Libellé préféré : psoriasis;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Item 117 UE V : Psoriasis
http://www.lecofer.org/item-objectifs-0-6-0.php
2021
COFER
France
cours
psoriasis
psoriasis
Adénopathie bénigne
Psoriasis

---
N3-AUTOINDEXEE
Utilisation de lasers dermatologiques dans le traitement du psoriasis cutané de stade léger à modéré : une revue de la littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03434498
Le psoriasis est une dermatose inflammatoire, de fréquence estimée de 1 à 3 %. Les thérapeutiques topiques et les photothérapies sont les plus utilisées. Proposer aux patients un traitement par laser qui serait peu inducteur d’effets secondaires et permettrait une amélioration au niveau de la prise en charge, serait envisageable. L’objectif principal est d’évaluer l’utilisation du laser dans le psoriasis vulgaire de stade léger à modéré chez l’adulte. Méthodes : revue de la littérature par recherche dans les recommandations officielles, SUDOC, littérature grise, les ouvrages littéraires, Cochrane Library, PubMed et Embase. Les documents étaient analysés à l’aide des grilles AGREE II, JADAD, R-AMSTAR et STROBE. Résultats : 1 641 documents ont été identifiés dont 58 inclus : 2 recommandations, 1 thèse, 4 littératures grise, 2 ouvrages, 22 articles de la Cochrane, 21 articles de PubMed et 6 articles d’Embase. L’analyse des différentes données a permis de mettre en évidence l’intérêt de 4 types de laser dans le psoriasis. Le laser excimer au XeCl est efficace par diminution des lymphocytes dans le psoriasis vulgaire, palmo-plantaire et du cuir chevelu avec plusieurs protocoles possibles (MED, MBD et SBD). Les lasers LCP et Nd-YAG sont également efficaces principalement par diminution de la composante vasculaire. Le laser Er-YAG permet en fonction de son mode une augmentation de l’absorption des topiques par création de micropuits ou un effet Koebner inverse (mode RecoSMA). Avec peu d’effets secondaires et un nombre de séances plus faibles qu’avec les photothérapies conventionnelles. Discussion : les forces de cette revue sont que plusieurs types de laser sont étudiés en fonction de l’effet recherché et qu’avec 58 articles analysés, plus de deux milles patients ont été inclus avec des résultats concordants entre les différentes études. Les limites sont un biais potentiel de sélection et un biais d’interprétation, ces dernières étant effectuées par une seule personne. En conclusion : les lasers dermatologiques présentent un intérêt thérapeutique dans la stratégie de prise en charge du psoriasis.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Lasers
Dermatologie
peau, sai
Psoriasis
psoriasis
littérature de revue comme sujet
Dermatologues
dermatologie
modération
Littérature
psoriasis
Dermatologie
lasers

---
N3-AUTOINDEXEE
Psoriasis et maladies métaboliques associées en pratique de médecine générale
https://pepite-depot.univ-lille.fr/LIBRE/Th_Medecine/2021/2021LILUM136.pdf
Introduction : Le psoriasis est une maladie inflammatoire cutanée et systémique d’évolution chronique associée à de nombreuses comorbidités métaboliques dont la fréquence augmente avec la sévérité de la maladie. Cependant, ces comorbidités métaboliques sont souvent peu dépistées en médecine ambulatoire de ville. L’objectif principal de notre étude est d’identifier si, pour les patients atteints de psoriasis, les médecins généralistes (MG) des Hauts-de-France mettent en place un suivi personnalisé des maladies métaboliques. Matériel et Méthodes : Il s’agit d’une étude épidémiologique descriptive multicentrique quantitative par questionnaire après échantillonnage de 508 médecins généralistes des Hauts-de- France avec l’aide de l’URPS Médecins Libéraux. Résultats : Sur les 150 questionnaires analysés, 23,3% des MG ont mis en place un suivi personnalisé chez leur patient lors de la découverte d’un psoriasis. Pour 84,8% leur suivi personnalisé était différent selon la sévérité du psoriasis. L’adaptation du suivi personnalisé en cas de maladie psoriasique plus sévère passerait par la recherche de comorbidités dans 21,4% des cas. 33,3% MG ont identifié une association entre le psoriasis et le diabète de type 2, 29,3% avec l’obésité, 20% avec l’hypertension artérielle, 17,3% avec les maladies cardiovasculaires, 16% avec la dyslipidémie, 12,6% avec l’athérosclérose et 12,6% avec la stéatose hépatite non alcoolique. Après information sur l’association statistiquement significative entre le psoriasis et les maladies métaboliques dans la littérature, 61,3% MG ont déclaré que cela modifierait leur prise en charge et leur suivi vis-à-vis de leurs patients psoriasiques. Il existe une association statistiquement significative entre la mise en place d’un suivi personnalisé par les MG à la découverte d’un psoriasis et la participation des médecins généralistes à des FMC axées sur la dermatologie (p 0,014). Conclusion : Notre étude confirme que l’association entre le psoriasis et les maladies métaboliques est souvent peu connue des MG. Compte tenu du sur-risque cardiovasculaire et métabolique présent chez les patients atteints de psoriasis, il faut continuer à promouvoir l’information et la sensibilisation des MG à ce sujet afin de permettre une prise en charge personnalisée et globale qui s’avère indispensable dans cette population.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Maladies métaboliques
médecins généralistes
Médecine générale
psoriasis
Maladies
Maladies metaboliques
psoriasis
maladies métaboliques
maladie métabolique
Maladie métabolique
Psoriasis
Médecins
Pratique
comorbidité

---
N2-AUTOINDEXEE
Dermatologie - Psoriasis
UE 04 - Item 114
https://sides.uness.fr/corpus/Dermatologie:Psoriasis
Objectif(s) Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l’attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.
2021
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
cours
Dermatologie
psoriasis
psoriasis
Psoriasis
Dermatologie
dermatologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Le psoriasis oral, revue de littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02477675
Le psoriasis est une maladie cutanéomuqueuse inflammatoire relativement fréquente pouvant se manifester selon plusieurs formes et atteindre différentes régions du corps. L’atteinte cutanée fait l’objet de nombreuses publications contrairement à l’atteinte buccale. Le lien entre le psoriasis, la langue géographique ou la langue plicaturée, porte à controverse dans la littérature. L’objectif de ce travail est de faire une revue de littérature sur les manifestations orales du psoriasis, de la langue géographique et de la langue plicaturée. Beaucoup de similitudes cliniques et histologique ont été décrites entre psoriasis, langue géographique et langue plicaturée dans les 67 articles sélectionnés. Il semble ainsi que la langue géographique soit un marqueur de sévérité du psoriasis et que la langue plicaturée soit une conséquence de la langue géographique. Mais la langue géographique et langue plicaturée peuvent être des pathologies indépendantes du psoriasis. Si notre travail de thèse apporte des éclairages, elle ne permet pas de conclure sur le lien entre ces pathologies.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
littérature de revue comme sujet
psoriasis
Littérature
psoriasis
Psoriasis
bouche, sai

---
N3-AUTOINDEXEE
Psoriasis
https://www.medg.fr/psoriasis2
2019
MedG - petite Encyclopédie Médicale pour professionnels de santé
France
matériel enseignement
information scientifique et technique
Psoriasis
psoriasis
psoriasis

---
N2-AUTOINDEXEE
Comportement tabagique et profil psychologique des patients atteints de la maladie de Verneuil comparativement à ceux atteints de psoriasis
http://www.sudoc.fr/232799539
Introduction : Le tabagisme est l’une des comorbidités les plus fréquemment associées à l’hidradénite suppurée (HS). Il est clairement admis que le sevrage tabagique est un enjeu primordial du projet thérapeutique. Pourtant peu de patients entreprennent un sevrage effectif. Le but de notre étude est donc de déterminer si les patients atteints d’HS présentent un profil psychologique et un profil de dépendance au tabac particuliers. Les données ont été comparées à une population contrôle de patients psoriasiques relativement similaires en terme de comorbidités associées. Matériels et méthodes : Nous avons réalisé une étude-pilote monocentrique, dans le service de dermatologie du CHU de Montpellier de janvier à juillet 2018. Etaient inclus les patients atteints d’HS et de psoriasis, de plus de 18 ans et maîtrisant le français. Résultats : Les résultats de 51 patients HS et 56 patients atteints de psoriasis ont été analysés. Les patients HS sont plus souvent fumeurs que les patients psoriasiques, 70,59% versus 41%, différence significative, p 0,005. La dépendance tabagique évaluée par le test de Fagerström est globalement similaire chez les patients HS et psoriasiques, dont le score est en moyenne respectivement à 4,03 /- 2,44/10 et 3,61 /- 2,92, p 0,57. Il semble toutefois que les patients HS ont une dépendance au tabac plus importante que les psoriasiques devant le nombre inférieur de tentatives de sevrage et la durée maximale de celles-ci plus courte. Dans les deux populations, les patients attachent une relative grande importance à l’intérêt de l’arrêt du tabagisme (en moyenne 7,14 /10). Leur crainte de prendre du poids paraît modérée et est légèrement supérieure chez les patients HS, 5,75 /- 3,77/10 versus 4,83 /- 3,97/10 pour les patients psoriasiques. Le niveau de conviction des patients sur le bénéfice de l’arrêt du tabagisme pour améliorer leur pathologie respective (HS et psoriasis) est également modéré, en moyenne 5,89 /- 3,2/ et 5,61 /- 3,3/10 respectivement. La consommation de cannabis au cours des 12 derniers mois est plus importante chez les patients HS que chez les psoriasiques de manière significative (36% et 12,5% respectivement, p 0,009). Les résultats sur la qualité de vie, l’anxiété et la dépression sont globalement comparables entre la population HS et psoriasique mais les patients HS semblent présenter une anxiété de niveau élevée plus importante que les patients psoriasiques. Les patients tabagiques HS ont une dépression plus fréquente que les non tabagiques. Conclusion : Un dépistage de la consommation du tabac et du cannabis, de l’anxiété et de la dépression est nécessaire ainsi que leur prise en charge. Des consultations dédiées doivent être organisées et les patients doivent être adressés aux spécialistes si nécessaire
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
comportement
patients
psoriasis
comportement de maladie
Tabagisme
tabagisme
hidradénite suppurée
psychologie
Maladies
Psoriasis
a comme patient
psoriasis
Psychologie
Fumer du tabac
psoriasis
hidrosadénite suppurée
tabagisme
Tabagisme

---
N2-AUTOINDEXEE
Détection et impact d'une séropositivité VIH chez les patients atteints de psoriasis : une enquête de pratiques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01831697
La prévalence du psoriasis est la même chez les patients atteints du virus d'immunodéficience humaine (VIH) que dans la population générale (2-3%). Il est cependant plus sévère et réfractaire au traitement chez ces patients. Son traitement est également plus difficile, en lien avec le risque d'immunosuppression et les interactions médicamenteuses. Les recommandations concernant cette population sont rares, celles de la National Psoriasis Foundation de 2010 ne contre-indiquent aucun traitement. L'objectif de cette enquête était d'évaluer les pratiques des dermatologues français sur le dépistage du VIH au cours du suivi du psoriasis, la prise en charge thérapeutique et la surveillance des patients atteints de psoriasis et infectés par le VIH
2018
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
enquêteur
atteint
psoriasis
a comme patient
patients
Psoriasis
séropositivité VIH
collecte de données
psoriasis
Pratique
séropositivité au vih
psoriasis
vih

---
N3-AUTOINDEXEE
Psoriasis
https://www.mongeneraliste.be/maladies/psoriasis
2017
mongeneraliste.be - Société Scientifique de Médecine Générale
Belgique
information patient et grand public
Psoriasis
psoriasis
psoriasis

---
N2-AUTOINDEXEE
Le psoriasis
http://www.rfi.fr/emission/20171027-le-psoriasis
A l’occasion de la Journée mondiale du psoriasis qui a lieu le 29 octobre, nous faisons le point sur cette maladie inflammatoire de la peau qui peut toucher différentes parties du corps (coude, genoux, cuir chevelu...). Plaques rouges, démangeaisons... Le psoriasis se caractérise par l’apparition d’épaisses plaques de peau qui désquament. Associé à de nombreuses souffrances physiques, le psoriasis génère également des douleurs psychologiques. Comment diagnostiquer cette maladie ? Quelles sont les causes de l’apparition d’un psoriasis ? Quel est le traitement à suivre ? Comment le traiter ?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
psoriasis
psoriasis
psoriasis
psoriasis

---
N3-AUTOINDEXEE
Arthrite psoriasique
https://www.ligues-rhumatisme.ch/rhumatismes-de-a-a-z/arthrite-psoriasique
L’arthrite psoriasique (APs) est une maladie articulaire inflammatoire chronique (arthrite) associée à un psoriasis. Les patients souffrent à la fois d’inflammations douloureuses des articulations ou de la colonne vertébrale et de lésions pathologiques de la peau ou des ongles (psoriasis). Jusqu’à 15% des personnes atteintes de psoriasis développent une arthrite psoriasique. L’arthrite psoriasique est une maladie auto-immune appartenant au groupe des spondylarthropathies (comme la maladie de Bechterew). Une spondylarthrite est une maladie inflammatoire chronique de la colonne vertébrale et des articulations.
2016
false
false
false
Ligue suisse contre le rhumatisme
Suisse
français
information patient et grand public
arthrite psoriasique
psoriasis
psoriasis
Arthrite
Psoriasis
arthrite

---
Nous contacter.
05/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.