Libellé préféré : traitement médicamenteux;

Définition CISMeF : (C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.;

Synonyme CISMeF : pharmacothérapie; médication; traitement pharmacologique; chimiothérapie; traitement pharmaceutique;

Acronyme CISMeF : DT;

Synonyme MeSH : dt;

Abréviation : DT 66;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.

N1-SUPERVISEE
SYSTANE COMPLETE
Gouttes oculaires lubrifiantes
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3264256/fr/systane-complete
Service attendu Insuffisant Traitement symptomatique de la sécheresse oculaire associée à un dysfonctionnement meibomien, en complément de l’hygiène palpébrale.
2021
false
false
false
Insuffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
Gouttes oculaires lubrifiantes
syndromes de l'oeil sec
administration par voie ophtalmique
résultat thérapeutique
Gouttes oculaires lubrifiantes
syndromes de l'oeil sec
évaluation technologique

---
N1-SUPERVISEE
Colchicine
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/colchicine.html
Étant donné l’absence de données cliniques documentant l’effet de la colchicine sur la cascade inflammatoire accompagnant certaines formes graves de syndrome respiratoire aigu sévère causées par des coronavirus : Il n’est pas recommandé d’administrer de la colchicine pour le traitement des patients ayant un diagnostic confirmé ou suspecté de la COVID-19 en milieu communautaire. Il est jugé prématuré, en dehors d’un protocole de recherche, d’administrer de la colchicine à des patients ayant un diagnostic confirmé ou suspecté de la COVID-19...
2021
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
résultat thérapeutique
inflammation
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
information sur le médicament
colchicine
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du rectum
https://www.snfge.org/download/file/fid/4252
Ce texte est consacré aux adénocarcinomes du rectum, cancers primitifs du rectum de loin les plus fréquents. Les tumeurs endocrines et les lymphomes digestifs sont l’objet d’autres chapitres de ce thésaurus. L'incidence des cancers du rectum est voisine de 15 000 nouveaux cas par an en France, peut-être moins si l’on considère que certains cancers du sigmoïde (ou jonction recto-sigmoïdienne) sont enregistrés parfois comme des cancers du (haut) rectum...
2021
false
false
true
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
algorithme
adénocarcinome
Adénocarcinome rectal
Adénocarcinome rectal
Adénocarcinome rectal
Adénocarcinome rectal
chimiothérapie préopératoire
Adénocarcinome rectal
Adénocarcinome rectal
Adénocarcinome rectal
tumeurs colorectales héréditaires sans polypose
Adénocarcinome rectal
métastase tumorale
mutation
pronostic
résultat thérapeutique
survie
radiothérapie
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Capécitabine
antinéoplasiques
Oxaliplatine
protocole FOLFOX
Fluorouracil
protocole fluorouracil/oxaliplatine
protocole FOLFIRINOX
protocole XELOX
continuité des soins
protocole FOLFOX6 modifié
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du rectum
Cancer du rectum
leucovorine
Fluorouracil
composés organiques du platine

---
N1-SUPERVISEE
Traitement du cancer du sein triple négatif : l’ANSM délivre de nouvelles ATU nominatives pour Trodelvy (sacituzumab govitecan)
https://ansm.sante.fr/actualites/traitement-du-cancer-du-sein-triple-negatif-lansm-delivre-de-nouvelles-atu-nominatives-pour-trodelvy-sacituzumab-govitecan
A compter du 3 juin 2021, l’ANSM va permettre un accès compassionnel au Trodelvy (sacituzumab govitecan) pour le traitement du cancer du sein triple négatif à un petit nombre supplémentaire de patientes en impasse thérapeutique, dans le cadre d’ATU nominatives. Un dispositif d’accès précoce (ATU de cohorte) sera ensuite mis en place en décembre 2021 pour prendre en charge un plus grand nombre de patientes, dans l’attente de la commercialisation de ce médicament en Europe, prévue courant 2022...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
tumeurs du sein triple-négatives
sacituzumab govitécan
produit contenant uniquement du sacituzumab govitécan
information sur le médicament
camptothécine
camptothécine
immunoconjugués
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : l’accès aux bithérapies d’anticorps monoclonaux contre la Covid-19 est élargi
https://ansm.sante.fr/actualites/covid-19-lacces-aux-bitherapies-danticorps-monoclonaux-contre-la-covid-19-est-elargi
Depuis le 15 mars 2021, pour traiter les patients adultes à risque élevé de développer une forme grave de la COVID-19, nous avons permis l’accès à deux bithérapies d’anticorps monoclonaux (Casirivimab/Imdevimab du laboratoire Roche et Bamlanivimab/ Etesevimab du laboratoire Lilly France) dans le cadre d’autorisations temporaires d’utilisation de cohorte (ATUc). Les données d’utilisation chez ces patients, issues du premier rapport mensuel de synthèse, ne montrent pas de signal de sécurité. Nous avons décidé, en lien avec l’ANRS-MIE, d’élargir l’accès à d’autres patients pour répondre au besoin médical dans certaines situations non couvertes à ce jour...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
association médicamenteuse
anticorps monoclonaux humanisés
traitement médicamenteux de la COVID-19
adulte
association de deux anticorps monoclonaux (REGN10933 et REGN10987) dirigés contre la protéine Spike du SARS-COV-2
bamlanivimab
étésévimab
recommandation de bon usage du médicament
casirivimab
imdévimab
bamlanivimab
étésévimab
casirivimab et imdévimab
COVID-19
REGN-COV-2

---
N1-SUPERVISEE
Suivi des effets indésirables des médicaments utilisés dans la prise en charge de la COVID-19 en date du 26/04/2021
Publié le 08/06/2021
https://ansm.sante.fr/actualites/suivi-des-effets-indesirables-des-medicaments-utilises-dans-la-prise-en-charge-de-la-covid-19-en-date-du-26-04-2021
Chiffres clés, bilan des effets indésirables
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
effets secondaires indésirables des médicaments
France
traitement médicamenteux de la COVID-19
Mésusage de médicament
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
CRYSVITA (burosumab) - Hypophosphatémie liée à l’X pédiatrie et adultes
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3273465/fr/crysvita-burosumab-hypophosphatemie-liee-a-l-x-pediatrie-et-adultes
Avis favorable au remboursement uniquement dans le traitement de l’hypophosphatémie liée à l’X des formes sévères réfractaires au traitement conventionnel ou des formes sévères compliquées chez les adolescents ayant des signes radiographiques d’atteinte osseuse ayant terminé leur croissance osseuse et chez les adultes, et chez les patients pédiatriques et les adolescents ayant débuté un traitement par CRYSVITA (burosumab) en période de croissance osseuse et pour lesquels une poursuite de traitement est nécessaire au-delà de la fin de cette période. Avis défavorable au remboursement dans les autres situations cliniques. Un progrès thérapeutique dans la prise en charge. Le service médical rendu par CRYSVITA (burosumab) est important dans le traitement de l’hypophosphatémie liée à l’X des formes sévères réfractaires au traitement conventionnel ou des formes sévères compliquées : chez les adolescents ayant des signes radiographiques d’atteinte osseuse ayant terminé leur croissance osseuse et chez les adultes, et chez les patients pédiatriques et les adolescents en phase de croissance osseuse déjà traités par CRYSVITA (burosumab) pour lesquels une poursuite de traitement est nécessaire...
2021
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
burosumab
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
burosumab
injections sous-cutanées
rachitisme hypophosphatémique lié à l'X
adulte
enfant
adolescent
maladies rares
recommandation de bon usage du médicament
CRYSVITA 10 mg, solution injectable
CRYSVITA 20 mg, solution injectable
CRYSVITA 30 mg, solution injectable
avis de la commission de transparence
CRYSVITA
anticorps monoclonaux humanisés
rachitisme hypophosphatémique familial
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
Confirmation des résultats prometteurs de l’essai CORIMUNO-TOCI-1 montrant une amélioration de la survie des patients atteints de pneumonie COVID-19 modérée à sévère
https://presse.inserm.fr/confirmation-des-resultats-prometteurs-de-lessai-corimuno-toci-1-montrant-une-amelioration-de-la-survie-des-patients-atteints-de-pneumonie-covid-19-moderee-a-severe/43399
Un article publié dans le JAMA Internal Medicine et une méta-analyse de l’OMS de 27 essais contrôlés confirment les résultats initiaux prometteurs de l’essai CORIMUNO-TOCI-1, indiquant une amélioration du pronostic des patients avec pneumonie COVID moyenne ou sévère. Cet essai a été conduit par la collaboration de recherche académique COVID-19 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris/Université Paris-Saclay/Université de Paris/INSERM-REACTing. Ils révèlent l’efficacité clinique du tocilizumab, un anticorps monoclonal qui bloque le récepteur de la cytokine interleukine-6 (IL-6) et qui est utilisé notamment dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Les résultats à 90 jours de l’essai CORIMUNO-TOCI-1 publiés le 24 mai 2021 dans le revue JAMA Internal Medicine montrent une amélioration de la survie des patients atteints de pneumonie COVID-19 modérée à sévère avec le tocilizumab chez les patients très inflammatoires...
2021
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
français
article de périodique
COVID-19
essais cliniques comme sujet
résultat thérapeutique
tocilizumab
survie
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de la teigne de l’enfant et indisponibilité de la griséofulvine : l’ANSM précise la conduite à tenir
https://ansm.sante.fr/actualites/traitement-de-la-teigne-de-lenfant-et-indisponibilite-de-la-griseofulvine-lansm-precise-la-conduite-a-tenir
Actuellement, la griséofulvine utilisée pour traiter la teigne de l’enfant est indisponible pour une durée indéterminée. Dans ce contexte, en concertation avec les sociétés savantes concernées, nous informons les professionnels de santé et les parents que le traitement oral de la teigne chez l’enfant repose sur la terbinafine et l’itraconazole...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
enfant
teigne
administration par voie orale
Terbinafine
recommandation professionnelle
itraconazole
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
antifongiques

---
N1-SUPERVISEE
Différents antibiotiques dans la pharyngite à streptocoques du groupe A
https://www.cochrane.org/fr/CD004406/ARI_differents-antibiotiques-dans-la-pharyngite-streptocoques-du-groupe
Problématique de la revue Nous voulions savoir quel antibiotique était plus efficace dans le traitement des maux de gorge causés par des bactéries (streptocoques bêta-hémolytiques du groupe A, SBHGA). Contexte La plupart des maux de gorge sont causés par des virus, mais de nombreuses personnes portent des bactéries dans la gorge, ce qui provoque parfois une infection bactérienne de la gorge.
2021
false
false
false
Cochrane
France
français
antibiothérapie
méta-analyse
pharyngite
antibactériens
résultat thérapeutique
streptococcus pyogenes
infections à streptocoques
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
La place des antidépresseurs de seconde génération dans le traitement de la dépression hivernale
https://www.cochrane.org/fr/CD008591/DEPRESSN_la-place-des-antidepresseurs-de-seconde-generation-dans-le-traitement-de-la-depression-hivernale
Contexte Le trouble affectif saisonnier (ou dépression hivernale) est un type de dépression récurrent en automne et pouvant durer jusqu'au printemps. Les symptômes sont similaires à ceux de la dépression dite standard, hormis une fatigue importante et une augmentation de l’appétit. Elle est plus fréquente dans les pays ne bénéficiant que de quelques heures de lumière du jour en hiver. Les antidépresseurs de seconde génération (ASG), tels que les inhibiteurs spécifiques de la recapture de la sérotonine (ISRS) et les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la norépinéphrine (IRSN) constituent l’un des piliers du traitement de toute dépression, dépression hivernale comprise. Cependant, pour la dépression hivernale, il n'est pas clair à quel point ces médicaments sont efficaces et comment ils se comparent les uns aux autres ou à d'autres types de thérapie, telles que la luminothérapie.
2021
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
antidépresseurs de seconde génération
trouble affectif saisonnier
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Lignes directrices pour la prise en charge de la méningite bactérienne présumée ou confirmée chez les enfants canadiens de plus d’un mois
http://www.cps.ca/fr/documents/position/la-prise-en-charge-de-la-meningite-bacterienne
L’incidence de méningite bactérienne chez les nourrissons et les enfants a diminué depuis l’administration régulière des vaccins conjugués contre l’Haemophilus influenzae de type b, le Streptococcus pneumoniae et la Neisseria meningitidis. Cependant, cette infection continue d’être associée à un taux élevé de décès et de complications si elle n’est pas prise en charge au moyen d’un traitement antimicrobien empirique efficace. Le diagnostic repose toujours sur les signes et symptômes cliniques ainsi que sur l’analyse du liquide céphalorachidien. Le présent document de principes décrit la raison d’être du traitement empirique actuellement recommandé, composé d’une céphalosporine de troisième génération et de vancomycine en cas de méningite bactérienne présumée. Il contient également de nouvelles recommandations sur le traitement adjuvant aux corticostéroïdes dans un tel contexte. Une fois la sensibilité aux antibiotiques de l’agent pathogène établie, il faut revoir le traitement antimicrobien et l’adapter en conséquence. Les recommandations relatives à la durée du traitement et aux tests audiologiques sont exposées. Le présent document de principes remplace celui que la Société canadienne de pédiatrie a révisé en 2008.
2021
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
méningite bactérienne
nourrisson
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique
céphalosporines
antibactériens
vancomycine
méningite bactérienne
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 et biothérapies dirigées contre l’interleukine 6 ou son récepteur
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/biotherapies-dirigees-contre-linterleukine-6-ou-son-recepteur-mise-a-jour-completee-10-08-2020.html
Le présent document ainsi que les constats qu’il énonce ont été rédigés en réponse à une interpellation du ministère de la Santé et des Services sociaux dans le contexte de l’urgence sanitaire liée à la maladie à coronavirus (COVID-19) au Québec. L’objectif est de réaliser une recension sommaire des données publiées et de mobiliser les savoirs clés afin d’informer les décideurs publics et les professionnels de la santé et des services sociaux. Bien que les constats reposent sur un repérage exhaustif des données scientifiques publiées, la sélection et l’évaluation de la qualité méthodologique des études ne reposent pas sur une méthode systématique selon les normes habituelles à l’INESSS. Par ailleurs, les positions ne découlent pas d’un processus de consultation élaboré. Dans les circonstances d’une telle urgence de santé publique, l’INESSS reste à l’affût de toutes nouvelles données susceptibles de lui faire modifier cette réponse.
2021
false
false
true
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
traitement médicamenteux de la COVID-19
Interleukine-6
Québec
siltuximab
siltuximab
tocilizumab
tocilizumab
sarilumab
sarilumab
résultat thérapeutique
recommandation professionnelle
récepteurs à l'interleukine-6
biothérapie
interleukine-6
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Prise en charge et suivi du patient hospitalisé
23/03/21
https://splf.fr/wp-content/uploads/2021/03/COREB-Covid-19-Prise-en-charge-et-suivi-du-patient-hospitalise-23-03-21.pdf
Bilan initial, Sortie et suivi post-hospitalisation, Suivi patient hospitalisé, Traitement
2021
false
false
false
Infectiologie.com
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
hospitalisation
oxygénothérapie
monitorage physiologique
anticoagulants
dexaméthasone
antiviraux
antibactériens
sortie du patient
recommandation pour la pratique clinique
continuité des soins
patients hospitalisés
prise en charge personnalisée du patient
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19
COVID-19
COVID-19
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide d’usage optimal des immunoglobulines en dermatologie
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Medicaments/GUIDE_Immunoglobulines-Rhumato-FR-WEB.pdf
Avant l’amorce d’un traitement par IgIV :un diagnostic devrait être confirmé par un médecin spécialiste ; le consentement libre et éclairé de la personne à traiter devra avoir été obtenu et inscrit à son dossier médical ; le poids idéal de la personne à traiter devrait être calculé ; le groupe sanguin de la personne à traiter devrait être déterminé, s'il n'est pas déjà présent dans son dossier.Après l’amorce du traitement par IgIV : une évaluation régulière de la tolérance et de l’efficacité du traitement devrait être réalisée par un médecin spécialiste ; la fréquence de cette évaluation devrait être déterminée selon l’état clinique de la personne traitée ou après 3 à 6 mois suivant l’initiation d’un traitement à long terme, puis tous les 6 ou 12 mois selon l’indication traitée.Si aucun bénéfice n’est observé concernant l’état clinique de la personne traitée lors de la réévaluation médicale, le traitement devrait être ajusté ou arrêté, et un autre traitement envisagé...
2021
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines par voie veineuse
maladies de la peau
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire

---
N1-SUPERVISEE
Fibromyome (fibrome) utérin : non à un retour de l'ulipristal 5 mg (Esmya) sur le marché
https://www.prescrire.org/fr/3/31/60578/0/NewsDetails.aspx
La Commission d'AMM de l'Agence européenne du médicament favorable au retour sur le marché de l'ulipristal dosé à 5 mg dans certains fibromyomes utérins, malgré l'avis négatif et justifié de la Commission européenne de pharmacovigilance...
2021
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
ESMYA
ESMYA 5 mg, comprimé
acétate d'ulipristal
léiomyome
norprégnadiènes

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19: l’étude Solidarity sur le remdésivir, l’hydroxychloroquine, le lopinavir et l’interféron bêta-1a
https://www.cbip.be/fr/articles/3510?folia=3503
Le 2 décembre, les résultats intermédiaires de l'étude Solidarity ont été publiés en ligne dans le New England Journal of Medicine1. Il s'agit d'une étude internationale, randomisée et non en aveugle, portant sur 11.300 patients COVID-19 hospitalisés, coordonnée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), avec des patients provenant aussi bien de pays à revenu élevé et que de pays à faible revenu. L'objectif de l'étude est de déterminer de manière relativement simple et rapide si, par rapport aux soins standards, un certain nombre de médicaments sélectionnés ont un effet bénéfique sur des critères d’évaluation cliniques importants : la mortalité hospitalière (critère d’évaluation primaire), la nécessité de ventilation mécanique et le délai de sortie de l'hôpital (critères d’évaluation secondaires). Le 2 décembre, les résultats intermédiaires ont été publiés pour les 4 médicaments initialement sélectionnés pour l'étude Solidarity : le remdésivir, l’hydroxychloroquine, le lopinavir (toujours en association avec le ritonavir) et l’interféron bêta-1a...
2021
false
false
false
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
article de périodique
hydroxychloroquine
traitement médicamenteux de la COVID-19
remdésivir
remdésivir
lopinavir
Interféron bêta-1a
résultat thérapeutique
patients hospitalisés
essais cliniques contrôlés comme sujet
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus
alanine
alanine
Ribonucléotides
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
GAMUNEX - immunoglobuline humaine normale
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3232152/fr/gamunex
Avis favorable au remboursement dans l’immunomodulation chez les adultes âgés de 18 ans et plus en cas de poussées myasthéniques aigues sévères. Pas de progrès dans la prise en charge des poussées myasthéniques aigues sévères. Le service médical rendu par GAMUNEX (immunoglobuline humaine normale) est important dans la nouvelle indication de l’AMM à savoir le traitement des poussées myasthéniques aigues sévères...
2021
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
GAMUNEX 100 mg/mL, solution pour perfusion
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
adulte
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
perfusions veineuses
poussées aigües de myasthénie
immunomodulation
myasthénie
crise myasthénique
avis de la commission de transparence
GAMUNEX

---
N1-VALIDE
PRODILANTIN 75 mg/ml (fosphénytoïne sodique), équivalent à 50 mg/ml de phénytoïne sodique (EP) : nouvelle diffusion des guides posologiques (adulte et enfant) afin d’éviter l’utilisation chez les enfants de moins de 5 ans et les erreurs médicamenteuses
https://ansm.sante.fr/informations-de-securite/prodilantin-75-mg-ml-fosphenytoine-sodique-equivalent-a-50-mg-ml-de-phenytoine-sodique-ep-nouvelle-diffusion-des-guides-posologiques-adulte-et-enfant-afin-deviter-lutilisation-chez-les-enfants-de-moins-de-5-ans-et-les-erreurs-medicamenteuses
Les guides posologiques de la spécialité PRODILANTIN 75 mg/ml sont de nouveau envoyés aux professionnels de santé afin notamment de détailler les modalités pour l’administration de doses de charge chez l’enfant de plus de 5 ans et chez l’adulte.Ils ont pour objectif de réduire les risques d’erreurs médicamenteuses, en particulier en situation d’urgence, dans le traitement de l’état de mal épileptique.Ils sont également disponibles dans les boîtes de PRODILANTIN. Le RCP a été mis à jour en 2017 pour clarifier la posologie de la fosphénytoïne sodique, mettre à nouveau en garde contre les risques d’erreurs médicamenteuses et alerter les prescripteurs sur la nécessité de surveillance étroite des patients pendant l'administration IV de PRODILANTIN...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
Erreurs de médication
PRODILANTIN
PRODILANTIN 75 mg/ml, solution à diluer pour perfusion/solution injectable
fosphénytoïne sodique
adulte
enfant
état de mal épileptique
traitement d'urgence
anticonvulsivants
fosphénytoïne
administration par voie intraveineuse
continuité des soins
fosphénytoïne
phénytoïne
phénytoïne

---
N1-SUPERVISEE
Les anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2, une opportunité à saisir
https://www.academie-medecine.fr/les-anticorps-monoclonaux-anti-sars-cov-2-une-opportunite-a-saisir/
Les anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2 ont fait l’objet de deux essais randomisés contre placebo en double aveugle, qui ont démontré une diminution significative de la charge virale (critère principal de ces études) et une diminution du risque d’hospitalisation (critère secondaire) chez les patients à risque de forme sévère [2,3]. Les résultats d’autres études encore non publiées confirment l’intérêt de ces traitements, notamment en cas de foyer épidémique (cluster) à l’hôpital et en maison de retraite. Une analyse détaillée des données actuelles semble indiquer que le variant britannique est également sensible à ces traitements [4]. Ces anticorps sont autorisés et utilisés depuis 2 mois aux États-Unis et au Canada, plusieurs milliers de patients ayant été traités et une tolérance très satisfaisante. Certains pays européens, comme l’Allemagne récemment, ont permis l’accès à ces traitements. Tant sur le plan médical que logistique, et même industriel puisque certains des anticorps y sont bioproduits, la France dispose des moyens de traiter les patients âgés et fragiles pour éviter les hospitalisations prolongées et les complications sévères, tout en continuant d’étudier leur tolérance et leur efficacité et d’évaluer le rapport coût/bénéfice de leur utilisation...
2021
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
anticorps monoclonaux
anticorps anti-SARS-CoV-2
information scientifique et technique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19

---
N1-VALIDE
Portail des vaccins et traitements pour la COVID-19
https://vaccin-covid.canada.ca/
Renseignements sur les vaccins et traitements autorisés pour la COVID-19, ainsi que ceux dont l’examen est actuellement en cours. Santé Canada s’engage à fournir l’information actualisée sur les vaccins et traitements pour la COVID-19...
2021
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
français
anglais
guide ressources
site institutionnel
Canada
antiviraux
COVID-19
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à l’actualisation des recommandations thérapeutiques dans la prise en charge du Covid-19 (hors hydroxychloroquine, remdésivir et tocilizumab)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=980
Après l’avis actualisant les données relatives à l’hydroxychloroquine, le remdésivir et le tocilizumab, le Haut Conseil de la santé publique actualise les recommandations pour les autres thérapeutiques dans la prise en charge du Covid-19, après une revue et une analyse de la littérature et des recommandations internationales...
2021
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
traitement de support
plasma de convalescent de la COVID-19
sérothérapie de la COVID-19
immunothérapie
anticorps monoclonaux
immunoglobulines par voie veineuse
oxygénothérapie
association lopinavir ritonavir
ivermectine
transplantation de cellules souches mésenchymateuses
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
thromboembolisme veineux
anticoagulants
anti-inflammatoires non stéroïdiens
analgésiques
co-infection
méthylprednisolone
glucocorticoïdes
antibactériens
antiviraux
recommandation pour la pratique clinique
pandémies
immunisation passive
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
IMBRUVICA - Leucémie lymphoïde chronique (LLC)
Nouvelle indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3240237/fr/imbruvica-leucemie-lymphoide-chronique-llc
Avis favorable au remboursement en association au rituximab pour le traitement de 1ère ligne de la LLC, uniquement chez les patients éligibles à un traitement à base de fludarabine à pleine dose et ne présentant pas de délétion del17p ni de mutation TP53. Avis défavorable au remboursement en association au rituximab pour le traitement de 1ère ligne de la LLC, chez les patients inéligibles à un traitement à base de fludarabine à pleine dose et/ou présentant une délétion del17p et/ou une mutation TP53. Le service médical rendu par IMBRUVICA (ibrutinib) en association au rituximab est important dans le traitement des patients adultes atteints d’une LLC non précédemment traités, éligibles à un traitement à base de fludarabine à pleine dose et ne présentant pas de délétion del17p ni de mutation TP53...
2021
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
ibrutinib
ibrutinib
ibrutinib
recommandation de bon usage du médicament
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Rituximab
protocole Ibrutinib/Rituximab
administration par voie orale
antinéoplasiques
antinéoplasiques
IMBRUVICA 140 mg, comprimé pelliculé
IMBRUVICA 140 mg, gélule
IMBRUVICA 280 mg, comprimé pelliculé
IMBRUVICA 420 mg, comprimé pelliculé
IMBRUVICA 560 mg, comprimé pelliculé
adulte
analyse de survie
avis de la commission de transparence
IMBRUVICA
PCI 32765
PCI 32765
pyrazoles
pyrimidines
pyrazoles
pyrimidines

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge clinique de la COVID-19
Orientations évolutives 25 janvier 2021
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/339920/WHO-2019-nCoV-clinical-2021.1-fre.pdf
Questions cliniques : en quoi consiste la prise en charge clinique des malades atteints de COVID-19 ? Public concerné : les présentes orientations s’adressent aux cliniciens et aux décideurs en matière de soins de santé. Pratique en vigueur : la pratique actuellement suivie pour traiter la COVID-19 est variable, ce qui témoigne d’un degré d’incertitude élevé. De nombreux essais cliniques portant sur diverses interventions sont en cours et orienteront la pratique clinique. Des recommandations fiables, polyvalentes et holistiques sont nécessaires pour optimiser les soins dispensés aux patients COVID-19 pendant toute la durée de leur maladie. La version précédente du document Prise en charge clinique de la COVID-19 fournissait des recommandations applicables à la prise en charge des patients durant le parcours de soins COVID-19. Ces orientations incluent désormais également des informations sur la prise en charge des patients COVID-19 après la phase aiguë de la maladie.
2021
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
choc septique
traitement médicamenteux de la COVID-19
grossesse
adulte
sujet âgé
antiviraux
glucocorticoïdes
soins palliatifs
Déontologie médicale
enfant
programme clinique
diagnostic précoce
antibactériens
manifestations neurologiques
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19
COVID-19
COVID-19
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
TECENTRIQ - Carcinome hépatocellulaire (CHC)
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3240699/fr/tecentriq-carcinome-hepatocellulaire-chc
Avis favorable au remboursement en association au bevacizumab dans le traitement des patients adultes atteints d'un carcinome hépatocellulaire (CHC) avancé ou non résécable, n’ayant pas reçu de traitement systémique antérieur uniquement chez les patients avec une fonction hépatique préservée (stade Child-Pugh A), un score ECOG 0 ou 1, et non éligibles aux traitements locorégionaux ou en échec à l’un de ces traitements. Avis défavorable au remboursement dans les autres situations. Le service médical rendu par TECENTRIQ (atezolizumab), en association au bevacizumab, est important dans le traitement des patients adultes atteints d'un carcinome hépatocellulaire (CHC) avancé ou non résécable, n’ayant pas reçu de traitement systémique antérieur uniquement chez les patients avec une fonction hépatique préservée (stade Child-Pugh A), un score ECOG 0 ou 1, et non éligibles aux traitements locorégionaux ou en échec à l’un de ces traitements...
2021
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
atézolizumab
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
atézolizumab
carcinome hépatocellulaire
atézolizumab
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Bévacizumab
adulte
protocole atézolizumab/bévacizumab
Antinéoplasiques immunologiques
Antinéoplasiques immunologiques
carcinome hépatocellulaire avancé de l'adulte
continuité des soins
perfusions veineuses
TECENTRIQ 1200 mg, solution à diluer pour perfusion
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
TECENTRIQ
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
LYNPARZA - Cancer de la prostate métastatique résistant à la castration
Prise en charge temporaire.
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3241358/fr/lynparza-cancer-de-la-prostate-metastatique-resistant-a-la-castration
La spécialité LYNPARZA (olaparib) est destinée à traiter une maladie grave et rare. Il existe des comparateurs pertinents, au regard des connaissances médicales avérées, à LYNPARZA (olaparib), dans l’indication considérée, à savoir après progression suite à un traitement antérieur incluant une hormonothérapie de nouvelle génération (HTNG). Dans la mesure où la maladie est grave, et qu’il existe des alternatives disponibles à ce stade de la maladie, il n’existe pas de risque grave et immédiat pour la santé du patient de différer le traitement. LYNPARZA (olaparib), dans l’indication considérée, est susceptible d’être innovant. LYNPARZA (olaparib), dans l’indication considérée, est susceptible de présenter, au vu des résultats des essais cliniques, une efficacité cliniquement pertinente et un effet important, au regard desquels ses effets indésirables sont acceptables...
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
Inhibiteurs de poly(ADP-ribose) polymérases
olaparib
administration par voie orale
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
métastase tumorale
LYNPARZA 100 mg, comprimé pelliculé
LYNPARZA 150 mg, comprimé pelliculé
adulte
mutation du gène BRCA1
mutation du gène BRCA2
avis de la commission de transparence
LYNPARZA
olaparib
phtalazines
pipérazines

---
N1-VALIDE
COVID-19 et Vitamine D
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/vitamine-d.html
L’INESSS, en s’appuyant sur la documentation scientifique disponible au moment de sa rédaction, les positions d’autres organisations et les consultations menées, met en lumière les constats suivants au regard de l’efficacité et l’innocuité d’une supplémentation en vitamine D dans la prévention et le traitement de la COVID-19...
2021
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
anglais
vitamine D
résultat thérapeutique
évaluation médicament
prophylaxie après exposition
Prophylaxie pré-exposition
essais contrôlés randomisés comme sujet
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19
COVID-19

---
N1-VALIDE
Anticorps monoclonaux : l’ANSM permet l’utilisation en accès précoce de deux bithérapies contre la COVID-19
https://www.ansm.sante.fr/actualites/anticorps-monoclonaux-lansm-permet-lutilisation-en-acces-precoce-de-deux-bitherapies-contre-la-covid-19
L’ANSM permet l’utilisation en accès précoce de deux bithérapies d’anticorps monoclonaux dans un cadre sécurisé pour traiter les patients adultes à risque de forme grave de la COVID-19 dès l'apparition des symptômes. Il s’agit des bithérapies casirivimab/imdevimab du laboratoire Roche et bamlanivimab/etesevimab du laboratoire Lilly France...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information scientifique et technique
information sur le médicament
anticorps monoclonaux
traitement médicamenteux de la COVID-19
adulte
association de deux anticorps monoclonaux (REGN10933 et REGN10987) dirigés contre la protéine Spike du SARS-COV-2
casirivimab
imdévimab
anticorps monoclonal dirigé contre la protéine Spike du SARS-CoV-2
bamlanivimab
étésévimab
sujet âgé
glycoprotéine de spicule des coronavirus
France
Surveillance des médicaments
risque
association médicamenteuse
REGN-COV-2
COVID-19
COVID-19
casirivimab
imdévimab
association médicamenteuse
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-VALIDE
PROTOCOLE D’UTILISATION THÉRAPEUTIQUE ET DE RECUEIL D’INFORMATIONS - Bamlanivimab 700 mg/20 mL (35mg/mL) solution à diluer pour perfusion Etesevimab 700 mg/20 mL (35mg/mL) solution à diluer pour perfusion en association
AUTORISATION TEMPORAIRE D’UTILISATION DITE DE COHORTE
https://ansm.sante.fr/uploads/2021/03/16/20210315-atuc-bamlanivimab-etesevimab-put-2.pdf
Modalités pratiques de prescription, de délivrance du médicament et de suivi des patients, pharmacovigilance...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
association de médicaments
recommandation professionnelle
professions de santé
rôle professionnel
gestion du risque
continuité des soins
Surveillance des médicaments
perfusions veineuses
pharmacovigilance
diffusion de l'information
ordonnances médicamenteuses
Arrêt du traitement
traitement médicamenteux de la COVID-19
adulte
sujet âgé
anticorps monoclonaux humanisés
étésévimab
bamlanivimab
glycoprotéine de spicule des coronavirus
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments
bamlanivimab
bamlanivimab
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-VALIDE
Veille sur les médicaments de la COVID-19
https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2021-02/veille_covid_fevrier_2021.pdf
Le présent document constitue une veille sur certains médicaments contre la COVID-19, hors vaccin ; il ne constitue pas une analyse exhaustive des études cliniques en vue d’une décision et ne saurait préjuger en aucune manière des évaluations qui pourraient être menées par la commission de la transparence (CT) dans le cadre d’une demande de prise en charge par la solidarité nationale...
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information sur le médicament
information scientifique et technique
traitement médicamenteux de la COVID-19
revue de la littérature
remdésivir
dexaméthasone
glucocorticoïdes
syndrome de détresse respiratoire aigüe associé à la COVID-19
choc cytokinique lié à la Covid-19
choc cytokinique
antiviraux
association lopinavir ritonavir
KALETRA
azithromycine
hydroxychloroquine
PLAQUENIL
ROACTEMRA
tocilizumab
antagoniste du récepteur à l'interleukine-1
résultat thérapeutique
KINERET
canakinumab
ILARIS
prophylaxie après exposition
anticorps monoclonaux humanisés
étésévimab
bamlanivimab
casirivimab
imdévimab
association de deux anticorps monoclonaux (REGN10933 et REGN10987) dirigés contre la protéine Spike du SARS-COV-2
colchicine
ivermectine
vitamine D
plasma de convalescent de la COVID-19
sérothérapie de la COVID-19
bamlanivimab
alanine
alanine
Ribonucléotides
pandémies
anticorps monoclonaux
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
immunisation passive
COVID-19
COVID-19
COVID-19

---
N1-VALIDE
CASIRIVIMAB/ IMDEVIMAB 120 mg/mL solution à diluer pour perfusion
ATU de cohorte
https://ansm.sante.fr/tableau-atu-rtu/casirivimab-imdevimab-120-mg-ml-solution-a-diluer-pour-perfusion
L’association casirivimab et imdevimab est indiquée dans le traitement des formes symptomatiques légères à modérées de la COVID-19 chez les adultes ayant un test virologique de détection du SARS-CoV-2 positif, et étant à risque élevé d'évolution vers une forme grave de la COVID-19 à savoir les populations suivantes telles que définies par l’ANRS-Maladies Infectieuses Emergentes (voir protocole). Pour être éligibles au traitement, les patients doivent être en capacité de recevoir le traitement dans un délai maximum de 5 jours après le début des symptômes. Les patients ne doivent pas nécessiter une oxygénothérapie du fait de la COVID-19...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
traitement médicamenteux de la COVID-19
anticorps monoclonaux humanisés
association de deux anticorps monoclonaux (REGN10933 et REGN10987) dirigés contre la protéine Spike du SARS-COV-2
casirivimab
perfusions veineuses
association médicamenteuse
imdévimab
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
adulte
sujet âgé
COVID-19
imdévimab
REGN-COV-2
casirivimab
association médicamenteuse

---
N1-VALIDE
BAMLANIVIMAB 700 mg/20 mL (35 mg/mL) solution à diluer pour perfusion / ETESEVIMAB 700 mg/20 mL (35 mg/mL) solution à diluer pour perfusion en association
ATU de cohorte
https://ansm.sante.fr/tableau-atu-rtu/bamlanivimab-700-mg-20-ml-35-mg-ml-solution-a-diluer-pour-perfusion-etesevimab-700-mg-20-ml-35-mg-ml-solution-a-diluer-pour-perfusion-en-association
L’association de bamlanivimab et d’etesevimab est indiquée pour le traitement des formes symptomatiques légères à modérées de la COVID-19 chez les patients adultes, ayant un test virologique de détection du SARS-CoV-2 positif et étant à risque élevé d'évolution vers une forme grave de la COVID-19 à savoir les populations suivantes telles que définies par l’ANRS-Maladies Infectieuses Emergentes (voir protocole). Pour être éligibles au traitement, les patients doivent être en capacité de recevoir le traitement dans un délai maximum de 5 jours après le début des symptômes. Les patients ne doivent pas nécessiter une oxygénothérapie du fait de la COVID-19...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de séc