Libellé préféré : état immunitaire;

Synonyme SNOMED : immunité;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Ne pas renoncer à l’immunité collective
https://www.academie-medecine.fr/ne-pas-renoncer-a-limmunite-collective/
Malgré les progrès de la vaccination contre la Covid-19 en France, la quatrième vague épidémique liée à la propagation dominante du variant Delta a été caractérisée par des taux d’incidence très élevés en juillet-août, les formes sévères, les hospitalisations et les décès se dénombrant très majoritairement au sein de la fraction non vaccinée de la population. Alors que ce constat devrait inciter à élargir la couverture vaccinale, la fréquence croissante des contaminations observées chez les personnes partiellement ou totalement vaccinées a retenu l’attention, notamment au sein des pays ayant les taux de couverture vaccinale les plus élevés (Malte, Islande, Danemark, Israël). Bien que ces contaminations soient très rarement à l’origine de formes sévères, elles ont induit un doute sur l’efficacité des vaccins vis-à-vis du variant Delta [1] et sur la persistance des anticorps neutralisants chez les personnes âgées [2].
2021
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
Immunité
Collection
Pression systolique
immunité de groupe
état immunitaire
immunité
pression sanguine

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité de groupe et contrôle de l’épidémie de COVID-19
https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-02882682
2020
HAL-LARA
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
Épidémies de maladies
Épidémies
immunité de groupe
groupes témoins
état immunitaire
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité adaptative contre le virus SARS-CoV-2
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02960802
Le rôle protecteur de la réponse immunitaire adaptative de l’hôte au cours de l’infection par le SARS-CoV-2 est devenu une question critique en l’absence d’un traitement spécifique, d‘un vaccin préventif ou d’une immunothérapie. Au cours de l’infection par le SARS-CoV-2, la réponse immunitaire contribuerait à la défense de l’hôte dans la majorité des cas, mais serait responsable de sa pathogénèse chez certains malades. Notamment, au cours des formes sévères, un déséquilibre entre les réponses immunitaires innée et adaptative pourrait être fatal. Au cours de la COVID-19, de nombreuses questions se posent sur la génération de l’immunité spécifique contre les diverses protéines du virus, la cinétique, la fonction des anticorps, ainsi que la qualité des réponses des lymphocytes effecteurs CD4 et CD8 pour la protection de l’hôte. L’étude bio-informatique des épitopes T et B des coronavirus a soulevé la question de l’immunité croisée entre le SARS-COV-2 et d’autres coronavirus sources d’infection bénigne ou responsables de pneumopathies graves telles que le MERS-CoV et le SARS-CoV. Dans cette revue, nous faisons le point sur les réponses immunitaires adaptatives au cours de la COVID-19 et leurs rôles potentiels dans la protection des personnes infectées.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Virus
virus
Virus
Virus
Immunité
Adaptation
virus du SRAS
immunité acquise
état immunitaire
adaptation
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité adaptative contre le virus SARS-CoV-2.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02960802/document
Le ro le protecteur de la réponse immunitaire adaptative de l’ho te au cours de l’infection par le SARS-CoV-2 est devenu une question critique en l’absence d’un traitement spécifique, d‘un vaccin préventif ou d’une immunothérapie. Au cours de l’infection par le SARS-CoV-2, la réponse immunitaire contribuerait à la défense de l’ho te dans la majorité des cas, mais serait responsable de sa pathogéne se chez certains malades. Notamment, au cours des formes séve res, un déséquilibre entre les réponses immunitaires innée et adaptative pourrait être fatal. Au cours de la COVID-19, de nombreuses questions se posent sur la génération de l’immunité spécifique contre les diverses protéines du virus, la cinétique, la fonction des anticorps, ainsi que la qualité des réponses des lymphocytes effecteurs CD4 et CD8 pour la protection de l’ho te. L’étude bio-informatique des épitopes T et B des coronavirus a soulevé la question de l’immunité croisée entre le SARS-COV-2 et d’autres coronavirus sources d’infection bénigne ou responsables de pneumopathies graves telles que le MERS-CoV et le SARS-CoV. Dans cette revue, nous faisons le point sur les réponses immunitaires adaptatives au cours de la COVID-19 et leurs ro les potentiels dans la protection despersonnes infectées.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
immunité acquise
état immunitaire
virus
Virus
Virus
Adaptation
Virus
adaptation
virus du SRAS
Immunité
virus
Réadaptation
immunité
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité cellulaire dans la Covid-19. Dr Julie Demaret
https://pod.univ-lille.fr/video/14404-webinair-spl-covid-19-julie-demaret/
2020
Université de Lille
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
matériel d'enseignement audio-visuel
état immunitaire
immunité cellulaire
cellule, sai
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Les «passeports d’immunité»dans le cadre de la COVID-19
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331904/WHO-2019-nCoV-Sci_Brief-Immunity_passport-2020.1-fre.pdf?
L’OMS a publié des orientations sur l’adaptation des mesures sociales et de santé publique en vue de la prochaine phase de la riposte à la COVID-19. Certains gouvernements ont suggéré que la détection des anticorps contre le SARS-CoV-2, le virus à l’origine de la COVID-19, pourrait servir à établir un « passeport d’immunité » ou un « certificat d’absence de risque » permettant à leur titulaire de voyager ou de retourner au travail en supposant qu’il est protégé d’une réinfection. Actuellement, rien ne prouve que les sujets qui ont guéri de la COVID-19 et qui ont développé des anticorps sont protégés en cas de réinfection.
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
immunité
état immunitaire
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
L’immunité et les méthodes diagnostiques
https://www.infovac.fr/docman-marc/public/covid-19/1696-pandemie-covid-diaporama-b-19072020-def
2020
InfoVac France - ligne directe d'information et de consultation sur les vaccins
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
protestantisme
diagnostic
Méthodes
immunité
état immunitaire
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité de groupe et contrôle de l’épidémie de COVID-19
17 mars 2020
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02882682v1/
Le 11 mars 2020, l’OMS a annoncé que l’épidémie de COVID-19 avait franchi le stade pandémique, indiquant sa propagation autonome sur plusieurs continents. En France, le 12 mars, l’État a annoncé la fermeture des structures scolaires à compter du 16 mars. Le 14 mars, le premier ministre a annoncé le passage au stade 3 du plan de lutte contre l’épidémie et la fermeture de la plupart des infrastructures du pays.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
Épidémies
mars
état immunitaire
groupes témoins
immunité de groupe
Épidémies de maladies
Acanthome
Fracture intertrochantérienne
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Alimentation et maladies auto-immunes: existe-t-il des nutriments dont les effets sur la modulation de l'inflammation ou l'immunité auraient été démontrés sur plusieurs maladies auto-immunes différentes ?: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/327615?ln=fr
Introduction : L’altération de la capacité du système immunitaire à reconnaître le soi du non soi entraîne une réaction auto immune. Les maladies auto immunes sont des pathologies inflammatoires chroniques. Elles détériorent profondément la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes. Il n’existe actuellement aucun traitement curatif pour ces pathologies. Les effets secondaires des traitements actuels comportent des risques non négligeables pour la santé des malades. Les effets bénéfiques d’une thérapie nutritionnelle ont déjà été prouvés sur différentes maladies chroniques inflammatoires. Les nutriments jouent un rôle dans le maintien du système immunitaire, la modulation de la réponse inflammatoire ou encore dans la lutte contre le stress oxydatif. Ce travail recherche différents nutriments communs à plusieurs maladie auto immunes différentes, pouvant impacter la réponse inflammatoire et/ou immunitaire. Méthodes : Pour répondre à notre question de recherche, nous avons procédé à une revue des revues systématiques. Les bases de données PubMed, Cochrane et Cinahl ainsi que différents mots clés spécifiques ont été utilisés. La sélection des articles a été réalisée conjointement par les deux chercheurs en fonction des critères prédéfinis. Nous avons focalisé notre attention sur les nutriments pour les variables indépendantes et les marqueurs inflammatoires et immunitaires pour les variables dépendantes. La qualité des articles retenus a ensuite été analysée à l’aide du « Manuel d'analyse des preuves de l’Académie de Nutrition et Diététique ». Résultats : Nos équations de recherches ont mis en évidence 1427 articles. Parmi eux, 4 revues systématiques ont répondu à nos critères. Les nutriments étudiés dans ces revues sont la vitamine D et les acides gras polyinsaturés. Leurs effets sur les marqueurs immunitaires et inflammatoires ont été observés chez des patients atteints de sclérose en plaques, thyroïdite auto immune, lupus systémique érythémateux et de polyarthrite rhumatoïde. Seule une revue conclue à une possible diminution des auto-anticorps chez les patients atteints de thyroïdite après une supplémentation de vitamine D. Les 3 autres concluent en l’absence de lien clairement démontré entre une supplémentations en vitamine D ou en acides gras polyinsaturés, sur les marqueurs inflammatoires et/ou immunitaires. La qualité de 3 des revues a été évaluée comme « neutre » tandis que la dernière a été évaluée positivement. Conclusion : Les résultats de notre recherche ne nous permettent pas de conclure à l'efficacité d'une supplémentation en vitamine D ou en acides gras polyinsaturés, dans l'objectif de diminuer les marqueurs inflammatoires et/ou immunitaires. Malgré une prévalence plus importante du déficit en vitamine D chez les patients atteints de MAI, ce lien causal reste à démontrer. Lors d'une prochaine revue, il serait préférable de traiter d'un régime plutôt que de nutriments isolés. De plus, les pathologies devraient être étudiées individuellement. Ainsi, nous pourrions nous concentrer sur d'autres symptômes comme la douleur, la progression et les lésions de la maladie, la fréquence et intensité des poussées ou encore le niveau de handicap
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
alimentation
régime alimentaire
Alimentation
maladies auto-immunes
Travail
inflammation
Inflammation
inflammation
Maladies
Inflammation
état immunitaire
métier
Aliments
Nutriments
immunité
maladie auto-immune
travail

---
N2-AUTOINDEXEE
Anticorps monoclonaux : l'immunité gagnante
https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-du-lundi-05-mars-2018
Qu’est-ce qu’un anticorps monoclonal ? Quelles sont les utilisations (thérapeutiques et autres) des anticorps monoclonaux ? Quelles sont les bénéfices et les risques des thérapies qui les utilisent ?
2018
false
false
false
France Culture
France
français
émission radiophonique
immunité
anticorps monoclonaux
état immunitaire
anticorps monoclonaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Preuve d’immunité contre la varicelle : recommandations du Comité sur l’immunisation du Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/2302
En juillet 2016, le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a publié une mise à jour de ses recommandations sur la preuve d’immunité contre la varicelle. On y lit qu’une personne ne serait considérée protégée contre la varicelle que si elle avait reçu 2 doses du vaccin ou si elle avait eu la maladie avant la mise en place du programme de vaccination, c’est-à-dire avant 2006. L’application de ces nouveaux critères amènerait des changements de pratique importants au Québec. Ils semblent poursuivre un objectif qui va au-delà de celui visé au Québec. La varicelle circule encore et continuera de circuler, notamment dans les milieux scolaires. L’objectif visé par le Programme québécois de vaccination contre la varicelle est la réduction des hospitalisations de 95 %. Cet objectif est presque atteint avec le programme à une dose. De plus, une 2e dose a été ajoutée en 2016 chez les enfants âgés de 4 à 6 ans.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
information scientifique et technique
vaccination
varicelle
Counseling directif
état immunitaire
varicelle
Recommandations
immunisation
varicelle
immunité
varicelle
Québec
directives de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité antitumorale
Base de l'immunothérapie du cancer
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/p2d1/prigent_antoine_3a_p02/index.htm
Généralités; Immunité antitumorale et échappement; Immunothérapies antitumorales
2011
false
true
false
true
2eme cycle / master
Université Grenoble Alpes
France
français
cours
Thérapie des cancers
tumeurs
immunité
immunothérapie pour le cancer
base
antinéoplasiques
Cancer
cancer
allergie et immunologie
immunothérapie
Immunologie
immunologique
cancer
état immunitaire

---
Nous contacter.
22/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.