Libellé préféré : HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique;

URL : http://www.hcsp.fr/

GIP UNF3S : false;

Synonyme CISMeF : hcsp;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Évaluation du service sanitaire des étudiants en santé - Rapport final
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1244
Le rapport final de l’évaluation du service sanitaire des étudiants en santé (SSES) complémente le rapport intermédiaire du 4 mars 2020 à la suite de la saisine du 30 juillet 2019. Le second volet d’évaluation aborde les effets du SSES sur les représentations et les dynamiques interfilières et les compétences acquises par les étudiants, son impact sur la prévention-promotion de la santé et l’impact de la crise sanitaire Covid-19 sur sa mise en œuvre. Une étude qualitative approfondie a été conduite dans trois régions, soit 4 académies : Auvergne-Rhône-Alpes (académies de Grenoble et Lyon), Centre-Val-de-Loire, Guadeloupe. La crise sanitaire du Covid-19 a fragilisé le SSES, encore incomplètement implanté en sa deuxième année, mais la dynamique pédagogique nationale et en régions s’est néanmoins poursuivie. A l’issue des deux volets d’évaluation, le HCSP recommande le maintien et le renforcement du SSES dans la formation des étudiants en santé. Il est cependant souhaitable de recentrer ses objectifs sur sa fonction pédagogique et d’acquisition de compétences socles en matière de conduite d’actions de prévention primaire et de promotion de la santé en équipe interprofessionnelle et de positionner le service sanitaire dans la première partie des études de santé, dédiée aux apprentissages fondamentaux.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
rapport
études d'évaluation comme sujet
rapport albumine/globuline
services de santé pour étudiants
attitude envers la santé
recherche sur les services de santé
étudiant
Rapport d'évaluation

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis sur le projet de décision de l’ASN relative à la formation continue des professionnels à la radioprotection
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1238
La formation continue des professionnels est nécessaire pour assurer la sécurité des patients exposés à des rayonnements ionisants à des fins médicales. La précédente décision de l’ASN dans ce domaine datait du 14 mars 2017. Mais face au constat que certaines formations demeuraient fondées sur la réglementation précédente (basée sur l’arrêté du 18 mai 2004) qui ne définissait aucune exigence vis-à-vis des organismes de formation et des formateurs ni de contrainte concernant les méthodes pédagogiques et d’évaluation, et pour tenir compte de l’évolution du cadre législatif a évolué, l’ASN a proposé de modifier la décision citée ci-dessus. Le HCSP a rendu un avis favorable à cette modification considérant qu’elle favorise la mise en application d’une réglementation plus précise et adaptée sur la formation continue des professionnels à la radioprotection des personnes exposées à des rayonnements ionisants à des fins médicales et qu’elle renforce les compétences de l’ensemble des personnels des domaines concernés en matière de radioprotection.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
information scientifique et technique
radioprotection
Radioprotection
relations interprofessionnelles
jugement
formation professionnelle
formation professionnelle
formation continue
persistant

---
N2-AUTOINDEXEE
Courrier actualisant la liste des pays concernés par les mesures de prévention pour la sécurité infectieuse transfusionnelle et de la greffe vis-à-vis de la circulation de parasites responsables du paludisme.
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1248
Lors de son avis du 1er octobre 2019, le HCSP avait maintenu six pays sur une liste d’exclusion temporaire des personnes y ayant séjourné en raison d’un risque résiduel possible de paludisme : Azerbaïdjan, Brunei Darussalam, Irak, Salvador, Tadjikistan et Turquie, ainsi que la région du Yunnan en Chine. Dans un contexte de stocks de produits sanguins à un niveau préoccupant, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a actualisé cette liste. Depuis 2019 : le Salvador et la Chine ont obtenu la certification de l’élimination du paludisme par l’Organisation mondiale de la santé depuis 2021 ; l’Egypte rapporte une circulation persistante de Plasmodium vivax dans l’oasis Al-Fayoum ; l’Azerbaïdjan, le Brunei Darussalam, l’Irak et le Tadjikistan ont déposé auprès de l’OMS en 2021 une demande de certification de l’élimination du paludisme, qui est en cours d’examen ; la Turquie a fait l’objet d’une attention particulière car elle est à l’origine d’un nombre non négligeable d’ajournements de donneurs de sang et de greffons : des données rassurantes sur l’absence de cas autochtones ou importés et sur la robustesse du système de surveillance ont conduit le HCSP à retirer ce pays de la liste d’exclusion.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
parasitose
dû à
mesures de sécurité
Sécurité
transplantation
virus de l'immunodéficience simienne
paludisme
Parasitisme
paludisme
Paludisme
Courrier
vis orthopédiques
sécurité transfusionnelle
parasites
paludisme
paludisme
listes d'attente
parasite
Paludisme
service postal
transplant

---
N2-AUTOINDEXEE
Courrier du 5 septembre 2022 sur les mesures de sécurisation des produits du corps humain à prendre dans le cadre de la survenue de cas autochtones de dengue dans le département du Var en juillet-août 2022
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1249
À la suite d’un foyer de cas de dengue autochtone survenu dans la commune de Fayence (Var) en juillet-août 2022, impliquant quatre maisonnées (groupes de cas hébergés sous un même toit), le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) est chargé d’étudier les mesures à adopter en fonction des données épidémiologiques disponibles et des règles précédemment définies dans son avis du 21 septembre complété le 9 novembre 2020, qui s’appliquaient aux foyers de moins de quatre maisonnées. Le HCSP confirme que les règles citées dans cet avis s’appliquent aux cas rapportés et valide les mesures prises par l’Agence régionale de santé (lutte anti-vectorielle, information des soignants), l’Établissement français du sang (EFS) et le Centre de transfusion sanguine des armées : CTSA (suspension des collectes de sang et ajournement temporaire des donneurs). Pour les autres produits, compte tenu de la taille limitée de ce foyer et du très faible risque de transmission de la dengue par les greffes, la situation est considérée sans impact sur la sélection biologique des donneurs d’organes, de tissus ou de cellules. Ce courrier est également l’occasion de faire un point épidémiologique sur trois autres foyers de dengue autochtone en métropole pour lesquels, au moment de sa rédaction, la taille ne dépassait pas le format de 3 maisonnées pour justifier un avis du HCSP.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
information scientifique et technique
Courrier
Dengue
casse-croute
Dengues
corps humain
homo sapiens
peuples indigènes
service postal
poids et mesures du corps
Mesures du corps
groupes de population
dengue
dengue

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif au dépistage olfactif canin dans la stratégie de dépistage de l’infection à SARS-CoV-2
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1250
Le dépistage olfactif canin (DOC) peut-il avoir un intérêt dans le dispositif de surveillance biologique de l’infection à SARS-CoV-2, en complément des méthodes diagnostiques actuellement préconisées ? Le DOC est fondé sur l’aptitude des chiens à reconnaître des composés olfactifs volatiles générés par les cellules au cours de certains états pathologiques et notamment lors d’infections par des virus comme le SARS-CoV-2. Le Haut Conseil de la santé publique analyse le bien-fondé de ce type de dépistage à la demande de la Direction générale de la santé sur. Après quelques rappels sur les méthodes conventionnelles de diagnostic de l’infection à SARS-CoV-2, le HCSP a procédé à une analyse approfondie de la littérature scientifique internationale sur les conditions de réalisation et les preuves de concept de cette méthode originale de dépistage. L’ensemble des études disponibles souligne les bonnes sensibilités et spécificités du DOC lorsqu’il est employé en conditions expérimentales avec recueil d’échantillons et analyse différée des résultats en utilisant des chiens bien entraînés. Les expérimentations sur le terrain (hôpital, métro, aéroport, université …) sont beaucoup moins nombreuses et n’ont pas donné lieu, pour le moment, à des mises en place pérennes de ce mode de dépistage.
2022
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
Dépistage de masse
recommandation de santé publique
SARS-CoV-2
Infection
odorat
jugement
Dépistage
espèces canines
canine
odorat
maladie infectieuse

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la couverture des besoins de la population générale en vitamine D et en fer
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1251
Le HCSP évalue la couverture des besoins nutritionnels de la population pour le fer et la vitamine D dans le cadre de la mise à jour des repères nutritionnels pour la population française. Pour le fer, le risque de non-couverture des besoins se pose principalement les femmes en âge de procréer en raison des menstruations. La fréquence des anémies ferriprives de l’ordre de 3% chez les femmes en âge de procréer en France métropolitaine n’a pas augmenté ces dernières années. Elles sont nettement plus fréquentes chez les femmes d’un faible niveau socio-économique et dans les départements d’outre-mer, chez les femmes multipares, ou utilisant un dispositif intra-utérin. Sur la base des données disponibles, étant donné la faible fréquence des anémies ferriprives dans la population générale et des potentiels effets négatifs d’apports supplémentaires en fer, il ne semble pas pertinent de chercher à augmenter les apports en fer pour l’ensemble de la population par exemple par un enrichissement en fer d’aliments vecteurs pour la population adulte. En revanche, Il est recommandé de concentrer les mesures de prévention sur les groupes à risques d’anémies ferriprives. Vis-à-vis des femmes en âge de procréer à risque élevé, il apparait intéressant de coupler un dépistage et une éventuelle supplémentation martiale : dépistage orienté par les facteurs de risque et un tableau clinique évocateur. Une supplémentation martiale limitée dans le temps sera prescrite si nécessaire. Pour la vitamine D, la vitamine D de l’organisme provient à 80–90% de la biosynthèse cutanée sous l’effet des rayonnements ultraviolets (UV) du soleil versus 10 à 20% provenant d’une source exogène par absorption d’aliments riches en vitamine D. L’exposition aux UV est donc très importante pour couvrir les besoins en vitamine D.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
Vitamine
fer
fer
jugement
population
Populations générales
vitamine D
besoins et demandes de services de santé
médecins généralistes
vitamine d
Besoins

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation de la pertinence de mise en œuvre de critères de sélection des donneurs de sang basés sur une analyse des comportements sexuels à risque de transmission d'agents infectieux
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1139
Une évolution réglementaire des critères de sélection des donneurs de sang est actuellement en cours d’examen en France et vise à lever pour l’année 2022 la contre-indication au don du sang, opposée aux hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi par la Direction générale de la santé (DGS), afin d’évaluer la pertinence de la mise en œuvre de critères de sélection des donneurs de sang basés sur une analyse des comportements sexuels à risque de transmission d’agents infectieux. Après avoir pris en compte l’épidémiologie de l’infection à VIH en France et l’impact de la pandémie liée au Covid-19, l’incidence de l’infection à VIH et le risque résiduel lié au VIH chez les donneurs de sang, différentes études réalisées chez les donneurs de sang HSH, les recommandations sur les dons de sang par les HSH en France et dans d’autres pays, les informations relatives aux auditions réalisées auprès d’associations d’usagers et d’épidémiologiste du VIH, l’actuel questionnaire pré-don utilisé pour la sélection des donneurs de sang, le HCSP constate.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
recommandation de santé publique
sélection de patients
donneur de sang
analyse chimique du sang
Appréciation des risques
études d'évaluation comme sujet
analyse de sang
sélection de donneurs
Transmissions
comportement sexuel
donneurs de sang
Critères de sélection
Rapports sexuels non protégés
Rapports sexuels protégés
agent infectieux

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : Relecture critique du projet de communiqué de presse DGS sur l’aération
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1141
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi par la direction générale de la santé pour faire part de ses observations sur un projet de communiqué de presse (CP) sur l’aération des établissements recevant du public (ERP) en période de Covid-19. Après lecture du document, le HCSP rappelle que l’aération/ventilation est une des 7 mesures barrières qui contribuent pour chacune d’entre elles à la réduction du risque de contamination dans une réunion d’individus et ce de façon complémentaire, sans se substituer les unes aux autres. Il importe donc de rappeler outre l’aération/ventilation, l’importance de l’adoption systématique de toutes les mesures barrières de la doctrine du HCSP notamment lors des rassemblements familiaux ou amicaux en cette période de fêtes de fin d’année. L’aération et la ventilation ne pouvant être dissociées, le HCSP préconise d’ajouter une recommandation appelant, dans tous les cas, à s’assurer du bon fonctionnement et de l’entretien du système de ventilation naturelle ou mécanique (VMC) conforme à la règlementation départementale régissant les ERP en la matière.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
recommandation de santé publique
Communication
communication
Commune
communisme
Communiqués de presse
études d'évaluation comme sujet
mass-médias
Communication
COVID-19
Communications

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la prévention de la transmission à l’homme des virus influenza porcins et aviaires
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1142
Le HCSP publie ses recommandations relatives à la prévention de la transmission à l’homme des virus influenza porcins et aviaires. Après prise en compte : des caractères virologiques : circulation et transmission (y compris entre les espèces) des virus influenza chez le porc, les oiseaux et l’homme, recombinaisons génétiques de la sensibilité de ces virus aux antiviraux, des méthodes de diagnostic, des données épidémiologiques, de l’efficacité de mesures barrières en prévention de la transmission à l’homme des virus porcins et aviaires.
2022
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
recommandation de santé publique
humains
grippe chez les oiseaux
AVIAIRE
Homme
Virus
virus de l'influenza a
homo sapiens
Virus
Homme
Homme
Homme
Homme
Homme
jugement
Homme
virus de la grippe A
Homme
Virus
Homme
Transmissions

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la réflexion prospective et aux points de vigilance en période de crise sanitaire
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1143
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) pose une réflexion prospective sur la crise du Covid-19 et les points de vigilance en période de crise sanitaire. Celle-ci a été menée par un groupe de travail pluridisciplinaire composé d’une grande diversité d’experts du HCSP mais également d’experts issus d’agences nationales et des spécialistes reconnus pour leurs travaux dans le champ de la saisine. La réalisation de cet exercice nouveau a pu voir le jour grâce à cette pluridisciplinarité et à l’approche collégiale de ce groupe, soutenu par une méthodologie spécialisée en prospective. Le HCSP produit ce premier avis à trave