Libellé préféré : vaccins contre la COVID-19;

Ressource obsolète : false;

Synonyme CISMeF : vaccin contre la COVID; vaccins antiCOVID-19; vaccins anti-COVID-19;

Traduction automatique Wikipédia : Vaccin contre la Covid-19;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccin contre la Covid-19;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Vaccination de base contre la COVID-19 et consolidation périodique de l’immunité
https://www.inspq.qc.ca/publications/3220-vaccination-covid-consolidation
Cet avis vise à définir le nombre de doses qui constituent une « vaccination de base contre la COVID-19 », c’est-à-dire le nombre de doses qu’un individu devrait avoir reçu pour développer une réponse immunitaire satisfaisante, réponse qui pourra ensuite être consolidée lors des campagnes périodiques de vaccination. Le nombre de doses nécessaires pour la vaccination de base contre la COVID-19 varie selon l’âge, les antécédents médicaux et les antécédents d’infection confirmée au SRAS-CoV-2. Pour les adultes sans antécédent d’infection au SRAS-CoV-2, le CIQ considère que la primovaccination à 2 doses suivie d’une première dose de rappel constitue la vaccination de base contre la COVID-19. Cette vaccination de base permet de développer une protection satisfaisante contre les infections graves à la COVID-19 dans le contexte où Omicron est le variant dominant. Les doses subséquentes viseront à restaurer l’immunité qui peut décroître au fil du temps.
2022
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
vaccination
Vaccine
vaccination; médication préventive
Ranonculaceae
état immunitaire
immunité
base
COVID-19
Consolida
Vaccination
consolidation
vaccination
Vaccins
Périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Infodémie et vaccination contre la COVID-19 au Québec – Aperçu des conversations en ligne de juillet à novembre 2021
https://www.inspq.qc.ca/publications/3222-infodemie-vaccination-covid-juillet-novembre2021
Depuis le début de la pandémie, la vaccination a été présentée comme une mesure importante pour lutter contre la maladie à coronavirus (COVID-19). Au début de l’été 2021, alors que la vaccination débutait chez les adolescents âgés de 12 et 17 ans, 40 % de la population québécoise âgée de 12 ans et plus était adéquatement vaccinée. Afin d’augmenter la couverture vaccinale chez les groupes ciblés par la vaccination contre la COVID-19, différentes mesures ont été annoncées dans la province à ce moment, dont la mise en place d’une loterie vaccinale et d’un passeport vaccinal pour l’accès à certains services ou activités non essentiels.
2022
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
revue de la littérature
vaccination; médication préventive
COVID-19
vaccination
Vaccine
vaccins contre la COVID-19
Vaccins
Vaccination
vaccination
dû à
Québec
infodémique

---
N1-VALIDE
Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la Covid-19 - Période du 17/06/2022 au 21/07/2022
https://ansm.sante.fr/actualites/point-de-situation-sur-la-surveillance-des-vaccins-contre-le-covid-19-periode-du-17-06-2022-au-21-07-2022
La vaccination avec le vaccin Nuvaxovid a débuté en France le 1er mars 2022. Au total, plus de 28 200 injections ont été réalisées au 21 juillet 2022. Un total de 57 cas ont été analysés par les CRPV rapporteurs (Lyon et Grenoble). La majorité des effets indésirables sont non graves, résolus ou en cours de résolution. Depuis le début du suivi, 2 cas de péricardites d’évolution favorable ont été déclarés. L’analyse de ces cas, ainsi que les investigations européennes en cours sur des cas semblables déclarés aux États-Unis lors des essais cliniques, conduisent le comité à considérer qu’il s’agit d’un signal potentiel...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
vaccins à ARNm
vaccin anti-COVID 19 à ARN messager-1273
vaccin BNT162
NUVAXOVID
NUVAXOVID, dispersion injectable. Vaccin contre la COVID-19 (recombinant avec adjuvant)
péricardite
information sur le médicament
pharmacovigilance
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments
France
vaccination
effets secondaires indésirables des médicaments
COMIRNATY
COMIRNATY 30 microgrammes/dose, dispersion à diluer pour solution injectable Vaccin à ARNm (à nucléoside modifié) contre la COVID-19
Surveillance des médicaments
COVID-19
SPIKEVAX 0,2 mg/mL, dispersion injectable. Vaccin à ARNm (à nucléoside modifié) contre la COVID-19
SPIKEVAX
VAXZEVRIA
VAXZEVRIA, suspension injectable. Vaccin COVID-19 (ChAdOx1-S [recombinant])
vaccination contre le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
vaccins de la COVID-19
JCOVDEN, suspension injectable Vaccin contre la COVID-19 (Ad26.COV2-S [recombinant])
JCOVDEN
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Raccourcissement du délai entre primovaccination et dose de rappel
https://sante.public.lu/dam-assets/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/covid-19/covid-19-annexes/CSMI-avis-delai-rappel-20220118.pdf
Le Conseil supérieur des maladies infectieuses recommande, de manière générale, un délai minimum de 4 mois entre la primovaccination contre la COVID-19 et le rappel vaccinal. Les délais recommandés pour chaque vaccin dans le cadre de la primovaccination et du rappel sont repris dans le tableau 1. Le CSMI recommande de tenir compte des infections intercurrentes à SARS-CoV-2 dans la conduite du schéma vaccinal, ainsi que présenté dans le tableau 2. Les recommandations vaccinales du CSMI ne sont pas liées à l’émission d’un certificat européen de vaccination complet, dont les règles ne tiennent pas compte de certains facteurs, comme les infections COVID-19 intercurrentes.
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
court

---
N3-AUTOINDEXEE
Reprise du schéma vaccinal
https://sante.public.lu/dam-assets/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/covid-19/covid-19-annexes/CSMI-interruption-schema-vaccinal-COVID-19-20220303.pdf
En cas d’interruption du schéma vaccinal contre la COVID-19, sans survenue d’une infection à SARS-CoV-2, il est inutile de recommencer le schéma vaccinal au départ. Le schéma vaccinal est repris où il a été interrompu. En cas d’interruption de la primovaccination (2 doses) : - Si une première dose de vaccin à ARN messager a été administrée et la deuxième dose n’est pas administrée 4 semaines plus tard, cette deuxième dose sera administrée au moment où la personne se présentera pour la deuxième dose et un rappel sera programmé 4 mois plus tard. En cas d’interruption de l’optimisation post-vaccin Janssen : - Si la dose d’optimisation après une première dose de vaccin Janssen n’est pas administrée 4 semaines plus tard, cette dose de vaccin à ARN messager sera administrée au moment où la personne se présentera ; si le délai est de 4 mois ou plus, cette dose est considérée comme un rappel hétérologue.
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
calendrier vaccinal

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccination des femmes enceintes et allaitantes contre la COVID-19
https://sante.public.lu/dam-assets/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/covid-19/covid-19-annexes/CSMI-m%C3%A0j-vaccin-COVID-19-grossesse-et-allaitement-20220321.pdf
Le CSMI recommande la vaccination des femmes enceintes par un vaccin à ARNm contre la COVID-19, selon un schéma de primovaccination à 2 doses séparées de 28 jours d’intervalle, suivi d’un rappel vaccinal administré au moins 4 mois après la primovaccination. Le CSMI recommande la vaccination des femmes allaitantes contre la COVID-19, quel que soit le produit vaccinal.
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
grossesse
vaccination; médication préventive
vaccination
Vaccins
Vaccine
COVID-19
vaccination
femmes enceintes
Vaccination
Allaitement naturel

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandation pour une quatrième dose de vaccin contre la COVID-19 chez les personnes âgées de 70 ans et plus
https://sante.public.lu/dam-assets/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/covid-19/covid-19-annexes/csmi-recommandation-4e-dose-70plus-vf.pdf
Le CSMI recommande une deuxième dose de rappel de vaccin à ARN messager (càd une quatrième dose de vaccin) : - chez les personnes de 70 ans et plus et - chez les personnes présentant un facteur de risque de forme grave de CVID-19, à administrer au moins 4 mois après la dernière dose. Le délai entre le premier et le deuxième rappel est de 4 mois au minimum.
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Vaccine
COVID-19
vaccination; médication préventive
sujet âgé de 80 ans ou plus
Vaccination
quatrième
vaccin
Sujet âgé
vaccination
PERSONNE AGEE
personne âgée
directives de santé publique
Vaccins
Vaccine
Vaccins

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccin NuvaxovidR de Novavax contre la COVID-19
https://sante.public.lu/dam-assets/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/covid-19/covid-19-annexes/CSMI-recommandation-Nuvaxovid-2022025.pdf
NuvaxovidR, aussi connu sous le nom NVX-CoV2373, est un vaccin sous-unitaire recombinant à nanoparticules avec adjuvant (Matrix-M). Il est composé de la protéine de spicule (S) recombinante de SARS-CoV-2 purifiée et de l’adjuvant Matrix-M à base de saponine. Ces deux composants induisent des réponses immunitaires en lymphocytes B et T contre la protéine S.
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
vaccin
vaccination; médication préventive
Vaccine
Vaccins
Vaccination
vaccination
Vaccins
COVID-19
Vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandation pour une quatrième dose de vaccin contre la COVID-19
https://sante.public.lu/dam-assets/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/covid-19/covid-19-annexes/csmi-recommandation-pour-la-quatrieme-dose.pdf
Depuis fin 2020 des vaccins contre le SARS-CoV-2 ont été autorisés par l’EMA en raison de leur efficacité contre les formes graves, les hospitalisations et les décès. Les vaccins à ARN messager (Comirnaty de BioNTech-Pfizer et Spikevax de Moderna) ont été administrés avec un schéma comportant 2 doses séparées de 4 semaines initialement.
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Vaccine
Vaccins
quatrième
Vaccination
directives de santé publique
Vaccins
COVID-19
Vaccine
vaccination; médication préventive
vaccin
vaccination

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccination contre la COVID-19 chez les enfants de 5 à 11 ans
https://sante.public.lu/dam-assets/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/covid-19/covid-19-annexes/recommandation-vaccination-COVID-5-11-ans-miseajour-20220106.pdf
Le Conseil supérieur des maladies infectieuses recommande la vaccination contre la COVID-19 chez la population générale d’enfants de 5 à 11 ans. La vaccination doit rester prioritaire pour les enfants de 5-11 ans vulnérables à la COVID-19 ainsi que des enfants de 5-11 ans vivant sous le même toit que des personnes vulnérables à la COVID-19. La vaccination est réalisée avec le vaccin Comirnaty à dosage pédiatrique (10 μg). Le schéma vaccinal comporte 2 doses à 28 jours d’intervalle.
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Enfant
enfant
COVID-19
Vaccins
Enfant
Vaccine
vaccination
Enfant
vaccination
Vaccination
vaccination; médication préventive
dû à
enfant
Enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis 9721 - COVID-19 vaccination automne-hiver saison 2022 - 2023
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9721-covid-19-vaccination-automne-hiver-saison-2022-2023
Dans cet avis scientifique, qui propose des lignes directrices aux responsables des politiques en matière de santé publique, le Conseil supérieur de la Santé de Belgique émet des recommandations sur la vaccination de la population belge contre la COVID-19 pendant la saison d’automne/hiver 2022-2023. Conclusions et recommandations approuvées par les membres du NITAG le 16 juin 2022. Approbation de la présente version complète de l’avis par le NITAG le 30 juin 2022.
2022
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
vaccination; médication préventive
Vaccination
jugement
Vaccins
vaccination
saisons
vaccination
Vaccine
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Les effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 et le système de pharmacovigilance français
http://www.senat.fr/notice-rapport/2021/r21-659-notice.html
À la suite d'une pétition déposée au Sénat, la commission des affaires sociales du Sénat a saisi l'OPECST sur l'état des lieux des effets indésirables consécutifs à la vaccination contre la Covid-19 et sur le système français de pharmacovigilance. Les trois rapporteurs désignés par l'Office pour cette étude se sont attachés à entendre l'ensemble des parties prenantes, notamment celles à l'origine de la pétition citoyenne. Ce cycle d'auditions a été complété par une audition publique, tenue le 24 mai 2022, dans un format contradictoire. Le rapport d'étape adopté par l'Office montre qu'une communication transparente et complète sur l'existence d'effets indésirables, une action vigoureuse pour encourager les professionnels de santé à déclarer des évènements indésirables mais aussi un soutien adapté au système de pharmacovigilance sont nécessaires pour garantir les conditions.
2022
false
false
false
Le Sénat
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
rapport
France
vaccine
vaccination; médication préventive
France
vaccination
France
France
Vaccins
vaccination
Vaccine
vaccin
France
COVID-19
Vaccins
français
vaccins contre la COVID-19
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments

---
N3-AUTOINDEXEE
Acceptabilité du vaccin contre la Covid-19 en période de pandémie auprès des soignants de soins premiers en Isère et Savoie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03712203
Le monde connaît depuis fin 2019 une pandémie très coûteuse sur le plan humain, social et économique. Le déploiement d’une vaccination contre la Covid-19 (VAC-19) est apparu comme une solution à cette pandémie. Pourtant, une réticence à la VAC-19 était notable chez les professionnels de santé (PDS). Cette étude explorait les représentations des PDS paramédicaux de soins premiers concernant la VAC-19, pour comprendre leurs préoccupations et les éléments déterminants de l’acceptabilité de cette vaccination. Etude qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 14 paramédicaux libéraux (PML) d’Isère et de Savoie. L’analyse s’inspirait de l’analyse inductive générale. Les représentations générales antérieures des PML sur les vaccins et leurs sources d’information conditionnaient leur attitude pour la VAC-19. Les principaux éléments favorisant un choix pour la VAC-19 étaient : la confiance dans les vaccins et les médecins, les bénéfices individuels attendus, l’altruisme, le professionnalisme, le pragmatisme, l’absence d’autre solution, l’injonction sociale. Les réticences envers la VAC-19 provenaient d’une méfiance envers les vaccins, d’une impression de futilité, de la peur d’effets indésirables, de la minimisation de la situation. Une dissonance cognitive apparaissait tant entre leurs sentiments et leur vaccination, qu’entre leur statut vaccinal et les conseils de vaccination donnés à autrui.
2022
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
thèse ou mémoire
vaccination
COVID-19
Périodique
a comme soignant
Vaccine
pandémies
Vaccins
Vaccins
vaccination; médication préventive
Vaccine
Vaccination
premiers secours
vaccin
aidants
Soins

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Vaccine (inactivated, adjuvanted) Valneva
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/covid-19-vaccine-inactivated-adjuvanted-valneva
COVID-19 Vaccine (inactivated, adjuvanted) Valneva est un vaccin destiné à protéger les personnes âgées de 18 à 50 ans contre la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Il est utilisé pour la primovaccination. Le vaccin contient des particules entières de la souche originale du SARS-CoV-2 (le virus à l’origine de la COVID-19), laquelle a été inactivée (tuée) et ne peut provoquer la maladie...
2022
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Pays-Bas
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
vaccins contre la COVID-19
COVID-19
vaccins de la COVID-19
vaccination
agrément de médicaments
Europe
efficacité des vaccins
Immunogénicité des vaccins
adulte
vaccins inactivés
vaccins contre la COVID-19
surveillance post-commercialisation des produits de santé
primovaccination
adjuvants immunologiques
injections musculaires
SARS-CoV-2
grossesse
Allaitement naturel
interactions médicamenteuses
évaluation préclinique de médicament
VACCIN COVID-19 VALNEVA
VACCIN COVID-19 VALNEVA (inactivé, avec adjuvant), suspension injectable. Vaccin contre la COVID-19 (inactivé, avec adjuvant, adsorbé)

---
N1-SUPERVISEE
Nuvaxovid [vaccin contre la COVID-19 (recombinant, avec adjuvant)]
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/nuvaxovid
Nuvaxovid est un vaccin destiné à prévenir la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) chez les personnes âgées de 18 ans et plus. Nuvaxovid contient une version d’une protéine présente à la surface du SARS-CoV-2 (la protéine de spicule, «Spike»), qui a été produite en laboratoire...
2022
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Pays-Bas
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
vaccins contre la COVID-19
vaccination
COVID-19
vaccins de la COVID-19
adulte
adjuvants immunologiques
NUVAXOVID
NUVAXOVID, dispersion injectable. Vaccin contre la COVID-19 (recombinant avec adjuvant)
efficacité des vaccins
Immunogénicité des vaccins
vaccin recombinant NVX-cov2373 contre la COVID-19
vaccin recombinant NVX-cov2373 contre la COVID-19
protéines recombinantes
protéine spike du SARS-CoV-2
injections musculaires
grossesse
Allaitement naturel
surveillance post-commercialisation des produits de santé
évaluation préclinique de médicament
stockage de médicament

---
N2-AUTOINDEXEE
Troubles menstruels après la vaccination contre le Covid-19 : état des connaissances et conseils aux femmes concernées
https://ansm.sante.fr/actualites/troubles-menstruels-apres-la-vaccination-contre-le-covid-19-etat-des-connaissances-et-conseils-aux-femmes-concernees
Dans le cadre de notre surveillance renforcée des vaccins contre le Covid-19, nous avons réuni des représentants des associations de patients et de professionnels de santé pour un point de situation sur les troubles menstruels déclarés après la vaccination. Ces échanges ont permis d’identifier plusieurs pistes d’actions afin de renforcer l’information des femmes comme celle des professionnels de santé concernés. L’importance de la déclaration de ces troubles, quand ils persistent, a également été réaffirmée. Les troubles menstruels déclarés après la vaccination par un vaccin à ARNm font l’objet d’une surveillance attentive au niveau national (ANSM/CRPV) et européen (EMA) depuis leur détection. Nous avons établi fin 2021, en lien avec le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) et les CRPV, des conduites à tenir à destination des femmes et des professionnels de santé...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
vaccins contre la COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccination contre la COVID-19 chez les enfants âgés de 6 mois à 4 ans au Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/3223-vaccination-covid-19-enfants-6-mois-4-ans
L’objectif de cet avis scientifique est d’évaluer la pertinence de la vaccination des enfants âgés de 6 mois à 4 ans contre la COVID-19, en analysant le fardeau de la maladie, les caractéristiques des vaccins (immunogénicité, efficacité et sécurité), l’impact potentiel de la vaccination des enfants, de même que l’acceptabilité, la faisabilité et les aspects éthiques liés à cette vaccination.
2022
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
recommandation de santé publique
vaccination
Enfant
dû à
vaccins contre la COVID-19
Vaccination
vaccination
enfant
Enfant
COVID-19
COVID-19
vaccination; médication préventive
Enfant
enfant
Québec
Enfant
Vaccins
Vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0044/AC/SESPEV du 21 juillet 2022 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à l’obligation de vaccination contre la Covid-19 des professionnels des secteurs sanitaire et médico-social
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3356224/fr/avis-n2022-0044/ac/sespev-du-21-juillet-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-a-l-obligation-de-vaccination-contre-la-covid-19-des-professionnels-des-secteurs-sanitaire-et-medico-social
A qui s’adresse ces recommandations ? Elles s’adressent aux décideurs publics. Principales conclusions des recommandations. Au vu du contexte épidémique dynamique, des incertitudes sur l’évolution de l’épidémie dans les prochains mois, et de l’efficacité d’un schéma vaccinal complet à réduire le risque d’être infecté et de transmettre la maladie, la HAS considère que les données ne sont pas de nature à remettre en cause l’obligation vaccinale des personnels des secteurs sanitaire et médico-social qui concourt à une meilleure protection des personnes soignées ou accompagnées, au premier rang desquelles les plus vulnérables. Ces recommandations seront actualisées en fonction des nouvelles données disponibles.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
Vaccine
relations interprofessionnelles
vaccination
zone desservie (santé)
COVID-19
Santé
établissements scolaires
socialisme
Vaccination
vaccins contre la COVID-19
vaccination
attitude envers la santé
COVID-19
jugement
Vaccins
vaccination; médication préventive

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0043/AC/SESPEV du 13 juillet 2022 du Collège de la Haute Autorité de santé relatif à la place d'une dose de rappel additionnelle des vaccins contre la Covid-19 dans la stratégie vaccinale
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3352538/fr/avis-n2022-0043/ac/sespev-du-13-juillet-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-a-la-place-d-une-dose-de-rappel-additionnelle-des-vaccins-contre-la-covid-19-dans-la-strategie-vaccinale
A qui s’adresse ces recommandations ? Elles s'adressent aux décideurs publics Quels sont les objectifs de ces recommandations ? Dans le contexte épidémique actuel marqué par l’arrivée d’une septième vague épidémique en cours en France et de la présence des sous-lignages BA.4 et BA.5 d'Omicron désormais majoritaires en France, la HAS répond à la saisine du Directeur général de la santé (DGS) concernant la pertinence éventuelle d’élargir la population éligible à un rappel et sur l’opportunité de modifier le délai minimal à respecter entre en cas d’infection survenue depuis la dernière injection.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
vaccin
vaccination
vaccination
vaccination; médication préventive
attitude envers la santé
rappel de vaccin
COVID-19
Santé
vaccins contre la COVID-19
Vaccins
vaccine
COVID-19
Vaccine
établissements scolaires
jugement

---
N2-AUTOINDEXEE
Extension du deuxième rappel de vaccination contre le Covid-19 aux professionnels du secteur de la santé et du médico-social
DGS Urgent n 68
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/2022_07_26_dgs_urgent_2eme_rappel_ps.pdf
Dans le contexte actuel caractérisé par une circulation épidémique qui demeure forte et suivant les avis du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) des 31 mars1 et 1er juillet2 derniers, le deuxième rappel de vaccination contre le Covid-19 est étendu: à tous les professionnels de santé, quel que soit leur âge ou leur état de santé (liste en annexe) ; à l’ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, aux aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, aux professionnels du transport sanitaire, ainsi qu’aux pompiers, quel que soit leur âge, leur mode d’exercice et leur état de santé.
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation professionnelle
Vaccins
traction
COVID-19
socialisme
Santé
COVID-19
personnel de santé
Vaccine
rappel de vaccin
vaccination
vaccins contre la COVID-19
vaccination; médication préventive
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
Les effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 et le système de pharmacovigilance français
http://www.senat.fr/rap/r21-659/r21-659.html
Depuis maintenant plus d'un an, la vaccination fait partie de nos instruments de lutte contre la pandémie de Covid-19. Cette campagne vaccinale d'une envergure sans précédent a toutefois été source d'inquiétudes pour une partie de la population, notamment en ce qui concerne la sécurité de vaccins qui ont été développés à une vitesse inédite et grâce à de nouvelles plateformes vaccinales. À la suite d'une pétition déposée au Sénat, la commission des affaires sociales du Sénat a saisi l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) sur l'état des lieux des effets indésirables consécutifs à la vaccination contre la Covid-19 et sur le système français de pharmacovigilance. Les trois rapporteurs désignés pour ce travail ont conduit 23 auditions sous forme d'entretien, ayant permis d'entendre plus de 50 intervenants du 28 mars au 30 mai 2022. Conformément à ses habitudes de travail et pour répondre pleinement aux demandes de la conférence des Présidents et de la Commission des affaires sociales du Sénat, l'Office s'est attaché à entendre l'ensemble des parties prenantes, notamment celles à l'origine de la pétition citoyenne. Ce cycle d'auditions a été complété par une audition publique, tenue le 24 mai 2022, dans un format contradictoire.
2022
false
false
false
Le Sénat
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
rapport
français
France
COVID-19
vaccination
France
France
vaccination; médication préventive
vaccination
France
France
vaccin
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments
vaccine
Vaccins
Vaccine
Vaccins

---
N2-AUTOINDEXEE
Réintégrer les soignants non vaccinés contre la Covid-19 serait une faute
https://www.academie-medecine.fr/reintegrer-les-soignants-non-vaccines-contre-la-covid-19-serait-une-faute/
epuis le 15 septembre 2021, tous les professionnels travaillant dans les secteurs sanitaire et médico-social sont soumis à l’obligation vaccinale contre la Covid-19. Constatant la fréquence des infections nosocomiales à SARS-CoV-2, l’Académie nationale de médecine avait demandé, dès le mois d’avril 2020, que les formes graves de Covid-19 chez les soignants soient déclarées comme affection imputable au service et inscrites au tableau des maladies professionnelles. Lorsque les vaccins ont été disponibles, l’Académie s’est prononcée très tôt en faveur de l’obligation vaccinale pour protéger la santé des soignants et celle des patients dont ils ont la charge, l’hésitation vaccinale étant éthiquement inacceptable dans leur profession. À dater du 16 octobre 2021, en cas de non-respect de cette obligation vaccinale, les soignants salariés ou agents publics encourraient une suspension sans rémunération. Au total, près de 0,3% des professionnels hospitaliers, soignants et non-soignants, auraient ainsi été suspendus depuis l’automne 2021 selon la Fédération Hospitalière de France qui précise que leur réintégration ne compenserait pas la grave pénurie de personnel dont souffre l’hôpital.
2022
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
information scientifique et technique
vaccination
Vaccine
COVID-19
vaccination
Vaccination
Vaccins
vaccin
vaccine
Vaccins
aidants
a comme soignant
Vaccine
vaccination; médication préventive

---
N3-AUTOINDEXEE
Que pensent les gens des doses de rappel de la COVID-19?
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2022-48/numero-7-8-juillet-aout-2022/pensent-gens-doses-rappel-covid-19.html
Contexte : Les attitudes à l'égard des vaccins contre la maladie à coronavirus de 2019 (COVID-19) dans les pays du « Groupe des cinq » — Canada, États-Unis, Royaume-Uni, Nouvelle-Zélande et Australie — ont été suivies tout au long de la pandémie. Après avoir suivi les taux relativement élevés d'acceptation des deux premières doses du vaccin contre la COVID-19 (89 % au Canada), l'accent est maintenant mis sur les doses de rappel. À la fin de 2021, des doses de rappel ont été autorisées pour les personnes âgées de 18 ans et plus dans les cinq pays. En mars 2022, les deuxièmes doses de rappel étaient initialement recommandées uniquement pour les personnes immunodéprimées ou vivant dans des établissements de soins de longue durée et des milieux communautaires, mais les recommandations variaient selon l'âge : plus de 50 ans aux États-Unis; plus de 70 ans au Canada; plus de 75 ans au Royaume-Uni. Au Canada, le Comité consultatif national de l'immunisation a aussi fortement recommandé les deuxièmes doses de rappel pour toutes les personnes de plus de 80 ans. Certaines administrations ont élargi ces recommandations pour inclure l'admissibilité de la première dose de rappel à tous les adolescents et à tous les adultes de plus de 60 ans pour la deuxième dose de rappel. Le Comité consultatif national de l'immunisation a noté que la série de vaccins primaires et les recommandations de doses de rappel s'appliquent également aux personnes qui ont déjà été infectées par le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2) et il a indiqué qu'une deuxième dose de rappel pourrait être nécessaire pour l'ensemble de la population à l'avenir, selon l'activité liée à la COVID-19. Un examen a été effectué afin d'examiner les données probantes sur les facteurs qui facilitent l'administration de doses de rappel contre la COVID-19, les obstacles et l'hésitation ou le refus d'obtenir ces doses chez les populations vaccinées et non vaccinées.
2022
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
article de périodique
personnes
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Scénarios contrefactuels des effets de la vaccination et des mesures de santé publique sur les cas de COVID 19 au Canada : qu'est ce qui aurait pu arriver?
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2022-48/numero-7-8-juillet-aout-2022/scenarios-contrefactuels-effets-vaccinations-mesures-sante-publique-cas-covid-19-canada.html
Cette étude illustre ce qui aurait pu arriver, en ce qui concerne les infections, les hospitalisations et les décès liés à la maladie à coronavirus 2019 (COVID‑19) au Canada, si des mesures de santé publique n'avaient pas été utilisées pour contrôler l'éclosion de COVID‑19 et si les restrictions avaient été levées avec de faibles taux de vaccination, ou aucune vaccination, de la population canadienne. La chronologie de l'éclosion au Canada et les interventions de santé publique utilisées pour la contrôler sont examinées. Des comparaisons avec les résultats obtenus dans d'autres pays et des modèles contrefactuels illustrent le succès relatif du contrôle de l'éclosion au Canada. Ensemble, ces observations montrent que sans l'application de mesures restrictives et sans niveaux élevés de vaccination, le Canada aurait pu connaître un nombre substantiellement plus élevé d'infections et d'hospitalisations et près d'un million de décès.
2022
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
article de périodique
vaccination
Canada
Vaccins
vaccination
COVID-19
Mesures
vaccination; médication préventive
Santé publique
vaccination
Santé publique
casse-croute
Vaccine
poids et mesures

---
N1-VALIDE
Le risque de myocardite est augmenté mais reste faible après la première dose de rappel par un vaccin à ARNm et ce risque diminue avec l’allongement du délai entre les doses
https://ansm.sante.fr/actualites/le-risque-de-myocardite-est-augmente-mais-reste-faible-apres-la-premiere-dose-de-rappel-par-un-vaccin-a-arnm-et-ce-risque-diminue-avec-lallongement-du-delai-entre-les-doses
A partir de l’ensemble des cas confirmés de myocardite chez des personnes âgées de 12 ans et plus admis dans les hôpitaux français entre le 27 décembre 2020 et le 31 janvier 2022, EPI‑PHARE a évalué l’effet sur le risque de myocardite, de la première dose de rappel (troisième dose) par un vaccin à ARNm et du délai entre les différentes doses. Cette étude montre l’existence d’un risque de myocardite après la première dose de rappel (troisième dose). Ce risque est plus faible qu'après la deuxième dose et diminue avec l’allongement du délai entre les doses successives...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
vaccins contre la COVID-19
COVID-19
rappel de vaccin
myocardite
Appréciation des risques
vaccin à ARNm
COMIRNATY
SPIKEVAX
évaluation médicament

---
N2-AUTOINDEXEE
Directive sur l'administration de doses de vaccins contre la COVID-19 en contexte de séjour hors Québec
Directive COVID-19 - 15 août 2022
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003451/
Au Québec, les doses du vaccin contre la COVID-19 sont administrées selon les recommandations du Protocole d’immunisation du Québec (PIQ). Cependant, certains pays pourraient ne pas reconnaître le calendrier vaccinal du Québec ou exiger davantage de doses de ce que le Québec recommande. Mots-clés : évaluation, dose de rappel, PIQ, protocole d’immunisation du Québec, vaccinateur, vaccin, omicron, DGGEOP, DGSP, santé publique, doses, voyage, séjour hors Québec
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Vaccins
leadership
Vaccins
Administration
Directives
Québec
Vaccine
vaccin
Administration
COVID-19
vaccination
vaccination
vaccine
vaccination; médication préventive

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations sur l’utilisation d’une première dose de rappel du vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 chez les enfants de 5 à 11 ans
https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/immunization/national-advisory-committee-on-immunization-naci/recommandations-utilisation-premiere-dose-rappel-vaccin-comirnaty-pfizer-biontech-contre-covid-19-enfants-5-11-ans.pdf
2022
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
enfant
recommandation de santé publique
Enfant
Vaccins
COVID-19
Enfant
utilisation hors indication
Enfant
vaccin
enfant
vaccination; médication préventive
dû à
Enfant
rappel de vaccin
Vaccine
vaccination
COMIRNATY

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccination contre le covid-19 : évolution du dispositif et de la liste des contre-indications vaccinales
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_u_2022-72_contre_indication_vacci.pdf
Le présent DGS-urgent a vocation à préciser le dispositif applicable aux professionnels soumis à l’obligation vaccinale et présentant une contre-indication à la vaccination contre le Covid-19. I. Cadre juridique Le projet de loi « mettant fin aux régimes d’exception créés pour lutter contre l’épidémie liée à le covid-19 » adopté le 25 juillet 2022 n’a pas abrogé l’obligation vaccinale de certains professionnels, instaurée par l’article 12 de la loi du 5 août 2021. Elle demeure en vigueur au-delà du 31 juillet 2022.
2022
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
équipement et fournitures
Vaccination
listes d'attente
vaccination
Dispositifs
contre-indication à
Vaccine
Contre-indications
vaccination
vaccination; médication préventive
Vaccins
dispositif
COVID-19
disposition (psychologie)

---
N2-AUTOINDEXEE
Immunité dans les groupes vulnérables après la vaccination contre la COVID-19
https://www.cochrane.org/fr/CD015021/HAEMATOL_immunite-dans-les-groupes-vulnerables-apres-la-vaccination-contre-la-covid-19
Que voulions-nous découvrir ? Nous voulions savoir quelles études sur les vaccins contre la COVID-19 les plus couramment utilisés dans les sous-groupes vulnérables ont été publiées, et quels critères d’évaluation ont été rapportés (par exemple, les critères d’évaluation d'efficacité, la sécurité ou la réponse immunitaire), afin de décider des questions les plus pertinentes et d'y répondre dans d'autres revues systématiques d'efficacité (synthèses de la littérature médicale).
2022
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Vaccination
vaccination; médication préventive
vaccination
Vaccins
immunité de groupe
COVID-19
état immunitaire
Vaccine
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis concernant l’usage d’une dose de rappel du vaccin Comirnaty pédiatrique contre la COVID-19 chez les enfants de 5 à 11 ans
https://www.inspq.qc.ca/publications/3228-COVID-19-usage-dose-de-rappel-vaccin-comirnaty-pediatrique-enfants-5-a-11-ans
Considérations Le 19 août 2022, Santé Canada a autorisé l’utilisation du vaccin Comirnaty pédiatrique de Pfizer-BioNTech (10 µg) contre la COVID-19 comme dose de rappel chez les enfants de 5 à 11 ans. Une dose de rappel de ce vaccin permet d’augmenter la réponse immunitaire, notamment contre le variant Omicron, et montre un bon profil d’innocuité.
2022
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
pédiatrie
enfant
rappel de vaccin
Vaccine
Pédiatres
jugement
Vaccins
Enfant
vaccination; médication préventive
Enfant
Enfant
dû à
COMIRNATY
vaccination
vaccin
enfant
pédiatre
Enfant
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Distribution du vaccin SPIKEVAX Bivalent (elasomeran/imelasomeran) contre la COVID-19 avec étiquetage unilingue anglais de la boîte et du flacon
https://recalls-rappels.canada.ca/fr/avis-rappel/distribution-du-vaccin-spikevax-bivalent-elasomeranimelasomeran-contre-covid-19-avec
Le vaccin à ARNm SPIKEVAX Bivalent (elasomeran/imelasomeran) Original / Omicron est indiqué à titre de dose de rappel pour l’immunisation active contre la maladie à coronavirus (COVID-19) causée par le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère associé au coronavirus (SRAS-CoV-2) chez les personnes âgées de 18 ans et plus. Compte tenu de l’urgence de santé publique résultant de la pandémie actuelle, Santé Canada a autorisé l’importation, la vente et la publicité de SPIKEVAX Bivalent dans des flacons et des boîtes dont les étiquettes sont unilingues anglaises avec le nom de marque « SPIKEVAX 0 (Zero) / O (Omicron) » en vue de la distribution mondiale initiale du vaccin. La monographie de produit canadienne de SPIKEVAX Bivalent, laquelle est approuvée par Santé Canada et accessible en anglais et en français, doit être utilisée pour obtenir des informations complètes sur le produit lors de l’utilisation de SPIKEVAXMC 0 (Zero) / O (Omicron)...
2022
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
vaccins contre la COVID-19
COVID-19
vaccination
information sur le médicament
Canada
vaccins contre la COVID-19
rappel de vaccin
vaccins à ARNm
vaccin bivalent
vaccins de la COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations sur l'utilisation des vaccins à ARNm bivalents contre la COVID-19 contenant le variant Omicron
https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/immunization/national-advisory-committee-on-immunization-naci/recommandations-utilisation-vaccins-arnm-bivalents-contre-covid-19-contenant-variant-omicron.pdf
Les recommandations du CCNI sur les doses de rappel sont fondées sur le cadre décisionnel décrit dans la déclaration Orientations provisoires sur la dose de rappel d’un vaccin contre la COVID-19 au Canada. Ce cadre a été mis à jour en fonction de l’évolution des données probantes (p. ex., en tenant compte de l’immunité cumulative à l’échelle de la population et de la couverture vaccinale), comme l’indique la déclaration Orientations provisoires sur des considérations relatives à la planification d’un programme de rappel de vaccins contre la COVID-19 pour l’automne 2022 au Canada. Ces recommandations sont fondées sur les données probantes démontrant la nécessité (p. ex., risque accru de maladie sévère attribuable à la COVID-19 et risque accru de diminution de la protection, ainsi que la diminution de la protection en raison de l’augmentation du temps écoulé depuis la dernière dose ou la dernière infection) et les avantages (p. ex., innocuité et efficacité réelle [ER]) des doses de rappel dans le contexte canadien.
2022
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
COVID-19
vaccin bivalent
utilisation hors indication
vaccins à ARNm
vaccine
vaccination
vaccin
vaccination; médication préventive
Vaccine
arn messager
Vaccins
vaccination

---
N1-VALIDE
Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la Covid-19 - Période du 22/07/2022 au 08/09/2022
PUBLIÉ LE 09/09/2022
https://ansm.sante.fr/actualites/point-de-situation-sur-la-surveillance-des-vaccins-contre-la-covid-19-periode-du-22-07-2022-au-08-09-2022
Il n’y a pas eu de nouveau signal identifié sur la période...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
vaccins à ARNm
vaccin anti-COVID 19 à ARN messager-1273
vaccin BNT162
NUVAXOVID
NUVAXOVID, dispersion injectable. Vaccin contre la COVID-19 (recombinant avec adjuvant)
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
information sur le médicament
pharmacovigilance
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments
France
vaccination
effets secondaires indésirables des médicaments
COMIRNATY
COMIRNATY 30 microgrammes/dose, dispersion à diluer pour solution injectable Vaccin à ARNm (à nucléoside modifié) contre la COVID-19
Surveillance des médicaments
COVID-19
SPIKEVAX 0,2 mg/mL, dispersion injectable. Vaccin à ARNm (à nucléoside modifié) contre la COVID-19
SPIKEVAX
VAXZEVRIA
VAXZEVRIA, suspension injectable. Vaccin COVID-19 (ChAdOx1-S [recombinant])
vaccination contre le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
vaccins de la COVID-19
JCOVDEN, suspension injectable Vaccin contre la COVID-19 (Ad26.COV2-S [recombinant])
JCOVDEN
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Engagement des médecins généralistes dans la vaccination contre le Covid-19 dans les Vosges
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/MED_T_2022_1017_ZDEBIK_MAXIME_HENRI.pdf
NTRODUCTION La pandémie mondiale de COVID-19 est une crise historiquement majeure, et devant l’absence de traitement suffisamment efficace, une stratégie vaccinale a été adoptée dans l’urgence. OBJECTIF L’objectif de cette étude a été de faire un état des lieux de cette campagne de vaccination à l’échelle des médecins généralistes vosgiens, d’évaluer leur participation et les difficultés rencontrées (entre décembre 2020, début de la campagne, et septembre 2021). MATÉRIELS ET MÉTHODES Il s’agit d’une étude quantitative, descriptive, rétrospective et transversale. Un auto questionnaire à réponses semi-ouvertes a été diffusé aux médecins généralistes vosgiens en exercice, installés en cabinet ou en maison de santé. RÉSULTATS Plusieurs paramètres ont été analysés : la participation à la campagne vaccinale (et dans quelle mesure), l’utilisation et la confiance dans les vaccins mis à disposition, les facteurs source d’hésitation vaccinale, les éventuelles indications futures, la description des problèmes rencontrés et les propositions pour y palier à l’avenir au cours de cette crise sanitaire, ou d’une autre. L’engagement des médecins généralistes vosgiens dans la campagne vaccinale a été fort, en cabinet/maison de santé, dans les établissements spécialisés, et dans les centres de vaccination. Une préférence pour les vaccins à ARN messager est observée, malgré parfois sa plus faible disponibilité, en comparaison aux vaccins à vecteur viral. L’hésitation vaccinale est plus importante en fonction du jeune âge, et d’éventuelles recommandations annuelles seraient vues favorablement, (de façon plus partagée s’agissant des enfants). Les problèmes les plus fréquemment rencontrés au cours de cette campagne sont le manque de moyens, la difficulté d’approvisionnement, le manque de temps, ainsi qu’une incertitude quant aux informations reçues et aux changements intempestifs de recommandations. CONCLUSION L’engagement des médecins généralistes vosgiens dans la campagne de vaccination a été d’envergure, et ce malgré les difficultés décrites par ces derniers. Des propositions telles qu’une meilleure coordination, un meilleur conditionnement des vaccins et une mise en valeur du rôle du médecin généraliste ont été largement décrites.
2022
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
COVID-19
thèse ou mémoire
vaccination
Vaccine
Vaccination
Vaccins
COVID-19
Médecins
vaccination
médecins généralistes
vaccins contre la COVID-19
vaccination; médication préventive

---
N2-AUTOINDEXEE
Stratégie vaccinale de rappel contre la Covid-19
Recommandation vaccinale
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3367885/fr/strategie-vaccinale-de-rappel-contre-la-covid-19
A qui s’adresse cette recommandation ? Elle s'adresse aux décideurs publics Quels sont les objectifs de cette recommandation ? Évaluer la place des vaccins bivalents adaptés à Omicron : Spikevax bivalent Original/ Omicron BA.1, Comirnaty bivalent Original/ Omicron BA.1, Comirnaty bivalent Original/ Omicron BA.4-5.
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
COVID-19
COVID-19
directives de santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
Place du vaccin contre la Covid-19 SPIKEVAX bivalent Original/Omicron BA.1
Recommandation vaccinale
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3367933/fr/place-du-vaccin-contre-la-covid-19-spikevax-bivalent-original/omicron-ba-1
A qui s’adresse ce rapport ? Il s'adresse aux décideurs publics Quel est l’objectif de ce rapport ? Evaluer la place du vaccin Spikevax bivalent Original/Omicron BA.1 dans la stratégie de vaccination contre la Covid-19 Principales conclusions de la recommandation : La HAS conclut à une immunogénicité plus importante du vaccin Spikevax bivalent Original/ Omicron BA.1 contre le virus SARS-CoV-2 (souche originale et variants Delta, Omicron BA.1) et une réactogénicité similaire par rapport au vaccin monovalent Spikevax original, lorsqu’il est administré en deuxième dose de rappel chez les adultes ayant reçu deux doses et un rappel du vaccin Spikevax Original. En l’absence de seuil de protection établi à ce jour pour la Covid-19, les titres d’anticorps neutralisants ne peuvent toutefois pas être directement extrapolés à la protection conférée par la vaccination.
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
COVID-19
vaccin bivalent
vaccination
vaccination; médication préventive
directives de santé publique
Vaccine
SPIKEVAX
Vaccins
vaccin

---
N2-AUTOINDEXEE
Place des vaccins contre la Covid-19 Cominarty bivalents Original/Omicron BA.1 et Original/Omicron BA.4-5
Recommandation vaccinale
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3367937/fr/place-des-vaccins-contre-la-covid-19-cominarty-bivalents-original/omicron-ba-1-et-original/omicron-ba-4-5
A qui s’adresse ce rapport ? Il s'adresse aux décideurs publics Quel est l’objectif de ce rapport ? Évaluer la place des vaccins adaptés bivalents Comirnaty Original/Omicron BA.1 et Comirnaty Original/Omicron BA.4-5 dans la stratégie de vaccination contre la Covid-19 Principales conclusions de la recommandation : La HAS recommande d’intégrer les vaccins bivalents Comirnaty Original/Omicron BA.1 et Comirnaty Original/Omicron BA.4-5 dans la stratégie vaccinale contre la Covid-19
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
directives de santé publique
COVID-19
vaccination
vaccin
vaccine
Vaccins
vaccin bivalent
vaccination
vaccination; médication préventive
Vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccination contre le Covid-19 - Foires aux questions
https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/
Un des moyens de faire face au virus, et qui constitue pour nous tous une véritable source d’espoir, c’est le vaccin. Retrouvez ici toutes les informations officielles au sujet de la vaccination contre le Covid-19.
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
information patient et grand public
information scientifique et technique
Vaccination
vaccins contre la COVID-19
vaccination
vaccination
Vaccine
vaccination; médication préventive
Vaccins
COVID-19
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccination contre le Covid-19 et maternité
https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/je-suis-un-professionnel-de-sante-du-medico-social-et-du-social/article/vaccination-contre-le-covid-19-et-maternite
D’après les nouvelles études sur le sujet, les femmes enceintes sont considérées comme à risque de forme grave de Covid-19, ces risques concernant à la fois les femmes elles-mêmes et leurs nouveau-nés. Afin de protéger la mère et son enfant, la vaccination des femmes enceintes est donc recommandée. Dans son avis du 17 novembre 2021, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français recommande la vaccination à toutes les femmes enceintes, quel que soit le stade de la grossesse. En outre, dans sa note du 2 février 2022, le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale rappelle l’importance de la vaccination, y compris en rappel, chez les femmes enceintes et les femmes ayant un désir de grossesse. La pédagogie et l’accompagnement des femmes enceintes par les professionnels de santé est essentielle à la réussite de leur vaccination.
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
information scientifique et technique
questions réponses
COVID-19
vaccination
vaccins contre la COVID-19
Vaccine
vaccination; médication préventive
maternité
vaccination
Vaccination
maternités (hôpital)
COVID-19
Vaccins

---
N1-SUPERVISEE
La vaccination des femmes enceintes, allaitantes ou en projet de grossesse
Foire aux questions
https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/je-suis-un-particulier/article/foire-aux-questions-la-vaccination-des-femmes-enceintes-allaitantes-ou-en
Les femmes enceintes ; Le vaccin et le foetus/nouveau-né ; Vaccination et fertilité ; Troubles menstruels
2022
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
information patient et grand public
questions réponses
femmes enceintes
Allaitement naturel
grossesse

---
N2-AUTOINDEXEE
Directive sur le processus tempo. d'administration des doses de rappel de vaccin contre la COVID-19 sans évaluation systématique de l'usager par un vaccinateur au sens du PIQ
Directive COVID-19 - 1er mars 2022
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003340/
Au Québec, la norme de pratique en matière d’immunisation est le Protocole d’immunisation du Québec (PIQ). Celui-ci autorise cinq types de professionnels comme vaccinateur, soit les infirmières, les médecins, les pharmaciens, les inhalothérapeutes et les sages-femmes. Ces vaccinateurs sont habilités à évaluer la condition de santé de l’usager, à déterminer la pertinence de vacciner, à considérer les indications, les précautions et contre‑indications le cas échéant, et à obtenir le consentement de l’usager avant de procéder à sa vaccination. Les infirmières auxiliaires sont autorisées à contribuer à la vaccination. Considérant le manque de ces ressources qualifiées au Québec dans un contexte de vaccination de masse où l’ensemble de la population de 5 ans et plus est visée par les vaccins contre la COVID-19, différents arrêtés ministériels ont été émis afin de rehausser le bassin de professionnels pouvant être mis à contribution et sont désignés comme étant des « injecteurs » dans la présente campagne de vaccination contre la COVID-19. Afin de lutter contre le variant Omicron, responsable d’une hausse importante du nombre de cas de COVID-19 même chez les personnes adéquatement vaccinées, le Québec se doit d’administrer une dose de rappel à tous les adultes âgés de 18 ans et plus dans les plus brefs délais. Des mesures additionnelles temporaires afin de pallier le manque de vaccinateurs doivent être mises en place. Ces mesures prendront fin dès la levée de l’état d’urgence sanitaire.
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation de santé publique
vaccin
vaccination
leadership
Directives
Vaccine
vaccins contre la COVID-19
Administration
Systématique
vaccination; médication préventive
Systématique
COVID-19
Systématique
mars
Vaccine
vaccine
Systématique
vaccination
études d'évaluation comme sujet
vaccination
Vaccins
rappel de vaccin
Vaccins
classification
COVID-19
Administration

---
N1-VALIDE
Décret portant modification des conditions de validation du passe vaccinal
Avis du Conseil scientifique COVID-19 - 14 février 2022
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_14_fevrier_2022.pdf
https://www.documentation-administrative.gouv.fr/adm-01859545
Le gouvernement sollicite l’avis du Conseil scientifique sur un projet de décret portant modification des conditions de validation du passe vaccinal. Ce dernier a été voté par le Parlement et validé par le Conseil constitutionnel et mis en place le 24 janvier 2022. Cette nouvelle disposition réglementaire comprend les trois évolutions suivantes : Une infection équivaut à l’administration de l’une des deux premières doses ou de la dose complémentaire. La réduction de 6 à 4 mois de la durée de validité du certificat de rétablissement à compter de la date de réalisation de l’examen ou du test (sauf pour les déplacements de longue distance, notamment à destination du territoire hexagonal, de la Corse ou des Outre-mer, pour lesquels, par parallélisme avec le certificat européen, une durée de validité de 6 mois est maintenue). La réduction de 7 à 4 mois de la durée de validité du schéma de primovaccination (2 doses) avant rappel pour le bénéfice du passe vaccinal et les personnes soumises à l’obligation vaccinale.
2022
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 8 février 2022 relatif à la place des vaccins Novavax, Sanofi-Pasteur et Valneva dans les campagnes de vaccination actuelles
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_avis_du_8_fevrier_2022_-_place_des_vaccins_novavax_sanofi-pasteur_et_valneva_dans_les_campagnes_de_vaccination.pdf
Le 27 janvier 2022, le COSV a été saisi par le Directeur Général de la Santé au sujet de la stratégie vaccinale dans le cadre de l’arrivée de nouveaux vaccins contre la Covid-19 sur le territoire européen. Cinq vaccins contre la Covid-19 ont été autorisés à ce jour par l’Agence Européenne du Médicament (EMA). Le vaccin Novavax a été autorisé par l’EMA le 20 décembre 20211, devenant le 5ème vaccin approuvé, et le panel des vaccins autorisés et disponibles sur le marché va probablement s’enrichir prochainement des vaccins Valneva et Sanofi-Pasteur.
2022
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
VACCIN COVID-19 VALNEVA
VACCIN COVID-19 VALNEVA (inactivé, avec adjuvant), suspension injectable. Vaccin contre la COVID-19 (inactivé, avec adjuvant, adsorbé)
recommandation de santé publique
vaccination; médication préventive
Vaccination
vaccine
Vaccins
COVID-19
vaccination de masse
vaccination
jugement
conseiller en orientation
vaccin
Assistance
vaccination
orientation
Vaccine
Vaccins

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis 9691 - Rappel vaccinal pour les patients immunodéprimés
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9691-rappel-vaccinal-pour-les-patients-immunodeprimes
Dans cet avis scientifique, qui propose des lignes directrices aux responsables des politiques en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique émet des recommandations sur la nécessité d'un rappel vaccinal contre la COVID-19 pour les personnes immunodéprimées.
2022
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
sujet immunodéprimé
a comme patient
jugement

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation du vaccin contre la COVID-19 NVX-CoV2373 de Novavax (Nuvaxovid)
https://www.inspq.qc.ca/publications/3206-utilisation-vaccin-covid-19-novavax
Le NVX-CoV2373 (Nuvaxovid) est un vaccin contre la COVID-19 à protéines recombinantes avec adjuvant pour une utilisation chez les personnes âgées de 18 ans et plus. Trois essais cliniques randomisés ont conclu à une efficacité élevée de deux doses du vaccin Nuvaxovid. Nous ne disposons pas de données sur son efficacité à long terme ou contre le variant Omicron. Quelques cas de myocardite ont été identifiés après l’administration du vaccin Nuvaxovid. Les informations disponibles sont cependant insuffisantes pour déterminer s’il y a ou non un lien de causalité entre la vaccination et ces cas de myocardite. Le Nuvaxovid est basé sur une technologie classique, ce qui pourrait favoriser l’acceptabilité d’une vaccination pour des personnes ayant une véritable crainte des vaccins basés sur des technologies plus récentes comme l’ARN messager (ARNm).
2022
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
NUVAXOVID
recommandation de santé publique
Vaccine
vaccin
vaccin recombinant NVX-cov2373 contre la COVID-19
vaccination
Vaccins
Vaccins
Vaccine
COVID-19
Vaccination
vaccination; médication préventive

---
N1-VALIDE
Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la Covid-19 - Période du 11/02/2022 au 24/02/2022
https://ansm.sante.fr/actualites/point-de-situation-sur-la-surveillance-des-vaccins-contre-la-covid-19-periode-du-11-02-2022-au-24-02-2022
Il n’y a pas eu de nouveau signal identifié sur la période
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
vaccin à ARNm
vaccins à ARNm
vaccin anti-COVID 19 à ARN messager-1273
vaccin BNT162
information sur le médicament
pharmacovigilance
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments
France
vaccination
effets secondaires indésirables des médicaments
COMIRNATY
COMIRNATY 30 microgrammes/dose, dispersion à diluer pour solution injectable Vaccin à ARNm (à nucléoside modifié) contre la COVID-19
Surveillance des médicaments
COVID-19
vaccin à ARNm
SPIKEVAX 0,2 mg/mL, dispersion injectable. Vaccin à ARNm (à nucléoside modifié) contre la COVID-19
SPIKEVAX
VAXZEVRIA
VAXZEVRIA, suspension injectable. Vaccin COVID-19 (ChAdOx1-S [recombinant])
vaccination contre le coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
autres vaccins viraux
JCOVDEN, suspension injectable Vaccin contre la COVID-19 (Ad26.COV2-S [recombinant])
JCOVDEN
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis 9693 - Vaccination de rappel des enfants et adolescents
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9693-vaccination-de-rappel-des-enfants-et-adolescents
Dans cet avis scientifique, qui propose des lignes directrices aux responsables des politiques en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique émet des recommandations sur la nécessité d'un rappel vaccinal contre la COVID-19 pour les enfants et adolescents âgés de 12 à 17 ans en Belgique. Cet avis vise à fournir à la Taskforce belge « Opérationnalisation de la stratégie de vaccination COVID-19 » et aux médecins généralistes des recommandations précises sur la vaccination stratégique contre la COVID-19 en Belgique.
2022
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
rappel de vaccin
Vaccins
jugement
vaccination
adolescent
enfant
adolescence
vaccination
Adolescent
Enfant
Enfant
Enfant
enfant
Enfant
Adolescent
vaccination; médication préventive
Vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Huitième réunion du Groupe de travail des dirigeants multilatéraux sur la COVID-19, 1er mars 2022 : « Troisième consultation avec les PDG des principales entreprises fabricantes de vaccins »
Déclaration conjointe
https://www.who.int/fr/news/item/07-03-2022-eighth-meeting-of-the-multilateral-leaders-task-force-on-covid-19-1-march-2022-third-consultation-with-the-ceos-of-leading-vaccine-manufacturers
Le 1er mars 2022, les dirigeants du Fonds monétaire international, du Groupe de la Banque mondiale, de l’Organisation mondiale de la Santé et de l’Organisation mondiale du commerce ont tenu des consultations de haut niveau avec l’UNICEF, Gavi, le coordinateur principal mondial pour la préparation des pays à la vaccination contre la COVID‑19 et les PDG des principales entreprises fabricantes de vaccins afin d’assurer la livraison rapide et la disponibilité des vaccins là où ils sont le plus nécessaires.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
information scientifique et technique
Travail
vaccination
vaccination
enregistrements
Vaccine
processus de groupe
vaccin
vaccination; médication préventive
vaccine
Consultants
mars
orientation vers un spécialiste
COVID-19
comités consultatifs
métier
troisième
Travail
Vaccins
vaccins
conjoints

---
N2-AUTOINDEXEE
Déclaration provisoire du Groupe consultatif technique de l’OMS sur la composition des vaccins contre la COVID-19 (TAG-CO-VAC) relative aux vaccins contre la COVID-19 dans le contexte de la circulation du variant Omicron du SARS-CoV-2 - 8 mars 2022
https://www.who.int/fr/news/item/08-03-2022-interim-statement-on-covid-19-vaccines-in-the-context-of-the-circulation-of-the-omicron-sars-cov-2-variant-from-the-who-technical-advisory-group-on-covid-19-vaccine-composition-(tag-co-vac)-08-march-2022
L’Organisation mondiale de la Santé, avec l’appui du Groupe consultatif technique sur la composition des vaccins contre la COVID-19 (TAG-CO-VAC), continue d’examiner et d’évaluer du point de vue de la santé publique l’incidence des nouveaux variants préoccupants du SARS-CoV-2 sur les performances des vaccins anti-COVID-19. Depuis la publication de la déclaration provisoire sur les vaccins contre la COVID-19 le 11 janvier 2022, Omicron est devenu le variant préoccupant le plus répandu à l’échelle mondiale, remplaçant rapidement d’autres variants en circulation. La présente déclaration fait le point de la situation épidémiologique mondiale, indique les problèmes que pose la mise à jour de la composition des vaccins et expose la position actuelle du TAG-CO-VAC.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
information scientifique et technique
COVID-19
Techniques
Vaccine
Techniques
variants SARS-CoV-2
Cicatrisation par la technique de pression négative
vaccination; médication préventive
Techniques
Techniques
variants SARS-CoV-2
mars
Vaccins
vaccination
enregistrements
vaccination
Vaccins
vaccin
Organisation Mondiale de la Santé
Groupes de discussion
SARS-CoV-2
vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations provisoires pour l’utilisation du vaccin Moderna (mRNA-1273) contre la COVID-19
Orientations provisoires - 23 février 2022
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/352491/WHO-2019-nCoV-vaccines-SAGE-recommendation-mRNA-1273-2022.1-fre.pdf
Ces orientations provisoires ont été élaborées sur la base de l’avis émis par le Groupe stratégique consultatif d’experts sur la vaccination (SAGE) lors de sa réunion extraordinaire du 21 janvier 2021 (1), mises à jour à l’issue de sa réunion extraordinaire du 27 mai 2021 (2), puis à nouveau mises à jour le 19 novembre 2021 et le 23 février 2022. Les déclarations d’intérêts ont été recueillies auprès de tous les contributeurs externes et évaluées pour relever tout conflit d’intérêts. Les résumés des intérêts déclarés peuvent être consultés sur le site Web (en anglais) de la réunion du SAGE et sur le site Web du groupe de travail du SAGE.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Vaccins
vaccination; médication préventive
Vaccine
vaccination
utilisation hors indication
COVID-19
vaccins
Vaccination
vaccin
Vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
Comité consultatif mondial pour la sécurité des vaccins, 15 décembre 2021
https://apps.who.int/iris/handle/10665/352393
Le Comité consultatif mondial pour la sécurité des vaccins (GACVS), créé en 1999, a pour mandat de fournir à l’OMS des conseils scientifiques indépendants et fiables sur les questions de sécurité vaccinale susceptibles d’avoir une portée mondiale ou régionale.1 Le GACVS émet des recommandations scientifiques destinées à guider l’élaboration de politiques par l’OMS, par le Groupe stratégique consultatif d’experts sur la vaccination (SAGE) de l’OMS, par les gouvernements nationaux et par les organisations internationales, recommande la création de groupes de travail ad hoc pour promouvoir la recherche méthodologique et empirique sur les manifestations indésirables potentielles et définit les aspects de la sécurité des vaccins devant faire l’objet d’une surveillance prioritaire lors de la vaccination. Lors de sa 45e réunion, qui s’est tenue en ligne le 15 décembre 2021, le GACVS a fait le point du travail accompli sur la sécurité des vaccins contre la COVID-19 et a examiné les dernières données probantes relatives à la prise en charge des cas de syndrome thrombotique thrombocytopénique (STT). Le Comité a également discuté des orientations relatives aux cas de maladie aggravée par la vaccination (VAED) en tant qu’événement indésirable d’intérêt particulier (EIIP) et a examiné les critères d’évaluation 2.0 du Réseau pour la sécurité des vaccins (VSN). Un résumé de cette réunion et des recommandations et conclusions y afférentes sont présentés ci-dessous.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
article de périodique
sécurité
vaccins
comités consultatifs

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : prise en charge des patients en soins critiques au cours des trois premières vagues de l’épidémie
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications-communique-de-presse/etudes-et-resultats/covid-19-prise-en-charge-des-patients-en
La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), en collaboration avec la société de réanimation de langue française (SRLF), publie les résultats d’une étude sur la prise en charge des patients atteints de Covid-19 dans les unités de soins critiques au cours des trois premières vagues de l’épidémie. Cette étude montre que le recours à la ventilation mécanique invasive a diminué au profit de techniques non invasives pour pallier les défaillances respiratoires des malades. Par ailleurs, le risque de décès chez les patients hospitalisés en soins critiques est près deux fois plus important chez les patients atteints