Libellé préféré : ménopause;

Synonyme SNOMED : ménopausée; climatère féminin; retour d'âge; état climatérique féminin; état ménopausique;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Ménopause
https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/menopause
La ménopause est l’une des étapes qui font le continuum de la vie des femmes* et marque la fin des années où elles peuvent concevoir un enfant. Après la ménopause, une femme ne peut plus tomber enceinte, sauf dans de rares cas où des traitements de la fertilité spécialisés sont utilisés. La plupart des femmes vivent leur ménopause entre 45 et 55 ans comme une étape naturelle du vieillissement biologique. La ménopause est causée par l’arrêt du fonctionnement du cycle ovarien et une baisse des taux d’œstrogènes circulants dans le sang. La transition vers la ménopause peut être progressive, commençant généralement par des changements dans le cycle menstruel. La « périménopause » fait référence à la période à partir de laquelle ces signes sont observés pour la première fois et se termine un an après le dernier cycle menstruel. La périménopause peut durer plusieurs années et avoir des répercussions sur le bien-être physique, émotionnel, mental et social. Diverses interventions, hormonales et non hormonales, peuvent aider à soulager les symptômes de la périménopause. La ménopause peut être la conséquence d’interventions chirurgicales ou médicales.
2022
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information patient et grand public
information scientifique et technique
ménopause
ménopause

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l’évaluation des risques liés aux niveaux d’activité physique et de sédentarité des adultes de 18 à 64 ans, hors femmes enceintes et ménopausées
https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2017SA0064-b.pdf
https://www.anses.fr/fr/content/manque-d%E2%80%99activit%C3%A9-physique-et-exc%C3%A8s-de-s%C3%A9dentarit%C3%A9-une-priorit%C3%A9-de-sant%C3%A9-publique
L’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) s’est autosaisie le 29 mars 2017 afin d’évaluer les risques liés aux niveaux d’activité physique et de sédentarité des adultes de 18 à 64 ans, hors femmes enceintes et ménopausées, à partir des données recueillies en 2014-2015 de l’étude individuelle et nationale sur les consommations alimentaires Inca3. Cette autosaisine s’inscrit dans la continuité du rapport de l’Anses publié en février 2016, intitulé « Actualisation des repères du PNNS - Révisions des repères relatifs à l’activité physique et à la sédentarité » (Anses 2016).
2022
ANSES
France
recommandation de santé publique
Anses
exercice physique
grossesse
Adulte
femmes enceintes
Adulte
jugement
adulte
Appréciation des risques
baies (géographie)
ménopause
mode de vie sédentaire
Risque relatif
dû à
Physique
Physique
ménopause
adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Le traitement hormonal adjuvant à base d’inhibiteur d’aromatase peut être raccourci de 10 à 7 ans chez les femmes ménopausées atteinte d’un cancer du sein non métastasé avec présence de récepteurs hormonaux après chirurgie d’exérèse
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2246
Analyse de Gnant M, Fitzal F, Rinnerthaler G, et al. Duration of adjuvant aromatase-inhibitor therapy in postmenopausal breast cancer. N Engl J Med 2021;385:395-405. DOI: 10.1056/NEJMoa2104162 Conclusion Chez les femmes ménopausées atteintes d'un cancer du sein à récepteurs hormonaux positifs qui reçoivent 5 ans d'hormonothérapie adjuvante, un supplément de 5 ans d'hormonothérapie par un inhibiteur de l’aromatase n'apporte aucun bénéfice par rapport à un supplément de 2 ans mais est associé à un risque plus élevé de fracture osseuse.
2022
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
7-méthylbenzo[a]anthracène
maladie
hormones
tumeurs du sein
Femmes
Chirurgie
cancer du sein chez la femme
adjuvant
court
hormone
tumeur maligne, sai
base
7-methylbenzo[a]anthracene
récepteur mu
métastase tumorale
métastase
Cancer du sein
dû à
intervention chirurgicale
ménopause
traitement hormonal
chirurgie générale
Cancer du sein
glande mammaire de la femme
cancer
ménopause
inhibiteurs de l'aromatase
Métastase
excision

---
N2-AUTOINDEXEE
Ménopause et médecine générale: enquête qualitative auprès de médecins généralistes
https://pepite-depot.univ-lille.fr/LIBRE/Th_Medecine/2022/2022ULILM005.pdf
Introduction : La ménopause est un phénomène physiologique responsable de nombreux symptômes pouvant impacter la qualité de vie des femmes. Elles attendent des professionnels de santé qu’ils s’impliquent davantage pour leur en parler. L’objectif de cette étude est d’étudier l’implication des médecins généralistes dans la prise en charge de la ménopause de leurs patientes. Matériel et Méthodes : Il s’agit d’une étude qualitative par entretiens individuels semi-dirigés de quatorze médecins généralistes des Hauts-de-France. Résultats : Certains médecins généralistes rencontrent de nombreux freins à parler de la ménopause en consultation et attendent des patientes qu’elles abordent le sujet en premières. Ils délèguent la prise en charge à d’autres professionnels de santé, tandis que d’autres généralistes n’éprouvent pas de difficultés à gérer la ménopause de leurs patientes, notamment car ils ont bénéficié d’un enseignement riche durant l’internat ou de formations complémentaires. Conclusion : Différents freins empêchent certains médecins généralistes de parler de la ménopause en consultation, mais une amélioration de leur formation ainsi que des outils comme une consultation dédiée pourraient aider à les y inciter.
2022
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Médecine générale
enquêteur
Médecins
médecin (médecine générale)
médecins généralistes
ménopause
ménopause
collecte de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitement hormonal de la ménopause : le point en 2021 - Effets extra-osseux bénéfiques des traitements de l'ostéoporose
http://www.grio.org/membres/video-js2021-1340.php
2021
GRIO - Groupe de Recherche et d'Informations sur les Ostéoporoses
France
enregistrement vidéo
ménopause
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
Ostéoporose
hormone
Hormones
Ménopause
oestrogénothérapie substitutive
traitement hormonal

---
N2-AUTOINDEXEE
Endocrinologie - Ménopause et andropause
UE 05 - Item 120
https://sides.uness.fr/corpus/Endocrinologie:M%C3%A9nopause_et_andropause
Objectif(s) Ménopause Diagnostiquer la ménopause et ses conséquences pathologiques. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi d'une femme ménopausée (voir item 3263). Diagnostiquer une andropause pathologique.
2021
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
cours
ménopause
andropause
climatère masculin
endocrinologie
Endocrinologie
ménopause

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact d’un programme d’exercices des muscles du plancher pelvien sur les signes et symptômes du syndrome génito-urinaire de la ménopause chez la femme post-ménopausée
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/25412
Le syndrome génito-urinaire de la ménopause (SGUM) engendre des symptômes importants et des impacts considérables sur la qualité de vie et la fonction sexuelle des femmes post-ménopausées. Les traitements actuels sont efficaces pour soulager un grand nombre de femmes. Toutefois, dans certains cas, ils ne pas soulagent pas tous les symptômes, peuvent entraîner des effets indésirables et être contre-indiqués. Il apparaît alors nécessaire d’identifier des traitements alternatifs ou complémentaires pour le SGUM. Ce projet avait pour but d’approfondir les connaissances sur l’utilisation d’un programme d’exercices des muscles du plancher pelvien (EMPP) pour le traitement du SGUM chez des femmes post-ménopausées. Les objectifs principaux étaient: 1) évaluer les qualités psychométriques d’outils de mesure nécessaires à l’étude du SGUM, 2) étudier la faisabilité et les effets d’un programme d’EMPP auprès de femmes post-ménopausées atteintes du SGUM et 3) investiguer les mécanismes d’action potentiels des EMPP sur le SGUM. Trois projets distincts ont été élaborés dans le cadre de cette thèse. Le premier a permis d’explorer les effets des EMPP sur le SGUM au moyen de l’étude du cas d’une femme post-ménopausée. Suite à l’intervention, les signes et symptômes du SGUM du cas à l’étude se sont améliorés, en plus de leurs impacts sur la qualité de vie et la fonction sexuelle. À la lumière de ces résultats, des hypothèses sur les mécanismes d’action responsables des effets positifs ont été émises, dont une était l’amélioration de la vascularisation vulvovaginale. Le deuxième projet visait donc à évaluer la fidélité de la mesure de la vascularisation d’artères liées aux tissus vulvovaginaux, soit les artères pudendale interne et dorsale du clitoris, à l’aide de l’échographie Doppler. Les résultats recueillis auprès de 20 femmes sans condition urogynécologique ont appuyé la fidélité test-retest de ces mesures. Pour le troisième projet, 32 femmes post-ménopausées atteintes du SGUM ont participé à deux évaluations pré-intervention, un programme d’EMPP de 12 semaines et une évaluation post-intervention. Les évaluations pré-intervention ont permis de confirmer les qualités psychométriques d’outils de mesure du SGUM (Most Bothersome Symptom Approach et Atrophy Symptom questionnaire) en plus de confirmer la fidélité test-retest de la mesure de la vascularisation des artères pudendale interne et dorsale du clitoris à l’aide de l’échographie Doppler chez cette population. Suite à l’intervention, les résultats supportaient la faisabilité d’un programme d’EMPP auprès de femmes post-ménopausées atteintes du SGUM, de par des taux élevés de ii participation à l’intervention et de complétion de l’étude. Les résultats supportaient également l’effet positif de cette intervention en démontrant une diminution significative de la sévérité des symptômes du SGUM, de certains signes du SGUM et de leurs impacts sur leur qualité de vie et leur fonction sexuelle. Les résultats de cette étude suggèrent également l’augmentation de la vascularisation vulvovaginale, l’amélioration de la capacité de relâchement des MPP et l’augmentation de l’élasticité des tissus vulvovaginaux comme mécanismes d’actions potentiels d’un programme d’EMPP chez les femmes post-ménopausées atteintes du SGUM. Des études ultérieures devront confirmer nos résultats.
2021
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
signes et symptômes
Muscle
ménopause
plancher pelvien
programmes
symptôme ménopausique
post-ménopause
exercice physique
plancher pelvien
Ménopause
appareil génito-urinaire, sai
femmes
Femelle
Symptôme
Muscles
ménopause
Femelle
muscles

---
N3-AUTOINDEXEE
Les femmes et la ménopause : le ressenti et la prise en charge en médecine générale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03119229
La ménopause est un événement physiologique survenant chez toutes les femmes. Elle peut avoir des conséquences physiques, comme des bouffées de chaleur, des troubles génitaux ou des troubles de la sexualité. Ces symptômes peuvent avoir une incidence psychique : asthénie, trouble de l'humeur ou irritabilité. Cet ensemble de symptômes physiques et psychiques en fait une période qui peut être délicate dans la vie d'une femme. Cette étude qualitative a pour objectif d'analyser le ressenti des femmes lors de leur ménopause et d'évaluer la prise en charge en médecine générale. Méthodes Quinze entretiens individuels semi-dirigés ont été réalisés auprès de femmes ménopausées recrutées par la méthode « boule de neige ». Résultats : Quatorze des femmes ont présenté des symptômes de ménopause, qui ont pu interférer dans leurs rapports sociaux, que ce soit dans la sphère personnelle, amicale, familiale, conjugale ou dans la sphère professionnelle. La ménopause a été un sujet de discussion fréquent avec les proches, mais toujours de façon assez superficielle ; dans seulement trois cas, le sujet a été évoqué avec le médecin généraliste. Les femmes pensent en majorité que la ménopause devrait être abordée, notamment par leur médecin généraliste. La fin de la fertilité a représenté une période marquante pour la plupart de nos enquêtées, qui a été accueillie de façon variable en fonction des femmes, de leurs caractères, de leurs vécus, leurs convictions, et aussi vis-à-vis de leurs interactions sociales. Conclusion : La ménopause est un virage qui peut s'avérer délicat dans la vie d'une femme. Le médecin généraliste devrait évoquer la ménopause de façon assez systématique, pour que les femmes puissent exprimer leurs symptômes. Le praticien aurait aussi pour objectif de détecter d'éventuels troubles de l'humeur dans le but de mieux accompagner les femmes au cours de leur ménopause.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
médecine générale
ménopause
Médecins
ménopause
gestion des soins aux patients
femmes médecins

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention du risque thromboemboliqueveineux chez les femmes COVID non hospitalisées utilisant un traitement hormonal (Contraception, Traitement hormonal de ménopause, Tamoxifène)
https://syngof.fr/documents-utiles/covid-19-recommandations-de-strategies-de-prevention-des-evenements-thromboemboliques-veineux-des-femmes-covid-et-utilisant-un-traitement-hormonal/
Les publications et observations des patientes COVID montrent une augmentation du risque de maladie thromboembolique veineuse (MVTE)chez les patients hospitalisés. Plusieurs sociétés savantes ont émis des recommandations concernant l’utilisation d’un traitement anticoagulant pour la prévention du risque thromboembolique et notamment en France,le GIHP et GFHT.
2020
SYNGOF - Syndicat National des Gynécologues Obstétriciens de France
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Ménopause
Contraception hormonale
Femelle
tamoxifène
traitement hormonal
hospitalisation
Hormones
hormone
femmes
contraception
ménopause
Risque
contraception
TAMOXIFENE
tamoxifène
oestrogénothérapie substitutive
hospitalisation
ménopause
Femelle
hormones
risque
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Ressenti des médecins généralistes et des femmes face à la ménopause
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03026344
Introduction : la ménopause, évènement pourtant commun à la vie de toutes les femmes, reste un sujet peu abordé. Le médecin généraliste au centre de la prise en charge globale des patientes, semble jouer un rôle important dans l’accompagnement et le suivi de la ménopause. Cette étude « en miroir » a pour but de confronter le point de vue des médecins généralistes et des femmes afin d’étudier leurs ressentis et leurs attentes sur la ménopause et sa prise en charge. Matériel et Méthode : pour mener cette étude qualitative selon le principe de théorisation ancrée, des entretiens semi-dirigés ont été réalisés, après constitution d’un échantillonnage théorique. Les entretiens ont ensuite été codés et une triangulation des données a été réalisée pour la totalité des entretiens. Résultats : quatorze médecins généralistes et onze femmes ont été inclus, permettant de réaliser vingt-cinq entretiens semi-dirigés au total. Bien que les médecins aient conscience de leur rôle dans la prise en charge des femmes ménopausées, ils sont nombreux à les adresser aux gynécologues. Passé la prévention des différents cancers, ils ne se considèrent pas aptes à les prendre en charge et à les suivre, notamment par manque de connaissances sur le sujet. Du côté des femmes, si l’arrêt des règles est présenté comme une libération, le syndrome climatérique est souvent vécu de manière négative. Elles sont donc en demande d’information et d’écoute de la part des médecins, au moment de franchir ce que la société relaye comme un « cap » vers un déclin certain. Dans les deux groupes, les souvenirs de l’étude WHI sont encore bien présents vingt ans après, limitant ainsi la demande et la prescription du THM. La prise en charge de la ménopause semble s’être arrêtée au début des années 2000. Conclusion : le manque d’informations fiables des médecins généralistes et des femmes concernant la ménopause et en particulier son traitement accentue le défaut de communication entre les deux parties. La mise en place de recommandations claires pourrait aider le médecin généraliste à véhiculer une information vulgarisée qui servirait d’ouverture à la discussion.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Face
femmes médecins
ménopause
ménopause
Médecins
médecins généralistes
face

---
N3-AUTOINDEXEE
Aide médicale urgente — établissement d’hébergement des personnes âgées dépendantes : retour d’expérience d’une organisation innovante pendant la crise Covid-19
https://afmu.revuesonline.com/10.3166/afmu-2020-0265
La crise sanitaire Covid-19 a obligé les Samu–Smur à adapter leurs organisations au jour le jour. La régulation a dû trouver des réponses spécifiques aux types d’appels, au plan quantitatif et qualitatif. En lien avec la médecine générale et les recommandations ministérielles, le Samu devait être le garant d’une juste orientation des patients vers les services hospitaliers. Le Samu 94 et la faculté de santé de Créteil ont créé une cellule dédiée aux établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes, accessible via une ligne spécialisée du Samu–centre 15, offrant 24 heures/24 l’accès à des compétences gériatriques et conseils divers, véritable lien ville–hôpital. Le retour d’expérience montre que cette cellule est une des facettes, dans le domaine de la gériatrie, de ce qu’est le concept de service d’accès aux soins (SAS) et qu’il ne faut pas attendre un rebond de crise pour en consolider les fondements.
2020
RevuesOnline
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
dépendance
services d'aide à domicile
ménopause
personnes dépendantes à domicile
Organisation
aidants
personne âgée
Organisation
aide médicale
logement
organisation
ménopause
crise
PERSONNE AGEE
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Suivi gynécologique des femmes ménopausées : quelles sont les pratiques des sages-femmes libérales de France ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03233866
Objectifs : Depuis la loi Hôpital Patient Santé Territoire de Juillet 2009, les compétences des sages-femmes se sont ouvertes à la gynécologie. Si ces compétences sont limitées à la physiologie, la législation leur permet de pratiquer et de prescrire des examens visant à dépister des situations pathologiques, afin d’adresser les patientes à un médecin compétent. La pratique de la gynécologie par les sages-femmes a été plusieurs fois étudiée, mais la littérature concernant le suivi de ménopause est pauvre. L’objectif de cette étude est donc d’évaluer les pratiques professionnelles des sages-femmes libérales de France quant au suivi gynécologique de prévention chez les femmes ménopausées. Matériel et méthodes : Étude descriptive auprès de 925 sages-femmes libérales exerçant en France métropolitaine et DOM-TOM par l’intermédiaire d’un questionnaire en ligne diffusé par e-mails à ces sages-femmes. Résultats : Neuf cent vingt-cinq réponses ont pu être analysées. La grande majorité des sages-femmes pratique le suivi gynécologique de prévention chez les femmes ménopausées. Dans notre étude, si la plupart d’entre elles se sentent compétentes pour ce type de suivi, leurs pratiques ne sont pas toujours en adéquation avec les recommandations en vigueur.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
France
France
ménopause
Pratique
Libéralisme
France
post-cure
profession de sage-femme
France
politique
France
ménopause
Sages-femmes
français
gynécologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Ménopause
https://www.medg.fr/menopause
2020
MedG - petite Encyclopédie Médicale pour professionnels de santé
France
matériel enseignement
information scientifique et technique
ménopause
ménopause

---
N3-AUTOINDEXEE
L’incontinence urinaire: marqueur de la temporalité d’une vie de femme : vécu des femmes ménopausées concernant son dépistage par leur médecin généraliste
http://www.sudoc.fr/235405337
INTRODUCTION : L’incontinence urinaire est une pathologie fréquente et au retentissement important tant sur le plan individuel qu’en terme de santé publique. Pourtant, elle reste une pathologie insuffisamment diagnostiquée du fait de modalités de dépistage qui semblent inadaptées et insuffisantes. L’objectif principal de cette étude est de mieux comprendre le vécu des femmes ménopausées concernant le dépistage de l’incontinence urinaire par leur médecin généraliste afin de proposer des pistes pour l’améliorer. METHODES : Une étude qualitative par entretien individuel avec analyse phénoménologique issue de la théorisation ancrée a été réalisée auprès de patientes ménopausées et volontaires entre octobre et décembre 2018. RESULTATS : 10 patientes ont été interrogées. Il ressortait que l’incontinence urinaire est un marqueur de la temporalité dans la vie d’une femme mais aussi un marqueur de la temporalité sociétale. L’information des femmes concernant l’incontinence urinaire conditionne le dépistage. Le média d’information et la personne qui la délivre impactent le vécu de l’incontinence urinaire. C’est un sujet qui reste un fort tabou sociétal : Les femmes en ont une représentation d’une maladie mineure mais péjorative et craignent le jugement. Elles ne s’autorisent pas à aborder le sujet ce qui complique le dépistage. Face à la complexité de la mise en oeuvre d’un dépistage personnalisé en France, les femmes recommandent un dépistage systématique par un professionnel de santé formé : médecin généraliste ou gynécologue pour banaliser l’incontinence urinaire et optimiser sa prise en charge. CONCLUSION : Une information et une éducation dès le plus jeune âge à ré-itérer tout le long de la vie d’une femme et coordonnées par les différents professionnels de santé permettrait de banaliser et désacraliser le dépistage de l’incontinence urinaire, tout comme sa systématisation
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
vie
femmes médecins
ménopause
Médecins
Dépistage
Dépistage de masse
incontinence
médecine générale
médecins généralistes
Femelle
ménopause
menopause
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude des effets d'un dispositif de thermorégulation externe sur l'insatisfaction du sommeil chez des femmes ménopausées
http://www.sudoc.fr/241187125
Introduction : la thermorégulation et le sommeil sont deux fonctions indispensables à l'organisme et indissociables. La température décroît lors de l'endormissement, se stabilise durant le sommeil pour enfin augmenter au moment du réveil. Les troubles du sommeil sont une affection fréquente au cours de la ménopause, principalement liés aux troubles vaso-moteurs. Cette étude analyse l'effet d'une régulation thermique sur le sommeil des femmes en peri-ménopause ou ménopausée récemment. Matériel et méthode : cette étude interventionnelle et prospective a inclus quinze femmes en « péri-ménopause tardive » ou « post-ménopause précoce » selon la stadification « STRAW 10 » présentant une insatisfaction concernant la qualité globale de leur sommeil. Les participantes étaient randomisées selon un schéma de cross over et ont testé un oreiller régulant la température durant la nuit (Moona ) pendant une phase de quatorze nuits, suivie ou précédée d'une phase sans oreiller de quatorze nuits. Le critère de jugement principal était l'évaluation de la qualité subjective du sommeil sur une échelle visuelle analogique (EVA), les critères secondaires étaient la mesure subjective de la somnolence, la fatigue, la sévérité de l'insomnie ainsi que les paramètres relevés par un agenda du sommeil et des paramètres objectifs mesurés par un dispositif détecteur de sommeil. Résultats : l'analyse a porté sur douze femmes. Il n'y avait pas de modification significative concernant la qualité globale du sommeil mesurée par EVA (avec Moona 6,2 2,1 vs sans Moona 5,7 2,1 ; p 0,38), la somnolence, la fatigue, la sévérité de l'insomnie ou sur les critères objectifs (latence d'endormissement, efficacité de sommeil, nombre d'éveils). Discussion : l'absence de significativité des résultats pourraient s'expliquer par le faible échantillon et l'absence de TVM lors de l'étude chez un nombre important de participantes. Des tendances semblent néanmoins suggérer une amélioration du sommeil chez un certain nombre de femmes ménopausées durant l'utilisation de l'oreiller thermorégulateur ; ce qui encouragerait la réalisation d'une étude de plus grande ampleur dans un groupe de femmes avec des TVM fréquents.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
dispositif
Régulation de la température corporelle
ménopause
équipement et fournitures
sommeil
Dispositifs
disposition (psychologie)
ménopause
sommeil
collecte de données
température corporelle
Femelle
Femmes

---
N3-AUTOINDEXEE
Les cancers du sein agressifs : conséquences de la ménopause chimio-induite chez les femmes jeunes atteintes d'un cancer du sein non métastatique et facteurs pronostiques de la rechute du cancer du sein triple négatif
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02292709
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme et malgré une baisse de la mortalité ces dernières années, attribuable à une détection précoce et une meilleure prise en charge, il reste la première cause de mortalité par cancer et demeure donc un problème majeur de santé publique. La mortalité par cancer du sein s’avère être plus élevée dans le cas des cancers dits agressifs ou de mauvais pronostic tels que le cancer du sein de la femme jeune et le cancer du sein triple négatif (CSTN). Mes travaux de thèse portent sur ces deux types de cancer du sein avec comme objectifs l’étude des conséquences de la ménopause chimio-induite (MCI) chez les femmes jeunes atteintes d’un cancer du sein non métastatique d’une part et l’analyse des facteurs pronostiques de la rechute du cancer du sein triple négatif d’autre part. Le premier axe de ma thèse concerne l’étude clinique MENOCOR dont le but est d’évaluer chez les femmes jeunes atteintes d’un cancer du sein non métastatique l’impact de la MCI sur la qualité de vie (QdV). L’incidence de la MCI et l’étude des variations hormonales font également partie des objectifs secondaires. Dans le cadre de cette thèse, l’analyse intermédiaire, prévue dans le protocole, a été réalisée sur 59 patientes avec un recul de 18 mois post-chimiothérapie. Ces premiers résultats ont tendance à montrer une altération de la QdV évaluée par le QLQ-BR23 chez les patientes ménopausées vs les non ménopausées (p 0.17). A ce stade de l’essai, le QLQ-BR23 semble donc être plus adapté que le QLQ-C30 pour évaluer la QdV dans le contexte de cette étude. Nous avons également observé une prédiction possible de la MCI par le dosage de l’AMH initial et l’âge des patientes. Ainsi, ces résultats doivent être comparés à ceux de l’analyse finale et nous supposons qu’avec une puissance plus importante (effectif total prévu de 240 patientes et suivi de 30 mois post-traitement) les résultats concernant la QdV pourraient être significatifs.Le deuxième axe de ma thèse a consisté à la création d’une base de données sur le CSTN. Cette étude rétrospective s’inscrit dans la continuité des travaux réalisés au Centre Jean PERRIN et a pour but d’évaluer la dynamique et les facteurs prédictifs de la rechute du CSTN. Les analyses ont montré que l’atteinte ganglionnaire, la présence d’emboles et la taille tumorale sont les principaux facteurs pronostiques de la rechute. Les résultats présentés dans cette thèse confirment également l’hétérogénéité des CSTN avec l’existence d’une disparité des réponses à la CTNA (allant de la réponse complète à la chimiorésistance) et d’une diversité des rechutes (précoces ( 1 an), standards (1 à 5 ans) et tardives ( 5 ans)) soulignant la nécessité de poursuivre la recherche de nouveaux biomarqueurs pouvant prédire la réponse ou encore permettant de prévenir les rechutes afin d’améliorer la prise en charge des patientes. En conclusion, ces résultats permettent d’ouvrir de nombreuses perspectives de recherches. Nous prévoyons de comparer les résultats finaux de l’étude MENOCOR à ceux de l’analyse intermédiaire présentés dans cette thèse. A l’issu de l’essai, nous espérons avoir une meilleure compréhension de la MCI, de son impact sur la QdV et du rôle de l’AMH dans la prédiction de la ménopause. Concernant le CSTN, il est prévu de mener une autre étude rétrospective sur une cohorte plus large, avec cette fois-ci, l’analyse des paramètres hématologiques. En fonction des résultats, une étude prospective pourra être mise en place afin d’étudier le rôle du microenvironnement tumoral ainsi que des paramètres hématologiques et génétiques dans la rechute des CSTN.
2019
TEL - Thèses en ligne
France
thèse ou mémoire
stress physiologique
pronostic
Cancer du sein
adolescent
agressivité
cancer du sein chez la femme
cancer
récidive
Cancer du sein
Agression
Triplés
Facteurs pronostiques
tumeur maligne, sai
glande mammaire de la femme
ménopause
ménopause
facteur
tumeurs du sein triple-négatives
Femmes
Femelle
Rechute
tumeurs du sein
triplés
femmes
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
La place de l’homéopathie dans le traitement de la ménopause
http://www.sudoc.fr/238116743
Le syndrome climatérique est un désagrément fréquent de la ménopause et auquel la sage-femme peut être confrontée dans sa pratique professionnelle. Cette étude d’observation descriptive transversale et prospective a évalué la satisfaction des patientes bénéficiant d’un traitement homéopathique dans cette médication. Elle a également permis de définir les souches les plus prescrites, les associations de souches ayant un intérêt particulier et le symptôme le plus fréquent et le plus intense amenant à la consultation. La satisfaction globale des patientes concernant ce traitement était de 68 %. Des suggestions concernant ce traitement ont pu être dégagées. Elles concernent les souches et la nécessité d’un traitement précoce.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
ménopause
homéopathie
ménopause

---
N3-AUTOINDEXEE
L’incontinence urinaire: marqueur de la temporalité d’une vie de femme : vécu des femmes ménopausées concernant son dépistage par leur médecin généraliste
http://www.sudoc.fr/235425826
INTRODUCTION : L’incontinence urinaire est une pathologie fréquente et au retentissement important tant sur le plan individuel qu’en terme de santé publique. Pourtant, elle reste une pathologie insuffisamment diagnostiquée du fait de modalités de dépistage qui semblent inadaptées et insuffisantes. L’objectif principal de cette étude est de mieux comprendre le vécu des femmes ménopausées concernant le dépistage de l’incontinence urinaire par leur médecin généraliste afin de proposer des pistes pour l’améliorer. METHODES : Une étude qualitative par entretien individuel avec analyse phénoménologique issue de la théorisation ancrée a été réalisée auprès de patientes ménopausées et volontaires entre octobre et décembre 2018. RESULTATS : 10 patientes ont été interrogées. Il ressortait que l’incontinence urinaire est un marqueur de la temporalité dans la vie d’une femme mais aussi un marqueur de la temporalité sociétale. L’information des femmes concernant l’incontinence urinaire conditionne le dépistage. Le média d’information et la personne qui la délivre impactent le vécu de l’incontinence urinaire. C’est un sujet qui reste un fort tabou sociétal : Les femmes en ont une représentation d’une maladie mineure mais péjorative et craignent le jugement. Elles ne s’autorisent pas à aborder le sujet ce qui complique le dépistage. Face à la complexité de la mise en oeuvre d’un dépistage personnalisé en France, les femmes recommandent un dépistage systématique par un professionnel de santé formé : médecin généraliste ou gynécologue pour banaliser l’incontinence urinaire et optimiser sa prise en charge. CONCLUSION : Une information et une éducation dès le plus jeune âge à ré-itérer tout le long de la vie d’une femme et coordonnées par les différents professionnels de santé permettrait de banaliser et désacraliser le dépistage de l’incontinence urinaire, tout comme sa systématisation
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
femmes médecins
vie
menopause
médecins généralistes
médecine générale
Femelle
Dépistage
ménopause
Médecins
incontinence
ménopause
Dépistage de masse
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Condition de la femme à la ménopause de la nuit des temps à nos jours
http://www.sudoc.fr/23341780X
Introduction : bien que ce soit une étape de la vie et non une maladie, la ménopause reste une période difficile à vivre. Même si l’arrêt de la sécrétion ovarienne est responsable de conséquences somatiques, il existe également une dimension psychosociale qui peut majorer l’inconfort des femmes. Matériel et méthode : nous avons réalisé une étude transversale descriptive par questionnaire semi-directif auprès d’un échantillon de médecins généralistes et un questionnaire auprès des femmes ménopausées en Alsace. Trente médecins généralistes libéraux ont été contactés pour participer à cette étude, dont vingt quatre ont accepté de répondre aux questions. Au total, 124 femmes ont été contactées, dont 57 ont accepté de participer à l’étude dont 27 étaient sous traitement hormonal de la ménopause. Résultats : la prise en charge de la femme ménopausée sépare les médecins en deux groupes: ceux qui sont pour un traitement hormonal de la ménopause, qui connaissent les études et qui choisissent de les accompagner et de soulager leurs plaintes et ceux qui sont contre, qui ne prescrivent quasiment jamais et qui les adressent à leurs confrères gynécologues. Très peu de médecins généralistes s’intéressent à l’aspect psychosocial de la ménopause. La représentation négative de la ménopause se caractérise à des degrés divers par un regret vis-à-vis des règles et de la fécondité, une perte de capital santé, esthétique et de valeur sociale. La représentation positive concerne les femmes qui sont très satisfaites de l'arrêt des règles et de la fécondité, pour qui il n'y a pas de perte de capital santé ou de capital esthétique. Discussion : notre étude fait apparaître l’importance du médecin généraliste sur la prise en charge personnalisée et globale de la ménopause. Il faut prendre conscience de l’importance des connaissances scientifiques, de la poursuite de l’apprentissage pour une prise en charge optimale des patientes. Mais il faut être conscient également que dans cette interaction médecin/patient, d’autres facteurs interviennent, pas que des facteurs purement objectifs, mais des facteurs qui font intervenir la dimension humaine et subjective de chacun, qui peuvent expliquer les multiples façons d’envisager une prise en charge. Conclusion : dans une ère où l’incertitude est une caractéristique fondamentale de la prise de décision éthique et clinique en santé, l’apport de la prise d’une décision partagée est essentiel. Elle repose sur les meilleurs éléments de preuve portant sur les risques et bénéfices de toutes les options disponibles et tient compte de l’établissement d’un contexte dans lequel les valeurs, préférences et opinions du patient sont explicitement recherchées et valorisées. La prise de décision partagée n’exclut pas la prise en considération des valeurs du médecin. Les responsabilités et droits de chacune des parties sont explicites et des bénéfices sont attendus pour chacune des parties.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Femelle
la nuit
ménopause
ménopause
droits des femmes
menopause
Femelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Particularité de l’asthme de la femme : incidence, évolution avec le vieillissement (ménopause) et facteurs de risque
https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01868021
Introduction Les raisons de l’excès de risque d’asthme chez la femme ne sont pas établies. La réversion du sexe ratio autour de la puberté a fait évoquer le rôle des hormones sexuelles féminines dans l’asthme. Cependant l’histoire naturelle de l’asthme après 50 ans a été très peu étudiée. L’objectif général de cette thèse était d’apporter des nouveaux éléments de connaissance sur l’histoire naturelle de l’asthme de la femme. Les objectifs spécifiques étaient l’étude de l’incidence de l’asthme allergique et non-allergique de la femme et de son évolution avec le vieillissement (différences par rapport aux hommes après 50 ans, et association avec la ménopause) et l’étude de certains facteurs de risque associés à l’asthme de la femme
2018
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
thèse ou mémoire
facteur de risque
asthme
asthme
vieillissement
asthme
asthme
Asthme
incidence
vieillissement
menopause
asthme
ménopause
facteurs de risque
ménopause
Femelle
Femelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitement du syndrome génito-urinaire de la ménopause et de l'incontinence à l'effort par laser vaginal
https://www.jogc.com/article/S1701-2163(18)30072-0/abstract
Objectif Examiner les données sur les risques et les avantages de l'utilisation du laser vaginal dans la prise en charge du syndrome génito-urinaire de la ménopause et de l'incontinence urinaire à l'effort.
2018
false
false
false
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
syndrome génito-urinaire de la ménopause
recommandation professionnelle
résumé ou synthèse en français
appareil génito-urinaire, sai
ménopause
incontinence urinaire à l'effort
incontinence urinaire
asthénie neurocirculatoire
incontinence urinaire d'effort
incontinence urinaire
vagin, sai
traitement par les exercices physiques
menopause
laser
Incontinence urinaire d'effort
asthénie neurocirculatoire
incontinence vésicale à l'effort
ménopause

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la ménopause en médecine générale en 2018
http://www.sudoc.fr/232769575
La ménopause reste une étape de la vie appréhendée par beaucoup de femmes. Son traitement est un sujet qui porte à débat. De nombreuses femmes souffrent de symptômes vasomoteurs ou de plaintes uro-génitales pour lesquels elles n’osent pas toujours consulter. Il est au rôle du médecin généraliste, premier interlocuteur dans la filière de soins, de savoir aborder le sujet afin de bien informer les patientes, de soulager la symptomatologie, mais aussi de prévenir les risques et complications à long terme. OBJECTIF PRINCIPAL : Évaluer les dernières connaissances scientifiques concernant la prise en charge de la ménopause. MATÉRIELS ET MÉTHODES : Revue de la littérature. La recherche d’articles scientifiques s’est faite à l’aide de différentes ressources en ligne, à savoir PubMed , Web of Science , ScienceDirect , Cochrane et DynaMed . Nous nous sommes aussi référés à la 20e édition du Harrison’s Principles of Internal Medicine . Cette recherche a été faite par mots clés Mesh. RÉSULTATS : De nouvelles recommandations ont été publiées ces dernières années, notamment en ce qui concerne le traitement hormonal substitutif dont la prescription est à nouveau plus encouragée, mais également de nombreuses alternatives thérapeutiques non hormonales ont pu montrer des résultats individuels très satisfaisants. CONCLUSION : Les possibilités thérapeutiques dans ce contexte sont nombreuses. Nous avons maintenant un certain recul sur plusieurs molécules pharmacologiques dans le cadre des symptômes de la ménopause. Les règles hygiéno-diététiques et les thérapies alternatives sont certes à considérer, mais un traitement hormonal peut également trouver sa place, à condition de respecter la fenêtre thérapeutique et les contre-indications. Une information adéquate et une bonne évaluation de la balance bénéfice/risque sont indispensables au médecin généraliste pour assurer une prise en charge optimale de chacune de ses patientes.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
ménopause
gestion des soins aux patients
Médecins
Fracture induite
médecine générale
menopause
ménopause

---
N2-AUTOINDEXEE
Perception des facteurs de risque cardio-vasculaire chez les femmes ménopausées : étude qualitative
http://www.sudoc.fr/229304990
Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes. Des études semblent démontrer que la ménopause entraîne une augmentation de l'incidence de ces maladies. L'objectif était d'évaluer la connaissance et la compréhension du risque cardiovasculaire chez les femmes ménopausées
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
appareil circulatoire, sai
Perception
ménopause
avec facteurs de risques cardio-vasculaires
recherche qualitative
ménopause
perception
Femelle
risque cardiovasculaire
Perception
menopause
facteur de risque
perception
facteurs de risque
qualitatif
femmes
Femelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Les médecins généralistes et le traitement hormonal substitutif de la ménopause : leurs représentations sur les risques et bénéfices du traitement
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01929853/document
Les risques du traitement hormonal substitutif de la ménopause (THM) ont conduit à une diminution majeure et mondiale de sa prescription depuis la publication de l’étude Women’s Health Initiative (WHI) en 2002. Depuis, de nombreuses études ont réhabilité le THM sans reprise de sa prescription pour autant. Notre objectif a été d’étudier les représentations de médecins généralistes parisiens sur les bénéfices et risques du THM. Il s’agissait d’une étude observationnelle quantitative chez des médecins généralistes parisiens de mai à septembre 2017. Par un questionnaire anonyme, il leur a été demandé d’estimer les bénéfices et risques du THM sur le décès, le cancer du sein, le cancer de l’endomètre, le cancer du côlon, le syndrome coronarien aigu, l’accident vasculaire cérébral, la maladie thrombo-embolique veineuse (MTEV) , la fracture du col fémoral et la maladie d’Alzheimer. Les réponses ont été comparées aux risques et bénéfices réels. Les objectifs secondaires ont été : d’analyser les réponses en sous-groupes et d’étudier les représentations de la ménopause et du THM par les médecins et les freins à la prescription. L’analyse a été réalisée à l’aide du test du Chi-2. 200 médecins généralistes ont été sélectionnés par échantillonnage. 67 médecins (29,8%) ont été inclus dans l’analyse. Seuls 24% des réponses étaient correctes. 48% des réponses surestimaient le risque ou bénéfice du THM. 10,4% des réponses étaient fausses, avec une erreur dans le sens du risque. Les praticiens surestimaient majoritairement les risques de cancer du sein, de MTEV et de cancer de l’endomètre. Les femmes et les plus jeunes médecins surestimaient significativement plus le cancer du sein. Notre étude suggère que les résultats des études sur le THM sont mal interprétés par les praticiens et que la multiplicité des études rend l’accès à l’information difficile. Les représentations, erronées, sur les risques et bénéfices du traitement influencent probablement les médecins dans leur décision de prescription. Une meilleure formation des médecins généralistes sur les risques et bénéfices du THM apparaît donc essentielle.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Hormones
médecins généralistes
ménopause
traitement hormonal
oestrogénothérapie substitutive
menopause
Médecins
traitement général
Ménopause
risque
substitut hormonal
Risques et bénéfices
hormones
ménopause
Appréciation des risques

---
N2-AUTOINDEXEE
Tout savoir sur la ménopause
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/8112
Bouffées de chaleur, irritabilité, troubles du sommeil, la ménopause n’est parfois pas tendre avec les femmes. Comment gérer cette étape du corps et de la vie? Peut-on bien vivre sa ménopause?
2018
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
émission radiophonique
menopause
ménopause
ménopause

---
N2-AUTOINDEXEE
État des lieux des pratiques de prise en charge de la ménopause par les médecins généralistes de l'ex région Poitou-Charentes
http://www.sudoc.fr/227467418
Matériel et méthodes : Une étude observationnelle transversale a été menée du 19/04/2017 au 12/07/2017. Elle a été réalisée à l'aide d'un questionnaire anonyme auto-administré par e-mail auprès des médecins généralistes de l'ex région Poitou-Charentes, appartenant à la base de données e-santé
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Régions
ménopause
médecine d'État
médecins généralistes
Médecins
ménopause
Poitou-Charentes
régional
menopause
Poitou-Charentes
généralisé
Pratique
gestion des soins aux patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Un outil efficace de prise en charge de la ménopause en première ligne
http://www.cfp.ca/content/63/4/e219
La population canadienne vieillit. En 2014, les femmes de 50 à 54 ans formaient la cohorte d’âge la plus vaste chez les femmes au Canada1, un âge auquel la plupart des femmes amorcent la transition vers la ménopause. Cette transition s’accompagne parfois, entre autres, de symptômes vasomoteurs, du syndrome génito-urinaire de la ménopause (SGM), de changements de l’humeur et du sommeil, et de douleurs articulaires
2017
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
efficace
gestion des soins aux patients
linéaire
outil
menopause
ménopause
ménopause

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la ménopause
http://www.cngof.fr/component/rsfiles/telechargement-fichier/fichiers?path=Clinique%252Finfo%2Bpatientes%252FInfo-Menopause-GEMVI-2017.pdf&Itemid=756
Le Groupe d’Etude de la Ménopause et du Vieillissement hormonal (GEMVi) propose une information concernant la ménopause, ses effets et son éventuel traitement. Après lecture de ce document, notez les questions que vous poserez à votre médecin, seul habilité à répondre à vos interrogations personnelles.
2017
false
false
false
false
CNGOF - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
France
français
brochure pédagogique pour les patients
ménopause
ménopause
gestion des soins aux patients
menopause

---
N2-AUTOINDEXEE
La ménopause
http://www.rfi.fr/emission/20171018-menopause
A l’occasion de la Journée mondiale de la ménopause, nous faisons un point sur cet état physiologique féminin. Irrégularité des cycles, bouffées de chaleur, irritabilité, prise de poids... La ménopause, due aux changements hormonaux, survient entre 45 et 55 ans. Comment reconnaître les signes de la ménopause ? Comment les appréhender pour vivre au mieux cette phase ?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
ménopause
menopause
ménopause

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitement hormonal de la ménopause : quelle est l’acceptabilité des femmes symptomatiques seino–marines et euroises de 45 à 60 ans en 2017 ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01701924
L’objectif principal de l’étude était d’évaluer l’impact d’une information conforme aux dernières données scientifiques au sujet de ses risques et bénéfices sur le choix des femmes à y avoir recours ou non (acceptabilité). L’objectif secondaire était de dresser un état des lieux du vécu et de la prise en charge de la ménopause ainsi que des connaissances des traitements par les femmes.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Traités
cervicalgie
symptôme
Femmes
Hormones
palpitation-erethisme cardiaque
dû à
menopause
Femelle
hormone
ménopause
oestrogénothérapie substitutive
Ménopause
coopération internationale
femmes
hormones
Femelle
ménopause

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis d'experts No. 51 Traitement non hormonal des bouffées de chaleur liées à la ménopause
https://www.sggg.ch/fileadmin/user_upload/Formulardaten/51_franz_Nicht-hormonelle_Therapie_von_menopausalen_Hitzewallungen_August_2017.pdf
Les bouffées de chaleur comptent parmi les troubles les plus fréquents de la ménopause. Outre le traitement hormonal de la ménopause conventionnel (THM) (Avis d’experts No.42), il existe des approches thérapeutiques dans les domaines de la médecine complémentaire et de la pharmacothérapie non hormonale [1, 2]. Les groupes cibles sont constitués d’une part de femmes ne désirant pas de THM, et d’autres part de femmes pour lesquelles la THM est contre-indiquée, comme par ex. des femmes atteintes d’un cancer du sein. Concernant les informations publiées dans le présent avis d’experts, précisons qu’une réduction significative des bouffées de chaleur n’est pas synonyme d’absence de symptômes. Du fait que le traitement des bouffées de chaleur représente un défi particulier chez les femmes avec un diagnostic de cancer du sein, le niveau de preuve pour ce groupe de patientes est mentionné séparément.
2017
SSGO - Société Suisse de Gynécologie et d'Obstétrique
Suisse
recommandation professionnelle
traitement hormonal
Avis d'expert
Acné fulminans
ménopause
bouffées de chaleur
bouffée de chaleur
hormones
ménopause
hormone
expertise

---
N3-AUTOINDEXEE
Ménopause : intérêt limité de l'estradiol en anneau vaginal
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/52656/0/NewsDetails.aspx
Un anneau vaginal à base d'estradiol (Estring) est une option pour apporter une faible dose d'estrogène. Mais cette forme incite à des traitements de longue durée, alors qu'il n'est pas toujours utile de prolonger ce type de traitement...
2017
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
à la limite
ménopause
marginal
ESTRADIOL
17-bêta-estradiol
oestradiol
anneau
Anneaux vaginaux
ménopause
dispositifs contraceptifs féminins
Inutilité médicale
vagin, sai
oestradiol
menopause
estradiol

---
N2-AUTOINDEXEE
OMPK: diagnostic de l'adolescence à la ménopause
https://orbi.uliege.be/handle/2268/218901
Ces dernières années, le concept des OMPK a évolué, tout d’abord reconnu comme trouble de la reproduction, il est actuellement considéré comme un trouble métabolique. Le syndrome OMPK est le désordre endocrinien le plus fréquent chez les femmes en âge de reproduction. Le syndrome des OMPK affecte 5-10% des femmes en âge de reproduction avec des variations en fonction de l’origine ethnique.
2017
false
false
false
ORBI - Open Repository and Bibliography - Université de Liège
France
français
article de périodique
diagnostic
adolescence
adolescent
aucun diagnostic
Adolescence
menopause
ménopause
ménopause

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation à 2 ans, de la prise en charge de femmes à risque cardiovasculaire, ménopausées, dans le parcours de santé « coeur, artères et femmes »
http://pepite.univ-lille2.fr/notice/view/UDSL2-workflow-6813
Cette étude monocentrique, observationnelle, transversale, descriptive, rétrospective, réalisée sur une population de 201 femmes ménopausées à haut risque cardio-vasculaire, a évalué le parcours « coeur, artères et femmes » à 3 ans de sa mise en place. L'objectif principal a été d'évaluer la prise en compte du risque hormonal de la ménopause, et la pertinence de la prise en charge diagnostique et thérapeutique de ces femmes à haut risque cardio-vasculaire.
2016
false
false
false
PEPITE - Panorama des productions universitaires - Université Lille 2 Droit et Santé
France
français
thèse ou mémoire
artère, sai
a une évaluation
ménopause
Risque
régulation de l'accès aux soins spécialisés
menopause
santé des femmes
gestion des soins aux patients
artères
coeur
femmes
ménopause
risque
études d'évaluation comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Les compléments alimentaires de la ménopause
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01284218
Après avoir défini les compléments alimentaires et leur place dans l’alimentation des Français, ce travail s’attache à décrire les différents composés, plus particulièrement les phyto-œstrogènes, pouvant être retrouvés dans ce type de produits. Au travers des exemples présentés, l’accent est mis sur l’étiquetage parfois incomplet des produits commercialisés et sur le rôle de conseil du pharmacien concernant les contre-indications à l’utilisation de certains de ces compléments alimentaires.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
compléments alimentaires
menopause
complément
ménopause
ménopause

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation du respect des recommandations de la haute autorité de santé pour la prescription d'une densitométrie osseuse chez les patientes de la consultation ménopause du CHU d'Amiens
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01290185
Introduction : L’objectif de l’étude était d’évaluer la prescription de la première ostéodensitométrie (DXA) chez les patientes du Centre de la ménopause, en fonction des recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) de 2006. Matériel et méthodes : Étude rétrospective et observationnelle menée sur les consultations « Densitométrie ménopause » réalisées entre le 01/01/2010 et le 31/12/2014.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
consultation
Consultation
utilisation hors indication
hôpitaux universitaires
densitométrie
consultants
ménopause
patients
santé
Recommandations
prescription
a comme patient
menopause
ménopause

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis d'experts No. 42 Traitement hormonal de la ménopause
https://www.sggg.ch/fileadmin/user_upload/Formulardaten/42_Traitement_Hormonal_de_la_Menopause_2015.pdf
Principes généraux - Tout au long de la vie, les hormones sexuelles jouent un rôle déterminant pour le bien-être physique, psychique et pour le métabolisme. - Outre le syndrome climatérique, la carence en oestrogènes et autres stéroïdes sexuels après la ménopause peut entraîner une diminution de la trophicité du tissu conjonctif, des modifications métaboliques à l’origine de maladies secondaires telles que l’ostéoporose post-ménopausique, le diabète type 2 ou les pathologies cardiovasculaires, des troubles du système nerveux végétatif et central et une dégradation de la sexualité et de la qualité de vie. - En cas de carence oestrogénique symptomatique, un traitement hormonal de la ménopause (THM) peut s’avérer utile. - Tout THM doit s’appuyer sur une indication et doit être administré de manière individuelle. - Initié peu après la ménopause, un THM individualisé à des doses moyens ou faibles chez des femmes en bonne santé peut être considéré comme sûr.
2015
SSGO - Société Suisse de Gynécologie et d'Obstétrique
Suisse
recommandation professionnelle
hormone
Hormones
expertise
oestrogénothérapie substitutive
traitement hormonal
Ménopause
Avis d'expert
ménopause
Acidose métabolique
ménopause
hormones

---
N3-AUTOINDEXEE
Échographie de la ménopause
Chapitre 12
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/ECH/gyneco06/c01/index.htm
Échographie et ménopause; Particularités; Échographie utérus sans traitement hormonal; Utérus: position; Contours; Corps utérin; Myomètre; Endomètre; Cavité; Échographie utérus avec traitement hormonal substitutif; Utérus avec THS; Endomètre avec THS; Échographie-Ménopause ovaires; Aspects pathologiques; Pathologie de l'endomètre: polype; États prolifératifs; Endomètre et Tamoxifène ; Cancer de l'endomètre; Hyperplasie endométrial
2009
false
true
false
false
2eme cycle / master
Mère-enfant
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
cours
Troubles de la ménopause
ménopause
ménopause
menopause
échographie gynécologique
gynécologie
Échographie
échographie prénatale
échographie

---
Nous contacter.
10/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.