Libellé préféré : virus;

Synonyme SNOMED : viral;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Risque de transmission du virus SARS-CoV-2 par les activités liées au tabagisme et au vapotage
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=967
Le HCSP a analysé le risque de transmission du SARS-CoV-2 par les activités liées au tabagisme et au vapotage. Aucune donnée scientifique n’est disponible pour déterminer si la diffusion du SARS-CoV-2 peut être facilitée par la fumée exhalée par le fumeur et inhalée par des personnes à proximité. En revanche, par la pratique du tabagisme et la diminution de l’observance des mesures de prévention (regroupement physique, retrait du masque, partage d’objets et de cigarettes) le risque de contamination entre fumeurs peut être plus élevé qu’entre non-fumeurs. Le HCSP recommande de respecter une distance d’au moins 2 mètres entre les fumeurs/vapoteurs et les personnes qui les entourent (fumeurs/vapoteurs ou non). Il est recommandé de ne pas fumer/vapoter dans des espaces extérieurs semi-clos lorsqu’ils sont peu ventilés et sans possibilité d’aération. Les espaces extérieurs non cloisonnés facilitant le renouvellement d’air naturel sont recommandés pour réduire l’exposition aux aérosols des activités de tabagisme et de vapotage. Le tabagisme en milieu clos de la sphère privée est déconseillé.
2021
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
Transmissions
Virus
virus du SRAS
risque
virus
Virus
Fumer du tabac
Vapotage
Virus
Fumer
Tabagisme
Tabagisme
tabagisme
virus
Fumer
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : contrôle de la diffusion des nouveaux variants du virus
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=973
Dans un contexte d’émergence de nouveaux variants du SARS-CoV-2 : variant britannique (VOC 202012/01), sud-africain (501Y.V2) et brésilien (B.1.1.28), le HCSP précise ses recommandations relatives aux mesures de prévention et de contrôle de la diffusion de ces nouveaux variants Le HCSP a pris en compte : la progression rapide des cas d’infection à SARS-CoV-2 ; l’évolution rapide de la diffusion des nouveaux variants dans les pays où ils ont émergé ; l’augmentation de la transmissibilité de ces nouveaux variants ; l’absence de données relatives à la durée d’excrétion de ces nouveaux virus ; les méthodes diagnostiques permettant d’identifier ces variants ; la difficulté à établir une liste de pays à risque de diffusion des nouveaux variants.
2021
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
nouveau variant du coronavirus
recommandation de santé publique
virus
virus
Virus
diffusion
COVID-19
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Virus
Betacoronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : contrôle de la diffusion des nouveaux variants du virus (complément)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=974
En lien avec l’émergence de nouveaux variants d’intérêt du SARS-CoV-2 : variant britannique (VOC 202012/01), sud-africain (501Y.V2) et brésilien (B.1.1.28), le HCSP complète ses recommandations concernant les questions de quarantaine, d’équipements de protection individuels (EPI), de renforcement des mesures barrières et de contact-tracing. En milieux de soins, le HCSP recommande, notamment de : En cas de découverte chez un professionnel asymptomatique d’un prélèvement nasopharyngé positif (RT-PCR), prévoir une éviction de 7 jours après la RT-PCR et le respect des mesures barrières renforcées pendant les 7 jours suivants. Cette règle ne doit souffrir d’aucune dérogation et supprime cette possibilité ouverte dans son avis du 23 mai 2020. Respecter strictement les mesures barrières, les précautions standard et les précautions complémentaires déjà existantes avec les mêmes procédures pour la prise en charge de patients/résidents, notamment le port des différents EPI et les conditions d’isolement, quel que soit leur statut vis à vis du SARS-CoV-2 et des différents variants.
2021
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
nouveau variant du coronavirus
recommandation de santé publique
COVID-19
virus
diffusion
virus
Virus
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Complément
Virus
Betacoronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 2021.0007/AC/SEAP du 10 février 2021 du collège de la HAS relatif aux modifications des conditions d’inscription sur la LAP mentionnée à l’article L. 162-1-7 du CSS, à la détection du génome du virus SARS-CoV-2 par technique de transcription inverse suivie d’une amplification (RT-PCR) sur prélèvement salivaire
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3236975/fr/avis-n-2021-0007/ac/seap-du-10-fevrier-2021-du-college-de-la-has-relatif-aux-modifications-des-conditions-d-inscription-sur-la-lap-mentionnee-a-l-article-l-162-1-7-du-css-a-la-detection-du-genome-du-virus-sars-cov-2-par-technique-de-transcription-inverse-suivie-d-une-amplification-rt-pcr-sur-prelevement-salivaire
Dans la continuité de son avis rendu fin janvier 2021, la HAS finalise la réévaluation des RT-PCR SARS-CoV-2 sur prélèvement salivaire. Ainsi, compte tenu des résultats d’une très large méta-analyse regroupant 65 essais portant sur les performances diagnostiques du test RT-PCR sur prélèvement salivaire et de la position du groupe d’experts, la HAS est désormais favorable à la prise en charge de ces tests non invasifs dans trois indications.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
RT-PCR
établissements scolaires
7-methylbenzo[a]anthracene
Techniques
Techniques
transcription inverse
Abcès périanal
inversion
Agraphie
système informatisé d'entrée des ordonnances médicales
enquêteur
Virus
virus
PCR inverse
Fracture-luxation
enregistrements
Génome
amplificateurs électroniques
Techniques
Virus
génome
virus du SRAS
Abcès du poumon
Virus
Techniques
génome viral

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccins à vecteur viral non réplicatif et stratégie belge de vaccination contre la COVID-19
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9626-vaccination-covid-19-vvnrep
Dans cet avis, le Conseil Supérieur de la Santé a revu ses recommandations concernant l’administration du vaccin « COVID-19 Vaccine AstraZeneca » sur base des connaissances et les données scientifiques les plus récentes.
2021
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
vaccin contre la COVID-19
Belgique
recommandation de santé publique
Réplication
COVID-19
vaccination
Vaccine
vaccins
virus
vaccination; médication préventive
vaccination
vaccination
vaccine
Vaccins
réplication virale
COVID-19
vaccin

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis n 2021.0029/AC/SEAP du 23 avril 2021 du collège de la HAS relatif à la détection antigénique rapide du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement nasal (TDR, TROD et autotest)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3263368/fr/avis-n-2021-0029/ac/seap-du-23-avril-2021-du-college-de-la-has-relatif-a-la-detection-antigenique-rapide-du-virus-sars-cov-2-sur-prelevement-nasal-tdr-trod-et-autotest
Comme annoncé dans son avis du 15 mars 2021, la HAS a réalisé une analyse critique de la littérature et une méta-analyse des performances diagnostiques des tests antigéniques rapides sur prélèvement nasal. Globalement, les performances diagnostiques se révèlent satisfaisantes (au-delà des valeurs seuils minimales). Compte tenu d’analyses ad hoc complémentaires, il apparait que ces performances sont également satisfaisantes pour la population pédiatrique, quel que soit l’âge. C’est pourquoi, la HAS confirme les indications préalablement définies le 15 mars 2021 mais en retirant la limite d’âge initialement fixée à 15 ans.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
Dépistage et analyse proposés directement au consommateur
troubles du rythme cardiaque
établissements scolaires
enquêteur
trousses de réactifs pour diagnostic
virus
Virus
virus du SRAS
Virus
antigènes
antigène covas
nez, sai
Virus
Antigènes
Fracture-luxation
Acanthosis nigricans bénin
virus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 4 février 2021 - prise en charge dérogatoire de la détection antigénique N du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement sanguin
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3236195/fr/avis-n-2021-0006/ac/seap-du-4-fevrier-2021-du-college-de-la-has-relatif-a-la-prise-en-charge-derogatoire-de-la-detection-antigenique-n-du-virus-sars-cov-2-sur-prelevement-sanguin-en-application-de-l-article-l-165-1-1-du-css
Avis du 4 février 2021 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à la prise en charge dérogatoire de la détection antigénique N du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement sanguin en application de l’article L. 165-1-1 du code de la sécurité sociale
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
Virus
antigènes
Virus
virus
Antigènes
gestion des soins aux patients
Prélèvement d'échantillon sanguin
Fracture-luxation
Virus
charge virale
antigène covas
antigène n
virus du SRAS
enquêteur
virus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 11 mars 2021 - Inscription de la détection du génome du virus SARS-CoV-2 par technique isotherme d’amplification médiée par la transcription (TMA) sur prélèvement salivaire
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3243221/fr/avis-n2021-0012/ac/seap-du-11-mars-2021-du-college-de-la-has-relatif-a-l-inscription-sur-la-lap-mentionnee-a-l-article-l-162-1-7-du-css-de-la-detection-du-genome-du-virus-sars-cov-2-par-technique-isotherme-d-amplification-mediee-par-la-transcription-tma-sur-prelevement-salivaire
Le document ci-dessous est l'avis du Collège de la Haute Autorité de santé relatif à l’inscription sur la liste des actes et prestations mentionnée à l’article L. 162-1-7 du code de la sécurité sociale, de la détection du génome du virus SARS-CoV-2 par technique isotherme d’amplification médiée par la transcription (TMA) sur prélèvement salivaire. La HAS est favorable à l’inscription de la technique TMA sur prélèvement salivaire dans les mêmes indications de dépistage ou de détection que la technique de transcription inverse suivie d’une amplification (RT-PCR) sur prélèvement salivaire.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
Génome
enregistrements
virus du SRAS
génome
Fracture-luxation
génome viral
virus
Techniques
5-triméthoxyamphétamine
Virus
Abcès splénique
Virus
mars
enquêteur
amplificateurs électroniques
transcription génétique
Techniques
Techniques
triméthylamine
Techniques
Virus
génome
virus
pandémies
méthylamines

---
N3-AUTOINDEXEE
Faire barrage au virus et s’en arranger. Des personnes en situation de handicap à l’épreuve de la COVID-19
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02990069
Les mesures qui ont été prises pour répondre à la pandémie de COVID 19 ont fortement mis en avant les impératifs de sécurité individuelle et collective et de santé publique, faisant passer au second plan un certain nombre de principes et de droits qui guident aujourd’hui les politiques publiques. L’impératif d’autonomie et d’accessibilité qui structure les politiques sociales, mais aussi la participation et l’adhésion des usagers qui sont aujourd’hui promues, ont de fait été mis – provisoirement – de côté.
2021
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
Virus
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
handicap
virus
Handicap
Virus
Handicap
Personna +
Handicap
virus
personnes handicapées

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 2021.0026/AC/SEAP du 8 avril 2021 du collège de la HAS relatif à l’inscription sur la LAP mentionnée à l’article L. 162-1-7 du CSS, de la détection antigénique automatisée du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement nasopharyngé
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3261094/fr/avis-n-2021-0026/ac/seap-du-8-avril-2021-du-college-de-la-has-relatif-a-l-inscription-sur-la-lap-mentionnee-a-l-article-l-162-1-7-du-css-de-la-detection-antigenique-automatisee-du-virus-sars-cov-2-sur-prelevement-nasopharynge
Le présent avis porte sur les tests automatisés de détection antigénique du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement nasopharyngé, tests tels que les tests immunochimiques en plaque (ELISA) ou en milieu liquide avec détection par chimiluminescence (CLIA) qui sont à haut débit et fonctionnent avec un système de lecture automatisé (plateformes intégrées automatisées). Ces tests automatisés ont uniquement vocation à être réalisés en laboratoire de biologie médicale.
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
antigène pr>a<
Virus
Automatisme
Abcès du poumon
antigène rd^a^
antigène bg^a^
antigène a>m<
antigène di^a^
antigène ht^a^
antigène le^a^
antigène au^a^
antigène a>2<
antigène yh^a^
antigène a>x<
antigène a>3<b
antigène le^b^
antigène jc^a^
antigène st^a^
antigène bp^a^
antigène en^a^fr
antigène mt^a^
antigène tr^a^
antigène co^a^
antigène do^a^
antigène dr^a^
antigène mo^a^
antigène fy^a^
antigène re^a^
antigène a.m.
antigène le^bh^
antigène en^a^ts
antigène sk^a^
robot
antigène pr^a^
antigène mcc^a^
antigène kp^a^
établissements scolaires
antigène ol^a^
antigène c
antigène vg^a^
antigène mi^a^
antigène os^a^
antigène tg^a^
antigène jr^a^
antigène n^a^
antigène zt^a^
antigène at^a^
antigène le^s^
antigène nijhuis
antigène en^a^kt
antigène ls^a^
enregistrements
antigène js^a^
antigène th^a^
antigène cs^a^
antigène wd^a^
système informatisé d'entrée des ordonnances médicales
antigène lan
antigène m'
antigène m^a^
Abcès hépatique
antigène ny^a^
antigène m1^a^
antigène an^a^
antigène r1^a^
antigène rg^a^
antigène cr3
antigène yt^a^
antigène vr
antigène le^c^
antigène du groupe sanguin c
antigène wk^a^
antigène sd^a^
antigène es^a^
antigène chr^a^
antigène bx^a^
antigène li^a^
antigène to^a^
antigène lw^b^
antigène or^a^
antigène a>1> le^b^
antigène a>1<b
Virus
virus du SRAS
antigène le^ns^
antigène jn^a^
antigène sf^a^
antigène dh^a^
antigène cl^a^
antigène u1^a^
7-methylbenzo[a]anthracene
antigènes
antigène g0^a^
antigène je^a^
antigène sw^a^
antigène
Fracture-luxation
antigène a>2<b
antigène kn^a^
Virus
antigène le^bl^
antigène gy^a^
antigène ri^a^
antigène er^a^
antigène s1^a^
antigène hg^a^
Antigènes
antigène tj^a^
antigène wr^a^
antigène jo^a^
antigène be^a^
antigène ch^a^
antigène a>3<
antigène xg^a^
antigène lw^a^
antigène le^d^
antigène in^a^
antigène jk^a^
enquêteur
antigène a>1< le^d^
virus
antigène rb^a^
Agraphie
antigène en^a^fs
antigène lu^a^
antigène fr^a^
antigène pt^a^
antigène sc2
antigène yk^a^
antigène ok^a^
antigène rh42
antigène 'n'
automatisme
antigène le^x^
antigène rh^a^
virus
automatisme
systèmes d'entrée des ordonnances médicales
pandémies
benzo[a]anthracènes

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis n 2021.0028/AC/SEAP du 23 avril 2021 du collège de la HAS relatif à l’inscription sur la LAP mentionnée à l’article L. 162-1-7 du CSS, de la détection antigénique du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement salivaire
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3263360/fr/avis-n-2021-0028/ac/seap-du-23-avril-2021-du-college-de-la-has-relatif-a-l-inscription-sur-la-lap-mentionnee-a-l-article-l-162-1-7-du-css-de-la-detection-antigenique-du-virus-sars-cov-2-sur-prelevement-salivaire
Les tests de détection antigéniques du SARS-CoV-2 sur prélèvement nasopharyngé sont aujourd’hui des tests clés dans la prise en charge de l’infection à SARS-CoV-2. Pour autant, le recours au prélèvement nasopharyngé, invasif, limite l’acceptabilité de ce test. Il est donc pertinent d’évaluer d’autres modalités de prélèvement pour la réalisation des tests antigéniques. Après avoir évalué le recours au prélèvement nasal, la HAS a évalué le recours au prélèvement salivaire pour la réalisation des tests antigéniques. A l’issue d’une analyse critique de la littérature et de la position d’un groupe de travail pluridisciplinaire, la HAS considère que ces tests sur prélèvement salivaire ne présente pas une efficacité diagnostique suffisante. La HAS octroie donc un Service Attendu insuffisant aux tests antigéniques sur prélèvement salivaire.
2021
Insuffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
système informatisé d'entrée des ordonnances médicales
Virus
Acanthosis nigricans bénin
Virus
Fracture-luxation
7-methylbenzo[a]anthracene
Antigènes
antigène covas
virus
Abcès du poumon
Agraphie
antigènes
virus du SRAS
enquêteur
Virus
établissements scolaires
enregistrements
systèmes d'entrée des ordonnances médicales
virus
pandémies
benzo[a]anthracènes

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS révisé de l'Anses relatif à la surveillance de l'infection par le virus SARS-CoV-2 au sein des élevages de visons en France et lien avec la santé des travailleurs auprès des visons
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020SA0158.pdf
Suite aux premiers cas d’infection de visons par le SARS-CoV-2 aux Pays-Bas, fin avril 2020, une surveillance clinique renforcée des quatre élevages français de visons2 a été mise en place par les DDcsPP3 dès le mois de mai. Une instruction technique DGAL/SDSPA/2020-342 du 08 juin 2020 est ensuite venue préciser les mesures de prévention et de surveillance de l’infection par le virus SARS-CoV-2 dans les élevages de visons et de furets en France.
2021
false
false
false
ANSES
France
visons
COVID-19
rapport
maladie infectieuse
Virus
Virus
France
baies (géographie)
Virus
France
France
Santé
Anses
France
vison
élevage
français
infection
virus du SRAS
Infection
Elevages
virus
Elevage
région mammaire
personnel de santé
France
organisation et administration
virus
santé
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Détection des virus grippaux par la méthode de réaction en chaîne par polymérase après transcription inverse: analyse sommaire du programme d’évaluation externe de la qualité de l’OMS
https://www.who.int/wer/2020/wer9506/fr/
Depuis plus de 65 ans, le Système mondial OMS de surveillance de la grippe et de riposte (GISRS) assure la surveillance des virus grippaux au niveau mondial.1 Il existe actuellement plus de 140 établissements reconnus par l’OMS comme centres nationaux de lutte contre la grippe. Certains pays en possèdent plusieurs. Le réseau de laboratoires compte également 6 centres collaborateurs de l’OMS, 4 laboratoires essentiels de réglementation et d’autres groupes de travail établis pour traiter de questions spécifiques qui se font jour.
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
article de périodique
réaction de polymérisation en chaîne
Organisation Mondiale de la Santé
transcription génétique
Évaluation qualitative
virus
Méthodes
programmes
virus grippal
Virus
virus
enquêteur
évaluation de programme
protestantisme
chaîne
Virus
études d'évaluation comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 Quel masque porter à l’hôpital et en EHPAD ?
au sein d'une zone de circulation active du virus (cluster)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/port_masque_ps_hopital-ehpad.pdf
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
sujet âgé
recommandation professionnelle
algorithme
Virus
virus
Virus
Activir
activation virale
ACTIVIR
masques
Virus
herpèsvirus humain de type 3
région mammaire
hôpital
hôpitaux
établissements de soins de long séjour
virus
aciclovir
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
Cœur, virus SARS-CoV-2 et COVID-19
https://sfcardio.fr/actualite/coeur-virus-sars-cov-2-et-covid-19
Un nouveau coronavirus d’origine zoonotique est apparu en Chine à la fin de l’année 2019 (1) et s’est rapidement étendu dans ce territoire, affectant secondairement près de 100 pays dans le monde en mars 2020.
2020
SFC - Société Française de Cardiologie
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
coeur
Coeur
Coeur
Virus
Virus
virus du SRAS
virus
Virus
virus
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
L’épidémiologie à jour sur la COVID-19 (causée par le virus SARS-CoV-2) chez les enfants et les conseils s’y rapportant : mars 2020
https://www.cps.ca/fr/documents/position/lepidemiologie-a-jour-sur-la-covid-19-causee-par-le-virus-sars-cov-2-chez-les-enfants-et-les-conseils-sy-rapportant-mars-2020
En décembre 2019, l’apparition de la COVID-19 attribuable à un nouveau coronavirus et la propagation qui s’en est suivie dans le monde ont incité l’Organisation mondiale de la Santé à déclarer une pandémie le 11 mars 2020, la première à être causée par un coronavirus. Ce virus semble provenir de la chauve-souris et avoir ensuite été transmis aux humains par l’intermédiaire d’un mammifère. La plupart des médecins connaissent les coronavirus « habituels » responsables du rhume banal. Depuis 20 ans, deux autres coronavirus, le SARS-CoV-1 et le MERS-CoV, ont toutefois été les instigateurs de graves maladies et épidémies. Malgré les connaissances très incomplètes sur la COVID-19, on a constaté toute l’efficacité de la propagation entre personnes au début de la pandémie actuelle, et on estime que chaque nouveau cas de COVID-19 infecte en moyenne de deux à trois personnes. À titre comparatif, chaque cas de rougeole contamine en moyenne 16 personnes et chaque cas de grippe, une personne.
2020
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
Epidémiologie
Assistance
Epidémiologie
enfant
Enfant
Epidémiologie
mars
Fracture intertrochantérienne
virus du SRAS
Epidémiologie
Enfant
Enfant
enfant
Enfant
rapport de recherche
Virus
Virus
rapport albumine/globuline
virus
Epidémiologie
épidémiologie
Virus
virus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Adaptations de la prise en charge des patients en NAD
Épidémie virale COVID-19
https://www.sfncm.org/images/stories/ARTICLES/2020/PEC_NAD_COVID19_SFNCM.pdf
La pandémie actuelle liée au virus SARS-CoV-2 peut entrainer une tension tant dans le suivi que dans la gestion des stocks de matériel et de nutriments. Le but de ce document est de proposer des modes adaptés de fonctionnement pendant la crise. Il complète le document général de la SFNCM sur l’adaptation de la prise en charge des patients hospitalisés (COVID-19 et autres) en date du 23 mars 2020 (sur www.sfncm.org). Des enquêtes de prévalence récentes basées sur les données 2017 de l’Assurance Maladie révèlent que 30 714 adultes et 5 755 enfants recevaient une nutrition entérale à domicile (NEAD) et que la même année 13 209 adultes et 285 enfants recevaient une nutrition parentérale à domicile (NPAD), soient près de 50 000 patients en nutrition artificielle à domicile en France.
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
COVID-19
enfant
recommandation professionnelle
Épidémies de maladies
a comme patient
NAD
adaptation
charge virale
Adaptation
Réadaptation
virus
Épidémies
prise en charge personnalisée du patient
épidémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Stratégie de prise en charge nutritionnelle à l’hôpital
Épidémie virale COVID-19
https://www.sfncm.org/images/stories/ARTICLES/2020/PEC_NUT_HOPITAL_COVID19_SFNCM.pdf
L’épidémie virale causée par le nouveau Coronavirus SARS-CoV-2 est responsable de la maladie liée au Coronavirus-2019 (Covid-19). Cette épidémie impose des bouleversements dans nos organisations en établissements de santé qui ne doivent pas occulter l’importance du soin nutritionnel.Ce document a été élaboré par la Société Francophone de Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNCM) à destination des professionnels de santé travaillant en établissements de santé pour les aider à prendre en charge les patients dénutris ou à risque nutritionnel hospitalisés, en service conventionnel ou en réanimation.
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
Hôpitaux
frais hospitaliers
gestion des soins aux patients
virus
hôpital
Épidémies
charge virale
Épidémies de maladies
hôpitaux
épidémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N3-AUTOINDEXEE
Caractéristiques génétiques et antigéniques des virus grippaux A zoonotiques et mise au point de virus vaccinaux candidats pour se préparer à une pandémie ; Fonctionnement de la surveillance de la paralysie flasque aiguë (PFA) et incidence de la poliomyélite, 2020
https://www.who.int/wer/2020/wer9513/fr/
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
France
article de périodique
antigène m1^a^
antigène ok^a^
antigène at^a^
poliomyélite aiguë
poliomyélite
antigène le^x^
antigène g0^a^
antigène jn^a^
antigène le^s^
antigène le^a^
antigène pr^a^
Génétique
antigène be^a^
antigène mi^a^
antigène wr^a^
antigène pr>a<
antigène an^a^
dû à
antigène chr^a^
antigène nijhuis
antigène a>2<b
antigène jk^a^
Virus
antigène kn^a^
antigène li^a^
Génétique
antigène pt^a^
antigène 'n'
antigène lu^a^
pandémies
antigène rg^a^
antigène le^d^
antigène yh^a^
antigène lw^b^
antigène ht^a^
antigène vr
antigène tr^a^
antigène wd^a^
incidence
antigène vg^a^
antigène re^a^
antigène r1^a^
antigène ri^a^
antigène lw^a^
antigène sd^a^
antigène du groupe sanguin c
Fracture intertrochantérienne
antigène rb^a^
antigène a>1<b
antigène st^a^
antigène bp^a^
poliomyélite
antigène yt^a^
antigène in^a^
antigène en^a^fs
antigène c
antigène le^b^
antigène ol^a^
antigène le^ns^
antigène cs^a^
paralysie flasque
antigène or^a^
génétique
antigène n^a^
antigène mt^a^
antigène en^a^kt
antigène sw^a^
antigène fy^a^
antigène os^a^
gène
antigène yk^a^
antigène je^a^
antigène le^bl^
antigène js^a^
antigène sf^a^
antigène rh42
antigène tj^a^
Paralysie
antigène jc^a^
antigène mo^a^
virus
viverridae
antigène en^a^ts
antigène dr^a^
antigène th^a^
organisation et administration
antigène lan
antigène a>1> le^b^
antigène di^a^
virus grippal
Virus
antigène tg^a^
virus
Antigènes
antigène m^a^
antigène le^bh^
Cytisus
antigène er^a^
antigène hg^a^
antigène fr^a^
antigène a>2<
antigène wk^a^
genetta
antigène sk^a^
antigène kp^a^
antigène bx^a^
antigène a>x<
antigène
antigène xg^a^
antigène rd^a^
antigène sc2
Préparation
antigène ch^a^
antigène mcc^a^
antigène bg^a^
antigène a>3<
antigène m'
antigène ny^a^
antigène zt^a^
antigène cl^a^
antigène a>m<
antigène u1^a^
antigène le^c^
antigène do^a^
antigène jo^a^
antigène gy^a^
antigène dh^a^
antigène s1^a^
antigène jr^a^
antigène cr3
antigène en^a^fr
antigène a.m.
antigène au^a^
antigène ls^a^
paralysie
antigène to^a^
antigène es^a^
antigènes
antigène a>1< le^d^
Genettes
antigène a>3<b
Génétique
antigène rh^a^
antigène co^a^

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelle conduite à tenir pour la prise en charge de pathologies chirurgicales vitréo-rétiniennes en cette période d’épidémie de Covid-19 à virus SARS-CoV-2 ?
https://www.sfo-online.fr/sites/www.sfo-online.fr/files/medias/documents/quelle_conduite_a_tenir_pour_la_prise_en_charge_de_pathologies_chirurgicales_vitreo-retiniennes_en_cette_periode_depidemie_de_covid-19_02avril20_v3.pdf
2020
SFO - Société Française d'Ophtalmologie
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
Pathologie
virus
Virus
Pathologie
Virus
Pathologie
rétine
Virus
Épidémies de maladies
rétinopathies
PATHOLOGIE
Pathologie
prise en charge de la maladie
Pathologie
Périodique
virus du SRAS
Pathologie
Épidémies
Pathologie
Pathologie
virus
épidémies
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelle conduite à tenir pour le suivi des patients glaucomateux en cette période d’épidémie de Covid-19 à virus SARS-CoV-2 ?
https://www.sfo-online.fr/sites/www.sfo-online.fr/files/medias/documents/quelle_conduite_a_tenir_pour_le_suivi_des_patients_glaucomateux_-_covid-19__0.pdf
2020
SFO - Société Française d'Ophtalmologie
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
a comme patient
prise en charge de la maladie
Épidémies de maladies
virus
Virus
virus du SRAS
Périodique
Épidémies
continuité des soins
Virus
Virus
épidémies
virus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations aux États Membres pour améliorer les pratiques d’hygiène des mains par un accès universel à des postes publics d’hygiène des mains afin d’aider à prévenir la transmission du virus de la COVID-19
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331854/WHO-2019-nCoV-Hand_Hygiene_Stations-2020.1-fre.pdf
Les données actuelles indiquent que le virus de la COVID-19 se transmet par des gouttelettes respiratoires ou par contact.La transmission par contact se produit lorsque des mains contaminées touchent les muqueuses de la bouche, du nez ou des yeux ; le virus peut également être transféré d’une surface à une autre par des mains contaminées, ce qui facilite la transmission par contact indirect. Par conséquent, l’hygiène des mains est extrêmement importante pour prévenir la propagation du virus de la COVID-19.
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation de santé publique
hygiène des mains
virus
Virus
avec propreté
Pratique
Transmissions
Hygiène
directives de santé publique
désinfection des mains
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
tous les membres
Virus
prévenance
Virus
membres
hygiène des mains
virus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Le virus SARS-CoV-2 et la maladie Covid-19 : données moléculaires
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02547282
Comprendre les mécanismes moléculaires utilisés par le virus permettra de dégager des stratégies de diagnostic, de prise en charge et de traitement efficace des patients symptomatiques mais aussi asymptomatiques. Après avoir proposé un point complet sur le virus SRAS-Cov-2 le 19 mars 2020,nous apportons aujourd'hui un éclairage sur les données moléculaires.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
article de périodique
Maladies
Maladie
ensemble de données
Maladie
Virus
Virus
Maladies
Virus
virus
virus du SRAS
maladie
ensemble de données
maladie
virus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Mes conseils Covid
Des conseils personnalisés pour agir contre le virus
https://mesconseilscovid.sante.gouv.fr/
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information patient et grand public
Virus
Virus
virus
virus
Assistance
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Eau, assainissement, hygiène et gestion des déchets en rapport avec le virus responsable de la COVID-19
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331922/WHO-2019-nCoV-IPC_WASH-2020.3-fre.pdf
Ces orientations provisoires complètent les documents sur la lutte anti-infectieuse en résumant les orientations de l’OMS sur l’eau, l’assainissement et les déchets médicaux en rapport avec les virus, y compris les coronavirus. Elles sont destinées aux professionnels et aux prestataires de services œuvrant dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, ainsi qu’aux prestataires de soins de santé qui souhaitent en savoir plus sur les risques et les pratiques en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène (en anglais, water, sanitation and hygiene, soit WASH).
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation de santé publique
hygiène
rapport de recherche
eau
embolisation d'artère utérine
Hygiène
virus
Amélioration du niveau sanitaire
COVID-19
Eau
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
rapport albumine/globuline
Déchets
Virus
Virus
gestion des déchets
détritus
eau
virus
avec propreté
Eau
Amélioration du niveau sanitaire
pandémies
Betacoronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Informations sur la conduite à tenir par les professionnels relatifs à la prise en charge du corps d’un patient décédé infecté par le virus SARS-CoV-2
Employeurs et directeurs d’établissements ou services accueillant des personnes âgées et handicapées
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_conduite-a-tenir_professionnels_esms-prise-en-charge_corps_patient_decede-paph_270232020.pdf
Dans le cadre de l’évolution de l’épidémie de COVID 19 sur le territoire, en phase épidémique, cettefiche vous présente la conduite à tenir dans vos établissements médico-sociaux pour la prise en charge du corps d’un patient décédé infecté par le virus SARS-CoV-2.Cette fiche s’appuie sur l’avis du Haut Conseil de la santé publique relatif à la prise en charge du corps d’un patient cas probable ou confirmé COVID19 du 24 mars 2020.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
Handicap
prise en charge de la maladie
virus
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
handicap
corps humain
Virus
Virus
charge virale
personnes handicapées
Parties du corps
Handicap
défense du patient
services d'aide à domicile
a comme patient
maladie infectieuse
prise en charge personnalisée du patient
personne âgée
infection
Handicap
Chargés des relations avec les patients
Accueil
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus
virus du SRAS
sujet âgé
Virus
relations interprofessionnelles
Infection
sujet âgé de 80 ans ou plus
virus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Modalités de mobilisation des personnels dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_vademecum_mobilisation_personnels_sante.pdf
Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, d’importants besoins en renforts de personnels de santé se manifestent aussi bien dans les établissements qu’en médecine de ville. Afin d’y répondre, les Agences régionales de santé (ARS) et les établissements de santé peuvent s’appuyer sur plusieurs dispositifs. Afin de permettre une meilleure appropriation de ces dispositifs, ce vadémécum vise à les présenter et propose un cadre de référence pour les prioriser et les articuler entre eux.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
virus
Virus
lutte
Lutte
virus
COVID-19
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Virus
mobilisation
Betacoronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Services de buanderie : risques de transmission du virus responsable de la COVID-19 et pistes d’action
https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2672/services-de-buanderie-risques-de-transmission-du-virus-responsable-de-la-covid-19-et-pistes-daction
Ce document est destiné aux gestionnaires et aux travailleurs des services publics de buanderie desservant le secteur de la santé et des services sociaux. Les travailleurs des services de buanderie sont des acteurs essentiels pour soutenir le secteur de la santé et des services sociaux dans la lutte contre la COVID-19.
2020
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation
Virus
risque
virus
virus
Transmissions
Virus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
NOTE AST révisée de l'Anses relative à la proposition d’orientations utiles pour la prévention de l’exposition au virus SRAS-CoV-2 en milieu professionnel, dans des contextes autres que ceux des soins et de la santé
https://www.anses.fr/fr/system/files/AIR2020SA0046.pdf
Dans le contexte de la gestion de la crise liée à l’épidémie de COVID-19 en France, et mobiliséepar les services du Premier ministre et du ministère de la santé en date du 22 mars 2020, l’Anses s’est autosaisie pour produire un appui scientifique utile à la puissance publique et aux employeurs pour améliorer la prévention de l’exposition au virus SRAS-CoV-2 en milieu professionnel, dans les secteurs autres que ceux des soins et de la santé.
2020
ANSES
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
effets de l'exposition à un agent externe
prestations des soins de santé
Anses
Exposition
aspartate aminotransferases
virus du SRAS
virus
proposita
baies (géographie)
orientation
Soins de santé
Virus
Virus
orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Se préparer maintenant pour anticiper un retour du virus à l’automne
Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 27 juillet 2020
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_27_juillet_2020.pdf
Cet avis n 8 de stratégie globale du Conseil scientifique a quatre caractéristiques principales : 1. Il s’inscrit dans la continuité des scénarios et du plan P2R de l’avis 7 du Conseil scientifique : plusieurs des hypothèses émises début juin se voient devenir une réalité en France et à l’étranger 2. A court terme, il s’inscrit dans un contexte français où récemment le virus circule de façon plus active, avec une perte accentuée des mesures de distanciation et des mesures barrières : l’équilibre est fragile et nous pouvons basculer à tout moment dans un scénario moins contrôlé comme en Espagne par exemple. 3. A moyen terme, cet avis envisage ce que pourrait être une reprise de la circulation du virus à un haut niveau à l’automne 2020. La réponse à cette probable deuxième vague devra être différente de la réponse à la première vague, car nous disposons d’outils pour y répondre. Elle devra s’appuyer sur un choix politique et sociétal et pas seulement sanitaire. 4. Enfin, cet avis a pour but d’inciter fortement les autorités à préparer, à anticiper tous les scénarios possibles quelles que soient leurs difficultés. Les décisions devront faire l’objet d’une discussion avec la société civile et une nouvelle politique de communication devra être menée. L’été 2020 est différent de l’été 2019, tant pour les citoyens, que pour les médecins et les spécialistes de santé publique.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
recommandation de santé publique
Accident cérébrovasculaire
Assistance
Fracture intertrochantérienne
Virus
virus
virus
Virus
Préparation
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : Compléments sur les stratégies de prévention de la diffusion du SARS-CoV-2 en EAJE et milieu scolaire
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=911
Par cet avis complémentaire, le HCSP précise ses recommandations du 9 septembre 2020 concernant les stratégies de prévention de diffusion du SARS-CoV-2 en établissement d’accueil du jeune enfant (EAJE) et en milieu scolaire. Le HCSP prend en considération que les enfants sont peu à risque de forme grave et peu actifs dans la transmission du SARS-CoV-2. Le risque de transmission existe surtout d’adulte à adulte et d’adulte à enfant et rarement d’enfant à enfant ou d’enfant à adulte. Les transmissions surviennent surtout en intra-famille ou lors de regroupements sociaux avec forte densité de personnes en dehors des établissements scolaires. Le port du masque par les adultes dans les classes primaires accueillant des enfants de moins de 11 ans vise surtout à protéger les enfants d’une contamination par des adultes porteurs du virus et asymptomatiques.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
enfant
Virus
Enfant placé en famille d'accueil
Abcès médiastinal
Fracture intertrochantérienne
Accueil
Enfant
Jeûne
virus du SRAS
virus
Enfant
enfant
établissements scolaires
Enfant
Virus
Virus
Enfant
diffusion
jeûne
virus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Enquête « TRANSEPS » : évaluation rétrospective de la circulation du virus SARS-CoV-2 au sein de deux crèches hospitalières de Seine-Saint-Denis accueillant les enfants du personnel soignant réquisitionné pendant la période de confinement de la population française
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/23/2020_23_1.html
Introduction – L’efficacité de la fermeture des crèches et des écoles sur le contrôle de l’épidémie de SARS-CoV2 n’est pas connue, notamment parce que la participation des enfants aux chaînes de transmission n’est pas complètement établie. Matériel-méthodes – Du 29 mai au 2 juillet 2020, une étude rétrospective a retracé la circulation du virus pendant la période de confinement dans deux populations : des soignants hospitaliers de Seine-Saint-Denis réquisitionnés pour prendre en charge des patients Covid et des professionnels de la petite enfance réquisitionnés en crèches hospitalières auprès des enfants des premiers. Un questionnaire a reconstitué l’historique de symptômes, les contacts avec des cas suspects ou avérés de Covid et les caractéristiques sociodémographiques des participants. Un prélèvement sanguin a recherché des anticorps anti-SARS-CoV-2. Résultats – Le taux d’attaque était de 11,5% dans la population de soignants hospitaliers (6/52) et de 17,4% parmi les professionnels des crèches (8/46). Une épidémie précoce est survenue parmi le personnel de la crèche de Montreuil : elle n’a pas affecté les parents des enfants gardés sur la période (p 0,029). À Aulnay-sous-Bois, 3 professionnels de la crèche ont été infectés : aucun n’avait pris en charge l’enfant d’un soignant séropositif ; de même, parmi les parents d’enfants qui avaient été confiés à ces 3 professionnels, aucun n’a développé d’anticorps. Douze des 14 infections ont pu être reliées à un contaminateur probable, le plus souvent un collègue. Discussion-conclusion – La reconstitution de la circulation virale entre les deux populations de notre étude suggère que les enfants gardés dans ces deux crèches n’ont pas participé à diffuser le virus.
2020
SPF - Santé publique France
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
Virus
Enfant
évaluation rétrospective
Enfant placé en famille d'accueil
collecte de données
virus
population
Enfant
Enfant
Enfant
personnel de santé
Accueil
a comme soignant
région mammaire
confinement de risques biologiques
Enfant
Virus
saints
virus du SRAS
études d'évaluation comme sujet
enfant
enquêteur
les deux seins
Périodique
crèches
Virus

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à l’interprétation de la valeur de Ct (estimation de la charge virale) obtenue en cas de RT-PCR SARS-CoV-2 positive sur les prélèvements cliniques réalisés à des fins diagnostiques ou de dépistage
https://www.sfm-microbiologie.org/wp-content/uploads/2020/09/Avis-SFM-valeur-Ct-excre%CC%81tion-virale-_-Version-Finale-25092020.pdf
Dans le cadre de l'épidémie de COVID-19, une stratégie de dépistage massif au niveau national a été déployée, reposant encore presque exclusivement sur la technique RT-PCR sur prélèvement naso-pharyngé (NP) pour détecter le génome du SARS-CoV-2, agent responsable de la COVID-19. La RT-PCR est la technique de référence et dispose d'une sensibilité très élevée permettant de détecter de très faibles quantités d'ARN viral dans les échantillons cliniques. Cette sensibilité soulève cependant des questions sur un risque éventuel de contagiosité de ces faibles charges virales. Les résultats faiblement positifs impliquent notamment des enjeux importants en termes de prise en charge des patients dans les établissements de soins et de santé, de conduite à tenir pour les individus asymptomatiques (cas contact, dépistages en EHPAD, autour de clusters …), les individus précédemment testés positifs et cliniquement guéris avant un voyage en Outre-Mer ou à l'étranger, et les patients nécessitant une admission en structure hospitalière hors indication COVID-19 ou de soins (séjour en EHPAD …).
2020
SFM - Société Française de Microbiologie
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
estimateur
RT-PCR
charge virale
interprète
ESTIMA
virus
Interprète
Dépistage
Respect
Dépistage de masse
virus du SRAS
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation pertinente des analyses pour la détection des virus respiratoires durant la saison grippale en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/investigation-procedures-diagnostiques/utilisation-pertinente-des-analyses-pour-la-detection-des-virus-respiratoires-durant-la-saison-grippale-en-contexte-de-pandemie.html
Considérant la situation actuelle de pandémie au Québec et ailleurs dans le monde, et à la lumière des informations présentées dans ce document en appui à l’algorithme élaboré visant à encadrer l’utilisation des tests d'amplification des acides nucléiques (TAAN) du SARS-CoV‑2, du virus de l’influenza A/B et du virus respiratoire syncytial (VRS) durant la saison grippale en période de pandémie de COVID‑19, l’INESSS est d’avis que : Le TAAN du SARS-CoV‑2 est recommandé pour les personnes présentant des signes et symptômes de COVID‑19 ou de syndrome d’allure grippale (SAG). En présence d’activité grippale, le TAAN du virus de l’influenza A/B (et du VRS si disponible) est recommandé pour : les personnes hospitalisées ou vivant en milieux de vie collectifs, qu’ils soient clos ou ouverts; les personnes à risque de complications de l’influenza telles que définies par le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ); les enfants de moins de 2 ans; les personnes vivant sous le même toit qu’une personne à risque de complication (ou qui prennent soin d’une telle personne à domicile).
2020
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
recommandation de santé publique
pandémies
Virus
virus
virus grippal
enquêteur
virus
saisons
utilisation significative
Virus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Gestion des cas présentant un premier test d’amplification des acides nucléiques avec un résultat « détecté » ou « détecté faible quantité d’ARN viral » et de leurs contacts
COVID-19
https://www.inspq.qc.ca/publications/3065-cas-test-amplification-acides-nucleiques-detecte-arn-covid19
Au Québec, des résultats de test d’amplification des acides nucléiques (TAAN) « détecté » ou « détecté faible quantité d’ARN viral » ont été rapportés chez des personnes asymptomatiques, pré-symptomatiques ou symptomatiques (incluant des personnes présentant des symptômes atypiques ou d’intensité légère), dans certains cas sans risques d'exposition identifiés. Ce document remplace l’avis « Gestion des cas asymptomatiques présentant un premier test d’amplification des acides nucléiques (TAAN) positif et de leurs contacts », rédigé dans un contexte de faible transmission communautaire et basé sur la prise en charge des personnes asymptomatiques. Actuellement, les indicateurs de surveillance démontrent une augmentation de la transmission dans la communauté dans plusieurs régions. L’objectif de cet avis est d’outiller les intervenants pour statuer sur la contagiosité des personnes avec un résultat de TAAN « détecté » ou « détecté faible quantité d’ARN viral », afin d’orienter l’intervention de santé publique pour la prise en charge des cas et des contacts.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
enquêteur
Acides nucléiques
amplification des acides nucléiques
ARN viral
ayant comme résultat
asthénie
Acides nucléiques
virus
amplificateurs électroniques
acide ribonucléique
prise en charge personnalisée du patient
acides nucléiques
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Les prescriptions médicamenteuses dans le rhume de l’adulte d’origine virale
http://www.academie-medecine.fr/les-prescriptions-medicamenteuses-dans-le-rhume-de-ladulte-dorigine-virale/
Aucun traitement du rhume de l’adulte n’a réellement fait preuve d’une grande efficacité. Or, les prescriptions médicamenteuses sont nombreuses et variées, représentant à la fois un danger en termes de santé publique et de risque d’effet indésirable individuel, et un coût non justifié en termes de dépenses de santé. Après une analyse de la littérature et des données socio-économiques, le rapport propose (i) de créer un « Observatoire National du Rhume », (ii) d’améliorer la formation des médecins et des pharmaciens en se basant sur une nouvelle nosologie : l’IVVAS, (iii) de définir la place de l’antibiothérapie dans le traitement du rhume à partir des recommandations des sociétés savantes, (iv) de limiter l’usage de la corticothérapie le plus souvent inadaptée ainsi que l’usage des vasoconstricteurs en raison de leurs effets indésirables, en suggérant qu’ils ne soient délivrés que sur prescription médicale, (v) d’alerter le grand public des dangers de l’automédication et de la dangerosité et de l’inefficacité de nombreux traitements utilisés.
2020
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
Adulte
adulte
prescription d'un médicament
origine medicamenteuse
ordonnances médicamenteuses
adulte
rhume banal
virus
Médicaments
Adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Information au sujet de test pour la détection du virus de la COVID-19
Coronavirus (COVID-19)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002704/
Ce document fourni de l'information au sujet du test pour la détection du virus de la COVID-19 qui se fait à partir d’un prélèvement dans la gorge et le nez avec un coton-tige.
2020
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
information patient et grand public
COVID-19
Virus
enquêteur
Virus
coronavirus
Virus
coronavirus
virus
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
virus
pandémies
Betacoronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Tests diagnostiques pour différencier la COVID-19 des infections respiratoires hivernales en période de co-circulation des virus
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3216748/fr/tests-diagnostiques-pour-differencier-la-covid-19-des-infections-respiratoires-hivernales-en-periode-de-co-circulation-des-virus
Ce travail a pour objectif d’évaluer la pertinence de rechercher en même temps les virus respiratoires hivernaux - en particulier ceux de la grippe - et le SARS-CoV-2 chez un patient présentant des symptômes de ces infections pendant la période de co-circulation des virus avec les tests combinés dits multiplex, ou des tests unitaires réalisés en parallèle. Cette évaluation rapide se fonde sur l’analyse des données issues d’une recherche non systématique de la littérature et sur l’avis d’un groupe d’experts individuels.
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
évaluation technologique
Virus
virus
Tests diagnostiques
Infection respiratoire
infections de l'appareil respiratoire
Périodique
COVID-19
Virus
virus
test diagnostique de la COVID-19
tests diagnostiques courants
Infection
maladie infectieuse
infection
techniques de laboratoire clinique
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
État des lieux du suivi des guides de bonnes pratiques visant à prévenir la transmission croisée virale en période épidémique dans les parties communes des cabinets de médecine générale de Seine-Maritime
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02976992
Chaque année les épidémies virales saisonnières ont pour conséquence une morbi – mortalité non négligeable, celle-ci se répercutant sur les dépenses de santé. Cette année la pandémie de Covid-19 montre à quel point notre système de santé et notre économie peut être fragilisé par un virus. La prévention de la transmission croisée virale au sein des établissements de soin, dont les cabinets de médecine générale, est devenu vitale. L’objectif de notre thèse était donc d’évaluer la conformité des parties communes des cabinets de médecine générale de Seine-Maritime quant au suivi des guides de bonnes pratiques visant à prévenir la transmission croisée virales en période épidémique. br Méthode : br Un échantillon de cabinets de médecine générale de Seine-Maritime a été tiré au sort pour former 4 sous-groupes en fonction de la taille des cabinets. Une grille de recueil de données en deux parties, par questionnaire direct et par observation, a été créée. Les données ont été recueillies sur place entre décembre 2019 et mars 2020. Les effectifs et les proportions pour chacune des modalités des variables ont été calculés. Enfin un pourcentage redressé, tenant compte de la répartition dans la population des quatre sous-groupes de cabinet, a été calculé. br Résultats : br Nous avons tiré au sort 116 cabinets, avec un taux de refus de 21,1%. En tenant compte des exclusions et l’arrêt du recueil de données avec le début du confinement, nous avons recueilli les données de 82 cabinets. Tous les cabinets visités avaient au moins un défaut dans la prévention de transmission croisée virale. Le SHA est présent dans 6,7% des cas et les masques chirurgicaux dans un unique cabinet. Dans 77,9% des cas les patients de plusieurs médecins se séparent la même salle d’attente. Le nettoyage des jouets pour enfant est quotidien dans 3,6% des cabinets. Le nettoyage des clenches est quotidien dans seulement 54,4% des cabinets. Dans les cabinets de plus de 6 médecins construits depuis moins de 5 ans, 18,8% ont une seule salle d’attente pour tous les médecins, 56,3% ont une porte d’entrée manuelle et 43,8% ont un robinet simple dans les sanitaires patients. Les secrétaires ont une interface avec le patient dans 12.7% des cabinets. Elles ne sont pas vaccinées contre la grippe dans 40,3% des cas (hiver 2019-2020). br Conclusion : br La crise sanitaire mondiale liée au Covid-19 prouve qu’une prévention du risque de transmission croisée virale est un enjeu majeur du point de vue sanitaire et économique. L’objectif de cette étude est de montrer qu’une partie des changements à apporter pour améliorer la prévention est simple à mettre en place. La conception d’un référentiel simple et mieux adapté à la médecine de ville suffirait à améliorer la situation.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Actualités
Commune
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
Communication
épidémies
Guide touristique
Périodique
Communication
communication
Communications
prévenance
Pratique
Guide de bonnes pratiques
communisme
médecine générale
Médecins
Transmissions
infection croisée
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Faire barrage au virus et s’en arranger. Des personnes en situation de handicap à l’épreuve du COVID-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-02990069
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
Personna +
Handicap
Handicap
handicap
personnes handicapées
virus
Virus
Virus
Handicap
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
virus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité adaptative contre le virus SARS-CoV-2.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02960802/document
Le ro le protecteur de la réponse immunitaire adaptative de l’ho te au cours de l’infection par le SARS-CoV-2 est devenu une question critique en l’absence d’un traitement spécifique, d‘un vaccin préventif ou d’une immunothérapie. Au cours de l’infection par le SARS-CoV-2, la réponse immunitaire contribuerait à la défense de l’ho te dans la majorité des cas, mais serait responsable de sa pathogéne se chez certains malades. Notamment, au cours des formes séve res, un déséquilibre entre les réponses immunitaires innée et adaptative pourrait être fatal. Au cours de la COVID-19, de nombreuses questions se posent sur la génération de l’immunité spécifique contre les diverses protéines du virus, la cinétique, la fonction des anticorps, ainsi que la qualité des réponses des lymphocytes effecteurs CD4 et CD8 pour la protection de l’ho te. L’étude bio-informatique des épitopes T et B des coronavirus a soulevé la question de l’immunité croisée entre le SARS-COV-2 et d’autres coronavirus sources d’infection bénigne ou responsables de pneumopathies graves telles que le MERS-CoV et le SARS-CoV. Dans cette revue, nous faisons le point sur les réponses immunitaires adaptatives au cours de la COVID-19 et leurs ro les potentiels dans la protection despersonnes infectées.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
immunité acquise
état immunitaire
virus
Virus
Virus
Adaptation
Virus
adaptation
virus du SRAS
Immunité
virus
Réadaptation
immunité
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité adaptative contre le virus SARS-CoV-2
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02960802
Le rôle protecteur de la réponse immunitaire adaptative de l’hôte au cours de l’infection par le SARS-CoV-2 est devenu une question critique en l’absence d’un traitement spécifique, d‘un vaccin préventif ou d’une immunothérapie. Au cours de l’infection par le SARS-CoV-2, la réponse immunitaire contribuerait à la défense de l’hôte dans la majorité des cas, mais serait responsable de sa pathogénèse chez certains malades. Notamment, au cours des formes sévères, un déséquilibre entre les réponses immunitaires innée et adaptative pourrait être fatal. Au cours de la COVID-19, de nombreuses questions se posent sur la génération de l’immunité spécifique contre les diverses protéines du virus, la cinétique, la fonction des anticorps, ainsi que la qualité des réponses des lymphocytes effecteurs CD4 et CD8 pour la protection de l’hôte. L’étude bio-informatique des épitopes T et B des coronavirus a soulevé la question de l’immunité croisée entre le SARS-COV-2 et d’autres coronavirus sources d’infection bénigne ou responsables de pneumopathies graves telles que le MERS-CoV et le SARS-CoV. Dans cette revue, nous faisons le point sur les réponses immunitaires adaptatives au cours de la COVID-19 et leurs rôles potentiels dans la protection des personnes infectées.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
Virus
virus
Virus
Virus
Immunité
Adaptation
virus du SRAS
immunité acquise
état immunitaire
adaptation

---
N3-AUTOINDEXEE
Adaptations de la prise en charge des patients en nutrition artificielle à domicile au cours de l’épidémie virale COVID-19 en France : avis du Comité de nutrition à domicile de la Société Francophone de Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNCM)
https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-02865282
La nutrition artificielle à domicile, entérale ou parentérale, s’adresse à des malades chroniques fragiles. La situation actuelle de pandémie COVID-19 peut compromettre leur prise en charge à plusieurs niveaux : difficultés d’accès aux établissements de santé largement réorientés vers la prise en charge des malades COVID-19, possible pénurie d’infirmières à domicile, forte réduction des visites des prestataires de service à domicile, tensions sur les solutions hydro-alcooliques, les masques et les régulateurs de débit. Le but de ces recommandations établies par le Comité de nutrition à domicile de la Société Francophone de Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNCM) est, d’une part, de préciser la prise en charge minimale de ces patients, tant en termes de suivi que de matériels, mais surtout de s’adapter aux tensions actuelles relatives aux personnes et aux matériels, afin de poursuivre une prise en charge de qualité et de ne pas compromettre l’état de santé des patients en nutrition artificielle à domicile pendant la crise.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
article de périodique
France
France
virus
nutrition artificielle
français
Épidémies de maladies
France
soutien nutritionnel
prise en charge personnalisée du patient
Domicile
France
Épidémies
adaptation
nutrition
services de soins à domicile
a comme patient
Adaptation
France
Réadaptation
métabolisme
fonction métabolique générale
Métabolisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Exposition aux bioaérosols dans les centres de traitement des eaux usées Application d’approches moléculaires et risque viral
https://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication-irsst/i/101058/n/bioaerosols-traitement-eaux-usees
Le traitement des eaux usées comporte plusieurs étapes susceptibles de générer des bioaérosols auxquels des travailleurs peuvent être exposés. Bien que la littérature à ce sujet soit relativement abondante, les connaissances relatives au risque, à l’exposition et à la fréquence de certaines maladies chez cette population demeurent mal documentées. L’environnement des centres de traitement des eaux usées est complexe à plusieurs égards. En effet, les différents sites de traitement représentent des risques variables en ce qui a trait à la nature et à la concentration des bioaérosols, ainsi qu’au type de travail effectué. La majorité des études s’intéressant à cette problématique ont utilisé des approches dites classiques, utilisant la culture de microorganismes, afin d’étudier la concentration et la nature des bioaérosols. Très peu de données relatives à certaines infections virales (grippe, gastroentérite) sont disponibles, rendant difficile l’évaluation du risque associé à ce type de travail.
2019
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
rapport
Eaux usées
Applications
Exposition
eaux usées
risque
Applications
Applications
attention
établissements de santé
virus
Centre
eaux usées
central
purification de l'eau
eaux d'égout
Traitement de l'eau
effets de l'exposition à un agent externe
eaux usées
eaux d'égout

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévenir la transmission de virus à diffusion hématogène des travailleurs de la santé infectés aux patients : résumé d’une nouvelle ligne directrice pour le Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2019-45/numero-12-5-decembre-2019/article-3-prevention-transmission-virus-transmissibles-sang-milieu-soins-sante.html
Contexte : Bien qu’il soit clairement établi que les virus à diffusion hématogène (VDH), notamment le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), le virus de l’hépatite C (VHC) et le virus de l’hépatite B (VHB), sont transmis des patients aux travailleurs de la santé (TS), la transmission de ces virus des TS aux patients lors de la prestation des soins de santé a également été signalée. Au vu des avancées notoires réalisées dans la prévention des infections, les outils de diagnostic et les régimes de traitement, et des améliorations majeures apportées à la méthodologie d’élaboration des lignes directrices, il était nécessaire d’élaborer une ligne directrice fondée sur des données probantes pour remplacer le document consensuel canadien de 1998 relatif à la prise en charge des TS infectés par un VDH. Objectif : Cet article résume la Ligne directrice canadienne pour la prévention de la transmission de virus à diffusion hématogène par des travailleurs de la santé infectés en milieux de soins.
2019
RMTC
Canada
article de périodique
a comme patient
Transmissions
virus
Santé
Infection
Infection
diffusion
prévenance
transmission de maladie infectieuse
virus
patients
maladie infectieuse
personnel de santé
Canada
Virus
Virus
santé
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Proposition d’un plan de surveillance intégrée des virus transmis par les moustiques au Québec, 2020-2025
https://www.inspq.qc.ca/publications/2614
Plus d’une centaine d’arbovirus ayant le potentiel d’infecter les humains a été identifiée à l’échelle internationale. Les autorités de santé publique doivent donc cibler les arbovirus causant des infections les plus à risque de complications afin de déterminer lesquels devraient faire l’objet d’une surveillance. Au Québec, tout comme ailleurs en Amérique du Nord, les infections cliniques les plus fréquentes et les plus à risque de complication sont associées au virus du Nil occidental (VNO), suivies de celles liées aux virus du sérogroupe Californie. La province effectue également un « monitorage entomologique » les principales espèces de moustiques qui véhiculent des arbovirus exotiques tels que les virus du Chikungunya, du Zika et de la Dengue.
2019
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
moustique
cartes
Transmissions
organisation et administration
virus
plat
Fracture intertrochantérienne
proposita
Intégration virale
Virus
Fracture souscapitale de l'humérus
Virus
culicidae
Québec

---
N3-AUTOINDEXEE
Mesures de sécurisation des produits issus du corps humain suite à la survenue en France de cas équins d’infections à virus West Nile (WNV)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=747
Plusieurs cas équins d’infection à West Nile Virus (WNV) ont été confirmés dans les Bouches-du-Rhône et en Haute-Corse. Le Haut Conseil de la santé publique, se basant sur les données historiques de cas équins et humains d’infections à WNV ces dernières années en France, et sur les liens éventuels entre cas équins et cas humains au vu de l’expérience européenne, a émis plusieurs recommandations. Lors du diagnostic d’un cas équin : alerte médicale locale auprès des services d’accueil et des urgences, des services de neurologie et dans les hôpitaux, rappelant la nécessité de rechercher le WNV devant un patient avec des signes d’infections neuro-invasives. Tenant compte des éléments ci-dessus et de l’historique, de la balance coût/bénéfice, le HCSP suggère, en cas de survenue de cas équins isolés, de ne pas déclencher un dépistage des donneurs de sang et d’organes, sauf en cas de diagnostic antérieur de plus d’un cas humain dans la même zone. La zone correspond en principe au département, mais ce point sera à rediscuter au cas par cas en fonction de l’épidémiologie et de la géographie locales. Le HCSP recommande d’appliquer ces critères lors de la survenue de nouveaux cas équins isolés d’infection à WNV.
2019
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
rapport
Virus
France
homo sapiens
virus
virus du Nil occidental
France
Infection
poids et mesures du corps
corps humain
espèces équines
France
infection
equidae
français
maladie infectieuse
Virus
Mesures du corps
France
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise à jour des pays et régions concernés (Italie, Allemagne) par les mesures de prévention pour la sécurité infectieuse transfusionnelle et de la greffe résultant de la circulation du West Nile Virus (WNV)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=746
Suite à la survenue de deux cas humains de West Nile Virus (WNV) à l’étranger (un en Italie, région des Marches, province de Macerata, et un en Allemagne, région de Saxe), ces deux régions ont été rajoutées à la liste des pays et régions à risque pour la saison WNV 2019, mentionnée dans l’avis du HCSP du 23 mai 2019
2019
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
rapport
virus du Nil occidental
Régions
Virus
virus
Sécurité
Virus
Italie
transplant
sécurité transfusionnelle
Allemagne
mesures de sécurité
régional
transplantation

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise à jour des pays concernés (Macédoine du Nord, Slovaquie) par les mesures de prévention pour la sécurité infectieuse transfusionnelle et de la greffe résultant de la circulation du West Nile Virus (WNV)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=739
Suite à la survenue de deux cas humains de West Nile Virus (WNV) à l’étranger (un en République de Macédoine du Nord, l’autre en Slovaquie), ces deux pays ont été rajoutés à la liste des pays à risque pour la saison WNV 2019, mentionnée dans l’avis du HCSP du 23 mai 2019
2019
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
information scientifique et technique
virus
sécurité transfusionnelle
slovaques
mesures de sécurité
transplant
Sécurité
slovaquie
virus du Nil occidental
Virus
transplantation
Virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Epidémiologie des comorbidités respiratoires chez les patients infectés par le Virus de l’Immunodéficience Humaine: étude sur la base nationale des données du PMSI de 2007 à 2014
http://www.sudoc.fr/233054138
Depuis la mise en place des thérapies antirétrovirales, de nouvelles pathologies respiratoires non infectieuses émergent chez les patients infectés par le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH). L’objectif de notre travail était de déterminer leur prévalence et d’évaluer le risque que représente l’infection par le VIH dans la survenue de ces pathologies.Méthodes: À partir de la base de données nationale du Programme de Médicalisation des Systèmes d’Informations (PMSI), nous avons calculé la prévalence d’un panel de pathologies respiratoires chez les patients infectés par le VIH hospitalisés de 2007 à 2013. Le risque de développer une pathologie respiratoire non infectieuse chez les patients infectés par le VIH a été évalué sur un modèle d’étude exposé vs. non exposé.Résultats: 133 850 patients infectés par le VIH ont été hospitalisés de 2007 à 2013. La prévalence annuelle des pathologies respiratoires infectieuses diminuait. En revanche, celles de la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO), de l’insuffisance respiratoire chronique, des néoplasies bronchiques, de l’embolie pulmonaire, de l’emphysème, de l’apnée du sommeil, et de la fibrose pulmonaire augmentaient significativement. L’infection par le VIH apparaissait comme un facteur de risque de développer un emphysème, une BPCO, une fibrose pulmonaire, une néoplasie bronchique, une hypertension artérielle pulmonaire et une insuffisance respiratoire chronique. Ce risque variait selon l’âge et le sexe des patients. Conclusions: Ces résultats confirment l’émergence des pathologies respiratoires non infectieuses chez les patients infectés par le VIH traités par antirétroviraux. Ils invitent à proposer un dépistage systématique des pathologies respiratoires de ces patients infectés par le VIH.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Fossette cornéenne de Fuchs
a comme patient
Infection
Epidémiologie
bases de données comme sujet
comorbidité
Fracture comminutive
Virus
maladie infectieuse
dû à
Epidémiologie
Epidémiologie
sujet immunodéprimé
Base de données
Polypathologie
Epidémiologie
base
collecte de données
infections de l'appareil respiratoire
Epidémiologie
épidémiologie
virus
virus
immunodéficience
Virus
Infection respiratoire
infection
base de données

---
N2-AUTOINDEXEE
Fièvres Hémorragiques Virales (FHV) : repérer et prendre en charge un patient suspect en France - Information pour les SAMU et autres soignants de 1ère ligne
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/coreb/20190724-fhv-ebola-rdc-vf-24juil19.pdf
Les FHV, transmissibles par contact avec tous les fluides corporels, sont potentiellement graves. En contexte d’épidémies / endémie de FHV en Afrique (de l’Ouest et Centrale, Lassa étant la plus exportée) et notamment, après la déclaration le 18 juillet 2019 par l’OMS de l’Urgence de Santé Publique de Portée Internationale concernant l’épidémie Ebola en République Démocratique du Congo, il est essentiel que dès le 1er contact d’un patient suspect avec le système de santé, soit organisé, par les 1ers soignants, le recours rapide à l’expertise clinique et épidémiologique, avec une application stricte des mesures de protection, tout en recherchant les diagnostics alternatifs plus probables.
2019
false
true
false
false
false
Infectiologie.com
France
français
recommandation professionnelle
fièvres hémorragiques virales
hémorragie
a comme soignant
France
virus
linéaire
fièvre
fièvre
a comme patient
patients
Fièvre hémorragique
services des urgences médicales
français
France
aidants

---
N2-AUTOINDEXEE
Infection à West-Nile virus (VWN) : repérer et prendre en charge un patient suspect - Memo épidémio-clinique à destination des médecins de 1ère ligne dans la zone de circulation virale
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/coreb/wnv-v-25-08-18-diffusion.pdf
2018
false
true
false
false
Infectiologie.com
France
français
recommandation professionnelle
circulant
infection
virus
Infection
virus du Nil occidental
linéaire
patients
clinique
médecine clinique
Virus
zone
épidémiologie
maladie infectieuse
a comme patient
Virus
Médecins

---
N2-AUTOINDEXEE
Efficacité des pratiques en matière d’hygiène des mains dans la prévention de l’infection par le virus de la grippe en milieu communautaire : examen systématique
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2019-45/numero-1-3-janvier-2019/article-2-prevenir-grippe-hygiene-mains.html
Contexte : L’hygiène des mains est une mesure reconnue et efficace dans la prévention et la lutte contre les infections dans les établissements de soins de santé. Toutefois, l’efficacité des pratiques d’hygiène des mains dans la prévention de la grippe et de sa transmission en milieu communautaire n’est pas clairement établie. Objectif : Repérer, examiner et synthétiser les données disponibles sur l’efficacité de l’hygiène des mains dans la prévention de la grippe présumée ou confirmée en laboratoire et sa transmission en milieu communautaire. Méthodologie : Un protocole d’examen systématique des données a été établi avant le début de l’examen. Trois bases de données électroniques (MEDLINE, Embase et la Bibliothèque Cochrane) ont été consultées pour repérer les études pertinentes. Deux examinateurs ont filtré séparément les titres, les résumés et les textes intégraux des études à partir des bases de données interrogées. L’extraction des données et l’évaluation de la qualité des études retenues ont été effectuées par un seul examinateur puis validées par un second examinateur. Les études retenues ont été synthétisées et analysées de manière narrative. Résultats : Au total, 16 études ont été retenues aux fins de l’examen. Les études étaient de faible qualité méthodologique, et on a constaté une forte variabilité des protocoles, des milieux, du contexte et des indicateurs de recherche. Neuf études ont évalué l’efficacité des interventions ou des pratiques d’hygiène des mains pour la prévention des cas de grippe présumés ou confirmés en laboratoire dans le milieu communautaire; une différence significative a été constatée dans six études, tandis que trois études n’ont pas montré une telle différence. Sept études ont évalué l’efficacité des pratiques d’hygiène des mains pour la prévention de la transmission de la grippe présumée ou confirmée en laboratoire en milieu communautaire; une différence significative a été notée dans deux études, tandis que cinq études n’ont pas montré une telle différence. Conclusion : L’efficacité de l’hygiène des mains contre l’infection par le virus de la grippe et sa transmission en milieu communautaire est difficile à déterminer à partir des données disponibles. Considérant que l’efficacité des pratiques d’hygiène des mains a été éprouvée dans d’autres contextes, il n’existe aucune donnée probante indiquant qu’il faut cesser ces pratiques pour réduire le risque d’infection par le virus de la grippe et sa transmission en milieu communautaire.
2018
RMTC
Canada
article de périodique
Prévention des infections
examen systematique
Hygiène
grippe
Virus
Pratique
virus
virus
Systématique
Virus
études d'évaluation comme sujet
Systématique
grippe humaine
maladie infectieuse
Infection communautaire
hygiène des mains
infections communautaires
avec propreté
désinfection des mains
Systématique
grippe
Grippe
Systématique
hygiène des mains

---
N2-AUTOINDEXEE
Facteurs prédictifs d’aggravation chez les patients infectés par le virus de la grippe au service d’accueil des urgences
http://www.sudoc.fr/23228282X
Introduction. La grippe est une maladie infectieuse respiratoire aiguë d’origine virale, qui sévit chaque année, habituellement entre novembre et avril dans l’hémisphère nord. Elle a été responsable, depuis le début du XXéme siècle, de plusieurs pandémies faisant des millions de morts. Depuis l'apparition du virus type H1N1 en 2009, il a été remarqué une atteinte croissante des adultes de moins de 65 ans et sans comorbidité, population jusqu’alors non concernée par les campagnes vaccinales. Matériel et méthodes. Nous avons réalisé une étude cas-témoins observationnelle, rétrospective au CHU de Limoges, du 1er Décembre 2017 au 30 Avril 2018, à la recherche de facteurs prédictifs d’aggravation, cliniques ou biologiques, chez les patients atteints de grippe dont le diagnostic était confirmé par un test PCR multiplex après prélèvement naso-pharyngé aux urgences. 134 malades ont donc été inclus et répartis en 2 groupes, les patients traités à domicile ou en hospitalisation conventionnelle appartenaient au groupe « guérison » et ceux nécessitant une prise en charge en soins intensifs ou réanimation ou décédés à 28 jours constituaient le groupe « aggravation ». Résultats. 19% des patients se sont aggravés après le passage au SAU et les principaux critères précoces identifiés étaient un score qSOFA positif, une hyperlactatémie, l’hypoxémie gazométrique et la désaturation clinique en oxygène. Conclusion. Notre étude a permis de mettre en évidence des facteurs clinico-biologiques prédictifs d’aggravation significatifs. Leur suivi lors des prochaines épidémies pourrait permettre d’améliorer la prise en charge des patients atteints par cette maladie et en diminuer sa morbidité.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
virus
Urgences
infection
facteur
service hospitalier d'urgences
virus
grippe humaine
grippe
patients
grippe
a comme patient
Grippe
Virus
Accueil
Virus
maladie infectieuse
urgences

---
N2-AUTOINDEXEE
Facteurs prédictifs d’aggravation chez les patients infectés par le virus de la grippe au service d’accueil des urgences
http://www.sudoc.fr/232281610
Introduction. La grippe est une maladie infectieuse respiratoire aiguë d’origine virale, qui sévit chaque année, habituellement entre novembre et avril dans l’hémisphère nord. Elle a été responsable, depuis le début du XXéme siècle, de plusieurs pandémies faisant des millions de morts. Depuis l'apparition du virus type H1N1 en 2009, il a été remarqué une atteinte croissante des adultes de moins de 65 ans et sans comorbidité, population jusqu’alors non concernée par les campagnes vaccinales. Matériel et méthodes. Nous avons réalisé une étude cas-témoins observationnelle, rétrospective au CHU de Limoges, du 1er Décembre 2017 au 30 Avril 2018, à la recherche de facteurs prédictifs d’aggravation, cliniques ou biologiques, chez les patients atteints de grippe dont le diagnostic était confirmé par un test PCR multiplex après prélèvement naso-pharyngé aux urgences. 134 malades ont donc été inclus et répartis en 2 groupes, les patients traités à domicile ou en hospitalisation conventionnelle appartenaient au groupe « guérison » et ceux nécessitant une prise en charge en soins intensifs ou réanimation ou décédés à 28 jours constituaient le groupe « aggravation ». Résultats. 19% des patients se sont aggravés après le passage au SAU et les principaux critères précoces identifiés étaient un score qSOFA positif, une hyperlactatémie, l’hypoxémie gazométrique et la désaturation clinique en oxygène. Conclusion. Notre étude a permis de mettre en évidence des facteurs clinico-biologiques prédictifs d’aggravation significatifs. Leur suivi lors des prochaines épidémies pourrait permettre d’améliorer la prise en charge des patients atteints par cette maladie et en diminuer sa morbidité. Introduction. Influenza is an acute respiratory viral infectious disease that occurs every year, usualy between November and April in the northern hemisphere. Since the beginning of the 20th century of the H1N1-type virus in 2009, there has been a growing incidence of infected adults under 65 years of age and without comorbidity, a population previously unaffected by vaccination campaigns. Material and methods. We carried out an observational case-control study, retrospective at Limoges University Hospital, from December 1st, 2017 to April 30th, 2018, searching for clinical or biological worsening factors, in flu patients whose diagnosis was confirmed by a multiplex PCR test after nasopharyngeal uptake. 134 patients were included and divided into 2 groups, patients treated at home or in conventional hospitalization belonged to the group ‘cure” and those requiring an intensive care unit or died 28 days later were the group “aggravation”. Results. 19% of patients worsened and the primary early outcomes identified were positive qSOFA score, hyperlactatemia, hypoxemia, and low saturation of oxygen. Conclusion. Our study has shown significant clinical and biological factors predictive of aggravation. Their follow-up during the next epidemics could improve the management of patients suffering from this disease and reduce its morbidity.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Accueil
grippe humaine
facteur
service hospitalier d'urgences
grippe
virus
Urgences
patients
virus
infection
Virus
Grippe
maladie infectieuse
grippe
a comme patient
Virus
urgences

---
N3-AUTOINDEXEE
Eaux usées ; une vie après la vie ? Les risques viraux associés à divers modes de gestion
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01902110
Avec la diminution des ressources en eaux douces et leur contamination par les rejets d'eaux usées non ou insuffisamment traitées émerge la nécessité d'une gestion plus durable de ces ressources dans un contexte mondial d'accroissement et d'urbanisation des populations, de diversification des usages de l'eau et de réchauffement climatique. La réutilisation des eaux usées peut aider à relever ce défi en diminuant leur impact sur la pollution des eaux douces et en accroissant localement les quantités d'eau mobilisable. Lorsqu'elle soutient l'irrigation agricole, elle contribue aux fertilisations phosphatée et azotée et autorise en climat chaud la succession annuelle de plusieurs cultures sur une même parcelle. Mais la filière agricole peut être en compétition avec des filières industrielles ou urbaine de réutilisation d'eau usée, voire avec la fourniture d'eau potable. La réutilisation des eaux usées est importante aux Proche et Moyen Orients, dans les pays méditerranéens, en Australie, dans le sud-ouest des Etats-Unis, en Chine et au Japon. En Europe, elle concerne d'abord Chypre, Malte, l'Espagne et l'Italie et, dans une moindre mesure, la Grèce avec la Crète et la Turquie.
2018
HAL Archives ouvertes
France
rapport
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Eaux usées
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
eaux d'égout
Divers
Divers
Divers
Divers
eaux usées
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
eaux usées
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
vie
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
virus
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
Divers
gestion du risque
eaux usées

---
N2-AUTOINDEXEE
Fièvres Hémorragiques Virales
http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Fi%C3%A8vres%20H%C3%A9morragiques%20Virales
Agent pathogène, données épidémiologiques, pathologie, que faire en cas d'exposition ? Démarche médico-légale, éléments de référence
2018
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
fièvre
fièvre
Fièvre hémorragique
hémorragie
virus
fièvres hémorragiques virales

---
N2-AUTOINDEXEE
Infections à virus grippaux émergents HxNy
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/coreb/proced-grippe-hx-ny-spilf-coreb-actu-17-fev-17-1.pdf
Dans un contexte d’alerte des autorités sanitaires françaises et internationales concernant des récents foyers de grippe aviaire H5N8 en France sans cas humain documenté, et de cas humains de nouveaux virus influenza A essentiellement dus à H5N1 et H7N9, l’objectif de l’actualisation, ici présentée, de la procédure publiée en février 2014 est d’apporter aux premiers médecins qui verront les premiers patients les éléments d’information nécessaires leur permettant d’exercer de façon harmonisée et opérationnelle leur double mission d’acteur de soins et de santé publique, et notamment de dépister précocement les patients suspects d’infection à HxNy.
2017
false
true
false
false
Infectiologie.com
France
français
recommandation professionnelle
virus
grippe humaine
maladie infectieuse
virus
infecté
Infection
virus grippal
infection

---
N2-AUTOINDEXEE
Mesures de prévention et de contrôle des gastroentérites d’allure virale dans les établissements de soins
https://www.inspq.qc.ca/publications/2311
Les gastroentérites virales (GEV) touchent des milliers de personnes chaque année et représentent un fardeau important pour les établissements de soins. Les agents étiologiques viraux les plus souvent impliqués sont de la famille des Caliciviridae (norovirus et sapovirus), les rotavirus et les astrovirus. L’ensemble des recommandations de ce document se réfère aux caractéristiques des Caliciviridae, car ce sont ces derniers qui sont majoritairement identifiés lors d’éclosions de GEV dans les établissements de santé du Québec selon les données du Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ). Si un virus autre que des Caliciviridae est retrouvé lors d’une éclosion de GEV, il faudra en tenir compte et ajuster les recommandations.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
contrôlé
Mesures
gastroentérite
Soins
établissement de soins
contrôle et réglementation d'une installation
établissements de santé
virus

---
N2-AUTOINDEXEE
Des virus suivis à la trace (1/4) La peste : fléau d'hier, péril d'aujourd'hui ?
https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/des-virus-suivis-la-trace-14-la-peste-fleau-dhier-peril
25 millions de personnes meurent de la peste au XIVe siècle. Yersinia pestis, toujours d'actualité !
2017
false
false
false
France Culture
France
français
émission radiophonique
peste
virus
virus
peste

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact d’un environnement de soins comprenant un programme d’éducation thérapeutique sur la survie des personnes porteuses de cirrhose virale B et C : cohorte CIRVIR
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01615582
L’objectif de cette étude est d’évaluer l’impact d’un environnement de soins comportant un programme éducation thérapeutique des patients (ETP) porteurs de cirrhose virale B et C. Dans une étude rétrospective analytique multicentrique au sein de la cohorte française CIRVIR comprenant 1671 patients, nous avons comparé la survie globale entre les patients issus de centres proposant un programme d’ETP, intégrant des actions éducatives autour de la cirrhose (Groupe 1) et les patients issus de centres sans programme d’ETP (Groupe 2).
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Cirrhose
soins
survie
planification des soins du patient
éducation du patient comme sujet
Programmes
virus
Thérapeutique
Éducation
personnes
Organismes
Impacts sur l'environnement
environnement
cirrhose
fibrose
programmes
thérapeutique
éducation

---
N3-AUTOINDEXEE
Les placebos impurs en médecine générale dans les affections bénignes virales des voies aériennes supérieures : enquête auprès de 170 médecins généralistes picards
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01389456
Alors que les placebos impurs ne sont pas intégrés dans la formation hospitalo-universitaire, nous nous sommes intéressés à leur prescription dans une situation fréquente de médecine générale : les affections bénignes virales des voies aériennes supérieures (VAS).
2016
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
virus
Picardie
air
maladie
collecte de données
atteint
voies respiratoires, sai
affect
Bénin
maladies virales
kyste synovial
Affect
enquêteur
médecins généralistes
administration par voie générale
bénin
médecine générale
généralisé
supérieur

---
N3-AUTOINDEXEE
Les placebos impurs en médecine générale dans les affections bénignes virales des voies aériennes supérieures
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/1389456
Introduction : alors que les placebos impurs ne sont pas intégrés dans la formation hospitalo-universitaire, nous nous sommes intéressés à leur prescription dans une situation fréquente de médecine générale : les affections bénignes virales des voies aériennes supérieures (VAS). Matériel et méthodes : nous avons réalisé une étude quantitative à partir d'un questionnaire adressé aux médecins généralistes picards afin de recueillir leur avis sur l'utilisation des placebos impurs dans cette situation clinique.
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
maladies virales
médecine générale
affect
air
voies respiratoires, sai
supérieur
virus
maladie
atteint
Affect
bénin
généralisé
Bénin
affect

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation des comportements à risque de transmission virale parmi les personnes détenues de la maison d’arrêt de Brest, en 2014
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01214768
Après avoir rappelé les problématiques liées à la transmission virale (VIH, hépatites B et C) et à la réduction des risques dans le contexte carcéral, l’auteur évalue la situation au sein de la maison d’arrêt de Brest. En mars 2014, une étude quantitative a été réalisée auprès d’un échantillon randomisé. Un questionnaire abordant les conduites à risque de transmission virale et les mesures de réduction de ces risques était complété lors d’un entretien en face-à-face.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
personnes
prisonniers
Appréciation des risques
arrêté
prisons
prise de risque
Comportement à risque
comportement
virus
personnes

---
N3-AUTOINDEXEE
Bactériophages et phagothérapie: utilisation de virus naturels pour traiter les infections bactériennes
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4665175/
L’utilisation des bactériophages, prédateurs naturels des bactéries, est une technique pionnière efficace de lutte contre les infections bactériennes. Tombée dans l’oubli depuis un demi-siècle du coté occidental de l’ex-rideau de fer, elle fait toujours partie de l’arsenal thérapeutique des pays de l’ex-Europe de l’Est, au point de constituer une arme de choix dans la politique de santé publique de ces pays. l’émergence de bactéries multirésistantes et le risque de revenir à l’ère pré-antibiotique ont fait ressortir la phagothérapie de l’oubli injuste auquel elle avait été confinée. la biologie et la place du bactériophage dans la nature sont décrites ici. les tenants et les aboutissants de la phagothérapie et les conditions de son retour sur le devant de la scène sont explicitées
2015
false
false
false
PMC - PubMed Central
États-Unis d'Amérique
français
article de périodique
Phagothérapie
maladie infectieuse bactérienne
bactériophages
Traités
coopération internationale
infections bactériennes
virus
thérapeutique
naturel
virus des bactéries
Virus
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Epidémiologie des diarrhées aiguës virales de l'adulte en médecine générale en France
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01301021
L’épidémiologie des diarrhées aiguës (DA) hivernales a été peu décrite chez l’adulte. Ces DA sont principalement dûes à des virus entériques. Des virus influenza peuvent être détectés l’hiver dans les selles de patients grippés présentant des signes digestifs, mais on ignore s’ils peuvent être retrouvés chez des patients présentant exclusivement des troubles digestifs. Durant les hivers 2010/2011 et 2011/2012, les médecins Sentinelles (Inserm-UPMC) ont inclus 192 patients adultes consultant pour une DA et 105 patients contrôles
2015
false
false
false
TEL - Thèses en ligne
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
généralisé
diarrhee (isolee non infectieuse)
virus
Maladie aigüe
adulte
diarrhée
épidémiologie
français
adulte
France
médecine générale
diarrhée
diarrhée

---
N2-AUTOINDEXEE
AVAXIM 80 U PEDIATRIQUE, suspension injectable en seringue préremplie vaccin de l'hépatite A (inactivé, adsorbé) - virus de l'hépatite A souche GBM inactivé adsorbé
Code CIS : 63777215
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=63777215
2014
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
injection
pédiatrie
inactif
suspensions
virus de l'hépatite
hepatite
vaccins inactivés
glioblastome
hepatite
hépatite
AVAXIM
pédiatre
seringues
virus
vaccin
injections
vaccination
seringue
suspension

---
Nous contacter.
14/05/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.