Libellé préféré : vaccination;

requete (CISMeF) : vaccination.ti ou (vaccination.mc ou vaccins.mc);

Acronyme CISMeF : Vx;

Requête PubMed (proposée par CISMeF) : %22vaccination%22[TIAB] OR (%22vaccination%22[MH] OR %22vaccines%22[MH])

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Recommandation pour une quatrième dose de vaccin contre la COVID-19
https://sante.public.lu/dam-assets/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/covid-19/covid-19-annexes/csmi-recommandation-pour-la-quatrieme-dose.pdf
Depuis fin 2020 des vaccins contre le SARS-CoV-2 ont été autorisés par l’EMA en raison de leur efficacité contre les formes graves, les hospitalisations et les décès. Les vaccins à ARN messager (Comirnaty de BioNTech-Pfizer et Spikevax de Moderna) ont été administrés avec un schéma comportant 2 doses séparées de 4 semaines initialement.
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Vaccine
Vaccins
quatrième
Vaccination
directives de santé publique
Vaccins
COVID-19
Vaccine
vaccination; médication préventive
vaccin
vaccination

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccination contre la COVID-19 chez les enfants de 5 à 11 ans
https://sante.public.lu/dam-assets/fr/espace-professionnel/recommandations/conseil-maladies-infectieuses/covid-19/covid-19-annexes/recommandation-vaccination-COVID-5-11-ans-miseajour-20220106.pdf
Le Conseil supérieur des maladies infectieuses recommande la vaccination contre la COVID-19 chez la population générale d’enfants de 5 à 11 ans. La vaccination doit rester prioritaire pour les enfants de 5-11 ans vulnérables à la COVID-19 ainsi que des enfants de 5-11 ans vivant sous le même toit que des personnes vulnérables à la COVID-19. La vaccination est réalisée avec le vaccin Comirnaty à dosage pédiatrique (10 μg). Le schéma vaccinal comporte 2 doses à 28 jours d’intervalle.
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Enfant
enfant
COVID-19
Vaccins
Enfant
Vaccine
vaccination
Enfant
vaccination
Vaccination
vaccination; médication préventive
dû à
enfant
Enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis 9721 - COVID-19 vaccination automne-hiver saison 2022 - 2023
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9721-covid-19-vaccination-automne-hiver-saison-2022-2023
Dans cet avis scientifique, qui propose des lignes directrices aux responsables des politiques en matière de santé publique, le Conseil supérieur de la Santé de Belgique émet des recommandations sur la vaccination de la population belge contre la COVID-19 pendant la saison d’automne/hiver 2022-2023. Conclusions et recommandations approuvées par les membres du NITAG le 16 juin 2022. Approbation de la présente version complète de l’avis par le NITAG le 30 juin 2022.
2022
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
vaccination; médication préventive
Vaccination
jugement
Vaccins
vaccination
saisons
vaccination
Vaccine
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Les effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 et le système de pharmacovigilance français
http://www.senat.fr/notice-rapport/2021/r21-659-notice.html
À la suite d'une pétition déposée au Sénat, la commission des affaires sociales du Sénat a saisi l'OPECST sur l'état des lieux des effets indésirables consécutifs à la vaccination contre la Covid-19 et sur le système français de pharmacovigilance. Les trois rapporteurs désignés par l'Office pour cette étude se sont attachés à entendre l'ensemble des parties prenantes, notamment celles à l'origine de la pétition citoyenne. Ce cycle d'auditions a été complété par une audition publique, tenue le 24 mai 2022, dans un format contradictoire. Le rapport d'étape adopté par l'Office montre qu'une communication transparente et complète sur l'existence d'effets indésirables, une action vigoureuse pour encourager les professionnels de santé à déclarer des évènements indésirables mais aussi un soutien adapté au système de pharmacovigilance sont nécessaires pour garantir les conditions.
2022
false
false
false
Le Sénat
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
rapport
France
vaccine
vaccination; médication préventive
France
vaccination
France
France
Vaccins
vaccination
Vaccine
vaccin
France
COVID-19
Vaccins
français
vaccins contre la COVID-19
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments

---
N3-AUTOINDEXEE
Élargissement de la vaccination anti-HPV aux garçons : étude des freins rencontrés par les médecins généralistes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03693115
Introduction : l’infection par les papillomavirus (HPV) est une des infections sexuellement transmissibles les plus fréquentes au monde. Sa persistance peut provoquer l’apparition de cancers chez les femmes et chez les hommes. Le vaccin anti-HPV est un moyen sûr et efficace pour les éviter. En France, la Haute autorité de santé recommande l’élargissement de la vaccination anti-HPV aux garçons depuis décembre 2019, dans un contexte d’hésitation vaccinale. L’objectif de l’étude est d’identifier quels sont les freins à la vaccination des garçons que rencontrent les médecins généralistes. Matériel et méthode : une étude qualitative par entretiens semi-dirigés a été menée du 1er décembre 2021 au 1er avril 2022 auprès de médecins généralistes de la région Sud.