Libellé préféré : hospitalisation;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Faisabilité et efficacité de la télésurveillance des personnes âgées de plus de 80 ans après hospitalisation pour insuffisance cardiaque: revue systématique
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03276847
L'insuffisance cardiaque (IC) est associée à une mortalité élevée chez les sujets âgés de plus de 80 ans. Elle génère pour cette population un nombre croissant d'hospitalisations et un fort taux de réadmissions. Améliorer le suivi de l'IC par télésurveillance pourrait contribuer à réduire la mortalité et diminuer les hospitalisations. L'objectif de cette revue est de déterminer l'efficacité de la télésurveillance de l'IC pour cette tranche d'âge. Les études ont été extraites à partir des bases de données PUBMED et SCOPUS. Les essais contrôlés randomisés (ECR) inclus ont comparé l'efficacité d'un système de télé-suivi dans l'IC des sujets âgés de plus de 80 ans (ou pris en charge en gériatrie aigüe) à celle d'un suivi plus standardisé. Sur les 3288 études extraites, 3 ECR ont répondu aux critères d'inclusion et d'exclusion. La méta-analyse réalisée objective une réduction significative de la mortalité (RR 0,53 IC95% [0,31 – 0,91]) et de la survie sans évènement (RR 0,65 IC95% [0,49 – 0,88]). Enfin, il existe une tendance forte vers la diminution des réadmissions toutes causes (RR 0,81 IC95% [0,64 – 1,01]). Il s'agit de la première revue systématique s'intéressant au télé-suivi des sujets âgés insuffisants cardiaque de plus de 80 ans, cumulant plusieurs comorbidités. Elle met en évidence une amélioration significative de la morbi-mortalité par la télésurveillance. Les facteurs de fragilité tels que le déclin cognitif sont davantage intégrés dans le développement de la télésurveillance de l'IC.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
classification
insuffisance
Systématique
PERSONNE AGEE
personne âgée
Rendement
sujet âgé de 80 ans ou plus
sujet âgé
Revue systématique
Systématique
télémédecine
Systématique
hospitalisation
Systématique
hospitalisation

---
N3-AUTOINDEXEE
Effet de l’entretien prénatal pédiatrique sur l’anxiété maternelle au cours d’une hospitalisation en Grossesses Pathologiques avec risque d’accouchement prématuré
http://www.sudoc.fr/252779304
Introduction : Une hospitalisation pendant la grossesse est un facteur de stress et d’anxiété. Peu d’études se sont intéressées à l’effet de l’entretien prénatal pédiatrique (EPNP) sur l’anxiété maternelle. Objectifs : Evaluer l'effet de l’EPNP sur l'anxiété maternelle lors d’une hospitalisation avec risque d’accouchement prématuré en mesurant l’évolution du score d’anxiété STAI avant et après EPNP. Matériel et méthodes : Etude pilote prospective descriptive réalisée dans le service de Grossesses Pathologiques du CHU de Dijon de janvier à juillet 2020, sur une base de questionnaires: score d’anxiété STAI, questionnaires médecin et patiente. Résultats : L’étude a inclus 38patientes. L’anxiété était plutôt faible chez ces femmes mais n’évoluait pas selon un schéma prédéfini: il a été impossible d’évaluer l’effet de l’EPNP. L’analyse des thèmes abordés en entretien a retrouvé des profils caractéristiques correspondant aux attentes maternelles: patientes cherchant de la réassurance, des informations médicales, ou un contact avec un pédiatre et des informations pratiques. Les patientes à un âge gestationnel faible semblaient plus chercher de la réassurance. Conclusion : Cette étude apporte des informations pertinentes concernant les attentes maternelles, en particulier selon le terme au moment de l’EPNP. Il serait intéressant d’approfondir l’intérêt de la personnalisation de l’EPNP.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Pathologie
Hérédité maternelle
maladies du prématuré
Grossesse
grossesse à haut risque
humeur anxieuse
grossesse
Entretien
Pathologie
pédiatre
Pathologie
Accouchement prématuré
hospitalisation
hospitalisation
Risque
Pédiatres
grossesse
Pathologie
éducation prénatale
Pathologie de l'accouchement
Pathologie
Pathologie
anxiété
mère
accouchement prématuré
PATHOLOGIE
Pathologie
entretiens comme sujet
pédiatrie
Travail obstétrical prématuré
anxiété
Pathologie
anxiete

---
N2-AUTOINDEXEE
Estimation de l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 sur les hospitalisations dues à une infection respiratoire aiguë sévère (IRAS) associée à une infection par le SARSCoV-2 confirmée en laboratoire
Évaluation à l’aide de la méthodologie du test négatif
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/342637/WHO-EURO-2021-2481-42237-59012-fre.pdf
Bien des questions fondamentales demeurent quant à l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 en situation réelle. Seules des études sur l’efficacité des vaccins menées après leur introduction peuvent y apporter des réponses. Le présent document d’orientation propose une approche permettant d’exploiter les systèmes de surveillance des infections respiratoires aiguës sévères (IRAS) existants en vue d’estimer l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 dans la prévention des IRAS associées à une infection par le SARS-CoV-2 confirmée en laboratoire. Cette approche utilise la méthodologie du test négatif pour évaluer l’efficacité des vaccins ; les cas sont des patients atteints d’une IRAS chez qui la recherche du SARS-CoV-2 s’est avérée positive, et les témoins sont des patients atteints d’une IRAS chez qui la recherche du SARS-CoV-2 s’est avérée négative.
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
rapport
vaccination; médication préventive
laboratoires
hospitalisation
Infection respiratoire
Vaccins
efficacité du vaccin
Méthodologie
infections de l'appareil respiratoire
ESTIMA
estimateur
Vaccine
vaccination
vaccin contre la COVID-19
vaccine
analyse de laboratoire
études d'évaluation comme sujet
COVID-19
vaccin
Méthodologie d'évaluation
associé à
Méthodologie
vaccination
sévère
vaccin contre la COVID-19
Méthodologie
infections
maladie infectieuse aiguë
hospitalisation
Respect

---
N2-AUTOINDEXEE
Hospitalisations pour Covid-19 en Île-de-France
Déterminants socio-spatiaux de la morbidité sur la période de mars à mai et octobre à décembre 2020
https://www.ors-idf.org/nos-travaux/publications/hospitalisations-pour-covid-19-en-ile-de-france/
À partir des données d’hospitalisation du PMSI-MCO, cette étude décrypte les inégalités socio-spatiales de morbidité face à la Covid-19 à partir des caractéristiques liées aux patients hospitalisés pour Covid-19 en Île-de-France. Il s’agit ici d’appréhender les différences de morbidité hospitalière à des niveaux infradépartementaux. Les taux d’hospitalisation et de réanimation sont analysés en comparant les évolutions à l’échelle communale au cours des deux périodes considérées.
2021
ORS Ile-de-France
France
COVID-19
rapport
Périodique
hospitalisation
mars
Paris
morbidité
hospitalisation
français
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Mesures d'adaptation à prendre lors d'un isolement dans le contexte de la pandémie en RAC, URCI, foyers de groupes, internats, RI-RTF jeunesse, milieux de réadaptation et hospitalisation en santé mentale
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003052/
Mesures d’adaptation à prendre lors d’un isolement dans divers milieux de vie, de soins et de réadaptation dans le contexte de la pandémie de COVID-19 afin de préserver l’autonomie de l’usager et d’éviter un déconditionnement mental, cognitif et physique.
2021
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
recommandation de santé publique
leadership
Adaptation
réadaptation fonctionnelle
Jeunesse
adolescence
isolement
Directives
Santé mentale
hospitalisation
Calcification de la valvule aortique
adolescent
Santé mentale
pandémies
adaptation
Réadaptation
Santé mentale
groupes de population
hospitalisation
Mesures
poids et mesures
environnement
Réadaptation psychiatrique
Réadaptation
directives
santé mentale
sténose aortique
calcinose
valve aortique
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Femmes enceintes hospitalisées en réanimation: épidémiologie, pronostic, facteurs de risque. Étude multicentrique rétrospective sur 6 ans au CHU à Marseille
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03207859
Objectif : déterminer le profil épidémiologique, le diagnostic principal d’admission et l’évolution des patientes enceintes ou dans le postpartum, admises dans sept services de réanimation à Marseille. Patients et Méthodes : il s’agit d’une étude transversale descriptive rétrospective portant sur 165 hospitalisations de femmes enceintes dans les services de réanimations des trois Centre Hospitalo-Universitaires de Marseille hôpitaux de la Timone (Réanimation Polyvalente, des pathologies Cardio-Vasculaires, des Urgences Médicales, des pathologies du Foie), de la Conception (réanimation des Brûlés) et Nord (Réanimation Polyvalente et Traumatologique, des Détresses Respiratoires et Infections Sévères), du 1er janvier 2015 au 1er janvier 2021. Les paramètres analysés étaient le terrain et les antécédents notables, les données sur la grossesse actuelle, le motif d’hospitalisation et la morbi-mortalité maternelle et fœtale.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
épidémiologie
facteur de risque
Epidémiologie
Abcès du canal rachidien
hospitalisation
Epidémiologie
Epidémiologie
études rétrospectives
pronostic
femmes enceintes
hôpitaux universitaires
Epidémiologie
Epidémiologie
hospitalisation
étude multicentrique
pronostic
études multicentriques comme sujet
grossesse
facteurs de risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Hospitalisation : des restes à charge après assurance maladie obligatoire plus élevés en soins de suite et de réadaptation et en psychiatrie
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications/etudes-et-resultats/hospitalisation-des-restes-charge-apres-assurance-maladie
En 2016, sur le champ des dépenses remboursables, les restes à charge après assurance maladie obligatoire (RAC AMO) sont les plus faibles en médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie (MCO), qui concentre à elle seule plus des trois quarts des dépenses de séjours hospitaliers, et en hospitalisation à domicile (HAD). Dans le secteur public, les RAC AMO sont en moyenne de 290 euros par an et par patient pour des séjours en MCO et en HAD, alors qu’ils atteignent 680 euros en moyenne en soins de suite et de réadaptation (SSR), et 620 euros en psychiatrie. En pourcentage de la dépense, ils sont globalement moins élevés dans le public que dans le privé (5 % contre 8 %).
2021
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
Maladies
soins infirmiers en psychiatrie
Maladie
personnes atteintes de troubles mentaux
hospitalisation
Réadaptation psychiatrique
soins de suite
troubles mentaux
réadaptation psychiatrique
étudiants
Assurance
Assurance maladie
assurance hospitalisation
patients hospitalisés
maladie
assurance maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Préconisations pour la prise en charge thérapeutique des patients COVID hospitalisés à l’AP-HP (hors services de réanimation)
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2021/03/Recommandations-de-prise-en-charge-therapeutique-des-patients-covid-_v5.pdf
Ces préconisations ont été sollicitées par la direction générale de l’AP-HP pour clarifier et harmoniser la prise en charge thérapeutique des patients COVID hospitalisés à l’AP-HP. En effet l’accumulation des connaissances sur la COVID obtenue par l’expérience acquise et par les résultats des essais cliniques ont rendu nécessaire, dans le cadre de la seconde vague de la pandémie en cours, de proposer une clarification et une harmonisation de la prise en charge thérapeutique des patients hospitalisés. Ces préconisations sont volontairement synthétiques et pragmatiques dans l’objectif de faciliter le travail des prescripteurs et des personnels de santé en général, pour le bénéfice des patients. Elles viennent compléter les recommandations déjà proposées dans les différents GHU de l’AP-HP. Elles seront mises à jour régulièrement en fonction de l’évolution des connaissances, de la publication des résultats des études cliniques ainsi que des recommandations du Haut conseil de santé publique, des sociétés savantes nationales et internationales.
2021
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
recommandation professionnelle
Thérapeutique
prise en charge personnalisée du patient
réanimation
patients hospitalisés
Thérapeutiques
a comme patient
hospitalisation
Thérapeutique
thérapeutique
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Epidémie de Covid‐19 Critères d’admission en chambre double dans les services de pédiatrie
Organisation de la présence des parents accompagnant dans les services d’hospitalisation pédiatrique
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2021/02/Chambres-doubles-pediatrie_v1.pdf
Le port du masque est systématique pour : - tous les professionnels en toutes circonstances - tous les enfants de plus de 6 ans qui peuvent le supporter (en sortant de leur chambre, en chambre double, en hôpital de jour, en consultation) - tous les parents ou représentants légaux - tous les visiteurs. La friction hydro‐alcoolique des mains est réalisée par les personnels avant et après chaque contact avec un patient ou son environnement et régulièrement par les parents (ou représentants légaux) avant d’entrer et de sortir de la chambre.
2021
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
information scientifique et technique
organisation
Service des admissions
pédiatre
hospitalisation
Organisation
hospitalisation
parent
Épidémies
Pédiatres
double
pédiatrie
service hospitalier des admissions
Organisation
Épidémies de maladies
parents
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Pour organiser la sortie d’hospitalisation conventionnelle MCO des patients Covid-19
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2021/03/SORTIE-Fiche-points-de-reperes-complete_02032021.pdf
Lorsque l’amélioration de l’état de santé du patient permet d’envisager la sortie de MCO (en tenant compte des aggravations secondaires constatées vers J8-J10 notamment chez les patients âgés/fragiles, etc.). Dans tous les cas , la sortie est à l’appréciation du médecin.
2021
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
information scientifique et technique
a comme patient
hospitalisation
patients hospitalisés
Organisation
Organisation
sortie
organisation
sortie du patient
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Retour à domicile après une hospitalisation
Conseils aux patients
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2021/03/Retour-a-domicile-Conseil-au-Patient-Covid19-03032021.pdf
Vous avez été hospitalisé pour une infection avec le virus COVID-19. Votre état de santé est compatible avec un retour à domicile. Voici quelques conseils pour éviter de transmettre le virus à vos proches ou aux professionnels de santé qui vont assurer votre suivi. Il faut les appliquer pendant 17 jours, à compter du jour où les signes cliniques ont débuté. La reprise du travail est possible au 11ème jour, à condition de ne plus avoir de fièvre (température 37 8C) ou de gêne respiratoire depuis 48H. Tous les gestes barrières continuent d’être scrupuleusement appliqués après ces délais.
2021
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
information patient et grand public
Retour à domicile
Retour à domicile
Assistance
patients hospitalisés
hospitalisation à domicile
a comme patient
hospitalisation
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Visites aux patients hospitalisés et COVID-19
Consignes applicables jusqu'à nouvel ordre
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2021/03/Infos-generales-visites_19032021.pdf
Afin de protéger le mieux possible les patients, les visiteurs et les professionnels dans le contexte épidémique actuel, la possibilité de visiter les patients est organisée par les équipes médicales et la direction de l’hôpital, en tenant compte de chaque situation individuelle et en concertation avec les patients et leurs proches. Les visites ont lieu dans des créneaux horaires déterminés, fixés par l’équipe soignante. Il n’est autorisé la visite que d’une personne par patient et par jour. Toutefois, s’agissant d’un patient mineur, les titulaires de l’autorité parentale peuvent visiter ensemble leur enfant, dans des conditions définies avec l’équipe soignante.
2021
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
information scientifique et technique
patients hospitalisés
hospitalisation
a comme patient
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid 19 - Prise en charge et suivi du patient hospitalisé
https://www.coreb.infectiologie.com/fr/covid-19-prise-en-charge-et-suivi-du-patient-hospitalise.html
DIAGNOSTIC Signes cliniques ET RT-PCR ou test antigénique sur prélèvement nasopharyngé (NP) ou TDM thoracique évocateur - Tenir compte dates tests/symptômes. Nouveaux variants : criblage réalisé par le laboratoire de virologie. ANAMNESE Patient : ATCD médico-chir, allergies et vaccinations (grippe, pneumocoque…), mode de vie (possibilités confinement, proches à risques), traitements en cours. Histoire de la maladie : provenance du patient ? contage avéré ? date début symptômes (DDS) ? Chronologie des signes fonctionnels ? FACTEURS DE RISQUE DE FORME GRAVE âge 65 ans, ATCD cardio-vasculaires, diabète non équilibré/compliqué, patho respiratoire chronique, dialyse, cancer évolutif, IMC 30 - immunodépression patente, cirrhose stade B, drépanocytaire sévère/splénectomisé, grossesse 3ème trim.
2021
Infectiologie.com
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
recommandation professionnelle
prise en charge personnalisée du patient
continuité des soins
a comme patient
hospitalisation
patients hospitalisés
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Hospitalisations pour Covid-19 au 1er semestre 2020 chez les personnes traitées pharmacologiquement pour un diabète en France
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2021/Cov_4/2021_Cov_4_1.html
Introduction – Le diabète a été identifié comme un facteur de risque de formes graves de la Covid-19. L’objectif de notre étude était d’analyser l’ensemble des hospitalisations pour Covid-19 chez les personnes diabétiques à partir du Système national des données de santé (SNDS) et d’en décrire les principales caractéristiques et les variations territoriales. Méthodes – Les personnes diabétiques traitées pharmacologiquement résidant en France (hors Mayotte) ont été identifiées par la délivrance d’un traitement antidiabétique à au moins trois dates différentes (deux si au moins un grand conditionnement délivré) au cours de l’année 2019. Les séjours avec un diagnostic confirmé de Covid-19 ont été identifiés par un diagnostic principal, relié ou associé codé U07.10, U07.11, U07.12, U07.14 ou U07.15. Les séjours de moins d’une journée ont été supprimés, à l’exception des séjours au cours desquels un décès a eu lieu. Les séjours en unité de réanimation, soins intensifs et soins de surveillance continue (Ursic) ont été identifiés à partir des unités médicales 01A, 01B, 02A, 02B, 03A, 03B, 13A, 13B, 14A, 14B, 18.
2021
SPF - Santé publique France
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Personna +
hospitalisation
France
diabète
France
France
personnes
Pharmacologie
français
traitement médicamenteux
pharmacologiste
France
hospitalisation
Fracture intertrochantérienne
France
Diabète
pharmacologie
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Epiphare. Maladies chroniques, états de santé et risque d’hospitalisation et de décès hospitalier pour COVID-19 (66 millions de personnes en France)
https://splf.fr/wp-content/uploads/2021/02/Epiphare-Maladies-chroniques-Etat-de-sante-et-risque-hospitalisation-et-de-deces-hospitalier-pour-COVID-19-66-millions-de-personnes-en-France-Mis-en-ligne-le-09-02-21.pdf
Contexte : Dès le début de la pandémie de COVID-19, l’âge principalement, le genre masculin et diverses comorbidités ont été associés à des formes sévères de COVID-19. Objectif : Connaître sur des données françaises les facteurs de risques médicaux et socio-économiques associés au risque d'hospitalisation pour COVID-19 et à celui de décès hospitalier. Méthode : En France le SNDS, avec tous les remboursements et prestations de l’assurance maladie et les données hospitalières du PMSI, permet d’estimer les risques d’environ cinquante maladies ou états de santé pour l’hospitalisation pour motif principal ou relié au COVID-19 et le décès à l'hôpital pour COVID-19. Une cohorte a été constituée de toutes les personnes vivantes au 15/02/2020 et ayant eu au moins une prestation de soin remboursée dans l’année précédente. Des modèles de Cox à risques proportionnels ont été utilisés pour estimer par des hasards ratios (HR) les associations entre chaque comorbidité et le risque d’hospitalisation ou de décès pour COVID-19. Ces associations ont été réalisées avec ajustement sur l’âge et le sexe, puis avec ajustement multivarié incluant toutes les variables (hasards ratios ajustés HRa).
2021
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
rapport
Maladie chronique
France
Malade chronique
Acrokératose papuleuse inversée
français
état de santé
France
Décès
hospitalisation
France
France
France
produits dangereux
mort
Risque
maladie chronique
hôpitaux
Personna +
hospitalisation
Décès
maladie chronique
Maladies
hôpital
personnes
risque
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Approches non médicamenteuses dans la prévention du délire chez les adultes hospitalisés à l'exception des patients en unités de soins intensifs et de haute dépendance
https://www.cochrane.org/fr/CD013307/DEMENTIA_approches-non-medicamenteuses-dans-la-prevention-du-delire-chez-les-adultes-hospitalises-lexception
Problématique de la revue Nous avons examiné les données probantes relatives aux approches non pharmacologiques (non médicamenteuses) visant à prévenir le délire chez les adultes hospitalisés, à l'exclusion des personnes traitées dans les unités de soins intensifs (USI, services spécialisés dans le traitement des patients gravement malades).
2021
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
adulte
dépendance
unités de soins intensifs
hospitalisation
médicament
Adulte
patients hospitalisés
adulte
Médicaments
délire
Délire
délires
agents protecteurs
soins aux patients
Adulte
Comportement toxicomaniaque
a comme patient
chimioprévention

---
N3-AUTOINDEXEE
Développement d'un score clinico-biologique d'évaluation du risque de passage en réanimation des patients COVID-19 positifs hospitalisés en service médical conventionnel
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03266296
Contexte : La crise du COVID-19, les systèmes de santé mondiaux. Cette étude a eu pour but de mettre en place un score prédictif innovant s’appuyant sur des paramètres cliniques et biologiques (score PREDICT) pour anticiper le risque de passage en réanimation des patients atteints de COVID-19 et déjà hospitalisés dans une unité de médecine traditionnelle. Méthodologie : le score PREDICT porte sur deux cohortes rétrospectives : une de création et une de validation, recrutées en 2020 sur les différents sites du CHU de Marseille. Ce score repose sur des analyses multivariées incluant des paramètres cliniques, et biologiques, comparant le groupe de base constitué de patients exclusivement pris en charge en unité médicale conventionnelle à des patients ayant nécessité des soins intensifs au cours de leur hospitalisation. Résultats : les variables indépendantes qui ont été inclues dans le score PREDICT sont : l’âge, l’IMC, la fréquence respiratoire, la saturation en oxygène, la CRP, le ratio neutrophiles sur lymphocytes et la LDH. Le score PEDICT s’est montré capable d’identifier 83% de patients nécessitant des soins intensifs après au moins 24h d’hospitalisation dans un service médical standard. Conclusion : le score PREDCIT est un outil puissant permettant d’anticiper la nécessité de soins intensifs pour des patients atteints de COVID-19 déjà hospitalisés en unité conventionnelle. Il trouve ses limites pour les patients requérant dès leur admission une prise en charge en réanimation, mais il permet de pointer les patients qui ont des risques importants conduisant à une prise en charge en soins intensifs au cours de leur hospitalisation.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
COVID-19
Biologie
Appréciation des risques
produits dangereux
COVID-19
hospitalisation
patients hospitalisés
biologie du développement
a comme patient
transitoire
biologie
réanimation

---
N3-AUTOINDEXEE
Déroulement des hospitalisations -contexte COVID-19 Secteurs des unités gériatriques de Soins de Longue Durée
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/05/hospitalisations-contexte-Covid19_USLD-geriatrique_20200509.pdf
OBJECTIFS Assurer la PEC des patients âgés hospitalisés en USDL pendant la crise sanitaire Covid-19PRE-REQUIS LOCAUX et INFORMATION PATIENT Garder la capacité d’individualiser un secteur SLD Covid en cas de survenue d’un cluster nosocomial Accueil des patients et des visiteurs -un seul point d’entrée dans chaquesecteurde SLD-équipe d’accueil formée-affichage à l’entrée sur le respect de la distanciationet les mesures barrières-visites possibles selon les procédures définies (Cf FT déroulé des visites en USLD)-borne SHA ou autre support pour PHA Un flacon de SHA est disponible dans chaque chambre (sauf patients à risques)
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
hospitalisation
gériatrie
durée
Soins de longue durée
résidences pour personnes âgées
Gériatres
hospitalisation
Gériatrie
établissements de soins de long séjour
Gériatrie
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Troubles psychotiques et consommation de cannabis : évolution des hospitalisations au Canada, 2006-2015
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-40-no-5-6-2020/troubles-psychotiques-consommation-cannabis-evolution-hospitalisations-canada-2006-2015.html
Introduction. Dans le contexte des changements récents et en cours concernant le statut juridique de la consommation de cannabis à des fins récréatives, il est important de comprendre les répercussions de cette consommation sur le système de santé afin de pouvoir évaluer le poids des changements dans les politiques. Cette étude visait à examiner, dans le contexte précédant la légalisation du cannabis, l’évolution des hospitalisations pour un trouble mental ou comportemental lié à la consommation de cette substance, en fonction d’un certain nombre de facteurs sociodémographiques et d’affections cliniques.
2020
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
troubles psychotiques
trouble psychotique
cannabis
hospitalisation
Fossette congénitale de la papille optique
Fumer du cannabis
hospitalisation
Fracture de Maisonneuve
Canada
Fumer de la marijuana

---
N2-AUTOINDEXEE
Pour réussir une sortie précoce des nouveau-nés hospitalisés : Mise en place d’équipes mobiles de soins néonatals à domicile rattachées au service de néonatologie en partenariat ou non avec l’HAD
Un besoin accru par la Pandémie à COVID-19
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_71c345bcddc4439f831dd79e59ea932a.pdf
La pandémie « Corona virus disease 2019 » (COVID- 19) a été déclarée crise sanitaire mondiale par l’Office mondial de la Santé (OMS) fin janvier 2020. Des mesures exceptionnelles de confinement ont été prises pour contenir cette infection très contagieuse et parfois grave. L’un des effets collatéraux sévères de la pandémie et du confinement a été d’obliger les équipes obstétricales et néonatales à limiter l’accès des parents et des familles à leur nouveau-né hospitalisé pour protéger les nouveau-nés et les équipes soignantes.
2020
Société Francaise de Néonatalogie
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation de santé publique
soins à domicile
soins à domicile
unités sanitaires mobiles
Équipement
Hospitalisation
pandémies
nouveau-né
HAD
nouveau-né
besoins et demandes de services de santé
soins infirmiers en néonatalogie
hospitalisation à domicile
sortie
sortie du patient
Besoins
mobilité
Soins de santé à domicile
Equipe de soins
néonatologie
hospitalisation
équipement et fournitures
hospitalisation
services de soins à domicile
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
IQSS - e-Satis MCOCA : expérimentation du dispositif de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés pour une chirurgie ambulatoire
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2797411/fr/iqss-e-satis-mcoca-experimentation-du-dispositif-de-mesure-de-la-satisfaction-des-patients-hospitalises-pour-une-chirurgie-ambulatoire
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
information scientifique et technique
intervention chirurgicale
Mesures
Chirurgie
Satisfaction des patients
hospitalisation
dispositif expérimental
procédures de chirurgie ambulatoire
disposition (psychologie)
patients hospitalisés
patients en consultation externe
a comme patient
Dispositifs
Surveillance électronique ambulatoire
équipement et fournitures
poids et mesures

---
N3-AUTOINDEXEE
IQSS - e-Satis SSR : mesure de la satisfaction et de l’expérience des patients hospitalisés en Soins de Suite et Réadaptation
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3193356/fr/iqss-e-satis-ssr-mesure-de-la-satisfaction-et-de-l-experience-des-patients-hospitalises-en-soins-de-suite-et-readaptation
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
information scientifique et technique
poids et mesures
Satisfaction des patients
soins de suite
SSR
patients hospitalisés
SSR
Soins aux patients
hospitalisation
a comme patient
Mesures
Réadaptation
réadaptation fonctionnelle
soins aux patients

---
N3-AUTOINDEXEE
En 2019, le nombre de places en hospitalisation partielle poursuit sa progression
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/en-2019-le-nombre-de-places-en-hospitalisation-partielle-poursuit-sa
En 2019, 1 352 hôpitaux publics, 671 établissements privés à but non lucratif et 982 cliniques privées composent le paysage hospitalier français. Au total, le nombre de sites géographiques répertoriés continue de diminuer. Les capacités d’accueil de ces 3 005 établissements de santé se partagent entre hospitalisation complète (392 000 lits) et partielle (79 000 places). Reflet du développement de l’hospitalisation partielle à l’oeuvre depuis plusieurs années, le nombre de lits continue de reculer en 2019 (-0,9 %), tandis que le nombre de places reste dynamique ( 1,9 %). Comme en 2018, la hausse du nombre de places est plus forte en moyen séjour ( 6,5 %) qu’en court séjour ( 1,2 %).
2020
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
incomplet
Fracture intercondylienne de l'humérus
hospitalisation
Hospitalisation
soins de jour
hospitalisation

---
N3-AUTOINDEXEE
Grossesses pathologiques et hospitalisations de plus de 24 heures: évaluation de la satisfaction des patientes à l’hôpital mère-enfant (HME) de Limoges
http://www.sudoc.fr/249164019
De nos jours, la qualité de la communication entre les patients hospitalisés et l’équipe soignante concernant leur prise en charge est au centre de l’actualité. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer la satisfaction des patientes hospitalisées plus de 24 heures dans le service de grossesses pathologiques à l’hôpital mère-enfant (HME) de Limoges. Nous avons donc distribué un questionnaire afin d’évaluer leur satisfaction concernant l’information reçue sur leur prise en charge médicale et leur accompagnement psychologique durant leur hospitalisation. Nous avons constaté que plus de 80% des femmes enceintes hospitalisées sont satisfaites voire très satisfaites de leur prise en charge globale.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Pathologie
Pathologie
femmes enceintes
Pathologie
Pathologie
études d'évaluation comme sujet
Enfant
Pathologie
Enfant
grossesse
grossesse
Pathologie
hospitalisation
Pathologie
PATHOLOGIE
Enfant
mère
hôpital pour enfants
Enfant
hôpitaux pédiatriques
Pathologie
Acatalasémie
a comme patient
patients hospitalisés
Satisfaction des patients
Hôpitaux
Enfant
grossesse
enfant
hôpitaux

---
N3-AUTOINDEXEE
La vaccination antigrippale modifie-t-elle le pronostic des patients âgés hospitalisés avec grippe ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02946550
Introduction : Peu d’études spécifiques au sujet âgé s’intéressent à l’intérêt de la vaccination contre la grippe dans la survenue de complications, chez les sujets vaccinés mais grippés. Notre objectif était donc de déterminer si la vaccination contre la grippe chez les sujets âgés réduit les risques de développer des complications. Matériel et méthode : Nous avons effectué une analyse comparative des cas de grippes de patients vaccinés et non vaccinés dans une population très âgée ( 75 ans), hospitalisée, issue d’une cohorte observationnelle rétrospective nationale déclarative durant l’épidémie 2016-2017 en France. La comparaison concernait l’évolution immédiate et à 3 mois. Résultats : Parmi les 515 patients, le statut vaccinal était connu pour 243 d’entre eux. 159 patients étaient vaccinés. Aucune différence significative de base n’existait entre les 2 groupes. Seul le nombre de comorbidités était significativement supérieur dans le groupe vacciné (Index de Charlson 2.2 dans le groupe vacciné versus 1,7 dans le groupe non vacciné (p 0,02)). Plus de 50% des patients de chaque groupe avait présenté une ou plusieurs décompensations d’organe sans aucune différence entre les 2 groupes. L’évolution intra-hospitalière était équivalente. A 3 mois, les taux de mortalité, de réhospitalisation, et d’admission en EHPAD étaient équivalents mais le groupe vacciné avait un niveau de récupération fonctionnel (ADL, 4,1 versus 2,3) significativement supérieur. Conclusion : Les patients hospitalisés pour grippe et vaccinés présentaient plus de comorbidités que les patients également infectés non vaccinés, mais la récupération fonctionnelle a été meilleure chez ces patients vaccinés.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
a comme patient
patients hospitalisés
Grippe
vaccins antigrippaux
vaccination
hospitalisation
pronostic
pronostic
grippe humaine
vaccination; médication préventive
Vaccins
Vaccine
grippe
sujet âgé
vaccin contre le virus de l'influenza
grippe

---
N2-AUTOINDEXEE
Les hospitalisations en soins de suite et de réadaptation spécialisés pour les affections du système nerveux en 2017
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/27/2020_27_3.html
Introduction – Les objectifs de cette étude sont de décrire la patientèle du secteur des soins de suite et de réadaptation (SSR) spécialisé pour les affections du système nerveux en 2017 : les principales pathologies prises en charge, les facteurs associés à la prise en charge dans ces SSR spécialisés, les disparités régionales, ainsi que les évolutions survenues entre 2013 et 2017. Méthodes – Les données proviennent des bases nationales du PMSI-SSR 2017. Les admissions ont été sélectionnées sur le type d’unité médicale et la catégorie majeure (CM 01). L’offre régionale en lits ou places a été calculée à partir de la statistique annuelle des établissements de santé (SAE). Des indices comparatifs des taux de patients admis en SSR spécialisé ont été calculés par standardisation indirecte sur l’âge, par région de résidence, afin de pouvoir comparer directement chaque taux régional à la valeur 100 qui représente la moyenne nationale. Résultats – Le SSR spécialisé pour les affections du système nerveux prend en charge 55% des séjours en SSR pour affection du système nerveux. Les pathologies les plus fréquentes sont les accidents vasculaires cérébraux (32% des patients), les maladies neurodégénératives hors démences (18%), les « autres affections du système nerveux », qui comprennent de nombreuses séquelles neurologiques (15%) et les lésions médullaires (12%). Entre 2013 et 2017, la capacité en lits ou places en SSR « système nerveux » a augmenté de 25%. Parallèlement, les admissions ont augmenté de 30% et les journées de présence de 19%. Des disparités géographiques notables persistent : les indices comparatifs régionaux des taux de personnes hospitalisées en SSR « système nerveux » varient de 75 à 147 en métropole, l’amplitude des disparités étant plus marquée dans les départements et régions d’outre-mer. Discussions-conclusion – Cette étude descriptive sur la prise en charge des affections neurologiques dans les services de SSR spécialisés pour les affections du système nerveux contribue à l’état des lieux du champ d’hospitalisation SSR. Elle montre le poids important des accidents vasculaires cérébraux, des affections neurodégénératives et des lésions médullaires dans ce secteur spécialisé. Malgré l’augmentation notable de la capacité de ce secteur entre 2013 et 2017, il persiste de fortes disparités des taux régionaux de recours.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
hospitalisation
Système nerveux
réadaptation fonctionnelle
Fracture de fatigue
prestations des soins de santé
affect
Systèmes de soins
Réadaptation
maladies du système nerveux
Système nerveux
spécialisation
Système nerveux
Système nerveux
hospitalisation
Affect
Système nerveux
Système nerveux
maladie
Système nerveux
soins de suite
affect
système nerveux

---
N2-AUTOINDEXEE
Un prix minimum par verre d’alcool standard pour le Québec : estimation de l’impact sur les décès et les hospitalisations
https://www.inspq.qc.ca/publications/2636
La consommation d’alcool est un problème de santé publique important, car elle est responsable d’un grand nombre de blessures et de maladies aiguës et chroniques. Ces conséquences entraînent des coûts importants pour la société. Cette étude permet d’estimer que la consommation d’alcool a entraîné 2 850 décès et près de 25 000 hospitalisations en 2014 au Québec. Les cancers étaient la première cause de décès et les traumatismes la première cause d’hospitalisations attribuables à l’alcool. Les décès et les hospitalisations liés à l’alcool étaient beaucoup plus élevés chez les hommes que chez les femmes. Une politique efficace pour prévenir les problèmes liés à la consommation d’alcool consiste à limiter l’accessibilité de l’alcool à très bas prix. Les recherches suggèrent de fixer un « prix minimum par verre d’alcool standard », c’est-à-dire un prix minimum uniforme pour les boissons alcoolisées, basé sur leur teneur en alcool, au-dessous duquel l’alcool ne peut être vendu.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
alcools
récompenses et prix
normes de référence
Alcoolisme
Respect
prix
hospitalisation
prix (coût)
Alcoolisme
alcoolisme
commerce
standardiste
mort
alcool
verre
alcool
Québec
ESTIMA
Alcooliques
estimateur
Décès
Verre
Alcoolisme
alcool éthylique
hospitalisation
Décès
alcooliques
verre

---
N3-AUTOINDEXEE
Allaitement à la sortie d’hospitalisation des enfants nés prématurément et politiques des unités néonatales : données de la cohorte nationale française Epipage-2
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/28/2020_28_2.html
Contexte – Malgré les bénéfices reconnus du lait maternel, les taux d’allaitement chez les enfants nés prématurément sont variables selon les pays et les unités néonatales. Les caractéristiques maternelles et néonatales associées à l’allaitement d’un enfant né prématurément ont largement été étudiées et n’expliquent pas l’ensemble de cette variabilité. Objectifs – Décrire et analyser les facteurs associés à l’allaitement à la sortie d’hospitalisation chez les enfants nés prématurément, avec un intérêt particulier pour les politiques d’unités soutenant l’allaitement.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
enfant prématuré
hospitalisation
sortie
Enfant
Allaitement naturel
Enfant
politique
Enfant
sortie du patient
Enfant
ensemble de données
enfant hospitalisé
prématuré
ensemble de données

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiel d’outils pédagogiques pour les renforts COVID-19 dans les services de réanimation, de soins intensifs et d’hospitalisation conventionnelle
Coronavirus (COVID-19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_annexe_3_formations_oriente_es_covid.pdf
Dans le cadre des pistes organisationnelles pour les soins critiques proposées de manière à ce que les établissements de santé puissent répondre le mieux possible à la pression épidémique des prochaines vagues pour les patients Covid requérant des soins critiques, la présente fiche propose la mise à disposition de parcours individualisés d’accompagnement rattachés à un référentiel d’outils pédagogiques destiné au personnel soignant non médical amené à intervenir en renfort dans les secteurs Covid des services de réanimation, de soins intensifs et d’hospitalisation conventionnelle.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
recommandation professionnelle
Soins de réanimation
Soins intensifs
hospitalisation
hospitalisation
enseignement
outil
pédagogie
coronavirus
coronavirus
réanimation
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Mobilisation de l’hospitalisation a domicile (HAD)
Coronavirus (COVID-19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_annexe_6_mobilisation_de_l_had.pdf
Dans le cadre de la crise sanitaire, les établissements d’HAD sont mobilisés en amont, comme alternative à l’hospitalisation complète en MCO ou SSR mais aussi en aval, afin de raccourcir les durées de séjour en hospitalisation conventionnelle pour des patients atteints de la Covid-19 (voir fiche du ministère des solidarités et de la santé du 14 mai 20201) et pour tout autre patient présentant une pathologie éligible à l’HAD (prise en charge de soins complexes coordonnées par une équipe pluridisciplinaire).
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
recommandation professionnelle
HAD
hospitalisation à domicile
hospitalisation
coronavirus
coronavirus
mobilisation
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact des comorbidités sur les risques de décès et d’hospitalisation chez les cas confirmés de la COVID-19 durant les premiers mois de la pandémie au Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/3082-impact-comorbidites-risque-deces-covid19
Durant les premiers mois de la pandémie le virus SRAS-CoV-2 a infecté plus de 50 000 Québécois, nécessitant l’admission en centre hospitalier de plus de 6 000 d’entre eux et entraînant le décès de plus de 5 000 personnes. L’identification des facteurs de risque associés à une sévérité accrue de la COVID-19 a rapidement été l’une des priorités de recherche dans les pays touchés par la pandémie. La présence de conditions médicales préexistantes chez les cas de la COVID-19 a rapidement été identifiée comme un facteur de risque de complications pouvant mener au décès (Guan et al., 2020; Reilev et al., 2020; Williamson et al., 2020). Rapidement, l’équipe de vigie et de surveillance de la COVID-19 de l’Institut national de santé publique du Québec a réussi à documenter les conditions médicales préexistantes pour l’ensemble des cas confirmés de la COVID-19 par laboratoire ou par lien épidémiologique au Québec.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
mort
hospitalisation
Polypathologie
risque
pandémies
comorbidité
Décès
hospitalisation
Québec
Décès
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Caractéristiques de départ et issues chez des patients atteints de COVID-19 hospitalisés dans des unités de soins intensifs à Vancouver (Canada) : série de cas
http://www.cmaj.ca/cgi/pmidlookup?view=long&pmid=33229353
Le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2) est responsable de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), qui a maintenant le statut de pandémie selon l’Organisation mondiale de la Santé. Le taux d’infection et le nombre de décès dans le monde ont augmenté de façon exponentielle. Environ 35 000 cas confirmés et plus de 1600 décès avaient été recensés au Canada en date du 21 avril 20202. En Colombie-Britannique, au 20 mai 2020, on dénombrait 2467 cas confirmés et 149 décès. Par ailleurs, le nombre de nouveaux cas est en baisse depuis le début d’avril 2020. Plus de 85 % des cas de COVID-19 en Colombie-Britannique ont été enregistrés dans la région métropolitaine de Vancouver.
2020
false
false
false
JAMC - Journal de l'Association médicale canadienne
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Canada
unités de soins intensifs
patients hospitalisés
hospitalisation
a comme patient
en série
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Hospitalisation à domicile: vécu de patients
http://www.sudoc.fr/25076895X
Introduction : L'HAD est une priorité de santé publique amenée à se développer. Si elle place les patients au coeur de sa prise en charge, aucune étude n'évalue directement le vécu de ceux-ci. L'objectif de ce travail est donc d'évaluer le vécu des patients pris en charge en HAD. Matériel et méthode : Nous avons mené une étude qualitative avec analyse par théorisation ancrée auprès de 14 patients ayant bénéficié de soins ponctuels ou continus dans trois services différents d'hospitalisation à domicile. Deux entretiens ont été réalisés après l'obtention de la suffisance des données. Tous les entretiens ont subi une analyse avec double codage. Résultats : L'HAD est vue par les patients comme l'unique solution pour poursuivre leurs soins. Elle s'accompagne de multiples appréhensions, notamment sur la qualité et la continuité des soins, et de contraintes. La communication est fondamentale pour répondre à ces craintes qui s'apaisent également progressivement au cours de l'HAD. Au final l’HAD apporte aux patients des soins jugés de qualité, un bénéfice moral et un sentiment de liberté. L’ensemble de ces bénéfices permet d'accepter les contraintes qui y sont associées. Conclusion : Développer la communication autour de l’HAD auprès des patients et des soignants permettrait de limiter leurs appréhensions et à terme favoriserait l’accès à ce type de prise en charge, plébiscitée malgré ses contraintes.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
hospitalisation
a comme patient
patients hospitalisés

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation et prise en charge de l'anorexie mentale de l'enfant et de l'adolescent en hospitalisation de jour
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03016681
Dans un contexte d’évolution des soins de l’anorexie mentale (AM) à l’échelle nationale et internationale, l’hôpital de jour (HDJ) spécialisé dans les troubles des conduites alimentaires (TCA) de l’Hôpital Salvator à Marseille a ouvert en Janvier 2018, avec trois fonctions principales : une mission de soin, une valence évaluative et un centre de recours dans l’anorexie prépubère. Notre étude a pour but de présenter les données préliminaires sur les profils cliniques des patients qui ont bénéficié d’une évaluation initiale en HDJ, puis sur l’évolution pondérale et clinique des patients pris en charge uniquement en HDJ comparée à celles des patients pris en charge en temps plein initialement puis en relais en HDJ (HTP-HDJ). Entre Janvier 2018 et Juin 2020, 92 patients avec AM de 8 à 18 ans ont été évalués à l’aide de plusieurs questionnaires (EDI-2, EDE-Q, BSQ, EDS-R, CDI, STAI-Y, VSP-A, EPN-13). Les patients avec une AM de type purgative, n 15 (16,3%) de notre échantillon, présentent des symptomatologies alimentaires et anxio-dépressives plus sévères. Les patientes avec une anorexie mentale à début précoce, n 23 (25,3%), présentent plus de comportements restrictifs, une symptomatologie alimentaire moins marquée, un plus faible degré de perfectionnisme et un sentiment d’inefficacité moins marqué que pour les patients adolescents avec AM. Concernant le choix de la modalité d’hospitalisation (HDJ seul ou HTP-HDJ), l’unique différence mise en évidence est le degré de sévérité de la dénutrition des patients. Parmi les patients ayant bénéficié d’une prise en charge, l’évolution pondérale à 1 mois et la sortie ont été favorables pour les deux groupes et l’évolution sur le plan psychométrique ne montre pas de différences significatives entre les deux groupes. Ces données préliminaires suggèrent une efficacité de l’HDJ dans les soins de l’AM de l’enfant et l’adolescent et incitent à poursuivre ce recueil de données dans le but d’améliorer les connaissances et les prises en charge des patients avec AM.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Enfant
soins de jour
études d'évaluation comme sujet
Anorexie mentale
adolescent hospitalisé
Adolescent
enfant
Anorexie mentale
enfant hospitalisé
anorexie mentale
adolescence
Anorexie mentale
Adolescent
Enfant
anorexie mentale
Enfant
anorexie mentale
Enfant
gestion des soins aux patients
hospitalisation

---
N3-AUTOINDEXEE
Épidémiologie et facteurs de risque des chutes post-AVC, chez les patients hospitalisés, revue de la littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03019197
Objectifs : étudier l’épidémiologie, les circonstances et les facteurs de risque de chute après un AVC pour les patients hospitalisés en neurologie ou en rééducation, afin d’aider à la réalisation de programmes de prévention efficaces. Méthode : réalisation d’une revue systématique de la littérature, en anglais et en français, de 1995 à 2019, qui étudie la survenue des chutes en hospitalisation chez les patients majeurs ayant fait un Accident Vasculaire Cérébral. Les recherches ont été menées via les moteurs de recherche Pubmed, Web of Sciences, et EM premium, en utilisant les mots clefs « AVC », « accident vasculaire cérébral », « chute », « stroke », « accidental falls ». Les articles inclus étaient des études observationnelles transversales, de cohorte ou rétrospectives analysant les facteurs de risque de chute post-AVC à l’Hôpital. Nous avons extrait les données disponibles sur l’âge moyen des patients, la taille de l’échantillon, les incidences, circonstances, conséquences des chutes, les différents facteurs de risque étudiés et les éventuelles limites de chaque étude. Résultats : 20 articles ont été retenus, ils concernaient les patients en service de neurologie pour 3 d’entre eux, les autres concernaient les patients en service de rééducation. Les proportions de patients chuteurs ou les incidences des chutes sont variables. La proportion de patients chuteurs est comprise entre 3.3% et 49%. Les chutes surviennent principalement dans la chambre du patient, ou la salle de bain, lors des transferts. Les conséquences lésionnelles graves sont rares. Les éventuelles conséquences psychiques n’ont pas été analysées. Les facteurs de risque étudiés sont très variables. Les troubles de l’équilibre, les troubles cognitifs, la perte d’indépendance fonctionnelle globale, et l’héminégligence sont des facteurs de risque de chute récurrents. Les méthodes d’évaluation des différents facteurs de risque potentiels sont différentes d’une étude à l’autre. Le rôle de certains paramètres, comme les troubles moteurs, est moins clair. Conclusion : la prévention des chutes doit se concentrer sur les activités à risque comme les transferts des patients, principalement dans sa propre chambre ou la salle de bain. Il existe un intérêt probable à l’évaluation des troubles de l’équilibre, de la présence d’une héminégligence, de troubles cognitifs, et l’évaluation globale de la perte d’indépendance fonctionnelle pour cibler les patients à risque de chute. La réalisation d’études complémentaires est nécessaire pour confirmer ces résultats, et clarifier les données que nous avons à disposition sur les différents facteurs de risque potentiels.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
cathétérisme veineux central
Epidémiologie
Epidémiologie
chutes accidentelles
Epidémiologie
a comme patient
Facteurs épidémiologiques
facteurs de risque
facteur de risque
hospitalisation
Epidémiologie
Epidémiologie
Littérature
littérature de revue comme sujet
accident cérébrovasculaire
patients hospitalisés
facteurs épidémiologiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Soigner ou enfermer : étude sur les hospitalisations sous contrainte des personnes incarcérées
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03019345
Introduction : les résultats de plusieurs études épidémiologiques convergent quant à la proportion importante de détenus souffrant de troubles psychiatriques dans les prisons françaises. Certaines études ont été menées sur la prise en charge dans les unités hospitalières spécialement aménagées mais aucune ne portent sur les cas d’hospitalisation en soins psychiatriques à la demande d’un représentant de l’Etat (SPDRE D398), qui représentent les « urgences psychiatriques » de la détention. Nous avons souhaité décrire les profils et les prises en charge de ces détenus hospitalisés en SPDRE D398 pour essayer de comprendre leurs parcours de soin et les points forts/ faiblesses associés. Méthode : il s’agit d’une étude épidémiologique, observationnelle, descriptive et rétrospective. Les deux critères d’inclusion dans l’étude sont : être incarcéré à la maison d’arrêt de Luynes 1, Luynes 2, et au centre de détention de Salon, avoir été hospitalisé en SPDRE D98 durant l’année 2019. Il n’y a pas de critères d’exclusion. On a décrit dans cette étude : les caractéristiques socio-démographiques, les antécédents médicaux et les caractéristiques de la prise en charge. Résultats : l’étude porte sur un total de 83 hospitalisations en SPDRE D398 pour 57 patients pris en charge (hospitalisations multiples pour certains). Plus de la moitié des patients avaient déjà été hospitalisés en psychiatrie avant leur détention mais ils étaient peu suivis en milieu ouvert. Plus du tiers des patients avaient déjà fait une tentative de suicide. Ces patients avaient, pour la plupart, eu des prises de substances toxiques par le passé. La durée moyenne de prise en charge était courte (11 jours), avec plus de la moitié des patients qui n’ont pas été transférés en UHSA. Le motif d’hospitalisation principal est la crise suicidaire ou le passage à l’acte auto-agressif. La majorité des patients a été diagnostiquée d’un trouble schizophrénique. Plus de la moitié des patients rentraient en hospitalisation sans traitement de fond, alors que très peu en sortaient sans traitement de ce type. Dans la cohorte étudiée, une étude comparative entre les patients ayant des antécédents d’hospitalisation en psychiatrie par le passé et ceux n’en ayant pas n’a pas montré de résultat significatif sur les critères suivants : la durée moyenne d’hospitalisation, le nombre d’hospitalisations en SPDRE D398 sur l’année 2019 ainsi que le motif d’hospitalisation.[...]
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
personnes
aidants
hospitalisation
internement d'un malade mental
prisonniers
a comme soignant
Hospitalisation
emprisonnement
collecte de données
Personna +
personnes
hospitalisation

---
N2-AUTOINDEXEE
Pré-requis à l’hospitalisation dans un même service des patients identifiés COVID et des patients non infectés
https://www.sf2h.net/wp-content/uploads/2020/11/Texte_CNPBAIH_co-hospitalisation_COVID_12112028129-1.pdf
Remarque préliminaire : Il peut être plus facile pour des raisons opérationnelles de regrouper les patients COVID dans des secteurs ou des services dédiés. Néanmoins, si l’hospitalisation dans un même service de patients COVID et de patients non infectés est nécessaire, par exemple du fait de l’expertise médicale de ce service, il est souhaitable d’organiser à l’avance le service et son personnel.
2020
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Infection
non identifié
maladie infectieuse
hospitalisation
patients hospitalisés
demandé par le patient
Prairie
infections
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Préconisations pour la prise en charge thérapeutique des patients COVID hospitalisés à l’AP-HP (hors services de réanimation)
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/12/Preconisations-de-prise-en-charge-therapeutique-des-patients-covid-_v2_08122020.pdf
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
recommandation professionnelle
Thérapeutiques
réanimation
hospitalisation
patients hospitalisés
a comme patient
Thérapeutique
prise en charge personnalisée du patient
Thérapeutique
thérapeutique
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Première vague de la pandémie de COVID-19 au Québec : Regard sur les facteurs associés aux hospitalisations et aux décès
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/premiere-vague-de-la-pandemie-de-covid-19-au-quebec/premiere-vague-de-la-pandemie-de-covid-19-au-quebec-regard-sur-les-facteurs-associes-aux-hospitalisations-et-aux-deces.html
Ce rapport trace un portrait du profil sociodémographique, des comorbidités et du premier épisode hospitalier des cas confirmés d’infection par le virus SRAS-CoV-2 au Québec au cours de la première vague. Ce portrait a été rendu possible grâce à la création et l’exploitation de la cohorte COVID jumelant l’information issue des banques de vigie épidémiologique et des résultats de laboratoire avec les données médico-administratives auxquelles l’INESSS a accès. Un comité consultatif composé de nombreux experts du milieu a accompagné l’INESSS dans ces travaux.
2020
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
Québec
pandémies
mort
hospitalisation
facteur
Décès
Décès
hospitalisation
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Comparaison des hospitalisations dues à la COVID-19 pendant la première vague à celles dues à l’influenza pendant les saisons précédentes
https://www.inspq.qc.ca/publications/3087-comparaison-hospitalisations-influenza-covid19
Le Québec est aux prises avec la pandémie de la COVID-19 due au virus SRAS-CoV-2 depuis l‘hiver 2020, avec un premier cas importé détecté à la fin février et la déclaration de l’état d’urgence sanitaire le 13 mars. La vigie quotidienne des cas et des éclosions mise en place par les efforts communs du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a permis de suivre l’évolution de la situation épidémiologique en utilisant plusieurs sources de données. Lors de la première vague (entre le 23 février et le 11 juillet 2020), un total de 56 565 cas confirmés, 7 143 hospitalisations et 5 643 décès ont été rapportés.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
hospitalisation
grippe humaine
hospitalisation
grippe
saisons
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Valeur pronostique de la tomodensitométrie thoracique chez les patients hospitalisés pour pneumopathie à COVID 19
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03110659
Objectif : quantifier le risque de décès ou de recours à une intubation chez les patients hospitalisés pour une pneumopathie à COVID-19 en fonction du pourcentage d’atteinte du parenchyme pulmonaire au scanner thoracique initial. Matériels et Méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique portant sur les patients hospitalisés au Centre Hospitalier d’Ajaccio pour une pneumopathie à COVID-19 et ayant bénéficié d’un scanner thoracique durant la période du 26 février au 20 avril 2020. Pour chaque patient inclus, le scanner thoracique initial a été relu de façon indépendante par deux radiologues expérimentés. L’atteinte parenchymateuse par la COVID-19 a été évaluée visuellement selon la technique recommandée par la Société Française de Radiologie. Le critère de jugement principal était le décès du patient ou le recours à la ventilation mécanique au cours de l’hospitalisation. Résultats : sur 67 patients inclus dans l’analyse principale, 19 patients (29%) sont décédés ou ont nécessité un recours à la VM. Le pourcentage d’atteinte parenchymateuse était prédictif de l’évolution vers la ventilation mécanique ou le décès avec une aire sous la courbe ROC de 0,80 (IC95% :0,68-0,90). Le meilleur seuil de prédiction de la mortalité et/ou de la ventilation mécanique était de 35% (IC95% :22,5-41,2) d’atteinte du parenchyme pulmonaire. La sensibilité était de 0,79 (0,53-1), la spécificité de 0,79 (0,37-0,94), la valeur prédictive positive de 0,58 (0,39-0,81) et la valeur prédictive négative de 0,90 (0,82-1). Une atteinte pulmonaire supérieure à 35% au premier scanner augmentait le risque de décès ou de recours à une intubation avec un Odd Ratio (OR) à 7,88 (IC 95% : 2,26- 31,75) (p 0 ,0019). Conclusion : une atteinte parenchymateuse tomodensitométrique supérieure à 35% semble prédire le risque d’évolution vers le décès ou la ventilation mécanique chez un patient admis pour une pneumopathie COVID-19.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
thèse ou mémoire
hospitalisation
pneumopathie
tomodensitométrie
patients hospitalisés
tomodensitométrie
maladies pulmonaires
a comme patient
Pneumopathie
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
L'accompagnement des parents proches aidants durant l'hospitalisation d'un enfant atteint de mucoviscidose: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/330259?ln=fr
La mucoviscidose est une maladie chronique touchant plusieurs tranches d'âge et diagnostiquée, la plupart du temps, dès l'enfance. Un enfant atteint de mucoviscidose doit obligatoirement recevoir de l'aide pour la gestion de sa maladie. De ce fait, les parents sont, dans la majorité des cas, leurs principaux aidants. Les complications qu'engendrent le rôle de proche aidant nécessite un accompagnement psychologique de toute la famille. Le modèle théorique de McGill est le plus en adéquation avec cette approche car il explique l'importance de la prise en soins familiale. De plus, les interventions infirmières appliquées dans ce contexte font référence aux attentes et aux besoins de la famille, permettant de faire face à la problématique ci-dessous
2020
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
hospitalisation
Enfant
Enfant
travail
parents
parent
enfant
Enfant
métier
aidants
enfant hospitalisé
Enfant
Travail

---
N3-AUTOINDEXEE
Déroulement des hospitalisations -contexte COVID-19 Secteurs de soins de suite et réadaptation gériatriques
Version 09 mai 2020
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/05/hospitalisations-contexte-Covid19_SSR-geriatrique_20200509.pdf
BJECTIFS Assurer la PEC des patients âgés en hospitalisationen SSR pendant la crise sanitaire Covid-19PRE-REQUIS LOCAUX et INFORMATION PATIENT Trois types de secteurs de SSRpeuvent être distinguésosecteur Covid pour des patients Covid entre J10 et J24 du début des symptômes (ou à défaut de la PCR diagnostique)osecteur Covid guéripour des patients Covid à plus de J24 du début des symptômes (ou à défaut de la PCR diagnostique)osecteur non-Covidpour les patients n’ayant pas contracté le virusNB: quand c’est possible,les secteurs Covid guéri et non-Covid seront distingués; il est cependant envisageable qu’ils ne soient pas distingués et soient des secteurs mixtes en fonction du nombre de patients Covidet de choix locaux, notamment suivant les caractéristiques géographiques des services
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
réadaptation fonctionnelle
Secteur des soins de santé
soins de suite
Gériatres
gériatrie
hospitalisation
hospitalisation
Réadaptation
Gériatrie
Gériatrie
Fracture intertrochantérienne
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Les hospitalisations pour une pathologie cardiovasculaire attribuable au tabagisme en France métropolitaine en 2015
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/14/2020_14_2.html
Objectif – Le tabagisme est un facteur de risque pour de nombreuses pathologies cardiovasculaires. En France, le quart de la population fume quotidiennement, ce qui est l’une des proportions les plus élevées observées en Europe de l’Ouest. Les objectifs de cette étude étaient de donner une estimation pour l’année 2015 : 1) du nombre d’hospitalisations pour pathologies cardiovasculaires attribuables au tabagisme en France ; 2) du nombre de séjours qui auraient pu être évités s’il y avait 10% de fumeurs actifs en moins dans la population ou si la proportion de fumeurs était de seulement 20%. Méthode – Des fractions attribuables spécifiques par âge et par sexe ont été calculées en combinant les risques relatifs de pathologies cardiovasculaires liées au tabagisme et identifiés dans la littérature, avec les estimations de la fréquence du tabagisme en France provenant du Baromètre de Santé publique France 2014. Ces fractions ont ensuite été appliquées aux hospitalisations de 2015 dont le diagnostic principal du séjour était l’une de ces pathologies cardiovasculaires.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
tabagisme
France
France
hospitalisation
France
France
Pathologie
Tabagisme
hospitalisation
PATHOLOGIE
Pathologie
maladies cardiovasculaires
Pathologie
Pathologie
Tabagisme
Fracture de Maisonneuve
Pathologie
Fumer
France
français
Pathologie
Pathologie
Fumer du tabac
Pathologie
Fumer

---
N3-AUTOINDEXEE
Problématiques éthiques–Indications d’hospitalisation pour un résident d’EHPAD Covid
Covid19 - Gériatrie - Version 02 avril 2020
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/04/Geriatrie_Boite-a-outils_ethique-decision-hospitalisation_20200402.pdf
Le médecin de la hotline pourra également aider à discuter toute indication d’hospitalisation. Les services d’urgence et les unités de Gériatrie ne pourront pas répondre à la demande de la totalité des patients des EHPAD, et il faut donc prévoir que des soins soient prodigués dans l’EHPAD. Un transfert en hospitalisation reste toutefois légitime pour des résidents ciblés. Plusieurs critères sont proposés et paraissent adaptés pour décider, in fine de l’orientation du patient: état nutritionnel, autonomie, état cognitif, comorbidités...
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
Gériatrie
Fracture intertrochantérienne
hospitalisation
établissements de soins de long séjour
Gériatrie
gériatrie
hospitalisation
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Mesures de distanciation et projections du nombre d'hospitalisations
COVID-19
https://www.inesss.qc.ca/accueil/nouveaute/mesures-de-distanciation-et-projections-du-nombre-dhospitalisations.html
Des experts de l’INSPQ, de l’Université Laval (Groupe de recherche en modélisation mathématique et en économie de la santé liée aux maladies infectieuses), du Groupe de modélisation de l'Université McGill, et de l’INESSS ont réalisé des projections de l’évolution probable de l’épidémie selon des scénarios d’assouplissement des mesures de distanciation physique et de confinement ainsi que des projections permettant d’estimer ses répercussions sur les admissions hospitalières et sur l’occupation des lits réguliers et de soins intensifs.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
distanciation physique
information scientifique et technique
hospitalisation
projection
projection
Mesures
poids et mesures
hospitalisation
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge à domicile des patients post covid19 en sortie d’hospitalisation Kinésithérapie non respiratoire
https://urps-mk-ara.org/wp-content/uploads/2020/04/conduite-a-tenir-pour-la-pec-kine-post-covid-19-.pdf
2020
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
hospitalisation
prise en charge personnalisée du patient
sortie
hospitalisation à domicile
patients hospitalisés
kinésithérapie (spécialité)
a comme patient
sortie du patient
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Gestion des capacités de lits d'hospitalisation en réanimation pendant la crise sanitaire du Covid-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02537223
Confronté depuis plusieurs décennies à un « managérialisme » ayant fortement réduit ses capacités de réaction, le système hospitalier français a su gérer en 2020 une crise sanitaire d'une ampleur sans précédent. Toutefois, un examen des décisions prises par les autorités politiques, notamment face à la pénurie de lits d'hospitalisation en réanimation, indique que ce sont des options de nature purement logistique qui ont prévalu, confortant ainsi la vision managériale aujourd'hui dominante dans le fonctionnement des systèmes de santé.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
article de périodique
réanimation
Hospitalisation
capacité de gestion de crise
Lits
crise
hospitalisation
capacité hospitalière
hospitalisation
lits
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Scénarios du nombre de décès, d'hospitalisations et d'admissions en réanimation construits à partir des caractéristiques des cas de covid-19 observés dans la province de Hubei, Chine. Comparaison avec les caractéristiques des patients hospitalisés en France avec un diagnostic de grippe de 2012 à 2017
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/rapport-synthese/scenarios-du-nombre-de-deces-d-hospitalisations-et-d-admissions-en-reanimation-construits-a-partir-des-caracteristiques-des-cas-de-covid-19-observ
Des scénarios de projection du nombre de décès en France par Covid-19 ont été construits à partir du nombre de décès et de cas recensés dans la province de Hubei en Chine jusqu'au 8 mars 2020. Trois niveaux d'impact ont été proposés selon qu'ils incluent ou non la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie. Ils sont déclinés en trois scénarios : scénario 1 le plus favorable correspondant à la province d'Hubei sans la ville de Wuhan, scénario 2 (intermédiaire correspondant à l'ensemble de la province d'Hubei) et scénario 3 (le plus défavorable, correspondant à la ville de Wuhan seule). En complément, des projections du nombre d'admissions en réanimation et d'hospitalisations ont été construites par analogie avec le ratio hospitalisations en réanimation/décès observés chez les cas de grippe hospitalisés en France. L'intérêt de cette approche est de s'affranchir du décompte des cas de Covid-19 et de ses incertitudes.
2020
SPF - Santé publique France
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
dû à
hospitalisation
observation
Décès
Fracture avulsion
mort
Décès
diagnostic
français
grippe
réanimation
hospitalisation
patients hospitalisés
Grippe A
a comme patient
aucun diagnostic
virus de la grippe A
France
France
France
Observance par le patient
Chine
France
Fracture de fatigue
grippe
France
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Réévaluation à distance de l’hospitalisation
Prise en charge des patients Covid 19 - Post Covid 19 / Retour à domicile
https://www.sfncm.org/images/stories/Fiches_Covid_19/Fiche_12_COVID-19.pdf
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
caractéristiques de l'habitat
hospitalisation
Retour à domicile
accessibilité des services de santé
Retour à domicile
Domicile
prise en charge personnalisée du patient
a comme patient
hospitalisation
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
IQSS - e-Satis MCOCA : mesure de la satisfaction et de l’expérience des patients hospitalisés pour une chirurgie ambulatoire
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2844894/fr/iqss-e-satis-mcoca-mesure-de-la-satisfaction-et-de-l-experience-des-patients-hospitalises-pour-une-chirurgie-ambulatoire
Depuis mai 2018, la HAS a lancé une nouvelle enquête, qui évalue la satisfaction et l’expérience des patients hospitalisés pour une chirurgie ambulatoire. Elle suit les étapes importantes du parcours de soins : avant hospitalisation, accueil, prise en charge, chambre et repas, sortie de l’établissement et retour à domicile. Ce dispositif complète : l’évaluation quantitative de la qualité et de la sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire par les indicateurs de processus et de résultats déjà développés par la HAS. l’évaluation par l’audit de processus et par le patient traceur en chirurgie ambulatoire via le dispositif de la Certification.
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
information scientifique et technique
Surveillance électronique ambulatoire
Chirurgie
Satisfaction des patients
hospitalisation
patients hospitalisés
procédures de chirurgie ambulatoire
intervention chirurgicale
Mesures
a comme patient
patients en consultation externe
poids et mesures

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention du risque thromboemboliqueveineux chez les femmes COVID non hospitalisées utilisant un traitement hormonal (Contraception, Traitement hormonal de ménopause, Tamoxifène)
https://syngof.fr/documents-utiles/covid-19-recommandations-de-strategies-de-prevention-des-evenements-thromboemboliques-veineux-des-femmes-covid-et-utilisant-un-traitement-hormonal/
Les publications et observations des patientes COVID montrent une augmentation du risque de maladie thromboembolique veineuse (MVTE)chez les patients hospitalisés. Plusieurs sociétés savantes ont émis des recommandations concernant l’utilisation d’un traitement anticoagulant pour la prévention du risque thromboembolique et notamment en France,le GIHP et GFHT.
2020
SYNGOF - Syndicat National des Gynécologues Obstétriciens de France
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Ménopause
Contraception hormonale
Femelle
tamoxifène
traitement hormonal
hospitalisation
Hormones
hormone
femmes
contraception
ménopause
Risque
contraception
TAMOXIFENE
tamoxifène
oestrogénothérapie substitutive
hospitalisation
ménopause
Femelle
hormones
risque
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Délestage des lits en milieu psychiatrique et mesures alternatives à l'hospitalisation
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/services-sociaux/delestage-des-lits-en-milieu-psychiatrique-et-mesures-alternatives-a-lhospitalisation.html
Basé sur la littérature disponible au moment de sa rédaction, et tout en tenant compte des limites de la méthode de recension utilisée, l’INESSS est en mesure de dégager les constats suivants
2020
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
psychiatre
poids et mesures
hospitalisation
psychiatres
lits
hospitalisation
Mesures
psychiatrie
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Propositions du GFHT/GIHP pour le traitement anticoagulant pour la prévention du risque thrombotique chez un patient hospitalisé avec COVID-19
Version courte (3 avril 2020)
http://site.geht.org/app/uploads/2020/04/COVID-19-GIHP-GFHT-3-avril-final.pdf
Chez les patients hospitalisésavec COVID-19, laprévention de la maladie thromboembolique par une HBPM est l’option de choix, mais il est vraisemblable queles posologies validéesen médecinesoientfréquemment insuffisantes,et notamment dans les formes sévèreset en cas d’obésité.De plus, plusieursobservations récentes en France et en Italiesoutiennent qu’une embolie pulmonaire sévère est très fréquente chez les patients covid-19 hospitalisés, avec une incidence d’évènements supérieure à 10%en réanimation (données non publiées, Strasbourg, Lille, Grenoble, Cremona-Italie).
2020
GEHT - Groupe d'Etude sur l'Hémostase de la Thrombose
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
anticoagulant
a comme patient
Fracture intertrochantérienne
proposita
hospitalisation
traitement préventif
risque
patients hospitalisés
thrombus
anticoagulothérapie
anticoagulants
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations pour les équipes de santé au travail prenant en charge des établissements de santé où sont hospitalisés des patients Covid-19
date 23 mars 2020
http://www.chu-rouen.fr/sfmt/autres/Criteres_evictions_COVID-19_SFMT_23_mars_2020.pdf
http://www.chu-rouen.fr/sfmt/autres/Reco_soignants_23_mars_2020_SFMT.pdf
Ce document propose des recommandations pour les équipes de santé au travail prenant en charge des établissements de santé où sont hospitalisés des patients Covid-19 .Notre objectif est double•Contribuer à la protection des agents•Mais aussi contribuer à maintenir la capacité soignantede nos établissements
2020
false
false
false
SFMT - Société française de médecine du travail
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
taille d'établissement de santé
directives de santé publique
mars
hospitalisation
santé au travail
Établissements de santé
patients hospitalisés
charge de travail
a comme patient
Équipement
Travail
Fracture intertrochantérienne
Acanthosis nigricans bénin
métier
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Propositions pour maintenir le lien entre les patients hospitalisés pour COVID-19 en réanimation et leurs proches
Version 1 – 27 mars 2020
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/03/Reanimation_Visites-proches_20200327.pdf
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Accident cérébrovasculaire
Fracture intertrochantérienne
maintenance
patients hospitalisés
réanimation
mars
a comme patient
proposita
hospitalisation
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de patients COVID-19 en Hospitalisation à Domicile
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/prise-en-charge-had-covid-19.pdf
Rôle de l’HAD dans la prise en charge des patients Covid-19En cas de diffusion large du virus et donc de passage en phase épidémique, l’hospitalisation conventionnelle est réservée aux patients présentant des signes de sévérité ou de gravité. L’HAD constitue une alternative intéressante à l’hospitalisation complète pour certains patients.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
hospitalisation
hospitalisation à domicile
patients hospitalisés
a comme patient
prise en charge personnalisée du patient
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse des besoins en soins aigus somatiques des patients hospitalisés en centre hospitalier spécialisé psychiatrique
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02456594
Introduction : Les patients atteints de pathologies psychiatriques chroniques ont une espérance de vie raccourcie par rapport à la population générale. Cela s'explique en majorité par une surmorbidité somatique, dont la prise en charge constitue un problème majeur de santé publique, notamment en aigu. Objectif : Décrire les besoins en soins aigus somatiques des patients porteurs d'une maladie psychiatrique chronique. Matériel et Méthode : Il s'agissait d'une étude observationnelle descriptive ayant inclus les patients hospitalisés au CHS de BASSENS, pour lesquels un avis médical pour une pathologie organique avait été demandé au centre 15 de la Savoie durant l'année 2017. Les données ont été extraites des fiches de régulation et des dossiers hospitaliers. Résultats : 69 appels ont été inclus. 74% d'entre eux étaient passés lors des heures de garde. Les pathologies infectieuses, cardio-vasculaires et les effets secondaires des médicaments représentaient 60 % des motifs de recours à la régulation. 45% des appels donnaient lieu à une consultation aux urgences, et 22% à une prise en charge SMUR. Les patients ont été hospitalisés dans un secteur somatique dans 46 % des cas, dont un quart en service de soins aigus (USC ou Réanimation). Trois patients (4%) sont décédés. Conclusion : Les patients psychiatriques chroniques sont sujets à de nombreuses pathologies somatiques, notamment aiguës, dont les conséquences peuvent être plus graves que la population générale. Il persiste un besoin d'amélioration de leur prise en charge à tous niveaux de soins afin de diminuer leur surmorbidité, et peut être à long terme espérer un allongement de leur durée de vie.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
hôpital psychiatrique
Besoins
besoins et demandes de services de santé
Centre
service hospitalier de psychiatrie
soins centrés sur le patient
hôpital psychiatrique
hospitalisation
hôpitaux psychiatriques
central
patients hospitalisés
Hôpitaux spécialisés
besoin du patient pour
hôpitaux spécialisés

---
N2-AUTOINDEXEE
Hospitalisations pour valvulopathie en France : caractéristiques des patients et évolution 2006-2016
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/4/2020_4_1.html
Introduction –  Les valvulopathies sont des pathologies cardiaques fréquentes qui peuvent longtemps se traduire par très peu, voire une absence de symptômes, mais qui peuvent également engendrer de graves complications cardiovasculaires. L’objectif de cette étude était d’estimer l’incidence annuelle des patients hospitalisés pour valvulopathie en France et d’en décrire les évolutions entre 2006 et 2016. Méthodes –  L’ensemble des patients hospitalisés pour valvulopathie en France entre 2006 et 2016 a été identifié à partir du Système national des données de santé (SNDS). Les caractéristiques sociodémographiques et médicales des patients ont été décrites pour l’année 2016. Les taux d’incidence annuelle standardisés et leurs évolutions entre 2006 et 2016 ont été étudiés. Toutes les analyses ont été réalisées sur l’ensemble des patients, puis stratifiées selon l’étiologie et le type de valvulopathies. Résultats –  En 2016, 38 875 patients ont été hospitalisés pour une valvulopathie. Parmi eux, 89% ont été hospitalisés pour une valvulopathie non rhumatismale (VNR) (52,1/100 000 personnes-années (PA)) avec un âge moyen de 74 ans ; 5% pour une valvulopathie rhumatismale (VR) (3,1/100 000 PA) avec un âge moyen de 67 ans ; 3% pour une valvulopathie congénitale (1,1/100 000 PA) avec un âge moyen de 29 ans et 3% avec une origine non spécifiée. L’incidence annuelle des patients hospitalisés pour VNR a augmenté de 43% entre 2006 et 2016, en particulier chez les patients âgés. Elle a diminué de 42% pour les VR. Des disparités départementales ont été observées pour ces pathologies, avec une incidence d’hospitalisations pour VR élevée en Île-de-France, dans les DOM-TOM et dans le Sud-Est. Conclusion –  L’amélioration de la prise en charge de l’angine à streptocoque A, l’augmentation de l’espérance de vie et l’élargissement des indications de prise en charge percutanée du rétrécissement aortique et de l’insuffisance mitrale ont modifié la répartition des types de valvulopathies hospitalisées depuis 2006.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
France
France
valvulopathies
Fossette congénitale de la papille optique
Fracture de Pouteau-Colles
français
a comme patient
France
patients hospitalisés
France
valvulopathie
hospitalisation
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Renoncement aux soins pour raisons financières et douleur chronique: une étude épidémiologique prospective parmi les patients hospitalisés au centre d'évaluation et de traitement de la douleur du CHU de Nantes
http://www.sudoc.fr/24242547X
Introduction : Le niveau de renoncement aux soins pour raisons financières figure parmi les indicateurs d'évaluation et de suivi des performances du système de santé et d'assurance maladie. Selon l'ESPS de 2012, 26% des français déclaraient avoir renoncé à des soins au cours des 12 derniers mois. La douleur chronique toucherait 8 millions de personnes en France et représente aujourd'hui un réel enjeu de santé publique. Le renoncement aux soins pour raisons financières a été relativement peu étudié parmi les patients douloureux chroniques. Le but de notre étude était d'évaluer la prévalence du renoncement aux soins pour raisons financières parmi les patients hospitalisés au Centre d'Evaluation et de Traitement de la Douleur (CETD) du CHU de Nantes. Matériel et Méthodes : Une étude épidémiologique, prospective, monocentrique a été menée auprès des patients hospitalisés au CETD du CHU de Nantes entre le 1er avril et le 16 juillet 2019, par le biais d'un questionnaire anonymisé. 121 patients ont été contactés par téléphone et 108 patients ont été sollicités pendant leur hospitalisation pour participer à l'étude. Le score EPICES permettait d'évaluer le niveau de précarité de chaque patient. Les comparaisons univariées ont été réalisées à l'aide de tests du ?² et du test exact de Ficher. L'analyse multivariée reposait sur un modèle de régression logistique. Résultats : 162 patients ont été inclus dans cette étude, dont 98 en hospitalisation et 64 contactés par téléphone. Le motif principal de prise en charge étaient des douleurs neuropathiques (51,9%). 46.8% des patients inclus étaient considérés en situation de précarité selon le score EPICES. 43,8% des participants ont déclaré avoir renoncé à des soins au cours des 12 derniers mois et 41.4% avoir renoncé à des soins pour raisons financières. Les thérapies psychocorporelles étaient les soins auxquels les patients avaient le plus renoncé. D'après l'analyse univariée, le sexe, l'âge, la situation professionnelle, le type de complémentaire santé, le niveau de précarité, la prise en charge au titre d'une ALD et le type de pathologie à l'origine du syndrome douloureux étaient reliés de façon significative au renoncement aux soins pour raisons financières (p 0,05). L'analyse multivariée a montré que les femmes renonçaient davantage que les hommes (OR 0,2 IC95% [0.08-0.61]), que les patients âgés de plus de 65 ans renonçaient moins que les autres (OR 0.12 IC95% [0.02-0.79]) et que la prise en charge en ALD exonérante est un facteur protecteur du renoncement aux soins pour raisons financières (OR 0.4 ; IC95% [0.16 -0.99]). L'analyse multivariée suggérait aussi que les patients précaires renonçaient davantage que les autres (OR 5.2, IC95% [2.0 - 13.5]), de même que les patients pris en charge pour des céphalées (OR 10,7 IC95% [2.7-43.1]) et ceux souffrant d'un syndrome fibromyalgique (OR 4,82 IC95% [1.5-15.3]) Discussion : Notre étude montre une prévalence du renoncement aux soins pour raisons financières plus élevée qu'en population générale. Ces résultats suggèrent non seulement une meilleure prise en compte des contraintes socio-économiques des patients par les professionnels de santé mais également de s'intéresser au lien possiblement étroit entre le niveau de précarité et douleur chronique.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
traitement de la douleur
Epidémiologie
Douleur
a comme patient
Prospectives
Epidémiologie
hôpitaux universitaires
Centre
Epidémiologie
mesure de la douleur
Epidémiologie
études d'évaluation comme sujet
Études d'évaluation
études prospectives
Soins
hospitalisation
Abandon des soins par les patients
douleur après traitement
Epidémiologie
évaluation prospective
pensée
central
Études épidémiologiques
patients hospitalisés
douleur
études d'évaluation
soins
études épidémiologiques

---
N2-AUTOINDEXEE
Les victimes de brûlures hospitalisées en France métropolitaine en 2014 et évolution depuis 2009
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/traumatismes/brulures/documents/rapport-synthese/les-victimes-de-brulures-hospitalisees-en-france-metropolitaine-en-2014-et-evolution-depuis-2009
Les données du Programme de médicalisation des systèmes d'information en médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie (PMS I-MCO) pour les années 2009 à 2014 ont été analysées afin de quantifier et caractériser les victimes de brûlures hospitalisées résidant en France métropolitaine. En 2014, 8 120 patients ont été hospitalisés pour brûlure en France métropolitaine, soit un taux d'incidence de 12,3 pour 100 000 habitants. Ce taux est proche de ceux retrouvés dans la littérature. Les caractéristiques des patients hospitalisés sont cohérentes avec celles de la littérature : prédominance masculine, incidence élevée chez les enfants de moins de 5 ans, majorité de brûlures occasionnées par les liquides chauds.
2019
false
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
brûlures
France
Frénésie alimentaire
hospitalisation
France
brûlure
français
France
brulure
Brûlures
Brûlure
Fracture comminutive
France
France
hospitalisation

---
N3-AUTOINDEXEE
Représentations des proches aidants de patients en soins palliatifs avances sur l'hospitalisation à domicile: étude qualitative par entretiens semi-dirigés auprès d'aidants ayant vécu l'HAD en Loire-Atlantique
http://www.sudoc.fr/23360586X
L'hospitalisation à domicile semble être une structure qui répond non seulement aux besoins du patient en soins palliatifs et de son entourage souhaitant être pris en charge à domicile, mais aussi à ceux de la société. Il apparait important de s'intéresser aux proches aidants qui participent activement à la permanence des soins au domicile. L'objectif principal de cette étude est de connaître les représentations des proches aidants de patients en soins palliatifs avancés sur l'HAD. Les objectifs secondaires sont de définir le rôle de l'aidant dans la prise en charge du patient en HAD, et de proposer des pistes de réflexions sur la prévention de leurs fragilités. Une étude qualitative par entretien semi-dirigés a été réalisée auprès de dix proches aidants de patients en soins palliatifs ayant bénéficié d'une prise en charge avec l'HAD Nantes et régions entre trois et six mois avant les entretiens. Les résultats, exploités par la méthode de théorisation ancrée, révèlent que les établissements d'HAD répondent à de nombreuses attentes des aidants que sont la disponibilité physique des soignants, leur organisation, leur soutien moral et la qualité du suivi médical dans la prise en charge. L'entourage peut idéaliser la prise en charge à domicile qui apporte de nombreux avantages dont une part de liberté (entretien du lien social et familial, conservation des habitudes à la maison etc…). L'HAD s'intègre au parcours de soins palliatifs. Chaque aidant s'investit à sa façon et devient « soignant profane ». Néanmoins, face à la réalité de la maladie qui évolue, l'aidant peut se sentir enfermé dans des contraintes que sont souvent l'absence d'alternative au moment de la mise en place du dispositif, la perte d'intimité et de sociabilité, la nécessité d'une présence permanente. Des sentiments légitimes et très présents persistent : la peur de la souffrance, de la mort et l'angoisse de la solitude la nuit notamment. Les perspectives aux vues des résultats ne sont pas innovantes mais insistent sur l'importance de privilégier une démarche palliative incluant tous les professionnels de santé, des spécialistes au médecin traitant. Il s'agirait également de continuer à prévenir les fragilités des aidants, via une prise en charge psychologique personnalisée, mais aussi grâce au développement de séjours de répit et de programmes d'éducation thérapeutique ou en revendiquant une reconnaissance sociale adaptée de l'aidant.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
a comme patient
malades en phase terminale
mandataire
hospitalisation
défense du patient
Soins palliatifs
aidants
soins palliatifs
HAD
Soins aux patients
patients hospitalisés
Entretien
Représentant des patients
hospitalisation à domicile
représentant du patient
entretiens comme sujet
soins palliatifs
recherche qualitative
soins aux patients
entretien

---
N2-AUTOINDEXEE
Hospitalisations et complications attribuables à l’influenza : rapport de surveillance 2017-2018
https://www.inspq.qc.ca/publications/2486
Le projet de surveillance des hospitalisations et complications attribuables à l’influenza est mené par l’INSPQ depuis 2011 pendant les pics de circulation du virus de l’influenza dans 4 hôpitaux de soins aigus. Au cours des 9 semaines de surveillance de 2017-2018, un virus de l’influenza a été détecté chez la moitié (49 %) des 733 patients avec des symptômes respiratoires inclus dans l’analyse, 28 % des virus étaient de type A (86 % de sous-type A(H3N2)) et 21 % de type B. Plus de la moitié des patients adultes influenza-positifs (59 %, 178/304) avaient 75 ans et plus. La proportion de détection des virus de l’influenza était plus faible chez les enfants (30 %) que chez les adultes (55 %), alors qu’un virus respiratoire non-influenza (VRNI) a été détecté plus souvent chez les enfants (64 %) que chez les adultes (19 %).
2019
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
grippe humaine
Fracture de fatigue
hospitalisation
hospitalisation
rapport albumine/globuline
complication
Fracture induite
grippe

---
Droit à la sante et droit à l’autonomie: paradoxe insoluble en psychiatrie ? A propos des règles de restriction des libertés en hospitalisation complète
http://www.sudoc.fr/234590963
La psychiatrie, comme les autres spécialités de médecine, doit s’interroger sur ses pratiques, les analyser et parfois les remettre en cause. Nous évoquons ici les règles de restriction des libertés appliquées en hospitalisation complète. Aujourd’hui un cadre légal nous permet de prodiguer des soins psychiatriques à une personne souffrant de troubles psychiques sans son consentement avec la possibilité de la priver d’une partie de ses libertés et de ses droits fondamentaux. Les règles de restriction des libertés reposent avant tout sur des bases historiques et théoriques. La législation ne délimite pas les modalités de réalisation de ces soins ; c’est au praticien d’en définir la nécessité et la proportionnalité. L’évaluation objective de l’impact psychopathologique de ces contraintes en termes de bénéfices et de préjudices est rarement effectuée. Plusieurs organismes internationaux nous invitent au respect des libertés des personnes présentant un handicap psychique et à favoriser leur autonomie en encourageant les initiatives militant pour leur inclusion dans la cité. Cette mise en perspective a pour but d’appréhender les enjeux de demain concernant certaines de nos pratiques dans les services d’hospitalisation complète psychiatrique.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
menstruation
hospitalisation
liberté
ouvert
psychiatrie
droit
psychiatre
santé
hospitalisation
proposant

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme d'interventions infirmières pour la transition et le suivi post-hospitalisation des personnes âgées insuffisantes cardiaques
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/34014
Chez les personnes de 65 ans et plus, l’insuffisance cardiaque est l’une des premières causes d’hospitalisation. Les coûts reliés aux soins de l’insuffisance cardiaque sont exorbitants. Les symptômes de l’insuffisance cardiaque et les fréquentes hospitalisations compromettent grandement la transition suite à ces hospitalisations ainsi que la qualité de vie de ces personnes. Plusieurs études montrent que des programmes de soins de transition sont efficaces. Il demeure toutefois difficile de décrire les interventions spécifiques des infirmières pour arriver à ces résultats. Dans un contexte où les ressources sont limitées, documenter ces interventions s’avère nécessaire et prioritaire pour assurer leur application dans les milieux cliniques. Des interventions infirmières efficaces et appropriées favorisent une meilleure adaptation, diminuent les complications au cours de la transition et évitent des hospitalisations à répétition. Elles contribuent ainsi à diminuer l’utilisation des services et améliorer la qualité de vie de ces personnes. La présente étude s’inspire du modèle d’adaptation de Roy (2009) et des grandes fonctions infirmières de Dallaire et Dallaire (2008). Elle visait à développer, mettre à l’essai et évaluer un programme d’interventions infirmières, pour soutenir le processus d’adaptation des personnes âgées hospitalisées suite à une décompensation de leur insuffisance cardiaque, lors de la transition de l’hôpital vers le domicile. Une méthode mixte a été privilégiée. L’utilisation du processus d’élaboration et d’évaluation des interventions de Sidani et Braden (2011) a permis d’élaborer un programme d’interventions après avoir développé une compréhension approfondie des besoins des personnes âgées et clarifié les composantes des interventions infirmières. Pour ce faire, en plus d’une revue des théories explicatives et de la littérature empirique, des entrevues individuelles semi-dirigées des personnes âgées et leurs proches, des infirmières et d’autres professionnels expérimentés ont été réalisées. [...] En conclusion, cette étude montre que des interventions infirmières spécifiques, qui favorisent l’adaptation globale des personnes âgées insuffisantes cardiaques en transition de l’hôpital vers le domicile, sont efficaces. Un programme d’interventions infirmières qui répond directement aux besoins et aux difficultés de cette clientèle contribue à une meilleure gestion de la maladie chronique et à une meilleure qualité de vie.
2019
Université Laval
Canada
thèse ou mémoire
programmes
PERSONNE AGEE
soins infirmiers
personne âgée
sujet âgé
hospitalisation
sujet âgé de 80 ans ou plus
coeur
coeur, sai
hospitalisation
insuffisance
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N3-AUTOINDEXEE
Favoriser l'indépendance de la satisfaction du besoin de dormir des aînés hospitalisés et hébergés
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/33372
Toute personne tend vers un sommeil de qualité, cette affirmation est tout aussi vraie lorsque la personne se retrouve hospitalisée ou en centre d’hébergement. En fait, il est essentiel de comprendre que les aspects biologiques et physiologiques du sommeil varient avec l’âge et l’état de santé de la personne. Ainsi, dans la situation où le besoin de dormir est perturbé, le personnel infirmier doit tenter d’influencer positivement la satisfaction de ce besoin et de faire en sorte que les effets positifs du sommeil se produisent chez la personne afin de favoriser sa récupération et son retour à la santé. Le but de cette étude pré expérimentale est d’influencer les choix des interventions infirmières en misant sur de meilleures connaissances du besoin de dormir et de leur proposer un choix plus large d’interventions non pharmacologiques suite à une formation concernant le sommeil des aînés hospitalisés et des aînés hébergés en centre d’hébergement. Cette formation vise à aider les infirmières à mieux comprendre les effets des interventions pharmacologiques chez les aînés hospitalisés et hébergés et de leur proposer des interventions non pharmacologiques afin qu’elles puissent offrir des interventions optimales aux aînés. Pour guider cette recherche, un cadre de référence composé du cadre conceptuel de Virginia Henderson et du cadre de « l’approche adaptée à la personne âgée » proposé par le ministère de la Santé et des Services sociaux a été utilisé. À partir d’un échantillon de convenance composé de 59 infirmières et 285 aînés hospitalisés ou en centre d’hébergement, des mesures des connaissances, et des interventions ont été réalisés. Les résultats montrent que les infirmières ont amélioré leurs connaissances quant aux interventions non pharmacologiques, ce qui s’est observé par une baisse de consommation des médicaments pour favoriser le sommeil chez les aînés hospitalisés et en centre d’hébergement. Enfin, les interventions infirmières ont mis en évidence l’impact des soins infirmiers : à la suite de la formation, des effets favorables ont été perceptibles sur la consommation de médicaments pour favoriser la qualité du sommeil en établissement.
2019
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
thèse ou mémoire
logement
hospitalisation
besoins et demandes de services de santé
satisfaction personnelle
Besoins
hospitalisation
Satisfaction

---
N3-AUTOINDEXEE
Sévérité de l’épidémie de dengue à La Réunion : données de surveillance des cas hospitalisés, avril 2017 à décembre 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/19-20/2019_19-20_3.html
Introduction – Une épidémie de dengue a été observée à La Réunion en 2018, faisant suite à une circulation virale à bas bruit en 2017. Une surveillance des cas de dengue hospitalisés a été mise en place. Cette étude a comme objectifs de décrire les caractéristiques des cas hospitalisés, d’évaluer l’exhaustivité de cette surveillance ainsi que la sévérité de l’épidémie. Matériel et méthodes – Les caractéristiques des cas hospitalisés pendant plus de 24 heures entre avril 2017 et décembre 2018 ont été décrites. L’exhaustivité de la surveillance a été évaluée pour la période d’avril 2017 à juin 2018 par la méthode de capture-recapture, à partir des données du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) et de la surveillance de Santé publique France – Océan Indien. Résultats – Entre avril 2017 et décembre 2018, 168 cas hospitalisés ont été identifiés par Santé publique France – Océan Indien, soit 2% des cas confirmés ou probables signalés au cours de la même période. Vingt-huit cas (18%) étaient sévères et 112 (70%) présentaient au moins un signe d’alerte. Cinq patients (3%) sont décédés. Cette surveillance a permis de décrire l’évolution du nombre de cas hospitalisés et de caractériser la sévérité de ces cas. Son exhaustivité était toutefois estimée à 50% entre avril 2017 et juin 2018. Conclusion – Les pourcentages de cas hospitalisés et de formes sévères parmi ces cas sont inférieurs à ceux décrits lors des dernières épidémies en Guyane et en Nouvelle-Calédonie. Le suivi de la sévérité de l’épidémie a été possible grâce à cette surveillance. Des pistes d’amélioration sont cependant envisagées concernant les modalités de cette surveillance.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Dengues
processus de groupe
organisation et administration
Dengue
Fracture induite
hospitalisation
dengue
hospitalisation
Fracture de fatigue
Épidémies
dengue
ensemble de données
Épidémies de maladies
épidémies
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
La plagiocéphalie positionnelle d'origine postérieure . État des lieux des connaissances des sages-femmes et des patientes hospitalisées en suites de couches
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02269177
La plagiocéphalie postérieure d'origine positionnelle, bien qu'elle commence à faire parler d'elle, est en constante augmentation depuis les années 1992 [14, 181. C'est un véritable problème de santé publique. L'information auprès des parents est alors primordiale afin d'éviter ces déformations plastiques et les troubles qui y sont associés. br Une étude descriptive, prospective, quantitative et multicentrique par questionnaire, réalisée dans les maternités du CHU de Rouen et à la Clinique Mathilde, a permis d'évaluer pourquoi les femmes manquaient d'information à ce sujet. Il s'avère que cela pourrait être imputable au manque de formation des professionnels de santé. br Notre étude montre qu'il est important d'agir au niveau des professionnels de santé en instaurant un cours magistral durant la formation initiale et en proposant des réunions d'information dans les services afin de sensibiliser le plus de personnes possibles. Il serait intéressant de mettre à disposition la plaquette de prévention réalisée par le Réseau Périnatalité Eure et Seine-Maritime dans les services de suites de couches ou dans les salles d'attentes ainsi que de la diffuser à tous les professionnels de santé. Enfin, afin de sensibiliser toutes les patientes, il serait intéressant d'intégrer une rubrique d'information sur le sujet dans le carnet de santé.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
a comme patient
patients hospitalisés
connaissance
plagiocéphalie positionnelle
période du postpartum
Plagiocéphalie
période post-partum
plagiocéphalie
hospitalisation
connaissance
Sages-femmes
Savoir
profession de sage-femme

---
N3-AUTOINDEXEE
Séparation mère-enfant : identifier et classer les besoins des accouchées en maternité dont l’enfant est hospitalisé dans une unité pédiatrique
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02270087
Introduction : Les accouchées sont hospitalisées en maternité. Pendant ce séjour peut se produire, pour raison médicale, une séparation mère-enfant apportant des modifications des besoins de ces patientes. Leurs besoins sont issus d’une personne hospitalisée, d’une accouchée, et de parents séparés de leur enfant. Objectifs : Les objectifs sont : l’identification et la classification des besoins de ces patientes permettant une adaptation des prises en charges des professionnels pour un meilleur vécu de leur séjour en maternité. br Méthodes : Étude prospective, semi-quantitative, semi-qualitative. Réalisée dans une maternité de niveau III, à l’Archet II entre le 12/10/2018 et le 21/12/2018. Au travers de 35 entretiens semi-directifs. br Résultats : Des besoins spécifiques sont identifiés. La proximité avec l’enfant est le premier besoin exprimé par les mères. Des sentiments spontanés et récurrents sont décrits par les patientes envers les couples mère-enfant. Le séjour est satisfaisant et permet aux mères d’obtenir tous les outils nécessaires à leur sortie. br Conclusion : des adaptations au sein du service peuvent améliorer le vécu de ces patientes comme l’encouragement de la méthode kangourou. La disponibilité, l’empathie, les informations claires et l’adaptation des équipes soignantes sont nécessaires pour l’accompagnement personnalisé de ces patientes à risques.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
hospitalisation
Enfant
Pédiatres
enfant hospitalisé
séparation d'avec la mère
maternités (hôpital)
parturition
identifié
accouchement
classement
enfant
Besoins
besoins et demandes de services de santé
Enfant
Enfant
maternité
pédiatrie
séparation
mère
pédiatre
Enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude descriptive des populations diabétiques hospitalisées en psychiatrie
http://www.sudoc.fr/23765279X
Résumé : les principales causes de mortalité des patients présentant des troubles psychiatriques sévères sont les pathologies cardio-vasculaires. Cependant leur dépistage et le suivi somatique de ces patients est insuffisant. Nous avons réalisé une étude rétrospective incluant 208 patients diabétiques hospitalisés en psychiatrie, toutes pathologies confondues. L'objectif était de décrire les caractéristiques du diabète en comparaison avec la population générale et d'analyser le suivi somatique. La prévalence du diabète traité était importante; 8%. Notre population était plus jeune que la population générale. Le suivi clinico- biologique du diabète et des pathologies associées était insuffisant. Les complications somatiques étaient fréquentes. Les psychoses chroniques étaient les pathologies les plus fréquentes et 70% des patients étaient traités par antipsychotiques. L'amélioration de la prise en charge somatique en psychiatrie nécessite une approche coordonnée, multidisciplinaire et globale.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
hospitalisation
population
diabète
psychiatre
psychiatrie
Diabète
collecte de données
hospitalisation

---
N3-AUTOINDEXEE
Menace d’accouchement prématuré: audit de pratique de la prise en charge au cours de l’hospitalisation et du retour à domicile
http://www.sudoc.fr/238458814
CONTEXTE : la menace d’accouchement prématuré est définie comme l’association de modifications cervicales et de contractions utérines régulières et douloureuses survenant entre 22 et 36 semaines d’aménorrhées et 6 jours. Elle peut alors aboutir à un travail et une naissance prématurés. La Menace d’accouchement prématuré touche 5,4% des patientes et cela représente 7,4% des naissances en France en 2016. OBJECTIF : décrire les pratiques des gynécologues obstétriciens du Réseau Sécurité Naissance dans la prise en charge et le retour à domicile de la menace d’accouchement prématuré. MATERIEL ET METHODE : étude qualitative, prospective par auto-questionnaire, multicentrique auprès des gynécologues obstétriciens appartenant à la Mailing-List du Réseau Sécurité Naissance. Les données ont ensuite été répertoriées via Epidata, Excel et traitées par Biostat TGV. RESULTATS : 17,36% des gynécologues obstétriciens interrogés ont répondu complétement au questionnaire. Pour la vignette clinique n 1, une menace d’accouchement prématuré à 32 SA symptomatique avec une mesure échographique du col à 15mm, ainsi que pour la vignette clinique n 3, présentant la découverte fortuite d’un col à 15 mm chez une patiente asymptomatique à 32 SA sans antécédents, les praticiens réalisaient une corticothérapie(93,48%-87,88%), une tocolyse(89,13%-51,52%) ainsi qu’une échographie fœtale (52,17% 45,45%). Dans le cadre de la vignette clinique n 2, une menace d’accouchement prématuré associée à une rupture prématurée des membranes avec un liquide amniotique clair, les praticiens s’accordaient sur la mise en place d’une corticothérapie (93,18%), l’antibioprophylaxie (86,36%) associée à un suivi biologique (81,82%). Le critère principal dans la décision de sortie pour les 3 vignettes cliniques était la corticothérapie (de 61,54% à 87,88%). Puis de manière secondaire pour les 2 premières, l’allure des contractions. Dans les 3 vignettes cliniques, les praticiens mettaient majoritairement en place un suivi à domicile (de 33 à 100%). DISCUSSION : les gynécologues Obstétriciens du Réseau sécurité naissance interrogés semblent s’accorder sur la prise en charge au cours l’hospitalisation, ainsi que sur les critères intervenant dans la décision de sortie, et dans la mise en place du suivi à domicile. Des différences sont néanmoins visibles, en fonction de l’âge ou encore de l’exercice libéral ou hospitalier. La tendance générale tend à la réduction du temps d’hospitalisation mais les praticiens s’accordent pour maintenir, malgré les recommandations, le suivi à domicile.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
hospitalisation
gestion des soins aux patients
Retour à domicile
Retour à domicile
Audition
imminent
accouchement
hospitalisation à domicile
ouïe
Audition
Pratique
audition
éducation prénatale
oreille, sai

---
N3-AUTOINDEXEE
Séparation pour hospitalisation précoce du nouveau-né: quel accompagnement du lien mère-enfant ?
http://www.sudoc.fr/238529177
Contexte : l’hospitalisation du nouveau-né en néonatalogie dès la naissance est un phénomène en augmentation en France. La séparation de la mère et du nouveau-né qui en résulte vient compliquer la construction du lien mère-enfant, et les interactions précoces nécessaires à l’attachement. Objectif : réaliser un état des lieux des pratiques de soutien du lien mère-enfant par les professionnels des services de néonatalogie et de maternité, chez les dyades mère-enfant séparées, et ce durant le séjour de la mère en maternité. Matériel et Méthode : étude quantitative, prospective, descriptive, monocentrique réalisée au CHU d’Angers du 01/11/2018 au 31/12/2018. Recueil des données dans les dossiers infirmiers et médicaux des nouveau-nés hospitalisés en néonatalogie dès la naissance (N 67). Analyse par le logiciel Excel version Microsoft Office 365 ProPlus. Principaux résultats : pour 62,7% des nouveau-nés de l’étude, la 1ère visite de leur mère en néonatalogie avait lieu avant 6 heures de vie. 74,6% des nouveau-nés hospitalisés avaient bénéficié d’au moins une installation en peau-à-peau contre leur mère. La nécessité pour l’enfant d’avoir un cathéter veineux ombilical (KTVO) retardait l’instauration du 1er peau-à-peau : 18 heures de vie sans KTVO versus 82 heures de vie pour les nouveau-nés ayant un KTVO (p 7E-7). 82% des mères avaient participé aux soins de leur enfant. En anténatal, 28% des mères avaient reçu une information pédiatrique et/ou une visite du service de néonatalogie. Conclusion : bonne application des pratiques de soutien du lien mère-enfant dans le contexte de séparation. Une réflexion doit être menée sur la possibilité de pratiquer le peau-à-peau en présence d’un KTVO. La systématisation de la visite du service en anténatal doit être encouragée.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
enfant
Enfant
Enfant
Enfant
hospitalisation
mère
divorce
séparation
hospitalisation
enfant
Séparation
Enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation anonyme et continue de la satisfaction des familles des patients hospitalisés en réanimation
https://www.srlf.org/article-revue/evaluation-anonyme-continue-satisfaction-familles-patients-hospitalises-reanimation
Un outils est disponible pour recueillir la satisfaction des familles de patients hospitalisés en réanimation : « L’outil OpinionFamily (OF) a été conçu en partenariat avec une société experte afin de recueillir de façon anonyme, ergonomique, objective et continue la satisfaction des familles concernant leur perception de la qualité de leur prise en charge et de celle de leur proche sur une borne tactile sécurisée disposée dans la salle d’attente »
2019
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
article de périodique
anonymes et pseudonymes
anonymes
famille
Satisfaction des patients
persistant
études d'évaluation comme sujet
hospitalisation
a comme patient
famille
réanimation
patients hospitalisés

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis des médecins généralistes sur le document de synthèse des modifications thérapeutiques du sujet âgé en sortie d’hospitalisation
http://www.sudoc.fr/240424573
Contexte : La transmission des informations médicamenteuses en sortie d’hospitalisation doit être améliorée. Afin de réduire le risque de iatrogénie médicamenteuse, un document de synthèse des modifications thérapeutiques du sujet âgé en sortie d’hospitalisation a été conçu. L’objectif de cette étude est d’explorer l’avis des médecins généralistes (MG), sur ce document, afin de l’améliorer. Méthode : Il s’agit d’une étude qualitative par entretiens individuels, semi-directifs, avec une analyse par théorisation ancrée. Les verbatim d’entretiens ont été analysés à l’aide du logiciel NVIVO , en respectant la triangulation. Résultats : Quatre catégories de propositions sont ressorties des entretiens. La première concerne la présentation du document, et traduit la recherche d’une présentation claire, structurée et synthétique des informations. La deuxième concerne les données cliniques et paracliniques, exprimant le besoin de disposer d’éléments utiles à la prescription et au suivi du patient. La troisième concerne les thérapeutiques, reflet de la préoccupation des MG d’avoir des prescriptions précises afin de réduire le risque d’erreur. La quatrième concerne les autres données, marquant l’importance d’avoir une vision globale du patient dans la coordination des soins et de promouvoir la communication entre la ville et l’hôpital. Conclusion : Le document de synthèse a été bien reçu par les MG interviewés. De nouvelles perspectives, comme explorer l’avis des pharmaciens d’officine sur ce document ou évaluer son impact sur les prescriptions et les ré-hospitalisations, sont à envisager.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
sortie du patient
Thérapeutiques
hospitalisation
Hospitalisation
âge
sujet âgé de 80 ans ou plus
ostéosynthèse
Thérapeutiques
médecins généralistes
Documents
sortie
Médecins
Sujet âgé
Thérapeutique
hospitalisation
sujet âgé
thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
IQSS - e-Satis SSR : expérimentation du dispositif de mesure de la satisfaction et de l’expérience des patients hospitalisés en soins de suite et réadaptation
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3116928/fr/iqss-e-satis-ssr-experimentation-du-dispositif-de-mesure-de-la-satisfaction-et-de-l-experience-des-patients-hospitalises-en-soins-de-suite-et-readaptation
e-Satis est le premier dispositif national de mesure en continu de la satisfaction et de l’expérience des patients. Cette mesure est effectuée depuis avril 2016 dans tous les établissements de santé concernés grâce à des questionnaires fiables et validés par la Haute Autorité de Santé. Ces questionnaires s’adaptent aux différents types de prise en charge, et permettent de mesurer le point de vue du patient sur les étapes importantes du parcours de soins : accueil, prise en charge, chambre et repas, sortie de l’établissement.
2019
HAS - Haute Autorité de Santé
France
information patient et grand public
SSR
Réadaptation
soins de suite
Soins aux patients
Satisfaction des patients
a comme patient
poids et mesures
Mesures
dispositif expérimental
SSR
équipement et fournitures
réadaptation fonctionnelle
hospitalisation
Dispositifs
patients hospitalisés
disposition (psychologie)

---
N3-AUTOINDEXEE
Évolution des hospitalisations attribuables aux chutes dans la population âgée de 65 ans et plus au Québec, de 1991 à 2016
https://www.inspq.qc.ca/publications/2609
Chez les aînés, les chutes sont fréquentes et représentent la principale cause d’hospitalisations reliées aux traumatismes non intentionnels au Québec. Cette étude détaille l’évolution temporelle des hospitalisations attribuables aux chutes dans la population québécoise âgée de 65 ans et plus au cours de la période allant de 1991 à 2016 selon le sexe, l’âge et le type de lésions traumatiques subies. Les variations de la durée moyenne d’un séjour hospitalier et de la mortalité intrahospitalière sont également examinées
2019
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
hospitalisation
Fistule vésicovaginale
hospitalisation
Québec
Acrogéria
chutes accidentelles
dû à
population
âgé de plus de 65 ans
Fracture de Pouteau-Colles

---
N3-AUTOINDEXEE
Quels sont les déterminants des modifications thérapeutiques réalisées après la sortie d'une hospitalisation avec conciliation médicamenteuse ? Le point de vue des médecins généralistes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02362781
Introduction : le vieillissement de la population a pour conséquence une augmentation de la polymédication, et de la survenue d'effets indésirables médicamenteux potentiellement graves. Le risque iatrogène est particulièrement accru au moment d'une hospitalisation. Plusieurs mesures ont alors été proposées en France, dont la mise en place de la conciliation médicamenteuse, comportant une lettre de liaison en sortie d'hospitalisation, destinée notamment au médecin traitant. Malgré cela, de nombreuses divergences sont présentes sur les ordonnances rédigées après la sortie d'hospitalisation. Cette étude avait pour objectif de comprendre les déterminants des modifications thérapeutiques réalisées après la sortie d'une hospitalisation avec conciliation médicamenteuse, du point de vue des médecins généralistes. Méthode : il s'agissait d'une étude qualitative basée sur la réalisation d'entretiens semi-dirigés menés auprès de médecins généralistes suivant des patients récemment sortis d'hospitalisation au cours de laquelle était réalisée une conciliation médicamenteuse avec lettre de liaison. Les conciliations médicamenteuses étaient réalisées au sein de services de gériatrie de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille. L'analyse était thématique par théorisation ancrée. Résultats : 11 entretiens ont été menés auprès de médecins généralistes ayant connaissance de la conciliation médicamenteuse. Parmi les médecins généralistes suivant des patients ayant bénéficié d'une conciliation médicamenteuse en hospitalisation, peu déclaraient connaître la lettre de liaison. Les entretiens ont montré que les modifications thérapeutiques dépendaient des relations entretenues entre trois acteurs principaux: patient, médecin hospitalier et médecin généraliste. La qualité de la communication entre médecin généralistes et hôpital pouvait influencer la prise de décision dans un sens ou dans l'autre. La conciliation était perçue comme un outil permettant d'améliorer la transmission de l'information, mais certaines de ses recommandations pouvaient être mal vécues. Conclusion : la compréhension des modifications thérapeutiques réalisées après la sortie d'hospitalisation pourrait permettre l'amélioration de la réalisation et de la transmission de la conciliation médicamenteuse. Une utilisation plus importante de la conciliation médicamenteuse par les médecins généralistes semble également nécessaire.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Vision
sortie
Médecins
Hospitalisation
sortie du patient
médicament
Thérapeutiques
Thérapeutiques
Thérapeutique
hospitalisation
Médicaments
bilan comparatif des médicaments
médecins généralistes
hospitalisation
thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
CIRCULAIRE n DGOS/R2/2019/235 du 07 novembre 2019 relative à l’anticipation des tensions liées aux hospitalisations non-programmées et au déploiement du besoin journalier minimal en lits dans tous les établissements et groupements hospitaliers de territoire
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=44886
Cette instruction fait suite au lancement du pacte de refondation des urgences le 9 septembre 2019. Dans la mesure 12 « Fluidifier l’aval des urgences par l’engagement de tous en faveur de l’accueil des hospitalisations non programmées », est identifiée une action visant à diffuser le besoin journalier minimal en lits (BJML) dans tous les établissements et GHT. Cette instruction donne le cadre de l’utilisation de cet indicateur issu des résumés de passage aux urgences (RPU).
2019
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
texte juridique
circonférentiel
lits
hospitalisation
Comportement d'orientation
programmes
hôpitaux
tension
Fracture intercondylienne de l'humérus
Besoins
hôpital
foyers collectifs
besoins et demandes de services de santé
hospitalisation

---
N3-AUTOINDEXEE
Comment l'infirmière peut-elle faire émerger les forces de l'adulte hospitalisé afin de prévenir la dépression post-AVC ? travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/327587?ln=fr
Ce travail implique l'infirmière dans la recherche des forces pour prévenir la dépression chez l'adulte hospitalisé dans le contexte d'un accident vasculaire cérébrale. L'objectif de cette revue de littérature est de répondre à la question : comment les infirmières peuvent-elles faire émerger les forces de la personne hospitalisée afin de prévenir la dépression post-AVC ? Pour y répondre, une recherche dur trois bases de données a été effectuée. Les articles trouvés ont été triés selon le titre, le résumé et le type de la population cible
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
hospitalisation
métier
lieu de travail
prévenance
Travail
Travail
adulte
dépression
Adulte
cathétérisme veineux central
Adulte
dépression
adulte
trouble dépressif
accident cérébrovasculaire
dépression
hospitalisation
depression

---
N3-AUTOINDEXEE
La détresse émotionnelle chez les proches des patients adultes hospitalisés en unité de Soins Intensifs: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/327611?ln=fr
Ce travail est une revue de littérature qui a nécessité une recherche d'informations sur le sujet de l'accompagnement par les infirmières des proches et des patients adultes hospitalisés aux Soins Intensifs. Six articles scientifiques ont été sélectionnés, ce qui nous a permis de préciser notre problématique pour nous centrer plus particulièrement sur une discussion basée sur le modèle de soins infirmiers canadien de McGill (Moyra Allen, 1970). Les résultats ont été ensuite analysés pour laisser place finalement à nos propositions et recommandations pour la pratique infirmière future
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Adulte
détresse
adulte
soins aux patients
a comme patient
patients hospitalisés
travail
Travail
Adulte
hospitalisation
métier
adulte

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse des évolutions des prescriptions médicamenteuses après une hospitalisation en diabétologie dans un CHU : aspects médicaux, pharmaceutiques et économiques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02374635
Introduction : Afin de remédier au déficit de la sécurité sociale, les gouvernements successifs de ces dernières décennies ont pris diverses mesures. Certaines d’entre elles concernent les Prescriptions Hospitalières Médicamenteuses Exécutées en Ville afin de freiner la croissance de leur cout. Le but de cette étude est d’évaluer l’impact d’une hospitalisation sur les traitements de patients d’un service de Diabétologie à la fois sur le plan thérapeutique et économique. Matériel et méthodes : une étude rétrospective auprès de 98 patients diabétiques de type 2 hospitalises dans le service de Nutrition, Maladies Métaboliques et d’Endocrinologie a été menée dans le CHU de la Conception à Marseille. Nous avons ainsi comparé sur le plan médical, pharmaceutique et économique les ordonnances des patients à l’entrée et à la sortie d’hospitalisation. Résultats : Comme l’on pouvait s’y attendre au vu des données existantes, nous avons retrouvé une augmentation du nombre de lignes thérapeutiques ainsi que du coût des ordonnances des patients à leur sortie d’hospitalisation. Logiquement, ces ajouts de thérapeutiques concernent en grand majorité les traitements antidiabétiques. Ces modifications thérapeutiques sont dans leur quasi-totalité conformes aux recommandations officielles en vigueur au moment de l’étude. Conclusion : L’hospitalisation de ces patients entraine en effet pour une grande partie d’entre eux des ajouts de traitement ainsi qu’une augmentation du coût de leur ordonnance. Mais nous pouvons légitimement penser que ces adaptations thérapeutiques classées comme cohérentes en regard des recommandations officielles apporteront un bénéfice pour le patient permettant un meilleur contrôle de sa pathologie (diabète, HTA, dyslipidémie). Ainsi, elles entraineront un bénéfice économique pour la sécurité sociale en évitant à ces patients d’éventuelles nouvelles hospitalisations qui auraient été probablement nécessaires si leur pathologie avait été mal contrôlées.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
hôpitaux universitaires
ordonnances médicamenteuses
Médicaments
hospitalisation
ayant l' aspect
économie médicale
Economie
hospitalisation
Economie
pharmacoéconomie
prescription d'un médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
Transmission d’une lettre de transfert d’information au pharmacien communautaire à la suite de l’hospitalisation d’un patient dans une unité de cardiologie
https://pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1256
Objectifs : Décrire la pertinence de transmettre de l’information supplémentaire au pharmacien communautaire pour favoriser la continuité des soins prodigués aux patients. Évaluer le degré de satisfaction des pharmaciens communautaires. Mise en contexte : Selon les exigences de l’Ordre des pharmaciens du Québec, l’une des responsabilités du pharmacien d’établissement est de favoriser la continuité des soins en transmettant l’information pertinente au prestataire de soins suivant. Notre étude consiste à décrire l’information transmise au moyen des lettres de transfert remises aux patients quittant l’unité de cardiologie de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec – Université Laval ainsi que le degré de satisfaction des pharmaciens communautaires, afin de savoir s’il faudrait interrompre cette pratique ou la promouvoir auprès des autres unités de soins. Résultats : Parmi les 441 lettres de transfert rédigées entre juin 2015 et juin 2016, 58,5 % informaient le pharmacien communautaire que le patient avait reçu des conseils et 76,6 % contenaient au moins une information complémentaire, comme une indication thérapeutique, une justification de changement apporté à la thérapie, une proposition de suivi ou la présence d’effets indésirables. De plus, 384 lettres (87,1 %) présentaient au moins un paramètre biologique. Le taux global de satisfaction des pharmaciens communautaires concernant les lettres de transfert était de 99,2 %. Quant aux suivis cliniques proposés dans 199 lettres (45,1 %), 53,3 % des pharmaciens communautaires ne se sentaient pas dans l’obligation de les appliquer, mais aucun n’a mentionné n’avoir jamais suivi les recommandations suggérées. Conclusion : Ces lettres de transfert présentent un réel intérêt pour le pharmacien communautaire. Elles apportent des informations supplémentaires aux prescriptions réalisées au moment où les patients quittent l’hôpital. Elles devraient donc être instaurées dans d’autres unités de soins et centres hospitaliers.
2019
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
article de périodique
contretransfert
cardiologie
pharmacien
patients hospitalisés
périodiques comme sujet
transfert psychologique
a comme patient
hospitalisation
lettres d'information
pharmaciens
diffusion de l'information
Transmissions

---
N3-AUTOINDEXEE
Mesure de la satisfaction et de l’expérience des patients hospitalisés 48h en MCO (e-Satis 48h MCO)
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2728770/fr/mesure-de-la-satisfaction-et-de-l-experience-des-patients-hospitalises-48h-en-mco-e-satis-48h-mco
Recueillir le point de vue des patients est aujourd’hui incontournable pour mesurer et améliorer la qualité des soins dans les établissements de santé. Depuis janvier 2015, la HAS pilote le dispositif national de mesure de la satisfaction et de l’expérience des patients hospitalisés : e-Satis. Depuis avril 2016, chaque patient hospitalisé plus de 48 heures dans une clinique ou un hôpital de médecine, chirurgie, obstétrique (MCO), peut donner son avis sur son hospitalisation à l’aide d’un questionnaire sécurisé en ligne. Le questionnaire comprend 63 questions de mesure de la satisfaction et de l’expérience explorant les étapes suivantes du parcours du patient : Accueil du patient, Prise en charge du patient par les médecins/chirurgiens, Prise en charge du patient par les infirmier(ère)s et aide-soignant(e)s, chambre, repas, organisation de la sortie.
2019
HAS - Haute Autorité de Santé
France
rapport
Satisfaction des patients
hospitalisation
Mesures
a comme patient
poids et mesures
patients hospitalisés

---
N3-AUTOINDEXEE
Mesure de la satisfaction et de l’expérience des patients hospitalisés pour une chirurgie ambulatoire (e-Satis MCOCA)
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2887407/fr/mesure-de-la-satisfaction-et-de-l-experience-des-patients-hospitalises-pour-une-chirurgie-ambulatoire-e-satis-mcoca
Recueillir le point de vue des patients est aujourd’hui incontournable pour mesurer et améliorer la qualité des soins dans les établissements de santé. Depuis janvier 2015, la HAS pilote le dispositif national de mesure de la satisfaction et de l’expérience des patients hospitalisés : e-Satis. Depuis mai 2018, chaque patient ayant une chirurgie en ambulatoire dans une clinique ou un hôpital, peut donner son avis sur son séjour à l’aide d’un questionnaire sécurisé en ligne. Le questionnaire comprend 62 questions de mesure de la satisfaction et de l’expérience explorant les étapes suivantes du parcours du patient : Organisation avant hospitalisation, accueil du patient, prise en charge médicale et paramédicale du patient, chambre & collation, organisation de la sortie & retour au domicile
2019
HAS - Haute Autorité de Santé
France
rapport
Mesures
Surveillance électronique ambulatoire
a comme patient
Chirurgie
patients hospitalisés
intervention chirurgicale
procédures de chirurgie ambulatoire
patients en consultation externe
hospitalisation
Satisfaction des patients
poids et mesures

---
N3-AUTOINDEXEE
Rôle du médecin coordinateur d'EHPAD dans la collaboration EHPAD et hospitalisation à domicile
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02404446
Le médecin coordonnateur d’EHPAD n’a pas de rôle déterminé dans le fonctionnement HAD en EHPAD alors que son rôle lui permet d’en être un acteur majeur. L’objectif de cette thèse est de cerner son rôle actuel dans son développement grâce à une étude quantitative auprès des médecins coordonnateurs d’EHPAD de la Somme (questionnaire à questions fermées visant à connaître leurs caractéristiques, celles de leur EHPAD et des HAD réalisées en 2017 et 2018) et une étude qualitative (méthode de saturation des données auprès d’une dizaine d’entre eux pour approfondir leur positionnement par rapport au HAD, leurs actions pour le promouvoir, leur appréciation des freins à son développement. Il existe un grand déficit de médecins coordonnateurs d’EHPAD (11 postes non pourvus, temps de travail insuffisant, pyramide des âges défavorable) et un faible développement de l’HAD en EHPAD surtout dans les EHPAD non hospitaliers ( 5/an). Les médecins coordonnateur d’EHPAD ont donc facilité le déroulement des rares HAD dans un contexte de pénurie de personnel soignant car ils sont favorables au développement du HAD mais ils n’ont pas les moyens de mettre en place une véritable stratégie de développement (travail relationnel lourd auprès des praticiens hospitaliers, médecins traitants, personnel du HAD et de l’EHPAD). De ce fait l’HAD est condamnée à un développement lent en raison de freins persistants (déficit de communication, de connaissance réciproque notamment). Or, le médecin coordonnateur d’EHPAD est déjà un vecteur majeur de la prise en charge gériatrique. Avec un temps de travail suffisant il pourrait devenir un acteur majeur de santé publique en utilisant son rôle pour développer l’efficience de la filière gériatrique.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Médecine
coordination
Rôle
hospitalisation
comportement coopératif
Médecins
Médecins
hospitalisation à domicile
établissements de soins de long séjour
rôle médical

---
N3-AUTOINDEXEE
Promouvoir la sécurité du patient de plus de 60 ans lorsque l’utilisation des moyens de contention physique est envisagée dans un contexte d’hospitalisation en milieu aigu: une revue de littérature
http://doc.rero.ch/record/328097?ln=fr
Background et objectif : La contention est un moyen thérapeutique regroupant l’utilisation de tous les moyens environnementaux, physiques, techniques ou chimiques permettant de limiter les capacités de mobilisation d’un individu. C’est une méthode très controversée à cause de ses conséquences néfastes qui sont peu connues des soignants. Cette revue de littérature aborde uniquement les contentions physiques utilisées chez les personnes âgées de plus de 60 ans hospitalisées en milieu aigu et a pour but d’identifier des interventions infirmières afin de trouver des méthodes pour pallier à cette utilisation ou d’en promouvoir la sécurité. Méthode : Il s’agit d’une revue de littérature. Les bases de données PubMed et CINAHL ont été utilisées afin d’effectuer les recherches. Les critères d’inclusion et d’exclusion ont permis de les cibler. Les six articles trouvés, datés entre 2012 et 2018, ont été analysés à l’aide d’une grille de résumé et d’une grille de lecture critique. Une grille résumée des résultats a permis la synthétisation de ceux-ci. Les articles sont uniquement des devis quantitatifs. Résultats : L’analyse des six articles a permis de définir trois catégories de résultats. Le manque de connaissances du personnel est le résultat le plus présent de cette revue, suivi de la pratique et des conséquences liées à la diminution de la contention physique. Il est donc nécessaire que les institutions mettent en place des formations continues pour le personnel soignant ainsi que des protocoles afin de réglementer la pratique de la contention et finalement diminuer les conséquences de cette utilisation. Discussion : La théorie de soins centrés sur la personne de McCance et McCormack est mise en lien avec les résultats. La pertinence de cette théorie repose sur le fait qu’il est important de traiter le patient et non la maladie du patient. La décision de la contention doit être prise en connaissant tous les axes du patient. Des interventions infirmières et des recommandations sont proposées dans cette revue. Pour terminer, les forces, les limites et la valeur scientifique sont exposées
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
sécurité des patients
Acrocéphalosyndactylie d'Apert
Littérature
Physique
littérature de revue comme sujet
Sécurité
a comme patient
hospitalisation
contention physique
hospitalisation

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation d’un outil numérique d'aide au dépistage des troubles des conduites alimentaires chez les adolescents hospitalisés du centre Jean Abadie du CHU de Bordeaux
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02513252
Introduction : les Troubles des Conduites Alimentaires (TCA) sont des maladies complexes qui touchent 10% des adolescents avec une morbi-mortalité importante. Devant le développement de la m-santé et l’attrait des adolescents pour les nouvelles technologies, un outil numérique d’aide au dépistage des troubles du comportement des adolescents, notamment les TCA, HELP-ADOS (HA ) a été créée. Objectif principal : évaluer l’efficacité d’HA dans le dépistage des TCA en comparant ses résultats avec ceux obtenus avec des échelles de diagnostic déjà existantes. Objectif secondaire : évaluer si HA bénéficie d’une bonne acceptabilité. Matériel et méthode : étude comparative menée entre avril et juillet 2018 chez 20 adolescents hospitalisés dans le centre Jean Abadie du CHU de Bordeaux, divisés en deux groupes. Le groupe CAS comprenant 10 patients hospitalisés dans l’unité des TCA pour prise en charge d’un TCA et le groupe TÉMOINS, comprenant 10 patients hospitalisés dans un autre service pour un motif autre qu’un TCA. Les données étaient recueillis lors d’un entretien en utilisant les questionnaires EDE-Q et SCOFF-F, le DSM-5 puis d’HA . 3 questions sur le ressenti de l’adolescent étaient posées à la fin de l’entretien. Résultats : HA dépiste bien un TCA lorsqu’il est présent (Se 100% avec tous les tests) mais ses performances diagnostiques sont discutables car sa Sp 100% avec le DSM-5 (p 1) et le SCOFF-F (p 1) mais Sp 30%(p 0.18) avec le diagnostic posé dans le service et Sp 25%(p 0.005) avec l’EDE-Q. 100% des adolescents a trouvé HA simple à utiliser. 90% l’ont trouvé ludique. 70% des adolescents ont déclaré avoir répondu plus facilement aux questions avec le smartphone que si elles vous avaient été posées directement. Conclusion : les résultats ont montré qu’HA est un excellent test de dépistage mais a des performances diagnostics discutables. Toutefois notre population étant uniquement hospitalière, il serait intéressant de réaliser une nouvelle étude avec HA en ambulatoire en conditions réelles. La très bonne acceptabilité d’HA nous confirme que les adolescents sont très intéressés par la m-santé. Il semble important que les médecins puissent utiliser les nouvelles technologies lors du dépistage de patients souffrant de TCA afin de toucher le plus grand nombre d’adolescents.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Dépistage de masse
hôpitaux universitaires
Dépistage
Centre
central
Trouble des conduites
hospitalisation
Troubles de l'alimentation
Adolescent
adolescent hospitalisé
Trouble de la conduite
Adolescent
assistance alimentaire
adolescence
outil
études d'évaluation comme sujet
Trouble de la conduite

---
N2-AUTOINDEXEE
Mesure de la Satisfaction des patients hospitalisés 48h en MCO (e-Satis)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2728770/fr/mesure-de-la-satisfaction-des-patients-hospitalises-48h-en-mco-e-satis
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2730972/fr/ipaqss-synthese-esatis-2016
Recueillir la satisfaction des patients est aujourd’hui incontournable pour mesurer et améliorer la qualité des soins dans les établissements de santé. Depuis janvier 2015, la HAS pilote le dispositif national de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés : e-Satis. Chaque patient hospitalisé plus de 48 heures dans une clinique ou un hôpital peut donner son avis sur son hospitalisation à l’aide d’un questionnaire sécurisé en ligne. Le questionnaire comprend 53 questions de mesure de la satisfaction et de l’expérience qui permettent de détailler les différentes étapes du parcours du patient
2018
false
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
hospitalisation
Satisfaction des patients
Mesures
a comme patient
Techniques analytiques, diagnostiques, thérapeutiques et équipements
patients hospitalisés
poids et mesures

---
N3-AUTOINDEXEE
Veille et recensement des travaux autour de la prise en charge alimentaire des patients dénutris ou à risque de dénutrition hospitalisés en établissements de santé
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01794653
2018
HAL Archives ouvertes
France
rapport
Risque
a comme patient
patients hospitalisés
établissements de santé
hospitalisation
recensements
malnutrition
consommation alimentaire
Dénutrition
produits dangereux
prise en charge personnalisée du patient
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
NOTE D'INFORMATION N DGOS/PF2/DSS/1C/2018/63 du 8 mars 2018 relative à la prise en charge en sus des prestations d’hospitalisation, à titre dérogatoire et transitoire, de la spécialité PROLASTIN -C 1g/20 mL poudre et solvant pour solution injectable (alpha-1 antitrypsine humaine) importée par le laboratoire LFB BIOMEDICAMENTS dans un contexte de tensions d’approvisionnement de la spécialité équivalente
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=43135
Cette note d’information précise les modalités de prise en charge en sus des prestations d’hospitalisation de la spécialité PROLASTIN -C 1g/20 mL poudre et solvant pour solution injectable, qui fait l’objet d’une autorisation d’importation accordée par l’ANSM au laboratoire LFB BIOMEDICAMENTS en raison de tensions d’approvisionnement avec la spécialité habituellement commercialisée en France contenant de l’antithrombine III. En effet, cette dernière est inscrite, dans son indication, sur la liste mentionnée à l’article L.162-22-7 du code de la sécurité sociale dite « liste en sus » et bénéficie à ce titre d’une prise en charge en sus des prestations d’hospitalisation.
2018
false
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte juridique
mars
solvant
relatif
PROLASTIN
alpha-1-Antitrypsine
Solutions
Aéroportie
gestion des soins aux patients
injections
hospitalisation
Fracture induite
transitoire
injection
hospitalisation
Protéine SERPINA1, humaine
tension
Solutions
Poudres
poudres
alpha-1-antitrypsine humaine
hypertension artérielle
laboratoires
Injection
solution
homo sapiens
majeur
Abcès hépatique
humains
solutions

---
N3-AUTOINDEXEE
NOTE D'INFORMATION N DGOS/PF2/DSS/1C/2018/64 du 8 mars 2018 relative à la prise en charge en sus des prestations d’hospitalisation, à titre dérogatoire et transitoire, de la spécialité ANTITHROMBINE III BAXALTA, 500 UI/10 mL poudre et solvant pour solution pour perfusion (Antithrombine III humaine) du laboratoire SHIRE France dans un contexte de tensions d’approvisionnement de la spécialité équivalente
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=43134
NOTE D'INFORMATION N DGOS/PF2/DSS/1C/2018/64 du 8 mars 2018 relative à la prise en charge en sus des prestations d’hospitalisation, à titre dérogatoire et transitoire, de la spécialité ANTITHROMBINE III BAXALTA, 500 UI/10 mL poudre et solvant pour solution pour perfusion (Antithrombine III humaine) du laboratoire SHIRE France dans un contexte de tensions d’approvisionnement de la spécialité équivalente
2018
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte juridique
Fracture induite
France
Perfusion
Humains
laboratoires
transitoire
Solutions
français
hospitalisation
perfusion
antithrombine iii
mars
gestion des soins aux patients
relatif
France
solvant
France
homo sapiens
solution
Atrophie multisystématisée
antithrombine-III
poudres
hypertension artérielle
antithrombine III humaine d'origine plasmatique
France
hospitalisation
Abcès hépatique
Solutions
tension
France
Poudres
perfusion
humains
solutions

---
N2-AUTOINDEXEE
Identification des facteurs non médicaux influençant la décision d’une hospitalisation d’un patient en cabinet de me decine générale
http://www.sudoc.fr/225355590
Contexte : La décision médicale est un processus complexe influencé par de nombreux facteurs qu’ils soient scientifiques ou socioculturels, qui incombent aux deux acteurs de la consultation médicale, à savoir le médecin et le patient. Dans un monde de la santé visant l’uniformisation des pratiques nous observons une variabilité de la décision malgré des recommandations scientifiques communes. Objectif : identifier les éléments non médicaux impactant la décision médicale d’hospitalisation d’un patient dans le cadre de soins primaires
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
identification psychologique
patients hospitalisés
facteur
identique
médical
a comme patient
généralisé
hospitalisation

---
N2-AUTOINDEXEE
Document de sortie d'