Libellé préféré : prise en charge de la maladie;

Synonyme CISMeF : conduite à tenir; Conduite à tenir devant la maladie; gestion de la maladie; gestion thérapeutique;

Acronyme CISMeF : CAT;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cat;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la Rétinopathie du prématuré
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3493096/fr/prise-en-charge-de-la-retinopathie-du-premature
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins des prématurés nécessitant un traitement pour une ROP. Il a été élaboré par le Centre de Re fe rence des Maladies Rares en Ophtalmologie – OPHTARA à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2024
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
maladie chronique
rétinopathie
maladie chronique
rétinopathies du prématuré, événement indésirable
fibroplasie rétrolentale
prise en charge de la maladie
Guide
maladie chronique
rétinopathie du prématuré
fibroplasie rétrolentale
Maladies du prématuré
précis

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations sur la conduite à tenir dans le cadre d’une décision concernant l’adéquation entre l’état de santé et le poste de travail
https://www.societefrancaisedesanteautravail.fr/_docs/actus/69/Fichier-69-1-093837.pdf
L’objet de ces recommandations est de guider l’évaluation au cas par cas de l’aptitude médicale au travail des personnes atteintes d’épilepsie en fonction des caractéristiques de leur maladie et de leur travail. Contexte d’élaboration Les éléments retrouvés dans les recommandations de bonnes pratique (RBP) de la Haute Autorité de Santé (HAS) sur le parcours de l’épileptique adulte1, bien que précieux, nous semblaient insuffisants et imprécis pour les acteurs de la santé au travail.
2024
SFST
France
recommandation pour la pratique clinique
métier
état de santé
état de santé
santé au travail
lieu de travail
Santé au travail
observation de patient
infirmières administratives
prise en charge de la maladie
Allèle sauvage EXT1
adhésion aux directives

---
N3-AUTOINDEXEE
Méfiez-vous de vous ! Comment nos biais cognitifs impactent la prise en charge des malades.
https://www.srlf.org/article/mefiez-vous-vous-comment-nos-biais-cognitifs-impactent-prise-charge-malades
Sex differences in mortality of ICU patients according to diagnosis-related sex balance. Modra et al American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine 2022, 2022 Dec 1;206(11):1353-1360. doi: 10.1164/rccm.202203-0539OC. PMID: 35849500 Lien Texte Question évaluée Quel est l’impact du sexe biologique sur la mortalité des patients hospitalisés en réanimation selon leur motif d’admission ? Type d’étude Etude descriptive rétrospective multicentrique Population étudiée Les patients inclus étaient majeurs, admis en réanimation au sein du réseau ANZICS, réseau de réanimation d’Australie et de Nouvelle-Zélande, et enregistrés dans la base de données de ce réseau : « ANZICS Adults Patient Database », entre 2011 et 2020. Les patients étaient exclus de l’analyse si le diagnostic ou leur devenir n’étaient pas renseignés, s’ils avaient été hospitalisés à plusieurs reprises en réanimation au cours de leur séjour hospitalier, si leur sexe n’était pas renseigné ou indéterminé. Les diagnostics pour lesquels plus de 99% des patients appartenaient au même sexe biologique étaient également exclus de l’étude.
2023
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
lecture critique d'article
cognition
biais (épidémiologie)
cognition
cognitif
maladie
prise en charge de la maladie
absence de maladie
biais (épidémiologie)
maladie
se sens malade
supplément oral arginine, omega 3 et nucléotides
cognition

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la conduite à tenir face aux accidents d'exposition aux prions et aux propagons et dans le cadre des soins comportant des actes invasifs
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1345
La conduite à tenir relative aux accidents d’exposition aux prions et aux propagons et dans le cadre des soins comportant des actes invasifs est revue par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP). Cela concerne : les accidents d’exposition aux prions et propagons et les soins comportant des actes invasifs, en s’appuyant sur deux accidents récents de personnels de laboratoire de recherche sur les prions en France, qui ont entraîné un moratoire de la recherche dans ce secteur. Un point sur les divergences entre les recommandations françaises et étrangères sur les accidents d’exposition, dont la préconisation de saignement d’une effraction cutanée dans les recommandations étrangères. Après un rappel sur les maladies à prions, les données relatives aux propagons, la prise en charge des accidents d’exposition à des prions, le protocole standard prion (PSP), le HCSP émet des recommandations sur les propagons, les accidents d’exposition, le protocole standard prion. Il s’agit notamment : Concernant les propagons, de mener des investigations scientifiques supplémentaires afin de mieux caractériser l’éventuel risque infectieux lié aux propagons. Concernant les accidents d’exposition, d’une conduite à tenir en cas d’exposition cutanée ou d’exposition oculaire avec du matériel ou tissu à risque particulièrement dans les laboratoires travaillant sur les prions. Concernant le protocole standard prion (PSP), garder que les mesures de prévention du risque applicables, décrites dans l’instruction 449, demeurent applicables et inciter les établissements et les professionnels de santé à maintenir et renforcer le dépistage des patients et des actes à risques ; et prolonger pour une durée minimum de trois ans soit jusque fin 2026 le délai de mise en application du PSP V2018.
2023
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
prion
occurrence
prise en charge de la maladie
Exposition
soins
comportement
prions
accidents
Visage
Face
effets de l'exposition à un agent externe
jugement
accident
Allèle sauvage FANCE
comportement
Personnes apparentées
comportement
soins
observation de patient
ni en accord ni en désaccord
invasion
exposition à

---
N2-AUTOINDEXEE
Lignes directrices simplifiées de PEER sur les lipides : actualisation 2023
Prévention et prise en charge des maladies cardiovasculaires en soins primaires
https://www.cfp.ca/content/69/10/e189
Objectif Actualiser le guide de pratique clinique de 2015 et présenter une approche simplifiée de la prise en charge des lipides dans la prévention des maladies cardiovasculaires (MCV) en première ligne. Méthodes Conformément aux recommandations de l’Institute of Medicine dans Clinical Practice Guidelines We Can Trust, un panel pancanadien d’experts multidisciplinaires en lignes directrices a été formé. Ce panel était représentatif des cliniciens en soins primaires, libre de tout conflit d’intérêts avec l’industrie, et il tenait compte des points de vue des patients. Une équipe distincte, responsable des données probantes scientifiques, a passé en revue l’information sur les statines, l’ézétimibe, les inhibiteurs de la proprotéine convertase subtilisine-kexine de type 9, les fibrates, les chélateurs des acides biliaires, la niacine et les suppléments d’omega-3 (acide docosahexaénoïque avec acide eicosapentaénoïque [EPA] ou ester éthylique de l’EPA seul [icosapent]), ainsi que sur la réponse à 11 questions supplémentaires. Le panel des lignes directrices a finalisé les recommandations en utilisant la méthodologie GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation).
2023
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
soins de santé primaires
maladie de l'appareil circulatoire
lipides
lipide
Trouble cardiovasculaire
Soins
principal
maladies cardiovasculaires
prise en charge de la maladie
intervention préventive
étude de prévention
lipides
prévention cardiovasculaire
Lipide
soins aux patients
soins de santé primaires
soins primaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir en cas de situations d’urgence et/ou inhabituelles
https://www.iledefrance.ars.sante.fr/system/files/2023-09/GUIDE%20HANDICAP_FINAL.pdf
Cet outil a été créé pour vous guider dans certaines situations d’urgence et/ou inhabituelles auxquelles vous pouvez être confronté dans votre établissement. Disponible en version papier au format poche ou sur smartphone, il est toujours à portée de la main. Avant de l’utiliser, il est souhaitable de vous former à son contenu avec votre médecin référent, au moins pour la fiche pivot « O », à laquelle toutes les autres fiches font référence. Ce guide est le fruit d’un travail conjoint de l’Agence régionale de santé Île-de-France et de professionnels de plusieurs gestionnaires exerçant en secteur médico-social. Il a été élaboré en collaboration avec la structure d’appui régionale à la qualité des soins et de la sécurité des patients d’Île-de-France (STARAQS). Plus de 20 professionnels ont contribué à sa réalisation.
2023
ARS Île-de-France
France
information scientifique et technique
caténine delta-1
caisse (unité de dosage)
Allèle sauvage BCAR1
Service des urgences
d'urgence
observation de patient
prise en charge de la maladie
casse-croute
Allèle sauvage CTNND1
urgences

---
N3-AUTOINDEXEE
Parvovirus B19 et grossesse : quelle conduite à tenir vis-à-vis d'une femme enceinte travaillant en crèche ?
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.QR%20176
Réponse de l'INRS à la question suivante : Un cas de mégalérythème (infection à parvovirus B19) a été diagnostiqué chez un jeune enfant dans une crèche où travaille une femme enceinte. Quelle est la conduite à tenir ?
2023
RST - Références en Santé au Travail
France
article de périodique
grossesse
observation de patient
crèches de nourrisson
prise en charge de la maladie
femmes qui travaillent
Femme enceinte
quel mois est-ce maintenant ?
virus de l'immunodéficience simienne
grossesse
vis orthopédiques
grossesse
parvovirus humain B19
parvovirus
grossesse
parvovirus humain B19
femmes enceintes
Crèches
enceinte

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la conduite à tenir autour d'un ou plusieurs cas d'infection invasive ainsi que de cas groupés d'infection non invasive à Streptococcus pyogenes (ou streptocoque du groupe A)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1338
Le Haut Conseil de la santé publique met à jour les recommandations du Conseil supérieur d’hygiène publique de France de 2005 relatives à la conduite à tenir autour d’un cas d’infection invasive à Streptocoque du Groupe A (SGA) dans un contexte d’augmentation de l’incidence des infections à streptocoque observée depuis fin 2022. Le HCSP propose de nouvelles définitions de cas (confirmé et probable) d’infection invasive à streptocoque du groupe A (IISGA), de sujet contact, de cas groupés d’IISGA et de cas groupés d’infection non invasive à SGA. Le HCSP précise que les TROD (test rapide d’orientation diagnostique) antigéniques sur tissu profond et les tests d’amplification génique peuvent être utilisés en complément de la culture pour le diagnostic d’IISGA. L’antibiothérapie des IISGA repose sur l’utilisation d’amoxicilline souvent associée à la clindamycine. L’intérêt des immunoglobulines intraveineuses et de la chirurgie (dans les infections nécrosantes des tissus mous) est également explicité. Enfin, le HCSP précise les modalités de la prévention de la transmission des infections à SGA (hygiène), de l’antibioprophylaxie autour d’un cas dans certaines situations, et la conduite à tenir devant des cas groupés d’infection invasive et non invasive à SGA.
2023
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
streptococcus pyogenes
observation de patient
non invasif
non invasif
streptococcus pyogenes
piscine
infections à streptocoques
streptocoque, groupe pyogène
groupes de population
Personnes apparentées
Streptococcus pyogenes
échantillon groupé
ni en accord ni en désaccord
groupes de population
jugement
maladie infectieuse
prise en charge de la maladie
infection
casse-croute
effet secondaire associé avec une infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage et prise en charge du fardeau des proches aidants dans la maladie addictive : Revue narrative
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-04137408
Introduction : avec l'augmentation alarmante de l'incidence des troubles de l’usage de substances (TUS), cette thématique est devenue un problème de santé publique en France et dans le monde entier. L’impact des TUS est un concept interprété négativement dans la littérature et qualifié de « fardeau ». La littérature est riche concernant la description de ce fardeau mais elle est très timide au sujet de son dépistage et de sa prise en charge. L’objectif de cette revue narrative de la littérature est d’examiner l’étendue des recherches dans le domaine des aidants chez des patients souffrant d’un TUS, d’évaluer le fardeau de ces proches aidants (PA) et d’identifier les potentielles ressources disponibles. Matériels et méthodes : Il s’agit d’une revue de la littérature avec une approche narrative. Deux bases de données ont été interrogées (PubMED et Google Scholar) pour récupérer des articles publiés en anglais ou en français. La littérature grise a été analysée. Au total trente-sept articles publiés entre 2007 et 2022 ont été inclus dans l’analyse de la revue narrative. Résultats et caractéristiques des études des études : tous types d’études ont été analysés dans cette revue, sans caractère limitant pour la substance étudiée. La majorité des études sont des études transversales, réalisées pour la plupart sur le continent asiatique. Peu d’études interventionnelles sont analysées. Les facteurs prédictifs retrouvés d’un fardeau élevé sont le sexe féminin et le rôle de mère ou d’épouse avec un âge moyen, le chômage, un faible niveau d’éducation et de faibles ressources. Le manque d’intégration des aidants et leur stigmatisation augmentent ce fardeau. La nature de la substance utilisée, la méthode d’administration, la gravité et la durée du TUS sont aussi retrouvées comme facteurs prédictifs d’un fardeau important. Les outils de mesure du fardeau des PA sont divers et variés mais aucun n’est spécifique au fardeau de la maladie addictive. Conclusion : le TUS a un impact sur la santé physique, mentale, émotionnelle et financière d’un patient mais aussi sur celle de son aidant principal. Le dépistage et la prise en charge du fardeau du PA apparaissent donc essentiels pour améliorer la qualité de vie de la personne en difficulté ainsi que celle de l'aidant mais des lacunes de dépistage et de prise en charge sont notables. Les instances gouvernementales et non gouvernementales doivent fournir des ressources et des informations nécessaires pour faire progresser les meilleures pratiques et inclure les soignants informels dans leurs efforts de lutte contre le TUS. La réalisation d’interventions types adaptées à chaque population devrait permettre une prise en charge correspondant à la fois au patient et au PA.
2023
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Dépistage de masse
Comportement toxicomaniaque
Coûts indirects de la maladie
fardeau
prise en charge de la maladie
Addiction
près de
aidants
toxicomanie
maladie
réviser
Dépistage
dépistage de maladies
addictions
fardeau de l'aidant
le plus proche
narration

---
N2-AUTOINDEXEE
Evaluation des dispositifs spécialisés de prise en charge des personnes atteintes de maladies neurodégénératives
https://www.igas.gouv.fr/Evaluation-des-dispositifs-specialises-de-prise-en-charge-des-personnes.html
La maladie d’Alzheimer et les troubles cognitifs, psychologiques et du comportement qui y sont associés représentent un enjeu de santé publique majeur (1,2 million de personnes concernées). Des dispositifs spécialisés et originaux de prise en charge se sont développés peu à peu : pôles d’activité et de soins adaptés (PASA), unités d’hébergement renforcé (UHR), unités cognitivo-comportementales (UCC), unités de vie Alzheimer (UVA) en établissements ainsi que les équipes spécialisées Alzheimer (ESA) auprès de personnes résidant à leur domicile.
2023
IGAS - Inspection Générale des Affaires Sociales
France
évaluation technologique
dispositif
personnes
Maladies
maladies neurodégénératives
Maladie
équipement et fournitures
Dispositifs
Personna +
maladie
maladie
études d'évaluation comme sujet
prise en charge de la maladie
spécialisation

---
N2-AUTOINDEXEE
Évolution de la conduite à tenir autour des cas d’infection a virus mpox
https://sante.gouv.fr/IMG/pdf/corruss_dgs-urgent_2023-09_evolution_de_la_cat_autour_des_cas_d_infection_a_virus_mpox.pdf
Après un premier épisode épidémique sur le territoire national à l’été 2022, la diminution du nombre de cas d’infections au virus mpox sur le territoire national ces derniers mois se confirme. Ainsi, Santé publique France rapporte dans son dernier point épidémiologique1 4 146 cas confirmés biologiquement et 856 cas probables ou possibles. L’avis du Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires (COVARS) du 22 novembre 2022 sur l’épidémie à virus mpox2 identifiait néanmoins des risques de reprise épidémique dans les prochaines semaines et il est nécessaire de poursuivre les efforts pour prévenir toute résurgence et réduire autant que possible les situations de transmission du virus sur le territoire national.
2023
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
recommandation de santé publique
prise en charge de la maladie
casse-croute
Virus
Infection
maladie infectieuse
Virus
virus
virus

---
N2-AUTOINDEXEE
Infections respiratoires aigües en établissement médico-social. Proposition de conduite à tenir
https://www.cpias-auvergnerhonealpes.fr/Doc_Reco/FichePratique/2023-IRA_en_EMS.pdf
Contexte • Harmonisation des pratiques pour l’ensemble des virus respiratoires (Covid, grippe, VRS) • Moindre risque de forme sévère chez les personnes immunisées Objectifs Lors des périodes de circulation des virus hivernaux (grippe, VRS) et/ou du SARS-COV 2 : • Protéger les personnes à risque de forme sévère : immunodéprimés, âgées ou comorbides non/mal vaccinées • Limiter le nombre de cas • Promouvoir les « règles universelles d’hygiène respiratoire » Prévention en toutes circonstances / saison Hygiène des mains • Mettre à disposition des flacons de gel hydro-alcoolique dans les lieux stratégiques (entrée/sortie du bâtiment et du service, sanitaires) et à proximité directe des soins • Promouvoir l’hygiène des mains des professionnels, des résidents, des visiteurs Aération/ventilation • Optimiser et adapter la fréquence et les modalités de ventilation des locaux Ex : s’assurer du bon fonctionnement et de l’entretien de la VMC si nécessaire en complément, aération naturelle avant et après activité des résidents • En cas d’impossibilité d’aération/ventilation, surveiller la qualité de l’air par mesure du taux de CO2 (objectif 800 ppm)
2023
CPias Auvergne-Rhône-Alpes
France
article de périodique
infections
Socialisme
Infection respiratoire
infections de l'appareil respiratoire
proposita
prise en charge de la maladie
maladie infectieuse aiguë
établissements de soins de long séjour

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la main bote ulnaire
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3412683/fr/prise-en-charge-de-la-main-bote-ulnaire
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient présentant une hémimélie ulnaire. Il a été élaboré par le Centre de référence des anomalies du développement et syndromes malformatifs à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2023
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
Hémimélie cubitale
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge de la maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Abécédaire de la maladie de Parkinson, partie 2 : prise en charge des symptômes moteurs et non moteurs
https://www.cfp.ca/content/69/2/e26
Objectif Présenter aux médecins de famille une approche pour la prise en charge des symptômes moteurs et non moteurs de la maladie de Parkinson (MP). Sources de l’information Les lignes directrices sur la prise en charge de la MP ont été passées en revue. Des recensions dans les bases de données ont été effectuées pour en extraire les articles de recherche publiés entre 2011 et 2021. Le niveau des données probantes varie entre I et III.
2023
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
syndrome
prise en charge de la maladie
Maladies
symptôme
maladie de parkinson
Maladie de Parkinson
maladie de Parkinson
Symptôme

---
N3-AUTOINDEXEE
Parvovirus B19 et grossesse : quelle conduite à tenir vis-à-vis d'une femme enceinte travaillant en crèche ?
https://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.QR%20176
Réponse de l'INRS à la question suivante : Un cas de mégalérythème (infection à parvovirus B19) a été diagnostiqué chez un jeune enfant dans une crèche où travaille une femme enceinte. Quelle est la conduite à tenir ?
2023
RST - Références en Santé au Travail
France
article de périodique
grossesse
virus de l'immunodéficience simienne
Crèches
enceinte
grossesse
crèches de nourrisson
prise en charge de la maladie
quel mois est-ce maintenant ?
grossesse
observation de patient
femmes enceintes
vis orthopédiques
femmes qui travaillent
parvovirus
grossesse
Femme enceinte
parvovirus humain B19
parvovirus humain B19

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la conduite à tenir en cas de présence de plusieurs pesticides et métabolites pertinents de pesticides dans une eau destinée à la consommation humaine
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1358
L’avis porte sur les situations de présence simultanée de plusieurs pesticides et métabolites pertinents de pesticides dans une eau destinée à la consommation humaine (EDCH) lors de non-conformités aux valeurs limites réglementaires. La Direction générale de la santé recommande d’appliquer la formule de calcul suivante proposée par l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) : la somme des rapports entre les concentrations détectées et les valeurs maximales sanitaires (Vmax) élaborées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ne doit pas dépasser 1 (?(Ceau/Vmax) 1). L’avis du HCSP est sollicité sur l’utilisation dans cette formule, en absence de Vmax, des valeurs sanitaires transitoires de l’agence fédérale allemande pour l’environnement Umweltbundesamt (UBA). Le HCSP indique que cette formule peut être utilisée avec plusieurs Vmax, mais précise qu’au-delà de la formule, un examen critique de la qualité globale de l’eau concernée doit être réalisé avant application de la formule car sa validité diminue avec le nombre de métabolites détectés, en raison des interactions possibles. Le HCSP indique que cette formule ne doit être utilisée qu’avec une seule valeur sanitaire provisoire (VSP), en raison de l’impossibilité de les additionner car issues d’une approche probabiliste.
2023
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
observation de patient
prise en charge de la maladie
pesticides
consommation de boisson
Consommation d'eau
Consommation d'eau
jugement
casse-croute
eau
pesticide
humains
Allèle sauvage CTNND1
caisse (unité de dosage)
homo sapiens
humains
émigration et immigration
caténine delta-1
Personnes apparentées
ni en accord ni en désaccord
Allèle sauvage BCAR1
pesticide

---
N3-AUTOINDEXEE
Gestion de la reprise professionnelle d'une clientèle en absence maladie due à un trouble mental courant : défis et besoins des médecins traitants?
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/32163
Une attention de plus en plus importante est accordée à la santé mentale au travail en raison, entre autres de la perte de bien-être chez les personnes atteintes d’un trouble mental courant (ex. trouble anxieux, trouble dépressif), ainsi que des coûts associés à l’absentéisme. Quand il est question d’invalidité au travail, plusieurs acteurs sont normalement impliqués dont le médecin de famille et le psychiatre lorsque nécessaire. Dans le cadre de ce mémoire conçu sous le format d’articles, deux articles sont présentés. Le premier article aborde plusieurs dilemmes auxquels les médecins traitants sont confrontés lors de la gestion de la reprise professionnelle d’un patient avec un trouble mental courant. Ces dilemmes sont illustrés par trois vignettes cliniques et appuyés par la littérature scientifique. Les trois vignettes portent sur les dilemmes relatifs aux thèmes suivants: 1) l’évaluation du potentiel thérapeutique des arrêts de travail; 2) le rôle d’expert octroyé aux médecins traitants et au processus d’évaluation de la capacité à travailler; 3) les aspects administratifs liés à cette évaluation; 4) la relation thérapeutique médecin-patient. La littérature nous indique que ce sont des dilemmes récurrents chez les médecins traitants dans le contexte de la gestion de la reprise professionnelle à la suite d’un trouble mental courant. Dans une suite logique, le deuxième article présente une étude qualitative effectuée auprès de médecins de famille et de psychiatres. Les objectifs de cette étude sont de documenter les tâches de ces cliniciens liées à la gestion d’une invalidité en raison d’un trouble mental courant, d’identifier les éléments facilitants et entravants qu’ils perçoivent dans le processus d’arrêt de travail et de retour au travail. Il est par ailleurs question de dégager les besoins de formation et d’outils qui pourront éventuellement être mis en place pour les aider dans l’accomplissement de leurs tâches. La collecte de données a été faite via des groupes de discussion (focus groups) totalisant trois groupes de médecins de famille et deux groupes de psychiatres (N 28). Tous les enregistrements ont été retranscrits en verbatim et par la suite codifiés. Les réponses générées par les groupes de discussion ont fait émerger 180 unités thématiques réparties sur 4 grands thèmes, lesquels sont récurrents pour chaque objectif de recherche : 1) évaluer/documenter, 2) prescrire/traiter, 3) communiquer/collaborer/réseauter avec les autres acteurs et 4) arbitrer/défendre. Les unités thématiques démontrent l’importance de la collaboration entre les acteurs et d’une communication efficace entre ces derniers. Il ressort également que ces cliniciens aimeraient être mieux formés pour arrimer connaissances et pratiques. La santé mentale au travail est une thématique qui prend de plus en plus d’ampleur et de préoccupation au sein de notre société. La mise en place d’outils et de formation adaptés pour aider les médecins de famille et psychiatres à mieux exécuter leurs tâches ne pourrait qu’avoir un impact positif sur la pratique de ces cliniciens et leurs patients.
2023
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
troubles mentaux
maladie
congé maladie
redémarrage
Médicament
Besoins
postes de direction
prise en charge de la maladie
médecins
commentaire
trouble mental
Besoin
Supervision
maladies professionnelles
absence de maladie
survie sans rechute
troubles psychiatriques
besoins et demandes de services de santé
patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Plus les dépenses de santé sont importantes, plus la part prise en charge par l’assurance maladie obligatoire est élevée
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/publications-communique-de-presse/etudes-et-resultats/plus-les-depenses-de-sante-sont-importantes
Dans le cadre de sa politique d’ouverture des données, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) met à disposition un outil de visualisation présentant au sein de la population les recours aux principaux postes de soins, les dépenses de santé correspondantes et les restes à charge après assurance maladie obligatoire (RAC AMO). Ces données présentées sont issues de la base Restes à charge (base RAC) de la DREES, qui regroupe sur l’année 2017, par poste de soins, les dépenses de santé et les RAC AMO des assurés de tous les régimes d’assurance maladie.
2022
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
article de périodique
dépenses de santé
Maladie d'importation
Maladies
Assurance
assurance maladie
prise en charge de la maladie
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir autour d’un cas d’infection invasive à Streptocoque du Groupe A
https://www.infectiologie.com/fr/actualites/conduite-a-tenir-autour-d-un-cas-d-infection-invasive-a-streptocoque-du-groupe-a_-n.html
https://www.infovac.fr/actualites/conduite-a-tenir-autour-d-un-cas-d-infection-invasive-a-streptocoque-du-groupe-a
Ce texte comporte des précisions sur: L'antibioprophylaxie des sujets contacts Le dépistage des sujets porteurs Le diagnostic et le traitement précoce des infections (à SGA dans l'entourage Au total, le GPIP-SFP et la SPILF recommandent : - le diagnostic (TROD) et le traitement précoce des infections à SGA dans l'entourage d'un cas d'infection invasive (repérage des patients symptomatiques, traitement privilégiant l'amoxicilline), - le traitement systématique des contacts étroits (asymptomatiques) présentant des facteurs de risque d'IISGA (encadré 2) en y ajoutant les nouveau-nés, en privilégiant les céphalosporines orales (cefalexine, cefuroxime-axetil, voire cefpodoxime ou cefixime) ou les macrolides (clarithromycine, voire azithromycine) Cette prise de position ne concerne ni les cas survenus chez les personnes sans domicile fixe ni ceux survenus en Ehpad.
2022
Infectiologie.com
France
recommandation pour la pratique clinique
streptocoque, groupe a
casse-croute
prise en charge de la maladie
infections à streptocoques
Infection
maladie infectieuse streptococcique
streptococcus pyogenes

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la conduite à tenir autour d’un ou plusieurs cas de coqueluche
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1265
Compte tenu de l’identification récente de cas groupés de coqueluche à Bordetella parapertussis, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) met à jour le rapport de 2014 qui ne mentionnait pas de conduite à tenir spécifique pour les coqueluches liées à cette bactérie. Après avoir étudié les données épidémiologiques, bactériologiques et cliniques, le HCSP propose : l’application des mesures barrières autour du ou des cas de coqueluche, quelle que soit l’espèce de Bordetella en cause ; le maintien des recommandations de 2014 pour les cas et contacts des coqueluches à B. pertussis ; la recherche de B. pertussis et B. parapertussis par test PCR spécifique (et non PCR multiplex respiratoires) devant toute suspicion de coqueluche ; de ne pas effectuer de recherche de B. parapertussis chez les sujets asymptomatiques contacts d’un cas de coqueluche causée par cette espèce ; pour les personnes ayant une infection confirmée à B. parapertussis, de traiter les sujets symptomatiques selon les mêmes modalités que pour B. pertussis et de ne traiter les personnes a- ou pauci symptomatiques que lorsqu’il y a dans leur entourage des personnes à risque de formes graves de coqueluche ; pour les contacts asymptomatiques d’un cas confirmé d’infection à B. parapertussis, de ne traiter, selon les mêmes modalités que pour B. pertussis, que les personnes ayant dans leur entourage des sujets à risque de forme grave de coqueluche ; dans les établissements de santé, les établissements sociaux et médico sociaux ou les écoles, de mettre en œuvre, en cas de détection de B. parapertussis chez un sujet, les mêmes mesures que pour la détection de B. pertussis ; le suivi épidémiologique des infections à B. parapertussis par Santé publique France et le Centre national de référence (CNR) de la coqueluche et autres bordetelloses.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
coqueluche
coqueluche
jugement
coqueluche
Coqueluche
prise en charge de la maladie
casse-croute

---
N2-AUTOINDEXEE
Ligne directrice C-CHANGE pour l’harmonisation des lignes directrices nationales de prévention et de prise en charge des maladies cardiovasculaires en contexte de soins primaires au Canada: mise à jour 2022
https://www.cmaj.ca/content/195/1/E21
La ligne directrice C-CHANGE mise à jour est un ensemble de recommandations inspirées de celles de 11 groupes canadiens qui s’intéressent à la médecine cardiovasculaire; cet ensemble a été élargi pour inclure les Lignes directrices pour la prise en charge de la fibrillation auriculaire de la Société canadienne de cardiologie/Société canadienne de rythmologie, Lignes directrices canadiennes en matière d’alimentation de Santé Canada et Ligne directrice de la Conférence canadienne de consensus sur le diagnostic et le traitement de la démence. La mise à jour C-CHANGE 2022 inclut en tout 83 recommandations, dont 48 sont nouvelles ou révisées. Les multiples facettes de la prise en charge du risque cardiovasculaire incluent les éléments centraux d’une saine hygiène de vie: alimentation équilibrée, pratique régulière d’activités physiques et d’exercices, poids santé, gestion du stress, réduction de la consommation d’alcool et abandon du tabagisme. La prévention des maladies cardiovasculaires est indissociable des pratiques de soins primaires et repose sur un dépistage et une stratification des risques. La prise en charge des maladies cardiovasculaires repose sur une amélioration de l’hygiène de vie et des traitements pharmacologiques conformes aux lignes directrices émises, afin de soulager les symptômes, alléger le fardeau des maladies et prévenir les complications et le risque cardiovasculaire résiduel
2022
JAMC - Journal de l'Association médicale canadienne
Canada
recommandation professionnelle
soins de santé primaires
prise en charge de la maladie
principal
Maladies cardiovasculaires
changeant
Maladies
Maladie
soins de jour
maladies cardiovasculaires
soins de santé primaires
prévention cardiovasculaire
maladie de l'appareil circulatoire

---
N3-AUTOINDEXEE
La prise en charge de la DMLA à l'Hôpital National des 15-20; hôpital de référence dans les prises en charges des maladies de la vision.
https://www.15-20.fr/offre-de-soins/maladies-de-loeil/dmla/
La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age : DMLA représente la première cause de baisse de vision chez les personnes âgées de plus de 50 ans dans les pays industrialisés et correspond à la troisième cause de malvoyance dans le monde. La connaissance et la prise en charge de la DMLA est en pleine évolution, grâce aux progrès récents dans les domaines génétiques, thérapeutiques et diagnostiques comme l’imagerie. La recherche très active permet d’espérer une prise en charge précoce de la pathologie et une amélioration de l’acuité visuelle dans un nombre significatif de cas.
2022
CHNO des Quinze-Vingts - Centre Hospitalier National d'Ophtalmologie des Quinze-Vingts
France
information patient et grand public
dégénérescence maculaire
frais hospitaliers
Maladie
vision
Vision
orientation vers un spécialiste
Vision
Vision
hôpital
Maladies
Hôpital de référence
prise en charge de la maladie
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge d’une mort subite du sujet jeune
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3374111/fr/prise-en-charge-d-une-mort-subite-du-sujet-jeune
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient ayant présenté une mort subite du sujet jeune ainsi que la prise en charge de sa famille. Il a été élaboré par le Centre de référence pour la prise en charge des maladies rythmiques héréditaires de l’Ouest à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
331. Arrêt cardio-circulatoire
recommandation pour la pratique clinique
maladie chronique
personnes
mort
Mort subite
mort subite
jeûne
précis
mort subite
Maladies
maladie chronique
prise en charge de la maladie
mort subite
adolescent
Maladie chronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la conduite à tenir pour les cas confirmés d’infection à Monkeypox virus (MPXV) à risque de forme grave et pour les personnes contacts à risque d’infection par MPXV
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1216
En complément de son avis du 24 mai 2022, le Haut Conseil de la santé publique recommande, s’agissant des personnes à risque de formes graves d’infection à Monkeypox virus (MPXV) cas confirmés ou contact à risque d’infection : L’hospitalisation des personnes présentant une forme grave de MPXV Pour les personnes présentant une forme bénigne d’infection à MPXV : L’isolement à domicile est recommandé lorsque l’évaluation du patient a permis de statuer que cette mesure était adaptée, cet isolement doit être maintenu jusqu’à guérison (disparition des lésions cutanées). La surveillance des signes cliniques (température, état cutané) peut être passive, réalisée par le patient lui-même en l’absence de facteurs de risque de forme grave (immunodépression, grossesse, enfance) avec un appel au minimum hebdomadaire de l’agence régionale de santé (ARS). Un numéro de téléphone sera indiqué au patient pour appel en cas d’aggravation des symptômes. En présence de facteurs de risque de formes grave, cette surveillance sera active par une équipe médicale dédiée (sous la coordination de l’ARS) en utilisant la télémédecine, des appels téléphoniques pluri hebdomadaires ou des visites à domicile. Si les conditions ne sont pas réunies au maintien à domicile, une surveillance en structure ad hoc voire en hospitalisation transitoire pour les patients avec des facteurs de risque de forme grave peut être envisagée. Pour les contacts d’un cas d’infection à MPXV, une évaluation doit être menée afin de quantifier le risque de contamination. Les contacts ne doivent pas être placés en éviction ; leur vaccination doit être discutée (recommandations HAS). Le HCSP recommande que les personnes contacts ne présentant pas de risque de forme grave réalisent une auto-surveillance (apparition de signes cliniques) pendant les 21 jours suivant leur dernier contact. Le HCSP recommande que les personnes contacts à risque de forme grave soient écartées du domicile, pour ces dernières la surveillance doit être réalisée par une équipe médicale dédiée, sous la coordination de l’ARS. Le HCSP précise également la conduite à tenir pour cas d’infections à MPXV survenant en collectivités d’enfants et d’adultes.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
orthopoxvirose simienne
casse-croute
Personna +
Virus
sévère
Infection
monkeypox
virus
risque d'infection
risque
prise en charge de la maladie
virus de la variole simienne
personnes
jugement
Virus

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir pour la vaccination contre les méningocoques ACWY
https://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/390/RMG390_18-20.pdf
C’est depuis 2019 déjà que, suite aux nouveautés vaccinales en matière de vaccination anti-méningocoque et aux dernières évolutions épidémiologiques, le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) a revu ses recommandations. Cet avis du CSS concernant la vaccination des enfants et adolescents contre la méningite préconise la généralisation de la vaccination contre les méningocoques de type ACWY (et plus uniquement contre le type C). Malheureusement, son application pratique est freinée par l’absence de sa prise en charge par le programme de vaccination gratuit des communautés.
2022
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
article de périodique
Vaccine
vaccination
vaccination
neisseria meningitidis
prise en charge de la maladie
Vaccins
vaccination; médication préventive
vaccination contre le méningocoque

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la conduite à tenir autour d’un cas suspect, probable ou confirmé d’infection à Monkeypox virus
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1212
Compte tenu de l’alerte relative à des cas groupés d’infection par Monkeypox virus (MPXV) dans plusieurs pays européens et de cas signalés en France, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) présente des recommandations concernant les différentes thérapeutiques disponibles (antiviraux, immunoglobulines spécifiques, plasmas hyper-immuns) contre l’infection chez l’homme et la doctrine de recours à ces dernières. Le MPXV ou virus de la variole du singe est un virus dont le principal réservoir est constitué par de petits rongeurs sur le continent africain ; l’Homme se contamine habituellement au contact de rongeurs ou de singes infectés. L’augmentation significative et brutale à partir d’avril 2022 du nombre de cas autochtones dans plusieurs régions non endémiques pour le MPXV et éloignées les unes des autres, par transmission interhumaine, fait de ce virus un agent biologique pathogène émergent.
2022
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
orthopoxvirose simienne
recommandation de santé publique
virus de la variole simienne
casse-croute
prise en charge de la maladie
virus
Virus
Infection
monkeypox
Virus
maladie infectieuse
jugement

---
N3-AUTOINDEXEE
Intérêt de la calprotectine fécale dans la prise en charge de la maladie de Crohn : une revue systématique de la littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03634245
La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin dont l’évolution est imprévisible et peut être à l’origine de lésions digestives irréversibles. Elle nécessite donc d’être diagnostiquée dans les plus brefs délai et d’être suivi de près afin d’optimiser sa prise en charge et d’empêcher la survenue de complications. A ce jour, l’examen de référence est la coloscopie qui présente de nombreux inconvénients (invasif, coûteux, contraignant, pouvant causer des dégâts). Afin d’optimiser la qualité de vie des patients et leur prise en charge, les chercheurs ont identifié un biomarqueur digestif spécifique de l’inflammation intestinale : la calprotectine fécale. Dans cette revue de la littérature nous avons identifié les intérêts de cette protéine dans le diagnostic étiologique de la maladie de Crohn, dans son suivi et les bénéfices médico-économiques que cela engendre. Cette protéine possédant une très bonne corrélation avec l’activité inflammatoire digestive permet d’anticiper la survenue des symptômes et ainsi d’adapter le traitement avant que les complications ne se présentent. Cette protéine permet également d’attester de l’absence d’une activité inflammatoire ce qui éviterait la réalisation de coloscopie inutile. Ainsi, la calprotectine pourrait optimiser la prise en charge des patients atteints de maladie de Crohn en évitant des examens inutiles et en anticipant la survenue de complications ce qui aboutit à des économies pour le système de santé. Malgré tout, le dosage de calprotectine fécale n’est toujours pas pris en charge à cause du manque de données spécifiques à son utilisation dans la maladie de Crohn bien qu’il soit recommandé par les groupes d’experts. Il est donc primordial de développer des études permettant d’attester de son intérêt et d’en standardiser l’utilisation.
2022
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
classification
complexe antigénique L1 leucocytaire
littérature de revue comme sujet
prise en charge de la maladie
maladie de Crohn

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la conduite à tenir vis-à-vis de personnes exposées à des animaux contaminés par Brucella canis
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1195
Dans un contexte de détection de cas de brucellose canine dans des élevages ou chez des particuliers, afin de prévenir la transmission à l’Homme, le Haut Conseil de la santé publique recommande : En milieu professionnel canin : La conduite à tenir vis-à-vis de l’animal contaminé et des contacts avec ses congénères relève des autorités compétentes dans le domaine vétérinaire. La prévention vis-à-vis de l’Homme repose sur des mesures générales d’hygiène (port de gants, hygiène des mains, nettoyage des litières) voire port d’un masque lors de situation à risque. Une surveillance clinique est également à mettre en place. Aucune antibioprophylaxie n’est à prescrire. Chez les particuliers : Examen par un vétérinaire, dans les jours suivant leur acquisition des animaux en provenance de l’étranger ou venant d’un élevage au sein duquel Brucella canis a été détecté.
2022
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
animaux
virus de l'immunodéficience simienne
relations interpersonnelles
jugement
prise en charge de la maladie
personnes
vis orthopédiques
brucella canis

---
N2-AUTOINDEXEE
Cas graves de syndrome hémolytique et urémique (SHU) chez l’enfant : de nouveaux cas signalés, les autorités sanitaires rappellent les conduites à tenir
https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2022/cas-graves-de-syndrome-hemolytique-et-uremique-shu-chez-l-enfant-de-nouveaux-cas-signales-les-autorites-sanitaires-rappellent-les-conduites-a
Depuis le 1er janvier 2022, les autorités mènent des investigations sur des cas graves de syndrome hémolytique et urémique (SHU) signalés sur le territoire national. Les analyses épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité ont confirmé un lien entre plusieurs cas et la consommation de pizzas surgelées de la gamme Fraîch’Up de la marque Buitoni contaminées par des bactéries Escherichia coli producteurs de Shiga-toxines.
2022
SPF - Santé publique France
France
information patient et grand public
syndrome hémolytique et urémique
prise en charge de la maladie
Syndrome hémolytique et urémique
syndrome néphro-anémique
enfant
Enfant
enfant
Enfant
casse-croute
Enfant
signaux
Enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant une suspicion de vasospasme
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1593
L’ischémie cérébrale retardée consécutive au vasospasme cérébral est une complication neurologique grave survenant après une hémorragie méningée anévrismale ou plus rarement après une HSA spontanée non anévrismale ou une HSA traumatique. Incidence : Vasospasme radiologique : 50% (20-100%) des artériographies à J7 d’une HSA anévrismale Vasospasme avec retentissement clinique : 30% des HSA anévrismales Vasospasme radiologique vasospasme symptomatique et vice versa
2022
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
prise en charge de la maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant un HIP (hématome intra-parenchymateux) spontané supra ou infratentoriel
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1594
Hématomes intraparenchymateux (HIP) ou AVC hémorragiques : 2ème forme d’AVC (15-30%) et la plus mortelle Incidence en France 33,04 (26,22-40,57) /100.000 habitants/an1 Mortalité en France 14,29 (12,30-17,67)/ 100.000 habitants/an1 Mortalité à 44% à 30j dont 50% dans les 48h2 Hématomes très volumineux 60cc : mortalité 90% à 30j, 85cc : mortalité 100%6 Plus fréquents chez les hommes, 55 ans, noirs, ATCD AVC, sous anticoagulant
2022
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
prise en charge de la maladie
Hématome
hématome
hématome

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant un AVC ischémique
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1595
En France : 150 000 nouveaux cas par an. 40 000 morts par an. 3ème cause de mortalité, 1ère cause de handicap. Mémento didactique Principale étiologie : occlusions artérielles d’origine thromboembolique. Le diagnostic doit être évoqué devant un déficit neurologique brutal systématisé à un territoire artériel : c’est une URGENCE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE
2022
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
Ischémie
accident cérébrovasculaire
ischémie
Ischémie
prise en charge de la maladie
accident vasculaire cérébral ischémique

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant la découverte d'une tumeur cérébrale chez l'enfant
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1596
La pathologie en chiffres 1er cancer solide de l’enfant Signes d’HTIC dans plus de 60% des cas au diagnostic. 1 Macrocrânie : présentation initiale majoritaire 4 ans. 2 Fosse postérieure localisation la plus fréquente entre 4 et 10 ans. 3 Memento didactique Signes cliniques de présentation d’une tumeur cérébrale chez l’enfant
2022
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
Tumeurs
Tumeurs
Enfant
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
enfant
Tumeurs
cerveau, sai
prise en charge de la maladie
Enfant
Tumeurs
Tumeur
tumeur cerebrale
Enfant
Tumeurs
Tumeurs
tumeurs du cerveau
enfant
Tumeurs
Tumeurs
Enfant
Tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant la découverte d'une tumeur cérébrale de l'adulte
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1597
La pathologie en chiffre La tumeur cérébrale la plus fréquente est la métastase cérébrale d’un cancer primitif avec une incidence estimée de 83.5/100000 habitants/an(1) En France, l’incidence des tumeurs primitives du système nerveux central est de 15.5/100000 habitants/an(2). Les gliomes infiltrants sont les tumeurs cérébrales primitives les plus fréquentes chez l’adulte avec une incidence de 6.09 cas/100 000 habitants/an suivi des méningiomes avec une incidence de 5.06 cas/100 000 habitants/an(2). Les lymphomes cérébraux primitifs ont une incidence de 0.55/100000 habitants/an(2).
2022
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
adulte
Tumeur
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
cerveau, sai
prise en charge de la maladie
Adulte
Tumeurs
adulte
Tumeurs
Adulte
Tumeurs
tumeurs du cerveau
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
tumeur cerebrale
Tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant une crise d'épilepsie chez un patient porteur d'une tumeur cérébrale
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1598
La pathologie en chiffres La présentation clinique des tumeurs cérébrales est variable et dépend, entre autres, de la topographie, du volume lésionnel ainsi que du sous-type histo-moléculaire de la tumeur. L’épilepsie est le symptôme révélateur de la maladie : 90% pour les gliomes diffus de bas grade (1) 26% pour les gliomes de haut grade(2) 12% à 33% pour les méningiomes selon qu’ils soient situés au niveau de la convexité ou de la base du crâne, respectivement (3) 12% pour les métastases cérébrales (4)
2022
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
Tumeurs
tumeur cerebrale
Tumeurs
prise en charge de la maladie
Tumeurs
Épilepsie
cerveau, sai
Tumeurs
Tumeurs
epilepsie
Tumeurs
patients
crises épileptiques
a comme patient
Tumeurs
Tumeurs
épilepsie
tumeurs du cerveau
Tumeur
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Epilepsie
Tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant une lésion du rachis cervical inferieur (RCI)
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1585
QCM : A. 10% des polytraumatisés ont une lésion rachidienne instable B. Près de 10% des lésions cervicales passent inaperçues lors de l’évaluation initiale C. Le type C de l’AO Spine est défini par la disruption des éléments de stabilité antérieur ou postérieurs D. La présence d’une spondylarthrite ankylosante est un facteur aggravant d’instabilité et de risque de pseudarthorse E. En cas de déficit neurologique secondaire à une luxation cervicale, une tentative de réduction par manœuvre externe peut être tentée aux urgences afin d’accélérer la prise en charge.
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
Rachis
traumatisme du rachis
lésion
prise en charge de la maladie
vertèbres cervicales
vertèbre cervicale, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant une hydrocéphalie tumorale chez l'enfant
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1589
QCM : A. L’HTIC sur hydrocéphalie est le mode de révélation diagnostique dans 60% des cas de tumeurs cérébrales de l’enfant. B. En cas d’hydrocéphalie tumorale par obstruction du quatrième ventricule, la résection tumorale réalise la levée d’obstacle et permet de traiter l’hydrocéphalie dans tous les cas. C. Un âge inférieur à 2 ans au diagnostic est un facteur de risque de persistance de l’hydrocéphalie après levée de l’obstacle tumoral. D. Une hydrocéphalie en lien avec une tumeur sur les voies d’écoulement du LCR au niveau du V4 est une bonne indication de ventriculocisternostomie première. E. Une hydrocéphalie secondaire à une méningite carcinomateuse est une bonne indication de ventriculocisternostomie.
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
Enfant
enfant
Enfant
enfant
hydrocéphalie
Hydrocéphalie
Enfant
Enfant
prise en charge de la maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Je limite la transmission du virus en adoptant la bonne conduite à tenir.
COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/spf0b017038_coronavirus_fiche_je_limite_la_transmission_du_virus_en_adoptant_la_bonne_conduite_a_tenir_a4.pdf
Quelques principes simples et essentiels pour limiter la diffusion du virus dans la population : Je me protège et je protège mon entourage en appliquant les mesures barrières ; Je connais les premiers signes de la maladie pour les identifier rapidement; Je connais la conduite à tenir si j’ai des signes de la maladie ou si je suis une personne contact d’un cas confirmé de Covid.
2022
false
false
false
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
information patient et grand public
Virus
Transmissions
adoption
virus
COVID-19
Virus
Inutilité médicale
adoption
virus
prise en charge de la maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant une suspicion de dysfonction de dérivation ventriculaire
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1590
QCM : A. Les dysfonctions de shunt concernent une infime minorité des patients porteurs. B. La probabilité de faire une dysfonction est plus importante dans la période post opératoire précoce (la première année). C. Un patient ne peut pas être en dysfonction de shunt si son volume ventriculaire est normal. D. Une suspicion de dysfonction de shunt est une urgence vitale et ne peut être différée sans risque de décompensation brutale pouvant mener au décès. E. En cas d’hydrocéphalie obstructive chez un patient porteur d’une DVP, une ventriculocisternostomie peut se discuter lors de la prise en charge de la dysfonction de shunt.
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
dysfonction ventriculaire
shunt
ventricule, sai
prise en charge de la maladie
trouble fonctionnel

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 21 décembre 2021 - Conduite à tenir en cas d’incident vaccinal chez un enfant de 5 à 11 ans
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cosv_-_avis_du_21_decembre_2021_-_conduite_a_tenir_en_cas_d_incident_vaccinal_chez_un_enfant_de_5_a_11_ans.pdf
Dans le cadre de l’ouverture de la vaccination pédiatrique, le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale a été saisi pour définir les conduites à tenir en cas d’erreurs médicamenteuses et d’incidents vaccinaux. Cet avis dresse la conduite à tenir en cas d’incidents vaccinaux qui peuvent survenir lors de vaccinations pédiatriques : 1) Surdosage par erreur de dilution ou de volume du vaccin Comirnaty 2) Surdosage par injection d’une dose adulte du vaccin Comirnaty ou d’une demi-dose ou pleine dose du vaccin Spikevax 3) Sous-dosage par erreur de dilution ou de volume
2021
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
casse-croute
enfant
conseiller en orientation
Enfant
prise en charge de la maladie
COVID-19
incidence
Enfant
Enfant
orientation
enfant
Enfant
dû à
Assistance
jugement

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des dysraphismes en période périnatale
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3293075/fr/prise-en-charge-des-dysraphismes-en-periode-perinatale
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un couple pour lequel le foetus est atteint d’un dysraphisme (période prénatale) mais aussi dans la période post-natale (jusqu’à 6 mois de vie). Il a été élaboré par le Centre de Référence des malformations vertébrales et médullaires (CRMR C-MAVEM Trousseau) à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
fièvre méditerranéenne familiale
prise en charge de la maladie
Maladies
maladie chronique
absence congénitale de soudure
Périodique
Maladie chronique
maladie chronique
précis
maladie néonatale
Dysraphie
période de péripartum
maladie périodique
dysraphie spinale

---
N3-AUTOINDEXEE
Proposition de loi visant à la création d'une plateforme de référencement et de prise en charge des malades chroniques de la covid-19
http://www.senat.fr/rap/l21-317/l21-317.html
Alors que de nombreux patients ayant été touchés par la covid-19 ont présenté ou présentent des symptômes post-infection plus ou moins graves ou durables, le député Michel Zumkeller a déposé en octobre 2020 une proposition de loi visant à créer une plateforme de référencement, afin de renforcer l'accompagnement et la prise en charge des « covid longs », adoptée à l'unanimité par l'Assemblée nationale.
2021
Le Sénat
France
COVID-19
rapport
proposita
maladie chronique
Loi
maladie chronique
prise en charge de la maladie
COVID-19
Malade chronique
Maladies
Maladie chronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Neurologie - Orientation diagnostique et conduite à tenir devant un traumatisme craniofacial
UE 11 - Item 330
https://sides.uness.fr/corpus/Neurologie:Orientation_diagnostique_et_conduite_%C3%A0_tenir_devant_un_traumatisme_craniofacial
Orientation diagnostique devant un traumatisme cranio-encéphalique ; Interrogatoire ; Examen clinique ; Fonctions vitales ; Examen neurologique ; Examen du crâne et de la face ; Recherche d’un écoulement de liquide cérébrospinal ou d’une hémorragie de la face ; Examen somatique systématique ; En résumé ; Explorations complémentaires ; Tomodensitométrie cranio-encéphalique ; Biologie ; Imagerie en résonance magnétique nucléaire ; Au total ; Conduite à tenir devant un traumatisme cranio-encéphalique ; Prise en charge préhospitalière ; Surveillance clinique rapprochée dès l’admission ; Traumatismes maxillofaciaux ; Formes simples, isolées ; Fracture des os propres du nez ; Fractures de mandibule ; Fractures de l’orbite ; Formes complexes ; Disjonctions craniofaciales (DCF) ; Fractures de l’étage antérieur de la base du crâne ; Lésions cranio-encéphaliques ; Lésions des enveloppes ; Embarrure osseuse ; Plaies craniocérébrales ; Fistule de liquide cérébrospinal (LCS) ; Complications infectieuses ; Méningite post-traumatique ; Abcès cérébral ; Hématomes extracérébraux ; Hématome extradural ; Définition, épidémiologie ; Physiopathologie ; Signes cliniques ; Signes radiologiques ; Hématome sous-dural aigu ; Définition, épidémiologie ; Physiopathologie ; Signes cliniques ; Signes radiologiques ; Contusion cérébrale ; Complications vasculaires ; Complications tardives ; Hydrocéphalie Hématome sous-dural chronique ; Définition, épidémiologie ; Physiopathologie ; Signes cliniques ; Signes radiologiques ; Épilepsie post-traumatique ; Séquelles
2021
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
cours
traumatisme
diagnostic
Traumatisme
Orientation
blessure
traumatismes cranioencéphaliques
Neurologie
neurologie
prise en charge de la maladie
orientation diagnostique

---
N3-AUTOINDEXEE
Gestion dynamique des thérapeutiques de la COVID-19 pour les patients hospitalisés lors de la première et de la deuxième vague pandémique à l'Hôpital Européen
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03543704
La pandémie de Covid 19 est une crise sanitaire sans précédent. L’Hôpital Européen (Marseille) est un ESPIC qui a pris en charge plus de 1200 patients au cours des 2 premières vagues (V1 et V2), dont 209 patients hospitalisés pendant la V1 (27/07/20) et 417 patients durant la V2 (21/01/2021). La prise en charge a évolué en fonction des nouvelles publications analysées et protocolisées en temps réel par une RCP COVID multidisciplinaire et plusieurs thérapeutiques hors AMM ont été alors discutées et prescrites dans le cadre de cette RCP quotidienne avec les cliniciens. Nous avons réalisé une analyse descriptive des stratégies thérapeutiques mises en place dans notre centre pendant ces 2 premières vagues à partir des données extraites du logiciel de prescription et du dossier médical informatisé. Le critère principal était la proportion des thérapeutiques spécifiques utilisées pour le traitement de la COVID-19. Les objectifs secondaires étaient la description des patients hospitalisés et la comparaison des données cliniques, épidémiologiques, thérapeutiques et de la morbi-mortalité entre V1 et V2. Au total, 93 % des patients hospitalisés ont reçus des thérapeutiques spécifiques : anticoagulants (91%), glucocorticoïdes (38%) majoritairement au cours de la V2, des macrolides (34%) essentiellement pendant la V1. L’âge moyen était de 65 ans avec de fréquentes comorbidités : HTA (40%), diabète (36%) et obésité (10%). La durée moyenne de séjour était de 13.3 jours. Le nombre de patients admis en réanimation était moins important durant la V2 (22 % vs 29 %) et la mortalité était relativement stable (13.6% versus 12.8%) alors que l’âge moyen était plus élevé pour la V2 (72 ans).
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
COVID-19
thèse ou mémoire
patients hospitalisés
hospitalisation
Thérapeutiques
prise en charge de la maladie
pandémies
Thérapeutique
hôpital
a comme patient
COVID-19
hôpitaux
Thérapeutiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la maladie du foie liée à l’alcool
https://sfalcoologie.fr/wp-content/uploads/AFEF_Prise-en-charge-de-la-maladie-du-foie-liee-a-lacool.pdf
Les conséquences hépatiques de la consommation excessive d’alcool représentent la première cause de décès liés au foie et la première cause de transplantation hépatique en France. Prendre en charge ces patients fait partie du quotidien des hépato-gastroentérologues hospitaliers et libéraux, en collaboration étroite avec les médecins généralistes, médecins addictologues, personnels soignants. Bien que ces recommandations ne couvrent pas le champ de l’épidémiologie, on peut rappeler les chiffres suivants : le taux de mortalité par cirrhose liée à l’alcool pour 100 000 individus en France était estimé en 2015 à 14,9 pour les hommes et 5,2 pour les femmes selon l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (https://www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/alcool-evolution-par-sexe-de-la-mortalite-induite-par-la-consommation/).
2021
SFA - Société Française d'Alcoologie
France
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge de la maladie
maladies alcooliques du foie
alcool
maladies alcooliques du foie
hépatopathie alcoolique

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention et prise en charge des mucites orales radio-induites
revue systématique de littérature
http://www.sudoc.fr/249402556
La radiothérapie externe est l'une des principales options thérapeutique dans la prise en charge des cancers des voies aériennes et digestives supérieures. Malgré l'amélioration des techniques en radiothérapie, et notamment l'utilisation de la modulation d'intensité, celle-ci est pourvoyeuse d'effets secondaires tels que la mucite orale. De multiples pistes sont explorées afin d'améliorer la prévention et la prise en charge des mucites orales induites par la radiothérapie externe. A travers une revue systématique de littérature des années 2000 à 2020, et en se basant sur les recommandations du comité MASCC/ISOO, nous avons proposé certains ajustements et émis de nouvelles hypothèses.
2021
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
prise en charge de la maladie
tumeurs de la tête et du cou
radiothérapie
thèse ou mémoire
inflammation muqueuse
littérature de revue comme sujet
Revue systématique

---
N2-AUTOINDEXEE
Nouvelles variantes sars-cov-2 : conduite à tenir
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs-urgent_05_cat_nouvelles_variantes_.pdf
De nouvelles variantes du SARS-CoV-2 ont été initialement détectées au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et au Brésil, et sont aujourd’hui détectées dans de nombreux pays. Les premières données disponibles indiquent que ces variantes se caractérisent par une transmissibilité accrue par rapport à la souche majoritaire sur le territoire national, nécessitant une vigilance renforcée pour assurer leur détection et mettre en oeuvre les mesures adaptées au contrôle de leur propagation. Il est ainsi demandé aux laboratoires d’analyses médicales et aux professionnels de santé réalisant un dépistage du SARS-CoV-2 de questionner systématiquement toute personne venant se faire tester sur un potentiel séjour à l’étranger dans les 14 jours précédant la date des symptômes ou du prélèvement ou sur un potentiel contact à risque avec une personne ayant séjourné à l’étranger dans les 14 derniers jours. En cas de réponse positive, cette mention fera l’objet d’un renseignement obligatoire de SIDEP (champ « pays de provenance »), et les personnes concernées devront être orientées vers la réalisation d’un test RT-PCR.
2021
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
nouveau variant du coronavirus
recommandation professionnelle
virus du SRAS
prise en charge de la maladie
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Maltraitance infantile – Protection de l’enfance. Guide de détection précoce et de conduite à tenir en cabinet médical
https://www.kinderschutz.ch/media/yufis3ju/kss_leitfaden_1_fr_261020_web.pdf
La détection précoce des enfants en danger constitue l’un des piliers les plus importants de la protection de l’enfance. Les professionnels qui sont régulièrement en contact avec des enfants et leur famille jouent un rôle crucial à cet effet, même s’ils ne sont pas quotidiennement confrontés à des questions relevant de la protection de l’enfance. Pour pouvoir réagir de manière adaptée face à un cas présumé, il est nécessaire d’avoir été sensibilisé au thème de la protection de l’enfance et d’avoir des connaissances de base élémentaires. Et selon le domaine de spécialisation, les questions et défis ne seront pas les mêmes.
2021
Pédiatrie suisse
Suisse
recommandation professionnelle
diagnostic précoce
protection de l'enfance
Maltraitance
première enfance
précis
maltraitance des enfants
enquêteur
cabinets médicaux
prise en charge de la maladie
enfance
protection infantile
cabinet privé
précis

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome lipodystrophique de Dunnigan - Guide maladie chronique
protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3236803/fr/syndrome-lipodystrophique-de-dunnigan
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint du syndrome lipodystrophique de Dunnigan. Les étiologies du polyhandicap sont dans leur grande majorité des maladies rares, diagnostiquées ou non. Il a été élaboré par le Centre de Référence des Pathologies Rares de l’Insulino-Sécrétion et de l’Insulino-Sensibilité (PRISIS), à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration...
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
Lipodystrophie partielle familiale de type 2
Lipodystrophie partielle familiale de type 2
prise en charge personnalisée du patient
continuité des soins
programme clinique
personnes handicapées
signes et symptômes
guide ressources
Lipodystrophie partielle familiale de type 2
Lipodystrophie partielle familiale de type 2
diagnostic différentiel
conseil génétique
Dépistage génétique
Lipodystrophie partielle familiale de type 2
Lipodystrophie partielle familiale de type 2
Lipodystrophie partielle familiale de type 2
prise en charge de la maladie
éducation du patient comme sujet
algorithme
maladies rares
recommandation pour la pratique clinique
lipodystrophie partielle familiale
Lipodystrophie partielle familiale de type 2
maladie chronique
lipodystrophie partielle familiale
lipodystrophie partielle familiale
lipodystrophie partielle familiale
lipodystrophie partielle familiale
lipodystrophie partielle familiale
lipodystrophie partielle familiale
lipodystrophie partielle familiale

---
N3-AUTOINDEXEE
Item 185 UE VIII : Réaction inflammatoire : aspects biologiques et cliniques. Conduite à tenir
http://www.lecofer.org/item-objectifs-0-12-0.php
2021
COFER
France
cours
biologie
prise en charge de la maladie
biologie
ayant l' aspect
inflammation
Alleschériase
Biologie

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la main bote radiale
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3222751/fr/prise-en-charge-de-la-main-bote-radiale
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint d’une main bote radiale. Il a été élaboré par le centre de référence des anomalies du développement et syndromes malformatifs, à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration...
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
personnes handicapées
prise en charge personnalisée du patient
continuité des soins
Hémimélie radiale
Hémimélie radiale
Hémimélie radiale
programme clinique
maladies rares
radius
anomalies morphologiques congénitales de la main
Hémimélie radiale
procédures orthopédiques
Hémimélie radiale
Hémimélie radiale
guide ressources
nouveau-né
nourrisson
enfant
adulte
algorithme
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge de la maladie
maladie chronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir vis-à-vis d’un variant a investiguer (dérive du clade 20c) détecté pour la première fois en Bretagne
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs-urgent_32_cat_vui_derive_clade20c.pdf
Un cluster nosocomial d’infections à SARS-CoV2 est suivi depuis plusieurs semaines par l’ARS Bretagne avec des cas également détectés en milieu communautaire. Suite à la détection de plusieurs cas rattachés à ce cluster avec une discordance répétée entre les signes cliniques évocateurs de la COVID-19 et les résultats négatifs de RT-PCR réalisés sur prélèvement nasopharyngé, des investigations épidémiologiques et virologiques ont été menées par Santé publique France et le CNR Virus des infections respiratoires.
2021
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
nouveau variant du coronavirus
recommandation professionnelle
vis orthopédiques
Bretagne
Bretagne
virus de l'immunodéficience simienne
shunt
enquêteur
prise en charge de la maladie
dû à
pandémies
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de Pendred - Guide maladie chronique
protocole national de diagnostic et de soins (PNDS)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3245874/fr/syndrome-de-pendred
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint de syndrome de Pendred. Il a été élaboré par le Centre de référence des surdités génétiques, le Centre de référence des maladies endocriniennes de la croissance et du développement, le Centre de référence des maladies rares de la thyroïde et des récepteurs hormonaux, Sous l'égide et avec le partenariat de La Filière de santé des maladies rares sensorielles SENSGENE et La Filière des maladies rares endocriniennes FIRENDO à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration...
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
089. Altération de la fonction auditive
241. Goitre, nodules thyroïdiens et cancers thyroïdiens
recommandation pour la pratique clinique
syndrome de Pendred
syndrome de Pendred
Dépistage génétique
syndrome de Pendred
prise en charge de la maladie
prise en charge personnalisée du patient
programme clinique
continuité des soins
conseil génétique
maladie chronique
éducation du patient comme sujet
signes et symptômes
maladies rares
guide ressources
diagnostic différentiel
pronostic
Indice de gravité de la maladie
implantation cochléaire
implants cochléaires
syndrome de Pendred
syndrome de Pendred
goitre nodulaire
surdité neurosensorielle
goitre nodulaire
surdité neurosensorielle
goitre nodulaire
surdité neurosensorielle
goitre nodulaire
surdité neurosensorielle
goitre nodulaire
surdité neurosensorielle

---
N2-AUTOINDEXEE
Conduites à tenir devant des patients atteints d'un méningiome de grade II et III - Synthèse
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Conduites-a-tenir-devant-des-patients-atteints-d-un-meningiome-de-grade-II-et-III-Synthese
Ce référentiel concerne le diagnostic, la thérapeutique et le suivi des patients adultes atteints d’un méningiome de grade II ou de grade III. Il s’appuie essentiellement sur des données recueillies chez l’adulte, car les méningiomes de l’enfant sont exceptionnels. Il est destiné à tous les acteurs du diagnostic et de la thérapeutique impliqués dans la prise en charge des méningiomes, afin de faciliter leurs échanges lors des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) de premier niveau et RCP de recours et leurs propositions de conduite à tenir ; il concerne plus particulièrement, sur un plan médical, les neurochirurgiens, les neuro-oncologues, les oncologues radiothérapeutes et les oncologues médicaux qui doivent s’appuyer sur l’Evidence Based Medecine pour diagnostiquer, traiter et suivre leurs patients.
2021
INCa - Institut National du Cancer
France
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge de la maladie
méningiome
peu différencié
patients
Méningiome
a comme patient
méningiome, sai
ostéosynthèse
moyennement différencié

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis du 2 juin 2021 relatif à la conduite à tenir en cas d’incidents vaccinaux - Mise à jour du 8 juin 2021
Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_2_juin_2021-conduite_a_tenir_en_cas_d_incident_vaccinal_-_maj_8_juin.pdf
Cet avis répond à une saisine du Directeur Général de la Santé du 27 mai 2021 sur la conduite à tenir en cas d’incidents vaccinaux (injection d’une quantité de produit différente de la dose recommandée). En premier lieu, le COSV rappelle qu’en cas d’incident lors de la vaccination, il est nécessaire d’informer le patient de l’erreur dès sa découverte, et de déclarer systématiquement l’incident dans le système informatique Vaccin Covid.
2021
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
recommandation professionnelle
incidence
casse-croute
COVID-19
orientation
conseiller en orientation
prise en charge de la maladie
jugement
Assistance
vaccins antiviraux
pandémies
vaccins contre la COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Femme VIH , conduite à tenir en salle d'accouchement
https://www.reseau-naissance.fr/medias/2021/06/RSN_cat-accouchement-VIH-juin-2021_V1.0.pdf
2021
Réseau Sécurité Naissance - Naître ensemble - Pays de la Loire
France
recommandation professionnelle
Femelle
femmes
prise en charge de la maladie
salles d'accouchement
accouchement
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie d’Alzheimer : place de l’aidant et prise en charge non médicamenteuse des troubles de la mémoire
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03274495
Alors que l'arsenal médicamenteux de la maladie d'Alzheimer est restreint et peu efficace, il s'avère important de trouver des alternatives pour ne pas laisser les patients et leurs proches dépourvus de solutions au regard de l'évolution de la maladie. L'objectif de ce travail est de trouver des moyens non médicamenteux, et efficaces, pour prendre en charge les troubles de la mémoire présents dans la maladie d'Alzheimer. Par ailleurs, les aidants étant omniprésents, il est légitime de se demander quelle place ils occupent dans accompagnement des malades. Pour agir sur la cognition et la mémoire des patients, il est important d'avoir une bonne hygiène de vie et de se stimuler cognitivement. Les médecines complémentaires sont également utiles au bon fonctionnement de notre cerveau, et donc de notre mémoire. Enfin, il est important de souligner que les aidants, ayant un rôle central dans la maladie d'Alzheimer, il faut alors éviter qu'ils s'épuisent, en les orientant dans leurs démarches et en leur garantissant l'accès à des solutions de répit. En conclusion, les professionnels de santé ne doivent pas hésiter à proposer des thérapeutiques différentes aux patients atteints de la maladie d'Alzheimer, tout en prenant soin des aidants.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Maladies
troubles de la mémoire
Médicaments
Trouble de la mémoire
trouble de la mémoire
Mémoire
maladie d'Alzheimer
Mémoire
prise en charge de la maladie
préparations pharmaceutiques
médicament
maladie d'alzheimer

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant un traumatisé crânien vigile
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1520
QCM A. Les effets à long terme des traumatismes crâniens « légers » ne surviennent que dans mois de 5% des cas. B. Un score de Glasgow initial de 13 à la prise en charge classe le traumatisme crânien en modéré C. Tout patient ayant présenté une PCI doit bénéficier d’un scanner cérébral au cours de la prise en charge D. Un traumatisme crânien léger avec scanner normal peut être surveillé à domicile par des membres de sa famille E. Un traumatisé crânien léger avec un scanner pathologique non chirurgical peut être surveillé à domicile par des membres de sa famille. La pathologie en chiffres Incidence annuelle des traumatismes crâniens (TC) est estimée à 235/100 000 habitants. 150000 traumatismes crâniens par an en Europe. 15 à 20% d’effets à long terme pour des TC légers : céphalées, trouble de le concentration, fatigue, irritabilité, trouble du sommeil, phono-photophobie qui peuvent persister plusieurs semaines. Le traumatisme crânien léger est parfois appelé commotion cérébrale.
2021
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
Vigilance
blessure
Vigilance corticale
traumatisme
traumatismes cranioencéphaliques
crâne, sai
prise en charge de la maladie
Traumatisme crânien
vigilance
éveil

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant un traumatisé crânien comateux
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1521
Définition : Le traumatisme cranio-cérébral (TCC) est généralement défini comme une altération des fonctions cérébrales, ou toute autre preuve de pathologie cérébrale, causée par une force externe.
2021
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
traumatismes cranioencéphaliques
prise en charge de la maladie
blessure
crâne, sai
Traumatisme crânien
traumatisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Affichette d’information - Dans quel cas un test de dépistage Covid est-il pris en charge par l’Assurance maladie ?
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/mms_flyer_remboursementtestcovid_def2_web.pdf
2021
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
information patient et grand public
prise en charge de la maladie
Maladies
assurance maladie
dermatomyosite
Assurance
Maladie
Dépistage
COVID-19
Dépistage de masse
casse-croute
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge de la grossesse chez les patientes avec une cardiopathie congénitale complexe
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3297986/fr/prise-en-charge-de-la-grossesse-chez-les-patientes-avec-une-cardiopathie-congenitale-complexe
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins des patientes avec une cardiopathie congénitale complexe en pré-conceptionnel et au cours de sa grossesse. Il a été élaboré par le Centre de référence des Malformations Cardiaques Congénitales Complexes (M3C).Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
précis
Cardiopathie congénitale
prise en charge de la maladie
a comme patient
maladie chronique
maladie chronique
maladie cardiaque
Maladies
grossesse
grossesse
Maladie chronique
prise en charge personnalisée du patient
femmes enceintes
cardiopathies congénitales
grossesse

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des troubles du rythme ou de la conduction lors des cardiopathies congénitales complexes, chez l’adulte
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3298101/fr/prise-en-charge-des-troubles-du-rythme-ou-de-la-conduction-lors-des-cardiopathies-congenitales-complexes-chez-l-adulte
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient ayant une arythmie supraventriculaire ou ventriculaire dans le contexte d’une CC complexe (CCC), et parmi elles, plus spécifiquement. Il a été élaboré par le Centre de re fe rence des maladies rythmiques héréditaires et de prévention de la mort subite et le Centre de référence pour les malformations cardiaques congénitales complexes à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
236. Troubles de la conduction intracardiaque
recommandation pour la pratique clinique
Adulte
Maladies
Maladie chronique
Cardiopathie congénitale
adulte
Trouble du rythme et de la conduction
prise en charge de la maladie
troubles du rythme
Adulte
cardiopathies congénitales
précis
maladie chronique
adulte
maladie chronique
maladie cardiaque
Trouble de la conduction

---
N2-AUTOINDEXEE
Les Kystes de Tarlov : prise en charge diagnostique et thérapeutique. Place du traitement micro-chirurgical
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3293086/fr/les-kystes-de-tarlov-prise-en-charge-diagnostique-et-therapeutique-place-du-traitement-micro-chirurgical
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint de Kystes de Tarlov. Il a été élaboré par le le centre de référence C-MAVEM à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
prise en charge personnalisée du patient
Thérapeutiques
maladie chronique
prise en charge de la maladie
Maladies
Thérapeutique
Maladie chronique
précis
kystes de Tarlov
maladie chronique
microscopie
Thérapeutique
kyste du périnèvre

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations pour l’évaluation et la prise en charge de la maladie de Lapeyronie : rapport du comité d’andrologie et de médecine sexuelle de l’AFU
https://www.urofrance.org/recommandation/recommandations-pour-levaluation-et-la-prise-en-charge-de-la-maladie-de-lapeyronie-rapport-du-comite-dandrologie-et-de-medecine-sexuelle-de-lafu/?date=&themes=&search=
La maladie de Lapeyronie est un motif fréquent de consultation en urologie, dont le traitement reste sujet à de nombreuses controverses. Elle n’a fait l’objet d’aucune recommandation française jusqu’à présent. Le Comité d’Andrologie et de Médecine Sexuelle de l’Association Française d’Urologie propose donc une série de recommandations basées sur les preuves. Matériels et méthodes Ces recommandations sont réalisées selon la méthode ADAPTE, en se basant sur les recommandations européennes (EAU, ESSM), américaines (AUA, ISSM) et canadiennes (CAU), en intégrant les spécificités françaises en raison de la disponibilité des traitements, et une mise à jour de la bibliographie récente.
2021
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique
évaluation des symptômes
coït
andrologie
directives de santé publique
Médecins
études d'évaluation comme sujet
maladie
attitude envers la santé
Rapport d'évaluation
prise en charge de la maladie
rapports sexuels
Maladie
Médecine
Maladies

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des patients atteints des valves de l'urètre postérieur, du fœtus à l'adolescence
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3299928/fr/prise-en-charge-des-patients-atteints-des-valves-de-l-uretre-posterieur-du-foetus-a-l-adolescence
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint des valves de l'urètre posterieur (VUP), du foetus a l’adolescence. Il a été élaboré par le Centre de référence des malformations rares des voies urinaires (MARVU) à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
foetus
adolescence
précis
adolescent
Maladies
foetus, sai
Adolescent
prise en charge de la maladie
Adolescence
Maladie chronique
maladie
urètre
Valve de l'urètre postérieur
Adolescent
prise en charge personnalisée du patient
maladie chronique
maladie chronique
a comme patient

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation diagnostique et prise en charge des affections liées ou associées à CFTR
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3301594/fr/evaluation-diagnostique-et-prise-en-charge-des-affections-liees-ou-associees-a-cftr
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale le conseil génétique et le parcours de soins dans le cadre des affections liées et associées à CFTR et des formes non conclues au dépistage néonatal. Il a été élaboré par le Centre de Référence Maladie Rares Constitutif Mucoviscidose et Maladies apparentées. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
maladie
précis
affect
maladie chronique
prise en charge de la maladie
Affect
Maladies
évaluation des symptômes
Maladie chronique
maladie chronique
protéine CFTR

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des lipomes du filum terminal
Guide maladie chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3301913/fr/prise-en-charge-des-lipomes-du-filum-terminal
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient porteur d'un lipome du filum terminal. Il a été élaboré par le Centre de Référence Maladies Rares Chiari - Malformations Vertébrales et Médullaires (C-MAVEM) à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
Filum terminal
prise en charge de la maladie
maladie chronique
Maladie chronique
Lipome
maladie chronique
précis
queue de cheval
phase terminale
Maladies
lipome
lipome

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis portant sur la conduite à tenir face à des patients suspects de fièvre hémorragique virale (FHV) dont la maladie à virus Ebola (MVE)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1129
A la suite d’une résurgence de la maladie à virus Ebola (MVE) en Afrique de l’Ouest, la Direction générale de la santé a demandé au Haut Conseil de la santé publique d’actualiser les données sur la conduite à tenir en cas de suspicion de cas sur le territoire national, qui devrait alors immédiatement faire l’objet d’une évaluation clinico-épidémiologique. L’avis rendu par le HCSP, rédigé pour fournir une aide technique opérationnelle, a été étendu à tous les cas suspects de fièvre hémorragique virale (dont la MVE). Son objectif est d’évaluer le risque épidémique et biologique chez un patient suspect dès les premières étapes de son entrée dans le système de santé, afin de prévenir ou de réduire le risque d’une transmission secondaire vers la collectivité et/ou les personnels soignants.
2021
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
Fièvres hémorragiques virales
patients
maladie à virus ebola
Virus
Face
Maladies
maladie virale
fièvre
prise en charge de la maladie
Maladies virales
jugement
fièvre
a comme patient
fièvre hémorragique à virus ebola
hémorragie
troubles hémorragiques
Virus
Fièvre hémorragique
Virus

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la conduite à tenir autour d’un cas de diphtérie (compléments à l’avis de 2011)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1130
Le HCSP actualise son avis du 4 mars 2011 relatif à la conduite à tenir autour d’un cas de diphtérie : Dans toutes les situations, il est impératif de vérifier le statut vaccinal des personnes concernées et de mettre à jour leur statut vaccinal si besoin. Un tableau détaille la conduite à tenir lors de la découverte de C. ulcerans ou de C. diphtheriae chez des sujets asymptomatiques ou ne présentant pas de signes cliniques évocateurs de diphtérie. Les situations pour lesquelles une recherche du gène tox en urgence est nécessaire y sont détaillées. Autour d’un cas de diphtérie à C. ulcerans, il est nécessaire de vérifier la présence d’animaux domestiques dans l’entourage pour les adresser à un vétérinaire en vue de réaliser un prélèvement. Aucune autre mesure n’est à prendre, en l’absence de transmission interhumaine de C. ulcerans. Enfin le HCSP précise les 2 points devant être ajoutés à la fiche de notification obligatoire : origine du prélèvement (ORL, cutané ou autre) et résultat de l’investigation animale.
2021
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
diphterie
diphtérie
jugement
prise en charge de la maladie
casse-croute
protéines du système du complément
Complément
Diphtérie
diphtérie

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant une infection des implants de stimulation cérébrale profonde.
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1575
2021
Campus numérique de Neurochirurgie
France
matériel d'enseignement audio-visuel
maladie infectieuse
infections dues aux prothèses
prise en charge de la maladie
stimulation cérébrale profonde
implant
stimulateur
cerveau, sai
Infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant une infection de pompe ou d'électrodes épidurales.
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1576
2021
Campus numérique de Neurochirurgie
France
matériel d'enseignement audio-visuel
électrodes
électrode
pompe
prise en charge de la maladie
maladie infectieuse
infections
Infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant un hématome sous-dural aigu
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1579
2021
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
hématome sous-dural
Hématome
hématome subdural aigu
Hématome
son aigu
prise en charge de la maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant un hématome sous-dural chronique
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1580
2021
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
prise en charge de la maladie
hématome subdural chronique
hématome sous-dural
Hématome
Hématome

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant des lésions hémorragiques intra-parenchymateuses post-traumatiques
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1581
2021
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
Hémorragie
plaies et blessures
hémorragie
prise en charge de la maladie
blessure
hémorragie traumatique
Traumatisme
traumatisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir devant des lésions du rachis cervical supérieur (RCS)
https://neuro-dev.unilim.fr/spip.php?article1584
2021
Campus numérique de Neurochirurgie
France
cours
vertèbres cervicales
prise en charge de la maladie
vertèbre cervicale, sai
Rachis
lésion
Respiration de Cheyne Stokes
traumatisme du rachis
radiochirurgie

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladies parodontales et interprofessionnalité : une perspective d’évolution dans la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques par le médecin généraliste
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03813211
La parodontite, 6ème pathologie la plus répandue dans le monde, pourrait être considérée comme un marqueur de l’état de santé général. Du fait de l’interrelation complexe entre santé orale et santé générale, il est essentiel d’aborder la maladie parodontale chez les patients atteints de maladies chroniques par une approche pluridisciplinaire. En adoptant une approche basée sur les facteurs de risque communs, le dépistage et le traitement de la parodontite peuvent avoir un impact favorable sur la prévention et l’évolution de certaines maladies systémiques. Principal coordinateur dans le parcours de soins des patients atteints de maladies chroniques, le médecin généraliste doit être conscient de l'interrelation entre maladies parodontales et maladies chroniques afin de fournir des informations et des soins appropriés aux patients. Notre enquête par questionnaire auprès d’un échantillon de médecins généralistes vise à apprécier leurs connaissances sur les maladies parodontales, les facteurs de risque de ces maladies et leur relation avec les maladies systémiques non transmissibles et à connaître leurs pratiques professionnelles dans la prise en charge des maladies parodontales chez les patients atteints de maladies chroniques. Il s’agit aussi de caractériser les obstacles et solutions pour l’intégration de la prise en charge des maladies parodontales dans la prise en charge des maladies chroniques. Les résultats de notre enquête révèlent une connaissance moyenne des médecins généralistes sur les maladies parodontales et leur association avec certaines maladies chroniques ainsi que des écarts dans leurs pratiques cliniques selon le secteur d’exercice. Toutefois, la quasi-totalité des médecins ( 90 %) sont favorables à faire évoluer leur pratique clinique dans la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques. Le dépistage des maladies parodontales pourrait être intégré utilement au bilan médical. Pour cela, il parait nécessaire de réaliser à la fois des actions de formation initiale et continue auprès des médecins généralistes, des actions d’information auprès des patients et de prévoir des dispositifs facilitateurs à la collaboration entre médecins généralistes et chirurgiens-dentistes. Ainsi, la prise en charge des patients atteints de maladies chroniques pourrait être améliorée, permettant d’éviter une perte de chance en matière de rétablissement ou de maintien d’une bonne santé bucco-dentaire et générale.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Maladies
médecins généralistes
Maladie chronique
maladies parodontales
a comme patient
Médecins
évolution de la maladie
maladie chronique
prise en charge personnalisée du patient
Malade chronique
maladie chronique
prise en charge de la maladie
maladie
médecine générale

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de l’état dépressif dans la maladie de Parkinson : mise au point : revue de la littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03270988
Introduction : la maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative idiopathique s’exprimant par des symptômes moteur et non moteur. Certains de ces symptômes peuvent masquer un état dépressif concomitant. La prise en charge de l’épisode dépressif chez le patient parkinsonien reste insuffisamment étudiée avec des données contradictoires et reposant sur des niveaux de preuve limités. Objectif : proposer une revue de la littérature sur la prise en charge de la dépression chez les patients parkinsoniens en détaillant les outils diagnostiques et les thérapeutiques. Méthode : revue de la littérature s’appuyant sur la base de données PubMed de 1993 à 2019 concernant : la maladie de Parkinson, la dépression, les symptômes confondants, les échelles d’évaluation et les traitements. Résultats : la revue s’appuie sur 50 études. La MADRS et la GDS-15 seraient des outils diagnostiques pertinents. Les ISRS peuvent être préconisés en première ligne de traitement et les IRSNa en deuxième ligne mais ces derniers doivent être utilisés plus prudemment. Les antidépresseurs tricycliques ne sont pas à privilégier en première ligne à cause de leur effets anticholinergiques. En cas de résistance aux traitements antidépresseurs, de récurrence dépressive ou de rémission partielle, une potentialisation du traitement antidépresseur par lamotrigine peut être envisagée. Conclusion : certains outils peuvent faciliter le diagnostic d'un épisode dépressif concomitant à la maladie de Parkinson. Certains traitements seraient pertinents en présence de ces deux pathologies. D’autres études sont nécessaires afin d’étayer les données diagnostiques et thérapeutiques.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
prise en charge de la maladie
Maladies
depression
dépression
maladie de parkinson
mise en charge
Etat dépressif
Etat dépressif
Maladie de Parkinson
dépression
Littérature
Etat dépressif
dépression
littérature de revue comme sujet
maladie de Parkinson

---
N3-AUTOINDEXEE
Informations sur la conduite à tenir envers les professionnels et publics (familles et personnes accueillies) en stade 2 de l’épidémie de coronavirus COVID-19 - Employeur de lieux accueillant des personnes âgées et handicapées
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/employeurs_accueillant_des_personnes_agees_et_handicapees.pdf
2020
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
information scientifique et technique
sujet âgé
Handicap
Épidémies de maladies
coronavirus
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
Handicap
prise en charge de la maladie
famille
sujet âgé de 80 ans ou plus
personne âgée
handicap
PERSONNE AGEE
coronavirus
Épidémies
Accueil
personnes handicapées
famille
Handicap
sujet âgé de 80 ans ou plus
épidémies
pneumopathie virale
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les professionnels salariés/bénévoles revenant de zones à risque - Directeurs d’instituts et d’écoles en travail social
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_irts_professionnels.pdf
2020
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
information scientifique et technique
Travail social
directeur d'école
métier
Socialisme
Travail
services sociaux et travail social (activité)
Instituts
prise en charge de la maladie
Travail social
académies et instituts
risque
socialisme
travail
pneumopathie virale
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les étudiants revenant de zones à risque - Directeurs d’instituts et d’écoles en travail social
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_irts_publics.pdf
2020
false
false
false
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
information scientifique et technique
Travail social
académies et instituts
Travail social
métier
Travail
Socialisme
prise en charge de la maladie
services sociaux et travail social (activité)
directeur d'école
risque
Instituts
travail
socialisme
pneumopathie virale
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les professionnels salariés/bénévoles revenant de zones à risque - Mandataires judiciaires à la protection des majeurs (services, personnes physiques et préposés)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_mjpm_professionnels.pdf
2020
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
information scientifique et technique
mandataire
personnes
Physique
Physique
Personna +
prise en charge de la maladie
services d'aide à domicile
risque
personnes
physique
pneumopathie virale
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les publics (familles ou personnes accueillies) revenant de zones à risque - Mandataires judiciaires à la protection des majeurs (services, personnes physiques et préposés)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_mjpm_publics.pdf
2020
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
information scientifique et technique
Physique
Physique
Accueil
mandataire
prise en charge de la maladie
risque
Personna +
famille
services d'aide à domicile
famille
personnes
physique
personnes
pneumopathie virale
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les professionnels salariés/bénévoles revenant des zones à risque - Employeurs et directeurs d’établissements ou services accueillant des personnes âgées et handicapées
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_paph_professionnels.pdf
2020
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
information scientifique et technique
prise en charge de la maladie
services d'aide à domicile
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
sujet âgé
risque
Accueil
Handicap
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus
Handicap
personnes handicapées
personne âgée
handicap
Handicap
sujet âgé de 80 ans ou plus
pneumopathie virale
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les publics (familles ou personnes accueillies) revenant ou arrivant de zones à risque - Employeurs et directeurs d’établissements ou services accueillant des personnes âgées et handicapées
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_paph_publics.pdf
2020
false
false
false
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
information scientifique et technique
prise en charge de la maladie
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
PERSONNE AGEE
handicap
famille
personne âgée
famille
sujet âgé
personnes handicapées
sujet âgé de 80 ans ou plus
Accueil
services d'aide à domicile
Handicap
Handicap
risque
Handicap
sujet âgé de 80 ans ou plus
pneumopathie virale
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 : prise en charge des malades d’hématologie
https://sfh.hematologie.net/sites/sfh.hematologie.net/files/medias/documents/covid-19_propostion_sfh_17-03-2020_0.pdf
https://ressources-aura.fr/wp-content/uploads/2020/03/COVID_19_propostion_sfh_17_03_2020.pdf
L’objectif de ce document, issu de la réflexion « à chaud » de quelques membres du CA de la SFH face à l’épidémie COVID-19, est d’essayer de lister les questions (à défaut d’y répondre de façon formelle et bien documentée) que chacun se pose légitimement pour la prise en charge de nos patients d’hématologie. Il n’y est pas question de reprendre les mesures générales destinées à limiter l’extension de l’épidémie (mesures « barrières », télétravail et téléconsultations) qui sont déclinées sur le plan national et au sein de chacun de nos établissements. Ces recommandations sont susceptibles d’être évolutives et doivent être considérées selon le contexte des organisations locales.
2020
SFH - Société Française d'Hématologie
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
recommandation professionnelle
Hématologie
Maladies
maladie hématologique
hémopathies
prise en charge de la maladie
Hématologie
hématologie
pneumopathie virale
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
REPIAS A l'attention des aides à domicile _ Conduite à tenir pour prévenir la diffusion des infections Covid-19 18-03-20
http://antibioresistance.fr/ressources/covid19/Aide_domicile_VFPRIMO.pdf
Ce document a pour objectif d’informer les aides à domicile sur les gestes qu’elles doivent réaliser obligatoirementdans le cadre des précautions standard pour prévenir la diffusion de l’infection auvirus émergent SARS- CoV-2 au domicile.
2020
Répias
France
COVID-19
COVID-19
recommandation
Infection
Acanthome épidermolytique
maladie infectieuse
attention
prise en charge de la maladie
Domicile
prévenance
auxiliaires de vie
Acanthome à cellules claires
infections
diffusion
attention
caractéristiques de l'habitat
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Propositions concernant la prise en charge des malades atteints de BPCO dans le contexte de l’épidémie du COVID-19
Version du 29/03/2020
http://splf.fr/wp-content/uploads/2020/03/BPCO-COVID-29032020-CS.pdf
Les connaissances concernant les spécificités de prise en charge de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) en contexte d’épidémie COVID-19 restent limitées. Les propositions ci-dessous sont basées sur des avis d’experts et sont susceptibles d’évoluer en fonction de l’évolution des connaissances.
2020
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
maladie épidémique
broncho-pneumopathie chronique obstructive
prise en charge de la maladie
maladie pulmonaire obstructive chronique
Épidémies de maladies
Maladies
proposita
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir lors de la découverte fortuite d’un cas confirmé COVID-19 chez un patient
Version 1 -05 Mars 2020
https://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/03/Enquete-autour-dun-cas_20200305-1.pdf
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
résultats fortuits
Découverte fortuite
prise en charge de la maladie
patients
a comme patient
mars
Fracture intertrochantérienne
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
webinar Gestion des malades cardiaques en France durant la pandémie COVID-19
https://www.cardio-online.fr/Actualites/A-la-une/Gestion-des-malades-cardiaques-en-France-durant-la-pandemie-COVID-19-par-le-Groupe-Atherome-coronaire-et-Cardiologie-Interventionnelle-GACI
De quelle manière sont gérés les malades cardiaques en France durant la pandémie COVID-19 ? Comment organiser un cathlab et assurer la protection des équipes ? Quelles sont les mesures à appliquer pour limiter les risques ? Dans ce webinar organisé et produit par incathlab et le Groupe Athérome coronaire et Cardiologie Interventionnelle (GACI), un groupe d'experts français discutent de cette problématique et proposent un partage d'expérience enrichissant.
2020
false
false
false
Cardio-online
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
matériel d'enseignement audio-visuel
Maladies
France
prise en charge de la maladie
France
France
France
tularémie
cardiopathies
France
pandémies
maladie cardiaque
Maladie
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Conduite à tenir pour le suivi des patients atteints d’uvéite au cours de la pandémie Covid-19
https://www.sfo-online.fr/sites/www.sfo-online.fr/files/medias/documents/conduite_a_tenir_pour_le_suivi_des_patients_atteints_duveite_au_cours_de_la_pandemie_covid-19_28_mars_20.pdf
2020
SFO - Société Française d'Ophtalmologie
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
panuvéite
a comme patient
uvéite
continuité des soins
prise en charge de la maladie
pandémies
Uvéite
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelle conduite à tenir adopter vis à vis des injections intravitréennes (IVT) dans cette période d’épidémie au Covid-19 - SARS-CoV-2 ?
https://www.sfo-online.fr/sites/www.sfo-online.fr/files/medias/documents/epidemie_au_covid-19_-_ivt_3.pdf
2020
SFO - Société Française d'Ophtalmologie
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
vis orthopédiques
Périodique
Épidémies
virus du SRAS
adoption
virus de l'immunodéficience simienne
dû à
injections intravitréennes
Injection
adoption
injection
prise en charge de la maladie
Épidémies de maladies
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelle conduite à tenir pour la prise en charge de pathologies chirurgicales vitréo-rétiniennes en cette période d’épidémie de Covid-19 à virus SARS-CoV-2 ?
https://www.sfo-online.fr/sites/www.sfo-online.fr/files/medias/documents/quelle_conduite_a_tenir_pour_la_prise_en_charge_de_pathologies_chirurgicales_vitreo-retiniennes_en_cette_periode_depidemie_de_covid-19_02avril20_v3.pdf
2020
SFO - Société Française d'Ophtalmologie
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
Pathologie
virus
Virus
Pathologie
Virus
Pathologie
rétine
Virus
Épidémies de maladies
rétinopathies
PATHOLOGIE
Pathologie
prise en charge de la maladie
Pathologie
Périodique
virus du SRAS
Pathologie
Épidémies
Pathologie
Pathologie
virus
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelle conduite à tenir pour le suivi des patients glaucomateux en cette période d’épidémie de Covid-19 à virus SARS-CoV-2 ?
https://www.sfo-online.fr/sites/www.sfo-online.fr/files/medias/documents/quelle_conduite_a_tenir_pour_le_suivi_des_patients_glaucomateux_-_covid-19__0.pdf
2020
SFO - Société Française d'Ophtalmologie
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
a comme patient
prise en charge de la maladie
Épidémies de maladies
virus
Virus
virus du SRAS
Périodique
Épidémies
continuité des soins
Virus
Virus
épidémies
virus
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Propositions AFEF de prise en charge des patients atteints de maladies du foie à l’occasion de la pandémie de Coronavirus 2019
https://afef.asso.fr/wp-content/uploads/2020/04/Propostions-de-Prise-en-charge-des-Maladies-du-Foiea%CC%80-loccasion-de-la-pande%CC%81mie-de-Coronavirus_8.04.20.pdf
Ce document rédigé sous l’égide de l'AFEF a pour but de fournir des informations aux médecins impliqués dans la prise en charge des patients atteints de maladie du foie. Ce ne sont pas des recommandations issues d'un examen systématique des données de la littérature et d’une évaluation rigoureuse selon la méthode GRADE. Il s’agit de préconisations établies à partir des retours d’expérience chinois disponibles sous forme d’articles originaux ou de lettres – dont le niveau de preuve scientifique est souvent peu élevé – et des règles proposées par les sociétés d’hépatologie américaine (1) et européenne (2), le Thésaurus National de Cancérologie Digestive (3) et la Société Francophone de Transplantation (4).
2020
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
prise en charge personnalisée du patient
proposita
a comme patient
maladies du foie
maladie du foie
pandémies
Fracture intercondylienne de l'humérus
prise en charge de la maladie
coronavirus
Maladies
coronavirus
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Les difficultés rencontrées par les médecins généralistes en France lors de la prise en charge à domicile de patients en phase palliative d'une maladie grave
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02489812
Introduction : Les patients souhaitent majoritairement finir leur vie (81%) au domicile mais seulement 25% des Français décèdent chez eux. Bien que désiré par les médecins généralistes et faisant partie intégrante de leurs missions, leur exercice en matière de soins palliatifs reste toutefois assez restreint. br Matériels et méthodes : Nous avons réalisé une revue narrative de la littérature entre 2008 et 2019 en questionnant différentes bases de données (BDSP, Sudoc, LiSSa, Pubmed) à propos des difficultés rencontrées par les médecins généralistes en France dans la délivrance de tels soins à domicile. br Résultats : 47 travaux ont été retenus (43 thèses de médecine générale et 4 articles). Les médecins généralistes sont globalement motivés à réaliser des soins palliatifs au lieu de vie du patient mais sont confrontés à de nombreuses difficultés : manque de ressources (manque de formation, de moyens matériels et humains, difficultés économiques et environnementales), difficultés organisationnelles (manque de temps, de coordination et de continuité des soins), la souffrance psychique ressentie par le médecin de famille, les problèmes liés à l’entourage ainsi que des difficultés éthiques, sociétales, culturelles ou religieuses. br Conclusion : De nombreuses solutions et perspectives sont envisagées afin de répondre à ces difficultés et combler les lacunes encore persistantes de nos jours. Néanmoins, certaines d’entre elles existent déjà mais sont peu connues par les médecins traitants. La législation en matière d’euthanasie reste insuffisante selon eux.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Maladie catastrophique
prise en charge de la maladie
Domicile
France
français
France
Médecins
France
malades en phase terminale
a comme patient
Maladie
France
France
services de soins à domicile
médecins généralistes
Maladies
goitre toxique diffus
Maladie grave
prise en charge personnalisée du patient
Maladie catastrophique
caractéristiques de l'habitat

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge des malades âgés Covid 19 à domicile, en EHPAD ou à l’hôpital
Prise en charge des patients Covid 19
https://www.sfncm.org/images/stories/Fiches_Covid_19/Fiche_14_COVID-19.pdf
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
hôpital
maladie
a comme patient
prise en charge de la maladie
prise en charge personnalisée du patient
hospitalisation à domicile
Maladie
Hôpitaux
frais hospitaliers
Maladies
Domicile
établissements de soins de long séjour
hôpitaux
caractéristiques de l'habitat
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Dénutrition et maladies chroniques
Prise en charge des patients non-Covid 19 (durant l’épidémie et le confinement)
https://www.sfncm.org/images/stories/Fiches_Covid_19/Fiche_16_COVID-19.pdf
2020
SFNCM - Société Francophone Nutrition Clinique et Métabolisme
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Épidémies
Dénutrition
prise en charge personnalisée du patient
maladie chronique
a comme patient
Maladies
maladie chronique
confinement de risques biologiques
Maladie chronique
Malade chronique
prise en charge de la maladie
malnutrition
Épidémies de maladies
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Prises de rendez-vous à l'initiative du patient pour les individus souffrant de maladies chroniques dans le cadre d’une prise en charge ambulatoire à l’hôpital
https://www.cochrane.org/fr/CD010763/EPOC_prises-de-rendez-vous-linitiative-du-patient-pour-les-individus-souffrant-de-maladies-chroniques
Quel est l’objectif de la revue ? Notre objectif était de déterminer si les rendez-vous pris à l'initiative du patient (demandés par le patient) dans le cas d’individus souffrant de maladies chroniques et récurrentes contribuent à une meilleure gestion des soins en milieu hospitalier ambulatoire que les rendez-vous classiques fixés par le professionnel de santé. Les chercheurs ont trouvé 17 études à analyser. Messages principaux Dans l'ensemble, cette revue fournit principalement des données de faible qualité indiquant que les systèmes de prise de rendez-vous à l'initiative du patient peuvent avoir peu ou pas d'impact sur les phénomènes d’anxiété, de dépression, la qualité de vie, les événements indésirables et la satisfaction du patient. Ce système peut également avoir peu ou pas d'impact sur le lien que les patients entretiennent avec les services. En revanche, les conséquences sur les coûts du service ne sont pas définies. Il existe une certaine variabilité dans la manière dont les patients reçoivent les soins.
2020
Cochrane
France
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Rendez-vous du patient
hôpitaux pour malades chroniques
prise en charge de la maladie
hôpital
personnes
maladie chronique
Maladie chronique
patients en consultation externe
Maladies
frais hospitaliers
rendez-vous et plannings
a comme patient
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
Informations sur la conduite à tenir par les professionnels relatifs à la prise en charge du corps d’un patient décédé infecté par le virus SARS-CoV-2
Employeurs et directeurs d’établissements ou services accueillant des personnes âgées et handicapées
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_conduite-a-tenir_professionnels_esms-prise-en-charge_corps_patient_decede-paph_270232020.pdf
Dans le cadre de l’évolution de l’épidémie de COVID 19 sur le territoire, en phase épidémique, cettefiche vous présente la conduite à tenir dans vos établissements médico-sociaux pour la prise en charge du corps d’un patient décédé infecté par le virus SARS-CoV-2.Cette fiche s’appuie sur l’avis du Haut Conseil de la santé publique relatif à la prise en charge du corps d’un patient cas probable ou confirmé COVID19 du 24 mars 2020.
2020
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
Handicap
prise en charge de la maladie
virus
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
handicap
corps humain
Virus
Virus
charge virale
personnes handicapées
Parties du corps
Handicap
défense du patient
services d'aide à domicile
a comme patient
maladie infectieuse
prise en charge personnalisée du patient
personne âgée
infections
Handicap
Chargés des relations avec les patients
Accueil
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus
virus du SRAS
sujet âgé
Virus
relations interprofessionnelles
Infection
sujet âgé de 80 ans ou plus
virus
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Informations sur la conduite à tenir envers les professionnels et publics (familles et personnes accueillies) en phase épidémique de coronavirus COVID-19
Employeurs et directeurs d’établissements ou services accueillant des personnes âgées et handicapées
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_stade3_conduite_a_tenir_professionnels_publics_dans_etablissement_paph_20032020.pdf
Dans le cadre de l’évolution de l’épidémie de COVID 19 sur le territoire, en phase épidémique, cette fiche vous présente la conduite actualisée à tenir dans vos établissements et services sociaux et médico-sociaux.Elle annule et remplace les mesures de gestion préconisées transmises en stade 2 (13 mars 2020).En effet, la stratégie sanitaire est différente. Elle passe donc d’une logique de détection et de prise en charge individuelle à une logique d’action collective.
2020
Ministère de la Santé et de la Prévention
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
handicap
Handicap
personne âgée
Accueil
coronavirus
famille
coronavirus
prise en charge de la maladie
Handicap
famille
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
services d'aide à domicile
sujet âgé de 80 ans ou plus
PERSONNE AGEE
Handicap
sujet âgé
épidémies
personnes handicapées
sujet âgé de 80 ans ou plus
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Information actualisée sur la conduite a tenir concernant les visites services à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées en stade épidémique de coronavirus COVID-19
Coronavirus COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/information-conduite-a-tenir-visites-services-domicile-per