Libellé préféré : Académie Nationale de Médecine;

URL : http://www.academie-medecine.fr/

HON : 987249;

GIP UNF3S : N;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
L’innovation en santé. Une action volontariste de l’Etat face à la complexité de son organisation
https://www.academie-medecine.fr/linnovation-en-sante-une-action-volontariste-de-letat-face-a-la-complexite-de-son-organisation/
Comme l’innovation en général, l’innovation en santé répond à des critères de nouveauté associée à un saut d’inventivité qui ne pouvait pas être prévu par l’état de l’art. Sa spécificité repose sur les fortes contraintes propres à son application, notamment le respect des principes de la bioéthique et la réglementation spécifique à la recherche et à l’innovation sur la personne humaine. Le soutien public à l’innovation s’est renforcé de manière continue au cours des vingt dernières années, notamment via les Programmes d’investissement d’avenir (PIA) à partir de 2010. Cependant, la multiplication des agences, des organismes de valorisation et des appels à proposition a induit une désorganisation du système, au détriment de son efficience. De plus, l’augmentation des financements via les PIA est incohérente avec l’affaiblissement constant des moyens alloués à la recherche fondamentale en biologie-santé qui est à l’origine de l’innovation. Pour que l’innovation arrive au lit du malade et concoure à la souveraineté de la France en matière de santé, il est indispensable de (i) coordonner le continuum du financement de la recherche fondamentale vers l’amorçage de projets d’innovation, et jusqu’au capital développement, tout en renforçant l’évaluation ; (ii) de simplifier, notamment en réduisant le nombre d’organismes nationaux et locaux de transfert de technologie ; (iii) d’encourager l’investissement privé en biologie-santé, notamment via des incitations fiscales ; (iv) de réduire les délais de contractualisation ; et (v) de soutenir les infrastructures de recherche ouvertes au start-ups et aux projets à risque.
2024
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
Face
organisation
état de santé
état de santé
organisateurs embryonnaires
organisation
organismes

---
N2-TITRE
Patients Partenaires
https://www.academie-medecine.fr/patients-partenaires/
Le concept de patient partenaire est une étape importante sur le long chemin de l’évolution sociétale en médecine. Il repose sur la reconnaissance de l’existence d’un savoir fondé sur l’expérience de leur maladie développée par les patients ayant une pathologie chronique. Les patients partenaires peuvent faire profiter de ce savoir les autres patients (rôle de pair-aidant), les étudiants en santé (rôle de patient-enseignant), les chercheurs (rôle de co-chercheur) et les instances décisionnelles (rôle des Associations de patients). Dans ce rapport, nous privilégions le terme de patient partenaire, par rapport à celui de patient expert. Le concept de patient partenaire doit être vu comme un moyen d’améliorer l’efficacité des soins en général et la relation thérapeutique en particulier. Une co-construction précise de sa mise en œuvre est indispensable. Des garde-fous doivent être mis en place pour éviter des démarches illégitimes pouvant aboutir à des non-sens médicaux ou des dérives mercantiles, voire sectaires. Pour éviter ces dérives, les patients partenaires doivent pouvoir avoir bénéficié d’une formation, actuellement délivrée dans plusieurs universités et/ou par des Associations de patients elles-mêmes. Le développement à côté de la médecine de précision (pour les patients) d’une médecine participative (avec les patients) contribue au développement d’une médecine apportant en même temps les meilleurs traitements médicaux et les meilleurs soins humains.
2024
Académie Nationale de Médecine
France
rapport

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis de l’Académie nationale de médecine concernant les praticiens à diplômes hors Union Européenne (Padhue)
https://www.academie-medecine.fr/avis-de-lacademie-nationale-de-medecine-concernant-les-praticiens-a-diplomes-hors-union-europeenne-padhue/
Plus de 10 000 candidats se sont présentés pour 2 700 postes lors du dernier concours d’évaluation des connaissances (EVC) des praticiens à diplômes hors Union Européenne (Padhue). Environ 2 000 d’entre eux, non lauréats mais en fonction dans des services de soins, parfois depuis plusieurs années, sont dans une précarité administrative. Bien que la ministre de la Santé, Mme Catherine Vautrin, ait décidé récemment d’une régularisation temporaire, leur situation est difficilement soutenable. L’Académie nationale de médecine (ANM) : – Estime que le recrutement de praticiens « Padhue » est nécessaire et doit se poursuivre pour faire face, aux côtés de leurs collègues à diplôme français, aux difficultés d’accès aux soins d’une grande partie de la population française. – Considère toutefois indispensable que leurs compétences médicales et la nécessaire maitrise de la langue française soient évaluées par le concours d’évaluation des connaissances. Le niveau d’exigence des épreuves théoriques de cet examen peut varier selon les spécialités et doit être enrichi par l’expérience acquise par le candidat dans les établissements ayant une mission de service public. Cette expérience, authentifiée par les responsables des services dans lesquels ils auront exercé, peut moduler la durée de formation complémentaire intitulée période de consolidation, actuellement fixée à 2 ans. Les doyens de facultés de médecine devront veiller à la qualité de l’encadrement de cette période. La réussite à l’EVC de ces praticiens, qui ne sont plus des étudiants, les autorise à postuler dans le service de leur choix afin de pérenniser la cohésion des équipes. En revanche, ceux n’ayant pas été reçus à l’EVC, au terme d’un nombre d’échecs à déterminer, doivent être orientés vers d’autres métiers de santé.
2024
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
acquis complets d'un niveau académique associé
Union européenne
ni en accord ni en désaccord
académie
acquis complets de la seconde
jugement
Union européenne
médecins
acquis complets du lycée
académie
médecine
Médicament

---
N2-AUTOINDEXEE
Comment réformer les financements de la recherche hospitalière par les MERRI du ministère de la Santé et de la Prévention. Document complémentaire au Rapport « Réformer la recherche en sciences biologiques et en santé : Partie I, le financement et Partie II, l’organisation »
https://www.academie-medecine.fr/comment-reformer-les-financements-de-la-recherche-hospitaliere-par-les-merri-du-ministere-de-la-sante-et-de-la-prevention-document-complementaire-au-rapport-reformer-la-recherche-en-sciences/
Nous présentons les principes et la méthodologie d’un projet de réforme du financement de la recherche par le ministère chargé de la santé. L’objectif est d’aligner l’attribution de ces fonds, appelés MERRI, sur les pratiques internationales en la fondant sur des critères objectifs de qualité scientifique et de besoin médical. Une minorité de ces fonds serait attribuée aux hôpitaux sur une base concurrentielle et le reste sur une base contractuelle pluriannuelle, en utilisant des canaux de distribution sûrs et transparents. Un préciput substantiel serait alloué aux établissements. Cette réforme, qui vise à améliorer l’efficacité du financement de la recherche hospitalière en France, est très attendue par l’ensemble des chercheurs et des cliniciens.
2024
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
réforme des soins de santé
recherche sur les services de santé
iode
biologie
organisation
financement de la santé
sciences biologiques
papier
pouce international
rapport albumine/globuline
attitude envers la santé
recherche de prévention
mélanome uvéal stade I
ratio
organisation
Subvention de recherche
médecine préventive
Science
cholangiocarcinome intrahépatique stade I v8
disciplines des sciences biologiques
carcinome de la vessie stade I v8
cancer de la prostate stade I AJCC v8
iodures
Financement organisé
Biologie
assurance maladie complémentaire
niveau de Clark I
rapport de recherche
financement des soins de santé
cancer du col de l'utérus de stade I v8
sciences de promotion de la santé
fonds

---
N3-AUTOINDEXEE
Face au coût élevé des nouveaux traitements médicaux en cancérologie
https://www.academie-medecine.fr/face-au-cout-eleve-des-nouveaux-traitements-medicaux-en-cancerologie/
Depuis 25 ans, les traitements médicaux des cancers ont été bouleversés. Des innovations majeures ont permis le développement de nouvelles approches : les thérapeutiques ciblées, l’immunothérapie (anticorps monoclonaux et inhibiteurs de points de jonction), et les médicaments de thérapie innovante (MTI) comprenant, notamment, les cellules lymphocytaires génétiquement transformées (Chimeric Antigen Receptor-T ou cellules CAR-T), la thérapie cellulaire avec les Tumor Infiltrating Lymphocytes (TILs) et les vaccins « anti-cancer ». Ces traitements, parfois spécifiques de chaque patient, font appel à des technologies sophistiquées et onéreuses, encore réservées à des laboratoires spécialisés. Malgré cela, cette diversification thérapeutique est associée à une augmentation importante du nombre des nouveaux traitements des cancers mis sur le marché.
2024
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
Allèle sauvage FANCE
oncologie médicale
coûts des soins de santé
Face
Coûts des traitements
langue newar
Visage

---
N1-VALIDE
Systèmes d’IA générative en santé : enjeux et perspectives
https://www.academie-medecine.fr/systemes-dia-generative-en-sante-enjeux-et-perspectives/
La santé est un des domaines majeurs d’application des technologies dites d’Intelligence Artificielle. Tous les domaines de la santé et toutes les spécialités sont concernés. Les systèmes d’intelligence artificielle générative (SIAgen) impressionnent par leur capacité à produire en quelques secondes des textes souvent pertinents, mais aussi parfois erronés. Leurs champs d’applications dans le domaine de la santé sont vastes et peuvent aller de l’aide à la rédaction de notes d’information à la rédaction de thèses ou de projets de programme de recherche. Pour les utiliser à bon escient il est important d’en connaitre les principes de fonctionnement. Les SIAgen fonctionnent à partir d’auto-apprentissage basé sur un nombre extrêmement élevé d’exemples, ce qui est très différent de l’approche humaine, qui s’appuie sur l’expérience, le contexte et un système de valeurs. Ils génèrent des textes avec une grande rapidité mais ne sont pas entrainés à rechercher ou à dire la vérité. Une validation humaine est donc toujours nécessaire. Par ce rapport, l’Académie nationale de médecine explicite plusieurs de ces avancées pour la santé, décrit les enjeux d’éthique associés et recommande des points d’actions à mettre en œuvre sans délai.
2024
false
false
false
false
true
Académie Nationale de Médecine
France
intelligence artificielle
Intelligence artificielle
rapport

---
N2-AUTOINDEXEE
Les punaises de lit en 2024 : réalités, risques et impostures
https://www.academie-medecine.fr/les-punaises-de-lit-en-2024-realites-risques-et-impostures/
La « punaise de lit » commune (Cimex lectularius) est un nuisible hématophage qui a suscité des inquiétudes et une forte médiatisation au cours des derniers mois de 2023. Cet insecte nocturne et grégaire, inféodé à l’Homme depuis des milliers d’années, était bien connu avant la seconde guerre mondiale. Vers les années 1950, il avait disparu des préoccupations quotidiennes, au moins dans les grandes villes. Par la suite, l’interdiction d’usage d’insecticides efficaces mais trop dangereux pour la santé humaine tels que le DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane) et l’apparition de résistances à d’autres insecticides, ont favorisé son essor, d’abord aux États-Unis d’Amérique, puis en Europe. En France, le pourcentage des foyers infectés, environ 7 % en 2014, est estimé à 11% en 2023. Les autres causes de cet essor sont multiples : accroissement des cas de contamination lors de déplacements, augmentation du marché de la seconde main (meubles, en particulier literie), méconnaissance globale de l’insecte (aspect, taille, comportement, mode de vie), vétusté de certains logements facilitant la colonisation d’un immeuble.
2024
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
risque
punaises des lits
lit
langue Bouguinaise
cimex lectularius
langue lituanienne

---
N3-AUTOINDEXEE
Comprendre la place de l’irrationalité dans le soin : quelles conséquences pour la pratique et la formation des soignants ?
https://www.academie-medecine.fr/comprendre-la-place-de-lirrationalite-dans-le-soin-quelles-consequences-pour-la-pratique-et-la-formation-des-soignants/
Un nombre important de personnes se tournent vers des thérapies non conventionnelles, parfois au détriment de leur santé. Les motivations sont nombreuses : insatisfaction vis à vis du système de santé et de ses acteurs notamment du fait d’une perte de sens dans le soin, sentiment de méfiance envers la science, informations fallacieuses et complotisme étalés sur les réseaux sociaux. Dans un tel contexte, les soignants peuvent se sentir démunis face à des comportements qu’ils jugeront comme manifestement irrationnels. L’irrationalité d’un comportement est cependant un concept délicat à manier et qu’il faut considérer avec prudence dans le cadre de la relation médecin malade. Lors de la rencontre avec un patient la question de la finitude de la vie n’est jamais totalement absente. Construire une alliance thérapeutique implique souvent de prendre en compte une telle réalité. L’Académie nationale de médecine se doit de rappeler que la pratique clinique repose sur la maîtrise d’un savoir hautement scientifique et technique mobilisé dans le contexte d’un dialogue entre deux êtres humains, chacun empreint de sa propre subjectivité. Des pistes concrètes sont proposées dans ce rapport, dans les domaines de l’exercice clinique, de la formation des soignants, de l’information des patients et plus généralement des citoyens. Il s’agit d’un enjeu de toute première importance pour garantir un système de soin à la fois bienveillant et efficace, conditions nécessaires pour éviter le recours à certains soins alternatifs potentiellement délétères. C’est à ces conditions que notre système de soin sera véritablement « rationnel ».
2024
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
placement
irrationalité
formation
a comme soignant
quel mois est-ce maintenant ?
aidants

---
N3-AUTOINDEXEE
Lever les freins au développement de la Recherche clinique en France
https://www.academie-medecine.fr/lever-les-freins-au-developpement-de-la-recherche-clinique-en-france/
La recherche clinique correspond aux études scientifiques réalisées sur la personne humaine, en vue du développement des connaissances biologiques ou médicales. Afin d‘améliorer la compétitivité et l’attractivité de la France dans ce domaine, nous avons identifié un certain nombre de freins : lourdeurs administratives, capacités réduites à inclure rapidement, absence de disponibilité des investigateurs pour la recherche, difficultés à obtenir des financements académiques et à en disposer, difficultés d’adaptation rapide aux nouvelles technologies de santé et aux nouvelles méthodologies, prise en compte insuffisante des attentes des patients au regard de la recherche clinique. A la suite de ces constats, nous avons identifié 20 pistes de réflexion et émis 5 recommandations fortes : 1-Limiter et mesurer les délais règlementaires et surtout post- règlementaires en simplifiant les démarches administratives pour s’adapter à la compétition internationale. 2-Structurer, financer et recenser des réseaux, registres, cohortes et centres de ressources biologiques pour inclure rapidement. 3-Réuniversitariser et remédicaliser la gouvernance des CHU et des DRCI. 4-Restructurer l’organisation des CHU autour de pôles Hospitalo-universitaires intégrant des services de soins, des laboratoires et des équipes de recherche et disposant de moyens pour remettre la recherche au cœur des CHU et redonner du sens et de l’attractivité au métier d’hospitalo-universitaire. 5-Instituer au sein du ministère de la Santé une gouvernance médicale (le COHR) de la recherche hospitalière financée par les MERRI en réformant profondément la procédure d’allocation des moyens en la fondant sur des critères objectifs de qualité scientifique et de besoin médical.
2024
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
France
frein
français
gène CHFR
éthinyl estradiol + lévonorgestrel
Frein
frein
Recherche et développement
recherche biomédicale

---
N3-AUTOINDEXEE
Pour une éducation des jeunes citoyens à la prévention en santé
https://www.academie-medecine.fr/pour-une-education-des-jeunes-citoyens-a-la-prevention-en-sante/
En France où la qualité des soins est reconnue, la prévention en santé est insuffisante. Il en résulte d’importantes inégalités de santé, et les valeurs médiocres de certains indicateurs comme l’espérance de vie en bonne santé ou la prévalence de d’obésité. Dans ce contexte, renforcer la prévention est un enjeu majeur pour la santé des français, et un objectif prioritaire à développer par les pouvoirs publics. C’est également un enjeu pour la maîtrise des dépenses liées aux soins, et donc pour la pérennité de notre système de santé. La méconnaissance, par les citoyens, des principaux enjeux sanitaires et des déterminants de la santé représente un handicap au déploiement d’une politique de prévention. En effet, pour être efficace, une politique de prévention doit être acceptée et comprise par tous. Ceci rend indispensable d’inculquer à la population française une culture de la prévention en santé, qui passe par l’éducation de tous à la compréhension des enjeux et déterminants de santé. Faisant le constat que l’éducation est un déterminant essentiel de la santé, et que dans notre pays les pouvoirs publics font de l’école le pivot de l’éducation à la santé, il apparaît que si la biologie, la physiologie et la santé sont présentes dans les programmes scolaires, leur lien avec la prévention y est insuffisamment formalisé. D’autre part, le « parcours éducatif de santé » mis en place en 2016 pour mettre en œuvre des actions de prévention hors programmes scolaires, est déployé de façon hétérogène sur le territoire national. Les volumes d’enseignement consacrés aux thématiques de santé et prévention dans les programmes scolaires sont insuffisants au regard d’autres disciplines importantes.
2024
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
médecine préventive
intervention préventive
adolescent
Jeunesse
étude de prévention
éducation pour la santé
éducation pour la santé

---
N3-AUTOINDEXEE
Attention au contact étroit des enfants, au domicile, avec des animaux de compagnie non traditionnels (ACNT)
https://www.academie-medecine.fr/attention-au-contact-etroit-des-enfants-au-domicile-avec-des-animaux-de-compagnie-non-traditionnels-acnt/
Hors chien ou chat, peuvent être détenus, au domicile, des « animaux de compagnie non traditionnels » (ACNT), domestiques (lapin, chèvre, porc…) ou non domestiques [rongeurs (rats, souris, …), hérissons, reptiles, amphibiens, oiseaux…]. La détention de certains d’entre eux est soumise à déclaration ou à la possession d’un certificat de capacité, voire interdite (1), en raison des risques encourus par les personnes les plus fragiles, dont l’enfant de moins de 5 ans, un âge peu adapté à la recommandation du lavage des mains. Le traumatisme (morsure, griffure, constriction…) pouvant survenir est en général sporadique et non déclaré par le propriétaire. La morsure est le moyen le plus fréquent d’inoculation d’un agent pathogène présent naturellement dans la salive de l’animal et qui peut provoquer une septicémie mortelle. L’animal étant le plus souvent asymptomatique, les contacts étroits avec celui-ci présentent aussi un risque de transmission d’un agent infectieux, notamment lorsqu’il dort avec l’enfant dans la chambre (2).
2024
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
mutation du gène PTEN négative
monoxyde d'azote
caractéristiques de l'habitat
animal
panthera uncia
animaux de compagnie
négation
système d'alerte
rétrécissement
Domicile
attention
enfant
personne-ressource
Avertissement
souris NON
dosage du monoxyde d'azote
Norvège
contact de communication
enfant
plainte principale non causée par un traumatisme
contact physique
plainte principale n'a pas été recueillie
chômage
attention
amplification du gène EGFR négative
mutation du gène ATRX négative
progéniture
enfant
Allèle sauvage KCNQ1

---
N2-AUTOINDEXEE
Maltraitance physique chez l’enfant. Améliorer le repérage, le diagnostic et la prise en charge dans le secteur de la santé
https://www.academie-medecine.fr/maltraitance-physique-chez-lenfant-ameliorer-le-reperage-le-diagnostic-et-la-prise-en-charge-dans-le-secteur-de-la-sante/
La maltraitance à enfants a longtemps été ignorée. Les récents plans ministériels prévoient de nombreuses mesures de protection dont le déploiement d’unités d’accueil pédiatriques des enfants en danger (UAPED). Malgré toutes ces avancées, le diagnostic reste sous-estimé dans le secteur de la santé avec une prévalence de l’ordre de 1 enfant sur 10 dans les pays à hauts revenus, toutes catégories de maltraitance confondues. La fréquence de décès serait de 1 enfant tous les 5 jours en France. Les violences subies durant l’enfance représentent une lourde perte de chance en termes d’espérance de vie, de santé, de développement et d’insertion. Le rapport est limité aux Maltraitances Physiques chez l’Enfant (MPE) et n’aborde donc pas les maltraitances sexuelles. Le maître-mot est la nécessité d’hospitaliser l’enfant pour une protection immédiate, une évaluation multidisciplinaire, les soins et l’alerte des autorités en temps utile. Les résultats de l’étude montrent une réelle prise de conscience de la MPE dans le secteur pédiatrique. Toutefois, le diagnostic peut être sous-estimé et banalisé chez l’enfant, ce qui signifie que l’étiologie « traumatisme infligé » doit être évoquée largement par le médecin quel que soit son lieu d’intervention. Il y a une amélioration nette de la formation dans ce domaine. Toutefois, le rapport met en évidence une insuffisance persistante des moyens humains dans les secteurs des UAPED, de médecine scolaire, de PMI et de pédopsychiatrie. Le psycho-traumatisme doit être pris en charge à court, moyen et long terme. Le diagnostic différentiel permet d’éliminer toutes les étiologies confondantes tels que traumatisme accidentel, maladie rare ou autres. Tout médecin doit pouvoir être guidé, accompagné et protégé pour les situations de MPE. Les médecins référents « Violences » des conseils départementaux de l’ordre des médecins (CDOM) doivent avoir une compétence dans le domaine de la MPE. L’académie nationale de médecine propose 6 recommandations : une hospitalisation prioritaire de tout enfant victime ou suspect de MPE jusqu’à ce que tous les éléments du diagnostic soient établis ; un renforcement des moyens humains des UAPED en y intégrant un temps de pédopsychiatrie ; un renforcement du repérage des situations à risque dès la maternité ; un renforcement de la protection et de l’accompagnement des médecins afin que ceux-ci n’hésitent plus à signaler les situations de MPE ; l’extension du périmètre du numéro 119 aux médecins et personnels de santé ; la création d’un registre national pour suivre l’épidémiologie et juger de l’efficacité des mesures prises
2024
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
repérage
diagnostic
maltraitance des enfants
Physique
Accroître
examen physique
étude diagnostique
gestion des soins aux patients
Sévices
aucun diagnostic
enfant
santé
suivi (localisation)
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Risques pour les enfants en contact étroit avec des animaux de compagnie non traditionnels (ACNT), dans les lieux publics
https://www.academie-medecine.fr/risques-pour-les-enfants-en-contact-etroit-avec-des-animaux-de-compagnie-non-traditionnels-acnt-dans-les-lieux-publics/
Dans différents lieux publics, des enfants peuvent être exposés aux risques liés à un contact étroit avec des « animaux de compagnie non traditionnels » (ACNT), qu’ils soient domestiques (lapin, ruminants, porc, volailles…) ou non domestiques [rongeurs (rats, souris, …), hérissons, reptiles, amphibiens, oiseaux] (1). Zoos et parcs aquatiques Si le cadre réglementaire y impose des mesures de « biosécurité » (2) permettant de limiter les risques, la frontière est parfois floue entre le public et les animaux, et des risques sont liés à certains contextes : – les bassins tactiles permettant aux enfants de caresser des poissons ou autres espèces aquatiques sans gants exposent à une contamination par Mycobacterium marinum ou le bacille du rouget ; – les visites des coulisses permettant à des enfants de s’improviser « apprentis soigneurs » ou « soigneurs d’un jour » de certains animaux ; – les « petting-zoos» (ou mini-fermes) qui, en l’absence de mesures de « biosécurité », favorisent les contacts étroits avec les animaux ; – la proximité de ces enclos avec un lieu de restauration, les enfants étant invités à nourrir les animaux avec un aliment pouvant être vendu avec le ticket d’entrée. Le risque de transmission féco-orale de différents agents pathogènes (Escherichia coli entérohémorragique (ECEH), Salmonella , Campylobacter spp., Cryptosporidium spp…) excrétés par des ACNT apparemment en bonne santé a été souligné (3, 4).
2024
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
souris NON
contact physique
personne-ressource
chômage
Allèle sauvage KCNQ1
amplification du gène EGFR négative
mutation du gène ATRX négative
dosage du monoxyde d'azote
progéniture
risque
enfant
négation
monoxyde d'azote
plainte principale non causée par un traumatisme
contact de communication
animaux de compagnie
plainte principale n'a pas été recueillie
animal
panthera uncia
mutation du gène PTEN négative
Norvège
enfant
enfant
public
rétrécissement

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccination « haute dose » contre la grippe : un progrès dans la protection des seniors qui doit être préservé
https://www.academie-medecine.fr/vaccination-haute-dose-contre-la-grippe-un-progres-dans-la-protection-des-seniors-qui-doit-etre-preserve/
La grippe est une maladie qui touche tous les âges de la vie, mais ses formes graves affectent préférentiellement les personnes âgées de 65 ans et au-delà, plus de 90 % des décès attribuables à la grippe survenant dans cette tranche d’âge. La vaccination contre la grippe saisonnière, prise en charge annuellement par l’Assurance maladie dès 65 ans, réduit le risque d’hospitalisation toutes causes confondues et la mortalité d’environ 35 %. Toutefois, son efficacité varie selon les saisons et peut décliner en quelques mois, surtout chez les personnes âgées les plus vulnérables. Pour surmonter l’altération des réponses vaccinales liée à l’immunosénescence, une méthode consiste à augmenter les doses d’antigènes administrées afin d’activer un plus grand nombre de cellules dendritiques présentatrices d’antigène et entraîner ainsi une stimulation accrue des lymphocytes T et B.
2024
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
sujet âgé
préservatifs masculins
Vaccination
vaccination contre la grippe
vaccination; médication préventive
vaccination contre la grippe
Intimité
condom
vaccins antigrippaux
grippe
vaccination
préservation

---
N3-AUTOINDEXEE
Proposition d’une extension de la Vaccination contre le Papillomavirus (HPV) pour les hommes et les femmes jusqu’à 26 ans : Un moyen d’accélérer l’élimination des cancers HPV induits
https://www.academie-medecine.fr/1000053001/
L’Académie nationale de médecine (ANM) s’est mobilisée à plusieurs reprises pour la promotion de la vaccination contre le papillomavirus (HPV) dans l’espoir d’éliminer les cancers HPV induits du col utérin, de l’oropharynx, de la cavité buccale et de l’anus (1-4). Depuis leurs premières publications en 2007, les recommandations vaccinales des instances gouvernementales ont largement évolué. Actuellement, la vaccination contre les infections à HPV est recommandée en France pour l’ensemble des filles et des garçons âgés de 11 à 14 ans avec un schéma à 2 doses. Par ailleurs, dans le cadre du rattrapage vaccinal, la vaccination HPV par Gardasil9 est recommandée pour les deux sexes entre 15 et 19 ans révolus et pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes ou les patients immunodéprimés, jusqu’à l’âge de 26 ans selon un schéma à 3 doses. En septembre 2023, une campagne de vaccination gratuite en classe de cinquième pour tous les élèves de 11 à 14 ans a été mise en place. L’ANM se félicite de toutes ces mesures mais s’inquiète, étant donné le retard vaccinal pris depuis 2007, du nombre de sujets n’ayant pas bénéficié d’une vaccination depuis sa création. Il est estimé ainsi un retard cumulé de 2 millions de femmes de 20 à 26 ans non vaccinées (5) et ce retard double, en incluant la vaccination masculine maintenant admise. De plus, la période COVID-19 a eu un impact supplémentaire négatif sur la vaccination (6).
2024
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
Vaccins antipapillomavirus humain
Induire
vaccination
Papillomavirus humain positif
néoplasie endocrinienne multiple
proposita
milieux de culture
autre maladie virale; maladie virale non classée ailleurs
papillomavirus
système nerveux autonome
accélération
papillomavirus humain type 26
femmes
traction
Vaccins contre les papillomavirus
infection à virus du papillome humain
expansif
allèle sauvage ELL
jusqu'à
retiré
moyens communication et information
langue mendé
hommes
vaccination; médication préventive
test ADN papillomavirus humain
Femmes
ménogaril
vaccination
hommes
milieu
lobe moyen de la prostate
vaccination
papillomaviridae

---
N3-AUTOINDEXEE
18 janvier 2023 : Webinaire « Les vaccinations » (3e webinaire interacadémique franco-marocain)
https://www.academie-medecine.fr/18-janvier-2023-webinaire-les-vaccinations-3e-webinaire-interacademique-franco-marocain/
2023
Académie Nationale de Médecine
France
congrès ou conférence
matériel audio-visuel
vaccination; médication préventive
vaccination
Vaccins
vaccine
Vaccine
vaccins
vaccination
vaccin
vaccination
Vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 et SYSTÈME NERVEUX : Formes aiguës et COVID long
https://www.academie-medecine.fr/covid-19-et-systeme-nerveux-formes-aigues-et-covid-long/
Les données disponibles montrent que le virus SARS-CoV-2 présente un potentiel neuro-invasif, que son neurotropisme est relativement limité mais qu’il peut être neuro-virulent chez certains patients. L’atteinte du système nerveux associée à la COVID-19 en phase aigüe, se manifeste sous la forme d’encéphalopathies, d’accidents vasculaires cérébraux et d’une possible atteinte du système nerveux périphérique. L’implication du système nerveux est importante dans les formes prolongées. Désormais reconnu par les autorités de santé, le « COVID long » est identifié comme une affection fréquente compliquant l’évolution de l’infection par le SARS-CoV-2. Son expression clinique, polymorphe et parfois déroutante, interroge sur son mécanisme. Les modes d’expression clinique suggèrent une large participation du système nerveux au-delà d’une plainte cognitive quasi-omniprésente. La réalité de patients victimes d’atteintes neurologiques aigües et de patients atteints de COVID long invite : – à un effort de recherche coordonné pour identifier les différents mécanismes impliqués, – un dépistage de déficit cognitif devant une plainte cognitive, – la recherche systématique d’un trouble dépressif et/ou anxieux, -une prise en charge spécialisée multidisciplinaire au sein de laquelle le médecin traitant doit jouer un rôle clé.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
COVID-19
partie du système nerveux
COVID-19
séquelles post-aiguës de la COVID-19
système nerveux
signe du système nerveux
Système nerveux

---
N3-AUTOINDEXEE
Rendez-vous non honorés
https://www.academie-medecine.fr/rendez-vous-non-honores-communique-commun-de-lacademie-nationale-de-medecine-et-du-conseil-national-de-lordre-des-medecins/
L’Académie nationale de médecine et le Conseil national de l’Ordre des médecins souhaitent manifester leur vive préoccupation face aux graves conséquences soulevées par les rendez-vous médicaux non honorés. Plusieurs enquêtes suggèrent que chaque semaine 6 à 10 % des patients ne se présentent pas à leur rendez-vous, ce qui correspond à une perte de temps de consultation de près de 2 heures hebdomadaires pour le médecin quelle qu’en soit la discipline et, par extrapolation, près de 27 millions de rendez-vous non honorés par an. Par ailleurs, près de deux tiers de ces défections concerneraient un premier rendez-vous. Ces chiffres sont le reflet d’une regrettable évolution sociétale.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
Rendez-vous
rendez-vous et plannings

---
N3-AUTOINDEXEE
Résumés des présentations de la séance du 24 janvier 2023 : « La leucémie à promyélocytes »
https://www.academie-medecine.fr/resumes-des-presentations-de-la-seance-du-24-janvier-2023-la-leucemie-a-promyelocytes-une-aventure-franco-chinoise-shanghai-paris-un-modele-pour-le-traitement-cible-des/
Le traitement de la leucémie à promyélocytes (LAP) est basé sur le concept général de la possibilité de faire évoluer une cellule maligne en levant le blocage de différentiation. C’est ce concept qui a émergé à partir des années 1980. L’acide rétinoïque d’abord dans sa forme 13-cis puis tout-trans s’est avéré être un agent différentiant prometteur avec la démonstration de son activité dans plusieurs études in vitro, aussi bien avec la lignée cellulaire promyélocytaire HL-60 qu’avec des cellules fraîchement isolées de patients atteints de la LAP. La LAP, un sous-type de leucémies aiguës myéloblastiques, avait le pronostic le plus sévère, souvent fatal en quelques jours du fait de la gravité des manifestations hémorragiques cataclysmiques d’une constante coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) échappant à tout traitement ; la chimiothérapie seule peut même intensifier l’hémorragie.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
congrès ou conférence
information scientifique et technique
leucémie
Résumé de communication
Précurseurs des granulocytes
Leucémie
Promyélocytes
leucémies

---
N2-AUTOINDEXEE
L’œil et le cerveau des enfants et des adolescents sous la lumière des écrans
https://www.academie-medecine.fr/loeil-et-le-cerveau-des-enfants-et-des-adolescents-sous-la-lumiere-des-ecrans/
Passé l’âge de trois ans, les écrans se révèlent, chez l’enfant, un remarquable outil de formation et d’éveil, pour peu qu’il soit encadré par les parents ou les éducateurs, et que l’accent soit mis sur son interactivité et son caractère ludique. En revanche, son usage abusif expose à des effets défavorables, notamment à l’adolescence. L’un de ces effets défavorables pour la santé tient à la nature de la lumière que génèrent ces écrans. Depuis l’invention de l’ampoule électrique à incandescence (Thomas Edison, 1878), la recherche de nouvelles sources lumineuses a visé à améliorer leurs performances énerge tiques et la qualite de la lumie re e mise, et à étendre aux écrans la possibilite de leur utilisation. Par de mauvais usages, la bienfaisante lumière peut se révéler une redoutable pollueuse (1). L’œil et le cerveau des enfants et des adolescents en sont alors victimes.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
Adolescent
enfant
écran
Enfant
Lumière
lumière
Oeil
Adolescent
Oeil
adolescence
enfant
cerveau
Enfant
oeil
Enfant
Enfant
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
La mécanique au service du cœur
https://www.academie-medecine.fr/la-mecanique-au-service-du-coeur/
La défaillance de la fonction cardiaque est à l’origine de l’insuffisance cardiaque. Dans les formes le plus avancées, elle peut être compensée par un dispositif mécanique prenant en charge ou remplaçant la fonction de l’un ou des deux ventricules. Imaginés dans les années 60, l’assistance circulatoire et le cœur artificiel ont fait l’objet de développements technologiques considérables. Trois types de dispositifs sont actuellement disponibles et couramment utilisés : a) Des dispositifs d’assistance en urgence, de courte durée (jours), assurant une circulation sanguine extracorporelle et pouvant même, en cas de grande urgence, être mis en place hors du milieu hospitalier et par voie percutanée, afin d’assurer une oxygénation correcte des différents organes, en particulier du cerveau. b) Des dispositifs d’assistance ventriculaire implantés chirurgicalement en dérivation du ou des ventricules natifs, et permettant la survie pendant des mois, parfois des années, avec une qualité de vie appréciable, dans l’attente de la récupération de la fonction cardiaque ou d’une greffe cardiaque. c) Des dispositifs de remplacement du cœur (cœur artificiel), qui sont mis en place chirurgicalement, actuellement toujours dans l’attente d’un greffon cardiaque.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
coeur-poumon artificiel
Mécanique
Coeur
Coeur
Coeur

---
N2-AUTOINDEXEE
Le foie stéatosique non alcoolique : un défi de santé publique
https://www.academie-medecine.fr/le-foie-steatosique-non-alcoolique-un-defi-de-sante-publique/
Le foie stéatosique non alcoolique représente l’une des pathologies hépatiques les plus fréquentes, affectant 25 à 30% de la population mondiale. Alors que sa forme stéatosique pure est en règle bénigne, sa forme active dite NASH (stéato-hépatite non alcoolique) expose au risque de cirrhose et, même en l’absence de cirrhose, de carcinome hépatocellulaire. Cette pathologie est liée à un excès d’acides gras libres hépatocytaires essentiellement d’origine acquise (surnutrition glucidique et lipidique, sédentarité). Il y a production de composés lipotoxiques générateurs d’inflammation et de fibrose dans le foie. Le diagnostic repose avant tout sur une démarche non invasive (c’est-à-dire sans recours à la ponction-biopsie hépatique), combinant données cliniques, biologiques et d’imagerie. La stéatose est affirmée par l’échographie ou, mieux, par le CAP (coefficient attenuation parameter) associé au FibroScan . L’évaluation du retentissement fibrogène devrait faire appel, en première ligne, au test FIB-4 (basé sur âge, transaminase et plaquettes), éventuellement complété par un test sanguin spécialisé (Fibromètre ou Fibrotest) et/ou une mesure élastométrique hépatique par impulsion mécanique (FibroScan ) ou ultrasonore (ARFI). L’élastométrie par résonance magnétique est une technique performante mais moins accessible. A ce jour, le traitement est avant tout d’ordre préventif, basé sur les mesures hygiéno-diététiques. De multiples approches pharmacologiques sont prometteuses mais à ce jour sans autorisation de mise sur le marché. En cas d’obésité morbide, la chirurgie bariatrique a un effet favorable sur le foie stéatosique non alcoolique. La greffe hépatique a des résultats similaires à ceux obtenus dans les autres hépatopathies mais nécessite la prise en compte des risques liés au contexte métabolique.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
Alcoolisme
santé publique
alcool
Stéatose hépatique non alcoolique
Santé publique
Alcoolisme
alcoolisme
Alcoolisme
stéatose non alcoolique du foie

---
N3-AUTOINDEXEE
IA et psychiatrie enfant et adulte
https://www.academie-medecine.fr/ia-et-psychiatrie-enfant-et-adulte/
La maladie mentale et les troubles psychiques touchent près d’1/5 de la population, soit 13 millions de Français (données OMS). Les Français sont les plus gros consommateurs de psychotropes du monde. Plus d’un quart des Français consomme des anxiolytiques, des antidépresseurs, des somnifères et autres médicaments psychotropes (données EPI-PHARE). La dépression est l’un des troubles les plus répandus puisque qu’elle concerne environ 15 à 20 % de la population générale, sur la vie entière (données Inserm). 3 millions de personnes souffrent de troubles psychiques sévères (données SPF). Le suicide est la première cause de mortalité entre 15 et 35 ans. Avec près de 8 300 décès enregistrés en France métropolitaine en 2017 et 200 000 tentatives, la France affiche l’un des taux les plus élevés des pays européens de développement comparable, même si on observe depuis 2000 sa baisse régulière.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
Enfant
Enfant
Enfant
Enfant
Enfant
psychiatre
Adulte
Adulte
enfant
Adulte
Psychiatrie
pédopsychiatrie
adulte
enfants majeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Intelligence artificielle et cancer
https://www.academie-medecine.fr/intelligence-artificielle-et-cancer/
Des découvertes en biologie ont permis des avancées considérables dans le traitement du cancer avec les thérapies ciblées et l’immunothérapie. Malgré ces progrès, le cancer reste un des défis majeurs en santé avec un nombre de décès en France estimé à plus de 157 000 en 2018.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
Cancer
tumeur maligne, sai
tumeurs
Intelligence artificielle
intelligence
cancer
intelligence artificielle
Cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Intelligence artificielle, numérique et métiers d’imagerie médicale
https://www.academie-medecine.fr/intelligence-artificielle-numerique-et-metiers-dimagerie-medicale/
L’IA est une révolution scientifique, en particulier dans les spécialités médicales où l’analyse d’images tient une place prépondérante, l’anatomopathologie, la radiologie et la médecine nucléaire. Comment l’irruption de l’IA et du numérique va-t-elle modifier l’exercice de ces spécialités médicales basées sur l’imagerie ? Il n’est jamais facile de prévoir l’avenir, mais on peut essayer de distinguer deux phases.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
Imagerie diagnostique
intelligence
intelligence artificielle
professions
Intelligence artificielle
Imagerie médicale

---
N3-AUTOINDEXEE
La voie de signalisation de STING dans les lymphocytes T : applications potentielles en immunothérapie anticancéreuse
https://www.academie-medecine.fr/la-voie-de-signalisation-de-sting-dans-les-lymphocytes-t-applications-potentielles-en-immunotherapie-anticancereuse/
Les succès obtenus dans le domaine de l’immunothérapie anticancéreuse grâce aux inhibiteurs des points de contrôle immunitaire montrent que la capacité des cellules du système immunitaire à éliminer les cellules cancéreuses peut se traduire concrètement dans un contexte clinique. Si cette validation est très encourageante pour les immunologistes, de nombreux patients ne répondent pas aux traitements par les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire, ce qui souligne la nécessité d’identifier des stratégies d’immunothérapie alternatives. La protéine STING, initialement caractérisée par l’équipe de Glen Barber comme une molécule essentielle pour la réponse immunitaire antivirale, est devenue une cible thérapeutique d’intérêt en cancérologie dont la pertinence est actuellement évaluée dans des essais cliniques. STING est exprimée dans les différentes sous-populations de cellules immunitaires. S’il est admis que l’activation de STING dans les cellules dendritiques induit des réponses effectrices, l’issue de l’activation de STING dans les lymphocytes T reste moins caractérisée. Bien que des études initiales aient suggéré que l’activation de STING dans les lymphocytes T déclenchait leur mort, des études plus récentes ont montré comment STING contribuait au maintien de leurs fonctions effectrices. Nos travaux récents ont révélé également que l’activation intrinsèque de STING modulait la différenciation des lymphocytes T CD4. Dans cette revue générale, nous discuterons les mécanismes moléculaires associés à l’activation de STING dans les lymphocytes T et leurs implications potentielles dans la conception de stratégies d’immunothérapie anticancéreuse.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
lymphocytes T
Immunothérapie
lymphocyte t
immunothérapie
attention
Applications
Applications
antinéoplasiques
Applications
immunothérapie

---
N3-AUTOINDEXEE
Les robots sociaux et affectifs en santé
https://www.academie-medecine.fr/les-robots-sociaux-et-affectifs-en-sante/
Un chatbot est un agent conversationnel capable d’échanges langagiers (à l’oral ou à l’écrit) dans un dialogue avec un utilisateur. Il est souvent intégré dans un système numérique : un smartphone, une interface sur un écran d’ordinateur, une enceinte vocale ou un robot. La réalité technologique et les connaissances dans le domaine des agents conversationnels évoluent rapidement. Le passage aux algorithmes d’apprentissage profond,à l’apprentissage adaptatif ou encore aux transformeurs et aux modèles de langage pré-entraînés en libre-accès créent de nouvelles tensions éthiques pour lesquelles les ingénieurs et les concepteurs doivent proposer des solutions conformes aux normes et valeurs de la société.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
maladie
santé
robot
socialisme
affect
maladie
affect
Robotique
robotique

---
N3-AUTOINDEXEE
L’État et le Numérique en santé
https://www.academie-medecine.fr/letat-et-le-numerique-en-sante/
La loi n 2019-774 du 24 Juillet 2019 relative à l’organisation et la transformation du système de santé, publiée au Journal Officiel le 26 juillet 2019 fait une large place au numérique en santé comme étant l’un des piliers susceptibles de soutenir cette organisation et plus encore sa transformation. La volonté de l’État est de promouvoir un numérique en santé sûr, souverain, éthique et citoyen. Dans la poursuite de ces objectifs, l’État se place en stratège pour assumer ses fonctions fondamentales et régaliennes. Il définit, après concertation publique, les référentiels et les service socles du numérique en santé, laissant ensuite les acteurs publics ou privés proposer des solutions numériques innovantes, mais conformes aux référentiels.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
article de périodique
Science de l'informatique médicale
état de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Planification d’une politique en matière de périnatalité en France : Organiser la continuité des soins est une nécessité et une urgence.
https://www.academie-medecine.fr/planification-dune-politique-en-matiere-de-perinatalite-en-france-organiser-la-continuite-des-soins-est-une-necessite-et-une-urgence/
La mortalité néonatale en France n’a pas diminué depuis 20 ans et le dernier plan de périnatalité est arrivé à terme en 2007. Une crise démographique sans précédent touche toutes les professions de la périnatalité. Cette crise contribue à l’accélération des fermetures de maternités en particulier au sein des établissements de soins privés. La couverture territoriale par les établissements de type 2 et 3, à l’exception de la Corse est satisfaisante mais ces établissements sont saturés et offrent des conditions de travail et d’accueil dégradées. Leur attractivité est particulièrement faible pour les sages-femmes et les infirmières, professions où les postes vacants sont nombreux. Les attentes de la population autour de la naissance ne sont satisfaites ni qualitativement ni en termes d’accès aux soins. La situation particulièrement préoccupante des départements et régions d’Outre-mer doit faire l’objet d’une analyse qui n’a pas pu être réalisée dans ce rapport.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
France
périnatologie
français
services des urgences médicales
France
organisateurs embryonnaires
Soins d'urgence
France
organisation
Organisation
politique
Organisation
organismes
France
continuité des soins
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Trajectoires éducatives, Santé et Longévité
https://www.academie-medecine.fr/trajectoires-educatives-sante-et-longevite/
Le groupe de travail des Académies de Médecine de France et du Mexique a initié son travail après que la sévérité de la première vague de la pandémie COVID 19 de certains pays ait été corrélée à un manque d’éducation de base de leur population. La réflexion s’est poursuivie et étendue pour mieux comprendre les rôles de l’éducation de base et de l’éducation en santé sur la santé globale et la longévité. Ce travail montre qu’à côté de la génétique, l’épigénétique interfère de façon majeure dès les tous premiers jours de la vie dans la détermination de la santé et des maladies (DOHAD) ainsi que dans la caractérisation du genre. D’autres facteurs environnementaux et/ou éducatifs, comme le niveau socio-économique ou les modalités de scolarisation (urbain ou rural) interviennent également dans l’acquisition différentielle d’une littératie[1] en santé. Celle-ci détermine l’adhésion ou non à des styles de vie saine, à des comportements à risque, à l’abus de substances, mais aussi au respect des règles d’hygiène et à l’adhésion aux vaccins. Tous ces éléments et choix de vie se conjuguent entre eux pour faciliter la survenue ou la gravité de pathologies. Ainsi, les troubles métaboliques (obésité, diabète) surviennent plus souvent chez les moins éduqués, favorisant les atteintes cardio-vasculaires, rénales et les maladies neuro-dégénératives. Globalement, les personnes moins éduquées vivent moins longtemps après avoir passé plus d’années de vie en incapacité fonctionnelle et dépendance.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
éducation pour la santé
longévité
longévité

---
N2-AUTOINDEXEE
Santé à moyen et à long terme des enfants conçus par fécondation in vitro (FIV)
https://www.academie-medecine.fr/sante-a-moyen-et-a-long-terme-des-enfants-concus-par-fecondation-in-vitro-fiv/
Parmi les questions médicales, scientifiques et éthiques suscitées par l’Assistance Médicale à la Procréation et notamment la fécondation in vitro (FIV), celles concernant la santé à moyen et à long terme des enfants et des jeunes adultes sont primordiales. De nombreuses études ont été menées s’intéressant à la survenue de différentes altérations de la santé, notamment les troubles de la croissance et du métabolisme, les troubles cardiovasculaires, les pathologies liées aux gènes soumis à empreinte, les cancers pédiatriques, les troubles du neurodéveloppement et de la fertilité. Les résultats publiés ne sont pas tous concordants. Il en ressort globalement que les enfants conçus par FIV peuvent être parfois atteints de troubles de la santé sans qu’un type particulier prédomine, que leur incidence est relativement modérée et qu’en cas d’augmentation significative de l’incidence, elle n’est pas beaucoup plus importante que chez les enfants conçus naturellement. Cependant les études comparatives faites sur des populations mieux caractérisées doivent être poursuivies, notamment à des âges plus avancés de la vie. Les altérations observées chez les enfants ne sont pas forcément imputables à la FIV dans la mesure où les couples infertiles peuvent être plus à risque de transmettre à leurs enfants des facteurs responsables de perturbations de santé. Par exemple, certains garçons nés à la suite d’une FIV avec microinjection de spermatozoïde dans l’ovocyte (ICSI), faite pour pallier une infertilité masculine d’origine génétique, risquent d’être stériles comme leur père.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
fécondation in vitro
Enfant
Enfant
fécondation
enfant prématuré
enfant à terme
Santé de l'enfant
Enfant
Enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Quel médecin généraliste pour demain ?
https://www.academie-medecine.fr/quel-medecin-generaliste-pour-demain/
Selon le Conseil national de l’Ordre des Médecins, 84 133 médecins exerçaient la médecine générale en activité régulière au début de 2022. En 50 ans, leur nombre a été multiplié par 3, quand la population n’a cru que de 17 %, mais cette croissance s’est faite au prix de grandes inégalités territoriales (moins de 70 médecins généralistes libéraux pour 100 000 habitants dans les départements de Mayenne, Sarthe, Orne, Eure, Eure-et-Loir, Oise, Val-de-Marne, Ain et Seine-Saint-Denis, quand sept départements en ont plus de 120 pour 100 000 habitants). Elle a vu aussi près de 20 000 de ces médecins s’orienter vers une médecine à « Exercice Particulier », qui va de l’homéopathie, la naturopathie et l’acupuncture, à la mésothérapie et à la vertébrothérapie, en passant notamment par l’ostéopathie et la médecine esthétique… . Face à la spécialisation croissante de la médecine, résultat du progrès des techniques diagnostiques et thérapeutiques, le patient fait aujourd’hui état de la nécessité, d’une part, d’obtenir des informations médicales adaptées, d’autre part de bénéficier d’une prise en charge éclairée de sa maladie incluant la place du spécialiste. Dans le cadre de ce double besoin, parfois perturbé par un esprit consumériste, la pratique de la médecine générale est confrontée à des défis multiples qui la bouleversent et font s’interroger sur l’évolution du rôle du médecin généraliste.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
médecine générale
Médecins
médecins généralistes

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccinations obligatoires des soignants : l’honneur d’une profession
https://www.academie-medecine.fr/vaccinations-obligatoires-des-soignants-lhonneur-dune-profession/
Une consultation publique sur les obligations vaccinales imposées aux professionnels de la santé a été déclenchée le 14 novembre 2022 par la Direction générale de la santé. L’objectif est de maintenir ou modifier les obligations vaccinales actuellement en vigueur qui concernent la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, l’hépatite B et la Covid-19. Cette consultation ranime un débat nécessaire face au choix entre recommandation et obligation compte tenu de la situation épidémiologique des maladies cibles, des risques sanitaires encourus et de la balance bénéfice / risque propre à chaque vaccination. Les prises de position parfois polémiques exprimées en faveur ou en défaveur de l’obligation vaccinale ne doivent pas faire oublier que le métier de soignant n’est pas un métier comme un autre et qu’il impose un engagement moral respectueux du principe « Primum non nocere ». Ainsi, la vaccination des soignants contre certaines maladies infectieuses permet-elle de réduire deux risques liés à leurs activités de soin : celui d’être infecté par les patients et, inversement, celui d’infecter les patients. Si ces risques sont devenus minimes pour la diphtérie et la poliomyélite, ils restent majeurs pour l’hépatite B et doivent être considérés pour deux infections respiratoires nosocomiales, la grippe et la Covid-19.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
aidants
vaccine
vaccination
professions
a comme soignant
vaccination; médication préventive
vaccination
Vaccine
vaccins
Vaccins
vaccin
métier
vaccination
Vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Les implications médicales et sociétales des progrès considérables faits dans la prise en charge des leucémies chroniques
https://www.academie-medecine.fr/les-implications-medicales-et-societales-des-progres-considerables-faits-dans-la-prise-en-charge-des-leucemies-chroniques/
Le traitement des hémopathies malignes a fait en 20 ans des progrès exceptionnels, liés à une connaissance approfondie de la physiopathologie de ces maladies. Les syndromes myéloprolifératifs (maladie de Vaquez, leucémie myéloïde chronique (LMC) et les syndromes lymphoprolifératifs (notamment la leucémie lymphoïde chronique (LLC)) sont des pathologies souvent reconnues à la suite d’un hémogramme, examen simple, avec une prise en charge en ambulatoire, les examens complémentaires ne nécessitant pas d’hospitalisation. Deux de ces hémopathies sont emblématiques d’un changement de paradigme en hématologie. La LLC est une prolifération lymphoïde monoclonale, dont le bilan inclut, outre le phénotypage sanguin, des examens cytogénétiques et moléculaires permettant de proposer des traitements ciblés dans les formes à forte masse tumorale, tel qu’un inhibiteur de la tyrosine kinase de Bruton, l’ibrutinib, traitement de choix en cas de mutation TP53, ou de délétion 17p au caryotype. Le vénétoclax, puissant inhibiteur sélectif de la protéine anti-apoptotique BCL-2, est aussi un médicament d’intérêt dans la LLC. Chez les patients âgés de plus de 65 ans, les résultats à long terme de l’association ibrutinib/venetoclax ont montré une forte réduction du risque de progression de la maladie ou de décès et un taux de survie fortement amélioré par rapport à ce qu’il en était avec le traitement employé auparavant (chloraminophène).
2023
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
leucémies
leucémie
Leucémie
gestion des soins aux patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Quels rôle et place pour le médecin généraliste dans la société française au XXIème siècle ? Du médecin traitant à l’équipe de santé référente
Avis
https://www.academie-medecine.fr/quels-role-et-place-pour-le-medecin-generaliste-dans-la-societe-francaise-au-xxieme-siecle-du-medecin-traitant-a-lequipe-de-sante-referente/
Le rôle et la place du médecin généraliste doivent évoluer vers une prise en charge globale des patients. L’usage des moyens diagnostiques et thérapeutiques numérisés et le partage des tâches dans une étroite collaboration avec les autres personnels soignants s’impose dans le cadre d’une collaboration étroite au sein de structures médicales dédiées qui se développeront dans les territoires. Le médecin généraliste aura une vocation d’assembleur et de référent personnel du patient tout au long de son parcours de soins.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
jugement
médecine générale
rôle médical
Équipement
taille d'établissement de santé
sociétés médicales
Santé
médecins généralistes
Rôle
Médecins

---
N3-AUTOINDEXEE
Répondre aux multiples défis posés par les troubles du neuro-développement : le choix d’une politique interministérielle ambitieuse
Conférence invitée
https://www.academie-medecine.fr/seance-du-28-mars-2023-limmunotherapie-dans-le-melanome-cutane-10-ans-apres/
2023
Académie Nationale de Médecine
France
congrès ou conférence
matériel audio-visuel
Politique
Troubles du développement
Incapacités de développement
congrès comme sujet
politique publique
processus politique
Troubles du développement
Troubles du développement neurologique
Trouble du développement
Conférence

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport sur la demande de l’établissement thermal de Aulus-les-Bains (Ariège) en vue de l’obtention de l’orientation thérapeutique « RHUMATOLOGIE-RH »
https://www.academie-medecine.fr/rapport-sur-la-demande-de-letablissement-thermal-de-aulus-les-bains-ariege-en-vue-de-lobtention-de-lorientation-therapeutique-rhumatologie-rh/
L’Académie nationale de médecine doit examiner l’étude par analogie et l’étude clinique réalisées en vue de l’obtention de l’agrément de « Rhumatologie » par l’établissement thermal de Aulus les Bains. L’eau minérale naturelle de Aulus est fortement minéralisée, froide, sulfatée. De telles eaux sont utilisées largement en rhumatologie. 19 stations thermales françaises agréées en Rhumatologie utilisent des eaux minérales de ce type. 18 études contrôlées et randomisées, parues dans la littérature internationale anglophone avec facteur d’impact attestent d’un bénéfice clinique dans la lombalgie chronique, l’arthrose du genou, l’arthrose généralisée. L’étude clinique réalisée, conformément aux critères de 2016, est interventionnelle, prospective ayant enrôlé 98 patients sur la base d’un calcul préalable d’effectif ; 96 patients ont mené à bien le traitement thermal. Les critères d’inclusion et d’exclusion sont précisés. Les critères de jugement principal et secondaires sont définis. L’étude satisfait aux critères de l’Académie. Tous les sujets étaient porteurs d’une lombalgie chronique symptomatique. La douleur mesurée par l’échelle verbale sur 100 mm était le critère de jugement principal. L’évaluation au 3e mois après le traitement, montrait une amélioration significative comparable à ce qui avait mesuré à la fin de la cure. La fonction lombaire était améliorée. Les patients ont porté une appréciation positive sur les soins reçus et leur état de santé. Le traitement a été bien suivi et bien toléré sans interruption. Le pétitionnaire a satisfait aux obligations légales. L’eau sulfatée est utilisée en rhumatologie. L’étude interventionnelle réalisée, en conformité avec les critères de l’Académie, permet la vérification de la qualité des soins en termes de mise en œuvre, de bénéfice sanitaire, de sécurité pour les patients. L’Académie a donné un avis favorable à la demande de l’établissement thermal de Aulus les Bains
2023
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
Thérapeutiques
rapport albumine/globuline
rapport de recherche
stations de cure
Thérapeutique
rhumatologie
orientation
Vision
orientation
Thérapeutique
bains

---
N3-AUTOINDEXEE
RAPPORT sur la DEMANDE de l’ÉTABLISSEMENT THERMAL de USSAT-les-BAINS (Ariège) en vue l’OBTENTION de l’ORIENTATION THÉRAPEUTIQUE « RHUMATOLOGIE-RH »
https://www.academie-medecine.fr/rapport-sur-la-demande-de-letablissement-thermal-de-ussat-les-bains-ariege-en-vue-lobtention-de-lorientation-therapeutique-rhumatologie-rh/
L’académie doit examiner l’étude par analogie et l’étude clinique réalisées en vue de l’obtention de l’agrément de « Rhumatologie » par l’établissement thermal de Ussat les Bains. L’eau minérale naturelle de Ussat est une eau fortement minéralisée, chaude, sulfatée calcique. De telles eaux sont utilisées largement en rhumatologie. 19 stations thermales françaises agréées en Rhumatologie utilisent des eaux minérales de ce type. 18 études contrôlées et randomisées, parues dans la littérature internationale anglophone avec facteur d’impact attestent d’un bénéfice clinique dans la lombalgie chronique, l’arthrose du genou, l’arthrose généralisée.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
stations de cure
Thérapeutique
rapport albumine/globuline
Thérapeutique
orientation
Thérapeutiques
orientation
bains
rapport de recherche
rhumatologie
Vision

---
N3-AUTOINDEXEE
Séance du 4 avril 2023 - Séance dédiée : « Les infections à mycobactéries : des endémies aux infections opportunistes »
https://www.academie-medecine.fr/seance-du-4-avril-2023-seance-dediee-les-infections-a-mycobacteries-des-endemies-aux-infections-opportunistes/
Introduction, Histoire évolutive et macrogéographique du bacille de Koch, Tuberculose et VIH : mélange détonnant et stratégies, La lèpre aujourd’hui : de gros progrès mais des résistances, Ulcère de Buruli : avancées thérapeutiques et encore bien des mystères, Conclusion
2023
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
enregistrement vidéo
congrès ou conférence
infections à mycobacterium
maladie infectieuse opportuniste
dû à
infections opportunistes
mycobacterium
Infection opportuniste

---
N3-AUTOINDEXEE
Des ongles « brillants », mais pas sans risque !
https://www.academie-medecine.fr/des-ongles-brillants-mais-pas-sans-risque/
En 10 ans, le secteur de l’onglerie a connu un essor très important. En 2010-2011, plus de 87 % des salons de manucure déclaraient utiliser une lampe à rayons ultraviolets (UV). Le marché international de l’ongle enregistre une croissance en valeur de 9,5 % et devrait atteindre, en 2024, une valeur de 13 milliards d’euros. De nombreux sites et blogs spécialisés sont apparus sur le web. Partout en France, les instituts spécialisés dans la beauté des ongles et les « bars à ongles » se développent. L’onglerie compte pour 15 % du marché de l’esthétique et elle touche aujourd’hui tous les âges de 17 à 90 ans. Parmi les attraits les plus importants de l’onglerie, se trouve le vernis semi-permanent qui a l’avantage sur les vernis classiques d’avoir une durée de pause entre 2 et 3 semaines. Son application nécessite cependant l’usage d’une lampe combinant UV (au moins 48 watts) et diode électroluminescente (LED) pour sécher et fixer chacune des quatre couches de vernis appliquées. Or, ces lampes émettent des rayons UV de type A (UVA), qui pénètrent profondément dans la peau et sont connus pour favoriser le vieillissement mais surtout le développement de cancers de la peau. Le Centre international de recherche sur le cancer a classé les UVA comme cancérogène du groupe 1.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
risque
Pression systolique
prisons
ongles

---
N2-AUTOINDEXEE
Les zones sous-denses, dites « déserts médicaux », en France. Etats des lieux et propositions concrètes
https://www.academie-medecine.fr/les-zones-sous-denses-dites-deserts-medicaux-en-france-etats-des-lieux-et-propositions-concretes/
L’extrême gravité de la pénurie en médecins en France et la complexité du problème posé ont conduit l’Académie nationale de médecine à établir un état des lieux précis et à exprimer les recommandations suivantes : I – Proposer d’urgence : – l’instauration d’un service médical citoyen d’un an pour les médecins nouvellement diplômés dans le cadre d’un engagement contractuel s’appuyant sur leur conscience professionnelle et excluant toute forme de régulation ou de coercition, notamment concernant l’installation. Ce service médical citoyen permettrait de renforcer la médicalisation des zones sous-denses et d’éclairer le choix de carrière des jeunes médecins par une expérience de terrain. -toutes mesures favorisant le cumul emploi-retraite des médecins récemment retraités tout en permettant à leurs cotisations de générer des droits supplémentaires – favoriser l’exercice multisite, qui a déjà fait ses preuves dans notre pays lorsqu’il fut confronté à un déficit de soignants après la seconde guerre mondiale, et qui devrait retrouver une place privilégiée dans la lutte contre les déserts médicaux. (par exemple un groupe de 5 médecins exerçant ensemble pourrait assurer une journée de consultations par semaine dans un cabinet décentralisé, avec des aides de la collectivité locale qui l’accueille) – une sensibilisation de la population au bon usage de la médecine, incluant le respect des rendez-vous pris auprès des médecins et autres soignants, et la reconnaissance du service rendu par le système de santé français eu égard à sa complexité, son coût et ses difficultés d’exercice.
2023
Académie Nationale de Médecine
France
rapport
France
France
français
France
Désertification
France
zone médicalement sous-équipée
France
proposita

---
N3-AUTOINDEXEE
Sortir les hôpitaux publics du piège de l’intérim médical
https://www.academie-medecine.fr/sortir-les-hopitaux-publics-du-piege-de-linterim-medical/
La dernière pandémie a exposé et accentué le sous-effectif de nombreux services hospitaliers. La réduction du nombre de médecins hospitaliers des spécialités de première ligne (urgentistes, anesthésistes, obstétriciens, psychiatres) résulte de l’application