Libellé préféré : HAL Archives ouvertes;

URL : http://hal.archives-ouvertes.fr/

GIP UNF3S : N;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
L'autonomie alimentaire chez la personne âgée
https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-03751791
La perte d’autonomie dans les activités liées aux repas a été peu étudiée chez les personnes âgées, malgré une forte prévalence dans les âges les plus avancés. Les difficultés dans les préparations des repas, les courses, la planification des menus ou encore l’acte de s’alimenter peuvent à la fois résulter d’une diminution des capacités physiques et cognitives, d’un déclin sensoriel ou d’une perte de motivation. Ces difficultés semblent également modulées par des facteurs socio-démographiques et environnementaux, comme le sexe, le mode de vie, les liens sociaux ainsi que l’environnement géographique de la personne. Nous souhaitons étudier si une diminution de l’autonomie dans les activités liées aux repas peut participer à l’altération de l’état nutritionnel chez la personne âgée. Nous faisons l’hypothèse que la présence de difficultés dans la préparation des repas ou l’approvisionnement modifie les apports alimentaires, du point de vue quantitatif et /ou qualitatif. Le risque nutritionnel pourrait ainsi se traduire à la fois par une dénutrition, si les apports sont insuffisants pour couvrir les besoins calorico-azotés, ou une malnutrition, liée à un état d’excès (obésité) ou une alimentation de faible qualité nutritionnelle. L’objectif de ce travail doctoral était de (1) de définir un cadre conceptuel pour mieux caractériser l’autonomie liée aux repas ou « autonomie alimentaire », et (2) d’analyser ses déterminants et les conséquences de la perte d’autonomie alimentaire, en particulier sur l’alimentation et l’état nutritionnel des personnes âgées. La revue de la littérature effectuée dans le cadre de ce travail de recherche montre que le concept d’autonomie alimentaire est peu défini et peut recouvrir des situations différentes. Elle est à la fois liée aux compétences et aux capacités des personnes. Nous avons tenté de définir les contours de ce concept et de classifier les différentes activités qui la composent. L’évaluation de ces activités reste très hétérogène dans les différents travaux retrouvés dans la littérature, avec de multiples indicateurs, ce qui, appliqué à la pratique clinique, pourrait limiter son repérage et sa prise en charge. Nous avons étudié la perte d’autonomie dans les deux principales activités liées aux repas (préparation des repas et approvisionnement) à partir de trois bases de données issues de populations âgées : i) des patients de l’hôpital de jour des fragilités du CHU de Toulouse, ii) des sujets autonomes suivis durant 3 ans dans l’essai Mapt et iii) des sujets ayant une fragilité cognitive et inclus dans la cohorte CogFrail. Nous avons ainsi analysé les facteurs associés à la perte d’autonomie alimentaire dans chacune de ces populations. Si nous n’avons pas démontré d’impact des difficultés à cuisiner ou faire les courses sur la survenue d’une perte de poids au cours du suivi sur 3 ans, nous avons retrouvé une association significative avec la qualité de l’alimentation. Les personnes déclarant des difficultés à préparer les repas ont une moindre consommation d’aliments frais (légumes et produits laitiers), mais une consommation plus importante de plats cuisinés prêts à l’emploi. Cela pourrait expliquer que les apports caloriques soient maintenus, évitant ainsi la perte de poids dans cette population. Cette population reste toutefois à risque de malnutrition.
2022
HAL Archives ouvertes
France
thèse ou mémoire
PERSONNE AGEE
personne âgée
sujet âgé de 80 ans ou plus
sujet âgé
autonomie personnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Faire du commun dans les sciences - Conflictualités et pluralisme à l’épreuve des essais cliniques COVID-19.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03120837
Faire du commun dans les sciences - Conflictualités et pluralisme à l’épreuve des essais cliniques COVID-19. La crise de la COVID-19 s’est ouverte sur un déficit de moyens thérapeutiques permettant de lutter efficacement contre cette maladie pour les cas les plus graves et sur de nombreuses initiatives visant à mettre en évidence un traitement efficace. Si différentes options ont été explorées, parmi lesquelles la transfusion de plasma de patients guéris, la lutte contre les mécanismes immunitaires déclenchant une réponse trop forte (les orages cytokiniques) ou, à moyen terme, la vaccination, ce sont dans un premier temps surtout les médicaments antiviraux qui ont nourri les espoirs. Après l’identification d’un certain nombre de principes actifs montrant des effets in vitro, il s’agissait d’obtenir rapidement des réponses quant à leurs effets bénéfiques in vivo et aux risques induits. Aussi, s’est-on senti en droit d’attendre que la science nous apporte les connaissances nécessaires sur ces médicaments, qu’elle nous parle, une fois sollicitée, de manière claire et d’une seule voix ; et cela, dans une situation d’urgence où la synchronisation des rythmes de la recherche et du soin n’a rien d’une évidence.
2021
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
communisme
Communication
communication
Pluralisme
Communication
science
essais cliniques comme sujet
Communications
diversité culturelle
Actualités
Commune
Essai clinique
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Faire barrage au virus et s’en arranger. Des personnes en situation de handicap à l’épreuve de la COVID-19
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02990069
Les mesures qui ont été prises pour répondre à la pandémie de COVID 19 ont fortement mis en avant les impératifs de sécurité individuelle et collective et de santé publique, faisant passer au second plan un certain nombre de principes et de droits qui guident aujourd’hui les politiques publiques. L’impératif d’autonomie et d’accessibilité qui structure les politiques sociales, mais aussi la participation et l’adhésion des usagers qui sont aujourd’hui promues, ont de fait été mis – provisoirement – de côté.
2021
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Virus
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
handicap
virus
Handicap
Virus
Handicap
Personna +
Handicap
virus
personnes handicapées
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Recherche de nouveaux contaminants le long de l'axe Seine, intérêt et mise au point des protocoles d'analyse : cas du métaldéhyde, de la metformine et des traitements potentiels à la Covid-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03063819
2021
HAL Archives ouvertes
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
article de périodique
metformine
recherche
Recherches
métaldéhyde
METFORMINE
métaldéhyde
en dehors de l'axe
pandémies
acétaldéhyde
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
L’urgence de réformes institutionnelles profondes en santé mondiale à l’heure de la pandémie de Covid-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02960788
La coopération internationale a été dramatiquement mise en échec au cours des huit premiers mois de la pandémie de Covid-191, et ce, alors même que la coopération à l’échelle mondiale aura été et reste, à l’évidence, indispensable dans tous les domaines de la réponse à la pandémie : scientifique, normatif, logistique ou encore, celui de l’accès aux traitements et aux vaccins. La coopération multilatérale dans la réponse aux crises sanitaires et le rôle coordonnateur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sont, aujourd’hui, remis en question. La pandémie représente-t-elle, comme certains l’ont avancé, un « 11 septembre » de la gouvernance de la santé mondiale telle que nous l’avons connue jusqu’à présent ?
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Santé dans le monde
réforme des soins de santé
urgences
pandémies
santé mondiale
Réforme
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
L’optimisme et COVID-19 : une ressource pour soutenir les personnes en situation de confinement ?
https://hal.univ-lorraine.fr/hal-02932098
Ce texte envisage de porter un regard sur les conséquences psychologiques de la situation sanitaire liée au COVID-19 à partir du concept d’optimisme. Depuis plusieurs années, la psychologie positive s’est saisie de cette notion déjà bien connue du grand public, qui a également fait l’objet d’une élaboration conceptuelle majeure dans le domaine scientifique. À ce titre, il nous semble que le concept d’optimisme soit particulièrement utile et pertinent pour comprendre les conduites de nos concitoyens et son influence possible dans la période de confinement qui s’impose actuellement à tous, de la même manière qu’il est nécessaire de penser l’« après » et ses conséquences à court, moyen et long terme, tant sur le plan économique que sur celui de la santé morale et physique de nos concitoyens. Traditionnellement, être optimiste c’est être confiant dans l’issue positive d’un événement, alors qu’à l’inverse, le pessimisme, c’est plutôt s’attendre au pire. L’incertitude que nous imposent ce virus et les situations inédites qui en découlent nous contraint à penser le monde de demain en des termes nouveaux, ce qui peut être déstabilisant. Comprendre la contribution du concept d’optimisme dans la potentialisation des processus adaptatifs que chacun de nous pourra ou non mobiliser pour faire face et s’adapter à cette crise sanitaire inédite et sans précédent est essentiel. Cela constituera sans doute un défi majeur pour les sciences sociales et la psychologie. C’est la raison pour laquelle nous pensons que le concept d’optimisme peut contribuer à apporter des éléments d’éclairage complémentaires qui nous permettront de mieux saisir les conduites rationnelles (ou non) auxquelles nous pourrions être confrontés dans l’avenir, et dans lesquelles nous sommes déjà impliqués.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
ressources en santé
optimisme
personnes
confinement de risques biologiques
Personna +
personne-ressource
Ressources
Optimisme
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Discriminations dans le recrutement des personnes en situation de handicap : un test multi-critere
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03235144/
handicap est l’un des critères de discrimination qui fait l’objet du plus grand nombre de réclamations auprès du Défenseur des Droits et qui est l’un des moins étudiés par les chercheurs. Dans cette recherche, nous évaluons la discrimination dans l’accès à l’emploi selon une situation de handicap en la comparant à trois autres critères de discriminations : l’origine, le sexe et le lieu de résidence. Nous avons choisi de nous intéresser à un type de handicap très répandu, variable dans son intensité et dont l’impact sur la productivité peut être contrôlé : la déficience auditive, l’une des formes de handicap les plus répandues. Nous appliquons la méthode du test de correspondance à deux professions présentes à la fois dans le secteur privé et dans la fonction publique : les responsables administratifs de catégorie A et les aides-soignantes de catégorie C. Entre octobre 2019 et mars 2020, nous avons envoyé 2315 candidatures en réponse à 463 offres d’emploi publiées en Ile-de-France. L’étude consiste en une exploitation statistique des résultats de ces envois. L’étude montre que les discriminations à l’embauche selon le handicap sont fortes, du même ordre de grandeur que celles selon l’origine. Elle montre aussi que les personnes en situation de handicap administrativement reconnue ne bénéficient pas d’un meilleur accès à l’emploi que celles qui n’ont pas cette reconnaissance. Alors que des mesures incitatives existent, qui prévoient des pénalités financières lorsque l’emploi de personnes en situation de handicap est inférieur à un quota de 6 % de la main-d’œuvre dans les entreprises de 20 salariés et plus, nous montrons que ces mesures sont insuffisantes pour annuler les discriminations à l’encontre des personnes en situation de handicap.
2020
HAL Archives ouvertes
France
rapport
discrimination psychologique
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
Handicap
dermatomyosite
Handicap
Personna +
personnes handicapées
Handicap
handicap

---
N3-AUTOINDEXEE
La gestion internationale de l’épidémie du coronavirus COVID 19 en 2020. Analyse des conséquences socio-économiques et juridiques d’une atteinte à la santé publique mondiale
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02502421
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
Economie
santé mondiale
Santé publique
Santé publique
Épidémies
coronavirus
Economie
Économie
coronavirus
Santé dans le monde
économies
Fracture intertrochantérienne
Épidémies de maladies
santé publique
épidémies
économie
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Un modèle mathématique des débuts de l'épidémie de coronavirus en France
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02509142v4
On ajuste un modèle épidémique de type S-E-I-R aux données épidémiques du nouveau coronavirus en France en 2020. Si les contacts sont réduits à zéro à partir d'une certaine date proche du début de l'épidémie, la taille finale de l'épidémie est proche de celle que l'on obtient en multipliant le nombre cumulés de cas R(T) à cette date par la reproductivité R0 de l'épidémie. Plus généralement, si les contacts sont divisés au temps T par q 1 de sorte que R0/q 1, alors la taille finale de l'épidémie est proche de R(T) R0 (1 1/q)/(1 R0/q). Avec nos estimations, R0 2,3 en France.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
Épidémies
modèles théoriques
coronavirus
France
français
Modèle mathématique
France
France
Épidémies de maladies
Mathematiques
coronavirus
France
France
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévision de la propagation de la pandémie Covid-19 dans le monde
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02525455
Nous avons cherché à déterminer la date approximative à partir de laquelle la pandémie ou maladie à Corona Virus (Covid-19) pourrait affecter ou toucher toute la population mondiale, entendue que celle-ci se situerait autour de 7.759.559.800 suivant nos projections sur base des estimations de l'ONU (en ligne sur : https://coronavirus.politologue.com), sous l'hypothèse que le rythme actuel de l'évolution de la pandémie ainsi que les mesures prises par différentes autorités demeurent inchangés (toutes choses restant égales par ailleurs). En se lançant dans un tel exercice de modélisation, notre souci est d'attirer l'attention des autorités dans le monde sur le temps qui nous est imparti pour éradiquer cette pandémie, à défaut de quoi il serait difficile ou même impossible d'arrêter l'hémorragie dans le sens où ladite pandémie pourrait frapper ou infecter toute la population mondiale à partir du 25 mai 2020 jusqu'au 25 juin 2020. Pour réaliser cette analyse, c'est dire prévoir notre série d'étude ou le nombre de personnes infectées par la pandémie ou maladie à Corona Virus (Covid-19), nous avons fait recours à une forme fonctionnelle de type exponentiel (au regard de la structure de notre série) dont le paramètre essentiel, traduisant le taux de croissance moyen journaliser du nombre d'infectés au covid-19 dans le monde, est estimé suivant une approche non linéaire qui est l'algorithme de Gauss-Newton. Des études ultérieures pourraient approfondir la question avec des spécifications plus abouties (par exemple, recourir à la cointégration non linéaire pour échapper aux régressions fallacieuses) ou des formes fonctionnelles bien plus meilleures que celle retenue dans cette analyse. Codes JEL : C13, C52, C53, C61. Mots-clés : Modélisation économétrique, analyse dynamique, différentiel et intégral.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
pandémies
prévision
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Déconfinement et lutte contre l’épidémie de Covid-19 : grouper les tests pour plus d’efficacité
https://hal-pse.archives-ouvertes.fr/hal-02538318
La propagation de l’épidémie de Covid-19 est d’autant plus rapide qu’il est difficile de détecter les porteurs du virus. Pendant la durée d’incubation, et plus longtemps encore en cas d’absence de symptômes forts, ceux-ci ignorent qu’ils propagent la maladie. Pour limiter le nombre de victimes de l’épidémie, la stratégie adoptée par la plupart des pays touchés est donc la distanciation sociale voire le confinement, stratégie qui ne peut qu’être limitée dans le temps, étant donné son coût économique, social et humain. Aujourd’hui, la voie la plus praticable pour sortir de l’impasse semble requérir un dépistage généralisé de la population. Ce dépistage permettrait d’isoler les personnes porteuses du virus, et d’autoriser les autres à sortir du confinement. Les capacités de production des tests PCR (Polymerase Chain Reaction) sont néanmoins limitées. Bien qu’elles augmentent, elles ne permettent pas d’envisager un dépistage suffisamment systématique et fréquent pour permettre la levée des lourdes mesures sanitaires. L’utilité de chaque test peut cependant être multipliée, en l’appliquant sur le mélange des prélèvements de plusieurs individus. Cette technique déjà éprouvée dans un autre contexte a été l’objet de premières expérimentations fructueuses sur le coronavirus. Nous montrons comment la méthode de test doit être calibrée pour maximiser l’utilité de chaque test disponible.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
article de périodique
Épidémies
Lutte
Épidémies de maladies
lutte
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Coronavirus et fausses informations : Les aléas de la liberté d’expression en période de crise sanitaire
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02545887
L’épidémiedu coronavirus Covid-19n’est pas qu’une crise sanitaire; elle est aussi une crise de l’information. En attestent la déferlante de fausses informations dansles plateformes numériques et les réseaux sociaux et les nombreuses incertitudes relatives aux recherches en cours sur d’éventuels traitements de la maladie,dont les journalistes témoignent presque malgré eux.
2020
HAL Archives ouvertes
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
article de périodique
crise
coronavirus
Périodique
fausse information
ouvert
coronavirus
communication
liberté
Guide d'expression
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Gestion des capacités de lits d'hospitalisation en réanimation pendant la crise sanitaire du Covid-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02537223
Confronté depuis plusieurs décennies à un « managérialisme » ayant fortement réduit ses capacités de réaction, le système hospitalier français a su gérer en 2020 une crise sanitaire d'une ampleur sans précédent. Toutefois, un examen des décisions prises par les autorités politiques, notamment face à la pénurie de lits d'hospitalisation en réanimation, indique que ce sont des options de nature purement logistique qui ont prévalu, confortant ainsi la vision managériale aujourd'hui dominante dans le fonctionnement des systèmes de santé.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
article de périodique
réanimation
Hospitalisation
capacité de gestion de crise
Lits
crise
hospitalisation
capacité hospitalière
hospitalisation
lits
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Le virus SARS-CoV-2 et la maladie Covid-19 : données moléculaires
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02547282
Comprendre les mécanismes moléculaires utilisés par le virus permettra de dégager des stratégies de diagnostic, de prise en charge et de traitement efficace des patients symptomatiques mais aussi asymptomatiques. Après avoir proposé un point complet sur le virus SRAS-Cov-2 le 19 mars 2020,nous apportons aujourd'hui un éclairage sur les données moléculaires.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
article de périodique
Maladies
Maladie
ensemble de données
Maladie
Virus
Virus
Maladies
Virus
virus
virus du SRAS
maladie
ensemble de données
maladie
virus
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Sur une modélisation simplifiée de l’épidémie du Covid-19 de 2020 : Partie 1 : Modélisation et simulation des nouveaux cas dans trois pays : France, Italie et Espagne
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02551464
On cherche à tester la capacité d'un modèle macroscopique simplifié à simuler l'évolution de l'épidémie de Covid-19 au niveau d'un pays ou d'une entité géographique, pour peu que l'évolution des conditions de son développement soient suffisamment homogènes sur le territoire considéré. On pense par exemple à des dates de confinement uniformes sur ce territoire, ou à une gestion globale suffisamment uniforme également. Par modélisation, on entend la capacité de simuler chaque jour ou de façon cumulée, l'évolution des nombres de cas détectés, les hospitalisations simples ou en réanimation, et le cas échéant les décès ou guérisons. La modélisation proposée ici se fonde sur les équations classiques des épidémies [1], mais tient compte des effets d'un confinement au niveau macroscopique. Seuls les détections de malades infectés par le Covid-19 sont présentées ici. La modélisation proposée permet cependant une application facile aux autres indicateurs de l'épidémie. Elle est identifiée par des paramètres qui possèdent une signification épidémiologique simple, ce qui permet de comparer les évolutions de l'épidémie entre trois pays : France, Italie et Espagne. L'optimisation des paramètres est effectuée par un processus classique de machine learning. Le modèle est applicable à tout pays dont les caractéristiques de gestion de l'épidémie sont similaires.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
article de périodique
Simulation
Épidémies de maladies
Aéroportie
simulation
Épidémies
France
France
Espagne
France
Fracture intertrochantérienne
Italie
France
français
France
mouche noire
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Les conséquences de la pandémie de Covid -19 sur la sphère socio-économique et environnementale : quelle place à l'utilité commune socle de l'agilité future ? : Rapport scientifique intégral
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02547198
Le Covid-19 est une crise sanitaire d'un genre nouveau, impactant la santé, le bien-être, l'économie mondiale. Cette pandémie est le plus grand défi pour la santé de l'humanité. La nature semble reprendre ses droits, la sphère socio-économique est ébranlée, la crise n'a probablement pas montré tous ses effets. Elle nous pousse à revoir toutes nos positions de départ, la manière de concevoir la solidarité, l'humilité, l'éducation, la discipline, l'interrelation , l'utilité commune et les biens communs. Ce contexte si inédit nous pousse t-il à devenir agile?
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
article de périodique
Economie
facteurs socioéconomiques
prévision
rapport albumine/globuline
Commune
Environnement
communisme
Communication
Économie
pandémies
Economie
Futur
communication
rapport de recherche
Environnement
Économies
Actualités
économie
environnement
économies
actualités
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Accompagner ses pairs n’est pas une activité de médiation, pourtant ils sont appelés « médiateurs de santé-pairs… »
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02546893
Dans le champ de la santé mentale, une nouvelle fonction a été développée au début des années 2010, intitulée « médiateur de santé-pair ». Cette forme d’accompagnement et de soutien par les pairs est actuellement soumise à des épreuves particulières de professionnalisation, du fait de son rattachement par son nom à une fonction autre : la médiation. Contrairement aux modalités de professionnalisation observées dans d’autres pays, des acteurs institutionnels du champ de la santé mentale, en France, ont décidé d’attribuer aux pair-accompagnants l’intitulé de « médiateurs de santé-pair ». Comment comprendre ce rapatriement des pairs accompagnants dans le vaste champ de la médiation ? De quoi ce choix d’intitulé est-il le nom ? Quels sont ses effets ? Cet article exposera, dans un premier temps, des éléments de compréhension concernant l’émergence de chacune de ces deux fonctions – médiation et accompagnement par les pairs – au sein de notre société française. Nous tenterons ensuite, dans une seconde partie, de faire un rapide bilan des professionnalisations en cours et de leurs enjeux. Puis, au cours de la troisième partie, nous discuterons les convergences entre ces deux fonctions, mais aussi les spécificités de chacune, avant de conclure sur cet intitulé de « médiateur de santé-pair ».
2020
HAL Archives ouvertes
France
article de périodique
négociation
Pression systolique
santé
appellation
Médiation
Médiateur
pression sanguine

---
N3-AUTOINDEXEE
Logement : comment la crise sanitaire amplifie les inégalités
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02550008
La crise sanitaire ne cesse de nous rappeler combien notre monde est (re)devenu inégalitaire. Des conditions de travail à l’accès à l’éducation, aux soins, ou encore à Internet, de nombreuses dimensions de notre vie sociale sont bouleversées par la pandémie.
2020
HAL Archives ouvertes
France
article de périodique
logement
disparités de l'état de santé
amplificateurs électroniques
crise
facteurs socioéconomiques

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact des facteurs de risque psychosociaux liés au travail sur la santé mentale : étude transversale sur la population active française
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02547080
Introduction Au cours des dernières décennies, le monde du travail a connu de profond changement (organisation du travail, charge de travail. La précarisation croissante des emplois ou encore l’augmentation actuelle des pressions au travail ne sont pas sans conséquences sur l’aggravation des problèmes de santé mentale au travail. Ces troubles mentaux peuvent être la source d'une productivité limitée, des congés maladie souvent longs et multiples, des retraites anticipées, de dépression ou même de suicides. Cependant, les facteurs de risques psychosociaux (FRPS) liés aux troubles mentaux sont mal connus chez les employés. Comprendre les facteurs qui contribuent à une altération de la santé mentale peut aider à élaborer des stratégies de prévention et d’intervention efficaces afin de lutter contre ces troubles sur le lieu de travail. L’objectif de cette étude est d’identifier les facteurs environnementaux et organisationnels ayant un impact sur la santé mentale des employés. Méthodes Le présent travail est basé sur une étude transversale réalisée en mars 2018 sur un échantillon de 3200 actifs représentatifs de la population active française. Le niveau de santé mentale est mesuré avec le questionnaire GHQ-28. Quarante-quatre FRPS liés à l'environnement et à l'organisation du lieu de travail ont été documentés. Cinquante facteurs individuels liés aux caractéristiques sociodémographiques, à l'hygiène de vie et aux conditions médicales ont également été recueillies. Une régression logistique sur les 44 FRPS a été effectué afin d'identifier ceux ayant un impact important sur la santé mentale.
2020
HAL Archives ouvertes
France
article de périodique
risques psychosociaux
Santé mentale
produits dangereux
facteur d'impact
facteur de risque
santé au travail
Santé mentale
Travail
Santé de la population
psychologie
emploi
métier
transverse
ACTIVIR
études transversales
santé mentale
facteurs de risque
Facteurs psychosociaux
Population active

---
N3-AUTOINDEXEE
Un modèle de prédiction de l'épidémie Covid-19 et une stratégie zig-zag pour la contrôler
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02561051
Dans cette étude, on s'intéresse à la dynamique d'une épidémie de type Covid-19 avec un double objectif. Le premier objectif est de proposer un modèle mathématique macroscopique fiable, s'appuyant sur les données réelles et intégrant les différents délais cliniques inhérents à la maladie, tout en restant très peu consommateur de données et de temps de calcul. Il s'agit d'un modèle temporel discret, journalier, à diffé-rents délais de retard, et dont les paramètres sont calibrés à partir des principaux indicateurs macroscopiques de l'épidémie. Le modèle se décline en deux versions découplées: une version mortalité-mortalité, utili-sable avec les données sur le nombre de décès, et une version infection-infection utilisable quand on dispose d'estimations fiables des taux d'infection de la population. Le modèle permet de décrire de manière réa-liste l'évolution des principaux marqueurs de l'épidémie: nombre de décès (ou de décès à l'hôpital), nombre d'hospitalisations et de places occupées en réanimation (ou en soins intensifs) et les nombres d'individus infectés, rétablis ou actifs. De plus, en termes décès et de places occupées en réanimation, le modèle est peu sensible aux incertitudes actuelles sur l'IFR. Le second objectif est d'étudier plusieurs scénarios originaux pour la suite de l'épidémie du Covid-19, notamment après la période de confinement strict. On propose en conséquence une stratégie cohérente pour maitriser l'épidémie, et sortir du confinement strict, sans adopter une approche risquée de type immunité grégaire. Cette stratégie, appelée stratégie zigzag est basée sur la classification des mesures appliquées en quatre voies, distinguées par un marqueur appelé taux de reproduction journalier. Le modèle et la stratégie en question sont flexibles et s'adaptent facilement à de nouvelles avancées telles que les dépistages massifs ou les sondages sur les infections. Ils peuvent également être em-ployés à différentes échelles géographiques (locales, régionales ou nationales). Une version anglaise de cette prépublication est également disponible.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
article de périodique
Épidémies
Épidémies de maladies
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Modèle de prévision statistique COVID-19 basé sur 10 jours d’observation
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02548924
Ce rapport décrit et teste un modèle de prévision COVID-19. On calcule les paramètres d’un modèle linéaire (cas a b.temps), d’un modèle exponentiel (ln(cas) a b.temps) et d’un modèle semi-log (asymptotique) (cas a ln(temps)) sur les 10 jours d’une série d’observation. On compare leurs r2 et on utilise le meilleur modèle (celui qui a le plus grand r2) pour prédire le nombre de cas au Jtième jour après la fin de la série. Le code (rmarkdown) est disponible sur GitHub: https://github.com/pgiraudoux/COVID-19
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
observation
Statistique
modèles statistiques
Abcès périanal
prévision
base
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Comparaison de l’évolution du covid-19 dans six pays : Afrique du sud, Cameroun, Tchad, France, Italie et Etats-Unis durant leurs premiers mois de la pandémie
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02554785
Cette monographie présente une comparaison de l'évolution de la pandémie du covid-19 entre six pays : Afrique du Sud, Cameroun, Tchad, France, Italie et États-Unis durant leurs 30 premières journées de la pandémie. Les données utilisées dans cette étude proviennent de « Our World In Data 1 ». L'analyse de ces données a été effectuée en recourant aux méthodes descriptives en vue d'obtenir un rendu final illustré par des courbes et graphiques. De cette étude, il ressort que durant tout le long de leurs 30 premiers jours de la pandémie, la France, les États-Unis et le Tchad ont eu une tendance d'évolution quotidienne presque similaire caractérisée par une progression linéaire. L'Italie qui faisait partie jusque-là de cette tendance s'est démarquée à partir de sa 23e journée, date à laquelle elle commencera par présenter une allure de plus en plus exponentielle du nombre de cas confirmés du covid-19 dans son territoire. L'Afrique du Sud et le Cameroun quant à eux ont présenté dès leur 10e journée de la maladie une allure des courbes de plus en plus exponentielles. Autrement dit, comparativement aux autres pays, 30 jours après la première apparition de la maladie, l'Afrique du Sud et le Cameroun ont enregistré respectivement un cumul 30 fois et 10 fois plus supérieur que ceux enregistrés aux États-Unis pendant la même durée. De même, il ressort du cumul du nombre de cas confirmés du covid-19 enregistré par l'Afrique du Sud et le Cameroun est respectivement 10 fois et 20 fois plus élevé que celui présenté en France. Par ailleurs, au cours de notre période d'observation qui correspond aux 30 premières journées, la maladie a évolué de manière différente selon les pays. En Afrique du Sud et au Cameroun par exemple, cette évolution est 3 fois supérieure qu'aux États-Unis et 5 fois plus élevée qu'en France. On observe également le même scénario en Italie qui affichait un taux qui n'est pas significativement différent à ceux du Cameroun ou de l'Afrique du Sud. Par ailleurs, au Tchad, on note en moyenne, une évolution quotidienne du covid-19 qui est presque similaire à celle des États-Unis et deux fois plus élevée à ce que l'on observe en France durant les 30 jours.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
Cameroun
Afrique
France
Afrique
pandémies
Tchad
français
Cameroun
Afrique
France
Afrique
Afrique
Afrique
Afrique
France
France
France
États-Unis
Italie
Afrique
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Graphiques Covid-19 avec leurs commentaires quotidiennement mis à jour
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02559711
Graphiques Covid-19 avec leurs commentaires quotidiennement mis à jour à l'URL http://barthes.enssib.fr/coronavirus/ Ce journal vise à comprendre la pandémie et ses effets, à partir de statistiques fragiles et de commentaires de l'auteur et aussi de liens vers des analyses et témoignages dûment sélectionnés. La réflexion sur la fiabilité des sources, sur leur présentation et sur la possibilité de les comparer et de les commenter malgré tout est ici centrale. Le but final est d'aider à produire une analyse étayée des situations et des choix politiques de divers pays, et de faire advenir une critique constructive et des propositions à partir de plusieurs univers que nous combinons mal ensemble : statistiques, modélisation, histoire, anthropologie, médecine et sciences politiques. Ce document est la version du 30 avril 2020. Les pays étudiés ce jour sont: France, Italie, Espagne, Portugal, Allemagne, Suisse, Belgique, USA, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Danemark, Autriche, Suède, Finlande, Norvège. Document produit au format A3 paysage pour une meilleure lisibilité des graphiques. Visualisation conseillée sur de grands écrans. Source générale du journal : http://barthes. enssib.fr/coronavirus. Source et DOI du script original : http:// barthes.enssib.fr/coronavirus/script et https: //doi.org/10.5281/zenodo.3763581.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
Représentation graphique
Commentaire
Représentation graphique
commentaire
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
SARS-CoV-2 : Une contagiosité qui décroit naturellement avec le temps
v2
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02566968
L’observation des données réelles des «décès par 24H à l’hôpital» de l’épidémie de SARS-CoV-2en France nous a conduit à constater que le confinement a eu un impact sur la mortalité à compterdu 4 avril d’une part, et à faire l’hypothèse que ces données suivaient un schéma de typeGaussien d’autre part.Nous avons validé cette hypothèse par un lissage sur la période de 45 jours pré-confinement quis’est avéré de très grande qualité dans l’absolu (adéquation à 99,3% entre modèle – réel enFrance) et dans la comparaison aux simulations actuelles. Elle est également avérée pour d’autrespays touchés par ce virus. Ce comportement Gaussien est donc propre à ce virus SARS-CoV-2...
2020
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
rapport
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
SARS-CoV-2 : Une simulation pré-confinement non-adéquate dans l'étude HAL Id: pasteur-02548181
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02567189
L’observation des données réelles des «décès par 24H à l’hôpital» de l’épidémie de SARS-CoV-2en France nous a conduit à étudier quelles étaient les simulations faites pour les données pré-confinement dans différentes études publiées et en particulier dans l’étude identifiée HAL Id:pasteur-02548181, https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-02548181L’observation des données réelles des «décès par 24H à l’hôpital» de l’épidémie de SARS-CoV-2en France nous a conduit à constater que le confinement a eu un impact sur la mortalité à compterdu 4 avril d’une part et d’en induire un décalage de 19 jours entre infection et mortalité issu de cesdonnées à l’hôpital.Nous avons donc pu confronter la simulation effectuée dans l’étude ci-dessus pour les donnéespré-confinement à la réalité des données, et nous avons conclu que cette simulation présentaitune adéquation de 38% avec la réalité.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
rapport
virus du SRAS
collecte de données
confinement de risques biologiques
Simulation
Prairie
mouche noire
simulation
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
SARS-CoV-2 : Une contagiosité qui décroit naturellement avec le temps
Version finale
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02568500
2020
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
virus du SRAS
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 : Une épidémie qui suit un modèle de type « SIR-Gaussien »
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02569180
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
Épidémies
Épidémies de maladies
systèmes d'information de radiologie
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 et intelligence économique à La Réunion : quelques réflexions théoriques et pratiques.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02569358
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
Réflexes
intelligence
économies
Economie
Economie
réflexe
Réflexes
intelligence
Pratique
réflexe
Économie
processus de groupe
économie
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 : Combien de décès évités grâce au confinement ?
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02570193
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
confinement de risques biologiques
mort
Décès
Décès
pandémies
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Conséquences neurologiques de l'infection au SARS- CoV-2 : Analyse bibliographique
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02610507
Le présent document constitue une analyse des articles scientifiques publiés dans le domaine au 11 avril 2020. Nous présentons d’abord les manifestations neurologiques du SARS-CoV-2 et les limites des études qui s’y sont intéressées, puis les connaissances sur les voies d’infection du SNC par les coronavirus. La physiopathologie de l’atteinte du SNC est ensuite décrite via les mécanismes par lesquels le virus produirait des lésions neurologiques, en particulier au niveau du tronc cérébral, et leurs conséquences potentielles sur la fonction respiratoire. Le rôle que pourraient prendre les potentiels évoqués auditifs (PEA) dans la prise en charge clinique est ensuite abordé d’une part, en permettant une évaluation non invasive de l’intégrité du tronc cérébral chez le patient en réanimation et d’autre part en autorisant un dépistage des séquelles de type démyélinisation comme la sclérose en plaques (SEP). Enfin, la problématique de l’amorçage inflammatoire (microglial) et des séquelles neurocognitives de l’infection au coronavirus qu’il induirait est abordée...
2020
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
manifestations neurologiques
système nerveux central
maladies du système nerveux
maladies du système nerveux
tronc cérébral
syndrome de détresse respiratoire
Prédisposition aux maladies
maladies du système nerveux
potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral
sclérose en plaques
bibliographie
rapport
pandémies
Betacoronavirus
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Télétravail et confinement, vers une coexistence vivable
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02560409
Ce rapport de recherche et ses annexes (trois fiches réflexes) ont été rédigés dans un cadre professionnel. Ils ciblent les effets du confinement en France pendant le premier mois sur la population des télétravailleurs, et propose des préconisations. La littérature et un recueil de témoignages ont contribué à ce travail.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
confinement de risques biologiques
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
La grande vulnérabilité des personnes âgées face au Covid-19: une illusion?
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-02576940
Pour chaque épidémie, la question se pose de déceler son éventuel effet d’âge, c’est-à-dire la prise en considération de l’âge des personnes comme facteur explicatif d’un niveau de vulnérabilité conduisant à des différences de létalité par âge. Qu’en est-il pour l’épidémie covid-19 ? Quels enseignements faut-il en tirer pour les questions de confinement et de déconfinement ?
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
Sujet âgé
personne âgée
sujet âgé de 80 ans ou plus
Face
PERSONNE AGEE
augmentation de la taille corporelle
sujet âgé
face
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Enquête (dé)confinement et COVID-19 - Synthèse des premiers résultats
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02613500
Ce document de travail est une note de synthèse relative au premier gros volet de notre enquête, qui avait pour objet de recueillir l’expérience et le ressenti des personnes pendant la période de confinement imposée par le coronavirus, quel que soit le niveau d'impact sur les individus. L'objectif était également de comprendre les modalités d’organisation et de réaction de chacun·e. Cette synthèse propose des tris à plat, de premiers croisements et quelques analyses de questions ouvertes. Ce document sera mis à jour au fur et à mesure de l'approfondissement de notre travail d'analyse.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
collecte de données
enquêteur
confinement de risques biologiques
ostéosynthèse
ayant comme résultat
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : ce que nous apprennent les statistiques hospitalières
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-02614781
Premier bilan -de l'épidémie de covid-19 qui a frappé la France entre mars et mai 2020 -à l'aide des statistiques hospitalières départementales mises en ligne par santépubliquefrance.fr. Ces statistiques montrent une grande hétérogénéité des situations selon les départements spécialement en ce qui concerne la mortalité. Les différences ne sont pas le fait du hasard et ne sont pas liées à l'intensité de l'épidémie (mesurée par le nombre des hospitalisés). L'explication réside probablement dans des différences de traitement et d'organisation. Enfin l'épidémie a essentiellement touché les personnes âgéeset la région parisienne se distingue du reste du pays.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
article de périodique
statistiques comme sujet
Statistiques
Statistiques
statistiques
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Logement, travail, voisinage et conditions de vie : ce que le confinement a changé pour les Français
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02642242
Cette note de synthèse présente les premiers résultats de l'enquête COCONEL (Coronavirus et Confinement - Enquête longitudinale). L’enquête COCONEL est réalisée par internet. Une fois par semaine, un échantillon d’un millier de personnes, représentatif de la population adulte française, est interrogé avec un questionnaire couvrant divers aspects de la crise actuelle. La présente note détaille les principaux résultats de la sixième vague, qui a été réalisée par l’Ined en partenariat avec le consortium COCONEL. L’enquête a été menée pour cette vague auprès d’un échantillon de 2 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les enquêtés ont été interrogés du 30 avril au 4 mai sur les aspects suivants : conditions de logement ; travail ; enfant et continuité pédagogique ; voisinage et sentiment d’isolement.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
rapport
France
Modes de vie
métier
France
changeant
Travail
Conditions de vie
travail
France
Logement
condition de vie
français
France
Voisinage
conditions sociales
confinement de risques biologiques
France
caractéristiques de l'habitat
logement
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Etat des lieux et bref aperçu des effets socio-économiques potentiels de la pandémie du Covid-19 au Cameroun
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02659445
Apparu au Cameroun le 06 mars 2020, le virus du Covid-19 qui en date du 15 mai 2020, a infecté 3529 personnes pour un total de 140 décès est à l'origine de nombreuses souffrances humaines. De plus, il est susceptible d'être à l'origine de nombreuses conséquences sociales et économiques. Le Cameroun, du fait de sa forte dépendance au commerce internationale et de ce que ses principaux partenaires commerciaux tels que la Chine et les pays de l'Union Européenne sont les plus affectés, risque de subir des effets socioéconomiques néfastes en absence de mesures d'atténuation appropriées. La présente étude a pour objectif général de dresser l'état des lieux du Covid-19 et dégager ses effets socioéconomiques potentiels au Cameroun. Cette étude s'appuie sur l'exploitation des données secondaires de diverses sources. L' analyse des données ont été effectuées par une méthode descriptive qui a permis de donner le rendu sous forme de tableaux et graphiques d'une part et par une analyse de contenu qui a permis de dégager les tendances d'autre part. L' exploitation des dites données permet de constater que la progression du coronavirus au Cameroun se fait de manière lineraire avec une moyenne de 74 nouveaux cas par jour entre le 30 mars et le 15 mai 2020. De plus, en date du 20 mai 2020, les régions les plus touchées par la Covid-19 sont les régions du Centre, du Littorale et de l'Ouest qui représentent à elles seules, un cumul de cas de 3065, soit une proportion de 87,7% de l'ensemble des infectés. Du point de vue économique, la Covid-19 pourrait être à l'origine d'une baisse de la croissance économique de 2 points pour un taux de 4% initialement prévu en 2020. De plus, elle serait à l'origine d'un impact négatif sur la productivité économique des entreprises du GICAM à hauteur de 92%. Sur le plan social, la Covid-19, serait à l'origine de la contraction des emplois formels et informels, l'aggravation de l'inégalité d'instruction entre garçons et filles suivant le milieu de résidence, elle pourra affecter 7,3 millions d'élèves et d'étudiants au Cameroun, elle serait à l'origine de l'aggravation de la précarité des ménages pauvres et des inégalités.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
article de périodique
Economie
Economie
pandémies
économies
court
Cameroun
Économie
Cameroun
économie
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Des chiffres sans qualités ? Gouvernement et quantification en temps de crise sanitaire
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-02659791
Depuis le début de l’épidémie, nous sommes collectivement pris dans une double avalanche : un flot ininterrompu de chiffres (décompte quotidien des morts, tentatives de mesure de la surmortalité liée au Covid-19, projections et estimations sur l’évolution pandémique par des modèles divers, élaboration d’indicateurs permettant de comprendre la diversité des réactions et réactivités nationales, etc.), mais aussi de tribunes, billets, tweets et autres publications rapides émanant non seulement des éditorialistes rompus à l’exercice du commentaire d’actualité mais aussi de chercheuses et chercheurs en sciences sociales. Ces deux flux se rencontrent parfois autour d’une question dont nous avons fait, depuis quelques années, avec d’autres collègues, un objet de recherches : celle des liens entre nombres et gouvernement. En quoi est-il nécessaire de quantifier pour décrire, comprendre, prévoir et faire face à l’épidémie ? Sous quelles conditions et jusqu’à quel point les opérations de quantification peuvent-elles constituer un danger pour les populations ? Peut-on y voir un simple instrument de manipulation et de coercition aux mains du pouvoir ? Le temps des sciences sociales, et de l’histoire en particulier, n’est pas celui de la médecine d’urgence ou de l’épidémiologie de crise. Il nous semble scientifiquement et déontologiquement prématuré de développer des analyses définitives sur la crise que traverse actuellement la planète, notamment en prétendant porter un regard péremptoire sur la valeur des “chiffres du Covid-19” et le rôle qu’ils jouent dans la mise en place de politiques publiques et la gestion des populations qu’elles engagent. Pourtant, cela n’interdit pas de montrer en quoi certaines assertions qui circulent dans l’espace public paraissent particulièrement problématiques sur les plans intellectuel, politique, voire pratique sur la double question de la construction et de l’usage de données quantitatives. Si nous réservons nos analyses empiriques pour un temps plus apaisé, après avoir pris le recul qui s’impose pour une enquête systématique, nous souhaitons à travers cette contribution rappeler qu’il existe un vaste champ de recherches en histoire sociale et sociologie de la quantification, et qu’il n’est pas possible de s’en tenir à l’indignation, ni de clore la réflexion par des formules catégoriques, des amalgames ou des sophismes. En partant de quelques publications récentes de natures diverses (tribunes, entretiens…), principalement en langues anglaise et française (mais aussi espagnole et italienne), nous défendrons une approche de la quantification par l’histoire et les sciences sociales qui ne saurait se limiter à une association automatique entre des nombres, jugés forcément faux, et la décision publique, dénoncée comme forcément liberticide.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
rapport
statistiques
gouvernement
crise
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Confinement strict, surcharge hospitalière et surmortalité : Analyse statistique et étude mathématique de l’épidémie de « Covid 19 »
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02861011
Cette étude observe les résultats de la propagation épidémique et de la mortalité dans trois pays comparables touchés assez largement : Belgique, Pays-Bas, Suède. Ces trois pays ont réalisé des « interventions non pharmaceutiques » à trois niveaux différents, de l’isolement social total (Belgique) à la simple distanciation sans port de masques (Suède). Ces trois pays ont trois niveaux de système hospitaliers différents, du plus équipé (Belgique) au moins équipé (Suède). L’étude démontre que le « confinement » strict (Belgique) ou souple (Pays-Bas) n’a pas « retardé » le pic, ni « aplani » la courbe. Au contraire, ces deux pays ont connu une accélération plus forte et un pic plus haut, avant la Suède. Cette étude utilise ensuite un modèle SEIR simple pour démontrer que les scenarios prédictifs ne sont pas pertinents dans l’utilisation qui en a été faite. L’étude démontre ensuite par les mathématiques que l’hypothèse que les NPI « Non Pharmaceutical Interventions » au sens de l’OMS aurait un impact direct sur l’indicateur R (nombre reproducteur de base) de propagation épidémique est erronée. Et formule enfin l’hypothèse mathématique d’un effet pervers indésirable dans le cas des NPI les plus strictes, qui créent à l’asymptote une baisse du taux de guérison, entraînant une surcharge de la capacité hospitalière et une surmortalité.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
statistiques comme sujet
mortalité
Épidémies
confinement de risques biologiques
Mathématiques
Analyse mathématique
Surmortalité
Statistique
Étude statistique
Épidémies de maladies
épidémies
mathématiques
pandémies
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Premiers mois de l’épidémie de coronavirus COVID19 dans deux pays aux trajectoires différentes, la Grèce et la France
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02879274
Ce document de travail rappelle ce que les données statistiques et démographiques permettent d’établir à propos de l’épidémie de Covid en comparant la France et la Grèce, et souligne la nécessité de données plus standardisées...
2020
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
France
Épidémies de maladies
Grèce
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Évolution du SARS-CoV-2 face au système immunitaire de son hôte
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02886806
Comment expliquer l'évolution temporelle de la pandémie ? Une analyse des courbes de l'épidémie au stade tardif montre dans le monde entier l'évolution vers la bénignité du virus. On observe une augmentation prolongée des nouveaux cas avec une baisse régulière des cas graves et des décès. Il a été suggéré une immunité croisée avec les coronavirus de rhumes banals. Celle-ci mettrait en jeu des séquences virales codant pour la spike protéine mais aussi et de façon importante pour des protéines non structurales qui pourraient interagir avec la réponse immunitaire cellulaire (CD4 et CD8 ). Les mutations de la séquence de l'ARN viral observées au cours de la Covid-19 concernent également des régions impliquées dans l'interaction du virus avec les cellules du système immunitaire de son hôte. Il semblerait que le virus émergent s'est adapté au système immunitaire de son hôte en modifiant sa transmissibilité et/ou sa virulence. Le virus s'adapte par sélection naturelle au système immunitaire de son hôte (la population humaine) ; c'est l'ensemble de ces adaptations individuelles qui produit l'évolution globale du virus au cours de l'épidémie. Cette hypothèse est cohérente avec la Théorie de l'Évolution qui permet souvent de résoudre des énigmes en biologie.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
article de périodique
système immunitaire
Face
virus du SRAS
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : Une défaite française
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-02882877
En mai 2020, l'Assemblée nationale a lancé une mission d'information sur le covid-19. Dans le rapport de cette mission, se trouve l'une des clés pour comprendre les mauvais résultats de la France dans la lutte contre l'épidémie : les statistiques hebdomadaires des consultations pour symptômes de covid chez les généralistes, SOS-médecins et aux urgences. Il apparaît que les autorités sanitaires et le gouvernement ont désarmé la médecine de ville et privé de soins de nombreux patients. Le virus a ainsi pu se répandre rapidement dans la population et engendrer une surmortalité plus importante que dans la plupart des autres grands pays comparables.
2020
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
article de périodique
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Analyses génomiques et phylodynamiques du SARS-Cov-2
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02893568
Dans la lignée des épidémies récentes des virus Ebola et Zika, la pandémie de COVID-19 a donné lieu à une avalanche de données génomiques. Celles-ci ont permis de mieux comprendre l’origine de ce virus, de dater son apparition en Chine mais aussi en France et d’analyser la propagation de l’épidémie grâce aux techniques issues du champ émergent qu’est la phylodynamique.
2020
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
France
mutation
article de périodique
génomique
génome
Betacoronavirus
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Retrouver les origines du SARS-COV-2 dans les phylogénies de coronavirus
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02890450
Le SARS-CoV-2 est un nouveau coronavirus (CoV) humain. Il a émergé en Chine fin 2019 et est responsable de la pandémie mondiale de COVID-19 qui a causé plus de 500 000 décès en cinq mois. La compréhension de l’origine de ce virus est une question importante et il est nécessaire de déterminer les mécanismes de sa dissémination afin de pouvoir se prémunir de nouvelles épidémies. En nous fondant sur des inférences phylogénétiques, l’analyse des séquences et les relations structure-fonction des protéines de coronavirus, éclairées par les connaissances actuellement disponibles sur le virus, nous discutons les différents scénarios évoqués pour rendre compte de l'origine – naturelle ou synthétique – du virus.
2020
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
article de périodique
Coronavirus
Phylogenèse
coronavirus
virus du SRAS
coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Le rôle du soutien social pendant la grossesse dans les inégalités sociales vis-à-vis de la dépression postpartum parentale
https://hal.sorbonne-universite.fr/tel-02966927
La dépression postpartum est définie comme une dépression mineure ou majeure ayant lieu dans l’année qui suit la naissance de l’enfant. Sa prévalence est estimée entre 10 et 15% chez les mères et entre 8 et 10% chez les pères. Elle peut avoir des conséquences à court et à plus long terme sur la santé et le bien-être du parent concerné mais aussi de l’enfant et sur le fonctionnement du couple et de la famille. Il existe une littérature conséquente sur la dépression postpartum maternelle. En revanche, la dépression postpartum paternelle ainsi que la dépression postpartum parentale conjointe ont moins été étudiées, en particulier en France. Une position socioéconomique défavorable est associée à une probabilité accrue de dépression postpartum et à des barrières à l’accès aux options de prévention et de traitement. Les méca- nismes sous-jacents des inégalités sociales vis-à-vis de la dépression postpartum parentale sont actuellement sous-étudiés. Le soutien social pendant la grossesse, qui apparait comme un facteur protecteur de la dépression postpartum maternelle et paternelle, est un mécanisme candidat qui peut être ciblé par des interventions dès le début de la grossesse. Le premier objectif de cette thèse était d’étudier l’association entre le soutien social pendant la grossesse et la dépression postpartum parentale conjointe à partir des données de la cohorte de naissance ELFE. Pour répondre à cet objectif, deux dimensions du soutien social prénatal ont été identifiées : le soutien social perçu vs. reçu et le soutien social informel vs. formel. Ensuite, les associations entre les différents aspects du soutien social pendant la grossesse et la dépression postpartum parentale conjointe ont été estimées à partir de régressions multinomiales. Il est ressorti de cette étude que le soutien du partenaire pendant la grossesse était un facteur protecteur vis-à-vis de la dépression postpartum maternelle, paternelle et parentale conjointe. Le second objectif de cette thèse était d’évaluer le rôle des différents aspects du soutien social pendant la grossesse dans les inégalités sociales vis-à-vis de la dépression postpartum maternelle, selon le statut migratoire maternel, à l’aide d’analyses de médiation multiple, conduites sur les données de la cohorte ELFE. Les pères ont été omis de ce deuxième objectif du fait de limitations provenant des données. Nous avons pu montrer que le soutien du conjoint pendant la grossesse était un médiateur des inégalités sociales vis-à-vis de la dépression postpartum maternelle chez les femmes non-immigrées et chez les femmes immigrées. D’autres recherches et interventions sur le rôle du soutien social informel et formel pendant la grossesse dans les inégalités sociales de dépression postpartum, tenant compte des caractéristiques sociales et socioéconomiques des futurs parents, sont nécessaires pour améliorer la prévention de la dépression postpartum, en particulier chez les mères et les pères faisant partie des groupes à haut risque.
2020
HAL Archives ouvertes
France
thèse ou mémoire
dû à
soutien social
grossesse
depression
dépression
grossesse
socialisme
facteurs socioéconomiques
virus de l'immunodéficience simienne
dépression
femmes enceintes
grossesse
vis orthopédiques
rôle
dépression du postpartum

---
N3-AUTOINDEXEE
Manifestations atypiques et configuration de la psychopathie dans la population générale
https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/tel-02951865
La psychopathie est une organisation de la personnalité caractérisée par des dispositions affectives (ex., dureté-insensibilité), interpersonnelles (ex., manipulation, égocentrisme), et comportementales (ex., impulsivité, antisocialité). Les conséquences délétères associées aux traits de personnalité psychopathique ont été largement documentées. Cependant, la psychopathie est également associée à des ajustements positifs et des comportements adaptatifs. Cette thèse visait à mieux comprendre la nature de ces manifestations. Dans une première partie, nous avons exploré la place des ajustements positifs en tant que caractéristique interne (trait constitutif) et externe (conséquence associée) à la psychopathie. Les résultats de deux études suggèrent que (1) la stabilité émotionnelle (i.e., impassibilité, résilience émotionnelle, invulnérabilité) serait un trait central de la psychopathie dans la population générale, et que (2) des caractéristiques adaptatives telles que le recours à la pensée logique, le leadership, la concentration et l’extraversion seraient réparties de manière hétérogène parmi les variantes primaires et secondaires de la psychopathie. Dans une seconde partie, nous avons testé des modèles visant à expliquer deux manifestations atypiques de la psychopathie : l’absence de comportements antisociaux et la présence de comportements héroïques. Les résultats de deux études ont montré que (1) les comportements héroïques pouvaient être expliqués par des facteurs motivationnels tels que les récompenses narcissiques ou l’évitement des menaces à l’identité, et que (2) de hautes dispositions à la pleine conscience pouvaient être associées à des comportements antisociaux moins fréquents chez des individus à hauts traits psychopathiques. Les implications théoriques de nos résultats sont discutées dans une troisième partie.
2020
HAL Archives ouvertes
France
thèse ou mémoire
Populations générales
population
dont la configuration est

---
N3-AUTOINDEXEE
Estimation du nombre de reproduction de l’épidémie de COVID-19 en France
01 avril 2020
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02882680v1/
Depuis décembre 2019 l’épidémie de COVID-19 causée par un coronavirus jusqu’alors inconnu (SRAS-Cov-19) se propage. Initialement présente dans la région de Wuhan en Chine, elle a officiellement été déclarée comme pandémique le 11 mars 2020 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Préambule En France, des premiers cas isolés ont été détectés en janvier 2020 auprès de voyageurs revenant de Chine. Depuis le 25 février 2020, l’incidence (nombre de nouveaux cas par jour) est strictement positive et croissante, suggérant une transmission locale du virus. Le 11 mars, 2281 cas avaient été recensés. Le 12 mars, l’État français a annoncé la fermeture des structures scolaires à partir du lundi 16 mars.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
Fracture intertrochantérienne
France
estimateur
France
reproduction
Épidémies
Respect
ESTIMA
Épidémies de maladies
français
France
France
France
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité de groupe et contrôle de l’épidémie de COVID-19
17 mars 2020
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02882682v1/
Le 11 mars 2020, l’OMS a annoncé que l’épidémie de COVID-19 avait franchi le stade pandémique, indiquant sa propagation autonome sur plusieurs continents. En France, le 12 mars, l’État a annoncé la fermeture des structures scolaires à compter du 16 mars. Le 14 mars, le premier ministre a annoncé le passage au stade 3 du plan de lutte contre l’épidémie et la fermeture de la plupart des infrastructures du pays.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
Épidémies
mars
état immunitaire
groupes témoins
immunité de groupe
Épidémies de maladies
Acanthome
Fracture intertrochantérienne
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Modélisation de l’épidémie de COVID-19 : modèle SEAIR
24 mars 2020
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02882687v1/
Le 11 mars 2020, l’OMS a annoncé que l’épidémie de COVID-19 avait franchi le stade pandémique, indiquant sa propagation autonome sur plusieurs continents. En France, le 12 mars, l’État a annoncé la fermeture des structures scolaires à compter du 16 mars. Le 14 mars, le premier ministre a annoncé le passage au stade 3 du plan de lutte contre l’épidémie et la fermeture de la plupart des infrastructures du pays. Plusieurs équipes ont mis en ligne des version plus ou moins détaillées de modèles mathématiques de propagation de l’épidémie. La structure du modèle mathématique déterministe décrit ci-dessous reprend des aspects de certains de ces modèles. Les sites existants (la plupart en anglais) sont référencés en fin de note.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
Épidémies de maladies
Épidémies
mars
épidémies
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Phylodynamique du COVID-19 en France
30 mars 2020
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02882688v1/
Depuis le début des années des 2000, un champ émergent appelé phylodynamique propose d’estimer des valeurs de paramètres d’intérêt épidémiologique à partir de données de séquences génétiques et à l’aide de modèle statistiques. Pour plus de détails en français, on peut se référer à cet article (https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01638067) et pour plus de détail en anglais on peut voir une revue plus complète (https://doi.org/10.1371/journal.pcbi.1002947).
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
Fracture intertrochantérienne
France
France
Accident domestique
France
France
France
français
mars
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Limites et délais dans l’estimation du nombre de reproduction
07 avril 2020
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02882697v1/
Préambule Le contenu de ce rapport n'est en aucun cas officiel et est avant tout à destination pédagogique. De plus, nos calculs sont souvent réalisés avec des hypothèses volontairement très simplificatrices. Ainsi, les moyennes nationales ne reflètent pas des situations locales. En matière de santé publique et pour toute question, nous recommandons de consulter et suivre les instructions officielles disponibles sur Contexte Les délais temporels représentent un défi majeur en santé public. En effet, il faut en général plusieurs jours, voire semaines, avant de pouvoir détecter les effets d'une intervention telle que le confinement dans les courbes d'incidence. Intuitivement, on se tourne le plus souvent vers le nombre de nouveaux cas détectés chaque jour pour voir les effets des interventions. Comme nous le notions dans notre Rapport 1 (Rapport1_R0_France.html), les délais avant d'observer un effet dans les données est de plusieurs jours puisqu'il faut compter en moyenne 5 jours avant l'apparition des symptômes, temps auquel il faut rajouter celui avant la réalisation d'un test de dépistage et enfin le délai de notification. Dans le cas de la France, un autre problème que nous mentionnons est lié aux variations des intensités de dépistage.
2020
HAL Archives ouvertes
France
rapport
Respect
ESTIMA
Inutilité médicale
estimateur
Fracture intertrochantérienne
reproduction

---
N2-AUTOINDEXEE
Phylodynamique du COVID-19 en France : variations temporelles de la croissance épidémique
24 avril 2020
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02882698v1/
Ce rapport consiste à analyser des génomes viraux issus de patient e s infecté e s par le COVID-19 en France à l’aide d’outil de phylodynamique. Préambule Pour plus de détails sur ces approches, on pourra se référer à notre précédent rapport sur la phylodynamique (Rapport4_Phylodynamique.html). D’autres analyses ont déjà été réalisées au niveau mondial, qui sont disponibles sur le site virological.org (http://virological.org/). Le site nextstrain.org (https://nextstrain.org/) permet lui de suivre la propagation géographique de plusieurs épidémies virales quasiment en temps réel à l’aide des données de séquences disponibles.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
Fracture intertrochantérienne
français
France
France
France
variation génétique
croissance
France
France
épidémies
variante
Acatalasémie
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Épidémiologie mathématique & modélisation de la pandémie de COVID-19 : enjeux et diversité
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02924338/
Le champ de l'épidémiologie mathématique a connu, au cours de la pandémie de COVID-19, une production doublée d'une médiatisation exceptionnelles de ses travaux. Alors même que les données et les connaissances sur la maladie émergente étaient parcellaires, une grande diversité de modèles a été développée et appliquée dans des délais inédits, dans l'objectif d'estimer le nombre de reproduction, la date de début de l'épidémie ou l'incidence cumulée, mais aussi afin d'explorer différents scénarios d'interventions non pharmaceutiques. Leurs résultats ont largement contribué à l'épidémiosurveillance et éclairé la prise de décisions relatives aux politiques de santé publique. mots-clés : épidémiologie ; modélisation ; statistiques ; nombre de reproduction ; COVID-19.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Epidémiologie
Epidémiologie
Mathematiques
Epidémiologie
épidémiologie
pandémies
Epidémiologie
Epidémiologie
mathématiques
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Imagerie de la pneumonie COVID-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02948785
La pandémie de COVID-19 est une crise sanitaire mondiale sans précédent. Compte tenu des délais d’obtention des résultats de la RT-PCR, technique diagnostique de référence, le scanner thoracique joue un rôle pivot dans le triage des patients arrivant aux urgences, permettant de les hospitaliser en services « COVID » ou « non-COVID ». Le scanner initial doit être réalisé sans injection mais une injection est nécessaire en cas de suspicion d’embolie pulmonaire, dont la prévalence pourrait être assez élevée dans cette maladie. L’atteinte scanographique typique de la pneumonie COVID-19 consiste en des plages de verre dépoli bilatérales, périphériques sous-pleurales, souvent postérieures et basales. L’extension lésionnelle en scanner est corrélée à la sévérité clinique de la maladie et doit être mentionnée dans le compte-rendu d’examen. Au vu du nombre considérable de scanners thoraciques réalisés pendant cette épidémie, il est important de connaître la gamme des diagnostics différentiels devant une dyspnée aiguë. Les techniques d’intelligence artificielle vont permettre de faire des diagnostics automatiques fiables et de quantifier l’étendue lésionnelle.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
pneumonie
pneumopathie infectieuse
pneumonie
Pneumonie
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
En sortir, mais dans quel état ? De la peste à la covid-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-03003053
La peste comme métaphore de l’épidémie de covid-19 qui sévit aujourd’hui ? Certes pas, heureusement, quant aux taux de mortalité qui sont sans commune mesure. Et l’attitude devant la mort a changé (et on peut le vérifier même par rapport à des épidémies récentes). Mais il est des constantes comportementales (fuite des classes aisées, fake news, complotisme, recherche de boucs émissaires, montée de l’anomie, dissolution des liens sociaux). Si l’épidémie n’est plus considérée comme une punition divine, certains la pensent comme une vengeance de la nature saccagée par l’homme. Il s’agit surtout de mesurer les conséquences économiques de l’épidémie et celles de la clôture, de l’enfermement, de la suspension des libertés d’aller et de venir, d’observer que dans toutes les épidémies majeures, il y a eu mise en lumière et accroissement des inégalités. Mais comment s’en sont sorti économiquement les pays et les villes frappés par la peste au cours des siècles. Si à court terme, malgré une mortalité comprise entre 30% et 60% de la population, les « villes de la peste » ont montré une étonnante résilience (des courbes en V ou en « aile d’oiseau »), à plus long terme les conséquences du choc épidémiologique ont été très différentes selon les structures sociales, institutionnelles, sectorielles des économies concernées. L’épidémie a été un révélateur des faiblesses et un accélérateur de l’histoire. Les pays ou les cités en déclin ont vu celui-ci se confirmer tandis que ceux qui bénéficiaient de secteurs porteurs, qui étaient dotés d’institutions performantes et s’inscrivaient dans un espace économique en expansion ont pu faire « contre mauvaise fortune bon cœur » et ont vu se confirmer leur dynamisme. Après l’épidémie de covid-19, il y aura également des gagnants et des perdants. Si les pays les mieux dotés dans les secteurs dopés par l’épidémie (la cyberéconomie, les plateformes) semblent partir favoris, il n’est pas de fatalité. Le monde change rapidement, un nouvel ordre productif émerge pour affronter les défis écologistes et climatiques. L’Europe a des atouts pour réussir cette mutation à condition de tourner le dos au capitalisme patrimonial néolibéral qui l’a embourbée dans l’austérité et aux démons nationalistes et populistes, en s’appuyant sur ses forces démocratiques et en comprenant que sa capacité de rebond se jouera sur l’éducation.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
rapport
Peste
peste
peste
Peste
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Faire barrage au virus et s’en arranger. Des personnes en situation de handicap à l’épreuve du COVID-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-02990069
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Personna +
Handicap
Handicap
handicap
personnes handicapées
virus
Virus
Virus
Handicap
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
virus
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 et surdité : prolégomènes
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03003435
La perte auditive, totale ou partielle, n'est pas actuellement dans la liste des symptômes du COVID-19 pour les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ou pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il n'y a pas encore de preuve que des dommages au système audiovestibulaire, tels que la perte auditive, les acouphènes ou les étourdissements, puissent être inclus parmi les conséquences du coronavirus. D'autres virus tels que la rougeole, les oreillons et la méningite peuvent entraîner une perte auditive. De même, les coronavirus tels que le SRAS-CoV-1 et le MERS-CoV ne compromettent pas l'audition, au moins aucun cas n'a été signalé.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
surdité
Surdité
surdité
surdité
surdite
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité adaptative contre le virus SARS-CoV-2.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02960802/document
Le ro le protecteur de la réponse immunitaire adaptative de l’ho te au cours de l’infection par le SARS-CoV-2 est devenu une question critique en l’absence d’un traitement spécifique, d‘un vaccin préventif ou d’une immunothérapie. Au cours de l’infection par le SARS-CoV-2, la réponse immunitaire contribuerait à la défense de l’ho te dans la majorité des cas, mais serait responsable de sa pathogéne se chez certains malades. Notamment, au cours des formes séve res, un déséquilibre entre les réponses immunitaires innée et adaptative pourrait être fatal. Au cours de la COVID-19, de nombreuses questions se posent sur la génération de l’immunité spécifique contre les diverses protéines du virus, la cinétique, la fonction des anticorps, ainsi que la qualité des réponses des lymphocytes effecteurs CD4 et CD8 pour la protection de l’ho te. L’étude bio-informatique des épitopes T et B des coronavirus a soulevé la question de l’immunité croisée entre le SARS-COV-2 et d’autres coronavirus sources d’infection bénigne ou responsables de pneumopathies graves telles que le MERS-CoV et le SARS-CoV. Dans cette revue, nous faisons le point sur les réponses immunitaires adaptatives au cours de la COVID-19 et leurs ro les potentiels dans la protection despersonnes infectées.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
immunité acquise
état immunitaire
virus
Virus
Virus
Adaptation
Virus
adaptation
virus du SRAS
Immunité
virus
Réadaptation
immunité
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
L'application StopCovid : une solution hasardeuse pour lutter contre l'épidémie
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03020158
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Épidémies de maladies
attention
Applications
Épidémies
Applications
solution
Applications
Solutions
Solutions
épidémies
solutions
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Qualité des soins en salle de naissance et perspectives des mères
https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-03017669
En France, le ratio de mortalité maternelle était de 10.3 décès pour 100 000 naissances vivantes (IC95% 9.1-11.7) entre 2010 et 2012. D’une part, ce ratio n’a pas évolué depuis 10 ans et, d’autre part, les soins ont été jugés « non optimaux » pour 60% des décès analysés par le Comité National d'Experts sur la Mortalité Maternelle. En parallèle, des comportements inappropriés de certains soignants envers les femmes ont été mis en exergue par les médias en France sous le qualificatif de « violence obstétricale ». Ces deux thèmes, la morbi-mortalité maternelle et les comportements inappropriés des soignants, sont intégrés dans le concept de qualité des soins pour les femmes et les nouveau-nés défendu par l’Organisation Mondiale de la Santé. Elles constituent les deux composantes de ce concept, à savoir l’offre de soins et l’expérience des soins, qui ont structuré le plan de cette thèse. Le premier travail de recherche de cette thèse était centré sur l’identification de perspectives d’amélioration de l’offre de soins en salle de naissance à partir du cas particulier de l’hémorragie du postpartum. Le second travail portait sur l’évaluation de l’expérience patiente des soins liée aux comportements des soignants en salle de naissance. Enfin, le troisième et dernier travail de cette thèse portait sur l’auto-mesure des résultats de santé rapportés par les mères à partir de l’évaluation de leur lien à leur(s) enfant(s). En conclusion de cette thèse, les interventions pour améliorer la qualité des soins en salle de naissance semblent largement orientées vers une standardisation de l’offre de soins sans nécessairement avoir démontré leur efficacité. Or, pour les mères, la principale source d’insatisfaction du comportement des soignants concernait le manque de prise en considération de leur parole pour adapter les soins à leurs attentes. Les mères qui témoignaient de leur insatisfaction étaient aussi celles qui présentaient un résultat de santé mentale le moins satisfaisant dans le postpartum.
2020
HAL Archives ouvertes
France
thèse ou mémoire
qualité des soins de santé
salles d'accouchement
naissance
Soins
mères
soins

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccin contre la covid-19 sera-t-il obligatoire ou facultatif ? Etude comparée entre le Maroc et la France.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03070725
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
vaccination; médication préventive
Vaccination
Vaccine
France
vaccins
collecte de données
vaccin
Vaccine
aptitude
France
français
vaccination
France
étude comparative
Maroc
Vaccins
France
France
vaccination
vaccine
pandémies
vaccins antiviraux
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Evaluation des stratégies vaccinales COVID-19 avec un modèle mathématique populationnel
https://hal.archives-ouvertes.fr/pasteur-03087143
Nous utilisons un modèle mathématique pour évaluer l’impact de différentes stratégies vaccinales COVID-19sur la proportion d’hospitalisations et de décès évités ainsi que sur le regain d’années de vie ajustées ou non sur la qualité de vie. Etant données les incertitudes actuelles, nous présentons des résultats pour plusieurs scénarios concernant l’efficacité vaccinale pour réduire la survenue de formes sévères, l’effet du vaccin sur la transmission, une baisse possible de l’efficacité chez les personnes âgées, le scénario épidémiologique pour 2021 et les capacités de vaccination disponibles par jour. - En considérant l’ensemble de ces scénarios, nous trouvons qu’une stratégie de vaccination basée sur l’âge et les comorbidités commençant par les personnes les plus âgées permet de maximiser l’impact de la vaccination sur la morbi-mortalité. - Si le vaccin réduit la sévérité mais pas la transmission, la vaccination des jeunes adultes présente peu d’intérêt car ceux-ci ont une probabilité relativement faible de développer des formes graves. En revanche, si le vaccin réduit la transmission, vacciner les jeunes adultes permettrait de réduire la circulation du virus dans la population, et de façon indirecte, la survenue des formes graves. Aujourd’hui, l’impact des vaccins sur la transmission n’est pas quantifié. - Ces évaluations devront être mises à jour lorsque les caractéristiques des vaccins, notamment leurs paramètres d’efficacité et leur impact sur la transmission, le calendrier de distribution des doses et l’adhésion de la population à la vaccination seront mieux connus. Ce modèle permettra également de déterminer le niveau de couverture vaccinale nécessaire pour qu’une reprise normale de la vie économique et sociale soit possible, en fonction du profil de vaccin. Cette question fera l’objet d’une analyse séparée.
2020
HAL Archives ouvertes
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
article de périodique
Modèle mathématique
études d'évaluation comme sujet
Mathematiques
modèles théoriques
pandémies
vaccins antiviraux
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact de l’infection par le SARS-CoV2 chez la femme enceinte et ses conséquences en santé au travail
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03040856
L’objectif de cette recommandation est de présenter à travers une revue narrative l’impact de l’infection par le SARS-CoV2 chez la femme enceinte et ses conséquences en santé au travail.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
infections
santé au travail
métier
femmes enceintes
maladie infectieuse
santé des femmes
Travail
Infection
grossesse
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Cibler la protéase majeure du SARS-CoV-2 pour fabriquer un médicament efficace contre ce coronavirus.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02903995
Nous sommes de plus en plus souvent confrontés à des maladies infectieuses à l’origine d’épidémies, pour lesquelles il n’existe pas encore de traitement efficace. La plupart de ces épidémies sont dues à l’émergence de microorganismes pathogènes, notamment des virus, qui se transmettent naturellement d’animaux vertébrés aux humains. L’ampleur de l’épidémie va ensuite dépendre de la capacité de transmission du pathogène entre individus contaminés.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Coronavirus
préparations pharmaceutiques
peptide hydrolases
Fabrication
endopeptidase
médicament
virus du SRAS
Médicaments
coronavirus
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Les atteintes neurologiques liées au SARS-CoV-2 et autres coronavirus humains
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02919325
L’émergence récente d’un nouveau coronavirus, le SARS-CoV-2, responsable de la maladie appelée COVID-19, est un nouvel avertissement du risque pour la santé publique représenté par les zoonoses virales et notamment par les coronavirus. Principalement connus pour leur capacité à infecter les voies respiratoires supérieures et inférieures, les coronavirus peuvent également affecter le système nerveux central et périphérique, comme c’est le cas pour de nombreux virus respiratoires, tels que les virus influenza ou le virus respiratoire syncytial. Les infections du système nerveux sont un problème important de santé publique car elles peuvent provoquer des atteintes dévastatrices allant jusqu’au décès du patient, en particulier lorsqu’elles surviennent chez les personnes fragilisées ou âgées plus sensibles à ce type d’infection. Les connaissances de la physiopathologie des infections par les coronavirus émergents (MERS-CoV, SARS-CoV et SARS-CoV-2) et leurs moyens d’accéder au système nerveux central sont, pour l’heure, très sommaires. Les travaux en cours visent notamment a mieux appréhender les mécanismes associés aux atteintes neurologiques observées. Dans cette revue nous aborderons l’état des connaissances actuelles sur le neurotropisme des coronavirus humains et les mécanismes associés en développant tout particulièrement les dernières données concernant le SARS-CoV-2.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Neurologie
coronavirus humain
virus du SRAS
Coronavirus
humains
neurologie
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunité adaptative contre le virus SARS-CoV-2
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02960802
Le rôle protecteur de la réponse immunitaire adaptative de l’hôte au cours de l’infection par le SARS-CoV-2 est devenu une question critique en l’absence d’un traitement spécifique, d‘un vaccin préventif ou d’une immunothérapie. Au cours de l’infection par le SARS-CoV-2, la réponse immunitaire contribuerait à la défense de l’hôte dans la majorité des cas, mais serait responsable de sa pathogénèse chez certains malades. Notamment, au cours des formes sévères, un déséquilibre entre les réponses immunitaires innée et adaptative pourrait être fatal. Au cours de la COVID-19, de nombreuses questions se posent sur la génération de l’immunité spécifique contre les diverses protéines du virus, la cinétique, la fonction des anticorps, ainsi que la qualité des réponses des lymphocytes effecteurs CD4 et CD8 pour la protection de l’hôte. L’étude bio-informatique des épitopes T et B des coronavirus a soulevé la question de l’immunité croisée entre le SARS-COV-2 et d’autres coronavirus sources d’infection bénigne ou responsables de pneumopathies graves telles que le MERS-CoV et le SARS-CoV. Dans cette revue, nous faisons le point sur les réponses immunitaires adaptatives au cours de la COVID-19 et leurs rôles potentiels dans la protection des personnes infectées.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
Virus
virus
Virus
Virus
Immunité
Adaptation
virus du SRAS
immunité acquise
état immunitaire
adaptation
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Adaptations de la prise en charge des patients en nutrition artificielle à domicile au cours de l’épidémie virale COVID-19 en France : avis du Comité de nutrition à domicile de la Société Francophone de Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNCM)
https://hal-univ-rennes1.archives-ouvertes.fr/hal-02865282
La nutrition artificielle à domicile, entérale ou parentérale, s’adresse à des malades chroniques fragiles. La situation actuelle de pandémie COVID-19 peut compromettre leur prise en charge à plusieurs niveaux : difficultés d’accès aux établissements de santé largement réorientés vers la prise en charge des malades COVID-19, possible pénurie d’infirmières à domicile, forte réduction des visites des prestataires de service à domicile, tensions sur les solutions hydro-alcooliques, les masques et les régulateurs de débit. Le but de ces recommandations établies par le Comité de nutrition à domicile de la Société Francophone de Nutrition Clinique et Métabolisme (SFNCM) est, d’une part, de préciser la prise en charge minimale de ces patients, tant en termes de suivi que de matériels, mais surtout de s’adapter aux tensions actuelles relatives aux personnes et aux matériels, afin de poursuivre une prise en charge de qualité et de ne pas compromettre l’état de santé des patients en nutrition artificielle à domicile pendant la crise.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
France
France
virus
nutrition artificielle
français
Épidémies de maladies
France
soutien nutritionnel
prise en charge personnalisée du patient
Domicile
France
Épidémies
adaptation
nutrition
services de soins à domicile
a comme patient
Adaptation
France
Réadaptation
métabolisme
fonction métabolique générale
Métabolisme
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Les coronavirus, ennemis incertains.
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02904000
Les coronavirus, ennemis incertains. Les coronavirus sont une famille de virus qui infectent un grand nombre de mammifères et d’oiseaux. Cette famille de virus est connue pour sa capacité à franchir les barrières d’espèces et à en infecter de nouvelles. La pandémie actuelle de COVID-19 (coronavirus disease 19) est la conséquence de la troisième émergence de coronavirus, la plus récente, dans la population humaine depuis le début du siècle, celle du SARS-CoV-2 (severe acute respiratory syndrome coronavirus 2). Les coronavirus sont des virus enveloppés à ARN simple brin de polarité positive, qui, comme tous les virus, exploitent la machinerie cellulaire pour se multiplier. À ce jour, il n’existe aucun vaccin ni traitement antiviral spécifique pour lutter contre les coronavirus, mais plusieurs pistes thérapeutiques sont explorées pour traiter le COVID-19.
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
coronavirus
coronavirus
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Mourir de peur ? Rétrospective au temps du COVID-19
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02904001
Un proverbe allemand du XIV e siècle disait que la peste s’attaque à ceux qui ont le plus peur. Est-ce la peur du virus qui tue ou le virus ? Des observateurs étrangers1 s’étonnent que le confinement jusqu’ici ait été dans l’ensemble respecté en France sans révoltes véritables. Les héritiers de la Révolution française ont admis une restriction sans précédent de leurs libertés et se sont soumis à la décision du confinement. La peur du virus inconnu, invisible et sournois, qui a frappé la population, mais aussi la peur de l’autorité et des contrôles, celle de l’Autre et celle de l’étranger possibles porteurs, sont probablement pour beaucoup dans cette résignation. Mais cette peur n’est-elle pas en soi délétère, comme semble nous le montrer une rétrospective sur les épidémies passées ?
2020
HAL Archives ouvertes
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
peur
thanatophobie
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Construction et validation d’une grille d'évaluation quantitative sur le suicide représenté dans le cinéma
https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-02265632
Introduction. La couverture cinématographique d’un suicide pourrait influencer le taux de suicide, par le biais d’un phénomène d'identification au personnage visualisé à l'écran : ce phénomène de contagion suicidaire est nommé « effet Werther » ; son corollaire s'intitule « l’effet Papageno », et agirait en terme de facteur préventif. Objectifs. Élaborer, valider et optimiser une grille d’analyse permettant, pour des long- métrages comportant une scène de suicide, de quantifier le risque de chacun des deux effets. Méthode. L’échantillon de validation a été constitué à partir de 100 films, randomisés parmi une base de données de 1194 films. La fiabilité inter-juge a été évaluée (2 séries successives de films), ainsi que la cohérence interne du construit. La validité convergente a été testée par l’administration conjointe d’une échelle d’empathie, d’éveil émotionnel et de valence émotionnelle, et d’un score d’identification, notre hypothèse étant que l’identification prédisait les scores à la grille MoVIES (régression multiple), à partir de 9 participants, ayant visualisé 7 films chacun. Résultats. 49 films aléatoirement choisis ont été conservés, séparés en deux séries successives de 19 et 30 films. Les mesures de fiabilité inter-juges et de fidélité de la seconde série étaient supérieurs à 0.70, après optimisation des items. La régression linéaire multiple a permis de confirmer notre hypothèse (0,0317, p 0.05). Conclusion. Il s'avère que la grille d’évaluation constitue un outil valide, fiable et utile pour mesurer le potentiel effet contagieux d’un acte suicidaire d’un personnage au cinéma.
2019
HAL Archives ouvertes
France
thèse ou mémoire
Suicide
suicide
Suicide
Évaluation quantitative
suicide
études d'évaluation comme sujet
Suicide
suicide
Cinéma
Films

---
N1-SUPERVISEE
Suivi thérapeutique pharmacologique du 5-fluorouracile : mise au point et recommandations du groupe STP-PT de la SFPT et du GPCO-Unicancer
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01862281
Le 5-fluorouracile (5-FU), développé il y a plus de 60 ans, demeure la molécule de chimiothérapie de référence dans le traitement des tumeurs solides telles que les cancers du sein, les cancers gastro-intestinaux ou les cancers de la sphère ORL, et ce, en situation néo-adjuvante, adjuvante ou métastatique. Il est à l’origine de nombreux effets indésirables potentiellement sévères et dont la fréquence de survenue chez les patients traités peut atteindre 15 à 40 % des patients. Ces effets indésirables peuvent être létaux dans environ 1 % des cas. De nombreuses études montrent un lien étroit entre exposition en 5-FU et toxicité ou efficacité. Or, il existe une très forte variabilité interindividuelle de la pharmacocinétique du 5-FU. Cette variabilité s’explique en partie seulement par les polymorphismes génétiques affectant le gène DPYD codant pour la DPD, l’enzyme qui catabolise 80 % des doses de 5-FU administrées et qui peut occasionner des surtoxicités sévères. Ainsi, des patients peuvent, malgré l’adaptation à leur statut DPD, présenter un sous- ou surdosage responsable d’une inefficacité ou d’une toxicité majorée du traitement. En présentant les données de la littérature sur le lien entre concentration en 5-FU et efficacité ou toxicité, le « Groupe de suivi thérapeutique pharmacologique et personnalisation des traitements » (STP-PT) de la Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT) et le « Groupe de pharmacologie clinique oncologique » (GPCO)-Unicancer recommandent la mise en place d’un suivi thérapeutique pharmacologique (STP) pour s’assurer d’une exposition optimale en 5-FU.
2019
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
Fluorouracil
Fluorouracil
continuité des soins
Antimétabolites antinéoplasiques
Antimétabolites antinéoplasiques
Antimétabolites antinéoplasiques
tumeurs
relation dose-effet des médicaments
recommandation pour la pratique clinique
Fluorouracil
Surveillance des médicaments

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse multimodale des marqueurs pragmatiques au sein du vieillissement langagier en situation de Trouble Cognitif Léger
https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-02288120
Cette thèse porte sur l’étude du corpus vidéo de données multimodales VIntAGE (Videos to study Interaction in AGEing) dont l’objectif principal est de caractériser les effets du trouble cognitive léger (TCL) évolutif sur les compétences pragmatiques et interactionnelles de 5 locutrices âgées de plus de 75 ans. Nous prenons comme observable les marqueurs pragmatiques verbaux et non-verbaux. Cette démarche, à l’interface des sciences du langage, des sciences cognitives et de l’orthophonie, s’inscrit dans un processus de recherche longitudinale en situation écologique. La première partie de la thèse donne la revue des études interdisciplinaires actualisées qui traitent du vieillissement cognitif, de la communication multimodale et de la pragmatique clinique (Chap 1 à 3). En seconde partie nous présenterons nos questions de recherche et notre méthodologie incluant différentes étapes de travail qui sont : (i) la passation des tests psychométriques en vue de sélectionner les cinq participantes de l’étude; (ii) le recueil et le traitement des conduites langagières verbales et gestuelles; (iii) l’analyse statistique quantitative et qualitative permettant l’interprétation des profils pragmatiques des locutrices (Chap 4 et 5). Les conclusions générales indiquent qu’avec l’avancée en âge, les marqueurs pragmatiques verbaux revêtent préférentiellement une fonction interactive permettant ainsi aux locutrices de VIntAGE de maintenir les relations intersubjectives avec l’interlocuteur-intime. Par ailleurs, au niveau non-verbal, les manifestations gestuelles les plus mobilisées dans le temps sont d’une part à fonction interactive et d’autre part adaptative (Chap 6 et 7). L’analyse des profils avec TCL nécessite des corpus longitudinaux : i) pour comprendre les évolutions à l’œuvre chez cette population, ii) pour renseigner l’implication de la résilience cognitive (i.e. compensation, adaptation et hétérogénéité) et des ressources pragmatiques chez chaque individu et iii) pour tirer avantage de ces paramètres comme bases de données attestées pour la recherche et l’orthophonie. Par ailleurs, nous désirons montrer quels sont les avantages des méthodes d’investigation en linguistique clinique à travers le vieillissement fragilisé sur le plan cognitif, pour les cliniciens et les aidants au quotidien.
2019
HAL Archives ouvertes
France
thèse ou mémoire
Troubles de la cognition
région mammaire
vieillissement
vieillissement
Trouble cognitif
trouble de la cognition
Dysfonctionnement cognitif
Troubles de la cognition

---
N3-AUTOINDEXEE
Activité physique : Prévention et traitement des maladies chroniques
https://www.hal.inserm.fr/inserm-02102457
Les maladies chroniques sont des affections non transmissibles de longue durée, parfois permanentes, qui évoluent avec le temps. Selon l’OMS, elles sont la première cause de mortalité mondiale et en Europe elles concourent à près de 86% des décès […] et pèsent de plus en plus lourdement sur les systèmes de santé, le développement économique et le bien-être d’une grande partie de la population, en particulier chez les personnes âgées de 50 ans et plus. En France, la part des personnes âgées de 60 ans et plus devrait passer d’un quart en 2015 à un tiers de la population en 2040. Actuellement, c’est un français sur quatre qui souffre d’une maladie chronique, trois sur quatre après 65 ans. Avec l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre de personnes âgées atteintes par les pathologies chroniques ne cesse de progresser. Ces maladies entraînent des limitations fonctionnelles ayant des répercussions sur leur qualité de vie. Le nombre de personnes dépendantes passerait ainsi de 1,2 million en 2012 à 2,3 millions en 2060. Améliorer la prévention et la prise en charge des maladies chroniques c’est donc répondre à une urgence majeure de santé publique. Selon le rapport de l’OMS de 2010, un large pourcentage des maladies chroniques est accessible à la prévention par des actions sur quatre facteurs de risque principaux : consommation de tabac, inactivité physique, consommation d’alcool et mauvaise alimentation. En France, les estimations actuelles des coûts directs (75%) et indirects (25%) de l’inactivité physique sont de l’ordre d’1,3 milliard d’euros. Des actions de prévention peuvent être mises en oeuvre en amont des maladies, mais aussi à tout moment de l’évolution de celles-ci. Les maladies chroniques et leurs complications contribuent très fortement à l’état de dépendance ; la prévention de leurs complications et récidives est de ce fait un enjeu central pour le maintien de l’autonomie, notamment chez les personnes âgées. L’Inserm a été sollicité par le ministère des Sports pour réaliser une expertise collective afin de disposer d’un bilan des connaissances scientifiques et d’analyser, dans le cadre des maladies chroniques, l’impact de l’activité physique et sa place dans le parcours de soin. Cette expertise s’appuie sur une analyse critique de la littérature scientifique internationale réalisée par un groupe pluridisciplinaire de treize chercheurs experts dans différents domaines relatifs aux pathologies chroniques, à la médecine du sport et à la psychosociologie. Les principales pathologies qui y sont étudiées sont les pathologies cardiovasculaires, les cancers, le diabète et les pathologies respiratoires chroniques. L’obésité, en tant que déterminant de maladies chroniques et phénomène morbide en soi, y trouve également sa place. Enfin, sont aussi prises en compte certaines maladies mentales (dépression, schizophrénie), ainsi que les troubles musculosquelettiques (TMS) et la multimorbidité.
2019
HAL Archives ouvertes
France
rapport
traitement préventif
maladie chronique
Malade chronique
exercice physique
Physique
Physique
maladie chronique
Maladies
Maladie chronique
physique

---
N3-AUTOINDEXEE
Anomalies fonctionnelles rétiniennes dans les troubles neuropsychiatriques et leurs liens avec les dysfonctionnements cérébraux
https://hal.univ-lorraine.fr/tel-02355913
Un des obstacles majeurs de la recherche en neurosciences et en psychiatrie est la difficulté d’accéder de manière directe au fonctionnement du cerveau afin de comprendre les mécanismes biologiques à l’origine des dysfonctionnements cérébraux dans les troubles psychiatriques et addictifs. En tant qu’extension anatomique et développementale du système nerveux central, la rétine pourrait permettre d’offrir un accès indirect aux fonctions neurologiques cérébrales. Ainsi, l’investigation de la fonction rétinienne apporte l’unique opportunité d’étudier de manière objective un réseau neuronal complexe présentant des similarités avec celui du cerveau. Notre équipe s’est dans un premier temps intéressé à l’étude de la fonction rétinienne chez les usagers réguliers de cannabis chez lesquels nous avons montré des dysfonctionnements à plusieurs étages rétiniens et qui ont été observés avec des mesures électrophysiologiques basées sur l’électrorétinogramme. Ces résultats permettraient de préciser les modulations de la transmission synaptique cérébrale induites par l’usage régulier de cannabis. Ainsi, nous formulons l’hypothèse que les modifications de la fonction rétinienne peuvent être liées à des modifications spécifiques de neurotransmission cérébrale dans les troubles neuropsychiatriques. Actuellement, afin de valider ces hypothèses, nous évaluons la fonction rétinienne dans plusieurs troubles neuropsychiatriques comme le trouble dépressif majeur, la schizophrénie et l’usage régulier de tabac, d’alcool et de cannabis. Ces mesures pourraient à terme fournir des modèles de compréhension des anomalies de neurotransmission et fournir des marqueurs physiologiques fonctionnels dans le champ des troubles neuropsychiatriques et addictifs.
2019
HAL Archives ouvertes
France
thèse ou mémoire
neuropsychiatrie
neuropsychiatre
cerveau
anomalie rétinienne
trouble fonctionnel
trouble cérébral

---
N3-AUTOINDEXEE
Cessions d’aliments médicamenteux contenant des antibiotiques en France. Analyse des résultats des deux premiers trimestres de l’année 2018
https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-02177731
L’usage d’antibiotiques est indispensable pour traiter les maladies bactériennes chez l’homme et chez l’animal mais contribue à l’émergence et à la sélection de bactéries résistantes. Dans le cadre de la lutte contre l’antibiorésistance, la diminution de l’utilisation des antibiotiques en médecine humaine et médecine vétérinaire est une priorité de santé publique au niveau national, européen et international.L’Anses-ANMV reçoit depuis 19 ans les déclarations annuelles de ventes d’antibiotiquesdes titulaires et exploitants d’Autorisations de Mise sur le Marché (AMM), qui permettent une estimation de l’exposition pour les principalesespèces animales. Selon ces déclarations de cessions