Libellé préféré : vessie hyperactive;

Définition du MeSH : Symptôme de muscle vésical hyperactif qui se contracte avec une fréquence et une urgence anormales. La vessie hyperactive se caractérise par la sensation fréquente du besoin d'uriner pendant la journée, la nuit, ou les deux. L'INCONTINENCE URINAIRE peut ou non être associée. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : hyperactivité vésicale;

Acronyme CISMeF : HAV; VH; VHA;

Terme MeSH Related : Détrusor hyperactif; Hyperactivité du détrusor;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Symptôme de muscle vésical hyperactif qui se contracte avec une fréquence et une urgence anormales. La vessie hyperactive se caractérise par la sensation fréquente du besoin d'uriner pendant la journée, la nuit, ou les deux. L'INCONTINENCE URINAIRE peut ou non être associée. [Traduction effectuée avant 2008]

N2-AUTOINDEXEE
Avis d'experts No. 53 Toxine botulique de type A dans la vessie hyperactive
https://www.sggg.ch/fileadmin/user_upload/53_Franz_Botulinumtoxin_Typ_A_bei_idiopathischer_OAB_13062018.pdf
Introduction Un petit groupe de patientes souffrant de vessie hyperactive idiopathique (OAB) est réfractaire aux traitements conservateurs. Ces patientes disposent d'un traitement efficace, l'onabotulinumtoxine A (Botox), dont l'effet de dénervation chimique réversible permet de décontracter le détrusor de la vessie. Botox est homologué en Suisse par Swissmedic depuis le 9 décembre 2013 pour le traitement de l'OAB idiopathique réfractaire au traitement et doit être remboursé par les caisses-maladie depuis le 1.1.2015.
2018
SSGO - Société Suisse de Gynécologie et d'Obstétrique
Suisse
recommandation professionnelle
hyperactivité
toxines botuliniques
Botulisme
Vessie hyperactive
Botulisme
vessie hyperactive
Avis d'expert
expertise
toxine
botulisme
botulisme

---
N1-VALIDE
Questionnaire de symptômes urinaires
Urinary Symptom Profile – USP
http://www.urofrance.org/fileadmin/medias/scores/USP.pdf
Les questions suivantes portent sur l’intensité et la fréquence des symptômes urinaires que vous avez eu au cours des 4 dernières semaines...
2018
false
true
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
outil clinique
échelles d'évaluation
Enquêtes et questionnaires
dysurie
incontinence urinaire
vessie hyperactive

---
N2-AUTOINDEXEE
Alimentation, régimes et diététique dans le syndrome clinique d’hyperactivité vésicale : revue de la littérature - Progrès en Urologie, 2017, 27 (7), pp.395-401
http://hal.upmc.fr/hal-01542890
Les troubles fonctionnels de l'hyperactivité vésicale (HAV) sont fréquents et impactent fortement la qualité de vie des patients. De nombreux traitements sont proposés pour améliorer le confort des patients mais l'utilisation de chacun d'entre eux pose un problème de tolérance, d'effets secondaires et de contrainte de soins. Nous avons réalisé une revue de la littérature sur l'action de l'alimentation sur l'HAV
2017
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
revue de la littérature
Aliments
maladie
syndrome
urologique
littérature de revue
régime alimentaire
clinique
Diététique
hyperactivité
urologie
7-methylbenzo[a]anthracene
régime
littérature de revue comme sujet
alimentation
diétothérapie
vessie urinaire, sai
vessie hyperactive
revue de la littérature
aliments
diététique
benzo[a]anthracènes

---
N2-AUTOINDEXEE
Alimentation, régimes et diététique dans le syndrome clinique d’hyperactivité vésicale : revue de la littérature - In : Progrès en Urologie, Elsevier Masson, 2017, 27 (7), pp.395-401
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01542890
Les troubles fonctionnels de l'hyperactivité vésicale (HAV) sont fréquents et impactent fortement la qualité de vie des patients. De nombreux traitements sont proposés pour améliorer le confort des patients mais l'utilisation de chacun d'entre eux pose un problème de tolérance, d'effets secondaires et de contrainte de soins. Nous avons réalisé une revue de la littérature sur l'action de l'alimentation sur l'HAV
2017
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
littérature de revue comme sujet
Aliments
maladie
revue de la littérature
Alimentation
régime
clinique
syndrome
Abcès du poumon
urologique
vessie urinaire, sai
Apudome bronchopulmonaire
hyperactivité
diétothérapie
littérature de revue
Littérature
vessie hyperactive
Diététique
Fracture de fatigue
alimentation
7-methylbenzo[a]anthracene
Urologie
Hyperactivité
régime alimentaire
Argyrie
urologie
aliments
revue de la littérature
diététique
benzo[a]anthracènes

---
N1-VALIDE
Traitements visant la vessie hyperactive : Accent sur la pharmacothérapie – Addenda
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(17)30893-9/abstract
La présente mise à jour technique sous forme d'addenda passe en revue les taux de réussite de la fésotérodine, un anticholinergique, et les données comparatives à son sujet, ainsi que le mécanisme d'action, le profil d'innocuité et les taux de réussite du mirabégron, un agoniste des récepteurs bêta-3 adrénergiques, et les données comparatives à son sujet, dans le contexte du traitement du syndrome de la vessie hyperactive (SVH) non neurogène. Il s'agit d'un complément aux recommandations initiales publiées en 2012 sur la pharmacothérapie visant à traiter le SVH
2017
false
false
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
France
Canada
français
vessie hyperactive
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
La vessie hyperactive : une vraie maladie, plusieurs solutions - In : la gazette médicale _ info@gériatrie
https://www.tellmed.ch/include_php/previewdoc.php?file_id=16032
La vessie hyperactive (VH) est définie par la Société Internationale de Continence (ICS) comme une urgence mictionnelle, avec ou sans incontinence d’urgence, fréquemment associée avec pollakiurie et nycturie . Mondialement la prévalence est élevée, cette condition étant présente chez 16,6% des patients de plus de 40 ans. La fréquence de ces troubles est d’autant plus importante lorsque l’âge augmente, atteignant 41,9% des hommes et 31,3% des femmes de plus de 75 ans
2016
false
true
false
Tellmed - Das Portal für Ärztinnen und Ärzte
Suisse
français
article de périodique
vessie hyperactive
vessie hyperactive
vessie hyperactive

---
N1-VALIDE
Stimulation électrique non invasive contre le syndrome de la vessie hyperactive chez l’adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD010098/stimulation-electrique-non-invasive-contre-le-syndrome-de-la-vessie-hyperactive-chez-ladulte
Contexte Il existe plusieurs options pour traiter le syndrome d’hyperactivité vésicale, notamment l’électrostimulation avec des dispositifs non implantés, un traitement conservateur et des médicaments. L’électrostimulation avec des dispositifs non implantés vise à inhiber les contractions du muscle détrusor, afin de réduire la fréquence et l’urgence des mictions. Objectifs Déterminer l’efficacité de l’électrostimulation avec électrodes non implantées par rapport à un placebo ou à tout autre traitement actif pour le traitement de l’hyperactivité vésicale, de l’électrostimulation ajoutée à une autre intervention par rapport à l’autre intervention seule, des différentes méthodes d’électrostimulation les unes par rapport aux autres.
2016
false
false
false
Cochrane
France
vessie hyperactive
vessie hyperactive
électrothérapie
adulte
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
revue de la littérature

---
N1-SUPERVISEE
Pollakiurie non infectieuse de la femme : bilan et traitement
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-541/Pollakiurie-non-infectieuse-de-la-femme-bilan-et-traitement
L’hyperactivité vésicale est un trouble fréquent, souvent sousdiagnostiqué, affectant la qualité de vie des patients atteints : limitation des activités quotidiennes, impact émotionnel profond, voire dépression. Les conséquences sur la qualité de vie en font un problème de santé publique aux coûts élevés pour le patient et la société. Dans ce contexte, le diagnostic doit être rapide et efficace. Les diagnostics différentiels doivent être soigneusement exclus avant d’envisager tout traitement.
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
vessie hyperactive
algorithme
vessie hyperactive
vessie hyperactive
vessie hyperactive
vessie hyperactive

---
N1-VALIDE
Traitement de l’hyperactivité vésicale réfractaire non neurogène par la toxine botulique. Revue de la littérature
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/article/traitement-de-lhyperactivite-vesicale-refractaire--1067
L’objectif de ce travail est de revoir les données de la littérature concernant l’efficacité et la tolérance des injections intradétrusoriennes de toxine botulique pour traiter l’hyperactivité vésicale réfractaire idiopathique
2015
false
false
false
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
revue de la littérature
vessie hyperactive
toxines botuliniques
résultat thérapeutique
relation dose-effet des médicaments
calendrier d'administration des médicaments
toxines botuliniques
injections musculaires

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome de la vessie hyper-active chez la femme : un défi de santé publique
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-492/Syndrome-de-la-vessie-hyper-active-chez-la-femme-un-defi-de-sante-publique
L’hyperactivité vésicale (HAV) est un syndrome clinique touchant environ 17% des femmes. Souvent associée à une hyperactivité détrusorienne à l’examen urodynamique, cette maladie est honteuse, sous-diagnostiquée et insuffisamment traitée. Sa pathophysiologie est complexe et les nombreuses alternatives thérapeutiques, dont certaines peu étudiées, visent à améliorer la qualité de vie. En cas d’échec de la physiothérapie, les anticholinergiques représentent la première ligne thérapeutique médicamenteuse et peuvent être complétés ou remplacés par les bêta3-adrénergiques. La neuromodulation sacrée ainsi que la stimulation du nerf tibial postérieur représentent des alternatives intéressantes tout comme l’injection intravésicale cystoscopique de toxine botulinique, une option chirurgicale récemment validée en Suisse pour l’HAV idiopathique.
2015
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
vessie hyperactive
vessie hyperactive
vessie hyperactive
vessie hyperactive
vessie hyperactive
vessie hyperactive

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l’utilisation de la toxine botulinique de type A (Botox ) dans l’hyperactivité vésicale réfractaire idiopathique
Progrès en Urologie Volume 23, Issue 17, December 2013, Pages 1457–1463 - Open Access
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1166708713007379
Objectifs Définir des recommandations pour l’utilisation pratique de la toxine botulinique de type A (BoNTA) dans l’hyperactivité vésicale réfractaire idiopathique (HAVRI). Méthode Élaboration de recommandations de bonne pratique par consensus formalisé, validées par un groupe de 13 experts puis par un groupe de lecture indépendant.
2013
false
false
false
Elsevier
France
français
recommandation pour la pratique clinique
recommandation par consensus
toxines botuliniques de type A
vessie hyperactive
administration par voie vésicale
agents neuromusculaires

---
N1-SUPERVISEE
Choix d'un médicament anticholinergique dans les symptômes d'hyperactivité vésicale chez les adultes
http://www.cochrane.org/fr/CD005429
Comparer les effets de plusieurs médicaments anticholinergiques pour les symptômes d'hyperactivité vésicale.
2012
false
N
Cochrane
France
français
méta-analyse
adulte
résultat thérapeutique
vessie hyperactive
antagonistes cholinergiques
incontinence urinaire
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
L'hyperactivité vésicale - Partie 1
http://www.rfi.fr/emission/20120829-1l-hyperactivite-vesicale
http://www.rfi.fr/emission/20120829-2l-hyperactivite-vesicale
L'hyperactivité vésicale se manifeste par des envies soudaines et irrépressibles d'uriner. Il est important de consulter rapidement car cela peut cacher d'autres maladies, parfois neurologiques ou infectieuses. Quelles sont les causes ? Existe-t-il des traitements ? Quand faut-il consulter ?
2012
false
N
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
information patient et grand public
vessie hyperactive

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments anticholinergiques versus thérapies actives non médicamenteuses pour le syndrome non-neurogène de la vessie hyperactive chez l'adulte
http://www.cochrane.org/fr/CD003193
Comparer les médicaments anticholinergiques à diverses thérapies non pharmacologiques pour le syndrome non-neurogène de la vessie hyperactive chez l'adulte.
2012
false
N
Cochrane
France
français
méta-analyse
vessie hyperactive
résultat thérapeutique
adulte
vessie hyperactive
antagonistes cholinergiques
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Traitements visant la vessie hyperactive : Accent sur la pharmacothérapie
http://www.jogc.com/article/S1701-2163%2816%2935441-X/abstract
Indication du niveau de preuve, Issues : Fournir une compréhension des données actuellement disponibles au sujet de l'innocuité et de l'efficacité clinique de la pharmacothérapie dans la prise en charge du VHA; orienter la sélection du traitement anticholinergique en fonction des caractéristiques personnelles des patientes.
10.1016/S1701-2163(16)35441-X
2012
false
false
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
vessie hyperactive
recommandation pour la pratique clinique
antagonistes cholinergiques
anticholinergiques

---
N1-VALIDE
Injection de toxine botulique dans la musculeuse vésicale, par urétrocystoscopie - Etude sur les actes
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1319594/injection-de-toxine-botulique-dans-la-musculeuse-vesicale-par-uretrocystoscopie-etude-sur-les-actes
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1323403/injection-de-toxine-botulique-dans-la-musculeuse-vesicale-par-uretrocystoscopie-etude-sur-les-actes
Ce document contient l'avis de la HAS relatifs au service attendu et à l'amélioration du service attendu de l'acte d'injection de toxine botulique dans la musculeuse vésicale, par urétrocystoscopie. Cet avis, qui résulte d'une auto-saisine de la HAS, s'appuie sur l'avis de la Commission de la transparence concernant le médicament BOTOX (juillet 2012), disponible également sur le site de la HAS.
2012
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
évaluation des actes professionnels
toxines botuliniques de type A
Injection de toxine botulique dans la musculeuse vésicale, par urétrocystoscopie
injections
évaluation technologique
incontinence urinaire
cystoscopie
vessie hyperactive
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Pollakiurie
http://urofrance.org/fileadmin/documents/data/FI/2011/pollakiurie/main.pdf
La pollakiurie fait partie du cortège des troubles mictionnels associés à l’hyperactivité vésicale. Elle désigne l’élévation anormale du nombre de mictions quotidiennes. La pollakiurie n’est pas toujours associée à l’envie pressante ou urgenturie (Cf incontinence par impériosités). Vous allez uriner plus que de coutume (plus de 7 fois dans la journée et vous vous levez plus d’une fois par nuit).
2011
false
true
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
vessie hyperactive
vessie hyperactive
pollakiurie

---
N1-SUPERVISEE
Injections de toxines botuliques chez les adultes atteints du syndrome de la vessie hyperactive
http://www.cochrane.org/fr/CD005493
L’objectif de cette revue était de comparer l’injection intravésicale de toxines botuliques à d’autres traitements pour une vessie hyperactive neurogène et idiopathique chez les adultes
2011
false
false
false
Cochrane
France
français
résultat thérapeutique
antidyskinésiques
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
toxines botuliniques
vessie hyperactive
adulte
administration par voie vésicale

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation « coût conséquence » d'une nouvelle approche thérapeutique par la toxine botulinique pour la prise en charge des patients neurologiques présentant une hyperactivité du détrusor
http://www.jle.com/fr/revues/bio_rech/jpc/e-docs/00/04/4E/DA/resume.phtml?type=text.html
Les injections intradétrusoriennes de toxine botulinique de type A (TBA) ont considérablement modifié la prise en charge des blessés médullaires et des patients atteints de sclérose en plaques, en permettant l'acquisition d'une continence urinaire et une bonne maîtrise des risques rénaux. Cette technique permet, dans de nombreux cas, d'éviter une chirurgie de remplacement vésical par entérocystoplastie. Objectifs : afin d'évaluer sur le plan médico-économique cette nouvelle technique, une analyse prospective et observationnelle a été menée sur les principaux centres référents en neuro-urologie en France pour recueillir l'ensemble des données concernant la pratique clinique, les ressources et le temps nécessaires pour réaliser ce geste dans un environnement médico-chirurgical. Ces données ont permis de calculer les coûts directs inhérents à cette nouvelle approche thérapeutique. Résultats : 88 questionnaires, répartis sur 8 centres, ont été analysés \; 69 % des patients traités par injection intradétrusorienne de TBA étaient des blessés médullaires (dont 69 % d'hommes), et 22 % de la population étudiée concernait les patients atteints de sclérose en plaques (dont 75 % de femmes). Un temps paramédical médian de 30 minutes était nécessaire pour préparer le patient et le traitement médical. L'injection de toxine botulinique conduite par voie endoscopique nécessitait en moyenne 7 minutes au médecin opérateur. Le total des coûts de prise en charge d'un patient pour une injection de toxine botulinique dans la muqueuse vésicale est de 723 ?. Au-delà de la confirmation de l'intérêt clinique de la TBA, notre étude démontre que le coût hospitalier des injections intradétrusoriennes de TBA dans la prise en charge des blessés médullaires et des patients atteints de sclérose en plaques est couvert par le tarif du GHM 24C21Z.
2009
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
analyse coût-bénéfice
toxines botuliniques
vessie hyperactive
gestion des soins aux patients
Détrusor hyperactif
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Traiter la vessie hyperactive : une question de médicaments et de comportement
http://www.stacommunications.com/journals/leclinicien/2007/10-Octobre%202007/069-La%20vessie%20hyperactive.pdf
2007
false
N
Le Clinicien - la revue de formation médicale continue
Canada
français
vessie hyperactive
antagonistes cholinergiques
vessie hyperactive
vessie hyperactive
article de périodique

---
Nous contacter.
20/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.