Libellé préféré : pyridines;

Synonyme CISMeF : Dérivés de la pyridine;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
TUKYSA (tucatinib)
Inscription
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3273459/fr/tukysa-tucatinib
Avis favorable au remboursement en association avec le trastuzumab et la capécitabine, pour le traitement des patients adultes ayant un cancer du sein HER2 positif localement avancé ou métastatique ayant reçu précédemment au moins 2 traitements anti-HER2. Un progrès thérapeutique par rapport à l’association trastuzumab plus capécitabine utilisée seule. Le service médical rendu par TUKYSA (tucatinib) est important dans l’indication de l’AMM...
2021
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
tucatinib
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
tucatinib
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Trastuzumab
Capécitabine
protocole Capécitabine/Trastuzumab/Tucatinib
adulte
tumeurs du sein
carcinome du sein HER2 positif
cancer du sein localement avancé ou métastatique HER2 positif
TUKYSA 50 mg, comprimé pelliculé
TUKYSA 150 mg, comprimé pelliculé
avis de la commission de transparence
TUKYSA
oxazoles
pyridines
quinazolines

---
N2-AUTOINDEXEE
SOTORASIB 120 mg, comprimés pelliculés
ATU de cohorte
https://ansm.sante.fr/tableau-atu-rtu/sotorasib-120-mg-comprimes-pellicules
Sotorasib est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) KRAS p.G12C muté métastatique, prétraités...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
administration par voie orale
recommandation de bon usage du médicament
sotorasib
sotorasib
carcinome pulmonaire non à petites cellules
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Tumeurs des bronches
Tumeurs des bronches
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
adulte
métastase tumorale
pipérazines
pyridines
pyrimidines
pipérazines
pyridines
pyrimidines

---
N1-SUPERVISEE
Gavreto (pralsétinib) : Autorisation avec conditions
https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/medicaments-produits-sante/medeffet-canada/infovigilance-produits-sante/juillet-2021.html#a6
Santé Canada a publié un avis de conformité en vertu de la politique d'Avis de conformité avec conditions concernant le produit appelé Gavreto (pralsétinib), gélules, 100mg. Gavreto est indiqué pour le traitement des patients adultes atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules localement avancé non résécable ou métastatique et positif pour la fusion du gène RET (rearranged during transfection). Les patients devraient être avisés de la nature conditionnelle de l'autorisation de mise en marché pour cette indication...
2021
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
information sur le médicament
Canada
produit contenant précisément 100 mg de pralsétinib par gélule orale à libération classique
pralsétinib
tumeurs du poumon
pyrazoles
pyridines
pyrimidines

---
N1-SUPERVISEE
Klisyri - tirbanibuline
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/klisyri
Klisyri est une pommade indiquée dans le traitement des adultes atteints d’une kératose actinique légère sur le visage et le cuir chevelu. La kératose actinique est une excroissance de peau anormale, précancéreuse, qui se développe après une exposition excessive au soleil. Klisyri contient la substance active tirbanibuline. Il est disponible en sachets de 250 mg, contenant chacun 2,5 mg de tirbanibuline...
2021
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Pays-Bas
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
tirbanibuline
tirbanibuline
agrément de médicaments
Europe
tirbanibuline
administration par voie cutanée
onguents
kératose actinique
dermatoses du cuir chevelu
dermatoses faciales
antienzymes
antienzymes
Surveillance des médicaments
adulte
sujet âgé
grossesse
Allaitement naturel
tubuline
évaluation préclinique de médicament
acétamides
morpholines
pyridines
acétamides
morpholines
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Trikafta - élexacaftor/tézacaftor/ ivacaftor et ivacaftor
https://www.inesss.qc.ca/thematiques/medicaments/medicaments-evaluation-aux-fins-dinscription/extrait-davis-au-ministre/trikafta-5764.html
Indication : Traitement de la fibrose kystique chez les patients âgés de 12 ans et plus qui présentent au moins une mutation F508del du gène CFTR. Recommandation de l'INESSS : Inscription - Avec conditions...
2021
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
Québec
évaluation médicament
mucoviscidose
adolescent
adulte
mucoviscidose avec mutation F508del du gène CFTR
Mutation delta F508 du gène CFTR
association médicamenteuse
Trikafta
association élexacaftor, ivacaftor, tézacaftor
association élexacaftor, ivacaftor, tézacaftor
aminophénols
association médicamenteuse
indoles
pyrazoles
pyridines
quinoléines
benzodioxoles
aminophénols
indoles
pyrazoles
pyridines
quinoléines
benzodioxoles

---
N3-AUTOINDEXEE
SELPERCATINIB 20 mg/ ml, poudre et solvant pour suspension buvable (LOXO-292)
ATU arrêtée : Arrêt de mise à disposition du produit, réservé aux essais cliniques
https://ansm.sante.fr/tableau-atu-rtu/selpercatinib-20-mg-ml-poudre-et-solvant-pour-suspension-buvable
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
selpercatinib
information sur le médicament
pyrazoles
pyridines

---
N2-AUTOINDEXEE
GAVRETO 100 mg, gélule - Pralsetinib
ATU de cohorte
https://ansm.sante.fr/tableau-atu-rtu/gavreto-100-mg-gelule
Gavreto est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), localement avancé ou métastatique, exprimant une fusion positive de RET (REarranged during Transfection), ayant reçu au moins une ligne de traitement à base de sel de platine...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
pralsétinib
recommandation de bon usage du médicament
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
pyrazoles
pyridines
pyrimidines

---
N1-SUPERVISEE
ISTURISA (osilodrostat)
Inscription
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3265513/fr/isturisa-osilodrostat
Avis favorable au remboursement dans le syndrome de Cushing endogène chez l’adulte. Un progrès au même titre que les autres spécialités à base de kétoconazole et métyrapone disponibles dans la prise en charge. Le service médical rendu par ISTURISA (osilodrostat) est important dans l’indication de l’AMM...
2021
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
osilodrostat
osilodrostat
osilodrostat
administration par voie orale
adulte
syndrome de cushing
syndrome de Cushing endogène
ISTURISA
ISTURISA 1 mg, comprimé pelliculé
ISTURISA 5 mg, comprimé pelliculé
ISTURISA 10 mg, comprimé pelliculé
avis de la commission de transparence
Imidazoles
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Retsevmo - selpercatinib
code ATC : L01EX22
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/retsevmo
Retsevmo est un médicament anticancéreux destiné aux patients dont le cancer est dû à des mutations d’un gène appelé RET. Il peut être utilisé pour:•le cancer bronchique non à petites cellules avancé chez les patients adultes ayant reçu antérieurement un traitement par immunothérapie ou par des médicaments anticancéreux à base de platine ou les deux;•le cancer de la thyroïde avancé chez les patients adultes ayant été traités antérieurement par les médicaments anticancéreux sorafénib ou lenvatinib ou les deux; •le cancer médullaire de la thyroïde avancé chez les patients âgés de 12 ans et plus après un traitement antérieur par les médicaments anticancéreux cabozantinib ou vandétanib ou les deux...
2021
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Pays-Bas
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
pyrazoles
pyrazoles
pyridines
pyridines
inhibiteur de RET
inhibiteur de RET
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
Protéines proto-oncogènes c-ret
antinéoplasiques
antinéoplasiques
surveillance post-commercialisation des produits de santé
mutation du gène RET
carcinome pulmonaire non à petites cellules
mutation
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Tumeurs des bronches
Carcinome pulmonaire non à petites cellules avancé
adulte
adolescent
tumeurs de la thyroïde
carcinome médullaire de la thyroïde avancé
carcinome de la thyroïde avancé
tests de mutagénicité
administration par voie orale
sujet âgé
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
autres inhibiteurs de protéine kinase
évaluation préclinique de médicament
selpercatinib
selpercatinib
produit contenant précisément 40 mg de selpercatinib par gélule orale à libération classique
produit contenant précisément 80 mg de selpercatinib par gélule orale à libération classique

---
N1-SUPERVISEE
JYSELECA 100 mg, comprimé pelliculé - JYSELECA 200 mg, comprimé pelliculé - filgotinib
Inscription
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3242562/jyseleca
Avis favorable au remboursement uniquement chez les femmes atteintes de la polyarthrite rhumatoïde active modérée à sévère qui ont eu une réponse inadéquate, ou une intolérance, à un ou plusieurs traitements de fond antirhumatismaux. Avis défavorable au remboursement chez les hommes atteints de polyarthrite rhumatoïde active modérée à sévère.
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
filgotinib
filgotinib
filgotinib
administration par voie orale
Femelle
polyarthrite rhumatoïde
Filgotinib (maléate) 100 mg comprimé
Filgotinib (maléate) 200 mg comprimé
Inhibiteurs des Janus kinases
Inhibiteurs des Janus kinases
JYSELECA
JYSELECA 100 mg, comprimé pelliculé
JYSELECA 200 mg, comprimé pelliculé
avis de la commission de transparence
GLPG0634
GLPG0634
pyridines
triazoles
pyridines
triazoles

---
N1-SUPERVISEE
Tukysa - tucatinib
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/tukysa
Tukysa est un médicament anticancéreux utilisé pour le traitement du cancer du sein lorsque celui-ci est localement avancé ou métastatique (quand il s’est propagé dans d’autres parties du corps) et qu’il est HER2 positif. Cela signifie que les cellules cancéreuses produisent une protéine sur leur surface, HER2, qui stimule la croissance du cancer. Tukysa est administré en combinaison avec deux autres médicaments, la capécitabine et le trastuzumab, et il est utilisé après qu’au moins 2 autres traitements pour les cancers HER2 positifs ont été essayés...
2021
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Pays-Bas
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
oxazoles
oxazoles
pyridines
pyridines
quinazolines
quinazolines
antinéoplasiques
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
tucatinib
récepteur erbB-2
gestion du risque
surveillance post-commercialisation des produits de santé
tumeurs du sein
métastase tumorale
cancer du sein métastatique HER2 positif
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
protocole Capécitabine/Trastuzumab/Tucatinib
administration par voie orale
adulte
sujet âgé
continuité des soins
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
analyse de survie
évaluation préclinique de médicament
TUKYSA
TUKYSA 50 mg, comprimé pelliculé
TUKYSA 150 mg, comprimé pelliculé
cancer du sein localement avancé ou métastatique HER2 positif
tucatinib
tucatinib
carcinome du sein HER2 positif

---
N1-SUPERVISEE
Xofluza - baloxavir marboxil
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/xofluza
Indications thérapeutiques : Traitement de la grippe Xofluza est indiqué dans le traitement de la grippe non compliquée chez les patients âgés de 12 ans et plus. Prévention de la grippe post-exposition Xofluza est indiqué en prophylaxie post-exposition de la grippe chez les sujets âgés de 12 ans et plus...
2021
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Pays-Bas
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
agrément de médicaments
Europe
baloxavir marboxil
baloxavir marboxil
baloxavir marboxil
antiviraux
antiviraux
antienzymes
antienzymes
surveillance post-commercialisation des produits de santé
administration par voie orale
adolescent
adulte
sujet âgé
grippe humaine
grippe humaine
prophylaxie après exposition
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
promédicaments
endonucleases
évaluation préclinique de médicament
produit contenant uniquement du baloxavir marboxil sous forme orale
baloxavir
baloxavir
oxazines
pyridines
Thiépines
triazines
oxazines
pyridines
Thiépines
triazines

---
N1-VALIDE
TUCATINIB 50 mg, comprimé pelliculé
ATU cohorte du 26/11/2020
https://ansm.sante.fr/tableau-atu-rtu/tucatinib-50-mg-comprime-pellicule
Tucatinib est indiqué, en association avec trastuzumab et capécitabine chez les patients adultes atteints d'un cancer du sein HER2 localement avancé non résécable ou métastatique (y compris avec des métastases cérébrales) ayant progressé après deux lignes de traitement anti-HER2...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
administration par voie orale
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
recommandation de bon usage du médicament
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
tucatinib
tucatinib
tucatinib
oxazoles
pyridines
quinazolines
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
adulte
tumeurs du sein
Trastuzumab
Capécitabine
protocole Capécitabine/Trastuzumab/Tucatinib
cancer du sein HER2 positif localement avancé non résécable
métastase tumorale
récepteur erbB-2
tucatinib
tucatinib
carcinome du sein HER2 positif
oxazoles
pyridines
quinazolines

---
N1-SUPERVISEE
RETSEVMO 40 mg, gélule - RETSEVMO 80 mg, gélule (selpercatinib)
Inscription
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3271751/fr/retsevmo-selpercatinib
Avis favorable au remboursement en monothérapie dans : le traitement des patients adultes atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) avancé avec une fusion du gène RET, qui nécessitent un traitement systémique après un traitement antérieur par immunothérapie et/ou chimiothérapie à base de platine; le traitement des patients adultes et des adolescents à partir de 12 ans atteints d’un cancer médullaire de la thyroïde (CMT) avancé avec une mutation du gène RET, qui nécessitent un traitement systémique après un traitement antérieur par cabozantinib et/ou vandétanib. Le maintien de cet avis est conditionné à la réévaluation de cette spécialité dans un délai maximum de 3 ans...
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
selpercatinib
administration par voie orale
inhibiteur de RET
inhibiteurs de protéines kinases
antinéoplasiques
Protéines proto-oncogènes c-ret
autres inhibiteurs de protéine kinase
produit contenant précisément 80 mg de selpercatinib par gélule orale à libération classique
produit contenant précisément 40 mg de selpercatinib par gélule orale à libération classique
adulte
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Carcinome pulmonaire non à petites cellules avancé
adolescent
carcinome médullaire de la thyroïde avancé
tumeurs de la thyroïde
mutation du gène RET
carcinome pulmonaire non à petites cellules
tumeurs de la thyroïde
fusion RET positive
avis de la commission de transparence
pyrazoles
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Isturisa - osilodrostat
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/isturisa
Isturisa est un médicament utilisé pour traiter les adultes atteints du syndrome de Cushing, une maladie caractérisée par une production excessive de l’hormone cortisol par les glandes surrénales, deux glandes situées au-dessus des reins. Le syndrome de Cushing est une maladie rare et Isturisa a reçu la désignation de «médicament orphelin» (médicament utilisé dans le traitement de maladies rares) le 15 octobre 2014...
2020
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
osilodrostat
osilodrostat
osilodrostat
osilodrostat
osilodrostat
médicament orphelin
adulte
syndrome de cushing
administration par voie orale
steroid 11-beta-hydroxylase
surveillance post-commercialisation des produits de santé
sujet âgé
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
évaluation préclinique de médicament
ISTURISA 1 mg, comprimé pelliculé
ISTURISA 5 mg, comprimé pelliculé
ISTURISA 10 mg, comprimé pelliculé
ISTURISA
Imidazoles
pyridines
Imidazoles
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Tavlesse - fostamatinib
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/tavlesse
Tavlesse est un médicament utilisé pour le traitement des adultes atteints de thrombocytopénie immunitaire chronique. Il est utilisé lorsque d’autres traitements ont échoué. La thrombocytopénie immunitaire chronique, auparavant appelée purpura thrombopénique idiopathique (PTI), est une maladie chronique dans laquelle le système immunitaire (les défenses de l’organisme) détruit les plaquettes saines présentes dans le sang. Les plaquettes sont nécessaires pour former des caillots et arrêter les saignements. Les patients atteints de la maladie présentent un faible nombre de plaquettes et peuvent former des ecchymoses ou saigner facilement...
2020
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
fostamatinib
fostamatinib
fostamatinib
maladie chronique
adulte
purpura thrombopénique idiopathique
administration par voie orale
Syk kinase
surveillance post-commercialisation des produits de santé
sujet âgé
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
évaluation préclinique de médicament
oxazines
pyridines
oxazines
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Kaftrio - ivacaftor / tézacaftor / élexacaftor
Code ATC : R07AX32
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/kaftrio
Kaftrio est un médicament utilisé pour le traitement de patients âgés de 12 ans et plus atteints de mucoviscidose, une maladie héréditaire qui a des effets graves sur les poumons, le système digestif et d’autres organes. La mucoviscidose peut être causée par diverses mutations (modifications) du gène d’une protéine appelée «régulateur de la conductance transmembranaire de la mucoviscidose» (CFTR). Les personnes possèdent deux copies de ce gène, chacune héritée de chaque parent, et la maladie ne survient que lorsque les deux copies présentent une mutation. Kaftrio est utilisé chez les patients dont la mucoviscidose est due à la mutation F508del héritée de l’un ou des deux parents. Si les patients ont hérité de cette mutation d’un seul parent, il doivent être également porteurs d’une autre mutation, appelée «mutation à fonction minimale», héritée de l’autre parent. La mucoviscidose est rare et Kaftrio a reçu la désignation de «médicament orphelin» (médicament utilisé dans le traitement de maladies rares) le 14 décembre 2018...
2020
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Pays-Bas
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
produit contenant uniquement de l'élexacaftor, de l'ivacaftor et du tézacaftor sous forme orale
agrément de médicaments
Europe
association médicamenteuse
administration par voie orale
médicament orphelin
pyrazoles
pyrazoles
pyridines
pyridines
pyrrolidines
pyrrolidines
ivacaftor
ivacaftor
tézacaftor
tézacaftor
adolescent
adulte
mucoviscidose
association de médicaments
protéine CFTR
ivacaftor, tézacaftor et élexacaftor
surveillance post-commercialisation des produits de santé
interactions médicamenteuses
évaluation préclinique de médicament
association élexacaftor, ivacaftor, tézacaftor
association élexacaftor, ivacaftor, tézacaftor
élexacaftor
élexacaftor
Élexacaftor 100 mg + ivacaftor 75 mg + tezacaftor 50 mg comprimé
mucoviscidose avec mutation F508del du gène CFTR
KAFTRIO
KAFTRIO 100 mg/50 mg/75 mg, comprimé pelliculé
aminophénols
quinolinone
aminophénols
quinolinone
indoles
benzodioxoles
indoles
benzodioxoles
quinoléines
quinoléines

---
N1-SUPERVISEE
Jyseleca - filgotinib
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/jyseleca
Jyseleca est un médicament utilisé pour traiter les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère, une maladie dans laquelle le système immunitaire (les défenses naturelles du corps) attaque les tissus sains afin de provoquer une inflammation et de la douleur dans les articulations. Jyseleca est utilisé seul ou en association avec un autre médicament, le méthotrexate, après qu’un traitement par un ou plusieurs médicaments antirhumatismaux modificateurs de la maladie (DMARD) n’a pas fonctionné suffisamment ou provoque des effets indésirables inacceptables. Les DMARD sont des médicaments, comme le méthotrexate, qui ralentissent l’aggravation de la maladie...
2020
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
filgotinib
filgotinib
filgotinib
adulte
polyarthrite rhumatoïde
administration par voie orale
association de médicaments
méthotrexate
Inhibiteurs des Janus kinases
Inhibiteurs des Janus kinases
surveillance post-commercialisation des produits de santé
sujet âgé
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
évaluation préclinique de médicament
Filgotinib (maléate) 100 mg comprimé
Filgotinib (maléate) 200 mg comprimé
JYSELECA
JYSELECA 100 mg, comprimé pelliculé
JYSELECA 200 mg, comprimé pelliculé
GLPG0634
GLPG0634
pyridines
triazoles
pyridines
triazoles

---
N1-SUPERVISEE
KAFTRIO : ivacaftor / tezacaftor / elexacaftor - KALYDECO : ivacaftor
Inscription et Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3220388/fr/kaftrio-/-kalydeco
Avis favorable au remboursement dans le traitement des patients atteints de mucoviscidose âgés de 12 ans et plus, homozygotes pour la mutation F508del du gène CFTR ou hétérozygotes pour la mutation F508del du gène CFTR et porteurs d’une mutation du gène CFTR à fonction minimale. Un progrès thérapeutique dans la prise en charge. Le service médical rendu par KAFTRIO (ivacaftor/tezacaftor/elexacaftor) en association avec KALYDECO (ivacaftor) est important dans le traitement : des patients atteints de mucoviscidose âgés de 12 ans et plus hétérozygotes pour la mutation F508del du gène CFTR et porteurs d’une mutation du gène CFTR à fonction minimale, des patients atteints de mucoviscidose âgés de 12 ans et plus, homozygotes pour la mutation F508del du gène CFTR...
2020
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
association médicamenteuse
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
ivacaftor
Agonistes de canaux chlorure
tézacaftor
ivacaftor
ivacaftor, tézacaftor et élexacaftor
mucoviscidose
adolescent
adulte
KALYDECO 150 mg, comprimé pelliculé
mucoviscidose chez les patients hétérozygotes pour la mutation F508del du gène CFTR
mucoviscidose chez les patients homozygotes pour la mutation F508del du gène CFTR
Mutation delta F508 du gène CFTR
Protéine CFTR Delta F508
administration par voie orale
élexacaftor
association élexacaftor, ivacaftor, tézacaftor
Élexacaftor 100 mg + ivacaftor 75 mg + tezacaftor 50 mg comprimé
KAFTRIO
KAFTRIO 100 mg/50 mg/75 mg, comprimé pelliculé
avis de la commission de transparence
KALYDECO
aminophénols
quinolinone
indoles
benzodioxoles
protéine CFTR
pyrrolidines
pyridines
pyrazoles
association médicamenteuse
quinoléines

---
N1-SUPERVISEE
TAVLESSE 100 mg, comprimés pelliculés - TAVLESSE 150 mg, comprimés pelliculés
Inscription
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3226885/fr/tavlesse
Avis favorable au remboursement dans le traitement de la thrombocytopénie immunitaire (PTI) chronique chez les patients adultes réfractaires aux autres traitements. Le service médical rendu par TAVLESSE (fostamatinib) est faible dans l’indication de l’AMM...
2020
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
administration par voie orale
fostamatinib
fostamatinib
fostamatinib
Syk kinase
inhibiteur de tyrosine kinase
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
adulte
maladie chronique
purpura thrombopénique idiopathique
produit contenant uniquement du fostamatinib sous forme orale
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
oxazines
pyridines
oxazines
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
AKYNZEO
Réévaluation SMR
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3224928/fr/akynzeo
Avis défavorable au remboursement chez l’adulte en prévention des nausées et vomissements aigus et retardés associés aux chimiothérapies anticancéreuses modérément émétisantes. Pour rappel, ce médicament dispose déjà d’un avis favorable au remboursement chez l’adulte en prévention des nausées et vomissements aigus et retardés associés aux chimiothérapies anticancéreuses hautement émétisantes. Le service médical rendu par AKYNZEO reste insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale au regard des alternatives disponibles pour la prévention des nausées et vomissements aigus et retardés associés aux chimiothérapies anticancéreuses modérément émétisantes...
2020
false
false
false
Insuffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
administration par voie orale
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
AKYNZEO
AKYNZEO 300 mg/0,5 mg, gélule
association nétupitant palonosétron
palonosétron en association
antiémétiques
nausée
vomissement
antinéoplasiques
nausée
vomissement
adulte
nausées et vomissements associés à une chimiothérapie anticancéreuse moyennement émétisante
isoquinoléines
pyridines
quinuclidines

---
N1-SUPERVISEE
IBRANCE - palbociclib
Réévaluation SMR et ASMR
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2964747/fr/ibrance
Intérêt clinique important en association au létrozole, chez les femmes ménopausées, atteintes d’un cancer du sein avancé RH /HER2-, en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme, non prétraitées pour le stade avancé de leur maladie et n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédant et progrès thérapeutique mineur par rapport au létrozole seul. Intérêt clinique insuffisant pour justifier son remboursement en association à l’exemestane ou l’anastrozole ainsi que chez les femmes non ménopausées et/ou avec atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme...
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
palbociclib
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
palbociclib
IBRANCE
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Létrozole
post-ménopause
tumeurs du sein
Fulvestrant
cancer du sein positif aux récepteurs hormonaux (maladie)
administration par voie orale
IBRANCE 75 mg, gélule
IBRANCE 100 mg, gélule
IBRANCE 125 mg, gélule
avis de la commission de transparence
pipérazines
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Édoxaban, une nouvelle option pour le traitement des thromboembolies veineuses des patients cancéreux ?
https://pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1261
Les anticoagulants oraux directs (AOD) prennent une place importante dans le traitement des TEV pour la population générale. Toutefois, le manque de données précisant leur usage pour les patients cancéreux atteints d’une TEV limite leur utilisation. La littérature scientifique disponible provient d’analyses de sous-groupes dans des essais cliniques comparant un AOD à un AVK pour le traitement des TEV. Le fait que la présente étude compare pour la première fois un AOD, l’édoxaban, au traitement standard, la daltéparine, pour des patients cancéreux atteints de TEV est un gage de sa pertinence...
2019
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
tumeurs
Inhibiteurs du facteur Xa
édoxaban
lecture critique d'article
Recherche comparative sur l'efficacité
daltéparine
anticoagulants
Traitements pour les maladies cardio-vasculaires
Cancers
article de périodique
thromboembolisme veineux
édoxaban
pyridines
thiazoles

---
N1-SUPERVISEE
IBRANCE (palbociclib), inhibiteur de protéine kinase
Réévaluation SMR et ASMR
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2964747/fr/ibrance-palbociclib-inhibiteur-de-proteine-kinase
Intérêt clinique important en association au létrozole, chez les femmes ménopausées, atteintes d’un cancer du sein avancé RH /HER2-, en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme, non prétraitées pour le stade avancé de leur maladie et n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédant et progrès thérapeutique mineur par rapport au létrozole seul. Intérêt clinique insuffisant pour justifier son remboursement en association à l’exemestane ou l’anastrozole ainsi que chez les femmes non ménopausées et/ou avec atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme...
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de bon usage du médicament
inhibiteurs de protéines kinases
palbociclib
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Létrozole
tumeurs du sein
cancer du sein positif aux récepteurs hormonaux (maladie)
IBRANCE 75 mg, gélule
IBRANCE 100 mg, gélule
IBRANCE 125 mg, gélule
carcinome du sein HER2 négatif
administration par voie orale
post-ménopause
avis de la commission de transparence
IBRANCE
palbociclib
pipérazines
pyridines
pipérazines
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
CABOMETYX
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3082106/fr/cabometyx
Dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) qui ont été traités antérieurement par sorafénib, le service médical rendu par CABOMETYX est important chez les patients avec un bon état général (ECOG 0-1) et une fonction hépatique préservée (Child-Pugh A). Dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) qui ont été traités antérieurement par sorafénib, le service médical rendu par CABOMETYX est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans toutes autres situations cliniques, en l’absence de données cliniques...
2019
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
avis de la commission de transparence
CABOMETYX
cabozantinib
adulte
résultat thérapeutique
carcinome hépatocellulaire
CABOMETYX 20 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 40 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 60 mg, comprimé pelliculé
cabozantinib
administration par voie orale
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
anilides
pyridines

---
N1-VALIDE
Anticoagulants Oraux Directs (AODs) (apixaban (Eliquis ), rivaroxaban (Xarelto ), dabigatran (Pradaxa ) et edoxaban (Lixiana /Roteas ) non recommandés chez les patients présentant un Syndrome des Antiphospholipides (SAPL) - Lettre aux professionnels de santé
https://ansm.sante.fr/informations-de-securite/Anticoagulants-Oraux-Directs-AODs-apixaban-Eliquis-R-rivaroxaban-Xarelto-R-dabigatran-Pradaxa-R-et-edoxaban-Lixiana-R-Roteas-R-non-recommandes-chez-les-patients-presentant-un-Syndrome-des-Antiphospholipides-SAPL
Une augmentation du risque de récidive d’évènements thrombotiques a été observée chez des patients traités par rivaroxaban dans le cadre d’un syndrome des antiphospholipides (SAPL). Les autres AODs (apixaban, edoxaban* et dabigatran etexilate) pourraient également augmenter ce risque par rapport aux antivitamines K (AVK) tels que la warfarine. Les AODs ne sont donc pas recommandés chez les patients présentant un SAPL, et plus particulièrement les patients à haut risque d’évènements thrombotiques (patients positifs aux 3 tests antiphospholipides : anticoagulant lupique, anticorps anticardiolipine et anticorps anti-bêta 2 glycoprotéine I). La poursuite d’un traitement par AOD pour prévenir les récidives thromboemboliques chez des patients présentant un SAPL doit être réévaluée, en particulier chez les patients à haut risque thrombotique, et un traitement de relai avec un AVK doit être envisagé...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie orale
apixaban
Rivaroxaban
édoxaban
anticoagulants
Dabigatran
ELIQUIS
XARELTO
PRADAXA
récidive
risque
syndrome des anticorps antiphospholipides
thrombose
thrombose
pyrazoles
pyridones
pyridines
thiazoles

---
N1-SUPERVISEE
IBRANCE - palbociclib
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2964747/fr/ibrance
Le service médical rendu par IBRANCE chez les femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique, RH /HER2-, en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme, non prétraitées pour le stade avancé de la maladie et n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien (letrozole ou anastrazole) dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédents est important en association au létrozole. Le service médical rendu par IBRANCE en association au fulvestrant reste important chez les femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique, RH /HER2-, en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme, prétraitées par hormonothérapie (au stade avancé ou lors d’un traitement adjuvant pour les progressions précoces). Le service médical rendu par IBRANCE chez les femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique, RH /HER2-, en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme, non prétraitées pour le stade avancé de la maladie et n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien (letrozole ou anastrazole) dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédents est insuffisant en association à l’anastrozole ou l’exemestane pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale. Le service médical rendu d’IBRANCE reste insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale chez les femmes non ménopausées et/ou avec atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme...
2019
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
palbociclib
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
tumeurs du sein
métastase tumorale
cancer localement avancé
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
cancer du sein positif aux récepteurs hormonaux (maladie)
administration par voie orale
Kinase-4 cycline-dépendante
Kinase-6 cycline-dépendante
analyse de survie
Survie sans progression
carcinome du sein HER2 négatif
IBRANCE
IBRANCE 75 mg, gélule
IBRANCE 100 mg, gélule
IBRANCE 125 mg, gélule
résultat thérapeutique
avis de la commission de transparence
post-ménopause
Cancer du sein stade IV
Cancer du sein avancé localement
HER2/Neu négatif
palbociclib
pipérazines
pyridines
survie sans rechute
Survie sans progression

---
N1-SUPERVISEE
CABOMETYX (cabozantinib), inhibiteur de tyrosine kinase
Intérêt clinique insuffisant pour justifier son remboursement dans le carcinome rénal avancé chez les patients adultes à risque intermédiaire ou élevé et non traités antérieurement en raison de fortes incertitudes sur la démonstration d’efficacité au regard des nombreuses faiblesses méthodologiques identifiées dans l’étude pivot.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2908453/fr/cabometyx
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2908453/fr/cabometyx-cabozantinib-inhibiteur-de-tyrosine-kinase
Le service médical rendu par CABOMETYX est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans le « traitement du carcinome rénal avancé chez les patients adultes à risque intermédiaire ou élevé et non traités antérieurement » compte tenu des fortes incertitudes sur la démonstration d’efficacité au regard des nombreuses faiblesses méthodologiques identifiées dans l’étude pivot (phase II réalisée en ouvert, risque d’erreur consenti unilatéral de 12%, près de 5 fois supérieur au seuil communément accepté avec une analyse principale réalisée par l’investigateur en utilisant des règles de censures non conformes aux recommandations)...
2019
false
false
false
Insuffisant
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
résultat thérapeutique
cabozantinib
néphrocarcinome
adulte
CABOMETYX 20 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 40 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 60 mg, comprimé pelliculé
cabozantinib
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
administration par voie orale
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
CABOMETYX
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments ciblant VEGFR : axitinib, cabozantinib, pazopanib, sorafenib, sunitinib
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Medicaments-ciblant-VEGFR-axitinib-cabozantinib-pazopanib-sorafenib-sunitinib
Ce document est destiné aux professionnels de santé, oncologues médicaux, spécialistes d’organe, médecins généralistes, pharmaciens et infirmiers notamment. Il propose des mesures à mettre en œuvre pour prévenir certains effets indésirables, les modalités de leur détection précoce et les conduites à tenir en cas de toxicité avérée. Les médicaments concernés par ces recommandations sont des inhibiteurs de tyrosine kinase (ITK) ciblant VEGFR : --axitinib (Inlyta comprimés, 1 mg, 3 mg, 5 mg, 7 mg) ; --cabozantinib (Cabometyx comprimés, 20 mg, 40 mg, 60 mg) ; --pazopanib (Votrient comprimés, 200 mg, 400 mg) ; --sorafenib (Nexavar comprimés, 200 mg) ; --sunitinib (Sutent gélules, 12,5 mg, 25 mg, 50 mg). Le lenvatinib (Lenvima ) et le tivozanib (Fotivda ), anti-VEGFR indiqués dans les cancers du rein mais non remboursables en France, ne sont pas traités dans cette recommandation : ils font uniquement l’objet d’un point d’information à la fin de cette recommandation.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
Axitinib
cabozantinib
pazopanib
Sorafénib
Sunitinib
effets secondaires indésirables des médicaments
effets secondaires indésirables des médicaments
facteurs de risque
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
INLYTA
INLYTA 1 mg, comprimé pelliculé
INLYTA 3 mg, comprimé pelliculé
INLYTA 5 mg, comprimé pelliculé
INLYTA 7 mg, comprimé pelliculé
administration par voie orale
CABOMETYX
CABOMETYX 20 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 40 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 60 mg, comprimé pelliculé
VOTRIENT 200 mg, comprimé pelliculé
VOTRIENT 400 mg, comprimé pelliculé
VOTRIENT
NEXAVAR
NEXAVAR 200 mg, comprimé pelliculé
récepteurs aux facteurs de croissance endothéliale vasculaire
SUTENT
SUTENT 12,5 mg, gélule
SUTENT 25 mg, gélule
SUTENT 50 mg, gélule
néphrocarcinome
interactions médicamenteuses
grossesse
recommandation de bon usage du médicament
Sorafénib
pazopanib
Axitinib
Sunitinib
cabozantinib
pyrimidines
sulfonamides
anilides
pyridines
pyrimidines
sulfonamides
anilides
pyridines
anilides
pyridines
pyrimidines
sulfonamides

---
N1-SUPERVISEE
STIVARGA - CHC
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2825855/fr/stivarga-chc
Dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) qui ont été traités antérieurement par sorafenib, le service médical rendu par STIVARGA est important chez les patients avec un bon état général (ECOG 0-1), une fonction hépatique préservée (Child-Pugh A) et ayant bien toléré leur traitement antérieur par sorafenib. Dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) qui ont été traités antérieurement par sorafenib, le service médical rendu par STIVARGA est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans toutes autres situations cliniques, en l’absence de données cliniques...
2018
false
false
false
Insuffisant
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
-
France
français
régorafénib
régorafénib
régorafénib
administration par voie orale
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
STIVARGA
STIVARGA 40 mg, comprimé pelliculé
adulte
antinéoplasiques
antinéoplasiques
avis de la commission de transparence
carcinome hépatocellulaire
Phénylurées
pyridines
Phénylurées
pyridines

---
N1-VALIDE
Regorafenib (Stivarga) - mise à jour 2018
http://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/regorafenib-mise-a-jour-2018.html
Le regorafenib est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints : d’un cancer colorectal (CCR) métastatique qui ont été traités antérieurement ou qui ne sont pas éligibles aux traitements disponibles, notamment une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine, un traitement par anti-VEGF et un traitement par anti-EGFR. de tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) non résécables ou métastatiques ayant progressé lors d’un traitement antérieur par imatinib et sunitinib ou en cas d’intolérance à ces traitements. d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) qui ont été traités antérieurement par sorafenib...
2018
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
recommandation de bon usage du médicament
adulte
régorafénib
régorafénib
STIVARGA
administration par voie orale
tumeurs colorectales
métastase tumorale
Cancer colorectal métastatique
tumeurs stromales gastro-intestinales
évolution de la maladie
carcinome hépatocellulaire
inhibiteurs de protéines kinases
antinéoplasiques
STIVARGA 40 mg, comprimé pelliculé
analyse de survie
Phénylurées
pyridines

---
N1-VALIDE
Les anticoagulants oraux
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2851086/fr/les-anticoagulants-oraux
Il existe 2 classes d’anticoagulants oraux : les anticoagulants oraux antivitamine K (AVK) utilisés en cas de fibrillation auriculaire (valvulaire ou non valvulaire) et les anticoagulants oraux d’action directe (AOD) utilisés en cas de fibrillation auriculaire non valvulaire...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
anticoagulants
anticoagulants
administration par voie orale
antivitamines K
antivitamines K
fibrillation auriculaire
mauvais usage des médicaments prescrits
apixaban
Dabigatran
antithrombiniques
Inhibiteurs du facteur Xa
Rivaroxaban
édoxaban
inhibiteurs directs du facteur Xa
inhibiteurs directs de la thrombine
grossesse
Observance par le patient
continuité des soins
hémorragie
procédures de chirurgie opératoire
perte sanguine peropératoire
hémorragie
XARELTO
PRADAXA
ELIQUIS
antivitamines K
PREVISCAN
fluindione
acénocoumarol
SINTROM
MINISINTROM
COUMADINE
warfarine
pyridines
thiazoles
phénindione
phénindione
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Vismodegib
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://ansm.sante.fr/tableau-marr/vismodegib
brochure prescripteurs-pharmaciens, formulaire d'accord de soins, formulaire de déclaration de grossesse, carnet patients
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
brochure pédagogique pour les patients
gestion du risque
vismodégib
grossesse
guide
contraception
tératogènes
tests de grossesse
ERIVEDGE
ERIVEDGE 150 mg, gélule
vismodégib
formulaire
malformations dues aux médicaments et aux drogues
fécondité
mort foetale
Mort de l'embryon
HhAntag-691
perte de l'embryon
anilides
pyridines

---
N1-VALIDE
Sonidégib
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://ansm.sante.fr/tableau-marr/sonidegib
Un Plan de Prévention des Grossesse est mis en place pour renforcer les mises en garde sur le risque tératogène attendu d’Odomzo, dispenser des conseils sur la contraception, le test de grossesse et d’autres mesures pour réduire ce risque. Outre une lettre aux professionnels de santé, il inclut : une brochure pour les professionnels de santé, un carnet patient, une carte aide-mémoire, un formulaire de vérification des conseils
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
sonidégib
sonidégib
tératogènes
ODOMZO
ODOMZO 200 mg, gélule
grossesse
malformations dues aux médicaments et aux drogues
contraception
tests de grossesse
antinéoplasiques
mort foetale
brochure pédagogique pour les patients
information scientifique et technique
LDE225
dérivés du biphényle
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
LIXIANA - édoxaban (tosilate d') monohydraté
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2826827/fr/lixiana
Le service médical rendu par LIXIANA reste important : - en prévention de l’AVC et de l’ES chez les patients ayant une FANV et présentant un ou plusieurs facteurs de risque, - dans le traitement de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie pulmonaire (EP) et la prévention de leurs récidives chez l'adulte. La Commission rappelle que LIXIANA doit être prescrit en relais d’une anticoagulation par voie parentérale pendant au moins 5 jours...
2018
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
anglais
résultat thérapeutique
édoxaban
tosilate d'édoxaban
administration par voie orale
accident vasculaire cérébral
embolie
adulte
facteurs de risque
fibrillation auriculaire
Thrombose veineuse profonde
Thrombose veineuse profonde
récidive
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
hémorragie
édoxaban
hémorragie
Inhibiteurs du facteur Xa
édoxaban
avis de la commission de transparence
thrombose veineuse
thrombose veineuse
pyridines
thiazoles
pyridines
thiazoles

---
N2-AUTOINDEXEE
Sommaire des motifs de décision (SMD) portant sur Bepreve
Bepotastine besilate, 1,5 % p/v, solution , ophtalmique
https://hpr-rps.hres.ca/reg-content/sommaire-motif-decision-detailTwo.php?lang=fr&linkID=SBD00324
Santé Canada estime que Bepreve a un profil avantages/risques favorable au traitement des démangeaisons associées à la conjonctivite allergique. La conjonctivite allergique se caractérise par des démangeaisons et des rougeurs aux yeux. Elle peut également s’accompagner de picotements, d’un larmoiement, d’une sécheresse oculaire, de sensations de brûlure, d’une tuméfaction de la conjonctive, d’un écoulement mucoïde et d’une sensibilité à la lumière. La conjonctivite allergique est une affection courante qui touche environ 20 % de la population. Elle est observée couramment pendant la saison des allergies où elle résulte d’une réaction aux allergènes (pollen d’arbres et d’herbe, moisissures), mais peut également se manifester tout au long de l’année en réaction à divers allergènes (aliments, poussière de maison, squames animales, produits chimiques, etc.). Son traitement peut comprendre l’administration d’un antihistaminique oral ou oculaire et/ou d’un anti-inflammatoire (stéroïdien). Bepreve est un médicament contre les allergies qui exerce un effet antagoniste hautement sélectif contre les récepteurs de l’histamine H1 et un effet inhibiteur contre l’infiltration des foyers inflammatoires par les éosinophiles...
2017
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
information sur le médicament
administration par voie ophtalmique
bésilate de bépotastine
bésilate de bépotastine 1,5 % solution ophtalmique (produit)
pipéridines
pyridines

---
N3-AUTOINDEXEE
STILNOX
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2748751/fr/stilnox
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions Service Médical Rendu (SMR) Faible Le service médical rendu de STILNOX et ses génériques est faible dans le traitement des « troubles sévères du sommeil dans les cas suivants : insomnie occasionnelle, insomnie transitoire ».
2017
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
STILNOX 10 mg, comprimé pelliculé sécable
remboursement par l'assurance maladie
tartrate de zolpidem
zolpidem
STILNOX
pyridines
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
AKYNZEO (palonosétron nétupitant), sétron en association
Pas d’avantage clinique démontré en prévention des nausées et vomissements après chimiothérapie hautement émétisante par rapport au traitement de référence (sétron aprépitant corticoïde) Intérêt clinique insuffisant après chimiothérapie moyennement émétisante, en l’absence de donnée clinique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2755488/fr/akynzeo
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2755488/fr/akynzeo-palonosetron-netupitant-setron-en-association
Le service médical rendu par AKYNZEO 300 mg/0,5 mg, gélule est important dans la prévention des nausées et vomissements aigus et retardés associés aux chimiothérapies anticancéreuses hautement émétisantes à base de cisplatine. Le service médical rendu par AKYNZEO 300 mg/0,5 mg, gélule est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale dans la prévention des nausées et vomissements aigus et retardés associés aux chimiothérapies anticancéreuses modérément émétisantes...
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
résultat thérapeutique
association médicamenteuse
nétupitant
palonosétron en association
chlorhydrate de palonosétron
nausées et vomissements aigus associés à une chimiothérapie anticancéreuse hautement émétisante
nausées et vomissements associés à une chimiothérapie anticancéreuse moyennement émétisante
nausée
nausée
antinéoplasiques
vomissement
vomissement
administration par voie orale
antagonistes des récepteurs 5-HT3 de la sérotonine
antagonistes du récepteur de la neurokinine-1
association nétupitant palonosétron
avis de la commission de transparence
remboursement par l'assurance maladie
recommandation de bon usage du médicament
AKYNZEO 300 mg/0,5 mg, gélule
AKYNZEO
pyridines
isoquinoléines
quinuclidines
Palonosétron

---
N1-SUPERVISEE
Roteas - edoxaban
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Roteas
Roteas est un anticoagulant (un médicament qui empêche la formation de caillots sanguins) utilisé chez l’adulte: • pour prévenir l’accident vasculaire cérébral (AVC) (causé par la formation de caillots sanguins dans le cerveau) et l’embolie systémique (formation de caillots sanguins dans d’autres organes) chez les patients présentant une fibrillation atriale non valvulaire (contractions irrégulières rapides des cavités supérieures du coeur). Il est utilisé chez les patients qui présentent un ou plusieurs facteurs de risque tels que: antécédents d’AVC, hypertension artérielle, diabète, insuffisance cardiaque, ou âge supérieur ou égal à 75 ans; • pour traiter les thromboses veineuses profondes (TVP, un caillot de sang dans une veine profonde, en général dans la jambe) et l’embolie pulmonaire (un caillot dans un vaisseau sanguin alimentant les poumons), et pour empêcher la récidive de la TVP et de l’embolie pulmonaire. Roteas contient le principe actif edoxaban. Ce médicament est le même que Lixiana, qui est déjà autorisé dans l’Union européenne (UE). La société qui fabrique Lixiana a donné son accord pour que ses données scientifiques soient utilisées pour Roteas («consentement éclairé»)...
2017
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
édoxaban
édoxaban
tosilate d'édoxaban
tosilate d'édoxaban
agrément de médicaments
Europe
surveillance post-commercialisation des produits de santé
administration par voie orale
accident vasculaire cérébral
embolie
adulte
facteurs de risque
fibrillation auriculaire
Thrombose veineuse profonde
Thrombose veineuse profonde
récidive
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
hémorragie
tosilate d'édoxaban
hémorragie
Inhibiteurs du facteur Xa
Inhibiteurs du facteur Xa
édoxaban
évaluation préclinique de médicament
évaluation médicament
thrombose veineuse
thrombose veineuse
pyridines
thiazoles
pyridines
thiazoles

---
N1-SUPERVISEE
IBRANCE - palbociclib
Inscription
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2761877/fr/ibrance
La Commission considère que le service médical rendu par IBRANCE est important dans le traitement des femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique RH et HER2- sans atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme, en association avec un inhibiteur de l’aromatase ou en association avec le fulvestrant chez les femmes ayant été traitées antérieurement par hormonothérapie. Chez les femmes non ménopausées et/ou avec atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme, la Commission considère que le service médical rendu par IBRANCE est insuffisant...
2017
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
palbociclib
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
tumeurs du sein
métastase tumorale
cancer localement avancé
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
cancer du sein positif aux récepteurs hormonaux (maladie)
administration par voie orale
Kinase-4 cycline-dépendante
Kinase-6 cycline-dépendante
analyse de survie
Survie sans progression
carcinome du sein HER2 négatif
IBRANCE
IBRANCE 75 mg, gélule
IBRANCE 100 mg, gélule
IBRANCE 125 mg, gélule
résultat thérapeutique
avis de la commission de transparence
post-ménopause
Cancer du sein métastasé chez la femme ménopausée
Femme ménopausée
Cancer du sein stade IV
Cancer du sein avancé localement
HER2/Neu négatif
palbociclib
pipérazines
pyridines
survie sans rechute

---
N1-VALIDE
Anticoagulation et fibrillation auriculaire
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/anticoagulation-et-fibrillation-auriculaire
Les anticoagulants sont des médicaments qui sont prescrits, entre autres, aux personnes atteintes d’un trouble du rythme cardiaque appelé fibrillation auriculaire, pour diminuer leur risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Depuis quelques années, de « nouveaux anticoagulants oraux » ou NOAC sont arrivés sur le marché. Leur usage est plus pratique que celui des « anciens » puisqu’ils ne nécessitent plus de prises de sang de contrôle tous les mois. Mais leur prix est aussi nettement plus élevé : ils représentent pour notre assurance maladie un coût annuel supplémentaire qui avoisine les 100 millions d’euros. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de santé (KCE) a mené une analyse critique des données existantes sur ces médicaments et a découvert que leurs avantages ne sont pas aussi évidents qu’il y paraît. En effet, si leur efficacité est supérieure à celle des anciens médicaments… ce n’est que de quelques dixièmes de pourcents, et à condition qu’ils soient bien utilisés. Trois problèmes se posent en effet : (1) Parmi les patients sous anticoagulants, certains n’en retirent aucun bénéfice parce que le risque d’AVC que l’on cherche à éviter est à peu près équivalent, chez eux, au risque d’hémorragie dû au traitement. (2) De nombreux patients reçoivent des doses de NOAC réduites, dont nous ne savons pas si elles sont efficaces. (3) Comme les NOAC ne nécessitent plus de prises de sang de contrôle tous les mois, les médecins ne sont plus en mesure de vérifier si leurs patients ont une anticoagulation suffisante. Le KCE appelle donc à la vigilance : il se peut que bon nombre de patients sous NOAC ne soient en réalité pas correctement protégés...
2017
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
anticoagulants
anticoagulants
fibrillation auriculaire
résultat thérapeutique
accident vasculaire cérébral
continuité des soins
analyse coût-bénéfice
Adhésion au traitement médicamenteux
Appréciation des risques
hémorragie
vitamine K
antivitamines K
Rivaroxaban
édoxaban
Dabigatran
apixaban
Inhibiteurs du facteur Xa
antithrombiniques
Belgique
rapport
information sur le médicament
étude comparative
anticoagulants
évaluation économique
Surveillance des médicaments
NACO
indènes
4-Hydroxycoumarines
pyridines
thiazoles
pyrazoles
pyridones

---
N1-SUPERVISEE
CABOMETYX (cabozantinib), inhibiteur de tyrosine kinase
Progrès thérapeutique modéré par rapport à AFINITOR dans le traitement du cancer du rein à cellules claires ou comportant un contingent de cellules claires, avancé ou métastatique prétraité par anti-VEGF
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2736733/fr/cabometyx
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2736733/fr/cabometyx-cabozantinib-inhibiteur-de-tyrosine-kinase
CABOMETYX a l’AMM dans le traitement des adultes atteints d’un carcinome rénal avancé après une thérapie ciblée des récepteurs du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF). Sa supériorité a été établie par rapport à AFINITOR (évérolimus) en termes de survie sans progression et de survie globale dans la seule population des patients atteints d’un cancer du rein à cellules claires ou comportant un contingent de cellules claires, avancé ou métastatique, en échec d’un traitement antérieur par anti VEGF. C’est un traitement de 2ème ligne dans ce type de cancer rénal.Le service médical rendu par CABOMETYX est important uniquement dans le traitement du cancer du rein à cellules claires ou comportant un contingent de cellules claires au stade avancé après échec d’un traitement antérieur par anti-VEGF»...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
résultat thérapeutique
cabozantinib
anilides
pyridines
cabozantinib
néphrocarcinome
cancer avancé
S-malate de cabozantinib
récepteurs à activité tyrosine kinase
administration par voie orale
adulte
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
analyse de survie
avis de la commission de transparence
carcinome rénal à cellules claires
recommandation de bon usage du médicament
CABOMETYX
CABOMETYX 20 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 40 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 60 mg, comprimé pelliculé
cabozantinib
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
LIXIANA MTEV (edoxaban), anticoagulant par voie orale
Pas d’avantage clinique démontré par rapport aux autres anticoagulants oraux dans le traitement de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie pulmonaire et la prévention de leur récidive
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2658504/fr/lixiana-mtev
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2658504/fr/lixiana-mtev-edoxaban-anticoagulant-par-voie-orale
LIXIANA (30 mg et 60 mg) a l’AMM dans le traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP), de l’embolie pulmonaire (EP) et dans la prévention de leur récidive. Le dosage à 15 mg est réservé au cours du relais d’un traitement de LIXIANA par AVK. Il est indiqué en relais d’un traitement par héparine. L’efficacité de l’héparine/edoxaban a été non-inférieure à celle de l’héparine/warfarine à 12 mois, avec un risque hémorragique qui semble similaire. Les données sont limitées chez les patients âgés de plus de 75 ans, les insuffisants rénaux et les patients de faible poids corporel. On ne dispose ni d’un moyen de surveillance de son degré d’anticoagulation, ni d’un antidote en cas de nécessité d’interruption rapide de l’effet anticoagulant...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
Thrombose veineuse profonde
Thrombose veineuse profonde
récidive
adulte
administration par voie orale
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
édoxaban
édoxaban
édoxaban
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
Inhibiteurs du facteur Xa
Inhibiteurs du facteur Xa
recommandation de bon usage du médicament
thromboembolisme veineux
thrombose veineuse
thrombose veineuse
pyridines
thiazoles
pyridines
thiazoles

---
N1-SUPERVISEE
ODOMZO (sonidegib), inhibiteur de Hedgehog
Progrès thérapeutique mineur dans le traitement du carcinome basocellulaire localement avancé ne relevant pas d’une chirurgie curative ou d’une radiothérapie
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2655911/fr/odomzo
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2655911/fr/odomzo-sonidegib-inhibiteur-de-hedgehog
ODOMZO a l’AMM dans le traitement du carcinome basocellulaire (CBC) localement avancé qui ne relève pas d’une chirurgie curative ou d’une radiothérapie. Les seules données disponibles sont issues d’un sous-groupe d’une étude de phase II non comparative ayant inclus deux profils de patients : CBC localement avancé et CBC métastatique. Les résultats d’efficacité sont fondés sur le taux de réponse global (réponse complète ou partielle). ODOMZO est une alternative à ERIVEDGE dans cette indication. Il n’existe pas d’étude comparative. Le service médical rendu par ODOMZO est important dans l’indication « traitement des patients adultes présentant un carcinome basocellulaire (CBC) localement avancé qui ne relève pas d’une chirurgie curative ou d’une radiothérapie »...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
résultat thérapeutique
sonidégib
sonidégib
sonidégib
adulte
carcinome basocellulaire
cancer localement avancé
administration par voie orale
antinéoplasiques
antinéoplasiques
remboursement par l'assurance maladie
voie de signalisation Hedgehog
taux de réponse
analyse de survie
Odomzo
recommandation de bon usage du médicament
ODOMZO
ODOMZO 200 mg, gélule
LDE225
LDE225
dérivés du biphényle
pyridines
dérivés du biphényle
pyridines
LDE225
dérivés du biphényle
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Double thérapie antiplaquettaire d’une durée de 12 ou 30 mois après la pose de tuteurs pharmacoactifs - Évaluation critique de la documentation scientifique
In PHARMACTUEL, Vol. 49, No. 1, 2016
http://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1065/850
L’étude DAPT visait à quantifier les risques et les avantages d’une thérapie antiplaquettaire à base d’AAS et de thiénopyridine de longue durée, comparativement à une thérapie de six à 12 mois. Elle a démontré la supériorité de la double thérapie par rapport à l’AAS seul pour la prévention au-delà de 12 mois des thromboses de tuteurs et des infarctus du myocarde fatals, sans toutefois démontrer d’avantages sur l’incidence d’AVC et de décès cardiovasculaires. Néanmoins, cet avantage est contrebalancé par une augmentation presque équivalente du nombre de saignements modérés à graves, si on compare le nombre nécessaire à traiter et le nombre nécessaire à nuire. L’utilisation d’une double thérapie prolongée devra donc encore être soigneusement individualisée en fonction des caractéristiques des patients et de leur risque d’événements thrombotiques et hémorragiques...
2016
false
false
false
false
A.P.E.S.
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
calendrier d'administration des médicaments
lecture critique d'article
endoprothèses à élution de substances
association de médicaments
études multicentriques comme sujet
thrombose
acide acétylsalicylique
acide acétylsalicylique
Chlorhydrate de prasugrel
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
thiénopyridine
antiagrégants plaquettaires
Pose d'endoprothèse coronaire à élution de médicament
hémorragie
Thrombose d'une endoprothèse coronaire
thiénopyridine
accident vasculaire cérébral
infarctus du myocarde
Analgésiques
temps
antiagrégants plaquettaires
pyridines
pyridines
Clopidogrel

---
N1-VALIDE
Médicaments inhibiteurs de la voie Hedgehog : vismodégib
Anticancéreux par voie orale : informer, prévenir et gérer leurs effets indésirables
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Medicaments-inhibiteurs-de-la-voie-Hedgehog-vismodegib
Les molécules concernées par ces recommandations sont les inhibiteurs de la voie Hedgehog représentés actuellement par le vismodégib. Le sonidégib, un deuxième inhibiteur de la voie Hedgehog, a obtenu une autorisation de mise sur le marché pendant l’élaboration de ces recommandations. Il n’a pas été intégré dans le périmètre de ces recommandations du fait de sa non-commercialisation à ce jour. Ces médicaments sont utilisés en traitement des carcinomes basocellulaires...
2016
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
administration par voie orale
effets secondaires indésirables des médicaments
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
recommandation pour la pratique clinique
vismodégib
vismodégib
vismodégib
vismodégib
ERIVEDGE
antinéoplasiques
antinéoplasiques
antinéoplasiques
carcinome basocellulaire
grossesse
interactions médicamenteuses
communication interdisciplinaire
voie de signalisation Hedgehog
transduction du signal
protéines hedgehog
continuité des soins
Surveillance des médicaments
HhAntag-691
HhAntag-691
HhAntag-691
anilides
pyridines
anilides
pyridines
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
CRESEMBA (isavuconazole), antifongique
Pas d’avantage clinique démontré par rapport aux autres antifungiques de référence dans la prise en charge des aspergilloses invasives et des mucormycoses
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621471/fr/cresemba
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621471/fr/cresemba-isavuconazole-antifongique
Le service médical rendu par CRESEMBA est important dans le traitement de l’aspergillose invasive ainsi que dans le traitement de la mucormycose chez les patients pour lesquels le traitement par amphotéricine B est inapproprié. Au vu des données disponibles, la Commission considère que CRESEMBA n’apporte pas d’Amélioration du Service Médical Rendu (ASMR V) dans la prise en charge des aspergilloses invasives et des mucormycoses...
2016
false
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
administration par voie orale
perfusions veineuses
isavuconazole
isavuconazole
isavuconazole
résultat thérapeutique
antifongiques
antifongiques
aspergillose
aspergillose invasive
mucormycose
adulte
médicament orphelin
recommandation de bon usage du médicament
CRESEMBA
CRESEMBA 100 mg, gélule
CRESEMBA 200 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
nitriles
pyridines
triazoles
nitriles
pyridines
triazoles

---
N1-SUPERVISEE
LIXIANA AVC FANV (edoxaban), anticoagulant par voie orale
Pas d’avantage clinique démontré par rapport aux autres anticoagulants oraux dans la prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et des embolies systémiques associés à la fibrillation atriale non valvulaire chez les patients présentant un ou plusieurs facteur(s) de risque
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2658576/fr/lixiana-avc-fanv
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2658576/fr/lixiana-avc-fanv-edoxaban-anticoagulant-par-voie-orale
LIXIANA (30 mg et 60 mg) a l’AMM en prévention des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et des embolies systémiques (ES) chez les patients adultes ayant une fibrillation atriale non valvulaire (FANV) et au moins un facteur de risque. Le dosage à 15 mg est réservé au cours du relais d’un traitement de LIXIANA par AVK. Son efficacité a été non-inférieure à celle de la warfarine, sans augmentation du risque hémorragique. Aucune étude ne l’a comparé aux autres anticoagulants par voie orale. Les données sont limitées chez les patients âgés de plus de 80 ans, les insuffisants rénaux et les patients de faible poids corporel. On ne dispose ni d’un moyen de surveillance de son degré d’anticoagulation, ni d’un antidote en cas de nécessité d’interruption rapide de l’effet anticoagulant...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
administration par voie orale
édoxaban
édoxaban
Inhibiteurs du facteur Xa
Inhibiteurs du facteur Xa
facteurs de risque
adulte
embolie
résultat thérapeutique
édoxaban
remboursement par l'assurance maladie
fibrillation auriculaire
sujet âgé
recommandation de bon usage du médicament
accident vasculaire cérébral
pyridines
thiazoles
pyridines
thiazoles

---
N2-AUTOINDEXEE
CABOMETYX 20 mg, 40 mg et 60 mg comprimé pelliculé - Cabozantinib
ATU cohorte octroyée en aout 2016
https://ansm.sante.fr/tableau-atu-rtu/cabometyx-20-mg-40-mg-et-60-mg-comprime-pellicule
CABOMETYX est indiqué en monothérapie pour le traitement des patients adultes : atteints d’un carcinome à cellules rénales (CCR) de stade avancé en progression, traités antérieurement par au moins un Inhibiteur de la Tyrosine Kinase ciblé VEGF, et une autre ligne de traitement sauf pour les patients chez lesquels aucune alternative thérapeutique n'est adaptée aux besoins cliniques...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
cabozantinib
cabozantinib
recommandation de bon usage du médicament
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
cabozantinib
séborrhée sèche
pellicules
compression
comprimés
pilule
pellicules
anilides
pyridines
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Cabometyx cabozantinib
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Cabometyx
Cabometyx est un médicament anticancéreux utilisé pour traiter les adultes atteints d'un carcinome à cellules rénales avancé (un type de cancer du rein) précédemment traités avec un type de médicament anticancéreux appelé «inhibiteur du facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF)»...
2016
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
cabozantinib
anilides
pyridines
cabozantinib
agrément de médicaments
Europe
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
néphrocarcinome
cancer avancé
S-malate de cabozantinib
récepteurs à activité tyrosine kinase
administration par voie orale
comprimés
adulte
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
Appréciation des risques
surveillance post-commercialisation des produits de santé
analyse de survie
évaluation préclinique de médicament
CABOMETYX
CABOMETYX 20 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 40 mg, comprimé pelliculé
CABOMETYX 60 mg, comprimé pelliculé
cabozantinib
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Ibrance - palbociclib
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Ibrance
Ibrance est un médicament an ticancéreux utilisé pour le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique (cancer ayant commencé à s'étendre à d'autres parties du corps). Ibrance ne peut être utilisé que lorsque les cellules cancéreuses possèdent des récepteurs pour cert aines hormones sur leur surface (cancer positif aux récepteurs hormonaux[RH]) et ne produisent pas de quantités anormalement élevées d'un récepteur appelé HER2 (cancer négatif au facteur de croissance épidermique humain[HER]). Ibrance est utilisé comme sui t: • conjointement avec un inhibiteur de l'aromatase (un médicament hormonal pour le traitement du cancer); • conjointement avec le fulvestrant (un autre médicament hormonal pour le traitement du cancer) chez les patients ayant été traités antérieurement par u n médicament hormonal. Chez les femmes qui ne sont pas encore ménopausées, un médicament appelé agoniste de l'hormone de libération de la lutéinostimuline doit également être administré. Ibrance contient le principe actif palbociclib...
2016
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
palbociclib
palbociclib
agrément de médicaments
Europe
antinéoplasiques
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
tumeurs du sein
métastase tumorale
cancer localement avancé
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
cancer du sein positif aux récepteurs hormonaux (maladie)
administration par voie orale
Kinase-4 cycline-dépendante
Kinase-6 cycline-dépendante
analyse de survie
Survie sans progression
surveillance post-commercialisation des produits de santé
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
évaluation préclinique de médicament
carcinome du sein HER2 négatif
IBRANCE
IBRANCE 75 mg, gélule
IBRANCE 100 mg, gélule
IBRANCE 125 mg, gélule
palbociclib
pipérazines
pyridines
survie sans rechute
pipérazines
pyridines

---
N2-AUTOINDEXEE
ZOLPIDEM MYLAN
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2730782/fr/zolpidem-mylan
Générique de STILNOX, mise à disposition d’une présentation en boîte de 100 comprimés en complément des présentations en boîtes de 7 et 14 comprimés Service Médical Rendu (SMR) Faible Le service médical rendu par le zolpidem dans l’indication « troubles sévères du sommeil dans les cas suivants : insomnie occasionnelle, insomnie transitoire » est faible. La prescription d’hypnotiques doit s’inscrire dans une stratégie à court terme en seconde intention si les règles d’hygiène du sommeil ne suffisent pas. Dès l’instauration du traitement, le médecin doit expliquer au patient la durée du traitement et ses modalités d’arrêt du fait des risques d’effets indésirables et de dépendance. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites.
2016
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
zolpidem
ZOLPIDEM
pyridines
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
Erivedge (vismodegib)
In InfoVigilance sur les produits de santé - décembre 2016
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/hpiw-ivps_2016-12-page2-fra.php#eriv
Une fusion prématurée irréversible des épiphyses a été signalée chez les enfants exposés à Erivedge. La fusion prématurée peut évoluer après l'arrêt du traitement. En raison de préoccupations liées à l'innocuité, Erivedge est contre-indiqué chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans...
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
vismodégib
vismodégib
enfant
adolescent
ERIVEDGE
vismodégib
soudure épiphysaire prématurée
maladies osseuses
HhAntag-691
HhAntag-691
anilides
pyridines
anilides
pyridines
Contre-indications aux médicaments

---
N1-VALIDE
Anticoagulants oraux directs (ACOD) : une aide à la prescription dans la pratique quotidienne
In Rev Med Suisse 2016; volume 12. 2102-2112
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-542/Anticoagulants-oraux-directs-ACOD-une-aide-a-la-prescription-dans-la-pratique-quotidienne
L’introduction des anticoagulants oraux directs (ACOD) à large échelle représente une avancée majeure dans la prise en charge des patients présentant une maladie thromboembolique veineuse ou une fibrillation auriculaire, accompagnée de nouveaux défis. Ceux-ci doivent être relevés en se basant sur les données scientifiques associées à des considérations pragmatiques. L’acquisition d’une connaissance croissante de ces médicaments et la possibilité d’avoir recours à des documents d’aide pratique permettent certainement d’augmenter la sécurité de prescription de ces médicaments pour les patients. Le but de cet article est de présenter des suggestions fondées sur les données scientifiques et les recommandations internationales pour la prescription des ACOD dans la pratique clinique, sur la base des questions fréquemment posées aux auteurs...
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
thromboembolisme veineux
antithrombiniques
administration par voie orale
fibrillation auriculaire
médecine factuelle
recommandation de bon usage du médicament
récidive
thromboembolisme veineux
antithrombiniques
inhibiteurs directs du facteur Xa
Inhibiteurs du facteur Xa
facteur IIa
étexilate de dabigatran
Dabigatran
Rivaroxaban
apixaban
édoxaban
interactions médicamenteuses
continuité des soins
Tests de chimie clinique
tests de la fonction rénale
hémorragie
procédures de chirurgie opératoire
héparine
antivitamines K
sécurité des patients
facteur IIa
prothrombine
pyrazoles
pyridones
pyridines
thiazoles
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K

---
N1-VALIDE
Anticoagulants oraux directs : quelques considérations pratiques
In Rev Med Suisse 2016; volume 12. 1453-1459
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-529/Anticoagulants-oraux-directs-quelques-considerations-pratiques
La prise en charge des événements thromboemboliques et leur prévention est historiquement basée sur l’utilisation des antivitamines K et des héparines. Depuis 2009, l’arrivée sur le marché d’anticoagulants oraux directs (AOD), avec la validation successive d’indications, a modifié le paysage de l’anticoagulation et de sa prise en charge. L’avantage principal de cette nouvelle génération de substances est un effet anticoagulant plus prédictible, sans nécessité de suivre l’activité anticoagulante. En pratique clinique, certaines situations requièrent néanmoins une utilisation prudente des AOD. Cet article propose une revue de quelques considérations pratiques et de situations spécifiques issues des pratiques hospitalière et ambulatoire...
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
administration par voie orale
anticoagulants
thromboembolie
thromboembolie
inhibiteurs directs du facteur Xa
inhibiteurs directs de la thrombine
sujet âgé
tumeurs
cirrhose du foie
obésité
continuité des soins
interactions médicamenteuses
antidotes
accident vasculaire cérébral
résultat thérapeutique
anticoagulants
Dabigatran
Rivaroxaban
apixaban
édoxaban
anticoagulants
Contre-indications aux procédures
pyrazoles
pyridones
pyridines
thiazoles
Contre-indications aux médicaments

---
N1-VALIDE
Praxbind - idarucizumab
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Praxbind
Praxbind est un médicament utilisé pour neutraliser les effets du dabigatran (substance active du Pradaxa), un médicament pour le traitement et la prévention de caillots sanguins. Praxbind est utilisé pour stopper rapidement l'effet anticoagulant du dabigatran, avant une chirurgie en urgence ou en cas d'hémorragie engageant le pronostic vital du patient...
2015
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
idarucizumab
idarucizumab
Traitement d'inversion anticoagulante
anticoagulants
traitement d'urgence
hémorragie
procédures de chirurgie opératoire
hémorragie
hémorragie
adulte
évaluation médicament
flux de syndication
agrément de médicaments
résultat thérapeutique
Europe
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
évaluation préclinique de médicament
surveillance post-commercialisation des produits de santé
injections veineuses
perfusions veineuses
idarucizumab
Dabigatran
PRAXBIND 2,5 g/50 ml, solution injectable/pour perfusion
PRAXBIND
antagonisation des effets des anticoagulants oraux
anticorps monoclonaux humanisés
anticorps monoclonaux humanisés
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Cresemba - isavuconazole
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Cresemba
Cresemba est un médicament antifongique utilisé dans le traitement des adultes atteints de l'une des infections fongiques potentiellement mortelles suivantes: l'aspergillose invasive et la mucormycose. Pour la mucormycose, Cresemba est utilisé lorsque le traitement par l'amphotéricine B est inapproprié. Étant donné le faible nombre de patients touchés par ces maladies, celles-ci sont dites «rares». C'est pourquoi Cresemba a reçu la désignation de «médicament orphelin» (médicament utilisé dans le traitement de maladies rares), le 4 juin 2014 (pour la mucormycose) et le 4 juillet 2014 (pour l'aspergillose).Cresemba contient le principe actif isavuconazole...
2015
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
médicament orphelin
isavuconazole
isavuconazole
antifongiques
antifongiques
agrément de médicaments
Europe
aspergillose invasive
adulte
aspergillose
mucormycose
perfusions veineuses
administration par voie orale
surveillance post-commercialisation des produits de santé
interactions médicamenteuses
Allaitement naturel
grossesse
inhibiteurs de la 14-alpha déméthylase
inhibiteurs de la 14-alpha déméthylase
évaluation préclinique de médicament
préparation de médicament
isavuconazole
CRESEMBA
CRESEMBA 100 mg, gélule
CRESEMBA 200 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
nitriles
pyridines
triazoles
nitriles
pyridines
triazoles

---
N1-SUPERVISEE
STIVARGA (régorafénib), inhibiteur de protéine kinase
Progrès thérapeutique mineur, en troisième ligne de traitement, dans les tumeurs stromales gastro-intestinales non résécables ou métastatiques
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2566483/fr/stivarga
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2566483/fr/stivarga-regorafenib-inhibiteur-de-proteine-kinase
STIVARGA a désormais l’AMM, dans le traitement des tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) non résécables ou métastatiques ayant progressé lors d’un traitement antérieur par imatinib et sunitinib ou en cas d’intolérance à ces traitements. Son efficacité par rapport au placebo a été démontrée en termes de survie sans progression chez des patients ayant un score ECOG de 0 ou 1, au prix d’une toxicité. Les données ne permettent pas d’évaluer une amélioration de la survie globale...
2015
false
false
false
Insuffisant
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
-
France
français
régorafénib
régorafénib
régorafénib
administration par voie orale
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
STIVARGA
STIVARGA 40 mg, comprimé pelliculé
adulte
métastase tumorale
antinéoplasiques
antinéoplasiques
Survie sans progression
avis de la commission de transparence
néoplasme malin non résécable
tumeurs stromales gastro-intestinales
recommandation de bon usage du médicament
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
survie sans rechute
Phénylurées
pyridines
Phénylurées
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Odomzo - sonidégib - sonidegib
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Odomzo
Odomzo est un médicament contre le cancer utilisé dans le traitement des adultes présentant un carcinome basocellulaire (un type de cancer de la peau), localement avancé (qui a commencé à se propager au voisinage immédiat) et qui ne peut être traité ni par la chirurgie, ni par la radiothérapie (traitement par radiations). Odomzo contient le principe actif sonidégib...
2015
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
sonidégib
sonidégib
adulte
néoplasme malin non résécable
cancer localement avancé
carcinome basocellulaire
administration par voie orale
voie de signalisation Hedgehog
Surveillance des médicaments
surveillance post-commercialisation des produits de santé
interactions médicamenteuses
grossesse
contraception
tératogènes
Allaitement naturel
analyse de survie
évaluation préclinique de médicament
sonidégib
ODOMZO
ODOMZO 200 mg, gélule
LDE225
LDE225
dérivés du biphényle
pyridines
dérivés du biphényle
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
ZONTIVITY (vorapaxar), antiagrégant plaquettaire
Intérêt clinique insuffisant, en association avec de l'acide acétylsalicylique et si nécessaire avec du clopidogrel, dans la réduction des événements athérothrombotiques chez les patients adultes ayant des antécédents d’infarctus du myocarde
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2579446/fr/zontivity-vorapaxar-antiagregant-plaquettaire
Le service médical rendu par ZONTIVITY 2,5 mg, en « association avec de l'acide acétylsalicylique (AAS) et, si nécessaire, avec du clopidogrel, dans la réduction des événements athérothrombotiques chez les patients adultes ayant des antécédents d’infarctus du myocarde (IDM) » est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale...
2015
false
false
false
Insuffisant
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
administration par voie orale
association de médicaments
vorapaxar
vorapaxar
vorapaxar
adulte
infarctus du myocarde
antiagrégants plaquettaires
antiagrégants plaquettaires
acide acétylsalicylique
Athérothrombose
Prophylaxie antiathérothrombose
athérosclérose
thrombose
Antécédent d'infarctus du myocarde
vorapaxar sous forme orale (produit)
lactones
pyridines
lactones
pyridines
Clopidogrel

---
N1-VALIDE
Quelle place pour les benzodiazépines dans l’insomnie ? - Fiche BUM
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2015058/fr/quelle-place-pour-les-benzodiazepines-dans-linsomnie-fiche-bum
La prescription d'hypnotiques, benzodiazépines ou apparentés, ne doit pas être banalisée, car, si elle facilite le sommeil, elle ne résout pas les causes de l’insomnie et peut être à l’origine de nombreux effets indésirables aux conséquences parfois graves. Leur usage requiert le respect de règles précises : dose minimum utile, limitation dans le temps ( 28 j), information du patient sur la durée du traitement, ses modalités d’arrêt et ses effets indésirables, réévaluation programmée de la situation, anticipation sur les modalités d’arrêt...
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
108. Troubles du sommeil de l'enfant et de l'adulte
français
recommandation de bon usage du médicament
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
benzodiazépines
hypnotiques et sédatifs
benzodiazépines
hypnotiques et sédatifs
adulte
sujet âgé
durée de traitement
Facteurs temps
NUCTALON
HAVLANE
NOCTAMIDE
MOGADON
NORMISON
STILNOX
IMOVANE
ZOLPIDEM
ZOPICLONE
LORMETAZEPAM
lormétazépam
dérivés de la benzodiazépine
estazolam
Nitrazépam
loprazolam
zopiclone
témazépam
Arrêt de traitement
Arrêt du traitement
lorazépam
lorazépam
pyridines
pipérazines
composés azabicycliques
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
Zontivity - vorapaxar
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Zontivity
Zontivity est un médicament utilisé pour réduire la survenue d’événements athérothrombotiques (problèmes dus à des caillots sanguins et au durcissement des artères) tels que de nouvelles crises cardiaques (infarctus) ou accidents vasculaires cérébraux chez les patients adultes qui ont déjà eu une crise cardiaque. Il est administré en association avec de l’aspirine et, si besoin est, avec un troisième médicament, le clopidogrel, ces deux derniers contribuant également à prévenir les événements athérothrombotiques...
2015
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
vorapaxar
vorapaxar
vorapaxar
antiagrégants plaquettaires
antiagrégants plaquettaires
administration par voie orale
récepteur de type PAR-1
récepteurs à la thrombine
athérosclérose
thrombose
Athérothrombose
infarctus du myocarde
accident vasculaire cérébral
adulte
association de médicaments
surveillance post-commercialisation des produits de santé
sujet âgé
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
évaluation préclinique de médicament
vorapaxar sous forme orale (produit)
lactones
pyridines
lactones
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Akynzeo - netupitant / palonosetron
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Akynzeo
Akynzeo est un médicament utilisé pour prévenir les nausées (sensation de malaise) chez les patients adultes atteints de cancer et traités par chimiothérapie (médicaments utilisés pour le traitement du cancer). Certaines chimiothérapies sont connues pour provoquer des nausées et des vomissements aigus et Akynzeo est indiqué chez les patients traités soit par chimiothérapie hautement émétisante à base du médicament anticancéreux cisplatine (un puissant déclencheur de nausées et de vomissements), soit par d'autres chimiothérapies modérément émétisantes...
2015
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
association médicamenteuse
agrément de médicaments
nétupitant
nétupitant
palonosétron en association
chlorhydrate de palonosétron
chlorhydrate de palonosétron
nausées et vomissements aigus associés à une chimiothérapie anticancéreuse hautement émétisante
nausées et vomissements associés à une chimiothérapie anticancéreuse moyennement émétisante
effets secondaires indésirables des médicaments
nausée
nausée
antinéoplasiques
vomissement
vomissement
administration par voie orale
antagonistes des récepteurs 5-HT3 de la sérotonine
antagonistes des récepteurs 5-HT3 de la sérotonine
antagonistes du récepteur de la neurokinine-1
antagonistes du récepteur de la neurokinine-1
surveillance post-commercialisation des produits de santé
grossesse
Allaitement naturel
interactions médicamenteuses
évaluation préclinique de médicament
association nétupitant palonosétron
association nétupitant palonosétron
AKYNZEO
AKYNZEO 300 mg/0,5 mg, gélule
pyridines
pyridines
isoquinoléines
quinuclidines
isoquinoléines
quinuclidines
Palonosétron
Palonosétron

---
N1-SUPERVISEE
Lixiana - edoxaban
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Lixiana
Indications thérapeutiques Prévention de l’accident vasculaire cérébral (AVC) et de l’embolie systémique chez les patients adultes atteints de fibrillation atriale non valvulaire (FANV) et présentant un ou plusieurs facteur(s) de risque tels que : insuffisance cardiaque congestive, hypertension artérielle, âge 75 ans, diabète, antécédent d’AVC ou d’accident ischémique transitoire (AIT). Traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP) et de l’embolie pulmonaire (EP) et prévention de la récidive de TVP et d’EP chez les patients adultes...
2015
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
édoxaban
édoxaban
tosilate d'édoxaban
tosilate d'édoxaban
agrément de médicaments
Europe
surveillance post-commercialisation des produits de santé
administration par voie orale
accident vasculaire cérébral
embolie
adulte
facteurs de risque
fibrillation auriculaire
Thrombose veineuse profonde
Thrombose veineuse profonde
récidive
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
hémorragie
édoxaban
tosilate d'édoxaban
hémorragie
Inhibiteurs du facteur Xa
Inhibiteurs du facteur Xa
Inhibiteurs du facteur Xa
édoxaban
évaluation préclinique de médicament
thrombose veineuse
thrombose veineuse
pyridines
thiazoles
pyridines
thiazoles
pyridines
thiazoles

---
N3-AUTOINDEXEE
Éthyl-5 méthyl-2 pyridine
Numéro CAS : 104-90-5
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=127753&nom=Éthyl-5+méthyl-2+pyridine
Reptox
Montréal
Canada
fiche toxicologique
pyridines
pyridine
alcoolisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Méthyl-2 pyridine
Numéro CAS : 109-06-8
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=10157&nom=Méthyl-2+pyridine
Reptox
Montréal
Canada
fiche toxicologique
pyridine
pyridines

---
N3-AUTOINDEXEE
Pyridine
Numéro CAS : 110-86-1
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=1438&nom=Pyridine
Reptox
Montréal
Canada
fiche toxicologique
pyridine
pyridines

---
N3-AUTOINDEXEE
Amino-3 pyridine
Numéro CAS : 462-08-8
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=150847&nom=Amino-3+pyridine
Reptox
Montréal
Canada
fiche toxicologique
pyridines
pyridine

---
N3-AUTOINDEXEE
Amino-2 pyridine
Numéro CAS : 504-29-0
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=265&nom=Amino-2+pyridine
Reptox
Montréal
Canada
fiche toxicologique
pyridines
pyridine

---
N3-AUTOINDEXEE
Amino-2 méthyl-3 pyridine
Numéro CAS : 1603-40-3
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=192773&nom=Amino-2+méthyl-3+pyridine
Reptox
Montréal
Canada
fiche toxicologique
pyridines
pyridine

---
N3-AUTOINDEXEE
Amino-2 méthyl-6 pyridine
Numéro CAS : 1824-81-3
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=196113&nom=Amino-2+méthyl-6+pyridine
Reptox
Montréal
Canada
fiche toxicologique
pyridine
pyridines

---
N3-AUTOINDEXEE
Méthyl-1 phényl-4 tétrahydro-1,2,3,6 pyridine
Numéro CAS : 28289-54-5
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=779413&nom=Méthyl-1+phényl-4+tétrahydro-1,2,3,6+pyridine
Reptox
Montréal
Canada
fiche toxicologique
pyridine
pyridines

---
N1-VALIDE
Nouveaux anticoagulants oraux chez les patients atteints de fibrillation atriale, comment éviter les accidents ?
Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0755498214002590
Cette mise au point passe en revue les situations à risque d’accident, aux deux extrémités du spectre de la fenêtre thérapeutique afin d’éviter les hémorragies graves et les accidents thromboemboliques sous traitement. Les trois nouvelles molécules actuellement disponibles en France et en Europe – dabigatran, rivaroxaban et apixaban – seront étudiées en profondeur, avec un complément d’information pour l’edoxaban, qui n’a pas encore obtenu l’autorisation de mise sur le marché à ce jour dans cette indication.
2014
false
false
false
Elsevier
France
français
fibrillation auriculaire
anticoagulants
administration par voie orale
anticoagulants
interactions médicamenteuses
article de périodique
étexilate de dabigatran
rivaroxaban
apixaban
apixaban
édoxaban
warfarine
facteur xa
antithrombiniques
PRADAXA
XARELTO
ELIQUIS
résultat thérapeutique
insuffisance rénale
Facteurs âges
cardioversion électrique
infarctus du myocarde
procédures de chirurgie opératoire
Inhibiteurs du facteur Xa
anticoagulothérapie
Dabigatran
Rivaroxaban
pyridines
pyrazoles
pyridones
thiazoles

---
N1-VALIDE
ERIVEDGE (vismodegib), antinéoplasique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1721873/fr/erivedge-vismodegib-antineoplasique
ERIVEDGE a l’AMM dans le traitement des patients adultes atteints de carcinome baso-cellulaire métastatique symptomatique (CBCm) ou localement avancé (CBCla) ne relevant pas d’une chirurgie ou d’une radiothérapie. Les données d’efficacité sont limitées à une étude de phase II non comparative. Il n’existe pas à ce jour d’alternative validée pour cette affection. Dans ce contexte, ERIVEDGE apporte un progrès thérapeutique mineur à ces patients.Le service médical rendu par ERIVEDGE est important dans les indications et à la posologie de l’AMM...
2014
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
anglais
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
résultat thérapeutique
ERIVEDGE
ERIVEDGE 150 mg, gélule
administration par voie orale
vismodégib
vismodégib
vismodégib
antinéoplasiques
antinéoplasiques
carcinome basocellulaire
métastase tumorale
adulte
remboursement par l'assurance maladie
HhAntag-691
HhAntag-691
anilides
pyridines
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
Tolérabilité des inhibiteurs sélectifs de la cyclo-oxygénase 2 (COX-2) utilisés dans le traitement des manifestations rhumatologiques des maladies inflammatoires de l'intestin
http://www.cochrane.org/fr/CD007744/tolerabilite-des-inhibiteurs-selectifs-de-la-cyclo-oxygenase-2-cox-2-utilises-dans-le-traitement-des-manifestations-rhumatologiques-des-maladies-inflammatoires-de-lintestin
Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés pour réduire les douleurs et tuméfactions inflammatoires chez les patients souffrant de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) qui présentent des manifestations rhumatologiques (par exemple de l'arthrose). Bien que ces médicaments réduisent efficacement les douleurs et raideurs musculo-squelettiques, leur utilisation au long cours est restreinte par leurs effets secondaires digestifs et l'exacerbation de la maladie (autrement dit l'aggravation de la maladie ou de ses signes et symptômes). Comme alternative aux AINS, les inhibiteurs sélectifs de la cyclooxygénase 2 (COX-2) ont été développés en vue d'une meilleure tolérance (c'est-à-dire que les patients supportent mieux les effets secondaires du médicament). Les inhibiteurs de la COX-2 comprennent des médicaments tels que le célécoxib, le rofécoxib, le valdécoxib, l'étoricoxib et le lumiracoxib.
2014
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
inhibiteurs de la cyclooxygénase 2
maladies ostéomusculaires
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
Célécoxib
Célécoxib
célécoxib
étoricoxib
maladies inflammatoires intestinales
inhibiteurs de la cyclooxygénase 2
pyridines
sulfones
pyridines
sulfones
Étoricoxib
Étoricoxib

---
N1-SUPERVISEE
COMETRIQ (cabozantinib), inhibiteur de tyrosine kinase
Progrès thérapeutique mineur dans le traitement du cancer médullaire de la thyroïde de l’adulte, localement avancé ou métastatique, progressif et non résécable
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2007291/fr/cometriq
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2007291/fr/cometriq-cabozantinib-inhibiteur-de-tyrosine-kinase
COMETRIQ a l’AMM dans le traitement du cancer médullaire de la thyroïde (CMT) de l’adulte, localement avancé ou métastatique, progressif et non résécable. Chez les patients pour lesquels la mutation réarrangée au cours d'une transfection (RET) n’est pas connue ou est négative, un bénéfice plus faible doit être envisagée. Son efficacité a été montrée versus placebo sur l’amélioration de la survie sans progression ( 7,2 mois) sans gain en survie globale. COMETRIQ (cabozantinib) se situe aujourd’hui comme une alternative au vandétanib (CAPRELSA) dans le traitement de première intention des patients atteints de CMT avancé ou métastasique et progressif. Le service médical rendu par COMETRIQ est important dans le traitement du cancer médullaire de la thyroïde (CMT), localement avancé ou métastatique, progressif et non résécable de l’adulte...
2014
false
false
false
Important
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
anilides
anilides
pyridines
pyridines
récepteurs à activité tyrosine kinase
métastase tumorale
adulte
cancer médullaire de la thyroïde
résultat thérapeutique
analyse de survie
antinéoplasiques
antinéoplasiques
administration par voie orale
remboursement par l'assurance maladie
cabozantinib
stade avancé
Survie sans progression
inhibiteurs de protéines kinases
inhibiteurs de protéines kinases
cabozantinib
cabozantinib
survie sans rechute
tumeurs de la thyroïde

---
N1-VALIDE
Anticoagulation de la fibrillation atriale par les nouveaux anticoagulants chez la personne âgée : les limites de « l'Evidence-Based Medicine »
Médecine thérapeutique. Volume 20, Numéro 1, 3-14, Janvier-Février-Mars 2014, Revue
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/99/39/resume.phtml
Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) secondaires à la fibrillation atriale (FA) sont prévenus par la prescription d'un traitement anticoagulant dès que le score de CHA 2DS 2-VAS c est 1, selon les dernières recommandations de l'European Society of Cardiology (ESC). Les antivitamines K (AVK) ont été pendant des décennies les molécules de référence, avec un bénéfice net démontré même après 75 ans. Les nouveaux anticoagulants oraux (NACO) ont permis de s'affranchir des contraintes inhérentes à la surveillance biologique des AVK en offrant une action pharmacologique plus stable et en limitant les interactions médicamenteuses. Ces nouvelles molécules n'ont été évaluées à large échelle que chez des sujets d'âge moyen et chez des jeunes seniors, avec peu de données chez les sujets très âgés. Dans cette mise au point, nous allons revoir les indications et les rapports bénéfices/risques du traitement anticoagulant chez le sujet âgé en FA, avec une attention toute particulière sur les NACO et leurs prescriptions chez les sujets âgés.
2014
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
fibrillation auriculaire
anticoagulants
article de périodique
thrombose
vitamine K
interactions médicamenteuses
recommandation pour la pratique clinique
sujet âgé
Appréciation des risques
apixaban
édoxaban
pyridines
thiazoles
pyrazoles
pyridones
antithrombiniques
anticoagulothérapie
Rivaroxaban
Dabigatran
antivitamines K
indènes
4-Hydroxycoumarines

---
N1-SUPERVISEE
STIVARGA 40 mg, comprimé pelliculé
régorafénib monohydraté
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1743045/fr/stivarga
Inscription. Dans le traitement du cancer colorectal métastatique traité antérieurement ou ne relevant pas des traitements disponibles, notamment une chimiothérapie à base de fluoropyrimidine, un traitement par anti-VEGF et un traitement par anti-EGFR, le service médical rendu par STIVARGA : - est faible chez les patients dont le score de performance est 0-1 - est insuffisant chez les patients dont le score de performance est 1. Compte tenu du profil de tolérance et de la faible quantité d'effet, la Commission considère que STIVARGA n'apporte pas d'amélioration du service médical rendu (ASMR V, inexistante) dans la prise en charge des patients atteints d'un cancer colorectal métastatique en échec ou ne relevant pas des traitements disponibles (chimiothérapie à base de fluoropyrimidine, traitement par anti-VEGF et traitement par anti-EGFR) et dont le score de performance est de 0 ou 1...
2014
false
false
false
Insuffisant
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
-
France
français
régorafénib
régorafénib
régorafénib
administration par voie orale
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
STIVARGA
STIVARGA 40 mg, comprimé pelliculé
adulte
métastase tumorale
tumeurs colorectales
antinéoplasiques
antinéoplasiques
Survie sans progression
avis de la commission de transparence
survie sans rechute
Phénylurées
pyridines
Phénylurées
pyridines

---
N3-AUTOINDEXEE
Sommaire des motifs de décision (SMD) portant sur Erivedge
Vismodegib, 150 mg, gélule, voie orale
https://hpr-rps.hres.ca/reg-content/sommaire-motif-decision-detailTwo.php?lang=fr&linkID=SBD00212
Erivedge, un agent antinéoplasique, a été autorisé pour le traitement chez l'adulte du carcinome basocellulaire métastatique confirmé par examen histologique et du carcinome basocellulaire localement avancé ne pouvant être traité par chirurgie ou radiothérapie...
2013
false
false
false
Santé Canada
Ottawa
Canada
produit contenant précisément 150 mg de vismodégib par gélule orale à libération classique
vismodégib
vismodégib
information sur le médicament
ERIVEDGE
HhAntag-691
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
L’étude clinique du mois. Hokusai-VTE : edoxaban versus warfarine dans le traitement de la maladie thromboembolique veineuse symptomatique
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2463&langue=FR
La maladie thromboembolique veineuse (MTEV), c’est-à-dire la thrombose veineuse profonde et l’embolie pulmonaire, reste une cause majeure de morbi-mortalité à travers le monde.
2013
false
true
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux
agents hématologiques
facteur xa
thiazoles
pyridines
pyridines
pyridines
pyridines
thiazoles
thiazoles
thiazoles
thromboembolisme veineux
édoxaban
warfarine

---
N1-SUPERVISEE
Prise unique d'étoricoxib par voie orale pour le traitement de la douleur postopératoire aiguë chez l'adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD004309
Évaluer l'efficacité analgésique et les effets indésirables d'une prise unique d'étoricoxib par voie orale pour le traitement de la douleur postopératoire modérée à aiguë.
2013
false
N
Cochrane
France
français
méta-analyse
administration par voie orale
résultat thérapeutique
adulte
Maladie aigüe
douleur postopératoire
inhibiteurs de la cyclooxygénase 2
pyridines
sulfones
résumé ou synthèse en français
Étoricoxib

---
N1-SUPERVISEE
FLUAZIFOP-BUTYL
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=687996&nom=FLUAZIFOP%2DBUTYL
identification, hygiène et sécurité,prévention, propriétés toxicologiques, premiers secours
false
N
Reptox
Montréal
Canada
français
pyridines
fluazifop butyl
pyridines
fiche toxicologique

---
N1-SUPERVISEE
Nexavar - sorafenib
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Nexavar
Nexavar est indiqué pour le traitement des patients atteints de carcinome à cellule rénale à un stade avancé (type de cancer du rein qui affecte les cellules des tubules rénaux) lorsqu'un traitement anti-cancéreux par interféron-alpha ou interleukine-2 a échoué ou ne peut pas être utilisé. En raison du faible nombre de patients présentant ce type de cancer, la maladie est rare ...
2012
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
anglais
français
Phénylurées
Phénylurées
nicotinamide
flux de syndication
résultat thérapeutique
évaluation de médicament
médicament orphelin
néphrocarcinome
pyridines
benzènesulfonates
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
sorafénib
NEXAVAR 200 mg, comprimé pelliculé
pyridines
benzènesulfonates
antinéoplasiques
inhibiteurs de protéines kinases
Tosylate de sorafénib
Tosylate de sorafénib
NEXAVAR
3400892853758
évaluation médicament
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
Sorafénib
Sorafénib

---
N1-SUPERVISEE
Pyrithione de zinc
https://reptox.cnesst.gouv.qc.ca/pages/fiche-complete.aspx?no_produit=292524&nom=Pyrithione+de+zinc
identification, hygiène et sécurité,prévention, propriétés toxicologiques, premiers secours
false
N
Reptox
Montréal
Canada
français
pyridines
zinc
pyrithione de zinc
fiche toxicologique

---
N1-VALIDE
Etoricoxib et diclofénac
Sécurité gastro-intestinale comparable
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/621
L'étoricoxib (AINS sélectif de la cyclo-oxygénase-2 ou COXIBS) a-t-il une sécurité gastro-intestinale différente de celle du diclofénac (AINS dit traditionnel)?
false
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
Médicaments agissant sur l'appareil digestif et le métabolisme
pyridines
inhibiteurs des cyclooxygénases
sulfones
diclofenac
maladies gastro-intestinales
arthrose
polyarthrite rhumatoïde
anti-inflammatoires non stéroïdiens
lecture critique d'article
étude comparative

---
N1-VALIDE
4-(3-Phénylpropyl)pyridine
fiche toxicologique INRS n 155
http://www.inrs.fr/accueil/produits/bdd/doc/fichetox.html?refINRS=FT%20155
caractéristiques, risques, réglementation, recommandations
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
pyridines
pyridines
pyridines
pyridines
pyridines
exposition professionnelle
maladies professionnelles
valeurs de référence
recommandation
fiche toxicologique

---
N1-VALIDE
2,6-Diméthylpyridine
fiche toxicologique INRS n 152
http://www.inrs.fr/accueil/produits/bdd/doc/fichetox.html?refINRS=FT%20152
caractéristiques, risques, réglementation, recommandations
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
pyridines
pyridines
pyridines
pyridines
pyridines
exposition professionnelle
maladies professionnelles
valeurs de référence
2,6-lutidine
recommandation
fiche toxicologique

---
N1-VALIDE
Pyridine
fiche toxicologique INRS n 85
http://www.inrs.fr/accueil/produits/bdd/doc/fichetox.html?refINRS=FT%2085
caractéristiques, risques, réglementation, recommandations
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
pyridines
pyridines
pyridines
pyridines
pyridines
exposition professionnelle
maladies professionnelles
valeurs de référence
recommandation
fiche toxicologique

---
N1-SUPERVISEE
Cours hétérocycliques aromatiques monocycliques
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/2010_Lyon1_Nebois_heterocycliques_aromatiques_monocycliques.pdf
Support de cours sous forme de diapos, chapitre « hétérocycliques aromatiques monocycliques» ( chapitre 10 du cours de 2ère année chimie orga Lyon)
2010
true
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
cours
enseignement pharmacie
chimie organique
Imidazoles
Composés hétéromonocycliques
pyrroles
pyridines
Chimie organique physique et théorique

---
N1-VALIDE
ARCOXIA 120 mg, étoricoxib, AINS
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_825456/arcoxia-120-mg-etoricoxib-ains
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_825455/synthese-d-avis-arcoxia-120-mg-ct-5948
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_799058/arcoxia-120-mg-ct-5948
ARCOXIA 120 mg (étoricoxib) est un AINS indiqué pour le soulagement de la douleur et des signes inflammatoires associés à la crise de goutte. Compte tenu des incertitudes sur le risque cardiovasculaire associé à la dose de 120 mg et de l'existence de nombreuses alternatives thérapeutiques, ARCOXIA 120 mg n'a pas d'intérêt clinique dans le traitement de la goutte.
2009
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
pyridines
sulfones
inhibiteurs des cyclooxygénases
anti-inflammatoires non stéroïdiens
goutte
étoricoxib
ARCOXIA
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
Étoricoxib

---
N1-VALIDE
ARCOXIA 30 et 60 mg, étoricoxib, AINS
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_799056/arcoxia-30-et-60-mg-ct-5948
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_825451/arcoxia-30-et-60-mg-etoricoxib-ains
ARCOXIA 30 mg et ARCOXIA 60 mg (étoricoxib) sont des AINS indiqués dans le traitement symptomatique de l'arthrose. Dans cette indication, ils n'ont pas démontré d'avantage clinique par rapport aux autres AINS.
2009
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
arthrose
pyridines
sulfones
inhibiteurs des cyclooxygénases
anti-inflammatoires non stéroïdiens
étoricoxib
ARCOXIA 30 mg, comprimé pelliculé
ARCOXIA 60 mg, comprimé pelliculé
ARCOXIA
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
3400893254653
3400893254714
Étoricoxib

---
N1-SUPERVISEE
Zolpidem
http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=152
Le zolpidem est un hypnotique apparenté aux benzodiazépines. Il a des métabolites actifs. D'une manière générale, un traitement hypnotique doit être aussi bref que possible. L'interruption brutale d'un traitement chronique expose à un risque de sevrage.
2009
false
N
CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
France
français
pyridines
grossesse
hypnotiques et sédatifs
zolpidem
information sur le médicament
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM ARROW 10mg CPR PELL SEC B/14
code CIP : 3638890
http://www.meddispar.fr/medicaments/3638890
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
tartrate de zolpidem
pyridines
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
zolpidem
ZOLPIDEM ARROW 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM
information sur le médicament
3400892600338
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM BIOGARAN 10mg CPR PELL SEC B/14
code CIP : 3610302
http://www.meddispar.fr/medicaments/3610302
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
tartrate de zolpidem
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
pyridines
zolpidem
ZOLPIDEM BIOGARAN 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM
information sur le médicament
3400892593890
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM EG 10mg CPR PELL SEC B/14
code CIP : 3602604
http://www.meddispar.fr/medicaments/3602604
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
pyridines
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
zolpidem
ZOLPIDEM EG 10 mg, comprimé pelliculé sécable
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM
information sur le médicament
3400892511818
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM EG 10mg CPR PELL SEC B/7
code CIP : 3602596
http://www.meddispar.fr/medicaments/3602596
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
comprimés
administration par voie orale
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
médicaments génériques
pyridines
zolpidem
ZOLPIDEM EG 10 mg, comprimé pelliculé sécable
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM
information sur le médicament
3400892511818
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM CRISTERS 10mg CPR PELL SEC B/14
code CIP : 3645571
http://www.meddispar.fr/medicaments/3645571
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
pyridines
zolpidem
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM CRISTERS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM
3400892621968
information sur le médicament
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM CRISTERS 10mg CPR PELL SEC B/7
code CIP : 3645542
http://www.meddispar.fr/medicaments/3645542
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
pyridines
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
zolpidem
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM CRISTERS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM
3400892621968
information sur le médicament
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM MYLAN 10mg CPR PELL SEC B/14
code CIP : 3645051
http://www.meddispar.fr/medicaments/3645051
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
pyridines
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
zolpidem
ZOLPIDEM MYLAN 10 mg, comprimé pelliculé sécable
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM
3400892606880
information sur le médicament
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM RATIOPHARM 10mg CPR PELL SEC B/14
code CIP : 3621599
http://www.meddispar.fr/medicaments/3621599
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
pyridines
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
zolpidem
ZOLPIDEM TEVA SANTE 10 mg, comprimé pelliculé sécable
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM
3400892548777
information sur le médicament
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM RPG 10mg CPR PELL SEC B/14
code CIP : 3671284
http://www.meddispar.fr/medicaments/3671284
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
pyridines
comprimés
médicaments génériques
administration par voie orale
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
zolpidem
ZOLPIDEM RPG 10 mg, comprimé pelliculé sécable
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM
3400892739465
information sur le médicament
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM WINTHROP 10mg CPR PELL SEC B/14
code CIP : 3674934
http://www.meddispar.fr/medicaments/3674934
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
pyridines
zolpidem
ZOLPIDEM ZENTIVA 10 mg, comprimé pelliculé sécable
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM
information sur le médicament
3400892703046
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM WINTHROP 10mg CPR PELL SEC B/7
code CIP : 3674928
http://www.meddispar.fr/medicaments/3674928
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
pyridines
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
zolpidem
ZOLPIDEM ZENTIVA 10 mg, comprimé pelliculé sécable
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM
3400892703046
information sur le médicament
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
STILNOX 10mg CPR PELL SEC B/7
CIP : 3390361 ;
http://www.meddispar.fr/medicaments/3390361
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
pyridines
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
zolpidem
STILNOX 10 mg, comprimé pelliculé sécable
hypnotiques et sédatifs
STILNOX
3400891235203
information sur le médicament
Zolpidem

---
N1-SUPERVISEE
APTIVUS 250mg CAPS MOL B/120
CIP : 3692524 ;
http://www.meddispar.fr/medicaments/3692524
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
N
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
tipranavir
pyrones
administration par voie orale
capsules
pyridines
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
tipranavir
APTIVUS 250 mg, capsule molle
APTIVUS
information sur le médicament
3400892805962

---
N1-SUPERVISEE
Carbinoxamine
ALLERGEFON
http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=210
La carbinoxamine est un antihistaminique H1. Ses effets indésirables sont notamment de type sédatif et atropinique.
2008
false
N
CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes
France
français
nouveau-né
pyridines
antihistaminiques des récepteurs H1
grossesse
carbinoxamine
carbinoxamine
pyridines
information sur le médicament

---
N1-SUPERVISEE
ZOLPIDEM MYLAN 10mg CPR PELL SEC P/14
code CIP : 3400936450974
http://www.meddispar.fr/Medicaments/ZOLPIDEM-MYLAN-10-P-14/(type)/letter/(value)/Z/(cip)/3400936450974
prescription, première délivrance, renouvellement
2008
false
true
false
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
pyridines
comprimés
administration par voie orale
médicaments génériques
ordonnances médicamenteuses
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
zolpidem
ZOLPIDEM MYLAN 10 mg, comprimé pelliculé sécable
tartrate de zolpidem
ZOLPIDEM
3400892606880
information sur le médicament
Zolpidem

---
N1-VALIDE
Etoricoxib et diclofénac
Risque cardio-vasculaire identique
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/651
Question clinique: L'étoricoxib (AINS sélectif de la cyclo-oxygénase-2 ou COXIBS) a-t-il une toxicité cardio-vasculaire différente de celle du diclofénac (AINS dit traditionnel)?
2007
false
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
étude comparative
Actions et effets particuliers des médicaments
polyarthrite rhumatoïde
anti-inflammatoires non stéroïdiens
diclofenac
sulfones
pyridines
inhibiteurs de la cyclooxygénase 2
diclofenac
sulfones
pyridines
inhibiteurs de la cyclooxygénase 2
anti-inflammatoires non stéroïdiens
maladies cardiovasculaires
lecture critique d'article

---
N1-SUPERVISEE
LE MEDICAMENT DU MOIS. ETORICOXIB (ARCOXIA).
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=1089&langue=FR
L'etoricoxib (Arcoxia ) est un nouvel anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) inhibant sélectivement la forme inductible de la cyclo-oxygénase (COX-2). Il possède une sélectivité pour la COX-2 supérieure à celle des autres anti-COX-2 sélectifs actuellement disponibles comme le rofecoxib, valdecoxib ou celecoxib. L'etoricoxib est disponible sous forme de comprimés à 60, 90 et 120 mg. Il est remboursé dans la polyarthrite rhumatoïde à la dose de 90 mg/j, dans l'arthrose à la dose de 60 mg/j et dans la crise de goutte aiguë à la dose de 120 mg/j....
2004
false
N
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
pyridines
sulfones
inhibiteurs des cyclooxygénases
ARCOXIA
article de périodique
Étoricoxib

---
N1-SUPERVISEE
Étoricoxib
http://www.cadth.ca/media/pdf/108_No26_etoricoxib_edrug_f.pdf
dénomination générique, fabricant, indications, état actuel, description, traitements existants, coût, données probantes, effets indésirables, commentaire, références ; 3 pages
2002
false
N
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
pyridines
sulfones
inhibiteurs des cyclooxygénases
dysménorrhée
douleur
arthrite
étoricoxib
évaluation médicament
étude comparative

---
Nous contacter.
19/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.