Libellé préféré : transmission maladie;

vrai Meta (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Moyens de prévention et contrôle d'une maladie émergente infectieuse : cas de la maladie d'Aujeszky
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/67884
Ce mémoire de maîtrise porte sur l'étude de la maladie d'Aujeszky, de son évolution et des moyens de lutte contre cette maladie. La maladie d'Aujeszky est causée par le virus de la pseudo-rage (PRV). Ce virus touche principalement les porcs et sangliers et peut être transmis également à de nombreuses autres espèces, incluant l'homme. Le virus de la pseudo-rage peut être divisé en deux souches principales avec de nombreuses recombinaisons inter-clade et intra-clade. Les souches variantes sont actuellement les plus répandues dans le monde. Elles sont impliquées dans des événements de transmission inter-espèces. Cette étude permet de déterminer si la présence de souche variante est en augmentation depuis 2011. Ainsi que de savoir si le PRV circule toujours dans les élevages de porcs et présente toujours un risque par rapport aux espèces sauvages, comme le sanglier, chez lesquelles le virus est fréquemment détecté. Le travail effectué a permis de présenter l'évolution de ce virus grâce aux comparaisons et analyses génétiques. Cela permet de mieux appréhender les dynamiques de la transmission et l’évolution interespèces du virus chez un même hôte et entre hôtes différents. Ceci souligne l'importance de la mise en place de réseaux de surveillance, dans les élevages de porcs domestiques autant que dans les espèces sauvages, ainsi que la nécessité de mettre en place de mesures prophylactiques strictes et adaptées telles que la vaccination et les sacrifices d'animaux contaminés pour éviter la propagation de la maladie dans les élevages.
2021
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
thèse ou mémoire
maladies infectieuses
maladies transmissibles émergentes
Maladie émergente
maladie infectieuse
maladie d'Aujeszky
Maladies
maladie d'aujeszky

---
N1-SUPERVISEE
SRAS-CoV-2 : Mesures de prévention et contrôle des infections pour les unités d’hémodialyse
https://www.inspq.qc.ca/publications/2980-pci-hemodialyse-covid19
Question Dans un contexte de transmission communautaire du SARS-CoV-2 et la présence de résidents provenant de centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) pour aînés dans les cliniques d’hémodialyse, quelles sont les recommandations à appliquer pour la prise en charge des usagers dialysés dans les unités ambulatoires d’hémodialyse?
2021
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
Canada
unités hospitalières d'hémodialyse
Équipement de protection individuelle
dialyse rénale
recommandation professionnelle
Hémodialyse
Prévention des infections
dialyse rénale
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Courtage de connaissances sur les maladies infectieuses pour la santé publique
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2021-47/numero-3-mars-2021/sante-publique-courtage-connaissances.html
Les Centres de collaboration nationale (CCN) en santé publique (CCNSP) ont été établis en 2005 dans le cadre de l'engagement du gouvernement fédéral à renouveler et à renforcer la santé publique à la suite de l'épidémie du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Ils ont été mis sur pied pour appuyer l'application des connaissances en vue d'une utilisation plus opportune de la recherche scientifique et d'autres connaissances dans les pratiques, les programmes et les politiques de santé publique au Canada. Six centres composent les CCNSP, dont le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI). Le CCNMI collabore avec des professionnels de la santé publique pour trouver, comprendre et utiliser des recherches et des données probantes sur les maladies infectieuses et les déterminants de la santé associés. Le CCNMI a pour mandat de forger des liens entre ceux qui génèrent et ceux qui utilisent les connaissances sur les maladies infectieuses.
2021
Gouvernement du Canada
France
article de périodique
Santé publique
maladie infectieuse
santé publique
connaissance
maladies transmissibles
Maladie
Maladie
connaissance
Savoir
Maladies
maladies infectieuses
maladie

---
N1-SUPERVISEE
Risques transfusionnels et de contamination des greffons induits par le virus de l’encéphalite à tiques (TBEV)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=895
Dans le prolongement d’un épisode d’encéphalite à tiques (TBE) survenu dans l’Ain au printemps 2020 consécutif à la consommation de fromages confectionnés à partir de lait non pasteurisé de chèvres infectées par le virus de l’encéphalite à tiques (TBEV) suite à des piqûres de tiques, le Haut Conseil de la santé publique a été amené à se prononcer sur les mesures prises pour éviter les transmissions par des produits sanguins et à émettre des recommandations par rapport à la prévention de cette arbovirose chez les sujets transfusés et les receveurs d’organes, de tissus ou de cellules. Le HCSP a validé les mesures prises par l’Etablissement français du sang (exclusion des donneurs ayant consommé des produits contaminés, exclusion des donneurs victimes d’une piqûre de tique dans les 28 jours précédant le don, mise en quarantaine des produits sanguins prélevés dans les 30 kilomètres autour du foyer épidémique avec sécurisation secondaire par diagnostic génomique viral et sérologie). De façon pérenne, le HCSP a recommandé l’exclusion du don du sang de tous les sujets ayant présenté une piqûre de tique dans les 28 jours, de mars à novembre, dans les deux régions françaises (Alsace et Auvergne-Rhône-Alpes) et les pays d’Europe où circule le TBEV. Concernant les donneurs de greffes d’organes de tissus ou de cellules, le HCSP a recommandé l’inclusion de la notion de piqûre de tique de moins d’un mois dans les questionnaires pré-don, la réalisation, en cas de réponse positive, de tests moléculaires et sérologiques spécifiques dans les zones et pendant les périodes de circulation du TBEV, et l’information des équipes de greffes et des receveurs en cas de suspicion d’infection à TBEV chez le donneur. Des recommandations spécifiques ont également été édictées en cas de survenue d’une épidémie à TBEV générée par la consommation de produits laitiers contaminés.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
encéphalites à tiques
France
sang
sécurité transfusionnelle
transplantation
morsures de tiques
produits laitiers
transmission de maladie infectieuse
recommandation de santé publique
virus de l'encéphalite à tiques (sous-groupe)
transplants
risque

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : recommandations relatives au port de masque dans les lieux collectifs clos
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=902
Alors que la surveillance épidémiologique de la Covid-19 indique que la circulation du virus SARS-CoV-2 augmente en France, le HCSP se prononce sur le port de masques et sur les évolutions à apporter à différents protocoles sanitaires. Cet avis cible les établissements d’enseignement supérieur mais peut s’appliquer à d’autres ERP. Un autre avis spécifique aux lieux culturels et sportifs viendra le compléter. Le HCSP mentionne l’opération internationale de communication « le défi du masque » lancée par l’OMS. Il rapporte que selon le Centre européen de contrôle des maladies (ECDC) et la littérature récente, le port de masques est non seulement efficace pour réduire la propagation du virus par les sécrétions respiratoires, mais aussi pour protéger les personnes qui les portent correctement, contre la Covid-19. Si le port de masque tend à s’universaliser en milieux clos et en plein air lors de forte densité de personnes, le HCSP rappelle que la distance d’au moins 1 mètre reste une mesure forte de sa doctrine et ne peut être abandonnée. Le HCSP incite au choix préférentiel des masques grand public réutilisables pour éviter un risque écologique par la présence de masques à usage unique jetés par incivilité. Il recommande de favoriser le port de masque grand public en tissu réutilisable (selon les préconisations de l’Afnor), en facilitant le choix et l’accès des masques pouvant être réutilisés jusqu’à 50 fois, ayant des performances de respirabilité et de filtration constantes et validées, et en simplifiant les conditions d’entretien. Une information pédagogique simple à travers des messages positifs et actualisés devrait être programmée à la rentrée dans chaque ERP, dès la reprise des salariés ou élèves et étudiants. Il s’agit de sensibiliser individuellement chaque personne et permettre l’appropriation et l’adoption d’un comportement citoyen.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
établissement d'enseignement supérieur
universités
recommandation de santé publique
masques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Risque de transmission du SRAS-CoV-2 en chirurgie abdominale : revue sommaire de littérature
https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/chuq-chx-abdominales-covid19.pdf
Les données scientifiques et épidémiologiques disponibles indiquent que le mode de transmission du SRAS-CoV-2 se produit de façon prédominante via les gouttelettes de sécrétions respiratoires lors d’un contact étroit prolongé ou par contact direct avec les gouttelettes lors de toux ou d’éternuements de la personne malade. Toutefois, la possibilité d’une transmission par voie aérienne ou par voie fécale-orale du SRAS-CoV-2 ne peut être exclue [8]. Selon les connaissances actuelles, la porte d’entrée du virus dans l’organisme se ferait principalement par l’intermédiaire des récepteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE2) présents dans l’épithélium respiratoire. Le virus se propagerait ensuite vers d’autres organes qui expriment également un grand nombre de récepteurs ACE2 comme les intestins. Ainsi, le virus pourrait infecter et se répliquer dans les entérocytes de même qu’être excrété dans les matières fécales.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
procédures de chirurgie digestive
laparoscopie
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
fèces
sang
électrocoagulation
COVID-19
revue de la littérature
risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections associées aux soins en établissement de santé : résultats de l’Enquête nationale de prévalence 2017, France
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/21/2020_21_1.html
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
prévalence
français
Infection
France
Infection
enquêteur
France
France
maladie infectieuse
établissement de soins
France
établissements de santé
Fracture de fatigue
ayant comme résultat
France
infection croisée
enquêtes sur les soins de santé
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Stratégies de rétention en médecine générale des patients vivant avec le VIH perdus de vue des services de maladies infectieuses
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02929426
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
theses.fr
Médecins
Maladie
Maladie
maladies infectieuses
rétention
maladie infectieuse
maladies transmissibles
vih
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
virus de l'immunodéficience humaine
rétention (psychologie)
perdus de vue
Maladies
médecine générale
patients
a comme patient
maladie

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour éviter l’engorgement des services et empêcher la contamination croisée au sein des services
Fiche établissements de santé - Coronavirus (COVID-19)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/recommandations_pour_les_services_d_urgence.pdf
Cette fiche présente la liste des actions prioritaires à mettre en place par les établissements de santé autorisés à faire fonctionner une structure des urgences en cas de reprise épidémique, et ce, notamment afin de faire face à un éventuel afflux de patients. Ces actions visent deux objectifs principaux : - Éviter l’engorgement des services d’urgences en mobilisant les capacités territoriales pour fluidifier les passages et éviter les passages non nécessaires aux urgences ; - Éviter la contamination croisée entre patients au sein des services en séparant les flux et en appliquant les mesures barrières.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
capacité hospitalière
organisation des soins de santé
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
service hospitalier d'urgences
infection croisée
recommandation professionnelle
établissements de santé
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Liste de contrôle pour laboratoires d’intervention contre les éclosions de maladie infectieuse – Considérations relatives aux mesures de préparation et interventions face aux menaces émergentes
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2020-46/numero-10-1-octobre-2020/liste-controle-laboratoire-contre-eclosions-maladies-infectieuses.html
L’objectif de la Liste de contrôle pour laboratoires d’intervention contre les éclosions de maladie infectieuse (la « liste de contrôle ») est de fournir aux laboratoires de santé publique et aux réseaux de laboratoires opérant à plusieurs niveaux de juridiction un outil utile et adaptable afin d’aider à identifier rapidement les considérations importantes relatives aux interventions en cas d’éclosions, notamment lors d’une étude visant une menace de maladie infectieuse jusqu’alors inconnue. La liste de contrôle a été élaborée par le Laboratoire national de microbiologie du Canada en collaboration avec des experts de laboratoires provinciaux, territoriaux, nationaux et internationaux, dont le Réseau des laboratoires de santé publique du Canada et le Réseau des laboratoires du Groupe de travail sur la protection de la santé mondiale.
2020
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
Maladies
liste de contrôle
maladies transmissibles
maladies infectieuses
laboratoires
Maladie
Mesures
Préparation
poids et mesures
maladie infectieuse
Face
imminent
Maladie
maladie
face

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 - Comment protéger vos proches lors des visites en EHPAD ?
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3215865/fr/covid-19-comment-proteger-vos-proches-lors-des-visites-en-ehpad
Un de vos proches réside en EHPAD et vous souhaitez continuer à le voir en toute sécurité. Ce document vous indique les conditions dans lesquelles les visites sont possibles pour maintenir des liens qui sont essentiels, tout en protégeant au mieux vos proches de la Covid-19. Dans ce but, le dialogue avec les équipes de l’établissement est important...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
visiteurs des patients
sujet âgé
désinfection des mains
masques
recommandation patients
établissements de soins de long séjour
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Masques dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus SARS-CoV-2
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=943
Le HCSP présente les caractéristiques, les performances, les indications et les publics concernés par les différents types de masque disponibles : appareil de protection respiratoire de type « FFP2 », masque à usage médical type « masque chirurgical », et masque « grand public ». Quel que soit le type de masque, afin de protéger les autres et soi-même, celui-ci doit être correctement ajusté sur le nez (éviter l’émission de gouttelettes par l’éternuement et assurer une étanchéité du masque par le haut), la bouche (éviter l’expulsion de gouttelettes lors de l’élocution et la toux) et le menton (fixation du masque en bas du visage afin d’éviter les fuites). En population générale, le port du masque, y compris par les personnes asymptomatiques, réduit fortement la transmission du SARS-CoV-2, en association avec les autres mesures barrières. Le HCSP recommande le port d’un masque grand public en tissu réutilisable, répondant aux spécifications Afnor S76-001, de préférence de catégorie 1 (UNS1) dans tous les lieux clos publics et privés collectifs notamment pour les professionnels. Il est nécessaire, avant d’utiliser un masque réutilisable, de lire la fiche technique comportant sa composition et de suivre les recommandations du fabricant, notamment le lavage avant le premier emploi et après chaque utilisation, le port de 4 heures maximum et le remplacement des masques dès qu’ils sont humides. Un masque de fabrication artisanale est plus protecteur que l’absence de masque, sans atteindre le niveau de protection des masques normés. Ainsi, en l’absence de masques UNS1, ou normes étrangères équivalentes, les masques grand public de catégorie 2 (UNS2) peuvent être utilisés par la population générale dans les établissements recevant du public...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
masque FFP2
masque chirurgical
masque alternatif
masques
COVID-19
recommandation de santé publique
masques
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Protocole d’enquête sur la transmission de la maladie à coronavirus 2019 ( COVID-19) dans les écoles et les autres établissements d’enseignement
https://apps.who.int/iris/handle/10665/336623
Quand une épidémie occasionnée par un nouveau virus apparaît, les connaissances initiales sur les modes de transmission de ce virus ainsi que sur la gravité, les caractéristiques cliniques et les facteurs de risque de l’infection associée sont limitées. Pour résoudre ces inconnues, l’OMS a préparé des protocoles d’enquêtes spéciales dans différents contextes. Les données collectées à l’aide de ces protocoles d’enquête seront essentielles pour affiner les recommandations en matière de définitions de cas de COVID-19 et de surveillance de cette maladie, pour déterminer ses principales caractéristiques épidémiologiques, pour aider à comprendre sa propagation, sa gravité et ses différents aspects ainsi que son impact sur la communauté, et pour obtenir des informations qui seront utiles à l’élaboration d’orientations afin de mettre en place des contre-mesures telles que l’isolement des cas et la recherche des contacts. Ces protocoles sont conçus pour permettre de recueillir rapidement et de manière systématique des données dans un format qui facilite leur comparaison dans différents contextes à l’échelle mondiale.
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
transmission de maladie infectieuse
Maladies
enquêteur
enseignement
coronavirus
Transmissions
collecte de données
maladie
coronavirus
Enseignement
Fracture intercondylienne de l'humérus
établissements scolaires
Enseignant
Maladie
maladie
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Extrait d'AVIS de l'Anses relatif à la demande d'appui scientifique et technique relatif à la surveillance sanitaire à mettre en œuvre dans les élevages de visons SARS-CoV-2
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020SA0080.pdf
A la date de la saisine, les Pays-Bas avaient confirmé fin Avril 2020 l’infection de deux élevages de visons par le SARS-CoV-2. Les animaux de ces deux élevages présentaient des signes respiratoires et gastro-intestinaux (Oreshkova et al. 2020). Des employés de ces élevages présentaient également des symptômes apparentés à la Covid-19. Un programme de surveillance systématique a été mis en place et au 15 septembre 2020, 52 élevages de visons ont été déclarés infectés aux Pays-Bas, la plupart sans signes cliniques...
2020
false
false
false
ANSES
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
transmission de maladie infectieuse
transmission animal-homme
Réservoirs de maladies
Surveillance épidémiologique
Biosécurité
rapport
élevage
enquêtes de santé
visons
pandémies
confinement de risques biologiques
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Enfant et COVID, actualisation des propositions de la SFP
https://www.sfpediatrie.com/actualites/enfant-covid-actualisation-propositions-sfp
L’enfant, et en particulier l’enfant 10 ans, ne contribue pas significativement à la transmission de SARS-CoV2 : très faible taux d’attaque secondaire à partir des enfants ; rareté des clusters à point de départ pédiatrique. Il est très probable que l’enfant exposé à un cas contaminant s’infecte moins qu’un adulte. L’enfant infecté est plus souvent asymptomatique, et les formes sévères hospitalisées sont rares. Les bénéfices éducatifs et sociaux apportées par l’école sont très supérieurs aux risques d’une éventuelle contamination par SARS-CoV2 de l’enfant en milieu scolaire. Une scolarité possible pour tous, avec des mesures d’hygiène strictes. Des indications de tests PCR adaptées à la faible contribution de l’enfant dans la transmission de l’infection. Des indications de tests PCR adaptées à la faible contribution de l’enfant dans la transmission de l’infection. Des indications de tests PCR adaptées à la faible contribution de l’enfant dans la transmission de l’infection. Limiter les autres causes de symptômes digestifs et/ou respiratoires en développant une politique d’incitation aux vaccinations anti-grippale et anti-rotavirus.
2020
false
false
false
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
établissements scolaires
transmission de maladie infectieuse
crèches
Surveillance épidémiologique
COVID-19
COVID-19
revue de la littérature
Prévention des infections
recommandation de santé publique
enfant
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Renforcer la résilience des systèmes de santé face aux maladies infectieuses
Leçons à tirer de la pandémie de COVID-19
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2020.08628
Le COVID-19 et la résistance antimicrobienne sont des défis sanitaires mondiaux très différents, mais les deux révèlent les vulnérabilités des systèmes de santé et sont fortement connectés à d’autres aspects, tels que l’innovation dans le domaine des technologies de la santé et l’accès à ces dernières. Afin de tirer certaines leçons de la pandémie de COVID-19, cet article identifie un cadre commun pour aborder ces défis et il soutient qu’il convient de saisir l’élan politique actuel à l’égard du COVID-19 pour renforcer la résilience des systèmes de santé face aux maladies infectieuses.
2020
Forum Médical Suisse
Suisse
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
Maladie de système
Maladie
résilience psychologique
maladies infectieuses
renforcement (psychologie)
Face
maladie systémique
renforcement
maladie infectieuse
Santé
pandémies
Maladies
maladies transmissibles
prestations des soins de santé
maladie
face
santé

---
N3-AUTOINDEXEE
État des lieux du suivi des guides de bonnes pratiques visant à prévenir la transmission croisée virale en période épidémique dans les parties communes des cabinets de médecine générale de Seine-Maritime
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02976992
Chaque année les épidémies virales saisonnières ont pour conséquence une morbi – mortalité non négligeable, celle-ci se répercutant sur les dépenses de santé. Cette année la pandémie de Covid-19 montre à quel point notre système de santé et notre économie peut être fragilisé par un virus. La prévention de la transmission croisée virale au sein des établissements de soin, dont les cabinets de médecine générale, est devenu vitale. L’objectif de notre thèse était donc d’évaluer la conformité des parties communes des cabinets de médecine générale de Seine-Maritime quant au suivi des guides de bonnes pratiques visant à prévenir la transmission croisée virales en période épidémique. br Méthode : br Un échantillon de cabinets de médecine générale de Seine-Maritime a été tiré au sort pour former 4 sous-groupes en fonction de la taille des cabinets. Une grille de recueil de données en deux parties, par questionnaire direct et par observation, a été créée. Les données ont été recueillies sur place entre décembre 2019 et mars 2020. Les effectifs et les proportions pour chacune des modalités des variables ont été calculés. Enfin un pourcentage redressé, tenant compte de la répartition dans la population des quatre sous-groupes de cabinet, a été calculé. br Résultats : br Nous avons tiré au sort 116 cabinets, avec un taux de refus de 21,1%. En tenant compte des exclusions et l’arrêt du recueil de données avec le début du confinement, nous avons recueilli les données de 82 cabinets. Tous les cabinets visités avaient au moins un défaut dans la prévention de transmission croisée virale. Le SHA est présent dans 6,7% des cas et les masques chirurgicaux dans un unique cabinet. Dans 77,9% des cas les patients de plusieurs médecins se séparent la même salle d’attente. Le nettoyage des jouets pour enfant est quotidien dans 3,6% des cabinets. Le nettoyage des clenches est quotidien dans seulement 54,4% des cabinets. Dans les cabinets de plus de 6 médecins construits depuis moins de 5 ans, 18,8% ont une seule salle d’attente pour tous les médecins, 56,3% ont une porte d’entrée manuelle et 43,8% ont un robinet simple dans les sanitaires patients. Les secrétaires ont une interface avec le patient dans 12.7% des cabinets. Elles ne sont pas vaccinées contre la grippe dans 40,3% des cas (hiver 2019-2020). br Conclusion : br La crise sanitaire mondiale liée au Covid-19 prouve qu’une prévention du risque de transmission croisée virale est un enjeu majeur du point de vue sanitaire et économique. L’objectif de cette étude est de montrer qu’une partie des changements à apporter pour améliorer la prévention est simple à mettre en place. La conception d’un référentiel simple et mieux adapté à la médecine de ville suffirait à améliorer la situation.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Actualités
Commune
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
Communication
épidémies
Guide touristique
Périodique
Communication
communication
Communications
prévenance
Pratique
Guide de bonnes pratiques
communisme
médecine générale
Médecins
Transmissions
infection croisée
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention de la transmission mère-enfant du virus de l’hépatite B en France. Enquête nationale périnatale 2016
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/31-32/2020_31-32_2.html
Introduction – La prévention de la transmission mère-enfant du virus de l’hépatite repose sur le dépistage prénatal de l’antigène (Ag) HBs, obligatoire en France depuis 1992, et, en cas de mère porteuse de l’AgHBs, sur la sérovaccination anti-VHB du nouveau-né dès la naissance. L’objectif était d’estimer les fréquences de réalisation du dépistage prénatal et de la sérovaccination, la prévalence de l’AgHBs, et d’étudier leurs facteurs associés. Méthodes – Les données de l’Enquête nationale périnatale (ENP) 2016, recueillies par des sages-femmes enquêtrices auprès de l’ensemble des parturientes en France pendant une semaine, ont été analysées en univarié et multivarié (régression de Poisson) : caractéristiques sociodémographiques maternelles, suivi prénatal, état de santé du nouveau-né et caractéristiques de la maternité. Résultats – Le statut AgHBs était documenté pour 97,0% des femmes. En analyse multivariée, il était plus souvent absent pour les femmes accouchant en métropole hors Île-de-France (rapport de prévalence, RP : 3,9, intervalle de confiance à 95%, IC95%: [2,6-5,9]), en maternité privée (RP : 1,8 [1,4-2,3]), pour celles principalement suivies pendant les six premiers mois par un gynécologue-obstétricien (RP : 1,5 [1,1-2,0]) ou par un médecin généraliste (RP : 1,9 [1,2-3,0]) par rapport à celles suivies par une sage-femme et pour celles ayant eu un suivi prénatal insuffisant (RP : 2,1 [1,5-3,1]). La prévalence de l’AgHBs était de 0,84%, atteignant 5,5% chez les mères nées en Asie ou en Afrique subsaharienne. La mise en œuvre de la sérovaccination n’était rapportée que pour 70 des 110 nouveau-nés de mères porteuses de l’AgHBs. Conclusion – Le dépistage prénatal de l’AgHBs est très largement réalisé, mais la mise en œuvre de la sérovaccination anti-VHB demeure très insuffisante.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
collecte de données
transmission verticale de maladie infectieuse
Enfant
enquêteur
hepatite
Transmissions
France
virus de l'hépatite B
Virus de l'hépatite ni A ni B
mère
Enfant
Fracture de Pouteau-Colles
France
Virus
Enfant
état périnatal
enfant
français
France
Enfant
virus de l'hépatite b
France
France
Enfant
Virus de l'hépatite B
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Épidémiologie des donneurs de sang infectés par le VHB et le VHC et risque résiduel de transmission de ces infections par transfusion en France, 1992-2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/31-32/2020_31-32_4.html
Depuis 1992, la surveillance des donneurs de sang a pour objectif de suivre la prévalence et l’incidence des infections transmissibles par le sang, dont celles dues aux virus des hépatites B (VHB) et C (VHC), ainsi que les facteurs de risque, et d’évaluer le risque résiduel de transmettre ces infections par transfusion. Cet article présente le bilan de la surveillance pour ces deux virus sur la période 2016-2018 et les tendances depuis 1992. Sur les 8,8 millions de dons prélevés entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2018, 493 ont été confirmés positifs pour le VHB (AgHBs et/ou ADN) et 260 pour le VHC (Ac et/ou ARN). La prévalence du VHB (5,5 pour 104 donneurs) était 2 fois plus élevée que celle du VHC (2,6 pour 104) et l’incidence 4 fois plus élevée (respectivement 0,59 et 0,15 pour 105 donneurs-années). Depuis la période 1992-1994, la prévalence a été divisée par 5 pour le VHB, par 15 pour le VHC et l’incidence par 10 et 20 respectivement. Être originaire d’une zone d’endémie est le facteur de risque le plus fréquent pour le VHB (53% sur la période 2016-2018). Pour le VHC, les facteurs de risque les plus fréquents sont l’exposition nosocomiale (41%) et l’usage de drogues (19%). Sur la période 2016-2018, le risque résiduel a été estimé à 1/2 850 000 dons pour le VHB et 1/34 000 000 pour le VHC. Depuis la période 1992-1994, ils ont été divisés respectivement par 30 et 170.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
donneur de sang
Epidémiologie
Fracture induite
France
France
Fistule des voies urinaires
français
Epidémiologie
transfusion
Epidémiologie
Epidémiologie
Transmissions
Epidémiologie
France
Transfusions
épidémiologie
transmission de maladie infectieuse
Infection
infection
France
France
risque d'infection
risque
donneurs de sang

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : avis sur le protocole sanitaire renforcé proposé pour les commerces
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=946
Consulté sur un protocole sanitaire renforcé pour les commerces dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, le HCSP rappelle sa doctrine et recommande les mesures de distanciation sociale adaptées, l’hygiène des mains systématique et le port obligatoire et permanent du masque couvrant le nez, la bouche et le menton, dans les commerces en espaces clos. Le HCSP souligne que les risques de contamination sont liés à 4 paramètres : le brassage de population, la densité de population dans un lieu, le temps de contact avec des personnes potentiellement contaminées et la ventilation des locaux. En complément des commentaires qu’il apporte au protocole, le HCSP recommande : la limitation et l’encadrement, voire l’interdiction, des événements commerciaux au sein des locaux engendrant des regroupements de personnes ; la sensibilisation des commerçants au besoin de ne pas susciter les attroupements à proximité ; une attention particulière au cas des commerces impliquant la présence prolongée de personnes dans des espaces difficiles à bien aérer, touchant des objets partagés (cyber-cafés avec casque par exemple) ; la mise en œuvre de dispositions spécifiques relatives aux cabines d’essayage dans les commerces de textiles. Ces recommandations ne peuvent être efficaces que si elles sont bien respectées simultanément et font l’objet d’une politique globale de contrôle des mesures préconisées, au-delà de la seule responsabilité et de l’engagement individuels des citoyens.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
désinfection des mains
distanciation physique
Aération
recommandation de santé publique
commerce
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Infections associées à des instruments dans les hôpitaux de soins actifs du Canada de 2009 à 2018
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2020-46/numero-11-12-5-novembre-2020/infections-hopitaux-soins-actifs-2009-2018.html
Les infections associées aux soins de santé posent un risque grave pour la sécurité des patients et la qualité des soins. Le Programme canadien de surveillance des infections nosocomiales effectue une surveillance nationale des infections associées aux soins de santé dans les hôpitaux sentinelles de soins actifs partout au Canada. Le présent rapport donne un aperçu de 10 années de données canadiennes sur l’épidémiologie de certaines infections associées aux soins de santé associées à des instruments.
2020
RMTC
Canada
article de périodique
Infection
infection croisée
Soins
hôpitaux
Infection
hôpital
maladie infectieuse
Fracture induite
instrument
Frénésie alimentaire
instrumentiste
Canada
dû à

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide de référence du SERTIH sur les actes à risque de transmission d’infections hématogènes
Mise à jour juillet 2020
https://www.inspq.qc.ca/publications/2708
Le présent document se veut un guide de référence concernant les actes à risque de transmission d’infections hématogènes qui sont posés par des soignants1 porteurs du virus de l’hépatite B (VHB), du virus de l’hépatite C (VHC) ou du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), et ce, tant au cours de leur formation que de leur pratique professionnelle au Québec. Chaque soignant infecté peut considérer la pratique d’actes à risque de transmission uniquement s'il respecte certains critères établis dans le rapport d’un comité d'évaluation mis sur pied pour évaluer sa situation spécifique.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Infection
risque d'infection
transmission de maladie infectieuse
risque
précis
Infection
Transmissions
précis
infection

---
N1-SUPERVISEE
Sécurité transfusionnelle et de la greffe à la suite de cas de dengue autochtones
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=960
À la suite du signalement le 4 septembre 2020 de deux cas autochtones confirmés de dengue à Nice et d’un autre cas à La Croix-Valmer dans le Var, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi le 7 septembre 2020 par la Direction générale de la santé (DGS). Cinq nouveaux cas sont survenus après cette date, trois à Nice (même foyer), un à La Croix-Valmer (même foyer) et un dans le Gard près d’Alès (nouveau foyer). Deux nouveaux cas ont été rapportés encore plus tardivement à Saint Laurent-du-Var (nouveau foyer). Dans le prolongement d’un premier avis provisoire le 21 septembre 2020 pour établir au plus vite des recommandations sur les critères d’ajournements ou d’exclusion à mettre en œuvre à la fois pour les produits sanguins labiles et les greffons provenant de donneurs ayant fréquenté les zones à risque , le présent avis du HCSP commente l’ensemble des données recueillies sous les angles épidémiologique et virologique, ainsi que les actions entreprises ; il formule des recommandations complémentaires. En réponse à une demande de la DGS sur la définition de critères qui permettraient de déclencher une intervention sans attendre la confirmation du CNR et sans nécessiter la réunion en urgence du HCSP (groupe de travail alerte du Secproch), le présent avis comprend en annexe une fiche technique qui récapitule les mesures de gestion et d’information recommandées pour l’Agence régionale de santé et ses partenaires, l’Etablissement français du sang, le Centre de transfusion sanguine des armées et l’Agence de la biomédecine, dans les cas simples où le(s) foyer(s) épidémique(s) ne dépasse(nt) pas 3 cas de dengue autochtone hébergés sous un même toit sur le territoire métropolitain. Les autres situations continueront à être soumises pour avis au groupe de travail du HCSP...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
sécurité des patients
France
dengue
collecte de sang
dengue post-transfusionnelle
transmission de maladie infectieuse
transplants
sang
recommandation de santé publique
transplantation
dengue
sécurité transfusionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : Risque de transmission du SARS-CoV-2 par aérosols en milieux de soins
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=961
Le HCSP a examiné la question de la protection respiratoire des soignants en établissement de santé (ES), établissement médico-social (EMS) et en cabinet libéral face au risque de transmission du SARS-CoV-2 par aérosols. Le HCSP recommande : de faire porter un masque à usage médical aux patients suspects ou confirmés Covid-19, de manière systématique dans un cabinet libéral et, dans la mesure du possible et selon la tolérance, lors de l’entrée d’une personne ou d’un professionnel de santé dans leur chambre, en ES et EMS. Pour les professionnels de santé, de faire porter systématiquement un appareil de protection respiratoire de type FFP2 lors de la réalisation de gestes invasifs ou manœuvres au niveau de la sphère respiratoire ou ORL générant des aérosols chez des patients suspects ou confirmés Covid-19 en ES, en EMS et en exercice libéral. Aucun consensus, en l’absence de preuves scientifiques suffisantes, n’a été obtenu pour modifier la liste des actes ou manœuvres invasifs au niveau de la sphère respiratoire ou ORL générant des aérosols (avis du HCSP du 10 mars 2020)...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
COVID-19
pneumopathie virale
COVID-19
exposition professionnelle
personnel de santé
transmission par aérosol
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
masques
recommandation de santé publique
Appréciation des risques
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2, interprétation des PCR faiblement positive et prélèvement nasal
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=963
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) précise les situations pour lesquelles l’interprétation de la valeur du Ct (Cycle threshold) obtenue lors de la détection du SARS-CoV-2 par RT-PCR 2 est pertinente pour évaluer le risque de contagiosité du sujet : chez les personnes asymptomatiques avec un antécédent de Covid-19, lors de suivi d’infection à SARS-CoV-2, dans le contexte professionnel. Le HCSP souligne que la date des premiers symptômes, quand ils existent, constitue le meilleur marqueur pour apprécier l’infectiosité du patient et que l’interprétation de la valeur de Ct ne doit pas être systématiquement prise en compte dans la stratégie de prise en charge et d’isolement de celui-ci...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
COVID-19
pneumopathie virale
COVID-19
test diagnostique de la COVID-19
cycle threshold
RT-PCR
contagiosité
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
Manipulation d'échantillons
excrétion virale
charge virale
réinfection
continuité des soins
prélèvement par écouvillonnage nasal
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
techniques de laboratoire clinique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Les mesures physiques, telles que le lavage des mains ou l'utilisation de masques, permettent-elles d'arrêter ou de ralentir la propagation des virus respiratoires ?
https://www.cochrane.org/fr/CD006207/ARI_les-mesures-physiques-telles-que-le-lavage-des-mains-ou-lutilisation-de-masques-permettent-elles
Que sont les virus respiratoires ? Les virus respiratoires sont des virus qui infectent les cellules de vos voies respiratoires : nez, gorge et poumons. Ces infections peuvent causer de graves problèmes et affecter la respiration normale. Ils peuvent causer la grippe, le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et la COVID-19. Comment les virus respiratoires se propagent-ils ? Les personnes infectées par un virus respiratoire propagent des particules virales dans l'air lorsqu'elles toussent ou éternuent. D'autres personnes sont infectées si elles entrent en contact avec ces particules de virus dans l'air ou sur les surfaces sur lesquelles elles ont atterri. Les virus respiratoires peuvent se propager rapidement à travers une communauté, à travers les populations et les pays (provoquant des épidémies), et dans le monde entier (provoquant des pandémies).
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
évaluation technologique
infections de l'appareil respiratoire
maladies virales
Prévention des infections
infections de l'appareil respiratoire
transmission de maladie infectieuse
maladies virales
maladies de l'appareil respiratoire
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
La prévention et la prise en charge des infections par le virus de l'herpès simplex
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prevention-prise-en-charge-infections-le-virus-herpes-simplex
Chez les nouveau-nés, l'infection par le virus de l'herpès simplex humain (VHS) peut avoir des conséquences cliniques dévastatrices, y compris la mortalité et une importante morbidité. Tous les nourrissons sont vulnérables à l'infection par le VHS néonatal. Le présent document de principes contient une analyse de l'épidémiologie, de la transmission et des facteurs de risque et s'attarde tout particulièrement sur l'infection intrapartum. Il présente une évaluation du diagnostic et du pronostic selon la catégorie d'infection, de même que les modalités et les limites des examens. Les recommandations relatives à la prise en charge des nouveau-nés dont l'exposition au VHS intrapartum est confirmée se fondent sur des avis d'experts, car il est impossible de procéder à un essai aléatoire pour comparer les possibilités thérapeutiques. Des conseils sont donnés pour la prise en charge empirique des nourrissons chez qui on craint un sepsis clinique, y compris ceux qui ne répondent pas à la thérapie antibactérienne. Le présent document de principes remplace celui que la Société canadienne de pédiatrie a publié en 2006.
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
herpès
nouveau-né
recommandation pour la pratique clinique
transmission verticale de maladie infectieuse
herpès
herpès
herpès
algorithme
aciclovir
antiviraux

---
N3-AUTOINDEXEE
Épreuves Classantes Nationales (ECN) - UE 6: Maladies transmissibles - Risques sanitaires - Santé au travail (142-180)
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2608703/fr/ue-6-maladies-transmissibles-risques-sanitaires-sante-au-travail-142-180
L'étudiant doit connaître les principaux mécanismes moléculaires et cellulaires des infections bactériennes, virales et fongiques, les principales maladies transmissibles, leur prévention, leur traitement, la prise en charge des sujets contacts et formuler des recommandations précises d'hygiène pour limiter le risque d'infection associée aux soins. L'étudiant doit connaître les principaux risques sanitaires (produits de santé, agents biologiques, agents physiques - rayonnements, agents chimiques, bioterrorisme) ; Il doit connaître les bases de l'analyse de risque (voir item 4) ainsi que l'organisation de la sécurité sanitaire en général (dont toxicovigilance) et en matière de produits destinés à l'homme. L'étudiant doit comprendre l'influence de l'environnement et du milieu de travail sur la santé et connaître l'organisation de la santé au travail.
2020
false
false
false
false
Haute Autorité de santé
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
Autres maladies
épreuves classantes nationales
maladies transmissibles
maladie environnementale
évaluation des acquis scolaires
santé environnementale

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport du troisième forum mondial des pays éliminant le paludisme, 18-20 juin 2019, Wuxi (Chine)
Prévention de la transmission des infections en milieu de soins
https://extranet.who.int/iris/restricted/bitstream/handle/10665/330455/WER9503-eng-fre.pdf
L’OMS a convoqué les représentants de 21 pays qui pourraient éliminer le paludisme d’ici 2020 (les pays de l’initiative E-2020) au troisième forum mondial des pays éliminant le paludisme, organisé à Wuxi (Chine) du 18 au 20 juin 2019. Les représentants des programmes nationaux de lutte antipaludique des ministères de la santé de 20 des 21 pays concernés ont participé au forum. Les autres participants étaient des représentants de l’Argentine, de l’Arménie, de l’Ouzbékistan, des Philippines et de Vanuatu, des membres du personnel de l’OMS, des membres du Comité de supervision de l’élimination du paludisme et des observateurs issus des principaux donateurs. Une délégation de Chine a participé en tant qu’observateur. Le personnel de l’OMS a fait des présentations techniques sur un programme pilote d’appui infranational à l’élimination du paludisme, sur la politique du Programme mondial de lutte antipaludique (GMP) et sur les procédures de certification. Le président du Comité de supervision de l’élimination du paludisme a formulé des recommandations pour parvenir à l’élimination.
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
article de périodique
rapport albumine/globuline
soins
troisième
Acanthome épidermolytique
paludisme
Paludisme
Fracture intercondylienne de l'humérus
Transmissions
paludisme
maladie infectieuse
rapport de recherche
paludisme
transmission de maladie infectieuse
paludisme
Paludisme
Prévention des infections
Chine

---
N1-SUPERVISEE
Protéger la clinique dentaire contre la transmission de maladies infectieuses
http://www.odq.qc.ca/Portals/5/fichiers_publication/DossierSante/20200131_Trousse_Coronavirus.pdf
Triage de patients par téléphone, Conseillez au patient de prendre contact avec son médecin ou INFO-SANTÉ (811) EXEMPLE DE SITUATIONS OÙ VOUS DEVRIEZ REPORTER LE RENDEZ-VOUS Patient qui se présente au cabinet dentaire Autres recommandations
2020
false
false
false
false
Ordre des Dentistes du Québec
Canada
COVID-19
clinique dentaire
odontologie
recommandation professionnelle
rendez-vous et plannings
infections à coronavirus
Équipement de protection individuelle
désinfection des mains
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
transmission de maladie infectieuse
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : prise en charge du corps d’un patient décédé
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=764
Suite à la déclaration par l’OMS le 30 janvier 2020, d’une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) et à la saisine de la Direction générale de la santé, le HCSP émet des recommandations relatives à la prise en charge du corps d’un patient décédé infecté par le coronavirus SARS-CoV-2 Sur la base des connaissances disponibles, et prenant en compte les données sur la survie des agents infectieux, la localisation du coronavirus SARS-CoV-2 dans les voies aériennes et les risques d’exposition lors de la manipulation d’un corps, les recommandations concernent le personnel soignant (respect des précautions standard et complémentaires de type air et contact, bionettoyage de la chambre, brancards, housses mortuaires) et le personnel funéraire.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
cadavre
hygiène
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
pratique mortuaire
Prévention des infections
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Nouveau coronavirus : Voici comment nous protéger
https://assets.ctfassets.net/fclxf7o732gj/2KtR37u5wjLWTREd2ii15h/e5f819487f9413e33bad07a195b74c6f/affiche_nouveau_coronavirus_voici_comment_nous_proteger.pdf
Comment vous protéger contre le nouveau coronavirus ? La campagne « Voici comment nous protéger » vous l’explique. Prêtez attention aux règles d’hygiène et adoptez les bons réflexes en cas de symptômes (par exemple, difficultés respiratoires, toux, fièvre).
2020
false
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Suisse
COVID-19
infections à coronavirus
hygiène
transmission de maladie infectieuse
information patient et grand public
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
brochure pédagogique pour les patients
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Considérations relatives au placement en quarantaine de personnes dans le cadre de l’endiguement de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331364/WHO-2019-nCov-IHR_Quarantine-2020.1-fre.pdf
Le 30 janvier 2020, le Directeur général de l’OMS a déclaré que la flambée épidémique de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) constituait une urgence de santé publique de portée internationale.1 Alors que la flambée se poursuit, les États Membres envisagent diverses possibilités pour empêcher l’introduction de la maladie dans de nouvelles régions ou pour réduire la transmission interhumaine dans les régions où le virus de la COVID-19 circule déjà.
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
coronavirus
quarantaine
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Nouveau coronavirus (COVID-19): conseils au grand public
https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public
Mesures de protection essentielles contre le nouveau coronavirus Tenez-vous au courant des dernières informations sur la flambée de COVID-19, disponibles sur le site Web de l’OMS et auprès des autorités de santé publique nationales et locales. La COVID-19 continue de toucher surtout la population de la Chine, même si des flambées sévissent dans d’autres pays. La plupart des personnes infectées présentent des symptômes bénins et guérissent, mais d’autres peuvent avoir une forme plus grave. Prenez soin de votre santé et protégez les autres en suivant les conseils ci-après :
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
brochure pédagogique pour les patients
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
SARS-CoV2 (COVID-19) en réanimation
https://www.youtube.com/watch?v=TEjk4SfMkF8&list=PLXEludpb2o0TxT9sjeXNjIfAdGJQ6Y1z8
Comprendre et appliquer les mesures d'isolement ; Webinar du CEMIR spécial COVID-19: Actualités et prise en charge
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
Soins de réanimation
infections à coronavirus
pneumopathie virale
enregistrement vidéo
isolement du patient
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Guidelines du CNSF pour la pratique des Sages-Femmes par rapport au risque Covid-19
https://www.onssf.org/wp-content/uploads/2020/03/2020.03.14_Recommantaions-CNSF-COVID19.pdf
Ce document regroupe les préconisations des experts du CNSF, dans l’attente des recommandations de la DGS. La nouvelle infection, COVID-19 (SARS-COV-2) fait partie de la famille des coronavirus, tout comme le SARS-COV émergeant en 2002 (severe acute respiratory syndrome coronavirus) et le MERS-COV (Middle East respiratory syndrome coronavirus) émergeant en 2012-2013.
2020
false
false
false
CNSF
France
COVID-19
grossesse
femmes enceintes
infections à coronavirus
Appréciation des risques
pneumopathie virale
nouveau-né
Allaitement naturel
transmission de maladie infectieuse
profession de sage-femme
rôle professionnel
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Conduites à tenir selon le tableau clinique
https://sfar.org/conduites-a-tenir-selon-le-tableau-clinique/
Les recommandations figurant dans ce document vont e voluer au cours du temps, a mesure de l’ame lioration des connaissances. Le terme « soins habituels » signifie que les soins non urgents en rapport avec le motif de venue peuvent e tre re alise . Se re fe rer a la de finition a jour des cas possibles et ave re s, disponible sur le site de Sante Publique France.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
masques
infections à coronavirus
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
continuité des soins
quarantaine
congé maladie
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus 2019-nCoV, Covid-19
https://www.sf2h.net/publications/coronavirus-2019-ncov
Dans son souci d’accompagner les équipes qui seraient confrontées à la prise en charge de patients suspects ou classés cas possible, voire confirmé d’une infection au nouveau coronavirus 2019-nCoV, la SF2H propose différents AVIS/ classés du plus récent au plus ancien.
2020
false
false
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
recommandation professionnelle
COVID-19
infections à coronavirus
hygiène
masques
exposition professionnelle
personnel de santé
infections à coronavirus
piscines
transmission de maladie infectieuse
gestion des soins aux patients
Équipement de protection individuelle
literie et linges
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale

---
N1-VALIDE
COVID-19 - Affiche - Conseil aux voyageurs de retour d'une zone à risque
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/procedures/covid-19-affiche-aeroport-fr-en-cn-it2502.pdf
Affiche à télécharger pour les salles d'attente (en français, en anglais, en chinois et en italien)
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
Infectiologie.com
France
français
information patient et grand public
infections à coronavirus
zone à risque
COVID-19
voyage
coronavirus
Maladie liée aux voyages
transmission de maladie infectieuse
Chine
quarantaine
Affiche
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations aux professionnels de santé en charge des prélèvements de dépistage par RT-PCR
Fiche professionnels de santé
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19__rt-pcr-ambulatoire-fiche-preleveurs.pdf
Les précautions d’hygiène recommandées pour la prise en charge d’un patient reposent sur le strict respect des précautions standards complétées par des précautions complémentaires de type «air» et «contact».
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
Manipulation d'échantillons
hygiène
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
dispositifs de protection
élimination des déchets médicaux
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
RT-PCR
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
Dépistage de masse
Dépistage
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Que faire si je suis atteint par le coronavirus- COVID-19 ?
Je suis atteint par le coronavirus et je dois rester chez moi jusqu’à ma guérison.
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid19_fiche_patients-2.pdf
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/241863/file/COVID-19_fiche_patients.pdf
En général, la guérison intervient en quelques jours avec du repos et, si besoin, avec un traitement contre la fièvre.En attendant, quelles sont les précautions à prendre pour mes proches et moi ?
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
COVID-19
information patient et grand public
infections à coronavirus
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
infections à coronavirus
Prévention des infections
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Prévention et contrôle du nouveau coronavirus (COVID-19) : lignes directrices provisoires pour les établissements de soins actifs
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/professionnels-sante/lignes-directrices-provisoires-etablissements-soins-actifs.html
L’Agence de la santé publique du Canada (l’Agence) élabore des lignes directrices sur la prévention et le contrôle des infections (PCI) afin de formuler des recommandations fondées sur des données probantes venant compléter les efforts en santé publique des provinces et des territoires en matière de surveillance, de prévention et de contrôle des infections liées aux soins de santé. Le présent document constitue une version provisoire des lignes directrices en matière de PCI portant sur la maladie à coronavirus (COVID-19) qui a été détecté pour la première fois à Wuhan, en Chine.
2020
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
Québec
hygiène
désinfection
dispositifs de protection
élimination des déchets médicaux
recommandation
établissements de santé
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Lignes directrices de la SCO et de l’ACUPO pour les soins en ophtalmologie durant la pandémie de COVID-19
https://www.cosprc.ca/fr/resource/guidelines-for-ophthalmic-care/
Nous sommes en pleine crise mondiale et la situation évolue tous les jours. Les autorités fédérales, provinciales, locales, hospitalières et universitaires fournissent des directives et des recommandations qui s’appliquent à la pratique de la médecine pendant la pandémie de COVID-19. Les lignes directrices ci-dessous ne visent pas à remplacer ces directives et recommandations, mais à les enrichir d’éléments particuliers à la pratique de l’ophtalmologie. Elles traduisent un effort concerté de la Société canadienne d’ophtalmologie, l’Association des professeurs universitaires canadiens d’ophtalmologie (ACUPO) et les sociétés de surspécialité. Les lignes directrices de l’American Academy of Ophthalmology (www.aao.org/headline/alert-important-coronavirus-context) sont également pertinentes dans le contexte des soins en ophtalmologie et ont été utiles pour l’élaboration des lignes directrices ci-dessous.
2020
false
false
false
SCO - Société Canadienne d'Ophtalmologie
Canada
COVID-19
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
techniques de diagnostic ophtalmologique
procédures de chirurgie ophtalmologique
dispositifs de protection
recommandation professionnelle
ophtalmologie
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations régionales Covid-19 - Doctrine de cardiologie au stade épidémique [ARS Île-de-France]
https://www.sfcardio.fr/sites/default/files/inline-files/013_ARSIdF-CRAPS_2020-03-21_Doctrine_Cardiologie.pdf
Depuis le 18 mars 2020, en raison de la diffusion de l’épidémie, tous les établissements de santé (ES)d’Ile-de-Francesont potentiellement concernés par la prise en charge depatients suspectsou confirmés de COVID19.Il est demandé aux ES de réserver un étage ou un service de médecine, à la prise en charge des patients suspects ou confirmés de COVID19, nécessitant unehospitalisation(hors soins critiques)liée au COVID ou à une autre pathologie. Si les contraintes architecturales et fonctionnelles ne le permettent pas, il est demandé aux ES de proposer unesolution pour contrôler au mieux les risques de contamination(réf1).
2020
false
false
false
SFC - Société Française de Cardiologie
France
COVID-19
infections à coronavirus
Épidémies de maladies
infections à coronavirus
infections à coronavirus
cardiopathies
continuité des soins
consultation médicale
Maladie aigüe
maladie chronique
infections à coronavirus
signes et symptômes
Recueil de l'anamnèse
transmission de maladie infectieuse
cardiopathies
réaction de polymérisation en chaîne
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge en ville des patients suspects COVID-19
16 mars 2020
https://www.urpsmlb.org/wp-content/uploads/2020/03/URPSMLB_-Reco-phase-3_Compilation-globaleVF.pdf
En phase 3,selon les lignes directrices du Ministère de la santé et ses documents annexes, dont l’URPS MLB vous propose une synthèse,la médecine de ville devient l’un des acteurs principaux de la prise en charge des patients Covid-19 (suspects ou confirmés) présentant une forme simple ou modérée, en utilisant les ressources médicales et paramédicales du territoire et en mobilisant l’ensemble des acteurs.Le confinement des patients à domicile et la limitation des déplacements reste recommandés.
2020
false
false
false
URPS Médecins libéraux de Bretagne
France
COVID-19
infections à coronavirus
médecine générale
consultation à distance
consultation médicale
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
infections à coronavirus
signes et symptômes
comorbidité
Indice de gravité de la maladie
continuité des soins
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
prise en charge personnalisée du patient
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Questions-réponses pour les responsables des popotes roulantes - Coronavirus (COVID-19)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002493/
Ce document présente les mesures de prévention qui devraient être appliquées par les employés et bénévoles qui travaillent dans les popotes roulantes.
2020
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
information patient et grand public
Services alimentaires
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Épidémiologie et directives cliniques
https://www.inspq.qc.ca/covid-19/epidemiologie-directives-cliniques
Les mesures présentées dans les différentes sections sont basées sur les connaissances actuelles de la COVID-19 et sont actualisées en fonction de l’évolution de ces connaissances. Les mesures seront ajustées en conséquence dès que requis...
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
autres examens et mises en observations en lien avec l'épidémie COVID-19
prise en charge personnalisée du patient
infections à coronavirus
COVID-19
isolateurs pour patients
quarantaine
désinfection des mains
hygiène
Porteur de SARS-CoV-2 asymptomatique
continuité des soins
dispositifs de protection
cadavre
pratique mortuaire
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
infections à coronavirus
Canada
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Organisation de la lutte contre la COVID-19
Mise à jour le 03/12/2020
https://splf.fr/wp-content/uploads/2020/12/Organisation-de-la-lutte-contre-la-COVID19-P-Fraisse-GREPI-Societe-de-pneumologie-de-langue-française-03-12-20.pdf
2020
false
false
false
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
COVID-19
COVID-19
masques
hygiène
dispositifs de protection
désinfection des mains
masques
services des urgences médicales
hospitalisation
isolement du patient
ventilation artificielle
tests de la fonction respiratoire
ventilation en pression positive continue
anesthésie
Manipulation d'échantillons
RT-PCR
transmission de maladie infectieuse
assistance par téléphone
COVID-19
algorithme
consultation à distance
continuité des soins
facteurs de risque
adulte
sujet âgé
établissements de soins de long séjour
élimination des déchets médicaux
cadavre
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour les pharmacies et pharmaciens [rédigé par APB]
https://epidemio.wiv-isp.be/ID/Documents/Covid19/COVID-19_SOP%20recommandations%20pharmacie-pharmacien_FR.pdf
1. Comment éviter que des patients malades n’entrent à la pharmacie ? 2. Comment faire pour que la pharmacie reste une zone « safe » ? 3. Que dois-je faire en cas de contact avec un patient potentiellement infecté? 4. Comment procéder pour la délivrance de médicaments à un patient symptomatique qui vous téléphone ? 5. Quelles sont les mesures suivantes qui pourraient être prises ? 6. Comment rester informé et disposer des dernières affiches ?...
2020
false
false
false
Sciensano
Belgique
COVID-19
COVID-19
Belgique
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
hygiène
dispositifs de protection
désinfection
recommandation professionnelle
pharmacies
pharmaciens
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus 2019 et période périopératoire (COVID-19)
https://sfar.org/coronavirus-2019-et-periode-perioperatoire-covid-19/
Nous demandons solennellement aux directions des hôpitaux et aux responsables des unités de soins périopératoires de mettre en place des mesures stratégiques pour les interventions sur des patients atteints ou suspectés d’être atteints de COVID-19. L’objet de ce communiqué est de présenter des mesures de précaution dans le domaine périopératoire, reconnaissant que de telles mesures reposent sur les enseignements tirés de précédentes épidémies virales. En particulier, ces mesures sont issues des réussites et des échecs constatés lors de la limitation de la transmission du SARS-CoV et du MERS-CoV dans les établissements de santé...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
coronavirus
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
soins périopératoires
COVID-19
anesthésiologie
désinfection des mains
dispositifs de protection
intubation trachéale
extubation
recommandation professionnelle
période périopératoire
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Salle d’opération avec cas suspect ou confirmé COVID-19
https://www.inspq.qc.ca/publications/2922-salle-operation-covid19
Quoi faire si on doit opérer un patient avec COVID-19 (suspect ou confirmé) et que la salle d’opération est en pression positive?
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
surveillance de l'environnement
Prévention des infections
Québec
procédures de chirurgie opératoire
COVID-19, forme respiratoire, virus non identifié
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
COVID-19
COVID-19
dispositifs de protection
anesthésie
recommandation professionnelle
blocs opératoires
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour amoindrir l’exposition du personnel de caisse dans les commerces
https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2629/recommandations-pour-amoindrir-lexposition-du-personnel-de-caisse-dans-les-commerces
Le personnel de caisse des commerces essentiels est susceptible d’être en présence de personnes atteintes de la COVID-19. Certains commerces ont déjà pris individuellement l’initiative de mettre en place des barrières physiques (plexiglas) au niveau des caisses afin d'amoindrir l’exposition de ces travailleurs. Afin de soutenir les commerçants dans l’installation de moyens qui se veulent les plus efficaces possibles, le présent document récapitule quelques recommandations de l’IRSST basées sur des tests et son expertise. Les recommandations suivantes se veulent peu coûteuses, simples et applicables en temps de crise.
2020
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
Canada
recommandation
commerce
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Déconfinement : quelle conduite adopter
coronavirus COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-le-covid-19/article/comment-se-proteger-du-coronavirus-covid-19
Quels sont les gestes barrières ? Dois-je porter un masque dehors ? Est-il utile de se protéger le visage avec un foulard ou une écharpe lorsqu’on va faire ses courses ou que l’on sort dans la rue ? Les masques artisanaux ou en tissus sont-ils efficaces ? Les gants sont-ils utiles ? Faut-il désinfecter les surfaces ? Existe-t-il un vaccin ? Je vis avec un malade COVID-19 : que faire ?
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
masques
gants de protection
COVID-19
information patient et grand public
coronavirus
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations de la Société Française de Chirurgie Oncologique (SFCO) pour l’organisation de la Chirurgie Oncologique durant l’épidémie de COVID-19
https://sfco.fr/wp-content/uploads/2020/03/SFCO-Chirurgie-oncologique-et-Covid-19.pdf
La pandémie de COVID 19 impacte l’activité de chirurgie oncologique, directement et indirectement. Les patients atteints de cancer sont plus à risque d’infection du fait de l’immunosuppression secondaire au cancer et aux traitements (chimiothérapie, chirurgie). En cas d’infection COVID 19, les patients atteints de cancer ont plus de risque d’évolution péjorative que les patients indemnes de cancer. Il faut donc à tout prix éviter l’infection COVID 19 pour les patients atteints de cancer.
2020
false
false
false
Société Francophone de Chirurgie Oncologique
France
COVID-19
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
tumeurs
oncologie chirurgicale
transmission de maladie infectieuse
risque
Dépistage de masse
COVID-19
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire
communication interdisciplinaire
continuité des soins
recommandation professionnelle
oncologie chirurgicale
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
AVIS relatif aux conditions de désinfection des surfaces lors de la réalisation d’un scanner ou autres actes d’imagerie chez un patient COVID-19
https://www.sf2h.net/wp-content/uploads/2020/02/Avis-SF2H-05-avril-2020-Désinfection-scanner-et-autres-appareils-dimagerie.pdf
La Société française d’Hygiène Hospitalière (SF2H, www.sf2h.net/) a été saisie par la Société française de Radiologie pour émettre des recommandations sur les conditionsde désinfection des surfaces d’un scanner ou autres actes d’imagerie entre deux patients suspects COVID-19.
2020
false
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
tomodensitomètre
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
SARS Coronavirus 2
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
tomodensitométrie
désinfection
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-VALIDE
[COVID-19] - Mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote (MEOPA): ANTASOL , ENTONOX , KALINOX , OXYNOX et ACTYNOX - Précautions d’emploi lors de l’administration du MEOPA aux patients - Lettre aux professionnels de santé
https://ansm.sante.fr/uploads/2020/10/14/20201014-dhpc-meopa-covid.pdf
Dans le cas de traitement par MEOPA d’un patient porteur du virus COVID-19 ou susceptible de l'être, il pourrait y avoir un risque de contamination du personnel soignant par le virus exhalé dans l’environnement immédiat du patient, en l’absence du respect des recommandations de bon usage. Dans ce contexte, au delà des précautions déjà en place au sein des établissements (masque chirurgical ouFFP2, gants, lunettes, etc.) et en cas d’administration du MEOPA à un patient contaminé par le virus ou susceptible de l'être, les précautions suivantes, spécifiques de ce produit, sont à respecter...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
MEOPA
COVID-19
ANTASOL
ANTASOL 135, gaz pour inhalation, en bouteille
ANTASOL 180, gaz pour inhalation, en bouteille
ENTONOX 135 bar, gaz pour inhalation, en bouteille
ENTONOX 170 bar, gaz pour inhalation, en bouteille
ENTONOX
KALINOX
KALINOX 50%/50% gaz médicinal comprimé
OXYNOX 135, gaz pour inhalation, en bouteille
OXYNOX
ACTYNOX
ACTYNOX 50 %/50 % v/v, gaz médicinal comprimé
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
COVID-19
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
COVID-19, forme respiratoire, virus non identifié
protoxyde d'azote en association
administration par inhalation
filtration
COVID-19
protoxyde d'azote
composés de l'oxygène
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Conduite à tenir en matière de lutte anti-infectieuse pour la prise en charge sécurisée du corps d’une personne décédée dans le contexte de la COVID-19
Orientations provisoires - 24 mars 2020
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331672/WHO-COVID-19-lPC_DBMgmt-2020.1-fre.pdf
Ces orientations provisoires sont destinées à toutes les personnes, notamment les directeurs des établissements de soins et des morgues, les autorités religieuses et les autorités de santé publique, et les familles, qui doivent s’occuper des corps des personnes décédées d’une infection par le virus de la COVID-19 présumée ou confirmée...
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
Morgue
COVID-19, forme respiratoire, virus non identifié
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
pratique mortuaire
rites funéraires
Entreprises de pompe funèbre
Assainissement et restauration de l'environnement
funérailles
recommandation
cadavre
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Conseils de bonnes pratiques pour les médecins spécialistes en laryngologie et en phoniatrie en contexte d’épidémie COVID-19
https://www.sforl.org/wp-content/uploads/2020/04/SFPL-SFORL-COVID-19.pdf
Il est du devoir du médecin spécialiste en laryngologie et en phoniatrie comme de l’orthophoniste de prodiguer des soins a la population, tout en respectant l’obligation de ne pas favoriser la propagation du virus. Il faudra donc pour chaque situation évaluer labalance entre les risques (pour le patient et le soignant) et les bénéfices attendus.
2020
false
false
false
Société Française d'Oto-Rhino-Laryngologie
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rééducation des troubles de la parole et du langage
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
dispositifs de protection
troubles de la déglutition
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
SRAS-CoV-2 : Mesures de prévention et contrôle des infections pour les soins à domicile
https://www.inspq.qc.ca/publications/2917-mesures-soins-domicile-covid19
Cette fiche présente les mesures à appliquer lors de soins à domicile (SAD). Ces mesures s’inscrivent dans la continuité des mesures. Elles sont basées sur les connaissances actuelles de la COVID-19 et actualisées en fonction des documents produits par de nombreuses organisations, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et d’autres organismes. Certaines recommandations découlent d’un consensus des experts du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ).
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
Visites à domicile
COVID-19
dispositifs de protection
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
COVID-19
recommandation professionnelle
personnel de santé
services de soins à domicile
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Les éléments à considérer en salle d’accouchement pour les nouveau-nés d’une mère atteinte d’une COVID-19 présumée ou confirmée
https://www.cps.ca/fr/documents/position/les-elements-a-considerer-en-salle-daccouchement-pour-les-nouveau-nes-dune-mere-atteinte-dune-covid-19-presumee-ou-confirmee
En décembre 2019, des habitants de la ville de Wuhan, dans la province de Hubei, en Chine, ont commencé à présenter des pneumonies d’étiologie inconnue. Dans les mois qui ont suivi, il a été établi qu’un nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) est responsable de cette maladie (la COVID-19), et le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré une pandémie. On anticipe que la majorité des patients pédiatriques seront atteints d’une maladie bénigne ou modérée, mais il existe peu de données sur l’issue des grossesses des mères atteintes du virus [1]. Le présent point de pratique traite du risque de transmission verticale et des soins du nouveau-né en salle d’accouchement lorsque la mère est atteinte d’une COVID-19 présumée ou confirmée...
2020
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission verticale de maladie infectieuse
parturition
syndrome de détresse respiratoire du nouveau-né
recommandation professionnelle
nouveau-né
salles d'accouchement

---
N1-SUPERVISEE
Adaptation des activités de Pharmacie Oncologique en période de pandémie COVID-19
https://www.sfpo.com/wp-content/uploads/2020/04/Recommandations-SFPO-Pandémie-COVID.pdf
Ces recommandations visent à adapter les activités de pharmacie oncologique pour sécuriser la prise en charge des patients atteints de cancer et limiter le risque de transmission du SARS-CoV-2...
2020
false
false
false
SFPO - Société Française de Pharmacie Oncologique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pharmacien spécialiste en oncologie
antinéoplasiques
sécurité des patients
tumeurs
pharmaciens
pratique professionnelle
hygiène
dispositifs de protection
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
risque
COVID-19
Gestion des stocks, gestion de la production. Distribution
COVID-19
recommandation professionnelle
pharmacie
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
« Un point aveugle de l’épidémie Covid-19 : la transmission nosocomiale au personnel soignant »
http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-un-point-aveugle-de-lepidemie-covid-19-la-transmission-nosocomiale-au-personnel-soignant/
De plus en plus d’hôpitaux font état de contaminations du personnel soignant (PS) dans les services prenant en charge les patients Covid-19, mais aussi de foyers de transmission dans les services hospitaliers ne recevant en principe pas de patient infecté. La transmission nosocomiale du virus touche non seulement des patients mais aussi des PS, parfois en grand nombre. La diffusion du Sars-CoV-2 dans les services hospitaliers est un des points aveugles de cette épidémie en l’absence d’enquête de dépistage systématique parmi le PS dans les zones les plus affectées. À l’heure actuelle, les tests n’étant indiqués que pour les PS présentant des symptômes, les formes asymptomatiques ou pré-symptomatiques échappent à tout contrôle. Or, différentes études internationales révèlent que ces formes inapparentes sont majoritaires.
2020
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
transmission nosocomiale
infection croisée
information scientifique et technique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 8 avril 2020 - Outre-mer
https://www.vie-publique.fr/rapport/274082-avis-du-conseil-scientifique-covid-19-du-8-avril-2020
Les territoires d’outre-mer sont frappés par l’épidémie de Covid-19 avec un décalage de plusieurs semaines dans le temps par rapport à la métropole. Le confinement général y a été décrété au même moment, le 17 mars. Pour être efficace, cette mesure doit être strictement mise en œuvre et bénéficier d’une large adhésion de la population. Mais le stade précoce de l’épidémie et l’insularité de la plupart des territoires d’outre-mer rendent possibles d’autres mesures pour freiner la propagation de l’infection, fondées sur une utilisation plus large des tests de diagnostic, avec un isolement des patients positifs, et des mesures de quarantaine des nouveaux arrivants. Les situations des territoires d’outre-mer sont hétérogènes et les mesures, pour être opérationnelles, doivent être réalistes et adaptées aux contextes. Elles doivent être différenciées selon les territoires et élaborées avec les autorités et les acteurs impliqués.
2020
false
false
false
Vie publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
Guadeloupe
Guyane française
Martinique
Nouvelle-Calédonie
Comores
Réunion
Polynésie française
Saint-Barthélemy
Saint-Martin
Saint-Pierre-et-Miquelon
Wallis-et-Futuna
confinement de risques biologiques
quarantaine
rapport
Polynésie
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : pas de transmission par les animaux d’élevage et les animaux domestiques
https://www.anses.fr/fr/content/covid-19-pas-de-transmission-par-les-animaux-d%E2%80%99%C3%A9levage-et-les-animaux-domestiques
Interrogée sur la transmission potentielle de la maladie Covid-19 par l’intermédiaire d’animaux domestiques ou d’aliments contaminés, l’Anses a réuni en urgence un groupe d’experts spécialisés pour répondre à cette question. Sur la base de leur rapport, elle conclut qu’à la lumière des connaissances scientifiques disponibles, il n'existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d’élevage jouent un rôle dans la propagation du virus SARS-CoV-2 à l’origine de cette maladie. En conséquence, une éventuelle transmission par un aliment implique nécessairement la contamination de cet aliment par un malade ou une personne infectée par le virus, lors de sa manipulation ou de la préparation du repas. Dans ce contexte, tout type d’aliment peut être concerné (produits animaux, produits végétaux). Par ailleurs, si aucun élément ne laisse penser que la consommation d’aliments contaminés puisse conduire à une infection par voie digestive, la possibilité d’infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut être totalement exclue. L’Agence rappelle que la cuisson et les bonnes pratiques d’hygiène, lors de la manipulation et la préparation des denrées alimentaires, préviennent efficacement la contamination des aliments par le virus SARS-CoV-2.
2020
false
false
false
ANSES
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
animaux de compagnie
transmission de maladie infectieuse
information scientifique et technique
animaux domestiques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Le masque chirurgical protège efficacement les soignants contre COVID-19
https://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/choix-des-masques-14-avril-2020.pdf
Au début de l’épidémie COVID-19, un discours simplificateur a véhiculé des notions inexactes autour de l’efficacité des masques dans la prévention du COVID-19. Cet article a pour objectif de décrire les données scientifiques actuellement disponibles venant appuyer les recommandations nationales et internationales, et d’expliquerpourquoi ces discours erronés mettent en danger patients et soignants.
2020
false
false
false
Infectiologie.com
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
article de périodique
masques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour réduire l’exposition et la contamination des travailleurs dans les commerces essentiels
https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2651/recommandations-pour-reduire-lexposition-et-la-contamination-des-travailleurs-dans-les-commerces-essentiels
Le personnel de caisse, les préposés au service à la clientèle et les commis des commerces essentiels sont susceptibles d’être en présence de personnes atteintes de la COVID-19. La mise en place de mesures de distanciation sociale et d’hygiène, pour réduire l’exposition de ces travailleurs et des clients à ce virus, entraîne d’importants changements organisationnels dans les commerces essentiels. Afin de soutenir les commerçants et leur personnel, l’IRSST propose des recommandations pour accompagner ces transformations. Elles ont pour but de favoriser la santé et la sécurité des travailleurs en misant sur la prévention des risques au travail...
2020
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Canada
hygiène
dispositifs de protection
commerce
recommandation professionnelle
exposition professionnelle
commerce
pandémies
Betacoronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Concilier les pratiques du ramadan et la sécurité des personnes lors de la pandémie de COVID-19
Orientations provisoires - 15 avril 2020
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331791/WHO-2019-nCoV-Ramadan-2020.1-fre.pdf
Le mois sacré du ramadan est marqué par des rassemblements sociaux et religieux au cours desquels les familles musulmanes et leurs amis se réunissent pour rompre le jeûne ensemble, après le coucher du soleil lors de l’iftar ou juste avant l’aube lors du suhour. Pendant ce mois, nombre de musulmans se rendent plus fréquemment à la mosquée et se réunissent pour de longues prières, dites du tarawiha et du qiyam.b Certains d’entre eux passent également plusieurs jours et nuits consécutifs à la mosquée pendant les 10 derniers jours du ramadan (i’tikaf), pour y prier. Ces pratiques religieuses et traditions sont observées tout au long du mois. Cette année, le ramadan tombe entre fin avril et fin mai, alors que la pandémie de COVID-19 continue de sévir.
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
Ramadan
COVID-19
hygiène
recommandation de santé publique
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
AVIS complété de l'Anses relatif à une demande urgente sur certains risques liés au Covid-19
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020SA0037-1.pdf
Au moment où la France esten phase 2 de la gestion épidémique, et selon les termes de la saisine, il est demandé à l’Anses de se prononcer sur:-Le rôle potentiel des animaux domestiques (animaux derente et de compagnie) dans la propagation du virus SARS-CoV-2;-Lerôle potentiel des aliments dans la transmission du virus
2020
false
false
false
ANSES
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
animaux domestiques
animaux de compagnie
aliments
transmission de maladie infectieuse
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
rapport
Appréciation des risques
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Vêtements et équipements de protection pour les travailleurs de la santé afin de prévenir qu’ils soient infectés par le Coronavirus et d'autres maladies hautement infectieuses
https://www.cochrane.org/fr/CD011621/OCCHEALTH_vetements-et-equipements-de-protection-pour-les-travailleurs-de-la-sante-afin-de-prevenir-quils
Les travailleurs de la santé qui traitent des patients atteints d'infections telles que le coronavirus (COVID-19) sont eux-mêmes exposés au risque d'infection. Les travailleurs de la santé utilisent des équipements de protection individuelle (EPI) pour se protéger des gouttelettes provenant de la toux, des éternuements ou d'autres liquides organiques des patients infectés et des surfaces contaminées qui pourraient les infecter. Les EPI peuvent comprendre des tabliers, des blouses ou des combinaisons (d'une seule pièce), des gants, des masques et des équipements respiratoires (respirateurs), et des lunettes de protection. L'EPI doit être mis correctement ; il peut être inconfortable à porter, et les travailleurs de la santé pourraient se contaminer lorsqu'ils l'enlèvent. Certains EPI ont été adaptés, par exemple en ajoutant des languettes pour faciliter leur retrait. Des conseils sur la procédure à suivre pour mettre et retirer les EPI sont disponibles auprès d'organisations telles que les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (en anglais : Centers for Disease Control and Prevention ou CDC) aux États-Unis...
2020
false
false
false
Cochrane
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
Équipement de protection individuelle
COVID-19
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
personnel de santé
vêtements de protection
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Conseil scientifique COVID-19 Enfants, écoles et environnement familial dans le contexte de la crise COVID-19 24.04.20
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/note_enfants_ecoles_environnements_familiaux_24_avri_2020.pdf
https://www.vie-publique.fr/rapport/274178-enfants-ecoles-et-environnement-familial-crise-covid-note
Cette note a pour objectif d’indiquer les conditions sanitaires minimales d’accueil dans les établissements scolaires et les modalités de surveillance des élèves et des personnes fréquentant ces établissementsà partir de larentrée des classes du 11 mai2020.Elle porte sur la période allant du 11 mai2020,date fixée par le gouvernement pour une réouverture progressive des établissementsscolaires,jusqu’aux aux grandes vacances qui débutent le 4 juillet 2020.La note ci-dessous concerne, les élèves et leurs parents, les enseignants, les personnels de directionet tous les agents appartenant à la communauté éducative.Cette note considèrele temps scolaire, périscolaire mais n’examine pas le temps extra-scolaire sur lequel le Conseil scientifique n’a pas émis d’avis.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
adolescent
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
COVID-19
hygiène
isolement social
masques
COVID-19
signes et symptômes
quarantaine
recommandation de santé publique
enfant
établissements scolaires
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : Mesures barrières et de distanciation physique en population générale
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=806
Le HCSP a été interrogé sur l’adaptation des mesures barrières et de distanciation sociale (hors champ sanitaire et médico-social), lors de la sortie du confinement. Le HCSP demande de respecter les gestes barrières, la distanciation physique, les mesures d’hygiène et les organisations individuelles et collectives. Le HCSP précise que le port d’un masque grand public, répondant aux spécifications normatives, qu’il soit fabriqué par des industriels ou par des particuliers, est une mesure complémentaire des mesures de distanciation physique, des autres gestes barrières, d’hygiène des mains, d’aération des locaux et de nettoyage-désinfection des surfaces. Le port de ces masques grand public trouve une justification en population générale pour des espaces clos, notamment mal aérés ou insuffisamment ventilés ou en milieu extérieur si la distance physique d’au moins 1 mètre ne peut être respectée ou garantie...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
hygiène
masques
désinfection des mains
Prévention des infections
Prévention des infections
Mesures sanitaires préventives
désinfection
Lieu public
Transport
établissements scolaires
déchets
lieu de travail
Restauration collective
piscines
Equipement commercial
distanciation physique
recommandation de santé publique
coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Facteurs qui influent sur le respect par les professionnels de la santé des lignes directrices pour la prévention et le contrôle des maladies infectieuses respiratoires
https://www.cochrane.org/fr/CD013582/EPOC_facteurs-qui-influent-sur-le-respect-par-les-professionnels-de-la-sante-des-lignes-directrices-pour
Quel est l’objectif de la revue ? Cette revue fait partie d’une série de revues rapides préparées par des contributeurs de Cochrane afin d’informer sur la pandémie de COVID-19 de 2020. L’objectif de cette revue Cochrane de recherche qualitative (« synthèse des données probantes qualitatives ») est d’explorer les facteurs qui influent sur le respect par les professionnels de la santé des lignes directrices de prévention et de contrôle des infections relatives aux maladies infectieuses respiratoires. Pour répondre à cette question, nous avons recherché et analysé des études qualitatives sur ce sujet. Principaux messages Les professionnels de la santé identifient plusieurs facteurs qui influent sur leur capacité et leur volonté de suivre les recommandations de PCI lorsqu’ils ont à s’occuper de maladies infectieuses respiratoires. Certains de ces facteurs sont notamment liés aux directives elles-mêmes et à la manière dont elles sont communiquées, au soutien par l’encadrement, à la culture du lieu de travail, à la formation, à l’espace physique, à la disponibilité des équipements de protection individuelle (EPI) et à la confiance qu’ils inspirent, ainsi qu’au désir de bien soigner les patients. La revue souligne également l’importance d’impliquer tout le personnel de l’établissement, y compris le personnel de soutien, dans la mise en œuvre des directives de PCI.
2020
Cochrane
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
maladie de l'appareil respiratoire
Respect
médecine préventive
Maladie
maladies transmissibles
maladies infectieuses
Maladies
Maladie
maladies de l'appareil respiratoire
Santé
facteur
personnel de santé
maladie infectieuse
maladie
santé
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : risque de transmission du virus sous formes d’aérosols en milieu intérieur et extérieur
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=808
Au vu de l’évolution des connaissances sur le SARS-CoV-2 et ses modalités de transmission, la question d’un risque éventuel d’aérosolisation des particules virales se pose, à évaluer selon le milieu considéré. À partir d’une analyse de la littérature scientifique, le HCSP a étudié les modalités d’émissions de particules lors de la parole, de la toux ou d’éternuements et les effets du port de masques sur ces émissions. Les modes de transmission de virus respiratoires (grippe, coronavirus) sont rappelés ainsi que les données parcellaires (expérimentales et cliniques) en faveur de leur aérosolisation. Le HCSP présente les informations disponibles sur le comportement du SARS-CoV-2 lors de son émission en milieu extérieur et aborde le sujet du rôle de la pollution atmosphérique particulaire dans l’aggravation des pathologies respiratoires. Il expose les éléments actuellement connus sur la dissémination et la persistance du SARS-CoV-2 dans l’air intérieur, en particulier en milieu de soins.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
air intérieur
air extérieur
COVID-19
masques
recommandation de santé publique
risque
coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Préconisations pour l’adaptation de l’offre de soins en anesthésie-réanimation dans le contexte de pandémie de COVID-19
Version Juillet-Août 2020
https://sfar.org/preconisations-pour-ladaptation-de-loffre-de-soins-en-anesthesie-reanimation-dans-le-contexte-de-pandemie-de-covid-19/
La reprise d’activité interventionnelle aura lieu alors que la pandémie de COVID-19 est en cours. Nous devons organiser un accès à ces soins en répondant à un double impératif: 1) offrir un accès à des soins de qualité à des patients dont la procédure ne peut pas (ou plus) être reportée, et 2) limiter le risque de contamination de ces patients et des personnels soignants les prenant en charge.Le choix des mesures spécifiques à mettre en place pour la prise en charge d’un patient dans ce contexte sera guidé par le risque lié au patient et par le risque lié à l’intervention...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
qualité des soins de santé
Appréciation des risques
procédures de chirurgie opératoire
analgésie
adulte
enfant
soins périopératoires
Prévention des infections
consultation d'anesthésie
Dépistage de masse
désinfection des mains
Équipement de protection individuelle
gestion du risque
masques
pandémies
soins préopératoires
réanimation
consultation préopératoire
Service hospitalier d'anesthésie-réanimation
recommandation professionnelle
anesthésie
prestations des soins de santé
Soins de réanimation

---
N1-SUPERVISEE
Contrôle d'accès par prise de température dans le cadre de l’épidémie à Covid-19
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=810
Dans le contexte de l’épidémie à Covid-19, le HCSP évalue la pertinence de mettre en place un contrôle d’accès, par prise de température, dans les établissements recevant du public (ERP), les entreprises et administrations, les points d’entrée du territoire, au départ et à l’arrivée des avions, les établissements médico-sociaux, les lieux de détention, … Après analyse des données disponibles notamment épidémiologiques, des textes juridiques, le HCSP recommande de : Ne pas mettre en place un dépistage du Covid-19 dans la population, par prise de température, pour un contrôle d’accès à des structures, secteurs ou moyens de transport ; Informer la population sur le manque de fiabilité de cette mesure systématique de la température ; Rappeler l’intérêt pour les personnes de mesurer elles-mêmes leur température en cas de sensation fébrile, et plus généralement devant tout symptôme pouvant faire évoquer un Covid-19, avant de se déplacer, de se rendre sur leur lieu de travail, de rendre visite à un résident