Libellé préféré : recommandation pour la pratique clinique;

Ressource obsolète : false;

Définition CISMeF : Les « recommandations de bonne pratique » (RBP) sont définies dans le champ de la santé comme « des propositions développées méthodiquement pour aider le praticien et le patient à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances cliniques données ». Elles s’inscrivent dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Elles n’ont pas vocation à décrire l’ensemble de la prise en charge d’un état de santé ou d’une maladie. Elles devraient se limiter aux points d’amélioration de cette prise en charge, identifiés à l’aide d’études de pratiques ou, en l’absence de telles études, à l’aide des avis et de l'expérience des professionnels de santé concernés par le thème. L’élaboration d’une RBP ne doit pas être un objectif en soi, mais s’intégrer dans un programme de bonne pratique allant de l’identification des points d’amélioration d’une prise en charge à l’évaluation de ce programme. Un programme de bonne pratique peut s’inscrire dans le cadre du développement professionnel continu. Les RBP sont des synthèses rigoureuses de l’état de l’art et des données de la science à un temps donné. Elles ne sauraient dispenser le professionnel de santé de faire preuve de discernement dans sa prise en charge du patient qui doit être celle qu’il estime la plus appropriée, en fonction de ses propres constatations. https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_418716/fr/methodes-d-elaboration-des-recommandations-de-bonne-pratique;

Synonyme CISMeF : référentiel de pratique; lignes directrices de pratique clinique; guide clinique; ligne directrice pratique médicale; ligne directrice pratique professionnelle; recommandation de bonne pratique; recommandation pour la bonne pratique clinique; RECPC; directive clinique; référentiel de bon usage;

Acronyme CISMeF : LDPC; RBPC; RPB; RPC; CPG; GPC; RBU;

type publication (CISMeF) : true;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Les « recommandations de bonne pratique » (RBP) sont définies dans le champ de la santé comme « des propositions développées méthodiquement pour aider le praticien et le patient à rechercher les soins les plus appropriés dans des circonstances cliniques données ». Elles s’inscrivent dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins. Elles n’ont pas vocation à décrire l’ensemble de la prise en charge d’un état de santé ou d’une maladie. Elles devraient se limiter aux points d’amélioration de cette prise en charge, identifiés à l’aide d’études de pratiques ou, en l’absence de telles études, à l’aide des avis et de l'expérience des professionnels de santé concernés par le thème. L’élaboration d’une RBP ne doit pas être un objectif en soi, mais s’intégrer dans un programme de bonne pratique allant de l’identification des points d’amélioration d’une prise en charge à l’évaluation de ce programme. Un programme de bonne pratique peut s’inscrire dans le cadre du développement professionnel continu. Les RBP sont des synthèses rigoureuses de l’état de l’art et des données de la science à un temps donné. Elles ne sauraient dispenser le professionnel de santé de faire preuve de discernement dans sa prise en charge du patient qui doit être celle qu’il estime la plus appropriée, en fonction de ses propres constatations. https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_418716/fr/methodes-d-elaboration-des-recommandations-de-bonne-pratique

N2-AUTOINDEXEE
Recommandations sur la conduite à tenir dans le cadre d’une décision concernant l’adéquation entre l’état de santé et le poste de travail
https://www.societefrancaisedesanteautravail.fr/_docs/actus/69/Fichier-69-1-093837.pdf
L’objet de ces recommandations est de guider l’évaluation au cas par cas de l’aptitude médicale au travail des personnes atteintes d’épilepsie en fonction des caractéristiques de leur maladie et de leur travail. Contexte d’élaboration Les éléments retrouvés dans les recommandations de bonnes pratique (RBP) de la Haute Autorité de Santé (HAS) sur le parcours de l’épileptique adulte1, bien que précieux, nous semblaient insuffisants et imprécis pour les acteurs de la santé au travail.
2024
SFST
France
recommandation pour la pratique clinique
métier
état de santé
état de santé
santé au travail
lieu de travail
Santé au travail
observation de patient
infirmières administratives
prise en charge de la maladie
Allèle sauvage EXT1
adhésion aux directives

---
N1-VALIDE
Douleur
http://www.palliaguide.be/douleur-soins-palliatifs/
La douleur est définie par l’Association Internationale d’Étude pour la Douleur (IASP) comme une « expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en ces termes ». Cette définition souligne le caractère intrinsèquement subjectif et multidimensionnel (importance de la composante affective) du symptôme et le manque de corrélation entre la douleur et la lésion.
2024
false
false
false
Palliaguide - Guidelines de soins palliatifs
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
mesure de la douleur
douleur
analgésiques morphiniques
soins palliatifs
acétaminophène
anti-inflammatoires non stéroïdiens
Métamizole sodique
analgésiques non narcotiques
tramadol
codéine
morphine
Oxycodone
Hydromorphone
fentanyl
buprénorphine

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la Rétinopathie du prématuré
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3493096/fr/prise-en-charge-de-la-retinopathie-du-premature
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins des prématurés nécessitant un traitement pour une ROP. Il a été élaboré par le Centre de Re fe rence des Maladies Rares en Ophtalmologie – OPHTARA à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2024
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
maladie chronique
rétinopathie
maladie chronique
rétinopathies du prématuré, événement indésirable
fibroplasie rétrolentale
prise en charge de la maladie
Guide
maladie chronique
rétinopathie du prématuré
fibroplasie rétrolentale
Maladies du prématuré
précis

---
N2-AUTOINDEXEE
Arthrites Juvéniles Idiopathiques
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3493132/fr/arthrites-juveniles-idiopathiques
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint d’arthrite juvénile idiopathique (AJI). Il a été élaboré sous l’égide du Centre de référence des rhumatismes inflammatoires et maladies auto-immunes systémiques rares de l’enfant RAISE et de la Filière de santé des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares FAI²R à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2024
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
arthrite juvénile idiopathique
maladie chronique
Arthrite idiopathique juvénile systémique
arthrite juvénile

---
N2-AUTOINDEXEE
Accompagnement médico-psycho-social des femmes, des parents et de leur enfant, en situation de vulnérabilité, pendant la grossesse et en postnatal
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3271226/fr/accompagnement-medico-psycho-social-des-femmes-des-parents-et-de-leur-enfant-en-situation-de-vulnerabilite-pendant-la-grossesse-et-en-postnatal
Objectif Cet accompagnement a pour objectif de préserver la santé de la mère, de soutenir l’accès à la parentalité du couple et de permettre le développement harmonieux de l’enfant. Définition situations de vulnérabilité Fragilisation de la personne du fait de circonstances médicales, psychiques ou sociales avec un effet cumulatif aggravant. Évolution possible au cours de la période périnatale : les situations existantes peuvent s’aggraver, avoir un retentissement négatif les unes sur les autres, de nouvelles situations peuvent apparaître.
2024
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
prise en charge postnatale
vulnérabilité sociale
développement de l'enfant
populations vulnérables
problèmes sociaux
femmes enceintes
nouveau-né
recommandation pour la pratique clinique
soutien social
grossesse
parents
enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
La pharmacothérapie en fonction des gènes chez les enfants et les adolescents qui prennent des médicaments psychoactifs
https://cps.ca/fr/documents/position/pharmacotherapie-genes-medicaments-psychoactifs
Les médicaments psychoactifs sont de plus en plus utilisés pour traiter les enfants et les adolescents ayant des troubles de santé mentale, mais la variabilité des réponses individuelles fait ressortir l’importance d’une médecine personnalisée. Les tests pharmacogénétiques sont un volet important d’un tel type de médecine. Les entreprises de tests pharmacogénétiques commerciaux qui font la promotion de tests de ce genre et promettent un traitement efficace et individualisé des troubles de santé mentale se multiplient depuis quelques dernières années. Les preuves scientifiques en appui à l’utilisation de la pharmacogénétique sont limitées, particulièrement dans les populations pédiatriques. Le présent point de pratique souligne les étapes qui orientent le recours à ces tests pour la prise de médicaments psychoactifs en milieu clinique et présente des ressources de soutien importantes. Il existe des directives cliniques sur les variants des pharmacogènes qui encodent les enzymes de métabolisation du cytochrome P450 (p. ex., CYP2C19, CYP2D6, CYP2C9), lesquels sont l’un des déterminants des concentrations pharmacologiques dans le sang et peuvent appuyer à la fois le choix du médicament et la stratégie posologique de certains antipsychotiques, antidépresseurs et antiépileptiques. Les effets indésirables de certains médicaments antiépileptiques (p. ex., la carbamazépine et la phénytoïne) sont associés à certains types d’antigènes d’histocompatibilité humaine et à des variants de l’ADN polymérase gamma (POLG; acide valproïque). Les données probantes sont limitées à l’égard des variants génétiques des protéines qui ciblent les médicaments, et c’est pourquoi il est difficile de déterminer quels patients présenteraient une réponse altérée au traitement à une concentration sanguine thérapeutique.
2024
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
gènes
gènes
progéniture
adolescent
médicament
soutien nutritionnel
pharmacothérapie
Médicament
substance pharmacologique
adolescence
enfant
enfant
enfant
fonction mathématique
traitement médicamenteux
préparations pharmaceutiques
traitement médicamenteux
Médicaments
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Lupus Systémique de l’adulte et de l’enfant (Mise à jour 2024)
Protocole National de Diagnostic et de Soins
https://www.sfndt.org/sites/www.sfndt.org/files/medias/documents/PNDS%20Lupus%202024.pdf
Le lupus systémique (LS) est une maladie systémique, protéiforme, grave en l’absence de traitement, qui touche avec prédilection la femme en période d’activité ovulatoire (sex-ratio 9 femmes pour 1 homme). Elle est rare chez l’enfant, et plus grave que chez l’adulte, notamment du fait de la plus grande fréquence de l’atteinte rénale. Elle est caractérisée sur le plan biologique par la production d’anticorps antinucléaires dirigés en particulier contre l’ADN double brin. Le LS s’associe parfois au syndrome des anticorps anti-phospholipides (SAPL) (Cf PNDS SAPL) défini par l’association de thromboses ou d’éve nements obstétricaux et d’anticorps anti-phospholipides (aPL). Le pronostic vital dépend : • De la présence de certaines atteintes viscérales sévères, notamment rénale, • Du risque infectieux, • Des complications cardio-vasculaires.
2024
SFNDT - Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation
France
recommandation pour la pratique clinique
adulte légalement
aucun diagnostic
Adulte
enfant
enfants majeurs
protocole d'étude clinique
maintenance de logiciel
diagnostic
soins de jour
à l'étude
adulte
mettre à jour
étude diagnostique
lupus érythémateux
Enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Les objectifs des échanges sur les soins et de la planification préalable des soins chez les patients d’âge pédiatrique atteints d’une maladie grave
https://cps.ca/fr/documents/position/les-objectifs-des-echanges-sur-les-soins-et-de-la-planification-prealable-des-soins-chez-les-patients-dage-pediatrique-atteints-dune-maladie-grave
Les échanges sur les soins et la planification préalable des soins visent à faire concorder les valeurs et les désirs des patients et de leur famille avec les soins qu’ils reçoivent. Tous les professionnels de la santé qui soignent des fœtus, des nourrissons, des enfants ou des adolescents atteints de maladies graves ont la responsabilité éthique de s’éduquer à l’égard de ces aspects des soins. Le présent document de principes aide les professionnels de la santé à entamer ces discussions importantes. Des communications efficaces sont essentielles pour clarifier les objectifs des soins et s’entendre sur les traitements adaptés à la réalisation de ces objectifs, y compris les mesures de réanimation et les mesures palliatives.
2024
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
questionnaire de l'échelle de mesure des mouvements involontaires anormaux
trouble non-néoplasique pédiatrique
âge
soins aux patients
objectifs
directives anticipées
soins aux patients
pédiatrie
Pédiatres
pédiatre
sujet âgé
âge du sujet
goitre toxique diffus
Maladie grave
a comme patient
Planification
Planification des soins du patient
maladie de Graves
communication
maladie
personne âgée

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitements systémiques des cancers du sein localisés / Cancers de sous-type histologique RE /HER2- – Thésaurus
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Traitements-systemiques-des-cancers-du-sein-localises-Cancers-de-sous-type-histologique-RE-HER2-Thesaurus
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Traitements-systemiques-des-cancers-du-sein-localises-de-sous-type-histologique-RE-HER2-Question-clinique-1-chimiotherapie-neoadjuvante-indications-population-cible-et-therapeutique-Synthese
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Traitements-systemiques-des-cancers-du-sein-localises-Cancers-de-sous-type-histologique-RE-HER2-Thesaurus
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Traitements-systemiques-des-cancers-du-sein-localises-de-sous-type-histologique-RE-HER2-Question-clinique-1-chimiotherapie-neoadjuvante-indications-population-cible-et-therapeutique-Synthese
2024
INCa - Institut National du Cancer
France
recommandation pour la pratique clinique
Traitant
étude du traitement
plateau (unité de dose)
Traiter
sein féminin
pendant le traitement
localisé
thésaurus de l'institut étatsunien du cancer
époque du traitement
vocabulaire contrôlé
thérapie
type histologique
système d'un composant de dispositif
systèmes de délivrance de médicaments
thesaurus
thésaurus
localement
pas de traitement diabétique
en traitement
plateau
sein masculin
histologie
région mammaire
traitement de biomatériel

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitements systémiques des cancers du sein localisés / Cancers de sous-type histologique triple négatif – Thésaurus
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Traitements-systemiques-des-cancers-du-sein-localises-Cancers-de-sous-type-histologique-triple-negatif-Thesaurus
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Traitements-systemiques-des-cancers-du-sein-localises-de-sous-type-histologique-triple-negatif-Question-clinique-1-cancers-de-stade-I-chirurgie-vs-chimiotherapie-neoadjuvante-Synthese
L’Institut national du cancer a déjà élaboré, en partenariat avec la Société française de sénologie et pathologie mammaire (SFSPM), plusieurs recommandations de bonnes pratiques cliniques sur les cancers du sein (« Traitements locorégionaux des cancers du sein infiltrants non métastatiques » en 2022, « Carcinome canalaire in situ » en 2015, « Cancer du sein infiltrant non métastatique » en 2012, « Cancer du sein in situ » en 2009). La SFSPM a sollicité l’Institut national du cancer en 2022 pour produire des recommandations de bonnes pratiques dans le champ spécifique des traitements systémiques, en lien avec ces avancées. Deux projets sont menés en parallèle sur les cancers du sein localisés de sous-types : - triple néga'f, objet de la présente synthèse ; - RE /HER2-.
2024
INCa - Institut National du Cancer
France
recommandation pour la pratique clinique
pas de traitement diabétique
triplés
systèmes de délivrance de médicaments
système d'un composant de dispositif
Anticorps de surface de l'hépatite B négatif
localisé
thesaurus
réarrangement du gène ETV négatif
réarrangement du gène FGFR2 négatif
plateau (unité de dose)
thésaurus
mutation du gène CDH1 négative
Traiter
Traitant
mutation du gène BAP1 négative
mutation du gène FGFR3 négative
étude du traitement
région mammaire
localement
réarrangement du gène PAX8 négatif
en traitement
mutation du gène HRAS négative
réarrangement du gène RET négatif
Epstein-Barr Virus négatif
mutation du gène GNA11 négative
sein masculin
vocabulaire contrôlé
mutation du gène GNAQ négative
pendant le traitement
réarrangement du gène ERG négatif
thésaurus de l'institut étatsunien du cancer
thérapie
mutation du gène NRAS négative
sein féminin
nombre négatif
mutation du gène ATRX négative
mutation du gène BRAF négative
type histologique
mutation du gène KRAS négative
traitement de biomatériel
époque du traitement
plateau
mutation du gène FGFR2 négative
mutation négative des gènes du FGFR1
charge négative
mutation du gène CTNNB1 négative
mutation du gène ERBB2 négative
histologie
ganglion lymphatique négatif

---
N2-AUTOINDEXEE
Protocole médical national - Écoulement urétral
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/protocole-medical-national-ecoulement-uretral.html
L’urétrite est une inflammation de l’urètre qui peut être causée, entre autres, par une infection bactérienne, fongique ou virale. Les infections transmissibles sexuellement ont été identifiées comme les causes les plus fréquentes d’urétrite. Selon l’Agence de la santé publique du Canada, chez les personnes souffrant d’une urétrite aiguë, la présence de Neisseria gonorrhoeae serait révélée dans 30 % des cas. Parmi les personnes présentant une urétrite non gonococcique, la présence de Chlamydia trachomatis serait identifiée dans 15 à 40 % des cas et celle de Mycoplasma genitalium, dans 15 à 25 %. Parmi les autres causes infectieuses possibles, il y aurait Trichomonas vaginalis, le virus herpès simplex, les adénovirus et Candida albicans. Près de la moitié des cas d'urétrite non gonococcique n'auraient pas d'étiologie précise. L’implication de l’ensemble des professionnels habilités dans la prise en charge de l’écoulement urétral, dont les infirmiers et les infirmières, est importante puisque c’est un syndrome relativement fréquent qui résulte souvent d’infections transmissibles. Ainsi, le MSSS a confié à l’INESSS le mandat de réaliser des travaux visant la mise à jour du protocole médical national et du modèle d’ordonnance collective au regard des mesures diagnostiques et du traitement pharmacologique chez une personne qui présente un écoulement urétral et ce, afin de soutenir les cliniciens.
2024
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation pour la pratique clinique
ecoulement urétral
écoulement de liquide
protocole d'étude clinique
voie urétrale
à l'étude
sortie du patient
forme à usage urétral
écoulement urétral

---
N2-AUTOINDEXEE
Protocole médical national - Pertes vaginales inhabituelles
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/protocole-medical-national-pertes-vaginales-inhabituelles.html
En soins primaires, les pertes vaginales inhabituelles font partie des raisons les plus fréquentes de consultation gynécologique. Elles peuvent avoir différentes causes infectieuses. La vaginose bactérienne, la candidose vulvovaginale et la trichomonase sont rapportées comme les causes infectieuses les plus courantes de pertes vaginales inhabituelles. L'infection à Chlamydia trachomatis est l'infection transmissible sexuellement la plus fréquemment déclarée au Québec et elle peut être à l’origine de pertes vaginales inhabituelles, tout comme l’infection à Neisseria gonorrhoeae et l’infection à Mycoplasma genitalium. L’implication de l’ensemble des professionnels habilités dans la prise en charge des pertes vaginales inhabituelles, dont les infirmiers et les infirmières, est importante puisque ces infections sont relativement courantes et résultent parfois d'infection transmissible sexuellement. Ainsi, le MSSS a confié à l’INESSS le mandat de réaliser des travaux visant la mise à jour du protocole médical national et du modèle d’ordonnance collective au regard des mesures diagnostiques et du traitement pharmacologique chez une personne qui présente des pertes vaginales inhabituelles et ce, afin de soutenir les cliniciens.
2024
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation pour la pratique clinique
perte vaginale
vagin, sai
protocole d'étude clinique
à l'étude
perte vaginale

---
N3-AUTOINDEXEE
Repérage et diagnostic de la rougeole
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/reperage-et-diagnostic-de-la-rougeole.html
La rougeole est une maladie hautement contagieuse. Le virus se transmet par voie aérienne et par contact avec les sécrétions respiratoires du nez et de la bouche. Toutefois, la vaccination, disponible depuis 1970, offre une protection efficace contre l’infection. Le repérage des personnes susceptibles d’être atteintes de la rougeole comprend la recherche de signes et symptômes typique d’une rougeole et une histoire de santé incluant notamment le statut immunitaire, les antécédents de voyage et les contacts récents avec une personne suspectée ou atteinte de la rougeole. Les options d’analyses de laboratoire en cas de suspicion de rougeole sont principalement un test spécifique d’amplification des acides nucléiques (TAAN) et une sérologie IgM, selon le temps écoulé depuis le début de l’éruption cutanée.
2024
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation pour la pratique clinique
rougeole
diagnostic
rougeole
rougeole
rougeole
étude diagnostique
suivi (localisation)
repérage
aucun diagnostic

---
N2-AUTOINDEXEE
Chirurgie élective à faible risque chez les personnes de 16 ans et plus
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Biologie_medicale/INESSS_Pertinence_tests_preop_GUO.pdf
L’usage de routine de consultations ou tests préopératoires pour une chirurgie à faible risque apporte peu ou pas de bénéfices aux patients. Cela peut nuire au patient et engendrer une surutilisation des ressources, notamment par : • des déplacements et visites médicales inutiles; • des découvertes fortuites (incidentalomes/fortuitomes) menant à une cascade de tests sans bénéfices pour le patient; • des délais d’attente et des coûts pour le système de santé et les patients. Les consultations et tests préopératoires ne devraient pas être utilisés pour le diagnostic ou le dépistage d’une nouvelle pathologie ou encore pour compléter l’évaluation de la nécessité de la chirurgie. Sans se substituer au jugement clinique, le présent outil devrait favoriser une utilisation pertinente des ressources, une économie de coûts, et des bénéfices pour le patient et pour l’environnement.
2024
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation pour la pratique clinique
peuple
faible risque
Samoa américaines
système nerveux autonome
papillomavirus humain de type 16
American College of Cardiology/American Heart Association classificationde score de compléxité des lésions A
risque
personnes
asthénie
Personna +
Interventions chirurgicales non urgentes
intervention chirurgicale
procédures de chirurgie élective

---
N3-AUTOINDEXEE
Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle
https://sfar.org/wp-content/uploads/2023/12/RFE-antibioprophylaxie-2023_pour-mise-sur-site-decembre-2023_sans-code-CCAM.pdf
https://www.fcvd.fr/wp-content/uploads/2024/01/RFE-antibioprophylaxie-2023_V1.2_pour-mise-sur-site-decembre-2023_sans-code-CCAM.pdf
Objectif: La Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR) et la Société XX se sont associées/ont collaboré pour proposer un référentiel sur X . Conception: Un groupe composé d’experts français des Sociétés Françaises d’Anesthésie-Réanimation (SFAR) et de la XXX a été réuni. D’éventuels conflits d'intérêts ont été officiellement déclarés dès le début du processus d’élaboration des recommandations et ce dernier a été conduit indépendamment de tout financement de l'industrie. Les auteurs ont suivi la méthodologie GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation) pour évaluer le niveau de preuve de la littérature. Méthodes: XX champs ont été définis : 1) XX ; 2) XX; 3) XX et ; 4) XX..... Pour chaque champ, l’objectif des recommandations était de répondre à un certain nombre de questions formulées par les experts selon le modèle PICO (“Population, Intervention, Comparison, Outcome”). A partir de ces questions, une recherche bibliographique extensive sur les XX dernières années a été réalisée en utilisant des mots clés prédéfinis selon les recommandations PRISMA. La qualité des données a été analysée selon la méthode GRADE. Les recommandations ont été formulées selon la méthode GRADE, puis votées par tous les experts selon la méthode GRADE grid.
2024
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
recommandation pour la pratique clinique
antibioprophylaxie
langue limbourgeoise
intervention chirurgicale
Procédure chirurgicale
chirurgie générale
Médecine
antibioprophylaxie
Médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
Les soins peau-à-peau chez les nourrissons à terme et prématurés
https://cps.ca/fr/documents/position/les-soins-peau-a-peau
Les soins peau-à-peau (SPP) sont un aspect important des soins au parent et au nourrisson pendant la période néonatale et la première enfance. Ils doivent être entrepris immédiatement après la naissance et faire partie des soins standards dans tous les milieux, y compris à la maison. Selon de solides données probantes, les SPP ont un effet positif sur l’allaitement et l’alimentation par du lait humain, tant chez les nourrissons à terme que prématurés, de même que sur la mortalité, la stabilité cardiorespiratoire et la thermorégulation. Les SPP réduisent la douleur et le stress chez les nourrissons, accroissent l’attachement entre le parent et son nourrisson et ont des effets bénéfiques sur le neurodéveloppement de l’enfant ainsi que sur la santé mentale des parents. Le caractère sécuritaire et la faisabilité des SPP sont établis chez les nourrissons à terme et prématurés, et ces soins sont recommandés dans le cadre d’une pratique exemplaire auprès de tous les nourrissons. Les avantages des SPP sont supérieurs aux risques dans la plupart des situations, et malgré les défis qui y sont associés, les dispensateurs de soins devraient adopter des protocoles et prévoir des adaptations pour s’assurer que les SPP soient offerts, de manière que le parent, la famille, le nourrisson et l’équipe soignante vivent une expérience sécuritaire et positive. Le présentA document de principes s’adresse à toutes les familles, telles qu’elles se définissent et se déterminent elles-mêmes, et tiennent compte de l’importance de personnaliser la communication, le langage et la terminologie en matière de santé pour que l’équipe soignante réponde aux besoins particuliers de la famille.
2024
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
prématuré
soins du nourrisson
Peau
Soins
Nourrisson
déchirure cutanée
soins
naissance avant terme
terme rapporté
activités de soins
prématuré
immature
hygiène de la peau

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladie pulmonaire obstructive chronique
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/maladie-pulmonaire-obstructive-chronique.html
La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), caractérisée par une limitation du débit d’air expiratoire causant des symptômes respiratoires persistants et progressifs, est en croissance depuis une vingtaine d’années au Québec. D’importantes répercussions sur la qualité de vie de la personne et celle de ses proches peuvent survenir si cette maladie demeure non diagnostiquée ou est mal contrôlée, y compris la survenue d’exacerbations aigües. Ces épisodes, s’ils sont sévères, ont des conséquences significatives sur l’utilisation des ressources, qui se traduisent par des visites répétées à l’urgence ou encore des séjours à l’hôpital voire aux soins intensifs. La reconnaissance de la MPOC, combinée à l’accès en temps opportun à la spirométrie pour poser le diagnostic sont d’importants enjeux actuels. Par ailleurs, la variété de traitements et de dispositifs d’inhalation mis à la disposition des prescripteurs pose aussi des défis pour les professionnels de la santé moins expérimentés avec cette maladie, alors que le choix du dispositif d’inhalation peut influer sur l’adhésion de la personne atteinte de MPOC à sa médication.
2024
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
recommandation pour la pratique clinique
Maladies pulmonaires
broncho-pneumopathie chronique obstructive
Maladies
maladie pulmonaire obstructive chronique
Maladie chronique
Maladie chronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Rééducation de l’appareil locomoteur dans les pathologies neuro-musculaires suite à l’introduction de nouvelles technologies (biothérapie, instrumentation rachidienne, réentraînement à l’effort) - Note de cadrage
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3269932/fr/reeducation-de-l-appareil-locomoteur-dans-les-pathologies-neuro-musculaires-suite-a-l-introduction-de-nouvelles-technologies-biotherapie-instrumentation-rachidienne-reentrainement-a-l-effort-note-de-cadrage
Les maladies neuro-musculaires sont définies comme un groupe de pathologies hétérogènes entraînant une dysfonction de l’unité motrice. Cette atteinte motrice dégénérative entraîne progressivement une faiblesse des muscles squelet-tiques, des spasmes, des perturbations sensorielles avec altérations des réflexes ostéo-tendineux, ainsi que des troubles des fonctions cardio-respiratoires et digestives. En outre, les patients neuro-musculaires nécessitent une rééducation adaptée à l’évolution de la pathologie, avec des techniques passives et actives, la verticalisation précoce, parfois des chirurgies, ainsi qu’une activité physique adaptée. Ces techniques visent à conserver les amplitudes articulaires physiologiques et à potentialiser la motricité résiduelle afin de continuer à réaliser les actes de la vie quotidienne avec un maximum d’autonomie incluant les activités socio-professionnelles.
2024
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
actualités
Pathologie
Technologie
instrumentiste
neurologie
Pathologie
technologie
Pathologie
Pathologie
réadaptation fonctionnelle
biothérapie
Appareil locomoteur
muscle, sai
effort physique
dispositif
PATHOLOGIE
Pathologie
colonne vertébrale, sai
instrument
Pathologie
effort
maladies musculaires
Pathologie
thérapie myofonctionnelle
Pathologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Améliorer la prise en charge à la sortie des dispositifs de protection de l’enfance : l'accompagnement vers l'autonomie
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3352139/fr/ameliorer-la-prise-en-charge-a-la-sortie-des-dispositifs-de-protection-de-l-enfance-l-accompagnement-vers-l-autonomie
Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles (RBPP), relatives à l’amélioration de la prise en charge des personnes accompagnées à leur sortie des dispositifs de protection de l’enfance, s’inscrivent dans un programme en deux volets. Le premier volet, publié en 2021, vise à améliorer la prise en charge des enfants à la sortie des dispositifs de protection de l’enfance, dans le cadre d’un retour en famille. Ce second volet s’attache à la sortie des dispositifs de protection de l’enfance des adolescents atteignant la majorité et des jeunes majeurs, ainsi que des mineurs émancipés de plus de 16 ans.
2024
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
enfance
Intimité
gestion des soins aux patients
système nerveux autonome
sortie
Accroître
pédiatrique
version
protection de l'enfance
écoulement de liquide
autonomie personnelle
dispositif
dispositifs de protection
vie autonome
dispositif de protection

---
N1-SUPERVISEE
Recommandation sur la vaccination répétée contre la grippe saisonnière
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/immunisation/comite-consultatif-national-immunisation-ccni/recommandation-vaccination-repetee-contre-grippe-saisonniere.html
Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) et un organisme consultatif externe qui donne à l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) des conseils indépendants, continus et à jour dans le domaine de la médecine, des sciences et de la santé publique liés aux questions de l'ASPC concernant l'immunisation. L'ASPC a élargi le mandat du CCNI de façon à inclure, en plus de l'impact des maladies et des caractéristiques vaccinales, l'étude systématique des facteurs liés aux programmes dans la formulation de ses recommandations fondées sur les données probantes afin de favoriser la prise de décisions opportunes concernant les programmes de vaccination financés par le secteur public à l'échelle provinciale et territoriale. Cette initiative devrait aider le CCNI à prendre des décisions en temps opportun en ce qui a trait aux programmes de vaccination financés par les fonds publics à échelle provinciale et territoriale.
2023
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
efficacité du vaccin
recommandation pour la pratique clinique
vaccins antigrippaux

---
N1-SUPERVISEE
Déficits du cycle de l’urée
Bonnes pratiques en cas d’urgence
http://www.orpha.net/data/patho/Emg/Int/fr/DeficitCycleUree_FR_fr_EMG_ORPHA79167.pdf
Les troubles du cycle de l’urée (Urea Cycle Disorders, UCD) sont des anomalies héréditaires de la voie de détoxification de l’ammoniac et de la synthèse de l’arginine, dues à des déficits des enzymes ou des transporteurs composants ce cycle de l’urée. Les UCD se manifestent cliniquement par des symptômes neurologiques, psychiatriques, digestifs (hépatiques/gastro-intestinaux), soit une combinaison des trois. La biologie révèle une hyperammoniémie qui survient peu après la naissance, après un intervalle libre, ou plus tard au cours de l’existence. Une insuffisance hépatique aiguë et/ou une cytolyse hépatique chronique peuvent être associées. En l’absence de traitement, ou en cas de retard diagnostique, la décompensation hyperammoniémique entraîne le décès ou un handicap neurologique sévère. Des séquelles neurologiques sont possibles malgré l’existence d’un traitement efficace.
2023
false
false
false
Orphanet
France
anomalies congénitales du cycle de l'urée
recommandation pour la pratique clinique
services des urgences médicales

---
N1-SUPERVISEE
Catégories d’informations susceptibles d’être intégrées dans le volet santé au travail du dossier médical partagé
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3382712/fr/categories-d-informations-susceptibles-d-etre-integrees-dans-le-volet-sante-au-travail-du-dossier-medical-partage
La loi n 2021-1018 du 2 août 2021 prévoit qu’à compter du 1er janvier 2024, certains éléments du dossier médical en santé au travail (DMST) pourront alimenter le DMP, « sous réserve du consentement du travailleur préalablement informé ». La Haute Autorité de santé (HAS) a élaboré une recommandation concernant les catégories de données du DMST pertinentes pour alimenter le volet santé au travail du DMP. La HAS émet ainsi une recommandation en faveur d’un partage large des catégories de données du DMST et recommande : Un versement non-systématique de certains documents, sur l’initiative de l’équipe de santé au travail ; La mise en place d’un travail visant la génération des documents pour versement dans le volet santé au travail du DMP à partir des catégories de données du DMST pertinentes ; L’élaboration d’un standard pour l’harmonisation et l’interopérabilité sémantique des logiciels métiers du DMST ; La mise en place de la formalisation et du recueil de l’information et du consentement préalable du titulaire du DMP.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation professionnelle
recommandation pour la pratique clinique
santé au travail
dossiers médicaux électroniques

---
N1-SUPERVISEE
Amylose AL
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3385053/fr/amylose-al
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint d’amylose AL. Il a été élaboré par le Centre national de référence amylose AL. et autres maladies de dépôts d'immunoglobulines monoclonales à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
signes et symptômes
Amylose à chaine légère d'immunoglobuline
Amylose à chaine légère d'immunoglobuline
recommandation pour la pratique clinique
Amylose à chaine légère d'immunoglobuline

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de Cushing
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3403771/fr/syndrome-de-cushing
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint de syndrome de Cushing. Il a été élaboré par le Centre de Référence des maladies rares de la surrénale à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
syndrome de cushing
syndrome de cushing
recommandation pour la pratique clinique
syndrome de cushing

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome néphrotique idiopathique de l’enfant
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3403870/fr/syndrome-nephrotique-idiopathique-de-l-enfant
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint de Syndrome néphrotique idiopathique de l’enfant. Il a été élaboré par le Centre de Référence Syndrome Néphrotique Idiopathique à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2023
false
false
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
néphrose lipoïdique
néphrose lipoïdique
néphrose lipoïdique
recommandation pour la pratique clinique
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Hyperoxalurie
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3403890/fr/hyperoxalurie
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint d'Hyperoxalurie. Il a été élaboré par le Centre de Référence des Maladies Rénales rares Sous l’égide de la filière ORKiD à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
hyperoxalurie
hyperoxalurie
recommandation pour la pratique clinique
hyperoxalurie

---
N1-SUPERVISEE
Atteinte pulmonaire associée à un déficit en alpha1-antitrypsine
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3403913/fr/atteinte-pulmonaire-associee-a-un-deficit-en-alpha1-antitrypsine
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un malade présentant une atteinte pulmonaire du DAAT. Il a été élaboré par le Centre de Référence des maladies pulmonaires rares à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
déficit en alpha-1-antitrypsine
maladies pulmonaires
déficit en alpha-1-antitrypsine
déficit en alpha-1-antitrypsine
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
iPPSD, les pathologies de l’inactivation de la signalisation PTH/PTHrP (anciennement pseudohypoparathyroïdies et maladies associées)
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3404043/fr/ippsd-les-pathologies-de-l-inactivation-de-la-signalisation-pth/pthrp-anciennement-pseudohypoparathyroidies-et-maladies-associees
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint d’iPPSD. Il a été élaboré par le Centres de Référence Maladies Rares (CRMR) de la filière OSCAR à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
pseudohypoparathyroïdie
pseudohypoparathyroïdie
recommandation pour la pratique clinique
comorbidité
pseudohypoparathyroïdie

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la main bote ulnaire
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3412683/fr/prise-en-charge-de-la-main-bote-ulnaire
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient présentant une hémimélie ulnaire. Il a été élaboré par le Centre de référence des anomalies du développement et syndromes malformatifs à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
Hémimélie cubitale
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge de la maladie

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage des anomalies de la tolérance au glucose et du diabète de mucoviscidose. Position de la SFM, de la SFD et de la SFEDP
https://www.sfdiabete.org/sites/www.sfdiabete.org/files/files/ressources/1-s2.0-s1957255723000159-main.pdf
Le développement des modulateurs du cystic fibrosis conductance transmembrane regulator (CFTR) pour les patients atteints de mucoviscidose (MV) et éligibles à ces traitements, est une véritable révolution thérapeutique. L'effet bénéfique majeur des modulateurs du CFTR (CFTRm) sur la fonction pulmonaire et la diminution des exacerbations pulmonaires devrait avoir un impact considérable sur la qualité de vie et l'espérance de vie des patients. Les données de l'impact des CFTRm sur les anomalies de la tolérance au glucose sont encore très parcellaires. On peut penser que leur utilisation, de plus en plus tôt dans l'histoire de la maladie, va transformer les trajectoires évolutives des patients sur le plan respiratoire, nutritionnel et métabolique. Toutefois, la gestion des anomalies de la tolérance au glucose demeure problématique chez des patients qui vont bénéficier tardivement de ces traitements à l'âge adulte après une longue période d'évolution de la maladie.
2023
false
false
false
SFD - Société Francophone du Diabète
France
Anomalie de la tolérance au glucose
intolérance au glucose
Diabète lié à la mucoviscidose
recommandation pour la pratique clinique
mucoviscidose
diabète

---
N1-SUPERVISEE
Traitements contre la COVID-19
orientations évolutives
https://iris.who.int/handle/10665/375562
Question clinique : quel rôle les médicaments jouent-ils dans le traitement des patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) ? Contexte : la base de données probantes sur les traitements contre la COVID-19 évolue et de nombreux essais contrôlés randomisés (ECR) se sont achevés récemment ; d’autres sont en cours. Les variants et sous-variants émergents du coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) (tels qu’Omicron) font également évoluer la place des traitements. La force et la valence des recommandations restent inchangées dans cette mise à jour. Celle-ci porte sur l’utilisation du nirmatrelvir-ritonavir, désormais envisageable pour traiter les femmes enceintes ou qui allaitent atteintes d’une forme bénigne de la COVID-19. Elle apporte en outre des données probantes supplémentaires à l’appui de la recommandation forte contre l’utilisation des anticorps monoclonaux sotrovimab et casirivimab-imdévimab, leur activité de neutralisation montrant une baisse in vitro.
2023
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation pour la pratique clinique
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour la prise en charge des pneumothorax spontanés primaires (PSP)
https://splf.fr/recommandations-de-la-splf-sur-les-pneumothorax-spontanes-primaires/
Le pneumothorax spontané primaire (PSP) est une maladie fréquente touchant principalement les sujets jeunes, masculins, longilignes et fumeurs. Le pronostic est excellent, la mortalité quasi-nulle. La taille du PSP est importante à prendre en compte dans la décision thérapeutique (nécessité d’une évacuation de l’air intrapleural ou prise en charge conservatrice), mais fait l’objet de nombreuses définitions compliquant la comparaison des études publiées. La prise en charge thérapeutique demande à être mieux codifiée, en prenant en compte des études récentes à haut niveau de preuves, et le constat d’une absence de récidive chez une majorité de patients après un premier épisode de PSP.
2023
false
false
false
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
pneumothorax
pneumothorax
pneumothorax
recommandation pour la pratique clinique
pneumothorax

---
N1-SUPERVISEE
Trouble du spectre de l'autisme - Dépistage et signes précoces pour les professionnels de première ligne
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/autisme/trouble-du-spectre-de-l-autisme-depistage-et-signes-precoces-pour-les-professionnels-de-premiere-ligne.html
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/autisme/trouble-du-spectre-de-l-autisme-parcours-depistage-et-reperage.html
La prévalence du trouble du spectre de l’autisme (TSA) est en augmentation, celle-ci a un impact majeur sur tous les domaines du développement de l’enfant. - Pour les personnes présentant des facteurs de risque d’un TSA, une intervention précoce, individualisée, intensive et bien ciblée peut largement réduire le handicap et favoriser le développement. Ceci nécessite l’intervention de professionnels formés et spécialisés dans le domaine de l’autisme. (avis d’experts) - Le diagnostic basé sur l’observation et l’anamnèse cliniques peut être posé dès l’âge de 18 mois par une équipe médicale multidisciplinaire spécialisée et expérimentée.
2023
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Trouble du spectre autistique
Trouble du spectre autistique
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
Trouble du spectre autistique

---
N1-SUPERVISEE
Organisation structurelle, matérielle et fonctionnelle des centres effectuant de l’anesthésie pédiatrique
https://sfar.org/organisation-de-lanesthesie-pediatrique/
Objectif : La Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR) et l’Association des Anesthésistes Réanimateurs Pédiatriques d’Expression Française (ADARPEF) se sont associées pour proposer des recommandations pour la pratique professionnelle sur l’organisation structurelle, matérielle et fonctionnelle des centres effectuant de l’anesthésie pédiatrique. Conception : Un groupe composé d’experts français de la Société Française d’Anesthésie-Réanimation (SFAR) et de l’Association des Anesthésistes Réanimateurs Pédiatriques d’Expression Française (ADARPEF) a été réuni. D’éventuels conflits d’intérêts ont été officiellement déclarés dès le début du processus d’élaboration des recommandations et ce dernier a été conduit indépendamment de tout financement de l’industrie. Les auteurs ont suivi la méthodologie GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation) pour évaluer le niveau de preuve de la littérature. Méthodes : Quatre champs ont été définis : 1) structure et logistique ; 2) équipement et matériel ; 3) formation et ; 4) organisation fonctionnelle. Pour chaque champ, l’objectif des recommandations était de répondre à un certain nombre de questions formulées par les experts selon le modèle PICO (Population, Intervention, Comparison, Outcome). A partir de ces questions, une recherche bibliographique extensive (2000-2022) a été réalisée en utilisant des mots clés prédéfinis selon les recommandations PRISMA. Du fait de la très faible quantité d’études permettant de répondre avec la puissance nécessaire au critère de jugement majeur d’importance la plus élevée (i.e. la morbidité), il a été décidé, en amont de la rédaction des recommandations, d’adopter un format de Recommandations pour la Pratique Professionnelle (RPP) plutôt qu’un format de Recommandations Formalisées d’Experts (RFE). Les recommandations ont ensuite été votées par tous les experts selon la méthode GRADE grid.
2023
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
Anesthésie en pédiatrie
recommandation pour la pratique clinique
pédiatrie
anesthésie

---
N1-SUPERVISEE
Des expériences négatives de l’enfance à la santé relationnelle précoce : les conséquences pour la pratique clinique
https://cps.ca/fr/documents/position/des-experiences-negatives-de-lenfance-a-la-sante-relationnelle-precoce-les-consequences-pour-la-pratique-clinique
Les enfants grandissent et se développent dans un environnement de relations. Des relations sécuritaires, stables et bienveillantes contribuent à consolider la résilience et à atténuer les répercussions des expériences négatives. La promotion de la santé relationnelle en pratique clinique recentre l’attention accordée aux expériences négatives de l’enfance sur les expériences positives de l’enfance. Cette approche, qui évalue les forces et les atouts d’une famille, peut être intégrée à la fois aux rendez-vous réguliers de l’enfant en santé et aux soins surspécialisés. Il est optimal de réaliser de telles interventions pendant la période prénatale ou le plus rapidement possible avant l’âge de trois ans, mais il n’est jamais trop tard pour les entreprendre. Le présent document de principes décrit comment les cliniciens peuvent adopter une approche de santé relationnelle lors de chacune de leurs rencontres médicales s’ils comprennent ce qu’est le stress toxique et ses effets sur le cerveau en développement, les relations familiales et le développement de l’enfant; à quel point les relations, expériences et comportements positifs peuvent en atténuer les effets et renforcer la résilience; quels sont les signes observables de la santé relationnelle et des risques relationnels dans les interactions entre les parents et l’enfant; quelles sont les caractéristiques de relations thérapeutiques de confiance avec les familles et comment en optimiser les avantages par les échanges et la pratique clinique.
2023
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
relations parent-enfant
développement de l'enfant
stress psychologique
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de l’encéphalomyélite myalgique / syndrome de fatigue chronique
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/prise-en-charge-de-lencephalomyelite-myalgique-syndrome-de-fatigue-chronique.html
L’encéphalomyélite myalgique / syndrome de fatigue chronique (EM / SFC) est une maladie chronique qui s’exprime par diverses manifestations cliniques multisystémiques. Le processus diagnostique est compliqué par l’existence de différents critères diagnostiques et l’absence d’analyse de confirmation. De plus, la prise en charge constitue un enjeu puisque certaines manifestations cliniques sont peu connues des cliniciens de la première ligne et que d’autres requièrent une adaptation de la pratique clinique usuelle. Le ministère a donc demandé à l’INESSS d’élaborer des outils cliniques pour soutenir les professionnels de la santé et des services sociaux de première ligne dans le diagnostic et la prise en charge de l’EM / SFC. À la suite du processus itératif avec les membres du comité consultatif, où l’information clinique et les recommandations tirées de la littérature, les éléments contextuels et la perspective de différentes parties prenantes consultées ont été triangulés, une série de constats et de recommandations ont été formulés. Présentes au cœur d’un rapport, ces recommandations sont aussi intégrées dans les outils cliniques découlant des travaux et destinés principalement aux cliniciens de première ligne, à savoir un outil d’aide à la prise en charge de l’EM / SFC et un aide-mémoire sur le soutien à offrir aux personnes atteintes.
2023
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
syndrome de fatigue chronique
syndrome de fatigue chronique
facteurs de risque
signes et symptômes
syndrome de fatigue chronique
syndrome de fatigue chronique
recommandation pour la pratique clinique
syndrome de fatigue chronique

---
N1-SUPERVISEE
Syphilis : repérage, diagnostic, usage optimal des antibiotiques et suivi
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/syphilis-reperage-diagnostic-usage-optimal-des-antibiotiques-et-suivi.html
La syphilis est une infection transmise sexuellement et par le sang, causée par la bactérie spirochète Treponema pallidum, sous-espèce pallidum. En l’absence de traitement adéquat, la syphilis peut évoluer selon différents stades et affecter plusieurs systèmes. La syphilis précoce comprend les stades primaire, secondaire et de latence précoce de la maladie alors que la syphilis tardive, qui n’est pas transmise sexuellement, comprend à la fois le stade de latence tardive et la syphilis tertiaire. Des manifestations neurologiques (neurosyphilis) peuvent également apparaître à n’importe quel stade de la maladie. Dans le contexte actuel de recrudescence du nombre de cas de syphilis signalés au Québec, des enjeux diagnostiques soulevés par certains professionnels de la santé, et à la lumière des nouvelles données et lignes directrices disponibles, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux a revisité le contenu de son guide d’usage optimal.
2023
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
syphilis
syphilis
syphilis
syphilis
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique
syphilis

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations sclérose en plaques, maladies du spectre de la NMO et cancer
https://sfsep.org/recommandations-sep-et-cancer/
Les traitements immunosuppresseurs sont utilisés de plus en plus fréquemment et de plus en plus précocement chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) ou de maladies du spectre NMO (NMOSD). La durée d’exposition aux traitements immunosuppresseurs au cours de la prise en charge de ces maladies est de plus en plus longue. Par ailleurs, on estime en France qu’environ 45% des patients atteints de SEP sont âgés de plus de 50 ans. Ainsi, en parallèle de la vigilance requise vis à vis du risque infectieux dans ce contexte thérapeutique, le risque potentiel de cancer dans cette population vieillissante est un enjeu majeur de la prise en charge afin de minimiser les risques iatrogènes.
2023
false
false
false
SFSEP - Société Francophone de la Sclérose En Plaques
France
neuromyélite optique
tumeurs
traitement par immunosuppresseur
immunosuppresseurs
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
sclérose en plaques

---
N1-SUPERVISEE
Complications de la chirurgie avec prothèse de l’incontinence urinaire d’effort et du prolapsus génital de la femme
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3235557/fr/complications-de-la-chirurgie-avec-prothese-de-l-incontinence-urinaire-d-effort-et-du-prolapsus-genital-de-la-femme
https://www.urofrance.org/recommandation/complications-de-la-chirurgie-avec-prothese-de-lincontinence-urinaire-deffort-et-du-prolapsus-genital-de-la-femme/
https://www.urofrance.org/recommandation/complications-de-la-chirurgie-avec-prothese-de-lincontinence-urinaire-deffort-et-du-prolapsus-genital-de-la-femme-recommandation/
Quels sont les objectifs de cette recommandation ? Ces recommandations ont été initiées à la demande du ministère de la Santé et de la prévention et de sociétés savantes, suite au recensement de complications, parfois graves, liées à l’utilisation d’implants prothétiques pour la prise en charge de l’incontinence urinaire d’effort et du prolapsus génital. Elles ont été élaborées par la HAS en partenariat avec les sociétés savantes (AFU, SIFUD-PP, CNGOF, SCGP) afin de guider les praticiens et harmoniser les pratiques pour la prise en charge de ces complications, qui s’avère complexe et pour laquelle il n’existait pas, à ce jour, de recommandations spécifiques.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
incontinence urinaire d'effort
prolapsus utérin
complications postopératoires
recommandation pour la pratique clinique
femmes
prolapsus utérin
prothèses et implants
incontinence urinaire d'effort

---
N1-SUPERVISEE
La promotion de l’évolution optimale de la santé mentale chez les enfants et les adolescents
https://cps.ca/fr/documents/position/la-promotion-de-levolution-optimale-de-la-sante-mentale-chez-les-enfants-et-les-adolescents
Les dispensateurs de soins pédiatriques sont souvent le premier point de contact des enfants et des adolescents aux prises avec des problèmes de santé mentale, mais ils ne possèdent pas nécessairement les ressources (p. ex., l’accès à une équipe multidisciplinaire) ni la formation nécessaires pour procéder à leur dépistage ou à leur prise en charge. Le présent document de principes conjoint décrit les principaux rôles et les principales compétences à maîtriser pour évaluer et traiter les problèmes de santé mentale chez les enfants et les adolescents, de même que les facteurs qui optimisent le plus possible l’évolution de la santé mentale dans ces groupes d’âge. Il contient des conseils fondés sur des données probantes à propos du dépistage des préoccupations en matière de santé mentale chez les jeunes et leur famille ainsi qu’à propos des échanges sur le sujet. Les interventions préventives et thérapeutiques dont l’efficacité est démontrée en milieu communautaire sont abordées. Le présent document de principes, qui est fondamental, traite également des changements à l’enseignement de la médecine ainsi qu’aux systèmes et aux politiques de santé qui s’imposent pour améliorer la pratique clinique et les efforts de revendications au Canada, y compris les modèles de rémunération appropriés, les approches des soins abordées étape par étape, le financement gouvernemental ciblé, l’enseignement et la formation professionnelle.
2023
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
enfant
adolescent
recommandation pour la pratique clinique
santé mentale

---
N1-SUPERVISEE
Symptômes prolongés à la suite de la Covid-19 : état des lieux des données épidémiologiques
Analyse de la littérature
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3427623/fr/symptomes-prolonges-a-la-suite-de-la-covid-19-etat-des-lieux-des-donnees-epidemiologiques
Dans le cadre de la situation épidémique de stade 3 vis-à-vis du SARS-Cov-2 qu’a connue la France en 2020, la HAS a élaboré une méthode de réponse rapide aux demandes du ministère des Solidarités et de la Santé, des professionnels de santé et/ou des associations d'usagers du système de santé agréées pour une prise de position devant ces situations urgentes. Sur la base des connaissances disponibles à la date de leur publication, ces réponses rapides sont élaborées collégialement entre la Haute Autorité de santé et les experts proposés par les CNP, les sociétés savantes et les associations d’usagers. Elles ont évolué en fonction de nouvelles données. Dès février 2021, la HAS a publié des réponses rapides sur le diagnostic et la prise en charge des personnes présentant des symptômes prolongés suite à une Covid-19 . Elles sont régulièrement mises à jour dans l’attente de l’élaboration d’une recommandation de bonne pratique sur ce sujet. L’argumentaire scientifique d’une recommandation de bonne pratique est basé sur une recherche documentaire et une analyse critique de la littérature.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
syndrome post COVID-19 aigu
recommandation pour la pratique clinique
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Guide de pratique clinique rhinosinusite aiguë
https://www.worel.be/DynamicContent/DownloadFile?url=oezzo0b3vzdhkbfmpfjun2i40gx4bdnl5peocqqcbefz.pdf&filename=Richtlijn%20acute%20rinosinusitis_gevalideerd_FR_def.pdf&openInBrowser=false
Les symptômes de la rhinosinusite aiguë sont fréquents en pratique ambulatoire. Aux Pays-Bas, l’incidence de la rhinosinusite (aiguë et chronique) en médecine générale est estimée à 30 pour 1.000 patients par an, avec un pic à l'âge de 30-40 ans. L'incidence de la rhinosinusite chez les femmes est environ deux fois supérieure à celle des hommes. Chez les enfants de 0 à 4 ans, le diagnostic est très rare, mais chez les enfants de 5 à 17 ans, il est posé environ 8 fois pour 1.000 patients par an. Il existe un consensus croissant sur le fait que les antibiotiques ne sont généralement pas utiles dans la rhinosinusite aiguë. Les études montrent que la plupart des patients en tirent peu de profit. Étant donné la nature autolimitative de la maladie et le fait que les antibiotiques peuvent entraîner des effets secondaires, des coûts inutiles pour le patient et la société et favoriser la résistance, une utilisation plus ciblée des antibiotiques dans la rhinosinusite aiguë est justifiée. Pour le patient, le meilleur traitement possible, compte tenu des risques et des avantages, se limite dans la plupart des cas à un traitement symptomatique et à attendre patiemment la guérison naturelle. Ce guide formule des recommandations sur les situations et les moments où il est préférable d'administrer des antibiotiques.
2023
false
false
false
Worel
Belgique
Rhinosinusite aiguë
sinusite
sinusite
sinusite
sinusite
recommandation pour la pratique clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
Sarcomes des tissus mous abdomino-pelviens (hors GIST)
https://www.snfge.org/tncd/sarcomes-tissus-mous-abdomino-pelviens-hors-gist-derniere-mise-jour-20102023
Les sarcomes des tissus mous sont des tumeurs malignes d'origine mésenchymateuse qui se développent dans le tissu conjonctif de soutien, toutes localisations corporelles confondues et à tous les âges de la vie. Leur incidence globale est estimée à 58,3 cas / million d'habitants / an. Ils représentent moins de 1 % des cancers de l'adulte et à peu près 15 % des cancers de l'enfant. Bien que plusieurs facteurs de risques aient été identifiés (prédisposition génétique, lymphœdème chronique, exposition aux radiations ionisantes, infections virales et exposition à des toxiques industriels), les sarcomes des tissus mous sont sporadiques dans plus de 90% des cas. Au-delà d’une hétérogénéité intrinsèque, avec plus de 150 sous-types histologiques décrits, et du faible nombre de centres spécialisés, les sarcomes des tissus mous abdomino-pelviennes (viscéraux, pariétaux, rétropéritonéaux et pelviens) qui comptent pour 23% des localisations représentent un obstacle supplémentaire car ils transcendent les limites anatomiques dictées par les spécialités d’organe (chirurgies viscérale, gynécologique, urologique et plastique) avec pour conséquence directe une prise en charge inadéquate dans la moitié des cas et une perte de chance individuelle.
2023
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
recommandation pour la pratique clinique
sarcomes
sarcome, sai
bassin, sai
tumeurs stromales gastro-intestinales
Tissus
Sarcome des tissus mous

---
N2-AUTOINDEXEE
Les recommandations relatives aux vaccins antigrippaux administrés aux enfants et aux adolescents pour la saison 2023-2024
https://cps.ca/fr/documents/position/les-recommandations-relatives-aux-vaccins-antigrippaux
La Société canadienne de pédiatrie continue d’encourager la vaccination antigrippale annuelle de TOUS les enfants et les adolescents, dès l’âge de six mois. Les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation pour la saison 2021-2022 n’ont pas subi de changements importants par rapport à la saison précédente. Le vaccin quadrivalent continue d’être recommandé chez les enfants âgés de six mois à 17 ans lorsqu’il est disponible. Tant le vaccin antigrippal inactivé que le vaccin vivant atténué peuvent être utilisés chez les enfants et les adolescents de deux à 17 ans qui ne sont pas immunodéprimés.
2023
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
adolescence
Enfant
Relations avec les administrés
Enfant
Adolescent
Vaccins
directives de santé publique
vaccination; médication préventive
Enfant
saisons
vaccins antigrippaux
Vaccine
vaccin contre le virus de l'influenza
Administration
personnel administratif
Administrateurs
Enfant
enfant
adolescent
enfant
organisation et administration
vaccination
Adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Pseudomyxome péritonéal
https://www.snfge.org/tncd/pseudomyxome-peritoneal
Le terme de pseudomyxome péritonéal (PMP) correspond à une entité anatomo-clinique sans préjuger de son origine, caractérisée par un épanchement d’abondance variable, d’aspect visqueux ou mucineux, dans la cavité péritonéale (synonymes : ascite gélatineuse, maladie gélatineuse du péritoine) associé ou non à des cellules épithéliales, dont le degré de malignité est variable (Misdraji et al., 2015). L’origine est appendiculaire dans au moins 90% des cas, secondaire à une tumeur mucineuse de l’appendice (LAMN) rompue en péritoine libre (Moran and Cecil, 2003) (cf. TNCD chapitre 14. Tumeurs appendiculaires). Les autres causes de PMP peuvent être une tumeur ovarienne (tératome) (McKenney, Soslow, and Longacre, 2008), une tumeur du col de l’utérus (Baratti et al., 2016), une tumeur de l’ouraque (Agrawal et al., 2014), un adénocarcinome appendiculaire, colique (Carr et al., 2012) ou pancréatique (cystadénome, cysadénocarcinome et rares cas de tumeur intracanalaire papillaire et mucineuse (TIPMP)) (Rosenberger et al., 2012).
2023
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
recommandation pour la pratique clinique
péritoine, sai
pseudomyxome péritonéal

---
N1-SUPERVISEE
Néoplasies Neuroendocrines digestives
https://www.snfge.org/tncd/neoplasies-neuroendocrines-digestives
Les Néoplasies Neuroendocrines (NNE) primitives peuvent se développer aux dépens de n’importe quel organe du système digestif. Les données épidémiologiques européennes les plus récentes (1995-2018), issues du registre épidémiologique Anglais (NCRAS), montrent que les NNE digestives les plus fréquentes sont celles développées aux dépens de l’intestin grêle (taux d’incidence normalisé selon l’âge d’environ 1,45/100 000/an), du pancréas ou de l’appendice (environ 0,95/100 000/an chacune), puis de l’estomac ou du rectum (environ 0,45/100 000/an chacune) (White et al. 2022). Les autres localisations telles que l’œsophage, le foie ou les voies biliaires, sont exceptionnelles. L’incidence des NNE digestives a connu une augmentation constante lors des deux dernières décennies (x3,7), possiblement en rapport avec de meilleures méthodes diagnostiques, les nouvelles classifications de l’OMS et une meilleure connaissance de ces tumeurs (Hallet et al. 2015; White et al. 2022). Les NNE digestives présentent une hétérogénéité marquée, notamment concernant la présence ou non de symptômes (qu’ils soient liés à une sécrétion hormonale ou non), le stade au diagnostic, l’existence ou non d’une prédisposition héréditaire, le statut fonctionnel et l’expression des récepteurs de la somatostatine (SST). Leur pronostic est très variable et est influencé principalement par la différenciation histologique (par définition, les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont bien différenciées et les carcinomes neuroendocrines (CNE) sont peu différenciés), mais également par l’index de prolifération Ki-67, le stade tumoral et l’organe d’origine. Il n’existe néanmoins pas de classification pronostique au stade métastatique, hormis la distribution de l’extension métastatique (Bierley et al. 2017).
2023
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'appareil digestif
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
continuité des soins
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
métastase tumorale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
Carcinomatose péritonéale
tumeurs osseuses
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de la thyroïde - Du diagnostic au suivi
Outils pour la pratique des médecins généralistes
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancers-de-la-thyroide-Du-diagnostic-au-suivi
Cette brochure décrit le parcours de soins d’un patient atteint de cancer de la thyroïde. Le médecin généraliste a un rôle essentiel à tous les stades de ce parcours, en lien avec l’équipe spécialisée. Démarche diagnostique, bilan initial, vue d’ensemble des modalités thérapeutiques de première intention et examens de suivi vous sont présentés de façon synthétique. Vous trouverez également des informations sur la gestion des principaux effets indésirables des traitements et sur l’approche médicale globale, ainsi que des ressources pratiques pour vous et vos patients. Ce document est consultable et téléchargeable en ligne (e-cancer.fr) en version interactive permettant un accès aux informations plus rapide.
2023
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs de la thyroïde
médecine générale
continuité des soins
facteurs de risque
signes et symptômes
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la thyroïde
thyroïdectomie
traitement de la thyroïde par Iode 131
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la thyroïde

---
N1-VALIDE
Carcinome hépatocellulaire
cancer primitif du foie
https://www.snfge.org/tncd/carcinome-hepatocellulaire-cancer-primitif-du-foie
Le carcinome hépatocellulaire (CHC) se développe généralement sur une cirrhose (75 à 80 % des cas), plus rarement sur une hépatopathie chronique non cirrhotique, et exceptionnellement sur un foie sain. Dans les cas de CHC développés sur cirrhose, le pronostic et l’approche thérapeutique sont conditionnés à la fois par le stade du cancer et par la fonction hépatique. En France, l'incidence annuelle en 2018 était de 12,5/100000 chez l’homme et de 2,5/100000 chez la femme (rapport InVS 2020 http://lesdonnees.e‑cancer.fr/). Comme dans d’autres pays occidentaux, une forte augmentation d'incidence a été observée au cours des 20 dernières années probablement due à plusieurs facteurs, notamment l’augmentation des cas liés au Virus de l’hépatite C (VHC), et aux stéatopathies métaboliques, l’amélioration des méthodes de diagnostic, ainsi qu’une meilleure prise en charge des autres complications de la cirrhose (Trinchet 2009). L’InVS et l’INCa ont estimé que le nombre de nouveaux cas de cancer primitif du foie en France était passé de 1800 en 1980 à 8723 en 2012 puis à 10580 en 2018. Le dépistage du CHC chez les malades atteints de cirrhose CHILD A/B (ou CHILD C en attente de transplantation) par échographies semestrielles (Trinchet, Chaffaut et al. 2011, EASL 2018) sans dosage de l’alpha-fœtoprotéine, est recommandé par l’EASL. Le programme de dépistage permet de diagnostiquer le CHC à un stade accessible à un traitement à visée curative dans plus de 70 % des cas (EASL-EORTC 2012). Des études plus récentes ont également montré que le dépistage semestriel correctement réalisé chez les patients avec cirrhose virale permet d’améliorer significativement la survie globale des patients (cohorte française CIRVIR, Costentin, Layese 2018). La détection précoce permet un accès plus fréquent à des traitements à visée curative avec un rapport coût-efficacité très favorable (Cadier, Bulsei 2017).
2023
false
false
true
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
hémostatiques
antinéoplasiques hormonaux
vasoconstricteurs
cirrhose du foie
Imagerie diagnostique
Stadification tumorale
carcinome hépatocellulaire
cirrhose du foie
carcinome hépatocellulaire
incidence
cirrhose du foie
carcinome hépatocellulaire
ponction-biopsie à l'aiguille
foie
Indice de gravité de la maladie
carcinome hépatocellulaire
cirrhose du foie
transplantation hépatique
carcinome hépatocellulaire
hépatectomie
chimioembolisation thérapeutique
octréotide
carcinome hépatocellulaire
carcinome hépatocellulaire
cirrhose du foie
cirrhose du foie
continuité des soins
Dépistage de masse
carcinome hépatocellulaire
antidiarrhéiques
recommandation pour la pratique clinique
cirrhose du foie
carcinome hépatocellulaire

---
N1-VALIDE
Cancer du rectum
https://www.snfge.org/tncd/cancer-du-rectum
explorations préthérapeutiques, critères d'opérabilité et de résécabilité, traitement (méthodes, stratégies), surveillance post-thérapeutique (moyens diagnostiques, application de la surveillance), traitement des récidives loco-régionales ; 6 pages
2023
false
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
endosonographie
procédures de chirurgie digestive
radiothérapie
métastase tumorale
tumeurs du rectum
France
incidence
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
proctoscopie
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
pronostic
tumeurs du rectum
tumeurs du rectum
continuité des soins
récidive tumorale locale
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du rectum

---
N1-VALIDE
Cancer de l'estomac
https://www.snfge.org/tncd/cancer-lestomac
Au niveau mondial, le cancer gastrique est au 4ème rang d’incidence des cancers chez les hommes et au 7e rang d’incidence des cancers chez les femmes. Il représente la 4e cause de mortalité par cancer chez les hommes et la 5ème cause de mortalité par cancer chez les femmes (Sung 2021). En France, la diminution de l’incidence des cancers gastriques est possiblement parvenue à un plateau puisque le nombre de nouveaux cas était de 6550 en 2012 et de 6557 en 2018 (Defossez 2019). Le taux d’incidence standardisé du cancer gastrique (hors jonction œso-gastrique) diminue régulièrement d’environ 1,8% par an (Defossez 2019). Cette diminution peut s’expliquer par un meilleur contrôle des facteurs de risque, au premier rang desquels l’éradication d’Helicobacter pylori qui diminue de moitié le risque de cancer gastrique (Rokkas 2017). Les autres facteurs de risque de l'adénocarcinome gastrique sont la gastrite atrophique auto-immune (maladie de Biermer), les antécédents familiaux, l’origine ethnique, la consommation excessive d'alcool, le tabagisme, l'infection à EBV, une alimentation riche en sel et l’antécédent personnel ancien (au-delà de 10 ans) de gastrectomie partielle (Smyth 2020).
2023
false
false
true
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
Maladies de l'estomac
tumeurs de l'estomac
adénocarcinome
tumeurs de l'estomac
Stadification tumorale
prédisposition génétique à une maladie
tumeurs de l'estomac
lymphadénectomie
endoscopie digestive
tumeurs de l'estomac
métastase tumorale
continuité des soins
tumeurs de l'estomac
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Cancer du côlon non métastatique
https://www.snfge.org/tncd/cancer-du-colon-non-metastatique
Epidémiologie En France, le cancer colorectal se situe au 3ème rang (20 % de tous les cancers) après le cancer de la prostate et celui du sein [Defossez et al. 2019]. Le nombre de nouveaux cas estimés en 2018 était de 43 000 cancers colorectaux avec 65 % de localisation colique [Defossez et al. 2019]. Il représentait la 2ème cause de mortalité par cancer avec 17 000 décès en 2018. Tous stades confondus, la survie à 5 ans du cancer du côlon est d’environ 63 % [Defossez et al. 2019]. Définition Ce travail repose sur les recommandations de la FFCD, du GERCOR, de la SNFGE, d’Unicancer, de la SFED et de l’INCa, et sur leur actualisation par une recherche bibliographique. Celle-ci a reposé sur l’extraction à partir de la base de données Medline, interrogée depuis la dernière actualisation, des essais randomisés, méta-analyses, conférences de consensus et recommandations de pratique clinique avec les mots-clés « colon cancer ». Les essais cliniques accessibles en France ont été cherchés par interrogation de la base de données de l’INCa et des sites internet des sociétés nationales d’hépato-gastro-entérologie et de cancérologie. La gradation des recommandations correspond à la présentation retenue pour le TNCD selon 4 niveaux (A, B, C, accord ou avis d’experts).
2023
false
false
true
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs du côlon
Stadification tumorale
tumeurs du côlon
tumeurs colorectales héréditaires sans polypose
Polypose adénomateuse colique
tumeurs du côlon
tumeurs du côlon
pronostic
traitement médicamenteux adjuvant
tumeurs du côlon
continuité des soins
tumeurs du côlon
Dépistage de masse
récidive tumorale locale
survie
prédisposition génétique à une maladie
recommandation pour la pratique clinique
matériel audio-visuel
bibliographie

---
N1-VALIDE
Cancer colorectal métastatique
https://www.snfge.org/tncd/cancer-colorectal-metastatique
Indication du niveau de preuve, explorations pré-thérapeutiques, critères de resécabilité et d'opérabilité, traitement (métastases hépatiques résécables, métastases extra-hépatiquesrésécables, métastases non résécables), surveillance post-thérapeutique, traitement des récidives, annexes (principaux schémas de chimiothérapie, conseils de prise en charge des effets indésirables des inhibiteurs de l'EGFr, conseils de prise en charge des effets indésirables des anti-angiogénèses)
2023
false
false
true
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
Maladies de l'intestin
tumeurs du côlon
métastase tumorale
tumeurs du côlon
signes et symptômes
tumeurs du foie
tumeurs du foie
hépatectomie
tumeurs du foie
métastase tumorale
tumeurs du poumon
soins palliatifs
métastase tumorale
essais cliniques comme sujet
continuité des soins
protocoles antinéoplasiques
tumeurs du côlon
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
antinéoplasiques
antinéoplasiques
Maladie iatrogène
hypertension artérielle
maladies de la peau
hypertension artérielle
pronostic
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Cancer des voies biliaires
https://www.snfge.org/tncd/cancer-voies-biliaires
En France, les cancers biliaires sont rares, avec des taux d’incidence de 1,4 et 0,7 cas/100 000 habitants par an chez l’homme et la femme respectivement, soit environ 20 fois moins élevés que ceux du cancer colorectal. Ils y représentent moins de 1% de l’ensemble des cancers, environ 2% des cancers digestifs et 10-15% des cancers primitifs du foie, au deuxième rang après les carcinomes hépatocellulaires (Lepage 2011). Il existe une prédominance masculine (sexe-ratio de 2), à l’exception des cancers de la vésicule où il existe une prédominance féminine avec un sexe-ratio femme/homme de 1,9 (Manfredi 2000, Hundal 2014). L’âge moyen au diagnostic y est de 72 ans chez l’homme et 76 ans chez la femme.
2023
false
false
true
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
Maladies des voies biliaires et du foie
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
transplantation hépatique
continuité des soins
récidive tumorale locale
drainage
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Cancer des voies biliaires
https://www.snfge.org/tncd/cancer-voies-biliaires
Ce travail repose sur les recommandations (publications internes) de la Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) du Groupe d'Etude et de Recherche Clinique en Oncologie Radiothérapie (GERCOR), de la Société Française de Chirurgie Digestive (SFCD) et de l’Association de Chirurgie Hépatobiliaire et de Transplantation Hépatique (ACHBT) [Slim 2009] et de l’European Society of Medical Oncology (ESMO) [Eckel 2011], et sur leur actualisation par une recherche bibliographique. Celle-ci a reposé sur l'extraction à partir de la base de données Medline interrogée en janvier 2014 des essais randomisés, méta-analyses, conférences de consensus et recommandations de pratique clinique avec les mots-clés « biliary neoplasms », « gallbladder carcinoma » et « cholangiocarcinoma », en anglais ou en français, sans limitation de date. Les présentes recommandations ont été gradées selon le niveau des preuves disponibles dans la littérature, ou en cas de preuves insuffisantes selon l'avis d'experts.
2023
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
français
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
tumeurs des voies biliaires
antinéoplasiques
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Mésusage de l'alcool : dépistage, diagnostic et traitement
https://sfalcoologie.fr/wp-content/uploads/RECOS-SFA-Version-2023-2.pdf
La Société Française d’Alcoologie (SFA) a inscrit à son programme de travail 2013-2014 l’élaboration de recommandations de bonne pratique sur « Le mésusage de l’alcool : dépistage, diagnostic et traitement ». La SFA a proposé plusieurs recommandations sur ce sujet entre 1999 et 2003. Cependant le champ de l’alcoologie, et plus généralement de l’addictologie, a évolué rapidement depuis cette époque. Les concepts, les connaissances et les pratiques se sont modifiés, de nouveaux médicaments sont en cours d’évaluation et, pour certains de commercialisation. La prescription de Baclofène s’est répandue. Selon une méta-analyse récente, 20,4% des personnes souffrant d’un trouble de l’usage d’alcool sont traitées pour ce trouble (20,8% pour la dépendance à l’alcool) dans les pays à revenus élevés. Les difficultés à s’engager dans l’abstinence font partie des premières raisons données par les personnes en souffrance avec l’alcool. Ce constat doit nous amener à nous interroger sur l’adéquation de l’offre de soins avec les besoins perçus par les personnes concernées. Il apparaît évident que l’implication des médecins généralistes est cruciale pour faciliter l’accès aux soins des personnes souffrant d’un mésusage d’alcool.
2023
false
false
true
SFA - Société Française d'Alcoologie
France
français
recommandation pour la pratique clinique
troubles liés à l'alcool
troubles liés à l'alcool
adulte
femmes enceintes
grossesse
adolescent
sujet âgé
consommation d'alcool
troubles liés à l'alcool
troubles liés à l'alcool
comorbidité
troubles liés à l'alcool
sevrage d'alcool
syndrome de sevrage
centres de traitement de la toxicomanie
troubles liés à l'alcool
médecine générale
médecins généralistes
prévention secondaire

---
N1-VALIDE
Diarrhées
http://www.palliaguide.be/diarrhees-soins-palliatifs/
La diarrhée est définie comme l’émission de selles trop fréquentes, trop abondantes et de consistance anormale (très molles ou liquides). En pratique clinique, on parle de diarrhée lorsqu’il y a au moins trois selles très molles à liquides par jour. La diarrhée est dite « aiguë » lorsqu’elle est présente depuis moins de 2 semaines. Elle est « chronique » lorsqu’elle dure plus de 4 semaines
2023
false
false
false
Palliaguide - Guidelines de soins palliatifs
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
soins palliatifs
diarrhée
diarrhée
diarrhée
diarrhée

---
N2-AUTOINDEXEE
Infections des voies urinaires enfants
https://www.medix.ch/fr/connaissances/guide-des-bonnes-pratiques/infections-des-voies-urinaires-enfants/
Causes et différences par rapport à l’adulte Diagnostic primaire – prélèvement d’urine, laboratoire et imagerie 2.1. Prélèvement et analyse d’urine, CRP 2.2. Imagerie Thérapie Diagnostic après guérison Prophylaxie antibiotique continue Littérature
2023
Réseaux de médecins mediX
Suisse
recommandation pour la pratique clinique
infections urinaires
progéniture
infections urinaires
infections urinaires
enfant
Voies urinaires
enfant
enfant
système urinaire
maladie infectieuse des voies urinaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Maux de têtes
https://www.medix.ch/fr/connaissances/guide-des-bonnes-pratiques/maux-de-tetes/
Classification, Epidémiologie et causes de céphalées secondaires Diagnostic Céphalée de tension (Tension Type Headache, TTH) Migraine Traitement aigu (traitement de crise) Traitement aigu chez les adultes Traitement aigu chez les enfants Traitement par intervalles Prévention de la migraine chez les adultes Prévention de la migraine chez les enfants Céphalées en grappe Thérapie de crise Thérapie à intervalles Céphalées par surconsommation de médicaments (CCM) Littérature Annexe
2023
Réseaux de médecins mediX
Suisse
recommandation pour la pratique clinique
céphalée

---
N2-AUTOINDEXEE
Proctologie
https://www.medix.ch/fr/connaissances/guide-des-bonnes-pratiques/proctologie/
1. Examen proctologique au cabinet du médecin généraliste 2. La maladie hémorroïdaire 3. Marisques 4. Thrombose de la veine périanale 5. Fissure anale 6. Abcès périanal 7. Eczéma anal 8. Prurit ani 9. Proctalgie fugace 10. SInfections sexuellement transmissibles (IST) 11. Lésions malignes 12. Littérature
2023
Réseaux de médecins mediX
Suisse
recommandation pour la pratique clinique
PROCTOLOG
chirurgie colorectale
Proctologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Reflux gastro-œsophagien (RGO)
https://www.medix.ch/fr/connaissances/guide-des-bonnes-pratiques/reflux-gastro-oesophagien-rgo/
Définition, épidémiologie, classification Symptômes Diagnostic Traitement 4.1. Médicaments anti-reflux 4.2. Traitement des différents groupes de patients 4.3. Indications sur la déprescription des IPP 4.4. Opération anti-reflux 4.5. Obésité et RGO Littérature
2023
Réseaux de médecins mediX
Suisse
recommandation pour la pratique clinique
reflux gastro-oesophagien
reflux gastro-oesophagien
reflux gastro-oesophagien

---
N2-AUTOINDEXEE
Electrohypersensibilité : Repères pour la pratique médicale
https://www.societefrancaisedesanteautravail.fr/_docs/actus/68/Fichier-68-1-083852.pdf
L’évolution technologique des dernières décennies a donné lieu à un développement considérable du nombre et de la diversité des sources de champs électromagnétiques (CEM). L’impact sanitaire de cette exposition ubiquitaire, dans la vie quotidienne et en milieu de travail, constitue une préoccupation sociétale, d’autant que les expositions sont devenues chroniques et que les sujets sont potentiellement exposés dès la vie intra-utérine. De nombreuses recherches en biologie fondamentales sont menées de par le monde pour surveiller les effets des différents appareils émetteurs de CEM présents dans la vie quotidienne des personnes du XXIe siècle (Halgamuge MN et al, 2020). Certaines personnes se plaignent de symptômes non spécifiques affectant leur état de santé qu’ils attribuent à l’exposition aux ondes électromagnétiques. Si certains sujets rapportent des symptômes bénins et réagissent en évitant les CEM autant qu'ils le peuvent, d'autres se sentent si gravement affectés qu’ils modifient totalement leur mode de vie et cessent de travailler. Cette sensibilité présumée aux CEM est généralement appelée hypersensibilité électromagnétique (HSEM), « électrohypersensibilité » (EHS) ou « intolérance environnementale idiopathique aux champs électromagnétiques » (EHS).
2023
SFST
France
recommandation pour la pratique clinique
signaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Gestion des antiagrégants et anticoagulants en endoscopie
https://www.sfed.org/wp-content/uploads/2023/05/hpg-330477-61316-gestion_des_antiagregants_et_anticoagulants_en_endoscopie_document_sfed_2023_a_partir_des_recommandations_bsg_esge_2021_-318879-u-e1d.pdf
La décision de la poursuite ou de l’arrêt, puis de la reprise des traitements antiagrégants ou anticoagulants pour la réalisation d’une endoscopie digestive représente une circonstance fréquente et parfois complexe à gérer pour le gastroentérologue. Son déroulement nécessite une parfaite connaissance du risque hémorragique de la procédure envisagée, mais également du risque que l’interruption même du traitement fait courir au patient. Cette balance bénéfice/risque doit être pesée et la mise en œuvre coordonnée par tous les acteurs impliqués dans la procédure : gastroentérologue, anesthésiste, cardiologue, médecin traitant et équipes soignantes. Le patient, en comprenant les raisons et les modalités des choix proposés est évidemment l’acteur essentiel de la bonne gestion de la procédure établie.
2023
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
recommandation pour la pratique clinique
anticoagulants
endoscopie
antiagrégants plaquettaires
postes de direction
anticoagulant
anticoagulants
endoscopie
endoscopie
Supervision

---
N1-SUPERVISEE
Trouble stress post-traumatique - Guide de pratique clinique
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003581/
Ce guide de pratique clinique repose sur un modèle de soins par étapes. Il traite du repérage, de l’évaluation et du traitement du trouble stress post-traumatique (TSPT) pour les enfants et les adolescents (jusqu’à 17 ans) ainsi que pour les adultes (18 ans et plus). Il a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des personnes touchées en atténuant les symptômes relatifs à un TSPT tels que l’anxiété, la perturbation du sommeil et les difficultés de concentration. Il est attendu que, lorsqu’ils exercent leur jugement clinique, les intervenants, tiennent compte de ce guide de pratique clinique, de même que des besoins particuliers, des préférences et des valeurs de la personne utilisatrice des services. Le guide est sujet à des mises à jour selon l’évolution des données probantes dans le domaine.
2023
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
troubles de stress post-traumatique
troubles de stress post-traumatique
troubles de stress post-traumatique
recommandation pour la pratique clinique
troubles de stress post-traumatique

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome du bébé secoué (SBS) / Traumatisme crânien non accidentel par secouement (TCNA)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3433199/fr/syndrome-du-bebe-secoue-sbs-/-traumatisme-cranien-non-accidentel-par-secouement-tcna
En septembre 2017, l’actualisation des recommandations de la commission d’audition de 2011 sur le thème du syndrome du bébé secoué a été publiée par la HAS. En janvier 2022, dans le cadre du dispositif des « 1000 premiers jours de l’enfant », une campagne nationale de sensibilisation au syndrome du bébé secoué a été mise en place par le Ministère des solidarités et de la santé pour alerter et faire la lumière sur la réalité de ce phénomène. Cette actualisation est l’occasion de produire de nouvelles recommandations sur : la prévention du TCNA/SBS, la prise en charge des enfants et de leurs parents notamment lors de l’annonce du diagnostic, l’accompagnement des parents, l’exploration post-mortem de l’enfant décédé par secouement.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
syndrome du bébé secoué
syndrome du bébé secoué
recommandation pour la pratique clinique
syndrome du bébé secoué

---
N2-AUTOINDEXEE
La rééducation périnéale et pelvienne pour la prévention et le traitement des dysfonctions du plancher pelvien
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/la-reeducation-perineale-et-pelvienne-pour-la-prevention-et-le-traitement-des-dysfonctions-du-plancher-pelvien.html
Les dysfonctions du plancher pelvien représentent un fardeau de santé et économique important, compte tenu de leur prévalence élevée chez les femmes. La rééducation périnéale et pelvienne (REPP) est l’une des approches conservatrices pouvant être employée pour traiter et prévenir ces dysfonctions. Elle est habituellement employée en première intention, avant d’avoir recours à des interventions plus invasives comme la chirurgie. Au Québec, la REPP est pratiquée par des physiothérapeutes et est offerte majoritairement dans le secteur privé. Considérant l’impact et les bénéfices potentiels de la REPP, le MSSS a confié à l’INESSS le mandat d’évaluer la pertinence de l’inclure à la gamme de services publics offerts au Québec pour prévenir et traiter les dysfonctions du plancher pelvien chez la femme. Dans le premier volet de ces travaux, l’INESSS avait recommandé un accès facilité à la REPP lorsque cliniquement indiqué et ce, chez la femme enceinte en prévention de l’incontinence urinaire et chez la femme en post-partum ou toute autre femme adulte en traitement de l’incontinence urinaire.
2023
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
périnée
Dysfonctionnement du plancher pelvien
maladies musculaires
maladies musculaires
maladies musculaires
dysfonctionnement anorectal
prolapsus d'organe pelvien
Douleur périnéale
facteurs de risque
recommandation pour la pratique clinique
plancher pelvien

---
N2-AUTOINDEXEE
Intérêt thérapeutique du cannabis et des cannabinoïdes d'origine végétale ou synthétique (2023)
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/cannabis/interet-therapeutique-du-cannabis-et-des-cannabinoides-d-origine-vegetale-ou-synthetique.html
L’objectif du présent document est d’établir un état des lieux des pathologies et des situations cliniques dans lesquelles le cannabis médicinal et les cannabinoïdes d’origine végétale ou synthétique ont montré un intérêt thérapeutique suffisant pour pouvoir en recommander l’utilisation en pratique médicale courante, c’est-à-dire en dehors du seul cadre d’essais cliniques. Elle a été élaborée par un groupe de travail ad hoc du Conseil scientifique du domaine de la Santé suite à une saisine de la Direction de la Santé. Elle s’inscrit dans sa mission légale de publier et de contribuer à la mise en œuvre de standards de bonnes pratiques médicales.
2023
false
false
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
recommandation pour la pratique clinique
plantes
Régime végétalien
marijuana médicale
cannabinoïdes
structures de plante

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations de prise en charge de la toux chronique de l'adulte
https://splf.fr/recommandations-de-prise-en-charge-de-la-toux-chronique-de-ladulte-2023/
La toux chronique est à l’origine d’une altération majeure de la qualité de vie des patients. La prise en charge est complexe compte-tenu des étiologies nombreuses. Un groupe d’experts français propose des recommandations sur la toux chronique afin d’aider les cliniciens impliqués dans la prise en charge des patients tousseurs chroniques. Ces recommandations abordent notamment les définitions de la toux chronique et la prise en charge initiale des patients ayant une toux chronique. Les étiologies fréquentes et les différents examens complémentaires utiles à la prise en charge sont détaillés en prenant en compte le contexte clinique. Les experts proposent également une définition de la toux chronique réfractaire ou inexpliquée (TOCRI) afin de mieux identifier les patients dont la toux persiste malgré une prise en charge bien conduite. Ces recommandations traitent également des interventions pharmacologiques et non pharmacologiques nécessaires pour la toux chronique réfractaire ou inexpliquée. Ainsi, l’amitryptilline, la prégabaline, la gabapentine ou la morphine, associées à l’orthophonie et/ou la kinésithérapie constituent un pilier des stratégies thérapeutiques dans la TOCRI. D’autres options thérapeutiques, telles que les antagonistes de P2X3, constituent un espoir majeur pour les médecins et les patients.
2023
false
false
false
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
toux chronique
prise en charge personnalisée du patient
toux
toux
toux
recommandation pour la pratique clinique
adulte
toux

---
N1-SUPERVISEE
GPC sur la prise en charge des patients vivant avec le VIH
https://www.worel.be/DynamicContent/DownloadFile?url=eqvrbsjay31he1nxpl3uryyfzeqs0gbkd22mz03pz1b1.pdf&filename=GPC_VIH_Full_text_FR_202304.pdf&openInBrowser=false
Grâce au traitement antirétroviral (TAR), l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) est passée du statut de maladie mortelle à celui de maladie chronique 1. Les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) ont la même espérance de vie que les personnes non infectées. Le médecin généraliste assure une prise en charge des patients chroniques en collaboration avec les soins spécialisés. Pour les PVVIH, le médecin généraliste devrait également intégrer certains aspects du suivi médical des PVVIH à l’approche globale de la médecine générale, en collaboration avec le centre de référence VIH (CRV), permettant un partenariat plus efficace entre les spécialistes et les médecins généralistes. La prise en charge chronique des PVVIH est centrée sur le patient.
2023
false
false
false
Worel
Belgique
recommandation pour la pratique clinique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
prise en charge personnalisée du patient

---
N1-SUPERVISEE
L’allaitement et le lait humain en soins intensifs néonatals : de la naissance jusqu’au congé
https://cps.ca/fr/documents/position/lallaitement-et-le-lait-humain-en-soins-intensifs-neonatals-de-la-naissance-jusquau-conge
Il est bien établi que le lait humain est la source nutritive optimale pour tous les nouveau-nés, y compris ceux qui ont besoin de soins intensifs. Le présent document de principes examine les données probantes qui appuient l’importance de l’allaitement et du lait humain pour les nouveau-nés, de même que les raisons pour lesquelles les pratiques d’allaitement doivent être priorisées à l’unité de soins intensifs néonatals. Il aborde aussi l’alimentation optimale des nouveau-nés en fonction de leur stabilité et de leur maturité, ainsi que la manière de soutenir les mères pour qu’elles établissent et maintiennent leur production de lait lorsque leur nouveau-né est incapable de se nourrir au sein
2023
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
Allaitement naturel
recommandation pour la pratique clinique
soins intensifs néonatals
Allaitement naturel
lait humain

---
N2-AUTOINDEXEE
Diagnostic et prise en charge des patients adultes avec un syndrome post-réanimation (PICS) et de leur entourage
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3312530/fr/diagnostic-et-prise-en-charge-des-patients-adultes-avec-un-syndrome-post-reanimation-pics-et-de-leur-entourage
Le PICS (post-intensive care syndrome) ou syndrome post-réanimation désigne un ensemble de symptômes divers apparaissant dans les 12 mois après l’hospitalisation en réanimation, voire au-delà. Il s’agit d’un syndrome fréquent (plus de la moitié des patients à trois mois) défini par la survenue ou par l’aggravation de symptômes physiques, psychologiques/psychiatriques et/ou cognitifs, pouvant entraîner des limitations d’activité, altérer la qualité de vie et l’autonomie, et entraver la réinsertion socio-professionnelle des patients. Le diagnostic est évoqué devant tout symptôme apparaissant ou s’étant aggravé dans les 12 mois après l’hospitalisation (voire au-delà) chez un patient à risque. Le diagnostic de PICS-Family est évoqué en cas d’apparition ou d’aggravation de symptômes psychologiques/psychiatriques (troubles anxieux, dépressifs ou de stress post-traumatique) chez les proches et les aidants, persistant au décours de l’hospitalisation de leur proche en réanimation ou apparaissant dans les douze mois suivant l’hospitalisation. Ces symptômes peuvent entrainer des conséquences familiales, sociales et professionnelles pour les proches et les aidants. Le dépistage et le suivi sont idéalement réalisés par une équipe pluriprofessionnelle incluant des médecins et autres professionnels de santé sensibilisés au PICS, mais peuvent concerner tous les professionnels de santé amenés à voir le patient dans l’année qui suit l’admission en réanimation.
2023
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
adulte
syndrome charge
réanimation
aucun diagnostic
prise en charge personnalisée du patient
diagnostic
Syndrome CHARGE
Adulte
syndrome de Propping-Zerres
Adulte
a comme patient
adulte
syndrome CHARGE
syndrome de Propping-Zerres

---
N3-AUTOINDEXEE
L’accès à des services d’interprétation appropriés, essentiel pour la santé des enfants
https://cps.ca/fr/documents/position/lacces-a-des-services-dinterpretation-appropries-essentiel-pour-la-sante-des-enfants
Puisque 20 % des Canadiens déclarent avoir une autre langue maternelle que le français ou l’anglais, il n’est pas rare que les professionnels de la santé et les patients maîtrisent des langues différentes. Lorsqu’un médecin et son patient ne peuvent pas communiquer correctement, ils courent le risque de mal se comprendre, ce qui peut se solder par de mauvais résultats cliniques et une réadmission hospitalière. Les services d’interprétation professionnels sont associés à une amélioration de la communication, de l’utilisation des soins, des résultats cliniques et de la satisfaction envers les soins. Il est démontré que le recours à des interprètes non formés ou improvisés, y compris les membres de la famille, accroît les erreurs d’omission, les substitutions, les modifications volontaires et les ajouts. Les enfants et les adolescents n’ont pas acquis une maturité développementale suffisante pour agir en qualité d’interprètes dans le milieu de la santé. Dans un tel contexte, ils sont mis dans une situation inappropriée avec laquelle il peut être difficile de composer et qui peut compromettre durablement à la fois à leur propre santé mentale et à leur relation avec les autres membres de la famille.
2023
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
Enfant
Enfant
accessibilité des services de santé
enfant
interprète
Interprète
Enfant
Enfant
services de santé pour enfants

---
N2-AUTOINDEXEE
Une approche d’affirmation pour les soins aux jeunes transgenres et de diverses identités de genre
https://cps.ca/fr/documents/position/une-approche-daffirmation-pour-les-soins-aux-jeunes-transgenres-et-de-diverses-identites-de-genre
Un nombre croissant de jeunes s’identifient comme transgenres ou de diverses identités de genre. De nombreux pédiatres et dispensateurs de soins de première ligne accueilleront cette population dans leur pratique, soit dans le cadre de soins liés au genre ou de soins de santé généraux. Le présent document de principes se veut une ressource pour orienter les pédiatres et les dispensateurs de soins de première ligne à adopter une approche d’affirmation pour la prestation des soins réguliers à tous les jeunes. De plus, il contient de l’information visant à aider les dispensateurs à répondre aux demandes de conseils des jeunes transgenres et de diverses identités de genre et de leur famille au sujet des possibilités de transition médicale et d’orientation vers des services spécialisés s’ils le désirent et le jugent pertinent. Enfin, on anticipe que la demande de soins d’affirmation de genre continue d’augmenter, et certains dispensateurs de soins peuvent souhaiter acquérir les connaissances et les habiletés nécessaires pour amorcer les inhibiteurs d’hormones et les hormones d’affirmation de genre chez les adolescents. Le présent document ne contient pas de directives cliniques, mais de l’information fondamentale au sujet des divers éléments possibles des soins d’affirmation de genre, tout en reconnaissant que les besoins et les objectifs d’adolescents particuliers n’incluent pas automatiquement de telles interventions. D’autres ressources permettant d’acquérir les compétences nécessaires pour offrir des interventions d’affirmation de genre sont également proposées.
2023
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
adolescent
personnes transgenres
identité de genre
soins

---
N1-SUPERVISEE
Protocole médical national - Initier un traitement pharmacologique pour une exacerbation aiguë de la maladie pulmonaire obstructive chronique présumée bactérienne
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/protocole-medical-national-initier-un-traitement-pharmacologique-pour-une-exacerbation-aigue-de-la-maladie-pulmonaire-obstructive-chronique-presumee-bacterienne.html
Au Québec, la prévalence brute des personnes atteintes de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) âgées de 35 ans et plus est passée de 9,6 % en 2011-2012 à 9,9 % en 2021-2022. L’exposition à des facteurs aggravants, à des allergènes environnementaux chez une personne connue allergique ou à des pathogènes respiratoires récents peuvent être associés à une exacerbation soutenue de symptômes de la MPOC sous-jacente dont est atteinte la personne. Au fil du temps, la survenue de telles exacerbations entraîne une dégradation de la fonction pulmonaire, ce qui est associé à un mauvais pronostic.
2023
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
infections bactériennes
recommandation pour la pratique clinique
broncho-pneumopathie chronique obstructive

---
N2-AUTOINDEXEE
La prise en charge de la neutropénie fébrile chez les enfants et les adolescents immunocompétents
https://cps.ca/fr/documents/position/la-prise-en-charge-de-la-neutropenie-febrile-chez-les-enfants-et-les-adolescents-immunocompetents
La neutropénie fébrile est une manifestation clinique fréquente en pédiatrie, qui peut être associée à une infection bactérienne invasive. Cependant, le risque de ce type d’infection est faible chez les enfants et les adolescents autrement en santé qui font de la fièvre et présentent une neutropénie, la plupart des cas étant causés par une infection virale. Les enfants âgés de six mois à 18 ans qui ont l’air bien, ne souffrent pas d’un cancer, sont considérés comme immunocompétents et présentent un premier épisode de neutropénie, sans autres facteurs de risque, n’ont généralement pas besoin d’antibiotiques empiriques. Cependant, une évaluation approfondie est indiquée, y compris une anamnèse et un examen physique complets, de même qu’une hémoculture lorsque la numération absolue des neutrophiles est inférieure à 0,5 Í 109/L. Il est recommandé d’assurer un suivi étroit, de reprendre l’hémogramme et de donner des conseils préventifs stricts.
2023
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
Adolescent
fièvre
enfant
neutropénie fébrile
Enfant
Enfant
adolescent
neutropénie
Neutropénie
Adolescent
Enfant
enfant
Enfant
adolescence

---
N2-AUTOINDEXEE
La détection et la prise en charge d’une croissance atypique
https://cps.ca/fr/documents/position/la-detection-et-la-prise-en-charge-dune-croissance-atypique
En pédiatrie, il est fondamental d’évaluer la croissance de l’enfant, mais un tableau clinique de plus en plus complexe peut compliquer l’évaluation des profils de croissance. Le présent point de pratique s’appuie sur des études de cas représentatives pour décrire les principaux éléments de l’interprétation des profils de croissance courants et la réponse à privilégier. Le clinicien qui connaît ces profils courants et leur étiologie sera mieux en mesure d’y répondre de manière appropriée et de limiter le risque de sous-diagnostiquer ou de surdiagnostiquer les retards de croissance.
2023
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
recommandation pour la pratique clinique
croissance
enquêteur
gestion des soins aux patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Tumeurs de l'ampoule de Vater
https://www.snfge.org/tncd/tumeurs-lampoule-vater
Il ne sera abordé dans ce chapitre que les adénomes et les adénocarcinomes de l’ampoule, en excluant de fait les cholangiocarcinomes distaux intrapancréatiques (cf. TNCD chapitre 8 Cancers des voies biliaires), les adénocarcinomes du pancréas envahissant l’ampoule (cf. TNCD chapitre 9 Cancer du pancréas), les tumeurs neuroendocrines et les MiNEN de l’ampoule (cf. TNCD chapitre 11 Tumeurs neuroendocrines digestives), les GIST (cf. TNCD chapitre 12 Tumeurs stromales gastro-intestinales) ainsi que les adénocarcinomes duodénaux pouvant envahir l’ampoule (cf. TNCD chapitre 13 Adénocarcinome de l’intestin grêle) ou autres tumeurs ampullaires rares comme les paragangliomes gangliocytiques.
2023
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
recommandation pour la pratique clinique
ampoule hépatopancréatique
ampoule de vater

---
N1-SUPERVISEE
Cancer de l'œsophage et la jonction œso-gastrique
https://www.snfge.org/tncd/cancer-loesophage-jonction-oeso-gastrique
A l’échelle mondiale, le nombre de nouveaux cas en 2020 était de de 604 100 cas dont 418 400 chez l’homme et 185 800 chez la femme ce qui correspond au 7ème cancer en termes d’incidence (Ferlay et al, 2021), alors qu’en France le cancer de l’œsophage touche chaque année près de 5445 personnes (données 2018). Le cancer de l’œsophage est responsable de 509 000 décès par an dans le monde (6ème rang des décès par cancer).
2023
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oesophage
arbres de décision
recommandation pour la pratique clinique
jonction oesogastrique
tumeurs de l'oesophage

---
N1-SUPERVISEE
La pharmacothérapie en fonction des gènes chez les enfants
https://cps.ca/fr/documents/position/la-pharmacotherapie-en-fonction-des-genes-chez-les-enfants
Depuis vingt ans, le savoir médical sur le rôle des facteurs génétiques de variabilité a énormément évolué, tant à l’égard des maladies humaines que de la réponse aux médicaments. Ce savoir se traduit de plus en plus par des directives qui influent sur la posologie, la surveillance de l’efficacité et de l’innocuité et la détermination de la pertinence d’agents particuliers pour traiter les patients. Santé Canada et la Food and Drug Administration des États-Unis recommandent d’utiliser l’information génétique pour orienter la posologie de plus de 20 médicaments. Il n’existe actuellement pas de directives pédiatriques complètes pour aider les professionnels de la santé à utiliser la génétique afin d’établir la posologie, l’innocuité et l’efficacité des médicaments chez les enfants, et ces directives s’imposent d’urgence. Le présent document de principes aide le clinicien à comprendre le rôle de la pharmacogénétique et à utiliser l’information qu’il en tire pour prescrire des médicaments en pédiatrie.
2023
false
false
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
pharmacogénétique
effets secondaires indésirables des médicaments
recommandation pour la pratique clinique
enfant
gènes

---
N1-SUPERVISEE
L’évaluation et la prise en charge de l’énurésie en pédiatrie générale
https://cps.ca/fr/documents/position/levaluation-et-la-prise-en-charge-de-lenuresie-en-pediatrie-generale
Pour évaluer l’énurésie, un trouble pédiatrique courant, il faut en distinguer la forme monosymptomatique de la forme non monosymptomatique et établir la présence d’affections concomitantes. La prise en charge simultanée des facteurs cooccurrents est le meilleur moyen pour obtenir un résultat satisfaisant. Le traitement commence par l’éducation du patient et de sa famille sur l’évolution naturelle de l’énurésie et par des conseils pratiques sur le comportement. Les données probantes en appui à des interventions particulières sont limitées, et les enfants, et les familles devraient participer au choix du traitement approprié. Les dispositifs d’alarme contre l’énurésie et la desmopressine représentent des possibilités thérapeutiques lorsqu’une intervention plus active est souhaitée. Des améliorations cliniques et des traitements combinés sont en voie de se dégager.
2023
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
énurésie
énurésie
recommandation pour la pratique clinique
énurésie
pédiatrie

---
N2-AUTOINDEXEE
Place de la rééducation dans la prise en charge des vertiges d’origine vestibulaire
https://www.sforl.org/wp-content/uploads/2023/08/Reco-Place-de-la-reeducation-dans-la-prise-en-charge-des-vertiges-dorigine-vestibulaire-16-08-2023.pdf
Le terme de rééducation vestibulaire (RV) est un terme restrictif car la réalité de la rééducation des vertiges et des troubles de l’équilibre correspond en fait : À la rééducation vestibulaire proprement dite, indiquée pour les dysfonctionnements de l’appareil vestibulaire, qu’il s’agisse de déficit (névrite ; maladie de Menière, traumatismes) ou de surstimulation (VPPB). L’objectif est de « réparer » le dysfonctionnement (manœuvres des VPPB par exemple) ou d’optimiser des mécanismes de compensation quand le déficit persiste. Les kinésithérapeutes vestibulaires sont en première ligne après une démarche diagnostique. À la rééducation des stratégies d’équilibre : certains troubles de l’équilibre résultent de discordances entre les différents capteurs (illusions sensorielles, mal des transports...), de sous-utilisation de certaines afférences (omission vestibulaire) ou au contraire de dépendance excessive à certaines afférences (dépendance visuelle). Là encore après une démarche diagnostique, le kinésithérapeute vestibulaire est en première ligne pour travailler sur la posture, la proprioception, la dépendance visuelle.
2023
false
false
false
Société Française d'Oto-Rhino-Laryngologie
France
Vertige vestibulaire
nerf vestibulaire
recommandation pour la pratique clinique
vertige

---
N2-AUTOINDEXEE
Affection post-COVID-19 : recommandations
https://adm.altea-network.com/assets/d06475d2-5b7e-4b6c-a7c1-0c95829c05ff?download
Le présent document devrait être utilisé par les médecins de premier recours comme guide pour le diagnostic et la prise en charge des affections post-COVID.