Libellé préféré : antagonistes et inhibiteurs;

Définition CISMeF : (D1-17, D19 -23) /antagonists & inhibitors /antag ou /AI s'applique aux substances chimiques, aux médicaments et aux substances endogènes pour indiquer les agents ou substances qui s'opposent à leurs effets biologiques par un quelconque mécanisme.;

Synonyme CISMeF : antagonistes; inhibiteurs;

Synonyme MeSH : ai;

Abréviation : AI 68;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(D1-17, D19 -23) /antagonists & inhibitors /antag ou /AI s'applique aux substances chimiques, aux médicaments et aux substances endogènes pour indiquer les agents ou substances qui s'opposent à leurs effets biologiques par un quelconque mécanisme.

N1-SUPERVISEE
COVID-19 et biothérapies dirigées contre l’interleukine 6 ou son récepteur
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/biotherapies-dirigees-contre-linterleukine-6-ou-son-recepteur-mise-a-jour-completee-10-08-2020.html
Le présent document ainsi que les constats qu’il énonce ont été rédigés en réponse à une interpellation du ministère de la Santé et des Services sociaux dans le contexte de l’urgence sanitaire liée à la maladie à coronavirus (COVID-19) au Québec. L’objectif est de réaliser une recension sommaire des données publiées et de mobiliser les savoirs clés afin d’informer les décideurs publics et les professionnels de la santé et des services sociaux. Bien que les constats reposent sur un repérage exhaustif des données scientifiques publiées, la sélection et l’évaluation de la qualité méthodologique des études ne reposent pas sur une méthode systématique selon les normes habituelles à l’INESSS. Par ailleurs, les positions ne découlent pas d’un processus de consultation élaboré. Dans les circonstances d’une telle urgence de santé publique, l’INESSS reste à l’affût de toutes nouvelles données susceptibles de lui faire modifier cette réponse.
2021
false
false
true
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
traitement médicamenteux de la COVID-19
Interleukine-6
Québec
siltuximab
siltuximab
tocilizumab
tocilizumab
sarilumab
sarilumab
résultat thérapeutique
recommandation professionnelle
récepteurs à l'interleukine-6
biothérapie
interleukine-6
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : USAGE DU TOCILIZUMAB OU DU SARILUMAB
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/COVID-19/Outil_clinique_Usage-Tocilizumab-Sarilumab.pdf
Selon l’état actuel des connaissances, l’usage du tocilizumab permettrait de réduire les besoins d’assistance respiratoire ou cardiovasculaire et la mortalité chez :• Les patients hospitalisés en raison de la COVID-19 en oxygénothérapie et en présence d’une inflammation systémique caractérisée par une élévation de la PCR (plus de 75 mg/L) à l’amorce du traitement (étude RECOVERY) ;• Les patients hospitalisés depuis moins de 14 jours en raison de la COVID-19 et dont l’assistance respiratoire ou cardiovasculaire1 a commencé très récemment (idéalement au cours des 24 dernières heures2) à l’amorce du traitement (étude REMAP-CAP).L’effet du tocilizumab s’ajoute à celui des corticostéroïdes systémiques lorsqu’il est administré de façon concomitante. Bien qu’un effet de classe soit probable, les données sont plus robustes pour le tocilizumab que pour le sarilumab...
2021
false
false
true
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
Interleukine-6
Québec
tocilizumab
tocilizumab
sarilumab
sarilumab
résultat thérapeutique
association de médicaments
glucocorticoïdes
adulte
sujet âgé
antagoniste du récepteur à l'interleukine 6
recommandation de bon usage du médicament
récepteurs à l'interleukine-6
biothérapie
pneumopathie virale
infections à coronavirus
anticorps monoclonaux humanisés
pandémies
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments destinés à réduire l'acidité gastrique chez les personnes atteintes de mucoviscidose
https://www.cochrane.org/fr/CD003424/CF_medicaments-destines-reduire-lacidite-gastrique-chez-les-personnes-atteintes-de-mucoviscidose
Problématique de la revue Nous avons examiné les données probantes sur l'utilisation de médicaments pour réduire l'acidité gastrique chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Contexte La mucoviscidose entraîne des lésions des poumons et du pancréas. Le pancréas produit des enzymes qui sont nécessaires à l'organisme pour digérer et absorber les aliments. Si le pancréas est endommagé, cela peut affecter la façon dont les gens peuvent absorber la nourriture. Cela peut également provoquer une augmentation de l'acidité gastrique qui pourrait se traduire par des brûlures d'estomac et des ulcères gastro-duodénaux. Il existe des médicaments qui peuvent réduire la quantité d'acide dans l'estomac. Les essais réalisés sur ces médicaments ont montré qu'ils peuvent réduire les problèmes touchant le système gastro-intestinal et l'absorption des graisses. Ceci est une version mise à jour de la revue.
2021
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
mucoviscidose
résultat thérapeutique
acidité gastrique
acide gastrique
agents gastro-intestinaux
antihistaminiques des récepteurs H2
pompes à protons
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Inhibiteurs de la PCSK9 pour la prévention des maladies cardiovasculaires
https://www.cochrane.org/fr/CD011748/VASC_inhibiteurs-de-la-pcsk9-pour-la-prevention-des-maladies-cardiovasculaires
Problématique de la revue Quelle est l'efficacité et la sécurité des inhibiteurs de la PCSK9 pour la prévention des maladies cardiovasculaires (MCV) ? Contexte Malgré la disponibilité de médicaments efficaces (tels que les statines (qui agissent en bloquant une substance dont le corps a besoin pour fabriquer du cholestérol) ou l'ézétimibe (qui empêche le corps d'absorber le cholestérol provenant des aliments), ou les deux) qui réduisent le cholestérol des lipoprotéines de basse densité (LDL-C) (parfois appelé mauvais cholestérol), les MCV restent une cause importante de mortalité et de morbidité. Une réduction supplémentaire du LDL-C pourrait être nécessaire, en particulier pour les personnes qui ne répondent pas aux thérapies existantes de réduction du LDL-C ou qui ne sont pas en mesure de les prendre. Les médicaments appelés inhibiteurs de la PCSK9 sont un autre moyen de réduire le LDL-C et le risque de MCV...
2020
false
false
false
Cochrane
France
inhibiteur de la PCSK9
Proprotéine convertase 9
résultat thérapeutique
inhibiteur de la PCSK9
cholestérol LDL
alirocumab
évolocumab
médecine factuelle
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
maladies cardiovasculaires
prévention cardiovasculaire
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
Les fongicides SDHI (inhibiteurs de succinate déshydrogénase)
http://www.senat.fr/notice-rapport/2019/r19-345-notice.html
L'impact des activités humaines sur l'environnement et la santé est devenu une préoccupation importante de nos concitoyens. En matière de production agricole, les effets des produits phytosanitaires suscitent de nombreuses interrogations. Il y a quelques mois, un groupe de chercheurs a lancé une alerte sur certains fongicides utilisés en agriculture, suspectés de constituer un danger sanitaire : les SDHI (inhibiteurs de succinate déshydrogénase). L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) a étudié l'alerte en vue d'en apprécier la pertinence et a conclu que les travaux de ces chercheurs ne remettaient pas en cause l'évaluation du risque inhérent aux molécules SDHI effectuée dans le cadre méthodologique réglementé de l'Agence. Une partie des chercheurs a alors saisi la Commission nationale de la déontologie et des alertes en matière de santé publique et d'environnement (cnDAspe)...
2020
false
false
false
Le Sénat
France
fongicides industriels
inhibiteurs de la succinate déshydrogénase
inhibiteurs de la succinate déshydrogénase
Appréciation des risques
rapport
antifongiques
fongicide
succinate dehydrogenase

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des TVP des membres inférieurs en 2020
https://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/371/RMG371_06-15.pdf
Le diagnostic au cabinet d’une thrombose veineuse profonde (TVP) n’est pas simple. Pourtant ses complications peuvent être dramatiques en cas de non-diagnostic. Cet article fait le point sur la question tant au niveau du diagnostic que de la thérapeutique pour laquelle l’arrivée des NAOC a simplifié la prise en charge même si des nuances doivent y être apportées...
2020
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
Thrombose veineuse profonde
d-dimère
facteurs de risque
score de probabilité clinique d'une thombose veineuse profonde (Wells)
Thrombose veineuse profonde
écho-doppler veineux
échographie-doppler
anticoagulants
héparine bas poids moléculaire
antivitamines K
Inhibiteurs du facteur Xa
antithrombiniques
durée de traitement
temps
article de périodique
gestion des soins aux patients
Thrombose veineuse profonde
thrombose veineuse
membre inférieur
thrombose veineuse
thrombose veineuse
thrombose veineuse
produits de dégradation de la fibrine et du fibrinogène
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 et biothérapies ciblant la voie de l'interleukine 1
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/biotherapies-ciblant-la-voie-de-linterleukine-1.html
Les biothérapies ciblant la voie d’activation de l’interleukine-1 (IL-1) (p.ex. anakinra, canakinumab) visent des médiateurs clés de la réponse immunitaire antivirale mais aussi du syndrome de libération des cytokines, une complication survenant au cours d’une phase plus tardive de l’infection. Pour ne pas nuire aux mécanismes de défense contre l’infection virale, ces molécules ne devraient pas être envisagées en prévention ni comme traitement prophylactique chez les personnes exposées au virus.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
Interleukine-1
traitement médicamenteux de la COVID-19
Anakinra
canakinumab
recommandation professionnelle
biothérapie
antagoniste du récepteur à l'interleukine-1
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
anticorps monoclonaux
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Anticoagulants oraux directs et warfarine dans la fibrillation auriculaire et la thromboembolie veineuse
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/anticoagulants-oraux-directs-et-warfarine-dans-la-fibrillation-auriculaire-et-la-thromboembolie-vein.html?no_cache=1
La fibrillation auriculaire (FA) et la thromboembolie veineuse (TEV) sont très fréquentes au Canada et, comme leur prévalence augmente avec l’âge, une augmentation du nombre de cas est à prévoir au cours des prochaines années en raison du vieillissement de la population. Les anticoagulants constituent le traitement de base pour la prévention de l’accident vasculaire cérébral et de l’embolie systémique chez les patients atteints de FA ainsi que pour le traitement et la prévention des récidives de la TEV.
2019
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
administration par voie orale
anticoagulant d'action directe
Québec
adulte
Thrombose veineuse profonde
embolie pulmonaire
Inhibiteurs du facteur Xa
antithrombiniques
antivitamines K
recommandation pour la pratique clinique
rapport
anticoagulants oraux
fibrillation auriculaire
thromboembolisme veineux
warfarine
anticoagulants
thrombose veineuse
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K

---
N1-SUPERVISEE
Étude FLAURA : comparaison de l’osimertinib aux inhibiteurs des tyrosines kinases de l’EGFR de première génération dans le traitement de première ligne du cancer du poumon non à petites cellules avec mutation de l’EGFR de stade localement avancé ou ...
https://pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1265
Il s’agit d’une étude clinique internationale, multicentrique, de phase III, comparative, à répartition aléatoire et à double insu. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’osimertinib comparativement aux ITK de l’EGFR standards (erlotinib ou géfitinib) pour le traitement de première intention du CPNPC localement avancé ou métastatique avec mutation de l’EGFR...
2019
false
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
France
Recherche comparative sur l'efficacité
résultat thérapeutique
mutation du gène EGFR
inhibiteurs de protéines kinases
protein-tyrosine kinases
antinéoplasiques
Géfitinib
Afatinib
essais cliniques de phase III comme sujet
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
tumeurs du poumon
tumeurs du poumon
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Essais cliniques des médicaments pour le cancer
osimertinib
osimertinib
lecture critique d'article
carcinome pulmonaire non à petites cellules
pipérazines
pipérazines
acrylamides
dérivés de l'aniline
acrylamides
dérivés de l'aniline

---
N1-SUPERVISEE
Anticoagulants oraux directs, comment choisir?
https://www.louvainmedical.be/fr/article/anticoagulants-oraux-directs-comment-choisir
La fibrillation auriculaire (FA) expose à des risques d'AVC. Afin de lutter contre cette complication dévastatrice, il est recommandé de prescrire des anticoagulants (ATCO). Il existe deux classes d'ATCO oraux utilisables dans cette indication: les anti-vitamine K (AVK) telle que la warfarine, et les anticoagulants non-vitamine K ou nouveaux anticoagulants oraux (NOACs). Parmi les NOACs, on distingue deux catégories: les inhibiteurs directs du facteur Xa (apixaban, rivaroxaban, edoxaban) et un inhibiteur direct de la thrombine (dabigatran). Ces molécules ont été comparées isolément à la warfarine (jamais directement entre-elles) et ont démontré une efficacité au moins similaire sur l’AVC ischémique que l’AVK mais avec des risques moindre d’AVC hémorragiques et d’hémorragies intracrâniennes. Elles sont donc préférées à la prise des AVK.
2019
false
false
false
Louvain Médical
Belgique
fibrillation auriculaire
anticoagulants
administration par voie orale
antithrombiniques
Inhibiteurs du facteur Xa
accident vasculaire cérébral
antivitamines K
article de périodique
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K

---
N1-SUPERVISEE
Énoncé de principe de la Société canadienne de la rétine (SCR) sur la nécessité d’un financement soutenu pour assurer un accès ininterrompu aux médicaments inhibiteurs du facteur de croissance vasculaire endothéliale (anti-VEGF) afin de préserver la vision des Canadiens atteints de maladies de la rétine
https://www.cosprc.ca/fr/resource/sustained-funding-to-ensure-access-to-anti-vascular-endothelial-growth-factor-drugs-2019/
La dégénérescence maculaire néovasculaire liée à l’âge, aussi appelée DMLA exsudative ou DMLA « humide », est la principale cause de perte de vision centrale chez les patients de plus de 65 ans au Canada (1). On prévoit que le fardeau morbide de la DMLA humide augmentera au même rythme que le changement démographique majeur du vieillissement accéléré qui est en cours au Canada et dans la plupart des pays développés du monde. Le nombre croissant de patients atteints de DMLA humide intensifiera donc la demande sur les systèmes de santé à mesure que le besoin de traitement augmentera.
2019
false
false
false
false
SCO - Société Canadienne d'Ophtalmologie
Canada
coûts des médicaments
dégénérescence maculaire humide
dégénérescence maculaire humide
Ranibizumab
Ranibizumab
aflibercept
aflibercept
Bévacizumab
Bévacizumab
oedème maculaire
rétinopathie diabétique
dégénérescence maculaire humide
remboursement par l'assurance maladie
Canada
rétinopathies
recommandation
inhibiteurs du VEGF
facteurs de croissance endothéliale vasculaire
protéines de fusion recombinantes
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
protéines de fusion recombinantes
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire

---
N1-SUPERVISEE
Les inhibiteurs du TNF-α comparés au placebo ou en association chez les enfants atteints de la maladie de Kawasaki
https://www.cochrane.org/fr/CD012448/les-inhibiteurs-du-tnf-compares-au-placebo-ou-en-association-chez-les-enfants-atteints-de-la-maladie
La maladie de Kawasaki (MK) est une inflammation aiguë des vaisseaux sanguins touchant principalement les enfants âgés de six mois à cinq ans. La prise en charge médicale standard de la MK associe une immunoglobuline intraveineuse (IgIV) à de l’aspirine. Ce traitement standard est habituellement efficace, mais ne fonctionne pas chez environ 15 à 20 % des enfants. Lorsque le traitement n'est pas efficace, les enfants pourront être atteints d’une cardiopathie grave. Récemment, des chercheurs ont découvert que les inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-α) peuvent être efficaces chez les enfants atteints de la maladie de Kawasaki non guéris par un traitement standard. Cependant, nous ne connaissons pas encore les avantages et les risques des inhibiteurs du TNF-α pour le traitement de la MK, et le potentiel d'amélioration de leur efficacité et de leur innocuité est ambigu. Cette revue a donc évalué les avantages et les inconvénients des inhibiteurs du TNF-α pour le traitement de la MK.
2019
false
false
false
Cochrane
France
anti tnf alpha
maladie de Kawasaki
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
maladie de Kawasaki
enfant
placebo
facteur de nécrose tumorale alpha

---
N1-SUPERVISEE
Agents anti-facteur de croissance de l’endothélium vasculaire pour la dégénérescence maculaire néovasculaire liée à l'âge
https://www.cochrane.org/fr/CD005139/agents-anti-facteur-de-croissance-de-lendothelium-vasculaire-pour-la-degenerescence-maculaire
Objectif de la revue L'objectif de cette revue Cochrane était de comparer le traitement de la dégénérescence maculaire néovasculaire liée à l'âge (DMLA humide) par des agents anti-facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (anti-VEGF). La présente revue porte sur deux questions : (1) l'utilisation d'agents anti-VEGF est-elle préférable à leur non-utilisation? (2) quel agent anti-VEGF fonctionne le mieux? Messages clés Les agents anti-VEGF valaient mieux que l'absence d'agents anti-VEGF ou d'autres types de traitement pour les patients atteints de DMLA humide. Lorsque les études ont comparé les agents anti-VEGF, les chercheurs ont constaté que le ranibizumab et le bévacizumab étaient similaires sur le plan des critères de jugement liés à la vision et du nombre d'effets indésirables chez les participants suivis pendant au moins un an. La principale différence était le coût, car le bévacizumab était moins cher.
2019
false
false
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
Bévacizumab
Ranibizumab
pégaptanib
Recherche comparative sur l'efficacité
médicaments de la dégénérescence maculaire liée à l'âge
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
dégénérescence maculaire
facteur de croissance endothéliale vasculaire de type A
aptamères nucléotidiques

---
N1-SUPERVISEE
Médicament anti-facteur de nécrose tumorale pour le traitement d’un gonflement à l'arrière de l'œil (œdème maculaire) due à une maladie oculaire inflammatoire (uvéite)
https://www.cochrane.org/fr/CD012577/medicament-anti-facteur-de-necrose-tumorale-pour-le-traitement-dun-gonflement-larriere-de-loeil
Quel est l’objectif de cette revue ? Le but de cette revue Cochrane était de déterminer si une nouvelle classe de médicaments (agents anti-facteur de nécrose tumorale) est efficace pour traiter un gonflement de l'arrière de l'œil (œdème maculaire) causée par une inflammation de l'œil (uvéite). Les auteurs de la Cochrane Review ont cherché toutes les études pertinentes pour répondre à cette question, mais n'ont trouvé aucune étude appropriée à inclure. Messages clés Il n'existe actuellement aucune donnée probante pour ou contre l'utilisation d'agents anti-facteur de nécrose tumorale dans le traitement de l'œdème maculaire de l'uvéite.
2019
false
false
false
Cochrane
France
oedème maculaire
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
oedème maculaire
uvéite
facteurs de nécrose tumorale

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments ciblant VEGFR : axitinib, cabozantinib, pazopanib, sorafenib, sunitinib
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Medicaments-ciblant-VEGFR-axitinib-cabozantinib-pazopanib-sorafenib-sunitinib
Ce document est destiné aux professionnels de santé, oncologues médicaux, spécialistes d’organe, médecins généralistes, pharmaciens et infirmiers notamment. Il propose des mesures à mettre en œuvre pour prévenir certains effets indésirables, les modalités de leur détection précoce et les conduites à tenir en cas de toxicité avérée. Les médicaments concernés par ces recommandations sont des inhibiteurs de tyrosine kinase (ITK) ciblant VEGFR : --axitinib (Inlyta comprimés, 1 mg, 3 mg, 5 mg, 7 mg) ; --cabozantinib (Cabometyx comprimés, 20 mg, 40 mg, 60 mg) ; --pazopanib (Votrient comprimés, 200 mg, 400 mg) ; --sorafenib (Nexavar comprimés, 200 mg) ; --sunitinib (Sutent gélules, 12,5 mg, 25 mg, 50 mg). Le lenvatinib (Lenvima ) et le tivozanib (Fotivda ), anti-VEGFR indiqués dans les cancers du rein mais non remboursables en France, ne sont pas traités dans cette recommandation : ils font uniquement l’objet d’un point d’information à la fin de cette recommandation.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
Axitinib
cabozantinib
pazopanib
Sorafénib
Sunitinib
effets secondaires indésirables des médicaments
effets secondaires indésirables des médicaments
facteurs de risque
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
INLYTA
INLYTA 1 mg, comprimé pelliculé
INLYTA 3 mg, comprimé pelliculé
INLYTA 5 mg, comprimé pelliculé
INLYTA 7 mg, comprimé pelliculé
administration par voie orale
CABOMETYX
CABOMETYX 20 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 40 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 60 mg, comprimé pelliculé
VOTRIENT 200 mg, comprimé pelliculé
VOTRIENT 400 mg, comprimé pelliculé
VOTRIENT
NEXAVAR
NEXAVAR 200 mg, comprimé pelliculé
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
SUTENT
SUTENT 12,5 mg, gélule
SUTENT 25 mg, gélule
SUTENT 50 mg, gélule
néphrocarcinome
interactions médicamenteuses
grossesse
recommandation de bon usage du médicament
Sorafénib
pazopanib
Axitinib
Sunitinib
cabozantinib
pyrimidines
sulfonamides
anilides
pyridines
pyrimidines
sulfonamides
anilides
pyridines
anilides
pyridines
pyrimidines
sulfonamides

---
N1-SUPERVISEE
Anti-tnfα : bilan initial et suivi
https://www.snfge.org/download/file/fid/3651
Bilan pré-thérapeutique, Que faire en cas de suspicion de tuberculose latente ? Anti-TNFα et grossesse, Anti-TNFα et chirurgie, Arrêt du traitement anti-TNF
2019
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
continuité des soins
anti-TNF alpha
grossesse
tuberculose latente
Arrêt de traitement
procédures de chirurgie opératoire
information scientifique et technique
facteur de nécrose tumorale alpha
abstention thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Les inhibiteurs du facteur Xa comparés aux antagonistes de la vitamine K pour la prévention de l'embolie cérébrale ou systémique chez les patients présentant une fibrillation auriculaire
http://www.cochrane.org/fr/CD008980/les-inhibiteurs-du-facteur-xa-compares-aux-antagonistes-de-la-vitamine-k-pour-la-prevention-de
Question de la revue Nous avons comparé les bénéfices et les risques de deux types de médicaments dits anticoagulants(les inhibiteurs du facteur Xa et les antagonistes de la vitamine K) chez les personnes ayant une fibrillation auriculaire.
2018
false
false
N
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
thromboembolie
vitamine K
fibrillation auriculaire
antithrombine-III
antifibrinolytiques
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Prévention vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1252051/fr/prevention-vasculaire-apres-un-infarctus-cerebral-ou-un-accident-ischemique-transitoire
Ces recommandations ont pour objectif d'améliorer la prise en charge des facteurs de risque et la réalisation du traitement spécifique, en fonction de l’étiologie, après un infarctus cérébral ou un AIT, en vue d’éviter les événements vasculaires : récidive d’AVC, infarctus du myocarde et décès de cause vasculaire. Elles prennent en compte les avis de la commission de la transparence sur les médicaments anticoagulants oraux non AVK (ou anticoagulants oraux d’action directe).
2018
false
true
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
219. Facteurs de risque cardio-vasculaire et prévention
335. Accidents vasculaires cérébraux
français
recommandation pour la pratique clinique
infarctus cérébral
accident ischémique transitoire
accident vasculaire cérébral
infarctus du myocarde
adulte
hypertension artérielle
antihypertenseurs
dyslipidémies
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
diabète
Fumer
consommation d'alcool
obésité
hyperhomocystéinémie
fibrillation auriculaire
vitamine K
anticoagulants
foramen ovale perméable
fibrinolytiques
prothèse valvulaire cardiaque
valvulopathies
antiagrégants plaquettaires
sténose carotidienne
endartériectomie carotidienne
dissection vertébrale
anticoagulothérapie

---
N1-VALIDE
Thromboclic
http://www.thromboclic.fr/
www.thromboclic.fr est issu d’une longue période de réflexion sur la place des différents anticoagulants depuis l’arrivée des AODs, puis de la synthèse de toute les recommandations et enfin d’une mise en page depuis la première maquette du site jusqu’à la version finale. Cet outil est destiné aux médecins afin de les aider à choisir un anticoagulant parmi les molécules actuellement disponibles en France et bénéficiant de l’AMM pour la prise en charge de la fibrillation atriale non valvulaire, de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie pulmonaire ainsi que la prévention des récidive. Il permet également l’accompagnement des prescripteurs dans l’utilisation des nouveaux anticoagulants oraux en raison du risque de mésusage liés à leur simplicité d’utilisation afin d’éviter les accidents. Ces données sont basées sur les dernières recommandations des sociétés savantes d’experts françaises avec des mises à jours régulières. Il à été élaboré par un comité d’experts constitué de médecins vasculaire, de pharmacien, de cardiologues et de médecins généralistes en association avec l’URPS médecins Lorraine...
2018
false
false
false
false
France
français
anticoagulants
outil clinique
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
vitamine K
administration par voie orale
systèmes d'aide à la décision clinique
antithrombiniques
Thrombose veineuse profonde
récidive
fibrillation auriculaire
embolie pulmonaire
thrombose veineuse

---
N1-VALIDE
Prescription d’antiviraux et grippe saisonnière
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=652
- données d’efficacité d’un traitement antiviral lors d’un épisode de grippe saisonnière ; - indications de prescription et du traitement antiviral en cas de grippe saisonnière (préventif, préemptif et curatif) tenant compte de l’ensemble des effets secondaires et des contre-indications ; - conditions de prescription : durée de traitement et posologie.
2018
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
grippe humaine
antiviraux
sialidase

---
N1-VALIDE
Acidocétose euglycémique : une complication des inhibiteurs du SGLT2
In Rev Med Suisse 2017; volume 13. 1164-1167
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-565/Acidocetose-euglycemique-une-complication-des-inhibiteurs-du-SGLT2
Les inhibiteurs du SGLT2 (sodium-glucose cotransporter 2) sont une nouvelle catégorie d’antidiabétiques oraux recommandés récemment pour le traitement du diabète de type 2. Leur mécanisme d’action (inhibition de la réabsorption du glucose au niveau rénal) et le fait qu’ils n’induisent pas d’hypoglycémie (en monothérapie) rendent leur profil intéressant. Cependant, plusieurs effets indésirables ont été décrits depuis leur apparition, dont le plus grave est une acidocétose euglycémique. Dans cet article, nous revoyons à la lumière d’un cas les mécanismes probables de cet effet secondaire et les recommandations d’utilisation des inhibiteurs du SGLT2...
2018
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
administration par voie orale
inhibiteurs du co-transporteur de sodium-glucose de type 2
inhibiteur du co-transporteur de sodium-glucose de type 2 (produit)
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
Canagliflozine
hypoglycémiants
empagliflozine
dapagliflozine
cétose
article de périodique
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
facteurs précipitants
Inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose de type 2
2-(3-(4-éthoxybenzyl)-4-chlorophényl)-6-hydroxyméthyltétrahydro-2H-pyran-3,4,5-triol
composés benzhydryliques
glucosides

---
N1-VALIDE
Association des analogues du GLP-1 et des inhibiteurs du SGLT2 : de nouvelles perspectives ?
In Rev Med Suisse 2017; volume 13. 1134-1139
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-565/Association-des-analogues-du-GLP-1-et-des-inhibiteurs-du-SGLT2-de-nouvelles-perspectives
La thérapie du diabète de type 2 s’est considérablement élargie les dix dernières années. Deux groupes thérapeutiques antidiabétiques, qui sont les analogues du GLP-1 et les inhibiteurs du SGLT2 ont montré une efficacité non seulement sur le contrôle glycémique mais aussi sur le poids et sur d’autres paramètres cliniques et biologiques qui seront détaillés dans cet article. Les études de sécurité cardiovasculaire pour deux de ces molécules ont montré pour la première fois une baisse de la mortalité globale et cardiovasculaire. La combinaison de ces deux classes thérapeutiques offre une solution logique de par leurs différents mécanismes d’action...
2018
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
administration par voie orale
hypoglycémiants
diabète de type 2
Suisse
résultat thérapeutique
Poids
maladies cardiovasculaires
association de médicaments
analogue du GLP-1
glucagon-like peptide 1
analogues du glucagon-like peptide 1 (GLP-1)
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
dulaglutide
Liraglutide
empagliflozine
dapagliflozine
Canagliflozine
glycémie
pression artérielle
pléiotropie
inhibiteurs du co-transporteur de sodium-glucose de type 2
Inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose de type 2
2-(3-(4-éthoxybenzyl)-4-chlorophényl)-6-hydroxyméthyltétrahydro-2H-pyran-3,4,5-triol
peptides
venins
fragments fc des immunoglobulines
protéines de fusion recombinantes
peptides glucagon-like
peptides glucagon-like
composés benzhydryliques
glucosides
Exénatide

---
N1-VALIDE
Les anticoagulants oraux
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2851086/fr/les-anticoagulants-oraux
Il existe 2 classes d’anticoagulants oraux : les anticoagulants oraux antivitamine K (AVK) utilisés en cas de fibrillation auriculaire (valvulaire ou non valvulaire) et les anticoagulants oraux d’action directe (AOD) utilisés en cas de fibrillation auriculaire non valvulaire...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
anticoagulants
anticoagulants
administration par voie orale
antivitamines K
antivitamines K
fibrillation auriculaire
mauvais usage des médicaments prescrits
apixaban
Dabigatran
antithrombiniques
Inhibiteurs du facteur Xa
Rivaroxaban
édoxaban
inhibiteurs directs du facteur Xa
inhibiteurs directs de la thrombine
grossesse
Observance par le patient
continuité des soins
hémorragie
procédures de chirurgie opératoire
perte sanguine peropératoire
hémorragie
XARELTO
PRADAXA
ELIQUIS
antivitamines K
PREVISCAN
fluindione
acénocoumarol
SINTROM
MINISINTROM
COUMADINE
warfarine
pyridines
thiazoles
phénindione
phénindione
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Recommandations pour les traitements de base avec les anti-TNF : Adalimumab (Humira ), Certolizumab Pegol (Cimzia ), Etanercept (Enbrel ), Golimumab (Simponi ), Infliximab (Remicade , Inflectra ; Remsima )
https://www.rheuma-net.ch/fr/dok/sgr-dokumente/behandlung/therapie-fr/biologics-fr/366-anti-tnf/file?force-download=1
Des patients avec une affection rhumatismale chronique inflammatoire, qui nécessitent une thérapie de base, doivent être vus au minimum une fois par année par un spécialiste en rhumatologie en consilium. L'indication au choix d'une thérapie de base ou les changements apportés à cette dernière devraient faire l'objet d'une consultation avec un spécialiste...
2018
false
false
false
Société suisse de Rhumatologie - Société suisse de Médecine Physique et Réadaptation
Suisse
français
recommandation de bon usage du médicament
CT-P13
REMSIMA
REMSIMA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour solution pour perfusion
anti tnf alpha
perfusions veineuses
anticorps monoclonaux
INFLECTRA
INFLECTRA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
facteur de nécrose tumorale alpha
REMICADE
REMICADE 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
Infliximab
produits pharmaceutiques biosimilaires
golimumab
SIMPONI
SIMPONI 50 mg, solution injectable en seringue préremplie
SIMPONI 50 mg, solution injectable en stylo pré-rempli
SIMPONI 100 mg, solution injectable en seringue préremplie
SIMPONI 100 mg, solution injectable en stylo prérempli
antirhumatismaux
ENBREL
ENBREL 10 mg, poudre et solvant pour solution injectable pour usage pédiatrique
ENBREL 25 mg, poudre et solvant pour solution injectable
ENBREL 25 mg, solution injectable en seringue pré-remplie
ENBREL 25 mg, solution injectable en stylo pré-rempli
ENBREL 50 mg, solution injectable en seringue pré-remplie
ENBREL 50 mg, solution injectable en stylo pré-rempli
Étanercept
injections sous-cutanées
CIMZIA
CIMZIA 200 mg solution pour injection en seringue préremplie
CIMZIA 200 mg, solution injectable en stylo prérempli
Certolizumab pégol
HUMIRA
HUMIRA 40 mg/0,8 ml, solution injectable pour usage pédiatrique
HUMIRA 40 mg, solution injectable en seringue préremplie (0,4 ml)
HUMIRA 40 mg, solution injectable en stylo prérempli (0,4 ml)
Adalimumab
polyarthrite rhumatoïde
arthrite psoriasique
spondylarthrite axiale
arthrite idiopathique juvénile
arthrite juvénile
continuité des soins

---
N1-VALIDE
Recommandations pour le traitement de fond par inhibiteurs des Janus kinases (JAKinhibs) : Tofacitinib ou Baricitinib
https://www.rheuma-net.ch/fr/dok/sgr-dokumente/behandlung/therapie-fr/targeted-synthetic-dmards/364-inhibiteurs-des-janus-kinases-jakinhibs/file?force-download=1
Les patients atteints d’une maladie rhumatismale inflammatoire chronique qui ont besoin d’un traitement de fond devraient voir au moins une fois par an un rhumatologue pour avis. L'indication du choix du traitement de fond ou des changements à apporter à ce dernier devraient faire l'objet d'une consultation spécialisée. Il est recommandé aux médecins rhumatologues d’inclure les patients traités par JAKinhibs dans le registre SCQM...
2018
false
false
false
Société suisse de Rhumatologie - Société suisse de Médecine Physique et Réadaptation
Suisse
français
continuité des soins
inhibiteur de janus kinase
recommandation de bon usage du médicament
tofacitinib
tofacitinib
interactions médicamenteuses
polyarthrite rhumatoïde
janus kinases
inhibiteurs de protéines kinases
baricitinib
baricitinib
antirhumatismaux
administration par voie orale
XELJANZ
XELJANZ 5 mg, comprimé pelliculé
OLUMIANT
OLUMIANT 2 mg, comprimé pelliculé
OLUMIANT 4 mg, comprimé pelliculé
dépistage de la tuberculose
précaution
pyrimidines
pyrroles
pipéridines
azétidines
sulfonamides

---
N1-VALIDE
Gestion des anticoagulants à l’accouchement
http://www.reseau-naissance.fr/medias/2018/07/Referentiel_anticoag_accouchement_RSN_2018VF-1.pdf
1) ANTICOAGULANTS A DOSE CURATIVE 2) ANTICOAGULANTS A DOSE PREVENTIVE
2018
false
false
false
Réseau Sécurité Naissance - Naître ensemble - Pays de la Loire
France
français
anticoagulants
anticoagulants
recommandation de bon usage du médicament
grossesse
héparine
héparine
thromboembolie
prothèse valvulaire cardiaque
continuité des soins
vitamine K
antivitamines K
parturition
injections sous-cutanées
injections veineuses
administration par voie orale
anesthésie péridurale
indènes
4-Hydroxycoumarines

---
N1-VALIDE
Inhibiteur de la DPP-4 ou des SGLT2 après échec de la metformine seule dans le diabète de type 2
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-571/Inhibiteur-de-la-DPP-4-ou-des-SGLT2-apres-echec-de-la-metformine-seule-dans-le-diabete-de-type-2
Après échec d’une monothérapie par metformine, les inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (gliptines) et les inhibiteurs des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (gliflozines) offrent une alternative à un traitement par sulfamides, en particulier chez les patients diabétiques à risque d’hypoglycémie. Le choix peut être orienté en fonction des caractéristiques individuelles du patient considéré : plutôt une gliptine chez un patient pas trop obèse ni trop hyperglycémique, relativement âgé, avec un profil fragilisé, éventuellement insuffisant rénal ; plutôt une gliflozine chez un patient obèse, hypertendu, hyperuricémique, avec des antécédents cardiovasculaires (insuffisance cardiaque), sans insuffisance rénale avancée et avec un faible risque d’infections urogénitales ou de phénomènes de déshydratation/hypotension...
2018
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
Transporteur-2 sodium-glucose
inhibiteur du SGLT2
diabète de type 2
metformine
résultat thérapeutique
association de médicaments
inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (dpp-4)
inhibiteurs du co-transporteur de sodium-glucose de type 2
Inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose de type 2

---
N1-SUPERVISEE
Prescription des anti-TNF dans les MICI
https://www.snfge.org/download/file/fid/68
Check list avant de débuter un traitement anti-TNFa au cours d’une MICI
2018
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
anti-TNF alpha
Contre-indications aux médicaments
vaccination
vaccins
recommandation professionnelle
maladies inflammatoires intestinales
anti TNF
facteur de nécrose tumorale alpha

---
N1-VALIDE
Consensus de la Société Française d’Endocrinologie sur les effets secondaires endocriniens des nouvelles thérapies anti-cancéreuses
In Médecine Clinique Endocrinologie & Diabète n 94 octobre 2018
http://www.sfendocrino.org/_images/mediatheque/articles/pdf/recommandations/2018_Immunotherapies%20/mced_94_bd.pdf
Au cours des dix dernières années, la prise en charge des cancers a été modifiée par l’utilisation de plus en plus fréquentes des inhibiteurs de tyrosine kinase, des inhibiteurs mTOR, et plus récemment de l’immunothérapie. Cependant, ces molécule exposent également à des effets secondaires, parmi lesquels des toxicités endocriniennes. Comme les indications de ce type de molécules sont en constante augmentation du fait de leur efficacité, il est important que les endocrinologues sachent surveiller et prendre en charge ce type de toxicité. Dans cette optique, la Société Française d’Endocrinologie a initié la rédaction d’un consensus sur ces différents points. Ce premier texte reprend le principales données concernant les modes d’action de ces molécules, et l’épidémiologie des principaux effets secondaires endocriniens. Il sera suivi par divers articles concernant les toxicités d’organes, et un article de synthèse sur le suivi global des patients...
2018
false
false
false
SFE - Société Française d’Endocrinologie
France
français
immunothérapie
anticorps monoclonaux
recommandation par consensus
continuité des soins
inhibiteur de tyrosine kinase
protein-tyrosine kinases
inhibiteurs de protéines kinases
sérine-thréonine kinases TOR
glandes surrénales
hypophyse
métabolisme
maladies endocriniennes
diabète
Hypophysite
hypothyroïdie
insuffisance surrénale
dosage hormonal
hormones

---
N1-VALIDE
Traitement par antivitamines K (AVK) : nouvelles informations - Lettre aux professionnels de santé
https://ansm.sante.fr/informations-de-securite/Traitement-par-antivitamines-K-AVK-nouvelles-informations
PREVISCAN (fluindione) : Prescription restreinte au seul renouvellement de traitement. - COUMADINE, PREVISCAN, SINTROM et MINISINTROM (warfarine, fluindione, acénocoumarol) : Contre-indication au cours de la grossesse...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
grossesse
Contre-indications aux médicaments
fluindione
antivitamines K
anticoagulants
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
hypersensibilité médicamenteuse
avortement spontané
malformations dues aux médicaments et aux drogues
PREVISCAN
COUMADINE
SINTROM
MINISINTROM
fluindione
anticoagulants
warfarine
acénocoumarol
PREVISCAN 20 mg, comprimé quadrisécable
SINTROM 4 mg, comprimé quadrisécable
MINISINTROM 1 mg, comprimé
COUMADINE 2 mg, comprimé sécable
COUMADINE 5 mg, comprimé sécable
phénindione
phénindione
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K
phénindione

---
N1-SUPERVISEE
Les antiviraux contre la grippe : des conseils aux praticiens
https://www.cps.ca/fr/documents/position/les-antiviraux-contre-la-grippe-des-conseils-aux-praticiens
Le présent point de pratique résume l’information relative à l’utilisation de médicaments antiviraux pour traiter la grippe chez les enfants et les adolescents. Les recommandations reposent sur celles qui ont déjà été publiées au Canada à l’intention des cliniciens au sujet de l’utilisation d’antiviraux pour prévenir et traiter la grippe. De l’information détaillée sur une chimioprophylaxie sélective figure dans le document original, qui fait également ressortir l’importance des infections bactériennes secondaires (Streptococcus pneumoniae, Staphylococcus aureus sensible à la méthicilline et S. aureus résistant à la méthicilline) dans les cas de grippe grave. Le présent document se veut une référence pour tous les cliniciens. Il présente les principes généraux et un algorithme facile à utiliser pour contribuer au processus décisionnel.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
facteurs de risque
algorithme
inhibiteurs de la neuraminidase
sialidase
nourrisson
enfant
adolescent
oséltamivir
zanamivir
TAMIFLU
RELENZA
recommandation pour la pratique clinique
grippe humaine
antiviraux

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - Inhibiteurs de la tyrosine kinase du récepteur du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire - Santé Canada
Évaluation du risque potentiel de changements structurels anormaux aux parois artérielles y compris la rupture (dissections artérielles et anévrismes artériels)
https://hpr-rps.hres.ca/reg-content/resume-examen-innocuite-detail.php?lang=fr&linkID=SSR00213
Les inhibiteurs de la tyrosine kinase du récepteur du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (ITK du récepteur du FCEV) sont des médicaments sur ordonnance dont la vente est autorisée au Canada pour le traitement de divers types de cancers, dont le cancer du rein et du foie ainsi que le sarcome des tissus mous. Santé Canada a examiné le risque potentiel de 2 types de changements structuraux anormaux des parois artérielles (dissections artérielles et anévrismes artériels) associés à l'utilisation des ITK du récepteur du FCEV. Cet examen fait suite à la déclaration d'un cas, au Canada, de dissection artérielle liée à l'utilisation du médicament Sutent1, un ITK du récepteur du FCEV. L'examen des renseignements disponibles, réalisé par Santé Canada, a révélé qu'il pourrait y avoir un lien entre l'utilisation des ITK du récepteur du FCEV et le risque de dissections artérielles et d'anévrismes artériels (y compris la rupture) chez les personnes présentant ou non une pression artérielle élevée (hypertension). Santé Canada travaille en collaboration avec les fabricants pour mettre à jour les renseignements sur l'innocuité de tous les ITK du récepteur du FCEV afin d'informer la population canadienne et les professionnels de la santé de ce risque...
2018
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
inhibiteurs de protéines kinases
tumeurs des tissus mous
tumeurs du rein
tumeurs du foie
artères
anévrysme
anévrysme disséquant
aorte
pazopanib
ponatinib
régorafénib
vandétanib
lenvatinib
administration par voie orale
Appréciation des risques
avis de pharmacovigilance
indoles
pyrroles
Phénylurées
nicotinamide
nicotinamide
Imidazoles
indazoles
pyrimidines
sulfonamides
pyridazines
pyridines
pipéridines
quinazolines
quinoléines
Sorafénib
Sunitinib
Axitinib

---
N1-SUPERVISEE
Inhibiteurs du système rénine-angiotensine par rapport à d'autres types de médicaments contre l'hypertension
https://www.cochrane.org/fr/CD008170/inhibiteurs-du-systeme-renine-angiotensine-par-rapport-dautres-types-de-medicaments-contre
Problématique de la revue Nous avons comparé les inhibiteurs du SRA (système rénine-angiotensine) en tant que médicaments de première intention dans le traitement de l'hypertension à d'autres types de médicaments de première intention (diurétiques thiazidiques, bêta-bloquants, inhibiteurs calciques, alpha-bloquants ou médicaments actifs sur le système nerveux central (SNC)).
2018
false
false
false
Cochrane
France
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
Recherche comparative sur l'efficacité
résultat thérapeutique
antagonistes des récepteurs aux angiotensines
antihypertenseurs
rénine
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
inhibiteurs de la rénine
hypertension artérielle
système rénine-angiotensine

---
N1-SUPERVISEE
Gestion des effets indésirables dans le parcours de soins : Patients atteints d’un cancer de la prostate, traités par hormono-suppression
https://www.urofrance.org/sites/default/files/fileadmin/medias/afu/comites/cpp/travaux/20181018-ei_parcours_de_soins_prostate-synthese-version_finale.pdf
Ce travail est justifié par la constatation d’une disparité des pratiques évaluées tant sur la prescription des traitements hormono-suppresseurs que les modalités du suivi des patients sous hormono-suppression (osseux, cardiologique, psychologique, sexuel), ou la définition des critères d’inefficacité des traitements. En effet, des effets indésirables (EI) sont engendrés par la suppression hormonale nécessitant des prises en charge parfois lourdes. Ces effets secondaires de la suppression hormonale sont observés sur plusieurs niveaux en particulier sur le plan physique, psychique, métabolique, sexuel ... Ces EI ainsi que leurs traitements impactent de manière non négligeable la qualité de vie de ces patients et sont pris en charge de manière hétérogène engendrant des inégalités dans la prise en charge.
2018
false
false
true
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
antinéoplasiques hormonaux
Antagonistes des androgènes
hormone de libération des gonadotrophines
Antagonistes des androgènes
coeur
appareil locomoteur
fatigue
anxiété
dépression
Troubles de la cognition
gynécomastie
bouffées de chaleur
infertilité masculine
troubles sexuels et troubles de l'identité sexuelle
douleur
qualité de vie
recommandation professionnelle
tumeurs de la prostate
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments de la DMLA
https://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/medicaments-de-la-dmla
La dégénerescence maculaire liée à l’âge est une maladie dégénérative rétinienne chronique, évolutive et invalidante, qui débute après l’âge de 50 ans. La DMLA est la 1ère cause de malvoyance 50 ans dans les pays industrialisées, avec une prévalence qui augmente avec l'âge. Les principaux traitements médicamenteux existants inhibent la voie du VEGF et ne sont efficaces que dans les formes évolutives exsudatives (formes humides, représentant seulement 20% des formes cliniques de DMLA): ranibizumab, bevacizumab, aflibercept. Leur administration se fait par voie-intravitréenne. Leur contre-indications, effets cliniques utiles et effets indésirables découlent de la voie d'administration utilisée et de leurs effets d'inhibition du VEGF (risque infectieux, hémorragique, ...).
2018
false
true
false
Pharmacomedicale.org
France
injections intravitréennes
Ranibizumab
Bévacizumab
aflibercept
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
facteurs de croissance endothéliale vasculaire
inhibiteurs de l'angiogenèse
information sur le médicament
dégénérescence maculaire humide
protéines de fusion recombinantes
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments du Système Rénine-Angiotensine
https://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/medicaments-du-systeme-renine-angiotensine
Les médicaments inhibiteurs du système rénine angiotensine agissent à 3 niveaux. Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC) inhibent la conversion de l’angiotensine I en angiotensine II et augmentent les concentrations de bradykinine. Les antagonistes des récepteurs AT1 de l’angiotensine (ARA II) sont des inhibiteurs compétitifs des récepteurs AT1 de l’angiotensine. Récemment ont été développés des inhibiteurs de la rénine. Ces médicaments sont tous indiqués dans la pris en charge de l’hypertension artérielle essentielle, certains étant indiqués dans l’insuffisance cardiaque, le post-infarctus du myocarde récent et la néphropathie protéinurique du diabète. Ils diffèrent par leurs caractéristiques pharmacocinétiques, mais comportent tous des effets indésirables communs pouvant être graves, d’où un emploi prudent dans certaines situations à risque.
2018
false
true
false
Pharmacomedicale.org
France
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
antagonistes du récepteur de type 1 de l'angiotensine-II
inhibiteurs de la rénine
rénine
information sur le médicament
système rénine-angiotensine

---
N1-SUPERVISEE
Inhibiteurs de la néprilysine/antagonistes de l'angiotensine II
https://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/traitements-de-l-anemie-les-points-essentiels-2
L'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection altérée est un problème majeur de santé publique de part la morbi-mortalité qu'elle engendre. Dans ce contexte, une nouvelle classe médicamenteuse est apparue. Il s'agit de l'association de valsartan avec un inhibiteur de la néprilysine (le sacubitril) dont l'action permet d'augmenter la concentration des peptides natriurétiques. Cette association a permis de diminuer significativement la mortalité par rapport à un des médicaments de référence actuels, l'IEC énalapril dans l'étude PARADIGM-HF. Cette étude a été conduite chez 8.442 patients présentant une insuffisance cardiaque à fraction d'éjection inférieure à 40%, de classe NYHA II, III ou IV, qui ont été randomisés entre l'association valsartan/sacubitril et l'énalapril et ont été suivis durant une médiane de 27 mois (arrêt prématuré de l'étude en raison de résultats préliminaires positifs). Le critère primaire de l'étude, qui combinait les décès cardiovasculaires et les hospitalisations pour insuffisance cardiaque, a été diminué de 20%. Ces événements sont survenus chez 21,8% des patients traités par l'association valsartan/sacubitril comparé à 26,5% chez ceux prenant l'énalapril. Les décès toutes causes ont été diminués de 16% et les décès cardiovasculaires de 20%. Les hospitalisations pour insuffisance cardiaque ont été diminuées de 21%. L'association valsartan/sacubitril a été associée à un risque augmenté d'hypotension et, de façon non significative, à une augmentation des cas d'angio-oedème. A l'inverse, il y avait moins d'altération rénale, d'hypokaliémie et de toux. L'association valsartan/sacubitril ne doit pas être prescrite en association avec les IEC. Il faut respecter une période de wash-out quand un traitement par IEC est relayé vers valsartan/sacubitril.
2018
false
true
false
Pharmacomedicale.org
France
néprilysine
Antagonistes des récepteurs à l'angiotensine-II
association sacubitril valsartan
association sacubitril valsartan
association sacubitril valsartan
valsartan et sacubitril
défaillance cardiaque
sacubitril
Valsartan
ENTRESTO
information sur le médicament
antagonistes des récepteurs aux angiotensines
LCZ696
LCZ696
LCZ696
amino-butyrates
tétrazoles
amino-butyrates
tétrazoles
amino-butyrates
tétrazoles

---
N1-SUPERVISEE
ILARIS (canakinumab), inhibiteur de l’interleukine 1
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2806295/fr/ilaris-canakinumab-inhibiteur-de-l-interleukine-1
Progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge de 3 syndromes inflammatoires. ILARIS a l’AMM dans le traitement de trois formes de fièvres récurrentes héréditaires chez les adultes, adolescents et enfants de 2 ans et plus : le syndrome périodique associé au récepteur du TNF (TRAPS), le syndrome de l’hyperimmunoglobulinémie D (HIDS)/ le déficit en mévalonate kinase (MKD) et, la fièvre méditerranéenne familiale (FMF). Sa supériorité par rapport au placebo a été démontrée dans ces 3 maladies en termes de résolution de la crise initiale à 15 jours et d’absence de nouvelle poussée dans les 4 mois qui suivent le traitement. ILARIS n’a pas montré d’effet en prévention de l’amylose secondaire, source de morbidité et de mortalité, à long terme...
2018
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de bon usage du médicament
adulte
adolescent
enfant
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
fièvre périodique, familiale, autosomique dominante
Syndrome d'hyperimmunoglobulinémie D
fièvre méditerranéenne familiale
ILARIS 150 mg, poudre et solvant pour solution injectable
ILARIS 150 mg, poudre pour solution injectable
injections sous-cutanées
canakinumab
avis de la commission de transparence
inhibiteurs des interleukines
Interleukine-1 bêta
canakinumab
ILARIS
déficit en mévalonate kinase
anticorps monoclonaux
fièvre
maladies auto-inflammatoires héréditaires

---
N1-VALIDE
Vignette thérapeutique de l’étudiant. Inhibiteur des SGLT2 ou agoniste des récepteurs du GLP-1 chez un patient diabétique de type 2 avec maladie cardiovasculaire?
In Rev Med Liege 2018, 73(1),43-50
https://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2974&langue=FR
Deux classes d’antidiabétiques ont montré, récemment, une protection cardiovasculaire et rénale chez des patients diabétiques de type 2 à haut risque cardiovasculaire. L’empagliflozine, un inhibiteur des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (iSGLT2), et le liraglutide, un agoniste des récepteurs du glucagon-like peptide-1 (AR GLP-1), ont reçu récemment, comme indication, une réduction des événements cardiovasculaires et de la mortalité après les résultats positifs des essais EMPA-REG OUTCOME et LEADER, respectivement. Les mécanismes de protection diffèrent, sans doute, selon la classe pharmacologique et sont peut-être complémentaires. La question qui peut se poser en pratique clinique est de savoir quel médicament choisir entre ces deux options chez le patient diabétique de type 2 avec maladie cardiovasculaire, avant d’envisager éventuellement une combinaison...
2018
false
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
diabète de type 2
maladies cardiovasculaires
hypoglycémiants
empagliflozine
résultat thérapeutique
empagliflozine
Transporteur-2 sodium-glucose
Recherche comparative sur l'efficacité
Liraglutide
liraglutide
Récepteur du peptide-1 similaire au glucagon
incrétines
cas clinique
pronostic
maladies cardiovasculaires
association de médicaments
diabète de type 2
insuffisance rénale chronique
Belgique
remboursement par l'assurance maladie
Prise de décision clinique
facteurs de risque
Diabète
Inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose de type 2
composés benzhydryliques
glucosides

---
N1-SUPERVISEE
Les antagonistes de la vitamine K ou l'héparine de bas poids moléculaire pour le traitement à long terme des caillots sanguins symptomatiques
http://www.cochrane.org/fr/CD002001/les-antagonistes-de-la-vitamine-k-ou-lheparine-de-bas-poids-moleculaire-pour-le-traitement-long
Contexte Des caillots de sang (thromboembolies veineuses) peuvent parfois provoquer des obstructions dans les veines après une opération chirurgicale, un alitement ou de manière spontanée. Ces caillots peuvent être potentiellement mortels lorsqu'ils atteignent les poumons. Les antagonistes de la vitamine K (AVK), dont la warfarine représente 99 %, sont efficaces pour prévenir la formation des caillots sanguins, car ils rendent le sang plus fluide. Les héparines de bas poids moléculaire (HBPM) sont des médicaments qui rendent le sang plus fluide et sont utilisés chez les personnes étant à risque de développer des hémorragies majeures, chez les personnes qui ne peuvent pas prendre des antagonistes de la vitamine K, et chez les femmes enceintes.
2017
false
false
false
Cochrane
France
français
anticoagulothérapie
méta-analyse
vitamine K
héparine bas poids moléculaire
anticoagulants
fibrinolytiques
thromboembolisme veineux
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Étude rétrospective observationnelle de certains facteurs pouvant influencer l'équilibre de l'INR chez 374 patients ambulatoires à Neufchâtel-en-Bray
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01464736
Les anti-vitamines K sont le traitement de référence dans de nombreuses pathologies (cardiopathies emboligènes, phlébite, embolies pulmonaires...). Les accidents de surdosage en AVK sont fréquents et beaucoup de facteurs peuvent influencer l'équilibre de ces traitements. Les posologies des AVK sont adaptées en fonction du dosage sanguin de l'INR. Depuis 2012 dans une maison médicale en Haute-Normandie, certains patients sont inclus dans un protocole qui permet aux infirmiers d’adapter les posologies des traitements antivitaminiques K. Objectif : Rechercher quels facteurs sont susceptibles d'influencer l'équilibre de l'INR et notamment si cet équilibre est influencé par le fait que ce soit le médecin traitant ou l'infirmier qui adapte les posologies des AVK
2017
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
vitamine K
rapport normalisé international

---
N1-SUPERVISEE
Place du médecin généraliste dans l'éducation thérapeutique du patient traité par antivitamines K
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/1511631
Introduction : les antivitamines K (AVK) sont au premier rang des hospitalisations iatrogènes pour effets indésirables graves. Pour pr