Libellé préféré : orientation;

Définition du MeSH : Conscience de soi par rapport au temps, au lieu et à sa personne. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : fonctions d'orientation; Orientation cognitive; Orientation mentale; Orientation psychologique;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Orientation;

Définition CIF : Fonctions mentales générales de connaissance et d'établissement de sa relation avec soi-même, les autres, le temps et son environnement.;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Conscience de soi par rapport au temps, au lieu et à sa personne. [Traduction effectuée avant 2008]

N2-AUTOINDEXEE
Addendum du 31 mars 2022 à l’avis du 19 janvier 2022 relatif à l’extension de l’éligibilité au deuxième rappel
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_addendum_du_31_mars_2022_a_l_avis_du_19_janvier_2022_-_extension_de_l_eligibilite_au_deuxieme_rappel.pdf
Le COSV a recommandé l’ouverture d’un deuxième rappel vaccinal aux personnes âgées de plus de 80 ans et aux résidents d’EHPAD, dans son addendum du 18 février à l’avis du 19 janvier 2022. Par le présent addendum, le COSV évalue si les données scientifiques et les indicateurs d’hospitalisation et de décès appellent à l’extension de l’éligibilité au deuxième rappel vaccinal aux personnes de classes d’âge inférieures ainsi qu’aux professionnels de santé.
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation de santé publique
orientation
traction
Assistance
jugement
conseiller en orientation
mars

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation des tests de diagnostic rapide antigéniques du SARS-CoV-2 pour l’autodépistage de la COVID-19
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/352843/WHO-2019-nCoV-Ag-RDTs-Self-testing-2022.1-fre.pdf
L’autodépistage de la COVID-19, avec les TDR-Ag du SARS-CoV-2 (TDR-Ag), doit être proposé en supplément des services de tests offerts par des professionnels (Recommandation forte, degré de certitude faible à modéré). Cette recommandation se fonde sur les données montrant que les utilisateurs peuvent pratiquer les autotests avec fiabilité et exactitude et que l’autodépistage de la COVID-19 est acceptable et faisable et pourrait réduire les inégalités existantes dans l’accès aux tests.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
article de périodique
orientation
antigène covas
Antigènes
diagnostic
autotest
orientation
SARS-CoV-2
antigènes
diagnostic préliminaire
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations provisoires pour l’utilisation du vaccin anti-COVID-19 BBV152 COVAXIN de Bharat Biotech
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/353402/WHO-2019-nCoV-vaccines-SAGE-recommendation-BBV152-2022.1-fre.pdf
Les présentes orientations provisoires ont été élaborées sur la base de l’avis émis par le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) sur la vaccination lors de sa réunion extraordinaire du 5 octobre 2021 et actualisées sur la base des discussions supplémentaires qui se sont tenues lors de la réunion extraordinaire du SAGE le 19 janvier 2022 en relation avec la mise à jour de la Feuille de route de l’OMS pour l’établissement des priorités, qui inclut désormais des considérations sur les doses de rappel. Les déclarations d’intérêt ont été recueillies auprès de tous les contributeurs externes. Elles ont été évaluées pour vérifier l’absence de tout conflit d’intérêts. Les résumés des intérêts déclarés peuvent être consultés sur le site Web de la réunion du SAGE et sur le site Web du groupe de travail du SAGE.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
vaccin
Vaccine
COVID-19
Vaccination
Vaccine
Vaccins
vaccination
utilisation hors indication
orientation
vaccination; médication préventive
orientation
Vaccins

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitements contre la COVID-19
Orientations évolutives
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/355155/WHO-2019-nCoV-therapeutics-2022.2-fre.pdf
Question clinique : quel rôle les médicaments jouent-ils dans le traitement des patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) ? Contexte : la base de données probantes sur les traitements contre la COVID-19 évolue et de nombreux essais contrôlés randomisés (ECR) se sont achevés récemment ; d’autres sont en cours. Cette mise à jour apporte une nouvelle recommandation concernant l’utilisation du molnupiravir chez les patients atteints d’une forme bénigne de la COVID-19, sur la base des données de six ECR menés auprès de 4796 patients. Nouvelles recommandations : le groupe d’élaboration des lignes directrices (GDG) propose d’administrer du molnupiravir aux patients présentant une forme bénigne de la maladie qui sont les plus à risque d’hospitalisation tout en mettant en oeuvre des stratégies d’atténuation des risques afin de réduire les effets néfastes potentiels. Aucune recommandation n’a été émise pour les patients atteints d’une forme grave ou critique de la maladie en raison de l’absence de données sur le molnupiravir dans cette population.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
COVID-19
orientation
orientation

---
N3-AUTOINDEXEE
Cadre de référence et orientations ministérielles sur la desserte préhospitalière en zone rurale
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003405/
Le cadre de référence traitant des orientations ministérielles sur la desserte préhospitalière en zone rurale a pour objectif de guider les Centres Intégrés (universitaire) de santé et de services sociaux dans le processus d’analyse de leur desserte préhospitalière régionale ainsi que dans leurs demandes de conversion d’horaire. Le cadre vise une adéquation entre les demandes de transformations d’horaires et les besoins populationnels.
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
rapport
orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Maintien des mesures de lutte anti-infectieuse contre la COVID-19 dans les établissements de santé
Note d’orientation
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/356849/WHO-2019-nCoV-Policy-brief-IPC-HCF-2022.1-fre.pdf
Entre fin mars et mai 2022, le nombre de cas de COVID-19 a régressé dans les pays du monde entier, à l’exception de la Région des Amériques et de la Région africaine de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) (1). L’immunité croissante de la population, qu’elle résulte d’infections passées et/ou de la vaccination, s’est traduite par un déclin de la maladie et de son impact sur les systèmes de santé. De nombreux pays ont levé les mesures sociales et de santé publique et réfléchissent aux assouplissements qui pourraient être apportés aux mesures de lutte anti-infectieuse qui avaient été mises en oeuvre dans les établissements de santé dans le cadre de la pandémie de COVID-19 (2). Depuis janvier 2020 et tout au long de la pandémie, l’OMS a recommandé aux pays d’appliquer un ensemble complet de mesures adaptées aux contextes et aux scénarios épidémiologiques locaux pour prévenir la transmission de la COVID-19, y compris des mesures sociales et de santé publique et des mesures de lutte anti-infectieuse dans les établissements de santé. Ces mesures visent à limiter la transmission interhumaine du SARS-CoV-2 afin de protéger les individus et leur entourage contre l’infection.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
Mesures
Lutte
orientation
anti-infectieux
orientation
COVID-19
établissements de santé
poids et mesures
lutte

---
N2-AUTOINDEXEE
Sommaire de la réponse rapide du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) : Orientations provisoires sur l'utilisation d'Imvamune dans le contexte des éclosions de variole simienne au Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2022-48/numero-7-8-juillet-aout-2022/sommaire-response-comite-consultatif-national-immunisation-orientations-provisoires-utilisation-imvamune-contexte-eclosions-variole-simienne-canada.html
Contexte : La variole simienne est endémique en Afrique centrale et occidentale. Les cas dans les pays non endémiques, y compris le Canada, augmentent depuis mai 2022. ImvamuneMD, un vaccin antivariolique vivant, non réplicatif, a été approuvé par Santé Canada pour une immunisation active contre la variole et la variole simienne chez les adultes qui présentent un risque élevé d'exposition. Ces orientations provisoires visent à considérer l'utilisation d'Imvamune pour la prophylaxie post-exposition (PPE) et à résumer les preuves disponibles en faveur de l'utilisation d'Imvamune dans le contexte actuel. Méthodes : Le groupe de travail du CCNI sur les vaccins contre les maladies infectieuses à haut risque (GT MIHR) a examiné les données sur l'état actuel de l'épidémie de variole simienne, ainsi que les preuves supplémentaires incluses dans la littérature scientifique publiée et provenant des fabricants, concernant l'innocuité, l'immunogénicité et la protection offerte par Imvamune. Le CCNI a approuvé ces recommandations du GT MIHR le 8 juin 2022.
2022
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
orientation
orthopoxvirose simienne
Canada
variole
comités consultatifs
orientation
Variole
immunisation
réponse à l'immunisation
Variole

---
N2-AUTOINDEXEE
Surveillance de la santé publique dans le contexte de la COVID-19
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/362517/WHO-2019-nCoV-SurveillanceGuidance-2022.2-fre.pdf
La surveillance de la COVID-19 reste essentielle pour mettre fin à l’urgence de la COVID-19 dans le monde entier et élaborer les mesures de santé publique visant à limiter la propagation du SARS-CoV-2 et à réduire la morbidité, la mortalité et l’impact. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) continue de recommander le maintien et le renforcement de la surveillance afin d’atteindre les objectifs fondamentaux de surveillance de la COVID-19.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
surveillance de la santé publique
orientation
Santé publique
orientation
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Note d’orientation de l’OMS : tests de diagnostic de la COVID-19
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/362945/WHO-2019-nCoV-Policy-Brief-Testing-2022.1-fre.pdf
Les programmes nationaux doivent absolument continuer à proposer des tests de diagnostic de la COVID-19 pour atteindre trois objectifs principaux : faire baisser la morbidité et la mortalité en permettant l’instauration rapide de soins et d’un traitement, réduire la transmission et suivre l’évolution de l’épidémie et du virus. La pratique de tests pour les cas suspects au début de l’évolution de la maladie – en particulier chez les personnes pour lesquelles le risque d’hospitalisation ou de forme grave de la COVID-19 est accru – permet l’accès à des soins de soutien et à des traitements contre la COVID-19.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
orientation
orientation
Diagnostic
aucun diagnostic
test COVID-19
COVID-19
Organisation Mondiale de la Santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Note d’orientation de l’OMS : gestion de l’infodémie liée à la COVID-19
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/362946/WHO-2019-nCoV-Policy-Brief-Infodemic-2022.1-fre.pdf
Former les agents de santé, qui sont souvent la source d’information sanitaire la plus fiable, afin qu’ils puissent mieux identifier et combattre la désinformation dans le domaine de la santé. • Adapter les initiatives en matière de santé, d’information et de culture numérique à des populations spécifiques, et chercher à dissiper les informations fausses avant qu’elles ne soient largement diffusées par les médias numériques et d’autres canaux. • S’efforcer de produire des informations sur la santé de qualité et accessibles dans différents formats numériques conçus pour être réutilisés, remaniés et partagés, et pour une diffusion numérique rapide via les réseaux sociaux.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
COVID-19
Organisation Mondiale de la Santé
infodémique
orientation
orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Note d’orientation de l’OMS : Prise en charge clinique de la COVID-19
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/362947/WHO-2019-nCoV-Policy-Brief-Clinical-2022.1-fre.pdf
Veiller à l’établissement et au maintien de parcours de soins cliniques clairs en tant qu’élément essentiel de la riposte à la COVID-19. • Intégrer les parcours de soins cliniques contre la COVID-19 aux systèmes de soins de santé primaires et veiller à ce que les personnes ayant subi un test positif de dépistage du SARS-Co-2 soient immédiatement liées à un tel parcours. • Adapter les parcours de soins cliniques à la femme enceinte ou allaitante et à l’enfant.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
hôpitaux privés à but lucratif
COVID-19
orientation
gestion des soins aux patients
orientation
Organisation Mondiale de la Santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Note d’orientation de l’OMS : atteindre les cibles en matière de vaccination contre la COVID-19
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/362941/WHO-2019-nCoV-Policy-Brief-Vaccination-2022.1-fre.pdf
Dans sa version la plus récente, la Stratégie de l’Organisation mondiale de la Santé pour une vaccination mondiale contre la COVID-19 (1) définit les mesures essentielles que les États Membres devraient envisager de prendre pour atteindre les cibles en matière de vaccination contre la COVID-19. Les vaccins devraient être mis à disposition des groupes hautement prioritaires là où la couverture (y compris pour les doses de rappel) est incomplète.
2022
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique
Vaccination
Organisation Mondiale de la Santé
Vaccine
vaccination; médication préventive
COVID-19
orientation
vaccins contre la COVID-19
orientation
Vaccins
COVID-19
vaccination
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
Note d’orientation de l’OMS sur la COVID-19 : instaurer la confiance grâce à la communication sur les risques et à la participation communautaire
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/362942/WHO-2019-nCoV-Policy-Brief-RCCE-2022.1-fre.pdf
Des informations sanitaires crédibles, fiables, pertinentes, opportunes, accessibles et exploitables sont cruciales pour l’acceptation et l’adoption d’interventions vitales. Les approches et les interventions en matière de communication sur les risques et de participation communautaire (CRPC) permettant de mobiliser efficacement les populations touchées se sont avérées cruciales dans le cadre de l’élaboration des plans de préparation et de riposte face à la situation d’urgence provoquée par la COVID-19.
2022
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique
COVID-19
orientation
Communication
Organisation Mondiale de la Santé
communication
risque
Communication
COVID-19
Participation communautaire
orientation
confiance

---
N2-AUTOINDEXEE
Note d’orientation : maintien des mesures de lutte anti-infectieuse contre la COVID-19 dans les établissements de santé
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/362943/WHO-2019-nCoV-Policy-Brief-IPC-2022.1-fre.pdf
Les établissements de santé demeurent un milieu à haut risque de transmission du SARS-CoV-2, car des patients susceptibles de développer une forme grave de la COVID-19 y sont admis et soignés. Il reste fondamental de pérenniser et de renforcer des mesures de lutte anti-infectieuse pour les patients, le personnel et les visiteurs.
2022
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique
poids et mesures
Mesures
orientation
Lutte
orientation
anti-infectieux
établissements de santé
COVID-19
COVID-19
lutte

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge clinique de la COVID-19
Orientations évolutives
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/363044/WHO-2019-nCoV-Clinical-2022.1-fre.pdf
Le Plan stratégique de préparation et de riposte décrit les objectifs stratégiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour mettre fin à la pandémie de maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) et fournit un appui aux partenaires nationaux pour élaborer une stratégie de riposte structurée. Les principaux objectifs de l’OMS concernant la COVID-19 consistent à : 1) mettre fin à la transmission ; 2) prodiguer des soins optimaux à tous les patients et sauver des vies ; 3) minimiser l’impact de l’épidémie sur les systèmes de santé, les services sociaux et l’activité économique.
2022
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
orientation
COVID-19
hôpitaux privés à but lucratif
COVID-19
orientation

---
N2-TITRE
Orthopoxvirose simienne : surveillance, enquête sur les cas et recherche des contacts
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/handle/10665/362660
Une épidémie d’orthopoxvirose simienne (variole du singe) est en cours dans les six Régions de l’OMS, et le nombre de cas signalés augmente depuis mai 2022. Le but global de la surveillance, de l’enquête sur les cas et de la recherche des contacts dans ce contexte est de mettre fin à la transmission interhumaine et de juguler l’épidémie. • Les principaux objectifs de la surveillance et de l’enquête sur les cas d’orthopoxvirose simienne dans le contexte actuel sont d’identifier rapidement les cas et les foyers épidémiques afin d’assurer une prise en charge clinique optimale ; d’isoler les cas pour éviter que la transmission se poursuive ; d’identifier, de gérer et de suivre les contacts afin de détecter d’éventuels signes précoces d’infection ; d’identifier les groupes exposés à un risque d’infection et de forme grave de la maladie ; de protéger les agents de santé de première ligne ; et d’adapter les mesures de lutte et de prévention afin qu’elles soient efficaces.
2022
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
État des lieux des pratiques d’orientation des patients vers le système de santé de droit commun, à la suite d’une prise en charge en permanence d’accès aux soins de santé
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2022/1/2022_1_2.html
Introduction – Les permanences d’accès aux soins de santé (Pass) ont pour mission d’offrir des soins ambulatoires à des personnes qui n’y ont pas accès et de résoudre leurs problématiques d’accès aux droits, de sorte qu’ils aient in fine accès au dispositif médecin traitant de droit commun. Notre objectif était d’établir un état des lieux des pratiques des Pass concernant l’orientation vers le droit commun du patient ayant obtenu une couverture maladie complète. Matériel et méthode – Cette étude observationnelle transversale a été menée dans le cadre du Programme de recherche sur la performance du système de soins Pass-Multi. Des questionnaires ont été envoyés à 274 Pass sur les 410 que compte le territoire français. Le recueil des données s’est déroulé de juin à octobre 2020.
2022
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
orientation d'un patient
droit à la santé
permanence des soins
Commune
Pratique
communication sur la santé
orientation
Accès aux soins
patients
Communications
Soins de santé
Communication
Communication

---
N2-AUTOINDEXEE
Trouble d'anxiété généralisée et trouble panique chez les adultes : repérage, orientation et traitement - Guide de pratique clinique
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003293/
Ce guide de pratique clinique repose sur un modèle de soins par étapes. Il traite du repérage, de l’identification et de la trajectoire de services pour les personnes âgées de 18 ans ou plus présentant des symptômes d’un trouble d’anxiété généralisée (TAG) ou un trouble panique (TP) (avec ou sans agoraphobie) ou ayant été confirmé. Ce guide s’adresse principalement aux intervenants et gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux.
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation pour la pratique clinique
anxiété généralisée
orientation
Panique
anxiete
Adulte
Pratique
Trouble panique
trouble panique
adulte
orientation
Adulte
hôpitaux privés à but lucratif
panique
précis
Anxiété
Trouble panique
adulte
Trouble de l'anxiété généralisée

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations provisoires pour l’utilisation du vaccin anti-COVID-19 Pfizer-BioNTech, BNT162b2, en vertu du protocole OMS d’autorisation d’utilisation d’urgence
Orientations provisoires - 21 janvier 2022
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/351395/WHO-2019-nCoV-vaccinesSAGE-recommendation-BNT162b2-2022.1-fre.pdf
Ces orientations provisoires ont été élaborées sur la base de l’avis émis par le Groupe stratégique consultatif d’experts sur la vaccination (SAGE) lors de sa réunion extraordinaire du 5 janvier 2021 (1), actualisées lors de sa réunion extraordinaire du 27 mai 2021 (2), puis de nouveau mises à jour le 19 novembre 2021 et le 19 janvier 2022 (3). Des déclarations d’intérêts ont été recueillies auprès de tous les contributeurs externes. Elles ont été évaluées pour vérifier l’absence de tout conflit d’intérêts. Les résumés des intérêts déclarés peuvent être consultés sur la page Web de la réunion du SAGE et sur le site Web du groupe de travail du SAGE.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
tozinaméran
vaccin BNT162
orientation
vaccin
vaccination
COVID-19
Vaccins
vaccins contre la COVID-19
Vaccination
vaccination; médication préventive
Organisation Mondiale de la Santé
COVID-19
urgences
Vaccins
Vaccine
orientation
Vaccine
utilisation hors indication

---
N2-AUTOINDEXEE
Réponse rapide du CCNI : orientations sur l’utilisation des doses de rappel de vaccin contre la COVID-19 chez les adolescents âgés de 12 à 17 ans
https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/immunization/national-advisory-committee-on-immunization-naci/orientations-utilisation-doses-rappel-vaccin-covid-19-adolescents-ages-12-17-ans.pdf
Le 3 décembre 2021, le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a publié une mise à jour des orientations sur les doses de rappel de vaccin contre la COVID-19 au Canada pour les adultes âgés de 18 ans et plus. Ces recommandations ont été examinées et réaffirmées dans le contexte du variant préoccupant (VP) Omicron (B.1.1.529) le 14 décembre 2021. Parallèlement, le CCNI a publié des recommandations mises à jour sur l’utilisation des vaccins contre la COVID-19 chez les personnes de 12 ans et plus dans le contexte des cas de myocardite et de péricardite signalés après l’administration des vaccins à ARNm contre la COVID-19.
2022
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
vaccins à ARNm
recommandation de santé publique
vaccination; médication préventive
adolescence
Adolescent
Vaccine
vaccin
orientation
Vaccins
COVID-19
Adolescent
rappel de vaccin
vaccination
orientation
dû à
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage du cancer bronchopulmonaire par scanner thoracique faible dose sans injection : Actualisation de l’avis de 2016
Rapport d'orientation
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3310940/fr/depistage-du-cancer-bronchopulmonaire-par-scanner-thoracique-faible-dose-sans-injection-actualisation-de-l-avis-de-2016
La Haute Autorité de santé (HAS) a publié en 2016 un rapport sur l’évaluation de la pertinence du dépistage du cancer bronchopulmonaire (CBP) en France. Ce premier rapport concluait que les conditions de mise en œuvre du dépistage (performance, qualité, efficacité, sécurité) du CBP par scanner thoracique faible dose (ou tomodensitométrie ou TDMfd), chez les personnes fortement exposées au tabac ou l’ayant été, n’étaient pas réunies. Depuis, de nouvelles publications amènent à s’interroger de nouveau sur la pertinence d’un programme de dépistage du CBP par TDMfd. Ainsi, la HAS a entrepris une actualisation de l’évaluation faite en 2016 sur la performance et l’efficacité du dépistage du CPB par TDMfd (organisé ou opportuniste) ciblé sur la population ayant un risque élevé de CBP.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
rapport
rapport de recherche
jugement
rapport albumine/globuline
injections
cancer
dépistage du cancer
orientation
injection
Cancer
tomodensitométrie
asthénie
Injection
dépistage du cancer
orientation
cancer bronchopulmonaire
Dépistage précoce du cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Réponse rapide : mise à jour des orientations sur le calendrier de vaccination contre la COVID-19 chez les personnes ayant déjà été infectées par le SRAS-CoV-2
https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/immunization/national-advisory-committee-on-immunization-naci/reponse-rapide-ccni-mise-jour-orientations-calendrier-vaccination-covid-19-chez-personnes-ayant-deja-ete-infectees-sras-cov-2.pdf
À l’heure actuelle, les taux d’infection au Canada atteignent des niveaux sans précédent en raison du variant Omicron hautement transmissible qui échappe en partie à l’immunité conférée par les vaccins contre la COVID-19 ou une infection antérieure par le SRAS-CoV-2. En raison de la circulation généralisée de ce variant, de nombreux Canadiens cherchant à se faire vacciner contre la COVID-19 (pour la série primaire ou les doses de rappel) présenteront des antécédents d’infection par le SRAS-CoV-2. Bien qu’il y ait peu de données probantes permettant d’établir des recommandations sur les intervalles optimaux entre l’infection par le SRAS-CoV-2 et la vaccination contre la COVID-19, le CCNI fournit des orientations mises à jour sur les intervalles proposés, en se fondant sur les principes immunologiques, les données probantes disponibles et l’opinion des experts. Ces orientations sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’apparition de données probantes supplémentaires sur l’étendue et la durée de la protection immunologique conférée par l’infection par le variant Omicron et ses futurs variants.
2022
Gouvernement du Canada
Canada
recommandation de santé publique
vaccination; médication préventive
vaccins contre la COVID-19
calendrier vaccinal
vaccination
Vaccins
Personna +
Calendrier
maladie infectieuse
personnes
COVID-19
COVID-19
Vaccination
Vaccine
virus du SRAS
vaccination
orientation
orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse et utilisation par la DREES des données du système d'information des services intégrés d'accueil et d'orientation (SI SIAO)
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/sources-outils-et-enquetes/analyse-et-utilisation-par-la-drees-des-donnees-du-systeme-dinformation
Les SIAO (services intégrés d’accueil et d’orientation) centralisent l’offre et la demande d’hébergement et de logement d’insertion et orientent les personnes vers la solution la plus adaptée à leurs besoins. Lorsqu’une personne effectue une demande, des informations concernant ses caractéristiques sociodémographiques et sur la nature de la demande elle-même, sont enregistrées dans le SI SIAO.
2022
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
Systèmes de données
systèmes d'information
analyse des systèmes
Analyse de données
Accueil
intégration de systèmes
orientation
Utilisation des services
services d'information
orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 8 février 2022 relatif à la place des vaccins Novavax, Sanofi-Pasteur et Valneva dans les campagnes de vaccination actuelles
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_avis_du_8_fevrier_2022_-_place_des_vaccins_novavax_sanofi-pasteur_et_valneva_dans_les_campagnes_de_vaccination.pdf
Le 27 janvier 2022, le COSV a été saisi par le Directeur Général de la Santé au sujet de la stratégie vaccinale dans le cadre de l’arrivée de nouveaux vaccins contre la Covid-19 sur le territoire européen. Cinq vaccins contre la Covid-19 ont été autorisés à ce jour par l’Agence Européenne du Médicament (EMA). Le vaccin Novavax a été autorisé par l’EMA le 20 décembre 20211, devenant le 5ème vaccin approuvé, et le panel des vaccins autorisés et disponibles sur le marché va probablement s’enrichir prochainement des vaccins Valneva et Sanofi-Pasteur.
2022
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
VACCIN COVID-19 VALNEVA
VACCIN COVID-19 VALNEVA (inactivé, avec adjuvant), suspension injectable. Vaccin contre la COVID-19 (inactivé, avec adjuvant, adsorbé)
recommandation de santé publique
vaccination; médication préventive
Vaccination
vaccine
Vaccins
COVID-19
vaccination de masse
vaccination
jugement
conseiller en orientation
vaccin
Assistance
vaccination
orientation
Vaccine
Vaccins

---
N2-AUTOINDEXEE
Orientations ministérielles sur les troubles neurocognitifs majeurs - Phase 3
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003346/
Les documents suivants (orientations, guide de mise en œuvre et fiche résumé) s’adressent aux responsables de la mise en œuvre des travaux ministériels en matière de troubles neurocognitifs majeurs (TNCM) dans les CISSS et les CIUSSS et à l’ensemble des acteurs engagés auprès des personnes vivant avec un TNCM et leurs proches. Ils rassemblent l’information pertinente pour faciliter l’implantation de la phase 3, laquelle insiste sur la consolidation des meilleures pratiques cliniques et organisationnelles développées au cours des deux premières phases.
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation de santé publique
orientation
Troubles neurocognitifs
trouble de l'orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 24 février 2022 relatif à la prospective épidémiologique et la stratégie d’achat de vaccins
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_avis_du_24_fevrier_2022_relatif_a_la_prospective_epidemiologique_et_la_strategie_d_achat_de_vaccins.pdf
Le COSV a été saisi le 29 janvier 2022 par la DGS au sujet de l’intégration future de vaccins spécifiques à Omicron et de vaccins multivalents dans le cadre de la campagne de vaccination. Le COSV a également été saisi le 18 février 2022 par la task-force vaccination au sujet des scénarios d’évolution de la campagne de vaccination contre la Covid-19. Le présent avis entend répondre de manière conjointe à ces deux questions, et vise à émettre des recommandations en ce qui concerne les stratégies de vaccination et d’achats de vaccins en fonction de différents scénarios de prospective épidémiologique. Les recommandations privilégient les stratégies vaccinales les plus adaptées afin de garantir une protection efficace et durable dans le temps, et de minimiser les risques d’échappement ou d’évolution virale majeure.
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
épidémiologie
vaccination
Epidémiologie
Vaccine
Épidémiologistes
vaccin
jugement
vaccine
orientation
Epidémiologie
vaccination; médication préventive
Epidémiologie
Prospectives
Vaccins
vaccination
Assistance
COVID-19
vaccins
Epidémiologie
conseiller en orientation
Epidémiologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 28 mars 2022 relative à l’adaptation des recommandations de protection des personnes profondément immunodéprimées contre la Covid-19
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_note_du_28_mars_2022_-_adaptation_des_recommandations_de_protection_des_personnes_profondement_immunodeprimees_contre_la_covid-19.pdf
La présente note vise à amender les recommandations en vigueur en ce qui concerne la vaccination et la prophylaxie par anticorps monoclonaux des personnes profondément immunodéprimées, afin d’améliorer leur protection. La stratégie de protection des personnes profondément immunodéprimées a fait l’objet de diverses notes et avis du COSV1. La note du 19 novembre 2021 relative à la protection des personnes profondément immunodéprimées traite des indications de primo-vaccination, rappel et prophylaxie en fonction des résultats sérologiques des sujets profondément immunodéprimés. Le COSV a également recommandé dans son avis du 6 janvier 2022 une deuxième dose de rappel vaccinal systématique pour les personnes profondément immunodéprimées ayant reçu un premier rappel.
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Réadaptation
COVID-19
adaptation
Adaptation
directives de santé publique
conseiller en orientation
orientation
mars
sujet immunodéprimé
Assistance
Personna +
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 8 février 2022 relative à la vaccination des enfants ayant développé un PIMS
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_note_du_8_fevrier_-_vaccination_des_enfants_ayant_developpe_un_pims.pdf
Dans son avis du 11 juin 2021, le COSV avait recommandé de ne pas vacciner les enfants et adolescents ayant développé un PIMS (ou MIS-C, Multisystem inflammatory syndrome in children) à la suite d’une infection SARS-CoV-2 « au vu de la réaction inflammatoire aberrante à l’égard du virus et de l’absence de littérature scientifique sur la vaccination anti-Covid-19 pour cette population ». Le COSV souhaite aujourd’hui ajuster sa position face aux nouvelles données disponibles, et en particulier face aux constats suivants
2022
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Vaccins
vaccination
vaccination; médication préventive
Vaccine
COVID-19
développement de vaccins
Vaccination
Assistance
orientation
enfant
développement de l'enfant
vaccination
conseiller en orientation
Développement de l'enfant
Développement de l'enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations provisoires concernant l’utilisation du vaccin ChAdOx1-S [recombinant] contre la COVID-19 (vaccin anti-COVID-19 d’AstraZeneca AZD1222 Vaxzevria , SII COVISHIELD )
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/353400/WHO-2019-nCoV-vaccines-SAGE-recommendation-AZD1222-2022.1-fre.pdf
Les présentes orientations provisoires ont été élaborées sur la base de l’avis émis par le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) sur la vaccination lors de sa réunion extraordinaire du 8 février 2021 (1) et actualisées le 21 avril 2021 et le 30 juillet 2021. Elles ont été à nouveau actualisées sur la base des discussions supplémentaires qui se sont tenues lors de la réunion extraordinaire du SAGE le 19 janvier 2022 en relation avec la mise à jour de la Feuille de route de l’OMS pour l’établissement des priorités, qui inclut désormais des considérations sur les doses de rappel. Un résumé des mises à jour est présenté dans des tableaux à la fin du présent document. Les déclarations d’intérêt ont été recueillies auprès de tous les contributeurs externes. Elles ont été évaluées pour vérifier l’absence de tout conflit d’intérêts. Les résumés des intérêts déclarés peuvent être consultés sur le site Web de la réunion du SAGE et sur le site Web du groupe de travail du SAGE.
2022
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Vaccination
Vaccine
orientation
orientation
vaccin ChAdOx1 contre la COVID-19
vaccin
Vaccins
ChAdOx1 nCoV-19
COVID-19
AZD1222
vaccination
VAXZEVRIA
vaccination; médication préventive
Covishield
Vaccins
Vaccine
utilisation hors indication

---
N2-AUTOINDEXEE
Pratiques sûres lors de l’Eïd al-Adha dans le cadre de la COVID-19
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/342929/WHO-2019-nCoV-Eid-al-Adha-2021.1-fre.pdf
L’annulation ou une modification conséquente des rassemblements religieux et sociaux doit toujours être une option à envisager, en particulier dans les pays confrontés à une pandémie de COVID-19 mal maîtrisée ou lorsque la capacité d’intervention du système de santé est limitée. Il convient d’envisager et d’adopter des mesures de précaution adaptées à chaque événement en procédant à une estimation des risques ; la mise en oeuvre de ces mesures doit faire l’objet d’un suivi ;
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique
COVID-19
Pratique
maladies transmissibles émergentes
orientation
orientation
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations pour les stratégies de dépistage et les capacités de diagnostic du SARS-CoV-2 à l’échelle nationale
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/342903/WHO-2019-nCoV-lab-testing-2021.1-fre.pdf
Le dépistage diagnostique du SARS-CoV-2 est un élément essentiel de la stratégie mondiale de prévention et de lutte contre la COVID-19. - Les pays devraient avoir mis en place une stratégie de dépistage nationale dotée d’objectifs clairs, qui peuvent être adaptés à l’évolution de la situation épidémiologique, aux ressources et aux outils disponibles, et au contexte du pays. - Toutes les activités de dépistage du SARS-CoV-2 doivent absolument être liées aux mesures de santé publique mises en oeuvre pour garantir des soins et un soutien cliniques pertinents, et à une recherche des contacts pour rompre les chaînes de transmission.
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
diagnostic préliminaire
Diagnostic
dû à
poids et mesures
Dépistage de masse
SARS-CoV-2
orientation
échelle
directives de santé publique
Échelles
aptitude
Dépistage
orientation
diagnostic
Betacoronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Considérations techniques relatives à la mise en œuvre d’une approche fondée sur les risques pour les voyages internationaux dans le cadre de la COVID-19
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/343410/WHO-2019-nCoV-Risk-based-international-travel-2021.1-fre.pdf
Tandis que la pandémie de COVID-19 se poursuit, les États Membres doivent prendre des mesures appropriées pour limiter la transmission du SARS-CoV-2 dans le cadre des voyages internationaux, tout en reconnaissant qu’aucune série de mesures de santé publique, mêmes complètes et adaptées à la situation épidémiologique et aux capacités locales, ne peut entièrement supprimer le risque, bien qu’elles puissent le réduire sensiblement. Il est donc nécessaire d’aborder la question des voyages internationaux selon une approche fondée sur les risques.
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
Techniques
voyage
COVID-19
Risque relatif
orientation
Techniques
Techniques
Techniques
orientation
odds ratio
risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 14 juillet 2021 relatif au renforcement de la communication à destination des migrants et des personnes issues de l’immigration
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_14_juillet_2021_-_vaccination_des_personnes_issues_de_la_migration.pdf
Les inégalités sociales de santé, qui se sont révélées notamment par une surmortalité très significative du COVID chez les personnes les plus précaires ou vivant dans les quartiers les plus défavorisés de l’Ile-de-France, mais également chez les personnes nées à l’étranger et vivant en France, semblent se retrouver dans les disparités territoriales de la couverture vaccinale. Ainsi, par exemple, le nombre des personnes ayant bénéficié d’un schéma de vaccination complet est nettement moins élevé en Seine-St-Denis (22%) qu’à Paris (36%) pour les 18 ans et plus (69% vs 79% pour les 75 ans et plus), voire presque deux fois plus faible chez les 20-39 ans (13,7% en Seine St Denis, contre 24,9% à Paris).
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Migrants
Communication
conseiller en orientation
jugement
renforcement
population de passage et migrants
Assistance
renforcement psychologique
Immigration
Communication
Personna +
émigration et immigration
COVID-19
orientation
émigrants et immigrants
personnes
communication
personnes
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 2 juillet 2021 relatif aux rappels de vaccination dès septembre 2021 pour les personnes les plus âgées et les plus fragiles
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_2_juillet_2021_-_rappel_de_vaccination_a_l_automne_pour_les_personnes_agees_et_fragiles.pdf
Dans son avis du 30 avril 2021, le COSV soulignait les incertitudes concernant la durée et le niveau de la protection conférée par la vaccination en fonction des classes d’âge et des conditions médicales, mais considérait « raisonnable d’envisager une campagne de rappels de vaccination à partir de l’automne 2021 pour les personnes les plus vulnérables face à la Covid-19 et qui pourraient bénéficier d’une protection limitée dans le temps suite à la primo-vaccination ».
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
PERSONNE AGEE
vaccination
vaccination; médication préventive
personne âgée fragile
rappel de vaccin
Vaccine
personne âgée
Vaccins
jugement
orientation
Assistance
conseiller en orientation
vaccination
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 6 juillet 2021 relatif à la favorisation de l’action des acteurs de terrain pour vacciner au plus près des populations éloignées
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_6_juillet_2021_-_favoriser_l_action_des_acteurs_de_terrain.pdf
Bien que la vaccination soit ouverte à tous les adultes depuis le 31 mai 2021, une partie important de la population reste éloignée de la démarche de vaccination contre la Covid-19, pour des raisons qui peuvent être tant sociales que culturelles. Toucher ces populations, les convaincre et leur faciliter l’accès à la vaccination est un défi majeur pour la réussite de la campagne de vaccination contre la Covid-19.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
jugement
vaccin
Assistance
vaccination; médication préventive
vaccination
vaccination
orientation
vaccination
COVID-19
Vaccins
Vaccine
vaccine
population
Leucoencéphalopathie postérieure réversible
conseiller en orientation
vaccins
Vaccine
acteur
vaccine
leucoencéphalopathie postérieure
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Eligibilité et orientation à la prophylaxie par anticorps monoclonaux
COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/20210817_anticorps_monoclonaux_parcourspds-bitherapieroche_prophylaxie.pdf
2021
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
algorithme
recommandation professionnelle
COVID-19
orientation
traitement prophylactique
Anticorps monoclonaux
orientation
Anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
COVID-19
anticorps monoclonaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 9 septembre 2021 relatif à la contre-indication de la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) à la vaccination anti-Covid-19
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_9_septembre_2021_-_fop_comme_contre-indication.pdf
Le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale a été saisi par le Docteur Geneviève Baujat, médecin spécialiste à l’Hôpital Necker (au nom du Centre de référence Maladies Osseuses Constitutionnelles et de la Filière de santé OSCAR) d’une maladie rare nommée la Fibrodysplasie Ossifiante Progressive à propos d’une éventuelle contre-indication à la vaccination. La Fibrodysplasie Ossifiante Progressive (FOP) est une pathologie génétique rare caractérisée par l’apparition progressive d’ossification hétérotopique dans les muscles et enthèses. L’ossification hétérotopique provoque une ankylose cumulative et irrémédiable, des déformations et une immobilité segmentaire, et potentiellement une insuffisance respiratoire. Pour les personnes atteintes de FOP, l’espérance de vie est de 42 ans. Ce syndrome concerne environ une centaine de personnes en France.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
vaccins contre la COVID-19
jugement
orientation
vaccination
Vaccine
Vaccins
myosite ossifiante
fibrodysplasie ossifiante progressive
vaccination; médication préventive
Contre-indications
Assistance
foramen ovale perméable
conseiller en orientation
vaccine progressive
contre-indication à
COVID-19
recommandation de santé publique
vaccins antiviraux
infections à coronavirus
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Directives relatives à la conduite d’évaluations de l’efficacité vaccinale dans le contexte des nouveaux variants du SARS-CoV-2
Orientations provisoires - 22 juillet 2021
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/345277/WHO-2019-nCoV-vaccine-effectiveness-variants-2021.1-fre.pdf
Introduction; Surveillance des nouveaux variants; Déclencheurs précoces de l'efficacité vaccinale réduite contre les nouveaux variants; Approches basées uniquement sur les cas pour l'évaluation de l'efficacité vaccinale par rapport aux nouveaux variants; Evaluations complètes de l'efficacité vaccinale face aux nouveaux variants; Considérations analytiques pour le séquençage génomique lors de l'estimation de l'efficacité vaccinale face aux nouveaux variants; Biais dans les études sur l'efficacité vaccinale face aux nouveaux variants; Conclusion
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
recommandation de santé publique
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
études d'évaluation comme sujet
orientation
orientation
leadership
variants SARS-CoV-2
variants SARS-CoV-2
Directives
efficacité du vaccin
SARS-CoV-2
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 21 juillet 2021 - Vaccination des femmes enceintes dès le 1er trimestre de grossesse
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19 - Mise à jour du 13 septembre 2021
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/mise_a_jour_13_septembre_-_avis_du_cosv_21_juillet_2021_-_vaccination_des_femmes_enceintes.pdf
Le COSV a été initialement saisi le 14 juillet 2021 de la question de la vaccination des femmes enceintes pendant le 1er trimestre de grossesse par le Professeur Olivier Piccone (cf. mail ci-dessous). À ce jour la vaccination est recommandée au cours du 2ème trimestre de la grossesse afin d’éviter les complications obstétricales et les conséquences pour le foetus au cours du 3ème trimestre (cf. avis du COSV du 6 Avril 20211). Il n’y a aucun argument pour considérer qu’une vaccination plus précoce présenterait un danger pour l’embryon/le foetus. De fait, des femmes ont été vaccinées sans savoir qu’elles étaient enceintes et la recommandation dans ce cas est de poursuivre le schéma vaccinal. Il est de ce fait proposé que la vaccination pour les femmes enceintes qui le souhaiteraient soit possible au cours du premier trimestre de la grossesse.
2021
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation de santé publique
vaccins contre la COVID-19
trimestres de grossesse
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19
troisième trimestre de grossesse
troisième trimestre de la grossesse
vaccination; médication préventive
vaccination
Assistance
conseiller en orientation
jugement
Vaccine
femmes enceintes
Vaccins
vaccination
grossesse
vaccination
Trimestres de grossesse
orientation
COVID-19
grossesse

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis commun du Conseil scientifique et du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale COVID-19 du 13 septembre 2021 relatif aux enjeux de la rentrée scolaire
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_conseil_d_orientation_de_la_stragegie_vaccinale_13_septembre_2021.pdf
La France, depuis le début de la pandémie, a considéré avec succès que l’ouverture des écoles, des collèges et des lycées était une priorité pour les élèves. Cette notion largement partagée doit, pour se poursuivre dans les meilleures conditions, tenir compte de deux changements récents : les nouvelles données sur les vaccins et la contagiosité accrue du variant Delta. Dans sa note d’alerte du 20 août 2021, le Conseil scientifique a souligné l’importance des enjeux liés à la rentrée scolaire 2021. Plusieurs constats motivent une vigilance nécessaire : - La contagiosité accrue du variant Delta, qui fait que les approches de contrôle de la circulation du virus en milieu scolaire utilisées jusqu'à présent pourraient être mises en défaut ; - L’absence de protection vaccinale chez les enfants de moins de 12 ans et la couverture vaccinale encore partielle des adolescents de 12-17 ans (67.1 % ayant reçu une dose et 53.6 % totalement vaccinés au 9 septembre 2021) avec de fortes variations selon les régions (voir carte en Annexe 1) ; - Une circulation virale importante en population générale (109 cas pour 100 000 personnes au 12 septembre 2021), avec des taux d’incidence dans les tranches d’âge 0-9 ans et 10-19 ans élevés dans certaines régions (comme la Provence-Alpes Côte d’Azur, avec 300 cas pour 100 000 personnes, et 428 pour les seules Bouches-du-Rhône), - Les conséquences délétères d’interruptions de scolarité, tant collectives qu’individuelles, notamment sur la santé mentale, en particulier chez les enfants et adolescents issus de milieux socialement défavorisés.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
actualités
Commune
Assistance
Communication
Communications
conseiller en orientation
communisme
orientation
Communication
COVID-19
Actualités
communication
jugement
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
L'initiative des amis des bébés - Orientations pour la mise en œuvre dans les établissements de santé et de services sociaux
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003166/
Les politiques et pratiques de soins favorables à l’allaitement sont évaluées sur la base des normes internationales proposées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Ces normes sont adaptées au système de santé et de services sociaux québécois et s’adressent aux établissements publics de santé et de services sociaux qui veulent mettre en place les meilleures pratiques en allaitement. Les normes actuellement en vigueur sont l’objet d’une circulaire ministérielle sur le processus d’obtention ou de maintien de la certification « Ami des bébés » (2016-012). Les normes présentées dans ce document remplaceront les Outils d’information pour les établissements de novembre 2004 (annexes I, II et III de la circulaire 2016-012).
2021
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation
services de santé
socialisme
orientation
services sociaux et travail social (activité)
amis
Services de santé
Service social
Socialisme
orientation
organismes d'aide sociale
établissements de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 30 septembre 2021 relative à l’importance de la vaccination chez les personnes atteintes d’un trouble du spectre autistique (TSA)
Conseil d'Orientation de la Stratégie Vaccinale
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_note_du_30_septembre_relative_a_l_importance_de_la_vaccination_chez_les_personnes_atteintes_d_un_tsa.pdf
Le COSV a été saisi au sujet de la vaccination des personnes atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA), dans un contexte de multiplication de demandes de dérogation de la part de leurs parents en ce qui concerne les adolescents atteints. Le COSV souhaite rappeler que les personnes souffrant de pathologies psychiatriques ayant débuté dans l’enfance, dont l’autisme, sont à risque d’infection du fait notamment d’une plus grande difficulté à respecter les gestes barrière. De plus, en cas d’infection, ces personnes sont à risque de développer une forme sévère du covid-19 du fait de leur pathologie.
2021
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation de santé publique
personnes
trouble autistique
maladie
personnes
Trouble du spectre autistique
conseiller en orientation
Assistance
relations interpersonnelles
Personna +
Vaccine
vaccination; médication préventive
Vaccins
vaccination
vaccination
orientation
vaccination
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Orientations pour la surveillance des variants du SARS-CoV-2
Orientations provisoires - 9 août 2021
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/345912/WHO-2019-nCoV-surveillance-variants-2021.1-fre.pdf
Le présent document vise à décrire un ensemble minimal d’activités de surveillance recommandées au niveau national pour détecter et surveiller la prévalence relative des variants du SARS-CoV-2, et à présenter un ensemble d’activités permettant de caractériser et d’évaluer le risque posé par ces variants. Un ensemble d’indicateurs est également fourni pour standardiser la surveillance et la présentation de rapports publics sur la circulation de variants.
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
organisation et administration
orientation
orientation
variants SARS-CoV-2
SARS-CoV-2
variants SARS-CoV-2

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 30 septembre 2021 relative à l’intérêt du rappel de vaccination chez les femmes enceintes
Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_note_du_30_septembre_relative_au_rappel_des_femmes_enceintes.pdf
Le COSV a été saisi par Madame Belaisch-Allart, Présidente du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français, au sujet de la potentielle nécessité de considérer les femmes enceintes comme public prioritaire au rappel de la vaccination anti-Covid-19.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Assistance
Vaccine
orientation
COVID-19
vaccination
femmes enceintes
vaccination; médication préventive
conseiller en orientation
grossesse
rappel de vaccin
Vaccins
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 30 septembre 2021 relative à l’efficacité comparée des vaccins de Pfizer (BNT162b2) et Moderna (mRNA-1273)
Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv-_note_du_30_septembre_relative_a_l_efficacite_comparee_pfizer-moderna.pdf
Le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale a été sollicité pour évaluer les indications d’utilisation des vaccins à ARNm dans le contexte de la parution de données scientifiques à propos de l’efficacité comparée des vaccins BNT162b2 et mRNA-1273.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
vaccins de la COVID-19
vaccins à ARNm
tozinaméran
vaccin BNT162
recommandation de santé publique
Vaccins
Assistance
COVID-19
orientation
vaccination; médication préventive
efficacité du vaccin
conseiller en orientation
vaccin
vaccination
vaccination
vaccine
Vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 28 septembre 2021 relative à la communication sur la vaccination Covid-19 : Quels dispositifs pour promouvoir la primo-injection chez les personnes non-vaccinées et la dose de rappel chez les personnes à risque de forme grave et les plus de 65 ans ?
Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/note_du_cosv_-_28_septembre_-_communication_primo-vaccination_et_rappel.pdf
La communication sur la vaccination Covid-19 a été axée depuis le début de l’année sur les personnes non vaccinées, pour inciter massivement les personnes éligibles, puis la population générale, à prendre rendez-vous dans un centre de vaccination afin de bénéficier de la protection vaccinale.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
communication
injection
orientation
Dispositifs
Personna +
vaccine
vaccination
vaccination; médication préventive
COVID-19
Assistance
Injection
vaccin
rappel de vaccin
Communication
sévère
vaccination
Vaccins
conseiller en orientation
vaccination
dispositif
équipement et fournitures
personnes
Communication
Injections
Vaccine
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 13 septembre 2021 relative au rappel vaccinal contre le SARS-CoV-2 chez les personnels de santé à l’automne 2021
Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/note_du_cosv_rappel_vaccinal_chez_les_personnels_soignants-x1.pdf
Les personnels de santé de plus de 50 ans ont pu bénéficier d'une vaccination contre le SARS-CoV-2 à partir du 3 janvier 2021. La vaccination des professionnels de santé tous âges confondus a par la suite été ouverte le 6 février 2021. - Selon les données du Ministère de la Santé, 640 000 professionnels et intervenants de santé à risque de plus de 50 ans avaient reçu une première dose au 31 janvier 2021. Cette population, parmi les premiers vaccinés, présente aujourd’hui un intervalle de 6 mois et demi minimum depuis la complétion de leur schéma vaccinal. Ainsi, il semble opportun que les professionnels de santé de plus de 50 ans fassent partie des premières populations à recevoir un rappel vaccinal contre le SARS-CoV-2.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Assistance
personnel de santé
SARS-CoV-2
orientation
conseiller en orientation
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Journée Nationale des Industriels - webinaire G_NIUS
Un guichet d'information et d'orientation transverse pour les concepteurs de services numériques
https://www.youtube.com/watch?v=CrTr8GasU30&list=PLbFecm2FRpYD9JpbV7aERXOQ2uL56UGe1&index=6
Dans le cadre des Journées Nationales des Industriels qui se sont déroulées les 5 et 6 octobre dernier, revivez en replay le webinaire G_NIUS : - présentation des services et contenus proposés sur G_NIUS
2021
true
ANS - Agence du numérique en santé
France
matériel enseignement
congrès ou conférence
matériel audio-visuel
orientation
orientation
services d'information
services d'information

---
N2-AUTOINDEXEE
Détection des antigènes pour le diagnostic de l’infection à SARS-CoV-2
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/347019/WHO-2019-nCoV-Antigen-Detection-2021.1-fre.pdf
Les tests diagnostiques pour le dépistage du SARS-CoV-2 sont un élément essentiel de la stratégie globale de lutte anti-infectieuse dans le cadre de la COVID-19. Les pays doivent mettre en place une stratégie nationale de dépistage avec des objectifs clairs qui peuvent être adaptés en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique, des ressources et des outils disponibles et du contexte local. Il est essentiel que tous les dépistages du SARS-CoV-2 soient en lien avec des actions de santé publique pour assurer des soins cliniques et un soutien appropriés et entreprendre la recherche des contacts afin de briser les chaînes de transmission.
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
enquêteur
maladie infectieuse
orientation
Infection
aucun diagnostic
diagnostic
antigènes
infections
antigène covas
SARS-CoV-2
orientation
Antigènes

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitements contre la COVID-19
Orientations évolutives - 24 septembre 2021
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/347607/WHO-2019-nCoV-therapeutics-2021.3-fre.pdf
Question clinique : quel rôle les médicaments jouent-ils dans le traitement des patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) ? Public concerné : les présentes orientations s’adressent aux cliniciens et aux décideurs en matière de santé. Pratique en vigueur : la base de données probantes sur les traitements contre la COVID-19 est en croissance rapide et certains traitements aux bienfaits avérés sont désormais disponibles. De nombreux essais avec répartition aléatoire portant sur un large éventail de médicaments ont été entrepris pour éclairer davantage la pratique. Cette version des orientations évolutives de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) contient de nouvelles recommandations sur une association d’anticorps monoclonaux neutralisants (le casirivimab et l’imdévimab) reposant sur quatre essais contrôlés randomisés. Recommandations : dans cette mise à jour, le groupe établit une recommandation conditionnelle en faveur de l’utilisation du casirivimab et de l’imdévimab chez les patients atteints d’une forme bénigne de la maladie, la condition d’application étant le risque de maladie grave : les patients les plus exposés sont de bons candidats à l’utilisation de cette intervention. Le groupe formule également une recommandation conditionnelle en faveur de l’utilisation du casirivimab et de l’imdévimab chez les patients atteints d’une forme grave ou critique de la maladie, à condition que le patient soit séronégatif.
2021
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
recommandation de santé publique
COVID-19
orientation
orientation

---
N3-AUTOINDEXEE
Orientation rythmologique en médecine générale
https://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show/show?id=8d839f96-933d-4706-83a2-38f172de647b
L'électrocardiogramme est aujourd'hui un outil répandu et utilisé en médecine générale. De plus en plus de médecins s'en équipent et s'en servent pour des motifs de consultation de première ligne. Sa connaissance, ressentie comme incomplète limite cependant son utilisation et son intérêt en pratique clinique. Dans un contexte de développement exponentiel d'outils d'aide a sa lecture, il est essentiel de maintenir et d'apporter une qualité de formation et d'interprétation sur cet examen. En effet, ces outils peuvent se révéler inexacts, comme la lecture automatisée de l'ECG dans le cas des troubles du rythme n'est actuellement pas performante et ne permet au mieux que de dépister la fibrillation atriale. L'interprétation distanciée, détachée du patient, entraîne également des diagnostics erronés. Le rôle du médecin généraliste ne peut donc se réduire à être un simple technicien de santé. Les troubles du rythme étant un motif fréquent de consultation et l'absence de travaux pré-existant a ce sujet nous ont amené a nous y pencher. En l'absence de travaux préexistants, ce travail de thèse a vu le jour dans le but de rédiger des supports adaptés a l'enseignement et la pratique et de ll'ECG en médecine générale pour dépister les principaux les troubles du rythme.Après identification des principaux motifs de consultation et revue de la littérature ,des documents de synthèse on été rédigés. Ces documents ont pour but d'être utilisés en consultation de médecine générale et dans le cadre de la formation continue.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
orientation
Médecins
médecine générale
orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Orientations provisoires sur la dose de rappel d’un vaccin contre la COVID-19 au Canada
https://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/immunization/national-advisory-committee-on-immunization-naci/recommendations-use-covid-19-vaccines/statement-guidance-booster-doses/declaration-orientations-dose-rappel.pdf
Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) donne à l’Agence de la santé publique du Canada (ci-après appelée l’ASPC) des conseils continus et à jour liés à la vaccination dans le domaine de la médecine, des sciences et de la santé publique. Outre le fardeau d’une maladie et les caractéristiques du vaccin, l’ASPC a élargi le mandat du CCNI pour inclure la prise en compte de facteurs programmatiques dans l’élaboration de recommandations fondées sur des données probantes afin de faciliter la prise de décisions opportunes concernant les programmes de vaccination financés par l’État à l’échelle provinciale et territoriale.
2021
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
vaccin
Vaccine
orientation
COVID-19
rappel de vaccin
orientation
vaccination; médication préventive
vaccination
Canada
Vaccins

---
N3-AUTOINDEXEE
Résumé d’orientation de la onzième réunion du groupe de travail de l’OMS sur la détection moléculaire et le sous-typage des virus grippaux et l’utilisation du séquençage de nouvelle génération dans le Système mondial de surveillance de la grippe et de riposte
Relevé épidémiologique hebdomadaire, 96 (14):115-116
https://apps.who.int/iris/handle/10665/340698
Le groupe de travail de l’OMS sur la détection moléculaire et le sous-typage des virus grippaux et l’utilisation du séquençage de nouvelle génération dans le Système mondial de surveillance de la grippe et de riposte (GISRS) a été créé en 2007. Ce groupe technique d’experts, ci-après dénommé «groupe de travail sur la réaction en chaîne par polymérase» (groupe de travail sur la PCR), est à l’avant-garde de la technologie moléculaire dans le cadre du GISRS de l’OMS. La onzième réunion du groupe de travail sur la PCR s’est tenue virtuellement les 19 et 20 octobre 2020.
2021
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
article de périodique
comités consultatifs
Epidémiologie
Epidémiologie
Épidémiologistes
Grippe
Séquençages
virus grippal
Générations
virus
Epidémiologie
analyse de séquence
caractéristiques familiales
Epidémiologie
orientation
Travail
actualités
grippe
organisation et administration
virus
épidémiologie
grippe humaine
Travail
typage moléculaire
métier
Organisation Mondiale de la Santé
grippe
enquêteur
Epidémiologie
Virus
orientation
Virus
processus de groupe

---
N2-AUTOINDEXEE
Continuum de soins et de services en douleur chronique - Orientations et lignes directrices 2021-2026
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003204/
Ces orientations et lignes directrices ministérielles, assorties des grands axes d’un plan d’action, visent à soutenir les différents paliers de gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que les milieux cliniques afin d’améliorer l’accessibilité à l’ensemble des services nécessaires à la gestion de la douleur chronique, à élaborer une offre de service de soins intégrés, à poursuivre la mise en place de services spécialisés, et ce, dans un modèle hiérarchisé avec le souci d’être à l’écoute du patient et de favoriser le partenariat de soins.
2021
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation pour la politique de santé
Soins
douleur chronique
directives
télénursing
orientation
orientation
douleur chronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 9 novembre 2021 relative à l’accès prioritaire aux vaccins anti-Covid19 pour les populations des LMICs
Conseil d'Orientation de la Stratégie Vaccinale
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_note_du_9_novembre_-_acces_prioritaire_aux_vaccins_pour_les_populations_des_lmics.pdf
La coopération internationale est indispensable pour contenir la propagation du virus et faire en sorte que le vaccin soit universellement disponible. Dès janvier 2021, l’OMS a émis des avertissements répétés contre tout nationalisme vaccinal dans les stratégies d’acquisition des doses par les pays développés. Dans la poursuite de cet objectif, l’OMS a dirigé l’élaboration d’un Cadre d’Allocation équitable, qui vise à garantir que les vaccins et traitements efficaces contre la Covid-19 soient distribués équitablement dans tous les pays. Le Cadre de valeurs pour l’attribution des vaccins anti-COVID-19 et la détermination des groupes à vacciner en priorité, développé par le Groupe Stratégique Consultatif d’experts sur la vaccination (SAGE), propose également des orientations de haut niveau à l’échelle mondiale sur la répartition des vaccins entre les pays. Par ailleurs, le mécanisme ACT-A et son pilier vaccin, l’alliance mondiale COVAX, permettent l’accélération de la fabrication des vaccins et leur juste distribution entre les pays.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
recommandation de santé publique
Vaccins
Assistance
vaccins
vaccination
orientation
vaccin
COVID-19
vaccine
population
conseiller en orientation
vaccination
vaccination; médication préventive
Vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Trouble dépressif chez les enfants et les adolescents : repérage, orientation et traitement - Guide de pratique clinique
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003219/
Ce guide de pratique clinique repose sur un modèle de soins par étapes. Il traite du repérage, de l’identification et de la trajectoire de services pour les enfants et les adolescents présentant des symptômes d’un trouble dépressif ou ayant été confirmé. Ce guide s’adresse principalement aux intervenants et gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux. Il est attendu que, lorsqu’ils exercent leur jugement clinique, les intervenants, tiennent compte de ce guide de pratique clinique, de même que des besoins particuliers, des préférences et des valeurs des enfants, adolescents et de la famille et l’entourage, le cas échéant. Le guide est sujet à des mises à jour selon l’évolution des données probantes dans le domaine.
2021
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
guide
recommandation pour la pratique clinique
adolescence
adolescent
dépression
Enfant
Enfant
précis
trouble dépressif
Adolescent
trouble dépressif
Adolescent
Pratique
orientation
Enfant
enfant
Enfant
hôpitaux privés à but lucratif
orientation
depression
enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 19 novembre 2021 relatif au rappel en population générale
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_du_19_novembre_2021_relatif_au_rappel_en_population_generale.pdf
L’évolution de la situation épidémiologique ainsi que la parution de nouvelles études scientifiques sur le rappel vaccinal anti-Covid-19 appellent à une nouvelle réflexion autour des critères d’éligibilité du rappel vaccinal. Ainsi, ces données justifient la mise à jour de la note du COSV du 21 octobre relative au rappel en population générale, qui établissait que « dans le contexte épidémiologique actuel, le COSV ne recommande pas une stratégie immédiate d’un rappel vaccinal anti-covid-19 chez les sujets de moins de 65 ans sans facteur de risque ». Le présent avis a pour objectif d’exposer les nouvelles données dont le COSV dispose à ce jour et d’ajuster la position du COSV dans le cadre de la saisine par la task-force reçue le 15 novembre.
2021
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Conseil Général
jugement
orientation
Assistance
COVID-19
médecins généralistes
conseiller en orientation
population
Populations générales

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations provisoires pour l’utilisation du vaccin anti-COVID-19 inactivé BIBP développé par China National Biotec Group (CNBG), Sinopharm
Orientations provisoires - Mise à jour le15 mars 2022
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/349373/WHO-2019-nCoV-vaccines-SAGE-recommendation-BIBP-2021.2-fre.pdf
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/353401/WHO-2019-nCoV-vaccines-SAGE-recommendation-BIBP-2022.1-fre.pdf
Les présentes orientations provisoires ont été élaborées sur la base de l’avis émis par le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) sur la vaccination lors de sa réunion extraordinaire du 29 avril 2021 et actualisées à la suite d’une autre réunion extraordinaire du SAGE, le 5 octobre 2021. Les déclarations d’intérêts ont été recueillies auprès de tous les contributeurs externes et évaluées pour relever tout conflit d’intérêts. Les résumés des intérêts déclarés peuvent être consultés sur la page Web de la réunion du SAGE et sur la page Web du groupe de travail du SAGE. Ces orientations sont basées sur les données probantes résumées dans le document d’information intitulé Background document on the inactivated COVID-19 vaccine BIBP developed by China National Biotec Group (CNBG), Sinopharm et les annexes qui comportent les tableaux GRADE ainsi que les tableaux des données à l’appui des recommandations. Ces documents sont disponibles sur la page Web du SAGE pour la COVID-19 : https://www.who.int/groups/strategic-advisory-group-of-experts-on-immunization/covid-19-materials. Les présentes recommandations provisoires s’appliquent au vaccin anti-COVID-19 inactivé (cellules Vero), fabriqué par le Beijing Institute of Biological Products Co., Limited (BIBP), une filiale du China National Biotec Group (CNBG). La société China National Pharmaceutical Group (Sinopharm) est la société mère du CNBG. Le nom commercial du vaccin est Covilo. Le vaccin est également connu sous le nom de BBIBP-CorV. Dans le texte qui suit, le vaccin sera désigné sous le nom de vaccin anti-COVID-19 BIBP.
2021
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
orientation
Vaccine
orientation
utilisation hors indication
vaccination
vaccin
Vaccination
Vaccins
vaccination; médication préventive
Vaccine
groupes de population
COVID-19
Vaccins

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 19 novembre 2021 relatif à la protection des personnes sévèrement immunodéprimées contre le Covid-19 (Vaccination et prophylaxie primaire)
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_recommandations_pour_la_protection_des_personnes_severement_immunodeprimees_-_19_novembre_2021.pdf
La future disponibilité de la combinaison d’anticorps monoclonaux d’Astra Zeneca ainsi que la circulation accrue du virus en cette période hivernale appellent à un ajustement des recommandations relatives aux personnes sévèrement immunodéprimées afin de leur assurer une protection optimale contre le Covid-19 le plus rapidement possible. Ces recommandations concernent la liste des personnes sévèrement immunodéprimées telle qu’établie dans l’avis du COSV du 6 avril 2021 : transplantés d’organes solides, transplantés récents de moelle osseuse, patients dialysés, patients atteints de maladies auto-immunes sous traitement immunosuppresseur agressif de type anti-CD20 ou anti-métabolites, patients atteints de certains types de lymphomes traités par anti-CD20 ou inhibiteurs de BTK, patients atteints de leucémie lymphoïde chronique, patients atteints de formes rares de déficits immunitaires primitifs, et myélomes sous traitement. Ces recommandations s’adressent notamment à ces patients, à leurs médecins référents et leurs médecins spécialistes. Elles concernent à la fois la vaccination et l’utilisation d’anticorps monoclonaux en prophylaxie.
2021
SPF - Santé publique France
France
recommandation de santé publique
vaccination; médication préventive
vaccination
Vaccins
sévère
traitement prophylactique
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
relations interpersonnelles
orientation
personnes
sujet immunodéprimé
COVID-19
principal
conseiller en orientation
Vaccination
Personna +
vaccination
Vaccine
jugement
Assistance

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 26 Novembre 2021 - Vaccination des personnes atteintes de maladies auto-immunes
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_note_du_26_novembre_relative_a_la_vaccination_des_personnes_atteintes_de_maladies_auto-immunes.pdf
L’efficacité de la vaccination anti-Covid-19 chez ces patients a été démontrée, bien que celle-ci soit légèrement inférieure à celle des personnes saines. Plusieurs études ont également permis de démontrer la bonne tolérance à la vaccination des patients atteints de maladies auto-immunes, dont le lupus, les maladies rhumatismales et les maladies rénales à médiation immunitaire. A ce jour, aucune donnée n’indique que la primo-vaccination ou le rappel anti-Covid-19 accroissent le risque de rechutes ou de développement de maladies auto-immunes de novo.
2021
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Vaccine
Maladies
vaccination
personnes
COVID-19
Personna +
vaccination
Vaccins
maladie
vaccination
maladies auto-immunes
conseiller en orientation
maladie auto-immune
Assistance
vaccination; médication préventive
orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 6 décembre 2021 relatif à la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans
Conseil d'Orientation de la Stratégie Vaccinale
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_avis_du_6_de_cembre_-_vaccination_des_enfants_a_ge_s_de_5_a_11_ans.pdf
Le contexte actuel de recrudescence de l’épidémie et de l’émergence du variant Omicron ainsi que l’avis de l’Agence Européenne du Médicament du 25 novembre 2021 portant autorisation de l’utilisation de la formule pédiatrique du vaccin Pfizer-BioNTech chez les enfants âgés de 5 à 11 ans appellent à un examen de la pertinence et du calendrier d’une campagne de vaccination anti-Covid-19 chez les enfants. Dans le passé, le COSV s’est positionné sur la vaccination des adolescents âgés de 12 à 17 ans à plusieurs reprises. Dans son avis du 30 avril 2021 relatif aux perspectives sur la stratégie de vaccination, qui mentionne enfants et adolescents, le COSV établissait que « pour initier la vaccination des enfants, il est indispensable que la balance bénéfice-risque soit fermement établie ». Cet avis vise ainsi à évaluer si les données actuelles conduisent à recommander la vaccination aux enfants âgés de 5 à 11 ans.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
orientation
enfant
jugement
vaccination; médication préventive
conseiller en orientation
dû à
Enfant
vaccination
enfant
vaccination
Vaccins
vaccination
Enfant
Enfant
Vaccine
Assistance
Enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Mise à jour des orientations sur la dose de rappel de vaccin contre la COVID-19 au Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/immunisation/comite-consultatif-national-immunisation-ccni/orientations-dose-rappel-vaccin-covid-19.html
Le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) donne à l'Agence de la santé publique du Canada (ci-après appelée l'ASPC) des conseils continus et à jour liés à la vaccination dans le domaine de la médecine, des sciences et de la santé publique. Outre le fardeau d'une maladie et les caractéristiques du vaccin, l'ASPC a élargi le mandat du CCNI pour inclure la prise en compte de facteurs programmatiques dans l'élaboration de recommandations fondées sur des données probantes afin de faciliter la prise de décisions opportunes concernant les programmes de vaccination financés par l'État à l'échelle provinciale et territoriale.
2021
Gouvernement du Canada
Canada
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Canada
vaccin
Vaccins
vaccination
COVID-19
orientation
Vaccine
orientation
rappel de vaccin
vaccination; médication préventive

---
N2-AUTOINDEXEE
Position intérimaire balisant l'utilisation du test Oncotype DX md pour le cancer du sein avec atteinte ganglionnaire
Document d'orientation
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003243/
Ce document a été préparé par le Programme québécois de cancérologie du ministère de la Santé et des Services sociaux sur la base des recommandations d’un sous-comité ad hoc d’experts mandaté à cet effet. Il se veut un complément aux règles émises dans le Cadre de référence sur l’utilisation du test Oncotype DXMD pour le cancer du sein publié en novembre 2012. Le positionnement qui est mis de l’avant vise à baliser le recours au test Oncotype DXMD au bénéfice des femmes ménopausées porteuses d’un cancer du sein présentant d’un à trois ganglions lymphatiques positifs ainsi que d’un tableau clinique favorable. Cette position est dite intérimaire puisqu’une réflexion globale est en cours sur la place des profilages moléculaires dans les orientations d’investigation, de traitement et de suivi des cancers. L’évolution de ces travaux est susceptible de moduler le présent positionnement.
2021
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation professionnelle
ganglions
dermatomyosite
Cancer du sein
orientation
tumeurs du sein
tumeur maligne, sai
orientation
maladie
cancer
Cancer du sein

---
N3-AUTOINDEXEE
Orientations sur l’élaboration d’un plan national de déploiement et de vaccination applicable aux vaccins contre la COVID-19
https://openwho.org/courses/covid-19-ndvp-fr
L’axe de travail « Préparation et mise en œuvre nationale » (Country readiness and delivery) du dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 a publié des « Orientations sur l’élaboration d’un plan national de déploiement et de vaccination applicable aux vaccins contre la COVID-19 ». Ce cours est conçu pour aider les points focaux nationaux et infranationaux des différents pays à élaborer leur PNDV et préparer l’introduction de la vaccination contre la COVID-19.
2021
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
formation en ligne ouverte à tous
cours
vaccin contre la vaccine
vaccination; médication préventive
COVID-19
orientation
Vaccins
orientation
Vaccination
vaccination
Vaccins
cartes
programmes gouvernementaux
Vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Principales recommandations pour la planification des rassemblements de masse dans le cadre de la COVID-19
Orientations provisoires
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/350959/WHO-2019-nCoV-POE-mass-gathering-2021.1-fre.pdf
Le présent document a pour objet de fournir aux gouvernements des pays hôtes, aux autorités sanitaires et aux organisateurs d’événements nationaux ou internationaux des orientations qui les aideront à prendre des décisions sur la tenue de rassemblements de masse dans le cadre de la pandémie de COVID-19 et à réduire les risques de transmission du SARS-CoV-2 et de surcharge des systèmes de santé associés à ces événements par la mise en oeuvre de mesures de précaution spécifiques.
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
article de périodique
masse
orientation
directives de santé publique
COVID-19
masse
orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 21 décembre 2021 - Conduite à tenir en cas d’incident vaccinal chez un enfant de 5 à 11 ans
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_avis_du_21_decembre_2021_-_conduite_a_tenir_en_cas_d_incident_vaccinal_chez_un_enfant_de_5_a_11_ans.pdf
Dans le cadre de l’ouverture de la vaccination pédiatrique, le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale a été saisi pour définir les conduites à tenir en cas d’erreurs médicamenteuses et d’incidents vaccinaux. Cet avis dresse la conduite à tenir en cas d’incidents vaccinaux qui peuvent survenir lors de vaccinations pédiatriques : 1) Surdosage par erreur de dilution ou de volume du vaccin Comirnaty 2) Surdosage par injection d’une dose adulte du vaccin Comirnaty ou d’une demi-dose ou pleine dose du vaccin Spikevax 3) Sous-dosage par erreur de dilution ou de volume
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
casse-croute
enfant
conseiller en orientation
Enfant
prise en charge de la maladie
COVID-19
incidence
Enfant
Enfant
orientation
enfant
Enfant
dû à
Assistance
jugement

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 21 décembre 2021 relatif au lancement de la campagne de vaccination pédiatrique
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_avis_du_21_decembre_2021_-_lancement_de_la_campagne_de_vaccination_pediatrique.pdf
Dans son avis du 6 décembre 2021 relatif à la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans, le COSV a estimé que la vaccination pédiatrique (hors enfants à risque) devait être conditionnée à l’obtention de données de sécurité fiables qui assurent une balance bénéfice-risque favorable. Plus précisément, le COSV a estimé que les risques de la vaccination chez les enfants de 5 à 11 ans ne devaient excéder ceux de la vaccination des adolescents de 12 à 17 ans, en particulier en ce qui concerne les myocardites et péricardites. Suite à l’obtention des données de vie réelle du CDC d’Atlanta (Etats-Unis), le COSV se positionne par le présent avis en faveur du lancement de la campagne de vaccination pédiatrique.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
information scientifique et technique
COVID-19
vaccination de masse
vaccination; médication préventive
vaccination
jugement
pédiatrie
Vaccins
Vaccination
conseiller en orientation
vaccination
Assistance
pédiatre
orientation
Pédiatres
Vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 13 décembre 2021 relative à la priorisation des publics à risque dans la campagne de rappel vaccinal
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_note_du_13_decembre_2021_relative_a_la_priorisation_des_publics_a_risque_dans_la_campagne_de_rappel_vaccinal.pdf
Le 25 novembre 2021, le Ministère de la Santé a annoncé l’élargissement du rappel à la population générale de plus de 18 ans, sans distinction d’état de santé. Cette annonce a généré un regain très vif des prises de rendez-vous, à la fois en centres de vaccination et auprès des professionnels de santé de ville. Si l’on peut se réjouir de l’intérêt porté par la population au rappel vaccinal, cet engouement provoque toutefois un défaut d’accessibilité à la vaccination pour les publics les plus fragiles, qui pour certains peinent à trouver un rendez-vous avant 2022, que ce soit en rappel ou en primo-vaccination.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
orientation
COVID-19
risque
Risque relatif
Assistance
conseiller en orientation

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 17 décembre 2021 - Augmentation de la couverture de rappel chez les personnels soignants
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_note_du_17_decembre_-_augmentation_de_la_couverture_de_rappel_chez_les_personnels_soignants.pdf
Dans le contexte actuel de circulation accrue du SARS-CoV-2 et de l’émergence du variant Omicron, il semble essentiel de renforcer au plus vite la couverture en rappel des professionnels de santé, qui sont particulièrement exposés au virus et qui constituent de potentiels vecteurs de transmission aux patients. En effet, les taux de couverture de rappel vaccinal chez les professionnels de santé demeurent à ce stade insatisfaisants au vu de la circulation virale actuelle très élevée. Selon les données de la DREES, au 13 décembre, le taux de rappel était de 70% pour les médecins, de 50% pour les sages-femmes, 45% pour les infirmiers, 50% pour les masseurs kinésithérapeutes, 45% pour les techniciens de laboratoire et 40% pour les psychologues.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
orientation
a comme soignant
conseiller en orientation
COVID-19
Assistance
personnel de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Note du 19 novembre 2021, mise à jour le 16 décembre, relative à la protection des personnes sévèrement immunodéprimées contre le Covid-19 (Vaccination et prophylaxie primaire)
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_note_du_19_novembre_2021_mise_a_jour_le_16_decembre_2021_-_recommandations_pour_la_protection_des_personnes_severement_immunodeprimees_v3.pdf
Dans le contexte actuel de forte circulation du virus SARS-CoV-2 et d’émergence du variant Omicron, le COSV recommande d’effectuer les rappels en Moderna avec une dose de 100 μg (quelle que soit la dose de rappel : D3, D4 ou D5) ; soit un dosage équivalent à celui de la primo-vaccination. S’il n’existe actuellement aucune donnée sur l’efficacité supérieure d’une dose à 100 μg en comparaison à une dose à 50 μg, on peut néanmoins considérer qu’une telle pratique est licite chez les personnes qui n’ont pas eu d’effet indésirables lors de la primo-vaccination par Moderna en 100 μg.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
orientation
sujet immunodéprimé
traitement prophylactique
COVID-19
principal
sévère
Vaccine
personnes
Vaccins
Vaccination
Assistance
Personna +
vaccination
vaccination
conseiller en orientation
vaccination; médication préventive
relations interpersonnelles

---
N2-AUTOINDEXEE
Addendum du 27 décembre 2021 à la note du 20 décembre 2021 relative à l’accélération de la campagne de rappel vaccinal
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_addemdum_du_27_decembre_2021_a_la_note_du_20_decembre_2021_-_acceleration_de_la_campagne_de_rappel_vaccinal.pdf
Dans le cadre de l’accélération de la campagne de rappel vaccinal, le COSV a été saisi par le Ministère de la Santé au sujet du raccourcissement du délai entre la primo-vaccination et le rappel. Par le présent avis, le COSV se positionne en faveur d’un raccourcissement du délai à 3 mois, ce qui permettrait à une plus grande partie de la population d’avoir son rappel et ainsi d’être mieux protégé face à Omicron.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
orientation
Assistance
conseiller en orientation
accélération
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 23 décembre 2021 relatif au rappel vaccinal des adolescents âgés de 12 à 17 ans
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_avis_du_23_decembre_2021_-_rappel_vaccinal_des_adolescents_ages_de_12_a_17_ans_.pdf
Dans le contexte actuel de forte circulation virale et de l’émergence du variant Omicron, il semble impératif de protéger au mieux la population et de renforcer l’immunité contre le Covid-19 dans toutes les classes d’âge. Cela nécessite premièrement de renforcer la primo-vaccination, entre autres par le biais du lancement de la vaccination pédiatrique, recommandée par le COSV le 21 décembre 2021. Cela implique de renforcer au plus vite la pratique de rappel en population générale, notamment en étendant la liste des publics éligibles. Dans la poursuite ce cet objectif et par le présent avis, le COSV se prononce en faveur du rappel vaccinal des adolescents âgés de 12 à 17 ans.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Adolescent
orientation
adolescence
COVID-19
Assistance
jugement
Adolescent
dû à
conseiller en orientation
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 24 décembre 2021 relatif au délai de surveillance post-vaccination
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_avis_du_24_decembre_-_delai_de_surveillance_post_vaccination.pdf
Le COSV a été saisi par le Ministère de la Santé au sujet du maintien du délai de surveillance de 15 minutes post vaccination. En effet, un délai de surveillance de 15 minutes post vaccination est imposé pour tous les publics, tant en ce qui concerne la primo-vaccination que le rappel, afin de s’assurer de la non survenue d’un choc anaphylactique chez les vaccinés. Il apparait aujourd’hui nécessaire d’ajuster cette recommandation en ce qui concerne la dose de rappel, afin de fluidifier la campagne de vaccination. Le COSV se positionne pour la suppression de ce délai de surveillance à la suite d’une dose de rappel. En effet, le risque que les personnes n’ayant pas fait de choc anaphylactique lors de leur primo-vaccination en fassent lors de leur dose du rappel est très faible. Toutefois, pour des raisons de sécurité, le COSV estime qu’il est nécessaire de maintenir le délai de surveillance pour les publics suivants.
2021
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
recommandation de santé publique
Vaccine
vaccination
COVID-19
jugement
Vaccins
Assistance
conseiller en orientation
orientation
vaccination
vaccinatio