Libellé préféré : tumeurs;

Synonyme CISMeF : crabes; affection cancéreuse; pathologie tumorale; maladie oncologique;

Acronyme CISMeF : K; TUM;

Traduction automatique Wikipédia : Néoplasie;

Hyponyme MeSH : Cancer; Tumeurs bénignes; Tumeurs malignes;

Terme MeSH Related : Cancer;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Néoplasie;

Définition VIDAL : Développement anormal de cellules de l'organisme. Les tumeurs bénignes repoussent les tissus voisins sans les altérer : verrues, grains de beauté, adénomes; leur développement reste localisé. Les tumeurs malignes envahissent les tissus avoisinants et peuvent essaimer à distance (métastases).;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Grossesse et cancer
Pour les professionnels
https://www.calameo.com/onco-occitanie/read/0071780925791d9acadba?language=fr&page=1
2024
Onco-Occitanie
France
information scientifique et technique
Cancer
tumeurs
enceinte
grossesse
tumeur maligne, sai
grossesse
néoplasme malin professionnel
grossesse
grossesse
cancers professionnels
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Grossesse et cancer
Pour les patientes
https://www.calameo.com/onco-occitanie/read/007178092848008cacc48?language=fr&page=1
2024
Onco-Occitanie
France
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs
a comme patient
grossesse
grossesse
cancer
enceinte
tumeur maligne, sai
grossesse
patient cancéreux
grossesse
patients
Cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Emprunter après un cancer
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Emprunter-apres-un-cancer
La convention AERAS, qu'est-ce que c'est ? Comment s'applique le droit à l'oubli ? Retrouvez des réponses à vos questions dans cette fiche publiée par l'Institut national du cancer, avec le soutien financier de la Ligue contre le cancer.
2024
INCa - Institut National du Cancer
France
brochure pédagogique pour les patients
pendant ou après
tumeurs
tumeur maligne, sai
tumeur maligne
Cancer
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Survie des personnes atteintes de cancer dans les départements et régions d'outre-mer. 2008-2018. Matériel et méthodes
https://www.santepubliquefrance.fr/regions/antilles/documents/enquetes-etudes/2024/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-dans-les-departements-et-regions-d-outre-mer.-2008-2018.-materiel-et-methodes
Cette étude porte sur le suivi des personnes après un cancer, résidant dans les départements et régions d'outre-mer (DROM) de la Guadeloupe, de la Martinique ou de La Réunion. Dix localisations cancéreuses sont étudiées : lèvre-bouche-pharynx, oesophage, estomac, côlon et rectum , poumon, sein, col de l'utérus, corps de l'utérus, prostate et myélome multiple et plasmocytome . L'étude porte sur la période de diagnostic 2008-2015, et elle est restreinte aux personnes âgées de 15 ou plus au moment du diagnostic. Le statut vital des personnes a été mis à jour au 30 juin 2018 par les registres selon une procédure standardisée. Cette étude est une déclinaison pour les DROM, et par département, de la partie 1 de l'étude Survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine, qui portait sur la période 2010-2015. La méthode repose une modélisation du taux de mortalité en excès pour estimer la survie nette, comme dans la toute première étude de survie des personnes atteintes de cancer publiée en 2007. Cependant, les modèles utilisés ont été largement modifiés et améliorés et reposent à présent sur des splines multidimensionnelles pénalisées pour modéliser le taux de mortalité en excès ; ces modèles ont été développés au sein du service de Biostatistique-Bioinformatique des Hospices civils de Lyon (HCL). À noter que l'étude des tendances nationales de l'incidence et de la mortalité utilise aussi des splines multidimensionnelles pénalisées, mais dans le cadre de modèles de Poisson. Les données proviennent des registres des cancers de la Guadeloupe, de la Martinique et de La Réunion. Elles sont codées selon la classification internationale des maladies en oncologie, 3e révision (CIM-O3). L'étude porte sur les cas incidents diagnostiqués entre le 1er janvier 2008 et le 31 décembre-2015, âgés de 15 ans ou plus au diagnostic, avec un suivi jusqu'au 30 juin 2018. L'étude porte sur dix sites de cancer, présentés en Table 2. Ces définitions reprennent celles des études de survie et d'incidence des cancers en France métropolitaine.
2024
SPF - Santé publique France
France
rapport
océans et mers
recherche sur les survivants du cancer
protestantisme
personnes
Allèle sauvage GPER1
départ
tumeurs
Personna +
entérotoxine A staphylococcique
Allèle sauvage MERTK
matériel et méthodes
équipement diagnostique, thérapeutique ou de recherche
Cancer
peuple
technique
tumeur maligne, sai
survie
maladie
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Survie des personnes atteintes de cancer en Guadeloupe 2008-2018
https://www.santepubliquefrance.fr/regions/antilles/documents/enquetes-etudes/2024/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-guadeloupe-2008-2018
Indicateur clé pour l'observation et la surveillance épidémiologique des cancers avec l'incidence, la mortalité et la prévalence, la survie est essentielle pour évaluer le système de santé dans sa globalité et mesurer l'impact des politiques publiques en matière de prévention, de dépistage, et de soins. Il s'agit de la première étude de survie réalisée à partir des données des registres pour la Guadeloupe, la Martinique et La Réunion. Ces résultats présentés dans des publications distinctes pour chaque département, proposent des estimations de la survie à 1 et 5 ans après le diagnostic de cancer pour dix localisations cancéreuses et comparent ces estimations à celles réalisées dans l'Hexagone publiées entre septembre 2020 et juillet 2021. Les éléments essentiels de la méthode utilisée font l'objet d'un document distinct. Le choix a été fait de commenter les résultats pour chaque localisation puis de donner des éléments de comparaison avec l'Hexagone pour mieux comprendre les spécificités rencontrées sur le territoire. En cancérologie, si l'incidence des cancers est globalement inférieure à celle de l'Hexagone, certaines localisations cancéreuses sont en sur-incidence au premier rang desquelles, le cancer de la prostate, qui représente plus de 33 % de tous les cas de cancers chaque année.
2024
SPF - Santé publique France
France
rapport
peuple
Guadeloupe
tumeur maligne, sai
Cancer
tumeurs
personnes
recherche sur les survivants du cancer
Personna +
cancer
maladie
survie

---
N1-SUPERVISEE
Qu'est-ce que le cancer?
https://cancer.be/cancer/le-cancer/
Le terme cancer regroupe de très nombreuses maladies différentes. Chaque organe du corps peut être le point de départ de plusieurs types de cancers. Qu’est-ce qui caractérise toutes ces maladies ? Tous les cancers sont dus à une perturbation du fonctionnement de certaines cellules. Normalement, nos cellules se divisent pour assurer la croissance ou l’entretien de l’organisme. Mais il peut arriver que, suite à une accumulation d’anomalies moléculaires, une cellule ne réponde plus aux mécanismes de contrôle. Elle se multiplie alors de façon anarchique, produisant des nouvelles cellules qui se multiplient à leur tour. Petit à petit, ces cellules cancéreuses envahissent l’organe dans lequel elles sont apparues et forment une tumeur maligne. Petit à petit, les cellules cancéreuses peuvent aussi envahir les tissus et organes voisins.
2024
false
false
false
Fondation contre le Cancer
Belgique
tumeurs
tumeurs
tumeurs
tumeurs
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion 2008-2018
https://www.santepubliquefrance.fr/regions/ocean-indien/documents/enquetes-etudes/2024/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-a-la-reunion-2008-2018
Indicateur clé pour l'observation et la surveillance épidémiologique des cancers avec l'incidence, la mortalité et la prévalence, la survie est essentielle pour évaluer le système de santé dans sa globalité et mesurer l'impact des politiques publiques en matière de prévention, de dépistage, et de soins. Il s'agit de la première étude de survie réalisée à partir des données des registres pour la Martinique et La Réunion. Ces résultats présentés dans des publications distinctes pour chaque département, proposent des estimations de la survie à 1 et 5 ans après le diagnostic de cancer pour dix localisations cancéreuses et comparent ces estimations à celles réalisées dans l'Hexagone publiées entre septembre 2020 et juillet 2021. Les éléments essentiels de la méthode utilisée font l'objet d'un document distinct. Le choix a été fait de commenter les résultats pour chaque localisation puis de donner des éléments de comparaison avec l'Hexagone pour mieux comprendre les spécificités rencontrées sur le territoire. Comme aux Antilles ou en Guyane, l'incidence des cancers à La Réunion est globalement inférieure à celle décrite en France hexagonale. Cependant, certaines localisations sont surreprésentées par rapport à ce qui est observé en France hexagonale. En effet, les taux d'incidence standardisés sur l'âge des cancers de l'estomac chez les hommes et les femmes, de l'oesophage chez les hommes et du col de l'utérus chez les femmes sont significativement supérieurs à ceux de la France hexagonale. Pour les 10 localisations étudiées, la survie nette standardisée (SNS) des cancers à La Réunion est globalement inférieure à celle observée en France hexagonale, mais les différences observées varient de manière significative en fonction de la localisation tumorale.
2024
SPF - Santé publique France
France
rapport
Cancer
survie
recherche sur les survivants du cancer
peuple
maladie
tumeur maligne, sai
cancer
processus de groupe
personnes
réunion
Personna +
tumeurs
Réunion

---
N3-AUTOINDEXEE
Première étude partenariale sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018
https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2024/premiere-etude-partenariale-sur-la-survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-a-la-reunion-entre-2008-et-2018
https://www.santepubliquefrance.fr/regions/ocean-indien/documents/enquetes-etudes/2024/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-a-la-reunion-2008-2018
Dans le cadre du travail partenarial réunissant l’Institut national du cancer, Santé publique France, le réseau Francim des registres des cancers et les Hospices Civils de Lyon, des estimations de survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion sur la période 2008 – 2018 sont publiées pour la première fois. Ces travaux s’inscrivent dans les objectifs de la Stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030. Cette étude, s’appuyant sur les données du Registre général des cancers à La Réunion, s’intéresse à 10 localisations parmi les plus fréquentes et d’intérêt régional. Elle présente des estimations de la survie à 1 an et 5 ans après le diagnostic par âge et par sexe avec la même méthode que celle utilisée pour les données de la France hexagonale. Ces premiers résultats montrent une grande disparité parmi ces localisations et des situations différentes par rapport à la survie estimée dans l’Hexagone. Ces données constituent un point de repère pour la survie dans ce département et sont autant d’éléments essentiels pour accompagner les acteurs sanitaires des territoires dans l’adaptation des déclinaisons régionales de la Stratégie décennale de lutte contre les cancers et la mise en œuvre du Plan Régional de Santé 2023 – 2033 de La Réunion. Ce rapport, ainsi qu’une note méthodologique et des compléments, est disponible sur les sites internet de l’Institut national du cancer et de Santé publique France.
2024
SPF - Santé publique France
France
rapport
Réunion
processus de groupe
personnes
réunion
collecte de données
à l'étude
Cancer
étude clinique
recherche sur les survivants du cancer
Personna +
peuple
survie
tumeur maligne, sai
étude DICOM
tumeurs
cancer
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et permanence des soins : l’existence des week-ends est-elle éthique ?
https://www.ethique-cancer.fr/avis/avis-ndeg44-note-signalement
Le Comité éthique et cancer s’est saisi de la question de la permanence des soins en oncologie, à la suite du témoignage d’une patiente confrontée à un symptôme douloureux aigu et invalidant, survenu la veille d’un week-end. Craignant de surcharger les urgences pour un motif « non vital » (selon son expression) et d’être prise en charge par des professionnels de santé ne connaissant ni les spécificités de sa pathologie ni celles des traitements anti-cancéreux, cette patiente a attendu le lundi matin pour appeler son médecin traitant. Une prise en charge adaptée n’a pu être mise en place que trois jours après le début des symptômes. Outre la souffrance physique, cette situation a été à l’origine d’une grande anxiété pour la patiente et ses proches. Le Comité éthique et cancer a recueilli par la suite d’autres témoignages de personnes confrontées à des difficultés analogues. Quinze malades, anciens malades ou aidants ont répondu à un court questionnaire. Dans des contextes variés, ces personnes ont rapporté une ou plusieurs situations de difficultés d’accès à un professionnel de santé spécialiste alors qu’elles étaient confrontées à un symptôme aigu survenu généralement leweek-end. Ce symptôme pouvait être en lien direct avec le cancer ou en rapport avec une complication dutraitement du cancer. Dans différents cas, ces malades n’avaient pas eu d’autre recours que de se rendre dans unservice d’urgences, avec des temps d’attente généralement très longs et la crainte d’une prise en charge inadaptée. Certains ont préféré différer la consultation d’un professionnel de santé malgré la persistance de leurs symptômes, afin de bénéficier d’une prise en charge par leur médecin traitant ou leur service d’oncologie référent.
2024
Comité éthique & cancer
France
recommandation de santé publique
cancer
quel mois est-ce maintenant ?
permanence des soins
sens moral
Dispositifs électroniques d'administration de nicotine
tumeur maligne, sai
éthique clinique
Éthique
soins
tumeur maligne
tumeurs
activités de soins
Cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Facteurs de risque de cancer professionnel en Europe - premiers constats de l'enquête sur l'exposition des travailleurs
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=AC%20184
L'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) a conduit une enquête sur l'exposition des travailleurs aux facteurs de risque de cancer en Europe (WES - Workers' Exposure Survey).
2024
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
Exposition
tumeur maligne, sai
Cancer
risque de cancer
Europe
facteur de risque
Enquêtes
facteurs de risque
facteur de risque de cancer
exposition à
enquête
tumeurs
cancers professionnels
cancer
effets de l'exposition à un agent externe
collecte de données
enquêteur
néoplasme malin professionnel
investigation
exposition professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Pas de nouvel élément probant sur l’efficacité de certains exercices physiques pour soulager la fatigue liée au cancer
https://minerva-ebp.be/FR/Article/2367
Analyse de Dong B, Qi Y, Lin L, et al. Which exercise approaches work for relieving cancer-related fatigue? A network meta-analysis. J Orthop Sports Phys Ther 2023;53:343‑52. DOI: 10.2519/jospt.2023.11251 Question clinique Quels sont, selon une méta-analyse en réseau, les effets relatifs de différentes interventions d'exercice sur la fatigue liée au cancer à différentes étapes du traitement ? Conclusion Cette synthèse méthodique avec méta-analyses en réseau montre que les exercices combinés d’aérobie et de résistance sont la meilleure intervention physique pour gérer la fatigue liée au cancer. Les exercices combinés d’aérobie et de résistance, l’activité physique régulière et le yoga se sont avérés efficaces pour gérer la fatigue liée au cancer pendant qu’une personne suit un traitement contre le cancer. Après un traitement contre le cancer, les exercices combinés d’aérobie et de résistance se sont révélés efficace. Cette revue systématique avec méta-analyse révèle les biais et les faiblesses des études contrôlées disponibles et n’apporte pas en fait d’élément probant nouveau.
2024
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
exercice physique
coloration à l'acide périodique schiff (procédure)
élément chimique
éléments
exercice physique
étude d'efficacité
fatigue
fatigue
Pression systolique
tumeur maligne, sai
fatigue liée au cancer
Allèle sauvage SLC22A18
sarcome de l'intima de l'artère pulmonaire
élément
Rendement
cancer
pendant l'exercice physique
Cancer
exercice physique
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Survie des personnes atteintes de cancer en Martinique 2008-2018
https://www.santepubliquefrance.fr/regions/antilles/documents/enquetes-etudes/2024/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-martinique-2008-2018
Indicateur clé pour l'observation et la surveillance épidémiologique des cancers avec l'incidence, la mortalité et la prévalence, la survie est essentielle pour évaluer le système de santé dans sa globalité et mesurer l'impact des politiques publiques en matière de prévention, de dépistage, et de soins. Il s'agit de la première étude de survie réalisée à partir des données des registres pour les 3 départements et régions d'outre-mer (DROM) de la Guadeloupe, la Martinique et La Réunion. Ces travaux s'inscrivent dans les objectifs du plan cancer 2014-2019 et de la Stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030, en particulier l'axe relatif à la lutte contre les cancers de mauvais pronostics. Ces résultats présentés dans des publications distinctes pour chaque département, proposent des estimations de la survie à 1 et 5 ans après le diagnostic de cancer pour dix localisations cancéreuses et comparent ces estimations à celles réalisées dans l'Hexagone publiées entre septembre 2020 et juillet 2021. Les éléments essentiels de la méthode utilisée font l'objet d'un document distinct. Le choix a été fait de commenter les résultats pour chaque localisation puis de donner des éléments de comparaison avec l'Hexagone pour mieux comprendre les spécificités rencontrées sur le territoire.
2024
SPF - Santé publique France
France
rapport
survie
maladie
tumeur maligne, sai
peuple
Cancer
cancer
personnes
Martinique
tumeurs
Personna +
recherche sur les survivants du cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
J'ai un cancer : comprendre et être aidé / L'essentiel (format accessible)
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/J-ai-un-cancer-comprendre-et-etre-aide-L-essentiel-format-accessible
Ce guide synthétique a été édité dans un format accessible pour les personnes atteintes de handicap visuel. Ce guide synthétique a pour objectif de vous accompagner, vous et vos proches, tout au long de votre parcours de soins et après la maladie. Un guide plus détaillé est également disponible.
2023
INCa - Institut National du Cancer
France
brochure pédagogique pour les patients
soutien financier à la formation
tumeurs
tumeur maligne, sai
Cancer
Cancer
cancer

---
N1-VALIDE
Méthode de soins infirmiers - Administration d'agents antinéoplasiques par voie intraveineuse
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002124/
Le document Méthode de soins infirmiers (MSI) – Administration d’agents antinéoplasiques par voie intraveineuse fait la promotion de la pratique exemplaire pour l’administration d’agents antinéoplasiques par voie intraveineuse. Cette MSI uniformisée permettra d’assurer la sécurité dans la prestation de soins infirmiers pour tous les établissements du Réseau de cancérologie du Québec. Elle a été faite par le Comité national de l'évolution de la pratique des soins infirmiers (CEPSI) de la Direction générale de cancérologie du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) en collaboration avec le Comité national de l'évolution de la pratique des soins pharmaceutiques (CEPSP) et la Table nationale de coordination des soins et services infirmiers (TNCSSI)...
2023
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
antinéoplasiques
perfusions veineuses
gestion de la sécurité
tumeurs
injections veineuses
préparation de médicament
Québec
antinéoplasiques
recommandation professionnelle
Infirmiers
rôle professionnel
perfusions veineuses
injections veineuses
Pompes à perfusion
extravasation de produits diagnostiques ou thérapeutiques
antinéoplasiques
vêtements de protection
exposition professionnelle
sécurité des patients
cathétérisme veineux central

---
N1-SUPERVISEE
Pas de place pour les vitamines en prévention p