Libellé préféré : leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive;

Traduction automatique contrôlée du MeSH : trouble clonal sanguiformateur provoqué par un défaut génétique acquis dans les CELLULES SOUCHE PLURIPOTENTES. L'affection commence dans les CELLULES MYELOIDES de la moelle osseuse, envahit le sang, puis, à partir de là, d'autres organes. La progression de la maladie est d'abord stable, puis peu évolutive, puis chronique (LEUCÉMIE, MYELOIDE, PHASE CHRONIQUE) avec une durabilité de jusqu'à 7 ans, et tend à une phase avancée composée d'une phase accélérée (LEUCÉMIE, MYELOIDE, PHASE ACCÉLÉRÉE) et une CRISE DES CELLULES BLASTIQUES.;

Synonyme CISMeF : leucémie myélogène chronique; leucémie myélomique chronique; LMC (Leucémie Myéloïde Chronique); LMC BCR-ABL ; LMC Ph ; LMC Philadelphie positive; Leucémie myélocytaire chronique; Leucémie myéloïde chronique; Leucémie myéloïde chronique chromosome-philadelphie positive; Leucémie myéloïde chronique à chromosome Philadelphie positif;

Acronyme CISMeF : CML; LMC;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Leucémie myéloïde chronique;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine 1989-2018
Syndromes myéloprolifératifs chroniques autre que la Leucémie myéloïde chronique
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-france-metropolitaine-1989-2018-syndromes-myeloproliferatifs-chroniques-autre-que-la-leucemie-myeloid
En France, pour l'année 2018, le nombre estimé de nouveaux cas de Syndromes myéloprolifératifs chroniques, autres que la Leucémie myéloïde chronique, était de 3 762 dont 1 824 chez l'homme et 1 938 chez la femme. À retenir : Survie nette standardisée à 1 an de 97 % et à 5 ans de 85 % pour les personnes diagnostiquées entre 2010 et 2015 ; Différence de la survie nette à 5 ans selon l'âge au diagnostic : 98 % à 40 ans et 77 % à 80 ans ; Meilleure survie à 5 ans chez les femmes comparée à celle des hommes chez les personnes de 60 ans et plus, Absence d'évolution de la survie entre 2005 et 2015 quels que soient l'âge au diagnostic et la durée de suivi.
2021
SPF - Santé publique France
France
rapport
France
leucémie
Syndromes myéloprolifératifs
Personna +
cancer
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
France
Cancer
Leucémie myéloïde chronique
français
maladie myéloproliférative chronique, sai
survie
leucémie myéloïde chronique, sai
France
tumeur maligne, sai
France
personnes
maladie
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine 1989-2018
Syndromes myéloprolifératifs chroniques autres que leucémie myéloïde chronique - Thrombocytémie essentielle
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-france-metropolitaine-1989-2018-syndromes-myeloproliferatifs-chroniques-autres-que-leucemie-myeloide3
En France, pour l'année 2018, le nombre estimé de nouveaux cas de TE était de 2 057 dont 862 chez l'homme et 1 195 chez la femme. À retenir : Survie nette standardisée à 1 an de 99% et à 5 ans de 91% pour les personnes diagnostiquées entre 2010 et 2015 ; Diminution de la survie nette à 5 ans pour les diagnostics au-delà de 60 ans : passant de 99% à 40 ans à 85% à 80 ans ; Entre 2005 et 2015, diminution de la survie nette à 5 ans chez les personnes diagnostiquées à partir de 60 ans, avec une baisse de 11 points de pourcentage chez celles diagnostiquées à 80 ans ; Mortalité en excès qui reste faible (inférieure à 0,08 décès par personne-année) quels que soient l'âge et l'année de diagnostic.
2021
SPF - Santé publique France
France
rapport
France
leucémie myéloïde chronique, sai
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie
Cancer
personnes
France
Thrombocytémie essentielle
Leucémie myéloïde chronique
France
Personna +
maladie myéloproliférative chronique, sai
France
Syndromes myéloprolifératifs
français
survie
maladie
tumeur maligne, sai
cancer
France
thrombocytémie essentielle

---
N2-AUTOINDEXEE
Survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine 1989-2018
Syndromes myéloprolifératifs chroniques autres que leucémie myéloïde chronique, polyglobulie de Vaquez
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-france-metropolitaine-1989-2018-syndromes-myeloproliferatifs-chroniques-autres-que-leucemie-myeloide
En France métropolitaine, le nombre de nouveaux cas de Polyglobulie de Vaquez estimé en 2018 était de 1 129 dont 603 cas chez l'homme et 526 cas chez la femme. À retenir : Pronostic très favorable avec une survie nette standardisée à 5 ans de 93 % pour les personnes diagnostiquées entre 2010 et 2015; Survie nette à 5 ans diminuant avec l'âge au diagnostic : 100 % à 40 ans, 98 % à 60 ans et 86 % à 80 ans; Survie nette à 1 an et 5 ans comparable chez la femme et l'homme, quel que soit l'âge au diagnostic; Stabilité de la survie nette à 1 an, 5 ans et 10 ans, sur la période 2005-2015 pour les personnes de 40 et 50 ans au diagnostic et tendance à l'amélioration chez les plus de 60 ans.
2021
SPF - Santé publique France
France
rapport
tumeurs
syndromes myéloprolifératifs
Personna +
survie
Leucémie myéloïde chronique
France
personnes
Polyglobulie
cancer
maladie myéloproliférative chronique, sai
Cancer
France
leucémie myéloïde chronique, sai
polyglobulie
tumeur maligne, sai
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
polyglobulie primitive essentielle
leucémie
Polyglobulies
Syndromes myéloprolifératifs
français
France
France
France
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine 1989-2018
Leucémie myéloïde chronique
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-france-metropolitaine-1989-2018-leucemie-myeloide-chronique
En France, pour l'année 2018, le nombre estimé de nouveaux cas de leucémie myéloïde chronique était de 872 dont 480 cas chez l'homme et 392 chez la femme. À retenir :Pronostic favorable avec une survie nette standardisée à 5 ans de 85 % pour les personnes diagnostiquées entre 2010 et 2015 ; Survie nette à 5 ans relativement stable jusqu'à 60 ans au diagnostic puis qui diminue pour les personnes diagnostiquées à un âge plus avancé ; Forte amélioration de la survie nette entre 1990 et 2010 quel que soit l'âge au diagnostic puis stagnation entre 2010 et 2015; Forte amélioration de la survie nette standardisée à 10 ans : de 21 % en 1990 à 83 % en 2010; Les personnes diagnostiquées après 2010 décèdent plus fréquemment d'une autre cause que de leur LMC ; Mortalité en excès quasi nulle observée uniquement pour les personnes les plus jeunes diagnostiquées en 2015, dès la première année de suivi.
2021
SPF - Santé publique France
France
France
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
Personna +
Cancer
personnes
français
France
survie
France
leucémie
maladie
France
Leucémie myéloïde chronique
cancer
rapport
tumeurs
tumeur maligne, sai
France
leucémie myéloïde chronique, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Survie des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine 1989-2018
Syndromes myéloprolifératifs chroniques autres que leucémie myéloïde chronique, Myélofibrose primitive
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/survie-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-france-metropolitaine-1989-2018-syndromes-myeloproliferatifs-chroniques-autres-que-leucemie-myeloide2
En France métropolitaine, le nombre de nouveaux cas de myélofibrose primitive estimé en 2018 était de 520, dont 273 chez l'homme et 247 chez la femme. À retenir : Pronostic intermédiaire avec une survie nette standardisée à 5 ans de 46 % pour les personnes diagnostiquées entre 2010 et 2015; Survie nette à 5 ans plus élevée chez les personnes les plus jeunes : 67 % à 50 ans versus 29 % à 80 ans.
2021
SPF - Santé publique France
France
rapport
syndromes myéloprolifératifs
tumeurs
France
France
myélofibrose primitive
leucémie myéloïde chronique, sai
maladie
survie
France
cancer
leucémie
français
Syndromes myéloprolifératifs
maladie myéloproliférative chronique, sai
France
France
myélofibrose
Personna +
tumeur maligne, sai
Cancer
Leucémie myéloïde chronique
personnes
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive

---
N3-AUTOINDEXEE
Leucémie myéloïde chronique (LMC)
https://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/leucemie-myeloide-chronique.html/
UNE LEUCÉMIE C’est un cancer qui se développe aux dépens du tissu sanguin ; un cancer du sang. C’est une hémopathie maligne. Une leucémie est caractérisée par un nombre anormalement élevé de globules blancs dans le sang ou hyperleucocytose, ce qui correspond à sa définition étymologique de sang blanc . UNE LEUCÉMIE CHRONIQUE Elle a été initialement décrite par Hugues Bennet (1812 - 1875), un médecin d’Edimbourg qui pensait que la maladie était une infection. Quelques semaines plus tard, Rudolf Virchow (1821 - 1902), qui a publié un cas similaire, a postulé que la maladie n’était pas infectieuse. Il a estimé que la cause de la maladie était une altération dans l’hématopoïèse et a inventé le terme descriptif « Weisses blut » ou « sang blanc » qui est devenu en allemand « Leukamie ». Cette maladie est chronique car, elle évoluait, autrefois, avant l'introduction des nouveaux médicaments (ITK) sur plusieurs années classiquement en trois phases successives : Une phase chronique Une phase d'accélération Une phase de transformation blastique qui se présente comme une leucémie aiguë, en l'absence de traitement
2020
ARCAGY - Association de Recherche sur les CAncers dont Gynécologiques - GINECO - Groupe d’Investigateurs Nationaux pour l’Étude des Cancers Ovariens et du sein
France
information patient et grand public
Leucémie myéloïde chronique
leucémie
leucémie myéloïde chronique, sai
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévalence, qualité de vie et coût de la Leucémie Myéloïde Chronique en France
http://www.theses.fr/2019SACLS574
La leucémie myéloïde chronique (LMC) est une hémopathie maligne rare dont le pronostic a été transformé à partir des années 2000 par les inhibiteurs de tyrosine kinase (ITK). L’augmentation spectaculaire de l’espérance de vie des patients a conduit à une augmentation de la prévalence de la LMC. D’une maladie mortelle à moyen terme, la LMC est devenue une maladie chronique nécessitant la prise quotidienne d’ITK pendant plusieurs années. Les ITK sont des traitements onéreux qui, pris au long cours par un nombre croissant de patients, augmentent le fardeau économique de la maladie. Ces traitements ne sont pas dénués d’effets secondaires qui peuvent altérer la qualité de vie des patients. En France, il existe cependant peu de données sur la prévalence, la qualité de vie et les coûts induits par la maladie.Le Système National des Données de Santé (SNDS) est une base de données médico-administratives couvrant 98,8% de la population française et contenant les données exhaustives de consommation de soins remboursés par l’Assurance Maladie. Nous avons construit et validé un algorithme d’identification des patients ayant une LMC dans le SNDS à partir de leur consommation de soins et estimé la prévalence de la maladie au 31 décembre 2014. Sur la population de patients identifiés par l’algorithme, nous avons estimé le coût des ITK en 2013 et en 2014 en adoptant la perspective de l’Assurance Maladie. Nous avons complété ce travail par une enquête transversale réalisée en 2018 auprès de patients atteints de LMC pour recueillir leurs données de qualité de vie à l’aide d’un questionnaire générique (EuroQol EQ-5D-3L), d’un questionnaire spécifique au cancer (EORTC-QLQ-C30) complété par son module spécifique à la LMC (EORTC-QLQ-CML-24).L’algorithme a identifié 10 789 patients ayant une LMC en France au 31 décembre 2014, correspondant à une prévalence brute de la maladie de 16,3 pour 100 000 habitants [intervalle de confiance à 95% 16,0-16,6]. Pour la population prévalente de 10 158 patients atteints de LMC en 2013, le montant total des ITK remboursés par l’Assurance Maladie était de 238 millions d’euros, tous régimes confondus. Ce montant s’élevait à 247 millions d’euros pour les 10 789 patients prévalents en 2014. En 2014, l’imatinib représentait environ 55% de ce montant, suivi par le nilotinib (22%) et le dasatinib (22%). La qualité de vie des patients ayant une LMC est sensiblement altérée par rapport à celle de la population générale de même sexe et de même âge avec une altération de la fonction sociale, du niveau d’activité et de la fonction cognitive. La fatigue, la dyspnée et la douleur sont des symptômes marqués. La valeur moyenne d’utilité (écart-type) était de 0,72 (0,25) pour les patients en phase chronique et de 0,84 (0,21) pour les patients en rémission sans traitement.Au-delà des résultats épidémiologiques, cliniques et économiques, ce travail démontre la faisabilité, la pertinence mais aussi la complexité de l’utilisation d’une base de de données telle que le SNDS pour étudier des pathologies rares comme la LMC.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Coût de la vie
qualité de vie
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique, sai
France
France
France
France
France
Leucémie myéloïde chronique
économie
leucémie
prévalence
français

---
N3-AUTOINDEXEE
Leucémie myéloïde chronique
https://www.medg.fr/leucemie-myeloide-chronique-lmc
2019
MedG - petite Encyclopédie Médicale pour professionnels de santé
France
matériel enseignement
information scientifique et technique
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie
leucémie myéloïde chronique, sai
Leucémie myéloïde chronique

---
N1-VALIDE
Syndromes myéloprolifératifs - Diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique
Item 314 - UE9
https://hemato.chu-limoges.fr/hematolim/Portals/0/Enseignement/Items_ECN/3-LMC%202018.pdf?ver=2018-03-30-160913-007
Généralités; Diagnostic positif; Forme typique; Clinique; Biologie; Formes cliniques; Diagnostic différentiel; Myélémies; Hyperleucocytoses modérées; Syndromes myéloprolifératifs; Évolution; Complications; Transformation aiguë; Traitement
2018
false
false
false
false
1er cycle / licence
HEMATOLIM - Réseau d'Hématologie du Limousin
Limoges
France
français
cours
syndromes myéloprolifératifs
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
diagnostic différentiel
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
Leucémie

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation de l’acte de recherche ou de quantification du gène de fusion BCR-ABL par RT-PCR dans le diagnostic et le suivi thérapeutique des leucémies myéloïdes chroniques et des leucémies lymphoblastiques aiguës
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2774575/fr/evaluation-de-l-acte-de-recherche-ou-de-quantification-du-gene-de-fusion-bcr-abl-par-rt-pcr-dans-le-diagnostic-et-le-suivi-therapeutique-des-leucemies-myeloides-chroniques-et-des-leucemies-lymphoblastiques-aigues
L’objectif de ce travail était : d’évaluer l’utilité clinique de la RT-PCR : (i) pour la recherche des transcrits de fusion BCR-ABL dans le cadre du diagnostic initial de la LCM et de la LAL, (ii) pour la quantification du transcrit de fusion BCR-ABL dans le cadre du suivi thérapeutique et d’en définir les modalités ; de situer la place dans la stratégie de prise en charge de la recherche et de la quantification des transcrits de fusion BCR-ABL par RT-PCR ; d’évaluer les conditions de réalisation de la RT-PCR utilisée pour la recherche ou la quantification des transcrits de fusion BCR-ABL.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
leucémie
lymphoblaste
études d'évaluation comme sujet
fusion
RT-PCR
leucémie-lymphome lymphoblastique à précurseurs B et T
leucémie aigüe myéloïde
Recherche évaluative
Surveillance des médicaments
aucun diagnostic
Thérapeutique
leucémie myéloïde chronique, sai
fusion de gènes
Diagnostic
gènes abl
gène
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
thérapeutique
diagnostic

---
N1-VALIDE
Syndromes myéloprolifératifs - Diagnostiquer une maladie de Vaquez
Item 314 - UE9
https://hemato.chu-limoges.fr/hematolim/Portals/0/Enseignement/Items_ECN/2-Vaquez%20-%20Item%20314%20UE9%20-%20Pr.%20Bordessoule%20-%202017.pdf?ver=2017-03-29-111029-380
Introduction; Diagnostic positif; Clinique; Biologique; NFS; Masse sanguine; Anomalies diverses; Anomalies biologiques diverses; Évolution; Risques de la polyglobulie. Complications hématologiques; Diagnostic différentiel; Fausses polyglobulies; Polyglobulies secondaires; Erythrocytose pure; Traitement
2017
false
false
false
false
1er cycle / licence
HEMATOLIM - Réseau d'Hématologie du Limousin
Limoges
France
français
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
thrombocytémie essentielle
cours
polyglobulie primitive essentielle
syndromes myéloprolifératifs
diagnostic différentiel
polyglobulie primitive essentielle
hématologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Leucémie Myéloïde Chronique
https://www.hematocell.fr/index.php/enseignement-de-lhematologie-cellulaire/60-enseignement-de-lhematologie-cellulaire-les-principales-maladies-hematologiques/pathologie-granulocytaire-syndromes-myeloproliferatifs/105-leucemie-myeloide-chronique
Définition, épidémiologie et aspects cliniques; Hémogramme; Myélogramme; Caryotype; Biologie moléculaire; Autres examens biologiques; Diagnostic différentiel; Pronostic; Evolution: de la phase chronique à la phase blastique; Principaux aspects thérapeutiques
2016
false
false
false
Hematocell.fr
France
Leucémie
cours
leucémie myéloïde chronique, sai
Leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie

---
N1-VALIDE
Les leucémies myéloïdes chroniques
http://www.arcagy.org/infocancer/localisations/hemopathies-malignes-cancers-du-sang/leucemie-myeloide-chronique.html
maladie, facteurs de risque, symptômes, diagnostic, dépistage, impact, formes de la maladie, traitement, après traitement, avenir
2015
false
true
false
InfoCancer
France
français
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
maladie chronique
hématopoïèse
cellules myéloïdes
préleucémie
facteurs de risque
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
incidence
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
assurance soins de longue durée
travail
maladies professionnelles
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
Stadification tumorale
pronostic
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
immunothérapie
transplantation de moelle osseuse
effets secondaires indésirables des médicaments
continuité des soins
congé maladie
essais cliniques comme sujet
traitement médicamenteux
brochure pédagogique pour les patients
image
figure

---
N1-VALIDE
LMC France - Leucémie Myéloïde Chronique
http://www.lmc-france.fr/
La leucémie myéloïde chronique (LMC) est un cancer rare du sang et de la moelle osseuse et représente 15 à 20 % des leucémies de l'adulte. En France, 5 000 personnes en sont atteintes et on compte chaque année environ 700 nouveaux cas.
false
N
Marseille
France
Bouches-du-Rhône
français
association patients
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive

---
N1-VALIDE
Leucémies chroniques (LLC, LMC autres LC)
https://wp.medicalistes.fr/leucemies-chroniques
false
N
Médicalistes
Brest
France
français
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
forum et liste de diffusion patients

---
N1-VALIDE
FI-LMC - France Intergroupe de la Leucémie Myéloïde Chronique
http://www.lmc-cml.org
Le site www.lmc-cml.org a été créé par l'association FRANCE INTERGROUPE DES LEUCEMIES MYELOIDES CHRONIQUES pour permettre à tous ceux qui sont concernés par cette maladie de s'informer en français sur les évolutions des connaissances scientifiques et des traitements.
false
N
Poitiers
France
Vienne
français
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
association professionnels santé

---
N1-SUPERVISEE
Rechute de leucémie myéloïde chronique
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/2010_Grenoble_Lepelley_LMC/
Un patient présente une rechute de LMC. Constatant une évolution de la maladie, le traitement initial change. Il présente des effets indésirables iatrogènes
2010
true
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
cas clinique
enseignement pharmacie
sujet âgé
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
inhibiteurs de la pompe à protons
helicobacter pylori
infections à helicobacter
ulcère gastrique
hématologie
Mésilate d'imatinib
récidive

---
N1-SUPERVISEE
La Leucémie Myéloïde Chronique : un modèle
DESC de Cancérologie, Module optionnel d'Hématologie
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1190377229762&LANGUE=0
Les syndromes myéloprolifératifs, 1850 - description initiale, 1960 - le chromosome Philadelphie, 1973 - t(9;22) (q34;q11), 1983 - BCR-ABL, traitement : chimiothérapie, interféron, allogreffe, imatinib (GLIVEC )
2009
false
false
false
false
3eme cycle / doctorat
Université de Rouen, Faculté de Médecine-Pharmacie
Rouen
France
français
Leucémie
pipérazines
oncologie médicale
pyrimidines
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
syndromes myéloprolifératifs
cours

---
N1-VALIDE
Les leucémies
http://www.ligue-cancer.net/shared/brochures/leucemies.pdf
http://www.ligue-cancer.asso.fr/files/national/article/documents/bro/leucemies.pdf
généralités, formation des cellules du sang (globules rouges, globules blancs et plaquettes), classification des leucémies, facteurs favorisants, leucémies chroniques (leucémies lymphoïdes chroniques, leucémies myéloïdes chroniques), leucémies aiguës (leucémies aiguës lymphoblastiques, leucémies myéloïdes aiguës), différents types de greffe moelle, complications des greffes de moelle, glossaire ; 28 pages
2009
false
N
Ligue nationale contre le cancer
Paris
France
français
événements indésirables associés aux soins
incidence
hématopoïèse
érythrocytes
leucocytes
moelle osseuse
leucémies
pronostic
facteurs de risque
signes et symptômes
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
enfant
adulte
leucémie aigüe myéloïde
leucémie aigüe myéloïde
leucémie aigüe myéloïde
transplantation de moelle osseuse
transplantation autologue
transplantation homologue
donneurs de tissus
transplantation de moelle osseuse
leucémies
leucémies
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie-lymphome lymphoblastique à précurseurs B et T
leucémie-lymphome lymphoblastique à précurseurs B et T
leucémie-lymphome lymphoblastique à précurseurs B et T
information patient et grand public
figure

---
N1-SUPERVISEE
Réponses immunes antileucémiques dans la leucémie myéloïde chronique à l'heure de l'imatinib
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/hma/e-docs/00/04/3A/C9/resume.md
La leucémie myéloïde chronique (LMC) est un modèle d'étude de l'immunité antitumorale, dont le traitement de référence a longtemps été la greffe de moelle allogénique. Récemment, les inhibiteurs de tyrosine kinase (ITK) dont l'imatinib est le chef de file, ont révolutionné la prise en charge et le devenir des patients. La persistance d'une maladie résiduelle au long cours associée à la présence de cellules leucémiques quiescentes et la survenue de rechutes associées à des phénomènes de résistance ont amené le développement d'ITK de 2 e génération et font discuter l'association de ces ITK à des thérapeutiques immunomodulatrices comme l'IFNα, ou des protocoles de vaccination. Cette revue a pour objectif de faire le point sur les nombreuses observations parfois contradictoires d'interaction de l'imatinib avec les effecteurs du système immunitaire potentiellement impliqués dans le contrôle de la maladie. Si ces travaux rapportent essentiellement un rôle immunosuppresseur par le biais d'action sur les cellules présentatrices d'antigènes et des lymphocytes T, les cibles moléculaires directes de l'imatinib expliquant ces effets sont peu ou mal connues. Ainsi, l'association des inhibiteurs avec les immunothérapies référencées dans la LMC (IFNα, allogreffe de CSH, réinjection de lymphocytes du donneur) ou en cours d'évaluation (vaccination dendritique, peptidique¿) justifie un monitoring immunologique spécifique dans le cadre de protocoles thérapeutiques.
2008
false
false
false
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
Mésilate d'imatinib
inhibiteurs de protéines kinases
antinéoplasiques
cellules dendritiques
lymphocytes T
cellules tueuses naturelles
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le traitement de la leucémie myéloïde chronique en 2007
synthèse
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/04/36/1F/article.md
Le traitement de la leucémie myéloïde chronique (LMC) a été radicalement modifié depuis l'introduction de l'imatinib mésylate dans l'arsenal thérapeutique de cette maladie. Les résultats actualisés de l'étude Iris après 5 ans ont confirmé la place de l'imatinib en première intention pour les LMC en phase chronique avec une survie globale proche de 90 %. Les réponses s'améliorent au cours du temps, avec des taux de réponse cytogénétique complète et moléculaire majeure atteignant respectivement 87 et 70 % à 5 ans. Néanmoins, de nouveaux problèmes apparaissent, telles que les réponses suboptimales, les résistances à l'imatinib avec mutations de la protéine cible BCR-ABL et la détermination de leur impact sur le type de résistance induite, avec les conséquences thérapeutiques qui en découlent : augmentation de la posologie d'imatinib, changement vers un inhibiteur de tyrosine kinase (ITK) de seconde génération (dasatinib, nilotinib) ou orientation vers la greffe allogénique. La prise en charge des LMC en phase accélérée ou blastique repose actuellement sur l'imatinib chimiothérapie conventionnelle suivi d'une éventuelle allogreffe, car les nouveaux ITK sont en cours d'évaluation dans ces indications. Enfin, les résistances par mutation BCR-ABL T315I représentent un nouveau défi thérapeutique car aucun des ITK n'est actif sur ce type de maladie
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
pipérazines
pyrimidines
antinéoplasiques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Leucémie granulocytique chronique - Leucémie myélogène chronique - Leucémie myéloïde chronique - Philadelphie - Syndrome myéloprolifératif
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=521
La leucémie myéloïde chronique (LMC) est le syndrome myéloprolifératif le plus fréquent, représentant 15 à 20% de tous les cas de leucémie. Son incidence annuelle a été estimée à 1 à 1,5 cas pour 100 000 personnes, et sa prévalence à 1 sur 17 000. La maladie évolue typiquement en trois phases : une phase chronique (LMC-PC), une phase d'accélération (LMC-PA) et une phase de leucémie aiguë ou crise blastique (LMC-CB).
2007
false
true
false
Orphanet
France
adulte
information scientifique et technique
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive

---
N1-VALIDE
Leucémie myéloïde chronique
référentiel
http://oncologik.fr/referentiels/oncolor/leucemie-myeloide-chronique-lmc
généralités, arbres de décision, diagnostic, facteurs pronostiques, traitement
2006
false
false
false
OncoLogiK
France
français
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
pronostic
transplantation homologue
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Cancers : pronostics à long terme
https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/064000343.pdf
http://www.ipubli.inserm.fr/handle/10608/69
Ce document présente les travaux du groupe d'experts réunis par l'Inserm dans le cadre de la procédure d'expertise collective, pour répondre aux questions posées par la Direction générale de la santé (DGS) et par la mission interministérielle de lutte contre le cancer (MILC) maintenant relayée par l'Institut national du cancer (INCA) sur le pronostic à long terme des cancers. Il s'appuie sur les données scientifiques disponibles en date du premier semestre 2005. Plus de 400 articles et documents ont constitué la base documentaire de cette expertise. Le Centre d'expertise collective de l'Inserm a assuré la coordination de cette expertise collective ; 320 pages
2006
false
N
La Documentation Française
Paris
France
français
mélanome malin cutané
tumeurs du sein
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de l'endomètre
tumeurs de la prostate
tumeurs du testicule
tumeurs du rein
tumeurs du côlon
tumeurs du rectum
tumeurs du poumon
tumeurs du larynx
tumeurs de l'hypophyse
tumeurs de l'hypopharynx
tumeurs de l'oropharynx
tumeurs du rhinopharynx
tumeurs de la thyroïde
mélanome
tumeurs cutanées
leucémie aigüe myéloïde
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
maladie de Hodgkin
tumeurs du système nerveux central
neuroblastome
tumeur de Wilms
tumeurs des tissus mous
tumeurs osseuses
collecte de données
enfant
pronostic
adulte
tumeurs
tumeurs du sein
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de l'endomètre
tumeurs de la prostate
tumeurs du testicule
tumeurs du rein
tumeurs du côlon
tumeurs du rectum
tumeurs du poumon
tumeurs du larynx
tumeurs de l'hypophyse
tumeurs de l'hypopharynx
tumeurs de l'oropharynx
tumeurs du rhinopharynx
tumeurs de la thyroïde
mélanome
tumeurs cutanées
leucémie aigüe myéloïde
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
maladie de Hodgkin
tumeurs du système nerveux central
neuroblastome
tumeur de Wilms
tumeurs des tissus mous
tumeurs osseuses
tumeurs
taux de survie
répartition par âge
mortalité
répartition par sexe
études épidémiologiques
Stadification tumorale
tumeurs
incidence
cause de décès
Facteurs temps
France
études de cohortes
Appréciation des risques
mortalité
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
lymphome malin non hodgkinien
lymphome malin non hodgkinien
leucémie-lymphome lymphoblastique à précurseurs B et T
leucémie-lymphome lymphoblastique à précurseurs B et T
tableau
rapport

---
N1-VALIDE
Guide d'utilisation de l'imatinib (Gleevec) dans le traitement de la leucémie myéloïde chronique
http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/organisation/lutte-contre-le-cancer/documents/guides-cepo-pdf/guide_utilisation_imatinib_2004.pdf
Indication du niveau de preuve, L'imatinib est un nouveau médicament inhibiteur spécifique de la tyrosine kinase bcr-abl. Son activité s'étend à d'autres tyrosines kinases telles le récepteur c-kit et le PDGFr (platelet derived growth factor receptor). Plusieurs études ont démontré qu'il possède une activité impressionnante contre les cellules leucémiques chez les personnes atteintes de leucémie myéloïde chronique (LMC) et ce, dans presque toutes les phases de la maladie. L'imatinib est aussi actif dans les leucémies lymphoblastiques aiguës avec présence du chromosome de Philadelphie (LLA Ph ). L'imatinib s'impose dans l'arsenal thérapeutique de la LMC. La revue de la littérature et de la documentation fournie par la compagnie Novartis nous ont permis de dégager des données probantes sur lesquelles nous nous sommes appuyés pour faire les recommandations suivantes ; 20 pages
2004
false
false
true
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
anglais
Mésilate d'imatinib
Mésilate d'imatinib
Mésilate d'imatinib
inhibiteurs de protéines kinases
médecine factuelle
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
incidence
bibliographie médicale
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
taux de survie
Québec
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
antinéoplasiques
imatinib
recommandation de bon usage du médicament
graphique

---
N1-SUPERVISEE
La leucémie myéloïde chronique en 2003
http://www.amub-ulb.be/revue-medicale-bruxelles/download/29
L'introduction récente de l'imatinib mésylate a bouleversé le traitement de la leucémie myéloïde chronique. Ce premier médicament intelligent, ciblant l'anomalie moléculaire à l'origine de la maladie, l'activité tyrosine kinase anormale de la protéine de fusion engendré par le chromosome de Philadelphie, se révèle d'une efficacité prodigieuse mais nous manquons encore du recul nécessaire à l'évaluation de son efficacité à long terme... 11 pages
2003
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
pronostic
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Le traitement de la leucémie myéloïde chronique par l'imatinib : que savons-nous au juste ?
Imatinib Mesylate for Chronic Myeloid Leukemia: What Do We Really Know?
http://www.cadth.ca/media/pdf/192_imatinib_cetap_f.pdf
http://www.cadth.ca/media/pdf/192_imatinib_cetap_e.pdf
L'imatinib (Gleevec), un inhibiteur de la tyrosine kinase, se range dans une nouvelle classe d'anticancéreux appelés les inhibiteurs de la transmission du signal intracellulaire...
2002
false
false
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
anglais
Mésilate d'imatinib
Mésilate d'imatinib
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
Canada
médecine factuelle
résultat thérapeutique
protein-tyrosine kinases
analyse de survie
États-Unis
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
essais cliniques comme sujet
inhibiteurs de protéines kinases
imatinib
évaluation médicament

---
N1-VALIDE
Physiopathologie au développement de nouvelles thérapeutiques (De la) : l'exemple de la leucémie myéloïde chronique
http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/bdc/e-docs/00/01/12/CB/resume.md
réarrangement BCR-ABL, conséquences cellulaires (croissance et prolifération, effet anti-apoptotique, altération des propriétés d'adhésion, instabilité génomique), traitements de la leucémie myéloïde chronique (LMC), références bibliographiques
2001
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
leucémie myéloïde chronique BCR-ABL positive
pipérazines
pyrimidines
chromosome philadelphie
Protéines proto-oncogènes c-abl
gènes abl
article de périodique

---
Nous contacter.
05/10/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.