Libellé préféré : choc septique;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Choc septique : facteurs pronostiques et phénotypes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03229031
L’objectif de notre étude est de déterminer les variables et les phénotypes cliniques pertinents pour la prédiction de l’évolution des patients en choc septique. Nous avons réalisé une étude ancillaire sur 119 patients de 3 unités de réanimations, en état de choc septique à l’admission (T0). Nous avons défini la dégradation clinique par l’augmentation du score SOFA (Sequential Organ Failure Assessment) 1 dans les 48 premières heures de prise en charge en réanimation (ΔSOFA 1). Nous avons réalisé une analyse univariée puis multivariée évaluant l’association entre la mortalité à 28 jours et la dégradation clinique. Nous avons ensuite identifié 3 phénotypes de patients : « sain », « intermédiaire » et « grave », analysés selon deux évolutions : « favorable » ou « défavorable », une évolution défavorable étant défini par la persistance d’un phénotype « intermédiaire » ou « grave » après T0. A T0, l’analyse multivariée a montré 2 variables associées à la mortalité à 28 jours : la dose de noradrénaline (odds ratio (OR), 3.45 [intervalle de confiance à 95% (IC 95%), 1.07–11.08]; p 0.038) et la lactatémie artérielle (OR, 1.32 [IC 95%, 1.09–1.61]; p 0.006). A T0, trois variables ont été associées à la dégradation clinique : la dose de noradrénaline OR, 5.25 [IC 95%, 1.47–18.74]; p 0.011), la lactatémie artérielle (OR, 1.51 [IC 95%, 1.19–1.92]; p 0.001) et la différence veino-arterielle en dioxyde de carbone (P(v-a)C02) (OR, 1.12 [IC 95%, 1.01–1.25]; p 0.04). A T0, les phénotypes (sain, intermédiaire et grave) étaient répartis de la manière suivante : 28 (24%), 70 (59%) et 21 patients (18%) respectivement. Nous avons finalement proposé un algorithme prenant en compte les variables précédentes pour prédire l’évolution des patients, obtenant une aire sous la courbe de 74% (63-85%). En conclusion, nos résultats soulignent que certaines variables disponibles précocement au lit du patient, la dose de noradrénaline, la lactatémie artérielle et la P(v-a)CO2 en particulier, ainsi que l’identification de phénotypes, peuvent aider les cliniciens à prédire l’évolution des patients.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
choc septique
choc septique
Facteurs pronostiques
Choc
phénotype
phénotype
facteur
pronostic

---
N3-AUTOINDEXEE
Choc septique : incidence, mortalité et taux de ré hospitalisation dans les réanimations Françaises, une étude de cohorte nationale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03199417
Introduction : le choc septique est à l’origine d’une importante morbi-mortalité et son incidence est en hausse dans le monde entier. Son évolution au cours des dernières années et les actions pour améliorer ces résultats restent peu clairs. L’objectif de cette étude était de déterminer l’incidence et la mortalité du choc septique et les facteurs de risques de mortalité associés chez les patients en réanimation. Nous avons également déterminé le taux de réadmission après la sortie de l’hôpital. Matériel et méthodes: étude de cohorte rétrospective de tous les patients adultes présentant un choc septique en réanimation en France du 1e janvier 2014 au 31 décembre 2018, en utilisant la base de données nationale des hospitalisations françaises. Les séjours en réanimation et le choc septique ont été définis par 2 méthodes de codage : soit directement avec un code de choc septique soit indirectement avec une combinaison de codes correspondant à une infection sévère (sepsis ou bactériémie) associé à l’utilisation de vasopresseurs. Les principaux résultats étaient l’incidence du choc septique et la mortalité à 30, 90 et 365 jours. Le résultat secondaire secondaire était les réadmissions à l’hôpital toutes causes confondues à 30, 90 et 365 jours après la sortie de l’hôpital. Résultats : 187 587 épisodes de choc septique ont été identifiés. L’incidence du choc septique ajustée selon l’âge et le sexe pour 100 admissions en réanimation a augmenté de 6,5% à 6,8% (p 0,001), tandis que le taux de mortalité ajusté selon l’âge et le sexe a diminué de 47,3% à 44,5% (p 0,001). Le taux de réhospitalisation a atteint 65% à 365 jours après l’admission en réanimation. L’augmentation de l’âge, le score de Charlson, une défaillance d’organe et une hospitalisation antérieure étaient associés à la mortalité à 90jours. En revanche, un germe identifié et un délai d’admission rapide en réanimation étaient des facteurs protecteurs. Conclusion : notre étude a révélé une augmentation faible mais significative de l’incidence et une diminution de la mortalité du choc septique. L’identification du pathogène et l’admission rapide en réanimation étaient associés à de meilleurs résultats. Le taux de réadmission à l’hôpital a augmenté suggérant que le processus de réhabilitation peut encore être amélioré.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
réanimation
incidence
Choc
ré-hospitalisation
Hospitalisation
choc septique
études de cohortes
mortalité
Taux de mortalité
choc septique
réadmission du patient
hospitalisation

---
N2-AUTOINDEXEE
Épisode 16 : Stéroïdes dans le traitement du choc septique (études ADRENAL et APPROCCHSS)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-16-etudes-adrenal-et-approcchss/
Dans cette 16e baladodiffusion, les Drs Luc Lanthier et Michaël Mayette discutent de la place des stéroïdes dans le traitement du choc septique (études ADRENAL et APPROCCHSS), en plus de réviser la littérature médicale de mars 2018.
2018
false
false
false
false
Université de Sherbrooke, Faculté de médecine
Canada
français
document sonore
stéroïdes
choc septique
Choc
hormone stéroïde
stéroïdes
épisode de
Stéroïdes
thérapeutique
Traités
choc septique
choc septique
Acantholyse
coopération internationale

---
N2-AUTOINDEXEE
Différentes stratégies de remplissage vasculaire pour la septicémie et le choc septique
https://www.cochrane.org/fr/CD010593/EMERG_differentes-strategies-de-remplissage-vasculaire-pour-la-septicemie-et-le-choc-septique
Problématique de la revue Nous avons cherché à déterminer si le remplissage vasculaire libéral peut avoir des effets plus bénéfiques ou plus nocifs que le remplissage vasculaire conservateur pour les adultes et les enfants atteints de sepsis sévère ou de choc septique. Nous avons principalement évalué les différents effets de ces deux interventions sur le risque de décès et la survenue d'effets indésirables. Contexte La septicémie et le choc septique sont des complications d’une infection. Les patients de l'unité de soins intensifs (USI) sont plus susceptibles que les autres d'être atteints par cette affection. Une fois atteints, les patients souffrent d'une insuffisance d’organe qui, dans certains cas, peut entraîner la mort. Le remplissage vasculaire est souvent utilisé comme une intervention importante pour le traitement initial de la septicémie chez les adultes et les enfants.
2018
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
choc septique
Choc
vaisseau sanguin, sai
septicemie
Septicémie
infection généralisée
choc septique
Septicémie
sepsie

---
N3-AUTOINDEXEE
Evaluation de la prise en charge du choc septique au Centre hospitalier d'Albi. Place de l'infectiologue et intérêt du sepsis team
http://thesesante.ups-tlse.fr/2086/
Objectifs : l'objectif de cette étude est de décrire l'état des pratiques et de vérifier l'intérêt de recourir en urgence à un avis spécialisé. Matériel et méthode : il s'agit d'une étude rétrospective, mono centrique, réalisée entre2015 et 2016 au Urgences de l'hôpital d'Albi. Les critères d'inclusions étaient tous les patient hospitalisés en Réanimation pour sepsis sévère ou choc septique
2017
false
false
false
Thèses d'exercice de Santé - Université Paul Sabatier
France
français
thèse ou mémoire
choc septique
hôpital
infectiologue
frais hospitaliers
central
choc septique
Centre
gestion des soins aux patients
Choc
hôpitaux
études d'évaluation comme sujet

---
Nous contacter.
22/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.