Libellé préféré : hépatite virale c;

Synonyme SNOMED : hépatite virale non a, non b; hépatite virale de type c; hépatite non a, non b; hépatite c;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Bilan évolutif des RCP-hépatite C de 2015 à 2019 dans un centre de référence en Alsace
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2021/9/2021_9_1.html
Le but de cette étude a été d’analyser, en fonction de l’évolution des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP), les modifications des caractéristiques et de la prise en charge thérapeutique des patients ayant une mono-infection par le virus de l’hépatite C (VHC) traitée par les antiviraux à action directe, à l’échelon du territoire alsacien. Les modifications ont été étudiées au cours de cinq périodes successives entre janvier 2015 et décembre 2019 chez 1 753 patients. L’âge des patients et la proportion de ceux nés en France a diminué régulièrement (p 0,001). La fréquence de la contamination par usage de drogues a varié entre 27,43% et 41,66% (p 0,001). La fréquence de la fibrose avancée a chuté de 86,80% à 30,45% entre les deux premières périodes, avec un plateau inférieur à 40% durant les périodes suivantes (p 0,001). Parmi les structures de prise en charge, la part du Centre hospitalier universitaire (CHU) a été prédominante durant toutes les périodes, la part des centres hospitaliers généraux a diminué de moitié et le périmètre de prise en charge s’est élargi progressivement aux centres d’addictologie et aux réseaux de médecins généralistes (p 0,001). Au total, les caractéristiques et la prise en charge de l’hépatite C ont été modifiées entre 2015 et 2019 en fonction de l’évolution des RCP.
2021
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
hépatite virale c
hépatite A
réanimation cardiopulmonaire
signe de babinski
hepatite
hépatite virale a
Fracture de Maisonneuve
Centre
Hépatite
Fracture intercondylienne de l'humérus
Bilan
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire
central
hépatite C
Alsace
États financiers

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact clinique du traitement de l’hépatite C chronique par les antiviraux d’action directe. Résultats de la cohorte prospective ANRS CO 22-Hepather
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/31-32/2020_31-32_3.html
Introduction – L’objectif de cette étude était de comparer la mortalité, l’incidence du carcinome hépatocellulaire (CHC) et de la cirrhose décompensée (CD) chez les patients traités par rapport aux non traités par antiviraux d’action directe (AAD) dans la cohorte prospective française Hepather. Patients et méthodes – Des adultes atteints d’une infection chronique par le VHC, sans co-infection virale B, ni antécédent de CD, CHC, transplantation hépatique ou de traitement avec inhibiteurs de protéase de 1ère génération, ont été inclus entre août 2012 et décembre 2015. L’association entre AAD et survenue des évènements a été analysée à l’aide de modèles de Cox à risques proportionnels temps-dépendants. Résultats – 9 895 patients ont été inclus : 7 344 traités et 2 551 non traités (suivi médian de 33 mois [IQR: 24-41]). Le décès, le CHC et la CD ont été observés chez 218 (129 traités, 89 non), 258 (187 traités, 71 non) et 106 (74 traités, 32 non) patients respectivement. L’exposition aux AAD était associée à un risque de CHC et de CD en modèle de Cox non ajusté (HR : 2,77) et (HR : 3,83), respectivement. Après ajustement, l’exposition aux AAD était associée à une diminution de la mortalité globale (HR : 0,48 ; IC95%: [0,33-0,70]), de CHC (HR : 0,66 [0,46-0,93]) et n’était plus associée à la CD (HR : 1,14 [0,57-2,27]). Conclusion – Chez les patients ayant une infection chronique par le VHC, le traitement par AAD est associé à un risque réduit de mortalité et de CHC.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
ayant comme résultat
Directives
Prospectives
hepatite
hépatite C chronique
Antiviraux
Antiviraux
hépatite chronique
hépatite virale c
antiviraux
Hépatite
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Surveillance des hépatites B et C
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/hepatites-virales/hepatite-c/documents/rapport-synthese/surveillance-des-hepatites-b-et-c
A l'occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites B et C de 2017, ce bulletin présente les données de surveillance du dépistage et du diagnostic des hépatites B et C ainsi que de la couverture vaccinale contre l'hépatite B. Les indicateurs décrits sont ceux produits par Santé publique France ou par des partenaires de surveillance. Il est également fait mention de résultats de surveillance issus de publications sans que ce document ne vise une revue bibliographique exhaustive.
2020
SPF - Santé publique France
France
rapport
hépatite C
Hépatite
hépatite virale
hépatite virale c
hepatite
organisation et administration
hépatite B
hépatite virale b

---
N3-AUTOINDEXEE
Trajectoires de santé des patients avec carcinome hépatocellulaire : apport des bases de données de santé Geographical Disparities of Outcomes of Hepatocellular Carcinoma in France: The Heavier Burden of Alcohol Compared to Hepatitis C
http://www.theses.fr/2020GRALS012
Le cancer primitif du foie, essentiellement représenté par le carcinome hépatocellulaire (CHC), est la quatrième cause de mortalité par cancer dans le monde, avec une augmentation de l’incidence au cours des dernières décennies. Le CHC constitue la complication ultime d’une maladie chronique du foie évoluant souvent depuis des années. La mise en place d’interventions à différents moments de cette histoire naturelle est susceptible de modifier soit la trajectoire d’évolution vers le CHC soit le pronostic après le diagnostic du CHC. Identifier les différentes trajectoires et comprendre leurs déterminants est essentiel afin d’optimiser la prise en charge individuelle des patients à un stade précoce de la maladie pour améliorer le pronostic à long terme.L’objectif de cette thèse est d’utiliser les données disponibles dans les bases de données médicales pour étudier d’une part les trajectoires de santé des patients avec CHC en prenant en compte les déterminants sociaux de santé et les parcours de soins, avec un focus sur l’étiologie alcoolique et d’autre part d’élaborer des outils de stratification du risque de récidive du CHC après traitement à visée curative.Ainsi, ce travail de thèse a cherché à répondre à quatre questions. Tout d’abord quelle est l’influence de l’étiologie du CHC dans les disparités territoriales d’incidence, de prise en charge et de survie? Pour cela, un premier travail, publié dans Digestive Diseases and Sciences, a montré des disparités géographiques de prise en charge et de pronostic particulièrement marquées pour les CHC liés à l’alcool, et propose comme piste, pour lutter contre ces disparités, de promouvoir la prise en charge des patients au sein d’établissements spécialisés. [...]
2020
theses.fr
France
thèse ou mémoire
hepatite
programme clinique
Hépatite
thé
Carcinomes
Santé
tétrahydrocortisone
disparités de l'état de santé
a comme patient
carcinome hépatocellulaire, sai
Carcinome hépatocellulaire
hépatite C
thé
bases de données comme sujet
carcinome hépatocellulaire
hépatite virale c
Base de données
carcinomes
santé
base de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Hépatite C
http://www.medqual.fr/images/grandpublic/Les_maladies_infectieuses/Maladies_infectieuses/E_à_K/2020-HEPATITE-C.pdf
L'hépatite C est une hépatite virale due à un virus (VHC) appartenant à la famille des Flaviviridae et entraînant une inflammation du foie.
2020
Medqual
France
brochure pédagogique pour les patients
hépatite virale
Hépatite
hépatite C
hepatite
hépatite virale c

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage et diagnostic du VIH, des hépatites B et C et des IST bactériennes en CeGIDD en 2018 : données individuelles de la surveillance SurCeGIDD
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/33-34/2020_33-34_4.html
Introduction – Les CeGIDD (centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles (IST) bactériennes), ont été créés en 2016. Cet article analyse leur activité de dépistage à partir de la surveillance SurCeGIDD. Méthode – La surveillance SurCeGIDD repose sur une transmission sécurisée de données individuelles concernant les consultants, selon un format prédéfini. Les données sociodémographiques, les tests de recherche du VIH, des hépatites B et C, de la syphilis, du gonocoque (NG), du Chlamydia trachomatis (CT) et du Mycoplasma genitalium (MG), les diagnostics et les comportements sexuels ont été analysés. Les proportions de consultants testés et les taux de positivité ont été décrits pour chaque pathogène et par type de population accueillie. Résultats – En 2018, 382 890 consultations ont été rapportées par 44,6 % (n 143) des CeGIDD, sur la base de 317 CeGIDD recensés en 2016. Les consultants étaient majoritairement (59,8%) des hommes, 40,0% des femmes et 0,2% des transgenres. Les taux de positivité étaient de 0,37% pour le VIH, 1,31% pour le VHB, 0,94% pour le VHC, 7,16% pour le CT, 2,83% pour le NG, 1,04% pour la syphilis et de 5,96% pour le MG. Selon les pathogènes, les taux de positivité étaient plus élevés chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les personnes nées à l’étranger, les transgenres et les consultants dans les DOM et en Île-de-France. Conclusion – Malgré une couverture et une exhaustivité perfectibles, SurCeGIDD offre de nouvelles perspectives de compréhension de la vulnérabilité des populations accueillies. Leur analyse contextualisée contribuera à ajuster la stratégie nationale de santé sexuelle aux territoires et aux populations.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Fracture induite
Dépistage
hépatite virale b
aucun diagnostic
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
hépatite B
Dépistage de masse
Hépatite
bactérie
organisation et administration
Diagnostic
virus de l'immunodéficience humaine
vih
hepatite
hépatite virale c
maladies sexuellement transmissibles
ensemble de données
hépatite C
diagnostic
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Campagne de dépistage universel « Montpellier sans hépatite C » 2019 : description et évaluation
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/31-32/2020_31-32_1.html
Introduction – Un programme innovant rassemblant de nombreux partenaires (hospitaliers, libéraux, associatifs et institutionnels) a été élaboré afin de mettre en place, dans différents sites d’un même laboratoire de biologie médicale (LBM), une campagne de dépistage universel des personnes pouvant avoir été infectées par le virus de l’hépatite C (VHC) dans la ville de Montpellier pendant trois mois, de mi-septembre à mi-décembre 2019. L’objectif de cet article est de présenter la campagne de dépistage et de fournir des éléments quantitatifs d’évaluation de cette campagne. Méthodes – La population d’étude était : i) Les personnes se présentant directement pendant la période définie au LBM de Montpellier, sans ordonnance et sans frais ; ii) les personnes pour lesquelles une exposition à risque d’infection par le VHC avait été identifiée par un médecin qui avait alors prescrit un dépistage. Un questionnaire identifiant les facteurs de risques était proposé au moment du prélèvement. Résultats – Sur les 13 semaines de dépistage, 10 143 tests de dépistage ont été réalisés, dont 8,7% chez des patients sans ordonnance. Une augmentation de 22% du nombre de tests réalisés par rapport à la même période de 2018 a été notée. Le taux de séropositivité était de 0,89% (90 sérologies positives), contre 1,12% (N 95) en 2018. Au total, 9 patients avaient un ARN positif et ont été pris en charge. Le taux de réponse au questionnaire était de 57% et les principaux facteurs de risque étaient des actes divers à risque (33%) et des actes médicaux (33%). Conclusion – Ce modèle de campagne de dépistage est innovant et pourrait être reproduit pour d’autres thématiques. Bien que l’évaluation n’ait pas pu mettre en évidence une amélioration en termes de détection du nombre de nouveaux cas, elle a permis de montrer l’intérêt d’une collaboration multipartenariale associant dépistage et prise en charge des patients.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
hépatite C
hépatite virale c
Dépistage
études d'évaluation comme sujet
Hépatite
hepatite
Dépistage de masse
Fracture intercondylienne de l'humérus

---
N3-AUTOINDEXEE
Caractéristiques épidémiologiques des patients atteints d’hépatite C sur le territoire ouest de l’île de La Réunion. Cohorte de 412 patients diagnostiqués entre 1995 et 2016
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02926766
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
theses.fr
a comme patient
Epidémiologie
hépatite C
Épidémiologistes
Flutter auriculaire
diagnostic
Hépatite
Réunion
Epidémiologie
épidémiologie
patients
Epidémiologie
hepatite
Epidémiologie
Epidémiologie
Fracture de Pouteau-Colles
Comportement d'orientation
hépatite virale c

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis suivi de recommandations et Rapport sur la prévention, le dépistage et le traitement de l’hépatite C chez les personnes détenues
https://cns.sante.fr/rapports-et-avis/avis-prisons-2019/
Le présent Avis a été adopté par le Conseil national du sida et des hépatites virales, réuni en séance plénière le 26 septembre 2019, à l’unanimité des membres présents ou représentés.
2020
CNS - Conseil National du SIDA
France
rapport
hépatite virale
rapport de recherche
rapport de suivi
hépatite C
Dépistage
hépatite virale c
adhésion aux directives
prisonniers
Dépistage de masse
personnes
rapport albumine/globuline
hepatite
traitement préventif
Hépatite
Personna +
personnes

---
N3-AUTOINDEXEE
Déterminants du VIH et de l’hépatite C chez les personnes qui s’injectent des drogues au Canada, 2017–2019
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2020-46/numero-5-7-mai-2020/infographie-enquetes-track-canada.html
2020
RMTC
Canada
article de périodique
Canada
personnes
Personna +
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
injection
virus de l'immunodéficience humaine
usagers de drogues
hépatite virale
Drogués
injections
Hépatite
hepatite
Injection
état d'intoxication médicamenteuse
vih
hépatite virale c
hépatite C
personnes

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de l'hépatite C dans les pays à ressources limitées en santé : quels outils et quelles stratégies diagnostiques ?
http://www.theses.fr/2019SORUS198
L’arrivée sur le marché en 2011 de nouveaux traitements de l’hépatite C – les antiviraux à action directe (AAD) – bien plus efficaces et mieux tolérés que leurs prédécesseurs ont rendu l’élimination de cette dernière envisageable. Le prix élevé des AAD ainsi que le faible taux de diagnostic de l’hépatite C dans le monde ont cependant limité le nombre de personnes ayant pu en bénéficier jusqu’à présent. Dans les pays à revenu faible et intermédiaire (PRFI) où vivent 72% des personnes atteintes d’hépatite C chronique dans le monde, seules 6% d’entre elles auraient été diagnostiquées. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a appelé à diagnostiquer 30% et 90% des cas d’hépatite C chronique dans le monde respectivement d’ici à 2020 et 2030. Les méthodes de référence pour le diagnostic de l’hépatite C sont la détection d’anticorps anti-VHC et la quantification de l’ARN du VHC. Ces méthodes sont onéreuses et requièrent un personnel hautement qualifié ainsi que de lourdes infrastructures. Étant donné que les PRFI disposent de ressources financières et matérielles restreintes, ces méthodes y sont peu disponibles. Atteindre les objectifs de l’OMS dans ces pays implique donc de simplifier, de décentraliser et de rendre abordable le diagnostic de l’hépatite C dans les PRFI. Cette thèse a eu pour objectif d’identifier des outils pouvant permettre de répondre à ces enjeux. Pour cela, trois axes d’étude ont été développés. Une première étude menée sur un grand nombre d’échantillons sanguins camerounais nous a permis de valider les performances diagnostiques de la quantification de l’antigène de capside du VHC (AgC), une technique de confirmation virémique alternative à la détection de l’ARN du VHC, avec une sensibilité de 95,7%, une spécificité de 99,7% et une aire sous la courbe de 0,99. À la suite de ce premier travail, plusieurs études évaluant les performances de divers outils diagnostiques autres que la quantification de l’AgC ont été publiées. [...]
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
hepatite
hépatite C
Hépatite
hépatite virale c
ressources en santé
outil
Inutilité médicale
gestion des soins aux patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Cascade de prise en charge de l’hépatite C chronique en France métropolitaine
http://www.theses.fr/2019SACLS473
Introduction : L’Organisation mondiale de la Santé a fixé un objectif d’élimination des hépatites C et B à l’horizon 2030, visant à ce que 90% des personnes ayant une infection chronique soient diagnostiquées et 80% soient traitées. La France s’est engagée à atteindre cet objectif pour l’hépatite C d’ici 2025. Ce travail a pour but d’estimer la cascade de prise en charge de l’hépatite C chronique en France métropolitaine : 1) en 2016, afin de disposer d’un premier point pour le suivi de l’élimination ; 2) en 2011, afin d’évaluer l’impact des antiviraux à action directe (AAD) sur la cascade.Méthodes : Les effectifs des populations suivantes ont été estimés pour 2016 (18-75 ans) et 2011 (18-80 ans) : 1) ayant une hépatite C chronique ; 2) ayant connaissance de leur infection ; 3) prises en charge pour leur infection au cours de l’année ; 4) en cours de traitement antiviral au cours de l’année. Les estimations 1) et 2) reposent : pour 2016, sur une enquête transversale, avec un volet biologique, réalisée auprès d’un échantillon aléatoire de la population générale métropolitaine ; pour 2011, sur des modélisations. Les estimations 3) et 4) ont été réalisées à partir du Système national des données de santé (SNDS), en : i) construisant, pour 3), un algorithme d’identification des personnes avec au moins un recours aux soins pour une hépatite C chronique dans l’année ; ii) prenant en compte l’ensemble des traitements antiviraux contre l’hépatite C pour 4).Résultats : Entre 2011 et 2016, le nombre de personnes ayant une hépatite C chronique a diminué de 31%, passant de 192 700 à 133 500. Le nombre de personnes ayant connaissance de leur infection est resté stable : 111 300 en 2011 et 107 600 en 2016. La proportion de personnes infectées ayant connaissance de leur infection est donc passée de 58% à 81%. Entre 2011 et 2016, le nombre de personnes identifiées comme prises en charge pour leur hépatite dans l’année est passé de 28 000 (15% des personnes infectées) à 34 300 (26% des personnes infectées). Parallèlement, le nombre de personnes en cours de traitement est passé de 12 900 (7% des personnes infectées) en 2011 à 16 100 en 2016 (12% des personnes infectées.Conclusion : Ce travail a permis, pour la première fois, d’estimer la cascade de prise en charge de l’hépatite C chronique en France métropolitaine, avant et après l’introduction des AAD. Il suggère un impact important de ceux-ci sur la cascade de soins. Pour autant, l’accès aux soins et au traitement des personnes infectées restait insuffisant en 2016, notamment au regard des objectifs d’élimination.
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
France
Hépatite
France
hépatite chronique
France
France
hepatite
hépatite virale
hépatite virale c
français
France
gestion des soins aux patients
hépatite C chronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Activité de dépistage et diagnostic du VIH, des hépatites B et C, et des autres IST en CeGIDD, France, 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/31-32/2019_31-32_2.html
Introduction – Les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) ont été mis en place en France en 2016, avec des missions élargies en santé sexuelle. Cet article présente l’activité de dépistage du VIH, des hépatites B (VHB) et C (VHC) et autres infections sexuellement transmissible (IST), ainsi que l’activité de vaccination menées par les CeGIDD en 2018. Il montre aussi leur évolution depuis 2016. Méthode – Les CeGIDD renseignent chaque année un rapport d’activité et de performance (RAP), destiné à l’agence régionale de santé (ARS) puis centralisé par la Direction générale de la santé (DGS). Ont été exploitées les données sur le nombre de consultations médicales, le profil des consultants, l’activité de dépistage et de diagnostic des infections à VIH, VHB, VHC, Chlamydia trachomatis (CT), gonocoque et papillomavirus, de la syphilis (nombre de tests réalisés par sexe et nombre de tests positifs par sexe), ainsi que l’activité de vaccination contre l’hépatite B et le papillomavirus. Résultats – En 2018, le nombre de consultations médicales réalisées, renseigné par 279 CeGIDD parmi les 317 existants, s’élève à 746 000. Parmi les consultants, 59,0% étaient des hommes, 40,8% des femmes et 0,2% des personnes transgenres. Près des deux tiers (64,3%) étaient des femmes de moins de 25 ans ou des hommes de moins de 30 ans, proportion en augmentation par rapport à 2016 (54,1%). En 2018 les taux de positivité étaient de : 6,72% pour les infections à CT, 2,92% pour la gonococcie, 1,43% pour la syphilis, 1,20% pour le VHB, 0,73% pour le VHC et 0,38% pour le VIH. Les taux de positivité des infections à CT, du VIH et du VHC ont diminué de manière significative sur 2016-2018, et pour la syphilis sur 2017-2018. L’activité de vaccination contre le VHB ou contre l’HPV a fortement augmenté entre 2016 et 2018, toutefois, le nombre de vaccinations débutées reste moindre que le nombre d’indications vaccinales. Conclusion – Les CeGIDD accueillent des personnes plus exposées au VIH, au VHB et aux autres IST, comme en témoignent des taux de positivité plus élevés que ceux retrouvés en population générale. Les données 2016-2018 montrent néanmoins une diminution de ces taux de positivité pour plusieurs IST dont le VIH, sans doute en lien avec une hausse de la part de jeunes consultants.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
virus de l'immunodéficience humaine
Fracture induite
hépatite C
aucun diagnostic
France
français
Diagnostic
Dépistage
Dépistage de masse
France
France
hépatite virale
hépatite virale b
Hépatite
vih
hepatite
maladies sexuellement transmissibles
France
hépatite B
France
hépatite virale c
diagnostic

---
N3-AUTOINDEXEE
Comportements de santé et styles de vie des patients coinfectés par le VIH et VHC : impact sur l'accès aux soins et l'évolution clinique de l'hépatite C
http://www.theses.fr/2018AIXM0750
Objectifs : Les objectifs principaux de cette thèse sont les suivants : 1) analyse de l’évolution du profil épidémiologique des patients coinfectés VIH-VHC initiant le traitement de l’hépatite C; 2) l’évaluation de l’impact des comportements de santé et des styles de vie sur l’évolution clinique de la maladie Résultats : J’ai pu mettre en évidence que le profil des patients coinfectés VIH-VHC initiant un traitement de l’hépatite C a changé en France avec l’évolution des traitements.Mes travaux ont permis de montrer que, chez les patients coinfectés VIH-VHC, une consommation élevée de café (3 tasses par jour et plus) diminue le risque de fibrose hépatique avancée. Cet effet bénéfique du café est également observé chez les patients coinfectés VIH-VHC avec une consommation élevée d’alcool. De plus, mes travaux ont mis en évidence une relation dose-dépendante entre la fréquence de consommation de cacao et la réduction du risque de fibrose hépatique avancée chez les patients coinfectés VIH-VHC. Par ailleurs, mes analyses n’ont pas mis en évidence un effet significatif de la consommation de café sur le risque de fibrose hépatique avancée chez les femmes coinfectées VIH-VHC. Enfin l’un des résultats marquant de la relation entre VHC et risque d’obésité qui est connue est que la guérison augmente davantage ce risque sur le long terme. Conclusion : Des interventions pour modifier certains styles de vie et comportements ont le potentiel de diminuer le risque de survenue ou d’aggravation de comorbidités, en particulier après la guérison VHC, un événement désormais atteignable pour tous les patients coinfectés.
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
mode de vie
hépatite virale c
Hépatite
virus de l'immunodéficience humaine
patients
vih
Santé
Accès aux soins
hépatite virale
hépatite C
hepatite
a comme patient
co-infection
Soins
comportement
accessibilité des services de santé
comportement en matière de santé
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
santé
soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Hépatite C : médicaments désormais disponibles en pharmacie de ville
In Rev Prescrire 2018 ; 38 (416) : 420-421
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/55109/0/NewsDetails.aspx
Début 2018, la mise à disposition de certains antiviraux dits à action directe en officine en ville facilite l'accès à ces médicaments pour les patients atteints d'hépatite C...
2018
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
préparations pharmaceutiques
hepatite
Pharmacie
hepatite
Hépatite
Acidémie
hépatite virale
Artère coronaire unique
Artériopathie oblitérante des membres inférieurs
Médicaments
hépatite C
Hépatite médicamenteuse
Artériosclérose de greffe
hépatite virale c
médicament
enuresie psychogene
disponibilité de
Fracture induite
pharmacie

---
N2-AUTOINDEXEE
Hépatites B et C
http://www.rfi.fr/emission/20180514-hepatites-b
Les hépatites B et C affectent 325 millions de personnes dans le monde, et ont causé 1,3 million de décès en 2015, selon l’OMS. Seule une personne sur 20 atteintes d’une hépatite le sait, et 1% des malades ont accès à un traitement. Quelles sont les avancées en termes de traitement ? Quel accès au dépistage dans les pays du Sud ?
2018
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
hépatite virale c
hépatite B
hepatite
hépatite virale b
hepatite
hépatite C
Hépatite
hépatite virale

---
N2-AUTOINDEXEE
Les hépatites B et C
http://www.rfi.fr/emission/20180115-hepatites-b-pascal-melin-roger-sombie
A l’occasion de la 11ème édition de la Conférence internationale d’hépatologie qui se tient, les 15 et 16 janvier 2018, au Palais des Congrès à Paris, nous faisons le point sur la prise en charge des hépatites B et C, qui affectent 325 millions de personnes dans le monde, et ont causé 1,3 million de décès en 2015, selon l’OMS. Seule une personne sur 20 atteintes d’une hépatite le sait, et 1% des malades ont accès à un traitement. Quelles sont les avancées en termes de traitement? Quel accès au dépistage dans les pays du Sud?
2018
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
hépatite virale
hepatite
hépatite B
hepatite
hépatite C
hépatite virale b
hépatite virale c

---
N2-AUTOINDEXEE
Hépatite C : Renouvellement des stratégies en CAARUD et CSAPA - Manuel méthodologique de réduction des risques, de soutien au dépistage et d'accompagnement vers le soin
https://www.federationaddiction.fr/app/uploads/2018/05/Manuelhepatites_GRVSRESPADDFEDE.pdf
La lutte contre l’hépatite C est devenue un axe majeur de la Stratégie nationale de santé 2018-2022 du Gouvernement dont une des mesures phares est d’« intensifier les actions de prévention et de dépistage à destination des publics les plus exposés pour contribuer à l’élimination du virus de l’hépatite C en France à l’horizon 2025 ». Cette mesure repose sur trois actions principales : • renforcer l’accessibilité aux traitements par l’ouverture à de nouveaux prescripteurs en favorisant les réseaux ville-hôpital ; • renforcer le dépistage de proximité par test rapide d’orientation diagnostique (trod) dans une approche combinée du ViH, VHC, VHB ; • renforcer la prévention des actions innovantes « d’aller-vers » pour toucher les publics prioritaires et éloignés du système de santé.
2018
false
false
false
Fédération Addiction
France
français
rapport
hepatite
précis
Réduction des risques
centres de traitement de la toxicomanie
hepatite
hépatite virale c
Méthodologie
hépatite virale
Méthodologie
hépatite C
Dépistage
Méthodologie
comportement de réduction des risques
CSAPA
Hépatite
réduction manuelle
méthodes
manuels comme sujet
précis
Dépistage de masse

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de l'observance médicamenteuse des patients traités pour une hépatite C par les Antiviraux à Action Directe : analyse de la cohorte du CHU de Grenoble
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02746858
Depuis 20 ans, les traitements contre le Virus de l’Hépatite C ont beaucoup évolué et ont permis d’obtenir des taux de guérison croissants pouvant atteindre les 100% associés à une amélioration notable de la tolérance. Dans ce contexte, l’observance médicamenteuse des patients parait cruciale. Peu de données sur ce sujet sont disponibles dans la littérature. Une étude rétrospective sur l’observance médicamenteuse des patients VHC traités par AAD suivis au CHU de Grenoble et son impact sur l’efficacité du traitement a donc été réalisée sur une durée de 3 ans (Juillet 2013 à Juillet 2016) à partir des données de dispensations des AAD disponibles à la pharmacie hospitalière. L’utilisation du MPR et du calcul des GAPs ont été retenus comme méthode indirecte de mesure de l’observance médicamenteuse. 454 patients ont été inclus (66% d’hommes ; âge moyen de 57 ans ; 51,8% F4). Seuls 12 patients sont qualifiés de « non-observants » avec un MPR 80%, mais tous ont guéris avec une RVS positive : l’observance médicamenteuse n’influencerait donc pas l’efficacité du traitement. Ces résultats montrent une pardonnance des traitements AAD quant à l’impact sur l’efficacité (RVS12). Cependant, l’influence négative de la durée du traitement et la présence du génotype 3 sont en faveur d’un accompagnement éducatif des patients afin d’optimiser leur adhésion. L’élargissement de la dispensation au secteur ambulatoire, donne une place au pharmacien d’officine comme un nouveau maillon du parcours de soin. Une approche qualitative ciblant la compréhension des patients « non observants » et « rechuteurs » pourrait être envisagée afin d’adapter le suivi éducatif pluriprofessionnel de ces patients.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Adhésion au traitement médicamenteux
Observance du traitement médicamenteux
Analyse de cohorte
observation de l'état du patient
lésions hépatiques dues aux substances
Antiviraux
évaluation de médicament
Observance par le patient
Antiviraux
Médicaments
hépatite virale
Hépatite
Directives
Hépatite médicamenteuse
hépatite C
hôpitaux universitaires
études de cohortes
antiviraux
hépatite virale c
hepatite
médicament
Observance par le patient
directives

---
N3-AUTOINDEXEE
Hépatite C et troubles psychiatriques
http://www.sudoc.fr/203069056
Dans ce travail, nous allons nous intéresser aux différents liens qui existent entre les troubles psychiatriques et l'hépatite C, après avoir fait un rappel sur les connaissances actuelles de la maladie et de son traitement
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Psychiatrie
trouble
psychiatre
hépatite C
hépatite virale
hepatite
psychiatres
hépatite virale c
hepatite
psychiatrique
troubles mentaux
psychiatrie

---
N2-AUTOINDEXEE
Hépatite C
http://canadiantaskforce.ca/lignesdirectrives/lignes-directrices-publiees/hepatite-c/?lang=fr
Cette recommandation s’applique aux adultes asymptomatiques qui ne présentent pas un risque élevé d’hépatite C. Elle ne s’applique pas aux femmes enceintes ou aux adultes à risque élevé d’hépatite C, incluant les individus utilisant actuellement ou ayant des antécédents d’utilisation de drogues injectables, les individus ayant été incarcérés, les immigrants de régions où l’hépatite C est endémique, les individus ayant reçu des soins de santé à un endroit ou les précautions universelles sont inadéquates, les individus qui ont reçu une transfusion sanguine, des produits du sang ou une greffe d’organe avant 1992 au Canada, les patients hémodialysés, les individus ayant été blessés par une seringue ou les individus exposés àd’autres risques parfois associés à l’exposition au VHC. Le GECSSP base ses recommandations sur l’équilibre général entre les bénéfices possibles et les inconvénients du dépistage, sur les préférences et les valeurs des patients reliées au dépistage ainsi que sur les considérations reliées à la faisabilité, à l’acceptabilité, à l’utilisation des ressources et à l’équité. Le GECSSP continuera de surveiller de près les développements scientifiques et politiques reliés au dépistage et l’accès au traitement des patients au Canada.
2017
false
false
false
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
France
français
recommandation professionnelle
hépatite C
hépatite virale
hépatite virale c
hepatite
hepatite

---
N2-AUTOINDEXEE
Actualisation des actes de biologie médicale relatifs au diagnostic et à la prise en charge des hépatites B, C et D
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2653624/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-et-a-la-prise-en-charge-des-hepatites-b-c-et-d
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2737483/fr/actualisation-des-actes-de-biologie-medicale-relatifs-au-diagnostic-et-a-la-prise-en-charge-des-hepatites-b-c-et-d-argumentaire
L’objectif de ce travail est d’évaluer la pertinence de l’actualisation de la liste des actes de biologie médicale, pris en charge par l’assurance maladie en France, et de recenser les indications des actes indiqués dans le diagnostic et le suivi des hépatites virales B, C et D.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
biologie
Diagnostic biologique
hépatite virale
hepatite
hépatite C
hépatite B
diagnostic
hépatite D
gestion des soins aux patients
diagnostic biologique
hépatite virale b
médical
hepatite
hépatite virale c
relatif
techniques de laboratoire clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
La prise en charge de la toxicomanie et de l’hépatite C au Kenya
http://www.rfi.fr/emission/20170615-prise-charge-toxicomanie-hepatite-kenya
Le Kenya est l’un des pays qui compte le plus d’usagers de drogues par voie intraveineuse au monde. Ainsi sur les quelque 130 000 usagers de drogue recensés dans ce pays de 48 millions d’habitants, plus de 18 000 seraient des injecteurs, un chiffre certainement sous-évalué. Stigmatisés par la population et par les professionnels de santé, les usagers de drogue n’ont pas accès aux soins, dont ils ont pourtant besoin, en raison de comportement à risques. Au Kenya, plus de 18% des consommateurs de drogue sont séropositifs, et plus de 30% d’entre eux ont une hépatite C. Des chiffres bien supérieurs au reste de la population. Quels sont les programmes sanitaires mis en place dans le pays pour assurer la prise en charge de ces usagers et éviter l’augmentation des maladies infectieuses?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
Kenya
toxicomanie
hepatite
gestion des soins aux patients
hépatite virale
troubles liés à une substance
hépatite C
hépatite virale c
toxicomanie
hepatite

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de l'hépatite C en milieu carcéral : dépistage et facteurs de risque de l'hépatite C chez les arrivants en prison de la métropole lilloise en 2016
http://pepite.univ-lille2.fr/notice/view/UDSL2-workflow-7713
Contexte : En France, on estime qu’environ 344 500 personnes sont porteuses du virus de l’hépatite C (VHC). C’est un problème prioritaire en médecine en milieu carcéral. L’objectif principal de l’étude était d’estimer la prévalence de l’infection par le VHC chez les arrivants en prison de la métropole lilloise au cours de l’année 2016 Méthode : L’étude était multicentrique, prospective, observationnelle, descriptive, de prévalence. Elle se déroulait du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2016 dans les prisons de la métropole lilloise. Les hommes arrivant en prison, ayant accepté la consultation médicale d’arrivée et les sérologies de dépistage, étaient inclus
2017
false
false
false
PEPITE - Panorama des productions universitaires - Université Lille 2 Droit et Santé
France
français
thèse ou mémoire
Appréciation des risques
prisons
Dépistage
hepatite
hépatite virale
médial
facteurs de risque
gestion des soins aux patients
hépatite C
facteur de risque
prison
hépatite virale c
hepatite

---
N2-AUTOINDEXEE
L’hépatite C et la prison : une opportunité de soins ? In - Santé Publique, vol. vol. 29, no. 4, 2017, pp. 563-567
https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2017-4-page-563.htm
Les détenus constituent une population vulnérable, plus exposée et moins protégée des risques sanitaires. À la sortie de prison, l’accès aux droits et aux soins et la continuité des prises en charge restent laborieux pour les plus désaffiliés. L’objectif de cet article est de décrire les particularités de leurs expériences de l’hépatite C et leurs contextes pour mieux les comprendre. Une enquête socio-anthropologique a permis de construire les parcours de santé de détenus qui vivent avec une hépatite C et de décrire le contexte social et politique dans lequel ils s’inscrivent
2017
false
false
false
Cairn.info
France
français
article de périodique
arthropathie-periarthropathie ex
hepatite
prisons
soins
santé publique
hépatite virale
prison
hépatite virale c
hepatite
hépatite C

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitement de l'hépatite C chez les usagers de drogues injectables : les barrières à la compliance
http://doc.rero.ch/record/305837?ln=fr
La problématique traite de la compliance au traitement de l'hépatite C chez les usagers de drogues par injection (UDI). Cette thématique porte sur une problématique de santé publique actuelle. A l'aide de statistiques, nous avons constaté que cette population à haut risque est porteuse de cette pathologie. La question de départ est pertinente au regard des 4 concepts du métaparadigme infirmier (Fawcett, 1984, 2005) et avec les modes de savoirs infimiers (Carper, 1978; Chinn & Kramer, 2008). Parralèlement à cela, une revue exploratoire a été effectuée dans la littérature scientifique ainsi qu'une rencontre avec une professionnelle du terrain afin d'affiner le sujet de base et d'être en mesure de formuler une question de recherche plus précise: Quelles sont les barrières qui influencent la compliance au traitement de l'hépatite C chez les UDI ? Et comment les dépasser ?
2017
false
false
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
français
thèse ou mémoire
Observance par le patient
hépatite C
hepatite
usagers de drogues
injections
hépatite virale
injection
hépatite virale c
compliance
hepatite
Traités
état d'intoxication médicamenteuse
coopération internationale

---
N2-AUTOINDEXEE
Les hépatites B et C
http://www.rfi.fr/emission/20170130-hepatites-b
A l’occasion du 10ème Congrès des Hépatites qui se tient les 30 et 31 janvier 2017, au Palais des Congrès de Paris. 400 millions de personnes sont infectées par les virus de l’hépatite B et C dans le monde, maladies qui seraient responsables du décès de 1,45 millions d’après la revue scientifique The Lancet, un chiffre en constante augmentation. Maladie dite silencieuse, l’OMS estime que seule une personne sur 20 atteintes d’une hépatite le sait, et seul 1% des malades est traité. Quelles sont les avancées dans les traitements ?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
hepatite
hépatite B
hépatite virale b
hépatite C
hépatite virale
hepatite
hépatite virale c

---
N2-AUTOINDEXEE
Journée Nationale de l’hépatite C
http://www.rfi.fr/emission/20161014-journee-nationale-hepatite-jean-michel-pawlostky-nabil-debzi-alain-attia-medecins-
A l’occasion de la journée nationale de l’hépatite C qui a lieu le samedi 15 octobre, nous faisons le point sur cette maladie silencieuse. L’hépatite C peut entraîner à la fois une infection hépatique aiguë et une infection chronique, dont la gravité est variable. À l’échelle mondiale, 130 à 150 millions d’individus sont porteurs chroniques de l’hépatite C. Les derniers traitements des hépatites C permettent de guérir les patients dans plus de 90 % des cas. Où en est l'accès à ces nouveaux médicaments en France, et dans les pays à faible revenu ? Est-ce que l'éradication de la maladie d'ici 2020 est un objectif atteignable ?
2016
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
information patient et grand public
émission radiophonique
hepatite
hepatite
hépatite C
hépatite virale c

---
N3-AUTOINDEXEE
La distribution de matériel d’injection stérile pour prévenir la transmission du VIH et des hépatites B et C au Québec : avril 2013 à mars 2014
https://www.inspq.qc.ca/publications/2085
La prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang chez les personnes qui utilisent des drogues par injection est une préoccupation de santé publique. Afin de limiter la transmission du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et des virus des hépatites B et C, l’accès au matériel d’injection stérile est une stratégie dont l’efficacité est démontrée. Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec ainsi que l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et l’Ordre des pharmaciens du Québec appuient cette initiative. Ce rapport présente les statistiques concernant la distribution du matériel d’injection stérile dans les centres d’accès au matériel d’injection (CAMI) qui sont des organismes communautaires (OC), des établissements du réseau de la santé et des services sociaux (CLSC, centres hospitaliers, cliniques, groupe de médecine familiale (GMF) et centres de réadaptation en dépendance) ainsi que des pharmacies.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
hépatite B
hepatite
hépatite virale b
mars
équipement et fournitures
injection
hépatite C
Québec
injections
hépatite virale c
stérilité
vih
marketing
ayant une distribution
prévenance
hepatite
virus de l'immunodéficience humaine
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N3-AUTOINDEXEE
Place du sovaldi dans le traitement de l'hépatite C chronique chez l'adulte
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01379413
Depuis son identification à la fin des années 1980, le virus de l’hépatite C s’est propagé à travers le monde entier avec près de 150 millions de personnes infectées de manière chronique. La prise en charge des patients atteints par une hépatite C chronique représente donc un enjeu majeur de santé publique. Le protocole historique formé par la bithérapie interféron alpha pégylé associé à la ribavirine pendant 12 à 24 semaines avait l’inconvénient d’entraîner de nombreux effets indésirables. Il s’avérait, de plus, inactif ou non toléré chez certains patients chroniques. Les récentes molécules, issues des recherches effectuées au cours des dernières années, permettent désormais l’espoir d’un traitement efficace et mieux toléré pour tous ces malades. En effet, l’émergence de nouvelles classes d’agents antiviraux directs, notamment le sofosbuvir (SOVALDI ), incarne un moyen innovant de stabiliser voire guérir les patients. Cette molécule, combinée avec un autre agent antiviral direct, a l’avantage d’être administrable par voie orale avec une efficacité supérieure sur le virus de l’hépatite C et entraîne des effets indésirables moindres. C’est cette dernière que nous étudierons en détail dans cette thèse.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
hépatite C chronique
hépatite virale
hepatite
Traités
hepatite
thérapeutique
hépatite virale c
adulte
hépatite chronique
adulte
coopération internationale

---
Nous contacter.
19/06/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.