Libellé préféré : tumeurs de la tête et du cou;

Synonyme CISMeF : tumeur tête et cou; Tête et cou, tumeur;

Traduction automatique Wikipédia : Cancer des voies aérodigestives supérieures;

Hyponyme MeSH : Tumeurs des voies aérodigestives supérieures; Cancer du cou; Tumeurs du cou; Cancer de la tête et du cou; Tumeurs de la tête; Cancer de la tête; Tumeur maligne de la tête et du cou; Tumeurs des VADS; Tumeur maligne de la tête; Tumeur maligne du cou;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cancer des voies aérodigestives supérieures;

Société canadienne du cancer : http://info.cancer.ca/f/glossary/C/Cancer_de_la_t_te_et_du_cou.htm;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Prévention et prise en charge des mucites orales radio-induites
revue systématique de littérature
http://www.sudoc.fr/249402556
La radiothérapie externe est l'une des principales options thérapeutique dans la prise en charge des cancers des voies aériennes et digestives supérieures. Malgré l'amélioration des techniques en radiothérapie, et notamment l'utilisation de la modulation d'intensité, celle-ci est pourvoyeuse d'effets secondaires tels que la mucite orale. De multiples pistes sont explorées afin d'améliorer la prévention et la prise en charge des mucites orales induites par la radiothérapie externe. A travers une revue systématique de littérature des années 2000 à 2020, et en se basant sur les recommandations du comité MASCC/ISOO, nous avons proposé certains ajustements et émis de nouvelles hypothèses.
2021
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
prise en charge de la maladie
tumeurs de la tête et du cou
radiothérapie
thèse ou mémoire
inflammation muqueuse
littérature de revue comme sujet
Revue systématique

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers des voies aérodigestives supérieures en 10 points clés
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-des-voies-aerodigestives-superieures-en-10-points-cles
Outils pour la pratique des médecins généralistes - Du diagnostic au suivi
2020
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
médecine générale
continuité des soins
Tumeurs des voies aérodigestives supérieures
Tumeurs des voies aérodigestives supérieures
Tumeurs des voies aérodigestives supérieures
facteurs de risque
recommandation professionnelle
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations d'experts concernant la prise en charge des patients atteints de cancer des VADS pendant la pandémie de COVID-19
https://ressources-aura.fr/wp-content/uploads/2020/04/covid-19-et-orl-propositions-onco-UNICANCER-_26-03-2020-1.pdf
L'objectif de ces recommandations est de formaliser les prises en charge en mode dégradé dans le contexte de pandémie COVID-19 avec comme objectif de diminuer le risque d'infection COVID-19 chez nos patients à risque de forme grave en limitant les déplacements sur centre et en essayant de minimiser au maximum les pertes de chance lié à leur cancer. Par ailleurs dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, l'objectif est d'optimiser l‘utilisation des lits disponibles qui peuvent varier selon les centres (hôpital de jour ou hôpital de semaine) tout en diminuant le risque de toxicité de nos traitements chez des patients fragiles et de diminuer ainsi le risque de ré -hospitalisation
2020
false
false
false
ONCO AURA
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Tumeurs des voies aérodigestives supérieures
continuité des soins
Tumeurs des voies aérodigestives supérieures
Tumeurs des voies aérodigestives supérieures
Tumeurs des voies aérodigestives supérieures
chimioradiothérapie
récidive tumorale locale
cisplatine
antinéoplasiques
Soins de santé à domicile
immunothérapie
recommandation professionnelle
prise en charge personnalisée du patient
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
services de soins à domicile
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Revue des lignes directrices et recommandations pour la prise en charge des cancers ORL / tête et cou en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/COVID-19/COVID-19_INESSS_Cancer_ORL_tete_cou.pdf
Ce rapport présente les résultats d’une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts en lien avec la priorisation des soins en contexte d’urgence sanitaire. Ce dernier a été utilisé par un comité d’experts québécois spécialisés en cancers ORL / tête et cou formé par le MSSS pour alimenter les discussions et formuler, par consensus, des recommandations en lien avec la priorisation des soins propres au contexte québécois.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
continuité des soins
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
recommandation professionnelle
pandémies
gestion des soins aux patients
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer de la Tête et du Cou: Guide pour les Patients
https://www.esmo.org/content/download/65719/1182654/0/ESMO-ACF-Cancers-de-la-Tete-et-du-Cou-Guide-pour-les-Patients.pdf
2020
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
brochure pédagogique pour les patients
Cancer de la tête
Cancer
précis
tumeurs de la tête et du cou
a comme patient
cancer
patients
tumeur maligne, sai
précis

---
N2-AUTOINDEXEE
Quels sont les bénéfices et les risques des thérapies psychologiques pour les adultes souffrant de douleurs persistantes et pénibles qui ne sont ni liées à un cancer ni un mal de tête ?
https://www.cochrane.org/fr/CD007407/SYMPT_quels-sont-les-benefices-et-les-risques-des-therapies-psychologiques-pour-les-adultes-souffrant-de
Pourquoi cette question est importante ? De nombreuses personnes ressentent des douleurs qui durent plus de trois mois et qui ne sont ni liées à un cancer ni à un mal de tête. La recherche d'un diagnostic et d'un soulagement de la douleur est souvent longue et peut être décourageante. Pour certains, la douleur persistante entraîne un handicap, une dépression, de l'anxiété et un isolement social. Les traitements psychologiques (thérapies par la parole et le comportement) visent à aider les personnes à modifier leur façon de gérer la douleur, afin de minimiser le handicap et la détresse. Nous avons examiné les données probantes issues de la recherche, afin de savoir si ces traitements sont efficaces lorsqu'ils sont administrés par un psychologue qualifié et s'ils engendrent des effets indésirables.
2020
Cochrane
France
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
psychothérapie
Adulte
Risques et bénéfices
Cancer
cancer
Cancer de la tête
Psychologie
Adulte
tumeurs de la tête et du cou
Psychologie
thérapie
céphalée
adulte
dû à
douleur
douleur cancéreuse
céphalée
adulte
Processus du bouc émissaire
Appréciation des risques
tumeur maligne, sai
mal de tête
Douleur
psychologie
douleur

---
N1-SUPERVISEE
Indicateurs de qualité pour la prise en charge du cancer de la tête et du cou
https://kce.fgov.be/fr/indicateurs-de-qualit%C3%A9-pour-la-prise-en-charge-du-cancer-de-la-t%C3%AAte-et-du-cou
Le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE), le Registre du cancer et le Collège d'oncologie mènent depuis plusieurs années un travail de fond pour améliorer la qualité des soins aux patients atteints de cancer. La dernière étude en date porte sur les cancers de la tête et du cou. Un ensemble d'indicateurs de qualité et d'objectifs à atteindre a été défini avec l’aide d’experts de terrain, et les soins délivrés dans les hôpitaux belges ont ensuite été évalués sur cette base. Une fois de plus, le KCE a constaté que les chances de survie sont significativement plus élevées dans les hôpitaux qui traitent, par an, plus de 20 patients atteints de ce type de cancers, un seuil que seuls 23 hôpitaux atteignent (soit moins d’un quart des hôpitaux de notre pays). Le KCE recommande donc de centraliser le traitement de ces cancers dans les hôpitaux disposant de l'expertise nécessaire, comme cela vient d’être décidé pour la chirurgie des cancers de l'œsophage et du pancréas. Simultanément à la publication de cette étude, chaque hôpital évalué recevra un rapport de feedback du Registre du cancer, contenant ses propres résultats pour les différents indicateurs et sa situation par rapport aux autres hôpitaux (benchmarking) afin d’adopter des mesures pour améliorer la qualité des soins.
2019
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
résumé ou synthèse en français
contrôle de qualité
indicateurs d'état de santé
Belgique
rapport
gestion des soins aux patients
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-VALIDE
Cancers des voies aérodigestives supérieures- Du diagnostic au suivi
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancers-des-voies-aerodigestives-superieures-Du-diagnostic-au-suivi
Cette brochure décrit le parcours de soins d’un patient atteint d’un cancer des VADS. Le médecin généraliste a un rôle essentiel à tous les stades de ce parcours. Démarche diagnostique, bilan initial, vue d’ensemble des modalités thérapeutiques de première intention et examens de suivi vous sont présentés de façon synthétique. Vous trouverez également des informations sur la gestion des principaux effets indésirables des traitements et sur l’approche médicale globale, ainsi que des ressources pratiques pour vous et vos patients
2018
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
Effets indésirables à long terme
observation (surveillance clinique)

---
N1-VALIDE
OPDIVO (nivolumab), anticorps anti-PD1
Intérêt clinique important et progrès thérapeutique mineur par rapport à une monothérapie par docétaxel, cétuximab ou méthotrexate dans le traitement du carcinome épidermoïde des voies aérodigestives supérieures au stade avancé, en progression pendant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2829034/fr/opdivo
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2829034/fr/opdivo-nivolumab-anticorps-anti-pd1
Le service médical rendu par OPDIVO est important dans l’extension d’indication : en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome épidermoïde des voies aérodigestives supérieures en progression pendant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine....
2018
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
résultat thérapeutique
OPDIVO
OPDIVO 10 mg/ml, solution a diluer pour perfusion
avis de la commission de transparence
perfusions veineuses
nivolumab
antinéoplasiques
antinéoplasiques
adulte
carcinome épidermoïde
Tumeurs des voies aérodigestives supérieures
évolution de la maladie
progression du cancer
qualité de vie
analyse de survie
recommandation de bon usage du médicament
tumeurs de la tête et du cou
anticorps monoclonaux
Nivolumab

---
N1-VALIDE
Les médicaments pour la prévention de la sécheresse de la bouche et des problèmes de salivation après une radiothérapie
http://www.cochrane.org/fr/CD012744/les-medicaments-pour-la-prevention-de-la-secheresse-de-la-bouche-et-des-problemes-de-salivation
Question de la revue Évaluer les effets des traitements à base de médicaments ayant pour objectif de prévenir les lésions des glandes salivaires après une radiothérapie de la tête et du cou
2017
false
false
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
français
résumé ou synthèse en français
xérostomie
tumeurs de la tête et du cou
radiothérapie
amifostine
amifostine
revue de la littérature
radioprotecteurs
radioprotecteurs
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Arrêt du tabac dans la prise en charge du patient atteint de cancer - Systématiser son accompagnement
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer-Systematiser-son-accompagnement
http://www.e-cancer.fr/content/download/148202/1859922/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016.pdf
http://www.e-cancer.fr/content/download/148198/1859856/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016.pdf
http://www.e-cancer.fr/content/download/148194/1859778/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016.pdf
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer-Systematiser-son-accompagnement
http://www.e-cancer.fr/content/download/154625/1962253/file/Arret-du-tabac-dans-la-prise-en-charge-du-patient-atteint-de-cancer_2016_V2.pdf
La systématisation de l’accompagnement au sevrage tabagique pour les patients fumeurs, objectif inscrit dans le Plan cancer 2014-2019 2, apparaît comme un nouvel élément de la prise en charge en cancérologie appelant à une amélioration des pratiques cliniques et une implication plus forte de l’ensemble des soignants et des établissements
2016
false
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
Arrêt de la consommation de tabac
Fumer
tumeurs
enquête santé
procédures de chirurgie opératoire
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs du poumon
Accompagnement malade
tumeurs
événements indésirables associés aux soins

---
N1-SUPERVISEE
Chirurgie du larynx et trachée - Traitement endoscopique des cancers - laser CO2
http://campus.cerimes.fr/orl/cycle3/traitement-endoscopique-cancers-laser-CO2.pdf
Le laser CO2 est utilisé pour réséquer ou vaporiser les lésions bénignes ou malignes des voies aérodigestives supérieures. Ce chapitre est consacré à la technique de chirurgie laryngée endoscopique au laser CO2, utilisant un micromanipulateur couplé à un microscope opératoire.
2016
false
false
false
true
3eme cycle / doctorat
Licence Creative Commons Attribution Pas d’Utilisation Commerciale (CC BY-NC 3.0 FR) http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/fr/
UMVF - Campus numérique d'ORL
France
français
cours
tumeurs de la tête et du cou
lasers à gaz
lasers à gaz
lasers à gaz
lasers à gaz

---
N1-VALIDE
Actualisation de la recommandation de 2005 sur le suivi post-thérapeutique des carcinomes épidermoïdes des VADS de l'adulte
https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2017/06/reco_suivi_post_therapeutique_carcinomes_epidermoides_adulte_2015.pdf
Ces recommandations ont été établies par un groupe d'experts dans ce domaine (groupe pluridisciplinaire comprenant des spécialistes ORL mais aussi radiothérapeutes et radiologues) Elles ont pour but de préciser les modalités de cette prise en charge à la fois à partir de l'étude de la littérature et, en l'absence de données, d'établir un consensus professionnel. Elles ont été remises à jour en 2015 en tenant compte des études récentes. Les principales modifications concernent la recherche des localisations métachrones bronchiques et l'utilisation du TEP-TDM.
2015
false
false
true
ORL France
France
français
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la tête et du cou
adulte
carcinome épidermoïde
observation (surveillance clinique)
Imagerie diagnostique
récidive tumorale locale
seconde tumeur primitive
facteurs de risque
métastase tumorale
tumeurs du poumon
tomodensitométrie
tumeurs du poumon
algorithme
tumeurs de l'oesophage
hypothyroïdie
xérostomie
continuité des soins
tumeurs de la tête et du cou
tomographie par émission de positons
seconde tumeur primitive
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
récidive tumorale locale
seconde tumeur primitive

---
N1-VALIDE
Immunité et cancers des voies aéro-digestives supérieures 1re partie : Réponses immunitaires et échappement tumoral
http://www.mbcb-journal.org/articles/mbcb/abs/2014/03/mbcb140002/mbcb140002.html
Les cancers des voies aéro-digestives supérieures (VADS) sont un problème de santé publique majeur. Chez l’homme, ces cancers arrivent en troisième place en termes de fréquence en France. Le pronostic est sombre, la survie des patients ne dépasse pas 20 % à 10 ans. Il est nécessaire de s’intéresser à l’environnement tumoral, afin de mieux comprendre les étapes de formation et d’extension, ainsi que les interactions avec le système immunitaire de l’hôte. L’identification de nouveaux biomarqueurs, témoins du processus cancéreux mais aussi d’une éventuelle réponse immunitaire anti-tumorale pourraient constituer des éléments du diagnostic et du pronostic, mais aussi des cibles thérapeutiques. Cette revue de la littérature a pour but de faire le point sur la réponse immunitaire et l’échappement tumoral des cancers des VADS.
2015
false
false
false
MBCB - Médecine Buccale Chirurgie Buccale
France
français
article de périodique
tumeurs de la tête et du cou
immunité
échappement de la tumeur à la surveillance immunitaire

---
N1-VALIDE
Cancer des voies aérodigestives supérieures
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/cancer-des-voies-aerodigestives-superieures
Le cancer des voies aérodigestives supérieures est une multiplication anormale de cellules, dans la partie haute des organes respiratoire et/ou digestif. Cette maladie touche généralement l'épiderme, en causant une destruction des tissus cutanés. Son apparition est très souvent liée au tabagisme ou à une consommation importante d'alcool.
2015
false
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
information patient et grand public
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-VALIDE
Cancers de la tête et du cou - Que sont les cancers de la tête et du cou ? Laissez-nous vous expliquer - ESMO/FAC Patient Guide Series basés sur les recommandations de pratique clinique de ESMO
http://www.esmo.org/content/download/65719/1182654/file/ESMO-ACF-Cancers-de-la-Tete-et-du-Cou-Guide-pour-les-Patients.pdf
2015
false
false
false
ESMO - European Society for Medical Oncology
Suisse
français
brochure pédagogique pour les patients
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-VALIDE
Rôle de la panendoscopie dans la recherche de cancers synchrones et métachrones de la sphère ORL
https://www.revmed.ch/RMS/2013/RMS-N-400/Role-de-la-panendoscopie-dans-la-recherche-de-cancers-synchrones-et-metachrones-de-la-sphere-ORL
Les carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures (VADS) sont causés par le tabac et l’alcool. La survie ne s’est pas améliorée ces dernières décennies malgré un meilleur contrôle locorégional, possiblement à cause de la survenue de deuxièmes cancers. On observe un taux élevé de tumeurs synchrones de l’œsophage et des poumons, ainsi qu’une incidence de 4% par an de tumeurs métachrones. La panendoscopie classique, dans le bilan des carcinomes épidermoïdes des VADS, est à réévaluer : une œsophagoscopie souple avec colorations vitales doit être pratiquée à la recherche d’une tumeur synchrone de l’œsophage et un CT-scan des poumons peut remplacer la bronchoscopie pour la recherche d’un cancer du poumon. Lors du suivi, une tumeur métachrone doit être recherchée au niveau des VADS ; une recherche systématique au-delà des VADS est discutable au vu du pronostic réservé.
2014
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
tumeurs de la tête et du cou
panendoscopie
tumeurs primitives multiples
seconde tumeur primitive
endoscopie
tumeurs oto-rhino-laryngologiques

---
N1-VALIDE
Prise en charge des douleurs somatiques induites par les traitements des cancers des VADS
http://sfar.org/wp-content/uploads/2015/11/Recommandation_Prise_en_charge_douleurs_induites_par_traitement_cancers_VADS_2014_TC11.pdf
Cette RPC s’adresse à tous les praticiens qui prennent en charge les patients pendant et après le traitement d’un cancer de VADS. Pour bien prendre en charge la douleur il faut avant tout bien savoir l’évaluer et différencier les différents types de douleur (nociceptives, neurogène, mixte) et faire la part entre la douleur proprement dite, son retentissement fonctionnel (sommeil, activités..) et sa composante émotionnelle. La première partie de cette RPC a pour objectif de donner les outils nécessaires à cette évaluation initiale. La connaissance des moyens thérapeutiques, qui sont nombreux, est primordiale. Outre les recommandations sur l’utilisation des médicaments, nous avons aussi proposé des recommandations sur l’utilisation des traitements non médicamenteux. Enfin, cette RPC décrit les douleurs induites par la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et propose des moyens de prévention et de traitement. Parfois les douleurs sont complexes et cette RPC n’a pas pour but de se substituer à la prise en charge spécialisée d’un médecin algologue.
2014
false
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la tête et du cou
douleur
mesure de la douleur
questionnaire
douleur
analgésiques
névralgie
gestion de la douleur
douleur postopératoire
radiothérapie
antinéoplasiques
tumeurs de la tête et du cou
douleur cancéreuse
gestion de la douleur
événements indésirables associés aux soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Ablation d'une tumeur vasculo-nerveuse du cou
https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2017/05/Chirurgie-Cervicale-tumeur_vasculo_nerveuse_cou.pdf
2014
false
false
false
ORL France
France
brochure pédagogique pour les patients
Tumeurs du cou
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-SUPERVISEE
Indications de la rééducation en cancérologie : Fascicule 4 : Les déficiences liées aux Cancers des voies aéro-digestives supérieures
http://espacecancer.sante-ra.fr/Ressources/referentiels/IndReeducfasc4VADS.pdf
Les déficiences liées aux cancers VADS, La temporalité des besoins de prises en charge est propre aux différents parcours thérapeutiques, Approche de la prise en charge des déficiences des tumeurs VADS, Les troubles respiratoires, Les troubles de la déglutition, Les troubles de la manducation, Les déficits de la voix et de la parole, Les troubles de la posture : déficits cervicaux et scapulaires, Les déficits liés aux sites de prélèvement de lambeau, La spécificité de la prise en charge de la douleur, La spécificité de la prise en charge des troubles lymphatiques, La spécificité de la prise en charge des troubles cognitifs, Personnalisation de la prise en charge, La prise en charge globale.
2014
false
true
false
false
Réseau Espace Santé-Cancer Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-VALIDE
Prise en charge des patients immunodéprimés atteints de tumeur de la tête et du cou à point de départ cutané
https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2017/06/Referentiel_patients_immunodeprimes_tumeurs_tete_et_cou_2013.pdf
But de la démarche : Connaître les particularités de la prise en charge des patients immunodéprimés atteints de tumeurs de la tête et du cou de point de départ cutané. Cible du référentiel : ORL, chirurgiens maxillo-faciaux, chirurgiens plasticiens, dermatologues, oncologues, radiothérapeutes
2013
false
false
true
ORL France
France
français
tumeurs cutanées
tumeurs de la tête et du cou
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-SUPERVISEE
Tumeurs de la cavité buccale, naso-sinusiennes et du cavum, et des voies aérodigestives supérieures
http://campus.cerimes.fr/anatomie-pathologique/enseignement/anapath_50/site/html/
Types histologiques des tumeurs de la cavité buccale et des voies aérodigestives supérieures (VADS), prélèvements à visée diagnostique, prélèvements à visée thérapeutique (pièce opératoire)
2013
true
true
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Anatomie pathologique
France
295. Tumeurs de la cavité buccale, naso-sinusiennes et du cavum, et des voies aérodigestives supérieures.
298. Tumeurs de la cavité buccale, naso-sinusiennes et du cavum, et des voies aérodigestives supérieures.
cours
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la bouche
tumeurs du rhinopharynx

---
N1-SUPERVISEE
Extractions dentaires avant radiothérapie sur les mâchoires pour la réduction des complications dentaires post-radiothérapie
http://www.cochrane.org/fr/CD008857
Évaluer les effets du maintien de la dentition naturelle du patient pendant la radiothérapie en comparaison avec l'extraction des dents avant la radiothérapie dans les zones difficiles d'accès pour le patient et le dentiste, pour le cas où l'ouverture buccale serait réduite suite à la radiothérapie sur les mâchoires.
2013
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
étude comparative
résumé ou synthèse en français
extraction dentaire
Lésions radiques
tumeurs de la tête et du cou
résultat thérapeutique
mâchoire
revue de la littérature

---
N1-SUPERVISEE
Méthodes d'alimentation par voie entérale pour la prise en charge nutritionnelle des patients atteints d'un cancer de la tête et du cou traités par radiothérapie et/ou chimiothérapie
http://www.cochrane.org/fr/CD007904
Comparer l'efficacité de différentes méthodes d'alimentation entérale utilisées dans la prise en charge nutritionnelle de patients atteints d'un cancer de la tête et du cou recevant une radiothérapie ou une chimiothérapie au moyen des critères de jugement cliniques, de l'état nutritionnel, de la qualité de vie et des taux de complications.
2013
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
antinéoplasiques
nutrition entérale
résultat thérapeutique
étude comparative
chimioradiothérapie
malnutrition

---
N1-VALIDE
Bilan d'extension et principes d'exérèse des tumeurs de la face et du cou à point de départ cutané
https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2017/06/REFERENTIEL_2014_bilan_extension_et_-principes_d_exerese_tumeur_-face_et_cou_a_point_de_depart_cutane.pdf
Indication du niveau de preuve,
2013
true
false
true
ORL France
France
français
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la face
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs cutanées
carcinomes
Imagerie diagnostique
image
métastase lymphatique
tumeurs de la face
tumeurs cutanées
tumeurs de la face
tumeurs cutanées
tumeurs cutanées
tumeurs de la face

---
N1-SUPERVISEE
Interventions psychosociales destinées aux patients atteints de cancer de la tête et du cou
http://www.cochrane.org/fr/CD009441
Évaluer l'efficacité des interventions psychosociales visant à améliorer la qualité de vie et le bien-être psychosocial chez les patients atteints de cancer de la tête et du cou.
2013
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
soin psychosocial (intervention/thérapie)
Systèmes de soutien psychosocial
méta-analyse
tumeurs de la tête et du cou
qualité de vie
groupes d'entraide
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
La face
http://campus.cerimes.fr/media/disquemiroir/2015-06-09/UNF3Smiroir/campus-numeriques/gynecologie-et-obstetrique/diuecho/poly/0600fra.html
circonstance de découvertes des anomalies de la face, techniques d'études, différents éléments faciaux accessibles, pathologies de la face, pathologies cervicales
true
true
false
true
3eme cycle / doctorat
UMVF - campus de Gynécologie et Obstétrique
Paris
France
Paris
français
holoprosencéphalie
lymphangiome kystique
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tératome
hémangiome
obstétrique
face
os de la face
malformations crâniofaciales
malformations crâniofaciales
foetus
malformations crâniofaciales
signes et symptômes
macroglossie
fente palatine
malformations oculaires
nez
oreille
personnes handicapées
cours
échographie prénatale

---
N1-SUPERVISEE
L'oxygénothérapie hyperbare pour la sensibilisation tumorale à la radiothérapie - Respiration d'oxygène à haute pression pendant la radiothérapie pour le traitement du cancer
http://www.cochrane.org/fr/CD005007
Contexte : Le cancer est une maladie fréquente et la radiothérapie est un traitement bien établi pour certaines tumeurs solides. L'oxygénothérapie hyperbare (OTH) peut améliorer la capacité de la radiothérapie à tuer les cellules cancéreuses hypoxiques, l'administration de la radiothérapie avec respiration simultanée d'oxygène hyperbare peut donc entraîner une baisse de la mortalité et de la récurrence. Objectifs : Évaluer les effets bénéfiques et nocifs de la radiothérapie avec respiration simultanée d'OHB
2012
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de l'utérus
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
oxygénation hyperbare

---
N1-SUPERVISEE
Interventions d'activité physique pour le dysfonctionnement de l'épaule chez les patients traités pour un cancer de la tête et du cou
http://www.cochrane.org/fr/CD008693
http://www.cochrane.org/fr/CD008693/interventions-dactivite-physique-pour-le-dysfonctionnement-de-lepaule-chez-les-patients-traites-pour-un-cancer-de-la-tete-et-du-cou
Contexte : Le dysfonctionnement de l'épaule est un problème fréquent chez les patients traités pour un cancer de la tête et du cou. Tant la dissection du cou que la radiothérapie peuvent être cause de morbidité au niveau de l'articulation de l'épaule. Des interventions d'activité physique ont été proposées comme option de traitement pour cette population. Objectifs : Évaluer l'efficacité et l'innocuité des interventions d'activité physique pour le traitement du dysfonctionnement de l'épaule causé par le traitement du cancer de la tête et du cou.
2012
false
true
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
résultat thérapeutique
articulation glénohumérale
maladies articulaires
tumeurs de la tête et du cou
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
épaule
tumeurs de la tête et du cou
traitement par les exercices physiques

---
N1-VALIDE
Bilan préthérapeutique des carcinomes épidermoides des VADS
https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2017/06/Reco_bilan_pretherapeutique_KVADS_2012_TC.pdf
https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2017/06/Reco_bilan_pretherapeutique_KVADS_2012_TL.pdf
Indication du niveau de preuve, Cette recommandation est destinée aux praticiens assurant la prise en charge des patients atteints de cancers des VADS: spécialistes ORL ou maxillo-faciaux, médecins généralistes, radiothérapeutes et oncologues, radiologues, anatomopathologistes, anesthésistes, médecins nucléaires.
2012
true
false
true
ORL France
France
français
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Tumeurs foetales
http://campus.cerimes.fr/media/disquemiroir/2015-06-09/UNF3Smiroir/campus-numeriques/gynecologie-et-obstetrique/diuecho/poly/2900fra.html
tumeurs cérébrales, tumeurs de la face, du cou et de l'oropharynx, tumeurs cardiaques, tumeurs abdominales, tumeurs associées au rachis, tumeurs des extrémités ; non daté
true
true
false
true
3eme cycle / doctorat
UMVF - campus de Gynécologie et Obstétrique
Paris
France
français
foetus
tumeurs du cerveau
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs du coeur
tumeurs de l'abdomen
tumeurs du rachis
diagnostic prénatal
pronostic
cours
image

---
N1-VALIDE
GETTEC - Groupe d'étude des Tumeurs de la Tête Et du Cou
http://www.gettec.org/
http://www.gettec.fr/
http://www.gettec.eu/
Cette association a pour but de promouvoir et soutenir la recherche au profit des patients porteurs de tumeurs de la tête et du cou, en regroupant les spécialistes des diverses disciplines médicales et chirurgicales concourant à la prise en charge des tumeurs malignes et bénignes de la tête et du cou. Cette association se préoccupe de recherche clinique et biologique ...
false
N
Villejuif
France
Val-de-Marne
français
tumeurs de la tête et du cou
recherche biomédicale
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
Evaluation des Implants d'embolisation artérielle (pour fistule artérioveineuse, tumeur, anévrisme,...) : Indications cranioencéphaliques et vertébromédullaires
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1148863/rapport-devaluation-implants-implants-dembolisation-arterielle-pour-fistule-arterioveineuse-tumeur-anevrisme-indications-cranioencephaliques-et-vertebromedullaires
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1148862/evaluation-des-implants-dembolisation-arterielle-pour-fistule-arterioveineuse-tumeur-anevrisme-indications-cranioencephaliques-et-vertebromedullaires
L'objectif de ce travail est de réévaluer les implants d'embolisation artérielle inscrits sur la Liste des produits et prestations remboursables (LPPR), afin notamment de : - s'assurer du bien fondé de leur remboursement, - définir les indications et les situations cliniques d'utilisation des implants d'embolisation artérielles utilisés dans des indications craniocéphaliques et vertébromédullaires ; - réévaluer l'intérêt des implants d'embolisation artérielle en prenant en compte le rapport effet thérapeutique/effets indésirables et la place dans la stratégie thérapeutique ; - déterminer les conditions d'utilisation et de prescription ; - définir les modalités d'inscription des produits sur la LPPR et décrire, le cas échéant, les caractéristiques techniques auxquelles doivent répondre les implants d'embolisation artérielle inscrits sur la LPPR.
2011
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
296. Tumeurs intracrâniennes
336. Hémorragie méningée
299. Tumeurs intracrâniennes
341. Hémorragie méningée
français
évaluation technologique
événements indésirables associés aux soins
embolisation thérapeutique
prothèses et implants
IMPLANT D EMBOLISATION ARTERIELLE A DETACHEMENT ELECTRIQUE DE DIAMETRE CONSTANT
IMPLANT D EMBOLISATION ARTERIELLE A DETACHEMENT MECANIQUE
IMPLANT DEMBOLISATION ARTERIELLE METALLIQUE POUSSE, ARTERES PERIPHERIQUES
IMPLANT D EMBOLISATION ARTERIELLE A DETACHEMENT ELECTRIQUE DE FORME COMPLEXE
IMPLANT D EMBOLISATION ARTERIELLE NON METALLIQUE (1 ML)
IMPLANT D EMBOLISATION ARTERIELLE NON METALLIQUE (2 ML)
anévrysme intracrânien
embolisation thérapeutique
malformations artérioveineuses intracrâniennes
fistule artérioveineuse
fistule carotidocaverneuse
tumeurs de la tête et du cou
maladies oto-rhino-laryngologiques
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Items 145, 141 : Tumeurs de la cavité buccale
http://campus.cerimes.fr/chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologie/enseignement/stomatologie6/site/html/
http://campus.cerimes.fr/chirurgie-maxillo-faciale-et-stomatologie/enseignement/stomatologie6/site/html/cours.pdf
généralités sur les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS), aspect clinique classique, diagnostic précoce, prévention, formes topographiques, bilan préthérapeutique, moyens thérapeutiques, résultats, surveillance
2011
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie
France
291. Traitement des cancers : chirurgie, radiothérapie, traitements médicaux des cancers (chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie). La décision thérapeutique pluridisciplinaire et l'information du malade
295. Tumeurs de la cavité buccale, naso-sinusiennes et du cavum, et des voies aérodigestives supérieures.
294. Traitement des cancers : principales modalités, classes thérapeutiques et leurs complications majeures. La décision thérapeutique pluridisciplinaire et l'information du malade
298. Tumeurs de la cavité buccale, naso-sinusiennes et du cavum, et des voies aérodigestives supérieures.
français
signes et symptômes
procédures de chirurgie maxillofaciale et buccodentaire
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
cours
épreuves classantes nationales
figure

---
N1-SUPERVISEE
Radiothérapie hyperfractionnée ou accélérée pour le cancer de la tête et du cou
http://www.cochrane.org/fr/CD002026
Contexte : Plusieurs essais ont étudié le rôle de la radiothérapie à fractionnement modifié dans le carcinome épidermoïde de la tête et du cou, mais l'effet de ce traitement sur la survie est incertain. Objectifs : L'objectif de cette méta-analyse de données individuelles des patients (DIP) était de déterminer si cette forme de radiothérapie peut améliorer la survie.
2010
false
true
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
Hypofractionnement de dose
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
tumeurs de la tête et du cou
radiothérapie

---
N1-VALIDE
Tumeurs malignes primitives des voies aérodigestives supérieures, en excluant le carcinome épidermoïde de type commun
https://www.orlfrance.org/wp-content/uploads/2017/06/Refcor_VADS.pdf
Indication du niveau de preuve, Ces recommandations pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique ainsi que la surveillance des cancers des VADS de l'adulte concernent 4 histologies : - Tumeurs neuroendocrines - Tumeurs épithéliales - Sarcomes - Tumeurs odontogéniques
2009
true
false
true
ORL France
France
français
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-SUPERVISEE
Traitements ciblant la voie AKT-mTOR en pathologies tumorales ORL et thoraciques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/47/0B/resume.phtml
La voie AKT-mTOR est considérée comme un acteur clé de la régulation du métabolisme cellulaire, interagissant en réseau avec les voies de transduction impliquées dans la modulation du système immunitaire et la carcinogenèse. Les inhibiteurs de mTOR, dont certains sont commercialisés pour la prévention du rejet de greffe d'organe, représentent actuellement une thérapie ciblée en plein développement dans le cadre des tumeurs solides non hématologiques ou des lymphomes. Cette revue propose de synthétiser les connaissances sur la voie AKT-mTOR et sur les inhibiteurs actuellement disponibles, afin de pouvoir comprendre la place de ces agents dans le cadre des tumeurs des voies aérodigestives supérieures et des tumeurs pulmonaires. Rationnel et résultats précliniques mériteront une attention particulière, afin de définir les pistes de développement potentiellement les plus prometteuses.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
tumeurs de la tête et du cou
protéines et peptides de signalisation intracellulaire
tumeurs du poumon
Protein-Serine-Threonine kinases
Protéines proto-oncogènes c-akt

---
N1-SUPERVISEE
Thérapeutiques ciblant la voie des HER dans les cancers ORL et thoraciques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/47/09/resume.phtml
La carcinogenèse des cancers bronchiques et ORL présente des similitudes, notamment liées à l'activation fréquente de la voie HER. Les avancées thérapeutiques ciblant la voie HER reposent soit sur des anticorps monoclonaux, au premier rang desquels, le cétuximab, soit sur des inhibiteurs de l'activité tyrosine-kinase (TK) des récepteurs HER, incluant notamment l'erlotinib ou le gefitinib, mais aussi le ZD6474, double inhibiteur de TK, de l'EGFR et du VEGFR. Les résultats obtenus jusqu'à ce jour ont déjà conduit à l'enregistrement du cétuximab dans les cancers ORL locorégionalement avancés, en association avec la radiothérapie, et métastatiques en association avec la chimiothérapie, et de l'erlotinib, dans les cancers bronchiques non à petites cellules, en deuxième ou troisième ligne. De fait, ces premiers succès dans le domaine des thérapies ciblées ont conduit au développement de plusieurs autres molécules de type anticorps monoclonaux, inhibiteurs de TK monocibles ou pan-inhibiteurs, en cours d'évaluation dans le cadre d'essais cliniques. Parallèlement, les avancées concernant la voie HER ont aussi permis de mieux cibler les patients bénéficiant de ces thérapeutiques (mutations de l'EGFR, amplification de l'EGFR en FISH), avec les prémices d'une prescription individualisée des traitements anticancéreux dans le cancer bronchique.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
anticorps monoclonaux
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs du poumon
récepteur erbB-2
Récepteurs ErbB

---
N1-SUPERVISEE
Chimioprévention des cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) et du poumon
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/47/08/resume.phtml
Du fait de leurs prévalence et mortalité élevées, de l'association de tumeurs secondaires et de l'inefficacité des thérapeutiques conventionnelles (chirurgie, radio- et chimiothérapie), les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) et du poumon représentent un véritable problème de santé publique. La connaissance des processus carcinogenèse a permis le développement d'approche de chimioprévention. La vitamine A et ses dérivés ont montré initialement une certaine efficacité, mais une importante toxicité et de grands essais sont restés négatifs. Pour les cancers du poumon, en cas de poursuite du tabagisme, le ß-carotène et la vitamine A semblent même délétères. Les progrès dans la biologie du cancer devraient permettre de nouvelles approches innovantes de chimioprévention. Aujourd'hui, la stratégie la plus efficace reste l'arrêt du tabagisme.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
anticarcinogènes
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs du poumon
Fumer

---
N1-SUPERVISEE
Cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) localement avancés
Recommandations d'un panel d'experts et de perspectives pour l'utilisation du schéma TPF (docétaxel, cisplatine, 5-fluoro-uracile) en induction
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/C7/resume.phtml?type=text.html
ObjectifsLe propos de cet article est d'évaluer les indications, les schémas, les modalités d'administration de la chimiothérapie d'induction ainsi que les facteurs prédictifs de réponse au traitement dans les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) localement avancés.MéthodologieUn panel d'experts composé d'ORL, de chirurgiens cervicofaciaux, d'oncologues, de radiothérapeutes et de biologistes a analysé la littérature afin d'en établir une synthèse et d'émettre certaines recommandations.SynthèseLes résultats des principaux essais de phase III randomisés permettent de conclure que le schéma TPF (docétaxel, cisplatine, 5-fluoro-uracile) représente une option de choix s'il y a indication de chimiothérapie d'induction, que ce soit chez des patients opérables ou inopérables. Étant donné la fragilité potentielle des patients ayant un cancer des VADS, l'administration de ce schéma en pratique quotidienne nécessite d'appliquer des mesures préventives rigoureuses et une surveillance adaptée au profil de chaque patient. Concernant les facteurs prédictifs de réponse au schéma TPF, il n'existe pas de facteurs validés à ce jour, mais les essais en cours vont permettre d'améliorer les connaissances.ConclusionLes progrès de la chimiothérapie d'induction ont permis d'améliorer le pronostic des patients ayant un cancer des VADS localement avancé. Le schéma TPF est une avancée majeure dans cette indication, et les essais de stratégie en cours vont permettre d'affiner les indications de ce schéma.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
taxoïdes
marqueurs biologiques tumoraux
Docetaxel

---
N1-VALIDE
Sydney Swallow Questionnaire
http://www.best.ugent.be/BEST3_FR/francais_echelles_differentes_echelles_ssq_ssq1.html
Le Sydney Swallow Questionnaire (SSQ) est un questionnaire auto-administré qui vise à évaluer la gravité de la dysphagie oropharyngée. Le SSQ a été développé pour la quantification des symptômes physiques (Wallace, Middleton, & Cook, 2000). Le questionnaire a été validé chez des patients avec une dysphagie neuro-myogène oropharyngée et des survivants de cancers de la tête et du cou...
2009
false
true
false
BEST - Belgian Screening Tools
Belgique
français
troubles de la déglutition
échelle visuelle analogique
outil clinique
tumeurs de la tête et du cou
Indice de gravité de la maladie
Enquêtes et questionnaires

---
N1-SUPERVISEE
Implication des papillomavirus humains dans les cancers des voies aérodigestives supérieures
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/CB/resume.phtml?type=text.html
L'infection à papillomavirus humains ou human papillomavirus (HPV) représente la maladie sexuellement transmissible la plus fréquente au monde. En Belgique et en France, les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) ont une incidence particulièrement élevée et en augmentation. Chez l'homme, il s'agit du quatrième cancer le plus fréquent après le cancer de la prostate, du poumon et du côlon. Bien qu'un lien causal soit actuellement bien établi entre les HPVs oncogènes et les cancers du col de l'utérus, le rôle de ces virus dans la survenue des cancers des VADS reste discuté. Cet article de synthèse permet de faire une mise à jour de nos connaissances concernant la relation entre les infections à HPV et les cancers des VADS. Selon notre revue de la littérature, 20 à 25 % de ces cancers seraient induits par les HPVs oncogènes et plus spécifiquement le type 16. C'est l'oropharynx et plus précisément la tonsille palatine, qui est le site tumoral le plus fréquemment concerné par l'infection à HPV. Une augmentation évidente de la proportion des cancers tonsillaires a par ailleurs été observée. Les modalités de transmission ainsi que les voies de signalisations, p53 et pRb, impliquées dans les cancers des VADS semblent similaires à celles décrites dans le cancer du col de l'utérus. Plusieurs études ont montré que le sous-groupe de patients infectés par les HPVs oncogènes présentait un pronostic beaucoup plus favorable, notamment lorsque ceux-ci surexpriment la protéine p16. Il semble donc nécessaire de poursuivre les recherches concernant les infections à HPVs et les cancers des VADS, et cela, afin peut-être de valider la vaccination à grande échelle des jeunes garçons.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
papillomaviridae
infections à papillomavirus
infections à papillomavirus

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs pronostiques et prédictifs des cancers des voies aérodigestives supérieures
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/48/99/resume.phtml
Les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) représentent par ordre de fréquence la quatrième cause de décès par cancer chez les hommes en France. Le terme de cancers des VADS rend très mal compte de la grande diversité diagnostique, histologique, thérapeutique et pronostique des différentes localisations de ces cancers. Pour chacune de ces tumeurs, il est par conséquent nécessaire de définir des éléments pronostiques et prédictifs capables d'orienter la prise en charge thérapeutique. Les caractéristiques cliniques ayant une valeur pronostique sont la localisation tumorale, la taille tumorale et le statut ganglionnaire. Le degré de différentiation est le facteur histologique le plus important. Plus récemment, l'identification de facteurs moléculaires a ouvert de nouvelles perspectives thérapeutiques. Ainsi, la surexpression de l'EGFR est associée à un mauvais pronostic. Son inhibition permet d'améliorer la survie des patients. Les mutations de p53, l'amplification de l'oncogène cycline D1 et la néoangiogenèse tumorale pourraient devenir prochainement les cibles de nouveaux traitements. Les tumeurs associées à une infection par human papilloma virus (HPV) se distinguent par un meilleur pronostic. La tomographie à émission de positrons au 18-alpha-FDG est un outil prometteur pour l'évaluation thérapeutique. Les progrès des techniques d'exérèse chirurgicale, le développement de la chimiothérapie néoadjuvante ou concomitante à la radiothérapie et les nouvelles techniques d'irradiation conformationnelle entraînent une amélioration du contrôle locorégional.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
pronostic
tumeurs de la tête et du cou
facteurs de risque
carcinome épidermoïde
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Place des anticorps monoclonaux dans le traitement des tumeurs de la tête et du cou
https://www.rmlg.ulg.ac.be/article/1893
2009
Revue Médicale de Liège
Belgique
article de périodique
Tumeurs de la tête
Tumeurs du cou
anticorps monoclonaux
tumeurs de la tête et du cou

---
N1-SUPERVISEE
Etat des lieux sur les carcinomes basaloïdes ORL
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/4F/D0/resume.phtml?type=text.html
Les carcinomes basaloïdes (BSCC) sont une variante rare ( 2 % \; en augmentation) des cancers épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures. Les critères morphologiques, décrits par Wain en 1986 et repris par l'OMS en 2005, l'immunohistochimie anti-34BE12, l'absence de marqueurs neuroendocrines orientent le diagnostic de BSCC. Les BSCC sont habituellement considérés comme des carcinomes agressifs de pronostic plus péjoratif que les carcinomes épidermoïdes conventionnels. Deux études cas contrôle récentes ont montré une plus grande propension aux métastases à distance avec des taux de métastases de 15-40 %. En revanche, les BSCC ont un contrôle locorégional au moins égal et une relative bonne radiosensibilité. Les indications de chimiothérapie, en néoadjuvant, concomitant ou en adjuvant, pour prendre en compte le risque métastatique sont probablement plus larges que pour les SCC. Compte tenu des taux de métastases, le bilan lors du suivi doit comporter au moins un scanner thoraco-abdominal ou une TEP/6 mois. Des études translationnelles dans le cadre d'études prospectives et utilisant les tumorothèques seront utiles aussi bien pour identifier les marqueurs suffisamment spécifiques au diagnostic que pour préciser les corrélations avec le papilloma virus humain en fonction du site tumoral et les mécanismes de l'invasivité des BSCC. Compte tenu de ses spécificités, le sous-type histologique basaloïde des carcinomes épidermoïdes doit être en compte dans la décision thérapeutique.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
article de périodique
carcinome épidermoïde
tumeurs de la tête et du cou
papillomaviridae
pronostic
diagnostic différentiel

---
N1-VALIDE
Suivi post-thérapeutique des carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures de l'adulte
http://www.orl-chu-angers.fr/media/rpc7_suivi_k_vads_court__025545800_0810_22062012.pdf
Indication du niveau de preuve, méthodologie, définition du cadre de la recommandation, bilan carcinologique d'évaluation post-traitement, dépistage des récidives locales et régionales et des localisations métachrones ORL, dépistage des métastases et des localisations métachrones oesophagiennes et bronchiques, objectifs non carcinologiques de la surveillance, calendrier de surveillance ; 7 pages
2005
false
true
true
false
Société Française d'Oto-Rhino-Laryngologie
France
français
tumeurs de la tête et du cou
carcinome épidermoïde
continuité des soins
adulte
récidive tumorale locale
récidive tumorale locale
Dépistage de masse
métastase tumorale
métastase tumorale
signes et symptômes
examen physique
Imagerie diagnostique
facteurs de risque
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
seconde tumeur primitive
seconde tumeur primitive
éducation du patient comme sujet
Recueil de l'anamnèse
risque
tumeurs de la tête et du cou
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
carcinome épidermoïde
Facteurs temps
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la tête et du cou
métastase tumorale
récidive tumorale locale
carcinome épidermoïde
seconde tumeur primitive

---
N1-VALIDE
Chimiothérapie et radiothérapie concomitante pour les patients ayant un cancer de la tête et du cou
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/chimiotherapie_radiotherapie_tete_cou.pdf
Indication du niveau de preuve, La question principale à l'origine de ces recommandations pour la pratique clinique est d'établir le rôle de la chimioradiothérapie concomitante dans le traitement des patients avec cancer de la sphère oto-rhino-laryngologique (ORL). Son efficacité, son innocuité et ses indications spécifiques seront également discutées. L'analyse porte spécifiquement sur le traitement des patients ayant un cancer avancé (stade III, IVA ou IVB) de la sphère ORL, excluant les tumeurs du nasopharynx. Les recommandations présentées sont issues d'une revue de la documentation scientifique effectuée à l'aide des moteurs de recherches MEDLINE et CancerLit couvrant la période 1966 à mars 2005. ; 34 pages
2005
false
false
O
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
association thérapeutique
bibliographie médicale
taux de survie
tumeurs de la tête et du cou
Stadification tumorale
résultat thérapeutique
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Avis sur l'utilisation de la capécitabine (Xeloda) dans le traitement des cancers de la tête et du cou
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/avis_capecitabine_cancers_tete_cou.pdf
Considérant le peu d'tudes publiées portant sur l'utilisation de la capécitabine dans le traitement des cancers de la tête et du cou et la rareté des données probantes, le Conseil québécois de lutte contre le cancer recommande : 1) que ne soit pas reconnue comme pertinente l'utilisation de la capécitabine dans le traitement des cancers de la tête et du cou; 2) que soit réévaluée la valeur thérapeutique de la capécitabine dans le traitement des cancers de la tête et du cou lorsque les résultats de nouvelles études seront publiés. ; 10 pages
2004
false
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
Capécitabine
Antimétabolites antinéoplasiques
tumeurs de la tête et du cou
bibliographie médicale
résultat thérapeutique
Québec
tumeurs de la tête et du cou
capécitabine
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-SUPERVISEE
Comment je traite ... la mucite bucco-pharyngée lors d'une radiothérapie cervico-facial
https://www.rmlg.ulg.ac.be/article/1022
La mucite bucco-pharyngée constitue l'effet secondaire aigu majeur d'une radiothérapie cervico-faciale. Elle est plus marquée en cas de fractionnement accéléré ou de chimiothérapie concomitante et peut conduire à une interruption ou un arrêt du traitement préjudiciables à son résultat. Il n'existe pas, actuellement, de protocole standard codifié. Les mesures préventives et thérapeutiques se fondent sur les mécanismes pathogéniques impliqués : atteinte radique des cellules prolifératives de la couche basale de la muqueuse, réaction inflammatoire surajoutée, perte de l'effet protecteur de la salive et colonisation microbienne de la cavité buccale. Un programme strict d'hygiène locale et générale est recommandé de même que la prescription d'antalgiques est souvent requise. Protégeant les glandes salivaires, l'amifostine exerce indirectement une influence bénéfique. Les facteurs de croissance de type GM-CSF et G-CSF favorisent la cicatrisation par stimulation cellulaire. Le rôle de barrière du sucralfate est confirmé. Par son bon effet anti-inflammatoire local, son inoccuité et son faible coût, l'extrait de camomille possède une place établie. La supériorité de la polyvidone iodée sur la chlorhexidine est largement démontrée en ce qui concerne l'action antiseptique et la tolérance. Une association de polymixine E, de tobramycine et d'amphotéricine B en pastilles a montré son pouvoir de décontamination microbienne sélective.
2004
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
muqueuse de la bouche
Lésions radiques
stomatite
tumeurs de la tête et du cou
stomatite
Lésions radiques
Lésions radiques
article de périodique

---
Nous contacter.
27/01/2023


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.