Libellé préféré : médecine scolaire;

vrai Meta (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Impact de la crise sanitaire due au SARS-CoV-2 sur le statut staturopondéral des enfants de quatre ans : comparaison des données des bilans de santé en école maternelle du Val-de-Marne, de 2018 à 2021
https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique/documents/article/impact-de-la-crise-sanitaire-due-au-sars-cov-2-sur-le-statut-staturoponderal-des-enfants-de-quatre-ans-comparaison-des-donnees-des-bilans-de-sant
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2022/8/2022_8_1.html
Introduction - En France, le service de protection maternelle et infantile est en charge au niveau départemental de l'organisation des bilans de santé en école maternelle (BSEM) des enfants de 4 ans. L'objectif de ce travail était d'explorer, sur trois années scolaires (2018-2019, 2019-2020 et 2020-2021), l'évolution du statut staturo-pondéral des enfants et d'estimer l'impact de la crise sanitaire due au SARS-CoV-2 dans le Val-de-Marne. Matériel et méthode - À partir des données issues des BSEM, nous avons extrait : le poids, la taille, le sexe, l'âge, la zone prioritaire ou non dans laquelle était située l'école, la fréquentation d'une cantine ou d'une garderie. Nous avons calculé le Zscore de l'indice de masse corporelle (IMCz) selon la méthode LMS. Résultats - Parmi les 48 119 enfants analysés, la proportion des enfants en surpoids selon l'IMCz était significativement plus important en 2020-2021 par rapport aux années précédentes.
2022
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
COVID-19
article de périodique
Enfant
mère
crise
Enfant
SARS-CoV-2
Enfant
enfant
école maternelle
dû à
Santé maternelle
Bilan
valine
enfant
Enfant
ensemble de données

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0022/DC/MNS du 7 avril 2022 du collège de la Haute Autorité de santé portant sur les articles 13 et 14 du projet de décret relatif aux missions des infirmiers en santé au travail, à la délégation de certaines missions par les médecins du travail et à la mise en œuvre de la télésanté au travail
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3330731/fr/avis-n-2022-0022/dc/mns-du-7-avril-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-portant-sur-les-articles-13-et-14-du-projet-de-decret-relatif-aux-missions-des-infirmiers-en-sante-au-travail-a-la-delegation-de-certaines-missions-par-les-medecins-du-travail-et-a-la-mise-en-oeuvre-de-la-telesante-au-travail
Le collège de la Haute Autorité de santé ayant valablement délibéré en sa séance du 7 avril 2022, Vu les articles 13 et 14 portant sur la télésanté au travail, du projet de décret en conseil d’Etat « relatif aux missions des infirmiers en santé au travail, à la délégation de certaines missions par les médecins du travail et à la mise en oeuvre de la télésanté au travail », transmis pour avis le 29 mars 2022 par le Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion ; Vu l’article 21 de la LOI n 2021-1018 du 2 août 2021 pour renforcer la prévention en santé au travail ; ADOPTE L’AVIS SUIVANT : Les articles 13 et 14 du projet de décret, soumis à l’avis de la HAS, précisent le champ d’application et les conditions de mise en oeuvre de la télésanté au travail. La Haute Autorité de santé émet un avis favorable aux articles 13 et 14 de ce projet de décret.
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
jugement
télésanté
télémédecine
attitude envers la santé
médecins du travail
santé au travail
établissements scolaires
Missions religieuses
Infirmiers

---
N1-SUPERVISEE
Conséquences involontaires des mesures prises dans les écoles pour gérer la pandémie de la COVID-19
https://www.cochrane.org/fr/CD015397/PUBHLTH_consequences-involontaires-des-mesures-prises-dans-les-ecoles-pour-gerer-la-pandemie-de-la-covid-19
Les pays du monde entier ont pris de nombreuses mesures sociales et de santé publique pour prévenir et contrôler la propagation du SARS-CoV-2, un virus respiratoire hautement contagieux responsable de la COVID-19. Une série de mesures ont été mises en place pour minimiser la transmission du SARS-CoV-2 dans les écoles et la communauté au sens large. Les écoles peuvent être des lieux de transmission virale élevée car elles impliquent des interactions prolongées entre des personnes proches les unes des autres. Une revue précédente a permis de localiser et d'examiner les études sur l'efficacité de telles mesures en milieu scolaire concernant la transmission du SARS-CoV-2. Il est tout aussi important d'examiner leurs conséquences involontaires sur la santé et la société afin que les décideurs politiques et les parents puissent prendre des décisions éclairées. Les conséquences involontaires d'une mesure de santé publique pourraient être bénéfiques ou néfastes (ou un mélange des deux). Une mesure de santé publique pourrait entraîner un mélange de bénéfices et de risques. Pour cette revue, nous avons prévu d'examiner les conséquences involontaires des mesures conçues pour prévenir et contrôler la propagation du SARS-CoV-2 dans les écoles. La présente revue peut donc être considérée comme un complément à la revue précédente sur l'efficacité de ces mesures.
2022
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
COVID-19
établissements scolaires
enfant
COVID-19
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0036/AC/SESPEV du 16 juin 2022 du collège de la Haute Autorité de santé relatif au lancement de la campagne de vaccination 2022/2023 contre la grippe saisonnière en France dans l’hémisphère Nord et à Mayotte dans le contexte de l’épidémie de Covid-19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3345196/fr/avis-n2022-0036/ac/sespev-du-16-juin-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-au-lancement-de-la-campagne-de-vaccination-2022/2023-contre-la-grippe-saisonniere-en-france-dans-l-hemisphere-nord-et-a-mayotte-dans-le-contexte-de-l-epidemie-de-covid-19
A qui s’adresse ces recommandations ? Elles s’adressent aux décideurs publics et fait suite à une saisine du Directeur Général de la santé en date du 5 mai 2022 Quels sont les objectifs de cette recommandation ? La HAS se prononce sur la date optimale de lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2022-2023 pour l’hémisphère Nord et sur la pertinence de mener les campagnes de vaccination contre la grippe saisonnière et la Covid-19 en même temps.
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de santé publique
France
attitude envers la santé
Santé
Vaccins
France
Épidémies
jugement
France
vaccination; médication préventive
Épidémies de maladies
français
Vaccination
établissements scolaires
Grippe
vaccination
Vaccine
Mayotte
vaccination de masse
France
vaccination contre la grippe
COVID-19
grippe
Comores
grippe humaine
vaccins antigrippaux
France
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à une expertise hors évaluation des risques relatives à l’état des connaissances sur la présence ou l’émission de substances dangereuses dans des fournitures scolaires et de bureau et leur impact éventuel sur la santé
https://www.anses.fr/fr/system/files/CONSO2020AUTO0157.pdf
https://www.anses.fr/fr/content/mieux-encadrer-la-pr%C3%A9sence-de-substances-dangereuses-dans-les-fournitures-scolaires
Stylos, colles, crayons, correcteurs, cahiers… : dans une expertise publiée ce jour, l’Anses révèle la présence de plusieurs familles de substances chimiques dangereuses dans les fournitures utilisées à l’école, à la maison ou au bureau. Afin de protéger la santé des consommateurs, et plus particulièrement celle des enfants, l’Agence appelle à revoir la réglementation et à renforcer la surveillance des produits.
2022
ANSES
France
recommandation de santé publique
a une évaluation
Fournitures
services de santé scolaire
Appréciation des risques
équipement et fournitures
connaissance
jugement
connaissance
expertise
produits dangereux
Anses
émission
baies (géographie)
Risque relatif
Santé
Savoir

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0039/AC/SESPEV du 7 juillet 2022 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à la vaccination contre le virus Monkeypox en préexposition des personnes à haut risque d’exposition
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3351308/en/avis-n2022-0039/ac/sespev-du-7-juillet-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-a-la-vaccination-contre-le-virus-monkeypox-en-preexposition-des-personnes-a-haut-risque-d-exposition
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3351443/en/monkeypox-une-vaccination-preventive-proposee-aux-personnes-les-plus-a-risque-d-exposition
A qui s’adresse cet avis ? Il s’adresse aux décideurs publics Quels sont les objectifs de cet avis ? Préciser la pertinence de recommander la vaccination aux populations présentant un très haut risque d’exposition au virus Monkeypox et la stratégie de priorisation à mettre en œuvre entre les différentes indications en fonction du nombre de doses de vaccins disponibles
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
orthopoxvirose simienne
recommandation de santé publique
Vaccine
virus de la vaccine
vaccins antiviraux
Virus
virus de la vaccine
relations interpersonnelles
Virus
attitude envers la santé
monkeypox
effets de l'exposition à un agent externe
virus de la variole simienne
7-methylbenzo[a]anthracene
vaccination
Personna +
Vaccins
vaccination; médication préventive
établissements scolaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0044/AC/SESPEV du 21 juillet 2022 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à l’obligation de vaccination contre la Covid-19 des professionnels des secteurs sanitaire et médico-social
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3356224/fr/avis-n2022-0044/ac/sespev-du-21-juillet-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-a-l-obligation-de-vaccination-contre-la-covid-19-des-professionnels-des-secteurs-sanitaire-et-medico-social
A qui s’adresse ces recommandations ? Elles s’adressent aux décideurs publics. Principales conclusions des recommandations. Au vu du contexte épidémique dynamique, des incertitudes sur l’évolution de l’épidémie dans les prochains mois, et de l’efficacité d’un schéma vaccinal complet à réduire le risque d’être infecté et de transmettre la maladie, la HAS considère que les données ne sont pas de nature à remettre en cause l’obligation vaccinale des personnels des secteurs sanitaire et médico-social qui concourt à une meilleure protection des personnes soignées ou accompagnées, au premier rang desquelles les plus vulnérables. Ces recommandations seront actualisées en fonction des nouvelles données disponibles.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
Vaccine
relations interprofessionnelles
vaccination
zone desservie (santé)
COVID-19
Santé
établissements scolaires
socialisme
Vaccination
vaccins contre la COVID-19
vaccination
attitude envers la santé
COVID-19
jugement
Vaccins
vaccination; médication préventive

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0043/AC/SESPEV du 13 juillet 2022 du Collège de la Haute Autorité de santé relatif à la place d'une dose de rappel additionnelle des vaccins contre la Covid-19 dans la stratégie vaccinale
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3352538/fr/avis-n2022-0043/ac/sespev-du-13-juillet-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-a-la-place-d-une-dose-de-rappel-additionnelle-des-vaccins-contre-la-covid-19-dans-la-strategie-vaccinale
A qui s’adresse ces recommandations ? Elles s'adressent aux décideurs publics Quels sont les objectifs de ces recommandations ? Dans le contexte épidémique actuel marqué par l’arrivée d’une septième vague épidémique en cours en France et de la présence des sous-lignages BA.4 et BA.5 d'Omicron désormais majoritaires en France, la HAS répond à la saisine du Directeur général de la santé (DGS) concernant la pertinence éventuelle d’élargir la population éligible à un rappel et sur l’opportunité de modifier le délai minimal à respecter entre en cas d’infection survenue depuis la dernière injection.
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
vaccin
vaccination
vaccination
vaccination; médication préventive
attitude envers la santé
rappel de vaccin
COVID-19
Santé
vaccins contre la COVID-19
Vaccins
vaccine
COVID-19
Vaccine
établissements scolaires
jugement

---
N3-AUTOINDEXEE
Diabète de type 1 à l’école
https://soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/health-conditions-and-treatments/children-and-youth-with-type-1-diabetes-in-school
Le diabète de type 1 est une maladie chronique qui se déclare lorsque le pancréas ne produit plus d’insuline, c’est-à-dire l’hormone qui permet à l’organisme de convertir le glucose (le sucre) en énergie ou de l’emmagasiner dans les cellules. Sans insuline, la glycémie (la quantité de glucose dans le sang) devient dangereusement élevée. Non traité, le diabète de type 1 a un potentiel mortel. L’insuline est le seul traitement possible, administré sous forme de multiples injections quotidiennes ou à l’aide d’une pompe. Environ un enfant sur 300 est atteint du diabète de type 1. Ces enfants ont besoin de vérifier leur glycémie plusieurs fois par jour et de recevoir des doses régulières d’insuline. De nombreux facteurs ont une influence sur leur glycémie et sur la quantité d’insuline dont ils ont besoin, y compris leur alimentation, leurs activités physiques, les maladies dont ils sont atteints et leur stress.
2022
Soins de nos enfants
Canada
information patient et grand public
diabète de type 1
dû à
établissements scolaires
Diabète de type 1

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation du service sanitaire des étudiants en santé - Rapport final
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1244
Le rapport final de l’évaluation du service sanitaire des étudiants en santé (SSES) complémente le rapport intermédiaire du 4 mars 2020 à la suite de la saisine du 30 juillet 2019. Le second volet d’évaluation aborde les effets du SSES sur les représentations et les dynamiques interfilières et les compétences acquises par les étudiants, son impact sur la prévention-promotion de la santé et l’impact de la crise sanitaire Covid-19 sur sa mise en œuvre. Une étude qualitative approfondie a été conduite dans trois régions, soit 4 académies : Auvergne-Rhône-Alpes (académies de Grenoble et Lyon), Centre-Val-de-Loire, Guadeloupe. La crise sanitaire du Covid-19 a fragilisé le SSES, encore incomplètement implanté en sa deuxième année, mais la dynamique pédagogique nationale et en régions s’est néanmoins poursuivie. A l’issue des deux volets d’évaluation, le HCSP recommande le maintien et le renforcement du SSES dans la formation des étudiants en santé. Il est cependant souhaitable de recentrer ses objectifs sur sa fonction pédagogique et d’acquisition de compétences socles en matière de conduite d’actions de prévention primaire et de promotion de la santé en équipe interprofessionnelle et de positionner le service sanitaire dans la première partie des études de santé, dédiée aux apprentissages fondamentaux.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
rapport
études d'évaluation comme sujet
rapport albumine/globuline
services de santé pour étudiants
attitude envers la santé
recherche sur les services de santé
étudiant
Rapport d'évaluation

---
N3-AUTOINDEXEE
Développement de l’agressivité indirecte avant l’entrée à l’école
https://www.enfant-encyclopedie.com/agressivite-agression/selon-experts/developpement-de-lagressivite-indirecte-avant-lentree-lecole
Les tentatives de compréhension et de prévention de l’agressivité chez les enfants ont été principalement guidées par un modèle orienté vers les garçons et axé sur l’agressivité physique. Cependant, les enfants peuvent aussi blesser leurs pairs de manière plus subtile, par exemple par l’exclusion sociale ou le colportage de rumeurs. Ces formes d’agression sont aussi néfastes et suscitent les mêmes réponses physiologiques et neurales de douleur que les agressions physiques. Elles ont une gamme d’effets négatifs potentiellement durables sur les victimes, dont la baisse des résultats scolaires, les complaintes somatiques, l’anxiété, la dépression et même les tentatives de suicide.
2022
Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants
France
information scientifique et technique
Agressivité
établissements scolaires
agressivité
entrée

---
N3-AUTOINDEXEE
Violence dans les relations amoureuses des 12-17 ans : sensibiliser le personnel des écoles
https://www.inspq.qc.ca/nouvelles/violence-relations-amoureuses-12-17-ans-sensibiliser-personnel-ecoles
Premiers amours, premières violences? C’est malheureusement souvent le cas, puisque plus d’un jeune sur trois subit de la violence en contexte amoureux. À l’occasion de la Semaine de l’égalité des sexes, l’Institut national de santé publique du Québec et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec présentent la vidéo La violence dans les relations amoureuses des jeunes, c’est loin d’être banal(le lien est externe).
2022
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
information patient et grand public
violence
hypersensibilité
amour
amour
Violence
établissements scolaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Programme québécois de brossage supervisé des dents avec un dentifrice fluoré en service de garde éducatif à l'enfance et à l'école primaire - Cadre de référence à l'intention des gestionnaires et des intervenants de santé dentaire publique
Cadre de référence
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001929/
Ce cadre de référence vise à soutenir le déploiement du Programme québécois de brossage supervisé des dents avec un dentifrice fluoré en service de garde éducatif à l’enfance et à l’école primaire. Il est destiné aux gestionnaires et aux intervenants de santé dentaire publique. Il nomme les principes directeurs et décrit les objectifs à atteindre et les principaux paramètres à respecter pour assurer la mise en place des activités de façon efficace, efficiente et sécuritaire. Ce présent cadre de référence s’inscrit en continuité avec les objectifs du Programme national de santé publique (PNSP) 2015-2025 qui propose à l’égard du développement global des enfants et des jeunes adolescents, différentes mesures pour prévenir l’apparition des problèmes de santé buccodentaire comme les suivis dentaires préventifs et l’application de scellant dentaire à l’école auprès des enfants à risque de carie dentaire.
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
rapport
Programmes
dent, sai
Supervision
écoles primaires
Santé publique
brossage dentaire
permanence des soins
principal
enfance
fluor
odontologie en santé publique
intention
dentifrices
organisation et administration
FLUOR
personnel administratif
établissements scolaires
fluor

---
N3-AUTOINDEXEE
Renouvellement de l’air insuffisant dans les écoles : un constat établi de longue date
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2022/19-20/2022_19-20_4.html
Les écoles sont les lieux de vie les plus fréquentés par les enfants après les logements. La qualité de l’air dans ces espaces est donc primordiale pour leur santé, mais également leur apprentissage. Rapidement après sa création en 2001, l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI) a mis en place un programme de travail dédié aux bâtiments accueillant des enfants. Cet article vise à faire la synthèse des travaux menés, à la lumière des questionnements qui se sont fait jour sur l’aération dans les écoles lors de la pandémie de Covid-19. Les résultats des travaux de l’OQAI montrent de façon homogène une problématique de renouvellement d’air insuffisant dans les salles de classe en France et donc une qualité de l’air intérieur souvent dégradée. Des solutions existent pour inciter à l’ouverture des fenêtres dans les écoles non équipées d’un système mécanique de ventilation. La réduction des sources de pollution intérieure est également un levier majeur pour l’amélioration de la qualité de l’air dans les espaces clos. De façon générale, la sensibilisation des enfants, enseignants et gestionnaires des bâtiments scolaires est à promouvoir.
2022
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Air
Renouvellement de l'air
air
insuffisance
établissements scolaires
climatisation

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0060/AC/SESPEV du 10 novembre 2022 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à la généralisation du dépistage de la drépanocytose en France métropolitaine
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3385427/fr/avis-n2022-0060/ac/sespev-du-10-novembre-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-a-la-generalisation-du-depistage-de-la-drepanocytose-en-france-metropolitaine
À la lumière de nouvelles alertes de professionnels de santé et de patients, ainsi que de nouvelles données épidémiologiques et scientifiques publiées depuis 2014, la HAS recommande la généralisation du dépistage néonatal de la drépanocytose en Métropole, pour éviter que des enfants n’échappent au dépistage ciblé. En France, le dépistage néonatal systématique de la drépanocytose a d’abord été déployé aux Antilles françaises (1984 en Guadeloupe, 1989 en Martinique) pour être élargi, à partir de 1992, à l’ensemble des nouveau-nés des départements et régions d’Outre-mer. En Métropole, un dépistage ciblé de la drépanocytose a été introduit en 1995 en Île-de-France puis progressivement généralisé pour couvrir l’ensemble du territoire en 2000. Il est restreint aux nouveau-nés de parents originaires de régions à risque (dépistage ciblé).
2022
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
jugement
Santé
France
France
établissements scolaires
drépanocytose
France
France
hémoglobinose s
France
Dépistage de masse
français
Dépistage
attitude envers la santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Syndrome collectif inexpliqué chez les enfants d'une école primaire du Vaucluse. Rapport d'investigation, 2022
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/enquetes-etudes/syndrome-collectif-inexplique-chez-les-enfants-d-une-ecole-primaire-du-vaucluse.-rapport-d-investigation-2022
Depuis début janvier 2021, plusieurs enfants d'une école primaire du Vaucluse ont présenté des signes digestifs et généraux dans plusieurs classes. En phase épidémique de la Covid-19, une circulation virale dans l'établissement était évoquée mais les résultats des tests PCR se sont avérés négatifs Les premières analyses environnementales étaient négatives éliminant notamment la présence de CO dans l'établissement. Une enquête épidémiologique avec questionnaire auprès des élèves atteints a été réalisée en complément de l'enquête environnementale, afin d'identifier l'origine de cet épisode. Des symptômes variés ont été décrits par 40 élèves, soit un taux d'attaque d'environ 27 % parmi l'ensemble des élèves mais nettement plus élevé dans les classes de CP (56 %). Les éléments recueillis lors des enquêtes ont permis d'écarter l'hypothèse d'une intoxication de nature chimique ou infectieuse et de poser le diagnostic d'un syndrome collectif à forte composante émotionnelle dans un contexte local anxiogène lié à l'épidémie de Covid-19 et au port du masque à l'école pour les 5-11 ans. Cet épisode présentait toute les caractéristiques du syndrome collectif inexpliqué décrit dans la littérature. La prise en charge, par la médecine scolaire, des enfants symptomatiques au sein de l'école, a permis de diminuer les tensions et les angoisses et de contrôler progressivement la situation.
2022
SPF - Santé publique France
France
rapport
Collection
établissements scolaires
écoles primaires
principal
Rapport d'investigation
enfant
Enfant
rapport albumine/globuline
Enfant
enfant
Enfant
rapport de recherche
Enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Procédures en santé dentaire publique - Phase 3: Reprise des services dentaires préventifs en milieu scolaire
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003007/
Le présent document est une adaptation des directives concernant la pratique professionnelle dans le domaine buccodentaire pour les services dentaires préventifs en santé publique, en milieu scolaire. Elles constituent des directives intérimaires.
2022
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
recommandation de santé publique
dent, sai
établissements scolaires
Santé publique
Procédures
méthodes
odontologie en santé publique
service dentaire préventif
procédure
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Modélisation de l’épidémie de COVID-19
Groupe de modélisation de l’équipe ETE (Laboratoire MIVEGEC, CNRS, IRD, Université de Montpellier)
http://covid-ete.ouvaton.org/
Notre équipe regroupe des chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorant es, étudiants, ingénieurs, titulaires ou précaires, qui travaillent à la modélisation de l’évolution des micro-organismes responsables de maladies infectieuses. Notre expertise, tant au niveau de la biologie que des outils mathématiques , statistiques et computationnels, nous permet d’étudier les aspects populationnels de la pandémie de COVID-19, ce que nous faisons depuis le 12 mars 2020. Ce site rassemble nos travaux sur le sujet. Nous avons rédigé un rapport qui résume nos travaux de modélisation et des notes plus pédagogiques.
France
COVID-19
structure recherche
COVID-19
Équipement
universités
Épidémies
laboratoires
groupes de population
équipement et fournitures
Épidémies de maladies

---
N1-VALIDE
Nouvelles doctrines pour l’isolement des cas de COVID-19 et la quarantaine des personnes contacts : actualisation pour le milieu scolaire
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/reply_dgs_urgent_01_doctrines_isolement_et_40n.pdf
Les évolutions apportées à la précédente version du tableau récapitulatif des conduites à tenir pour l’isolement des cas de Covid19, la quarantaine des personnes contacts à risque et la stratégie de tests associée apparaissent en jaune ci-après. La stratégie de tests est adaptée dans les milieux scolaire et périscolaire, dans les écoles, collèges et lycées : à compter du mercredi 12 janvier, lorsqu’un élève est cas contact, il réalise trois autotests à J0, J2 et J4, au lieu d’un test RT-PCR ou antigénique suivi de deux autotests. Ces autotests seront fournis gratuitement en pharmacie, sur présentation d’une attestation fournie par l’école (attestation disponible à partir de vendredi 14 janvier).
2022
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
isolement du patient
test COVID-19
recommandation de santé publique
quarantaine
établissements scolaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0001/AC/SBP du 6 janvier 2022 du collège de la Haute Autorité de santé relatif au projet de mémo intitulé « Prise en charge de l’épisode dépressif caractérisé chez la personne âgée de 65 à 75 ans »
https://has-sante.fr/jcms/p_3308376/fr/avis-n-2022-0001/ac/sbp-du-6-janvier-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-au-projet-de-memo-intitule-prise-en-charge-de-l-episode-depressif-caracterise-chez-la-personne-agee-de-65-a-75-ans
Le collège de la Haute Autorité de Santé adopte l'avis suivant.
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
sujet âgé
dépression
personne âgée
dépression
gestion des soins aux patients
établissements scolaires
dû à
depression
Santé
jugement
épisode de
dépression
attitude envers la santé
trouble dépressif
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus
méthacrylate de 3-triméthoxysilylpropyle

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0006/SESPEV du 13 janvier 2022 du collège de la Haute Autorité de santé sur la modification du décret du 1er juin 2021 relative aux schémas vaccinaux reconnus dans le cadre du passe sanitaire
https://has-sante.fr/jcms/p_3309646/fr/avis-n-2022-0006/sespev-du-13-janvier-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-sur-la-modification-du-decret-du-1er-juin-2021-relative-aux-schemas-vaccinaux-reconnus-dans-le-cadre-du-passe-sanitaire
La HAS prend acte de la volonté du ministère des Solidarités et de la santé d’intégrer la dose de rappel dans le passe sanitaire pour les majeurs. Pour être conforme aux recommandations de la HAS ce rappel vaccinal doit être compris entre trois et six mois après la primovaccination. Sa fixation par les autorités doit également tenir compte du temps nécessaire pour recevoir effectivement un rappel au vu de la date d’entrée en vigueur du décret. De ce point de vue, la proposition formulée pour le rappel des vaccins à ARNm de porter ce délai à sept mois ne présente pas d’incohérence avec les recommandations de la HAS à date.
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
santé
établissements scolaires
jugement
calendrier vaccinal

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis n 2022.0004/AC/SESPEV du 13 janvier 2022 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à la place du vaccin Janssen en seconde dose et en dose de rappel dans la stratégie de vaccination contre la Covid-19
https://has-sante.fr/jcms/p_3309607/fr/avis-n-2022-0004/ac/sespev-du-13-janvier-2022-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-a-la-place-du-vaccin-janssen-en-seconde-dose-et-en-dose-de-rappel-dans-la-strategie-de-vaccination-contre-la-covid-19
La HAS a été saisie par la DGS le 17 décembre 2021 afin d'évaluer la place du vaccin Janssen dans la campagne de rappel de vaccination contre la COVID-19. Cette saisine fait suite de la modification de l’AMM conditionnelle du vaccin Janssen (Ad26.COV2-S) du 15 décembre 2021 prévoyant : Qu’une deuxième dose de ce vaccin (dite de rappel dans le RCP) puisse être administrée au moins 2 mois après la première dose chez les personnes âgées de 18 ans et plus ; Qu’une dose de rappel de ce vaccin puisse être administrée comme dose de rappel hétérologue après un schéma de primo-vaccination complet par un vaccin à ARNm (l’intervalle d’administration de la dose de rappel hétérologue est le même que celui autorisé pour la dose de rappel du vaccin utilisé pour la primo-vaccination).
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
vaccins à ARNm
recommandation de santé publique
vaccins contre la COVID-19
jugement
Vaccination
attitude envers la santé
établissements scolaires
Vaccine
COVID-19
vaccination
vaccin
vaccination
vaccination; médication préventive
rappel de vaccin
Vaccins
Santé
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Mesures mises en œuvre en milieu scolaire pour contenir la pandémie de COVID-19 : une revue rapide
https://www.cochrane.org/fr/CD015029/PUBHLTH_mesures-mises-en-oeuvre-en-milieu-scolaire-pour-contenir-la-pandemie-de-covid-19-une-revue-rapide
Qu'étudie cette revue ? Afin de réduire la propagation du virus à l'origine de la COVID-19, de nombreux gouvernements et sociétés ont mis en place des mesures d'atténuation dans les écoles. Cependant, nous ne savons pas si ces mesures sont efficaces pour réduire la propagation du virus, ni comment elles affectent d'autres aspects de la vie, comme l'éducation, l'économie ou la société dans son ensemble.
2022
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
COVID-19
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
établissements scolaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Délivrance d’autotests en officine aux professionnels exerçant en milieu scolaire
DGS Urgent n 14
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_no2022-14_autotests_en_officine.pdf
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_no2022-14_annexe_1_-_autotests.pdf
Le contexte de circulation élevée du variant OMICRON du virus SARS-COV-2 impose une vigilance particulière dans le milieu scolaire tout en évitant, le plus possible, les fermetures de classes. L’atteinte de cet objectif pourrait être facilitée par la mise à disposition des personnels exerçant dans les établissements des premier et second degrés de l’éducation nationale qui le souhaitent de moyens de dépistage. La délivrance gratuite d’autotests sera proposée à ces personnels, elle s’appuiera sur le réseau des officines