Libellé préféré : Bactéries;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à « Antibiorésistance et environnement - État et causes possibles de la contamination des milieux en France par les antibiotiques, les bactéries résistantes aux antibiotiques et les supports génétiques de la résistance aux antibiotiques
https://www.anses.fr/fr/system/files/EAUX2016SA0252Ra.pdf
L’antibiorésistance (ABR) est une préoccupation majeure de santé publique, partagée par un très grand nombre d’acteurs de la santé humaine et animale au niveau mondial. Ainsi, dans la lettre de saisine adressée à l’Anses, les ministères en charge de la santé, de l’agriculture et de l’environnement indiquent : «Les antibiotiques ont permis, depuis la généralisation de leur utilisation, en médecine humaine comme en médecine animale, de combattre des maladies bactériennes autrefois difficiles voire impossibles à soigner. Cependant, les mésusages des antibiotiques augmentent inévitablement les risques de sélection de bactéries résistantes dont l’impact en santé publique est majeur. »
2020
ANSES
France
rapport
Génétique
Cytisus
génétique
Antibiotiques
rapport de recherche
support
Environnement
France
France
bactérie
Bactéries
France
genetta
rapport albumine/globuline
France
viverridae
Antibiotiques
résistance bactérienne aux médicaments
gène
France
Génétique
baies (géographie)
Genettes
Anses
Génétique
rigidité diffuse
antibiotique
Environnement
français
bactéries
antibactériens
environnement

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport de l'Anses : Réseau d’épidémiosurveillance de l’antibiorésistance des bactéries pathogènes animales (RESAPATH) - Bilan 2019
https://www.anses.fr/fr/system/files/LABO-Ra-Resapath2019.pdf
Depuis 38 années au service de lasurveillance de l’antibiorésistance chez les bactéries pathogènes d'origine animale en France, le Résapath s’est imposé dans le paysage national de mobilisation sur cet enjeu majeur de santé publique. Sa capacité à étendre son périmètre a consolidé sa légitimité, depuis les bovins en 1982, les porcs et le svolaille sen 2001, ou les chiens, chats et chevaux en 2007. La qualité des données produites est le résultat d’une vigilance constante des acteurs, qu’il s’agisse de maîtriser les méthodes d’analyses, de collecter et transmettre les données produites de manière rigoureuse, et d’en interpréter les résultats au regard des connaissances scientifiques les plus actuelles. Ces efforts sont donc ceux de tous et en premier lieu des laboratoires adhérents. Le rapport Résapath est chaque année le fruit de ce travail. Qu’ils soient tous très vivement remerciés de leur rigueur et de la dynamique collective de cohésion qui les caractérisent.
2020
ANSES
France
rapport
Animaux
animal
Animal
résistance bactérienne aux médicaments
Anses
Animal
baies (géographie)
Animal
Animal
Réseau
Animal
Animaux
Animaux
Surveillance épidémiologique
Bilan
Animaux
panthera uncia
Animaux
Animal
Bactéries
Fracture intercondylienne de l'humérus
bactérie
Animal
rapport de recherche
animaux
rapport albumine/globuline
réseau
États financiers
bactéries

---
N3-AUTOINDEXEE
« The Philly Killer » : Émergence de Legionella pneumophila, bactérie ubiquitaire de l’environnement
https://www.encyclopedie-environnement.org/sante/emergence-legionellose-legionella-pneumophila/
Juillet 1976, Bellevue Stratford Hotel à Philadelphie (Pennsylvanie – USA, voir Figure 1). La chaleur est étouffante, le conditionnement d’air tourne à plein régime… Plusieurs centaines de vétérans de « l’American Legion » y sont réunis en Congrès. A la fin du congrès, une épidémie soudaine de pneumonies graves se développe sur plusieurs jours consécutifs dans des villes environnantes : 147 légionnaires sont hospitalisés, 29 (16%) succombent. Aucune étiologie classique n’est trouvée. Une véritable enquête policière démarre alors sous l’égide des « Centers for Disease Control and Prevention » d’Atlanta (CDCP), afin de détecter « le tueur» : celui-ci reste inconnu pendant plusieurs mois ; en fait il s’agit d’une nouvelle bactérie pathogène pour l’homme, appelée par la suite « Legionella pneumophila » qui a pour biotope les eaux douces. Une nouvelle maladie d’origine environnementale était née : la légionellose !
2019
Encyclopédie de l'environnement
France
information patient et grand public
thé
legionella pneumophila
Bactéries
environnement
legionella pneumophila
thé
Environnement
bactérie
tétrahydrocortisone
bactéries

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitements pour réduire l'infection par la bactérie Staphylococcus aureus dans l'eczéma
https://www.cochrane.org/fr/CD003871/SKIN_traitements-pour-reduire-linfection-par-la-bacterie-staphylococcus-aureus-dans-leczema
Contexte La peau des personnes atteintes d'eczéma (dermatite atopique) porte souvent un grand nombre de bactéries appelées Staphylococcus aureus (S. aureus), qui peuvent causer des infections cutanées. Les traitements de l'eczéma destinés à réduire la présence de S. aureus sur la peau comprennent les antibiotiques, les traitements mis sur la peau et les savons et bains antibactériens. Il n'est pas clair quant à savoir quels traitements sont utiles. Problématique de la revue Nous avons examiné les données sur l'effet des traitements visant à réduire la présence de S. aureus sur la peau des personnes atteintes d'eczéma atopique. Les comparaisons éligibles étaient les traitements similaires sans action anti-S. aureus. Nous avons inclus 41 études portant sur 1753 participants (les données sont à jour jusqu'en octobre 2018).
2019
Cochrane
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Infection
Infection
Eczéma
eczéma
eczéma
Bactéries
staphylococcus aureus
staphylococcus aureus
bactérie
infections à staphylocoques
maladie infectieuse
infection
bactéries

---
N2-AUTOINDEXEE
Rôle du tissu adipeux dans les infections respiratoires par le virus Influenza ou la bactérie : streptococcus pneumoniae
http://www.theses.fr/2018LIL2S009
Longtemps décrit comme un simple tissu de réserve énergétique, le tissu adipeux blanc est, depuis l’identification de la leptine en 1994, considéré comme un véritable organe endocrine. En effet, ce tissu secrète de nombreuses hormones et cytokines agissant de manière paracrine et endocrine pour contrôler le métabolisme énergétique. Par ailleurs, en plus des préadipocytes et des adipocytes, le tissu adipeux blanc contient également des cellules immunes innées et adaptatives ; lui conférant ainsi un rôle important dans le développement et le contrôle de l’immunité. Cependant, le rôle joué par le tissu adipeux blanc dans les infections - notamment pulmonaires - reste encore peu étudié. C’est dans ce cadre général que s’est inscrit ce travail de Thèse. La susceptibilité accrue des individus obèses (expansion du tissu adipeux blanc) à l’infection par le virus de la grippe (influenza) est largement étayée dans la littérature. Nous avons évalué l’impact de l’infection par le virus influenza sur le tissu adipeux blanc, chez des souris minces et des souris obèses. Nos résultats montrent que, de manière inattendue, le virus est détecté dans les tissus adipeux, sous-cutané (inguinal) et viscéral (périgonadique), de souris infectées par voie intra-nasale (détection du génome viral par RT-qPCR). La présence de virus dans le tissu adipeux est associée à l’augmentation de la sécrétion de cytokines pro- et anti-inflammatoires, à la diminution de l’expression de gènes impliqués dans la lipolyse et la lipogénèse, et à l’augmentation de l’expression des gènes impliqués dans l’induction d’une réponse immune anti-virale. De manière intéressante, l’infection par le virus influenza est associée au brunissement du tissu adipeux sous-cutané chez les souris minces. Chez les souris obèses, l’infection par le virus de la grippe n’induit pas l’effet dépôt spécifique observé chez la souris mince et ne montre pas de brûnissement au niveau du tissu adipeux sous-cutané 7 jours p.i. In vitro, nous montrons que le virus influenza peut infecter les préadipocytes et les adipocytes (lignée murine et cellules primaires humaines). Cependant, alors que le virus effectue la totalité de son cycle dans l’adipocyte, le préadipocyte libère très peu, voire pas, de nouveaux virions infectieux (PCR, transcriptomique, technique de plages de lyse, microscopie confocale et électronique). Ainsi nos résultats, très originaux, identifient le tissu adipeux blanc comme un nouveau tissu cible de l’infection par le virus de la grippe, in vivo. Au sein de ce tissu, les préadipocytes et les adipocytes sont potentiellement infectés par le virus, comme le montrent nos données in vitro, les adipocytes seuls permettant la production de nouvelles particules infectieuses.Contrairement à l’infection grippale, les données épidémiologiques et/ou expérimentales concernant la susceptibilité des obèses à l’infection par la bactérie Streptococcus pneumoniae sont contradictoires, du fait de l’utilisation de différents modèles d’obésité d’origine génétique et de sérotypes de pneumocoques. Dans ce projet, nous avons utilisé un modèle d’obésité d’origine nutritionnelle ; le modèle de souris nourries par un régime enrichi en lipides. Nous montrons que les souris obèses infectées (sérotype Sp1) développent un syndrome de type méningite, mortel, tandis que les souris minces contrôlent l’infection. Si les réponses pulmonaires à l’infection sont comparables entre les souris minces et obèses (dénombrement des colonies bactériennes, histologie, PCR, ELISA, cytométrie en flux), le nombre de bactéries dans le cerveau est significativement plus élevé chez les souris obèses, associé à une altération de la perméabilité de la barrière hématoencéphalique [...]
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
Virus
tissu adipeux
Virus
Infection respiratoire
rôle
infections de l'appareil respiratoire
Infection
virus des bactéries
maladie infectieuse
streptococcus pneumoniae
streptococcus pneumoniae
tissu adipeux
virus de la grippe A
Bactéries
virus de l'influenza
Virus
virus
infection
bactéries

---
N2-AUTOINDEXEE
Les enjeux des bactéries multi-résistantes à l’hôpital - Innovations technologiques, politiques publiques et expériences du personnel
http://journals.openedition.org/anthropologiesante/2825
Dans le contexte mondial de l’augmentation de la prévalence des bactéries « multi » voire « ultra » résistantes aux traitements antibiotiques, de nombreuses politiques recommandent la mise en place de mesures efficaces de prévention et de contrôle des infections (PCI) à l’hôpital. Les stratégies sont nombreuses et incluent de nouvelles pratiques diagnostiques. L’une d’entre elles vise l’utilisation de tests diagnostiques au chevet du patient. À partir d’une étude anthropologique de l’implantation d’innovations technologiques à visée diagnostique en milieu hospitalier au Québec, cet article traite des multiples enjeux soulevés par le projet d’introduction de ces tests diagnostiques rapides, au chevet du patient, comme mesure de PCI.
2017
false
false
false
Revues.org : portail de revues en sciences humaines et sociales
France
français
Technologie
Hôpitaux
innovations technologiques
Bactéries
publications
Politique
Politique publique
technologie
hôpitaux
bactéries
publications
politique
politique publique
article de périodique
résistance bactérienne aux médicaments
inventions

---
N3-AUTOINDEXEE
Modification de la Nomenclature des actes de biologie médicale pour l’acte de suivi thérapeutique des patients infectés par Treponema pallidum (bactérie responsable de la syphilis)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2752929/fr/modification-de-la-nomenclature-des-actes-de-biologie-medicale-pour-l-acte-de-suivi-therapeutique-des-patients-infectes-par-treponema-pallidum-bacterie-responsable-de-la-syphilis
Objectif L’objectif de ce travail est de répondre à une saisine la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) adressée en juin 2014, en vue d’inscrire à la Nomenclature des actes de biologie médicale (NABM) un acte de suivi thérapeutique de la syphilis. Suite à cette même saisine, une évaluation traitant des actes de dépistage et de diagnostic a été publiée en mai 2015. La CNAMTS propose d’inscrire un acte de suivi thérapeutique fondé sur un test non tréponémique (TNT) quantitatif, devant être réalisé à 3, 6 et 12 mois après le début du traitement pour une syphilis précoce (et de manière plus fréquente chez les patients infectés par le VIH et les femmes enceintes), et à 6, 12 et 24 mois pour une syphilis tardive. La demande précise d’une part qu’une négativation, sinon une diminution par quatre du titre, confirme une guérison et d’autre part, qu’une augmentation par quatre du titre permet de poser le diagnostic d’une recontamination.
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
Patients
continuité des soins
Bactéries
altéré
syphilis
treponema pallidum
biologique
Thérapeutique
biologie
syphilis
Infection
médical
bactérie
Surveillance des médicaments
Nomenclature
a comme patient
patients
bactéries
thérapeutique
infection
terminologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact d’une politique proactive de surveillance et de gestion des risques infectieux dans un centre hospitalo-universitaire parisien sur la diffusion des Bactéries Multi-Résistantes aux antibiotiques
https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01791618
Cette thèse recouvre une période de 15 ans de lutte contre la diffusion hospitalière des bactéries multi-résistantes aux antibiotiques (BMR) au sein d’un CHU parisien pilote. Elle intègre plusieurs études axées sur les outils informatiques de surveillance, la maîtrise de la transmission croisée, et le bon usage des antibiotiques
2017
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
thèse ou mémoire
diffusion
résistance bactérienne aux médicaments
bactérie
diffusion
antibiotique
gestion du risque
propagation
politique
résistant
rigidité diffuse
Antibiotiques
centres hospitaliers universitaires
central
Bactéries
Antibiotiques
Centre

---
N3-AUTOINDEXEE
Gestion des risques associés à la présence de la bactérie Legionella spp. dans les réseaux d’eau des centres hospitaliers au Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/2159
En mai 2013, le directeur de santé publique de l’Agence de la santé et des services sociaux (ASSS) de la Mauricie-et-du Centre-du-Québec a demandé à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) un avis sur la gestion de la présence de la bactérie Legionella spp. dans les réseaux d’eau potable des hôpitaux. Il n’existe actuellement aucune ligne directrice ni réglementation au Québec ou au Canada quant à la présence et au suivi de cette bactérie dans les réseaux d’eau potable, ainsi qu’à l'interprétation des résultats lorsqu’elle est détectée.
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
central
gestion du risque
hôpital
Québec
legionella
réseau
bactérie
hôpitaux
eau
syndrome post-phlébitique
syndrome post-poliomyélitique
legionella
embolisation d'artère utérine
eau
Bactéries
bactéries

---
N3-AUTOINDEXEE
Bactéries de l'ulcère gastroduodénal
Helicobacter pylori
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/p2d1/maurin_max_3a_p08/index.htm
Introduction; Taxonomie; Bactériologie; Épidémiologie; Pouvoir pathogène; Diagnostic; Traitement
2011
false
true
false
true
2eme cycle / master
Université Grenoble Alpes
France
français
cours
Ulcères peptiques
bactérie
ulceration
helicobacter pylori
Ulcère
bactériologique
bactériologie
bactériologiste
ulcère peptique
Bactéries
ulcère pylorique
helicobacter pylori
ulcère
bactéries

---
Nous contacter.
19/04/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.