Libellé préféré : avortement provoqué;

Synonyme CISMeF : avortement médicamenteux; Méthodes abortives; interruption volontaire de grossesse médicamenteuse;

Traduction automatique Wikipédia : Avortement;

Hypéronyme MeSH : Contrôle postconception de la fécondité; Contrôle post-conception de la fertilité; Contrôle post-conception de la fécondité; Contrôle postconception de la fertilité; Contrôle postconceptionnel de la fertilité; Contrôle postconceptionnel de la fécondité;

Hyponyme MeSH : Avortement provoqué par rivanol; Avortement par injection de solution saline; Avortement par injection de solution savonneuse; Embryotomie; Interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse; IVG médicamenteuse; IVGm; Avortement provoqué par solution saline; Avortement provoqué par solution savonneuse;

Terme MeSH Related : Groupes anti-avortement; Avortement antérieur; Taux d'avortement; Échec de tentative d'avortement; Techniques abortives; Techniques d'avortement; Antécédent d'avortement;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Avortement;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse : pourquoi la consultation médicale de contrôle est indispensable et obligatoire ?
https://ansm.sante.fr/actualites/interruption-volontaire-de-grossesse-ivg-medicamenteuse-pourquoi-la-consultation-medicale-de-controle-est-indispensable-et-obligatoire
La procédure d’IVG médicamenteuse prévoit une consultation médicale de contrôle systématique. Dans certains cas, cette visite de contrôle n’est pas réalisée. Nous rappelons qu’elle est obligatoire et indispensable pour confirmer l’efficacité de l’IVG et vérifier l’absence de complications pour la femme. Un document reprenant les informations majeures sur l’IVG médicamenteuse (étapes et conseils, médicaments utilisés, risques liés à la méthode, etc.) est disponible. L’IVG médicamenteuse se déroule en quatre étapes successives qui doivent toutes être respectées : Consultation d’information sur l’IVG : celle-ci permet de confirmer et de dater la grossesse, mais aussi d’échanger sur le souhait de la femme d’interrompre sa grossesse ; Signature d’un formulaire de consentement par la femme et obtention des deux médicaments nécessaires à l’IVG : mifépristone (Mifégyne) et misoprostol (Gymiso ou MisoOne). Prise du premier médicament : mifépristone (Mifégyne) par voie orale ; 36 à 48 h après, prise du deuxième médicament : misoprostol (Gymiso ou MisoOne) par voie orale ; Consultation de contrôle obligatoire entre le 14e et le 21e jour après la prise du premier médicament (mifépristone) : le professionnel de santé réalise alors un examen clinique, complété par un dosage sanguin des hormones hCG et/ou une échographie de contrôle. Ces vérifications sont absolument essentielles pour s’assurer que la grossesse est bien arrêtée et qu’il n’y a pas de complications. Le risque d’échec de cette IVG médicamenteuse existe (5% des cas). Ce risque augmente quand le protocole n’est pas respecté (non-respect des doses ou du délai d’administration des médicaments) ou lorsque l’IVG est réalisée à un stade avancé de la grossesse. La visite médicale de contrôle est d’autant plus essentielle que le délai de réalisation d’une IVG médicamenteuse en ville a été allongé à 9 semaines d’aménorrhées (7 semaines de grossesse)...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
recommandation professionnelle
recommandation patients
Échec de tentative d'avortement
continuité des soins
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
consultation médicale
avortement provoqué

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude quantitative sur le vécu des femmes ayant bénéficié d’une IVG médicamenteuse en ambulatoire : différences entre une prise en charge à domicile et à l’hôpital
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03484001
Introduction : ce travail porte sur le vécu des femmes ayant bénéficié d’une IVG médicamenteuse en ambulatoire. Dans la littérature on retrouve peu de travaux sur ce thème dans lesquels les auteurs ont interrogé directement les femmes. Le but de cette recherche était de mettre en évidence des différences dans le vécu des femmes selon si l’IVG médicamenteuse avait été réalisée à domicile ou en hôpital de jour. Méthode : pour répondre à cette problématique, un questionnaire anonyme a été distribué à des patientes ayant bénéficié d’une IVG médicamenteuse à domicile et en hôpital de jour. Ce questionnaire a été rédigé à partir de thèmes issus des thèses qualitatives réalisées sur ce sujet et donc à partir des observations des femmes elles-mêmes. Une étude quantitative descriptive a été réalisée sur chacun des échantillons afin de comparer les résultats aux données de la littérature existantes. Résultats : il ressort de ce travail de thèse que les facteurs influençant le plus le vécu des femmes interrogées sont les difficultés d’accès à l’IVG, un nombre important d’interlocuteurs, le moment de l’échographie avant l’IVG. Les patientes ont été globalement satisfaites de leur prise en charge. Ce taux de satisfaction est probablement lié au fait qu’elles ont pu choisir le lieu et leur méthode d’IVG. Conclusion : à partir de ces résultats, plusieurs pistes de travail ont pu être élaborées afin d’améliorer le vécu des femmes bénéficiant d’une IVG médicamenteuse en ambulatoire notamment répertorier les professionnels de santé pratiquant l’IVG à domicile sur un site internet facilement accessible, créer des groupes de paroles afin que les femmes puissent partager leur expérience, former les professionnels de santé à l’IVG médicamenteuse afin de les sensibiliser sur le comportement à adopter pour améliorer le vécu des patientes (attitude d’écoute, empathie, informations délivrées claires et réalistes).
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Insuffisance ventriculaire gauche
avortement provoqué
Femmes
hospitalisation à domicile
frais hospitaliers
Femelle
médicament
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
Hôpitaux
hôpital
collecte de données
Domicile
Médicaments

---
N2-AUTOINDEXEE
Avortement médicamenteux proposé en pharmacie par rapport à celui proposé en clinique
https://www.cochrane.org/fr/CD013566/FERTILREG_avortement-medicamenteux-propose-en-pharmacie-par-rapport-celui-propose-en-clinique
Pourquoi cette revue est-elle importante ? L'avortement médicamenteux est proposé couramment dans les cliniques et les hôpitaux, mais il pourrait être proposé dans d'autres cadres tels que les pharmacies. Dans de nombreux pays, les pharmacies sont un premier point d'accès commun pour les femmes qui cherchent des informations et des services de santé reproductive, y compris l'avortement. L'élargissement de l'accès à l'avortement médicamenteux par le biais des pharmacies est une stratégie potentielle pour promouvoir des soins d'avortement sûrs.
2021
Cochrane
France
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
rapport de recherche
rapport albumine/globuline
pharmacie
avortement provoqué
avortement
Avortement
proposant
hôpitaux privés à but lucratif
Médicaments
Pharmacie
médicament

---
N3-AUTOINDEXEE
IVG médicamenteuse hors établissement de santé par les médecins généralistes : évaluation de la demande des femmes. Étude transversale en Auvergne
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03578407
CONTEXTE : Depuis 2004 les médecins généralistes peuvent pratiquer les IVG médicamenteuses hors établissement de santé. Chaque année 232 000 femmes ont recours à l’IVG dont 70% par voie médicamenteuse. L’IVG hors établissement de santé représente 26,5% de l’ensemble des IVG. Seulement 44% des femmes qui ont eu recours à l’IVG déclarent avoir eu le choix de la méthode alors que celui-ci est primordial pour un meilleur vécu de cette pratique. OBJECTIF : Évaluer la demande des femmes majeures en Auvergne concernant la pratique de l’IVG médicamenteuse hors établissement de santé par les médecins généralistes. MÉTHODE : Étude quantitative épidémiologique transversale, par questionnaire en ligne diffusé dans les salles d’attente de médecins généralistes en Auvergne et via les réseaux sociaux à destination des femmes majeures vivant en Auvergne. RÉSULTATS : 358 femmes majeures vivant en Auvergne ont été incluses dans l’étude. 77% d’entre elles souhaitent avoir recours à un médecin généraliste pour une IVG médicamenteuse hors établissement de santé dont 68% par leur médecin traitant préférentiellement. Il existe une demande plus importante chez les patientes qui ont un antécédent d’IVG par voie médicamenteuse. CONCLUSION : Dans cette étude plus de 3 femmes sur 4 majeures et vivant en Auvergne sont demandeuses de pratiquer l’IVG médicamenteuse auprès d’un médecin généraliste en libéral. Néanmoins seule 1 femme sur 3 sait que les généralistes peuvent pratiquer l’IVG médicamenteuse hors établissement de santé. Par ailleurs il n’existe pas de profil type de ces patientes. Il serait intéressant de confronter ces résultats avec le point de vue des médecins généralistes.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
évaluation de médicament
Femmes
médicament
établissements de santé
Médecins
Insuffisance ventriculaire gauche
transverse
études transversales
médecins généralistes
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
Médicaments
Études d'évaluation
Auvergne
avortement provoqué

---
N1-VALIDE
Interruption volontaire de grossesse par méthode médicamenteuse - Mise à jour
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3223429/fr/interruption-volontaire-de-grossesse-par-methode-medicamenteuse-mise-a-jour
Afin d’améliorer l’offre de soins proposée aux femmes souhaitant recourir à une IVG, la HAS actualise ses recommandations concernant l’intervention par méthode médicamenteuse. Outre le fait de pérenniser la possibilité de recourir à une IVG médicamenteuse en ville jusqu’à 9 semaines, ces recommandations précisent le protocole médicamenteux adapté ainsi que les conditions de la prise en charge de cette méthode d’IVG, des consultations médicales jusqu’au suivi post-intervention. La recommandation comporte deux parties : - La stratégie médicamenteuse (pour les grossesses de moins de 7 SA, et pour les grossesses de 7 à 9 SA) - Les conditions de prise en charge de l’IVG par méthode médicamenteuse...
2021
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
035. Contraception
036. Interruption volontaire de grossesse
français
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
remboursement par l'assurance maladie
mifépristone
misoprostol
administration par voie orale
continuité des soins
premier trimestre de grossesse
gestation de moins de neuf semaines
consultation médicale
avortement provoqué
abortifs stéroïdiens
misoprostol
association de médicaments
mifépristone
recommandation pour la pratique clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des IVG médicamenteuses hors établissements hospitaliers durant l’état d’urgence de l’épidémie de COVID et Règles de facturation
http://www.cngof.fr/component/rsfiles/telechargement-fichier/fichiers?path=Clinique%252Freferentiels%252FCOVID-19%252FCONTRACEPTION%2B-%2BIVG%2B-%2BCOVID%252FIVGMEDCOVID.pdf
Contexte : la situation épidémique actuelle nous amène à concilier les éléments majeurs suivants : - Assurer les demandes d’IVG des patientes le plus précocement possible. - Limiter les déplacements, les contacts entre patientes et les contacts avec les soignants. - Eviter un report des consultations vers les hôpitaux
2020
CNGOF - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
recommandation professionnelle
Épidémies de maladies
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
traitement d'urgence
médicament
Médicaments
Épidémies
hôpital
frais hospitaliers
avortement provoqué
menstruation
hôpitaux d'État
Urgences
Insuffisance ventriculaire gauche
épidémies
urgences
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Mise à disposition gratuite de l'autotest check top pour les professionnels de l'ivg, a destination des femmes réalisant une IVG médicamenteuse
Communiqué à destination des professionnels de l’IVG pendant la crise sanitaire du COVID
http://www.cngof.fr/component/rsfiles/telechargement-fichier/fichiers?path=Clinique%252Freferentiels%252FCOVID-19%252FCONTRACEPTION%2B-%2BIVG%2B-%2BCOVID%252FCovid-19-IVG-CHECKTOP.pdf
La prise en charge de l’IVG est une urgence pour les femmes et nous oeuvrons pour leur rendre un accès le plus facile, adapté et sécurisé depuis le début de cette crise sanitaire. Les mesures de confinement sont en partie rompues pour les femmes en demande d’IVG par le parcours nécessaire qui ne peut être réalisé qu’en présentiel dans le cabinet d’un professionnel de santé, en libéral ou en institution.
2020
CNGOF - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
information scientifique et technique
Femelle
Communications
Communication
dispositif
Communication
Dispositifs
Actualités
avortement provoqué
médicament
communication sur la santé
Mise à disposition
Insuffisance ventriculaire gauche
disposition (psychologie)
Médicaments
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
Femmes
émigration et immigration
tremblement orthostatique primaire
crise
Dépistage et analyse proposés directement au consommateur
Commune
Femelle
équipement et fournitures
actualités
femmes
sensation vertigineuse
tremblement
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Identification des freins rencontrés par les médecins généralistes pour la réalisation en cabinet de l'IVG médicamenteuse en Loire Atlantique et en Vendée
http://www.sudoc.fr/248346342
L'IVG est autorisé en France depuis 1975 avec la Loi Veil. Pour la réalisation d'une IVG il existe deux méthodes en France, une méthode médicamenteuse et une méthode chirurgicale. Celles-ci ont toutes deux une bonne tolérance, sécurité et acceptabilité de la part des patientes. En revanche, selon les études, 70% des femmes ont une préférence pour la méthode médicamenteuse quand celle-ci est possible selon leur terme. La région des Pays de la Loire présente quelques spécificités, c'est en effet une des régions où il y a le moins de demande d'IVG, mais c'est également une des régions où les IVG sont réalisés tardivement traduisant un recours aux soins difficile. C'est également une des régions où très peu de médecins généralistes réalisent cet acte en cabinet. Notre étude a alors consisté à identifier les freins rencontrés par les médecins généralistes pour la réalisation de l'IVG médicamenteuse en cabinet. Pour ce faire, nous avons réalisé une étude qualitative par entretiens semi-dirigés. Les médecins interrogés mettent en avant un acte chronophage et relevant d'une grande disponibilité, notamment pour la gestion des éventuels effets secondaires. Ils considèrent également que c'est un acte impliquant une grande responsabilité, pour lesquels ils manquent de ressources et de moyens, notamment avec un accès difficile à l'échographie. Les médecins se disent également pas assez formés pour réaliser cet acte ainsi que sur les médicaments utilisés. Enfin, ils décrivent une prise en charge devant être pluri-professionnelle, pour eux, le médecin généraliste a alors plus un rôle de prévention et d'accompagnement, l'acte d'IVG relevant plutôt du gynécologue.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
dé-identification
Médicaments
médicament
identification psychologique
médecins généralistes
Insuffisance ventriculaire gauche
frein
avortement provoqué
Médecins
Anonymisation des données

---
N1-SUPERVISEE
Fiche IVG médicamenteuse : conditions de délivrance des médicaments aux femmes dont les mineures à l’officine IVG
https://www.mayotte.ars.sante.fr/system/files/2020-04/fiche_info_pharmacienivgsuiteconsultationvf150420.pdf
De façon exceptionnelle et transitoire dans le contexte actuel de l’infection Covid 19, avec l’objectif de faciliter le recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) pour les femmes pouvant bénéficier d’une IVG médicamenteuse, le parcours de soins est modifié. La possibilité de réaliser en ville des IVG non seulement avant la 7eSA mais également entre la 7e et 9e SA est ouverte. Les conditions exceptionnelles de mise en œuvre de ces IVG médicamenteuses incluent la possibilité de téléconsultation pour la prise de médicament (sous réserve du consentement libre et éclairé de la femme à la réalisation de la téléconsultation et de l’accord du professionnel de santé au vu de l’étatde santé de la femme), et, par voie de conséquence, la délivrance, par le pharmacien d’officine, de tous médicaments nécessaires à cette interruption dans le respect de certaines conditions préalables.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
adolescent
abortifs
pharmaciens
rôle professionnel
mifépristone
misoprostol
recommandation professionnelle
avortement provoqué
mineurs
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de la douleur lors des interruptions volontaires de grossesse médicamenteuses et chirurgicales: une étude prospective comparative sur six mois
http://www.sudoc.fr/250174510
Une évaluation de la douleur ressentie par les patientes en demande d'une IVG médicamenteuse en fonction du terme et sa comparaison à la méthode chirurgicale a été réalisée par le biais de questionnaires anonymisés. La douleur maximale à l’EN n’était pas significativement différente entre 7 et 9SA (6,51 /- 2,52) et 9 et 14SA (6,71 /- 2,05) (p 0,64). Quel que soit le terme de la grossesse (avant 7 SA, entre 7 et 9 SA et entre 9 et 14 SA), les patientes se sont senties soulagées par la prise d’antalgiques en cas d’IVG médicamenteuse dans respectivement 87,5%, 77,4% et 85,7% des cas (p 0,21). La prise d’antalgique a permis en moyenne une baisse de trois points sur l’EN dans les trois groupes (p 0,37), et d’obtenir une douleur 4 sur l’EN en cas de méthode médicamenteuse et chirurgicale. La douleur étant similaire quel que soit le terme en cas d’IVG médicamenteuse, et sa prise en charge par des antalgiques semblant efficace, ce critère ne doit pas orienter le professionnel de santé dans le choix de la méthode, notamment entre 9 et 14 SA. Celui-ci doit appartenir en toute légitimité à la patiente.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Médicaments
Interruption volontaire de grossesse
douleur
études prospectives
grossesse
évaluation de médicament
médicament
Douleur
interruption volontaire de grossesse
Prospectives
mesure de la douleur
analgésiques
avortement provoqué
étude comparative

---
N3-AUTOINDEXEE
La pratique de l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse en ville par les sages-femmes libérales : motivations et freins
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03044044
Objectifs : Déterminer le nombre de sages- femmes libérales installées en Savoie, Haute-Savoie et Isère, qui pratiquent l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse dans leur cabinet. Déterminer les motivations et les freins à la pratique de l’IVG médicamenteuse en ville. Matériels et méthodes : Étude descriptive, prospective, réalisée par questionnaire auprès des sages-femmes libérales de Savoie, Haute-Savoie et Isère inscrites au conseil de l’ordre des sages-femmes. Résultats : Sur les 239 questionnaires envoyés, 152 ont été inclus dans cette étude. 4.6% de l’échantillon de sages-femmes savoyardes, hautes-savoyardes et iséroises pratiquent des IVG médicamenteuses en ville. Les principales motivations à la pratique sont un meilleur délai de prise en charge pour 54.1% des sages-femmes et un suivi global des patientes pour 53.4% d’entre elles. Les freins sont le manque de disponibilité (32.2%), la surcharge administrative (30%), les craintes liées aux complications (30.1%) et le manque d’offres de formation pour 29.5% des sages-femmes. 52.4% des sages-femmes non pratiquantes portent un intérêt à intégrer la pratique de l’IVG dans leur cabinet. Conclusion : La pratique de l’IVG en libérale par les sages-femmes est en croissance. Cependant, l’intérêt pour cette pratique reste partagé. Valoriser les compétences des sages-femmes en matière d’orthogénie, renforcer l’offre de formation et la collaboration hôpital/ville, permettraient aux sages-femmes d’être des actrices majeures de l’IVG en ville.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Libéralisme
Sages-femmes
avortement provoqué
grossesse
médicament
frein
politique
interruption volontaire de grossesse
Motivation
Pratique
profession de sage-femme
Motivation
Interruption volontaire de grossesse
motivation
Médicaments
motivation diminuée
motivation
interruption légale de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des IVG médicamenteuses hors établissements hospitaliers durant l’état d’urgence de l’épidémie de COVID et Règles de facturation
http://www.cngof.fr/coronavirus-go-cngof/telechargement-fichier?path=CONTRACEPTION%2B-%2BIVG%2B-%2BCOVID%252FIVGMEDCOVID.pdf
Prise en charge des IVG médicamenteuses à domicile durant l’épidémie de COVID. Contexte:la situation épidémique actuelle nous amène à concilier les éléments majeurs suivants:-Assurer les demandes d’IVG des patientes le plus précocement possible.- Limiter les déplacements, les contacts entre patientes et les contacts avec les soignants.-Eviter un report des consultations vers les hôpitaux
2020
false
false
false
CNGOF - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
avortement provoqué
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) médicamenteuse à la 8ème et à la 9ème semaine d’aménorrhée (SA) hors milieu hospitalier
Réponses rapides dans le cadre du COVID 19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3178808/fr/interruption-volontaire-de-grossesse-ivg-medicamenteuse-a-la-8eme-et-a-la-9eme-semaine-d-amenorrhee-sa-hors-milieu-hospitalier
Dans une lettre du 7 avril 2020 le Ministre des Solidarités et de la Santé a saisi la HAS en vue d’élaborer rapidement des recommandations pour la réalisation de l’IVG médicamenteuse hors établissements de santé à la 8ème et 9ème SA et d’analyser la prise en charge de la douleur lors de la réalisation des IVG médicamenteuses, dans ce contexte pouvant modifier les pratiques de la prescription des anti-inflammatoires...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
mifépristone
abortifs non stéroïdiens
abortifs stéroïdiens
misoprostol
douleur
recommandation professionnelle
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
avortement provoqué
pandémies
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Consultations de télémédecine pour les IVG médicamenteuses avant 9 SA pour les femmes mineures
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_annexe_ivg_medicamenteuse_mineures_9sa_tlc_09112020.pdf
En 2018, 224 300 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France.75 % des IVG ont été réalisées en établissements hospitaliers, 22,5% en cabinet libéral et 2,5% en centre de santé ou centre de planification ou éducation familiale (CPEF).2,9 % des généralistes et gynécologues et 3,5 % des sages-femmes installés en cabinet pratiquent des IVG médicamenteuses. Pour rappel, le Numéro Vert National « Sexualités, contraception, IVG » 0800 08 11 11 est disponible pour information des femmes mais aussi des professionnels qui souhaiteraient avoir des informations sur lieux de prise en charge disponibles.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
programme clinique
consentement éclairé des mineurs
recommandation professionnelle
avortement provoqué
mineurs
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
consultation à distance
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Consultations de télémédecine pour les IVG médicamenteuses avant 9 SA pour les femmes majeures
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_annexe_ivg_medicamenteuse_majeures_9sa_tlc_09112020.pdf
En 2018, 224 300 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France. 75 % des IVG ont été réalisées en établissements hospitaliers, 22,5% en cabinet libéral et 2,5% en centre de santé ou centre de planification ou éducation familiale (CPEF). 2,9 % des généralistes et gynécologues et 3,5 % des sages-femmes installés en cabinet pratiquent des IVG médicamenteuses.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
adulte
téléconsultation
programme clinique
recommandation professionnelle
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
avortement provoqué
consultation à distance
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
La réalisation de l'échographie pré-IVG dans la prise en charge de l'IVG médicamenteuse et instrumentale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03099454
De nos jours, l’échographie apparait simple et sans conséquence mais son utilisation peut poser question. C’est pourquoi, elle se retrouve au coeur de réflexions éthiques et psychosociales. En orthogénie, peu d’études ont été publiées sur son utilisation, mais elle est régulièrement utilisée lors des consultations, notamment avant de procéder à une IVG. C’est pourquoi, nous nous sommes interrogées sur la place qu’elle occupait et de quelle manière elle était réalisée par les professionnels de santé. L’objectif de l’étude était d’analyser l’utilisation et la pratique de l’échographie de datation en vue d’une IVG par les médecins et sages-femmes, effectuant ou non des IVG. Pour cela, nous avons mené une étude quantitative prospective multicentrique sur la réalisation de l’échographie pré-IVG en diffusant un questionnaire à tous les professionnels susceptibles de la réaliser, du 1er novembre 2019 au 1er mars 2020. Nous avons obtenu 228 réponses. Notre étude a mis en évidence qu’environ 90% des praticiens estimaient nécessaire de faire une échographie de datation avant une IVG. De plus, des différences de pratique de la réalisation de l’échographie, notamment sur le choix de la sonde utilisée, mais aussi sur la possibilité du visionnage de l’écran de retransmission de l’échographe ou encore sur le type de mesures réalisées au cours de l’examen variaient entre professionnels. Néanmoins, des similitudes de pratiques ont été observées, quels que soient la profession et le lieu d’exercice. De manière générale, les praticiens semblaient être conscients de la difficulté pour les femmes que peut-être une demande d’IVG et mettaient en place des moyens afin de rendre cet examen moins difficile et contraignant pour les femmes. Toutefois, la codification et la tarification de l’échographie de datation dans le cadre d’une demande d’IVG n’étaient pas encore appliquées par l’ensemble des praticiens la réalisant. L’utilisation prépondérante de l’échographie avant une IVG, les différences de pratique relevées par notre enquête et la comparaison de ces pratiques avec le vécu des femmes à travers la littérature scientifique, incitent à proposer une harmonisation de la pratique afin de rendre la prise en charge des femmes la meilleure possible. Des chartes et protocoles existent actuellement mais sont encore trop peu connus et trop peu nombreux pour que la qualité de la prise en charge de toutes les femmes soit la même.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Insuffisance ventriculaire gauche
gestion des soins aux patients
Médicaments
instrumentiste
instrument
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
Prairie
avortement provoqué
échographie
échographie
médicament

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour l’adaptation de l’offre en matière d’IVG dans le contexte de l’épidémie COVID-19
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_fiche_ivg_9sa_tlc_09112020.pdf
Dans le contexte actuel marqué par l’épidémie de Covid-19, l’activité d’interruption volontaire de grossesse (IVG) connait de fortes tensions dans de nombreuses régions. Il est impératif, dans cette période, de garantir une réponse aux demandes d’IVG, dans des conditions ne conduisant pas à dépasser les délais légaux d’IVG, tout en limitant le risque d’exposition au Covid-19 des patientes et des professionnels.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
prestations des soins de santé
consultation à distance
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
recommandation professionnelle
interruption légale de grossesse
avortement provoqué
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Après leur formation initiale, les jeunes sages-femmes sont-elles en capacité de réaliser l'IVG médicamenteuse, nouvelle compétence de juin 2016 ?: enquête dans la région Grand-Est
http://www.sudoc.fr/237491664
Introduction : La loi de modernisation du système de santé promulguée le 26 janvier 2016 a autorisé la pratique de l’IVG médicamenteuse par les sages-femmes, hors établissement de santé et jusqu’à sept semaines d’aménorrhée, élargissant ainsi leurs compétences en matière d’orthogénie. L’objectif principal de ce travail était de déterminer la capacité des étudiants sages-femmes à assumer cette nouvelle compétence en sortant de l’école. Les objectifs secondaires étaient d’évaluer la volonté des jeunes sages-femmes à s’investir dans cette nouvelle compétence et de savoir si elles expriment le besoin de formation supplémentaire dans le domaine de l'orthogénie. Méthodologie : Une étude observationnelle descriptive transversale a été réalisée. Nous avons diffusé un questionnaire aux jeunes sages-femmes diplômées des écoles de sages-femmes de la région Grand-Est depuis juin 2016. Résultats : Nous avons observé que 60% des jeunes sages-femmes ne se sentent pas capable d’assumer la réalisation de l’IVG médicamenteuse en toute autonomie, à l’issue de la formation initiale. De plus, 59,6% estiment ne pas avoir eu assez d’enseignements pratiques au cours de leur formation en matière d’orthogénie. Cependant nous avons pu mettre en évidence un grand intérêt pour l’orthogénie ainsi qu’une forte volonté d’investissement chez ces jeunes sages-femmes. Conclusion : Une formation initiale plus approfondie en matière de prise en charge de l’IVG médicamenteuse et un stage clinique obligatoire permettraient certainement aux jeunes sages-femmes de se sentir plus à même de réaliser les IVG médicamenteuses. Cela permettrait également aux femmes d’avoir un meilleur accès à l’avortement
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
collecte de données
Régions
Compétence
Interruption volontaire de grossesse
adolescent
Sages-femmes
régional
médicament
maladies à prions
Fracture de Pouteau-Colles
aptitude
Défaillance cardiaque gauche
Médicaments
avortement provoqué
enquêteur
compétence
Insuffisance ventriculaire gauche
profession de sage-femme
capacité mentale
interruption légale de grossesse
défaillance cardiaque

---
N3-AUTOINDEXEE
Peut-on améliorer la prise en charge de la douleur au cours d'une IVG médicamenteuse à domicile ?: enquête auprès des patientes et soignants du REIVOC
http://www.sudoc.fr/240258703
Introduction : l'objectif de cette étude était de décrire la douleur et sa prise en charge lors d'une IVG médicamenteuse à domicile au sein du Reivoc(réseau pour favoriser la prise en charge de l'IVG et de la contraception en région Occitanie) afin de trouver d'éventuelles pistes d'amélioration. Méthode : des questionnaires ont été remplis par les soignants du Reivoc et leurs patientes de façon prospective. Résultats : 85 % des patientes présentaient un pic douloureux d'intensité modérée à intense (EN 4) et 50 % un pic douloureux intense (EN 7). 61 % des ordonnances étaient conformes aux recommandations (association d'un antalgique de palier 2 avec un anti-inflammatoire non stéroïdien). 87 % des patientes prenaient au moins un antalgique. Conclusion : plusieurs axes d'amélioration étaient mis en évidence dont la prescription d'antalgiques de palier 3. Il serait intéressant d'étudier le degré de satisfaction des patientes concernant la prise en charge de leur douleur.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Médicaments
analgésiques
a comme soignant
Interruption volontaire de grossesse
Douleur
a comme patient
collecte de données
Domicile
caractéristiques de l'habitat
enquêteur
patients
médicament
avortement provoqué
Insuffisance ventriculaire gauche
douleur
aidants
Défaillance cardiaque gauche
gestion de la douleur
interruption légale de grossesse
douleur
défaillance cardiaque

---
N2-AUTOINDEXEE
L'IVG médicamenteuse par les médecins généralistes de l'agglomération rouennaise : freins et pistes d'optimisation
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02012594/document
Aujourd’hui, en France, 17 ans après la loi autorisant les médecins libéraux à pratiquer l’IVG médicamenteuse, on constate que l’IVG demeure majoritairement un acte hospitalier bien qu’elle soit désormais plus souvent réalisée par la méthode médicamenteuse que chirurgicale. Pourquoi cet échec de la diffusion de l’IVG médicamenteuse en ambulatoire ? br Pour tenter de répondre à cette question, nous avons réalisé une étude qualitative sur la base d’entretiens semi dirigés réalisés auprès de médecins de l’agglomération Rouennaise formés à la technique de l’IVG médicamenteuse entre 2009 et 2012, mais ayant fait le choix de ne pas pratiquer cet acte au décours de leur formation. Nous avons donc interrogé 7 médecins généralistes qui avaient participé à l’une des formations à l’IVG médicamenteuse organisée par l’ARS de Haute Normandie entre 2009 et 2012. Il s’agissait d’une part d’identifier les freins à la pratique de l’IVG médicamenteuse chez ces médecins ayant choisi de se former à la technique, et d’autre part d’identifier des pistes d’amélioration possible pour la diffusion de l’IVG médicamenteuse en ville. br Notre travail a montré beaucoup de similitudes avec les études antérieures réalisées sur le même thème. Ainsi les principaux freins des médecins généralistes de l’agglomération rouennaise formés à la pratique de l’IVG médicamenteuse sont essentiellement le manque de disponibilité en regard de leur mode d’exercice et de l’acte en lui-même qu’ils considèrent chronophage ; et un sentiment d’incompétence malgré la formation reçue. Dans une moindre mesure, la crainte de la survenue de complications peut elle aussi représenter un obstacle. La rémunération, quant à elle, n’apparait pas comme un critère déterminant dans le choix de la pratique ou non de l’IVG médicamenteuse. br En ce qui concerne les éventuelles pistes d’optimisation, notre travail aura mis l’accent sur la nécessité du développement d’un réseau ville/hôpital avec la mise en place de stages pratiques, de référents médicaux pour les praticiens libéraux en ville. Il a également fait apparaitre l’idée d’un outil informatique destiné aux médecins, dédié à la prise charge de l’IVG médicamenteuse. Une autre solution pourrait également être la sensibilisation précoce des futurs médecins à cette possibilité.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Interruption volontaire de grossesse
frein
avortement provoqué
Médicaments
Médecins
médicament
médecins généralistes
Insuffisance ventriculaire gauche
Défaillance cardiaque gauche
interruption légale de grossesse
défaillance cardiaque

---
N1-VALIDE
IVG médicamenteuse : les protocoles à respecter
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2857715/fr/ivg-medicamenteuse-les-protocoles-a-respecter
Les femmes qui souhaitent une interruption volontaire de grossesse (IVG) doivent recevoir une information détaillée afin de pouvoir choisir entre une méthode d’IVG médicamenteuse ou chirurgicale. Lorsqu’une IVG médicamenteuse est choisie, elle repose sur l’association d’une antiprogestérone et d’une prostaglandine selon un protocole précis, dont le respect conditionne l’efficacité...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
abortifs stéroïdiens
mifépristone
abortifs non stéroïdiens
misoprostol
géméprost
antihormones
progestérone
MIFEGYNE
MIFFEE
GYMISO
MISOONE
ordonnances médicamenteuses
CERVAGEME
événements indésirables associés aux soins
avortement provoqué
avortement provoqué
alprostadil
alprostadil

---
N3-AUTOINDEXEE
Acceptabilité d’une vidéo d’informations sur l’interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse en ville en amont de la consultation de prise du premier comprimé (mifepristone). Informativité et utilité
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02114334
Contexte/objectifs : la consultation initiale d’une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) par voie médicamenteuse peut être longue et dense. La Fédération Internationale des Associés Professionnels de l’Avortement et de la Contraception a développé une vidéo d’animation afin d’améliorer la transmission d’informations aux patientes qui consultent pour une IVG médicamenteuse. L’objectif de ce travail était d’évaluer si les femmes trouvaient cette vidéo acceptable, informative et utile. Méthodes : il s’agit d’une étude interventionnelle quantitative, réalisée auprès de 74 patientes qui consultaient pour une IVG médicamenteuse dans un cabinet médical à Paris de mars à juin 2018. Les patientes étaient randomisées en deux groupes : un groupe « Vidéo » (vidéo et consultation) (N 35) et un groupe « Standard » (consultation seule) (N 39). Les patientes étaient interrogées immédiatement après la consultation par un médecin enquêteur à l’aide d’un questionnaire. Résultats : toutes les femmes interrogées ont trouvé la vidéo acceptable (100%) et claire (100%). La grande majorité a trouvé qu’elle était utile (97%). Les patientes du groupe « Vidéo » restituaient plus de réponses attendues que celles du groupe « Standard » (p 0,010), avec la notion sur le droit à l’IVG davantage évoquée (p 0,001). Les patientes jugeaient l’association de la vidéo et de la consultation plus utile que la consultation seule (p 0,043). En outre, la plupart des femmes a trouvé que la vidéo était rassurante et déculpabilisante, et la majorité la recommanderait à toutes les femmes dans le parcours de l’IVG médicamenteuse (74%), notamment en la diffusant sur Internet afin de pouvoir la regarder en amont de la consultation (69%). Conclusion : l'utilisation d’une vidéo d’animation pour transmettre des informations sur l’IVG médicamenteuse en ville est acceptable, informative et utile et a toute sa place en amont de la consultation car elle permettrait de mieux préparer les femmes à cette dernière.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
grossesse
interruption volontaire de grossesse
comprimés
mifépristone
orientation vers un spécialiste
Consultants
enregistrement sur magnétoscope
médicament
avortement provoqué
Médicaments
en amont
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
Force de la main
grossesse
mifépristone
consultants

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse des pratiques concernant la contraception post-IVG médicamenteuse enquête auprès des professionnels de santé réalisant des IVG médicamenteuses en ville dans le cadre du réseau ville-hôpital du CHU de Bordeaux
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01970271/document
Introduction : le nombre d’IVG médicamenteuses en ville augmente depuis ces dernières années. En 2017, 53 conventions ont été signées entre les praticiens de ville et le service d’orthogénie du CHU de Bordeaux et s’engagent à remplir une fiche de liaison pour chaque patiente réalisant une IVG. La contraception en post-IVG médicamenteuse est un sujet important. Des recommandations ont été établies et les contraceptions réversibles de longue durée d’action (LARC) semblent plus efficaces pour prévenir les grossesses non prévues. D’après la littérature, elles représentent seulement le deuxième moyen contraceptif prescrit après la pilule et certaines femmes restent encore sans contraception après l’IVG. L’objectif de cette étude était d’analyser la pratique des praticiens du réseau concernant leurs prescriptions contraceptives en post-IVG médicamenteuse puis de comparer cette pratique aux contraceptions. Méthode : nous avons réalisé une étude descriptive quantitative basée sur l’analyse des fiches de liaison de 2017. Le recueil s’est déroulé de janvier 2017 à mars 2018. Nous avons exposé nos premiers résultats lors d’une réunion AGREGA en avril 2018. Résultats : 1356 fiches de liaisons, issues de 35 praticiens, ont été exploitées. Certains praticiens n’ayant pas renvoyé de fiches ont évoqué le caractère chronophage de cet outil. On comptait 22,4% des fiches sans informations sur la contraception prescrite. La pilule était la méthode la plus prescrite en post-IVG (55,5%) suivi par les LARC. Seulement 3,8% des femmes sont ressorties sans contraception. Les femmes jeunes recevaient plus souvent une pilule oestroprogestative ou un implant et les femmes plus âgées un DIU ou une pilule microprogestative. Les LARC étaient peu insérées en post-IVG. Certains praticiens du réseau ont exprimés des réticences à l’insertion de ces méthodes. Conclusion : la pratique contraceptive des praticiens de ce réseau semble se rapprocher des autres études. Les écarts aux recommandations concernant la prescription ou l’insertion des LARC peuvent s’expliquer en partie par les réticences qu’éprouvent les praticiens à ce sujet. Une étude qualitative évaluant les facteurs déterminant de la pratique contraceptive des praticiens du réseau pourrait être intéressante. Pour finir, un nouvel outil sous forme de logiciel informatique pourrait faciliter le recueil de données.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Défaillance cardiaque gauche
personnel de santé
Insuffisance ventriculaire gauche
hôpital
Santé en zone urbaine
enquêtes de santé
Hôpitaux
enquêteur
Contraception
Interruption volontaire de grossesse
Médicaments
contraception
hôpitaux universitaires
Pratique
contraceptifs
contraception
avortement provoqué
médicament
Réseau
réseaux communautaires
défaillance cardiaque
hôpitaux
contraception
interruption légale de grossesse
réseau

---
N2-AUTOINDEXEE
IVG médicamenteuse en établissement de santé
https://www.reseauperinatallorrain.fr/app/download/29357092/RECO_RPL_IVGmed-ets-oct17.pdf
2017
false
false
false
Réseau Périnatal Lorrain
France
français
recommandation professionnelle
Médicaments
Défaillance cardiaque gauche
établissements de santé
avortement provoqué
Insuffisance ventriculaire gauche
Interruption volontaire de grossesse
médicament
défaillance cardiaque
interruption légale de grossesse

---
N2-AUTOINDEXEE
IVG médicamenteuse hors établissement de santé
https://www.reseauperinatallorrain.fr/app/download/29357104/RECO_RPL_IVGmedhors-ets-oct17.pdf
2017
false
false
false
Réseau Périnatal Lorrain
France
français
recommandation professionnelle
Insuffisance ventriculaire gauche
établissements de santé
Médicaments
avortement provoqué
Interruption volontaire de grossesse
Défaillance cardiaque gauche
médicament
interruption légale de grossesse
défaillance cardiaque

---
N2-AUTOINDEXEE
L’interruption volontaire de grossesse pratiquée à l’aide du Mifegymiso
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/linterruption-volontaire-de-grossesse-pratiquee-a-laide-du-mifegymisomc-efficacite-innocuite-organisation-des-soins-et-considerations-economiques.html
Depuis de nombreuses années, une alternative à l’interruption volontaire de grossesse chirurgicale est disponible, et ce, dans plus de soixante pays. Il s’agit de l’IVG médicamenteuse. Au Canada, le produit Mifegymiso à prendre par voie buccale a été autorisé le 29 juillet 2015. C’est dans ce contexte que le ministre de la Santé et des Services sociaux a interpellé l’INESSS afin d’offrir un éclairage au regard de son utilisation. Cet état des connaissances présente une série de conclusions qui ont pu être tirées de la littérature notamment quant à son efficacité et son innocuité ainsi que son statut et son usage répandu dans plusieurs pays. Bien que les modalités de l’organisation des services et les impacts sur l’accès à l’avortement entourant l’usage de ce produit au Québec restent à déterminer, l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse ainsi pratiquée, représenterait vraisemblablement une alternative à l’IVG chirurgicale, comme c’est le cas ailleurs.
2017
false
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
évaluation médicament
avortement provoqué
misoprostol
mifépristone

---
N3-AUTOINDEXEE
Test urinaire de faible sensibilité et auto-questionnaire : la patiente peut-elle apprécier seule l'efficacité de l'interruption volontaire de grossesse médicamenteuse ?
http://www.sudoc.fr/22558378X
Introduction: L’échec de l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse (IVGm) peut avoir de lourdes conséquences telles que le dépassement du terme légal d’avortement et la survenue de malformations congénitales chez le fœtus liées à l’effet tératogène du misoprostol. Objectif : Etudier, dans le cadre du suivi post-IVGm, la corrélation entre un test de grossesse urinaire de faible sensibilité (hCG urinaire) associé à un auto-questionnaire et le suivi standard reposant sur un examen clinique, un dosage sanguin d’hCG et la réalisation d’une échographie si besoin
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Sensibilité
médicament
grossesse
grossesse
avortement provoqué
asthénie
avortement provoqué
a comme patient
test de sensibilité
sensibilité
interruption volontaire de grossesse
Questionnaires
efficace
Médicaments
patients
appareil urinaire, sai
Interruption volontaire de grossesse
sensibilité et spécificité
Enquêtes et questionnaires
interruption légale de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Facteurs de risque d’échecs de l’interruption volontaire de grossesse par méthode médicamenteuse
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01689411
L’IVG est très répandue en France. Une grossesse sur cinq aboutirait à une IVG. Plus de la moitié sont réalisées par la méthode médicamenteuse, dont le taux d'échec est non négligeable. À partir de données épidémiologiques, nous avons cherché à identifier des facteurs de risque d'échec.
2017
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
échec thérapeutique
facteurs de risque
avortement provoqué

---
N1-SUPERVISEE
Comprendre l'absence à la consultation post-IVG instrumentale : une étude qualitative auprès de femmes concernées en Aquitaine
http://www.sudoc.fr/203157567
Contexte : La consultation post-IVG instrumentale est une étape essentielle du parcours de soin de l’IVG. Pourtant elle présente des dysfonctionnements et notamment un fort taux d’inobservance. Objectifs : Cette étude a pour objectif d’explorer les causes de l’inobservance à la consultation post-IVG, ainsi que ses conséquences, en recueillant le ressenti et le vécu des femmes, afin de proposer des pistes pour améliorer l’observance.
2017
false
true
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
avortement provoqué
consultation médicale
période postopératoire

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la douleur au cours de l'IVG médicamenteuse au premier trimestre : revue systématique de la littérature
http://www.sudoc.fr/203765311
Introduction : L'IVG est un acte douloureux dont la prise en charge ne fait pas l'objet de recommandations. Objectif : Identifier les moyens médicamenteux et non médicamenteux de prise en charge la douleur lors de l'IVG médicamenteuse
2017
false
true
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
gestion de la douleur
avortement provoqué

---
N1-VALIDE
L’interruption volontaire de grossesse pratiquée à l’aide de la pilule abortive
Directives cliniques
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2017-12-13-fr-pilule-abortive-directives-cliniques-dec-2017.pdf
Le Mifegymiso offre un nouveau choix thérapeutique pour l’interruption précoce de la grossesse. Cette médication, qui consiste en une association de mifépristone (MIFÉ) et de misoprostol (MISO), a été autorisée par Santé Canada selon des conditions énoncées dans la monographie. Le régime combiné MIFÉ-MISO, mieux connu du grand public sous le nom de «pilule abortive», est disponible pour les Canadiennes depuis janvier 2017...
2017
false
false
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
abortifs non stéroïdiens
Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
ordonnances médicamenteuses
Québec
continuité des soins
association médicamenteuse
mifépristone
mifépristone
misoprostol
misoprostol
abortifs non stéroïdiens
administration par voie orale
abortifs stéroïdiens
abortifs stéroïdiens
recommandation de bon usage du médicament
sécurité des patients
consentement libre et éclairé
échographie prénatale
interruption légale de grossesse
interruption chirurgicale de grossesse
interruption médicale de grossesse
douleur
avortement provoqué

---
N3-AUTOINDEXEE
IVG médicamenteuse en ville : efficace
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/52996/0/NewsDetails.aspx
2017
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
médicament
efficace
avortement provoqué

---
N1-SUPERVISEE
Médecine générale de ville et IVG médicamenteuse en région Grand Est
http://www.sudoc.fr/221685030
L’objectif de ce travail était de décrire l’activité d’orthogénie des médecins généralistes de ville conventionnés dans le Grand Est
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
médecine générale
avortement provoqué

---
N3-AUTOINDEXEE
Intérêt d'un réseau encadrant l'interruption volontaire de grossesse médicamenteuse hors établissement de santé en région Centre
http://www.sudoc.fr/203090934
Introduction : L’interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse hors établissement de santé peut être réalisée par les médecins depuis 2004 et les sages-femmes depuis 2016. Il n’existe pas en région Centre de réseau permettant d’encadrer et de promouvoir cette pratique. L’objectif de ce travail est de décrire les médecins et sages-femmes qui seraient intéressés par un tel réseau ainsi que de cibler leurs attentes.
2016
false
true
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
central
grossesse
Centre
médicament
établissements de santé
régional
Médicaments
Régions
Interruption volontaire de grossesse
grossesse
réseau
avortement provoqué
avortement provoqué
interruption volontaire de grossesse
interruption légale de grossesse

---
N3-AUTOINDEXEE
Sage-femme et interruption volontaire de grossesse médicamenteuse Enquête auprès des sages-femmes de la région Provence Alpes Côte d'Azur (PACA)
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01414427
Introduction : En France le nombre d’interruption volontaire de grossesse (IVG) est relativement stable depuis 2006 et varie peu chaque année. Le droit à l’avortement a quant a lui évolué au fil des années, le projet de Loi de Santé 2015 envisageant de permettre aux sages-femmes de réaliser les IVG médicamenteuses. Objectif : Déterminer la place et le rôle de la sage-femme dans la prise en charge de l’IVG médicamenteuse.
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
profession de sage-femme
paca
avortement provoqué
médicament
unilatéral
enquêtes de santé
grossesse
côtes
Femelle
Interruption volontaire de grossesse
homo sapiens
régional
Sages-femmes
avortement provoqué
enquêteur
interruption volontaire de grossesse
grossesse
Femelle
interruption légale de grossesse

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude observationnelle et descriptive de la douleur physique chez les femmes ayant recours à l'interruption volontaire de grossesse par méthode médicamenteuse au CHU d'Amiens
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01530969
Contexte : 229.000 IVG ont été réalisées en France en 2013. Ces dernières années, l’IVG par médicaments est devenue la méthode la plus utilisée. Bien qu’elle soit moins invasive, elle est considérée comme la méthode la plus douloureuse. Objectif : nous avons voulu évaluer l’intensité et la prise en charge de la douleur physique ressentie chez les femmes ayant recours à une IVG médicamenteuse au sein du CHU d’Amiens, et dans un second temps définir d’éventuels facteurs prédictifs de cette douleur afin d’en améliorer la prise en chargeContexte : 229.000 IVG ont été réalisées en France en 2013. Ces dernières années, l’IVG par médicaments est devenue la méthode la plus utilisée. Bien qu’elle soit moins invasive, elle est considérée comme la méthode la plus douloureuse. Objectif : nous avons voulu évaluer l’intensité et la prise en charge de la douleur physique ressentie chez les femmes ayant recours à une IVG médicamenteuse au sein du CHU d’Amiens, et dans un second temps définir d’éventuels facteurs prédictifs de cette douleur afin d’en améliorer la prise en charge
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
physique
physique
médicament
Femmes
grossesse
douleur
interruption volontaire de grossesse
grossesse
collecte de données
Méthodes
Interruption volontaire de grossesse
protestantisme
avortement provoqué
avortement provoqué
Femelle
douleur
hôpitaux universitaires
femmes
méthodes
interruption légale de grossesse
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact d'une formation des professionnels de la santé à l'IVG médicamenteuse, sur la prise en charge et l'orientation des patientes en Midi-Pyrénées
http://thesesante.ups-tlse.fr/1283/
Introduction : le manque de formation est le premier obstacle à la réalisation d'IVG médicamenteuses en ville selon les médecins généralistes. L'objectif est d'évaluer l'impact d'une formation à l'IVG médicamenteuse en ville, sur les pratiques professionnelles des participants
2016
false
false
false
Thèses d'exercice de Santé - Université Paul Sabatier
France
français
thèse ou mémoire
personnel de santé
formation professionnelle
médicament
midi
pyrène
Patients
prise en charge personnalisée du patient
avortement provoqué
Santé
pyrènes
triage
Défaillance cardiaque gauche
Interruption volontaire de grossesse
Orientation
orientation d'un patient
éducation pour la santé
formation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse de pratique de la consultation de suivi après une IVG médicamenteuse en ville auprès des médecins du reseau REIV en région Midi-Pyrénées
http://thesesante.ups-tlse.fr/1350/
Introduction : plusieurs études tentent de simplifier la consultation après une IVG médicamenteuse, nous avons voulu faire une analyse de la pratique de cette consultation. Méthodologie : cette étude observationnelle prospective basée sur un questionnaire et une fiche à remplir pour chaque patiente consultant pour une IVG s'est déroulée entre le 31/03/2015 et le 30/09/2015 sur 36 médecins du réseau REIV MP
2016
false
false
false
Thèses d'exercice de Santé - Université Paul Sabatier
France
français
thèse ou mémoire
régional
services de santé en milieu urbain
midi
pyrène
Médecins
réseau
avortement provoqué
pyrènes
consultation
médicament
Défaillance cardiaque gauche
état post-
consultants
Interruption volontaire de grossesse
Consultation
médecins
défaillance cardiaque
interruption légale de grossesse
orientation vers un spécialiste

---
N1-VALIDE
Avortement médical
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(16)39086-7/abstract
Objectif La présente directive clinique passe en revue les données probantes traitant des paramètres entourant l’offre d’un avortement provoqué médical au premier trimestre, dont les critères d’admissibilité, le counseling, le consentement, les schémas posologiques fondés sur des données probantes et les facteurs particuliers à prendre en considération pour les cliniciens qui offrent des services d’avortement médical.
10.1016/j.jogc.2016.04.001
2016
false
false
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
avortement provoqué
avortement provoqué
méthotrexate
misoprostol
avortement provoqué
abortifs
âge gestationnel
grossesse
Contre-indications aux procédures
événements indésirables associés aux soins

---
N1-SUPERVISEE
Item 36 UE2: Prise en charge de l’interruption volontaire de grossesse, réalisée dans le cadre légal, dans un délai de 14 SA
Examen Classant National
http://www.cngof.net/E-book/GO-2016/12-ch05-37-48-9782294715518-IVG.html
Pour comprendre; Structures de prise en charge des IVG; Accueil et organisation; Déroulement de la prise en charge; Techniques d’IVG en fonction de l’âge gestationnel; Prise en charge de la douleur; Prévention des complications infectieuses; IVG médicamenteuse; IVG par technique chirurgicale; Évaluation de la pratique de l’IVG
2016
true
true
false
true
2eme cycle / master
CNGOF - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
Paris
France
036. Interruption volontaire de grossesse
français
gynécologie
cours
épreuves classantes nationales
avortement provoqué
grossesse
interruption légale de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
La prise en charge de la douleur pendant l'IVG médicamenteuse en ambulatoire
http://n2t.net/ark:/47881/m65t3hv3
Les douleurs pelviennes constituent le principal effet secondaire de l IVG par méthode médicamenteuse. Les protocoles d antalgie en ambulatoire sont hétérogènes et médecin- dépendant, et il n existe pas de recommandation malgré le développement de cette méthode d IVG. L objectif de notre étude était d analyser les différents protocoles antalgiques existant afin de savoir s ils répondaient aux attentes des patientes en termes de soulagement de la douleur.
2015
false
true
false
Thèses d'exercice de Santé - Université Paul Sabatier
France
français
thèse ou mémoire
gestion de la douleur
avortement provoqué

---
N3-AUTOINDEXEE
État des lieux de l'interruption volontaire de grossesse médicamenteuse au CHU d'Amiens : à propos de 812 patientes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01225343
L’objectif principal était de déterminer le succès de la procédure, sans recourir à un traitement chirurgical secondaire. Les objectifs secondaires étaient l’analyse de l’échographie comme moyen de surveillance, les facteurs de risque d’échec et la survenue de complications.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Interruption volontaire de grossesse
avortement provoqué
médicament
a comme patient
grossesse
hôpitaux universitaires
proposant
grossesse
interruption volontaire de grossesse
avortement provoqué
patients
interruption légale de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation de la demande d'IVG médicamenteuse en ville par les patientes, chez les médecins généralistes dans la région Rhône-Alpes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01220010
Introduction : L’interruption volontaire de grossesse (IVG) réalisée hors établissement de santé est une méthode considérée comme satisfaisante par les patientes l’ayant choisie. Or, moins de la moitié des femmes a eu le choix de la technique d’IVG utilisée. Il existe un manque d’information au sujet de cette possibilité. C’est pourquoi il importe de déterminer s’il existe une demande des patientes de la région Rhône-Alpes à réaliser cet acte chez leur médecin généraliste.
2015
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
besoins et demandes de services de santé
avortement provoqué
médecins généralistes

---
N1-SUPERVISEE
L'IVG médicamenteuse à domicile en soins primaires : une étude qualitative sur le vécu des femmes en Midi-Pyrénées
http://thesesante.ups-tlse.fr/959/
Objectif : Etudier le vécu des femmes réalisant une IVG médicamenteuse à la maison en soins primaires en Midi-Pyrénées et proposer des pistes d'amélioration. Méthode : 16 entretiens semi-dirigés auprès de femmes ayant eu une IVG médicamenteuse avec un médecin généraliste conventionné en Midi-Pyrénée
2015
false
true
false
Thèses d'exercice de Santé - Université Paul Sabatier
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
médecins généralistes
avortement provoqué
soins à domicile

---
N1-SUPERVISEE
État des pratiques concernant les interruptions volontaires de grossesse médicamenteuses en médecine de ville : analyse descriptive dans trois villes de la Côte Basque : Bayonne, Anglet et Biarritz
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01400286
Introduction : Depuis la loi du 4 juillet 2001, les médecins de ville ont le droit de pratiquer les IVG médicamenteuses sous condition d’avoir signé une convention avec un établissement de soins. Dans le département des Pyrénées Atlantiques seuls cinq praticiens ont signé une convention en 2015. Population et Méthode : Nous avons interrogé des médecins généralistes et gynécologues ayant une activité libérale ou mixte de trois villes de la Côte Basque, Bayonne, Anglet et Biarritz concernant leurs pratiques en matière d'IVG médicamenteuses
2015
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
avortement provoqué

---
N1-VALIDE
Enquête auprès des hôpitaux suisses au sujet de la pratique de l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
https://medicalforum.ch/fr/detail/doi/fms.2015.02376/
Dans cette enquête, les différences au niveau de la pratique de l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse entre les différents hôpitaux suisses ont été évaluées. Le protocole du traitement et ses modalités varient-ils en fonction des hôpitaux ? Et répondent-ils aux besoins des femmes concernées ?
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
avortement provoqué
article de périodique
enquête santé
hôpitaux
misoprostol
mifépristone
abortifs non stéroïdiens
abortifs stéroïdiens
Suisse

---
N1-VALIDE
«One Stop MToP» - Interruption volontaire de grossesse médicamenteuse avec une consultation unique
https://medicalforum.ch/fr/detail/doi/fms.2015.02375/
L’interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse, par administration de mifépristone et de misoprostol, a été introduite en Suisse à la fin de l’année 1999 et elle s’est très rapidement établie comme méthode de choix. En 2013, 68% des IVG ont été réalisées par voie médicamenteuse en Suisse.
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
avortement provoqué
mifépristone
misoprostol
abortifs non stéroïdiens
abortifs stéroïdiens

---
N1-SUPERVISEE
Contraception et interruption de grossesse
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-487/Contraception-et-interruption-de-grossesse
Cet article décrit les contraceptifs médicaux selon une classification en deux groupes et propose au médecin généraliste de travailler sur la contraception en employant l’approche BERCER afin de favoriser l’observance. Les contraceptifs réversibles de longue durée d’action peuvent être recommandés à toute femme n’envisageant pas de grossesse. Ils ne demandent souvent que peu d’effort pour une efficacité élevée. Un enseignement en matière de contraception d’urgence est requis en cas d’utilisation de méthodes de courte durée d’action.L’interruption de grossesse reste possible, car aucun contraceptif n’est efficace à 100%. L’avortement médicamenteux tend à être plus utilisé que la chirurgie et peut, sous certaines conditions, être proposé à domicile.
2015
false
true
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
médecine générale
adulte
adolescent
avortement provoqué
avortement provoqué
médecins généralistes
événements indésirables associés aux soins
contraception

---
N1-SUPERVISEE
Préparation du col de l'utérus avec des donneurs de monoxyde d'azote avant un avortement chirurgical dans les trois premiers mois de grossesse
http://www.cochrane.org/fr/CD007444/preparation-du-col-de-luterus-avec-des-donneurs-de-monoxyde-dazote-avant-un-avortement-chirurgical-dans-les-trois-premiers-mois-de-grossesse
Les complications possibles de l'avortement chirurgical dans les trois premiers mois de grossesse comprennent les blessures du col de l'utérus et de l'utérus lui-même. La préparation du col de l'utérus avant l'intervention chirurgicale pourrait rendre la procédure plus sûre et plus facile. Plusieurs méthodes sont utilisées pour préparer le col. Cette revue a comparé les médicaments appelés donneurs de monoxyde d'azote (NO) avec d'autres médicaments.
2015
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
avortement provoqué
complications postopératoires
avortement provoqué
résultat thérapeutique
prostaglandines
étude comparative
donneur d'oxyde nitrique
événements indésirables associés aux soins
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
donneur d'oxyde nitrique
premier trimestre de grossesse
maturation du col utérin

---
N1-SUPERVISEE
Comparaison de la pose d'un DIU immédiatement après un avortement ou une fausse couche et un moment subséquent
http://www.cochrane.org/fr/CD001777
Contexte : L'utilisation d'une contraception efficace peut être nécessaire après un avortement. La pose d'un dispositif intra-utérin (DIU) peut être faite le jour même ou plus tard. La pose immédiate d'un DIU est une option puisque la femme n'est pas enceinte à ce moment-là, la douleur est moindre lors de la pose parce que le col utérin est ouvert, et sa motivation à recourir à la contraception peut être élevée. Cependant, la pose d'un DIU immédiatement après une interruption de grossesse comporte des risques, comme l'expulsion spontanée. Objectifs : Évaluer l'efficacité et l'innocuité de la pose d'un DIU immédiatement après un avortement spontané ou volontaire.
2014
false
false
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
avortement provoqué
avortement spontané
dispositifs intra-utérins
résultat thérapeutique
expulsion de dispositif intra-utérin
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
grossesse
dispositifs intra-utérins

---
N1-SUPERVISEE
Métrorragies du premier trimestre
http://campus.cerimes.fr/gynecologie-et-obstetrique/enseignement_cycle3/metrorragies1/index.htm
Cas clinique; Fausses couches spontanées; Différentes situations; 2 recherches obligatoires; Localisation certaine non évolutivité; CAT FC/expulsion en cours; CAT grossesse non évolutive; Localisation et évolutivité inconnue; TT médical des GIU arrêtées; TT chirurgical; Post FCS; Prévention de l'allo immunisation RH; Prophylaxie immunisation Rh; Cas clinique; Épidémiologie; Diagnostic; Traitement chirurgical; Traitement médical: le méthotrexate; Indications; Score de Fernandez; Indications; Fertilité; Métrorragies chez jeune femme
true
false
false
true
3eme cycle / doctorat
UMVF - campus de Gynécologie et Obstétrique
Paris
France
français
Hémorragie utérine
matériel d'enseignement audio-visuel
cas clinique
premier trimestre de grossesse
métrorragie
avortement provoqué

---
N1-VALIDE
Avortements à risques : rompre le silence
http://www.rfi.fr/emission/20130927-1-avortements-risques-rompre-le-silence
http://www.rfi.fr/emission/20130927-2-avortements-risques-rompre-le-silence
L'avortement reste un sujet tabou dans de nombreux pays du Sud. Le Planning familial, Médecins du Monde, Equilibre et population et plusieurs associations africaines tentent d'ouvrir le débat, à l'occasion de la Journée internationale de mobilisation pour la dépénalisation de l'avortement, le 28 septembre 2013.
2013
false
N
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
avortement provoqué
émission radiophonique
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Avortement sécurisé : directives techniques et stratégiques à l'intention des systèmes de santé 2ème édition
http://www.who.int/reproductivehealth/publications/unsafe_abortion/9789241548434/fr/index.html
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/78413/1/9789242548433_fre.pdf
Indication du niveau de preuve, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis à jour sa publication de 2004 Avortement médicalisé : directives techniques et stratégiques à l'intention des systèmes de santé. Les directives présentées dans cette nouvelle version s'adressent aux décideurs, aux directeurs de programmes et aux personnels qui dispensent des soins liés à l'avortement. Bien que les contextes juridiques, réglementaires, politiques et de prestation de services puissent varier d'un pays à l'autre, les recommandations et les meilleures pratiques décrites dans le présent document ont pour objectif de permettre une prise de décisions basée sur les faits pour tout ce qui a trait à l'avortement sécurisé.
2013
false
O
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
avortement provoqué
avortement provoqué

---
N1-VALIDE
GACEHPA - Groupe d'Action des Centres Extra-Hospitaliers Pratiquant des Avortements
http://www.gacehpa.be/
Le Groupe d'Action des Centres Extra-Hospitaliers Pratiquant des Avortements rassemble les centres francophones bruxellois et wallons qui pratiquent l'avortement en Belgique en dehors des hôpitaux. Ces centres sont également des centres de planning familial. Ils sont agréés et subventionnés par les pouvoirs régionaux. Ces centres proposent des consultations médicales, psychologiques, juridiques et sociales dans la plus grande confidentialité (y compris pour les mineures). Ils organisent également des activités de prévention et d'éducation sexuelle et affective dans tous types de structures
false
N
Bruxelles
Belgique
français
avortement provoqué
association professionnels santé

---
N1-SUPERVISEE
Des antibiotiques peropératoires pour prévenir l'infection après un avortement au premier trimestre
http://www.cochrane.org/fr/CD005217
Il existe deux stratégies principales pour la prévention de l'infection de l'appareil génital supérieur post-abortum : l'administration d'antibiotiques au moment de la chirurgie pour toutes les femmes et la stratégie de « dépistage et traitement », dans laquelle les infections génitales sont dépistées chez toutes les femmes se présentant pour un avortement et celles ayant des résultats positifs sont traitées.
2012
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
avortement provoqué
résultat thérapeutique
antibioprophylaxie
infections de l'appareil reproducteur
soins périopératoires
antibiothérapie
événements indésirables associés aux soins
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
Complications infectieuses de la grossesse
antibactériens
premier trimestre de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
IVG (Interruption Volontaire de Grossesse)
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/Concours/2012_ParisDescartes_Cherisier_Kaita_Brion_Ivg.mp4
Concours étudiant: IVG (Interruption Volontaire de Grossesse)
2012
true
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
avortement provoqué
contraception
enseignement pharmacie
information patient et grand public
matériel audio-visuel
grossesse
matériel enseignement
Avortement chirurgical
interruption légale de grossesse

---
N1-VALIDE
REVHO - Réseau entre la Ville et l'Hôpital pour l'Orthogénie
http://www.revho.fr/
Créé en novembre 2004, REVHO est un réseau de santé ville-hôpital qui permet aux femmes d'avoir recours à une IVG médicamenteuse avec leur médecin de ville, c'est-à-dire à un avortement fait en dehors d'un établissement de santé. REVHO est le premier et le seul réseau intervenant actuellement en France dans le domaine de l'IVG médicamenteuse. Il est financé conjointement par l'ARH et l'URCAM d'Ile de France sur des fonds publics exclusivement
false
N
Paris
France
Paris
français
Réseau ville hôpital
Relation médecine de ville hôpital
avortement provoqué
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
Interruption volontaire de grossesse par méthode médicamenteuse
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_961137/interruption-volontaire-de-grossesse-par-methode-medicamenteuse
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1049424/ivg-methode-medicamenteuse-argumentaire-mel
Ces recommandations actualisent partiellement les recommandations de l'Anaes de mars 2001 intitulées « Prise en charge de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) jusqu'à 14 semaines ». Cette actualisation concerne uniquement la réalisation de l'IVG par méthode médicamenteuse
2011
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
035. Contraception
036. Interruption volontaire de grossesse
français
événements indésirables associés aux soins
avortement provoqué
abortifs stéroïdiens
misoprostol
prostaglandines
association de médicaments
misoprostol
mifépristone
mifépristone
avortement provoqué
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Méthodes médicamenteuses d'interruption de grossesse au cours du premier trimestre
http://www.cochrane.org/fr/CD002855
L'avortement chirurgical par aspiration ou dilatation et curetage est la méthode prédominante pour l'interruption de grossesse depuis les années 1960. L'avortement médicamenteux est apparu, comme autre méthode d'interruption au cours du premier trimestre, avec la disponibilité de prostaglandines au début des années 1970 et des antiprogestérones au cours des années 1980. Les médicaments ayant fait l'objet du plus grand nombre de recherches sont les prostaglandines (PG) seules, la mifépristone seule, le méthotrexate seul, la mifépristone associée aux prostaglandines et le méthotrexate associé aux prostaglandines.
2011
false
true
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
avortement provoqué
prostaglandines
mifépristone
grossesse
résultat thérapeutique
méthotrexate
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
premier trimestre de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Méthodes médicamenteuses pour l'interruption de la grossesse au cours du deuxième trimestre
http://www.cochrane.org/fr/CD005216
Grâce à l'amélioration des appareils d’échographie, les probabilités de déceler des anomalies structurelles importantes du fœtus au cours du deuxième trimestre ont considérablement augmenté. En cas de détection d'anomalies graves, les femmes se voient habituellement offrir la possibilité d'interrompre leur grossesse. Il existe, par ailleurs, de nombreuses raisons autres que les anomalies fœtales pour lesquelles les femmes peuvent vouloir avorter au cours du deuxième trimestre.
2011
false
true
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
avortement provoqué
grossesse
misoprostol
mifépristone
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
deuxième trimestre de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Lors de la prise en charge de patientes subissant une interruption volontaire de grossesse médicamenteuse, quels sont les impacts moraux et psychologiques qui peuvent toucher une infirmière et comment peut-on les prévenir ?
http://doc.rero.ch/record/21048
L’impact psychologique et la détresse émotionnelle des femmes subissant un avortement a fait l’objet de nombreuses recherches. En revanche, il y a beaucoup moins d’études sur le potentiel impact psychologique et la détresse morale que peuvent subir les infirmières travaillant dans les services pratiquant l’interruption de grossesse (IG).
2010
false
true
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
grossesse
avortement provoqué
personnel infirmier
thèse ou mémoire
interruption légale de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Comparaison des méthodes médicamenteuses et chirurgicales d'interruption de grossesse au cours du premier trimestre
http://www.cochrane.org/fr/CD003037
Les avortements provoqués sont des interventions couramment pratiquées dans le monde entier. De nombreuses méthodes d'avortement médicamenteux ont été introduites au cours des dix dernières années, en complément des méthodes chirurgicales existantes. Dans cette revue, nous avons systématiquement recherché et associé toutes les preuves fournies par des essais contrôlés randomisés comparant les avortements médicamenteux aux avortements chirurgicaux.
2010
false
true
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
avortement provoqué
résultat thérapeutique
procédures de chirurgie obstétrique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
premier trimestre de grossesse
préparations pharmaceutiques
grossesse

---
N1-SUPERVISEE
La prise en charge de l'interruption volontaire de grossesse
https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/104000051.pdf
le présent document fait partie des rapports thématiques publiés par l'IGAS dans le cadre de sa mission d'évaluation des politiques publiques relative à la prévention des grossesses non désirées et à la prise en charge des interruptions volontaires de grossesse, à la suite de la loi du 4 juillet 2001. Il se concentre sur les conditions de prise en charge de l'IVG. Il vise à évaluer l'impact sur la mise en oeuvre concrète du droit à l'IVG des modifications législatives et réglementaires intervenues au cours de la dernière décennie. Le champ des travaux a été dès le départ circonscrit, pour ce qui concerne les interruptions de grossesse, à celles pratiquées, à la demande de la femme enceinte, jusqu'à la fin de la douzième semaine de grossesse (ou quatorzième semaine d'aménorrhée). Les interruptions de grossesse pratiquées pour motif médical, qui répondent à une problématique et obéissent à des règles différentes, ne sont donc pas abordées dans le présent rapport. Le recours à l'IVG, l'évolution du phénomène, ses enjeux, les questions relatives à la prévention des grossesses non désirées font l'objet d'une analyse dans le rapport de synthèse (consulter le rapport de synthèse : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/104000047/index.shtml)
2010
false
N
La Documentation Française
Paris
France
français
avortement provoqué
prestations des soins de santé
gestion des soins aux patients
France
rapport
recommandation pour la politique de santé

---
N1-SUPERVISEE
Les interruptions volontaires de grossesse et la contraception d'urgence en Auvergne
http://www.ors-auvergne.org/travaux-etudes/interruptions-volontaires-de-grossesse-contraception-durgence-auvergne/
Le Groupement régional de santé publique (GRSP) d'Auvergne a sollicité l'Observatoire régional de la santé d'Auvergne (Obresa) afin de réaliser une synthèse régionale et départementale sur les interruptions volontaires de grossesse (IVG). En effet, seul le nombre d'IVG pratiquées est actuellement disponible dans la région, sans aucune information sur l'âge des femmes et leur profil. Cette étude doit permettre de disposer de données statistiques sur les IVG nécessaires à la mise en oeuvre d'actions de santé publique ciblées ainsi que des comparaisons nationales, régionales et départementales. Pour compléter cette étude sur les IVG, une analyse sur le recours à la contraception d'urgence a été réalisée, avec pour objectif de recueillir des renseignements à caractère statistique sur la délivrance du Norlevo et de son générique par les pharmacies de la région. Cette étude devrait permettre de caractériser le recours à la contraception d'urgence dans la région et d'identifier les difficultés rencontrées par les pharmaciens lors de cette délivrance.
2010
false
false
false
ORS Auvergne
France
français
information scientifique et technique
avortement provoqué
avortement provoqué
contraception post-coïtale
lévonorgestrel
contraception post-coïtale
avortement provoqué
France
tableau
figure

---
N1-SUPERVISEE
Préparation cervicale en vue d'une dilatation et évacuation au cours du deuxième trimestre
http://www.cochrane.org/fr/CD007310
Cette revue évalue les méthodes de préparation cervicale en vue de l'avortement chirurgical au cours du deuxième trimestre en termes de durée de la procédure, de dilatation obtenue, de nécessité d'une dilatation supplémentaire, de complications, de faisabilité de la procédure, de scores de douleur des patientes, ainsi que de satisfaction et d'acceptation par les patientes et les professionnels de la santé.
2010
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature
dilatation et curetage
avortement provoqué
deuxième trimestre de grossesse
prostaglandines
soins préopératoires

---
N1-SUPERVISEE
Préparation du col utérin en vue d'un avortement chirurgical au cours du premier trimestre
http://www.cochrane.org/fr/CD007207
Déterminer si la préparation du col utérin est nécessaire au cours du premier trimestre et, si c'est le cas, quel agent de préparation doit être préféré.
2010
false
N
Cochrane
Royaume-Uni
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
premier trimestre de grossesse
avortement provoqué
soins préopératoires
mifépristone
misoprostol
abortifs non stéroïdiens
maturation du col utérin

---
N1-VALIDE
Interruptions de grossesse ambulatoires médicamenteuses au cabinet ?
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2009.08389/
Les interruptions de grossesse ambulatoires médicamenteuses peuvent-elles se pratiquer au cabinet du médecin de famille ou seulement dans un centre gynécologique? Cette étude comparative et prospective analyse les résultats des traitements de 382 interruptions de grossesse ambulatoires médicamenteuses effectuées dans trois cabinets de médecins de famille avec ceux de 170 interruptions pratiquées dans un centre de gynécologie obstétrique
2009
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
avortement provoqué
médecins généralistes
médecine générale
cabinets médicaux
article de périodique
enquête santé

---
N1-SUPERVISEE
Avortement
http://www.nhs.uk/translationfrench/Documents/Abortion_French_FINAL.pdf
Un avortement, également appelé IVG, est le processus médical qui consiste à mettre fin à une grossesse afin de ne pas donner naissance à un bébé. Cette décision est difficile à prendre. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles vous pouvez décider d'avorter : par exemple votre situation personnelle, un risque pour votre santé ou un risque de problème médical pour votre bébé.
2008
false
N
NHS
Royaume-Uni
français
avortement provoqué
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Pour une meilleure prévention de l'IVG chez les mineures
https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/074000104.pdf#
L'objet de ce rapport est de proposer des mesures préventives qui devraient permettre d'améliorer la situation des adolescentes qui, dès le début de leur vie sexuelle, risquent de se voir confrontées à une grossesse non désirée et donc de diminuer leur recours à l'IVG. Ces mesures devraient avoir des répercussions à terme sur le nombre global d'IVG en France, l'amélioration de l'éducation et de l'information des adolescentes n'étant pas sans conséquence sur la gestion ultérieure de leur fécondité
2006
false
N
La Documentation Française
Paris
France
français
avortement provoqué
mineurs
adolescent
médecine préventive
rapport

---
Nous contacter.
22/09/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.