Libellé préféré : risque;

Acronyme CISMeF : RR;

Hyponyme MeSH : Risque relatif;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Risque;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Quelle prévention des risques physiques et chimiques pour les sortants de la voie professionnelle ?
https://dares.travail-emploi.gouv.fr/publication/quelle-prevention-des-risques-physiques-et-chimiques-pour-les-sortants-de-la-voie
9 jeunes sortants de la voie professionnelle sur 10 sont exposés à au moins un risque physique ou chimique sur leur poste de travail, et 6 sur 10 à trois de ces risques ou plus, en 2017. À l’arrivée sur leur poste de travail, 42 % n’ont pas de formation ou d’information sur la santé et la sécurité, et 36 % n’ont pas d'équipement individuel de protection mis à disposition par leur employeur. Cependant, plus le nombre de risques augmente, plus il y a de prévention et de formation. Pour les jeunes les plus exposés, la prévention et la formation sur les risques encourus sont davantage répandus dans l’industrie, que dans la santé et l’action sociale. Le plan 2022-2025 pour la prévention des accidents du travail graves et mortels fait de la protection des jeunes et des nouveaux embauchés son premier axe prioritaire. Sont notamment concernés les jeunes sortants de la voie professionnelle (encadré 2), qui représentent 4 sortants de formation initiale sur 10 de la génération 2017 (encadré 1).
2024
Ministère du Travail
France
article de périodique
Physique
risque
sontuzumab
intervention préventive
quel mois est-ce maintenant ?
Voies d'administration de substances chimiques et des médicaments
étude de prévention

---
N3-AUTOINDEXEE
Le développement sain de l’enfant par le jeu risqué extérieur : un équilibre à trouver avec la prévention des blessures
https://cps.ca/fr/documents/position/le-jeu-risque-exterieur
Le jeu libre est essentiel pour le développement de l’enfant, de même que pour sa santé physique, mentale et sociale. Les occasions de se livrer au jeu libre extérieur, et au jeu risqué en particulier, ont considérablement diminué ces dernières années, en partie parce que les mesures de sécurité ont visé à prévenir toutes les blessures liées aux jeux plutôt que seulement les blessures graves et fatales. Le jeu risqué désigne des formes passionnantes et stimulantes de jeu libre dont l’issue est incertaine et qui comportent une possibilité de blessure physique. Les promoteurs du jeu risqué distinguent le « risque » du « danger » et aspirent à recadrer la perception du risque pour qu’il devienne une occasion d’évaluer une situation et de favoriser le développement personnel. Dans le présent document de principes, les auteures soupèsent le fardeau des blessures liées au jeu par rapport aux données probantes en appui au jeu risqué, notamment les avantages, les risques et les nuances, qui peuvent varier en fonction de l’étape de développement de l’enfant, de ses aptitudes et du contexte social et médical. Elles proposent des approches pour promouvoir des échanges ouverts et constructifs avec les familles et les organisations. Les pédiatres sont invités à percevoir le jeu risqué extérieur comme un moyen de contribuer à prévenir et à gérer des problèmes de santé courants tels que l’obésité, l’anxiété et les problèmes de comportement.
2024
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation de santé publique
blessure
risque
développement de l'enfant
traumatisme
en bonne santé
blessures
étude de prévention
plaies et blessures
enfant
intervention préventive
extérieur
Jeu
Equilibre
lot de développement
translocation chromosomique équilibrée
jeu et accessoires de jeu
maturation

---
N3-AUTOINDEXEE
Former aux risques liés aux machines : identifier les étapes clefs d'une démarche de prévention
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=FO%2040
Depuis 2022, l'INRS propose une formation sur la prévention des risques liés aux machines. Destinée aux préventeurs, aux fonctionnels « sécurité et santé au travail » en entreprise et aux acteurs des services de prévention et de santé au travail, elle vise à apporter à ces publics des connaissances de base en vue de guider la démarche d'évaluation et de prévention des risques liés aux machines.
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
intervention préventive
risque
démarche
identifié
étude de prévention
démarche
machine

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis sur la sécurisation des produits d'origine humaine vis-à-vis du risque de transmission du virus Usutu
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1369
La saison 2023 des arboviroses a été marquée par une circulation autochtone sans précédent du virus Usutu (USUV) dans l’avifaune sauvage et chez l’humain en France métropolitaine. Cette situation a conduit le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) à faire le point sur les risques associés à ce pathogène émergent vis-à-vis des produits issus du corps humain. Le HCSP a pris en compte : la fréquence des réactions croisées tant par technique génomique que par approche sérologique entre USUV et le virus West Nile (WNV), autre membre du complexe sérologique du virus de l’encéphalite japonaise ; la progression récente de la détection de USUV en Europe et en France chez les oiseaux, les moustiques et les humains ; le faible pouvoir pathogène d’USUV dans l’espèce humaine, dont un neurotropisme très inférieur à celui de WNV ; les progrès attendus dans le diagnostic génomique en transfusion à la suite de l’arrivée sur le marché de nouveaux automates ; l’absence de cas rapporté dans la littérature de contamination par USUV associée à des produits d’origine humaine ; l’absence de mesures spécifiques prises dans le domaine transfusionnel et dans celui des greffes dans les autres pays européens où USUV circule (Italie, Croatie, Allemagne notamment).
2024
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation professionnelle
ni en accord ni en désaccord
virus usutu
virus
virus de l'immunodéficience simienne
homo sapiens
risque
jugement
humains
transmission
virus Usutu
vis orthopédiques
Fournitures
virus Usutu

---
N2-AUTOINDEXEE
Stratégie de vaccination contre la Covid-19 : Place du vaccin Comirnaty bivalent original/BaBA.4-5 (10 µg/dose) dans la stratégie de rappel des enfants de 5 à 11 ans révolus à risque de forme grave
Recommandation vaccinale
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3415710/fr/strategie-de-vaccination-contre-la-covid-19-place-du-vaccin-comirnaty-bivalent-original/baba-4-5-10-g/dose-dans-la-strategie-de-rappel-des-enfants-de-5-a-11-ans-revolus-a-risque-de-forme-grave
A qui s’adresse cet avis ? Il s’adresse aux décideurs publics. Quel est l’objectif de cet avis ? Évaluer la place du vaccin Comirnaty bivalent original/BaBA.4-5 (10 µg/dose) dans la stratégie de vaccination contre la Covid-19. Principales conclusions : La HAS recommande d’utiliser dès à présent dans la campagne de rappel vaccinal, le vaccin Comirnaty bivalent original BaBA.4-5 (10 µg/dose), aux enfants de 5 ans à 11 ans révolus à risque de formes graves de Covid-19 et de décès.
2024
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
progéniture
risque
enfant
sévère
directives de santé publique
COMIRNATY
vaccins contre la COVID-19
délétion du chromosome 11
vaccination
rappel
COVID-19
relance
vaccin bivalent
risque sérieux
recommandation (procédure)
vaccination
enfant
vaccination; médication préventive
enfant
vaccins
placement
Vaccination
Injection de rappel
vaccin contre la vaccine
système nerveux autonome

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à l’aération, à la ventilation, à l’hygiène et à l’usage des locaux pour prévenir les risques infectieux en situation épidémique exceptionnelle
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1368
Le HCSP actualise les recommandations de son avis du 28 avril 2021 sur l’aération, la ventilation, l’hygiène et l’usage des locaux, en indiquant celles à réactiver en situation épidémique exceptionnelle. Le responsable d’un établissement recevant du public (ERP) ou d’un local professionnel à pollution non spécifique doit s’assurer que le système de ventilation est fonctionnel et dimensionné pour atteindre une concentration en CO2 maximale de 800 ppm (plus 400 ppm par rapport à la concentration extérieure) en période d’occupation. Cela implique de vérifier que le système de ventilation peut atteindre un débit minimum de 50 m3/h/occupant, sans qu’il soit fait recours systématiquement au capteur CO2. Si l’augmentation des débits n’est pas possible ou insuffisante, la réduction de la jauge permettra d’atteindre cet objectif. Dans le cas de virus émergents, ou en fonction de l’agent pathogène lors d’une épidémie, un taux de ventilation plus élevé peut être nécessaire pour réduire la transmission de la maladie par aérosol. Dans les ERP et locaux professionnels sans ventilation mécanique, ou dont la ventilation mécanique ne permet pas d’atteindre un débit de 50 m3/h/occupant, le HCSP recommande, la surveillance généralisée de la concentration en CO2 avec des capteurs fiables.
2024
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
ventilation
ni en accord ni en désaccord
administration par voie topique
théophylline
maladie localisée
hygiène
prévenance
risque
Personnes apparentées
jugement
loco-régional
site anatomique
ventilation
épidémies
ventilation
localement
avec propreté
trouble épidémique
Hygiène

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancers de la peau : s'informer sur les risques et se protéger
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancers-de-la-peau-s-informer-sur-les-risques-et-se-proteger-brochure
Les carcinomes Ils sont les plus fréquents. Ils ont la forme d’un petit bouton ou d’une croûte blanche. Les carcinomes basocellulaires se soignent bien mais peuvent laisser des cicatrices. Non traités à temps, les carcinomes épidermoïdes peuvent entraîner des conséquences sérieuses : le développement de métastases. Ils apparaissent le plus souvent après 50 ans, en particulier sur ces parties du corps : visage, cou, épaules, avant-bras, mains. Les mélanomes Il s’agit des cancers de la peau les plus graves. Lorsqu’ils sont détectés tôt, à un stade peu développé, ils peuvent, la plupart du temps, être guéris. En revanche, en cas de diagnostic tardif, les traitements existants sont beaucoup moins efficaces. Or, quelques mois peuvent suffire pour qu’un mélanome devienne très agressif et s’étende à d’autres parties du corps (métastases).
2024
INCa - Institut National du Cancer
France
brochure pédagogique pour les patients
informé
tranche (échantillon)
informatif
claudine-6
tiludronate disodique
ivermectine
pas d'information disponible
dégel
peau
peau
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
La liste des comorbidités et des maladies associées à un risque de forme grave de Covid-19
https://sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/covid-19-la-strategie-vaccinale/article/la-liste-des-comorbidites-et-des-maladies-associees-a-un-risque-de-forme-grave
2023
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
information scientifique et technique
Maladie grave
risque
listes d'attente
COVID-19
comorbidité
Polypathologie
associé à
maladie de Basedow
Maladies
goitre toxique diffus
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention du risque chimique sur les lieux de travail
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TJ%2023
Cet aide-mémoire présente le cadre juridique de la prévention des risques chimiques et développe en particulier les règles relatives à leur utilisation dans le milieu professionnel.
2023
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
Lieu de travail
étude de prévention
métier
lieu de travail
risque
intervention préventive

---
N3-AUTOINDEXEE
La qualité avant la quantité dans la surveillance active des tiques : la surveillance sentinelle surpasse la surveillance basée sur le risque pour suivre l’émergence des maladies transmises par les tiques dans le sud du Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2023-49/numero-2-3-fevrier-mars-2023/surveillance-sentinelle-surpasse-basee-risque-suivre-maladies-transmises-tiques.html
Contexte : La maladie de Lyme (ML) est apparue dans le sud du Québec au début du siècle, et est maintenant endémique dans de nombreuses municipalités. Un programme coordonné de surveillance active est en place au Québec depuis 2014, qui comprend un nombre limité de sites sentinelles, échantillonnés à chaque année et un plus grand nombre de sites accessoires, qui changent chaque année en fonction du signal de surveillance de la ML. Nous avons cherché à déterminer si une approche sentinelle de la surveillance active était plus représentative du risque de la ML pour les populations humaines que la surveillance basée sur le risque. Méthodes : Nous avons comparé les mesures de danger enzootique (densité moyenne des nymphes) des sites sentinelles et accessoires avec le risque de ML (nombre de cas humains de ML) dans la zone d'étude entre 2015 et 2019 en utilisant l'analyse bivariée de l'indice local de Moran.
2023
RMTC
Canada
article de périodique
Canada
Maladies
Maladie émergente
maladies transmises par les tiques
surveillance sentinelle
observation (surveillance clinique)
risque
maladie
Activir
ACTIVIR
Maladie transmise par les tiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Groupe consultatif stratégique et technique sur les risques infectieux: réunion annuelle sur la préparation et la riposte aux épidémies et aux pandémies et sur la surveillance future
https://apps.who.int/iris/handle/10665/366414
Le Groupe consultatif stratégique et technique sur les risques infectieux (STAG-IH) est un groupe pluridisciplinaire d’experts externes qui a été créé en 2018 par le Directeur général de l’OMS et qui est chargé de fournir à l’OMS des conseils indépendants sur les risques infectieux susceptibles de constituer une menace pour la sécurité sanitaire mondiale. L’un des atouts du STAG-IH réside dans la diversité des compétences qu’il représente. En 2022, le groupe a été élargi pour inclure un éventail encore plus large d’experts dans des domaines allant des maladies infectieuses à la communication, en passant par les déterminants sociaux de la santé et l’économie de la santé. Dans le cadre de son nouveau mandat, le STAG-IH procède à des évaluations indépendantes, rend des avis à l’OMS et est le principal groupe chargé de conseiller l’OMS sur les risques infectieux à potentiel épidémique et pandémique. Le STAG-IH a tenu sa réunion annuelle en octobre 2022 pour faire le point de ses travaux actuels et futurs. Les discussions ont principalement porté sur la surveillance des épidémies et des pandémies. Parmi les participants à cette réunion figuraient les membres du STAG-IH, des représentants d’organisations partenaires, des centres collaborateurs de l’OMS et des réseaux et groupes consultatifs scientifiques et techniques pertinents de l’OMS, ainsi que le secrétariat de l'OMS.
2023
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
article de périodique
Futur
Préparation
Techniques
Techniques
risque
Épidémies
processus de groupe
Techniques
Techniques
pandémies
prévision
Groupes de discussion
organisation et administration

---
N2-AUTOINDEXEE
La préparation intestinale combinée mécanique et antibiotique orale peut-elle réduire le risque de complications après des résections programmées du côlon ou du rectum par rapport à une préparation intestinale purement mécanique, purement antibiotique oral
https://www.cochrane.org/fr/CD014909/COLOCA_la-preparation-intestinale-combinee-mecanique-et-antibiotique-orale-peut-elle-reduire-le-risque-de
Principaux messages - Une préparation intestinale combinée mécanique (à l'aide de laxatifs) et antibiotique par voie orale réduit probablement la survenue d'infections du site chirurgical (infections de la plaie et infections de la cavité abdominale) ainsi que la probabilité d'une fuite anastomotique (fuite de la suture de l'intestin) par rapport à une préparation intestinale mécanique seule. - Les antibiotiques oraux seuls pourraient être aussi efficaces qu'une préparation intestinale combinée mécanique et antibiotique orale, mais cela ne peut être clairement déterminé sur la base des données disponibles. - Les données disponibles n'ont pas permis de déterminer si l'absence de préparation intestinale par rapport à une préparation intestinale combinée mécanique et antibiotique orale a une influence sur la survenue de complications postopératoires.
2023
Cochrane
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
antibiotique
Intestins
Programmes
tractus intestinal, sai
mécanique
rapport albumine/globuline
Antibiotiques
antibactériens
dû à
gros intestin, sai
Préparation
rectum
bouche, sai
Antibiotiques
risque
rapport de recherche
côlon
excision
complication

---
N3-AUTOINDEXEE
Les risques de vibrations mains-bras dans le secteur minier, sachez les identifier et les réduire
https://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication-irsst/i/101187/n/risques-vibrations-mains-bras-secteur-minier
Plusieurs outils ou équipements utilisés dans le domaine minier génèrent des vibrations. Selon l’importance de ces vibrations et la fréquence à laquelle les outils ou les équipements sont utilisés, les vibrations peuvent causer des blessures temporaires ou permanentes chez le travailleur ou la travailleuse. Une fiche pratique à la fois pour les travailleurs et travailleuses et pour les employeurs. Elle permettra aux travailleurs et travailleuses d’identifier les outils générant des vibrations ainsi que les symptômes associés à l’exposition de ces vibrations et après une analyse de risque. Elle permettra aussi aux employeurs de trouver des pistes de solution afin de réduire l’exposition aux vibrations des travailleurs et travailleuses.
2023
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
information patient et grand public
vibration
risque
bras
identifié
main
vibration

---
N3-AUTOINDEXEE
Des ongles « brillants », mais pas sans risque !
https://www.academie-medecine.fr/des-ongles-brillants-mais-pas-sans-risque/
En 10 ans, le secteur de l’onglerie a connu un essor très important. En 2010-2011, plus de 87 % des salons de manucure déclaraient utiliser une lampe à rayons ultraviolets (UV). Le marché international de l’ongle enregistre une croissance en valeur de 9,5 % et devrait atteindre, en 2024, une valeur de 13 milliards d’euros. De nombreux sites et blogs spécialisés sont apparus sur le web. Partout en France, les instituts spécialisés dans la beauté des ongles et les « bars à ongles » se développent. L’onglerie compte pour 15 % du marché de l’esthétique et elle touche aujourd’hui tous les âges de 17 à 90 ans. Parmi les attraits les plus importants de l’onglerie, se trouve le vernis semi-permanent qui a l’avantage sur les vernis classiques d’avoir une durée de pause entre 2 et 3 semaines. Son application nécessite cependant l’usage d’une lampe combinant UV (au moins 48 watts) et diode électroluminescente (LED) pour sécher et fixer chacune des quatre couches de vernis appliquées. Or, ces lampes émettent des rayons UV de type A (UVA), qui pénètrent profondément dans la peau et sont connus pour favoriser le vieillissement mais surtout le développement de cancers de la peau. Le Centre international de recherche sur le cancer a classé les UVA comme cancérogène du groupe 1.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
risque
Pression systolique
prisons
ongles

---
N3-AUTOINDEXEE
Risques solaires pendant l'enfance : l'ombre, l'endroit le plus cool du printemps !
https://www.e-cancer.fr/Presse/Dossiers-et-communiques-de-presse/Risques-solaires-pendant-l-enfance-l-ombre-l-endroit-le-plus-cool-du-printemps
Alors que 43 % des parents se sentent insuffisamment informés sur les risques solaires1, l’Institut national du cancer rappelle l’importance des gestes de prévention dès l’enfance, et ce dès l’arrivée des beaux jours. Chaque année, plus de 100 000 personnes sont touchées par un cancer de la peau2. Sa forme la plus agressive, le mélanome, a vu son incidence multipliée par 5 entre 1990 et 2018 pour atteindre 15 500 nouveaux cas par an. Cette augmentation est une conséquence d’une exposition croissante aux rayons UV. Véritable enjeu de santé publique, la prévention de l’exposition aux UV dès l’enfance et les gestes de protections associés permettent de réduire le risque de développer la maladie à l’âge adulte. Cette protection est d’autant plus importante pendant l’enfance, période où la peau est encore immature et plus vulnérable aux effets cancérogènes des rayons UV. Parce que les coups de soleil de l’enfance font les cancers de la peau de l’adulte, il est primordial pour les parents de bien connaître les gestes de protection.
2023
INCa - Institut National du Cancer
France
information patient et grand public
enfance
ombre
risque
énergie solaire
salmonidae

---
N1-SUPERVISEE
Faricimab - Vabysmo 120 mg/mL, solution injectable
MARR - Mesures additionnelles de réduction du risque
https://ansm.sante.fr/tableau-marr/faricimab
Livret d'information patient (incluant un QR code permettant d’accéder à la notice et au livret, versions numérique et audio). Informe sur les principaux risques associés à Vabysmo, c’est-à-dire, l’endophtalmie infectieuse et l’inflammation intraoculaire ; les principaux signes et symptômes de ces effets indésirables ; et quand consulter en urgence un ophtalmologiste afin de réduire les risques et les complications éventuelles grâce à une intervention rapide. Livret d'information patient (04/05/2023) Livret d'information patient en format audio (16/05/2023)...
2023
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
faricimab
risque
brochure pédagogique pour les patients
faricimab
injections intravitréennes
effets secondaires indésirables des médicaments
signes et symptômes
dégénérescence maculaire humide
baisse d’acuité visuelle due à l’oedème maculaire diabétique
rétinopathie diabétique
oedème maculaire diabétique (trouble)
recommandation patients
document sonore
VABYSMO
VABYSMO 120 mg/mL, solution injectable

---
N2-AUTOINDEXEE
10 situations à risque liées aux dispositifs médicaux stériles, évitables
https://www.euro-pharmat.com/content_page/download/6166/5216/44
EURO-PHARMAT a dressé une liste des évènements évitables, qu on ne devrait plus rencontrer, lors de soins prodigués au patient à l aide de dispositifs médicaux. Elle a été établie à partir de retours d expérience des membres de la commission technique d EURO-PHARMAT ainsi que de données de la littérature. Cette liste, limitée à 10 situations, a pour objectif de permettre à chaque structure de soins, à chaque professionnel dans le cadre de ses responsabilités, de prendre en compte le niveau de risque auquel il expose potentiellement le patient.
2023
Euro-Pharmat
France
information scientifique et technique
équipement et fournitures
risque
dispositif
stérilité
Dispositifs médicaux

---
N3-AUTOINDEXEE
Stress, harcèlement, agression, burnout...
Risques psychosociaux. En parler pour en sortir
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206251
En tant que salarié, vous vous sentez souvent démuni face aux risques psychosociaux. Ce dépliant vous indique les personnes que vous pouvez solliciter si vous êtes victime de stress, d'agression, de burnout ou de harcèlement au travail.
2023
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information patient et grand public
risque
Stress
stress physiologique
absence de stress
agressivité
risques psychosociaux
Stress
harcèlement
Épuisement professionnel
Agression
stress

---
N3-AUTOINDEXEE
SYNTHÈSE : Pollution atmosphérique et risque de cancer du sein : dernières avancées
https://www.yearbook-ers.jle.com/e-docs/synthese_pollution_atmospherique_et_risque_de_cancer_du_sein_dernieres_avancees_332389/yb_synthese.phtml
La pollution atmosphérique et le cancer du sein constituent tous deux des problématiques de santé publique prégnantes en France et dans le monde. Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Près de 2,3 millions de nouveaux cas de cancer du sein et 685 000 décès sont survenus en 2020 dans le monde. En France, le taux d’incidence standardisé était en augmentation sur la période 1990-2018, passant de 72,8 pour 100 000 habitants à 99,9 pour 100 000 habitants. Il fait partie des cancers dont l’étiologie est la mieux caractérisée. L’augmentation de l’incidence s’explique en partie par l’amélioration des techniques de dépistages. Cependant, la prise en compte des autres facteurs de risque connus (hormonaux et reproductifs, comportementaux ou génétiques) ne permet pas d’expliquer la totalité des cas observés. Près de 37 % des cancers du sein en France sont considérés attribuables aux facteurs de risque établis, tels que l’alcool, le tabac, l’excès de poids, l’alimentation, le manque d’activité physique, les traitements hormonaux ou l’allaitement maternel 6 mois. Les expositions environnementales, notamment les expositions aux perturbateurs endocriniens, dont plusieurs polluants de l’air, font partie des hypothèses explorées pour expliquer cette augmentation de l’incidence du cancer du sein.
2023
John Libbey Eurotext
France
article de périodique
cancer
tumeurs du sein
Pollution atmosphérique
pollution
Cancer du sein
tumeur maligne, sai
Atmosphère
ostéosynthèse
pollution de l'air
risque
Cancer du sein

---
N3-AUTOINDEXEE
Organisation du travail et risques psychosociaux : Les apports de la recherche
Colloque
https://www.youtube.com/watch?v=2WCKhaLVeRY&list=PLqlw8IH6G3t32VSxys1eI8lLtWlWxgA0j&pp=iAQB
Stress, harcèlement, violence, burnout… autant de risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail. Tous les secteurs d’activité sont concernés par les risques psychosociaux (RPS) qui ne sont plus à considérer comme « émergents » et peuvent avoir des conséquen​ces importantes sur la santé des salariés (maladies cardio-vasculaires, troubles musculosquelettiques, troubles anxio-dépressifs, épuisement professionnel, voire suicide) et la performance de l’entreprise (​augmentation de l'absentéisme, des accidents du travail, du turnover; démotivation; dégradation de l’image de l’entreprise...). Les prévenir demeure un enjeu majeur pour les entreprises et la santé des salariés. Des travaux de recherche sur les risques psychosociaux sont menés pour : - améliorer les connaissances sur les RPS et leurs effets sur la santé, - comprendre les phénomènes liés à l’activité de travail ou aux évolutions récentes du monde du travail qui peuvent conduire à la dégradation de la santé physique ou mentale ou au contraire à sa préservation - analyser les pratiques de prévention existantes pour élaborer et diffuser de nouvelles approches de prévention adaptées à la diversité des situations de travail. Lors de ce colloque, l’INRS présentera l’actualité de la recherche aux acteurs de la santé et sécurité au travail en entreprise (chefs d’entreprise, encadrement, représentants du personnel, préventeurs, médecins du travail, intervenants en prévention des risques professionnels, personnels des services de prévention et de santé au travail, chercheurs, …).
2023
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
enregistrement vidéo
congrès ou conférence
métier
Travail
travail
organismes
risque
Recherches
Organisation
organisateurs embryonnaires
recherche
risques psychosociaux
Organisation
organisation

---
N3-AUTOINDEXEE
La décision thérapeutique personnalisée : bon usage dans des situations à risque
n 319
https://www.cnear.fr/_files/ugd/361ef2_fc7ab87cdffb4cd69cf9fe63973db2ff.pdf
Conduite a tenir pour le traitement me dicamenteux en cas d’intervention chirurgicale ou de geste invasif programme
2023
false
false
false
CNEAR
France
319. La décision thérapeutique personnalisée : bon usage dans des situations à risque
cours
épreuves classantes nationales
Thérapeutique
Thérapeutique
Thérapeutiques
utilisations thérapeutiques
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Risque pyrotechnique et exposition des travailleurs : une note disponible
https://www.ineris.fr/fr/ineris/actualites/risque-pyrotechnique-exposition-travailleurs-note-disponible
L’Ineris, expert public auprès du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires en matière de risques technologiques, dispose d’une solide connaissance de la réglementation applicable au domaine de la pyrotechnie, et de compétences reconnues sur la caractérisation des effets des produits pyrotechniques. L’Institut, qui entretient depuis de nombreuses années des liens d’intérêts communs (consolidés par la signature d’un partenariat en mars 2022) avec l’IPE, a collaboré à la rédaction d’une note technique qui vise à faire un état des lieux des formules de calcul présentes dans la réglementation en vigueur, et à comparer les zones d’effets qu’elles préconisent à l’état de l’art technique des connaissances actuelles dans le domaine des effets des explosions. Cette note retrace l’historique et la doctrine des formules de calcul des zones de danger pyrotechniques actuelles, en pointant les limites et quelques lacunes, sans les remettre fondamentalement en cause. De fait, les distances d’effets issues des formules de calculs sont conservatives, dans la plupart des cas, lors d’un accident pyrotechnique mettant en cause une faible quantité de matières pyrotechniques (moins de 10 kg ou 100 kg suivant effet attendu).
2023
INERIS
France
information scientifique et technique
risque
Exposition
exposition professionnelle
disponibilité de
effets de l'exposition à un agent externe

---
N3-AUTOINDEXEE
Quels liens entre climat et risques professionnels ?
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=VP%2038
Différentes parties prenantes s'attendent à ce que le changement climatique impacte la santé et la sécurité des travailleurs, et ceci de multiples manières. Il peut tout d'abord s'agir d'effets directs, comme celui des vagues de chaleur ou des évènements extrêmes. Les conséquences de ce changement sur l'environnement peuvent également jouer un rôle, par exemple en modifiant la répartition géographique des agents biologiques pathogènes. Par ailleurs, la lutte contre le changement climatique induit des effets indirects via les mutations qu'elle implique dans le monde du travail, comme l'arrivée de nouvelles technologies, l'évolution des métiers, la modification des postes de travail et des organisations. Le but de cet article est de dresser un panorama autour de ces questions.
2023
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
risque
climat

---
N2-AUTOINDEXEE
Risque infectieux professionnel dans le secteur de l'accueil du jeune enfant
https://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TP%2055
Les travailleurs du secteur de l'accueil du jeune enfant sont, à son contact, exposés à de nombreux risques infectieux. Cette synthèse permet de faire le point sur la transmission et les principales infections concernées. Le cas particulier des risques pour les travailleuses enceintes dans ce secteur est développé. Les mesures de prévention sont également abordées.
2023
RST - Références en Santé au Travail
France
article de périodique
Enfant
Accueil
enfant
Enfant
Enfant
enfant
risque
Enfant placé en famille d'accueil
Jeûne
Enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Risque infectieux professionnel dans le secteur de l'accueil du jeune enfant
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TP%2055
Les travailleurs du secteur de l'accueil du jeune enfant sont, à son contact, exposés à de nombreux risques infectieux. Cette synthèse permet de faire le point sur la transmission et les principales infections concernées. Le cas particulier des risques pour les travailleuses enceintes dans ce secteur est développé. Les mesures de prévention sont également abordées.
2023
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
Enfant
Accueil
Enfant
Jeûne
enfant
Enfant
enfant
risque
Enfant
Enfant placé en famille d'accueil

---
N3-AUTOINDEXEE
Le traitement d’une infection asymptomatique par Helicobacter pylori protège modestement du risque de saignement gastro-duodénal le sujet âgé prenant de faibles doses d’aspirine
https://www.minerva-ebp.be/FR/Article/2340
Analyse de Hawkey C, Avery A, Coupland CA, et al. Helicobacter pylori eradication for primary prevention of peptic ulcer bleeding in older patients prescribed aspirin in primary care (HEAT): a randomised, double-blind, placebo-controlled trial. Lancet 2022;400:1597-606. DOI: 10.1016/S0140-6736(22)01843-8 Question clinique L'éradication de Helicobacter pylori protège-t-il, par rapport à un placebo, contre les saignements d'ulcère associés à l'aspirine chez des patients âgés de 60 ans ou plus et recevant de l'aspirine à une dose 325 mg/j et un test respiratoire à l'urée C13 positif pour Helicobacter pylori lors du dépistage ? Conclusion Pour les auteurs de cette étude, l'éradication de Helicobacter pylori protège, en soins primaires, chez des patients âgés de 60 ans ou plus non sélectionnés recevant de l'aspirine à une dose de 325 mg ou moins, contre les saignements d'ulcère peptique associés à l'aspirine avec une réduction significative du risque d'hospitalisation pour saignement d'ulcère, mais ce bénéfice pourrait ne pas être maintenu à long terme. Ce bénéfice a été observé dans une population à faible risque ( 2% de patients avec des antécédents ulcéreux) : il faut traiter 238 malades avec un test positif pour Helicobacter pylori pour éviter une hospitalisation en raison d'un saignement sur ulcère peptique.
2023
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
risque
âge
acide acétylsalicylique
Infection
acide acétylsalicylique
sujet âgé
infections à helicobacter
hémorragie
risque d'infection
infections asymptomatiques
helicobacter pylori
asthénie
duodénum, sai
ASPIRINE
Saignée
hémorragie
helicobacter pylori

---
N2-AUTOINDEXEE
Communiquer avec les outils numériques
Risques et pistes de prévention
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206508
Le développement des outils numériques, omniprésents dans le monde du travail, a provoqué de nouveaux risques, souvent méconnus. Envahissement de la sphère personnelle, interruptions du flux de travail, infobésité..., cette brochure présente treize points de vigilance liés aux usages de ces outils ainsi que des pistes de prévention. Un rappel de ce qu'est la communication dans le monde du travail et une présentation des caractéristiques propres à chaque média sont aussi proposés.
2023
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
rapport
communisme
Commune
Communication
Communication
risque
outil
Communications
Actualités
communication

---
N2-AUTOINDEXEE
Virus de l'encéphalite à tiques : courrier d’actualisation de l'avis du HCSP du 23 juillet 2020 sur les risques transfusionnels et de contamination des greffons
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1329
L’infection par le virus de l’encéphalite à tiques (TBEV) est inscrite sur la liste des maladies à déclaration obligatoire depuis mai 2021. À la lumière des données recueillies, la Direction générale de la santé a souhaité que le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) mette à jour son avis du 23 juillet 2020 sur les risques transfusionnels et de contamination des greffons induits par l’infection à TBEV. Le HCSP prend en compte que cette arbovirose, toujours dans une dynamique de progression, concerne principalement les régions Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, et Bourgogne-Franche-Comté. Le vecteur principal reste l’espèce Ixodes ricinus, mais il est également observé des cas associés à des tiques du genre Dermacentor. Parmi les circonstances d’exposition, il apparait que la consommation de lait cru et de fromages à base de lait cru joue un rôle plus important que reconnu précédemment. Les tests biologiques génomiques et sérologiques décrits dans l’avis du 23 juillet 2020 pour la qualification virologique des dons de produits du corps humain restent valables. Les périodes (mars à novembre) et les précautions à prendre pour la sécurisation des produits du corps humain ne changent pas. Par ailleurs, en dehors d’un cas déjà ancien qui parait très probable, la transmission interhumaine du TBEV par le lait maternel n’a été ni confirmée ni infirmée par des recherches ultérieures. Les dons de lait maternel à usage thérapeutique sont systématiquement pasteurisés, ce qui supprime très efficacement l’infectiosité du TBEV. Le HCSP profite de cette saisine pour rappeler l’importance de la déclaration obligatoire des infections à TBEV et recommande une meilleure information du public et des professionnels de santé vis-à-vis de ce risque en progression et notamment sur les mesures de prévention, incluant la vaccination des professionnels exposés.
2023
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
information scientifique et technique
virus de l'encéphalite à tiques
transplants
Encéphalite à tiques
Virus
risque
Courrier
jugement
virus de l'encéphalite à tiques (sous-groupe)
service postal
virus de l'encéphalite à tiques
transplant
Virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Jeux Vidéo, Impact sociétal et cognitifs, Etat des connaissances actuelles et risques liés
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04144054
Le jeu vidéo (JV) est une activité de plus en plus populaire dans la société contemporaine, notamment chez les jeunes. En conséquence, de plus en plus de chercheurs étudient l'impact de ces jeux sur les fonctions cérébrales et le comportement. A la lecture de ces études on constate que le JV peut améliorer les fonctions cognitives et les réflexes. Le jeu peut être comme une histoire permettant de ressentir toutes sortes de sentiments et d'émotions comme la joie, la colère, la peur. Certains jeux permettent de limiter l'impact de la dépression et de l'anxiété et ainsi promouvoir la santé mentale. Cependant, il reste des points négatifs, les JV ont un fort pouvoir addictifs et les joueurs peuvent vite s'enfermer dans le monde virtuel. Ils peuvent finir par ne plus avoir de liens sociaux hors-jeux puisque les systèmes d'alliance ou de guilde dans les jeux sont un vecteur d'activité sociale. Il n'empêche qu'avec l'addiction, les joueurs peuvent limiter l'activité physique et même la marche entrainant sédentarité, obésité et même thromboses. Des points sont à éclaircir, d'après les recherches, les JV ne sont pas à l'origine d'épilepsie mais peuvent entrainer des crises chez les photosensibles et n'agissent pas réellement sur l'impulsivité ou la violence. Des Jeux spécifiques ont des avantages que d'autres n'ont pas comme les exergames permettant de promouvoir l'activité physique luttant ainsi contre l'obésité et les jeux éducatifs pour apprendre en jouant. Les JV d'après les différentes études présentées, s'ils sont bien encadrés, peuvent être un réel outil à utiliser dans tous les domaines, que ce soit la santé, l'éducation, le sport ou même pour les simulations comme entrainement. Ils pourraient être un véritable tremplin pour l'apprentissage.
2023
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
statut
cognition
cognition
jeux vidéo
cognitif
connaissance
Réel
connaissance
supplément oral arginine, omega 3 et nucléotides
cognition
risque
Etat
État des États-Unis d'Amérique
Savoir

---
N3-AUTOINDEXEE
Les résultats à long terme d’une étude randomisée en cas de cancer prostatique localisé de faible risque confirment une survie similaire que le choix thérapeutique soit une surveillance active, la chirurgie ou la radiothérapie
https://www.minerva-ebp.be/FR/Analysis/832
Analyse de Hamdy FC, Donovan JL, Lane JA, et al. Fifteen-year outcomes after monitoring, surgery, or radiotherapy for prostate cancer. N Engl J Med 2023;388:1547‑58. DOI: 10.1056/NEJMoa2214122 Question clinique En cas de cancer de la prostate localisé détecté par une élévation du taux de PSA entre 3 et 20 μg/l chez des hommes âgés de 50 à 69 ans, quel est le meilleur traitement en termes de mortalité par cancer de la prostate : suivi actif, chirurgie ou radiothérapie ? Conclusion Les auteurs concluent qu’après 15 ans de suivi, la mortalité spécifique au cancer de la prostate était faible quel que soit le traitement attribué. Ainsi, le choix du traitement implique de peser les compromis entre les avantages et les inconvénients associés aux traitements du cancer localisé de la prostate. Le choix en cas de cancer prostatique localisé de faible risque avec donc un taux de mortalité faible se fera avec le patient entre 3 possibilités : surveillance active, prostatectomie radicale, radiothérapie prostatique curative.
2023
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
randomisation non clinique
comportement de choix
tumeur maligne localisée
cancer
étude de cas
cancer de la prostate
ACTIVIR
cancer localement avancé
tumeurs de la prostate
risque de cancer
Cancer de la prostate
survie
chirurgie générale
tumeur maligne, sai
American College of Cardiology/American Heart Association classificationde score de compléxité des lésions A
ayant comme résultat
long terme
étude des résultats du cancer de la prostate
radiothérapie
asthénie
Activir
similarité
observation de patient
intervention chirurgicale
casse-croute
observation (surveillance clinique)
série de cas
risque
études par échantillonnage
cas clinique
radiothérapie
faible risque
études de résultat
radiothérapie X
prostate, sai
Choisir
recherche sur les survivants du cancer
Thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Un nouveau médicament pour limiter le risque de bronchiolite chez les nouveau-nés et nourrissons
https://www.ameli.fr/assure/actualites/un-nouveau-medicament-pour-limiter-le-risque-de-bronchiolite-chez-les-nouveau-nes-et-nourrissons
La bronchiolite est une maladie respiratoire très contagieuse. Elle touche surtout les très jeunes enfants, avant l’âge de 2 ans. D’origine virale, la bronchiolite ne se soigne pas avec des antibiotiques, il est donc inutile d’y avoir recours en cas de symptômes. Dans la majorité des cas, la bronchiolite guérit seule. Mais dans de rares cas, elle peut s’aggraver et entraîner une hospitalisation, voire une admission en réanimation. Depuis le 15 septembre 2023, un nouveau médicament, le nirsevimab (Beyfortus ), est disponible en traitement préventif pour réduire le risque d’infection chez le nourrisson.
2023
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
information patient et grand public
bronchiolite
gène NES
risque
Nourrisson
langue newar
Médicaments
composant d'un dispositif de limiteur
préparations pharmaceutiques
médicament
nouveau-né
substance concomitante
bronchiolite
bronchiolite
nouveau-né
substance pharmacologique
Inutilité médicale

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise à jour du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) sur l’épidémiologie de la méningococcie invasive (MI) et considérations pertinentes pour les programmes de prévention de la MI chez les personnes à haut risque d’exposition
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2023-49/numero-9-septembre-2023/mise-a-jour-ccni-epidemiologie-meningococcie-invasive.html
Compte tenu des récentes éclosions de méningococcie invasive (MI) au Canada et de la mise à jour des directives provinciales de vaccination, le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a procédé à un examen ciblé des données probantes en mettant l’accent sur l’immunisation des adolescents et des jeunes adultes. Le CCNI a examiné les recommandations nationales et internationales en matière d’immunisation des populations à haut risque de contracter la MI, l’épidémiologie nationale de la MI et les considérations pertinentes pour le programme. Compte tenu de la diversité de l’épidémiologie de la MI, le CCNI estime qu’il est actuellement difficile de recommander un programme pancanadien ciblé et que des programmes régionaux pourraient être mieux adaptés afin de prévenir la MI au sein des groupes de population qui présentent un risque élevé d’exposition à la maladie. Plus de données sont nécessaires afin de déterminer les facteurs de risque actuels de MI (y compris les activités et les environnements liés à la contamination, au portage et à la transmission des bactéries) et d’estimer le coût réel des infections à méningocoques évitables par la vaccination au Canada. Dans le but d’aider les provinces et les territoires dans leur prise de décision, un aperçu des éléments programmatiques pertinents devant être pris en considération est proposé.
2023
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
consulter
immunisation
épidémiologie sur le SIDA
étude de prévention
exposition à
effets de l'exposition à un agent externe
épidémiologie professionnelle
vaccination
pertinence
Programmes
haut risque
ensemble de programmes
désimmunisation
American College of Cardiology/American Heart Association classificationde score de compléxité des lésions C
invasion
peuple
neisseria meningitidis
épidémiologie dentaire
personnes
risque
épidémiologie de l'utilisation du tabac
Personna +
épidémiologie
infections à méningocoques
maintenance de logiciel
Exposition
mettre à jour
épidémiologie des maladies infectieuses
comités consultatifs
Pastille de nicotine
immunisation
Épidémiologie génétique
épidémiologie du cancer du sein

---
N2-AUTOINDEXEE
Médicaments pour gérer la douleur et l'inconfort chez les bébés prématurés assistés par des machines respiratoires et présentant un risque d'hémorragie cérébrale
https://www.cochrane.org/fr/CD012706/NEONATAL_medicaments-pour-gerer-la-douleur-et-linconfort-chez-les-bebes-prematures-assistes-par-des-machines
Problématique de la synthèse Les analgésiques réduisent-ils les hémorragies cérébrales et les décès et améliorent-ils le développement à long terme des bébés nés trop tôt (prématurés) qui ont besoin d'une assistance respiratoire mécanique ? Contexte Les prématurés, en particulier les bébés nés avant la fin de la 28e semaine de grossesse, développent parfois des hémorragies cérébrales. Les bébés dont l'hémorragie est moins grave pourraient se rétablir complètement ou n'avoir que de légers problèmes plus tard dans leur vie. Les bébés souffrant d'hémorragies plus graves pourraient mourir ou avoir des problèmes plus tard dans leur vie. Actuellement, il n'existe aucune approche pour prévenir ou traiter les hémorragies cérébrales.
2023
Cochrane
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Médicament
douleur
machine
hémorragie cérébrale
immature
hémorragie cérébrale
malaise
hémorragie cérébrale
prématuré
signe du système respiratoire
prématuré
médicament
analgésiques
Assistance
assistance
Système respiratoire
risque
substance pharmacologique
Douleur
naissance avant terme
Médicaments

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis sur le risque de transmission de Strongyloides stercoralis par les éléments et produits issus du corps humain
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1340
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) se prononce sur la pertinence de la recherche –en amont des dons d’organes ou de cellules souches hématopoïétiques (CSH)- de l’infestation par Strongyloides stercoralis, parasite responsable de l’anguillulose. Cet avis fait suite au décès de deux patients transplantés en France en 2022 avec les organes d’un donneur qui était infesté de façon chronique par ce parasite. Après des données générales sur l’anguillulose, ses facteurs de risque, les moyens diagnostiques disponibles et des éléments de traitement (avec la notion d’une prise en charge médicamenteuse efficace et bien tolérée), l’avis propose une revue de la littérature sur les cas de contamination après transplantation d’organes rapportés sur une période de 40 ans (39 receveurs contaminés par 27 donneurs), un retour sur les deux cas français récents à l’origine de la saisine et une évaluation des actions de prévention mises en place dans différents pays.
2023
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
corps de l'estomac
corps humain
Strongyloides stercoralis
humains
risque
strongyloides stercoralis
éléments
homo sapiens
Fournitures
corps du pancréas
élément
corps de l'utérus
transmission
Corps
élément chimique
strongyloides stercoralis
ni en accord ni en désaccord
jugement

---
N2-AUTOINDEXEE
Balises pour améliorer les services destinés aux enfants à risque de négligence ou en situation de négligence et à leur famille
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/balises-pour-ameliorer-les-services-destines-aux-enfants-a-risque-de-negligence-ou-en-situation-de-negligence-et-a-leur-famille.html
Le MSSS a souhaité recevoir un avis sur les balises d’une trajectoire de services pour les enfants à risque de négligence ou en situation de négligence et leur famille dans les établissements de santé et de services sociaux du Québec, en collaboration avec leurs partenaires. L’analyse des différentes données recueillies a mené l’INESSS à formuler cinq principes directeurs qui sous-tendent la trajectoire de services en négligence, en lien avec les éléments suivants : Aide appropriée en temps opportun pour les enfants et leurs parents; Participation active des familles; Perspective écosystémique des besoins de développement des enfants; Collaborations intersectorielles; Appui sur les données probantes et meilleures pratiques. De même, plusieurs constats et six recommandations ont été émis autour de quatre thématiques : La réponse collective aux besoins des enfants et des familles; Les interventions de proximité dans la communauté; Les interventions adaptées aux besoins des enfants et des familles; Le soutien clinique et organisationnel des intervenants.
2023
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation professionnelle
revue de la littérature
négation
département
Négligence
enfant
émigration et immigration
enfant
faute professionnelle
service informatique
situation de famille
famille
enfant
situation de famille
victime de négligence
Accroître
risque
progéniture

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévenir les risques liés à l'organisation de la maintenance
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=CC%2041
L'INRS a organisé, le 4 avril 2023, une journée technique « Organiser la maintenance pour intervenir en sécurité » afin de proposer aux participants des éclairages différents mais complémentaires sur cette problématique, au travers de présentations d'experts et d'acteurs d'entreprises relatives à l'état des connaissances, au cadre réglementaire, aux bonnes pratiques et illustrées de retours d'expérience. Cet événement a rassemblé près de 1 000 participants dont 835 à distance et 125 en présentiel.
2023
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
maintenance
organismes
organisation
organisation
risque
organisateurs embryonnaires
maintenance
prévenance
traitement de maintenance

---
N3-AUTOINDEXEE
Ostéoporose : Des os fragilisés à risque de fracture
https://www.inserm.fr/dossier/osteoporose/
L’ostéoporose est une maladie du squelette, caractérisée par une diminution de la masse de l’os et une dégradation de la structure du tissu qui le compose. Elle rend les os plus fragiles et accroît donc considérablement le risque de fractures. Les recherches en cours visent à mieux comprendre les mécanismes de cette maladie, et à mieux la dépister.
2023
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
information patient et grand public
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
Ostéoporose
fracture
risque
osteoporose - fracture
fractures ostéoporotiques
fracture
Fragments

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccination contre le méningocoque des personnes à risque
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9759-meningocoque-vaccination-des-personnes-risque
La vaccination contre le méningocoque ACWY fait partie depuis plusieurs années du calendrier vaccinal de base des enfants et des adolescents. Pour certains groupes à risque, le CSS recommande également le vaccin contre le méningocoque du groupe B et pour les deux vaccins des rappels selon les catégories à risque. Ce nouvel avis donne un aperçu des calendriers de vaccination et une définition des groupes à risque, à savoir : les personnes à risque médical (voir p. 4), les voyageurs se rendant dans des zones endémiques ou les pèlerins du Hadj/Umrah, et ​le personnel de laboratoire en contact avec des méningocoques invasifs (nouveau).
2023
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
recommandation de santé publique
peuple
vaccination
vaccination
personnes
vaccination; médication préventive
vaccination
vaccination contre le méningocoque
neisseria meningitidis
risque
Personna +

---
N2-AUTOINDEXEE
Agir en premier recours pour diminuer le risque alcool – Repérer tous les usages et accompagner chaque personne
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3326877/fr/agir-en-premier-recours-pour-diminuer-le-risque-alcool-reperer-tous-les-usages-et-accompagner-chaque-personne
L’alcool est un sujet de santé pour tous. Le professionnel de premier recours est un acteur privilégié pour toucher l’ensemble de la population et accompagner chaque personne au plus près de sa réalité de vie et de ses usages d’alcool. La HAS a élaboré plusieurs documents pour aider les professionnels et tous les acteurs qui contribuent à la santé à agir dès le premier recours via une repérage systématique, précoce et régulier de tous les usages et un accompagnement de chaque personne quelle que soit sa situation en s’appuyant sur un réseau de partenaires.
2023
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation professionnelle
alcoolisme
Estramustine/étoposide/Paclitaxel
réduit
risque
Andorre
échocardiographie transoesophagienne
alcools
Thrombocythémie essentielle
alcool
pratique professionnelle
alcool
Éthiopie
dosage de l'alcool
alcool éthylique
Docétaxel/épirubicine
Personna +
alcool
Alcooliques
téméfos
Sphincter inférieur de l'oesophage
voie endotrachéale
personnes
pratique professionnelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Une petite consommation régulière d’alcool ne réduit pas le risque de mortalité
https://www.minerva-ebp.be/FR/Article/2347
2023
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
consommation d'alcool
Allèle sauvage SLC22A18
alcool éthylique
histoire de la consommation alcoolique
sarcome de l'intima de l'artère pulmonaire
un peu
Petite
mortalité
risque
coloration à l'acide périodique schiff (procédure)
Pression systolique
alcool
consommation d'alcool

---
N2-AUTOINDEXEE
Ajout du Maroc sur la liste des pays à risque de West Nile virus pour les dons de produits issus du corps humain
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1352
La confirmation en France du décès d’un nourrisson dans les suites d’une infection neuro-invasive à virus West Nile (WNV) contractée dans la ville de Tanger au Maroc a conduit la Direction générale de la santé (DGS) à interroger le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) sur l’opportunité d’inscrire tout ou partie de ce pays sur la liste des pays et régions à risque d’infection à WNV. Cette liste comprend les pays et régions pour lesquels, en cas de séjour d’au moins une nuit d’un donneur de produits issus du corps humain, il convient de respecter soit un ajournement de 28 jours, soit une recherche de marqueurs d’infection par le WNV. Jusqu’à présent, le Maroc n’avait pas été inscrit sur cette liste du fait de l’absence de déclaration de cas humains récents par ce pays, notamment en raison d’une carence de surveillance active de cette infection. La survenue du cas rapporté, la présence au Maroc de différents moustiques susceptibles d’être vecteurs du WNV, la confirmation de la circulation active du WNV avec une exposition des populations humaines et aviaires dans le nord-ouest du Maroc et le fait que le Maghreb (Maroc, Algérie et Tunisie) soit considéré comme une zone à haut risque d’infection à WNV pour les résidents et les voyageurs, en particulier au niveau de la côte méditerranéenne, ont conduit le HCSP à émettre les recommandations suivantes : la région de Tanger est inscrite sur la liste des zones à risque d’infection à WNV pour les donneurs de sang ; le Maroc dans son intégralité est inscrit sur la liste des pays à risque pour les donneurs d’organes, de tissus et de cellules.
2023
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
listes d'attente
Maroc
virus humain
corps humain
ajouter
Pays-Bas
Trouble déficitaire de l'attention
virus du Nil occidental
corps de l'utérus
Don de cadeaux
Fournitures
corps du pancréas
virus du nil occidental
corps de l'estomac
Corps
risque
virus humain
code pays

---
N2-AUTOINDEXEE
Flash Sécurité Patient - « Cathéters et infections associées aux soins...Trop longtemps il restera, une infection tu risqueras »
Flash sécurité patient
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3473102/fr/flash-securite-patient-catheters-et-infections-associees-aux-soins-trop-longtemps-il-restera-une-infection-tu-risqueras
Contexte En 2022, Santé publique France a conclu au travers de l’enquête nationale de prévalence des infections associées aux soins que 33 % des patients hospitalisés sont porteurs d’au moins un cathéter. Par ailleurs, la HAS évalue à 25 millions le nombre de cathéters mis en place tous les ans en France et la mission nationale de surveillance et de prévention des infections associées aux dispositifs invasifs rapporte que 30 % des 9 103 bactériémies associées aux soins identifiées sont liées à un cathéter. La pose, l’utilisation et l’entretien d’un cathéter sont donc des actes de soins fréquents, qui peuvent être à l’origine d’infections locales ou systémiques, potentiellement sévères. Cette publication s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale 2022-2025 de prévention des infections et de l’antibiorésistance portée par le ministère des Solidarités et de la Santé. Objectifs En partageant le retour d’expérience des professionnels, ce flash sécurité patient permet d'alerter et de sensibiliser les professionnels de santé et des responsables d’établissement à l'importance de la diffusion, de l’accessibilité et du respect des bonnes pratiques lors de l’utilisation d’un cathéter.
2023
HAS - Haute Autorité de Santé
France
information scientifique et technique
infection
Illinois
Allèle sauvage CASP8AP2
a comme patient
Cathétérisme
sûreté
Interleukine
risque d'infection
effet secondaire associé avec une infection
soins aux patients
sécurité des patients
Israël
risque
maladie infectieuse
infection croisée
soins aux patients
étude de sécurité
infections sur cathéters

---
N2-AUTOINDEXEE
Superoxyde dismutase chez les nouveau-nés prématurés présentant un risque de maladie pulmonaire
https://www.cochrane.org/fr/CD013232/NEONATAL_superoxyde-dismutase-chez-les-nouveau-nes-prematures-presentant-un-risque-de-maladie-pulmonaire
Principaux messages - Nous n'avons pas trouvé suffisamment de données probantes de bonne qualité sur l'utilisation de la superoxyde dismutase chez les nouveau-nés nés trop tôt : seulement trois études pour la prévention des maladies pulmonaires. - Les données probantes sont très incertaines quant à l'effet de la superoxyde dismutase sur la dysplasie broncho-pulmonaire, également connue sous le nom de maladie pulmonaire chronique, le décès, la rétinopathie du prématuré (lésion oculaire pouvant entraîner la cécité) par rapport à un placebo ou à l'absence de traitement. - Aucune étude n'a rapporté la dysplasie broncho-pulmonaire ou le décès à 36 semaines, la nécessité d'administrer de l'oxygène et l'évolution à long terme. L'âge post-menstruel est la combinaison de l'âge gestationnel (durée de la grossesse) et de l'âge chronologique le jour suivant la naissance du bébé. Qu'est-ce que la dysplasie broncho-pulmonaire ? Les nouveau-nés nés trop tôt (prématurés), en particulier les bébés nés avant 28 semaines de grossesse, présentent un risque plus élevé de décès, de maladies pulmonaires et de déficiences cérébrales que ceux nés à terme ou près du terme. Par exemple, certains de ces bébés développent une déficience intellectuelle, une cécité ou une surdité. La dysplasie bronchopulmonaire, également connue sous le nom de maladie pulmonaire chronique, est un problème courant chez les prématurés qui sont ventilés mécaniquement (respiration assistée par machine) et consiste à être dépendant de l'oxygène ou de machines respiratoires. Les radicaux libres d'oxygène, c'est-à-dire les produits des réactions chimiques qui utilisent l'oxygène, sont considérés comme responsables de la dysplasie broncho-pulmonaire car ils sont très instables et peuvent donc endommager d'autres cellules.
2023
Cochrane
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
nouveau-né malade
superoxyde dismutase
Nouveau-né
nouveau-né prématuré
superoxyde dismutase
nouveau-né prématuré
maladies pulmonaires
naissance prématurée d'un nouveau-né
prématuré
maladies du prématuré
superoxydes
trouble pulmonaire
maladie du poumon
risque

---
N1-SUPERVISEE
Antiépileptiques et grossesse : mieux connaître les risques pour l’enfant à naître
https://ansm.sante.fr/actualites/antiepileptiques-et-grossesse-mieux-connaitre-les-risques-pour-lenfant-a-naitre
Après un premier rapport publié en 2019, nous avons réalisé une nouvelle revue des données sur la prise d’antiépileptiques pendant la grossesse et les principaux risques que peuvent représenter ces médicaments pour l’enfant à naître : les risques malformatifs et les risques de troubles neurodéveloppementaux. Ce rapport permet de classer les antiépileptiques en fonction du niveau de risque de malformations majeures et de troubles neurodéveloppementaux. Pour en faciliter la compréhension, nous avons conçu une fiche d’information, à utiliser dans le cadre d’un dialogue prescripteur/patiente...
2023
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
rapport
information patient et grand public
information sur le médicament
anticonvulsivants
risque
gestion du risque
malformations dues aux médicaments et aux drogues
grossesse
malformations dues aux médicaments et aux drogues
enfant
Troubles du développement neurologique

---
N3-AUTOINDEXEE
Sachets de nicotine ou de tabac : un risque pour les jeunes
https://www.anses.fr/fr/content/produits-tabac-mineurs
Sachets de nicotine, sachets de tabac (Snus), billes aromatiques pour les cigarettes... Les Centres antipoison reçoivent de plus en plus d’appels des personnes intoxiquées à cause de ces produits. L’Anses a fait le bilan : les enfants et adolescents sont les principales victimes. Elle appelle à une vigilance particulière envers les sachets de nicotine promus auprès des jeunes qui sont à la fois fortement exposés aux risques d'intoxications et de dépendance à la nicotine. Afin de limiter les risques d'accident, l'Anses rappelle en particulier que ces produits ne doivent jamais être laissés à la portée des enfants.
2023
ANSES
France
information patient et grand public
Jeunesse
sachet
nicotine
sachet (unité de dose)
dosage de la nicotine
nicotine
adolescent
nicotine
nicotiana tabacum
tabac
fumer du tabac
risque
nicotine
gomme à la nicotine
tabac à fumer
paquet (unité de dose)

---
N3-AUTOINDEXEE
Tumeur intradurales et risque de déformation rachidienne
https://campus.neurochirurgie.fr/article1750.html
2023
Campus numérique de Neurochirurgie
France
matériel d'enseignement audio-visuel
masse tumorale
tumeurs du rachis
risque
colonne vertébrale, sai
avec une tumeur
tumeur de l'enfance
voie intradurale
déformation
présence d'une masse tumorale emmelée
malformations
tissu tumoral
déformation rachidienne
thermothérapie par microondes transurétrales de la prostate
Tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Les intoxications au monoxyde de carbone peuvent être mortelles et concerner chacun de nous : adopter les bons gestes permet de réduire les risques
https://www.anses.fr/fr/content/intoxications-monoxyde-de-carbone
Avec la baisse des températures, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent, en lien avec l’utilisation des appareils de chauffage. Ces intoxications peuvent également être liées à l’utilisation de groupes électrogènes utilisés pour produire de l’électricité. Chaque année en France, environ 1 300 épisodes d’intoxications au CO surviennent par accident impliquant près de 3 000 personnes. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est indétectable. Des gestes simples contribuent à réduire les risques. Il faut faire particulièrement attention au bon usage des chauffages mobiles d’appoint à combustible et ne pas recourir à des moyens de chauffage de fortune, qui sont particulièrement à risque.
2023
ANSES
France
information patient et grand public
adoption
intoxication au monoxyde de carbone
risque
effet toxique de monoxyde de carbone
intoxications
gestes
monoxyde de carbone
dosage du monoxyde de carbone
mort liée à un événement indésirable
adoption
Intoxication

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépenses par type de risque
https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/depenses-risque-statistique-mensuelle
Des informations détaillées sur l'ensemble des remboursements mensuels de soins (en date de remboursement) effectués par le régime général de l'Assurance Maladie sont présentées par prestation et par type de risque. Présentation Les données proposées en téléchargement sur cette page font partie de la série mensuelle des dépenses par type de risque (données de la France métropolitaine depuis janvier 2006). Elles présentent l'ensemble des remboursements mensuels de soins (en date de remboursement) effectués par le régime général de l'Assurance Maladie, par prestation (niveau détaillé) et par type de risque couvert : maladie ; maternité ; invalidité et décès ; accident du travail et maladie professionnelle.
2023
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
information scientifique et technique
Allèle sauvage DUSP4
risque
Dépenses
dépenses de santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Jeux de rôle I : annonce d'une tumeur du V4 et risques chirurgicaux
https://campus.neurochirurgie.fr/article1769.html
2023
Campus numérique de Neurochirurgie
France
matériel d'enseignement audio-visuel
V4+
rôle dans le thésaurus du NCI
jeu et accessoires de jeu
divulgation
voie intra-tumorale
Procédure chirurgicale
acide tiaprofénique
rôle social
Rôle de l'entité
tumeurs
objet de rôle de sécurité
risque
rôle

---
N3-AUTOINDEXEE
4 conseils pour des fêtes de fin d’année sans risque
https://www.anses.fr/fr/conseils-pour-fetes-de-fin-annee-sans-risque
Comme chaque fin année, la période des fêtes peut être synonyme de petits désagréments comme d’accidents plus graves pour vous et vos proches : ingestion de petits objets ou de plantes décoratives par les enfants, intoxications alimentaires dues à une mauvaise conservation des aliments, etc. Pour vous protéger au mieux de ces situations, voici nos conseils pour passer des fêtes de fin d’année sans risque.
2023
ANSES
France
information patient et grand public
fini
vacances
langue finnoise
score de performance ECOG de 4
Assistance
essai de phase IV
endogline
Afghanistan
Allèle sauvage ENG
Finlande
par an
quatre
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport annuel de l'Assurance Maladie - Risques professionnels
https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/etudes-publications/assurance-maladie-risques-professionnels/rapport-annuel-assurance-maladie-risques-professionnels
Depuis 2009, l’Assurance Maladie - Risques professionnels publie son rapport annuel reprenant les faits marquants et les chiffres de la sinistralité de l’année écoulée. La collection comporte le rapport annuel en lui-même et, depuis 2017, la brochure « L'essentiel - Santé et sécurité au travail ». Cette brochure présente les chiffres-clés des accidents du travail et maladies professionnelles ainsi qu'un bilan des actions menées par l'Assurance Maladie - Risques professionnels.
2023
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
rapport
maladie
risque
rapport des risques instantanés
assurance maladie
rapport albumine/globuline
Rapport annuel
attitude envers la santé
maladies professionnelles
rapports annuels comme sujet
assurance maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport annuel 2022 de l'Assurance Maladie - Risques professionnels
https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/2022-rapport-annuel-assurance-maladie-risques-professionnels
Ce rapport annuel présente les chiffres de la sinistralité pour les risques accidents du travail, accidents de trajet et maladies professionnelles, ainsi que les éléments d’équilibre financier de la branche et les prestations versées pour l'année 2022.
2023
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
rapport
rapports annuels comme sujet
maladies professionnelles
attitude envers la santé
assurance maladie
risque
rapport des risques instantanés
maladie
Rapport annuel
rapport albumine/globuline
assurance maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Association entre le mode d’accouchement et le risque du trouble du déficit d'attention avec ou sans hyperactivité chez l'enfant
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/32101
Au Canada, en 2018-2019 la naissance par césarienne s’élève à 29% dépassant ainsi les taux de 10-15% recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Au cours des dernières années, les naissances par césariennes ne cessent d’accroitre, malgré les risques associés qui sont rapportés dans la littérature pour la mère et l’enfant. Bien que couramment pratiquée, la césarienne reste une intervention chirurgicale avec des risques à court et à long terme. Chez les enfants nés par césarienne, nous retrouvons des taux plus élevés d’asthme, d’obésité, de problème d’allergies etc. Tandis que chez les mères subissant la césarienne, nous retrouvons plus de cas d’infection, d’hémorragie et des risques plus élevées de rupture du placenta et de fausse couche lors des grossesses subséquentes. Puisque la prévalence de la césarienne ne cesse d’augmenter, il est primordial de comprendre son influence sur le développement neurologique de l’enfant. L’association entre le mode d’accouchement et les troubles neurodéveloppementaux tel que le trouble du déficit d'attention et d’hyperactivité (TDAH) chez les enfants est peu étudié avec des résultats souvent contradictoires ou non concluants. Le TDAH est l'un des troubles neurodéveloppementaux les plus courants chez les enfants avec une prévalence mondiale qui s’élève à 7.2% (IC 95% 6.7-7.8). Ainsi, le projet de ce mémoire a pour objectif d’évaluer l’association entre les modes d’accouchements et le TDAH chez l’enfant, tout en palliant les limites méthodologiques observées dans la littérature présentement. Afin de répondre à cette question, le projet évalue trois modes d’accouchements et ainsi recherche l’association entre l’accouchement par césarienne élective, par césarienne d’urgence ou par voie vaginale assistée et le risque de TDAH chez les enfants comparativement à l’accouchement par voie vaginale non assisté. Cette étude de cohorte rétrospective populationnelle tire l’entièreté de ses données de la Cohorte des Grossesses du Québec (CGQ) sur une période allant de 1998 à 2015. L’étude retrouve une augmentation de 6 % (IC 95% 1.03 - 1.10) du risque de TDAH chez les enfants nés par césarienne d’urgence et une augmentation de 12 % (IC 95% 1.06 - 1.19) du risque de TDAH chez les enfants nés par voie vaginale assisté avec ventouse ou forceps. Aucune association (HRa 0.96 IC 95% 0.91 - 1.01) n’a été retrouvée entre l’accouchement par césarienne élective et l’augmentation du risque de TDAH chez les enfants. Par la suite, plusieurs analyses de sensibilités ont été effectuées pour évaluer la robustesse des résultats, mais aucune n’a significativement alterné nos résultats. En conclusion, l’étude démontre l’existence d’une association entre l’accouchement par césarienne d’urgence et par voie vaginale assisté et le risque de TDAH chez les enfants. Ces résultats renforcent la nécessité d’étudier davantage les répercussions de la césarienne et des accouchements assistés avec des instruments sur l’enfant dans un contexte Canadien, où nous retrouvons peu de recherche sur le sujet.
2023
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
mode d'accouchement
association
enfant
risque
hyperactivité avec déficit de l'attention
Relation sociale
enfant
parturition
Trouble déficitaire de l'attention
trouble de l'attention
accouchement

---
N2-AUTOINDEXEE
Directives sur une dose de rappel supplémentaire du vaccin contre la COVID-19 au printemps 2023 pour les personnes présentant un risque élevé de maladie sévère due à la COVID-19
https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/publications/vaccines-immunization/national-advisory-committee-immunization-guidance-additional-covid-19-booster-dose-spring-2023-individuals-high-risk-severe-illness-due-covid-19/declaration.pdf
Le 20 janvier 2023, le CCNI a publié les Directives sur les doses de rappel du vaccin contre la COVID-19 : Premières considérations pour 2023. Ces lignes directrices consolident et renforcent les recommandations pour les doses de rappel précédemment établies et étend ent jusqu’en 2023 le programme de rappel d’automne pour ceux qui n’avaient pas encore reçu la dose de rappel recommandée en 2022. Depuis ce temps : • Les sous-lignées Omicron continuent d’être les souches dominantes de la COVID-19 qui circulent au Canada. Le séquençage viral montre actuellement une nette dominance des variants BQ.1 et BQ.1.1, tandis qu’on observe également une augmentation de la sous-lignée recombinante XBB.1.5. D’après les études de neutralisation, les sous-lignées BQ* et XBB* sont plus évasives sur le plan immunitaire que les sous-lignées antérieures (telles que BA.2 et BA.5), la XBB* étant décrite comme la sous-lignée la plus évasive. • Bien qu’il y ait des fluctuations dans les indicateurs de transmission de la COVID-19 (c.-à-d. les cas signalés, les hospitalisations et les décès) et des variations entre les provinces et les territoires, l’activité de la COVID-19 a été relativement stable; les hospitalisations sont quand même restées à un niveau plutôt élevé depuis la circulation généralisée d’Omicron au début de 2022. • Le CCNI a recueilli des données supplémentaires sur les rendements et la sécurité des vaccins bivalents, ainsi que sur la durée de protection de la vaccination et de l’immunité hybride, ce qui permet de déterminer la nécessité et l’intérêt de doses de rappel supplémentaires.
2023
Gouvernement du Canada
Canada
recommandation de santé publique
Vaccins
vaccins contre la COVID-19
maladie
Vaccine
COVID-19
vaccin
sévère
vaccination
Directives
risque
rappel de vaccin
leadership
COVID-19
Personna +
Maladies
Maladie
personnes
vaccination; médication préventive
Maladies

---
N2-AUTOINDEXEE
Ouvrages de l'eau potable et de l'assainissement : prévention du risque chimique dans les espaces confinés
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=NT%20102
Cet article vise à apporter un éclairage sur les bonnes pratiques de prévention à mettre en oeuvre concernant le risque chimique dans les ouvrages de l'eau et de l'assainissement. Il s'appuie sur le retour d'expériences et les analyses des documents capitalisés notamment au travers du dispositif Catec (Certificat d'aptitude à travailler en espaces confinés), que gère le réseau de l'Assurance maladie - Risques professionnels
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
Eau potable
eau de boisson
Espaces restreints
Amélioration du niveau sanitaire
risque
Eau
eau
Eau

---
N3-AUTOINDEXEE
Adaptation des milieux de travail aux effets des changements climatiques: Tome 2 - Mesures d’adaptation destinées aux travailleurs du Québec les plus à risque vis-à-vis de la hausse des épisodes de fortes chaleurs liée aux changements climatiques
https://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication/i/101171/n/adaptation-milieux-travail-changements-climatiques-tome-2
Le présent document correspond au tome 2 du rapport de la recherche intitulé « Adaptation des milieux de travail aux effets des changements climatiques ». Il présente le 2e volet de cette recherche dont l’objectif était de coconstruire des mesures d’adaptation destinées à protéger la santé des travailleurs des 50 professions du Québec les plus à risque vis-à-vis de la hausse des épisodes de fortes chaleurs liée aux Changements climatiques (CC) (désigné par danger A), et ce, en collaboration avec des acteurs clés du secteur de la santé et de la sécurité du travail.
2022
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
rapport
vis orthopédiques
risque de
Adaptation
changeant
adaptation
Réadaptation
lieu de travail
chaleur
dû à
métier
Chaleur
virus de l'immunodéficience simienne
Travail
changement climatique
chaleur extrême
risque
Travail

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévenir les risques de coupures dans les métiers de bouche et la restauration
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206501
Cette fiche propose des recommandations pratiques pour prévenir les risques de coupures dans les métiers de bouche et la restauration, afin de préserver la santé et la sécurité des salariés exposés à ces risques.
2022
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
coupures
professions
Services alimentaires
bouche
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Généralisation de l’accréditation des médecins et des équipes médicales de spécialités à risques
https://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/documentation-et-publications-officielles/rapports/sante/article/generalisation-de-l-accreditation-des-medecins-et-des-equipes-medicales-de
Construit depuis 2006 sur la notion de sinistralité, le dispositif d’accréditation concernait jusqu’à présent essentiellement les praticiens libéraux. Aujourd’hui, l’enjeu est d’élargir l’accréditation à tous les professionnels exerçant leur spécialité dans le secteur hospitalier public et universitaire. Ce dispositif valorisera les médecins et les équipes soignantes qui s’engageraient volontairement dans une démarche de signalement et d’analyse d’événements indésirables associés aux soins. Piloté par la Haute Autorité de santé (HAS), le dispositif d’accréditation est mené au sein d’organismes agréés (OA). Pour soutenir les OA et permettre la généralisation de l’accréditation dans tous les établissements de santé, le ministère propose désormais un nouveau mode de financement par l’Assurance maladie qui lève tout obstacle à l’engagement des médecins salariés et hospitaliers.
2022
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
rapport
Spécialités médicales
médecine
équipement et fournitures
Médecins
médecins
agrément
Équipement
risque
Spécialités médicales

---
N2-AUTOINDEXEE
SAM de l'ANSM sur le topiramate : modification des conditions de prescription et de délivrance (CPD) pour les patientes, afin de limiter les risques liés à l'exposition in utero
Système d'aide à la décision indexée par médicament (SAM) référencé par la HAS
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3382539/fr/sam-de-l-ansm-sur-le-topiramate-modification-des-conditions-de-prescription-et-de-delivrance-cpd-pour-les-patientes-afin-de-limiter-les-risques-lies-a-l-exposition-in-utero
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
algorithme
outil clinique
information sur le médicament
a comme patient
accouchement (procédure)
Recherche opérationnelle
Exposition
Médicaments
syndrome d'aneuploïdie en mosaïque
syndrome d'activation macrophagique
médicament
utérus, sai
effets de l'exposition à un agent externe
indexation et rédaction du résumé
topiramate
Inutilité médicale
prescription
TOPIRAMATE
Indexation
risque
techniques d'aide à la décision
préparations pharmaceutiques
Syndrome d'aspiration méconiale
patients
Topiramate

---
N2-AUTOINDEXEE
Généralisation de l'accréditation des médecins et des équipes médicales de spécialités à risques - Enjeux pour la qualité des soins, la sécurité des patients et la formation des professionnels
https://www.vie-publique.fr/rapport/287055-accreditation-des-medecins-et-equipes-medicales-specialites-risques
Créée dans le cadre de la loi du 13 août 2004 relative à l’Assurance maladie, l’accréditation des médecins et des équipes médicales est une démarche volontaire d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins développée dès 2006 et dont la mise en œuvre a été confiée à la Haute autorité de santé. Elle concerne les médecins exerçant une spécialité ou activité dite « à risque » en établissement de santé, dont la définition est précisée par le décret du 21 juillet 2006 qui consacre 19 spécialités concernées par le dispositif d’accréditation. Les 16 spécialités concernées par l’accréditation représentent environ 35 000 médecins. Les statistiques de mai 2022 font état de 8 000 médecins inscrits dans la démarche (engagés ou accrédités), dont 2 100 en équipe. Démarche volontaire, les médecins s’engagent dans la procédure d’accréditation par l’intermédiaire d’un organisme agréé (OA) par la Haute autorité de santé (HAS) et réalisent leur programme individuellement ou en équipe médicale. L’accréditation est délivrée par le collège de la HAS à l’issue d’une 1ère année d’engagement et renouvelée tous les 4 ans. Un décret du 15 décembre 2021 relatif au financement des organismes agréés complété de l’arrêté du 28 décembre 2021 prévoient désormais un financement par l’Assurance maladie des organismes agréés à hauteur de 500 annuels pour chaque médecin qui s’engage dans l’accréditation et ce quel que soit son statut.
2022
Vie publique
France
rapport
Sécurité
formation professionnelle
risque
a comme patient
médecine
éducation du patient comme sujet
formation professionnelle
Médecins
soins aux patients
médecins
Spécialités médicales
Équipement
Spécialités médicales
agrément
santé au travail
équipement et fournitures
sécurité des patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Podcast - Batteries lithium-ion et accidents : comment diminuer les risques ?
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=Anim-349
Départ de feu, explosion, emballement thermique... L'omniprésence des batteries lithium-ion dans notre quotidien entraîne avec elle une augmentation des accidents. Peut-on en quantifier l'importance et comment réduire les risques ? Les explications de Benoît Sallé, expert d'assistance conseil à l'INRS.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
enregistrement vidéo
accidents
risque
ions
accident
lithium
lithium
ion
téméfos

---
N3-AUTOINDEXEE
Limiter les manutentions manuelles dans la filière banane
Risques liés aux manutentions manuelles
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206504
Cette fiche propose des recommandations pratiques pour limiter les manutentions manuelles dans la filière banane, afin de préserver la santé et la sécurité des salariés exposés à ces risques.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
Inutilité médicale
risque
manuels comme sujet
Banane
Manuel
musa

---
N2-AUTOINDEXEE
Comment éviter un risque réel de pénurie de dispositifs médicaux indispensables en cas d’application du règlement européen UE 2017/45 ?
https://www.academie-medecine.fr/comment-eviter-un-risque-reel-de-penurie-de-dispositifs-medicaux-indispensables-en-cas-dapplication-du-reglement-europeen-ue-2017-45/
Le 31 mai 2022 les Académies nationales de médecine, de pharmacie et de chirurgie de France [1] ont alerté le monde politique et administratif, l’ensemble des professionnels de santé, et la communauté des patients sur le risque de pénurie de dispositifs médicaux (DM) notamment implantables (DMI) à l’horizon du 26 mai 2024. Ce risque est réel si aucune mesure n’est prise pour parer au goulot d’étranglement constitué essentiellement par les organismes notifiés (ON) chargés du marquage CE de ces dispositifs en application de la nouvelle réglementation européenne UE 2017/745 car en nombre et dotés de moyens insuffisants. En effet tout dispositif non labellisé à cette date butoir ne pourra être plus être commercialisé et donc utilisé au bénéfice des patients. Trois propositions de recommandations étaient émises : une prolongation d’au minimum 2 ans de la période transitoire, une augmentation des moyens mis à disposition des ON, et enfin une réelle évaluation du risque pour certains patients d’être privés de ces DM ou DMI essentiels à leur santé.
2022
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
Applications
Applications
dispositif
attention
contrôle social formel
équipement et fournitures
casse-croute
Applications
Dispositifs médicaux
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Webinaire - Industrie du futur : quel impact sur la prévention des risques professionnels ?
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=Anim-352
Ce webinaire sur l'industrie du futur et ses impacts en matière de risques professionnels s'adresse aux acteurs de la prévention des risques professionnels. Reposant sur l'intégration des nouvelles technologies, notamment numériques, dans l'ensemble de la chaîne de production, l'industrie du futur modifie l'activité des salariés, les collectifs de travail et de façon plus générale l'organisation du travail. Cela n'est pas sans conséquences en matière de prévention de la santé et de la sécurité au travail. Jean-Christophe Blaise et Benjamin Paty, experts INRS, proposent une analyse des impacts de ces mutations en s'intéressant à trois transformations majeures : l'utilisation croissante des technologies de production avancées, la numérisation (digitalisation) des postes de travail et l'accroissement de la flexibilité.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
enregistrement vidéo
Futur
risque
prévision
industrie

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'expertise, hors évaluation des risques sanitaire, relative à la mise à jour des données sanitaires et d’exposition relatives aux fibres courtes d’amiante et autres particules minérales allongées de moins de 5 micromètres de longueur
https://www.anses.fr/fr/system/files/AIR2019SA0044Ra.pdf
L’Anses a publié en 2009 une expertise relative à la prise en compte du critère dimensionnel pour la caractérisation des risques sanitaires liés à l’inhalation d’amiante. Cette expertise visait à réévaluer les données toxicologiques, métrologiques et épidémiologiques dans l’optique d’une évaluation des risques sanitaires en population générale et professionnelle. Elle a conclu sur la base des données disponibles, qu’il n’était pas possible d’écarter avec certitude l’existence de propriétés cancérogènes des FCA (Anses, 2009a). Dans l’hypothèse d’une toxicité des FCA, elle serait certainement inférieure à celle des fibres longues.
2022
ANSES
France
rapport
Anses
long
Risque relatif
effets de l'exposition à un agent externe
Évaluation de risque sanitaire
Rapport d'évaluation
rapport albumine/globuline
minéral
expertise
études d'évaluation comme sujet
amiante
ensemble de données
risque
Minéraux
indicateurs d'état de santé
amiante
jugement
baies (géographie)
Exposition

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à la réévaluation des risques sanitaires prenant en compte la construction et la mise à jour de valeurs sanitaires de référence (externe et interne) du chlordécone
https://www.anses.fr/fr/system/files/ERCA2018SA0166.pdf
L’Anses a été saisie le 10 juillet 2018 par la Direction générale de l’alimentation (DGAL), la Direction générale de la santé (DGS) et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour la réalisation de l’expertise suivante : saisine de l’Anses relative aux valeurs sanitaires de référence pour le chlordécone. Cet avis fait suite à une première réponse ayant porté uniquement sur la mise à jour des valeurs sanitaires de référence du chlordécone (Anses, 2021). Il constitue la réponse à la deuxième partie de la saisine qui porte sur la mise à jour de l’évaluation des risques sanitaires liés à l’exposition au chlordécone aux Antilles. Une troisième partie portant sur l’étude exhaustive de l’ensemble des leviers d’action pour diminuer les expositions alimentaires de la population (en intégrant notamment les enseignements de l’étude ChlorExpo) finalisera cette expertise.
2022
ANSES
France
rapport
produits dangereux
risque
baies (géographie)
valeurs de référence
chlordécone
chlordécone
médecin (médecine interne)
Anses
Risque relatif
jugement

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif aux traitements appliqués aux boues de stations d'épuration par rapport au risque d'infection au virus SARS-CoV-2
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1260
Le HCSP se prononce après une saisine du 26 juillet 2022 de la part de quatre directions d’administration centrale sur l’existence d’éléments scientifiques et techniques justifiant la poursuite des traitements complémentaires appliqués aux boues de stations d’épuration des eaux usées et le maintien des restrictions d’épandage de ces boues en période de Covid-19. Ces traitements avaient été mis en place en 2020 face aux inquiétudes sur la présence du virus infectieux SARS-CoV-2 dans les eaux usées et dans les boues d’épuration. Compte tenu des connaissances disponibles à la date de cet avis, bien qu’il n’y ait pas, à ce jour, de méthode formelle d’isolement du SARS-CoV-2 dans les milieux environnementaux, les données épidémiologiques, virologiques et techniques, ne vont pas dans le sens d’un maintien d’une éventuelle viabilité du SARS-CoV-2 dans les matières fécales, les eaux usées urbaines (ou les effluents mixtes urbains et industriels) et les boues de stations d’épuration. Le HCSP recommande de reconsidérer les traitements complémentaires d’hygiénisation des boues des stations d’épuration des eaux usées liés au SARS-CoV-2 et de pas maintenir les mesures restrictives d’épandage des boues, actuellement en vigueur. Le développement de méthodes d’analyse virale (méthodes d’isolement du virus et de viabilité) dans les milieux complexes doit être poursuivi ainsi que les réflexions et les travaux sur l’évolution de la réglementation relative aux risques sanitaires et environnementaux liés à l’épandage des boues des stations d’épuration.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
Applications
virus
risque
rapport albumine/globuline
Virus
eaux d'égout
Applications
attention
pélothérapie
SARS-CoV-2
rapport de recherche
jugement
risque d'infection
Virus
Infection
virus du SRAS
Applications
Virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Risques Psychosociaux : les dirigeants d’entreprise, des acteurs majeurs
https://www.youtube.com/watch?v=i4sIuj9cnGE
Retrouvez ici la table ronde consacrée à la prévention des RPS, et plus précisément au rôle des chefs d’entreprises dans la mise en œuvre d’une démarche de prévention pérenne.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
enregistrement vidéo
acteur
risque
risques psychosociaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Bilan du suivi des contacts à risque des cas probables et confirmés d'infection par le virus Monkeypox, mai - juillet 2022
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/bilan-du-suivi-des-contacts-a-risque-des-cas-probables-et-confirmes-d-infection-par-le-virus-monkeypox-mai-juillet-2022
Le suivi des personnes-contacts à risque des cas probables et confirmés d'infection par le virus Monkeypox (MKP) a permis de documenter les caractéristiques de transmission secondaire du virus. Entre le 19 mai et le 10 juillet 2022, au niveau national, 833 personnes-contacts à risque ont été déclarées par les cas, 72 % étaient des hommes et l'âge médian était de 36 ans. Les partenaires sexuels étaient le groupe le plus à risque d'infection avec un taux d'attaque secondaire de 21,8 %. Le taux d'attaque secondaire était significativement plus faible pour les autres types de contact (6,1 % pour l'entourage familial/amical/voisinage et 1,9 % pour les personnes appartenant au même foyer). L'étude a également montré que parmi 495 personnes-contacts retenues pour analyser la proportion de sujets vaccinés, 57 % ont bénéficié d'une vaccination en post-exposition (VPE) avec un vaccin antivariolique de 3e génération. La proportion chez les contacts partenaires sexuels était de 68 %. Les délais médians entre le premier contact ou le dernier contact à risque et la vaccination étaient de 11,5 jours et 7 jours respectivement. Nos résultats montrent que la vaccination en post-exposition a permis de réduire le risque d'infection secondaire chez les sujets-contacts, en particulier pour les partenaires sexuels chez qui ce risque était près de quatre fois plus élevé chez les non vaccinés par rapport aux vaccinés. L'efficacité de la vaccination en post-exposition a pu être estimée à 79,3 % (IC95 % : 51,9-92,1) pour l'ensemble des sujets-contacts et à 75,8 % (IC95 % : 35,9-91,8) pour les partenaires sexuels. Malgré les différents biais inhérents à l'étude, celle-ci apporte des résultats et des enseignements utiles pour évaluer les stratégies de contact-tracing et de vaccination en post-exposition mises en oeuvre pour freiner la diffusion du virus. Elle permet de disposer de premières données d'efficacité vaccinale en vie réelle de cette stratégie d'utilisation des vaccins antivarioliques de 3e génération pour la prévention des infections secondaires par le virus MKP.
2022
SPF - Santé publique France
France
rapport
risque
virus
Bilan
post-cure
virus de la variole simienne
risque d'infection
Virus
casse-croute
monkeypox
orthopoxvirose simienne
Virus
Infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Les intoxications au monoxyde de carbone peuvent concerner chacun de nous. Adoptez les bons gestes pour réduire les risques.
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/les-intoxications-au-monoxyde-de-carbone-peuvent-concerner-chacun-de-nous-432034
Avec la baisse des températures, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent, en lien avec l’utilisation des appareils de chauffage. Chaque année, environ 1 300 épisodes d’intoxications au CO survenus par accident et impliquant près de 3 000 personnes sont déclarés aux autorités sanitaires. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est indétectable. Des gestes simples contribuent pourtant à réduire les risques. Une attention particulière doit être portée sur le bon usage des chauffages mobiles d’appoint à combustible et le non recours à des moyens de chauffage de fortune, qui sont particulièrement à risque.
2022
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
information patient et grand public
intoxications
intoxication au monoxyde de carbone
risque
effet toxique de monoxyde de carbone
adoption
adoption
gestes
Intoxication

---
N2-AUTOINDEXEE
Chlordécone aux Antilles : les risques liés à l’exposition alimentaire
https://www.anses.fr/fr/content/chlord%C3%A9cone-aux-antilles-les-risques-li%C3%A9s-%C3%A0-l%E2%80%99exposition-alimentaire
Le chlordécone, pesticide pouvant entraîner des risques pour la santé humaine, a été utilisé dans les bananeraies des Antilles jusqu'en 1993. Très persistant, il a contaminé durablement les sols et l'eau, et impacte encore aujourd'hui les cultures et les productions animales. L'Anses s'implique depuis le début des années 2000 pour améliorer les connaissances sur l'exposition des populations antillaises à ce contaminant et aux risques sanitaires associés. Elle a notamment formulé des recommandations sur la consommation des aliments issus des productions locales.
2022
ANSES
France
information patient et grand public
chlordécone
risque
chlordécone
Exposition alimentaire
effets de l'exposition à un agent externe
Antilles

---
N2-AUTOINDEXEE
Nanomatériaux dans l’alimentation : première application de la méthodologie d'évaluation des risques de l’Anses
https://www.anses.fr/fr/nanomateriaux-alimentation-premiere-application-methodologie
https://www.anses.fr/fr/system/files/ERCA2016SA0226-1.pdf
Les méthodologies conventionnelles ne sont pas toujours pertinentes pour évaluer les risques potentiels pour la santé des consommateurs des nanomatériaux utilisés dans l’alimentation. L’Anses a donc proposé en 2021 une méthodologie d’évaluation des risques dite « nanospécifique », qu’elle vient de tester sur l’additif alimentaire E171, ou dioxyde de titane (TiO2), qui est le nanomatériau le plus étudié. Son usage dans l’alimentation est interdit en Europe depuis aout 2022. Cette application concrète de la méthodologie montre à la fois son bien-fondé et l’ampleur des données manquantes pour mener à bien une évaluation des risques adaptée aux nanomatériaux dans l’alimentation.
2022
false
false
false
ANSES
France
rapport
Applications
Anses
Méthodologie
nanostructures
méthodes
régime alimentaire
Aliments
attention
baies (géographie)
Méthodologie
Méthodologie
Applications
Alimentation
alimentation
risque
Applications

---
N3-AUTOINDEXEE
Relation dose-réponse entre l’activité physique et le risque de dépression
https://www.minerva-ebp.be/FR/Article/2297
Analyse de Pearce M, Garcia L, Abbas A, et al. Association between physical activity and risk of depression: a systematic review and meta-analysis. JAMA Psychiatry 2022;79:550-9. DOI: 10.1001/jamapsychiatry.2022.0609 Question clinique Quelle dose d’activité physique atténue le risque de dépression dans la population générale ? Conclusion Cette synthèse méthodique et cette méta-analyse, correctement menées d’un point de vue méthodologique, laissent entrevoir qu’une augmentation du volume d’activité physique jusqu’à atteindre le niveau d’activité recommandé de 8,8 mMET-h/sem atténue significativement la dépression et les symptômes dépressifs. Cette méta-analyse ne tient toutefois pas compte de la qualité méthodologique des études incluses, ne donne pas d’informations sur la causalité de la relation entre activité physique et dépression, ni sur les facteurs de confusion éventuels, comme le contact social.
2022
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
risque
dépression
depression
dépression
Risque relatif
Physique
exercice physique
dépression
Physique

---
N2-AUTOINDEXEE
Vigilance renforcée vis-à-vis du risque de transmission à l’homme des virus influenza d’origine aviaire et porcine
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs-urgent_n2022_87_-_grippe_zoonotique.pdf
La situation épidémiologique actuelle des virus influenza aviaires hautement pathogènes (virus influenza aviaires du sous-type H5N1 du clade 2.3.4.4b en particulier) se caractérise par leur diffusion extrêmement rapide, observée depuis l’automne 2021 sur la quasi-totalité des continents (Europe, Amérique, Asie et Afrique) : - La saison hivernale 2021-22 a été marquée par la plus grande épizootie jamais enregistrée en Europe ; - De plus, ces virus n’ont pas cessé de circuler au cours de la saison estivale, contrairement à ce qui a été observé jusqu’à présent en Europe, et plusieurs foyers d’influenza aviaire hautement pathogènes (IAHP) ont été détectés en France tout récemment, aussi bien dans l’avifaune sauvage que chez les volailles ou les oiseaux captifs ; - Les conditions favorables à une endémisation de la maladie chez les oiseaux sauvages autochtones font craindre une nouvelle flambée épizootique cet automne-hiver ; - La détection de plusieurs évènements de passage de la barrière d’espèce chez une diversité croissante de Mammifères sauvages a très nettement augmenté depuis 2021 par rapport aux années antérieures ; une proportion élevée de Mammifères (renards, mammifères marins) retrouvés infectés par ces virus présentent une atteinte des tissus cérébraux ; - Ce virus a été détecté par RT-PCR chez 4 personnes fortement exposées à des volailles infectées (une au Royaume-Uni en 2021, une aux Etats-Unis en 2022 et deux en Espagne en octobre 2022). Ces détections chez l’Homme étaient toutes caractérisées par une absence de symptômes ou des symptômes très légers, et pour l’une des deux personnes identifiées en Espagne, des analyses sérologiques n’ont pas montré de séroconversion suivant l’exposition. Aucune transmission interhumaine de ce virus n’a été mise en évidence indiquant à ce stade que le virus ne s’est pas adapté à l’espèce humaine.
2022
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
recommandation de santé publique
Transmissions
vis orthopédiques
humains
Vigilance
Virus
Homme
Homme
AVIAIRE
Virus
dû à
Virus
vigilance
Homme
Homme
Homme
Homme
grippe chez les oiseaux
Homme
risque
virus de l'immunodéficience simienne
Homme
homo sapiens
virus de l'influenza a
virus de la grippe A
Homme
renforcement
renforcement psychologique

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancers de la peau : s’informer sur les risques et se protéger
https://www.e-cancer.fr/content/download/451077/6822272/file/Brochure_DEPMEL22_Guide%20pratique_Cancers%20de%20la%20peau_octobre%202022.pdf
2022
INCa - Institut National du Cancer
France
brochure pédagogique pour les patients
risque
peau

---
N2-AUTOINDEXEE
Efficacité de la prophylaxie pré-exposition (PrEP) du VIH en vie réelle parmi les hommes à haut risque d’infection en France
https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/2022-efficacite-prep-vie-reelle-vih
Cette étude pharmaco-épidémiologique mesure l’efficacité de la PrEP en vie réelle parmi les hommes à haut risque d’infection du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) par voie sexuelle entre 2016 et 2020 en France.
2022
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
rapport
Rendement
France
Infection
France
infection à virus de l'immunodéficience humaine
effets de l'exposition à un agent externe
traitement prophylactique
infections à VIH
France
vie
risque d'infection
Prophylaxie pré-exposition
français
hommes
France
vih
risque
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Efficacité de la première dose de rappel des vaccins à ARN messagers sur le risque d’hospitalisation pour Covid-19 en France
https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/2022-premiere-dose-rappel-vaccin-covid-hospitalisation
Cette étude pharmaco-épidémiologique mesure l’ampleur et la durabilité de l’efficacité de la troisième dose de vaccin à ARN messager vis-à-vis du risque d’hospitalisation pour Covid-19, durant la période du 15 septembre 2021 au 31 janvier 2022.
2022
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
rapport
Vaccins
rappel de vaccin
France
vaccination
hospitalisation
vaccins à ARNm
Relation dose-effet des rayonnements
COVID-19
risque
Vaccine
efficacité du vaccin
hospitalisation
France
efficacité des vaccins
COVID-19
français
vaccin à ARN
France
France
vaccin
vaccination
vaccination; médication préventive
acide ribonucléique
messager
France
vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Risque de méningiome intracrânien avec trois puissants progestatifs
https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/2022-progestatif-meningiome-intracranien
Cette étude pharmaco-épidémiologique mesure le lien entre l'exposition à trois progestatifs (acétate de cyprotérone, acétate de nomégestrol et acétate de chlormadinone) et le risque de méningiome intracrânien.
2022
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
rapport
cavité crânienne, sai
Méningiome intracrânien
risque
progestines
Méningiome
méningiome, sai
méningiome

---
N2-AUTOINDEXEE
Caractéristiques associées au risque résiduel de forme sévère de Covid-19 après un schéma vaccinal complet en France
https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/2022-caracteristiques-risque-residuel-vaccin-covid-19
Cette étude pharmaco-épidémiologique présente les caractéristiques sociodémographiques et médicales associées au risque d'hospitalisation et de décès hospitalier pour Covid-19 en France après un schéma vaccinal complet à fin juillet 2021.
2022
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
rapport
France
France
France
risque
calendrier vaccinal
sévère
français
COVID-19
COVID-19
France
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Circuit des dispositifs médicaux implantables à la pharmacie à usage intérieur du Centre Hospitalier Universitaire de Rouen : Cartographie des risques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03978163
Le circuit des DMI est complexe et pluridisciplinaire, il convient donc de l’organiser et de le sécuriser. Le cadre réglementaire a récemment évolué avec la mise en application du règlement européen 2017/745 et la parution de l’arrêté du 8 septembre 2021 relatif au management de la qualité du circuit des DMI. Afin de répondre au mieux à la réglementation et d’améliorer le circuit, une cartographie des risques du circuit des DMI à la PUI du CHU de Rouen a été entreprise. br L’analyse a priori des risques a été réalisée par la méthode AMDEC. Elle a permis d’identifier 104 modes de défaillances réparties sur les 9 étapes de notre processus. Les étapes les plus critiques du circuit sont la demande de DMI, la création informatique d’un DMI, la réception, la traçabilité et le processus support. Cette étude a conduit à la sélection de 17 risques. Un risque portant sur l’étape de réception est inacceptable et considéré comme une priorité. Il concerne les retards de livraison des colis. Les 16 autres risques sont indésirables et devront être traités. br La cartographie des risques permet une hiérarchisation et une priorisation des risques. Il s’agit d’une base de travail pour la mise en place d’actions correctives adaptées. Ce travail entre dans le cadre de l’amélioration continue de la qualité par la gestion des risques.
2022
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
cartographie géographique
prothèses et implants
dû à
central
relations interprofessionnelles
Centres hospitaliers universitaires
implant
Usages médicaux
dispositif
pharmacie d'hôpital
risque
Pharmacie
hôpitaux universitaires
Centre
Dispositifs médicaux
hôpital
Pharmacie

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations pour les professionnels des établissements d’accueil de jeunes enfants
Risque de tuberculose professionnelle
https://www.geres.org/wp-content/uploads/2023/01/GUIDE-Tuberculose-BCG-Professionnels-accueillant-des-enfants_-GERES-VF-31122022.pdf
Personnels concernés : professionnels travaillant au contact de jeunes enfants (moins de 6 ans) en établissements d’accueil pour jeunes enfants (EAJE) (crèches, haltes jeux, accueil périscolaire...), en école maternelle ou à domicile (assistantes maternelles, garde d’enfants à domicile), hors structures de soins ou médico-sociales. La liste des personnes2 qui étaient ciblées par l’obligation de vaccination par le BCG est présentée en annexe 1. Il s’agit d’un secteur marqué par les spécificités suivantes : - Risque particulier lié à la tuberculose non pour le professionnel mais pour les enfants si un professionnel venait à les contaminer - Grande diversité des intervenants concernés : établissements publics (municipaux et départementaux), associatifs ou privés, intervenants à domicile - Absence de recommandations standardisées pour le suivi de ces personnels : déficit de suivi lorsque travail à domicile
2022
GERES - Groupe d'Etude sur le Risque d'Exposition au Sang
France
recommandation professionnelle
enfant
risque
Enfant placé en famille d'accueil
tuberculose
Enfant
Enfant
Accueil
Enfant
Tuberculose
Enfant
tuberculose
tuberculose
Counseling directif
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Exposition aux perturbateurs endocriniens et risque de cancer du sein : une revue systématique
https://www.yearbook-ers.jle.com/e-docs/exposition_aux_perturbateurs_endocriniens_et_risque_de_cancer_du_sein_une_revue_systematique_332407/yb_breve.phtml
Cette étude avait pour objectif d’étudier l’association entre l’exposition aux perturbateurs endocriniens (PE) et le risque de cancer du sein. Une revue systématique a été menée à partir des bases de données Cochrane Library, LILACS, Livivo, PubMed et Science Direct. Basée sur la stratégie « Population, exposition, comparaison et effets » (PECO), cette revue cherche à répondre à la question suivante : « L’exposition humaine aux perturbateurs endocriniens est-elle associée à un risque accru de cancer du sein ? ». L’analyse intègre les études observationnelles évaluant l’association entre l’exposition humaine aux PE et le risque de cancer du sein sans aucune restriction de langue ou de période de publication. Au total, 37 études ont été retenues. Seules les études évaluant l’exposition aux PE par la mesure de l’imprégnation biologique (sang et urine) des participants ont été incluses. Ont été exclues de l’analyse, les synthèses, éditoriaux et études de cas, et les études in vitro ou animales. Les biais potentiels associés aux résultats des études ont été évalués individuellement à l’aide de l’outil Office of Health Assessment Translation (OHAT) du National Toxicology Program. Parmi ces études, 34 (91,9 %) ont été classées comme présentant un faible risque de biais (essentiellement de recrutement et de confusion pour les autres études). Les études ont été principalement publiées au cours des cinq dernières années et aux États-Unis.
2022
John Libbey Eurotext
France
article de périodique
Cancer du sein
Systématique
Exposition
tumeur maligne, sai
Systématique
effets de l'exposition à un agent externe
tumeurs des glandes endocrines
classification
Systématique
risque
Systématique
cancer
glande endocrine, sai
tumeurs du sein
Cancer du sein
Revue systématique
perturbateurs endocriniens

---
N2-AUTOINDEXEE
J’ai été en contact à risque avec une personne testée positive à la Covid-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/spf0b017038_coronavirus_fiche_personne_contact_a4.pdf
2022
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
information patient et grand public
test COVID-19
Personna +
risque
personnes
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Traitement par antiviral des patients à risque de forme grave de la Covid-19
Réponses rapides dans le cadre du COVID 19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3310993/fr/traitement-par-antiviral-des-patients-a-risque-de-forme-grave-de-la-covid-19
Ces réponses rapides concernent des patients atteints de la Covid-19 dans le cadre des soins de premiers recours. La majorité des patients atteints de la Covid-19 relève d'une prise en charge en ambulatoire. Cette fiche a pour objectif d’accompagner les professionnels de santé dans la conduite du traitement antiviral contre la Covid 19...
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19 sévère
adulte
Paxlovid
association nirmatrelvir et ritonavir
soins de santé primaires
interactions médicamenteuses
nirmatrelvir
ritonavir
recommandation professionnelle
antiviraux
COVID-19
risque
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Atex. Sources d'inflammation et appareils en zones à risques d'explosion
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=Anim-315
Toute entreprise exposée au risque d'explosion due à une atmosphère explosive dite Atex doit savoir ce qu'est une source d'inflammation et comment la supprimer. Ce film d'animation présente les différentes sources d'inflammation. Il rappelle l'importance de la préparation des opérations générant des flammes, des étincelles et des surfaces chaudes. Il fait enfin un focus sur les appareils pouvant être utilisés en zone Atex, et notamment sur leur marquage montrant qu'ils sont certifiés pour ne pas générer de sources d'inflammation.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
matériel audio-visuel
information scientifique et technique
explosions
dispositif
inflammation
équipement et fournitures
Explosifs
Inflammation
inflammation
risque
Inflammation
explosion

---
N3-AUTOINDEXEE
Atex. Prévenir les risques et se protéger des explosions
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=Anim-314
Toute entreprise qui stocke ou met en oeuvre des produits combustibles ou inflammables est exposée au risque d'explosion due à une atmosphère explosive dite Atex. Ce film d'animation explique avec pédagogie qu'il est possible d'agir pour prévenir ce risque. En premier lieu, il faut identifier les lieux à risque d'explosion dans l'entreprise (zonage). Ensuite, il est nécessaire d'agir sur un ou plusieurs composants de l'hexagone de l'explosion (combustible, comburant, source d'inflammation...). Enfin, si la formation d'une Atex ne peut être évitée, il faut également diminuer les effets de son explosion.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
matériel audio-visuel
information scientifique et technique
risque
explosif
explosions
explosion
prévenance

---
N2-AUTOINDEXEE
NOTE appui scientifique et technique de l'Anses relative à la surveillance phénologique du pollen dans l’air ambiant et à l’indicateur de risque d’allergie lié à l’exposition au pollen (RAEP)
https://www.anses.fr/fr/system/files/AIR2020AST0168.pdf
L’Anses a été saisie le 7 décembre 2020 par la Direction générale de la santé pour la conduite d’un appui scientifique et technique lié à la surveillance phénologique du pollen dans l’air ambiant et à l’indicateur de risque d’allergie lié à l’exposition au pollen (RAEP).
2022
ANSES
France
rapport
rhinite allergique saisonnière
Allergie
Indicateurs
air
amélioration d'image radiographique
organisation et administration
laisse entrevoir
exposition environnementale
Anses
air
effets de l'exposition à un agent externe
réaction d'hypersensibilité
Pollen
pollen
indication de
Exposition
aspartate aminotransferases
baies (géographie)
risque
Air
indicateurs et réactifs

---
N2-AUTOINDEXEE
La consommation d'alcool des jeunes adultes : un risque global d'alcoolisation excessive bien plus élevé pour les hommes mais un risque ponctuel en augmentation pour les femmes
https://www.irdes.fr/recherche/2022/qes-265-la-consommation-d-alcool-des-jeunes-adultes.html
En France, peu de travaux ont été menés jusqu'à présent sur la consommation d'alcool des jeunes de 18 à 30 ans. Or étudier la question de l'alcoolisation à l'« âge adulte émergent » permet de mieux appréhender les transformations lors de cette période charnière du pas sage de l'adolescence à l'âge adulte, qui tend à s'allonger, et se traduit par des situations et des parcours de vie très diversifiés. Au cours du cycle de vie, c'est entre 18 et 30 ans que le risque d'alcoolisation excessive, qui représente un risque « évitable », culmine avec une large proportion de risque ponctuel plutôt que chronique. A tout âge, l'écart entre hommes et femmes est très significatif, les premiers présentant un risque d'alcoolisation, tant ponctuel que chronique, environ deux fois plus élevé. Près des trois quarts des jeunes femmes ne présentent pas de risques, et elles modèrent leurs comportements plus tôt, dès 25-30 ans, alors que les hommes les accroissent encore.
2022
false
false
false
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
article de périodique
Alcoolisme
adulte
alcoolisme
alcool
Alcoolisme
Consommation d'alcool
Jeune adulte
Femmes
Alcoolisme
Adulte
alcool éthylique
enfants majeurs
Adulte
risque
Consommation d'alcool par les mineurs
hommes

---
N3-AUTOINDEXEE
Limiter le recours aux manutentions manuelles lors des interventions sur les pneumatiques
Risques liés aux manutentions manuelles
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206474
Cette fiche propose des recommandations pratiques pour limiter le recours aux manutentions manuelles lors des interventions sur les pneumatiques, afin de préserver la santé et la sécurité des salariés exposés à ces risques dans leur travail.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
guide
Inutilité médicale
manuels comme sujet
Manuel
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Batteries au lithium : risques et prévention
Sur le terrain
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=Anim-316
Trottinette électrique, ordinateur portable, téléphone mobile, perceuse électrique...tous ces objets contiennent une batterie au lithium. Un reportage dans un entrepôt de trottinettes Dott montre leurs pratiques quotidiennes mises en place pour prévenir les risques liés à l'utilisation des batteries au lithium. Le reportage est complété par l'interview d'experts de l'INRS présentant les différentes expositions aux risques liés à leur utilisation ainsi que la préconisation de solutions de prévention.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
matériel audio-visuel
risque
lithium
lithium

---
N3-AUTOINDEXEE
Se protéger contre les batteries au lithium endommagées
Risques liés au stockage de l'énergie
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206475
Cette fiche propose aux salariés des recommandations pratiques pour gérer les batteries au lithium endommagées en toute sécurité.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
lithium
Energie
lithium
Energie
Energie
Mise en réserve
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Charger une batterie au lithium en toute sécurité
Risques liés au stockage de l'énergie
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206476
Cette fiche explique aux salariés amenés à charger des batteries au lithium comment réaliser cette opération en toute sécurité.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
Energie
lithium
risque
Energie
Mise en réserve
Sécurité
lithium
sécurité
Energie

---
N3-AUTOINDEXEE
Agir pour réduire le bruit dans les ateliers et les locaux industriels
Risques liés au bruit
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206471
Cette fiche propose des recommandations pratiques pour réduire le bruit dans les ateliers et les locaux industriels, afin de préserver la santé et la sécurité des salariés exposés à ce risque dans leur travail.
2022
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
éducation
bruit
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Agir pour réduire le bruit dans les bureaux
Risques liés au bruit
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206472
Cette fiche propose des recommandations pratiques pour réduire le bruit dans les bureaux, afin de préserver la santé et la sécurité des salariés exposés à ce risque dans leur travail.
2022
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
recommandation
risque
bruit

---
N3-AUTOINDEXEE
Efficacité barrière des masques FFP (avec et sans soupape expiratoire) et chirurgicaux face aux risques de propagation virale
Hygiène et sécurité du travail n 266
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=NT%2097
Différents types de masques sont aujourd'hui utilisés sur le lieu de travail afin de limiter la propagation du virus Sars-CoV2, agent responsable de la Covid-19. Des mises en garde sur l'utilisation de masques de type « pièce faciale filtrante » (FFP) avec soupape ont été émises au début de la crise sanitaire malgré le faible nombre de données scientifiques sur le sujet. L'INRS a développé un protocole expérimental pour déterminer l'efficacité de contrôle à la source (ou efficacité barrière) de différents types de masques, permettant de montrer que l'impact de la soupape expiratoire n'était pas significatif vis-à-vis de l'émission de particules de tailles situées autour de 1 m et 3 m de diamètre, par une tête factice respirant normalement et donc, que les efficacités des masques FFP sont comparables, qu'ils soient munis d'une soupape expiratoire ou non.Différents types de masques sont aujourd'hui utilisés sur le lieu de travail afin de limiter la propagation du virus Sars-CoV2, agent responsable de la Covid-19. Des mises en garde sur l'utilisation de masques de type « pièce faciale filtrante » (FFP) avec soupape ont été émises au début de la crise sanitaire malgré le faible nombre de données scientifiques sur le sujet. L'INRS a développé un protocole expérimental pour déterminer l'efficacité de contrôle à la source (ou efficacité barrière) de différents types de masques, permettant de montrer que l'impact de la soupape expiratoire n'était pas significatif vis-à-vis de l'émission de particules de tailles situées autour de 1 m et 3 m de diamètre, par une tête factice respirant normalement et donc, que les efficacités des masques FFP sont comparables, qu'ils soient munis d'une soupape expiratoire ou non.
2022
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
Sécurité au travail
santé au travail
hygiène
Rendement
Face
risque
plasma sanguin
masques

---
N3-AUTOINDEXEE
Conception des locaux de travail en « BIM » : quels enjeux pour la prévention des risques professionnels ?
Hygiène et sécurité du travail n 266
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=DC%2033
L'émergence d'outils numériques liés au BIM (de l'anglais Building information modelling : modélisation des informations du bâtiment) induit des changements profonds dans la manière d'appréhender un projet de conception architecturale. Ce décryptage éclaire ce qu'est le BIM et les évolutions qu'il induit en matière de pratiques de conception afin d'en comprendre les enjeux pour la prévention des risques professionnels. Des opportunités pour mieux identifier, traiter et maîtriser les risques et, plus globalement, pour intégrer efficacement les exigences de santé et de sécurité dès la conception d'un local recevant des travailleurs, sont également mises en lumière.
2022
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
Sécurité au travail
santé au travail
risque
conception et construction de locaux
hygiène
Conception de locaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la gestion des risques sanitaires liés à la présence de pesticides et de métabolites de pesticides dans les eaux destinées à la consommation humaine
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1174
L’avis porte sur les situations de dépassement de la valeur limite réglementaire, dans les eaux destinées à la consommation humaine, pour un pesticide ou un métabolite de pesticide, pertinent ou non pertinent, pour lequel la valeur sanitaire maximale (Vmax) n’est pas disponible. Pour gérer rapidement dans l’attente de l’élaboration de la Vmax par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) et des mesures de gestion pour un retour à la conformité, la Direction Générale de la Santé (DGS) suggère d’établir des valeurs sanitaires provisoires (VSP) destinées à aider les Agences Régionales de Santé dans leurs décisions de gestion.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
gestion du risque
consommation de boisson
pesticide
homo sapiens
Consommation d'eau
jugement
émigration et immigration
Risque relatif
humains
pesticides
produits dangereux
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Mal dormir, un risque de développer la maladie d’Alzheimer, vraiment ?
Canal Detox
https://presse.inserm.fr/mal-dormir-un-risque-de-developper-la-maladie-dalzheimer-vraiment/45160/
La maladie d’Alzheimer est la forme la plus commune de démence, touchant en France à l’heure actuelle près d’un million de personnes. De nombreux travaux de recherche visent à améliorer la prévention et à retarder l’apparition de la maladie. Dans ce contexte, le sommeil est un des facteurs qui suscite beaucoup d’intérêt, des données suggérant que mal dormir pourrait être associé à un risque plus élevé de développer la pathologie. Canal Détox fait le point sur l’état des connaissances.
2022
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
information patient et grand public
Maladies
douleur
maladie d'Alzheimer
Maladie
maladie d'alzheimer
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Risque de tuberculose chez les réfugiés en provenance d’Ukraine
https://www.tbinfo.ch/fileadmin/user_upload/1wissenszentrum/Publikationen/National/bms_2022_20692.pdf
La tuberculose est beaucoup plus fréquente en Ukraine qu’en Suisse. Les médecins qui sont appelés à examiner des réfugiés ukrainiens doivent réagir rapidement si ceux-ci présentent des symptômes en leur faisant effectuer un dépistage.
2022
false
false
false
Centre de compétence Tuberculose
Suisse
recommandation de bon usage du médicament
réfugiés
risque
tuberculose

---
N2-AUTOINDEXEE
Risques Psychosociaux dans le cadre du télétravail. Quels risques ? Quelle prévention ?
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=Anim-329
Débats consacrés aux risques psychosociaux dans le cadre du télétravail. Quels risques? Quelle prévention? Table ronde en présence de Marie-Anne Gautier et Valérie Langevin, expertes à l’INRS, Agnès Martineau Arbes, médecin coordinateur santé chez Safran et Eloïse Maillardet, psychologue du travail à l’Ametra06.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
enregistrement vidéo
risque
risques psychosociaux
télétravail

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer du foie - repérage et suivi des patients à risque en médecine générale
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancer-du-foie-reperage-et-suivi-des-patients-a-risque-en-medecine-generale
Cette fiche vise à aider les médecins généralistes dans leur pratique quotidienne à repérer les patients à risque de cancer du foie et à proposer une conduite de suivi de ces patients en articulation avec l’hépato-gastro-entérologue. Le contenu de cette fiche a été élaboré dans le cadre d’une expertise sanitaire.
2022
INCa - Institut National du Cancer
France
information scientifique et technique
risque
a comme patient
médecine générale
tumeur maligne, sai
continuité des soins
tumeurs du foie
cancer
Cancer du foie
Cancer du foie
Médecins

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention des risques psychosociaux
Se faire accompagner par un consultant
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206479
Lorsque l'on souhaite mener une démarche de prévention des risques psychosociaux, le recours à un consultant externe peut être utile. Ce guide a pour but de répondre aux interrogations, d'aider à clarifier les besoins, à choisir un consultant externe et à collaborer avec lui.
2022
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
risques psychosociaux
orientation vers un spécialiste
consultants
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Sécuriser les rayonnages métalliques de stockage en hauteur
Risques de choc ou d'écrasement
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206468
Cette fiche propose des recommandations pratiques pour sécuriser les rayonnages métalliques de stockage en hauteur, afin de préserver la santé et la sécurité des salariés exposés aux risques de choc ou d'écrasement.
2022
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
risque
syndrome d'écrasement
choc
Mise en réserve

---
N3-AUTOINDEXEE
Interactions médicamenteuses : étude de la prévalence, des risques encourus et développement d’outils de prévention
http://www.theses.fr/2022BORD0044
Contexte Les interactions médicamenteuses (IM) seraient à l'origine de 2 à 5 % des hospitalisations chez les patients âgés et de 1 % des hospitalisations en population générale. Cependant, peu de données sont disponibles sur les médicaments concernés et sur la gravité des interactions rencontrées. Objectifs Les objectifs généraux de ce travail de thèse étaient : i) de décrire et évaluer la prévalence et les risques associés aux IM et IM potentielles (IMP) en France, et ii) de développer et évaluer des outils informatiques de prévention des IM et IMP à l'hôpital. Pour satisfaire au premier, nous avions pour objectifs spécifiques de : i) mesurer la prévalence des IMP de niveau de sévérité élevé en France, ii) évaluer l'association entre l’exposition aux IMP contre-indiquées (CI) et le risque d'hospitalisation en urgence dans la population générale, iii) décrire les événements indésirables (EI) rapportés au réseau français des Centres de pharmacovigilance et considérés comme résultants d’IM, iv) étudier la proportion des IMP classées comme sévères à l'origine d'une admission aux urgences chez les personnes âgées. Méthode La première partie de ce travail a été réalisée via quatre études utilisant différentes bases de données : deux études à partir de l'Echantillon Généraliste des Bénéficiaires (EGB) ; une étude transversale et une