Libellé préféré : dengue;

Synonyme SNOMED : fièvre rouge; fièvre dengue;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Sécurisation des produits du corps humain dans le cadre de la survenue de cas de dengue autochtone dans le sud de la France
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1257
La survenue d’un nombre inhabituel de foyers de cas de dengue autochtone dans le sud de la France au cours de l’été et de l’automne 2022 a conduit le Haut Conseil de la santé publique (HSCP) à actualiser ses avis et notamment à évaluer la pertinence d’ajuster les critères à partir desquels il est requis de solliciter le groupe de travail (GT) transversal permanent « Sécurité des éléments et produits du corps humain » (Secproch) du HCSP. Si les actions à mener définies dans l’avis du 18 novembre 2020 restent toujours valables en 2022, le HCSP a en revanche modifié les critères indiqués en annexe de cet avis. Désormais, les situations où il n’est pas utile de prendre l’avis du GT-Secproch du HCSP concernent : les foyers isolés de dengue autochtone survenant en France métropolitaine dans une commune ou plusieurs communes limitrophes de moins de 10 000 habitants. les foyers isolés survenant dans des communes de plus de 10 OOO habitants et comptant moins de 4 ensembles de personnes vivant sous un même toit.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
France
France
corps humain
casse-croute
France
peuples indigènes
France
dengue
dengue
homo sapiens
Dengue
groupes de population
français
Dengues
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Cas de dengue autochtone en Métropole : rappel des recommandations de prévention
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/cas-de-dengue-autochtone-en-metropole-rappel-des-recommandations-de-prevention
Depuis le 1er mai, date de début de la surveillance annuelle, 28 cas de dengue autochtone (au 13/09) ont été signalés en France métropolitaine dans les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie. Ces cas sont survenus chez des personnes n’ayant pas voyagé en zone de circulation du virus dans les 15 jours précédant l’apparition des symptômes. Les autorités sanitaires rappellent que la lutte contre les moustiques vecteurs de maladies est l’affaire de tous pour prévenir la survenue de foyers épidémiques en métropole.
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation patients
directives de santé publique
groupes de population
dengue
casse-croute
dengue
Dengues
Dengue
peuples indigènes

---
N2-AUTOINDEXEE
Augmentation des cas autochtones de dengue détectés en métropole
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_2022_77_augmentation_cas_de_dengue_en_metropole_v2.pdf
Depuis le mois de juillet 2022, 5 épisodes de transmission autochtone de dengue ont été identifiés dans les régions PACA et Occitanie. La survenue d’épisodes dans des départements jusque-là épargnés, comme les Pyrénées Orientales (66), la Haute-Garonne (31) et les Hautes-Pyrénées (65), ainsi que leur taille (notamment celle des cas groupés des Alpes-Maritimes (06) et du Var (83)), témoignent d’une augmentation du risque de dengue en métropole, mais aussi de chikungunya et zika, également transmis par le moustique Aedes albopictus (moustique tigre).
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
information scientifique et technique
Dengue
dengue
peuples indigènes
enquêteur
Dengues
casse-croute
dengue
groupes de population

---
N2-AUTOINDEXEE
Courrier du 13 septembre 2022 sur les mesures de sécurisation des produits du corps humain à prendre dans le cadre de la survenue de cas autochtones de dengue dans le département des Alpes-Maritimes en août-septembre 2022
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1252
En complément de son courrier du 5 septembre 2022 et à la suite de l’extension d’un foyer de cas de dengue autochtone dans les communes de Saint-Jeannet puis de Gattières (Alpes-Maritimes) en août-septembre 2022, le HSCP répond à la demande de la DGS pour déterminer s’il convient de compléter les mesures actuellement mises en œuvre par les opérateurs en charge des éléments et produits du corps humain. La situation constatée dans les Alpes-Maritimes constitue en effet une nouvelle escalade du nombre de cas, faisant à ce jour de Saint-Jeannet et de ses environs le foyer de dengue autochtone le plus important identifié à ce jour en Europe. Le HCSP valide les mesures prises par l’Agence régionale de santé ARS PACA (lutte anti-vectorielle, information des soignants), l’Établissement français du sang et le Centre de transfusion sanguine des armées (suspension des collectes de sang et ajournement temporaire des donneurs) pour une zone géographique couvrant les deux communes. Pour les autres produits, compte tenu de la taille limitée de ce foyer et du très faible risque de transmission de la dengue par les greffes, la situation est considérée sans impact sur la sélection biologique des donneurs d’organes, de tissus ou de cellules. Dans l’hypothèse où le foyer continuerait de progresser, notamment en direction de la métropole niçoise, une nouvelle consultation du GT Secproch serait nécessaire pour compléter et étendre les mesures déjà prises.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
rapport
dengue
dengue
corps humain
Mesures du corps
peuples indigènes
Courrier
Dengues
homo sapiens
Dengue
casse-croute
service postal
poids et mesures du corps
groupes de population

---
N2-AUTOINDEXEE
Courrier du 5 septembre 2022 sur les mesures de sécurisation des produits du corps humain à prendre dans le cadre de la survenue de cas autochtones de dengue dans le département du Var en juillet-août 2022
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1249
À la suite d’un foyer de cas de dengue autochtone survenu dans la commune de Fayence (Var) en juillet-août 2022, impliquant quatre maisonnées (groupes de cas hébergés sous un même toit), le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) est chargé d’étudier les mesures à adopter en fonction des données épidémiologiques disponibles et des règles précédemment définies dans son avis du 21 septembre complété le 9 novembre 2020, qui s’appliquaient aux foyers de moins de quatre maisonnées. Le HCSP confirme que les règles citées dans cet avis s’appliquent aux cas rapportés et valide les mesures prises par l’Agence régionale de santé (lutte anti-vectorielle, information des soignants), l’Établissement français du sang (EFS) et le Centre de transfusion sanguine des armées : CTSA (suspension des collectes de sang et ajournement temporaire des donneurs). Pour les autres produits, compte tenu de la taille limitée de ce foyer et du très faible risque de transmission de la dengue par les greffes, la situation est considérée sans impact sur la sélection biologique des donneurs d’organes, de tissus ou de cellules. Ce courrier est également l’occasion de faire un point épidémiologique sur trois autres foyers de dengue autochtone en métropole pour lesquels, au moment de sa rédaction, la taille ne dépassait pas le format de 3 maisonnées pour justifier un avis du HCSP.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
information scientifique et technique
Courrier
Dengue
casse-croute
Dengues
corps humain
homo sapiens
peuples indigènes
service postal
poids et mesures du corps
Mesures du corps
groupes de population
dengue
dengue

---
N2-AUTOINDEXEE
DENGVAXIA (vaccin contre la dengue quadrivalent (vivant, atténué))
Inscription
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3302593/fr/dengvaxia-vaccin-contre-la-dengue-quadrivalent-vivant-attenue
Nature de la demande Inscription Première évaluation. Avis favorable au remboursement dans la prévention de la dengue due aux sérotypes 1, 2, 3 et 4 du virus de la dengue chez les sujets âgés de 9 à 45 ans ayant un antécédent d’infection par le virus de la dengue, vivant dans des zones d’endémie et uniquement dans les populations recommandées par la stratégie vaccinale en vigueur. La Commission considère indispensable l’accessibilité à un test diagnostique d’antécédent de dengue performant et validé.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
avis de la commission de transparence
Vaccins
Dengues
dengue
vaccination
Vaccine
vaccins contre la dengue
enregistrements
vaccin
vaccination; médication préventive
Dengue
atténué par

---
N3-AUTOINDEXEE
Dengue
http://www.medqual.fr/images/grandpublic/Les_maladies_infectieuses/MALADIE-DECLA-OBLIGATOIRE/A_%C3%A0_D/2020-DENGUE.pdf
2020
false
false
false
Medqual
France
brochure pédagogique pour les patients
dengue
Dengue
Dengues
dengue

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'Evaluation du rapport bénéfice risque des pratiques de lutte anti-vectorielle habituellement mises en œuvre pour lutter contre la dengue, dans le contexte actuel de confinement global
https://www.anses.fr/fr/system/files/VECTEURS2020SA0057.pdf
Dans le contexte de la gestion de crise liée à l’épidémie de Covid-19 en France, l’Anses a été saisie en urgence le 14 avril 2020par la Direction Générale de la Santépour réaliserl’expertise suivante:«Évaluationdu rapport bénéfice-risque des pratiques de lutte anti-vectorielle habituellement mises en œuvre pour lutter contre la dengue, dans le contexte actuel de confinement global».
2020
ANSES
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
Dengue
Anses
Appréciation des risques
lutte
pratiquant la lutte
prise de risque
rapport albumine/globuline
Lutte
Évaluation du rapport bénéfices-risques
Dengues
Risque relatif
dengue
baies (géographie)
Pratique
confinement de risques biologiques
dengue
risque
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluer une intervention communautaire contre la dengue au Burkina Faso : entre interdisciplinarité et méthodes mixtes
https://sesstim.univ-amu.fr/video-box/webinar-quantim-valery-ridde
2020
SESSTIM
France
matériel d'enseignement audio-visuel
Méthodes
protestantisme
dengue
Burkina
études d'évaluation comme sujet
Burkina
Dengues
dengue
Dengue

---
N3-AUTOINDEXEE
Volume d'hydratation orale des patients atteints de dengue en médecine générale à La Réunion
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02888852
Introduction : La dengue est une arbovirose en expansion dans le monde. Depuis 2017, La Réunion fait face à l’épidémie la plus importante depuis 1977.Une étude réalisée au Nicaragua suggérait une diminution du risque d'hospitalisation par la prise de 5 verres de liquide par jour (1 183 ml). En 2003, l’OMS a fixé cet objectif d’hydratation. L’objectif de cette étude était d’estimer le volume d'hydratation des réunionnais atteints de dengue. Méthode : Une étude observationnelle descriptive transversale a été menée. Des patients présentant un syndrome « dengue-like » ont été recrutés par des médecins généralistes. Un questionnaire médical et un auto-questionnaire d'hydratation ont été remplis à deux reprises, avant et après la confirmation biologique de la dengue. L’analyse statistique était descriptive et bivariée. Résultats : 174 patients ont été inclus du 01/04/19 au 01/07/19. Le volume d’hydratation orale moyen était de 1 863 ml et 1 944 ml en 1ère et 2nde consultation. 70 % et 85 % des patients consommaient plus de 5 verres en 1ère et 2nde consultation. L’eau simple était le liquide le plus consommé. Les patients consommant plus de 5 verres ont significativement moins de signes cliniques d’alertes en 1ère consultation (p 0,044). Conclusion : Le volume d’hydratation des réunionnais semblait conforme aux recommandations de l’OMS. Les recommandations locales devraient sensibiliser les patients à l’hydratation orale, par un objectif minimal de volume et la prise de solutés isotoniques. Une étude observationnelle et/ou interventionnelle de plus grande ampleur, associée à une mesure objective de l’hydratation, seraient nécessaires.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
a comme patient
médecine générale
dengue
dengue
Dengues
Médecins
patients
Dengue
processus de groupe

---
N3-AUTOINDEXEE
Sévérité de l’épidémie de dengue à La Réunion : données de surveillance des cas hospitalisés, avril 2017 à décembre 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/19-20/2019_19-20_3.html
Introduction – Une épidémie de dengue a été observée à La Réunion en 2018, faisant suite à une circulation virale à bas bruit en 2017. Une surveillance des cas de dengue hospitalisés a été mise en place. Cette étude a comme objectifs de décrire les caractéristiques des cas hospitalisés, d’évaluer l’exhaustivité de cette surveillance ainsi que la sévérité de l’épidémie. Matériel et méthodes – Les caractéristiques des cas hospitalisés pendant plus de 24 heures entre avril 2017 et décembre 2018 ont été décrites. L’exhaustivité de la surveillance a été évaluée pour la période d’avril 2017 à juin 2018 par la méthode de capture-recapture, à partir des données du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) et de la surveillance de Santé publique France – Océan Indien. Résultats – Entre avril 2017 et décembre 2018, 168 cas hospitalisés ont été identifiés par Santé publique France – Océan Indien, soit 2% des cas confirmés ou probables signalés au cours de la même période. Vingt-huit cas (18%) étaient sévères et 112 (70%) présentaient au moins un signe d’alerte. Cinq patients (3%) sont décédés. Cette surveillance a permis de décrire l’évolution du nombre de cas hospitalisés et de caractériser la sévérité de ces cas. Son exhaustivité était toutefois estimée à 50% entre avril 2017 et juin 2018. Conclusion – Les pourcentages de cas hospitalisés et de formes sévères parmi ces cas sont inférieurs à ceux décrits lors des dernières épidémies en Guyane et en Nouvelle-Calédonie. Le suivi de la sévérité de l’épidémie a été possible grâce à cette surveillance. Des pistes d’amélioration sont cependant envisagées concernant les modalités de cette surveillance.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Dengues
processus de groupe
organisation et administration
Dengue
Fracture induite
hospitalisation
dengue
hospitalisation
Fracture de fatigue
Épidémies
dengue
ensemble de données
Épidémies de maladies
épidémies
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Émergences de dengue et de chikungunya en France métropolitaine, 2010-2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/19-20/2019_19-20_2.html
L’Aedes albopictus, vecteur des virus de la dengue et du chikungunya, expose au risque de transmission autochtone de ces arbovirus en France métropolitaine. Depuis son implantation, une surveillance épidémiologique et entomologique a pour objectif de prévenir l’apparition de foyers de cas autochtones ou d’en limiter l’extension. Neuf épisodes de transmission autochtone de dengue et trois de chikungunya ont été recensés entre 2010 et 2018 en France métropolitaine, tous en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie, dans des départements anciennement colonisés par le vecteur, de juillet à octobre où la densité vectorielle était la plus importante. Les zones de circulation virale étaient limitées. Les épisodes de chikungunya ont entraîné plus de cas autochtones que ceux de dengue (31 versus 23). De très nombreux cas ont été identifiés par des enquêtes en porte-à-porte mises en place dans les zones de circulation identifiées. Seul un épisode a concerné deux zones de circulation distinctes. Les sérotypes 1 et 2 de la dengue étaient à l’origine des transmissions autochtones. Les virus à l’origine des cas autochtones de chikungunya étaient du lignage East Central South Africa. La grande majorité des émergences se sont produites en habitat individuel pavillonnaire situé dans du tissu urbain discontinu. Les traitements adulticides, la plupart du temps répétés, ont montré leur efficacité. La survenue de ces émergences était due, pour huit épisodes, à un défaut d’identification du cas primaire importé et, pour quatre épisodes, à une absence ou à une insuffisance des actions de lutte anti-vectorielle (LAV) autour du cas primaire importé. Si le dispositif de surveillance épidémiologique et les investigations menées autour des cas autochtones ont montré leur efficacité, l’expérience acquise et les causes d’émergences identifiées font ressortir des besoins d’évolution de la surveillance épidémiologique, de renforcement de la sensibilisation et de la formation des professionnels de santé.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
dengue
France
Dengue
français
France
Chikungunya
France
Fièvre chikungunya
dengue
Dengues
France
Fracture induite
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Suspicion de dengue autochtone et éventuelles mesures à mettre en œuvre pour les produits sanguins et les greffons pour les donneurs ayant fréquenté les départements du Lot et du Tarn-et-Garonne
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=740
Un cas autochtone de dengue chez une personne ayant fréquenté les départements du Lot et du Tarn-et-Garonne est survenu fin juin 2019 et a été confirmé le 14 août 2019 sans qu’il ait été possible de déterminer le lieu géographique de la piqure. Le Haut Conseil de la santé publique, se basant sur les données disponibles à propos de ce cas index et notamment sur le délai de plus de 45 jours sans cas secondaire, mais encore sur les données historiques concernant les cas autochtones de dengue en France métropolitaine et sur les niveaux du plan « chik-dengue », a recommandé de considérer l’épisode comme provisoirement clos sans mesure d’interdiction de dons de sang et sans mesure particulière pour les greffes d’organes et tissus. Il a aussi recommandé de poursuivre les investigations entomologiques et de maintenir l’information auprès des médecins sur la possibilité de circulation du virus de la dengue dans les deux départements concernés.
2019
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
information scientifique et technique
Dengues
donneurs
dengue
poids et mesures
donneurs de tissus
dengue
groupes de population
transplants
Dengue
transplant
Mesures

---
N2-AUTOINDEXEE
Dengue
http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Dengue
Agent pathogène, données épidémiologiques, pathologie, que faire en cas d'exposition ? Démarche médico-légale, éléments de référence
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
dengue
dengue

---
N2-AUTOINDEXEE
Dengue
https://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/dengue
La dengue est une maladie transmise aux humains par des piqûres de moustiques et elle est causée par l'un des quatre types de virus de la dengue. Cette maladie peut causer des symptômes graves d’allure grippale et dans de graves cas, peut entrainer à la mort. Il n’existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.
2017
false
false
false
Voyage.gc.ca - Affaires étrangères et Commerce international Canada
France
français
brochure pédagogique pour les patients
dengue
dengue

---
N3-AUTOINDEXEE
Dengue et chikungunya en France métropolitaine, une surveillance nécessaire
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2015/13-14/index.html
Arboviroses transmises par les moustiques Aedes en France : un risque devenu durable ! Foyer de cas autochtones de chikungunya à Montpellier, septembre-octobre 2014 ; Vecteurs et lutte antivectorielle ; Surveillance du chikungunya et de la dengue en France métropolitaine, 2014 ; Nouvelles apparitions de cas autochtones de dengue en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, France, août-septembre 2014
2015
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
français
virus du chikungunya
dengue
France
dengue

---
Nous contacter.
06/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.