Libellé préféré : progestines;

Synonyme CISMeF : Agents progestatifs; Hormones progestatives; Médicaments progestatifs; Progestatifs; Progestines synthétiques; Progestogènes;

Traduction automatique Wikipédia : Progestatif;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Progestatif;

substance (CISMeF) : O;

action pharmacologique : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Décision DG n 2023-02 du 13/01/2023 – Création d’un comité scientifique temporaire « Progestatifs et risque de méningiome » à l’ANSM
https://ansm.sante.fr/actualites/decision-dg-ndeg2023-02-du-13-01-2023-creation-dun-comite-scientifique-temporaire-progestatifs-et-risque-de-meningiome-a-lansm
Il est créé auprès de la directrice générale de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour une durée de 12 mois à compter de la date de nomination de ses membres, un comité scientifique temporaire « Progestatifs et risque de méningiome ». Le comité scientifique temporaire « Progestatifs et risque de méningiome » est chargé d’émettre un avis sur les conditions d’utilisation des progestatifs, autres que ceux à base d’acetate de cyproterone, de nomegestrol et de chlormadinone, au regard du risque de méningiome, afin que les femmes pour lesquelles ces traitements sont justifiés puissent continuer à en bénéficier dans des conditions sécurisées....
2023
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
progestines
méningiome
législation pharmaceutique
sécurité des patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Risque de méningiome intracrânien avec trois puissants progestatifs
https://assurance-maladie.ameli.fr/etudes-et-donnees/2022-progestatif-meningiome-intracranien
Cette étude pharmaco-épidémiologique mesure le lien entre l'exposition à trois progestatifs (acétate de cyprotérone, acétate de nomégestrol et acétate de chlormadinone) et le risque de méningiome intracrânien.
2022
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
rapport
cavité crânienne, sai
Méningiome intracrânien
risque
progestines
Méningiome
méningiome, sai
méningiome

---
N2-AUTOINDEXEE
Les traitements progestatifs sont-ils efficaces dans la prévention de fausses couches?
https://www.cochrane.org/fr/CD013792/PREG_les-traitements-progestatifs-sont-ils-efficaces-dans-la-prevention-de-fausses-couches
Nous avons cherché à déterminer quel traitement progestatif est le plus efficace, le plus sûr et celui qui a le moins d'effets secondaires pour prévenir les fausses couches parmi les femmes ayant une menace de fausse couche et celles qui font des fausses couches à répétition, en nous appuyant sur les données probantes d'essais contrôlés randomisés. Nous avons examiné le nombre de femmes qui ont eu une naissance vivante ou une fausse couche. Quelle est la question ? La fausse couche est la cause la plus fréquente de perte de grossesse au cours des 24 premières semaines et l'une des complications les plus courantes en début de grossesse. On estime que 15 à 20 % des grossesses se terminent par une fausse couche, et que 25 % des femmes font une fausse couche au cours de leur vie. Les femmes peuvent être exposées à un risque de fausse couche si elles présentent des saignements en début de grossesse ou si elles ont des antécédents de fausses couches.
2021
Cochrane
France
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
progestines
traitement préventif

---
N3-AUTOINDEXEE
État des lieux des connaissances des femmes à propos de leur contraception orale œstro-progestative
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03227148
Objectifs : En France, 97% des femmes en âge de procréer et ne souhaitant pas de grossesse utilisent un moyen de contraception. Pourtant, on constate un nombre important de grossesses inopinées. Il semble donc pertinent d’évaluer les connaissances théoriques des femmes utilisatrices de contraception orale œstro-progestative (COEP) sur leur propre contraception et notamment sur l’attitude à adopter en cas de mauvaise prise contraceptive. L’objectif principal de l’étude est d’effectuer un état des lieux des connaissances des femmes concernant, d’une part, les modalités de prise de leur COEP et, d’autre part, la conduite à tenir en cas de mésusage. Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude quantitative basée sur des questionnaires. Ces derniers ont été distribués par 22 sages-femmes libérales et hospitalières des Yvelines et du Val d’Oise à 109 femmes lors de consultations de suivi gynécologique ou lors de consultations de contraception à des femmes sous contraception orale œstro-progestative depuis plus de 3 mois. Résultats : Aucune patiente n’a répondu juste à l’ensemble des questions concernant les modalités de prise de la COEP. Concernant les mésusages de contraception, 25,7% des femmes proposaient une attitude adaptée en cas d’oubli inférieur à 12 heures et 19,3% en cas d’oubli supérieur à 12 heures. Une minorité connaissait les contraceptions d’urgence existantes, leurs modalités de prise et les lieux d’accès. En conclusion, la plupart des femmes participantes ne disposait pas d’une connaissance suffisante pour permettre une bonne utilisation de leur de pilule œstro-progestative. De plus, cette étude a montré que peu d’entre elles possédaient les connaissances adaptées pour faire face à un mésusage de leur contraception.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
contraceptifs oraux
contraception orale
progestines
Savoir
proposant
Femmes
connaissance
Femelle
contraception orale
connaissance
femmes
Femelle

---
N1-VALIDE
Contraception estroprogestative transdermique ou vaginale : dispensation en officine
Ces fiches mémo visent à fournir aux pharmaciens d’officine des outils afin de les aider à la dispensation d’une contraception hormonale régulière ou d’une contraception d’urgence aux femmes et adolescentes.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1759931/fr/contraception-estroprogestative-transdermique-ou-vaginale-dispensation-en-officine
Validité de l’ordonnance ; Contre-indications et/ou interactions médicamenteuses avec des traitements en cours ; Modalités de prise et conseils ; Patch contraceptif (Evra ) ; Anneau contraceptif (Nuvaring ) ; Particularités de la dispensation aux mineures ; Ressources Internet...
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation professionnelle
administration par voie cutanée
administration par voie vaginale
patch transdermique
anneau vaginal avec progestatif et estrogène
contraception
association médicamenteuse
éthinyloestradiol
progestines
rôle professionnel
pharmaciens
dispositifs contraceptifs féminins
Anneaux vaginaux
interactions médicamenteuses
Evra
norelgestromine et éthinylestradiol
NuvaRing
EVRA
NUVARING
EVRA 203 microgrammes/24 heures + 33,9 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
NUVARING 15 microgrammes/120 microgrammes/24 heures, système de diffusion vaginal
mineurs
ordonnances médicamenteuses
dispositifs contraceptifs féminins
Assistance
Contre-indications aux procédures
norgestrel
norgestrel
association médicamenteuse
désogestrel
désogestrel

---
N1-VALIDE
Contraception hormonale orale : dispensation en officine
Ces fiches mémo visent à fournir aux pharmaciens d’officine des outils afin de les aider à la dispensation d’une contraception hormonale régulière ou d’une contraception d’urgence aux femmes et adolescentes. Ces fiches mémo complètent les premières fiches mémo produites par la HAS sur la contraception.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1720982/fr/contraception-hormonale-orale-dispensation-en-officine
Validité de l’ordonnance ; Contre-indications et/ou interactions médicamenteuses avec des traitements en cours Modalités de prise de la pilule et conseils ; Première délivrance ; Renouvellement ; Instauration d’une contraception orale ; Observance ; Conduite à tenir en cas d’oubli ; Conduite à tenir en cas de diarrhées importantes dans les 4 heures suivant la prise d’un comprimé actif ou de vomissements ; Particularités de la dispensation aux mineures...
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
anglais
adulte
adolescent
recommandation professionnelle
pharmaciens
rôle professionnel
interactions médicamenteuses
contraception
contraceptifs oraux hormonaux
contraceptifs oraux hormonaux
Assistance
ordonnances médicamenteuses
Observance par le patient
diarrhée
vomissement
mineurs
association médicamenteuse
progestines
contraceptifs oraux combinés
oubli de la prise d'une dose de médicament
congénères de la progestérone
contraceptifs hormonaux à usage systémique
oestrogènes
éthinyloestradiol
Contre-indications aux procédures
Contre-indications aux médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Les progestatifs cycliques sont-ils un traitement efficace et sûr pour les ménorragies par rapport aux autres traitements médicaux ?
https://www.cochrane.org/fr/CD001016/les-progestatifs-cycliques-sont-ils-un-traitement-efficace-et-sur-pour-les-menorragies-par-rapport
Contexte Les ménorragies sont des saignements menstruels (menstruations) qui nuisent à la qualité de vie d'une femme, qu'elle soit physique, émotionnelle, sociale ou matérielle, indépendamment de la quantité réelle de sang perdu. La plupart des femmes atteintes de ménorragies ne présente aucune cause physique associée, comme les fibromes, alors obtenir de l'aide qui n'implique pas de chirurgie est une alternative intéressante. Un progestatif cyclique est un comprimé hormonal qui peut être pris par voie orale pendant 10 jours ou 3 à 4 semaines par mois pour le traitement des ménorragies (progestatif cyclique à court ou long cycle).
2019
false
false
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
ménorragie
progestines

---
N1-SUPERVISEE
Oestroprogestatifs comme traitement hormonal substitutif
https://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/oestroprogestatifs-comme-traitement-hormonal-substitutif
Le traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) doit intervenir au mieux dans les 2-3 ans suivant la ménopause avérée biologiquement et durer plusieurs années. La ménopause s’accompagne d’une perte osseuse importante potentiellement dangereuse à long terme chez au moins 30% des femmes. Avec les oestrogènes utilisés en France, à l’inverse de ceux utilisés aux USA, plusieurs grandes études montrent qu’il n’y a pas d’augmentation notable du risque de cancer du sein, qu’il persiste un risque thrombo-embolique modéré (x par 2 à 2,5). Il y a même un léger effet protecteur cardiovasculaire (RR 0,72 (IC à 95% : 0,56-0,92) et une réduction de 25% du risque de cancer de l’endomètre et de 50% de celui du colon. La voie transdermique (gel, patch) est moins thrombogène. Le but du traitement, à poursuivre 2 à 3 ans en continu, est de maintenir le capital osseux et de retarder l’installation de l’ostéoporose : réduction de 40% en prévention primaire du risque de fracture ultérieure du col du fémur. Un apport contrôlé de vitamine D et de calcium dans l’alimentation, accompagné par un exercice physique adapté à l’âge, reste le point préventif le plus efficace, surtout sur le long terme. Le THS n’est plus recommandé dans la prévention de l’ostéoporose en première intention. Un tiers des cas d’ostéoporose se rencontre chez l’homme pour lequel ce traitement hormonal est formellement contre-indiqué . Le maintien grace à ces estrogènes des caractères sexuels secondaires en plus de l'effet anti-ostéoporotique, est plus d’ordre cosmétologique mais ne doivent pas être négligés : trophicités de organes génitaux et maintient de la libido, diminution des bouffées de chaleur de plus de 50%, maintien de la souplesse de la peau, de la forme des lèvres et des seins et des dépôts adipeux gynoïdes de la silhouette féminine : hanches, épaules, … .
2017
false
true
false
Pharmacomedicale.org
France
ostéoporose post-ménopausique
oestrogènes
progestines
information sur le médicament
hormonothérapie substitutive

---
N1-SUPERVISEE
Effets sur le poids des contraceptifs progestatifs
http://www.cochrane.org/fr/CD008815/effets-sur-le-poids-des-contraceptifs-progestatifs
Les contraceptifs progestatifs (CP) peuvent être utilisés par les femmes qui ne peuvent ou ne doivent pas prendre d'œstrogènes. Beaucoup sont à longue durée d'action, sont moins coûteux que d'autres méthodes, et sont efficaces pour prévenir les grossesses. Certaines personnes craignent que la prise de poids est un effet secondaire de cette méthode de contraception. Les inquiétudes concernant la prise de poids peuvent empêcher les femmes d'utiliser cette méthode de contraception. En outre, certaines femmes peuvent interrompre précocement leur contraception, ce qui peut conduire à une grossesse non désirée. Nous avons examiné les études de CP et les modifications de poids corporel.
2016
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
contraceptifs oraux hormonaux
prise de poids
progestines

---
N1-VALIDE
Consensus canadien sur la contraception
2e partie de 4
https://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)30056-1/abstract
Objectif Fournir des lignes directrices aux fournisseurs de soins quant à l'utilisation de modes de contraception pour la prévention de la grossesse et quant à la promotion d'une sexualité saine. Issues Orientation des praticiens canadiens en ce qui concerne l'efficacité globale, le mécanisme d'action, les indications, les contre-indications, les avantages n'étant pas liés à la contraception, les effets indésirables, les risques et le protocole de mise en œuvre des modes de contraception abordés; planification familiale dans le contexte de la santé sexuelle et du bien-être général; méthodes de counseling en matière de contraception; et accessibilité et disponibilité des modes de contraception abordés au Canada. Résultats La littérature publiée a été récupérée par l'intermédiaire de recherches menées dans MEDLINE et The Cochrane Library entre janvier 1994 et janvier 2015 au moyen d'un vocabulaire contrôlé (p. ex. contraception, sexuality, sexual health) et de mots clés (p. ex. contraception, family planning, hormonal contraception, emergency contraception appropriés. Les résultats ont été restreints aux analyses systématiques, aux études observationnelles et aux essais comparatifs randomisés / essais cliniques comparatifs publiés en anglais entre janvier 1994 et janvier 2015. Les recherches ont été mises à jour de façon régulière et intégrées à la directive clinique jusqu'en juin 2015. La littérature grise (non publiée) a été identifiée par l'intermédiaire de recherches menées dans les sites Web d'organismes s'intéressant à l'évaluation des technologies dans le domaine de la santé et d'organismes connexes, dans des collections de directives cliniques, dans des registres d'essais cliniques et auprès de sociétés de spécialité médicale nationales et internationales Valeurs La qualité des résultats a été évaluée au moyen des critères décrits dans le rapport du Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs (Tableau).
10.1016/S1701-2163(16)30056-1
2015
false
true
true
false
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
Cardiotoxicité
contraception
Canada
contraceptifs oraux combinés
résultat thérapeutique
contraceptifs oraux combinés
contraceptifs oraux combinés
contraceptifs oraux combinés
contraceptifs oraux combinés
contraceptifs oraux combinés
interactions médicamenteuses
administration par voie orale
crèmes, mousses et gels vaginaux
administration par voie cutanée
injections musculaires
contraception
progestines
progestines
progestines
contraception
progestines
continuité des soins
progestines
implant pharmaceutique
thromboembolie
infarctus du myocarde
facteurs de risque
dispositifs intra-utérins
dispositifs intra-utérins
dispositifs intra-utérins
dispositifs intra-utérins
contraceptifs féminins
Contre-indications aux procédures
médecine factuelle
recommandation pour la pratique clinique
Contre-indications aux médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Traitement hormonal des femmes post-ménopausées et risques d'hyperplasie endométriale
http://www.cochrane.org/fr/CD000402
L'objectif de la présente revue consiste à évaluer la posologie de traitement hormonal qui assure une protection efficace contre le développement de l'hyperplasie ou du carcinome endométrial(e).
2012
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
oestrogénothérapie substitutive
post-ménopause
hyperplasie endométriale
résultat thérapeutique
tumeurs de l'endomètre
oestrogènes
progestines

---
N1-SUPERVISEE
Progestatifs avec ou sans oestrogènes contre les saignements utérins irréguliers associés à l'anovulation
http://www.cochrane.org/fr/CD001895
Déterminer l'efficacité et l'acceptabilité des progestatifs seuls ou combinés aux oestrogènes dans la régulation des saignements menstruels irréguliers associés à une oligo-ovulation/anovulation
2012
false
N
Cochrane
France
Royaume-Uni
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
ménorragie
progestines
anovulation
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Progestérone pour le traitement du syndrome prémenstruel
http://www.cochrane.org/fr/CD003415
Les objectifs de cette revue étaient de déterminer si la progestérone était un traitement efficace pour l'ensemble ou certains symptômes prémenstruels et si des événements indésirables liés à ce traitement avaient été signalés.
2012
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
revue de la littérature
syndrome prémenstruel
progestérone
résultat thérapeutique
progestines
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Progestagènes et antiprogestagènes pour le traitement de la douleur associée à l'endométriose
http://www.cochrane.org/fr/CD002122
Déterminer l'efficacité des progestagènes et des antiprogestagènes pour le traitement de symptômes douloureux imputables au diagnostic de l'endométriose.
2012
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
revue de la littérature
endométriose
gestion de la douleur
résultat thérapeutique
congénères de la progestérone
progestines
douleur pelvienne
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Pilules progestatives pour la contraception
http://www.cochrane.org/fr/CD007541
Cette revue a examiné les essais contrôlés randomisés portant sur des pilules progestatives afin d'identifier les différences d'efficacité, d'acceptabilité et de taux de persévérance.
2011
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
contraceptifs oraux hormonaux
résultat thérapeutique
progestines

---
N1-SUPERVISEE
Comparaison des dispositifs intra-utérins au cuivre et des progestatifs retard pour la contraception
http://www.cochrane.org/fr/CD007043
Comparer les bénéfices et risques de l'utilisation d'un DIU au cuivre par rapport aux progestatifs retards en ce qui concerne les aspects liés à la contraception et autres.
2011
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
dispositifs intra-utérins au cuivre
contraceptifs oraux hormonaux
progestines
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Progestatif destiné au traitement du risque de fausse couche
http://www.cochrane.org/fr/CD005943
La fausse couche est une complication fréquente survenant lors de la grossesse. Le rôle de la progestérone dans la préparation de l'utérus en vue de l'implantation de l'embryon et son rôle dans le maintien de la grossesse sont connus depuis longtemps. Un lien a été établi entre la sécrétion inadéquate de la progestérone en début de grossesse et l'étiologie de la fausse couche, et la supplémentation en progestérone a été utilisée pour traiter le risque de fausse couche afin de prévenir les avortements spontanés.
2011
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
risque
progestines
avortement spontané

---
N1-SUPERVISEE
Types de progestatifs pour la contraception orale combinée : efficacité et effets secondaires
http://www.cochrane.org/fr/CD004861
Le composant progestatif des contraceptifs oraux combinés (COC) a évolué depuis qu'il a été reconnu que sa structure chimique pouvait influencer le spectre des effets indésirables mineurs et des effets bénéfiques. Les principaux facteurs déterminants de l'efficacité sont l'observance et la poursuite de la méthode, qui peuvent être influencées par le contrôle du cycle et les effets secondaires fréquents. L'objectif de cette revue est d'apporter une comparaison systématique des COC contenant des progestatifs actuellement utilisés dans le monde.
2011
false
true
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
contraceptifs oraux combinés
progestines
résultat thérapeutique
Efficacité contraceptive
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
contraceptifs oraux combinés

---
N1-SUPERVISEE
Oestrogènes et progestatifs pour la prévention et le traitement de la dépression post-partum
http://www.cochrane.org/fr/CD001690
L'objectif principal de cette revue était d'évaluer les effets des oestrogènes et des progestatifs, y compris la progestérone naturelle et les progestatifs de synthèse, en comparaison avec un placebo ou avec les soins antepartum, intrapartum ou post-partum habituels, dans la prévention et le traitement de la dépression post-partum.
2010
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
méta-analyse
dépression du postpartum
résultat thérapeutique
dépression du postpartum
progestines
oestrogènes
résumé ou synthèse en français

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise au point sur la contraception progestative
http://www.em-consulte.com/article/186919
2010
EMconsulte
Paris
France
article de périodique
adaptation sociale
progestines
contraception
contraception

---
N1-SUPERVISEE
Comparaison de la contraception hormonale combinée et de la contraception avec progestatif seul (contraception non hormonale) pendant l'allaitement
http://www.cochrane.org/fr/CD003988
Chaque année, plus de 100 millions de femmes prennent la décision de débuter ou de reprendre une contraception après un accouchement. Le choix de la contraception peut être limité chez la femme qui allaite par des préoccupations relatives aux effets des hormones sur la qualité et la quantité de lait et au passage des hormones au nouveau-né. Dans l'idéal, la méthode contraceptive choisie ne devrait pas interférer avec l'allaitement. Le choix du moment de débuter la contraception revêt une importance particulière car le retour de couches et la reprise de l'ovulation peuvent être imprévisibles chez la femme qui allaite.
2010
false
true
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
contraceptifs oraux hormonaux
contraceptifs oraux hormonaux
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Allaitement naturel
progestines

---
N1-SUPERVISEE
Les progestatifs pour la prévention des fausses couches
http://www.cochrane.org/fr/CD003511
Contexte : La progestérone, une hormone sexuelle femelle, est réputée induire des variations des sécrétions dans la muqueuse de l'utérus essentielles pour que la nidation de l'ovule fécondé soit réussie. Il a été suggéré qu'un facteur responsable dans de nombreux cas de fausses couches pourrait être la sécrétion inappropriée de progestérone. C'est pourquoi des progestatifs ont été utilisés, en commençant au premier trimestre de grossesse, dans l'optique de prévenir les fausses couches spontanées. Objectifs : Déterminer l'efficacité et l'innocuité des progestatifs comme traitement préventif contre les fausses couches.
2009
false
true
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
avortement spontané
progestines

---
Nous contacter.
01/02/2023


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.