Libellé préféré : médecine reproduction;

Synonyme CISMeF : médecine de la reproduction;

vrai Meta (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Boîte A ouTils de prévention des violences à caractère sexuel et/ou sexiste
https://boat.chu-montpellier.fr/
Sur la base d'un recensement des outils et programmes de prévention francophones existants, évalués et validés, nous avons structuré 134 fiches activités, déclinées en 5 thématiques et 34 sous-thématiques, pour quatre tranches d'âges (5-7 ans/ 8-10 ans/ 11-13 ans/ 14-18 ans). Ce travail d’élaboration de la BOAT, initié en 2010 et supervisé par le CRIAVS-LR, a été réalisé avec les acteurs locaux de prévention et le soutien de l’Agence Régionale de Santé Languedoc-Roussillon, puis Occitanie. Chaque activité a été : construite pour répondre à un objectif précis et évaluable, testée et validée après évaluation, pour s’assurer qu’elle remplissait son objectif, pensée pour mobiliser le moins de matériel possible, élaborée pour être utilisée de manière isolée, ou dans le cadre d’une série d’interventions, pour élaborer et construire un programme de prévention. Après avoir édité en 2017 une mallette d’intervention à l’attention des professionnels formés à la BOAT, nous avons créé un support numérique pour poursuivre le développement du projet BOAT, avec des ressources en open acces, une offre de formation en blended-learning, un cloud BOAT accessible aux personnes formées et la perspective de créer, avec vous, un espace numérique collaboratif pour tous les acteurs de prévention des violences à caractères sexuel et/ou sexiste.
2022
CHU de Montpellier
France
information scientifique et technique
boiterie
caractères sexuels
outil
violence sexuelle
Violence sexiste
Violence
infractions sexuelles

---
N2-AUTOINDEXEE
Les troubles de la sexualité sont-ils recherchés par le médecin généraliste à l'initiation et lors du renouvellement d'un traitement antidépresseur en Hautes-Pyrénées ?
http://thesesante.ups-tlse.fr/3718/
Introduction :la sexualité est fréquemment impactée chez les patients atteints d'une maladie chronique notamment certaines pathologies nécessitant la prescription d'un traitement par antidépresseur. Les antidépresseurs sont eux même responsable de trouble de la sexualité. Les troubles de la sexualité sont-ils recherchés par le médecin généraliste à l'initiation et lors du renouvellement d'un traitement antidépresseur ? Matériel et Méthode : une étude observationnelle descriptive par questionnaire, distribué par le pharmacien lors de la délivrance du médicament, a été réalisée dans le département des Hautes-Pyrénées. Résultats : soixante-six questionnaires ont pu être analysés. Au cours d'une consultation ayant entrainé la prescription du traitement antidépresseur au moins 79% [69%-89%] des patients déclarent ne pas avoir abordé le thème de la sexualité avec leur médecin généraliste Les troubles de la sexualité sont significativement plus souvent recherchés chez des patients jeunes. Conclusion : les troubles de la sexualité ne sont globalement pas abordés lors d'une consultation entrainant la prescription d'un traitement antidépresseur.
2022
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Recherches
médecine générale
pyrène
pyrènes
recherche
antidépresseurs
antidépresseur
médecins généralistes
état sexuel
pyrène
sexualité
Médecins

---
N1-VALIDE
Lénalidomide - Revlmid, gélule
MARR - Mesures additionnelles de réduction du risque. 25/08/2022
https://ansm.sante.fr/tableau-marr/lenalidomide
Dans le cadre du plan de prévention des grossesses : diffusion d'un kit d’information et d’aide à la prescription et à la délivrance destiné aux prescripteurs et pharmaciens et qui inclut : Un guide d’information sur le traitement par lénalidomide. Trois formulaires d’accords de soins et de contraception pour tous les patients traités (hommes, femmes en âge de procréer et femmes dans l'impossibilité de procréer) devant être signés avant de débuter le traitement. Un carnet patient, délivré par le spécialiste au patient lors de l’initiation du traitement, qui inclut des informations sur la sécurité d’emploi et les mesures de suivi du traitement. Ce carnet doit être présenté à chaque consultation et délivrance. Le prescripteur y notera systématiquement les dates et les résultats des tests de grossesse pour les femmes en âge de procréer. Le pharmacien ne peut délivrer le traitement qu’au vu du carnet dûment complété. Une fiche de signalement des grossesses La fiche contact reprend les coordonnées de tous les laboratoires commercialisant une spécialité à base de lénalidomide ...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
grossesse
contraception
REVLIMID
REVLIMID 2,5 mg, gélule
REVLIMID 5 mg, gélule
REVLIMID 7,5 mg, gélule
REVLIMID 10 mg, gélule
REVLIMID 15 mg, gélule
REVLIMID 20 mg, gélule
REVLIMID 25 mg, gélule
lénalidomide
myélome multiple
lymphome à cellules du manteau
tératogènes
continuité des soins
Surveillance des médicaments
Tests de chimie clinique
syndromes myélodysplasiques
recommandation de bon usage du médicament
information patient et grand public
thromboembolisme veineux
réaction de poussée tumorale
tumeurs
lésions hépatiques dues aux substances
inhibiteurs de l'angiogenèse
inhibiteurs de l'angiogenèse
thalidomide
thalidomide
thalidomide
Lénalidomide
Lénalidomide

---
N1-SUPERVISEE
Lévonorgestrel (DIU)
MARR - Mesures additionnelles de réduction du risque
https://ansm.sante.fr/tableau-marr/levonorgestrel-diu
En raison d'un risque de grossesse non désirée, si un DIU était laissé en place au-delà de sa durée maximale d’utilisation, il est indispensable de distinguer les différents DIU disponibles selon leurs caractéristiques respectives et en fonction de leur durée d’utilisation. Par ailleurs la patiente doit recevoir, en amont de la consultation d’insertion, des informations claires sur les bénéfices, les risques et les effets indésirables du DIU inséré et notamment sur le risque de Grossesse Extra-Utérine [GEU], et la conduite à tenir le cas échéant. Guide pour les professionnels de santé qui regroupe les différents éléments distinctifs permettant d’identifier le DIU une fois inséré et rappelant l’importance d’informer la patiente sur le risque de GEU pour la sensibiliser à ce risque (signes à savoir reconnaître) et le cas échéant, les situations dans lesquelles elle doit consulter; Brochure patiente, commune aux 4 DIU, à remettre, quand le choix de contraception s’oriente vers cette méthode, avant la consultation d’insertion, pour que la patiente soit préalablement bien informée des bénéfices, risques et effets indésirables et rappeler qu’il s’agit de médicaments, afin que le choix contraceptif de la patiente soit libre et éclairé...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
MIRENA
MIRENA 52 mg (20 microgrammes/24 heures), dispositif intra-utérin
JAYDESS
JAYDESS 13,5 mg, système de diffusion intra-utérin
administration par voie vaginale
KYLEENA
KYLEENA 19,5 mg, système de diffusion intra-utérin
lévonorgestrel
gestion du risque
brochure pédagogique pour les patients
dispositifs intra-uterins libérant un agent contraceptif
DIU en plastique avec des progestatifs
DONASERT 52 mg (20 microgrammes/24 heures), dispositif intra-utérin
DONASERT
grossesse extra-utérine
risque
recommandation professionnelle
Insertion d'un dispositif contraceptif intra-utérin
Efficacité contraceptive

---
N3-AUTOINDEXEE
Estimations et projections de population par territoire sociosanitaire
Coronavirus COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001617/
Ce fichier présente une série continue de données populationnelles comparables composée de la série des estimations (1996-2019) et de la série des projections (2020-2041) de population. Ces données tiennent compte de l'évolution de la population selon les plus récentes données observées de naissances, décès et mouvements migratoires. Il est à noter que ces données de population sont présentées sur la base du découpage territorial du réseau de la santé et des services sociaux, soit pour les territoires suivants : le Québec, les réseaux universitaires intégrés de santé et de services sociaux (RUISSS), les régions sociosanitaires (RSS), les réseaux territoriaux de services (RTS), les réseaux locaux de services (RLS) et les centres locaux de services communautaires (CLSC).
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
information scientifique et technique
Prévision démographique
Respect
Population
coronavirus
Projection
coronavirus
estimateur
ESTIMA
Comportement d'orientation
projection
population
projection
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
De quelle manière sont abordées les questions relatives à la sexualité, aux IST et à la contraception chez les adolescents de sexe masculin en consultation de médecine générale ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03690672
L’objectif de notre étude était d’analyses l’abord des questions relatives à la sexualité, à la contraception, et aux infections sexuellement transmissibles chez les adolescents de sexe masculin en consultation de médecine générale. Pour cela, nous avons réalisé une étude qualitative auprès de 19 médecins généralistes d’Isère et de Haute-Savoie, par le biais d’entretiens semi-dirigés retranscrits puis analysés de façon longitudinale puis transversale. La consultation entre le médecin généraliste et l’adolescent est un entretien singulier. L’adolescent, surtout le garçon n’est pas souvent vu en consultation et cela est majoré par la pandémie à COVID-19 actuellement. La sexualité, la contraception et les IST sont abordés en consultation sur la base de différents motifs. L’abord de ces sujets peut émaner de l’adolescent qui a une demande explicite ou présente un problème aigu, ou du médecin au cours d’une consultation de prévention. Cependant, ces thèmes restent abordés encore trop rarement et de façon inégale. De nombreux facteurs influencent positivement ou négativement le médecin généraliste pour aborder la sexualité, la contraception, et les IST. On retrouve parmi ces facteurs la qualité de la relation avec l’adolescent, l’aisance et la peur de gêner, la représentation de son rôle sur ces thèmes, les idées reçues, l’expérience personnelle ou bien l’état de ses connaissances théoriques. Les autres facteurs qui jouent un rôle sont les autres acteurs qui peuvent entrer en jeu sur ces sujets, les facteurs logistiques et l’utilisation de supports adaptés. Les spécificités de la consultation avec l’adolescent existent et peuvent rendre difficile l’abord de la sexualité, de la contraception et des IST. Il faut tirer partie de la relation triangulaire avec les parents, rassurer l’adolescent sur le respect du secret médical, et composer avec ses propres idées reçues et son expérience personnelle. Des thématiques rattachées à ces sujets et concernant l’adolescent sont encore mal appréhendées par les médecins généralistes. Parmi ces thématiques, on retrouve la contraception masculine, l’orientation sexuelle, la PreP, le papillomavirus chez l’homme, la pornographie ou le « chem sex ». Il existe des possibilités d’amélioration dans l’abord de ces sujets avec l’adolescent, avec pour but une meilleure prévention et une meilleure prise en charge de ce pan de la santé. Les médecins évoquent les campagnes promotionnelles, les réseaux sociaux, la consultation dédiée, la téléconsultation et le travail avec d’autres professionnels de santé. Donc, les indicateurs en santé sexuelle, en efficacité contraceptive et en prévention des IST sont inquiétants. L’adolescence est une période clé et les hommes ont un rôle à jouer dans ces problématiques aux côtés des femmes. Les médecins généralistes peuvent améliorer les choses en favorisant l’abord de la sexualité, de la contraception et des IST avec les adolescents.
2022
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Contraception masculine
maladies sexuellement transmissibles
consultants
Médecins
sexualité
adolescence
Adolescent
contraception
maniérisme
Adolescent
adolescents de sexe masculin
adolescent
contraceptifs masculins
état sexuel
médecine de l'adolescent
sexe masculin, sai
contraception
médecine générale

---
N1-SUPERVISEE
Topiramate, prégabaline et valproate : publication de nouvelles données sur les risques liés à l’exposition à ces médicaments
https://ansm.sante.fr/actualites/topiramate-pregabaline-et-valproate-publication-de-nouvelles-donnees-sur-les-risques-lies-a-lexposition-a-ces-medicaments
Des nouvelles données importantes ont été publiées concernant les médicaments à base de topiramate, de prégabaline et de valproate, utilisés tous les trois dans le traitement de l’épilepsie et respectivement dans la migraine pour le topiramate, dans le trouble anxieux généralisé et les douleurs neuropathiques pour la prégabaline et dans le trouble bipolaire pour les dérivés du valproate. Nous invitons les professionnels de santé ainsi que les patients à prendre en compte ces nouveaux éléments portant sur les risques liés à l’exposition à ces médicaments pendant la grossesse pour ces trois molécules et sur la fertilité masculine pour valproate. Ces informations sont portées directement à la connaissance des professionnels de santé concernés par l’envoi d’un courriel. Une réévaluation des risques liés à l’exposition pendant la grossesse de l’ensemble de la classe des antiépileptiques est actuellement en cours au sein de l’ANSM : la mise à jour du rapport « Antiépileptiques au cours de la grossesse : état actuel des connaissances sur le risque de malformations et de troubles neuro-développementaux » est attendue pour la fin de l’année 2022...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
grossesse
Topiramate
Prégabaline
acide valproïque
malformations dues aux médicaments et aux drogues
fécondité
anticonvulsivants
Troubles du développement neurologique
Exposition pendant la grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Topiramate : risque de troubles neurodéveloppementaux chez les enfants exposés in utero et rappel des règles d’utilisation chez les femmes
https://ansm.sante.fr/actualites/topiramate-risque-de-troubles-neurodeveloppementaux-chez-les-enfants-exposes-in-utero-et-rappel-des-regles-dutilisation-chez-les-femmes
Une étude publiée dans le JAMA Neurol portant sur le risque de troubles neurodéveloppementaux chez les enfants exposés aux antiépileptiques pendant la grossesse a mis en évidence, sous topiramate, une augmentation : du risque de survenue de troubles du spectre autistique (multiplié par 2,77) de déficience intellectuelle (multiplié par 3,47) par rapport à une grossesse d’une mère épileptique sans exposition aux antiépileptiques...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Troubles du développement neurologique
grossesse
avis de pharmacovigilance
Topiramate
Exposition pendant la grossesse
anticonvulsivants
topiramate
recommandation de bon usage du médicament
risque
gestion du risque
enfant
Trouble du spectre autistique
Déficience intellectuelle

---
N1-SUPERVISEE
Le risque de malformation chez les enfants exposés pendant la grossesse à la prégabaline est confirmé
https://ansm.sante.fr/actualites/le-risque-de-malformation-chez-les-enfants-exposes-pendant-la-grossesse-a-la-pregabaline-est-confirme
De nouvelles données ont confirmé le risque de malformation lié à l’exposition à la prégabaline pendant la grossesse : ce risque est multiplié par près d’1,5 par rapport à la population non exposée à ce médicament. L’ANSM rappelle que la prégabaline ne doit pas être utilisée au cours de la grossesse, sauf en cas de nécessité absolue. Les patientes traitées par prégabaline doivent être informées des risques malformatifs associés à la prise de ce médicament en cas de grossesse et utiliser une contraception efficace pendant tout leur traitement...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
malformations dues aux médicaments et aux drogues
Prégabaline
anticonvulsivants
grossesse
tératogènes
prégabaline

---
N1-SUPERVISEE
Valproate et dérivés : mise à jour des informations sur le risque
https://ansm.sante.fr/actualites/valproate-et-derives-mise-a-jour-des-informations-sur-le-risque
Dans le cadre de l’évaluation continue au niveau européen des médicaments contenant du valproate et ses dérivés, de nouvelles données sur les risques liés à leur utilisation, en particulier pendant la grossesse, ont été rendues disponibles. L’actualisation du résumé des caractéristiques des produits et de la notice de ces médicaments est en cours, et les documents d’information destinés aux professionnels de santé et à l’attention des patientes ont été mis à jour. Nous rappelons que le valproate et ses dérivés sont formellement contre-indiqués pendant la grossesse dans la prise en charge des troubles bipolaires et ne doivent pas être utilisés chez les femmes enceintes épileptiques, sauf en l’absence d’alternative thérapeutique...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
acide valproïque
risque
avis de pharmacovigilance
acide valproïque
grossesse
malformations dues aux médicaments et aux drogues
malformations oculaires
Appréciation des risques
DEPAKINE
DEPAKINE CHRONO
MICROPAKINE LP
DEPAKOTE
DEPAMIDE
dipropylacétamide
anticonvulsivants
VALPROATE DE SODIUM
VALPROATE DE SODIUM LP
acide valproïque
valpromide
Valproate de sodium
divalproate de sodium

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis sur la contraception hormonale - Installation et retrait de l'implant contraceptif (Nexplanon)
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-7-2022-07-06-fr-avis-contraception-hormonale-installation-retrait-implant-contraceptif-nexplanon.pdf
À la suite de plusieurs demandes reçues de différents milieux cliniques quant à la possibilité qu’une infirmière ou qu’un infirmier puisse installer et retirer l’implant contraceptif Nexplanon, une analyse a été effectuée par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et le Collège des médecins du Québec (CMQ). Pour ce faire, les paramètres suivants ont été utilisés, soit : la clientèle visée, le contexte lié à l’intervention, la complexité clinique de l’activité, la complexité de la technique, le type de prise en charge et de surveillance, les risques de préjudice et les compétences requises par l’infirmière et l’infirmier.
2022
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Suisse
information scientifique et technique
implant
contraception hormonale
Nexplanon
coït interrompu
NEXPLANON
Contraception
Contraception hormonale
contraceptifs féminins
hormone
jugement
contraception
Contraceptifs

---
N3-AUTOINDEXEE
Contribution à l'exploration de l'estime de soi des étudiants infirmiers et de son lien avec le développement de la compétence clinique
https://orbi.uliege.be/handle/2268/293020
Résumé de la thèse explorant l'estime de soi des étudiants infirmiers et son lien avec les comportements d'apprentissage au moyen de méthodes mixtes et d'un devis longitudinal de trois années, utilisant l'approche bifactorielle de Christopher Mruk.
2022
ORBI - Open Repository and Bibliography - Université de Liège
Belgique
thèse ou mémoire
ESTIMA
Estime de soi
Étudiants
Infirmiers
compétence
étudiant
élève infirmier
compétence clinique
concept du soi
estimateur

---
N3-AUTOINDEXEE
Quel est le vécu des femmes en situation de précarité sur l’accès à la contraception durant le premier confinement dû au Covid-19 ?
https://pepite-depot.univ-lille.fr/LIBRE/Th_Medecine/2022/2022ULILM029.pdf
Introduction : La contraception et son accès sont des droits fondamentaux pour les femmes. Depuis la loi Neuwirth, les Centres de Planification et d’Education Familiale occupent avec les médecins généralistes une place importante dans la diffusion de la contraception. Les femmes en situation de précarité consultent et bénéficient moins des structures de soins et d’un suivi gynécologique. Lors de la pandémie dû au Covid-19, un confinement généralisé a été imposé à la population. Il a mis en péril les droits des femmes concernant l’accès à la contraception. Dans ce contexte, nous nous sommes questionnés sur le vécu concernant l’accès à la contraception des femmes en situation de précarité pendant cette période. Matériels et Méthode : Il s’agit d’une étude qualitative réalisée par des entretiens téléphoniques individuels et semi dirigés auprès de 15 patientes majeures incluses dans le Nord d’après le score EPICES. L’analyse des verbatims a été réalisée d’après le logiciel NVIVO en suivant une approche de théorisation ancrée. Résultats : Quinze patientes ont participé à l’étude. La majorité des patientes a exprimé une absence de difficulté à la poursuite de leur contraception durant le confinement. Concernant les capacités d’adaptation, on retrouve la mise en place d’une routine dans la prise de leur contraception. En utilisant les nouveaux systèmes de communication comme la téléconsultation, elles ont su changer leur méthode de consultation. Grâce à une législation française favorable, elles ont pu bénéficier d’une délivrance. Suite à une bonne communication interprofessionnelle, elles ont gardé un lien de confiance. Les patientes ont également su mettre en application l’éducation thérapeutique qui leur a été transmise. Conclusion : Les femmes en situation de précarité n’ont pas vécu de difficultés majeures d’accès à la contraception pendant le premier confinement. Il a été constaté l’acquisition de compétences par les patientes pour faire face aux changements induits par le confinement et pour satisfaire leurs besoins. Il semble intéressant d’étudier si ces compétences seraient retrouvées chez les femmes en extrême précarité ou se trouvant marginalisées.
2022
PEPITE - Panorama des productions universitaires - Université Lille 2 Droit et Santé
France
COVID-19
thèse ou mémoire
contraception
Femmes
COVID-19
confinement de risques biologiques
précarité
contraception

---
N3-AUTOINDEXEE
Les attentes des femmes de 15 à 49 ans en matière de contraception en 2021
https://pepite-depot.univ-lille.fr/RESTREINT/Th_Medecine/2022/2022ULILM030.pdf
CONTEXTE Plus de 90% des Françaises de 15 à 49 ans utilisent une contraception, soit l’un des taux les plus élevés au monde. Pourtant, le taux d'IVG en France continue d’augmenter depuis les années 1990 malgré une contraception utilisée par plus de la moitié des femmes réalisant une IVG. Les études se sont penchées jusqu’à présent sur l’évaluation de l’observance contraceptive, sans prendre en compte ni la satisfaction des femmes, ni leurs attentes vis-à-vis de la contraception. L’objectif principal de notre étude est de déterminer ces attentes chez les Françaises de 15 à 49 ans en 2021. METHODE Réalisation d’une étude épidémiologique descriptive transversale multicentrique à l’aide d’un auto-questionnaire distribué de décembre 2020 à février 2021 dans plusieurs cabinets médicaux des Hauts-de-France, au planning familial de Lille et sur Internet. RESULTATS 1147 questionnaires ont été analysés. Il en ressort une satisfaction contraceptive loin d’être optimale, avec 17,5% de femmes insatisfaites et 1/3 souhaitant changer de contraception, en particulier celles sous pilule. On observe un manque de connaissance des différentes méthodes, notamment des DIU, qui obtiennent pourtant la meilleure satisfaction (6,5/10) et attirent 40% des femmes souhaitant changer de contraception. Les femmes souhaitent une contraception connue, facile à utiliser et si possible sans hormone. Pourtant, la pilule reste la contraception la plus prescrite en France. L’adéquation de la contraception avec le corps, le couple, la sexualité et le mode de vie est également essentielle, tout comme son remboursement. A l’inverse, les troubles de la libido et de l’humeur ainsi que la prise de poids sont jugés comme inacceptables. L’ensemble de ces paramètres devraient être pris en considération sans frein ni jugement lors de la prescription. Enfin, 41% des femmes seraient prêtes à laisser la responsabilité contraceptive à leur partenaire. CONCLUSION L’absence de contraception stable depuis 2016 (8%) et l’insatisfaction globale démontrent une inadéquation entre l’offre contraceptive actuelle et les attentes des femmes en 2021. La lente évolution de la contraception masculine y participe également. Cette étude permet de prendre conscience des attentes des femmes sur la contraception afin d’améliorer leur satisfaction ainsi que la couverture contraceptive. Un approfondissement des connaissances ainsi qu’une modification des pratiques contraceptives des professionnels de santé, notamment concernant les DIU chez les nullipares, serait essentiel pour une prise en charge optimale de la contraception en France.
2022
PEPITE - Panorama des productions universitaires - Université Lille 2 Droit et Santé
France
thèse ou mémoire
dû à
contraception
contraception
attentes
Femmes
attention
attention

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments à base de nomégestrol et de chlormadinone (dont Lutényl/Luteran et génériques) : l’ANSM a exprimé sa réserve lors du vote des conclusions du PRAC sur la réévaluation de leur bénéfice/risque
https://ansm.sante.fr/actualites/medicaments-a-base-de-nomegestrol-et-de-chlormadinone-dont-lutenyl-luteran-et-generiques-lansm-a-exprime-sa-reserve-lors-du-vote-des-conclusions-du-prac-sur-la-reevaluation-de-leur-benefice-risque
Le comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu ses recommandations sur l’utilisation des médicaments à base de nomégestrol et chlormadinone (Lutényl/Luteran et génériques, Zoely et Belara). Ces médicaments sont utilisés, seuls ou en combinaison avec des estrogènes, dans certaines affections gynécologiques telles que l’endométriose et les troubles menstruels, ou bien comme contraceptifs. Cette réévaluation de la balance bénéfice/risque de ces médicaments, initiée à la demande de l’ANSM au niveau européen, fait suite à la confirmation du risque de méningiome par deux études épidémiologiques conduites en France. Si le PRAC propose de nouvelles mesures de réduction du risque de méningiome, l’ANSM a toutefois fait part de sa réserve lors du vote des conclusions : l’avis rendu est en effet moins protecteur que ne le sont les recommandations actuelles établies en janvier 2021 en France. Afin de garantir la sécurité des femmes utilisant ces médicaments, les recommandations de janvier 2021, relatives aux indications, à la surveillance par imagerie cérébrale et à leur information, restent en vigueur en France...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
méningiome
acétate de chlormadinone
acétate de nomégestrol
évaluation de médicament
Appréciation des risques
CHLORMADINONE
LUTERAN
LUTENYL
NOMEGESTROL
nomégestrol
chlormadinone
continuité des soins
BELARA
BELARACONTINU
chlormadinone et éthinylestradiol
association médicamenteuse
ZOELY
nomégestrol et estradiol

---
N2-AUTOINDEXEE
Estimation de l’incidence cumulative d’infection COVID-19 dans la population en se basant sur celle observée chez les travailleurs de la santé entre le 27 février 2022 et le 28 mai 2022
https://www.inspq.qc.ca/publications/3224-estimation-cumulative-infection-covid-19-population-27-fevrier-28-mai-2022
Afin d’avoir une idée de la proportion de la population qui aurait contracté la COVID-19 au cours des mois de mars et avril dans un contexte où la population est moins testée, une analyse de l’incidence cumulative chez les travailleurs de la santé (TdeS) a été réalisée. Au cours des semaines CDC 2022-09 à 2022-21 (du 27 février au 28 mai 2022), l’incidence cumulative de la COVID-19 observée pour l’ensemble des TdeS inscrit à un ordre professionnel du domaine de la santé, qu’ils travaillent dans le privé ou le Réseau de la Santé et des Services sociaux (RSSS), était de 14,2 %. Chez les personnes travaillant dans le réseau de la santé sans être membres d’un ordre professionnel, l’incidence cumulative était de 13,6 %. L’incidence cumulative de la COVID-19 a varié de 8,5 % pour l’ensemble des membres de l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ) à 17,2 % pour ceux de l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes (OPIQ), qu’ils travaillent ou non dans le RSSS.
2022
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
COVID-19
estimateur
maladie infectieuse
Respect
incidence
ESTIMA
COVID-19
Infection
Observance par le patient
observation
personnel de santé
Santé de la population

---
N3-AUTOINDEXEE
Les interventions prénatales en matière d’alimentation et d’activité physique réduisent-elles la prise de poids pendant la grossesse et améliorent-elles les résultats maternels et néonatals ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2270
Analyse de Teede HJ, Bailey C, Moran LJ, et al. Association of antenatal diet and physical activity-based interventions with gestational weight gain and pregnancy outcomes: a systematic review and meta-analysis. JAMA Intern Med 2021;182:106-14. DOI: 10.1001/jamainternmed.2021.6373 Question clinique Chez les femmes enceintes, quel est l’effet des interventions prénatales en matière d’alimentation et d’activité physique sur la prise de poids moyenne pendant la grossesse ainsi que sur les résultats maternels et néonatals, par comparaison avec la prise en charge classique ? Conclusion Cette vaste synthèse méthodique avec méta-analyse, qui a été correctement menée d’un point de vue méthodologique, montre que les interventions prénatales structurées relatives au mode de vie, consistant en des interventions en matière d’alimentation et d’activité physique, entraînent une réduction de la prise de poids pendant la grossesse et sont associées à une diminution du risque de résultats maternels et néonatals indésirables. Elle étaye la mise en œuvre de telles interventions dans les soins prénatals de routine et les politiques.
2022
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
ayant comme résultat
Aliments
exercice physique
grossesse
Issue de la grossesse
poids de naissance
mère
alimentation
consommation alimentaire
Physique
gain de poids corporel
grossesse
Alimentation
Physique
Prise de poids pendant la grossesse

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépression pendant la grossesse et la période postnatale
https://canadiantaskforce.ca/lignesdirectrives/lignes-directrices-publiees/depression-pendant-la-grossesse-et-la-periode-postnatale/?lang=fr
Cette ligne directrice sur le dépistage de la dépression pendant la grossesse et la période postnatale s’applique aux personnes qui sont enceintes ou qui ont accouché dans les douze derniers mois. La recommandation s’applique aussi aux personnes qui peuvent présenter un risque élevé de dépression (p. ex., traumatisme au début de la vie, antécédents familiaux de dépression). Cette recommandation ne s’applique pas aux personnes qui ont des antécédents personnels ou un diagnostic récent de dépression ou d’un autre trouble de santé mentale, à celles qui sont une évaluation ou qui suivent actuellement un traitement pour des troubles de santé mentale, ni à celles qui cherchent à obtenir des services en raison de symptômes de dépression.
2022
GECSSP - Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs
France
recommandation professionnelle
depression
Dépression
grossesse
dépression du postpartum
période de grossesse
Périodique
dépression
grossesse
dépression

---
N2-AUTOINDEXEE
L’Entretien Postnatal Précoce
https://www.cnsf.asso.fr/preconisaions-cnsf-entretien-postnatal-precoce/
https://hal-lara.archives-ouvertes.fr/hal-03719354
L’entretien postnatal précoce (EPNP) est devenu une étape obligatoire du parcours de soins des femmes en postpartum depuis le 1er juillet 2022 (Article L2122-1 du Code Santé Publique). La mise en place de cet entretien fait suite aux nombreuses demandes des professionnels de la périnatalité et représentants des usagers. Il entre dans le cadre du programme “Les 1000 premiers jours” lancé par l’UNICEF et décliné par le Gouvernement français. Le CNSF, en collaboration de pédo-psychiatres et de représentantes des usagères (CIANE et Maman Blues), a rédigé ses préconisations dans l’objectif d’aider les sages-femmes à se saisir de ce nouvel acte. Il est important de prendre connaissance de ces préconisations et de se former avant de pouvoir réaliser des entretiens postnataux précoces.
2022
false
false
false
CNSF
France
période du postpartum
recommandation pour la pratique clinique
Entretien
entretiens comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Consommation d’alcool en période périnatale chez les femmes autochtones : interventions préventives
https://www.inspq.qc.ca/publications/2886
En raison des répercussions qu’elle a sur la santé des familles et des générations futures, la consommation de substances psychoactives pendant la période périnatale est une préoccupation de santé publique pour l’ensemble de la population. La Commission de vérité et réconciliation du Canada, dans son appel à l’action no 33, soulignait l’importance de la prévention du trouble du spectre de l’alcoolisation fœtale et de l’élaboration de programmes adaptés aux réalités des peuples autochtones. En réponse, un groupe d’experts canadiens a rédigé un consensus sur les huit principes pour la mise en œuvre de cet appel à l’action. Cette présente synthèse des connaissances concerne l’efficacité en contexte autochtone d’interventions préventives de la consommation d’alcool en période périnatale.
2022
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
revue de la littérature
état périnatal
Périodique
Consommation d'alcool
groupes de population
période de péripartum
alcool
Alcoolisme
Femmes
Alcoolisme
Alcoolisme
alcool éthylique
hyperalcoolisation rapide
peuples indigènes

---
N3-AUTOINDEXEE
PMA : le droit d’accès aux origines entre en vigueur le 1er septembre
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/pma-le-droit-d-acces-aux-origines-entre-en-vigueur-le-1er-septembre
La loi de bioéthique promulguée en 2021 permet d’apporter des réponses aux personnes nées d’un don de spermatozoïdes, d’ovocytes ou d’embryons et qui se posent des questions sur leurs origines. Ces personnes peuvent, à leur majorité et si elles le souhaitent, demander à accéder à l’identité du donneur ainsi qu’à ses données non-identifiantes (situation familiale et professionnelle, caractéristiques physiques, état général et motivations du don, notamment). Pour exercer leur droit d’accès, les personnes majeures nées d’une AMP avec tiers donneurs devront saisir la Commission d’Accès des personnes nées d’une assistance médicale à la procréation aux données des tiers donneurs (CAPADD) placée auprès du ministre chargé de la Santé. Le décret n 2022-1187 du 25 août 2022 détermine les modalités de saisine et les conditions de fonctionnement de