Libellé préféré : bronchiolite;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Oxygénothérapie par canules nasales à haut débit chez les nourrissons atteints de bronchiolite
https://www.cochrane.org/fr/CD009609/ARI_oxygenotherapie-par-canules-nasales-haut-debit-chez-les-nourrissons-atteints-de-bronchiolite
Qu'est-ce que la bronchiolite ? La bronchiolite est une maladie courante qui affecte les voies respiratoires inférieures (plus petites) des nourrissons (âgés de moins de 24 mois). Généralement causée par une infection virale, elle entraîne des problèmes respiratoires, notamment une toux, une respiration rapide et une respiration sifflante, et peut être à l'origine d'une mauvaise alimentation. Il s'agit d'une cause majeure d'hospitalisation chez les nourrissons. Le traitement de la bronchiolite est un traitement de soutien. Pour ceux qui doivent être hospitalisés, il s'agit d'aider les nourrissons à respirer jusqu'à ce que l'infection disparaisse. Une méthode de plus en plus utilisée pour soutenir la respiration consiste à mélanger de l'air et de l'oxygène chauffés et humidifiés par le biais de canules nasales (tubes) à un débit supérieur à deux litres d'air/oxygène par minute, qui est le maximum pour l'administration conventionnelle (à faible débit) d'oxygène sec. Il s'agit de la thérapie par canules nasales à haut débit, qui permet d'administrer confortablement des débits élevés d'un mélange d'air et d'oxygène, ce qui pourrait améliorer la ventilation. La pression positive continue (PPC) est également de plus en plus utilisée dans le traitement de la bronchiolite. Il s'agit d'administrer un mélange d'air et d'oxygène à une pression prédéfinie afin de maintenir les voies respiratoires ouvertes et d'éviter qu'elles ne s'affaissent pendant l'expiration.
2024
Cochrane
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
canule
canule
oxygénothérapie
Canule nasale
bronchiolite
canulation
maladie
voie nasale
Oxygénothérapie
thérapie Warburg
nourrisson
voie topique
bronchiolite
Sortie
forme galénique à usage topique
nez, sai
oxygénothérapie
instabilité microsatellitaire élevée
bronchiolite
langue turkmène
Canule
forme galénique à usage nasal

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention des bronchiolites à VRS des nourrissons par l’utilisation d’un anticorps monoclonal au cabinet : le Nirsévimab (Beyfortus )
https://www.cmg.fr/wp-content/uploads/2023/10/Fiche-Nirsevimab-actualisee-20230928.pdf
L’infection à VRS touche principalement les enfants avant 2 ans. Elle est responsable de 80 % des bronchiolites, dont la majorité seront bénignes. Les bronchiolites sont actuellement la première cause de passage aux urgences pédiatriques et d’hospitalisation (2 à 3 % des nourrissons de moins d’un an seraient hospitalisés pour une bronchiolite sévère chaque année). La majorité des enfants hospitalisés ( 85 % ) sont des nourrissons de moins de 6 mois nés à terme, sans comorbidité connue. La prise en charge précoce n’empêche pas la survenue des formes graves. Sur le plan préventif, des mesures d’hygiène simples peuvent réduire le risque d’infection des petits nourrissons et des plus fragiles : se laver les mains, port du masque, éviter les lieux publics et les contacts multiples avec les nouveaux nés en dehors du cercle familial proche.... Ces mesures de protections protègent également les nourrissons d’autres infections (COVID, grippe...)
2023
CMG - Collège de la Médecine Générale
France
information scientifique et technique
anticorps monoclonaux
virus respiratoires syncytiaux
langue tchouvache
bronchiolite
nirsévimab
nourrisson
nirsévimab
bronchiolite
score de rectoscopie de Vienne
BEYFORTUS
bronchiolite
anticorps monoclonaux
nirsévimab
étude de prévention
anticorps vr
utilisation
intervention préventive

---
N3-AUTOINDEXEE
Un nouveau médicament pour limiter le risque de bronchiolite chez les nouveau-nés et nourrissons
https://www.ameli.fr/assure/actualites/un-nouveau-medicament-pour-limiter-le-risque-de-bronchiolite-chez-les-nouveau-nes-et-nourrissons
La bronchiolite est une maladie respiratoire très contagieuse. Elle touche surtout les très jeunes enfants, avant l’âge de 2 ans. D’origine virale, la bronchiolite ne se soigne pas avec des antibiotiques, il est donc inutile d’y avoir recours en cas de symptômes. Dans la majorité des cas, la bronchiolite guérit seule. Mais dans de rares cas, elle peut s’aggraver et entraîner une hospitalisation, voire une admission en réanimation. Depuis le 15 septembre 2023, un nouveau médicament, le nirsevimab (Beyfortus ), est disponible en traitement préventif pour réduire le risque d’infection chez le nourrisson.
2023
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
information patient et grand public
bronchiolite
gène NES
risque
Nourrisson
langue newar
Médicaments
composant d'un dispositif de limiteur
préparations pharmaceutiques
médicament
nouveau-né
substance concomitante
bronchiolite
bronchiolite
nouveau-né
substance pharmacologique
Inutilité médicale

---
N2-AUTOINDEXEE
Contre la bronchiolite, un traitement préventif et des gestes simples
https://sante.gouv.fr/actualites/actualites-du-ministere/article/contre-la-bronchiolite-un-traitement-preventif-et-des-gestes-simples
La bronchiolite est une infection respiratoire aigüe de l’hiver. Ce virus très contagieux, particulièrement chez les nourrissons et enfants de moins de 2 ans, est bénin dans la majorité des cas. Des gestes simples et un nouveau traitement préventif peuvent permettre de l’éviter. Qu’est-ce que la bronchiolite et comment s’en prémunir ? La bronchiolite est une infection respiratoire des petites bronches liée à un virus très répandu en automne et en hiver. Elle touche principalement les enfants de moins de 2 ans. Souvent bégnine, elle guérit souvent spontanément après 5 à 10 jours. Chaque année, 30 % des enfants de moins de 2 ans sont concernés par la bronchiolite La bronchiolite se manifeste généralement par un rhume (écoulement nasal, avec ou sans fièvre) et une toux pouvant s’accompagner de gêne respiratoire et d’une respiration rapide et sifflante.
2023
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
information patient et grand public
Traiter
bronchiolite
étude du traitement
thérapie
en traitement
bronchiolite
pendant le traitement
bronchiolite
traitement de biomatériel
gestes
traitement préventif
Hyperplasie endométriale simple
époque du traitement
intervention préventive
préventif
pas de traitement diabétique

---
N2-AUTOINDEXEE
Stratégie de prévention des bronchiolites à VRS des nourrissons
Avis du conseil national des professionnels de pédiatrie (CNPP) et de la Société Française de Néonatologie
https://sante.gouv.fr/IMG/pdf/reco_cnp_pediatrie_210823.pdf
Dans le but d’anticiper sur la prochaine saison d’épidémie virale, le CNPP et la Société Francise de Néonatologie souhaitent actualiser l’avis émis en février 2023 à la lumière des nouvelles informations disponibles. Le poids de la maladie : Si l’infection à VRS est majoritairement bénigne chez le nourrisson et l’enfant, en phase épidémique, elle représente cependant la première cause d’hospitalisation et de passage aux urgences en pédiatrie. La majorité des nourrissons hospitalisés pour bronchiolite aiguë à VRS sont des nourrissons nés à terme, sans comorbidité et âgés de moins de 6 mois. Même si l’intensité et la durée des épidémies peuvent varier d’une année sur l’autre, le phénomène épidémique automno-hivernal est prévisible et met en difficulté chaque année l’ensemble du système de soins pédiatrique en France tant ambulatoire qu’hospitalier.
2023
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
recommandation de santé publique
bronchiolite
bronchiolite
virus respiratoires syncytiaux
Bronchiolite
jugement
pédiatre
néonatologie
Pédiatrie
nourrisson
Assistance

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention des bronchiolites à VRS des nourrissons par l’utilisation d’un anticorps monoclonal au cabinet : Le Nirsévimab (Beyfortus )
https://lecmg.fr/prevention-des-bronchiolites-a-vrs-des-nourrissons-par-lutilisation-dun-anticorps-monoclonal-au-cabinet-le-nirsevimab-beyfortus/
L’infection à VRS touche principalement les enfants avant 2 ans. Elle est responsable de 80% des bronchiolites, dont la majorité seront bénignes. Les bronchiolites sont actuellement la première cause de passage aux urgences pédiatriques et d’hospitalisation (2 à 3 % des nourrissons de moins d’un an seraient hospitalisés pour une bronchiolite sévère chaque année) (1). La majorité des enfants hospitalisés ( 85% ) sont des nourrissons de moins de 6 mois (2) nés à terme, sans comorbidité connue. La prise en charge précoce n’empêche pas la survenue des formes graves.
2023
false
false
false
CMG - Collège de la Médecine Générale
France
BEYFORTUS
information scientifique et technique
anticorps monoclonaux
anticorps vr
bronchiolite
nourrisson
Anticorps monoclonaux
Anticorps monoclonaux
bronchiolite
nirsévimab
virus respiratoires syncytiaux
anticorps monoclonaux
Bronchiolite
nirsévimab

---
N2-AUTOINDEXEE
Possibilité de prescription de Nirsevimab (prévention des bronchiolites a VRS) si l’avis has est favorable
https://sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs-urgent_2023_12_beyfortus.pdf
Un anticorps monoclonal neutralisant (le palivizumab, Synagis ) est utilisé depuis de nombreuses années (AMM en 1999) pour prévenir les formes graves d’infections à virus respiratoire syncitial (VRS) chez les prématurés et les nourrissons à haut risque. Depuis fin 2022, un deuxième anticorps monoclonal neutralisant dirigé contre le VRS (immunisation passive), le nirsevimab (Beyfortus ) dispose d’une AMM européenne dans une indication plus large : la prévention des infections des voies respiratoires inférieures causées par le VRS chez tous les nouveau-nés et les nourrissons pendant leur première saison de circulation du VRS (Beyfortus European Medicines Agency (europa.eu)).
2023
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
information scientifique et technique
nirsévimab
jugement
prescription
bronchiolite
virus respiratoires syncytiaux
bronchiolite
nirsévimab
Bronchiolite
aptitude

---
N2-AUTOINDEXEE
La bronchiolite
https://sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-de-l-hiver/bronchiolite
La bronchiolite est liée à une infection par le Virus respiratoire syncytial (VRS). Ce virus est potentiellement grave pour les jeunes enfants (bronchiolite du nourrisson en particulier) mais a aussi un impact sur les personnes âgées. En France, il existe une surveillance des cas de bronchiolite chez l’enfant. En revanche, il n’existe pas de surveillance et donc de données du VRS pour les personnes adultes vulnérables (femmes enceintes, personnes immunodéprimées, personnes âgées de 65 ans ou plus, pathologies chroniques, etc.).
2023
false
false
false
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
bronchiolite
information patient et grand public
Bronchiolite
bronchiolite

---
N2-AUTOINDEXEE
Stratégie de prévention des bronchiolites à VRS des nourrissons
https://www.sfpediatrie.com/actualites/strategie-prevention-bronchiolites-vrs-nourrissons
Les infections à VRS touchent l’ensemble de la population et tous les enfants y sont exposés avant 2 ans. Si l’infection à VRS est majoritairement bénigne chez le nourrisson et l’enfant, en phase épidémique, elle représente la première cause d’hospitalisation et de passage aux urgences en pédiatrie. La bronchiolite est loin de résumer la pathologie à VRS de l’enfant mais elle est le meilleur marqueur de l’épidémie annuelle. La majorité des nourrissons hospitalisés pour bronchiolite aiguë à VRS sont des nourrissons nés à terme, sans comorbidité, et sont âgés de moins de 6 mois. Même si l’intensité et la durée des épidémies peut varier d’une année sur l’autre, le phénomène épidémique automno-hivernal est prévisible et met en difficulté chaque année l’ensemble du système de soins pédiatrique en France. Ceci a été particulièrement intense pendant l’automne 2022, à la sortie de la dernière vague épidémique COVID-19, à une période où l’ensemble du système de santé était déjà en souffrance (Figure 1). Il n’existe pas aujourd’hui de thérapie à visée curative efficace de l’infection à VRS et son traitement n’est donc que symptomatique. Seules les mesures de prévention sont actuellement envisageables pour réduire le fardeau de cette maladie, comme par exemple les mesures d’hygiène simples et de bon sens publiées par SPF en novembre 2022 (Tableau 1) dont l’objectif est de diminuer le risque de transmission et donc d’infection des nourrissons les plus jeunes et les plus fragiles.
2023
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
information scientifique et technique
nourrisson
bronchiolite
Bronchiolite
virus respiratoires syncytiaux
bronchiolite

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la bronchiolite chez les nourrissons en milieux de soins primaires
https://www.cfp.ca/content/69/12/e239
Question clinique Comment prendre en charge de manière optimale la bronchiolite chez les nourrissons, tout en évitant les traitements et les examens inutiles? Résultats La bronchiolite est la maladie respiratoire virale la plus courante durant l’enfance, fréquemment rencontrée en milieux de soins primaires. La pharmacothérapie, les radiographies thoraciques et les analyses de laboratoire systématiques n’ont démontré aucun bienfait dans sa prise en charge et, pourtant, les cliniciens prescrivent souvent des interventions non éprouvées qui n’ont aucun impact sur la trajectoire de la maladie. Les cliniciens ressentent souvent la nécessité de « faire quelque chose » devant ces nourrissons et leurs parents inquiets, surtout s’il subsiste une incertitude diagnostique. Les cliniciens devraient se concentrer sur l’éducation des familles, ce qui signifie d’aider les parents à prendre en charge les symptômes et à détecter les signaux d’alerte qui justifient une évaluation plus approfondie. Des outils sont accessibles pour aider les cliniciens et les familles à comprendre ce qu’ils peuvent faire et à ne pas recourir à des interventions non fondées sur des données probantes.
2023
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
bronchiolite
soins du nourrisson
bronchiolite
environnement
soins de santé primaires
Soins
soins de santé primaires
principal
bronchiolite
Nourrisson
soins primaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention médicamenteuse des bronchiolites à VRS à partir de septembre
https://sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs-urgent_2023-14_-_traitement_preventif_vrs.pdf
Comme indiqué par DGS URGENT N 2023-12 le 24 juillet dernier, deux anticorps monoclonaux sont désormais disponibles pour réduire le risque d’infection à VRS (virus respiratoire syncitial) chez le nourrisson : le palivizumab (Synagis ) et le nirsevimab (Beyfortus ). Ce dernier est indiqué y compris chez tous les nourrissons sans facteur de risque de forme grave vivant leur première saison d’exposition au VRS, c’est-à-dire pour cette année ceux nés à partir du 6 février 2023. Ces traitements préventifs permettent de protéger les nourrissons en établissements de santé comme en ville.
2023
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
information scientifique et technique
bronchiolite
Bronchiolite
bronchiolite
chimioprévention
médicament
virus respiratoires syncytiaux
Médicaments

---
N2-AUTOINDEXEE
Les β2-agonistes pour la bronchiolite virale
https://www.cfp.ca/content/68/6/431
Question Au mois de février, un bébé de 9 mois est amené à ma clinique d’urgence rurale après un épisode de 2 jours de toux et de congestion, et de 1 jour de difficultés respiratoires. Une auscultation des poumons révèle des sons diffus, de faibles sibilances et des crépitants. En tenant compte de l’âge du bébé, de la symptomatologie et de la saison hivernale, le diagnostic probable est une bronchiolite. Les β2-agonistes inhalés sont-ils un traitement approprié pour un tel patient? Réponse Il n’est pas indiqué d’utiliser des β2-agonistes inhalés chez les enfants de 2 ans et moins souffrant de bronchiolite. La sibilance fait le plus souvent partie des critères diagnostiques d’une bronchiolite, qui est une infection virale des voies respiratoires inférieures chez les jeunes enfants. Au contraire de l’asthme, la bronchiolite ne compte pas parmi ses symptômes la contraction des muscles lisses du poumon. Le traitement de la bronchiolite exige des soins de soutien, et il n’a pas été démontré que les interventions pharmacologiques, comme les β2-agonistes, les corticostéroïdes et les antibiotiques, raccourcissaient la durée de la maladie, diminuaient sa gravité ou réduisaient les taux d’hospitalisation. Il pourrait y avoir un sous-groupe de nourrissons souffrant de bronchiolite qui répondraient à un traitement aux β2-agonistes; toutefois, ce groupe n’a pas encore été entièrement défini dans la littérature jusqu’ici.
2022
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
virus
bronchiolite virale
bronchiolite
Bronchiolite

---
N2-AUTOINDEXEE
Bronchiolite : Recommandations de la Direction de la santé
https://sante.public.lu/fr/actualites/2022/11/bronchiolite-recommandations.html
La bronchiolite est une maladie respiratoire très fréquente chez les nourrissons de moins de deux ans. Elle apparaît surtout pendant les mois d’hiver. Elle est causée le plus souvent par un virus appelé Virus Respiratoire Syncytial (VRS, RSV en anglais) qui provoque une inflammation des voies respiratoires : nez, gorge et bronches. Chez les jeunes enfants et les bébés, les bronches sont petites et s’obstruent plus facilement par des sécrétions, ce qui amène l’enfant à faire des efforts parfois importants pour respirer. Un bébé qui respire plus vite peut alors se fatiguer très vite parce que ses réserves en muscles ne sont pas toujours suffisantes. Comment le virus se transmet-il ? Les adultes et les grands enfants qui sont porteurs du RSV n’ont habituellement aucun signe ou ont simplement un rhume. Ainsi, beaucoup de personnes transportent le virus et sont contagieuses sans le savoir. Le virus se transmet facilement d’une personne à une autre par la salive, la toux et les éternuements. Le virus peut rester sur les mains et les objets (comme sur les jouets, les tétines, les “doudous”).
2022
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
France
information patient et grand public
directives de santé publique
Directives
santé
bronchiolite
leadership
Bronchiolite
bronchiolite

---
N2-AUTOINDEXEE
Épidémie de bronchiolite en France : Rappel des recommandations de prévention et de prise en charge
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/epidemie-de-bronchiolite-en-france-rappel-des-recommandations-de-prevention-et
https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2022/epidemie-de-bronchiolite-en-france-rappel-des-recommandations-de-prevention-et-de-prise-en-charge
Selon les indicateurs de surveillance de Santé Publique France, toutes les régions de France métropolitaine ainsi que la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane sont actuellement touchées par une épidémie de bronchiolite. Cette situation a conduit le ministre de la Santé et de la Prévention à activer ce jour le plan ORSAN EPI-CLIM, afin de structurer la réponse du système de santé et de fluidifier les prises en charge pédiatriques dans ce contexte épidémique. La bronchiolite est une infection respiratoire d’origine virale (notamment virus VRS) qui se caractérise par un épisode de gêne respiratoire : toux, respiration rapide et sifflante. Il s’agit d’une maladie fréquente, et le plus souvent bénigne, qui touche les nourrissons et jeunes enfants de moins de deux ans, surtout en automne et en hiver. Avant l’âge de deux ans, on estime que plus de 90 % des enfants auront contracté une infection due à ce virus, sans aucune conséquence dans l’immense majorité des cas.
2022
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
information scientifique et technique
français
France
France
France
Bronchiolite
bronchiolite
gestion des soins aux patients
Épidémies de maladies
Épidémies
directives de santé publique
bronchiolite
France
France

---
N3-AUTOINDEXEE
La bronchiolite du nourisson
https://medqual.fr/images/GP/POP_PARTICULIERES/NOURRISSONS_ENFANTS/2022-Bronchiolite-nourrisson.pdf
Atteinte inflammatoire obstructive des bronchioles (petites bronches), d'origine virale touchant le nourrisson Le principal agent causal dans 50 à 80 des cas est le virus respiratoire syncytial (D'autres virus peuvent éventuellement être impliqués. Cette maladie est fréquente et contagieuse Angoissante pour les parents, elle est le plus souvent bénigne et sera prise en charge par de simples mesures hygiéno-diététiques et environnementales Les très jeunes enfants, plus particulièrement de moins de 2 mois, peuvent présenter une forme plus grave nécessitant une hospitalisation Les premiers jours nécessitent donc une surveillance importante.
2022
false
false
false
Medqual
France
brochure pédagogique pour les patients
bronchiolite
Bronchiolite
bronchiolite

---
N2-AUTOINDEXEE
Bronchiolite - Questions/réponses en direction des professionnels de santé
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/qr_bronchiolite_25_10_2021vdef.pdf
https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/les-maladies-de-l-hiver/article/la-bronchiolite-questions-reponses-a-destination-des-professionnels-de-sante
Qu’elle est la définition de la Bronchiolite ? Elle est définie comme un épisode aigu de gêne respiratoire (séquence rhinite suivie de signes respiratoires : toux, sibilants et/ou crépitants, accompagnés ou non d’une polypnée et/ou de signes de lutte respiratoire), intervenant a toute période de l’année chez un nourrisson de moins de deux ans. Il s’agit le plus souvent d’une maladie bénigne mais les tres jeunes enfants (moins de 2 mois surtout) peuvent présenter des formes plus graves nécessitant une hospitalisation parfois en service de soins critiques.
2021
false
false
false
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
questions réponses
bronchiolite
personnel de santé
information scientifique et technique
Directives
bronchiolite
leadership
Santé
Bronchiolite

---
N2-AUTOINDEXEE
Bronchiolites, gastro-entérites : prévention des infections hivernales chez les enfants
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs-urgent_115_bronchiolites_gea.pdf
Les épidémies de viroses hivernales atteignent déjà les niveaux habituellement observés mi-novembre les années de forte circulation virale. Ainsi, la situation est tendue sur nos capacités hospitalières pédiatriques, les cabinets des médecins libéraux prenant en charge les enfants arrivent à saturation et l’ épidémie de bronchiolite a débuté dans 11 régions métropolitaines en semaine 41. Les indicateurs pointent vers un démarrage rapide et plus précoce de la circulation du virus de la bronchiolite par rapport aux années précédentes.
2021
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
recommandation de santé publique
Infection
gastroentérite
Entérite
Enfant
Prévention des infections
Enfant
enfant
gastro-entérite
Enfant
enfant
Bronchiolite
bronchiolite
Enfant
bronchiolite
maladie infectieuse
Entérite

---
N2-AUTOINDEXEE
La bronchiolite : questions/réponses en direction des parents
https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/les-maladies-de-l-hiver/article/la-bronchiolite-questions-reponses-en-direction-des-parents
Quelle est la définition de la bronchiolite ? Quelle est la cause des bronchiolites ? Comment le virus se transmet-il ? Comment limiter le risque de bronchiolites ? Mon enfant a une bronchiolite, que faire ? Mon enfant a une toux qui persiste dois-je m’inquiéter ? Comment traiter la bronchiolite ? Les antibiotiques sont-ils efficaces contre la bronchiolite ? Quelle est la place de la kinésithérapie respiratoire dans le traitement de la bronchiolite ? À quel moment faut-il s’inquiéter ?
2021
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
information patient et grand public
questions réponses
Bronchiolite
parents
bronchiolite
bronchiolite
leadership
parent
Directives

---
N3-AUTOINDEXEE
Intérêt des expirations lentes prolongées dans la bronchiolite du nourrisson : revue de littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03082174
Évaluer l’intérêt des expirations lentes prolongées dans la bronchiolite du nourrisson hospitalisé sur la diminution des scores de gravité et l’amélioration des constantes.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
littérature de revue comme sujet
bronchiolite
Bronchiolite
expiration
pediculus
nourrisson
Littérature
expiration
bronchiolite
long

---
N2-AUTOINDEXEE
Bronchiolite
https://sante.fr/bronchiolite-0?parent=1281894
La bronchiolite est une inflammation des voies aériennes supérieures et des bronches, toujours virale, le plus souvent due à un virus appelé VRS (virus respiratoire syncytial)...
2019
false
false
false
Antibio'Malin
France
français
brochure pédagogique pour les patients
Bronchiolite
bronchiolite
bronchiolite
maladies virales
maladies des bronches

---
N3-AUTOINDEXEE
La désobstruction rhinopharyngée dans la prise en charge de la bronchiolite : évaluation de la pratique clinique et de l'éducation des patients par les médecins généralistes dans les Bouches du Rhône
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02117393
La bronchiolite est une pathologie virale de l’enfant survenant chaque hiver par épidémies. Sur le plan épidémiologique, on estime qu’elle touche en France environ 30% des nourrissons chaque année, soit près de 460 000 cas. Elle représente un enjeu de santé publique important tant sur le plan économique que social. Cette infection engendrée par la propagation du VRS et du rhinovirus, peut être potentiellement très grave et conduire à des hospitalisations. Il existe peu de traitements efficaces pour améliorer la durée et la symptomatologie de la bronchiolite. A ce jour, les recommandations internationales tendent à limiter l’usage des produits pharmaceutiques dans la stratégie thérapeutique et à renforcer les mesures de soutien dont la désobstruction rhinopharyngée (DRP) fait partie. La DRP est un geste de libération des voies aériennes supérieures, utilisant un matériel simple et peu coûteux. Cette technique doit être réalisée régulièrement chez les nourrissons qui sont incapables d’évacuer seuls leurs sécrétions nasales. Son utilisation est généralement redoutée par les parents dans cette pathologie anxiogène. Ils doivent donc recevoir une éducation thérapeutique portant sur la réalisation de ce geste, afin d’assurer au mieux le traitement des nourrissons. Notre étude cherche à déterminer, au travers d’une évaluation de pratiques, la méthode à utiliser pour réaliser les DRP par les médecins généralistes des Bouches du Rhône ainsi que la manière dont ils transmettent leur savoir aux parents dans les contextes de bronchiolite. Ces praticiens, interrogés via un questionnaire, nous révèlent une grande concordance dans l’utilisation de la DRP tant sur la fréquence des prescriptions que sur sa méthode de réalisation. Les résultats nous révèlent que l’éducation thérapeutique faite aux familles pourrait être améliorée. En effet, bien que les praticiens fassent un contrôle des connaissances régulier des DRP, le temps et les ressources consacrées sont encore trop limités. Plusieurs facteurs d’amélioration seraient réalisables, comme la réalisation de fiches récapitulatives et le développement d’atelier d’éducation à la DRP durant les périodes hivernales.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
gestion des soins aux patients
Bronchiolite
bronchiolite
évaluation des acquis scolaires
médecins généralistes
évaluation des symptômes
Pratique
boucher, en général
a comme patient
évaluation éducative
bronchiolite
éducation du patient comme sujet
Médecins
bouche
médecine clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
Evaluation des pratiques de prise en charge de la bronchiolite des nourrissons âgés de 0 à 24 mois, par les médecins généralistes de Bourgogne-Franche-Comté
http://www.sudoc.fr/233885218
Introduction : La bronchiolite aiguë (BAN) est une infection virale respiratoire saisonnière fréquente, souvent secondaire à une infection par le Virus Respiratoire Syncitial (VRS), et touchant les nourrissons de 0 à 24 mois. La plupart d’entre eux sont pris en charge par les médecins généralistes (MG). En France, les recommandations de la Conférence de Consensus (CC) sur la prise en charge de la BAN datent de 2000. Dans ce contexte, nous avons décidé de réaliser cette étude, qui a pour objectif principal d’évaluer les pratiques de prise en charge de la bronchiolite par les MG de Bourgogne-Franche-Comté (BFC).Méthode : Il s’agit d’une étude épidémiologique, observationnelle, descriptive, d’enquête de pratique, menée suite à l’envoi d’un questionnaire en ligne entre le 26 avril et le 12 juillet 2018, aux MG de BFC appartenant aux listes de diffusion de l’URPS.Résultats : Au total, 95 médecins ont répondu au questionnaire. Quatre-vingt-six MG (90,5%) portaient le diagnostic de bronchiolite sur l’existence de sibilants à l’examen clinique. Dans 82,1% des cas, les MG hospitalisaient les nourrissons de moins de 6 semaines, 94,7% utilisaient la désobstruction rhino-pharyngée (DRP) pour un 1er épisode de BAN chez les nourrissons de plus de 6 semaines, et 82,1% pour un 3ème épisode. Les bronchodilatateurs (BD) étaient prescrits par 47,4% des MG pour un 1er épisode chez les nourrissons de plus de 6 semaines, et 73,7% pour un 3ème épisode. La corticothérapie était proposée dans 68,4% des cas pour un 3ème épisode de BAN. La kinésithérapie respiratoire (KR) représentait 58,9% des prescriptions pour un 1er épisode des nourrissons de plus de 6 semaines et 54,7% pour un 3ème. Discussion et conclusion : La prise en charge de la BAN par les MG de BFC reste globalement conforme à la CC, malgré une prescription encore importante de BD et corticothérapie, dont l’efficacité n’a pas été prouvée dans cette pathologie. La KR est encore très controversée. Peu d’études sur les traitements ont toutefois été réalisées en ambulatoire. Au regard du nombre d’enfants concernés, et des enjeux de prévention du risque de la survenue d’un asthme dans l’enfance, il serait intéressant de renouveler des formations complémentaires pour les MG à ce propos. L’éducation thérapeutique des parents serait un point clé de la prise en charge de la BAN.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Bourgogne
bronchiolite
nourrisson
Médecins
Acatalasémie
dû à
bronchiolite
Bronchiolite
(c) s.f.m.g. version 2003.2 test
Franche-Comté
médecins généralistes
gestion des soins aux patients
Pratique

---
N3-AUTOINDEXEE
Bronchiolites du prématuré tardif et du grand prématuré : incidence, facteurs de risque
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02086330/document
La prématurité est une facteur de risque de bronchiolite, qui sont plus sévères et plus fréquentes que chez une enfant né à terme. Une bronchiolite à VRS précoce est associée à une morbidité respiratoire importante. Le palivizumab est un traitement préventif des bronchiolites à VRS dont les indications sont débattues chez le prématuré tardif (PT). L’objectif de cette étude est de documenter l’incidence de la bronchiolite dans la première année de vie chez les PT, et de la comparer à celle du grand prématuré (GP) d’âge gestationnel immédiatement inférieur, ainsi que de chercher des facteurs associés à la survenue d’une bronchiolite. Méthode : Notre étude est épidémiologique, rétrospective, observationnelle, sur les années 2014 et 2015, incluant des enfants nés entre 30 et 34 6SA, suivis dans le réseau Naitre et Devenir. Résultats : 346 enfants nés entre 30SA et 34 6SA ont été inclus, 72 dans le groupe GP et 274 dans celui des PT. Les groupes ne sont pas comparables avec plus de fragilités respiratoires chez le GP. Dans le groupe GP, 19% ont présenté une bronchiolite dont 86% ont été hospitalisés et 14% ont été traités en ambulatoire. Chez les PT, 31% des enfants ont présenté une bronchiolite, 60% hospitalisés et 40% traités en ambulatoire. La VNI est un facteur de risque de bronchiolite chez le PT et l'allaitement maternel un facteur protecteur chez le GP. Conclusion : Un tiers des PT présente une bronchiolite dans la première année de vie. L’incidence de la bronchiolite est supérieure chez le PT par rapport au GP. La prévention passe par des mesures environnementales et le ciblage des enfants PT les plus à risque. Le rôle du palivizumab reste à définir.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
très grand prématuré
facteurs de risque
incidence
prématuré
bronchiolite
facteur de risque
bronchiolite
Bronchiolite
immature
très grand prématuré

---
N3-AUTOINDEXEE
La kinésithérapie respiratoire dans la bronchiolite du nourrisson : une étude qualitative en soins primaires
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03130695
Introduction : les recommandations françaises sont anciennes, de nombreux travaux ont vu le jour depuis leur parution, remettant en cause la place de la kinésithérapie respiratoire dans la prise en charge de la bronchiolite aiguë des nourrissons. Notre étude vise à explorer la perception et les pratiques des médecins généralistes en terme d’utilisation de la kinésithérapie respiratoire dans cette indication. Méthode : étude qualitative par entretiens individuels menés en cabinet de médecins généralistes auprès d’un échantillon théorique varié, jusqu’à saturation des données. Les entretiens ont été enregistrés et transcrits en verbatim, suivi d’une analyse thématique manuelle. Résultats : dix-huit entretiens ont été réalisés entre janvier et avril 2017. L’analyse a permis de faire émerger trois grands thèmes : Les rapports des médecins généralistes à la kinésithérapie respiratoire, Les rapports des parents à la bronchiolite du nourrisson et la coordination médecin/kinésithérapeute. Les médecins interrogés déclarent tous une prescription devenue non systématique. Les principaux facteurs influençant leur prise en charge sont les éléments cliniques, la surveillance et l’éducation thérapeutique. Cependant, tous ne sont pas informés des derniers travaux sur le sujet, de nouvelles recommandations sont nécessaires. La sollicitation des parents due à l’angoisse de la maladie est un facteur prédominant et responsable d’une hétérogénéité des pratiques en médecine générale. Le manque de coordination entre les différents acteurs en soins primaires est décrit de façon unanime mais n’est pas considéré comme problématique pour certains. Pourtant, elle pourrait se révéler être un atout majeur d’évaluation de la thérapeutique. Conclusion : cette étude nous a aidé à mieux comprendre l’utilisation actuelle de la kinésithérapie respiratoire par les médecins généralistes. Ces derniers sont favorables à une utilisation raisonnée mais sont dans l’attente de nouvelles recommandations basées sur des preuves scientifiques fortes. Une campagne médiatique des pouvoirs publics pourrait être une option pour aider à la gestion de l’angoisse parentale. Le dossier médical partagé pourrait être une piste pour amorcer une meilleure coordination entre les professionnels de santé.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
recherche qualitative
soins de santé primaires
kinésithérapie (spécialité)
soins de santé primaires
principal
qualité des soins de santé
bronchiolite
Bronchiolite
bronchiolite
soins du nourrisson

---
N3-AUTOINDEXEE
Le suivi pluriprofessionnel dans la bronchiolite du nourrisson : étude du ressenti d'une équipe sur un outil de partage d'informations. Étude qualitative au SantéPôle des Collines
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01695506
Intérêt de l’étude : La bronchiolite par son ampleur et son caractère bruyant, qui peut être ressenti comme étant grave, est une pathologie avec un fort enjeu de santé publique lié à la saturation des structures de soins ambulatoires et hospitalières. L’objectif principal de notre étude était d’évaluer le ressenti de professionnels de santé sur un outil de partage de l’information autour de l’enfant atteint de bronchiolite. L’objectif secondaire était de recueillir les suggestions des praticiens pour l’amélioration de la prise en charge de la bronchiolite en ambulatoire.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
outil
partage de l'information
Bronchiolite
bronchiolite
recherche qualitative
équipement pour nourrisson
qualitatif
bronchiolite
études de suivi
diffusion de l'information

---
N3-AUTOINDEXEE
Bronchiolite du nourrisson : surveiller d'éventuels signes de gravité
In Rev Prescrire 2017 ; 37 (408) : 767-770
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/53251/0/2017/ArchiveNewsDetails.aspx?page=1
2017
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
bronchiolite
Pesanteur
gravitation
bronchiolite
nourrisson
gravité

---
Nous contacter.
20/04/2024


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.