Libellé préféré : dengue;

Définition du MeSH : Maladie infectieuse éruptive, fébrile, aiguë provoquée par quatre virus de la DENGUE reliés antigéniquement mais ayant des sérotypes distincts. Ces virus sont transmis par des moustiques de type Aedes et plus particulièrement par Aedes aegypti. La dengue classique (fièvre de la dengue) est retrouvée dans des régions infectées par ce moustique. Elle est caractérisée par de la fièvre, des myalgies, des céphalées et une éruption. La DENGUE HEMORRAGIQUE est une forme plus virulente de l'infection par ces virus et une entité clinique séparée. (From Dorland, 28th ed) [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : Fièvre dengue; dengue classique; fièvre dengue classique; fièvre rouge;

Acronyme CISMeF : DF; FD;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dengue;

Définition MeSH INSERM : Maladie infectieuse aiguë, fébrile, éruptive provoquée par quatre virus de la dengue reliés antigéniquement mais ayant des sérotypes distincts. Ces virus sont transmis par des moustiques de type Aedes et plus particulièrement par Aedes aegypti. La dengue classique (fièvre de la dengue) est retrouvée dans des régions infectées par ce moustique. Elle est caractérisée par de la fièvre, des myalgies, des céphalées et une éruption. La dengue hémorragique est une forme plus virulente de l'infection par ces virus et une entité clinique séparée. (Extr. de Dorland, 28ème édition);

Définition VIDAL : Maladie virale tropicale transmise par le moustique Aedes.;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Maladie infectieuse éruptive, fébrile, aiguë provoquée par quatre virus de la DENGUE reliés antigéniquement mais ayant des sérotypes distincts. Ces virus sont transmis par des moustiques de type Aedes et plus particulièrement par Aedes aegypti. La dengue classique (fièvre de la dengue) est retrouvée dans des régions infectées par ce moustique. Elle est caractérisée par de la fièvre, des myalgies, des céphalées et une éruption. La DENGUE HEMORRAGIQUE est une forme plus virulente de l'infection par ces virus et une entité clinique séparée. (From Dorland, 28th ed) [Traduction effectuée avant 2008]

N2-AUTOINDEXEE
Courrier du 13 septembre 2022 sur les mesures de sécurisation des produits du corps humain à prendre dans le cadre de la survenue de cas autochtones de dengue dans le département des Alpes-Maritimes en août-septembre 2022
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1252
En complément de son courrier du 5 septembre 2022 et à la suite de l’extension d’un foyer de cas de dengue autochtone dans les communes de Saint-Jeannet puis de Gattières (Alpes-Maritimes) en août-septembre 2022, le HSCP répond à la demande de la DGS pour déterminer s’il convient de compléter les mesures actuellement mises en œuvre par les opérateurs en charge des éléments et produits du corps humain. La situation constatée dans les Alpes-Maritimes constitue en effet une nouvelle escalade du nombre de cas, faisant à ce jour de Saint-Jeannet et de ses environs le foyer de dengue autochtone le plus important identifié à ce jour en Europe. Le HCSP valide les mesures prises par l’Agence régionale de santé ARS PACA (lutte anti-vectorielle, information des soignants), l’Établissement français du sang et le Centre de transfusion sanguine des armées (suspension des collectes de sang et ajournement temporaire des donneurs) pour une zone géographique couvrant les deux communes. Pour les autres produits, compte tenu de la taille limitée de ce foyer et du très faible risque de transmission de la dengue par les greffes, la situation est considérée sans impact sur la sélection biologique des donneurs d’organes, de tissus ou de cellules. Dans l’hypothèse où le foyer continuerait de progresser, notamment en direction de la métropole niçoise, une nouvelle consultation du GT Secproch serait nécessaire pour compléter et étendre les mesures déjà prises.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
rapport
dengue
dengue
corps humain
Mesures du corps
peuples indigènes
Courrier
Dengues
homo sapiens
Dengue
casse-croute
service postal
poids et mesures du corps
groupes de population

---
N2-AUTOINDEXEE
Sécurisation des produits du corps humain dans le cadre de la survenue de cas de dengue autochtone dans le sud de la France
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1257
La survenue d’un nombre inhabituel de foyers de cas de dengue autochtone dans le sud de la France au cours de l’été et de l’automne 2022 a conduit le Haut Conseil de la santé publique (HSCP) à actualiser ses avis et notamment à évaluer la pertinence d’ajuster les critères à partir desquels il est requis de solliciter le groupe de travail (GT) transversal permanent « Sécurité des éléments et produits du corps humain » (Secproch) du HCSP. Si les actions à mener définies dans l’avis du 18 novembre 2020 restent toujours valables en 2022, le HCSP a en revanche modifié les critères indiqués en annexe de cet avis. Désormais, les situations où il n’est pas utile de prendre l’avis du GT-Secproch du HCSP concernent : les foyers isolés de dengue autochtone survenant en France métropolitaine dans une commune ou plusieurs communes limitrophes de moins de 10 000 habitants. les foyers isolés survenant dans des communes de plus de 10 OOO habitants et comptant moins de 4 ensembles de personnes vivant sous un même toit.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
France
France
corps humain
casse-croute
France
peuples indigènes
France
dengue
dengue
homo sapiens
Dengue
groupes de population
français
Dengues
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Courrier du 5 septembre 2022 sur les mesures de sécurisation des produits du corps humain à prendre dans le cadre de la survenue de cas autochtones de dengue dans le département du Var en juillet-août 2022
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1249
À la suite d’un foyer de cas de dengue autochtone survenu dans la commune de Fayence (Var) en juillet-août 2022, impliquant quatre maisonnées (groupes de cas hébergés sous un même toit), le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) est chargé d’étudier les mesures à adopter en fonction des données épidémiologiques disponibles et des règles précédemment définies dans son avis du 21 septembre complété le 9 novembre 2020, qui s’appliquaient aux foyers de moins de quatre maisonnées. Le HCSP confirme que les règles citées dans cet avis s’appliquent aux cas rapportés et valide les mesures prises par l’Agence régionale de santé (lutte anti-vectorielle, information des soignants), l’Établissement français du sang (EFS) et le Centre de transfusion sanguine des armées : CTSA (suspension des collectes de sang et ajournement temporaire des donneurs). Pour les autres produits, compte tenu de la taille limitée de ce foyer et du très faible risque de transmission de la dengue par les greffes, la situation est considérée sans impact sur la sélection biologique des donneurs d’organes, de tissus ou de cellules. Ce courrier est également l’occasion de faire un point épidémiologique sur trois autres foyers de dengue autochtone en métropole pour lesquels, au moment de sa rédaction, la taille ne dépassait pas le format de 3 maisonnées pour justifier un avis du HCSP.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
information scientifique et technique
Courrier
Dengue
casse-croute
Dengues
corps humain
homo sapiens
peuples indigènes
service postal
poids et mesures du corps
Mesures du corps
groupes de population
dengue
dengue

---
N2-AUTOINDEXEE
Augmentation des cas autochtones de dengue détectés en métropole
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_2022_77_augmentation_cas_de_dengue_en_metropole_v2.pdf
Depuis le mois de juillet 2022, 5 épisodes de transmission autochtone de dengue ont été identifiés dans les régions PACA et Occitanie. La survenue d’épisodes dans des départements jusque-là épargnés, comme les Pyrénées Orientales (66), la Haute-Garonne (31) et les Hautes-Pyrénées (65), ainsi que leur taille (notamment celle des cas groupés des Alpes-Maritimes (06) et du Var (83)), témoignent d’une augmentation du risque de dengue en métropole, mais aussi de chikungunya et zika, également transmis par le moustique Aedes albopictus (moustique tigre).
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
information scientifique et technique
Dengue
dengue
peuples indigènes
enquêteur
Dengues
casse-croute
dengue
groupes de population

---
N2-AUTOINDEXEE
Cas de dengue autochtone en Métropole : rappel des recommandations de prévention
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/cas-de-dengue-autochtone-en-metropole-rappel-des-recommandations-de-prevention
Depuis le 1er mai, date de début de la surveillance annuelle, 28 cas de dengue autochtone (au 13/09) ont été signalés en France métropolitaine dans les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie. Ces cas sont survenus chez des personnes n’ayant pas voyagé en zone de circulation du virus dans les 15 jours précédant l’apparition des symptômes. Les autorités sanitaires rappellent que la lutte contre les moustiques vecteurs de maladies est l’affaire de tous pour prévenir la survenue de foyers épidémiques en métropole.
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation patients
directives de santé publique
groupes de population
dengue
casse-croute
dengue
Dengues
Dengue
peuples indigènes

---
N1-SUPERVISEE
Sécurité transfusionnelle et de la greffe à la suite de cas de dengue autochtones
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=960
À la suite du signalement le 4 septembre 2020 de deux cas autochtones confirmés de dengue à Nice et d’un autre cas à La Croix-Valmer dans le Var, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi le 7 septembre 2020 par la Direction générale de la santé (DGS). Cinq nouveaux cas sont survenus après cette date, trois à Nice (même foyer), un à La Croix-Valmer (même foyer) et un dans le Gard près d’Alès (nouveau foyer). Deux nouveaux cas ont été rapportés encore plus tardivement à Saint Laurent-du-Var (nouveau foyer). Dans le prolongement d’un premier avis provisoire le 21 septembre 2020 pour établir au plus vite des recommandations sur les critères d’ajournements ou d’exclusion à mettre en œuvre à la fois pour les produits sanguins labiles et les greffons provenant de donneurs ayant fréquenté les zones à risque , le présent avis du HCSP commente l’ensemble des données recueillies sous les angles épidémiologique et virologique, ainsi que les actions entreprises ; il formule des recommandations complémentaires. En réponse à une demande de la DGS sur la définition de critères qui permettraient de déclencher une intervention sans attendre la confirmation du CNR et sans nécessiter la réunion en urgence du HCSP (groupe de travail alerte du Secproch), le présent avis comprend en annexe une fiche technique qui récapitule les mesures de gestion et d’information recommandées pour l’Agence régionale de santé et ses partenaires, l’Etablissement français du sang, le Centre de transfusion sanguine des armées et l’Agence de la biomédecine, dans les cas simples où le(s) foyer(s) épidémique(s) ne dépasse(nt) pas 3 cas de dengue autochtone hébergés sous un même toit sur le territoire métropolitain. Les autres situations continueront à être soumises pour avis au groupe de travail du HCSP...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
sécurité des patients
France
dengue
collecte de sang
dengue post-transfusionnelle
transmission de maladie infectieuse
transplants
sang
recommandation de santé publique
transplantation
dengue
sécurité transfusionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Volume d'hydratation orale des patients atteints de dengue en médecine générale à La Réunion
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02888852
Introduction : La dengue est une arbovirose en expansion dans le monde. Depuis 2017, La Réunion fait face à l’épidémie la plus importante depuis 1977.Une étude réalisée au Nicaragua suggérait une diminution du risque d'hospitalisation par la prise de 5 verres de liquide par jour (1 183 ml). En 2003, l’OMS a fixé cet objectif d’hydratation. L’objectif de cette étude était d’estimer le volume d'hydratation des réunionnais atteints de dengue. Méthode : Une étude observationnelle descriptive transversale a été menée. Des patients présentant un syndrome « dengue-like » ont été recrutés par des médecins généralistes. Un questionnaire médical et un auto-questionnaire d'hydratation ont été remplis à deux reprises, avant et après la confirmation biologique de la dengue. L’analyse statistique était descriptive et bivariée. Résultats : 174 patients ont été inclus du 01/04/19 au 01/07/19. Le volume d’hydratation orale moyen était de 1 863 ml et 1 944 ml en 1ère et 2nde consultation. 70 % et 85 % des patients consommaient plus de 5 verres en 1ère et 2nde consultation. L’eau simple était le liquide le plus consommé. Les patients consommant plus de 5 verres ont significativement moins de signes cliniques d’alertes en 1ère consultation (p 0,044). Conclusion : Le volume d’hydratation des réunionnais semblait conforme aux recommandations de l’OMS. Les recommandations locales devraient sensibiliser les patients à l’hydratation orale, par un objectif minimal de volume et la prise de solutés isotoniques. Une étude observationnelle et/ou interventionnelle de plus grande ampleur, associée à une mesure objective de l’hydratation, seraient nécessaires.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
a comme patient
médecine générale
dengue
dengue
Dengues
Médecins
patients
Dengue
processus de groupe

---
N1-SUPERVISEE
Mesures de prévention à la suite de cas de dengue autochtone en métropole
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=905
Un cas confirmé de dengue autochtone a été signalé fin juillet 2020 dans l’Hérault. La personne, sans notion de voyage récent en zone tropicale, a présenté des signes à partir du 17 juillet alors qu’elle séjournait en location dans la commune de Cesseron-sur Orb. Le cas primaire importé de dengue, dont les signes ont débuté le 23 juin, a été identifié : il s’agit d’une personne de la famille propriétaire de la location. Un traitement de démoustication a été réalisé le 7 juillet mais sur une partie seulement de la zone concernée du fait de la proximité de l’Orb. Une présence résiduelle de moustiques autour de la maison est suspectée. Des traitements antivectoriels complémentaires ont été effectués fin juillet et début août. Une enquête épidémiologique menée en porte à porte auprès des riverains, n’a pas permis d’identifier d’autre cas suspect de dengue. L’Établissement français du sang (EFS) a reporté la collecte de sang prévue le 11 août dans cette commune. Il a également bloqué 4 dons du sang effectués dans d’autres centres par des habitants de la commune pendant la période à risque. Après analyse des mesures prises et du fait de l’absence d’autre cas, le HCSP a recommandé : que les mesures générales déjà engagées (information des professionnels de santé du secteur, enquête locale, actions entomologiques) soient poursuivies ; que l’EFS : arrête les collectes sur la commune jusqu’au 31 aout inclus ; maintienne celle prévue le 18 août sur une commune située à 10 km en respectant certaines conditions ; ajourne les donneurs habitant la commune ou y ayant séjourné pendant 28 jours après l’exposition, et cela jusqu’au 31 août ; n’utilise pas en usage thérapeutique les 4 dons bloqués sauf s’ils peuvent être sécurisés ou bénéficier d’un traitement d’inactivation ; qu’une information sur cette situation épidémiologique soit délivrée aux équipes en charge des greffes et des prélèvements dans la région concernée.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
France
dengue
donneurs de sang
produit sanguin labile
recommandation de santé publique
dengue

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'Evaluation du rapport bénéfice risque des pratiques de lutte anti-vectorielle habituellement mises en œuvre pour lutter contre la dengue, dans le contexte actuel de confinement global
https://www.anses.fr/fr/system/files/VECTEURS2020SA0057.pdf
Dans le contexte de la gestion de crise liée à l’épidémie de Covid-19 en France, l’Anses a été saisie en urgence le 14 avril 2020par la Direction Générale de la Santépour réaliserl’expertise suivante:«Évaluationdu rapport bénéfice-risque des pratiques de lutte anti-vectorielle habituellement mises en œuvre pour lutter contre la dengue, dans le contexte actuel de confinement global».
2020
ANSES
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
Dengue
Anses
Appréciation des risques
lutte
pratiquant la lutte
prise de risque
rapport albumine/globuline
Lutte
Évaluation du rapport bénéfices-risques
Dengues
Risque relatif
dengue
baies (géographie)
Pratique
confinement de risques biologiques
dengue
risque
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Dengue
http://www.medqual.fr/images/grandpublic/Les_maladies_infectieuses/MALADIE-DECLA-OBLIGATOIRE/A_%C3%A0_D/2020-DENGUE.pdf
2020
false
false
false
Medqual
France
brochure pédagogique pour les patients
dengue
Dengue
Dengues
dengue

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluer une intervention communautaire contre la dengue au Burkina Faso : entre interdisciplinarité et méthodes mixtes
https://sesstim.univ-amu.fr/video-box/webinar-quantim-valery-ridde
2020
SESSTIM
France
matériel d'enseignement audio-visuel
Méthodes
protestantisme
dengue
Burkina
études d'évaluation comme sujet
Burkina
Dengues
dengue
Dengue

---
N3-AUTOINDEXEE
Émergences de dengue et de chikungunya en France métropolitaine, 2010-2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/19-20/2019_19-20_2.html
L’Aedes albopictus, vecteur des virus de la dengue et du chikungunya, expose au risque de transmission autochtone de ces arbovirus en France métropolitaine. Depuis son implantation, une surveillance épidémiologique et entomologique a pour objectif de prévenir l’apparition de foyers de cas autochtones ou d’en limiter l’extension. Neuf épisodes de transmission autochtone de dengue et trois de chikungunya ont été recensés entre 2010 et 2018 en France métropolitaine, tous en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie, dans des départements anciennement colonisés par le vecteur, de juillet à octobre où la densité vectorielle était la plus importante. Les zones de circulation virale étaient limitées. Les épisodes de chikungunya ont entraîné plus de cas autochtones que ceux de dengue (31 versus 23). De très nombreux cas ont été identifiés par des enquêtes en porte-à-porte mises en place dans les zones de circulation identifiées. Seul un épisode a concerné deux zones de circulation distinctes. Les sérotypes 1 et 2 de la dengue étaient à l’origine des transmissions autochtones. Les virus à l’origine des cas autochtones de chikungunya étaient du lignage East Central South Africa. La grande majorité des émergences se sont produites en habitat individuel pavillonnaire situé dans du tissu urbain discontinu. Les traitements adulticides, la plupart du temps répétés, ont montré leur efficacité. La survenue de ces émergences était due, pour huit épisodes, à un défaut d’identification du cas primaire importé et, pour quatre épisodes, à une absence ou à une insuffisance des actions de lutte anti-vectorielle (LAV) autour du cas primaire importé. Si le dispositif de surveillance épidémiologique et les investigations menées autour des cas autochtones ont montré leur efficacité, l’expérience acquise et les causes d’émergences identifiées font ressortir des besoins d’évolution de la surveillance épidémiologique, de renforcement de la sensibilisation et de la formation des professionnels de santé.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
dengue
France
Dengue
français
France
Chikungunya
France
Fièvre chikungunya
dengue
Dengues
France
Fracture induite
France

---
N1-SUPERVISEE
Dengue et chikungunya : mesures pour la sécurité transfusionnelle et des greffes
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=722
Le Haut Conseil de la santé publique émet 2 préconisations, à adopter en 2019, en matière de prévention de la transmission des virus de la dengue et du chikungunya par la transfusion sanguine ou par la greffe. Compte-tenu de la rapidité de l’évolution de la situation épidémiologique internationale de ces deux arboviroses, l’objectif de cet avis est de proposer une stratégie opérationnelle sur les mesures à mettre en œuvre vis-à-vis des donneurs de produits et éléments du corps humain. Ces préconisations, qui sont identiques pour les produits sanguins labiles, les organes, les tissus et les cellules, concernent une actualisation des listes de pays concernés par une mesure d’ajournement ou d’exclusion des donneurs précédemment utilisées par l’Établissement français du sang, d’une part, et l’Agence de la biomédecine, d’autre part. Cette actualisation concerne l’ajout de 14 pays pour la dengue, et de 9 pays pour le chikungunya.
2019
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
Prévention des infections
sang
donneurs de sang
donneurs de tissus
transfusion sanguine
transplantation d'organe
recommandation de santé publique
dengue
Fièvre chikungunya
transplants
sécurité transfusionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Place du vaccin Dengvaxia dans la stratégie de lutte contre la dengue dans les départements français d'Outre-mer- Mayotte et territoires français d’Amérique
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2912616/fr/place-du-vaccin-dengvaxia-dans-la-strategie-de-lutte-contre-la-dengue-dans-les-departements-francais-d-outre-mer-mayotte-et-territoires-francais-d-amerique?xtmc=&xtcr=1
La HAS constate que Mayotte ne peut être considérée en l’état actuel des données épidémiologiques comme une zone d’endémie élevée de dengue. Les restrictions d'utilisation du vaccin définies dans l'AMM et le RCP impliquent que Dengvaxia ne peut être utilisé actuellement à Mayotte, quels que soient le statut sérologique ou la preuve documentée d'une infection antérieure à la dengue. La HAS constate en revanche que les territoires français d’Amérique (Antilles et Guyane) peuvent être considérés en l’état actuel des données épidémiologiques comme des zones d’endémie élevée de dengue. Cependant, les incertitudes actuelles sur la performance des tests de sérodiagnostic disponibles dans un contexte de diagnostic rétrospectif de l’infection par le virus de la dengue ne permettent pas d'envisager la mise en œuvre d'une stratégie de dépistage pré-vaccinal efficace permettant de ne proposer la vaccination qu’aux personnes ayant un antécédent d’infection par le virus de la dengue (en dehors d’une preuve documentée d’une infection confirmée virologiquement).
2019
false
true
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
Antilles
Guyane française
dengue
dengue
vaccination
enfant
Immunogénicité des vaccins
dengue
Dépistage de masse
adulte
vaccins contre la dengue
dengue
tests sérologiques
grossesse
vaccins du virus de la dengue
recommandation de santé publique
vaccins contre la dengue
Mayotte
Comores

---
N1-SUPERVISEE
Place du vaccin Dengvaxia dans la stratégie de lutte contre la dengue dans les départements français d'Outre-mer- L'île de La Réunion
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2902751/fr/place-du-vaccin-dengvaxia-dans-la-strategie-de-lutte-contre-la-dengue-dans-les-departements-francais-d-outre-mer-l-ile-de-la-reunion
La HAS constate que La Réunion ne peut être considérée en l’état actuel des données épidémiologiques comme une zone d’endémie élevée de dengue. Les restrictions d'utilisation du vaccin définies dans l'AMM et le RCP impliquent que Dengvaxia ne peut être utilisé actuellement à La Réunion, quel que soit le statut sérologique ou la preuve documentée d'une infection antérieure à la dengue. Par ailleurs, les incertitudes actuelles sur les performances des tests de sérodiagnostic disponibles dans un contexte de diagnostic rétrospectif de l’infection par le virus de la dengue et le niveau de séroprévalence de la dengue dans ce département conduisent à s’interroger sur la capacité à mettre en œuvre une stratégie de dépistage pré-vaccinal efficace permettant de ne proposer la vaccination qu’aux personnes ayant un antécédent d’infection par le virus de la dengue. En conséquence, la HAS ne recommande pas l’utilisation du vaccin Dengvaxia pour les personnes qui vivent ou se rendent à La Réunion. Cette position de la HAS pourra être révisée en fonction de l’évolution de l’épidémiologie de la dengue à La Réunion d'une part, et la disponibilité d'un test diagnostique plus spécifique d'autre part.
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
dengue
vaccination
vaccins du virus de la dengue
recommandation de santé publique
vaccins contre la dengue
Réunion

---
N3-AUTOINDEXEE
Sévérité de l’épidémie de dengue à La Réunion : données de surveillance des cas hospitalisés, avril 2017 à décembre 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/19-20/2019_19-20_3.html
Introduction – Une épidémie de dengue a été observée à La Réunion en 2018, faisant suite à une circulation virale à bas bruit en 2017. Une surveillance des cas de dengue hospitalisés a été mise en place. Cette étude a comme objectifs de décrire les caractéristiques des cas hospitalisés, d’évaluer l’exhaustivité de cette surveillance ainsi que la sévérité de l’épidémie. Matériel et méthodes – Les caractéristiques des cas hospitalisés pendant plus de 24 heures entre avril 2017 et décembre 2018 ont été décrites. L’exhaustivité de la surveillance a été évaluée pour la période d’avril 2017 à juin 2018 par la méthode de capture-recapture, à partir des données du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) et de la surveillance de Santé publique France – Océan Indien. Résultats – Entre avril 2017 et décembre 2018, 168 cas hospitalisés ont été identifiés par Santé publique France – Océan Indien, soit 2% des cas confirmés ou probables signalés au cours de la même période. Vingt-huit cas (18%) étaient sévères et 112 (70%) présentaient au moins un signe d’alerte. Cinq patients (3%) sont décédés. Cette surveillance a permis de décrire l’évolution du nombre de cas hospitalisés et de caractériser la sévérité de ces cas. Son exhaustivité était toutefois estimée à 50% entre avril 2017 et juin 2018. Conclusion – Les pourcentages de cas hospitalisés et de formes sévères parmi ces cas sont inférieurs à ceux décrits lors des dernières épidémies en Guyane et en Nouvelle-Calédonie. Le suivi de la sévérité de l’épidémie a été possible grâce à cette surveillance. Des pistes d’amélioration sont cependant envisagées concernant les modalités de cette surveillance.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Dengues
processus de groupe
organisation et administration
Dengue
Fracture induite
hospitalisation
dengue
hospitalisation
Fracture de fatigue
Épidémies
dengue
ensemble de données
Épidémies de maladies
épidémies
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Suspicion de dengue autochtone et éventuelles mesures à mettre en œuvre pour les produits sanguins et les greffons pour les donneurs ayant fréquenté les départements du Lot et du Tarn-et-Garonne
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=740
Un cas autochtone de dengue chez une personne ayant fréquenté les départements du Lot et du Tarn-et-Garonne est survenu fin juin 2019 et a été confirmé le 14 août 2019 sans qu’il ait été possible de déterminer le lieu géographique de la piqure. Le Haut Conseil de la santé publique, se basant sur les données disponibles à propos de ce cas index et notamment sur le délai de plus de 45 jours sans cas secondaire, mais encore sur les données historiques concernant les cas autochtones de dengue en France métropolitaine et sur les niveaux du plan « chik-dengue », a recommandé de considérer l’épisode comme provisoirement clos sans mesure d’interdiction de dons de sang et sans mesure particulière pour les greffes d’organes et tissus. Il a aussi recommandé de poursuivre les investigations entomologiques et de maintenir l’information auprès des médecins sur la possibilité de circulation du virus de la dengue dans les deux départements concernés.
2019
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
information scientifique et technique
Dengues
donneurs
dengue
poids et mesures
donneurs de tissus
dengue
groupes de population
transplants
Dengue
transplant
Mesures

---
N1-SUPERVISEE
Mesures de prévention à la suite de cas de dengue autochtone en métropole
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=741
Deux cas de suspicion de dengue autochtone ont été signalés en septembre 2019. Le premier cas, survenu dans le département des Alpes-Maritimes, sans notion de voyage, a présenté des signes cliniques à partir du 30 août et avait été en contact avec une personne ayant présenté, au retour de Thaïlande, un tableau de dengue confirmé biologiquement. Le cas autochtone a été confirmé le 23 septembre. Un traitement de lutte anti-vectorielle a été réalisé de même qu’une enquête porte à porte. L’établissement français du sang (EFS) a effectué la dernière collecte dans la commune de résidence du cas début juin. Le deuxième cas est survenu dans le département du Rhône, les signes cliniques ayant débuté à la mi-juillet, sans notion de voyage en zone tropicale. L’enquête épidémiologique a permis d’identifier, à proximité de son domicile, un cas de dengue importé dont les signes avaient débuté fin juin. Après analyse de la chronologie des faits, de l’absence de nouveaux cas, des durées d’incubation, le Haut Conseil de la santé publique a recommandé : de ne pas mettre en place de mesures complémentaires pour les dons du sang dans les Alpes–Maritimes ; de mettre en place sous couvert de l’EFS, pour la situation dans le Rhône, des mesures non spécifiques de quarantaine de 72h pour les concentrés globulaires collectés dans la commune voisine de résidence du cas le 19 septembre et de renforcer l’information post-don pour toutes les collectes effectuées dans ce département ; de ne pas mettre en place de mesures particulières pour les prélèvements d’organes ou de tissus dans les 2 départements concernés.
2019
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
France
dengue
recommandation de santé publique
transfusion sanguine
prélèvement d'organes et de tissus
information scientifique et technique
dengue

---
N1-SUPERVISEE
Dengue
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-transmission-vectorielle/dengue
La dengue est une maladie virale transmise des moustiques du genre Aedes. Les symptômes les plus fréquents sont une fièvre et des douleurs articulaires. Ses complications peuvent être sévères. Nos missions : Définir, piloter et coordonner la surveillance épidémiologique de la dengue en France ; Adapter la surveillance aux spécificités et risques régionaux : dispositifs de surveillance renforcée dans les départements métropolitains colonisés par le moustique vecteur et dispositifs spécifiques aux différents départements d'outremer avec les Cellules régionales en lien avec les agences régionales de santé ; Contribuer à l’information et la sensibilisation des professionnels de santé, des collectivités locales et du grand public sur la maladie et les mesures de prévention.
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
dengue
dengue
dengue
dengue
dengue
dengue sévère
France
Surveillance épidémiologique
information scientifique et technique
dengue

---
N2-AUTOINDEXEE
Dengue
http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Dengue
Agent pathogène, données épidémiologiques, pathologie, que faire en cas d'exposition ? Démarche médico-légale, éléments de référence
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
dengue
dengue

---
N1-VALIDE
Dengue
Une maladie transmise par les moustiques en pleine expansion
https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/dengue
Selon l'OMS, plus de 40 % de la population mondiale est exposée aujourd'hui à la dengue. En 2010, les premiers cas autochtones sont apparus en métropole. Plusieurs axes de recherche sont développés, visant à la fois à limiter l'expansion du moustique Aedes à travers le monde et développer un vaccin contre le virus de la dengue.
2017
false
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
Paris
France
français
dengue
information scientifique et technique
guide ressources

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladies à transmission vectorielle : l’expérience des Antilles, un précieux atout pour la France métropolitaine et pour l’Europe - In : Diasporiques, 2017
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01675389
L’objet de cet article est d’illustrer ce propos par l’exemple des épidémies de dengue dans les Antilles.
2017
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
dengue
France
Antilles
Fracture de fatigue
France
Maladie
Europe
Europe
transmission de maladie infectieuse
France
maladie
France
français
Maladies
France
Transmissions

---
N2-AUTOINDEXEE
Dengue
https://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/dengue
La dengue est une maladie transmise aux humains par des piqûres de moustiques et elle est causée par l'un des quatre types de virus de la dengue. Cette maladie peut causer des symptômes graves d’allure grippale et dans de graves cas, peut entrainer à la mort. Il n’existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.
2017
false
false
false
Voyage.gc.ca - Affaires étrangères et Commerce international Canada
France
français
brochure pédagogique pour les patients
dengue
dengue

---
N1-VALIDE
Vaccination contre la dengue dans les territoires français d’Amérique et à La Réunion et Mayotte
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=568
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160622_vaccinationdengueretfaths.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique a reçu, en date du 20 mai 2016, une saisine relative à l’utilisation de Dengvaxia , vaccin contre la dengue déjà enregistré dans certains pays (Mexique, Brésil, Salvador) et utilisé aux Philippines. Ce vaccin est en cours d’évaluation à l’Agence européenne du médicament (EMA). Du fait de la nature endémo-épidémique de la dengue dans les territoires français d’Amérique (Guyane, Martinique, Guadeloupe,…) et d’un probable début d’épidémie à La Réunion, la question d’une éventuelle utilisation de ce vaccin avant l’octroi de son autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne est posée. Dans cette optique, il est demandé de déterminer quelles pourraient être les populations prioritaires.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
vaccins contre la dengue
dengue
Comores
Réunion

---
N1-VALIDE
Note de synthèse de l’OMS sur le vaccin contre la dengue - juillet 2016
Relevé épidémiologique hebdomadaire, 91 (30):349-364
https://apps.who.int/iris/handle/10665/254470
Le présent document est la première note de synthèse de l’OMS traitant de la vaccination contre la dengue. Il contient essentiellement les informations disponibles sur le seul vaccin contre la dengue qui est à ce jour homologué par les autorités nationales de réglementation.
2016
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
vaccins contre la dengue
dengue
vaccins contre la dengue
résultat thérapeutique
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Vaccination contre la dengue en 2015
http://www.jle.com/fr/revues/mtp/e-docs/vaccination_contre_la_dengue_en_2015_305759/article.phtml
La dengue est aujourd’hui l’arbovirose la plus importante dans le monde. Classée parmi les maladies émergentes du fait de son extension géographique récente, elle est fréquente aussi chez le voyageur. Au niveau mondial, l’incidence de la dengue progresse de façon spectaculaire depuis quelques décennies. Environ 2,5 milliards de personnes, soit 2/5 de la population mondiale, sont désormais exposées au risque. Selon les estimations actuelles de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il pourrait y avoir chaque année dans le monde 50 millions de cas de dengue. La maladie est désormais endémique dans plus d’une centaine de pays d’Afrique, des Amériques, de la Méditerranée orientale, de l’Asie du Sud-Est et du Pacifique occidental. Ces deux dernières régions sont les plus affectées. Au sein de ces mêmes pays, des flambées épidémiques saisonnières ou ponctuelles sont constatées. On estime que, chaque année, 500 000 cas de dengue hémorragique nécessitent une hospitalisation, dont une très forte proportion d’enfants. La mort survient dans au moins 2,5 % des cas.
2015
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
dengue
vaccins contre la dengue

---
N1-VALIDE
Dengue et dengue sévère
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs117/fr/
La dengue est une maladie virale transmise par les moustiques qui s’est propagée rapidement dans toutes les Régions de l’OMS ces dernières années. Le virus se transmet à l’homme par la piqûre des femelles infectées de moustiques, principalement de l’espèce Aedes aegypti, mais aussi dans une moindre mesure d’ A. albopictus. La maladie est largement répandue sous les tropiques, avec des variations locales de risque surtout fonction des précipitations, de la température et de l’urbanisation rapide et non maîtrisée.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
information scientifique et technique
dengue
dengue sévère
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Dengue et chikungunya en France métropolitaine, une surveillance nécessaire
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2015/13-14/index.html
Arboviroses transmises par les moustiques Aedes en France : un risque devenu durable ! Foyer de cas autochtones de chikungunya à Montpellier, septembre-octobre 2014 ; Vecteurs et lutte antivectorielle ; Surveillance du chikungunya et de la dengue en France métropolitaine, 2014 ; Nouvelles apparitions de cas autochtones de dengue en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, France, août-septembre 2014
2015
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
français
virus du chikungunya
dengue
France
dengue

---
N3-AUTOINDEXEE
Epidémie de dengue survenue en 2006 en Guyane (L'). Mission d'appui. Septembre 2006
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Epidémie+de+dengue+survenue+en+2006+en+Guyane+(L')%2E+Mission+d'appui%2E+Septembre+2006
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
information scientifique et technique
dengue
Épidémies de maladies

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme de surveillance, d'alerte et de gestion des épidémies de dengue (Psage dengue) en Martinique
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Programme+de+surveillance,+d'alerte+et+de+gestion+des+épidémies+de+dengue+(Psage+dengue)+en+Martinique
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
information scientifique et technique
dengue
Martinique
infirmières administratives
épidémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Epidémie de béribéri infantile à Mayotte Une) - Estimation de l'ampleur de l'épidémie de dengue en Martinique
http://portaildocumentaire.santepubliquefrance.fr/exl-php/vue-consult/spf___internet_recherche/INV5909
La collectivité départementale de Mayotte, territoire français de l'océan indien, a connu, entre avril et juillet 2004, une augmentation inhabituelle du nombre de décès chez des nourrissons constatée par les pédiatres du Centre hospitalier de Mamoudzou (CHM). Ces enfants, sans antécédent médical particulier, âgés de I à 3 mois avaient présenté une détresse cardio-respiratoire d'apparition brutale et d'évolution rapidement fatale. L'hypothèse d'un béribéri (carence en vitamine Bi ou thiamine), rapidement évoquée par les pédiatres hospitaliers, a conduit l'Institut de veille sanitaire (InVS) à envoyer une mission d'investigation épidémiologique sur place avec pour objectifs de documenter avec précision ce phénomène sanitaire, tenter d'en identifier des facteurs de risque et orienter les mesures de contrôle à mettre en oeuvre à court et moyen terme. Une définition de cas à trois niveaux de probabilité, un système de signalement et de recherché active des cas ont été mis en place. Les données ainsi collectées ont permis de décrire l'épidémie en terme de temps, de lieu et de personnes. Une étude analytique de type cas/témoins a été menée chez 21 mères de cas et chez 40 femmes témoins. Cette étude a été réalisée à domicile en collaboration avec les éducatrices de santé de la Direction des affaires sanitaires et sociales (Dass) de Mayotte à l'aide d'un questionnaire standardisé, portant sur les facteurs socioculturels, cliniques, alimentaires et environnementaux. L'existence de cofacteurs infectieux, toxiques ou d'une autre nature, connus pour être associés au béribéri a par ailleurs été recherchée. Entre le 4 avril et le 13 juillet 2004, 32 cas de béribéri âgés de I à 4 mois ont été signales, provenant majoritairement de la commune de Mamoudzou (53,1 %). Parmi ces cas, 20 sont décédés (létalité 62,5 %). La mise en place en urgence début juin de campagnes de supplémentation en vitamine BI a permis de contrôler l'épidémie. La majorité des mères des cas n'était pas de nationalité française (85 % d'entre elles étaient comoriennes). La durée médiane de séjour des mères sur l'île de Mayotte était de 6 ans. Des signes cliniques évocateurs de béribéri au cours de la grossesse ou du post-partum étaient retrouvés chez 44 % des mères de cas. L'analyse de l'alimentation a montré que les mères des cas avaient une alimentation moins diversifiée que les mères témoins au cours de leur grossesse et de la période du post-partum. La consommation traditionnelle de oubou (bouillie de riz) pendant l'allaitement était plus fréquente chez les mères de cas. L'utilisation de lait artificiel était moins fréquemment rapportée par les mères des cas.
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
dengue
Martinique
Épidémies de maladies
béribéri
Mayotte
ESTIMA

---
N1-VALIDE
Dengue
https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/la-dengue-information-et-prevention
La dengue ou « grippe tropicale » est l'arbovirose (virus transmis par des moustiques ou des tiques comme la fièvre jaune, le chikungunya, etc.…) la plus répandue dans le monde. C'est une maladie due à un virus transmis par la piqûre d'un moustique du genre Aedes, qui est le plus souvent bénigne. Toutefois, elle peut présenter des formes graves, on parle alors de dengue hémorragique, de dengue sévère ou de dengue avec état de choc.
2013
false
true
false
Ministère des solidarités et de la Santé
Paris
France
français
dengue
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Diagnostic biologique direct précoce de la dengue par détection génomique du virus avec RT-PCR (transcription inverse et amplification génique par réaction de polymérisation en chaîne) - Rapport d'évaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1253629/diagnostic-biologique-direct-precoce-de-la-dengue-par-detection-genomique-du-virus-avec-rt-pcr-transcription-inverse-et-amplification-genique-par-reaction-de-polymerisation-en-chaine-rapport-d-evaluation
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1356989/diagnostic-biologique-direct-precoce-de-la-dengue-par-detection-genomique-du-virus-avec-rt-pcr-transcription-inverse-et-amplification-genique-par-reaction-de-polymerisation-en-chaine-rapport-d-evaluation
Evaluer l'intérêt diagnostique et économique du test RT-PCR (reverse transcriptase - polymerase chain reaction), en vue d'améliorer le diagnostic direct précoce de la dengue
2013
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
171. Voyage en pays tropical de l'adulte et de l'enfant : conseils avant le départ, pathologies du retour : fièvre, diarrhée, manifestations cutanées
175. Voyage en pays tropical de l'adulte et de l'enfant : conseils avant le départ, pathologies du retour : fièvre, diarrhée, manifestations cutanées
français
dengue
évaluation technologique
RT-PCR
diagnostic précoce

---
N1-VALIDE
Prévention de la dengue et chikungunya en France métropolitaine
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-transmission-vectorielle/dengue/documents/depliant-flyer/prevention-de-la-dengue-et-chikungunya-en-france-metropolitaine-reperes-pour-votre-pratique
Document à destination des professionnels de santé. Point sur les connaissances, la conduite à tenir et le dispositif de prévention
2013
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
Saint-Denis
France
français
information scientifique et technique
dengue
virus du chikungunya
Fièvre chikungunya
Fièvre chikungunya
Fièvre chikungunya
dengue
dengue

---
N1-SUPERVISEE
Dengue
http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/dengue
La dengue est une maladie transmise aux humains par des piqûres de moustiques et elle est causée par l'un des quatre types de virus de la dengue. Cette maladie peut causer des symptômes graves d’allure grippale et dans de graves cas, peut entrainer à la mort. Il n’existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.
2013
false
true
false
Voyage.gc.ca - Affaires étrangères et Commerce international Canada
Canada
dengue
dengue
dengue
dengue
médecine des voyages
facteurs de risque
information patient et grand public
dengue

---
N1-SUPERVISEE
La Dengue
http://www.medqual.fr/images/grandpublic/MDO/853-DENGUE-2012_Nouveau_logo.pdf
La dengue est une maladie virale des zones tropicales et subtropicales qui connaît aujourd’hui une forte expansion dans de nombreuses régions.
2012
false
true
false
Medqual
information patient et grand public
dengue
dengue
dengue
déclaration obligatoire
dengue

---
N1-SUPERVISEE
La dengue et le chikungunya
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/Concours/2012_Angers_Marchet_Marchais_DengueChikungunya/co/Marchet_Marchais_Angers_web.html
La dengue et le chikungunya sont étudiés selon le sommaire suivant: introduction: définitions, quelques rappels et conseils pratiques, le moustique Aedes albopictus; les produits et molécules recommandés par les instances de santé; les répulsifs proposés en pharmacie; actualités.
2012
true
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
dengue
virus du chikungunya
enseignement pharmacie
Fièvre chikungunya
information patient et grand public
matériel enseignement
Infections à virus à ARN

---
N1-SUPERVISEE
La Dengue et le Chikungunya
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/2012_Concours_Angers_Marchet_DengueChikungunya
Ressource primée au Concours UNSPF ANEPF 2012 - Dengue et Chikungunya : Les arboviroses tropicales émergentes en France - étude du rôle du pharmacien d'officine dans la lutte anti-vectorielle
2012
true
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
cours
enseignement pharmacie
lutte contre les moustiques
Fièvre chikungunya
virologie
Dengue
Maladies virales
dengue
virus du chikungunya

---
N1-VALIDE
Instruction DGS/RI1-3 no 2012-168 du 23 avril 2012 mettant à jour le guide relatif aux modalités de mise en oeuvre du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole
https://solidarites-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2012/12-06/ste_20120006_0100_0053.pdf
Résumé : la présente circulaire actualise les mesures à mettre en oeuvre dans le but de limiter le risque de circulation des virus du chikungunya et de la dengue en métropole. Mots clés : chikungunya dengue surveillance sanitaire déclaration obligatoire surveillance entomologique contrôle sanitaire aux frontières vecteurs Aedes albopictus produits du corps humain communication.
2012
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
dengue
programmes gouvernementaux
Fièvre chikungunya
fièvre de Chikungunya
virus du chikungunya
virus de la dengue
gestion du risque
Prévention des infections
communication
recommandation de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Dengue
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=99828
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
dengue

---
N1-VALIDE
Avis sur la stratégie de diagnostic biologique de la dengue
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspa20110121_dengue.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi le 20 septembre 2010 par la direction générale de la santé afin d'élaborer une stratégie de diagnostic biologique de la dengue destinée aux professionnels de santé.
2011
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
dengue
Tests de chimie clinique
recommandation professionnelle
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Les maladies du voyage et d'importation
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/adsp?ae=adsp&clef=116&menu=111282
En raison de l’accroissement permanent de la circulation des marchandises et des personnes à travers le monde, le vieux concept de maladies tropicales, ou de « maladies exotiques », est en passe de perdre sa spécificité. Le brassage constant d’individus et de denrées dans toutes les directions du globe favorise la dissémination de nombreuses maladies infectieuses. Certes, les contraintes climatiques régulent et freinent leur propagation dans des territoires où les conditions de transmission sont défavorables, mais actuellement aucun pays au monde n’est à l’abri de l’introduction de pathologies qui hier étaient confinées dans des zones éloignées.
2011
false
true
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
médecine des voyages
surveillance sentinelle
paludisme
dengue
Fièvre chikungunya
Contrôle des maladies transmissibles
fièvre de la vallée du rift
article de périodique
voyage

---
N1-SUPERVISEE
Nouvelles approches pour la vaccination contre les flavivirus
DIUI de vaccinologie
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/VAC/2011/52_teyssou/index.htm
Généralités, l'agent pathogène, le vecteur, la maladie, une théorie incontournable : l'ADE, une maladie multifactorielle, prévention et prise en charge, les défis du vaccin, les nouvelles approches, les obstacles, vaccin tétravalent recombinant, risque environnemental, développement clinique, du vaccin à la vaccination,
2011
false
true
false
true
2eme cycle / master
Mère-enfant
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
dengue
dengue
dengue
dengue
dengue
dengue
dengue
dengue
dengue
vaccins contre la dengue
vaccins contre la dengue
vaccins contre la dengue
vaccins contre la dengue
allergie et immunologie
Dengue
flavivirus

---
N3-AUTOINDEXEE
Synthèse des données de veille sur la dengue et le chikungunya dans les territoires français ultramarins au 24 septembre 2010
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Synthèse+des+données+de+veille+sur+la+dengue+et+le+chikungunya+dans+les+territoires+français+ultramarins+au+24+septembre+2010
2010
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
information scientifique et technique
virus du chikungunya
France
dengue

---
N3-AUTOINDEXEE
DENGUE : le moustique étend son territoire
http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/sitesactu/question_actu.php?langue=fr&id_article=15824&id_theme=7&prov=index
2010
Cité des sciences et de l'industrie
Paris
information patient et grand public
culicidae
dengue

---
N1-VALIDE
Détection de l'antigène NS1 de la dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_813018/detection-de-lantigene-ns1-de-la-dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_813014/detection-de-lantigene-ns1-de-la-dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_813013/document-avis-dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_813017/rapport-dengue
L'antigène NS1 est une protéine du virus de la dengue détectée dans le sérum des patients atteints de dengue en phase précoce. La détection de l'antigène NS1 a fait évoluer la stratégie diagnostique de la dengue : désormais, un test diagnostique est utilisable dès la phase précoce de la maladie. Ce rapport décrit l'évaluation de l'efficacité, la place dans la stratégie diagnostique et l'impact sur la stratégie thérapeutique de cette technique ; basé sur cette évaluation, la HAS s'est prononcé sur l'intérêt de son inscription sur la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l'Assurance maladie
2009
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
171. Voyage en pays tropical de l'adulte et de l'enfant : conseils avant le départ, pathologies du retour : fièvre, diarrhée, manifestations cutanées
175. Voyage en pays tropical de l'adulte et de l'enfant : conseils avant le départ, pathologies du retour : fièvre, diarrhée, manifestations cutanées
français
dengue
virus de la dengue
Protéines virales non structurales
antigènes viraux
protéine NS1, du virus de la dengue de type 2
test ELISA
Protéines virales non structurales
évaluation des actes professionnels
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Déclaration sur la dengue
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/09vol35/acs-dcc-2/index-fra.php
Indication du niveau de preuve, La dengue est causée par un groupe de quatre sérotypes de flavivirus distincts sur le plan antigénique (DEN-1, 2, 3 et 4) qui sont transmis par les moustiques du genre Aedes. La maladie est présente à peu près partout en région tropicale (p.ex., dans les Caraïbes, les Amériques, en Asie, dans le Pacifique Sud et en Afrique).
2009
false
O
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
médecine des voyages
dengue
voyage
signes et symptômes
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Fiche BUTM - Diagnostic précoce de la dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_888288/fiche-butm-diagnostic-precoce-de-la-dengue
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_888286/fiche-butm-diagnostic-precoce-de-la-dengue
La dengue est une arbovirose transmise par des moustiques diurnes du genre Aedes. La détection de l'antigène NS1 est indiquée du premier au cinquième jour après l'apparition des signes cliniques. Un résultat positif permet de poser un diagnostic plus précoce de la dengue. Un résultat négatif n'exclu pas le diagnostic de la dengue.
2009
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
dengue
Protéines virales non structurales
recommandation de bon usage des dispositifs médicaux

---
N1-VALIDE
Information sur la maladie Fièvre dengue
http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/info/dengue-fra.php
informations générales de présentation de la dengue, mesures personnelles contre les piqûres de moustiques
2009
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
anglais
français
médecine des voyages
dengue
voyage
morsures et piqûres
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Les fièvres tropicales dengue et chikungunya au cabinet du praticien
https://medicalforum.ch/fr/detail/doi/fms.2009.06911/
Les maladies virales tropicales ont fait l'objet, au cours des dernières années, d'un intérêt croissant de la part des médias et de la presse écrite et suscitent aujourd'hui régulièrement l'inquiétude chez les patients et les médecins. S'il est peu probable de rencontrer une fièvre d'Ebola, de Marburg ou de Lassa d'évolution dramatique chez un touriste moyen, la grande propension aux voyages des Suisses et l'extension des épidémies mondiales de dengue et de chikungunya augmentent évidemment la probabilité pour le médecin d'être un jour ou l'autre confronté à un touriste de retour d'un pays (sub)tropical avec l'un de ces deux virus...
2009
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
dengue
virus du chikungunya
Fièvre chikungunya
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
La dengue en Afrique: émergence du DENV-3, Côte d'Ivoire, 2008
Relevé épidémiologique hebdomadaire, 84 (11-12):85-88
https://apps.who.int/iris/handle/10665/241295
2009
false
false
false
article de périodique
dengue
Côte d'Ivoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Grossesse, moustiques, paludisme, dengue et chikungunya : risques et prévention
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Grossesse,+moustiques,+paludisme,+dengue+et+chikungunya+%3A+risques+et+prévention
2009
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
information scientifique et technique
risque
dengue
grossesse
grossesse
paludisme
paludisme
grossesse
paludisme
grossesse
culicidae
virus du chikungunya

---
N3-AUTOINDEXEE
Cas importés de chikungunya et de dengue en France métropolitaine - Bilan de la surveillance à partir des données de laboratoire : Avril 2005 - décembre 2007
https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/084000497.pdf
2008
rapport
virus du chikungunya
infirmières administratives
dengue
France
laboratoires

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance de la dengue à St-Barthélémy et St-Martin. Point épidémiologique au 9 septembre 2008
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Surveillance+de+la+dengue+à+St-Barthélémy+et+St-Martin%2E+Point+épidémiologique+au+9+septembre+2008
2008
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
rapport
épidémiologie
Martinique
dengue
infirmières administratives

---
N3-AUTOINDEXEE
Épidémiologie de la dengue à la Réunion - Bilan d'une année de surveillance, 2007
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Épidémiologie+de+la+dengue+à+la+Réunion+-+Bilan+d'une+année+de+surveillance,+2007
2008
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
rapport
dengue
Réunion
Surveillance épidémiologique

---
N1-SUPERVISEE
Circulaire DGS/DUS/RI1 no 2008-138 du 17 avril 2008 relative aux modalités de mise en oeuvre du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole
https://solidarites-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2008/08-05/ste_20080005_0100_0080.pdf
la présente circulaire définit les mesures à mettre en oeuvre dans le but de limiter le risque de circulation des virus Chikungunya et Dengue en métropole.
2008
false
false
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
Fièvre chikungunya
dengue
dengue
virus du chikungunya
Prévention des infections
diffusion de l'information
recommandation de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Dengue Pacifique Sud 20 juin 2007
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Dengue+Pacifique+Sud+20+juin+2007
2007
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
information scientifique et technique
dengue

---
N3-AUTOINDEXEE
Situation épidémiologique de la dengue dans les Départements français d'Amérique
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Situation+épidémiologique+de+la+dengue+dans+les+Départements+français+d'Amérique
2007
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
article de périodique
épidémiologie
amériques
dengue
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Numéro thématique - Santé des voyageurs 2007
Voyage - risques infectieux - fièvres de l'adulte - paludisme - plasmodium vivax - dengue et chikungunya - fièvre jaune - vaccin amaril chez le voyageur vivant avec le VIH
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Numéro+thématique+-+Santé+des+voyageurs+2007
2007
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
médecine des voyages
article de périodique
fièvre
voyage
fièvre
vaccins contre la dengue
virus du chikungunya
paludisme
paludisme à plasmodium vivax
adulte
vih
santé
dengue
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
vaccination
risque
paludisme
Vaccin antiamaril
adulte

---
N3-AUTOINDEXEE
Mission de recherche sur la dengue en Guyane française
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01570652
La mission avait pour but d’une part de contribuer par une expertise collective multidisciplinaire réalisée sur le terrain à l’analyse de la situation épidémique de la dengueen Guyane, et d’autre part d’apporter des éléments de réflexion sur les recherches en cours et à mettre en œuvre, en particulier les recherches susceptibles de mieux contrôler et anticiper l’épidémie et son évolution, et de fournir des possibilités de traitement ou de prévention.
2006
false
false
false
HAL-LARA
France
rapport
recherche
Guyane française
dengue

---
N1-VALIDE
Dengue (La)
http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/fiches-info/dengue
épidémiologie, symptômes, moyens de lutte
2005
false
N
Institut Pasteur
Paris
France
français
signes et symptômes
dengue
dengue
dengue
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Epidémie de dengue à Saint-Martin (Guadeloupe). Rapport d'investigation
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2004/dengue_guadeloupe/index.html
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Epidémie+de+dengue+à+Saint-Martin+(Guadeloupe)%2E+Rapport+d'investigation
2004
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
dengue
Guadeloupe
enquête santé
graphique
tableau
image

---
N1-VALIDE
Virus de la dengue (DEN 1, DEN 2, DEN 3, DEN 4)
fiches techniques santé/sécurité
http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds50f-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
virus de la dengue
virus de la dengue
dengue
dengue
dengue
Réservoirs de maladies
Vecteurs de maladies
désinfectants
dengue
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
gestion des déchets
Période d'incubation de la maladie infectieuse
recommandation

---
N1-VALIDE
Guide pour la surveillance de la Dengue
dans les départements français d'Amérique
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Guide+pour+la+surveillance+de+la+Dengue
rappel des résultats des évaluations, méthode utilisée (définition des domaines de réflexion, identification d' experts, travail préparatoire, séminaire), résultats du séminaire, recommandations (définition des objectifs de surveillance, modalités générales, modalités selon les périodes d' épidémie), conclusion, bibliographie ; 47 pages
1999
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
dengue
dengue
Guyane française
Martinique
Guadeloupe
surveillance de la population
études d'évaluation comme sujet
dengue
dengue
Notification des maladies
surveillance de la population
études d'évaluation comme sujet
recommandation pour la politique de santé
congrès ou conférence

---
Nous contacter.
04/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.