Libellé préféré : immunoglobulines;

Synonyme CISMeF : globulines immunes; Immuno-globulines;

Acronyme CISMeF : Ig;

Traduction automatique Wikipédia : Anticorps;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anticorps;

substance (CISMeF) : O;

Définition VIDAL : Anticorps sécrété par certains globules blancs, destiné à neutraliser spécifiquement une substance étrangère ou un agent infectieux. Les immunoglobulines d'origine humaine sont utilisées comme médicament ; elles sont alors purifiées et stérilisées.;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
HYQVIA (immunoglobuline humaine normale (co-administrée avec la hyaluronidase humaine recombinante)) - Immunoglobuline
Réévaluation à la demande du laboratoire.
https://www.has-sante.fr/jcms/pprd_2983419/fr/hyqvia-immunoglobuline-humaine-normale-plasmatique
Nature de la demande Inscription Réévaluation à la demande du laboratoire. L'essentiel Avis favorable au remboursement dans le « traitement substitutif chez l’adulte, l’enfant et l’adolescent (âgés de 0 à 18 ans) atteints de : déficits immunitaires primitifs (DIP) avec altération de la production d’anticorps ; déficits immunitaires secondaires (DIS) chez les patients souffrant d’infections sévères ou récurrentes, sous traitement antimicrobien inefficace, et présentant soit un déficit avéré des anticorps spécifiques (DAAS), soit d’un taux d’IgG sérique de 4 g/L. » Quel progrès ? Pas de progrès thérapeutique dans la stratégie de prise en charge.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
déficits immunitaires
HYQVIA 100 mg/ml, soution pour perfusion par voie sous-cutanée
perfusions sous-cutanées
immunoglobulines
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
avis de la commission de transparence
HYQVIA

---
N1-SUPERVISEE
CUTAQUIG (immunoglobuline humaine normale) - Déficits immunitaires primitifs et secondaires
Modification du RCP
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3431815/fr/cutaquig-immunoglobuline-humaine-normale-deficits-immunitaires-primitifs-et-secondaires
Avis favorable au maintien du remboursement dans le traitement de substitution chez les adultes, enfants et adolescents (0-18 ans) atteints de : Déficits immunitaires primitifs (DIP) avec une production d'anticorps défaillante, Déficits immunitaires secondaires (DIS) chez les patients souffrant d'infections sévères ou récurrentes, dont le traitement antimicrobien est inefficace et qui présentent une insuffisance prouvée en anticorps spécifiques (PSAF, proven specific antibody failure) * ou un taux d'IgG sérique 4 g/L. *PSAF incapacité à atteindre une augmentation d’au moins deux fois le titre d’anticorps IgG avec les vaccins à polysaccharides pneumococciques et antigènes polypeptidiques Service Médical Rendu (SMR) Commentaires La Commission prend acte de ces modifications qui ne sont pas de nature à modifier ses conclusions précédentes (avis du 17/02/2022)...
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
CUTAQUIG 165 mg/mL, solution injectable
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
adulte
enfant
adolescent
déficit immunitaire primitif avec altération de la production d’anticorps
déficit immunitaire secondaire chez les patients souffrant d'infections sévères ou récurrentes, dont le traitement antimicrobien est inefficace et qui présentent une insuffisance prouvée en anticorps spécifiques (PSAF, proven specific antibody failure) ou un taux d'IgG sérique < 4 g/L
injections sous-cutanées
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
avis de la commission de transparence
Déficits immunitaires
CUTAQUIG
immunoglobulines
maladies immunidéficientes primaires
déficit immunitaire primitif
déficit immunitaire secondaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Usage optimal des immunoglobulines en fertilité, en cardiologie et autres indications
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Usage_optimal/INESSS_Ig_fertilite_cardio_autres_GN.pdf
Les immunoglobulines humaines (Ig) non spécifiques sont des produits stables extraits du plasma humain. Leur coût est élevé, leur approvisionnement est variable et leur usage au Québec connait une constante augmentation depuis de nombreuses années dans plusieurs domaines médicaux, y compris en fertilité, en cardiologie et autres indications. C’est dans ce contexte que le MSSS a demandé à l’INESSS d’élaborer des recommandations cliniques relatives à l’usage des Ig non spécifiques en fertilité, en cardiologie et autres indications.
2022
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation de bon usage du médicament
fécondité
cardiologie
immunoglobuline
immunoglobulines
fertilité
indication de
laisse entrevoir
Indicateurs
indicateurs et réactifs

---
N2-AUTOINDEXEE
XEMBIFY (immunoglobuline humaine)
Inscription
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3344831/fr/xembify-immunoglobuline-humaine
Avis favorable au remboursement dans les indications de l’AMM. Le service médical rendu par XEMBIFY 200 mg/ml (immunoglobuline humaine normale) est important dans les indications de l’AMM...
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
injections sous-cutanées
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
immunoglobulines
facteurs immunologiques
XEMBIFY
XEMBIFY 200 mg/mL, solution injectable sous-cutanée
avis de la commission de transparence

---
N2-AUTOINDEXEE
HIZENTRA (immunoglobuline humaine normale ) - Déficits immunitaires primitifs
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3342053/fr/hizentra-immunoglobuline-humaine-normale-deficits-immunitaires-primitifs
Nature de la demande Modification du RCP Modifications de RCP. Avis favorable au maintien du remboursement dans les déficits immunitaires secondaires (DIS) chez les patients souffrant d'infections graves ou récurrentes, en échec d’un traitement antibiotique et ayant, soit un défaut de production d’anticorps spécifiques (DPAS) avéré, soit un taux d’IgG sérique 4 g/l.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
avis de la commission de transparence
HIZENTRA
immunoglobuline
déficits immunitaires
humains
immunoglobulines humaines
immunoglobulines
déficit immunitaire primitif
homo sapiens

---
N2-AUTOINDEXEE
Usage optimal des immunoglobulines en fertilité, en cardiologie et autres indications - rapport en soutien au guide d’usage optimal
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Usage_optimal/INESSS_Ig_fertilite_cardio_autres_GN.pdf
Les immunoglobulines humaines non spécifiques (Ig) sont des produits stables extraits du plasma humain. Leur coût est élevé, leur approvisionnement est variable et leur usage au Québec connait une constante augmentation depuis de nombreuses années dans plusieurs domaines médicaux. L’encadrement de l’usage des immunoglobulines humaines fait donc partie des préoccupations du Comité consultatif national de médecine transfusionnelle du Québec (CCNMT), lequel a souligné un manque de recommandations concernant leur utilisation pour les indications dans les spécialités autres que la neurologie. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), à la suggestion du Comité consultatif national de médecine transfusionnelle du Québec, a donc demandé à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) d’élaborer des recommandations cliniques relatives à l’usage des immunoglobulines humaines pour les indications en hématologie, en immunologie clinique, en dermatologie, en rhumatologie, en infectiologie, en transplantation d’organe solide et autres indications, sous la forme de guides d’usage optimal. Au terme de ce projet qui doit clore ce grand chantier, l’Institut a élaboré des recommandations cliniques sur l’usage optimal des immunoglobulines humaines administrées par voie intraveineuse (IgIV) ou sous-cutanée (IgSC) pour traiter neuf indications qui n’avaient pas été couvertes dans les projets précédents.
2022
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines
indicateurs et réactifs
autres guides
indication de
fertilité
rapport albumine/globuline
immunoglobuline
cardiologie
rapport de recherche
laisse entrevoir
fécondité
précis

---
N1-SUPERVISEE
CUVITRU (immunoglobuline humaine normale) - Déficit immunitaire
Mise à disposition d’une nouvelle présentation.
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3399879/fr/cuvitru-immunoglobuline-humaine-normale-deficit-immunitaire
Il s’agit d’une demande d’inscription sur la liste des spécialités agréées à l’usage des collectivités d’une nouvelle présentation de la spécialité CUVITRU 200 mg/mL (immunoglobuline humaine normale), solution injectable par voie sous-cutanée : flacon de 50 mL – 10 g d’immunoglobuline humaine normale (CIP : 34009 550 672 9 0)...
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
injections sous-cutanées
facteurs immunologiques
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
adulte
enfant
adolescent
CUVITRU 200 mg/ml, solution injectable par voie sous-cutanée
avis de la commission de transparence
CUVITRU
immunoglobulines
déficits immunitaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Pénurie d’immunoglobulines – traitements alternatifs aux immunoglobulines humaines non spécifiques
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/penurie-dimmunoglobulines-traitements-alternatifs-aux-immunoglobulines-humaines-non-specifiques.html
Afin de pouvoir faire face à une réduction des réserves ou à une pénurie en immunoglobulines humaines non spécifiques (Ig) qui pourrait survenir dans des situations particulières comme dans le contexte actuel de pandémie de la COVID-19, le MSSS a élaboré un cadre de gestion des pénuries en Ig. Ce cadre de gestion comporte des règles spécifiques relatives à l’accès aux Ig qui ont été validées par l’INESSS. Dans le but de permettre un traitement efficient aux personnes qui ont un accès limité aux Ig intraveineuses (IgIV) lors de la mise en œuvre du cadre de gestion des pénuries en Ig, le MSSS a demandé à l’INESSS d’identifier des traitements alternatifs aux IgIV pour traiter les indications suivantes : la myasthénie grave, la polyneuropathie inflammatoire démyélinisante chronique et la thrombopénie immune nouvellement diagnostiquée, persistante ou chronique. Les traitements alternatifs identifiés dans le cadre de ces travaux qui ne sont pas inscrits sur les listes des médicaments ou dont les modalités de remboursement ne permettent pas leur usage dans un contexte régulier ou dans un contexte de traitement alternatif aux IgIV, pourront faire l’objet de travaux spécifiques. Ces travaux seront réalisés et publiés séparément par la Direction de l’évaluation des médicaments et des technologies à des fins de remboursement de l’INESSS.
2022
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
France
recommandation de bon usage du médicament
humains
immunoglobulines humaines
non spécifique
homo sapiens
immunoglobulines
immunoglobuline

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobulines sous-cutanées - Recommandations d’utilisation chez les patients atteints de PIDC dans un contexte de tension d’approvisionnement
https://ansm.sante.fr/actualites/immunoglobulines-sous-cutanees-recommandations-dutilisation-chez-les-patients-atteints-de-pidc-dans-un-contexte-de-tension-dapprovisionnement
Des tensions d’approvisionnement contraignent actuellement la disponibilité des immunoglobulines sous-cutanées (IgSC). Ces tensions sont notamment liées à la baisse mondiale de la collecte de plasma humain, nécessaire à la fabrication des immunoglobulines humaines, dans le contexte de pandémie de Covid-19. Pour sécuriser l’accès aux traitements des patients atteints de polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC), l’ANSM recommande lorsque la spécialité HIZENTRA n’est pas disponible, d’utiliser dans cette indication, de façon exceptionnelle et transitoire, l’une des autres spécialités disponibles à base d’Ig SC...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines
injections sous-cutanées
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
HIZENTRA
HIZENTRA 200 mg/ml, solution injectable sous-cutanée
CUVITRU
CUVITRU 200 mg/ml, solution injectable par voie sous-cutanée
GAMMANORM
GAMMANORM 165 mg/ml, solution injectable
HYQVIA 100 mg/ml, soution pour perfusion par voie sous-cutanée
HYQVIA
immunoglobulines
immunoglobulines

---
N2-AUTOINDEXEE
Usage optimal des immunoglobulines en transplantation d’organes solides
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/usage-optimal-des-immunoglobulines-en-transplantation-dorganes-solides.html
Les immunoglobulines humaines (Ig) non spécifiques sont des produits stables extraits du plasma humain. Leur coût est élevé, leur approvisionnement est variable et leur usage au Québec connait une constante augmentation depuis de nombreuses années dans plusieurs domaines médicaux, y compris en transplantation d’organes solides. C’est dans ce contexte que le MSSS a demandé à l’INESSS d’élaborer des recommandations cliniques relatives à l’usage des Ig non spécifiques en transplantation d’organes solides.
2022
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines
transplantation d'organe
immunoglobuline
Organisme
transplantation
partie d'un organe

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandation sur le bon usage des immunoglobulines polyvalentes
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/immunoglobulines/recommandation-sur-le-bon-usage-des-immunoglobulines-polyvalentes.html
Avant d’initier un traitement à base d’immunoglobulines polyvalentes, il y a lieu de vérifier si un tel traitement est conforme aux acquis de la science et vraiment indispensable dans la situation clinique rencontrée. - Les immunoglobulines sont à éviter dans les pathologies reprises sur la liste négative (cf. point 4 des présentes recommandations) - Lors de l’instauration du traitement, il y a lieu de se conformer aux doses recommandées pour la pathologie en question. - A chaque renouvellement, il y a lieu de réévaluer les doses et le rythme d’administration en vue de réduire, dans la mesure du possible, les quantités administrées.
2022
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation pour la pratique clinique
immunoglobulines
immunoglobuline
directives de santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
Usage optimal des immunoglobulines en rhumatologie
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/usage-optimal-des-immunoglobulines-en-rhumatologie.html
Considérant que les données disponibles concernent exclusivement les Ig par voie intraveineuse et que les preuves sont insuffisantes relativement à l’efficacité des Ig administrées par voie sous-cutanée, l’INESSS a élaboré un guide d’usage optimal spécifique sur les Ig administrées par voie intraveineuse.
2021
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines
immunoglobuline
rhumatologie

---
N1-VALIDE
GAMMANORM 165 mg/ml , immunoglobuline humaine normale pour injection sous-cutanée
Arrêt de commercialisation à partir du lundi 2 mai 2022
https://ansm.sante.fr/disponibilites-des-produits-de-sante/medicaments/gammanorm-165-mg-ml-immunoglobuline-humaine-normale-pour-injection-sous-cutanee
Arrêt de commercialisation prévu pour mai 2022. Ce produit est remplacé dès à présent par une autre immunoglobuline sous cutanée CUTAQUIG 165 mg/ml sous 4 présentations de volume identique à GAMMANORM 165 mg/ml...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Rappels de médicaments
GAMMANORM 165 mg/ml, solution injectable
GAMMANORM
information sur le médicament
injections sous-cutanées
immunoglobulines
immunoglobulines

---
N2-AUTOINDEXEE
Usage optimal des immunoglobulines en infectiologie
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/usage-optimal-des-immunoglobulines-en-infectiologie.html
Les immunoglobulines humaines (Ig) non spécifiques sont des produits stables extraits du plasma humain. Leur coût est élevé, leur approvisionnement est variable et leur usage au Québec connaît une constante augmentation depuis de nombreuses années, notamment dans plusieurs domaines médicaux dont l’infectiologie. C’est dans ce contexte que le MSSS a demandé à l’INESSS d’élaborer des recommandations cliniques relatives à l’usage des Ig non spécifiques en infectiologie.
2021
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation pour la pratique clinique
infectiologie
immunoglobuline
immunoglobulines

---
N2-AUTOINDEXEE
Validation du cadre de gestion des pénuries d’immunoglobulines humaines non spécifiques
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/validation-du-cadre-de-gestion-des-penuries-dimmunoglobulines-humaines-non-specifiques.html
Dans le contexte de la crise sanitaire liée à la maladie à coronavirus (COVID-19), des problèmes d’approvisionnement et de production pourraient conduire à une réduction des réserves ou à une pénurie d’immunoglobulines au Québec. C’est dans ce contexte que le MSSS a demandé à l’INESSS d’émettre une série de recommandations sur les indications à inclure dans le cadre de gestion, les conditions d’usage pour chacune des indications ainsi que sur les niveaux de disponibilité des réserves. Des considérations éthiques ont également été identifiées.
2021
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation de santé publique
immunoglobuline
homo sapiens
immunoglobulines humaines
non spécifique
immunoglobulines
humains

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobulines hyperimmunes anti–SARS-CoV-2, un choix stratégique urgent
http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-immunoglobulines-hyperimmunes-anti-sars-cov-2-un-choix-strategique-urgent/
Aucun traitement antiviral n’a à l’heure actuelle clairement démontré son efficacité dans le traitement du COVID-19. L’amélioration spontanée chez la plupart des malades traduit la réponse immunitaire protectrice, liée en particulier aux anticorps neutralisants. La sérothérapie, dont le principe est très ancien, a été utilisée dans les épidémies récentes par les virus Chikungunya, Ebola mais aussi SARS-CoV-1, MERS-CoV et A/H1N1. Dans le COVID-19, deux publications préliminaires portant l’une sur 10 patients [1], l’autre sur 5 patients [2], ont montré que l’utilisation de plasmas de patients convalescents était bien tolérée et pouvait améliorer l’évolution clinique de formes graves du COVID-19 en neutralisant la charge virale et en diminuant rapidement la CRP. Aussi, même si l’interprétation de ces résultats préliminaires est discutable en l’absence de groupe témoin et en raison de la très petite taille des effectifs, la Food and Drug Administration a récemment approuvé le principe de ce traitement et de nombreux essais ont débuté ou vont débuter aux États-Unis et en France pour en évaluer les bénéfices et les risques.
2020
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
plasma sanguin
convalescence
information scientifique et technique
immunoglobulines
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pandémies
COVID-19
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Immunoglobulines polyvalentes – partie 2 : Utilisation en Belgique
https://kce.fgov.be/fr/publications/tout-les-rapports/immunoglobulines-polyvalentes-partie-2-utilisation-en-belgique
Les immunoglobulines, produites à partir du plasma humain, sont des médicaments précieux et coûteux utilisés pour traiter des maladies rares elles aussi, et parfois gravissimes. Or les risques de pénurie sont de plus en plus importants au niveau mondial comme au niveau belge. Il est donc urgent de mettre en place des stratégies pour mieux maitriser leur approvisionnement et optimaliser leur utilisation. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a été chargé d’évaluer leur efficacité et d'estimer les quantités dont notre pays devrait pouvoir disposer dans les années à venir.
2020
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
rapport
Belgique
immunoglobulines
immunoglobuline

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccination et immunoglobulines
Questions générales - Guide pratique de vaccination en pneumologie 2020
https://splf.fr/wp-content/uploads/2020/11/Vaccination-et-immunoglobuline_2020_Revue-des-Maladies-Respiratoires-Actuali.pdf
2020
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
article de périodique
recommandation professionnelle
vaccination
pneumologie
immunoglobuline
vaccination
Pneumologie
immunoglobulines
médecine de famille
vaccination
Vaccine
vaccination; médication préventive
Vaccins
précis
Fracture intertrochantérienne
Pratique
précis

---
N3-AUTOINDEXEE
Pénurie en immunoglobulines : impact et conséquences cliniques dans un centre de référence
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02931528
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
immunoglobulines
Centre
immunoglobuline
central

---
N3-AUTOINDEXEE
Utilisation des immunoglobulines non spécifiques intraveineuses et sous-cutanées au Québec 2018-2019
https://www.inspq.qc.ca/publications/2692
Ce rapport fait état de l’utilisation des immunoglobulines (Ig) non spécifiques entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019 par les établissements de santé du Québec, selon les données saisies dans le système Trace Line en date du 1er octobre 2019. Trace Line est le système de base de données en place qui documente les transactions reliées aux activités des banques de sang et assure la traçabilité des produits. En 2018-2019, 30 établissements de santé (total de 34 établissements de santé au Québec), regroupant 87 installations, ont administré des Ig.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Fracture intercondylienne de l'humérus
immunoglobulines par voie veineuse
Fracture induite
non spécifique
Québec
Immunoglobulines
lumière d'une veine
tissu sous-cutané, sai
immunoglobuline
immunoglobulines

---
N2-AUTOINDEXEE
Usage optimal des immunoglobulines en immunologie clinique
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/usage-optimal-des-immunoglobulines-en-immunologie-clinique.html
Les immunoglobulines humaines (Ig) non spécifiques sont des produits stables extraits du plasma humain. Leur coût est élevé, leur approvisionnement variable, et leur usage au Québec est en constante augmentation depuis de nombreuses années, notamment dans des indications en immunologie. Ce guide d’usage optimal présente un ensemble de recommandations cliniques concernant les immunoglobulines humaines administrées par voie intraveineuse (IgIV) en immunologie, et ce pour une série d’indications.
2020
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
rapport
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobuline
immunoglobulines
Immunologie
immunologiste clinique
allergie et immunologie
Immunologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Immunoglobulines polyvalentes - première partie: Un rapid review
https://kce.fgov.be/fr/immunoglobulines-polyvalentes-premi%C3%A8re-partie-un-rapid-review
Les immunoglobulines sont malheureusement sujettes à un risque de pénurie sur le marché mondial. L'une des raisons en est qu'elles doivent être produites à partir de plasma humain, car leur production par voie synthétique est impossible. Or le plasma provient de donneurs de sang ; il est donc limité. Mais on observe également une forte augmentation de l’utilisation des immunoglobulines à travers le monde, en raison d'un élargissement croissant du nombre d'indications possibles. Dans certains cas, il s'agit de maladies très graves, voire mortelles, d'où l'importance de veiller à ce que ce traitement puisse toujours être mis à la disposition de ceux qui en ont vraiment besoin.
2020
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
rapport
résumé ou synthèse en français
immunoglobulines
immunoglobuline

---
N3-AUTOINDEXEE
Utilisation des immunoglobulines non spécifiques intraveineuses et sous-cutanées au Québec 2017-2018
https://www.inspq.qc.ca/publications/2644
Cette troisième publication sur l’utilisation des immunoglobulines (Ig) au Québec fait état de l’utilisation des Ig non spécifiques entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018 par les établissements de santé, selon les données saisies dans le système Trace Line en date du 8 août 2018. Trace Line est un système de base de données qui permet de documenter les transactions reliées aux activités des banques de sang et assure la traçabilité des produits. En 2017-2018, 29 établissements de santé, regroupant 86 installations, ont administré des Ig.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Québec
lumière d'une veine
Fracture de fatigue
Fracture induite
immunoglobuline
Immunoglobulines
immunoglobulines par voie veineuse
non spécifique
tissu sous-cutané, sai
immunoglobulines

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations d’administration d’Immunoglobulines polyvalentes chez le patient allogreffé
https://ansm.sante.fr/uploads/2020/11/19/recommandations-sfgm-tc-ig-iv-mars2019.pdf
Préparations disponibles, Recommandations de la SFGM-TC pour l’administration d’Ig IV en prophylaxie des infections bactériennes et virales, Recommandations de la SFGM-TC pour l’administration d’Ig IV à visée curative, Recommandations de la SFGM-TC de ne pas administrer d’IgIV polyvalentes après allogreffe dans certaines situations, Indication des Ig SC, Autres indications de traitement par Ig IV chez le patient allogreffé
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
immunoglobulines humaines normales
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines
injections veineuses
injections sous-cutanées
maladies virales
maladies virales
infections bactériennes
infections bactériennes
Hypogammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
sujet immunodéprimé
adulte
enfant
recommandation pour la pratique clinique
immunoglobulines
allogreffes
agammaglobulinémie
agammaglobulinémie

---
N3-AUTOINDEXEE
NOTE D'INFORMATION N DGS/PP2/DGOS/PF2/2019/144 du 25 juin 2019 relative à l’actualisation de la hiérarchisation des indications des immunoglobulines humaines polyvalentes
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=44786
La présente note d’information procède à l’actualisation du tableau récapitulatif de hiérarchisation des indications des immunoglobulines humaines polyvalentes annexé à la note d’information N DGS/PP2/DGOS/PF2/2018/134 du 31 mai 2018 relative à l’actualisation de la hiérarchisation des indications des immunoglobulines humaines polyvalentes
2019
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
texte juridique
Indicateurs
humains
Fracture intercondylienne de l'humérus
immunoglobulines humaines
laisse entrevoir
immunoglobulines
indication de
Acathisie
Catégorie soins de santé
immunoglobuline
homo sapiens
indicateurs et réactifs

---
N1-SUPERVISEE
HIZENTRA immunoglobuline humaine normale (plasmatique)
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2965166/fr/hizentra
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par HIZENTRA est important dans « le traitement immunomodulateur des polyradiculoneuropathies inflammatoires démyélinisantes chroniques (PIDC) ». Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Compte tenu : de la démonstration de la supériorité d’efficacité de HIZENTRA 0,2 g/kg et 0,4 g/kg (IG SC) versus placebo dans le traitement d’entretien des patients ayant une PIDC après stabilisation par des immunoglobulines IV (IG I.V), en termes de proportion de patients en rechute, des résultats d’une méta-analyse, ayant inclus un faible nombre de patients, et qui n’a pas mis en évidence de différence entre les IG I.V et les IG SC sur l’évaluation de la fonction motrice (échelle MRC-SS) dans le traitement d’entretien de la PIDC, et de l’absence de données comparatives directes de HIZENTRA versus les IG I.V, la Commission considère qu’HIZENTRA, en traitement d'entretien après stabilisation par des IG I.V, n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres immunoglobulines (CLAIRYG, OCTAGAM, PRIVIGEN, TEGELINE) dans le traitement des patients atteints de polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC).
2019
false
false
false
Important
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
immunoglobulines
perfusions sous-cutanées
facteurs immunologiques
HIZENTRA
HIZENTRA 200 mg/ml, solution injectable sous-cutanée
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
résultat thérapeutique
adulte
enfant
adolescent
avis de la commission de transparence

---
N1-SUPERVISEE
Traitement médical du botulisme
https://www.cochrane.org/fr/CD008123/traitement-medical-du-botulisme
Problématique de la revue Nous avons examiné les données probantes sur l'effet des traitements médicaux sur le botulisme humain. Contexte Le botulisme est une maladie grave qui débute brusquement et provoque une paralysie (incapacité à utiliser ses muscles). La cause du botulisme est un germe appelé Clostridium botulinum. Si la maladie n'est pas traitée, de nombreuses personnes atteintes de botulisme mourront. Il existe quatre principaux types de botulisme : le botulisme chez les adultes et les nourrissons où l'intestin est infecté ; le botulisme provenant d'aliments contaminés ; et le botulisme des plaies. Nous avons cherché des essais cliniques de traitements médicaux pour l'un des quatre principaux types de botulisme. Nous avons évalué les effets du traitement sur le taux de décès à l'hôpital, quelle qu'en soit la cause, dans les quatre semaines suivant l'infection. Nous nous sommes également intéressés aux décès dans les 12 semaines, à la durée du séjour à l'hôpital, à la nécessité d'un appareil de ventilation artificiel (respirateur) pour aider à la respiration (ventilation mécanique), à l'alimentation par sonde et aux événements néfastes du traitement.
2019
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
revue de la littérature
botulisme
résultat thérapeutique
immunoglobulines
résumé ou synthèse en français

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation des immunoglobulines humaines polyvalentes (Ig) dans un contexte de tensions d’approvisionnement : point sur les actions mises en œuvre - Point d'Information
https://ansm.sante.fr/actualites/utilisation-des-immunoglobulines-humaines-polyvalentes-ig-dans-un-contexte-de-tensions-dapprovisionnement-point-sur-les-actions-mises-en-oeuvre
Le Comité Scientifique Spécialisé Temporaire (CSST) consacré à la révision des usages prioritaires des immunoglobulines polyvalentes humaines (Ig) composé d’un panel d’experts (professionnels de santé et associations de patients) s’est à nouveau réuni à l’ANSM le 3 avril 2019 pour faire un point sur la hiérarchisation des indications des Ig et sur les actions mises en œuvre depuis un an. Il ressort que l’approvisionnement en Ig est aujourd’hui globalement plus satisfaisant, du fait des solutions alternatives mises en place par l’Agence et de la priorisation des indications appliquée sur le terrain avec l’implication de l’ensemble des parties prenantes, associations de patients et professionnels de santé. La disponibilité des Ig demeure toutefois préoccupante et la liste de priorisation, qui vient d’être actualisée, reste toujours en vigueur pour épargner ces médicaments indispensables...
2019
false
true
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
immunoglobulines
homo sapiens
immunoglobuline
immunoglobulines humaines
tension
humains

---
N2-AUTOINDEXEE
Etat des lieux de l’utilisation des immunoglobulines polyvalentes intraveineuses en neuropédiatrie. Suivi des recommandations
http://www.sudoc.fr/227810945
Introduction : Les immunoglobulines polyvalentes intraveineuses (IgIV) sont utilisées de plus en plus fréquemment en immunomodulation, notamment en neuropédiatrie. Elles ont l’intérêt d’avoir peu d’effets indésirables mais sont onéreuses et posent des problèmes d’approvisionnement. Des recommandations françaises pour guider leur utilisation sont disponibles dans le VIDAL, où elles sont classées en 3 niveaux de recommandation, et sur le site de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM). Nous avons souhaité faire un état des lieux de l’utilisation des IgIV pour des pathologies neuropédiatriques
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Immunoglobulines
Recommandations
immunoglobulines
immunoglobulines par voie veineuse
adhésion aux directives
Counseling directif
directives de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
CUVITRU immunoglobuline humaine normale (plasmatique)
Mise à disposition d'une immunoglobuline humaine normale administrée par voie sous cutanée.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2867481/fr/cuvitru
Service Médical Rendu (SMR). Important. Le service médical rendu par CUVITRU est important dans les indications de l’AMM : « Indications pour une administration par voie sous-cutanée (IgSC). Traitement substitutif chez l’adulte, l’enfant et l’adolescent (de 0 à 18 ans) atteint de : - syndromes d'immunodéficience primaire avec production défaillante d’anticorps, - Hypogammaglobulinémie et infections bactériennes récurrentes chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC), chez qui les antibiotiques prophylactiques n’ont pas fonctionné ou sont contre-indiqués, - Hypogammaglobulinémie et infections bactériennes récurrentes chez les patients atteints de myélome multiple, - Hypogammaglobulinémie chez des patients avant ou après une transplantation de cellules souches hématopoïétiques allogéniques. » Amélioration du service médical rendu (ASMR).V (absence). La Commission considère que CUVITRU n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres immunoglobulines humaines normales administrées par voie sous-cutanée ou intraveineuse.
2018
false
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
immunoglobulines
injections sous-cutanées
immunoglobulines
déficits immunitaires
Hypogammaglobulinémie
adulte
enfant
adolescent
infections bactériennes
infection bactérienne récurrente
myélome multiple
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
résultat thérapeutique
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
CUVITRU
CUVITRU 200 mg/ml, solution injectable par voie sous-cutanée
agammaglobulinémie

---
N1-SUPERVISEE
HIZENTRA
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2868844/fr/hizentra
Service Médical Rendu (SMR). Important. Le service médical rendu par HIZENTRA est important dans l’indication de l’« hypogammaglobulinémie chez des patients en pré et post transplantation de cellules souches hématopoïétiques allogéniques ». Amélioration du service médical rendu (ASMR). V (absence). La Commission considère que HIZENTRA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres immunoglobulines humaines normales administrées par voie sous-cutanée ou intraveineuse.
2018
false
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
HIZENTRA 200 mg/ml, solution injectable sous-cutanée
résultat thérapeutique
perfusions sous-cutanées
facteurs immunologiques
Hypogammaglobulinémie
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
adulte
enfant
adolescent
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
transplantation homologue
immunoglobulines
HIZENTRA
agammaglobulinémie

---
N1-SUPERVISEE
GAMMATETANOS immunoglobuline humaine tétanique
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2879330/fr/gammatetanos
Service Médical Rendu (SMR) Important le service médical rendu par GAMMATETANOS reste important dans les indications de l’AMM.,
2018
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
GAMMATETANOS 250 UI/2 ml, solution injectable (IM)
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
immunoglobuline tétanique
tétanos
tétanos
immunoglobulines
avis de la commission de transparence
GAMMATETANOS

---
N1-SUPERVISEE
Les médicaments dérivés du plasma humain et leurs analogues recombinants
https://sfpc.eu/wp-content/uploads/2019/08/exe_brochure_mds__2018_version_finale.pdf
Les médicaments dérivés du sang (MDS) sont des concentrés de protéines plasmatiques, aussi appelés médicaments dérivés du plasma humain (MDP), à l’exception de la spécialité NORMOSANG , hémine extraite des globules rouges. Ces médicaments sont caractérisés par une fabrication industrielle par fractionnement de pools de plasmas (5 000 à 40 000 dons/pool) et une stabilité longue par comparaison avec les produits sanguins labiles. Ainsi ces produits sanguins stables sont homogènes par leur origine mais hétérogènes par leurs indications. La plupart des MDS commercialisés en France sont présentés dans ce livret, quelque soit leur statut : AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation).
2018
false
false
false
SFPC - Société Française de Pharmacie Clinique
France
recommandation professionnelle
recommandation de bon usage du médicament
sérumalbumine
plasma sanguin
immunoglobulines
facteurs de la coagulation sanguine
antithrombine-III
protéine C
C1 inhibiteur
alpha-1-Antitrypsine
colle de fibrine
hémine
immunoglobulines par voie veineuse

---
N1-VALIDE
Utilisation des immunoglobulines humaines polyvalentes (Ig) dans un contexte de fortes tensions d’approvisionnement : diffusion d’une note d’information relative à la hiérarchisation des indications - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/actualites/utilisation-des-immunoglobulines-humaines-polyvalentes-ig-dans-un-contexte-de-fortes-tensions-dapprovisionnement-diffusion-dune-note-dinformation-relative-a-la-hierarchisation-des-indications
Dans le contexte des fortes tensions d’approvisionnement en immunoglobulines humaines polyvalentes (Ig), les restrictions d’utilisation de ces médicaments ont été renforcées afin de respecter les usages prioritaires des Ig pour réserver ces traitements aux patients pour lesquels l'indication est primordiale et justifiée. Une note d’information DGS/DGOS relative à l’actualisation de la hiérarchisation des indications des Ig est disponible depuis le 31 mai 2018. Cette hiérarchisation est le fruit des travaux conduits par le Comité Scientifique Spécialisé Temporaire (CSST) consacré à la révision des usages prioritaires des Ig réuni à l’ANSM le 4 avril dernier...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines
facteurs immunologiques
facteurs immunologiques
immunoglobulines humaines normales
immunoglobuline humaine
déficits immunitaires
déficit immunitaire primitif
maladies auto-immunes du système nerveux
iso-immunisation rhésus
érythroblastopénie chronique acquise
purpura thrombopénique idiopathique
maladies de von willebrand
Gammapathie monoclonale
prophylaxie après exposition
sujet immunodéprimé
grossesse
enfant
adulte
transplantation d'organe
rejet du greffon
rejet du greffon
maladie de Kawasaki
ordonnances médicamenteuses
paraprotéinémies

---
N1-VALIDE
Quand prescrire une électrophorèse des protéines sériques (EPS) et conduite à tenir en cas d'une immunoglobuline monoclonale - Fiche mémo
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2742018/fr/quand-prescrire-une-electrophorese-des-proteines-seriques-eps-et-conduite-a-tenir-en-cas-d-une-immunoglobuline-monoclonale
Cette fiche a pour objectif de préciser les indications de prescription de l’EPS et les conduites à tenir en cas de découverte d’un « pic étroit » sur le tracé d’électrophorèse, et d’illustrer l’importance d’une bonne interaction entre cliniciens, principalement médecins généralistes, et biologistes.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
Électrophorèse des protéines sanguines
immunoglobulines
hypergammaglobulinémie

---
N1-SUPERVISEE
HYQVIA immunoglobuline humaine normale (coadministré avec la hyaluronidase humaine recombinante)
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2823770/fr/hyqvia
Le service médical rendu par HYQVIA est important chez l’adulte dans le « traitement substitutif de l’hypogammaglobulinémie chez des patients avant ou après une transplantation de cellules souches hématopoïétiques allogènes », et aux posologies de l’AMM. Le service médical rendu par HYQVIA 100 mg/ml est insuffisant pour justifier d’une prise en charge pas la solidarité nationale : dans le « traitement substitutif chez l'enfant et l’adolescent (âgé de 0 à 18 ans) atteints de déficits immunitaires primitifs (DIP) avec production défaillante d’anticorps », chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans dans le « traitement substitutif de l’hypogammaglobulinémie chez des patients avant ou après une transplantation de cellules souches hématopoïétiques allogènes »...
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
anglais
français
avis de la commission de transparence
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
HYQVIA
HYQVIA 100 mg/ml, soution pour perfusion par voie sous-cutanée
enfant
adolescent
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
transplantation allogénique de cellules souches hématopoïétiques
produit contenant des immunoglobulines humaines
immunoglobulines
facteurs immunologiques
résultat thérapeutique
déficit immunitaire primitif
déficits immunitaires
perfusions sous-cutanées
hyaluronoglucosaminidase
protéines recombinantes
adulte
agammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie

---
N3-AUTOINDEXEE
Amélioration de l’information des patients atteints de déficits immunitaires traités par immunoglobulines au CHU Grenoble Alpes /
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01598257v1
L’objectif de l’étude menée au CHU Grenoble Alpes est d’évaluer l’information reçue, les savoirs et représentations des patients vis-à-vis des immunoglobulines.
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
immunoglobuline
Patients
thérapeutique
immunoglobulines
patient informé
information en santé des consommateurs
déficits immunitaires
atteint
Traitement de l'information
hôpitaux universitaires
patients
traitement automatique des données

---
N3-AUTOINDEXEE
Amélioration de l’information des patients atteints de déficits immunitaires traités par immunoglobulines au CHU Grenoble Alpes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01598257
Les déficits immunitaires sont des maladies rares, principalement traités par immunoglobulines, médicament dérivé du sang (MDS). En France, les MDS sont soumis à une législation particulière. La circulaire DGS/SQ4 n 98-231 du 9 avril 1998 rend obligatoire l’information à priori des patients sur l’origine des produits, les risques liés à leur utilisation et les mesures de sécurité mises en œuvre. L’objectif de l’étude menée au CHU Grenoble Alpes est d’évaluer l’information reçue, les savoirs et représentations des patients vis-à-vis des immunoglobulines.
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
atteint
Traitement de l'information
information en santé des consommateurs
patient informé
déficits immunitaires
thérapeutique
immunoglobuline
Patients
immunoglobulines
hôpitaux universitaires

---
N1-VALIDE
Guide pour l’immunisation en post-exposition : vaccination et immunoglobulines
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=548
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20160119_guideimmunisationpostexposition.pdf
L’objectif de ce guide est de faire le point sur les données disponibles et colliger les recommandations françaises et internationales disponibles concernant l’efficacité de la vaccination et/ou des immunoglobulines après exposition identifiée à un agent infectieux. Il propose une conduite à tenir pour l’immunisation en post-exposition à un risque infectieux. L’utilisation des anti-infectieux, antibiotiques ou antiviraux, administrés à titre préventif ou préemptif, n’est pas abordée dans ce guide.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
prophylaxie après exposition
immunoglobulines
guide
Vaccin anticoquelucheux
nourrisson
adulte
enfant
coqueluche
Vaccins anti-hépatite A
hépatite A
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
résultat thérapeutique
hépatite B
Vaccins anti-hépatite B
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
infections à méningocoques
vaccins antiméningococciques
rage (maladie)
vaccins antirabiques
chimioprévention
rougeole
oreillons
rubéole
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
tétanos
anatoxine tétanique
varicelle
vaccin contre la varicelle

---
N2-AUTOINDEXEE
IMMUNOGLOBULINE EQUINE TETANIQUE PASTEUR
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2682133/fr/immunoglobuline-equine-tetanique-pasteur
Avis défavorable au maintien de la prise en charge Service Médical Rendu (SMR) Insuffisant Le service médical rendu par la spécialité IMMUNOGLOBULINE EQUINE TETANIQUE PASTEUR 1500 UI/ml (B/20) est insuffisant pour justifier une prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication de l’AMM.
2016
false
false
false
Insuffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
equidae
IMMUNOGLOBULINE EQUINE TETANIQUE
immunoglobulines
pied bot équin
tétanie
espèces équines
tétanie
immunoglobuline

---
N1-SUPERVISEE
HYQVIA, (Immunoglobuline humaine normale)
Pas d’avantage clinique démontré par rapport aux autres immunoglobulines dans le traitement substitutif de l'adulte ayant un déficit immunitaire primitif ou secondaire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2559091/fr/hyqvia
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2559091/fr/hyqvia-immunoglobuline-humaine-normale
HYQVIA a l’AMM dans le traitement substitutif de l’adulte ayant un déficit immunitaire primitif ou secondaire en cas de myélome ou de leucémie lymphoïde chronique (LLC) avec hypogammaglobulinémie secondaire sévère et infections récurrentes. L’association d’une immunoglobuline humaine normale de type IgG, à la hyaluronidase humaine recombinante permet d’administrer HYQVIA en une seule injection sous cutanée toutes les 3 à 4 semaines. Il permet d’obtenir un taux annuel d'infections bactériennes graves aiguës de 0,025, inférieur au seuil de 1 prédéfini par les agences de santé. L’avantage d’HYQVIA, qui permet une administration SC mensuelle en un site unique ne s’est pas traduit par une amélioration de la qualité de vie par rapport aux IgIV administrées mensuellement en un site unique ou IgSC administrée de façon hebdomadaire en plusieurs sites. Compte tenu de l’absence de donnée comparative directe versus les autres immunoglobulines et de l’absence de donnée dans les déficits immunitaires secondaires et en instauration d’un traitement par Ig dans les déficits immunitaires primitifs, le choix d’une Ig par rapport à une autre ne peut être précisé...
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
anglais
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
HYQVIA
HYQVIA 100 mg/ml, soution pour perfusion par voie sous-cutanée
produit contenant des immunoglobulines humaines
immunoglobulines
facteurs immunologiques
résultat thérapeutique
déficit immunitaire primitif
déficits immunitaires
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
myélome multiple
perfusions sous-cutanées
hyaluronoglucosaminidase
protéines recombinantes
adulte
agammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
immunodéficience combinée grave
agammaglobulinémie

---
N1-VALIDE
Immunoglobulines sous-cutanées et programme d’accompagnement : quel est l’intérêt des patients ?
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-469/Immunoglobulines-sous-cutanees-et-programme-d-accompagnement-quel-est-l-interet-des-patients
Deux voies différentes d’administration existent pour le traitement d’immunoglobulines : intraveineuse (Ig IV – administration mensuelle en milieu médical) et sous-cutanée (Ig SC – auto-administration hebdomadaire à domicile). Selon la littérature, efficacité et sécurité sont similaires, mais les Ig SC pourraient améliorer la qualité de vie et la satisfaction au traitement. La Policlinique médicale universitaire de Lausanne a développé un programme interdisciplinaire d’accompagnement à long terme de patients sous Ig SC. De plus, elle a mené une enquête exploratoire interrogeant des patients sous Ig IV sur leur intérêt pour les Ig SC : les patients intéressés ont jugé moins favorablement l’efficacité et/ou la tolérance des Ig IV et considéré que les Ig SC amélioreraient leur motivation au traitement et l’impact sur leur vie privée et professionnelle.
2015
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
immunoglobulines
injections sous-cutanées
évaluation de programme
Accompagnement malade

---
N3-TITRE
Dépôts d'immunoglobuline monoclonale non-amyloides, maladie des - Dépôts d'immunoglobuline monoclonale, maladie des - Dépôts des chaines légères, maladie de - Randall, maladie de
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=86861
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
patients
immunoglobulines
plaque amyloïde

---
N1-SUPERVISEE
Anticorps pour la prévention de la rougeole après l'exposition
http://www.cochrane.org/fr/CD010056/anticorps-pour-la-prevention-de-la-rougeole-apres-lexposition
Contexte : Les épidémies de rougeole continuent de se produire dans les pays avec un taux élevé de couverture vaccinale. L'immunisation passive est généralement considérée comme une prévention contre la rougeole chez une personne qui n'est pas immunisée et a été exposée à une infection. Les estimations de l'efficacité variaient et aucune dose efficace minimale n'a été déterminée. Objectifs : Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'injection intramusculaire ou de la perfusion intraveineuse d'immunoglobulines (immunisation passive) pour la prévention contre la rougeole lorsqu'elles sont administrées aux personnes sensibles et exposées avant l'apparition des symptômes. - See more at: http://fr.summaries.cochrane.org/CD010056/anticorps-pour-la-prevention-de-la-rougeole-apres-lexposition#sthash.2wa1CG0r.dpuf
2014
false
false
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
rougeole
immunoglobulines par voie veineuse
résultat thérapeutique
immunoglobulines
injections musculaires

---
N3-AUTOINDEXEE
ZUTECTRA 500 UI, solution injectable en seringue préremplie - immunoglobuline humaine de l'hépatite B
Code CIS : 65527071
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=65527071
2014
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
hépatite virale b
hepatite
immunoglobulines
Solutions
immunoglobulines humaines anti-hépatite B
homo sapiens
hépatite B
ANTHYLLINE
hepatite
injections
IMMUNOGLOBULINE HUMAINE DE L'HEPATITE B
solution
ZUTECTRA
seringues
seringue
injection
surveillance traitement a risque
humains
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobuline
solutions

---
N1-SUPERVISEE
GAMMANORM
immunoglobuline humaine normale (plasmatique)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1766761/fr/gammanorm
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_400238/fr/gammanorm-165-mg/ml-solution-injectable-1-ampoules-en-verre-de-10-ml-code-cip-565-109-6-gammanorm-165-mg/ml-solution-injectable-10-ampoules-en-verre-de-10-ml-code-cip-565-110-4
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_400308/fr/gammanorm-165-mg/ml-solution-injectable-1-ampoules-en-verre-de-10-ml-code-cip-565-109-6-gammanorm-165-mg/ml-solution-injectable-10-ampoules-en-verre-de-10-ml-code-cip-565-110-4
« Traitement de substitution des déficits immunitaires primitifs chez les adultes et chez les enfants, comme: · les agammaglobulinémie et hypogammaglobulinémie congénitales, · le déficit immunitaire variable commun (DIVC), · le déficit immunitaire combiné sévère, · les déficits en sous-classes d'IgG avec infections récurrentes. Traitement de substitution du myélome ou de la leucémie lymphoïde chronique avec hypogammaglobulinémie secondaire sévère et infections récurrentes. » le service médical rendu par GAMMANORM 165 mg/ml, solution injectable est important dans les indications de l’AMM...
2014
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
GAMMANORM 165 mg/ml, solution injectable
immunoglobulines
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
adulte
enfant
résultat thérapeutique
agammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
agammaglobulinémie
déficit immunitaire commun variable
immunodéficience combinée grave
déficit sélectif en sous-classes d'immunoglobulines G [IgG]
déficit en IgG
myélome multiple
Hypogammaglobulinémie sévère et infection récurrente secondaires au Myélome ou LLC
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
traitement de substitution
GAMMANORM

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de la toux dans la coqueluche
http://www.cochrane.org/fr/CD003257
Évaluer l'efficacité et la sécurité d'interventions visant à réduire la gravité de la toux paroxystique dans les cas de coqueluche chez l'enfant et l'adulte.
2014
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
méta-analyse
enfant
adulte
toux
coqueluche
anti-inflammatoires
résultat thérapeutique
immunoglobulines
antihistaminiques des récepteurs H1
antitussifs
résumé ou synthèse en français

---
N2-AUTOINDEXEE
IMMUNOGLOBULINE HUMAINE DE L'HEPATITE B LFB 100 UI/ml, solution injectable en seringue préremplie (IM) - IMMUNOGLOBULINE HUMAINE DE L'HEPATITE B
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=68740103
2013
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
seringues
immunoglobuline de l'hépatite B
hepatite
hepatite
immunoglobulines
IMMUNOGLOBULINE HUMAINE DE L'HEPATITE B
humains
hépatite B
immunoglobuline de l'hépatite B
injections

---
N1-SUPERVISEE
HyQvia - Immunoglobuline humaine normale - human normal immunoglobulin
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/HyQvia
HyQvia est un médicament qui contient le principe actif immunoglobuline humaine normale pour une utilisation par voie sous-cutanée. Il est utilisé chez les adultes atteints de déficits immunitaires. Il s'agit de patients dont le sang ne contient pas suffisamment d'anticorps (protéines qui aident le corps à lutter contre les infections et d'autres maladies), également appelés immunoglobulines. HyQvia est utilisé comme «traitement de substitution» en cas de: déficits immunitaires primitifs (DIP), lorsque les patients sont nés avec une incapacité de produire suffisamment d'anticorps; faibles taux d'anticorps dans le sang chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique ou de myélome (deux cancers touchant différents types de globules blancs) et qui souffrent d'infections fréquentes...
2013
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
anglais
français
HYQVIA 100 mg/ml, soution pour perfusion par voie sous-cutanée
HYQVIA
produit contenant des immunoglobulines humaines
immunoglobulines humaines normales
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
flux de syndication
immunoglobulines
immunoglobulines
facteurs immunologiques
facteurs immunologiques
agrément de médicaments
Europe
résultat thérapeutique
déficit immunitaire primitif
déficits immunitaires
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
myélome multiple
perfusions sous-cutanées
interactions médicamenteuses
hyaluronoglucosaminidase
protéines recombinantes
adulte
agammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
agammaglobulinémie
déficit immunitaire commun variable
immunodéficience combinée grave
grossesse
fécondité
évaluation préclinique de médicament

---
N2-AUTOINDEXEE
CLAIRYG 50 mg/ml, solution pour perfusion - IMMUNOGLOBULINE HUMAINE NORMALE (PLASMATIQUE)
Code CIS : 60730566
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=60730566
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
humains
CLAIRYG
immunoglobulines

---
N3-AUTOINDEXEE
HIZENTRA 200 mg/ml, solution injectable sous-cutanée - IMMUNOGLOBULINE HUMAINE NORMALE (PLASMATIQUE)
Code CIS : 61181266
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=61181266
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
humains
HIZENTRA
injections sous-cutanées
immunoglobulines

---
N2-AUTOINDEXEE
OCTAGAM 100 mg/ml, solution pour perfusion - IMMUNOGLOBULINE HUMAINE NORMALE (PLASMATIQUE) - AMM suspendue le 15/12/2010
Code CIS : 67255976
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=67255976
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
OCTAGAM
agrément de médicaments
Octagam
Octagam
immunoglobulines
humains

---
N3-AUTOINDEXEE
IMMUNOGLOBULINE EQUINE TETANIQUE PASTEUR 1500 UI/ml, solution injectable en seringue préremplie
CIS : 69403879 ;
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=69403879
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
pied bot équin
immunoglobulines
injections
equidae
seringues
tétanie

---
N3-AUTOINDEXEE
FAVIRAB, solution injectable, fragments F(ab')2 d'immunoglobuline équine rabique
CIS : 68863928 ;
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/extrait.php?specid=68863928
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
injections
pied bot équin
equidae
immunoglobulines

---
N1-VALIDE
Immunoglobuline humaine de l'hépatite E LFB - Progrès thérapeutique important en association à la vaccination dans l'immunoprophylaxie de l'hépatite B
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1353067/immunoglobuline-humaine-de-lhepatite-b-lfb
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1353059/ig-hepatite-synthese-ct12432
Immunoglobuline humaine de l'hépatite E LFB a l'AMM dans l'immunoprophylaxie de l'hépatite B. Elle est utilisée en association à la vaccination en cas de contamination accidentelle de sujets non immunisés (vaccination contre l'hépatite B non effectuée, incomplète ou inconnue), chez le nouveau-né de mère porteuse du virus de l'hépatite B et chez les hémodialysés, en attente de l'efficacité de la vaccination. Elle est aussi utilisée chez les patients n'ayant pas développé de réponse immunitaire après vaccination contre le virus de l'hépatite B (anticorps indétectables) et qui ont besoin d'une protection continue contre cette maladie.
2012
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
recommandation de bon usage du médicament
hépatite B
Vaccins anti-hépatite B
immunoglobulines
immunoglobuline de l'hépatite B
avis de la commission de transparence

---
N1-SUPERVISEE
IMMUNOGLOBULINE HUMAINE DE L'HEPATITE B LFB 100 UI/ml, solution injectable en seringue préremplie (IM)
Immunoglobuline humaine de l'hépatite B
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1336438/immunoglobuline-humaine-de-l-hepatite-b-lfb
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-11/immunoglobuline_hepatite_b_07112012_avis_ct12432.pdf
Inscription collectivités. Indications concernées : - en cas de contamination accidentelle chez les sujets non immunisés (y compris lorsque la vaccination est incomplète ou inconnue) - chez les hémodialysés en attente de l'efficacité de la vaccination - chez le nouveau-né en cas de mère porteuse du virus de l'hépatite B - chez les patients n'ayant pas développé de réponse immunitaire après vaccination contre le virus de l'hépatite B (anticorps contre l'hépatite B non détectables) et qui ont besoin d'une protection continue contre cette maladie. »...
2012
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobuline dirigée contre l'antigène de surface du virus de l'hépatite B
hépatite B
hépatite B
antigènes de surface du virus de l'hépatite B
mères
association de médicaments
Vaccins anti-hépatite B
nouveau-né
échec thérapeutique
immunisation passive
IMMUNOGLOBULINE HUMAINE DE L'HEPATITE B
IMMUNOGLOBULINE HUMAINE DE L'HEPATITE B LFB 100 UI/ml, solution injectable en seringue préremplie (IM)
dialyse rénale
vaccination
immunoglobuline de l'hépatite B
injections musculaires
résultat thérapeutique
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobulines
3400893851029
hépatite B
immunoglobulines

---
N1-SUPERVISEE
Zutectra -immunoglobuline humaine de l'hépatite B - Human Hepatitis B immunoglobulin
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/zutectra
Zutectra est utilisé chez les adultes ayant reçu une greffe de foie en raison d'une insuffisance hépatique due à une infection par le virus de l'hépatite B. Zutectra est utilisé pour éviter une réinfection par ce virus. Des médicaments antiviraux classiques pour la prévention d'une réinfection par le virus de l'hépatite B peuvent être utilisés en même temps que Zutectra...
2012
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
anglais
français
ZUTECTRA 500 UI, solution injectable en seringue préremplie
prévention secondaire
flux de syndication
immunoglobulines humaines anti-hépatite B
immunoglobuline anti-hépatite b humaine
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobulines
immunoglobulines
hépatite B
transplantation hépatique
adulte
injections sous-cutanées
continuité des soins
agrément de médicaments
résultat thérapeutique
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
immunisation passive
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobuline de l'hépatite B
ZUTECTRA
évaluation médicament
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit

---
N3-AUTOINDEXEE
Déficit en anticorps spécifiques avec une quantité normale d'immunoglobuline et de cellules B
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=169443
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
immunoglobuline B
immunoglobuline B
lymphocytes B
déficits immunitaires
immunoglobulines

---
N1-VALIDE
Vivaglobin [Immunoglobuline sous-cutanée (humaine)] - Risque d'événements thromboemboliques (caillots sanguins) - CSL Behring Canada, Inc.
Vivaglobin [Immune Globulin Subcutaneous (Human)] - Risk of Thrombotic Events (Blood Clots)
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2011/14109a-fra.php
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2011/14668a-fra.php
Les informations maintenant disponibles en post-commercialisation indiquent que l'utilisation de Vivaglobin, une immunoglobuline à administrer par voie sous-cutanée, indiquée pour le traitement d'un déficit immunitaire primaire (DIP), a été associée à de très rares événements thromboemboliques graves, y compris la thrombose veineuse profonde, l'embolie pulmonaire et l'accident cérébrovasculaire (ACV). Dix-neuf événements thromboemboliques ont été signalés à travers le monde chez des patients traités avec Vivaglobin ; aucun cas n'a été signalé au Canada...
2011
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
français
anglais
Vivaglobin
VIVAGLOBIN
immunoglobulines
injections sous-cutanées
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
thrombose veineuse
jambe
accident vasculaire cérébral
embolie pulmonaire
adulte
enfant
thromboembolie
immunoglobulines
produit contenant des immunoglobulines humaines
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Plasmocytes
Morphologie, synthèse des immunoglobulines
https://www.hematocell.fr/index.php/enseignement-de-lhematologie-cellulaire/leucocytes-et-leur-pathologie/97-plasmocytes-morphologie-synthese-des-immunoglobulines
Morphologie; Biosynthèse des Ig dans les plasmocytes; Les antigènes plasmocytaireS
2011
false
false
false
false
Hematocell.fr
France
Cellules B
cours
immunoglobulines
plasmocytes

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunoglobulines
Structure, génétique moléculaire (recombinaison, hypermutation, switch)
https://www.hematocell.fr/index.php/enseignement-de-lhematologie-cellulaire/leucocytes-et-leur-pathologie/98-immunoglobulines-structure-genetique-moleculaire-recombinaison-hypermutation-switch
Les immunoglobulines sont des glycoprotéines avec activité anticorps, synthétisées par les lymphocytes B et les plasmocytes, qui se distribuent dans le plasma, les liquides extravasculaires et les sécrétions. Elles font partie de la superfamille des immunoglobulines (comme le TCR, le CMH1 et 2, les CD4 et CD8, …).
2011
false
false
false
false
Hematocell.fr
France
Cellules B
cours
structure moléculaire
biologie moléculaire
génétique moléculaire
recombinaison génétique
immunoglobulines

---
N1-VALIDE
ZUTECTRA 500 UI solution injectable en seringue préremplie
immunoglobuline humaine de l'hépatite B
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1147586/zutectra
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-12/zutectra_16-11-2011_avis_ct-10880.pdf
Motif de la demande : Inscription Collectivités. Indication : « Prévention de la réinfection par le virus de l'hépatite B (VHB) chez les patients négatifs pour l'ADN du VHB 6 mois après transplantation hépatique en raison d'une insuffisance hépatique induite par une hépatite B. Zutectra est uniquement indiqué chez l'adulte. L'utilisation concomitante d'agents virostatiques adéquats doit être envisagée, si nécessaire, comme prophylaxie standard de la réinfection par le virus de l'hépatite B. »...
2011
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
ZUTECTRA 500 UI, solution injectable en seringue préremplie
facteurs immunologiques
immunoglobuline de l'hépatite B
adulte
injections sous-cutanées
transplantation hépatique
hépatite B
résultat thérapeutique
Appréciation des risques
continuité des soins
facteurs immunologiques
ZUTECTRA
immunoglobulines
immunoglobulines
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobuline de l'hépatite B

---
N3-AUTOINDEXEE
Déficit en IgA2
Déficit en immunoglobuline A2;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=99973
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
immunoglobulines

---
N1-VALIDE
ZUTECTRA, Immunoglobuline humaine de l'hépatite B
Hépatologie - Nouveau médicament
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1196982/zutectra-immunoglobuline-humaine-de-lhepatite-b
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1196978/zutectra-16112011-synthese-ct10880
ZUTECTRA a l'AMM dans la prévention de la réinfection par le virus de l'hépatite B (VHB) chez les adultes négatifs pour l'ADN du VHB, plus de 6 mois après une transplantation hépatique en raison d'une insuffisance hépatique induite par une hépatite B. L'utilisation concomitante d'antiviraux doit être envisagée. Bien que les données d'efficacité et de sécurité soient limitées, la Commission de la transparence considère que ZUTECTRA apporte un progrès thérapeutique mineur, compte tenu de sa possible auto-administration à domicile, qui pourrait faciliter l'organisation des soins...
2011
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
ZUTECTRA 500 UI, solution injectable en seringue préremplie
prévention secondaire
immunoglobuline de l'hépatite B
injections sous-cutanées
facteurs immunologiques
transplantation hépatique
hépatite B
adulte
résultat thérapeutique
chimioprévention
ZUTECTRA
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobulines
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobulines orales pour la prévention de l'infection à rotavirus chez les nourrissons de faible poids de naissance
http://www.cochrane.org/fr/CD003740
Le rotavirus est une infection virale nosocomiale courante chez les nouveau-nés et des épidémies dues aux souches récentes P(6)G9 ont été signalées. L’immunité locale au rotavirus des muqueuses de l’intestin joue un rôle important dans la résolution de l’infection et dans la protection contre des infections consécutives. L’administration orale de préparations d’immunoglobulines anti-rotavirus pourrait s’avérer une stratégie utile pour prévenir les infections à rotavirus, tout particulièrement chez les nourrissons de faible poids de naissance.
2011
false
true
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
résultat thérapeutique
nourrisson
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
infections à rotavirus
nourrisson à faible poids de naissance
immunoglobulines

---
N3-AUTOINDEXEE
Déficit en IgA1
Déficit en immunoglobuline A1;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=99972
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
immunoglobulines

---
N1-SUPERVISEE
GAMMATETANOS 250 UI/2 ml, solution injectable (IM)
immunoglobuline humaine tétanique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_969964/gammatetanos
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-07/gammatetanos_-_ct-8376.pdf
Motif de la demande : renouvellement de l'inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux. Indications thérapeutiques : Prophylaxie du tétanos en cas de plaie souillée chez les sujets dont la vaccination est incomplète, trop ancienne ou inconnue. Traitement du tétanos déclaré...
2010
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
immunoglobuline tétanique
injections musculaires
immunoglobulines
toxine tétanique
tétanos
tétanos
remboursement par l'assurance maladie
GAMMATETANOS 250 UI/2 ml, solution injectable (IM)
facteurs immunologiques
GAMMATETANOS
avis de la commission de transparence
3400891204445

---
N1-SUPERVISEE
ImmunoGam - human hepatitis B immunoglobulin - Immunoglobuline humaine de l'hépatite B
Ce médicament n'est plus autorisé en Europe
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/ImmunoGam
ImmunoGam est utilisé pour assurer une protection vis-à-vis du virus de l'hépatite B. La protection assurée par ImmunoGam est dite «passive», ce qui signifie que ce médicament apporte les anticorps dont le corps a besoin pour combattre le virus au lieu de stimuler l'organisme à produire ses propres anticorps. ImmunoGam peut être utilisé chez les sujets suivant, pour lesquels une protection immédiate est nécessaire: - les sujets exposés accidentellement au virus qui n'ont pas été totalement vaccinés, - les patients sous hémodialyse (technique de purification du sang utilisée chez des personnes qui ont des problèmes de reins). Chez ces patients, le médicament est utilisé jusqu'à ce que la vaccination contre le virus soit efficace, - les nouveau-nés dont les mères sont porteuses du virus, - chez les sujets qui présentent un risque permanent d'infection par le virus de l'hépatite B et qui n'ont pas répondu à la vaccination...
2010
false
N
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
flux de syndication
hépatite B
immunisation passive
immunoglobuline de l'hépatite B
agrément de médicaments
étiquetage de médicament
résultat thérapeutique
adulte
dialyse rénale
nouveau-né
injections musculaires
facteurs de risque
interactions médicamenteuses
grossesse
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobulines
immunoglobulines
notice médicamenteuse
évaluation médicament
résumé des caractéristiques du produit

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobulines, vaccins ou interférons pour prévenir la maladie du cytomégalovirus chez les receveurs d'organes solides
http://www.cochrane.org/fr/CD005129
Le cytomégalovirus (CMV) est le virus le plus commun qui cause la maladie et le décès chez les receveurs d'organes solides pendant les six premiers mois après la greffe. Les revues systématiques précédentes ont démontré l'efficacité des médicaments antiviraux utilisés prophylactiquement ou préventivement pour prévenir la maladie du CMV. Dans cette revue, l'efficacité des agents plus anciens (immunoglobulines (IgG), vaccins CMV et interféron) a été examinée.
2010
false
true
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
infections à cytomégalovirus
transplantation d'organe
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
vaccins
interférons
immunoglobulines

---
N1-SUPERVISEE
Lamivudine ou adéfovir dipivoxil, en association ou non avec de l'immunoglobuline, pour la prévention de la récidive de l'hépatite B après transplantation hépatique
http://www.cochrane.org/fr/CD006005
Évaluer les bénéfices et les inconvénients de différents schémas pour la prévention de la réactivation du VHB après une transplantation hépatique.
2010
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
prévention secondaire
récidive
événements indésirables associés aux soins
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
hépatite B
transplantation hépatique
immunoglobulines
résultat thérapeutique
lamivudine
antiviraux
adénine
phosphonates
adéfovir dipivoxil

---
N1-SUPERVISEE
SUBCUVIA, immunoglobuline humaine
Immunologie - Pédiatrie - Nouvelle indication
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2009-11/subcuvia_-_ct-6963.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_928087/subcuvia-immunoglobuline-humaine
Motif de la demande : Inscription Collectivités dans l'extension d'indication : « Traitement de substitution chez les enfants des syndromes de déficits immunitaires primitifs. »
2009
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
SUBCUVIA 160 g/l, solution injectable
immunoglobulines humaines normales pour administration extravasculaire
injections sous-cutanées
facteurs immunologiques
immunoglobulines
enfant
agammaglobulinémie
déficit immunitaire commun variable
immunodéficience combinée grave
déficit en IgG
résultat thérapeutique
SUBCUVIA
avis de la commission de transparence
3400892692357
3400892692296
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-SUPERVISEE
Résumés critiques d'études cliniques
InfoPOEMs
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/021-024InfoPoems0408.pdf
L’efficacité du vaccin contre l’hépatite A est semblable à celle des immunoglobulines en prophylaxie postexposition; L’utilisation du podomètre augmente le degré d’activité physique et pourrait donc favoriser la perte de poids; Fréquence des découvertes fortuites lors d’un examen par IRM cérébrale chez l’adulte
2008
false
false
true
false
FMOQ - Fédération des Médecins Omnipraticiens du Québec
Canada
français
médecine factuelle
résultat thérapeutique
marche à pied
promotion de la santé
techniques d'exercices physiques
hépatite A
Vaccins anti-hépatite A
virus de l'hépatite A humaine
immunoglobulines
anticorps de l'hépatite
Diagnostic magnétique
Vaccins
Exercice physique pour perdre du poids
résultats fortuits
prévalence
imagerie par résonance magnétique
adulte
tumeurs du cerveau
anévrysme intracrânien
infarctus cérébral
lecture critique d'article
anévrysme intracrânien
infarctus cérébral
tumeurs du cerveau

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments dérivés du sang : les immunoglobulines spécifiques - 2ème partie
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1191935548103&LANGUE=0
cours de 5ème année pour les étudiants de Pharmacie - physiopathologie'clinique, le tétanos : une maladie grave, état vaccinal de la population, délai de protection, prévention par gammatétanos (algorithme), traitement curatif du tétanos, gammatétanos en pratique, alloimmunisation foetomaternelle, efficacité de la prévention, physiopathologie, conséquences, fréquence du risque d'immunisation, circonstances de l'alloimmunisation, stratégie de prévention, test de Kleihauer, Natéa-D en pratique, Rhophylac en pratique ; Ig anti-HBS, la coagulation, fibrinoformation, mécanismes anticoagulants naturels, coagulation : équilibre activateurs/inhibiteurs, troubles hémorragiques héréditaires et acquis
2007
false
N
Université de Rouen, UFR Santé
Rouen
France
français
antigènes de surface du virus de l'hépatite B
tétanos
immunoglobuline rh
troubles hémorragiques
immunoglobulines
anatoxine tétanique
cours
tableau

---
N3-AUTOINDEXEE
Thrombocytopénie immunologique sévère liée à l'infectionVIH : intérêt des immunoglobulines polyvalentes intraveineusesavant chirurgie buccale - A propos d'un cas
http://www.mbcb-journal.org/articles/mbcb/abs/2004/02/mbcb20042p71/mbcb20042p71.html
10.1051/mbcb/2004006
2004
false
true
false
MBCB - Médecine Buccale Chirurgie Buccale
France
article de périodique
allergie et immunologie
immunoglobulines
thrombopénie
chirurgie stomatologique (spécialité)

---
N1-VALIDE
Immunisation passive post-expositionnelle
https://www.bag.admin.ch/dam/bag/fr/dokumente/kuv-leistungen/referenzdokumente-klv/art.12b-empfehlungen-des-bag-und-der-ekif-richtlinien-und-empfehlungen-postexpositionelle-passive-immunisierung-vom-oktober-2004.pdf.download.pdf/Art.%2012b%20Recommandations%20de%20l%E2%80%99OFSP%20et%20de%20la%20CSV%20(directives%20et%20recommandations%20%C2%ABImmunisation%20passive%20post-expositionnelle%C2%BB%20d%E2%80%99octobre%202004).pdf
les immunoglobulines, les immunoglobulines spécifiques, les antitoxines, les immunoglobulines standard, Ig et effets indésirables, contre-indications, précautions, annexes ; 11 pages
2004
false
false
false
Suisse
français
immunisation passive
immunoglobulines
chimioprévention
exposition professionnelle
infection croisée
hépatite B
rage (maladie)
varicelle
zona
hépatite A
antitoxines
immunoglobulines
immunoglobuline de l'hépatite B
recommandation professionnelle
tableau

---
Nous contacter.
11/06/2024


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.