayant la PC, qui sont capables de marcher et qui fonctionnent aux niveaux I et II du système de classification de la fonction motrice globale (GMFCS) sont déjà exposés dans un point de pratique. Le présent document complémentaire traite des soins aux enfants ayant la PC qui fonctionnent aux niveaux III à V du GMFCS. Ceux qui fonctionnent aux niveaux III et IV du GMFCS utilisent des dispositifs d’assistance comme des déambulateurs, des cannes ou d’aides à la mobilité motorisées, tandis que ceux qui fonctionnent au niveau V du GMFCS ont besoin d’assistance à la mobilité comme un fauteuil roulant manuel. Le présent document contient un aperçu des principaux concepts relatifs à la détection précoce, aux services de réadaptation et aux possibilités de traitement pour les enfants présentant ces niveaux de PC, conjointement avec des ressources pratiques pour contribuer à la surveillance de la santé assurée par les pédiatres qui s’occupent de cette population.
2023
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
cholangiocarcinome intrahépatique stade III v8
étage unique
progéniture
paralysie cérébrale
soins
adolescence
langue nuosu
carcinome papillaire thyroïdien stade III v8
volt
paralysie
troisième (dans un nom)
atteintes du nerf moteur oculaire commun
enfant
adolescent
allèle sauvage RASGRP1
enfant
soins de l'enfant
niveau de Clark III
niveau de Clark V
cancer du col de l'utérus de stade III v8
adolescent
activités de soins
paralysie cérébrale
cerveau, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Les vaccins contre la COVID-19 pour les enfants et les adolescents
https://cps.ca/fr/documents/position/les-vaccins-contre-la-covid-19-pour-les-enfants-et-les-adolescents
Les effets les plus profonds de la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) sur les enfants et les adolescents découlent davantage des perturbations aux activités éducatives, physiques et sociales que de ses effets viraux directs. En effet, la majorité des enfants et des adolescents qui contractent la COVID-19 éprouvent des symptômes légers ou sont asymptomatiques. Néanmoins, quelques cas de COVID-19 grave ou de syndrome inflammatoire multisystémique de l’enfant (SIME) associé au coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2) entraînent une morbidité directe importante. Au fil du temps, les mutations du SRAS-CoV-2 ont produit des variants plus transmissibles que la souche originale, qu’on appelle variants préoccupants. L’émergence des variants Omicron a été responsable d’une augmentation marquée des cas de COVID-19 dans tous les groupes d’âge, y compris les enfants et les adolescents, de même que du nombre d’hospitalisations et d’admissions en soins intensifs. Ces mutations ont également perturbé le niveau de protection offert par les vaccins originaux. Les mutations continuent d’évoluer.
2023
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation de santé publique
enfant
vaccination
COVID-19
vaccination
adolescence
enfant
adolescent
vaccins contre la COVID-19
vacciné pour le COVID-19
vaccin
vaccine
Vaccins
COVID-19
progéniture
vaccin contre la COVID-19
adolescent
enfant
vaccination; médication préventive

---
N3-AUTOINDEXEE
Connaissances et pratiques des médecins généralistes girondins sur les risques associés aux écrans chez les adolescents
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04144285
Contexte : actuellement les écrans et Internet sont omniprésents et les adolescents passent de plus en plus de temps penchés sur leur smartphone ou assis derrière leur ordinateur malgré les risques psychiques et physiques existants. Les médecins généralistes sont en première ligne pour dépister et prévenir les effets négatifs des écrans. Objectifs : évaluer les connaissances et les pratiques des médecins généralistes sur la question des risques relatifs aux écrans chez les adolescents. Secondairement estimer leur motivation à une formation. Méthode : étude quantitative par auto-questionnaires anonymes envoyés par e-mail. Description des résultats et analyses statistiques univariées. Resultats et discussion : 331 réponses ont pu être analysées. Pour les risques associés, la note moyenne était de 10,8/14, les recommandations données aux patients étaient en accord avec les données de la littérature. Tous considéraient que ce sujet était du ressort du généraliste mais 78 % déclaraient avoir des freins, principalement le manque de temps (47 %), et moins de la moitié (43 %) abordaient cette question régulièrement. La présence d’une formation antérieure n’était pas associée à de meilleures connaissances mais à moins de freins et plus de recommandations délivrées. Conclusion : malgré des connaissances solides en matière de risques et de recommandations sur l’utilisation des écrans, les médecins généralistes rencontrent des difficultés à la mise en œuvre d’une prévention et d’un dépistage en consultation. Des formations ciblées sur la pratique et l’utilisation d’outils devraient permettre de faciliter l’abord en consultation de cette problématique croissante.
2023
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
connaissance
adolescence
médecins généralistes
adolescent
qualificatif général
Savoir
adolescent
connaissance
Risque
écran
écran
prise de risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Accompagner les adolescent.e.s ayant une déficience intellectuelle à la vie affective et sexuelle en ergothérapie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04129755
La sexualité et la vie affective des personnes en situation de handicap est peu abordée dans les établissements médico-sociaux. Pourtant, cette occupation a une place importante dans le quotidien de la majorité des êtres humains, et elle apparait signifiante dès l’âge de la puberté. L’objectif de cette recherche est d’étudier les besoins des ergothérapeutes pour accompagner les adolescent·e·s déficient·e·s intellectuel·le·s à développer une vie sexuelle et affective. Des ergothérapeutes ont été interrogées à travers une méthode clinique, au cours d’entretiens semi-directifs. Les entretiens ont été analysés par thématique. Les trois ergothérapeutes interrogées ont une place significative dans l’accompagnement des adolescent·e·s ayant une déficience intellectuelle à développer une vie sexuelle et affective, pourtant, il·elle·s ressentent un manque de formation, et se sentent peu légitimes à travailler avec les adolescent·e·s sur ce pan de l’accompagnement par rapport à d’autres professionnel·le·s, mieux formé·e·s. L’étude n’est pas arrivée à saturation des données. Il apparait important d’inclure la vie sexuelle et affective dans l’accompagnement des adolescent·e·s dès le début de l’accompagnement. Également, développer des outils et suivre une formation paraissent utiles pour que les ergothérapeutes aient un socle de compétences solide afin d’être plus à l’aise dans leur pratique.
2023
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
incapacité intellectuelle
Endoscopie par Fluorescence induite par laser
adolescence
infirmité
affectation
adolescent
ergothérapie
Déficience intellectuelle
maladie
charge élémentaire
langue vietnamienne
étoposide/Ifosfamide/Vincristine
vie
comportement sexuel
affect
ergothérapie
adolescent
exa
affection
ergothérapie
affect
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de l’information délivrée par un site Internet pour améliorer le taux d’adhésion vaccinale chez les parents d’adolescent(e)s et les adolescent(e)s de 11 à 19 ans en Haute-Normandie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04138586
Contexte : br Les papillomavirus humains (HPV) sont responsables de plus de 6000 nouveaux cas de cancers chaque année en France. Malgré de nombreuses données en faveur de l’efficacité et de la sécurité des vaccins, la couverture vaccinale anti-HPV en France reste très faible. Cette réticence vaccinale est principalement liée à la peur des effets secondaires et au manque d’informations. br Objectifs : br Cette étude avait pour objectif principal d’évaluer l’efficacité des informations délivrées par le site internet www.vaccinhpv.com sur l’adhésion vaccinale anti-HPV des parents et des adolescent(e)s de 11 à 19 ans en Haute-Normandie. L’objectif secondaire était d’améliorer le site internet en déterminant les interrogations et les freins persistants après consultation du site. br Méthode : br Il s’agissait d’une étude épidémiologique transversale centrée sur un site internet d’information. L’opinion vaccinale anti-HPV ainsi que le niveau d’information des participants avant et après lecture du site internet ont été recueillis grâce à un questionnaire en ligne. Le recrutement des patients s’est effectué au sein de cabinets de médecine générale et de centres médico-sociaux. br Résultats : br Bien que non significatifs, les résultats obtenus sont encourageants. Près d’un quart des participants non-vaccinés ont vu leur opinion sur la vaccination anti-HPV modifiée grâce aux informations du site. Le site a également permis un renforcement positif de l’opinion vaccinale de plusieurs participants déjà favorables à la vaccination. Les participants qui n’ont pas changé d’opinion ont le plus souvent évoqué une peur persistante des effets secondaires et le besoin de temps et d’informations supplémentaires. br Conclusion : br Ce type de support d’informations, une fois modifié pour mieux répondre aux attentes des parents et des adolescents, pourrait être utile aux médecins généralistes afin de transmettre à leurs patients des informations claires et fiables à propos des papillomavirus et de la vaccination. Le gouvernement a récemment annoncé une campagne de vaccination gratuite dans les collèges pour les élèves de 5e volontaires, dès la rentrée prochaine. Ces modifications de la politique vaccinale associées à une meilleure information des parents et des adolescents pourraient permettre d’améliorer la couverture vaccinale en France.
2023
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
exa
parent
évaluation
pas d'information disponible
délivrer
examen physique
Évaluation
accession
parents
millilitre par kilogramme par mètre carré
Haute-Normandie
études d'évaluation comme sujet
Accroître
système nerveux autonome
adolescent
adhésifs
Internet
gramme par millilitre par milligramme par kilogramme par jour
délétion du chromosome 11
nombre d'accès
adjudication
évaluation
adolescent
microgramme par millilitre par milligramme par kilogramme
charge élémentaire
adolescence
adhésif
accouchement (procédure)

---
N3-AUTOINDEXEE
Attentes des adolescents masculins concernant l’abord de leur sexualité par le médecin généraliste. Enquête qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de jeunes adolescents de 15 à 19 ans en région Occitanie et Bretagne
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04453426
L’adolescence est une période charnière de découvertes et de changements propice aux questionnements notamment sur la sexualité. Actuellement, l’incidence des infections sexuellement transmissibles ne cesse d’augmenter, la contraception est mal utilisée, la vaccination papillomavirus est lente et le rapport du Haut conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes est accablant concernant le consentement. Le médecin généraliste (MG) joue un rôle dans la prévention et l’éducation sexuelle. Cependant, la sexualité est rarement évoquée en consultation et encore moins avec les jeunes garçons qui ont pourtant des connaissances plus faibles que les filles. Objectif : explorer les attentes des adolescents masculins de 15 à 19 ans concernant l’abord de leur sexualité par le médecin généraliste. Méthode : étude qualitative par entretiens semi-dirigés. Analyse thématique des données. Résultats : 11 entretiens ont été réalisés. La sexualité est un sujet vaste dont les connaissances des adolescents sont incertaines. Les ressources évoquées sont leur entourage, les séances d’éducation sexuelle ainsi qu’Internet. Le médecin généraliste est finalement peu cité comme personne ressource pourtant il est considéré comme fiable. L’empathie et le principe de secret médical permettent de créer une relation de confiance avec l’adolescent. Il ressort que c’est le médecin qui devrait initier le dialogue. Pour cela, les jeunes suggèrent que leur MG demande leur consentement avant d’en discuter, propose un rendez-vous spécifique ou mette en place des affiches ou flyers dans son cabinet. Conclusion : le MG se doit d’adapter son discours aux propos de l’adolescent et de proposer des informations adaptées. Une consultation systématique sur le même schéma que les consultations obligatoires du suivi pédiatrique pourrait être instaurée.
2023
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
comme dirigé
médecine générale
épagneul breton
enquêteur
sexe masculin, sai
médecine de l'adolescent
adolescent
Enquêtes
sexualité
masculin
Bretagne
enquête
attention
virilisation anormale
adolescence
revue de la littérature
dirigeant
entretiens comme sujet
sexualité
médecin de soins primaires
composant d'un dispositif avec diode émettrice de lumière
système nerveux autonome
attention
attentes
Jeunesse
état sexuel
manager
investigation
Entretien
adolescent
médecins généralistes

---
N3-AUTOINDEXEE
Validation par un consensus d’experts avec la méthode Delphi du contenu d’une consultation dédiée à l’adolescent en médecine générale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04412816
Introduction : l’adolescence est une période de transition complexe, caractérisée par de multiples problématiques qu'il est nécessaire d'aborder en consultation de soins primaires. Les médecins généralistes, pédiatres et médecins scolaires, qui sont amenés à suivre l’adolescent, ont un devoir d’écoute, de prévention et de repérage des situations à risque. Il leur manque un référentiel pratique pour les aider à aborder ces problématiques. Objectif : Valider, par un consensus d’experts, le contenu d'une consultation de prévention dédiée à l’adolescent en soins primaires. Méthode : ronde Delphi sur la base d’un questionnaire réalisé à partir d’une revue de la littérature. Les médecins experts étaient généralistes, pédiatres et médecins scolaires. Les réponses ont été recueillies par un formulaire en ligne, et leur traitement a été réalisé en respectant au maximum les recommandations de la RAND/UCLA corporation. Résultats : après deux tours de ronde Delphi, 59 propositions ont été jugées appropriées. Elles posaient les bases d’une trame de consultation. Les désaccords portaient essentiellement sur l'utilisation de scores qui étaient souvent méconnus ou considérés comme chronophages et la réalisation d'arbres généalogiques. Ce travail a permis de reformuler certaines questions concernant l'intimité de l'adolescent. Ce travail a mis en évidence l'homogénéité des points de vue des médecins généralistes, pédiatres et médecins scolaires. Conclusion : les propositions validées posent les bases d’une consultation de prévention destinée aux adolescents, simple et reproductible. Ce travail s’inscrit dans une thématique centrée sur la consultation de l’adolescent, et pourrait être approfondi par une étude sur la mise en place pratique d'un questionnaire ou d'un guide de consultation. Il est le reflet du point de vue des médecins et doit être confronté aux travaux déjà réalisés sur ceux des adolescents et de leurs parents à propos du contenu de la consultation.
2023
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
biomédecine
processus Delphi
médecine de l'adolescent
consultants
médecine de famille
médecine générale
adolescent
médecin consultant
méthode Delphi
consensus
adolescence

---
N3-AUTOINDEXEE
Les enfants et adolescents relevant de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) accueillis dans les établissements et services médico-sociaux en Normandie
https://orscreainormandie.org/nos_derniers_travaux/les-enfants-et-adolescents-relevant-de-laide-sociale-a-lenfance-ase-accueillis-dans-les-etablissements-et-services-medico-sociaux-en-normandie/
En 2018, 7 % des jeunes normands accompagnés par des établissements et services médico-sociaux relèvent de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE). Découvrez dans cette publication le profil de ces jeunes, leurs lieux et modalités d’accueil et de scolarisation. L’enquête ES-Handicap conduite tous les 4 ans par la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES), s’adresse à l’ensemble des structures pour enfants et adolescents et pour adultes en situation de handicap. Elle permet de dresser un bilan de leur activité, de décrire les publics accompagnés ainsi que les ressources humaines mobilisées. A partir de l’analyse des bases données régionales issues de la dernière vague d’enquête (ES-2018) mises à disposition par l’Agence Régionale de Santé, l’ORS-CREAI Normandie propose une publication sur les jeunes relevant de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et accompagnés par ces structures.
2022
ORS-CREAI Normandie
France
information scientifique et technique
allèle sauvage AICDA
Aide sociale
Accueil SOCIAL
enfance
protection de l'enfance
établi
asparaginase
adolescence
enfant
ASE
établissements de soins de long séjour
adolescent
rencontres
Confort
enfant
assistance
progéniture
adolescent
Service social
gène AIP
pédiatrique
Pneumonie interstitielle aiguë
services sociaux et travail social (activité)
enfant
Socialisme
services sociaux et travail social (activité)

---
N3-AUTOINDEXEE
L’offre médico-sociale pour enfants, adolescents et adultes en situation de handicap, en Normandie en 2021
https://orscreainormandie.org/nos_derniers_travaux/loffre-medico-sociale-pour-enfants-adolescents-et-adultes-en-situation-de-handicap-en-normandie-en-2021/
Nombre d’établissements, de places, taux d’équipement… Retrouvez l’ensemble des dernières données disponibles sur l’offre régionale d’accueil pour les personnes en situation de handicap. A partir de l’exploitation du fichier Finess (Fichier national des établissements sanitaires et sociaux), l’ORS-CREAI Normandie propose une publication présentant l’offre régionale d’accueil des publics en situation de handicap, public enfant et adolescent d’une part et public adulte d’autre part, ainsi qu’un comparatif national sur les taux d’équipement. L’offre disponible est aussi déclinée par selon les différents types de déficiences, en référence aux nomenclatures en vigueur. Cette analyse a vocation à être renouvelée, afin de porter à connaissance des acteurs régionaux l’offre médico-sociale à destination des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap.
2022
ORS-CREAI Normandie
France
information scientifique et technique
adolescence
Adulte
adulte
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
socialisme
caractéristiques socio-environnementales
handicapé
enfant
adolescent
personnes handicapées
adulte légalement
progéniture
enfants majeurs
personne handicapée
handicap
enfant
Enfant
adolescent

---
Nous contacter.
17/04/2024


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.