Libellé préféré : transmission de maladie infectieuse;

Synonyme CISMeF : transmission horizontale de maladies; transmission horizontale d'une maladie; transmission horizontale; Transmission de maladies; Transmission pathogène; Transmission d'infection; transmission d'agent pathogène; transmission de maladie contagieuse;

Hyponyme MeSH : Transmission horizontale de maladie infectieuse; Transmission horizontale d'agent pathogène; Transmission horizontale d'infection;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
SRAS-CoV-2 : Mesures de prévention et contrôle des infections pour les unités d’hémodialyse
https://www.inspq.qc.ca/publications/2980-pci-hemodialyse-covid19
Question Dans un contexte de transmission communautaire du SARS-CoV-2 et la présence de résidents provenant de centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) pour aînés dans les cliniques d’hémodialyse, quelles sont les recommandations à appliquer pour la prise en charge des usagers dialysés dans les unités ambulatoires d’hémodialyse?
2021
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
Canada
unités hospitalières d'hémodialyse
Équipement de protection individuelle
dialyse rénale
recommandation professionnelle
Hémodialyse
Prévention des infections
dialyse rénale
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Les mesures physiques, telles que le lavage des mains ou l'utilisation de masques, permettent-elles d'arrêter ou de ralentir la propagation des virus respiratoires ?
https://www.cochrane.org/fr/CD006207/ARI_les-mesures-physiques-telles-que-le-lavage-des-mains-ou-lutilisation-de-masques-permettent-elles
Que sont les virus respiratoires ? Les virus respiratoires sont des virus qui infectent les cellules de vos voies respiratoires : nez, gorge et poumons. Ces infections peuvent causer de graves problèmes et affecter la respiration normale. Ils peuvent causer la grippe, le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et la COVID-19. Comment les virus respiratoires se propagent-ils ? Les personnes infectées par un virus respiratoire propagent des particules virales dans l'air lorsqu'elles toussent ou éternuent. D'autres personnes sont infectées si elles entrent en contact avec ces particules de virus dans l'air ou sur les surfaces sur lesquelles elles ont atterri. Les virus respiratoires peuvent se propager rapidement à travers une communauté, à travers les populations et les pays (provoquant des épidémies), et dans le monde entier (provoquant des pandémies).
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
évaluation technologique
infections de l'appareil respiratoire
maladies virales
Prévention des infections
infections de l'appareil respiratoire
transmission de maladie infectieuse
maladies virales
maladies de l'appareil respiratoire
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : prise en charge du corps d’un patient décédé
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=764
Suite à la déclaration par l’OMS le 30 janvier 2020, d’une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) et à la saisine de la Direction générale de la santé, le HCSP émet des recommandations relatives à la prise en charge du corps d’un patient décédé infecté par le coronavirus SARS-CoV-2 Sur la base des connaissances disponibles, et prenant en compte les données sur la survie des agents infectieux, la localisation du coronavirus SARS-CoV-2 dans les voies aériennes et les risques d’exposition lors de la manipulation d’un corps, les recommandations concernent le personnel soignant (respect des précautions standard et complémentaires de type air et contact, bionettoyage de la chambre, brancards, housses mortuaires) et le personnel funéraire.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
cadavre
hygiène
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
pratique mortuaire
Prévention des infections
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Nouveau coronavirus : Voici comment nous protéger
https://assets.ctfassets.net/fclxf7o732gj/2KtR37u5wjLWTREd2ii15h/e5f819487f9413e33bad07a195b74c6f/affiche_nouveau_coronavirus_voici_comment_nous_proteger.pdf
Comment vous protéger contre le nouveau coronavirus ? La campagne « Voici comment nous protéger » vous l’explique. Prêtez attention aux règles d’hygiène et adoptez les bons réflexes en cas de symptômes (par exemple, difficultés respiratoires, toux, fièvre).
2020
false
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Suisse
COVID-19
infections à coronavirus
hygiène
transmission de maladie infectieuse
information patient et grand public
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
brochure pédagogique pour les patients
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Considérations relatives au placement en quarantaine de personnes dans le cadre de l’endiguement de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331364/WHO-2019-nCov-IHR_Quarantine-2020.1-fre.pdf
Le 30 janvier 2020, le Directeur général de l’OMS a déclaré que la flambée épidémique de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) constituait une urgence de santé publique de portée internationale.1 Alors que la flambée se poursuit, les États Membres envisagent diverses possibilités pour empêcher l’introduction de la maladie dans de nouvelles régions ou pour réduire la transmission interhumaine dans les régions où le virus de la COVID-19 circule déjà.
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
coronavirus
quarantaine
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Nouveau coronavirus (COVID-19): conseils au grand public
https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public
Mesures de protection essentielles contre le nouveau coronavirus Tenez-vous au courant des dernières informations sur la flambée de COVID-19, disponibles sur le site Web de l’OMS et auprès des autorités de santé publique nationales et locales. La COVID-19 continue de toucher surtout la population de la Chine, même si des flambées sévissent dans d’autres pays. La plupart des personnes infectées présentent des symptômes bénins et guérissent, mais d’autres peuvent avoir une forme plus grave. Prenez soin de votre santé et protégez les autres en suivant les conseils ci-après :
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
brochure pédagogique pour les patients
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Guidelines du CNSF pour la pratique des Sages-Femmes par rapport au risque Covid-19
https://www.onssf.org/wp-content/uploads/2020/03/2020.03.14_Recommantaions-CNSF-COVID19.pdf
Ce document regroupe les préconisations des experts du CNSF, dans l’attente des recommandations de la DGS. La nouvelle infection, COVID-19 (SARS-COV-2) fait partie de la famille des coronavirus, tout comme le SARS-COV émergeant en 2002 (severe acute respiratory syndrome coronavirus) et le MERS-COV (Middle East respiratory syndrome coronavirus) émergeant en 2012-2013.
2020
false
false
false
CNSF
France
COVID-19
grossesse
femmes enceintes
infections à coronavirus
Appréciation des risques
pneumopathie virale
nouveau-né
Allaitement naturel
transmission de maladie infectieuse
profession de sage-femme
rôle professionnel
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Conduites à tenir selon le tableau clinique
https://sfar.org/conduites-a-tenir-selon-le-tableau-clinique/
Les recommandations figurant dans ce document vont e voluer au cours du temps, a mesure de l’ame lioration des connaissances. Le terme « soins habituels » signifie que les soins non urgents en rapport avec le motif de venue peuvent e tre re alise . Se re fe rer a la de finition a jour des cas possibles et ave re s, disponible sur le site de Sante Publique France.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
masques
infections à coronavirus
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
continuité des soins
quarantaine
congé maladie
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus 2019-nCoV, Covid-19
https://www.sf2h.net/publications/coronavirus-2019-ncov
Dans son souci d’accompagner les équipes qui seraient confrontées à la prise en charge de patients suspects ou classés cas possible, voire confirmé d’une infection au nouveau coronavirus 2019-nCoV, la SF2H propose différents AVIS/ classés du plus récent au plus ancien.
2020
false
false
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
recommandation professionnelle
COVID-19
infections à coronavirus
hygiène
masques
exposition professionnelle
personnel de santé
infections à coronavirus
piscines
transmission de maladie infectieuse
gestion des soins aux patients
Équipement de protection individuelle
literie et linges
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale

---
N1-VALIDE
COVID-19 - Affiche - Conseil aux voyageurs de retour d'une zone à risque
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/procedures/covid-19-affiche-aeroport-fr-en-cn-it2502.pdf
Affiche à télécharger pour les salles d'attente (en français, en anglais, en chinois et en italien)
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
Infectiologie.com
France
français
information patient et grand public
infections à coronavirus
zone à risque
COVID-19
voyage
coronavirus
Maladie liée aux voyages
transmission de maladie infectieuse
Chine
quarantaine
Affiche
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations aux professionnels de santé en charge des prélèvements de dépistage par RT-PCR
Fiche professionnels de santé
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19__rt-pcr-ambulatoire-fiche-preleveurs.pdf
Les précautions d’hygiène recommandées pour la prise en charge d’un patient reposent sur le strict respect des précautions standards complétées par des précautions complémentaires de type «air» et «contact».
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
Manipulation d'échantillons
hygiène
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
dispositifs de protection
élimination des déchets médicaux
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
RT-PCR
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
Dépistage de masse
Dépistage
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Que faire si je suis atteint par le coronavirus- COVID-19 ?
Je suis atteint par le coronavirus et je dois rester chez moi jusqu’à ma guérison.
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid19_fiche_patients-2.pdf
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/241863/file/COVID-19_fiche_patients.pdf
En général, la guérison intervient en quelques jours avec du repos et, si besoin, avec un traitement contre la fièvre.En attendant, quelles sont les précautions à prendre pour mes proches et moi ?
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
COVID-19
information patient et grand public
infections à coronavirus
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
infections à coronavirus
Prévention des infections
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Prévention et contrôle du nouveau coronavirus (COVID-19) : lignes directrices provisoires pour les établissements de soins actifs
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/professionnels-sante/lignes-directrices-provisoires-etablissements-soins-actifs.html
L’Agence de la santé publique du Canada (l’Agence) élabore des lignes directrices sur la prévention et le contrôle des infections (PCI) afin de formuler des recommandations fondées sur des données probantes venant compléter les efforts en santé publique des provinces et des territoires en matière de surveillance, de prévention et de contrôle des infections liées aux soins de santé. Le présent document constitue une version provisoire des lignes directrices en matière de PCI portant sur la maladie à coronavirus (COVID-19) qui a été détecté pour la première fois à Wuhan, en Chine.
2020
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
Québec
hygiène
désinfection
dispositifs de protection
élimination des déchets médicaux
recommandation
établissements de santé
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations régionales Covid-19 - Doctrine de cardiologie au stade épidémique [ARS Île-de-France]
https://www.sfcardio.fr/sites/default/files/inline-files/013_ARSIdF-CRAPS_2020-03-21_Doctrine_Cardiologie.pdf
Depuis le 18 mars 2020, en raison de la diffusion de l’épidémie, tous les établissements de santé (ES)d’Ile-de-Francesont potentiellement concernés par la prise en charge depatients suspectsou confirmés de COVID19.Il est demandé aux ES de réserver un étage ou un service de médecine, à la prise en charge des patients suspects ou confirmés de COVID19, nécessitant unehospitalisation(hors soins critiques)liée au COVID ou à une autre pathologie. Si les contraintes architecturales et fonctionnelles ne le permettent pas, il est demandé aux ES de proposer unesolution pour contrôler au mieux les risques de contamination(réf1).
2020
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
COVID-19
infections à coronavirus
Épidémies de maladies
infections à coronavirus
infections à coronavirus
cardiopathies
continuité des soins
consultation médicale
Maladie aigüe
maladie chronique
infections à coronavirus
signes et symptômes
Recueil de l'anamnèse
transmission de maladie infectieuse
cardiopathies
réaction de polymérisation en chaîne
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Questions-réponses pour les responsables des popotes roulantes - Coronavirus (COVID-19)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002493/
Ce document présente les mesures de prévention qui devraient être appliquées par les employés et bénévoles qui travaillent dans les popotes roulantes.
2020
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
information patient et grand public
Services alimentaires
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Épidémiologie et directives cliniques
https://www.inspq.qc.ca/covid-19/epidemiologie-directives-cliniques
Les mesures présentées dans les différentes sections sont basées sur les connaissances actuelles de la COVID-19 et sont actualisées en fonction de l’évolution de ces connaissances. Les mesures seront ajustées en conséquence dès que requis...
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
autres examens et mises en observations en lien avec l'épidémie COVID-19
prise en charge personnalisée du patient
infections à coronavirus
COVID-19
isolateurs pour patients
quarantaine
désinfection des mains
hygiène
Porteur de SARS-CoV-2 asymptomatique
continuité des soins
dispositifs de protection
cadavre
pratique mortuaire
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
infections à coronavirus
Canada
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Organisation de la lutte contre la COVID-19
Mise à jour le 03/12/2020
https://splf.fr/wp-content/uploads/2020/12/Organisation-de-la-lutte-contre-la-COVID19-P-Fraisse-GREPI-Societe-de-pneumologie-de-langue-française-03-12-20.pdf
2020
false
false
false
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
COVID-19
COVID-19
masques
hygiène
dispositifs de protection
désinfection des mains
masques
services des urgences médicales
hospitalisation
isolement du patient
ventilation artificielle
tests de la fonction respiratoire
ventilation en pression positive continue
anesthésie
Manipulation d'échantillons
RT-PCR
transmission de maladie infectieuse
assistance par téléphone
COVID-19
algorithme
consultation à distance
continuité des soins
facteurs de risque
adulte
sujet âgé
établissements de soins de long séjour
élimination des déchets médicaux
cadavre
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus 2019 et période périopératoire (COVID-19)
https://sfar.org/coronavirus-2019-et-periode-perioperatoire-covid-19/
Nous demandons solennellement aux directions des hôpitaux et aux responsables des unités de soins périopératoires de mettre en place des mesures stratégiques pour les interventions sur des patients atteints ou suspectés d’être atteints de COVID-19. L’objet de ce communiqué est de présenter des mesures de précaution dans le domaine périopératoire, reconnaissant que de telles mesures reposent sur les enseignements tirés de précédentes épidémies virales. En particulier, ces mesures sont issues des réussites et des échecs constatés lors de la limitation de la transmission du SARS-CoV et du MERS-CoV dans les établissements de santé...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
coronavirus
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
soins périopératoires
COVID-19
anesthésiologie
désinfection des mains
dispositifs de protection
intubation trachéale
extubation
recommandation professionnelle
période périopératoire
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour amoindrir l’exposition du personnel de caisse dans les commerces
https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2629/recommandations-pour-amoindrir-lexposition-du-personnel-de-caisse-dans-les-commerces
Le personnel de caisse des commerces essentiels est susceptible d’être en présence de personnes atteintes de la COVID-19. Certains commerces ont déjà pris individuellement l’initiative de mettre en place des barrières physiques (plexiglas) au niveau des caisses afin d'amoindrir l’exposition de ces travailleurs. Afin de soutenir les commerçants dans l’installation de moyens qui se veulent les plus efficaces possibles, le présent document récapitule quelques recommandations de l’IRSST basées sur des tests et son expertise. Les recommandations suivantes se veulent peu coûteuses, simples et applicables en temps de crise.
2020
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
Canada
recommandation
commerce
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Déconfinement : quelle conduite adopter
coronavirus COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-le-covid-19/article/comment-se-proteger-du-coronavirus-covid-19
Quels sont les gestes barrières ? Dois-je porter un masque dehors ? Est-il utile de se protéger le visage avec un foulard ou une écharpe lorsqu’on va faire ses courses ou que l’on sort dans la rue ? Les masques artisanaux ou en tissus sont-ils efficaces ? Les gants sont-ils utiles ? Faut-il désinfecter les surfaces ? Existe-t-il un vaccin ? Je vis avec un malade COVID-19 : que faire ?
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
masques
gants de protection
COVID-19
information patient et grand public
coronavirus
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations de la Société Française de Chirurgie Oncologique (SFCO) pour l’organisation de la Chirurgie Oncologique durant l’épidémie de COVID-19
https://sfco.fr/wp-content/uploads/2020/03/SFCO-Chirurgie-oncologique-et-Covid-19.pdf
La pandémie de COVID 19 impacte l’activité de chirurgie oncologique, directement et indirectement. Les patients atteints de cancer sont plus à risque d’infection du fait de l’immunosuppression secondaire au cancer et aux traitements (chimiothérapie, chirurgie). En cas d’infection COVID 19, les patients atteints de cancer ont plus de risque d’évolution péjorative que les patients indemnes de cancer. Il faut donc à tout prix éviter l’infection COVID 19 pour les patients atteints de cancer.
2020
false
false
false
Société Francophone de Chirurgie Oncologique
France
COVID-19
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
tumeurs
oncologie chirurgicale
transmission de maladie infectieuse
risque
Dépistage de masse
COVID-19
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire
communication interdisciplinaire
continuité des soins
recommandation professionnelle
oncologie chirurgicale
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Conduite à tenir en matière de lutte anti-infectieuse pour la prise en charge sécurisée du corps d’une personne décédée dans le contexte de la COVID-19
Orientations provisoires - 24 mars 2020
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331672/WHO-COVID-19-lPC_DBMgmt-2020.1-fre.pdf
Ces orientations provisoires sont destinées à toutes les personnes, notamment les directeurs des établissements de soins et des morgues, les autorités religieuses et les autorités de santé publique, et les familles, qui doivent s’occuper des corps des personnes décédées d’une infection par le virus de la COVID-19 présumée ou confirmée...
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
Morgue
COVID-19, forme respiratoire, virus non identifié
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
pratique mortuaire
rites funéraires
Entreprises de pompe funèbre
Assainissement et restauration de l'environnement
funérailles
recommandation
cadavre
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
« Un point aveugle de l’épidémie Covid-19 : la transmission nosocomiale au personnel soignant »
http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-un-point-aveugle-de-lepidemie-covid-19-la-transmission-nosocomiale-au-personnel-soignant/
De plus en plus d’hôpitaux font état de contaminations du personnel soignant (PS) dans les services prenant en charge les patients Covid-19, mais aussi de foyers de transmission dans les services hospitaliers ne recevant en principe pas de patient infecté. La transmission nosocomiale du virus touche non seulement des patients mais aussi des PS, parfois en grand nombre. La diffusion du Sars-CoV-2 dans les services hospitaliers est un des points aveugles de cette épidémie en l’absence d’enquête de dépistage systématique parmi le PS dans les zones les plus affectées. À l’heure actuelle, les tests n’étant indiqués que pour les PS présentant des symptômes, les formes asymptomatiques ou pré-symptomatiques échappent à tout contrôle. Or, différentes études internationales révèlent que ces formes inapparentes sont majoritaires.
2020
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
transmission nosocomiale
infection croisée
information scientifique et technique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 8 avril 2020 - Outre-mer
https://www.vie-publique.fr/rapport/274082-avis-du-conseil-scientifique-covid-19-du-8-avril-2020
Les territoires d’outre-mer sont frappés par l’épidémie de Covid-19 avec un décalage de plusieurs semaines dans le temps par rapport à la métropole. Le confinement général y a été décrété au même moment, le 17 mars. Pour être efficace, cette mesure doit être strictement mise en œuvre et bénéficier d’une large adhésion de la population. Mais le stade précoce de l’épidémie et l’insularité de la plupart des territoires d’outre-mer rendent possibles d’autres mesures pour freiner la propagation de l’infection, fondées sur une utilisation plus large des tests de diagnostic, avec un isolement des patients positifs, et des mesures de quarantaine des nouveaux arrivants. Les situations des territoires d’outre-mer sont hétérogènes et les mesures, pour être opérationnelles, doivent être réalistes et adaptées aux contextes. Elles doivent être différenciées selon les territoires et élaborées avec les autorités et les acteurs impliqués.
2020
false
false
false
Vie publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
Guadeloupe
Guyane française
Martinique
Nouvelle-Calédonie
Comores
Réunion
Polynésie française
Saint-Barthélemy
Saint-Martin
Saint-Pierre-et-Miquelon
Wallis-et-Futuna
confinement de risques biologiques
quarantaine
rapport
Polynésie
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : pas de transmission par les animaux d’élevage et les animaux domestiques
https://www.anses.fr/fr/content/covid-19-pas-de-transmission-par-les-animaux-d%E2%80%99%C3%A9levage-et-les-animaux-domestiques
Interrogée sur la transmission potentielle de la maladie Covid-19 par l’intermédiaire d’animaux domestiques ou d’aliments contaminés, l’Anses a réuni en urgence un groupe d’experts spécialisés pour répondre à cette question. Sur la base de leur rapport, elle conclut qu’à la lumière des connaissances scientifiques disponibles, il n'existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d’élevage jouent un rôle dans la propagation du virus SARS-CoV-2 à l’origine de cette maladie. En conséquence, une éventuelle transmission par un aliment implique nécessairement la contamination de cet aliment par un malade ou une personne infectée par le virus, lors de sa manipulation ou de la préparation du repas. Dans ce contexte, tout type d’aliment peut être concerné (produits animaux, produits végétaux). Par ailleurs, si aucun élément ne laisse penser que la consommation d’aliments contaminés puisse conduire à une infection par voie digestive, la possibilité d’infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut être totalement exclue. L’Agence rappelle que la cuisson et les bonnes pratiques d’hygiène, lors de la manipulation et la préparation des denrées alimentaires, préviennent efficacement la contamination des aliments par le virus SARS-CoV-2.
2020
false
false
false
ANSES
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
animaux de compagnie
transmission de maladie infectieuse
information scientifique et technique
animaux domestiques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Le masque chirurgical protège efficacement les soignants contre COVID-19
https://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/choix-des-masques-14-avril-2020.pdf
Au début de l’épidémie COVID-19, un discours simplificateur a véhiculé des notions inexactes autour de l’efficacité des masques dans la prévention du COVID-19. Cet article a pour objectif de décrire les données scientifiques actuellement disponibles venant appuyer les recommandations nationales et internationales, et d’expliquerpourquoi ces discours erronés mettent en danger patients et soignants.
2020
false
false
false
Infectiologie.com
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
article de périodique
masques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour réduire l’exposition et la contamination des travailleurs dans les commerces essentiels
https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2651/recommandations-pour-reduire-lexposition-et-la-contamination-des-travailleurs-dans-les-commerces-essentiels
Le personnel de caisse, les préposés au service à la clientèle et les commis des commerces essentiels sont susceptibles d’être en présence de personnes atteintes de la COVID-19. La mise en place de mesures de distanciation sociale et d’hygiène, pour réduire l’exposition de ces travailleurs et des clients à ce virus, entraîne d’importants changements organisationnels dans les commerces essentiels. Afin de soutenir les commerçants et leur personnel, l’IRSST propose des recommandations pour accompagner ces transformations. Elles ont pour but de favoriser la santé et la sécurité des travailleurs en misant sur la prévention des risques au travail...
2020
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Canada
hygiène
dispositifs de protection
commerce
recommandation professionnelle
exposition professionnelle
commerce
pandémies
Betacoronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Concilier les pratiques du ramadan et la sécurité des personnes lors de la pandémie de COVID-19
Orientations provisoires - 15 avril 2020
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331791/WHO-2019-nCoV-Ramadan-2020.1-fre.pdf
Le mois sacré du ramadan est marqué par des rassemblements sociaux et religieux au cours desquels les familles musulmanes et leurs amis se réunissent pour rompre le jeûne ensemble, après le coucher du soleil lors de l’iftar ou juste avant l’aube lors du suhour. Pendant ce mois, nombre de musulmans se rendent plus fréquemment à la mosquée et se réunissent pour de longues prières, dites du tarawiha et du qiyam.b Certains d’entre eux passent également plusieurs jours et nuits consécutifs à la mosquée pendant les 10 derniers jours du ramadan (i’tikaf), pour y prier. Ces pratiques religieuses et traditions sont observées tout au long du mois. Cette année, le ramadan tombe entre fin avril et fin mai, alors que la pandémie de COVID-19 continue de sévir.
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
Ramadan
COVID-19
hygiène
recommandation de santé publique
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
AVIS complété de l'Anses relatif à une demande urgente sur certains risques liés au Covid-19
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020SA0037-1.pdf
Au moment où la France esten phase 2 de la gestion épidémique, et selon les termes de la saisine, il est demandé à l’Anses de se prononcer sur:-Le rôle potentiel des animaux domestiques (animaux derente et de compagnie) dans la propagation du virus SARS-CoV-2;-Lerôle potentiel des aliments dans la transmission du virus
2020
false
false
false
ANSES
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
animaux domestiques
animaux de compagnie
aliments
transmission de maladie infectieuse
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
rapport
Appréciation des risques
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Conseil scientifique COVID-19 Enfants, écoles et environnement familial dans le contexte de la crise COVID-19 24.04.20
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/note_enfants_ecoles_environnements_familiaux_24_avri_2020.pdf
https://www.vie-publique.fr/rapport/274178-enfants-ecoles-et-environnement-familial-crise-covid-note
Cette note a pour objectif d’indiquer les conditions sanitaires minimales d’accueil dans les établissements scolaires et les modalités de surveillance des élèves et des personnes fréquentant ces établissementsà partir de larentrée des classes du 11 mai2020.Elle porte sur la période allant du 11 mai2020,date fixée par le gouvernement pour une réouverture progressive des établissementsscolaires,jusqu’aux aux grandes vacances qui débutent le 4 juillet 2020.La note ci-dessous concerne, les élèves et leurs parents, les enseignants, les personnels de directionet tous les agents appartenant à la communauté éducative.Cette note considèrele temps scolaire, périscolaire mais n’examine pas le temps extra-scolaire sur lequel le Conseil scientifique n’a pas émis d’avis.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
adolescent
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
COVID-19
hygiène
isolement social
masques
COVID-19
signes et symptômes
quarantaine
recommandation de santé publique
enfant
établissements scolaires
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : Mesures barrières et de distanciation physique en population générale
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=806
Le HCSP a été interrogé sur l’adaptation des mesures barrières et de distanciation sociale (hors champ sanitaire et médico-social), lors de la sortie du confinement. Le HCSP demande de respecter les gestes barrières, la distanciation physique, les mesures d’hygiène et les organisations individuelles et collectives. Le HCSP précise que le port d’un masque grand public, répondant aux spécifications normatives, qu’il soit fabriqué par des industriels ou par des particuliers, est une mesure complémentaire des mesures de distanciation physique, des autres gestes barrières, d’hygiène des mains, d’aération des locaux et de nettoyage-désinfection des surfaces. Le port de ces masques grand public trouve une justification en population générale pour des espaces clos, notamment mal aérés ou insuffisamment ventilés ou en milieu extérieur si la distance physique d’au moins 1 mètre ne peut être respectée ou garantie...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
hygiène
masques
désinfection des mains
Prévention des infections
Prévention des infections
Mesures sanitaires préventives
désinfection
Lieu public
Transport
établissements scolaires
déchets
lieu de travail
Restauration collective
piscines
Equipement commercial
distanciation physique
recommandation de santé publique
coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : risque de transmission du virus sous formes d’aérosols en milieu intérieur et extérieur
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=808
Au vu de l’évolution des connaissances sur le SARS-CoV-2 et ses modalités de transmission, la question d’un risque éventuel d’aérosolisation des particules virales se pose, à évaluer selon le milieu considéré. À partir d’une analyse de la littérature scientifique, le HCSP a étudié les modalités d’émissions de particules lors de la parole, de la toux ou d’éternuements et les effets du port de masques sur ces émissions. Les modes de transmission de virus respiratoires (grippe, coronavirus) sont rappelés ainsi que les données parcellaires (expérimentales et cliniques) en faveur de leur aérosolisation. Le HCSP présente les informations disponibles sur le comportement du SARS-CoV-2 lors de son émission en milieu extérieur et aborde le sujet du rôle de la pollution atmosphérique particulaire dans l’aggravation des pathologies respiratoires. Il expose les éléments actuellement connus sur la dissémination et la persistance du SARS-CoV-2 dans l’air intérieur, en particulier en milieu de soins.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
air intérieur
air extérieur
COVID-19
masques
recommandation de santé publique
risque
coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Préconisations pour l’adaptation de l’offre de soins en anesthésie-réanimation dans le contexte de pandémie de COVID-19
Version Juillet-Août 2020
https://sfar.org/preconisations-pour-ladaptation-de-loffre-de-soins-en-anesthesie-reanimation-dans-le-contexte-de-pandemie-de-covid-19/
La reprise d’activité interventionnelle aura lieu alors que la pandémie de COVID-19 est en cours. Nous devons organiser un accès à ces soins en répondant à un double impératif: 1) offrir un accès à des soins de qualité à des patients dont la procédure ne peut pas (ou plus) être reportée, et 2) limiter le risque de contamination de ces patients et des personnels soignants les prenant en charge.Le choix des mesures spécifiques à mettre en place pour la prise en charge d’un patient dans ce contexte sera guidé par le risque lié au patient et par le risque lié à l’intervention...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
qualité des soins de santé
Appréciation des risques
procédures de chirurgie opératoire
analgésie
adulte
enfant
soins périopératoires
Prévention des infections
consultation d'anesthésie
Dépistage de masse
désinfection des mains
Équipement de protection individuelle
gestion du risque
masques
pandémies
soins préopératoires
réanimation
consultation préopératoire
Service hospitalier d'anesthésie-réanimation
recommandation professionnelle
anesthésie
prestations des soins de santé
Soins de réanimation

---
N1-SUPERVISEE
Contrôle d'accès par prise de température dans le cadre de l’épidémie à Covid-19
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=810
Dans le contexte de l’épidémie à Covid-19, le HCSP évalue la pertinence de mettre en place un contrôle d’accès, par prise de température, dans les établissements recevant du public (ERP), les entreprises et administrations, les points d’entrée du territoire, au départ et à l’arrivée des avions, les établissements médico-sociaux, les lieux de détention, … Après analyse des données disponibles notamment épidémiologiques, des textes juridiques, le HCSP recommande de : Ne pas mettre en place un dépistage du Covid-19 dans la population, par prise de température, pour un contrôle d’accès à des structures, secteurs ou moyens de transport ; Informer la population sur le manque de fiabilité de cette mesure systématique de la température ; Rappeler l’intérêt pour les personnes de mesurer elles-mêmes leur température en cas de sensation fébrile, et plus généralement devant tout symptôme pouvant faire évoquer un Covid-19, avant de se déplacer, de se rendre sur leur lieu de travail, de rendre visite à un résident dans un Ehpad ou à une personne à risque de forme grave à domicile, de se rendre en milieu de soins, en milieu carcéral, ou dans tout ERP… ; Privilégier l’autosurveillance, la déclaration spontanée et la consultation d’un médecin en cas de symptômes évocateurs de Covid-19. Développer des fiches d’information à l’attention de la population générale et des publics spécifiques (notamment Ehpad, milieu de soins, milieu carcéral…) ; Insister sur la notion de responsabilité individuelle et l’importance primordiale du respect des mesures barrière...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
autosoins
recommandation de santé publique
température
prise de la température

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : nettoyage du linge et des locaux d’un patient confirmé et protection des personnels
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=813
Du fait de l’émergence du SARS-CoV-2, le HCSP a émis le 18 février 2020 des recommandations relatives au traitement du linge, au nettoyage d’un logement ou de la chambre d’hospitalisation d’un patient confirmé Covid-19 et à la protection des personnels. L’évolution de l’épidémie et des connaissances sur ce coronavirus conduit le HCSP à revoir ses recommandations. Dans une première partie, le HCSP recommande, quel que soit le lieu, de respecter les précautions d’hygiène standard associées aux précautions complémentaires de type contact et gouttelettes tout au long des actions de prise en charge du linge et de bionettoyage et d’aérer les locaux régulièrement. Il détaille la procédure de bionettoyage des sols et des surfaces et précise qu’il n’est pas nécessaire d’attendre 3 heures entre la prise en charge du linge et le bionettoyage des sols et surfaces. Dans une deuxième partie, le HCSP détaille les préconisations à adapter selon le lieu considéré (domicile, logement collectif, établissement de santé ou médico-social), telles que celles concernant les tenues de protection des personnes en charge du linge et du bionettoyage ou l’élimination des déchets produits par ces activités (filières des déchets ménagers ou des déchets d’activité de soins).
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
dispositifs de protection
literie et linges
chambre de patient
hygiène
transmission de maladie infectieuse
Assainissement et restauration de l'environnement
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Équipement de protection individuelle
désinfection
recommandation professionnelle
coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Proportion de personnes asymptomatiques et potentiel de transmission de la COVID-19 par ces personnes : revue rapide de la littérature scientifique
https://www.inspq.qc.ca/publications/2989-asymptomatique-transmission-covid19
Ce document est basé sur une recension des publications et prépublications scientifiques, ainsi que de la littérature grise. Cette recension a été effectuée en consultant les sites Internet des principales revues scientifiques et éditeurs de revues scientifiques (Center for Disease Control and Prevention, New England Journal of Medicine, Journal of the American Medical Association, The Lancet, Cell, British Medical Journal, Elsevier, Oxford, Nature, Wiley, Cambridge, Science, Sage, PlosONE) un moteur de recherche scientifique (Google Scholar) ainsi que les références des publications consultées. Le niveau d’appui aux constats tirés à partir de cette recension a été évalué en tenant compte du nombre de publications disponibles, de la qualité des études disponibles et de la concordance des résultats entre les études. Le contenu de ce document reflète l’état des connaissances en date du 25 avril 2020.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Porteur de SARS-CoV-2 asymptomatique
Québec
transmission de maladie infectieuse
maladies asymptomatiques
revue de la littérature
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 chez l'enfant (moins de 18 ans). État des lieux de la littérature en amont de la réouverture annoncée des crèches et des écoles.
État de la littérature au 24 avril 2020. Synthèse rapide COVID-19
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/rapport-synthese/covid-19-chez-l-enfant-moins-de-18-ans-.-etat-des-lieux-de-la-litterature-en-amont-de-la-reouverture-annoncee-des-creches-et-des-ecoles.-etat-de-l
Cette note a initialement été mise en ligne le 4 mai. Cette deuxième version mise en ligne le 20 mai inclut les recommandations des sociétés savantes pédiatriques françaises, prend en compte la correction du nombre des cas survenus chez les moins de 18 ans en France et apporte quelques modifications dans la formulation des points clefs. Parmi les mesures de contrôle de l'épidémie de COVID-19, il a été décidé la fermeture de toutes les écoles de France à partir du lundi 16 mars. Cette mesure concerne plus de 12 millions d'élèves, de la maternelle au lycée, auxquels s'ajoutent ceux accueillis dans les établissements d'accueil du jeune enfant. L'accueil étant maintenu pour les enfants des professionnels prioritaires. Le 13 avril 2020, lors de son allocution, le président de la République a annoncé une sortie progressive du confinement strict à partir du 11 mai 2020 et la réouverture progressive des crèches, des écoles, des collèges et des lycées, sans que les modalités en soient encore définies. Cette synthèse rapide des connaissances a été réalisée dans ce contexte pour aider à orienter les choix des décideurs et autorités publiques et leur modalité de mise en oeuvre, en tenant compte notamment du contexte, en particulier celui des groupes pour lesquels la fermeture des écoles a pu augmenter la vulnérabilité sociale.
2020
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
adolescent
transmission de maladie infectieuse
confinement de risques biologiques
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
revue de la littérature
crèches
enfant
établissements scolaires
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Mise à jour de la stratégie COVID-19
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/332018/WER9519-eng-fre.pdf
La pandémie de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) fait payer un lourd tribut aux indi-vidus, aux familles, aux communautés et aux sociétés du monde entier. La vie quotidienne a été profondément modifiée, les économies sont entrées en récession et nombre des filets de sécurité traditionnels dans les domaines social, économique et de la santé publique, sur lesquels beaucoup de personnes comptent en période de difficultés, ont été mis à rude épreuve.
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
directives de santé publique
quarantaine
confinement de risques biologiques
Appréciation des risques
article de périodique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Arguments pour une possible transmission par voie aérienne du SARS-CoV-2 dans la crise COVID-19. 29 avril 2020
http://www.chu-rouen.fr/sfmt/autres/Arguments-voie-aerienne.pdf
La connaissance des modes de transmission du SARS-CoV-2 est un élément fondamental dans l’élaboration des stratégies de prévention en santé au travail et en santé publiquedans le cadre de la gestion de crise du Covid-19. Le SARS-CoV-2 est retrouvé dans les voies aériennes des patients, y compris asymptomatiques.Les données récentes de la littérature suggèrent un risque de transmission du SARS-CoV-2 par voie aérienne qui a probablement été sous-estimé, notammentviades aérosols générés par la toux ou les éternuements, mais aussi plus simplement la parole et la respiration, et donc la composition est majoritairement le fait de particules dont le diamètre est inférieur ou égal à 1 μm. Des données préliminaires montrent la présence d’ARN viral dans l’air et sur des surfaces distantes des patients sources. Cependant, il est important de noter que la détection dematériel génétique viral par RT-PCR ne signifie pas que le virus soitvivant et infectant. En fonction de données sur la quantification du pouvoir infectant des aérosols de petite taille et si l’hypothèse d’une telle transmission était confirmée, les indications de port des protections respiratoires de type FFP2 mériteraient d’être élargies, notamment en milieu de soin.
2020
false
false
false
SFMT - Société française de médecine du travail
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
transmission aérienne
médecine factuelle
article de périodique
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Revue rapide de la littérature scientifique - COVID-19 chez les enfants: facteurs de risque d’infections sévères et potentiel de transmission
https://www.inspq.qc.ca/publications/3007-enfants-risques-infections-transmission-covid19
Ce document est basé sur une recension rapide des publications et prépublications scientifiques, ainsi que de la littérature grise. Cette recension a été effectuée en consultant les bases de données Medline et Embase et Google pour la littérature grise. Les sites internet de plusieurs sociétés savantes ont également été consultés (ex. : Center for Disease Control and Prevention, Agence de la santé publique du Canada, European Center Disease Control and Prevention). Le niveau d’appui aux constats tirés à partir de cette recension a été évalué en tenant compte du nombre de publications disponibles, de la qualité des études disponibles et de la concordance des résultats entre les études. Le contenu de ce document reflète l’état des connaissances en date du 15 mai 2020. Les mots clés utilisés étaient entre autres : SARS-CoV-2, COVID-19, Child, high risk.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
revue de la littérature
littérature de revue comme sujet
transmission de maladie infectieuse
sévère
Infection
risque d'infection
facteur de risque
Littérature
facteurs de risque
Transmissions
Infection
infection
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Protocole de recherche sur la transmission dans les familles de l’infection par la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/332315/WHO-2019-nCoV-HHtransmission-2020.4-fre.pdf
Quand une épidémie occasionnée par un nouveau virus apparaît, les connaissances initiales sur les modes de transmission de ce virus ainsi que sur la gravité, les caractéristiques cliniques et les facteurs de risque de l’infection associée sont limitées. Pour résoudre ces inconnues, l’OMS a préparé quatre protocoles de recherche séro-épidémiologique précoce (rebaptisés les « Unity Studies » de l’OMS). Une étude supplémentaire visant à évaluer le potentiel de contamination environnementale de la COVID-19 est également proposée.
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
Maladie
Transmissions
plan de recherche
Fracture intercondylienne de l'humérus
maladie infectieuse
Maladies
Recherches
Recherche sur la famille
maladie dans la famille
Infection
transmission de maladie infectieuse
coronavirus
famille

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : retour de zone à risque
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=853
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) précise la conduite à tenir vis-à-vis de personnes de retour de zones à risque de transmission du SARS-CoV-2 Les personnes n’ayant ni fréquenté un milieu de soins ni été en contact avec une personne atteinte de Covid-19 confirmé sont considérées comme à risque modéré : elles doivent respecter les mesures barrières et observer des mesures de distanciation physique en particulier vis-à-vis des personnes fragiles. Elles doivent également éviter de fréquenter une collectivité. Les personnes ayant fréquenté un milieu de soins et/ou été en contact avec une personne atteinte de Covid-19 confirmée sont considérées comme à risque élevé : elles doivent être confinées pendant 14 jour et respecter les mesures barrières et de distanciation physique. Dans tous les cas la personne doit être surveillée cliniquement...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
zone à risque
transmission de maladie infectieuse
voyage
Maladie liée aux voyages
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
quarantaine
COVID-19
recommandation de santé publique
risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à l’adaptation des mesures concernant les différentes doctrines à appliquer dans les milieux scolaire et universitaire et pour l’accueil collectif des mineurs selon l’évolution de la circulation du virus SARS-CoV-2 dans le cadre de la préparation à la rentrée de septembre 2020
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=877
Cet avis concerne plus particulièrement les milieux scolaire, universitaire et d’accueil collectif des mineurs mais peut aussi s’appliquer plus généralement aux différents lieux recevant du public. Dans le cadre de l’évolution du niveau de circulation du SARS-CoV-2 et du déconfinement, le HCSP a émis une doctrine sanitaire en matière de lutte contre la pandémie reposant sur la déclinaison de mesures non pharmaceutiques. Ces règles de prévention de la transmission du SARS-CoV-2 ont évolué pour s’adapter en fonction de la situation épidémiologique, de la doctrine 1 en avril 2020 à la doctrine 2 en juin 2020. Compte tenu de l’évolution positive de la situation sanitaire au 7 juillet 2020, le HCSP propose un ajustement (doctrine 3) de ses doctrines 1 et 2...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
enfant
adolescent
enfant d'âge préscolaire
jeune adulte
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
universités
Lieu public
recommandation de santé publique
établissements scolaires
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Transmission du SARS-CoV-2 – Implications pour les précautions visant à prévenir l’infection
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/333340/WHO-2019-nCoV-Sci_Brief-Transmission_modes-2020.3-fre.pdf
Le présent document est une mise à jour du document d’information scientifique publié le 29 mars 2020 intitulé Modes of transmission of virus causing COVID-19: implications for infection prevention and control (IPC) precaution recommendations et comprend les nouvelles données scientifiques disponibles sur la transmission du SARS-COV-2, le virus responsable de la COVID-19...
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
transmission aérienne
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Actualisation des mesures de prévention pour la sécurité infectieuse transfusionnelle et de la greffe liée à la circulation du virus West-Nile
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=879
Le HCSP actualise ses préconisations concernant les mesures de prévention de la transmission du virus West Nile (WNV) par la transfusion sanguine ou par la greffe. L’objectif est de concilier sécurité sanitaire et maintien de l’autosuffisance en produits sanguins labiles (PSL) et de la disponibilité des greffons. Ces préconisations sont déclinées, en fonction des alertes à l’étranger ou en France, pour les PSL d’une part et les organes, tissus, cellules d’autre part. Une liste des pays ou des régions considérées à risque de transmission du WNV est constituée en début de saison en fonction des connaissances épidémiologiques ou de signalements de cas autochtones. Cette liste sera complétée au cours de la saison de circulation du WNV : pour les pays ou régions de l’Union européenne (UE), de façon automatique dès que le signalement d’un cas autochtone aura été fait auprès du Centre européen de contrôle et de prévention des maladies (ECDC) ; pour les autres pays, hors UE, après avis du HCSP.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
transfusion sanguine
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
fièvre à virus west Nile
donneurs de sang
donneurs de tissus
fièvre à virus west Nile
gestion du risque
recommandation de santé publique
virus du Nil occidental
sécurité transfusionnelle
gestion de la sécurité
transplantation

---
N1-SUPERVISEE
SARS-CoV-2 : actualisation des connaissances sur la transmission du virus par aérosols
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=894
À la suite d’une lettre ouverte adressée à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) par 239 scientifiques internationaux le 4 juillet 2020 proposant le reclassement du SARS-CoV-2 comme un virus à transmission aéroportée, l’OMS a demandé de prendre en considération la transmission possible du virus par aérosols et les mesures qui en résultent. Le HCSP lors de précédents avis (8 et 24 avril) n’a pas exclu ce risque de transmission et a déjà émis des recommandations de prévention en milieu intérieur et extérieur. Le présent avis complète ces recommandations pour les milieux intérieurs et les rassemblements extérieurs à forte densité de personnes. Il ne concerne pas le milieu de soins. Il refait le point sur les connaissances disponibles sur l’excrétion respiratoire du virus ainsi que sur les études de modélisations et les expérimentations réalisées sur la transmission aéroportée. L’étude des publications décrivant les contaminations survenues dans des espaces publics clos (restaurant, bus, bateaux de croisières, répétitions de chorales, etc.) et certains milieux professionnels (abattoirs, etc.) fait apparaitre trois conditions favorables à la transmission aéroportée du virus : les conditions de ventilation et de flux d’air, celles de l’atmosphère (basse température, humidité) ainsi que les activités et efforts physiques pratiqués au sein de ces espaces. Le HCSP recommande le port systématique par la population générale d’un masque grand public de préférence en tissu réutilisable (référencé AFNOR S76-001) dans tous les lieux clos publics et privés collectifs ainsi qu’en cas de rassemblement avec une forte densité de personnes en extérieur afin de limiter l’émission de particules respiratoires. Cette mesure est nécessaire pour protéger autrui d’une éventuelle contamination, en particulier les personnes vulnérables. Le HCSP rappelle que doivent être associées à cette recommandation relative au port du masque les autres mesures barrières de distanciation physique, d’hygiène des mains, de nettoyage désinfection des surfaces et d’aération des locaux. Il émet aussi des préconisations en matière de communication sur le port du masque et rappelle les actions de recherche à développer pour mieux connaitre le rôle des aérosols dans la transmission virale...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
transmission aérienne
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
masques
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Risques transfusionnels et de contamination des greffons induits par le virus de l’encéphalite à tiques (TBEV)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=895
Dans le prolongement d’un épisode d’encéphalite à tiques (TBE) survenu dans l’Ain au printemps 2020 consécutif à la consommation de fromages confectionnés à partir de lait non pasteurisé de chèvres infectées par le virus de l’encéphalite à tiques (TBEV) suite à des piqûres de tiques, le Haut Conseil de la santé publique a été amené à se prononcer sur les mesures prises pour éviter les transmissions par des produits sanguins et à émettre des recommandations par rapport à la prévention de cette arbovirose chez les sujets transfusés et les receveurs d’organes, de tissus ou de cellules. Le HCSP a validé les mesures prises par l’Etablissement français du sang (exclusion des donneurs ayant consommé des produits contaminés, exclusion des donneurs victimes d’une piqûre de tique dans les 28 jours précédant le don, mise en quarantaine des produits sanguins prélevés dans les 30 kilomètres autour du foyer épidémique avec sécurisation secondaire par diagnostic génomique viral et sérologie). De façon pérenne, le HCSP a recommandé l’exclusion du don du sang de tous les sujets ayant présenté une piqûre de tique dans les 28 jours, de mars à novembre, dans les deux régions françaises (Alsace et Auvergne-Rhône-Alpes) et les pays d’Europe où circule le TBEV. Concernant les donneurs de greffes d’organes de tissus ou de cellules, le HCSP a recommandé l’inclusion de la notion de piqûre de tique de moins d’un mois dans les questionnaires pré-don, la réalisation, en cas de réponse positive, de tests moléculaires et sérologiques spécifiques dans les zones et pendant les périodes de circulation du TBEV, et l’information des équipes de greffes et des receveurs en cas de suspicion d’infection à TBEV chez le donneur. Des recommandations spécifiques ont également été édictées en cas de survenue d’une épidémie à TBEV générée par la consommation de produits laitiers contaminés.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
encéphalites à tiques
France
sang
sécurité transfusionnelle
transplantation
morsures de tiques
produits laitiers
transmission de maladie infectieuse
recommandation de santé publique
virus de l'encéphalite à tiques (sous-groupe)
transplants
risque

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : recommandations relatives au port de masque dans les lieux collectifs clos
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=902
Alors que la surveillance épidémiologique de la Covid-19 indique que la circulation du virus SARS-CoV-2 augmente en France, le HCSP se prononce sur le port de masques et sur les évolutions à apporter à différents protocoles sanitaires. Cet avis cible les établissements d’enseignement supérieur mais peut s’appliquer à d’autres ERP. Un autre avis spécifique aux lieux culturels et sportifs viendra le compléter. Le HCSP mentionne l’opération internationale de communication « le défi du masque » lancée par l’OMS. Il rapporte que selon le Centre européen de contrôle des maladies (ECDC) et la littérature récente, le port de masques est non seulement efficace pour réduire la propagation du virus par les sécrétions respiratoires, mais aussi pour protéger les personnes qui les portent correctement, contre la Covid-19. Si le port de masque tend à s’universaliser en milieux clos et en plein air lors de forte densité de personnes, le HCSP rappelle que la distance d’au moins 1 mètre reste une mesure forte de sa doctrine et ne peut être abandonnée. Le HCSP incite au choix préférentiel des masques grand public réutilisables pour éviter un risque écologique par la présence de masques à usage unique jetés par incivilité. Il recommande de favoriser le port de masque grand public en tissu réutilisable (selon les préconisations de l’Afnor), en facilitant le choix et l’accès des masques pouvant être réutilisés jusqu’à 50 fois, ayant des performances de respirabilité et de filtration constantes et validées, et en simplifiant les conditions d’entretien. Une information pédagogique simple à travers des messages positifs et actualisés devrait être programmée à la rentrée dans chaque ERP, dès la reprise des salariés ou élèves et étudiants. Il s’agit de sensibiliser individuellement chaque personne et permettre l’appropriation et l’adoption d’un comportement citoyen.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
établissement d'enseignement supérieur
universités
recommandation de santé publique
masques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Risque de transmission du SRAS-CoV-2 en chirurgie abdominale : revue sommaire de littérature
https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/chuq-chx-abdominales-covid19.pdf
Les données scientifiques et épidémiologiques disponibles indiquent que le mode de transmission du SRAS-CoV-2 se produit de façon prédominante via les gouttelettes de sécrétions respiratoires lors d’un contact étroit prolongé ou par contact direct avec les gouttelettes lors de toux ou d’éternuements de la personne malade. Toutefois, la possibilité d’une transmission par voie aérienne ou par voie fécale-orale du SRAS-CoV-2 ne peut être exclue [8]. Selon les connaissances actuelles, la porte d’entrée du virus dans l’organisme se ferait principalement par l’intermédiaire des récepteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE2) présents dans l’épithélium respiratoire. Le virus se propagerait ensuite vers d’autres organes qui expriment également un grand nombre de récepteurs ACE2 comme les intestins. Ainsi, le virus pourrait infecter et se répliquer dans les entérocytes de même qu’être excrété dans les matières fécales.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
procédures de chirurgie digestive
laparoscopie
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
fèces
sang
électrocoagulation
COVID-19
revue de la littérature
risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour éviter l’engorgement des services et empêcher la contamination croisée au sein des services
Fiche établissements de santé - Coronavirus (COVID-19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/recommandations_pour_les_services_d_urgence.pdf
Cette fiche présente la liste des actions prioritaires à mettre en place par les établissements de santé autorisés à faire fonctionner une structure des urgences en cas de reprise épidémique, et ce, notamment afin de faire face à un éventuel afflux de patients. Ces actions visent deux objectifs principaux : - Éviter l’engorgement des services d’urgences en mobilisant les capacités territoriales pour fluidifier les passages et éviter les passages non nécessaires aux urgences ; - Éviter la contamination croisée entre patients au sein des services en séparant les flux et en appliquant les mesures barrières.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
capacité hospitalière
organisation des soins de santé
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
service hospitalier d'urgences
infection croisée
recommandation professionnelle
établissements de santé
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 - Comment protéger vos proches lors des visites en EHPAD ?
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3215865/fr/covid-19-comment-proteger-vos-proches-lors-des-visites-en-ehpad
Un de vos proches réside en EHPAD et vous souhaitez continuer à le voir en toute sécurité. Ce document vous indique les conditions dans lesquelles les visites sont possibles pour maintenir des liens qui sont essentiels, tout en protégeant au mieux vos proches de la Covid-19. Dans ce but, le dialogue avec les équipes de l’établissement est important...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
visiteurs des patients
sujet âgé
désinfection des mains
masques
recommandation patients
établissements de soins de long séjour
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Masques dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus SARS-CoV-2
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=943
Le HCSP présente les caractéristiques, les performances, les indications et les publics concernés par les différents types de masque disponibles : appareil de protection respiratoire de type « FFP2 », masque à usage médical type « masque chirurgical », et masque « grand public ». Quel que soit le type de masque, afin de protéger les autres et soi-même, celui-ci doit être correctement ajusté sur le nez (éviter l’émission de gouttelettes par l’éternuement et assurer une étanchéité du masque par le haut), la bouche (éviter l’expulsion de gouttelettes lors de l’élocution et la toux) et le menton (fixation du masque en bas du visage afin d’éviter les fuites). En population générale, le port du masque, y compris par les personnes asymptomatiques, réduit fortement la transmission du SARS-CoV-2, en association avec les autres mesures barrières. Le HCSP recommande le port d’un masque grand public en tissu réutilisable, répondant aux spécifications Afnor S76-001, de préférence de catégorie 1 (UNS1) dans tous les lieux clos publics et privés collectifs notamment pour les professionnels. Il est nécessaire, avant d’utiliser un masque réutilisable, de lire la fiche technique comportant sa composition et de suivre les recommandations du fabricant, notamment le lavage avant le premier emploi et après chaque utilisation, le port de 4 heures maximum et le remplacement des masques dès qu’ils sont humides. Un masque de fabrication artisanale est plus protecteur que l’absence de masque, sans atteindre le niveau de protection des masques normés. Ainsi, en l’absence de masques UNS1, ou normes étrangères équivalentes, les masques grand public de catégorie 2 (UNS2) peuvent être utilisés par la population générale dans les établissements recevant du public...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
masque FFP2
masque chirurgical
masque alternatif
masques
COVID-19
recommandation de santé publique
masques
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Protocole d’enquête sur la transmission de la maladie à coronavirus 2019 ( COVID-19) dans les écoles et les autres établissements d’enseignement
https://apps.who.int/iris/handle/10665/336623
Quand une épidémie occasionnée par un nouveau virus apparaît, les connaissances initiales sur les modes de transmission de ce virus ainsi que sur la gravité, les caractéristiques cliniques et les facteurs de risque de l’infection associée sont limitées. Pour résoudre ces inconnues, l’OMS a préparé des protocoles d’enquêtes spéciales dans différents contextes. Les données collectées à l’aide de ces protocoles d’enquête seront essentielles pour affiner les recommandations en matière de définitions de cas de COVID-19 et de surveillance de cette maladie, pour déterminer ses principales caractéristiques épidémiologiques, pour aider à comprendre sa propagation, sa gravité et ses différents aspects ainsi que son impact sur la communauté, et pour obtenir des informations qui seront utiles à l’élaboration d’orientations afin de mettre en place des contre-mesures telles que l’isolement des cas et la recherche des contacts. Ces protocoles sont conçus pour permettre de recueillir rapidement et de manière systématique des données dans un format qui facilite leur comparaison dans différents contextes à l’échelle mondiale.
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
transmission de maladie infectieuse
Maladies
enquêteur
enseignement
coronavirus
Transmissions
collecte de données
maladie
coronavirus
Enseignement
Fracture intercondylienne de l'humérus
établissements scolaires
Enseignant
Maladie
maladie
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Extrait d'AVIS de l'Anses relatif à la demande d'appui scientifique et technique relatif à la surveillance sanitaire à mettre en œuvre dans les élevages de visons SARS-CoV-2
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020SA0080.pdf
A la date de la saisine, les Pays-Bas avaient confirmé fin Avril 2020 l’infection de deux élevages de visons par le SARS-CoV-2. Les animaux de ces deux élevages présentaient des signes respiratoires et gastro-intestinaux (Oreshkova et al. 2020). Des employés de ces élevages présentaient également des symptômes apparentés à la Covid-19. Un programme de surveillance systématique a été mis en place et au 15 septembre 2020, 52 élevages de visons ont été déclarés infectés aux Pays-Bas, la plupart sans signes cliniques...
2020
false
false
false
ANSES
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
transmission de maladie infectieuse
transmission animal-homme
Réservoirs de maladies
Surveillance épidémiologique
Biosécurité
rapport
élevage
enquêtes de santé
visons
pandémies
confinement de risques biologiques
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Enfant et COVID, actualisation des propositions de la SFP
https://www.sfpediatrie.com/actualites/enfant-covid-actualisation-propositions-sfp
L’enfant, et en particulier l’enfant 10 ans, ne contribue pas significativement à la transmission de SARS-CoV2 : très faible taux d’attaque secondaire à partir des enfants ; rareté des clusters à point de départ pédiatrique. Il est très probable que l’enfant exposé à un cas contaminant s’infecte moins qu’un adulte. L’enfant infecté est plus souvent asymptomatique, et les formes sévères hospitalisées sont rares. Les bénéfices éducatifs et sociaux apportées par l’école sont très supérieurs aux risques d’une éventuelle contamination par SARS-CoV2 de l’enfant en milieu scolaire. Une scolarité possible pour tous, avec des mesures d’hygiène strictes. Des indications de tests PCR adaptées à la faible contribution de l’enfant dans la transmission de l’infection. Des indications de tests PCR adaptées à la faible contribution de l’enfant dans la transmission de l’infection. Des indications de tests PCR adaptées à la faible contribution de l’enfant dans la transmission de l’infection. Limiter les autres causes de symptômes digestifs et/ou respiratoires en développant une politique d’incitation aux vaccinations anti-grippale et anti-rotavirus.
2020
false
false
false
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
établissements scolaires
transmission de maladie infectieuse
crèches
Surveillance épidémiologique
COVID-19
COVID-19
revue de la littérature
Prévention des infections
recommandation de santé publique
enfant
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Épidémiologie des donneurs de sang infectés par le VHB et le VHC et risque résiduel de transmission de ces infections par transfusion en France, 1992-2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/31-32/2020_31-32_4.html
Depuis 1992, la surveillance des donneurs de sang a pour objectif de suivre la prévalence et l’incidence des infections transmissibles par le sang, dont celles dues aux virus des hépatites B (VHB) et C (VHC), ainsi que les facteurs de risque, et d’évaluer le risque résiduel de transmettre ces infections par transfusion. Cet article présente le bilan de la surveillance pour ces deux virus sur la période 2016-2018 et les tendances depuis 1992. Sur les 8,8 millions de dons prélevés entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2018, 493 ont été confirmés positifs pour le VHB (AgHBs et/ou ADN) et 260 pour le VHC (Ac et/ou ARN). La prévalence du VHB (5,5 pour 104 donneurs) était 2 fois plus élevée que celle du VHC (2,6 pour 104) et l’incidence 4 fois plus élevée (respectivement 0,59 et 0,15 pour 105 donneurs-années). Depuis la période 1992-1994, la prévalence a été divisée par 5 pour le VHB, par 15 pour le VHC et l’incidence par 10 et 20 respectivement. Être originaire d’une zone d’endémie est le facteur de risque le plus fréquent pour le VHB (53% sur la période 2016-2018). Pour le VHC, les facteurs de risque les plus fréquents sont l’exposition nosocomiale (41%) et l’usage de drogues (19%). Sur la période 2016-2018, le risque résiduel a été estimé à 1/2 850 000 dons pour le VHB et 1/34 000 000 pour le VHC. Depuis la période 1992-1994, ils ont été divisés respectivement par 30 et 170.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
donneur de sang
Epidémiologie
Fracture induite
France
France
Fistule des voies urinaires
français
Epidémiologie
transfusion
Epidémiologie
Epidémiologie
Transmissions
Epidémiologie
France
Transfusions
épidémiologie
transmission de maladie infectieuse
Infection
infection
France
France
risque d'infection
risque
donneurs de sang

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : avis sur le protocole sanitaire renforcé proposé pour les commerces
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=946
Consulté sur un protocole sanitaire renforcé pour les commerces dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, le HCSP rappelle sa doctrine et recommande les mesures de distanciation sociale adaptées, l’hygiène des mains systématique et le port obligatoire et permanent du masque couvrant le nez, la bouche et le menton, dans les commerces en espaces clos. Le HCSP souligne que les risques de contamination sont liés à 4 paramètres : le brassage de population, la densité de population dans un lieu, le temps de contact avec des personnes potentiellement contaminées et la ventilation des locaux. En complément des commentaires qu’il apporte au protocole, le HCSP recommande : la limitation et l’encadrement, voire l’interdiction, des événements commerciaux au sein des locaux engendrant des regroupements de personnes ; la sensibilisation des commerçants au besoin de ne pas susciter les attroupements à proximité ; une attention particulière au cas des commerces impliquant la présence prolongée de personnes dans des espaces difficiles à bien aérer, touchant des objets partagés (cyber-cafés avec casque par exemple) ; la mise en œuvre de dispositions spécifiques relatives aux cabines d’essayage dans les commerces de textiles. Ces recommandations ne peuvent être efficaces que si elles sont bien respectées simultanément et font l’objet d’une politique globale de contrôle des mesures préconisées, au-delà de la seule responsabilité et de l’engagement individuels des citoyens.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
désinfection des mains
distanciation physique
Aération
recommandation de santé publique
commerce
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide de référence du SERTIH sur les actes à risque de transmission d’infections hématogènes
Mise à jour juillet 2020
https://www.inspq.qc.ca/publications/2708
Le présent document se veut un guide de référence concernant les actes à risque de transmission d’infections hématogènes qui sont posés par des soignants1 porteurs du virus de l’hépatite B (VHB), du virus de l’hépatite C (VHC) ou du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), et ce, tant au cours de leur formation que de leur pratique professionnelle au Québec. Chaque soignant infecté peut considérer la pratique d’actes à risque de transmission uniquement s'il respecte certains critères établis dans le rapport d’un comité d'évaluation mis sur pied pour évaluer sa situation spécifique.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Infection
risque d'infection
transmission de maladie infectieuse
risque
précis
Infection
Transmissions
précis
infection

---
N1-SUPERVISEE
Sécurité transfusionnelle et de la greffe à la suite de cas de dengue autochtones
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=960
À la suite du signalement le 4 septembre 2020 de deux cas autochtones confirmés de dengue à Nice et d’un autre cas à La Croix-Valmer dans le Var, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi le 7 septembre 2020 par la Direction générale de la santé (DGS). Cinq nouveaux cas sont survenus après cette date, trois à Nice (même foyer), un à La Croix-Valmer (même foyer) et un dans le Gard près d’Alès (nouveau foyer). Deux nouveaux cas ont été rapportés encore plus tardivement à Saint Laurent-du-Var (nouveau foyer). Dans le prolongement d’un premier avis provisoire le 21 septembre 2020 pour établir au plus vite des recommandations sur les critères d’ajournements ou d’exclusion à mettre en œuvre à la fois pour les produits sanguins labiles et les greffons provenant de donneurs ayant fréquenté les zones à risque , le présent avis du HCSP commente l’ensemble des données recueillies sous les angles épidémiologique et virologique, ainsi que les actions entreprises ; il formule des recommandations complémentaires. En réponse à une demande de la DGS sur la définition de critères qui permettraient de déclencher une intervention sans attendre la confirmation du CNR et sans nécessiter la réunion en urgence du HCSP (groupe de travail alerte du Secproch), le présent avis comprend en annexe une fiche technique qui récapitule les mesures de gestion et d’information recommandées pour l’Agence régionale de santé et ses partenaires, l’Etablissement français du sang, le Centre de transfusion sanguine des armées et l’Agence de la biomédecine, dans les cas simples où le(s) foyer(s) épidémique(s) ne dépasse(nt) pas 3 cas de dengue autochtone hébergés sous un même toit sur le territoire métropolitain. Les autres situations continueront à être soumises pour avis au groupe de travail du HCSP...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
sécurité des patients
France
dengue
collecte de sang
dengue post-transfusionnelle
transmission de maladie infectieuse
transplants
sang
recommandation de santé publique
transplantation
dengue
sécurité transfusionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : Risque de transmission du SARS-CoV-2 par aérosols en milieux de soins
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=961
Le HCSP a examiné la question de la protection respiratoire des soignants en établissement de santé (ES), établissement médico-social (EMS) et en cabinet libéral face au risque de transmission du SARS-CoV-2 par aérosols. Le HCSP recommande : de faire porter un masque à usage médical aux patients suspects ou confirmés Covid-19, de manière systématique dans un cabinet libéral et, dans la mesure du possible et selon la tolérance, lors de l’entrée d’une personne ou d’un professionnel de santé dans leur chambre, en ES et EMS. Pour les professionnels de santé, de faire porter systématiquement un appareil de protection respiratoire de type FFP2 lors de la réalisation de gestes invasifs ou manœuvres au niveau de la sphère respiratoire ou ORL générant des aérosols chez des patients suspects ou confirmés Covid-19 en ES, en EMS et en exercice libéral. Aucun consensus, en l’absence de preuves scientifiques suffisantes, n’a été obtenu pour modifier la liste des actes ou manœuvres invasifs au niveau de la sphère respiratoire ou ORL générant des aérosols (avis du HCSP du 10 mars 2020)...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
COVID-19
pneumopathie virale
COVID-19
exposition professionnelle
personnel de santé
transmission par aérosol
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
masques
recommandation de santé publique
Appréciation des risques
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2, interprétation des PCR faiblement positive et prélèvement nasal
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=963
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) précise les situations pour lesquelles l’interprétation de la valeur du Ct (Cycle threshold) obtenue lors de la détection du SARS-CoV-2 par RT-PCR 2 est pertinente pour évaluer le risque de contagiosité du sujet : chez les personnes asymptomatiques avec un antécédent de Covid-19, lors de suivi d’infection à SARS-CoV-2, dans le contexte professionnel. Le HCSP souligne que la date des premiers symptômes, quand ils existent, constitue le meilleur marqueur pour apprécier l’infectiosité du patient et que l’interprétation de la valeur de Ct ne doit pas être systématiquement prise en compte dans la stratégie de prise en charge et d’isolement de celui-ci...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
COVID-19
pneumopathie virale
COVID-19
test diagnostique de la COVID-19
cycle threshold
RT-PCR
contagiosité
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
Manipulation d'échantillons
excrétion virale
charge virale
réinfection
continuité des soins
prélèvement par écouvillonnage nasal
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
techniques de laboratoire clinique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport du troisième forum mondial des pays éliminant le paludisme, 18-20 juin 2019, Wuxi (Chine)
Prévention de la transmission des infections en milieu de soins
https://extranet.who.int/iris/restricted/bitstream/handle/10665/330455/WER9503-eng-fre.pdf
L’OMS a convoqué les représentants de 21 pays qui pourraient éliminer le paludisme d’ici 2020 (les pays de l’initiative E-2020) au troisième forum mondial des pays éliminant le paludisme, organisé à Wuxi (Chine) du 18 au 20 juin 2019. Les représentants des programmes nationaux de lutte antipaludique des ministères de la santé de 20 des 21 pays concernés ont participé au forum. Les autres participants étaient des représentants de l’Argentine, de l’Arménie, de l’Ouzbékistan, des Philippines et de Vanuatu, des membres du personnel de l’OMS, des membres du Comité de supervision de l’élimination du paludisme et des observateurs issus des principaux donateurs. Une délégation de Chine a participé en tant qu’observateur. Le personnel de l’OMS a fait des présentations techniques sur un programme pilote d’appui infranational à l’élimination du paludisme, sur la politique du Programme mondial de lutte antipaludique (GMP) et sur les procédures de certification. Le président du Comité de supervision de l’élimination du paludisme a formulé des recommandations pour parvenir à l’élimination.
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
article de périodique
rapport albumine/globuline
soins
troisième
Acanthome épidermolytique
paludisme
Paludisme
Fracture intercondylienne de l'humérus
Transmissions
paludisme
maladie infectieuse
rapport de recherche
paludisme
transmission de maladie infectieuse
paludisme
Paludisme
Prévention des infections
Chine

---
N1-SUPERVISEE
Protéger la clinique dentaire contre la transmission de maladies infectieuses
http://www.odq.qc.ca/Portals/5/fichiers_publication/DossierSante/20200131_Trousse_Coronavirus.pdf
Triage de patients par téléphone, Conseillez au patient de prendre contact avec son médecin ou INFO-SANTÉ (811) EXEMPLE DE SITUATIONS OÙ VOUS DEVRIEZ REPORTER LE RENDEZ-VOUS Patient qui se présente au cabinet dentaire Autres recommandations
2020
false
false
false
false
Ordre des Dentistes du Québec
Canada
COVID-19
clinique dentaire
odontologie
recommandation professionnelle
rendez-vous et plannings
infections à coronavirus
Équipement de protection individuelle
désinfection des mains
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
transmission de maladie infectieuse
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations en matière de prévention, maîtrise et prise en charge des patients porteurs de bactéries multi-résistantes aux antibiotiques (MDRO) dans les institutions de soins.
https://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/avis_9277_mdro.pdf
L’émergence rapide des germes multi-résistants (MDRO) constitue une menace générale de santé publique à laquelle la Belgique n’échappe pas plus que les autres pays. Les bactéries regroupées sous le vocable « MDRO » (Multi Drug Resistant Organisms) représentent un ensemble hétérogène de micro-organismes ayant comme point commun d’avoir acquis une résistance à la plupart des classes d’antibiotiques normalement actifs sur ceux-ci et d’être responsables de diverses pathologies infectieuses variées. Il a été bien démontré que les infections causées par des MDRO entraînaient plus fréquemment une hospitalisation des patients, qu’elles étaient associées à des coûts directs et indirects majorés, à une augmentation de la durée d’hospitalisation et qu’elles affectaient de manière péjorative le pronostic clinique (taux de complication et de mortalité plus important que celui associé aux mêmes types d’infections causées par des bactéries sensibles aux antibiotiques).
2019
false
true
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
Multirésistance bactérienne aux médicaments
infections bactériennes
transmission de maladie infectieuse
Dépistage de masse
décontamination
antibactériens
organisme multirésistant
bactérie multirésistante
recommandation professionnelle
prise en charge personnalisée du patient

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévenir la transmission de virus à diffusion hématogène des travailleurs de la santé infectés aux patients : résumé d’une nouvelle ligne directrice pour le Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2019-45/numero-12-5-decembre-2019/article-3-prevention-transmission-virus-transmissibles-sang-milieu-soins-sante.html
Contexte : Bien qu’il soit clairement établi que les virus à diffusion hématogène (VDH), notamment le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), le virus de l’hépatite C (VHC) et le virus de l’hépatite B (VHB), sont transmis des patients aux travailleurs de la santé (TS), la transmission de ces virus des TS aux patients lors de la prestation des soins de santé a également été signalée. Au vu des avancées notoires réalisées dans la prévention des infections, les outils de diagnostic et les régimes de traitement, et des améliorations majeures apportées à la méthodologie d’élaboration des lignes directrices, il était nécessaire d’élaborer une ligne directrice fondée sur des données probantes pour remplacer le document consensuel canadien de 1998 relatif à la prise en charge des TS infectés par un VDH. Objectif : Cet article résume la Ligne directrice canadienne pour la prévention de la transmission de virus à diffusion hématogène par des travailleurs de la santé infectés en milieux de soins.
2019
RMTC
Canada
article de périodique
a comme patient
Transmissions
virus
Santé
Infection
Infection
diffusion
prévenance
transmission de maladie infectieuse
virus
patients
maladie infectieuse
personnel de santé
Canada
Virus
Virus
santé
infection

---
N1-VALIDE
Prévention et contrôle des infections dans les services de garde à l'enfance
Guide d'intervention édition 2015
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000374/
Ce Guide s’adresse aux professionnels de la santé susceptibles de répondre aux questions des services de garde et écoles concernant la prévention et le contrôle des infections. Il vise à les soutenir dans leurs recommandations et interventions auprès de ces milieux.
2019
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
Prévention des infections
enfant
nourrisson
garderies d'enfants
transmission de maladie infectieuse
algorithme
recommandation de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Précautions complémentaires Contact
Prévention de la transmission des infections en milieu de soins
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206363
Cette fiche a pour objectif de sensibiliser et d'informer les salariés en milieu de soins sur les précautions à appliquer, en complément des précautions standard (décrites dans la ED 6360), à tout patient suspect ou atteint d'une pathologie transmissible par contact liée à certains micro-organismes
2019
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
Prévention des infections
maladie infectieuse
Infection
Transmissions
transmission de maladie infectieuse
soins

---
N1-SUPERVISEE
Révision de l’avis 8902 du CSS concernant l’usage du préservatif en prévention de la transmission du VIH chez les couples sérodiscordants dont la personne infectée suit un traitement antirétroviral
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9517-hiv-condoms
Révision de l’avis 8902 du CSS concernant l’usage du préservatif en prévention de la transmission du VIH chez les couples sérodiscordants dont la personne infectée suit un traitement antirétroviral
2019
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
conjoints
partenaire sexuel
recommandation professionnelle
condom
Transmissions
Infection
agents antiVIH
transmission de maladie infectieuse
préservatifs masculins
Personna +
vih
Couples
infections à VIH
infection à virus de l'immunodéficience humaine

---
N3-AUTOINDEXEE
Précautions standard
Prévention de la transmission des infections en milieu de soins
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206360
Cette fiche a pour objectif de sensibiliser et d'informer les salariés en milieu de soins sur les précautions standard à appliquer à tout patient suspect ou atteint d'une infection contagieuse.
2019
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
standardiste
précautions universelles
Prévention des infections
soins
transmission de maladie infectieuse
maladie infectieuse
Transmissions
Infection

---
N1-SUPERVISEE
Accueil et prise en charge au quotidien d’un patient suspect ou atteint de maladie de Creutzfeldt-Jacob (MCJ) ou d’encéphalopathie spongiforme transmissible (EST)
http://www.cpias-ile-de-france.fr/docprocom/doc/Prise-en-charge-MCJ-2019.pdf
Lors de l’accueil d’un patient suspect ou atteint de MCJ/EST, nos collègues hygiénistes sont régulièrement interrogés par les équipes de soins sur les précautions à prendre pour les soins et la prise en charge quotidienne de ce profil de patient. Cette fiche fait le point sur les différentes questions qui se posent en regard du niveau de risque défini actuellement, en complément des préconisations de l’instruction de 2011...
2019
false
true
false
false
CPias Ile-de-France - Centre d'appui pour la prévention des infections associées aux soins
France
maladies à prions
risque
transmission de maladie infectieuse
équipement et fournitures
maladie de Creutzfeldt-Jakob
maladies à prions
rapport
maladie de Creutzfeldt-Jakob
prise en charge personnalisée du patient

---
N3-AUTOINDEXEE
Précautions complémentaires Air
Prévention de la transmission des infections en milieu de soins
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206362
Cette fiche a pour objectif de sensibiliser et d'informer les salariés en milieu de soins sur les précautions à appliquer, en complément des précautions standard (décrites dans la ED 6360), à tout patient suspect ou atteint d'une pathologie transmissible par aérosols telle que tuberculose, rougeole, varicelle...
2019
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
Transmissions
soins
Air
Infection
amélioration d'image radiographique
maladie infectieuse
Prévention des infections
air
air
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Guide de prévention des infections dans les résidences privées pour aînés
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000056/
Ce guide s’adresse aux exploitants des résidences et à leur personnel ainsi qu'aux intervenants du réseau de la santé qui œuvrent auprès de ces résidences. Le guide contient des recommandations adaptées à ces milieux de vie et des outils pour prévenir la transmission des infections dans les résidences. Ce guide est constitué de trois sections principales soit : les principes et pratiques de bases en prévention des infections (hygiène des mains, équipement de protection personnelle, hygiène personnelle des résidents, préparation des repas, vaccination, etc.); les mesures spécifiques à appliquer pour les infections rencontrées fréquemment dans ces milieux y compris les situations d'éclosions (par exemple le Clostridium difficile ou la grippe) ; des outils, en annexe, pour faciliter la prévention des infections. Tous ont un rôle à jouer dans la prévention des infections dans les résidences privées pour aînés et parfois des gestes aussi simples que l'hygiène des mains peuvent faire une différence.
2019
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
Prévention des infections
établissements de soins de long séjour
sujet âgé
transmission de maladie infectieuse
gale
infections à enterobacteriaceae
gastroentérite
grippe humaine
pédiculoses
punaises des lits
infections à staphylocoques
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
zona
désinfection des mains
recommandation de santé publique
Entérocoques résistants à la vancomycine

---
N1-SUPERVISEE
Que faire en cas de maladie contagieuse en milieu de travail ?
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TM%2051
La survenue d'une maladie infectieuse sur le lieu de travail peut être source d'inquiétudes. Aussi est-il particulièrement important que l'équipe de santé au travail puisse rapidement évaluer le risque réel de transmission de la maladie à partir de la personne malade (cas source). Cet article propose une démarche d'investigation afin d'évaluer au mieux le risque en cas d'exposition avérée à un germe à transmission interhumaine. Le guide EFICATT (www.inrs.fr/eficatt) permettra de définir une conduite à tenir adaptée à chaque situation.
2019
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
exposition professionnelle
maladies transmissibles
transmission de maladie infectieuse
formulaire
Appréciation des risques
article de périodique
Maladie contagieuse
lieu de travail

---
N1-SUPERVISEE
Actualisation des recommandations relatives à la maîtrise de la diffusion des bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes (BHRe)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=758
Dans un contexte d’évolution de l’épidémiologie et des connaissances sur les BHRe, le HCSP actualise ses recommandations au travers de 12 fiches techniques. Ont été pris en compte les données de la littérature, les recommandations internationales, la situation épidémiologique française, les données des centres d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPIAS) et des établissements de santé, les aspects éthiques. Les évolutions portent notamment sur les points suivants: Élargissement des conditions de dépistage de patients à risque à l’admission Indication des techniques de PCR pour le dépistage des patients contact selon les situations Modalités de surveillance d’un patient porteur de BHRe Modalités de surveillance d’un patient contact suivant 3 niveaux de risque de devenir porteur, en ciblant le dépistage des contacts à risque élevé Conditions de mise en place d’une unité de regroupement de patients porteurs de BHRe avec du personnel paramédical dédié en conditions épidémiques ou non Analyse de risque de transmission croisée Conditions de transport des patients porteurs de BHRe et leurs contacts Bon usage des antibiotiques chez les patients porteurs de BHRe et leurs contacts Règles éthiques de mise en œuvre des recommandations Cahier des charges pour une informatisation de la détection et de l’alerte vers l’équipe opérationnelle d’hygiène (EOH) des patients à risque.
2019
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
Appréciation des risques
bactérie hautement résistante
Prévention des infections
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
Dépistage de masse
réaction de polymérisation en chaîne
maladies transmissibles émergentes
bactérie hautement résistante émergente [BHRe], situation d'infection
continuité des soins
bactérie hautement résistante émergente [BHRe], situation de portage sain
transport sanitaire
antibactériens
maladies transmissibles émergentes
État de porteur sain
infection dûe à une bactérie antibiorésistante (maladie)
maladies transmissibles émergentes
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Arrêté du 27 mai 2019 fixant les modalités de suivi sérologique des personnes victimes d'accident du travail et des fonctionnaires civils victimes d'accident de service entraînant un risque de contamination par le virus de l'immunodéficience humaine
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2019/5/27/SSAP1906658A/jo/texte
Le suivi sérologique des personnes victimes d'un accident du travail et des fonctionnaires civils victimes d'un accident de service entraînant un risque de contamination par le virus de l'immunodéficience humaine permet le rattachement d'une éventuelle séroconversion à l'accident. Il comporte, d'une part, un premier test sérologique qui sera nécessairement effectué avant le huitième jour suivant l'accident pour constater une sérologie négative et, d'autre part, un deuxième test sérologique pratiqué six semaines à compter de la date de l'accident ; le cas échéant, lorsqu'un traitement post-exposition a été prescrit à la personne, un troisième test sérologique de dépistage du virus sera réalisé douze semaines à compter de la date de l'accident. Dans le cadre de ce suivi, les résultats des tests sont communiqués par ces personnes, sous pli confidentiel, respectivement au médecin-conseil de l'organisme de sécurité sociale auquel elles sont affiliées et, pour les fonctionnaires civils, au médecin inspecteur de la santé chargé du secrétariat de la commission de réforme compétente.
2019
false
true
false
false
Développement et Santé
France
transmission de maladie infectieuse
continuité des soins
infections à VIH
exposition professionnelle
tests sérologiques
transmission de maladie infectieuse
Risque d'exposition à une contamination
texte juridique
risque
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
accidents du travail
Fonctionnaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Précautions complémentaires Goutelettes
Prévention de la transmission des infections en milieu de soins
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206361
Cette fiche a pour objectif de sensibiliser et d'informer les salariés en milieu de soins sur les précautions à appliquer, en complément des précautions standard (décrites dans la ED 6360), à tout patient suspect ou atteint d'une infection contagieuse transmissible par gouttelettes (exemples : grippe, coqueluche, oreillons...).
2019
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
Prévention des infections
Infection
soins
transmission de maladie infectieuse
Transmissions
maladie infectieuse

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation des connaissances, pratiques, opinions et attentes des médecins généralistes concernant l'usage des appareils de protection respiratoire au cabinet médical, dans le cadre de la prévention de la transmission croisée des infections respiratoires : enquête auprès des médecins généralistes de Poitou-Charentes
http://www.sudoc.fr/227459571
Introduction : Peu d'études ont été menées sur l'usage des masques et APR au cabinet de médecine générale. En 2015 la SF2H a élaboré des recommandations précises sur la prévention de la transmission croisées des infections respiratoires pour les soins de ville. L'objectif principal est de déterminer les connaissances, les pratiques, les opinions et les attentes des médecins généralistes sur l'usage des masques et APR dans la prévention de la transmission croisées des infections respiratoires. L'objectif secondaire est de déterminer si certains facteurs influent sur l'usage des masques et APR au cabinet de médecine générale
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Médecins
Attention
Savoir
Appareil respiratoire
Médecins généralistes
Cabinets médicaux
Infection
Infection croisée
médecins
attention
Savoir
équipement et fournitures
appareil respiratoire
dispositifs de protection
pneumologie
médecins généralistes
hybridation génétique
infection croisée
cabinets médicaux
transmission de maladie infectieuse
collecte de données
infections de l'appareil respiratoire
infection
adhésion aux directives

---
N3-AUTOINDEXEE
La transmission colorectale du VIH par les cellules infectées du sperme et effet du sperme sur cette transmission
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02140619
Le sperme est le principal vecteur de dissémination du VIH. La muqueuse colorectale exposée au sperme infecté lors de rapports anaux, aussi bien chez l’homme que chez la femme, représente le plus fort risque d’infection parmi toutes les voies de transmission sexuelle. Un nombre croissant d’études suggèrent que la transmission sexuelle du VIH via les cellules infectées présentes dans les sécrétions génitales du donneur serait plus efficace que par les particules virales libres. A ce jour, le rôle et les mécanismes de transmission des cellules infectées du sperme ont été peu étudiés. De plus, l’effet potentiel du liquide séminal (LS) sur cette transmission est mal connu. Dans ce contexte, mes travaux de thèse ont permis de démontrer une transmigration active et rapide: (i) de leucocytes sanguins à travers la barrière colorectale, et un effet inhibiteur du LS sur cephénomène, sans altération de la barrière épithéliale. (ii) de leucocytes séminaux. Des analyses par cytométrie de flux ont permis de mettre évidence à la fois des particularités et des similitudes quant à l’équipement protéique des cellules séminales et de leurs équivalents sanguins. Ce travail fournit de nouvelles données sur la transmission du VIH par les cellules infectées du sperme, et sur l’effet du sperme sur la transmission colorectale. La démonstration de la transmigration de leucocytes séminaux suggère que ces cellules jouent un rôle dans la transmission du VIH au niveau colorectale qui nécessite d’être pris en compte dans les stratégies de prévention. Les mécanismes en jeu et ceux responsables de l’effet du LS restent à élucider et devrait permettre à terme de dégager de nouvelles cibles thérapeutiques.
2018
TEL - Thèses en ligne
France
thèse ou mémoire
Infection
spermatozoïde
Cellule
cellules
Transmissions
infections à VIH
vih
lymphocyte u'
sperme
infection à virus de l'immunodéficience humaine
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
INSTRUCTION N DGS/SP/2018/163 du 27 juillet 2018 relative à la prophylaxie des infections invasives à méningocoque
Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas d’infection invasive à méningocoque (IIM)
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2018/08/cir_43909.pdf
La présente instruction actualise les recommandations de prophylaxie autour d’un cas d’infection invasive à méningocoque (IIM) qui figuraient dans la précédente instruction. L’objectif de ce document demeure identique, il s’agit : - de réduire la transmission de la maladie chez les sujets contacts ; - de réduire la létalité ; - d’encadrer les mesures de prophylaxie. Afin d’être efficaces, les mesures de prophylaxie demandent une mise en oeuvre rapide ; il est donc fondamental de définir précisément ces mesures, les critères de leur mise en oeuvre ainsi que le rôle des différents acteurs : - Les cliniciens et les biologistes qui suspectent ou diagnostiquent un cas d’IIM doivent le signaler sans délai par téléphone à la plateforme de veille et de gestion sanitaires de l’ARS, avant transmission écrite. - Ce signalement permet à l’ARS d’évaluer les mesures de prophylaxie à prévoir, d’organiser leur mise en oeuvre ou de s’assurer qu’elles ont été prises. Il revient à l’ARS d’organiser en interne la permanence du dispositif de signalement et de gestion...
2018
false
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
Infectiologie.com
France
français
recommandation de santé publique
infections à méningocoques
maladie méningococcique invasive
vaccination
antibioprophylaxie
antibactériens
vaccins antiméningococciques
méningocoques A,C,Y,W-135, antigènes polysaccharidiques tétravalents purifiés conjugués
NIMENRIX, poudre et solvant pour solution injectable. Vaccin méningococcique conjugué des groupes A, C, W135 et Y
NIMENRIX
nourrisson
enfant
rappel de vaccin
méningocoque type C, conjugué à des antigènes polysaccharidiques purifiés
prophylaxie après exposition
Notification des maladies
infections à méningocoques
France
transmission de maladie infectieuse
transmission de maladie infectieuse
infections à méningocoques
immunophénotypage
techniques de génotypage
infections à méningocoques
traitement d'urgence
ceftriaxone
céfotaxime
facteurs de risque
recommandation pour la pratique clinique
rifampicine
ciprofloxacine
résistance bactérienne aux médicaments
NEISVAC
NEISVAC, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin méningococcique polyosidique du groupe C (conjugué, adsorbé)
adulte
MENVEO
MENVEO, poudre et solution pour solution injectable. Vaccin méningococcique des groupes A, C, W-135 et Y conjugué
MENJUGATE
MENJUGATE 10 microgrammes, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin conjugué méningococcique groupe C
BEXSERO
formulaire
algorithme
neisseria meningitidis
infections à méningocoques
méningite à méningocoques
infections à méningocoques

---
N1-SUPERVISEE
Des stratégies potentielles pour améliorer les taux de vaccination infantile au Canada
https://www.cps.ca/fr/documents/position/des-strategies-potentielles-pour-ameliorer-les-taux-de-vaccination-infantile
Les taux de vaccination sont sous-optimaux au Canada. Certains pays utilisent des stratégies comme des preuves de vaccination obligatoires pour entrer à la garderie ou à l’école et des incitations financières. D’autres stratégies pourraient fonctionner dans le contexte canadien, telles que la remise, à l’entrée à l’école, d’un dossier de tous les vaccins administrés, la création de registres de vaccination provinciaux ou territoriaux, l’information aux parents et aux enfants d’âge scolaire au sujet des maladies évitables par la vaccination et l’adoption de mesures afin que les parents puissent s’assurer plus facilement de la vaccination complète de leurs enfants.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
Couverture vaccinale
enfant
programmes de vaccination
transmission de maladie infectieuse
recommandation de santé publique
vaccination
Canada

---
N1-VALIDE
Entérobactéries résistantes à la colistine : mesures pour les établissements de santé (complément)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=616
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=621
Le HCSP précise ses recommandations visant à maîtriser la diffusion d’entérobactéries portant un gène plasmidique de résistance à la colistine afin de répondre aux 3 questions suivantes, complémentaires des deux avis publiés en septembre et décembre 2016 : Faut-il rechercher mcr-1 en routine chez les entérobactéries productrices d’une bêta-lactamase à spectre étendu (EBLSE) ? Quelles précautions sont nécessaires chez les patients porteurs d’EBLSE mcr-1 ? Faut-il un dépistage digestif systématique par écouvillonnage rectal à la recherche de mcr-1 chez les patients contacts d’un patient porteur d’une EBLSE mcr-1 ?...
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
transmission de maladie infectieuse
résistance bactérienne aux médicaments
colistine
enterobacteriaceae
enterobacteriaceae
infections à enterobacteriaceae
tests de sensibilité microbienne
Tests de sensibilité bactérienne
facteurs R
Dépistage de masse
entérobactérie productrice de bêta-lactamase à spectre étendu

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladies à transmission vectorielle : l’expérience des Antilles, un précieux atout pour la France métropolitaine et pour l’Europe - In : Diasporiques, 2017
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01675389
L’objet de cet article est d’illustrer ce propos par l’exemple des épidémies de dengue dans les Antilles.
2017
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
dengue
France
Antilles
Fracture de fatigue
France
Maladie
Europe
Europe
transmission de maladie infectieuse
France
maladie
France
français
Maladies
France
Transmissions

---
N1-SUPERVISEE
Les produits antimicrobiens à domicile
https://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/healthy-living/antimicrobial_products_in_the_home
Les antimicrobiens sont des produits chimiques qui peuvent réduire la transmission des germes, y compris les bactéries, les virus et les champignons. L’eau de Javel, qui peut détruire les bactéries nuisibles, est un exemple de produit antimicrobien. De nombreux produits auxquels on a ajouté des antimicrobiens sont vendus pour un usage domestique. Par exemple, des produits ménagers courants, comme le savon pour les mains et le détergent à vaisselle, sont offerts sous forme « antibactérienne », et la publicité de nombreux produits, comme les jouets et les ustensiles de cuisine, indique qu’ils sont traités aux antimicrobiens.
2017
false
false
false
Soins de nos enfants
Canada
produits domestiques
produits domestiques
transmission de maladie infectieuse
enfant
information patient et grand public
anti-infectieux

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide de référence du SERTIH sur les actes à risque de transmission d’infections hématogènes
https://www.inspq.qc.ca/publications/2218
Le présent document se veut un guide de référence concernant les actes à risque de transmission d’infections hématogènes qui sont posés par des soignants porteurs du virus de l’hépatite B (VHB), du virus de l’hépatite C (VHC) ou du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), et ce, tant au cours de leur formation que de leur pratique professionnelle au Québec.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
guide
précis
transmission de maladie infectieuse
risque d'infection
risque
Infection
précis
infection

---
N1-VALIDE
Pratiques de base et précautions additionnelles visant à prévenir la transmission des infections dans les milieux de soins
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/pratiques-de-base-precautions-infections-aux-soins-de-sante.html
Le but de cette ligne directrice fédérale, intitulée Pratiques de base et précautions additionnelles visant à prévenir la transmission des infections dans les milieux de soins, est d’offrir un cadre propice à l’élaboration de politiques et de procédures pour les pratiques de base et des précautions additionnelles dans les milieux de soins.
2016
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
recommandation professionnelle
Prévention des infections
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
établissements de santé
facteurs socioéconomiques

---
N1-VALIDE
Mesures pour éviter la transmission de prions (maladie de Creutzfeldt-Jakob) lors de l’utilisation et du traitement d’endoscopes flexibles en gastroentérologie, recommandations 2016
https://www.swissnoso.ch/fileadmin/swissnoso/Dokumente/6_Publikationen/Bulletin_Artikel_F/v21_1_2016-07_Swissnoso_Bulletin_fr.pdf
Sur la base des nouvelles découvertes scientifiques, du développement de nouvelles méthodes de stérilisation ainsi que de l’adaptation des directives émises pas des sociétés professionnelles nationales et internationales, le présent document récapitule la littérature consacrée à ce sujet et propose une version actualisée des recommandations relatives au traitement des endoscopes flexibles. Ces recommandations se limitent aux endoscopes utilisés dans le tractus gastrointestinal.
2016
false
false
false
Swiss-Noso
Suisse
français
maladie de Creutzfeldt-Jakob
transmission de maladie infectieuse
recommandation pour la pratique clinique
endoscopie gastrointestinale
endoscopes gastrointestinaux
médecine préventive

---
N1-VALIDE
Actualisation de l’avis du HCSP du 8 février 2016 relatif aux mesures recommandées pour éviter la transmission du virus Zika par voie sexuelle
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=565
L’objectif majeur des recommandations est de prévenir la survenue de microcéphalies suite à une infection de la mère, par le virus Zika, contractée pendant la grossesse..
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
aedes
infections à arbovirus
fièvre à virus zika
infections à arbovirus
maladies sexuellement transmissibles virales
grossesse
Complications infectieuses de la grossesse
infections à arbovirus
transmission de maladie infectieuse
voyage
lutte contre les moustiques
Infection par le virus Zika

---
N1-VALIDE
Mesures de gestion pour l’utilisation de la deltaméthrine dans les départements et territoires français d’Amérique
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=533
Dans un contexte d’épidémie due au virus Zika déclarée en Martinique, en Guyane et qui menace la Guadeloupe, le HCSP formule des préconisations pour l‘utilisation de la deltaméthrine comme moyen de lutte contre les moustiques vecteurs du virus. Il rappelle l’importance, dans la lutte anti-vectorielle intégrée, de l’élimination des gîtes larvaires et de l’adoption de mesures de protection individuelle, nécessitant une information et une implication forte de la population, des élus locaux, des professionnels de santé et des pouvoirs publics. Le HCSP recommande la pulvérisation de deltaméthrine à l’intérieur des logements des personnes atteintes de Zika et des logements voisins, et indique les mesures à prendre pour la protection des occupants et des personnels en charge de l’aspersion. Il recommande également que les personnes infectées et leurs proches, et plus généralement toutes les femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse, se protègent des piqûres de moustiques par l’utilisation : des répulsifs recommandés par le ministère en charge de la santé, de moustiquaires imprégnées à la perméthrine, l’alpha-cyperméthrine ou la deltaméthrine (sous réserve pour le dernier cas de l’obtention d’une dérogation, à laquelle le HCSP est favorable) à longue durée d’action. En milieu extérieur, le HCSP ne préconise pas de pulvérisation de deltaméthrine car les concentrations d’insecticide nécessaires pour être efficaces contre les moustiques Ae. aegypti ne peuvent être atteintes...
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
insecticides
décaméthrine
lutte contre les moustiques
Guyane française
Martinique
Guadeloupe
fièvre à virus zika
aedes aegypti
aedes
infections à flavivirus
transmission de maladie infectieuse
Vecteurs moustiques
nitriles
pyréthrines

---
N1-SUPERVISEE
Voyageurs : conseils
http://www.mongeneraliste.be/fichespatients/conseils-aux-voyageurs
Quelques questions... Où allez-vous, dans quelles régions? Quels sont les risques, les épidémies en cours? Avez-vous une assurance rapatriement? Quelles sont les vaccinations nécessaires? Vos vaccinations sont-elles à jour (Tétanos? Grippe?) Certains pays exigent des vaccinations spécifiques pour y entrer!
2016
false
true
false
false
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
médecine des voyages
transmission de maladie infectieuse
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Entérobactéries productrices de carbapénémases et autres bacilles Gram négatif multirésistants : mesures intérimaires de prévention et de contrôle pour les milieux d’hébergement et de soins de longue durée
https://www.inspq.qc.ca/publications/2204
L’orientation principale retenue pour les mesures de PCI en CHSLD est de prévenir la transmission des cas d’entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC) à l’intérieur de ces milieux afin d’éviter que ces centres ne deviennent un réservoir et augmentent ainsi le risque de transmission en soins de courte durée lors de transferts. Considérant qu’il y a peu de données épidémiologiques actuelles documentant le potentiel de transmission des EPC dans les CHSLD, les mesures de PCI recommandées tiennent compte des données de la littérature sur la transmission des BGNMR. Ces études ont bien démontré le rôle de réservoir de BGNMR des résidents admis en soins de longue durée. Les porteurs peuvent être la source de transmission subséquente lors de transferts en soins de courte durée si des mesures ne sont pas prises. Certains facteurs de risque de développer des infections parmi la clientèle des CHSLD ont également été identifiés, notamment, la présence de dispositifs invasifs (sonde urinaire, cathéter vasculaire, gastrostomie, trachéostomie), la présence d’une plaie et la prise récente ou en continu d’antibiotiques. Les mesures recommandées tiennent compte de l’intensité des soins prodigués aux résidents dans les différents centres d’hébergement et de soins de longue durée. Les installations de soins de longue durée en plus d’héberger des résidents peuvent offrir d’autres types de services ou de soins pour certains de leurs lits ou unités, par exemple, des lits ou unités de transition, des unités de réhabilitation fonctionnelle (UTRF) ou des unités de courte durée gériatriques (UCDG), d’où l’importance d’adapter les mesures selon l’évaluation du risque (ex. : risque de contamination de l’environnement ou de développer une infection). Finalement, les mesures proposées dans ce document pourront être ajustées en fonction de la disponibilité de nouvelles données épidémiologiques...
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
enterobacteriaceae
infections à enterobacteriaceae
Multirésistance bactérienne aux médicaments
carbapenemase
Prévention des infections
établissements de soins de long séjour
transmission de maladie infectieuse
Canada
facteurs de risque
infections à enterobacteriaceae
infection croisée
infection croisée
recommandation de santé publique
bactérie multirésistante
protéines bactériennes
bêta-Lactamases

---
N1-VALIDE
Entérocoques résistants à la vancomycine : mesures de prévention et contrôle pour les milieux d'hébergement et de soins de longue durée
https://www.inspq.qc.ca/publications/1995
https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1995_Enterocoques_Resistants_Vancomycine.pdf
Les recommandations formulées dans ce document sont issues des données de la littérature, de l'expérience clinique et de l'avis d'experts dans le domaine de la prévention et du contrôle des infections. Elles sont spécifiques aux milieux d'hébergement et de soins de longue durée et diffèrent souvent grandement de celles pour les milieux de soins aigus.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
établissements de soins de long séjour
Entérocoques résistants à la vancomycine
Prévention des infections
information scientifique et technique
infection croisée
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Examen des méthodes visant à prévenir et à réduire le risque de contracter la maladie de Lyme
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/15vol41/dr-rm41-06/ar-04-fra.php
Contexte : Les cas de la maladie de Lyme et les zones de populations autonomes de tiques vectrices sont à la hausse au Canada. On s'attend à ce que cette tendance se maintienne. Les mesures de prévention à l'égard de la maladie de Lyme s'avéreront donc appropriées pour un nombre croissant de Canadiens. Objectif : Présenter un résumé des méthodes visant à réduire le risque de morsures de tiques et prévenir la transmission une fois que la tique se nourrit.
2015
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
maladie de Lyme
transmission de maladie infectieuse
article de périodique
Prévention des infections

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Conduite à tenir en cas de décès d’un patient en France
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=502
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150423_ebolaconduitenirdecespatientFr.pdf
Le virus Ebola peut être transmis post-mortem, le corps d’un malade décédé infecté par ce virus constitue donc un risque de transmission important s’il est manipulé sans protection. Une fiche de recommandations ayant pour objectif de fournir des éléments techniques pour la manipulation et le transport sécurisés des corps de personnes infectées par le virus Ebola a été élaborée par la Direction générale de la santé. Ces recommandations sont destinées aux établissements de santé, aux sociétés de pompes funèbres et à tout autre acteur pouvant intervenir lors de ces opérations. Le HCSP propose quelques ajustements et valide cette fiche de recommandations qui aborde également des aspects éthiques. Il précise que ces recommandations ne s’appliquent que si le patient atteint de maladie à virus Ebola est décédé dans un établissement de santé de référence habilité (ESRH)
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
mort
recommandation
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir en cas de gastroentérites à Escherichia coli entérohémorragique (EHEC)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=494
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=495
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20150123_gastroehec.pdf
Les gastroentérites à Escherichia coli entérohémorragique (EHEC) surviennent suite à la consommation de produits alimentaires contaminés et se transmettent de personne à personne. Elles peuvent être à l’origine de complications sévères telles que le syndrome hémolytique et urémique (SHU) particulièrement chez les jeunes enfants et les personnes âgées. S’appuyant sur une analyse détaillée des données existantes figurant dans le rapport qui accompagne cet avis, le HCSP : émet des recommandations pour la prévention de la transmission secondaire d’infection à EHEC dans l’entourage d’un cas, ou en situation de cas groupés en collectivités ; précise la conduite à tenir en termes de dépistage, de mesures d’hygiène et de bionettoyage, d’éviction et de réintégration et de prise en charge thérapeutique.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
escherichia coli entérohémorrhagique
gastroentérite
transmission de maladie infectieuse
Transmission secondaire
État de porteur sain
sujet suspect ou porteur d'infection gastro-intestinale
enfant
gastroentérite
nourrisson
crèches
garderies d'enfants
gastroentérite
algorithme
hygiène
Prévention des infections
gastroentérite
antibactériens
résultat thérapeutique
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Rapport sur la mise à jour des indications de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang
https://www.inspq.qc.ca/publications/1934
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1934_Rapport_Indications_Depistage_ITSS.pdf
Ce rapport présente la synthèse de la littérature sur les facteurs de risque et les indications de dépistage pour chaque infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS). Il s'adresse aux professionnels de la santé concernés par le dépistage des ITSS. Le contenu de ce rapport a soutenu la mise à jour 2014 des indications de dépistage du Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang. Il présente donc une révision des indications de dépistage des ITSS pour le Québec ainsi que le rationnel scientifique derrière les indications de dépistage du Guide, soit l'état des connaissances en date du 20 mars 2013.
2015
false
false
true
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
pathogènes transmissibles par le sang
transmission de maladie infectieuse
rapport
facteurs de risque
Dépistage de masse
infections à chlamydia
chlamydia trachomatis
gonorrhée
syphilis
infections à VIH
hépatite B
hépatite C

---
N1-VALIDE
Dépistage du gonocoque et du chlamydia
Comment et chez qui?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/1114
Question clinique: Chez quels patient(e)s et au moyen de quels tests diagnostiqugonoces, un dépistage d’une infection sexuellement transmissible par chlamydia ou gonocoque est-il prouvé utile en prévention de la transmission et/ou de la survenue de complications?
2015
false
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
transmission de maladie infectieuse
gonorrhée
infections à chlamydia
gonorrhée
infections à chlamydia
Dépistage de masse
Incidence et mesures publiques de prévention des infections à Chlamydia

---
N1-SUPERVISEE
Détection des virus respiratoires et entériques en milieu hospitalier - Une étude pilote
http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-detection-virus-respiratoires-enteriques-milieu-hospitalier-r-861.html
Selon l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), les infections nosocomiales constituent une cause majeure de complication des soins de santé avec comme impacts, une augmentation de la mortalité et de la morbidité, une prolongation de l’hospitalisation et une majoration importante des coûts de santé. Ces infections représentent la quatrième cause de mortalité au Canada et sont à l’origine d’un grand nombre de lésions professionnelles.
2015
false
true
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
français
rapport
Maladie iatrogène
norovirus
Pollution de l'air intérieur
orthomyxoviridae
service hospitalier d'urgences
hôpitaux
Pollution de l'air intérieur
transmission de maladie infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Maladies à transmission vectorielle
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs387/fr/
Principaux points, Principaux vecteurs et maladies transmises, Maladies à transmission vectorielle, L'action de l'OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information scientifique et technique
Vecteurs de maladies
transmission de maladie infectieuse
paludisme
dengue
fièvre jaune
encéphalite japonaise
filariose lymphatique
fièvre hémorragique de Crimée-Congo
maladie de Chagas
maladie de Lyme
schistosomiase
Fièvre chikungunya
information patient et grand public
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Recommandations relatives à la prévention de la tuberculose dans les institutions de soins
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-relatives-la-prevention-de-la-tuberculose-dans-les-institutions-de-soins-novembre
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19091280/Recommandations%20relatives%20%C3%A0%20la%20pr%C3%A9vention%20de%20la%20tuberculose%20dans%20les%20institutions%20de%20soins%20%28novembre%202013%29%20%28CSS%208579%29.pdf
ce document présente aux professionnels une méthode pour évaluer le risque de transmission dans leur institution ainsi que les mesures générales et spécifiques à mettre en application pour limiter ce risque. La surveillance des travailleurs et le dépistage des contacts sont abordés en tenant compte de la place des tests IGRA (Interferon-gamma release assay) dans les stratégies préconisées. Ces recommandations rappellent aussi l’obligation de la déclaration. Elles se clôturent par un chapitre sur la prévention de la tuberculose dans les maisons de repos (MR-MRS).
2014
false
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
tuberculose
tuberculose
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
recommandation pour la pratique clinique
Appréciation des risques
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tuberculose
Dépistage de masse
sujet âgé
maisons de repos
établissements de soins de long séjour
test tuberculinique
tests de libération d'interféron-gamma

---
N1-SUPERVISEE
Interventions pour prévenir la propagation de l'infestation en contact proche avec des personnes atteintes de gale
http://www.cochrane.org/fr/CD009943/interventions-pour-prevenir-la-propagation-de-linfestation-en-contact-proche-avec-des-personnes-atteintes-de-gale
Objectifs : Évaluer les effets des interventions prophylactiques pour les personnes en contact avec des personnes atteintes de gale pour prévenir l'infestation chez ces contacts.
2014
false
false
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
transmission de maladie infectieuse
gale

---
N3-AUTOINDEXEE
Transmission, Pathogenèse et Prévention de l'Infection à VIH et de ses Co-Morbidités
http://www.univ-montp1.fr/recherche/unites_de_recherche/transmission_pathogenese_et_prevention_de_l_infection_a_vih_et_de_ses_co_morbidites
Université de Montpellier 1 (UM1)
Toulouse
France
structure recherche
co-infection
infections à VIH
vih
transmission de maladie infectieuse
comorbidité

---
N1-VALIDE
MIVEGEC - Maladies Infectieuses et Vecteurs : Écologie, Génétique, Évolution et Contrôle
http://www.mivegec.ird.fr/
En Europe comme dans les pays du Sud, et ce malgré des progrès récents considérables, les maladies infectieuses restent un problème majeur de santé publique; et de nouvelles pathologies émergent encore suite aux changements environnementaux, climatiques et sociétaux. L’objectif de l’unité MIVEGEC (Maladies Infectieuses et Vecteurs : Écologie, Génétique, Évolution et Contrôle) est de décrire, comprendre, expliquer, prévoir l’évolution des systèmes infectieux.
false
false
false
IRD - Institut de Recherche pour le Développement
France
français
structure recherche
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Prévention de la transmission croisée des « Bactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques émergentes » (BHRe)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=372
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20130710_recoprevtransxbhre.pdf
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/01/cir_37839.pdf
L'émergence de la résistance aux antibiotiques est un enjeu de santé publique. La maîtrise de la diffusion des bactéries multi- ou hautement résistantes (BMR ou BHR) aux antibiotiques repose sur une double stratégie de réduction de la prescription des antibiotiques et de prévention de la diffusion à partir des patients porteurs. Dans ce contexte, le Haut Conseil de la santé publique a élaboré un guide actualisant et harmonisant l'ensemble des recommandations existantes concernant la prévention de la transmission croisée des BHR émergentes (BHRe) ciblant en 2013 les entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC) et Enterococcus faecium résistant aux glycopeptides (ERG). Ces recommandations rappellent les principes de la maîtrise de la transmission croisée (précautions standard, précautions complémentaires d'hygiène, précautions spécifiques BHRe), les techniques microbiologiques à mettre en oeuvre ainsi que l'importance de la gestion des excréta. Présentées sous forme de fiches opérationnelles, elles ont pour objectif d'orienter les établissements de santé vers des stratégies adaptées de maîtrise de la diffusion des BHRe.
2013
false
true
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
Enterobacteriaceae résistantes aux carbapénèmes
rapport
recommandation professionnelle
enterococcus faecium
Multirésistance bactérienne aux médicaments
glycopeptides
entérocoques résistants aux glycopeptides
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
maladies transmissibles émergentes
enterococcus
carbapénèmes
carbapenemase
bêta-Lactamases
protéines bactériennes

---
N1-VALIDE
Rougeole: Directives de lutte contre la rougeole et les flambées de rougeole
https://www.bag.admin.ch/dam/bag/fr/dokumente/mt/i-und-b/richtlinien-empfehlungen/empfehlungen-risikogruppen-risikosituationen/masern-richtlinien-bekaempfung.pdf.download.pdf/r-e-rougeole-2013.pdf
Les présentes directives définissent pour l'ensemble de la Suisse la procédure à suivre lors de suspicions, de cas ou de flambées de rougeole
2013
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Berne
Suisse
français
rougeole
recommandation de santé publique
rougeole
algorithme
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
Épidémies de maladies

---
N1-SUPERVISEE
Stratégies de contrôle des infections pour prévenir la transmission du Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) dans les maisons de retraite médicalisées
http://www.cochrane.org/fr/CD006354
http://www.cochrane.org/fr/CD006354/strategies-de-controle-des-infections-pour-prevenir-la-transmission-du-staphylococcus-aureus-resistant-a-la-meticilline-sarm-dans-les-maisons-de-retraite-medicalisees
Contexte Les maisons de retraite médicalisées constituent un environnement susceptible de favoriser l'acquisition et la diffusion du Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM), et leurs résidents sont donc exposés à un risque accru de colonisation et d'infection. Il est reconnu que les stratégies de prévention et de contrôle des infections sont importantes pour prévenir et contrôler la transmission du SARM.
2013
false
true
false
Cochrane
France
établissements de soins de long séjour
sujet âgé
infection croisée
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
infections à staphylocoques
Maisons de retraite médicalisées
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Avis n 55 du 13 mai 2013 relatif à la prise en charge des patients atteints de tuberculose multirésistante dans une perspective de protection de la santé publique
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-55-prise-en-charge-des-patients-atteints-de-tuberculose-multiresistante
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19088516/Avis%20n%C2%B0%2055%20du%2013%20mai%202013%20relatif%20%C3%A0%20la%20prise%20en%20charge%20des%20patients%20atteints%20de%20tuberculose%20multir%C3%A9sistante%20dans%20une%20perspective%20de%20protection%20de%20la%20s.pdf
La Commission de travail a ciblé sa réflexion sur les aspects suivants de la demande qui lui était adressée : les aspects médicaux (partie II), plus particulièrement le phénomène de multirésistance et les informations épidémiologiques ; le cadre légal et réglementaire associé au diagnostic et au traitement de malades atteints de tuberculose multirésistante (partie III) ; les aspects économiques, sociaux et politiques (partie IV), les aspects éthiques (partie V), et enfin les conclusions et les recommandations (partie VI).
2013
false
false
N
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
français
tuberculose multirésistante
Belgique
tuberculose multirésistante
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
isolement du patient
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Maladies à transmission vectorielle
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Maladies+à+transmission+vectorielle
Les maladies à transmission vectorielle sont des maladies infectieuses transmises par des vecteurs. Ces vecteurs sont des arthropodes hématophages qui assurent une transmission active (mécanique ou biologique) d’un agent infectieux d’un vertébré vers un autre vertébré. Il s’agit essentiellement d’insectes et d’acariens hématophages.
2013
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
Vecteurs de maladies
maladies transmissibles
maladies transmissibles
maladies transmissibles
maladies transmissibles
schistosomiase
maladie de Lyme
dengue
virus du chikungunya
paludisme
virus du Nil occidental
Fièvre chikungunya
information scientifique et technique
transmission de maladie infectieuse

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladies zoonotiques et à transmission vectorielle - examen des initiatives actuelles d'adaptation aux changements climatiques au Québec
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/519-ChangementsClimatiques_MaladiesZoonotiques.pdf
2012
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
rapport
évaluation des acquis scolaires
transmission de maladie infectieuse
changement climatique
Réadaptation
Québec

---
N1-SUPERVISEE
Australie, Conseil de santé aux voyageurs
http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/countries-pays/australia-australie-fra.php
Vaccins, eau/aliments, insectes, paludisme, animaux, infections de personnes à personnes.
2012
false
true
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
voyage
vaccins
médecine des voyages
lutte contre les insectes
transmission de maladie infectieuse
Sécurité des aliments
information patient et grand public
Australie

---
N1-VALIDE
Prévenir le risque infectieux à l'hôpital ? Réflexions anthropologiques autour des pratiques d'hygiène hospitalière dans un service de médecine au Niger
http://anthropologiesante.revues.org/835
En Afrique, la maîtrise du risque infectieux en milieu hospitalier reste une question cruciale. Bien souvent, les analyses se limitent à une évaluation des décalages entre des normes techniques et des pratiques hospitalières. L’insuffisance des connaissances théoriques est régulièrement invoquée, conduisant à un cycle de formation-évaluation qui semble largement voué à l’échec.
10.4000/anthropologiesante.835
2012
false
true
false
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
Afrique
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
caractéristiques culturelles
anthropologie
article de périodique
hôpitaux
hygiène
Niger

---
N3-TITRE
Interventions comportementales destinées à réduire la transmission de l'infection par le VIH chez les travailleurs du sexe et leurs clients dans les pays à revenus faibles et moyens
http://www.cochrane.org/fr/CD005272
http://www.cochrane.org/fr/CD005272/interventions-comportementales-destinees-a-reduire-la-transmission-de-linfection-par-le-vih-et-la-prevalence-du-vihmst-chez-les-prostituees-dans-les-pays-a-revenus-faibles-et-moyens
Contexte : Différentes interventions ont été adoptées afin de réduire la transmission du VIH chez les travailleurs du sexe et leurs clients, mais leur efficacité doit être examinée à l'aide de techniques méta-analytiques. Objectifs : Évaluer l'efficacité d'interventions comportementales destinées à réduire la transmission de l'infection par le VIH chez les travailleurs du sexe et leurs clients dans les pays à revenus faibles et moyens.
2012
false
false
false
Cochrane
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
thérapie comportementale
travailleurs du sexe
transmission de maladie infectieuse
infections à VIH
vih

---
N1-VALIDE
Vulnérabilité du territoire littoral guyanais aux maladies infectieuses à transmission vectorielle : esquisses de problématiques et perspectives de recherches pluridisciplinaires
http://echogeo.revues.org/13275
La chronique des épidémies de maladies infectieuses en Guyane depuis le XVIIIe siècle montre combien ce département ultramarin est sensible aux maladies infectieuses à transmission vectorielle (MITV).
2012
false
true
false
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
Vecteurs de maladies
Guyane française
dengue
paludisme
lutte contre les moustiques
transmission de maladie infectieuse
Vulnérabilité
article de périodique
transmission de maladie infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Hygiène hospitalière - Partie 3
Les transmissions
http://unf3s.cerimes.fr/media/EsfGrenoble_2011/hyg01/c03/index.htm
Les germes, la chaîne infectante, les transmissions : endogènes, primitives, secondaires, exogènes.
2012
false
true
false
true
2eme cycle / master
Ecole de Sages-Femmes du C.H.U. de Grenoble - Tous droits réservés 2009/2010
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
français
transmission de maladie infectieuse
matériel d'enseignement audio-visuel
hygiénistes en établissement de santé
infection croisée
infection croisée
Prévention des infections
hygiène

---
N1-SUPERVISEE
Aspects généraux de la structure d’accouchement et d’accueil du nouveau-né
Soins Obstétricaux et Néonatal d'Urgence
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/SON/pdf/structure_d_accouchement.pdf
Objectifs : connaître les aspects structurels organisationnels et de gestion du circuit obstétrical de la maternité, savoir les mesures de prévention de l’infection spécifiques au circuit obstétrical d’une maternité.
2012
false
true
false
true
2eme cycle / master
Projet Mère-Enfant Ministère des Affaires Étrangères et Européennes 2008 – 2012 Tous droits réservés
Mère-enfant
France
français
centres de naissance
centres de naissance
transmission de maladie infectieuse
grossesse
salles d'accouchement
cours
soins infirmiers en néonatalogie
nouveau-né

---
N1-SUPERVISEE
Les Pratiques Familiales Essentielles (PFE)
Séminaire d'éthique - Quelle éthique en contexte ?
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/HUM/ethique_en_contexte/2.08_oumarou_html5/index.html
Une carte de visite du projet, les objectifs de la recherche et méthodologie de l'enquête, le dispositif d'intervention du projet PFE, un zoom sur quelques PFE.
2012
false
true
false
true
Mère-enfant
France
français
congrès ou conférence
transmission de maladie infectieuse
éducation pour la santé
Allaitement naturel
éducation du patient comme sujet
moustiquaires
enfant
enfant d'âge préscolaire
nourrisson
désinfection des mains
services de santé communautaires
santé publique
Éducation en matière d'hygiène, de promotion de la santé

---
N1-VALIDE
Eurosurveillance
http://www.eurosurveillance.org/
Bulletin Européen sur les Maladies Transmissibles / European Communicable Disease Bulletin, financé par la DGV de la commission des Communautés européennes
false
false
false
Saint-Maurice
France
Val-de-Marne
anglais
français
transmission de maladie infectieuse
Europe
périodique

---
N1-VALIDE
RMTC
Relevé des Maladies Transmissibles au Canada
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/index-fra.php
http://www.phac-aspc.gc.ca/rss/ccdr-rmtc-fra.xml
texte intégral depuis 1995
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
anglais
français
périodique
épidémiologie
transmission de maladie infectieuse
Canada
santé publique
flux de syndication

---
N1-VALIDE
Transmission croisée : éléments de réflexion pour une analyse de risque
https://sf2h.net/publications/elements-de-reflexion-analyse-de-risque
L'évolution rapide de l'épidémiologie des bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR), et en regard la multiplication et l'évolution des recommandations et textes réglementaires de maîtrise du risque infectieux par transmission croisée ont complexifié l'approche classique du contrôle des BMR. Cette mise au point a comme objectifs de décrire le rationnel qui explique les nouvelles recommandations, de montrer la cohérence du dispositif de maîtrise de la transmission croisée, et de proposer une analyse de risques pour aider les professionnels de l'hygiène à faire des choix raisonnés, dans le cadre des recommandations nationales.
2012
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
article de périodique
infection croisée
Appréciation des risques
transmission de maladie infectieuse
résistance bactérienne aux médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Accident exposant au risque viral (AERV) non professionnel
http://www.urgences-serveur.fr/Accident-exposant-au-risque-viral,1962.html
Données générales, messages importants, procédure schématisée, prise en charge des risques VIH, VHB, VHC, biologie aux urgences, information au patient victime exposé et organisation du suivi
2012
true
false
false
false
Urgences-Online
Paris
France
français
Urgences médicales
information scientifique et technique
matériel enseignement
médecine d'urgence
exposition environnementale
exposition environnementale
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Guide des conduites à tenir en cas de maladies infectieuses dans une collectivité d'enfants ou d'adultes
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=306
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20120928_maladieinfectieusecollectivite.pdf
La prévention des maladies infectieuses en collectivité vise à lutter contre les sources de contamination et à réduire la transmission. Les collectivités d'enfants ou d'adultes mettent encontact de nombreux individus dans un espace relativement restreint, ce qui favorise la transmission des agents infectieux. Dans ce guide, chaque maladie infectieuse a fait l'objet d'une fiche individuelle précisant la période d'incubation, la durée de la contagiosité, les mesures à prendre concernant l'éviction du sujet malade, l'hygiène et la prévention de l'entourage.
2012
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
Prévention des infections
enfant
adulte
hygiène
recommandation professionnelle
transmission de maladie infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Lavage des mains : Réduire le risque d'infections courantes
http://www.cchst.ca/oshanswers/diseases/washing_hands.html
En un mot, oui. Se laver les mains est la meilleure façon de prévenir la propagation des infections. On peut facilement disséminer certains « germes » ( un terme générique pour désigner les microbes tels que les virus et les bactéries) en touchant une autre personne. On peut aussi entrer en contact avec des germes si on touche des objets ou des surfaces contaminés avant de se toucher le visage (bouche, yeux et nez).
2011
false
true
false
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
transmission de maladie infectieuse
information patient et grand public
désinfection des mains

---
N1-VALIDE
Instruction DGS/R13 no 2011-449 du 1er décembre 2011 relative à l'actualisation des recommandations visant à réduire les risques de transmission d'agents transmissibles non conventionnels lors des actes invasifs
https://solidarites-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2012/12-01/ste_20120001_0100_0098.pdf
Résumé : la présente instruction a pour objet d'actualiser les recommandations visant à réduire les risques de transmission d'agents transmissibles non conventionnels lors des actes invasifs. Mots clés : maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) et variante (v-MCJ), encéphalopathie spongiforme transmissible (EST), infection nosocomiale, infection associée aux soins, agent transmissible non conventionnel (ATNC), nettoyage, désinfection, stérilisation, inactivation, dispositif médical (DM).
2011
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
infection croisée
équipement et fournitures
exposition professionnelle
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Bases épidémiologiques de la vaccination
DIUI de vaccinologie
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/VAC/2011/05_begue/index.htm
Épidémiologie de la maladie avant vaccination : rationnel de la vaccination, épidémiologie sous vaccination : surveillance, adaptation de la stratégie, surveillance épidémiologique.
2011
false
true
false
true
2eme cycle / master
Mère-enfant
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
transmission de maladie infectieuse
éradication de maladie
Surveillance épidémiologique
vaccination de masse
vaccination de masse
vaccination de masse
vaccination de masse
rougeole
rougeole
France
Royaume-Uni
infections à haemophilus
infections à haemophilus
tuberculose
tuberculose
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus
allergie et immunologie
Vaccinologie
vaccination

---
N3-AUTOINDEXEE
MILS
Maladie de Leigh de transmission maternelle;Syndrome de Leigh de transmission maternelle;Encéphalomyopathie nécrosante subaiguë de transmission maternelle;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=255210
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
nécrose
maladie de leigh
syndrome de Leigh à hérédité maternelle
transmission de maladie infectieuse
syndrome de Leigh à hérédité maternelle

---
N1-SUPERVISEE
Arrêté du 22 juin 2011 relatif aux modalités d'exécution des analyses de biologie médicale pour la recherche des marqueurs infectieux sur les éléments et produits du corps humain prélevés à des fins thérapeutiques, à l'exception des gamètes, du sang et des produits sanguins
virus de l'immunodéficience humaine (VIH 1 et VIH 2), de l'hépatite B (VHB) et de l'hépatite C (VHC)
https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000024400615
2011
false
true
false
Legifrance
France
transmission de maladie infectieuse
transplantation
texte juridique
hépatite C
hépatite B
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage actif des cas parmi les personnes en contact avec des patients tuberculeux
http://www.cochrane.org/fr/CD008477
La présente étude vise à déterminer si le dépistage actif parmi les personnes en contact avec les patients atteints de tuberculose confirmée permettrait d'accroître le nombre de cas détectés par rapport à la pratique habituelle.
2011
false
N
Cochrane
France
français
revue de la littérature
tuberculose
Dépistage de masse
résultat thérapeutique
transmission de maladie infectieuse
tuberculose
traçage des contacts
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Pratiques courantes
http://www.cchst.ca/oshanswers/prevention/universa.html
Les pratiques courantes se composent d'une série de règles et de méthodes de lutte contre les infections conçues en vue de protéger les travailleurs contre une exposition à d'éventuelles sources de maladies infectieuses. Les pratiques courantes reposent sur le postulat selon lequel le sang et tous les liquides organiques, les sécrétions et les excrétions corporelles, les muqueuses, la peau non intacte ou les autres éléments souillés peuvent être infectieux.
2011
false
true
false
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
transmission de maladie infectieuse
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Evaluation des risques pour la santé publique et interventions : séisme : Haïti
http://whqlibdoc.who.int/hq/2010/WHO_HSE_GAR_DCE_2010.1_fre.pdf
Cette évaluation des risques pour la santé publique vise à fournir aux professionnels de la santé du système des Nations Unies, des organisations non gouvernementales, des organismes donateurs et des autorités locales qui oeuvrent actuellement auprès des populations touchées par le séisme en Haïti des orientations techniques actualisées sur les grands problèmes de santé publique qui menacent les victimes de la catastrophe.
2010
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
planification des mesures d'urgence en cas de catastrophe
transmission de maladie infectieuse
vaccination de masse
médecine de catastrophe
médecine de catastrophe
rapport
tremblements de terre
Haïti

---
N1-VALIDE
Normes essentielles en matière de santé environnementale dans les structures de soins
http://www.who.int/water_sanitation_health/hygiene/settings/ehs_hc/fr/
http://whqlibdoc.who.int/publications/2010/9789242547238_fre.pdf
Le présent document est consacré aux normes essentielles qui doivent être respectées en matière de santé environnementale dans les structures de soins des pays à revenu faible et intermédiaire, pour : - évaluer les situations actuelles et prévoir les améliorations nécessaires - élaborer et atteindre dans un premier temps les normes de sécurité essentielles - soutenir lélaboration et la mise en oeuvre des politiques nationales. Ces lignes directrices ont été rédigées à l'usage des administrateurs et des planificateurs de la santé, des architectes, des urbanistes, des spécialistes de leau et de l'assainissement, du personnel médical et infirmier, des accompagnants et autres personnels de santé ainsi qu'aux promoteurs de la santé.
2010
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
santé environnementale
santé environnementale
transmission de maladie infectieuse
Contrôle des maladies transmissibles
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Utilisation des solutions hydro-alcooliques dans les milieux de travail au Québec
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1210_SolutionsHydro-AlcoolMilieuxTravail.pdf
l'hygiène des mains comme mesure de santé publique le lavage des mains à l'eau et au savon comme mesure de prévention de la transmission des maladies infectieuses dans la communauté ; la friction hydro-alcoolique comme mesure d'hygiène des mains ; l'impact de l'utilisation des solutions hydro-alcooliques en communauté; impact de l'utilisation des solutions hydro-alcooliques dans les milieux de travail sur l'absentéisme des travailleurs
2010
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
désinfection des mains
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
lieu de travail
anti-infectieux locaux
Québec
évaluation technologique
recommandation de santé publique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Hygiène et salubrité en milieu de soins - Principes généraux applicables dans le processus de valorisation des fauteuils roulants de la Régie de l'assurance maladie du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2010/10-209-03.pdf
Ce document présente une analyse des risques de transmission d'agents infectieux reliés à la conception des fauteuils roulants, à son utilisation par un usager unique ainsi qu'au processus de valorisation des fauteuils roulants. Dans le but de limiter les risques, les auteurs recommandent le respect de certains principes dont les pratiques de base en prévention de transmission d'agents infectieux, le nettoyage et la désinfection. Finalement, on y précise les rôles et responsabilités pour l'application des principes d'hygiène et de salubrité.
2010
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
fauteuils roulants
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
désinfection
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Mesures de lutte contre l'infection pour la prise en charge des patients atteints de maladies respiratoires aiguës dans le cadre communautaire : guide du formateur
http://whqlibdoc.who.int/hq/2010/WHO_HSE_GAR_BDP_2009.1_fre.pdf
http://whqlibdoc.who.int/hq/2010/WHO_HSE_GAR_BDP_2009.1a_fre.pdf
Le présent document a pour objectif de donner aux formateurs le matériel nécessaire pour former les agents de santé communautaires (ASC) et les agents de santé à prendre en charge sans risque les patients atteints de MRA à domicile et dans les structures de soins de la communauté. Il présente des informations sur certaines MRA, comme le SRAS et la grippe aviaire, car ces maladies peuvent entraîner des risques pour la santé au niveau international, mais le lecteur y trouvera également des renseignements applicables à toutes les MRA. Il donne des instructions sur l'utilisation des équipements de protection individuelle (masques, gants, par exemple), sur les mesures à prendre pour l'environnement des patients (par exemple le nettoyage, la désinfection, la ventilation, la gestion des déchets) et sur d'autres stratégies (par exemple le lavage des mains, les règles à appliquer quand on tousse ou éternue, l'isolement des patients) à mettre en oeuvre pour réduire les risques d'exposition. Il reprend les recommandations présentées dans Prévenir et combattre les maladies respiratoires aiguës à tendance épidémique ou pandémique dans le cadre des soins : recommandations provisoires de l'OMS
2010
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
infections de l'appareil respiratoire
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
Maladie aigüe
maladie respiratoire aiguë
problèmes et exercices
manuel enseignement
image

---
N1-SUPERVISEE
La vaccination : le programme de toute une vie
vaccins ; sujet âgé
https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-270/La-vaccination-le-programme-de-toute-une-vie
En 2010 en Suisse, les maladies infectieuses prévenues par la vaccination causent encore une morbi-mortalité importante, notamment chez les plus âgés. Comme la prévention vaccinale dans cette population a longtemps été négligée, les deux sociétés européennes de gérontologie et de gériatrie, l’EUGMS et l’IAGG-ER, proposent des recommandations pour les personnes âgées de 60 ans ou plus et font la promotion d’un «Plan de vaccination» sur toute la durée de la vie. Afin de convaincre de l’importance de telles mesures en Suisse, cet article : retrace les bénéfices de la vaccination sur l’incidence de la rougeole, la coqueluche, la diphtérie, le tétanos, la grippe et des pneumococcies ;présente le fardeau occasionné par ces infections dans la population non ou insuffisamment immunisée ; montre qu’un «Plan de vaccination» adapté à tous les âges de la vie peut diminuer le fardeau de ces maladies infectieuses.
2010
false
true
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
sujet âgé
Suisse
enfant
nourrisson
programmes de vaccination
transmission de maladie infectieuse
vaccins
vaccins
article de périodique
programmes de vaccination

---
N1-SUPERVISEE
«Salles de shoot» : une triste polémique à la française
https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-260/Salles-de-shoot-une-triste-polemique-a-la-francaise
On aimerait bien connaître l’analyse que pourront faire les soignants en toxicomanie de ce qui se passe aujourd’hui en France ; du moins les soignants œuvrant dans les huit pays qui ont ouvert des centres où des toxicomanes sont officiellement autorisés à consommer leur drogue avec encadrement médicalisé : en Allemagne, Australie, Canada, Espagne, Luxembourg, Norvège, au Pays-Bas sans oublier la Suisse.
2010
false
true
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
politique de santé
toxicomanie intraveineuse
usagers de drogues
transmission de maladie infectieuse
article de périodique
programme d'échange de seringues
centres de traitement de la toxicomanie

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la prévention de la transmission du virus de la grippe pandémique A(H1N1)
Société Française d'Hygiène Hospitalière - Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française - Société de Réanimation de Langue Française
https://sf2h.net/publications/recommandations-prevention-de-transmission-virus-de-grippe-pandemique-ah1n1
Les sociétés savantes signataires de ce document représentent plusieurs centaines de professionnels des maladies infectieuses, de l'hygiène hospitalière et de la réanimation. Leur objectif est d'assurer aux patients les meilleurs soins tout en minimisant les risques de transmission nosocomiale de la grippe.
2009
false
true
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
grippe humaine
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Note valant avis sur l'expérimentation des programmes d'échange de seringues dans les établissements pénitentiaires
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2009-09-10_nva_fr_prevention.pdf
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/prevention/note-valant-avis-lexperimentation-programmes-dechange-de-seringues-etablissements-penitentiaires/
Le Code de la santé publique tel que modifié par la loi n 2004-806 du 9 août 2004 consacre le principe de la réduction des risques (RDR) afin de « prévenir la transmission des infections, la mortalité par surdose par injection de drogue intraveineuse et les dommages sociaux et psychologiques liés à la toxicomanie par des substances classées comme stupéfiants
2009
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
seringues
prisons
prisonniers
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Avis relatif à « l'évaluation du risque sanitaire pour l'homme lié à la présence de virus Influenza pandémique dans l'air des bâtiments et sa diffusion éventuelle par les dispositifs de ventilation »
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/AIR2006et0003Ra.pdf
En conclusion, tenant compte de ces éléments et en l'absence de connaissance sur la virulence et la dose infectante d'un futur virus Influenza A pandémique, l'Afsset estime que bien que celle-ci ne soit pas le mode de transmission majoritaire du virus de la grippe, la transmission par aérosols à distance ne peut être exclue dans les bâtiments équipés d'une ventilation munis d'un système de recyclage de l'air.
2009
false
N
ANSES
Bron
France
français
grippe humaine
ventilation
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
grippe humaine
Appréciation des risques
environnement contrôlé
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Diffusion des infections
Freinée par l'hygiène des mains?
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/370
Une précédente méta-analyse montrait que l'hygiène personnelle et un environnement hygiénique ralentissent la diffusion des infections. De nombreuses autres études ont montré un effet positif d'une meilleure hygiène des mains sur la survenue d'infections gastro-intestinales et respiratoires. En raison de la mise sur le marché récente de nouveaux produits, souvent antibiotiques, la réalisation d'une nouvelle et large méta-analyse était utile.
2009
false
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
Santé et sécurité personnelles
transmission de maladie infectieuse
Infection gastro-intestinale
tableau
lecture critique d'article
hygiène des mains

---
N1-VALIDE
Prévention de la transmission des maladies respiratoires sévères d'origine infectieuse (MRSI), de l'influenza aviaire A(H5N1) et de la grippe A(H1N1) d'origine porcine dans les milieux de soins
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/948_AvisInfluenzaAH5N1GrippeAH1N1.pdf
Au moment où un patient consulte en milieu de soins avec un syndrome d'allure grippale (SAG) plus ou moins sévère, l'identité de l'agent étiologique n'est pas connue. Pour cette raison, le présent document regroupe les recommandations qui visent à réduire les risques de transmission des maladies respiratoires sévères infectieuses (MRSI), incluant l'influenza aviaire A(H5N1), et la grippe A(H1N1) d'origine porcine dans les milieux de soins, afin de faciliter l'intégration et l'application des mesures. Celles-ci sont fondées sur les données scientifiques actuellement disponibles sur ces infections et sur l'avis d'experts en ce domaine. Ces recommandations s'adressent aux centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés (CHSGS), aux centres hospitaliers de soins de longue durée (CHSLD), aux centres de réadaptation et aux services ambulatoires(cliniques externes, CLSC, etc.)
2009
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
grippe humaine
grippe chez les oiseaux
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
infection croisée
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
sous-type H5N1 du virus de la grippe A
suidae
recommandation professionnelle
algorithme

---
N1-VALIDE
Arrêté du 11 mars 2009 relatif aux bonnes pratiques d'hygiène et de salubrité pour la mise en oeuvre du perçage du pavillon de l'oreille et de l'aile du nez par la technique du pistolet perce-oreille
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020414245&dateTexte=&categorieLien=id
2009
false
N
Legifrance
France
français
perçage corporel
oreille
Prévention des infections
hygiène
transmission de maladie infectieuse
texte juridique
recommandation

---
N1-VALIDE
Arrêté du 11 mars 2009 relatif aux bonnes pratiques d'hygiène et de salubrité pour la mise en oeuvre des techniques de tatouage par effraction cutanée, y compris de maquillage permanent et de perçage corporel, à l'exception de la technique du pistolet perce-oreille
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020414235
2009
false
N
Legifrance
France
français
tatouage
perçage corporel
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
hygiène
stérilisation
texte juridique
recommandation

---
N1-VALIDE
Avis suivi de recommandations sur l'intérêt du traitement comme outil novateur de la lutte contre l'épidémie d'infections à VIH
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/Avis_sur_l_interet_du_traitement.pdf
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/avis-suivi-de-recommandations-sur-linteret-du-traitement-comme-outil-novateur-de-la-lutte-contre-lepidemie-dinfections-a-vih-2/
un certain nombre de données scientifiques, en montrant que la mise sous traitement des personnes infectées réduit fortement le risque que ces personnes transmettent le virus par voie sexuelle, ouvrent une perspective nouvelle pour le contrôle de l'épidémie. Outre le bénéfice thérapeutique individuel qui justifiait et guidait sa prescription jusqu'ici, le traitement pourrait être utilisé également pour son impact sur le niveau des transmissions et devenir ainsi un outil capable, à un niveau collectif, d'enrayer la dynamique de l'épidémie
2009
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
recommandation

---
N1-VALIDE
Recommandations en matière d'hygiène des mains durant les soins
http://www.health.belgium.be/fr/avis-8349
Sur base des nombreuses et diverses recommandations existantes, ce document synthétise les notions et concepts que tout prestataire de soins (dans ou en dehors d'une institution de soins) est amené à appliquer dans sa pratique quotidienne. Ce rapport émet également des recommandations spécifiques à l'aspect « désinfection chirurgicale des mains ».
2009
false
false
N
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
gants de protection
transmission de maladie infectieuse
infection croisée
recommandation professionnelle
hygiène des mains

---
N1-VALIDE
Recommandations en matière de maîtrise des infections lors de soins dispensés en dehors des établissements de soins (au domicile et/ou au sein d'un cabinet)
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-en-matiere-de-maitrise-des-infections-lors-de-soins-dispenses-en-dehors-des
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-en-matiere-de-maitrise-des-infections-lors-de-soins-dispenses-en-dehors-des-0
Ces recommandations rassemblent les mesures de prévention applicables lors de la prise en charge des patients (précautions générales et additionnelles), les indications et les modalités des procédures d'hygiène des mains, les mesures de l'hygiène personnelle, les protections du soignant, la maîtrise du risque infectieux lié au matériel et à l'environnement en particulier au cabinet et enfin la gestion des déchets médicaux
2008
false
false
N
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
Prévention des infections
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
dispositifs de protection
stérilisation
désinfection
élimination des déchets médicaux
recommandation professionnelle
hygiène des mains

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie de Chagas en Suisse : faire face à une maladie émergente et interrompre la chaîne de transmission
https://www.revmed.ch/RMS/2008/RMS-157/Maladie-de-Chagas-en-Suisse-faire-face-a-une-maladie-emergente-et-interrompre-la-chaine-de-transmission
2008
RMS - Revue Médicale Suisse
article de périodique
maladie de Chagas
transmission de maladie infectieuse
Suisse

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir devant des infections respiratoires aigues basses dans les collectivités de personnes âgées
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_inf_respiratoires.pdf
Objectifs Eviter ou limiter l'impact des foyers d'infections respiratoires aiguës basses (IRAB) en collectivités de personnes âgées
2008
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
Maisons de retraite médicalisées
sujet âgé
Prévention des infections
coqueluche
grippe humaine
légionellose
infections à pneumocoques
transmission de maladie infectieuse
recommandation
algorithme

---
N1-VALIDE
Prévention de la transmission de bactéries et d'agents fongiques aux receveurs d'organes
Texte court - Texte long
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/prevention-de-la-transmission-de-bacteries-et-d-agents-fongiques-aux-receveurs-d-organes-texte-court.pdf
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/prevention-de-la-transmission-de-bacteries-et-d-agents-fongiques-aux-receveurs-d-organes-texte-long.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/_documents/consensus/recommandations_biomedecinefongique_long.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/_documents/consensus/recommandations_biomedecinefongique_court.pdf
Indication du niveau de preuve, Ces recommandations ont pour but de prévenir et de réduire les risques de contamination du greffon et ainsi ceux d'infections transmises au patient par le greffon, après distinction des différentes étapes concernant les donneurs, les prélèvements d'organes, les liquides de conservation d'organes, et les receveurs.
2008
false
true
true
false
Agence de la Biomédecine
Infectiologie.com
France
français
prélèvement d'organes et de tissus
infections bactériennes
mycoses
bactéries
Prévention des infections
transplantation
champignons
conservation de tissu
solution conservation organe
transmission de maladie infectieuse
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Transmission des infections : Suis-je à risque ? Suis-je un risque pour autrui ?
http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%20du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/031-038DreDAmico0706.pdf
2006
false
true
false
Le Médecin du Québec
Canada
article de périodique
transmission de maladie infectieuse
risque

---
N1-VALIDE
Recommandations pour une meilleure application de la politique publique de prévention de l'infection à VIH
Rapport et recommandations du Conseil National du Sida préparés par la Commission prévention Adoptés en séance plénière du 17 novembre 2005
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/prevention/rapport-sur-la-politique-publique-de-prevention-de-linfection-a-vih-en-france-metropolitaine-suivi-de-recommandations-pour-une-meilleure-application-de-la-politique-publique-de-prevention-de/
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2005-11-17_rap_fr_prevention.pdf
Pour une politique de prévention pleinement assumée par la puissance publique, pour une cohérence gouvernementale en matière de prévention, pour un partenariat clarifié entre les associations et l'Etat ; 79 pages
2005
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
France
prisons
prisonniers
sociétés
politique de santé
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Changement climatique et santé humaine - Risques et mesures à prendre
résumé
http://whqlibdoc.who.int/publications/2004/9242590819.pdf
climat et conditions atmosphériques : nouvelles expositions humaines, consensus international en matière de climatologie et de santé : 3ème rapport d'évaluation du GIEC, mission ardue des scientifiques qui étudient le changement climatique et la santé, effets sur la santé des phénomènes climatiques extrêmes, changement climatique et maladies infectieuses, de combien de maladies le changement climatique sera-t-il responsable, appauvrissement de la couche d'ozone strastophérique, rayonnement ultraviolet et santé, bilans nationaux et suivi des effets du changement climatique sur la santé, adaptation et capacité d'adaptation pour les atténuer, de la science à l'action gouvernementale : comment réagir au changement climatique, conclusions et recommandations en vue de l'action ; glossaire, références, 40 pages
2004
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
climat
effet de serre
transmission de maladie infectieuse
rayons ultraviolets
Appréciation des risques
concepts météorologiques
techniques d'aide à la décision
rapport
figure
tableau
Appauvrissement en ozone

---
N1-VALIDE
Sécurité du sang et des produits sanguins
Établir un programme de formation à distance pour la sécurité du sang : un manuel pour les coordonnateurs de programme
http://whqlibdoc.who.int/hq/2003/WHO_BLS_98.3_fre.pdf
Formation à distance, supports didactiques de la formation à distance, structure du programme, personnel d'encadrement, soutien aux participants, évaluation de l'apprentissage, planification du programme, suivi du programme et évaluation ; 129 pages
2003
false
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
enseignement à distance
pathogènes transmissibles par le sang
transmission de maladie infectieuse
enseignement à distance
transfusion sanguine
donneurs de sang
Appréciation des risques
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
groupage sanguin et épreuve de compatibilité croisée
rôle professionnel
évaluation de programme
techniques de planification
évaluation des besoins
évaluation de programme
Produits du sang humain et leurs substituts
manuel enseignement

---
N1-VALIDE
Infections virales aiguës, importées, hautement contagieuses, et leur prise en charge
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/ouvrage?clef=70&menu=090471
contexte : maladies infectieuses émergentes et réémergentes, fièvres hémorragiques virales et pandémie grippale, maladies transmissibles et contagiosité, maladies importées, risques d'émergence ou de réémergence de maladies contagieuses en France ; fièvres hémorragiques virales : principales infections, prise en charge des cas importés, mesures et moyens mis en 'uvre ; la grippe : les pandémies grippales, risque d'émergence d'un virus grippal nouveau chez l'homme, scénarios de l'émergence, prévention vaccinale, antiviraux, autres situations ; organisation et mise en 'uvre de la prise en charge : les intervenants, la mise en 'uvre, cas particuliers des animaux ; propositions et recommandations : système d'alerte épidémique, prise en charge des patients, prise en charge des prélèvements biologiques, surveillance des sujets contaminés, organisation et fonctionnement, mesures générales de formation et d'information ; conclusions, annexes, bibliographie, liste des sigles ; 107 pages
2001
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
maladies transmissibles émergentes
France
méthodes épidémiologiques
maladies transmissibles émergentes
grippe humaine
fièvres hémorragiques virales
maladies transmissibles émergentes
maladies transmissibles
fièvres hémorragiques virales
fièvres hémorragiques virales
fièvres hémorragiques virales
fièvres hémorragiques virales
grippe humaine
grippe humaine
vaccins antigrippaux
grippe humaine
transmission de maladie infectieuse
transmission de maladie infectieuse
maladies transmissibles émergentes
maladies transmissibles émergentes
gestion des soins aux patients
rapport
recommandation

---
N1-VALIDE
Escherichia coli, entéro-toxinogène
fiche technique santé/sécurité - matières infectieuses
http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds66f-fra.php
description, danger pour la santé (pathogénicité, épidémiologie, gamme d'hôtes, dose infectieuse, mode de transmission, période d'incubation, transmissibilité), dissémination (réservoir, zoonose, vecteurs), viabilité (sensibilité aux médicaments, sensibilité aux désinfectants, inactivation par des moyens physiques, survie à l'extérieur de l'hôte), aspects médicaux (surveillance, premiers soins et traitements, immunisation, prophylaxie), dangers pour le personnel de laboratoire (infections liées ou acquises au laboratoire, sources et échantillons, dangers primaires et particuliers), précautions recommandés (exigences de confinement, vêtements protecteurs, autres protections), renseignements relatifs à la manipulation (déversements, élimination, entreposage), renseignements divers
2001
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
escherichia coli
escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
transmission de maladie infectieuse
Réservoirs de maladies
résistance microbienne aux médicaments
désinfectants
infections à escherichia coli
antibioprophylaxie
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
exposition professionnelle
vêtements de protection
recommandation
Période d'incubation de la maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Surveillance des maladies transmissibles en France (La)
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Surveillance+des+maladies+transmissibles+en+France+(La)
décision, surveillance et recherche, schéma du dispositif de surveillance et de décision, glossaire, liste des maladies transmissibles à déclaration obligatoire, organismes et partenaires de surveillance, annuaire des organismes et des partenaires de surveillance
1996
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
rapport
France
surveillance de la population
transmission de maladie infectieuse

---
Nous contacter.
08/06/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.