Libellé préféré : maladies cardiovasculaires;

Synonyme CISMeF : pathologie cardiovasculaire; MCV (Maladie CardioVasculaire); pathologies cardiovasculaires; affections cardiovasculaires; affections de l'appareil circulatoire; affections cardio-vasculaires; pathologies du coeur et des vaisseaux; pathologies de l'appareil circulatoire; pathologies cardio-vasculaires; affections du coeur et des vaisseaux; événements cardio-vasculaires; événements cardiovasculaires; MCV (Maladie CardioVasculaire); Maladies cardio-vasculaires; Maladies de l'appareil circulatoire; Maladies du coeur et des vaisseaux;

Acronyme CISMeF : MCV;

Traduction automatique Wikipédia : Maladie cardiovasculaire;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie cardiovasculaire;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
La méditation contribue-t-elle à prévenir l'apparition ou l'aggravation des maladies cardiovasculaires ?
https://www.cochrane.org/fr/CD013358/VASC_la-meditation-contribue-t-elle-prevenir-lapparition-ou-laggravation-des-maladies-cardiovasculaires
Principaux messages - Nous avons examiné principalement deux types de méditation, les interventions basées sur la pleine conscience (IBPC) et la méditation transcendantale (MT), par rapport au fait de recevoir quelque chose d'autre ou rien d'autre (appelés respectivement groupes comparatifs actif et inactif). Nous avons trouvé des résultats incohérents pour de nombreux critères de jugement d'intérêt. - Par rapport à des comparateurs inactifs, les IBPC réduisent probablement le stress et pourraient également réduire l'anxiété et la dépression ainsi que la pression artérielle. La MT pourrait réduire la tension artérielle par rapport à des comparateurs actifs ou inactifs, mais peu d'études rapportent les critères de jugement psychologiques. Les résultats seront plus sûrs avec l'ajout d'autres études bien menées.
2024
Cochrane
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
apparence
entrée
Méditation
engagement
évolution de la maladie
Trouble cardiovasculaire
prévenance
quel mois est-ce maintenant ?
méditation
aggravation d'une maladie
contribution
maladie de l'appareil circulatoire
maladies cardiovasculaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Sémaglutide et protection cardiovasculaire chez les personnes avec obésité et maladie cardiovasculaire sans diabète (étude SELECT)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-59-etude-select
Dans cette 59e baladodiffusion, les Dr Luc Lanthier et Marie-France Langlois discutent de l’efficacité de sémaglutide pour réduire les événements cardiovasculaires chez les personnes avec obésité et maladie cardiovasculaire mais sans diabète, en plus de réviser la littérature médicale de novembre 2023.
2024
Université de Sherbrooke
Canada
document sonore
Pression diastolique
sémaglutide
effet secondaire d'obésité
Trouble cardiovasculaire
collecte de données
obésité
maladie de l'appareil circulatoire
Sélection
étude clinique
sémaglutide
obésité
obésité
Personna +
étude DICOM
obésité
maladies cardiovasculaires
diabète
personnes
sémaglutide
obèse
à l'étude

---
N2-AUTOINDEXEE
Lignes directrices simplifiées de PEER sur les lipides : actualisation 2023
Prévention et prise en charge des maladies cardiovasculaires en soins primaires
https://www.cfp.ca/content/69/10/e189
Objectif Actualiser le guide de pratique clinique de 2015 et présenter une approche simplifiée de la prise en charge des lipides dans la prévention des maladies cardiovasculaires (MCV) en première ligne. Méthodes Conformément aux recommandations de l’Institute of Medicine dans Clinical Practice Guidelines We Can Trust, un panel pancanadien d’experts multidisciplinaires en lignes directrices a été formé. Ce panel était représentatif des cliniciens en soins primaires, libre de tout conflit d’intérêts avec l’industrie, et il tenait compte des points de vue des patients. Une équipe distincte, responsable des données probantes scientifiques, a passé en revue l’information sur les statines, l’ézétimibe, les inhibiteurs de la proprotéine convertase subtilisine-kexine de type 9, les fibrates, les chélateurs des acides biliaires, la niacine et les suppléments d’omega-3 (acide docosahexaénoïque avec acide eicosapentaénoïque [EPA] ou ester éthylique de l’EPA seul [icosapent]), ainsi que sur la réponse à 11 questions supplémentaires. Le panel des lignes directrices a finalisé les recommandations en utilisant la méthodologie GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation).
2023
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
soins de santé primaires
maladie de l'appareil circulatoire
lipides
lipide
Trouble cardiovasculaire
Soins
principal
maladies cardiovasculaires
prise en charge de la maladie
intervention préventive
étude de prévention
lipides
prévention cardiovasculaire
Lipide
soins aux patients
soins de santé primaires
soins primaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelle est l’utilité des interventions comportementales dans la prévention primaire des maladies cardiovasculaires chez l’adulte ?
https://www.minerva-ebp.be/FR/Article/2335
Analyse de Patnode CD, Redmond N, Iacocca MO, Henninger M. Behavioral counseling interventions to promote a healthy diet and physical activity for cardiovascular disease prevention in adults without known cardiovascular disease risk factors: updated evidence report and systematic review for the US Preventive Services Task Force. JAMA 2022;328:375-88. DOI: 10.1001/jama.2022.7408. Question clinique Quels sont les avantages et les inconvénients des interventions comportementales favorisant une alimentation saine et l’augmentation des activités physiques pour les facteurs de risque cardiovasculaire chez les adultes n’ayant pas d’antécédents de maladie cardiovasculaire, par rapport à l’absence d’intervention, à une intervention minimale ou à un groupe témoin avec attention (attention control groupe) ? Conclusion Cette synthèse méthodique avec méta-analyse montre que les interventions comportementales administrées par des professionnels de santé visant une alimentation saine, l’augmentation de l’activité physique et la réduction des comportements sédentaires chez des patients sans risque cardiovasculaire connu produisent un petit bénéfice statistiquement significatif sur des critères de jugement intermédiaires concernant la santé (tension artérielle, LDL-cholestérol, poids, BMI, tour de taille) et un changement de comportement (apports nutritionnels, activité physique). Cette synthèse méthodique avec méta-analyse est de bonne qualité méthodologique, mais elle est basée sur des RCTs originales dont les informations rapportées sont insuffisantes en ce qui concerne la qualité méthodologique, les participants inclus, les aspects spécifiques des interventions et d’éventuels autres facteurs (par exemple psychosociaux, socioéconomiques) qui peuvent affecter les résultats observés. Il est certainement opportun d’organiser de nouvelles études à grande échelle correctement conçues avec un suivi à long terme.
2023
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
Maladie
thérapie comportementale
principal
prévention primaire
Maladies
Adulte
maladies cardiovasculaires
maladie de l'adulte
Maladies cardiovasculaires
prévention cardiovasculaire
comportement de maladie
maladie de l'appareil circulatoire
comportement
adulte
Adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention secondaire des maladies cardiovasculaires au moyen d’un régime méditerranéen par comparaison avec un régime pauvre en lipides.
https://www.minerva-ebp.be/FR/Article/2309
Analyse de Delgado-Lista J, Alcala-Diaz JF, Torres-Peña JD, et al; CORDIOPREV Investigators. Long-term secondary prevention of cardiovascular disease with a Mediterranean diet and a low-fat diet (CORDIOPREV): a randomised controlled trial. Lancet 2022;399:1876-85. DOI: 10.1016/S0140-6736(22)00122-2 Question clinique Quel est l’effet d’un régime méditerranéen, par comparaison avec un régime pauvre en lipides, pour la prévention secondaire des événements cardiovasculaires graves chez les patients atteints d’une coronaropathie connue ? Conclusion Cette étude randomisée, contrôlée, menée en ouvert, bien conçue sur le plan méthodologique, l’évaluation de l’effet étant effectuée en aveugle, la durée du suivi étant de 7 ans, montre que le régime méditerranéen protège mieux qu’un régime pauvre en lipides contre les événements cardiovasculaires graves chez des patients atteints de coronaropathie stable connue.
2023
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
Lipides
régime pauvre en graisses
régime méditerranéen
Maladies
Lipide
Maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
lipides
maladie de l'appareil circulatoire
Lipides
régime hypolipidique
Lipides
prévention cardiovasculaire
maladie secondaire
prévention secondaire
Maladie

---
N1-SUPERVISEE
Pas de place pour les vitamines en prévention primaire des maladies cardiovasculaires et des cancers
Folia Pharmacotherapeutica février 2023
https://www.cbip.be/fr/articles/4004?folia=4002
Les données relatives aux bénéfices et aux risques des suppléments en vitamines et minéraux en prévention primaire des maladies cardiovasculaires et des cancers ont été réexaminées1. Ces données concernent les personnes adultes en bonne santé, non enceintes et sans carence connue. Sur base de cette analyse, l’US Preventine Services Task Force (USPSTF) a modifié ses recommandations. L’USPSTF déconseille l’utilisation des suppléments en bêta-carotène et en vitamine E pour la prévention des maladies cardiovasculaires et des cancers : ils n’ont aucun effet préventif et, pour le bêta-carotène, il existe des données qui suggèrent une augmentation du risque de cancer du poumon, en particulier chez les personnes à haut risque de cancer du poumon. L’USPSTF confirme que les données disponibles restent insuffisantes pour déterminer le rapport bénéfice/risque des suppléments en multivitamines ou en vitamines seules ou en association (autres que la vitamine E et le bêta-carotène) pour la prévention des maladies cardiovasculaires ou des cancers...
2023
false
false
false
CBIP - Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique
Belgique
français
prévention primaire
vitamines
tumeurs
maladies cardiovasculaires
article de périodique
médecine factuelle

---
N1-SUPERVISEE
Sodium dans les médicaments: risques cardiovasculaires ?
Folia Pharmacotherapeutica mai 2023
https://www.cbip.be/fr/articles/4084?folia=4079
Une étude observationnelle signale une augmentation des maladies cardiovasculaires et de la mortalité lors de l'utilisation de médicaments à haute teneur en sodium...
2023
false
false
false
CBIP - Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique
Belgique
français
article de périodique
sodium
excipients pharmaceutiques
maladies cardiovasculaires

---
N3-AUTOINDEXEE
Les vaccins antigrippaux peuvent protéger contre les maladies cardiovasculaires : les preuves s'accumulent et devraient être connues de la communauté canadienne de la santé publique
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2023-49/numero-10-octobre-2023/vaccins-antigrippaux-peuvent-proteger-contre-maladies-cardiovasculaires.html
Les preuves de l'effet protecteur des vaccins antigrippaux dans la prévention des maladies cardiovasculaires (MCV) s'accumulent. Nous avons identifié 28 revues systématiques/méta-analyses sur l'effet des vaccins antigrippaux sur les MCV comportant différentes questions de recherche, sources de données, critères de sélection et résultats. La plupart des résultats penchent en faveur d'un effet protecteur. Les résultats d'études expérimentales et observationnelles récemment publiées et non incluses dans ces analyses allaient dans le même sens. Les preuves sont très convaincantes en ce qui concerne les décès d'origine cardiovasculaire et les infarctus du myocarde non mortels chez les personnes à haut risque, mais elles sont plus faibles pour les adultes avec insuffisance cardiaque, arythmies et accidents vasculaires cérébraux, ainsi que pour les adultes à faible risque. Les données concernant les vaccins polysaccharides antipneumococciques sont également limitées et des données doivent être recueillies à partir des essais en cours sur les vaccins contre le virus respiratoire syncytial. Jusqu'à présent, cet effet n'a pas été pris en compte dans les évaluations économiques des vaccins antigrippaux et son inclusion pourrait modifier sensiblement leurs résultats.
2023
RMTC
Canada
article de périodique
vaccination
santé publique
vaccins antigrippaux
vaccination contre la grippe
Communauté
vaccination; médication préventive
Trouble cardiovasculaire
maladies cardiovasculaires
Santé publique
caractéristiques de l'habitat
maladie de l'appareil circulatoire
vaccin contre le virus de l'influenza

---
N3-AUTOINDEXEE
Statistiques des causes de décès 2022 : les maladies de l’appareil circulatoire sont la 1ère cause de décès au Luxembourg devant les tumeurs
https://sante.public.lu/fr/actualites/2023/12/rapport-stats-cause-deces-2022.html
En 2022, le registre des causes de décès de la Direction de la santé a enregistré 4.283 décès sur le territoire du Grand-Duché, soit 55 décès de moins que l’année précédente. Le ratio entre les femmes (2.129 décès) et les hommes (2.154 décès) reste équilibré. La moyenne d’âge des hommes décédés est de 74 ans tandis que celle des femmes est de 82 ans. Le registre des causes de décès a par ailleurs enregistré 71 mortinaissances en 2022 (contre 64 en 2021) qui ne sont pas incluses dans le total des décès. En moyenne, 12 personnes sont décédées par jour, 82 par semaine et 357 par mois. Le mois de décembre 2022 a enregistré le nombre le plus élevé de décès, avec 402 personnes décédées, tandis que le mois de septembre a enregistré le nombre le plus faible de décès, avec 318 personnes décédées.
2023
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
rapport
circulation sanguine
maladies cardiovasculaires
Maladie
tumeurs
origine du tissu tumoral
statistiques comme sujet
Luxembourg
cause du décès
maladie
échantillon statistique
Décès
cause du décès
maladie de l'appareil circulatoire
Décès
appareil
statistiques
Statistiques
cause de décès

---
N3-AUTOINDEXEE
Que penser de la prévention primaire des maladies cardiovasculaires au moyen d’un traitement combiné à dose fixe associant au minimum un antihypertenseur et une statine avec ou sans aspirine ?
https://www.minerva-ebp.be/FR/Article/2330
Analyse de Joseph P, Roshandel G, Gao P, et al; Polypill Trialists' Collaboration. Fixed-dose combination therapies with and without aspirin for primary prevention of cardiovascular disease: an individual participant data meta-analysis. Lancet 2021;398:1133-46. DOI: 10.1016/S0140-6736(21)01827-4 Question clinique Quel est l’effet d’un traitement combiné à dose fixe associant au moins deux antihypertenseurs et une statine, avec ou sans aspirine, comme stratégie de prévention primaire des maladies cardiovasculaires dans la population générale, par comparaison avec les soins habituels ou avec un placebo ? Conclusion Cette revue systématique avec méta-analyse d’une sélection arbitraire de vastes études randomisées contrôlées (RCTs) qui diffèrent par la conception de l’étude et la population étudiée montre un bénéfice statistiquement significatif d’un traitement combiné à dose fixe associant des antihypertenseurs, des statines (et de l’aspirine) par comparaison avec un groupe témoin pour la prévention primaire des événements cardiovasculaires chez des patients présentant un profil de risque modéré à élevé dans des régions au statut socioéconomique faible à modéré. Outre l’incertitude quant à la pertinence clinique, les résultats ne peuvent pas être extrapolés au contexte sanitaire belge.
2023
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
lecture critique d'article
statine
Maladie
acide acétylsalicylique
maladie de l'appareil circulatoire
Maladies cardiovasculaires
association thérapeutique
traitement préventif
agent hypotenseur
statine
maladies cardiovasculaires
Antihypertenseurs
principal
acide acétylsalicylique
antihypertenseurs
prévention primaire
Maladies
prévention cardiovasculaire
Association
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
ASPIRINE

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 et maladies cardiovasculaires : des liaisons dangereuses
https://www.academie-medecine.fr/covid-19-et-maladies-cardiovasculaires-des-liaisons-dangereuses/
La prise en charge des maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité dans le monde, a été retardée ou négligée pendant la pandémie de Covid-19. Pourtant, ces deux affections ont de multiples interactions qui font l’objet de nombreuses études. L’entrée du SARS-CoV2 dans la cellule utilise le récepteur membranaire ACE2 (enzyme de conversion de l’angiotensine 2). Ce récepteur, impliqué dans l’homéostasie cardiovasculaire, est ciblé par les médicaments qui bloquent le système rénine/angiotensine, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) et les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARA-II ou sartans), très employés en cardiologie notamment pour traiter l’hypertension artérielle ou les suites d’infarctus du myocarde. Il est rapidement apparu que les patients souffrant de maladie cardiovasculaire, ainsi que les patients à haut risque cardiovasculaire, avaient un risque accru de développer une forme grave de Covid-19. Les complications survenant au cours de la phase immuno-inflammatoire de la Covid 19, dominées par les atteintes pulmonaires, touchent souvent le système cardiovasculaire sous la forme d’accidents thromboemboliques, mais aussi d’insuffisance cardiaque (liée à une myocardite ou d’autre cause), d’arythmies...
2022
Académie Nationale de Médecine
France
information scientifique et technique
COVID-19
COVID-19
maladies cardiovasculaires
Maladie
maladie de l'appareil circulatoire
Maladies
Maladies cardiovasculaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Panels des maladies cardiovasculaires héréditaires par séquençage de nouvelle génération - Rapport d’évaluation sur le rapatriement
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/panels-des-maladies-cardiovasculaires-hereditaires-par-sequencage-de-nouvelle-generation-rapport-devaluation-sur-le-rapatriement-danalyses-realisees-hors-quebec.html
Les demandes d’autorisation visant des services de biologie médicale non disponibles au Québec impliquent majoritairement le séquençage à haut débit de plusieurs gènes en simultané selon une approche dite de nouvelle génération (SNG). Dans l’optique de réaliser des économies d’échelle et de favoriser une utilisation plus judicieuse de cette technologie, le MSSS a entrepris, sous la gouvernance du Réseau québécois de diagnostic moléculaire (RQDM), de rapatrier rapidement plusieurs analyses effectuées par SNG. Le déploiement de ce vaste projet entraîne indubitablement des opportunités et des risques pour l’offre de services global et nécessite qu’une réflexion en ce sens soit réalisée.
2022
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
rapport
maladie de l'appareil circulatoire
Maladies
Rapport d'évaluation
maladies cardiovasculaires
maladie héréditaire
rapatriement
maladies génétiques congénitales
caractéristiques familiales
Séquençages
Maladies héréditaires
études d'évaluation comme sujet
analyse de séquence
Maladies cardiovasculaires
Maladie héréditaire
rapport albumine/globuline
Rapatriement
Générations

---
N2-AUTOINDEXEE
Approche de la stratification du risque de maladies cardiovasculaires athéroscléreuses
https://www.cfp.ca/content/68/9/e256
Objectif Donner un aperçu des lignes directrices de la Société canadienne de cardiologie (SCC) de 2021 sur la dyslipidémie et présenter les approches actuelles relatives à la stratification du risque cardiovasculaire, y compris l’intégration de la mesure des biomarqueurs et de l’imagerie. Sources de l’information Les lignes directrices actuelles ont été passées en revue, et une recherche documentaire dans Ovid MEDLINE a été effectuée.
2022
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
Maladie
Maladies cardiovasculaires
Risque
risque cardiovasculaire
Appréciation des risques
maladies cardiovasculaires
Maladies
athérosclérose
maladie de l'appareil circulatoire

---
N2-AUTOINDEXEE
L'utilisation de substituts du sel à faible teneur en sodium au lieu du sel ordinaire réduit-elle la pression artérielle et le risque de maladie cardiovasculaire, et est-elle sûre ?
https://www.cochrane.org/fr/CD015207/PUBHLTH_lutilisation-de-substituts-du-sel-faible-teneur-en-sodium-au-lieu-du-sel-ordinaire-reduit-elle-la
Principaux messages • Chez les adultes, le fait d'utiliser des substituts à faible teneur en sodium à la place du sel ordinaire dans l’alimentation fait probablement baisser légèrement la tension artérielle. Les adultes qui consomment des substituts à faible teneur en sodium au lieu du sel ordinaire ont probablement un risque légèrement plus faible de souffrir de troubles cardiaques non mortels, tels qu'un accident vasculaire cérébral ou une réduction soudaine de la circulation sanguine vers le cœur, et de mourir d'une maladie cardiaque. • L'utilisation des substituts à faible teneur en sodium au lieu du sel ordinaire augmente probablement aussi légèrement le taux de potassium sanguin (un minéral qui permet au cœur de battre au bon rythme) chez les adultes. Cela peut être dangereux chez les personnes qui ne peuvent pas réguler efficacement le taux de potassium dans leur organisme. Les autres données probantes concernant la sécurité sont très limitées. • Nous ne sommes pas certains des effets de l'utilisation des substituts à faible teneur en sodium au lieu du sel ordinaire sur la pression artérielle des enfants, ni de la sécurité de l'utilisation des substituts à faible teneur en sodium chez les enfants. • Ces données probantes pourraient ne pas s'appliquer directement aux personnes connues pour leur risque d'hyperkaliémie (taux élevé de potassium), comme les personnes souffrant de problèmes rénaux ou prenant certains médicaments.
2022
Cochrane
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
pression artérielle
risque cardiovasculaire
sodium
maladie des artères
Maladie
chlorure de sodium
maladie de l'appareil circulatoire
dû à
tension artérielle
risque cardiovasculaire
asthénie
risque
Maladies
maladies cardiovasculaires
Artère
Maladies cardiovasculaires
sodium
sodium

---
N1-SUPERVISEE
Inhibiteurs de Janus Kinase et le risque de manifestation cardiovasculaire grave, de thrombose (y compris des cas mortels) et de cancer
https://recalls-rappels.canada.ca/fr/avis-rappel/inhibiteurs-janus-kinase-et-risque-manifestation-cardiovasculaire-grave-thrombose-y
Les résultats finaux d’une étude clinique sur XELJANZ ont révélé que ce médicament est associé à un risque accru de manifestations CV graves, de thrombose, de cancer, d’infections graves et de manifestations mortelles chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, comparativement aux anti-TNF, un type de médicaments qui suppriment la réponse naturelle de l’organisme au facteur de nécrose tumorale (TNF, pour tumour necrosis factor). De plus, les résultats préliminaires d’une étude d’observation rétrospective semblent indiquer qu’OLUMIANT serait associé à un risque accru de manifestations CV graves et de thrombose chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, comparativement aux anti-TNF. Compte tenu de ces résultats relatifs à l’innocuité et de la similarité de leur mode d’action, Santé Canada ne peut écarter le risque que d’autres inhibiteurs de JAK, tels que CIBINQO, INREBIC, JAKAVI, OLUMIANT et RINVOQ, produisent des manifestations CV graves, des thromboses (y compris des cas mortels) et des cancers. Par mesure de précaution, Santé Canada travaille actuellement avec les fabricants des inhibiteurs de JAK pour mettre à jour et harmoniser l’information au sujet de ces risques dans leurs monographies canadiennes respectives...
2022
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
Inhibiteurs des Janus kinases
avis de pharmacovigilance
maladies cardiovasculaires
thrombose
tumeurs
abrocitinib
CIBINQO
INREBIC
fédratinib
ruxolitinib
JAKAVI
administration par voie orale
OLUMIANT
baricitinib
inhibiteur de JAK
RINVOQ
upadacitinib
XELJANZ
XELJANZ LP
tofacitinib
Canada

---
N2-AUTOINDEXEE
Ligne directrice C-CHANGE pour l’harmonisation des lignes directrices nationales de prévention et de prise en charge des maladies cardiovasculaires en contexte de soins primaires au Canada: mise à jour 2022
https://www.cmaj.ca/content/195/1/E21
La ligne directrice C-CHANGE mise à jour est un ensemble de recommandations inspirées de celles de 11 groupes canadiens qui s’intéressent à la médecine cardiovasculaire; cet ensemble a été élargi pour inclure les Lignes directrices pour la prise en charge de la fibrillation auriculaire de la Société canadienne de cardiologie/Société canadienne de rythmologie, Lignes directrices canadiennes en matière d’alimentation de Santé Canada et Ligne directrice de la Conférence canadienne de consensus sur le diagnostic et le traitement de la démence. La mise à jour C-CHANGE 2022 inclut en tout 83 recommandations, dont 48 sont nouvelles ou révisées. Les multiples facettes de la prise en charge du risque cardiovasculaire incluent les éléments centraux d’une saine hygiène de vie: alimentation équilibrée, pratique régulière d’activités physiques et d’exercices, poids santé, gestion du stress, réduction de la consommation d’alcool et abandon du tabagisme. La prévention des maladies cardiovasculaires est indissociable des pratiques de soins primaires et repose sur un dépistage et une stratification des risques. La prise en charge des maladies cardiovasculaires repose sur une amélioration de l’hygiène de vie et des traitements pharmacologiques conformes aux lignes directrices émises, afin de soulager les symptômes, alléger le fardeau des maladies et prévenir les complications et le risque cardiovasculaire résiduel
2022
JAMC - Journal de l'Association médicale canadienne
Canada
recommandation professionnelle
soins de santé primaires
prise en charge de la maladie
principal
Maladies cardiovasculaires
changeant
Maladies
Maladie
soins de jour
maladies cardiovasculaires
soins de santé primaires
prévention cardiovasculaire
maladie de l'appareil circulatoire

---
N3-AUTOINDEXEE
Facteurs prédictifs du Sevrage TABAgique chez les fumeurs atteints de maladies Cardio-Vasculaires et de leurs facteurs de risque dans la base nationale des consultations de tabacologie CDTnet (STABA-CV)
https://www.theses.fr/2022UBFCK069
Contexte : Le tabagisme représente un facteur de risque majeur et modifiable de maladies cardiovasculaires (MCV), en particulier chez les femmes. En France, la prévalence du tabac est parmi les plus élevées d’Europe. Cependant, l’identification des facteurs associés au sevrage tabagique dans les populations à haut risque CV reste peu étudiée. L’objectif de ce travail de thèse est tout d’abord de dresser l’état des connaissances actuelles sur l’association entre la consommation de tabac et le risque de MCV chez les femmes à travers une revue de littérature. Puis, à l’aide de la base nationale des consultations de tabacologie CDTnet, de décrire le profil sociodémographique, médical et tabacologique des consultants et de rechercher les facteurs prédictifs de sevrage tabagique et leurs disparités en fonction du sexe.Méthodes : Pour la revue, nous avons étudié les travaux menés entre 2000 et 2020 sur le thème retenu dans la base bibliographique internationale Medline et le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire pour les données françaises. Dans la seconde partie de la thèse, les fumeurs 18 ans avec au moins un risque CV (facteur de risque CV ou MCV) inclus dans la base CDTnet entre 2001 et 2018 ont été analysés. L'abstinence était définie par un arrêt de tabac auto-déclaré d’au moins 28 jours consécutifs et confirmé par un monoxyde de carbone expiré 10 ppm.Résultats : Notre revue de la littérature montre que par rapport aux hommes, les femmes fumeuses, dont la prévalence continue d’augmenter en France dans certaines tranches d’âge, ont un risque CV accru et spécifique, lié notamment à l’utilisation de contraceptifs oestro-progestatifs. Chez les femmes, les stratégies pharmacologiques et non pharmacologiques d'arrêt du tabac se sont révélées particulièrement efficaces pour réduire le risque CV, quel que soit le nombre d'années d'exposition, en prévention primaire et secondaire. Parmi les 36 864 fumeurs adultes avec des facteurs de risque CV ou des MCV inclus dans la base CDTnet, 42% étaient des femmes. Comparées aux hommes, les femmes avaient 3 ans de moins (48 vs 51 ans, p 0,001), un plus haut niveau d’éducation et moins de facteurs de risque et d’antécédents de MCV. A contrario, elles souffraient plus souvent d'obésité, de maladies respiratoires et de symptômes anxiodépressifs. Bien que les femmes soient moins dépendantes à la nicotine, leur taux d'abstinence était paradoxalement inférieur à celui des hommes (52,6% vs 55,2%, p 0,001). Nous avons identifié des disparités significatives entre les sexes pour les facteurs associés à l’abstinence. Les facteurs associés négativement chez les fumeuses (mais pas chez les fumeurs) étaient l'obésité et le trouble de l'usage de l'alcool. Chez les fumeurs, mais pas chez les fumeuses, les facteurs négativement associés étaient la consommation de cannabis, et certains antécédents (artériopathie oblitérante des membres inférieurs et cancer lié au tabac). Nos données issues d’une étude prospective sur une large base nationale renforcent la définition de l’arrêt du tabac comme un objectif prioritaire chez les sujets avec des facteurs ou antécédents CV et suggèrent l’intérêt, dans cette population à haut risque, d’une prise en charge du tabac spécifique selon le sexe.
2022
theses.fr
France
facteur de risque
risque cardiovasculaire
maladie
Arrêter de fumer
Maladie
tabagisme
Fumeurs
tabacologie
Tabagisme
Tabagisme
fumeur
consultants
maladies cardiovasculaires
Arrêt de la consommation de tabac
sevrage
appareil circulatoire, sai
base
facteurs de risque
maladie vasculaire
Maladies vasculaires
orientation vers un spécialiste
Maladies

---
N1-VALIDE
Un taux de sucre faible pour prévenir les maladies cardiovasculaires
https://www.cochrane.org/fr/CD013320/VASC_un-taux-de-sucre-faible-pour-prevenir-les-maladies-cardiovasculaires
Les maladies cardiovasculaires (MCV) sont un groupe de troubles affectant le cœur et les vaisseaux sanguins et constituent la première cause de décès dans le monde. Il est important de détecter les facteurs de risque modifiables et de trouver des stratégies pour prévenir les MCV. Il existe plusieurs facteurs de risque modifiables établis pour développer des MCV, l'un d'entre eux étant d’avoir une mauvaise hygiène alimentaire avec une alimentation riche en sucre. Le sucre peut être divisé en deux catégories : les sucres naturellement présents dans les aliments et les sucres ajoutés aux aliments. Il est suggéré qu'une consommation élevée de sucres ajoutés entraîne une prise de poids et affecte les lipides sanguins, augmentant ainsi le risque de MCV. Cette revue a évalué différents niveaux de sucres ajoutés dans l'alimentation et l'effet sur les événements cardiovasculaires (par exemple, crise cardiaque ou accident vasculaire cérébral), l’effet sur la mortalité et sur les facteurs de risque de MCV chez les adultes en bonne santé.
2022
false
false
false
Cochrane
Royaume-Uni
facteurs de risque de maladie cardiaque
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Sucres
maladies cardiovasculaires

---
N1-VALIDE
Cardiologie - Facteurs de risque cardiovasculaire et prévention
UE 08 - Item 219
https://sides.uness.fr/corpus/Cardiologie:Facteurs_de_risque_cardiovasculaire_et_pr%C3%A9vention
Objectif(s) Nationaux Expliquer les facteurs de risque cardiovasculaire, leur impact pathologique et la notion de stratification du risque (coronarien par exemple). Expliquer les modalités de la prévention primaire et secondaire des facteurs de risque cardiovasculaire et les stratégies individuelles et collectives.
2021
true
false
false
true
2eme cycle / master
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
219. Facteurs de risque cardio-vasculaire et prévention
222. Facteurs de risque cardio-vasculaire et prévention
français
cours
cardiologie
facteurs de risque de maladie cardiaque
risque cardiovasculaire
maladies cardiovasculaires
risque

---
N1-VALIDE
Le vaccin Comirnaty (Pfizer-BioNTech) n’augmente pas le risque d’événements cardiovasculaires graves chez les personnes âgées de 75 ans et plus en France
https://ansm.sante.fr/actualites/le-vaccin-comirnaty-pfizer-biontech-naugmente-pas-le-risque-devenements-cardiovasculaires-graves-chez-les-personnes-agees-de-75-ans-et-plus-en-france
Dans le cadre du dispositif renforcé de surveillance des vaccins contre la Covid-19, EPI-PHARE (Groupement d’Intérêt Scientifique ANSM-Cnam) a conduit une large étude de pharmaco-épidémiologie afin d’évaluer le risque d’évènements cardiovasculaires graves chez les personnes âgées de 75 ans et plus vaccinées par rapport aux personnes âgées non-vaccinées. Les résultats de cette étude montrent qu’il n’y a pas de sur-risque d’événements cardiovasculaires graves (infarctus du myocarde, AVC ischémique, AVC hémorragique et embolie pulmonaire) à la suite d’une vaccination avec le vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech chez les personnes âgées de 75 ans et plus. La vaccination contre la Covid-19 a débuté en France le 27 décembre 2020, d’abord chez les résidents d’établissements accueillant des personnes âgées, puis chez les personnes âgées de 75 ans et plus et celles souffrant de pathologies à haut risque, quel que soit leur âge. Les vaccins initialement recommandés pour ces populations étaient les vaccins à ARN messager. Le vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech a été le premier et le plus majoritairement utilisé dans cette population. Une étude d’Epi-Phare a déjà montré une efficacité de plus de 87% dans la réduction des formes graves de Covid-19 dans cette même population en France...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
vaccins contre la COVID-19
vaccination
COVID-19
France
maladies cardiovasculaires
risque
Appréciation des risques
évaluation médicament
COMIRNATY
COMIRNATY 30 microgrammes/dose, dispersion à diluer pour dispersion injectable Vaccin à ARNm (à nucléoside modifié) contre la COVID-19
COVID-19, vaccin à ARN
vaccins à ARNm

---
N1-VALIDE
Xeljanz (tofacitinib) : Augmentation du risque d'évènements cardiovasculaires indésirables majeurs et de tumeurs malignes avec l'utilisation de Tofacitinib en comparaison aux antiTNF-alpha
https://ansm.sante.fr/informations-de-securite/xeljanz-tofacitinib-augmentation-du-risque-devenements-cardiovasculaires-indesirables-majeurs-et-de-tumeurs-malignes-avec-lutilisation-de-tofacitinib-en-comparaison-aux-antitnf-alpha
Dans l’essai clinique terminé (A3921133) chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) âgés de 50 ans ou plus et présentant au moins un facteur de risque cardiovasculaire supplémentaire, une augmentation de l’incidence des infarctus du myocarde a été observée en comparaison aux anti-TNF-alpha. L’essai a également montré une augmentation de l’incidence des tumeurs malignes, à l’exclusion du cancer cutané non-mélanome (CCNM), en particulier le cancer du poumon et le lymphome avec le tofacitinib en comparaison aux anti-TNF-alpha. Chez les patients âgés de plus de 65 ans, les patients fumeurs ou anciens fumeurs, les patients présentant d’autres facteurs de risque cardiovasculaire et les patients présentant d’autres facteurs de risque de cancer, le tofacitinib ne doit être utilisé, que si aucune autre alternative thérapeutique appropriée n’est disponible. Les prescripteurs doivent discuter avec leurs patients des risques associés à l’utilisation de XELJANZ, notamment l’infarctus du myocarde, le cancer du poumon et le lymphome...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
tofacitinib
maladies cardiovasculaires
risque
tumeurs
XELJANZ
XELJANZ LP
XELJANZ 5 mg, comprimé pelliculé
XELJANZ 10 mg, comprimé pelliculé
XELJANZ 11 mg, comprimé à libération prolongée
tofacitinib
tofacitinib
polyarthrite rhumatoïde
pyrimidines
pyrroles
pipéridines
pyrimidines
pyrroles
pipéridines

---
N3-AUTOINDEXEE
De la nécessité des essais de confirmation dans l'élaboration des recommandations, illustration par l'aspirine en prévention primaire des maladies cardiovasculaires
https://n2t.net/ark:/47881/m67d2trk
L'efficacité de l'aspirine en prévention secondaire est depuis longtemps prouvée. En prévention primaire des maladies cardiovasculaires, son statut est toujours débattu. En 2018, sont parus trois grands ECR évaluant l'aspirine dans la population diabétique (ASCEND), chez les personnes âgées (ASPREE) et chez les personnes à risque cardiovasculaire intermédiaire (ARRIVE). Les résultats de ces études ne montraient pas de bénéfice net de l'aspirine. Une étude de Raber et al. soulignait que les résultats des critères de jugements principaux des ECR concernant l'aspirine en prévention primaire ne sont pas significatifs. Objectif : Dans ce contexte, que préconisent les recommandations concernant l'aspirine dans cette situation clinique ? Quelles preuves permettent ces recommandations ? Méthode : Nous avons sélectionné à partir de plusieurs bases de données les recommandations entre 2010 et 2018 concernant l'aspirine en prévention primaire des maladies cardiovasculaires dans la population générale, diabétique et artériopathe asymptomatique. Nous les avons comparées selon leur préconisation, leur niveau de preuve et leur force de recommandation. Dans un second temps, nous avons analysé les sources bibliographiques des recommandations et détaillé les ECR pour appréhender les preuves utilisées. Résultats : 52 recommandations ont été incluses, 62% d'entre elles préconisent la prescription d'aspirine. 52% des recommandations ont une force de recommandation faible ou non évaluée, 56% ont un niveau de preuve faible ou non évalué. 81 sources bibliographiques ont été identifiées. La majorité des justifications est issue de 12 ECR et d'une méta-analyse sur données individuelles. Les ECR cités permettent à la fois la justification de la recommandation de prescription comme celle de ne pas prescrire dans cette situation l'aspirine. Aucune de ces sources ne présente de résultats significatifs sur les critères de jugements principaux. Conclusion : Les recommandations sont divergentes et fondées sur les mêmes sources bibliographiques pour préconiser ou ne pas préconiser, révélant une interprétation selon les auteurs. Cette variabilité est permise par l'absence de «faits probants» ou d'«essais de confirmation». Les essais de qualité insuffisante ont permis l'interprétation de leurs conclusions et ont ouvert la voie à l'extrapolation des données de prévention secondaire
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Maladie
prévention cardiovasculaire
ASPIRINE
acide acétylsalicylique
principal
directives de santé publique
acide acétylsalicylique
Essais
prévention primaire
Ouvrage d'illustrations
maladies cardiovasculaires
maladie de l'appareil circulatoire
Maladies
Maladies cardiovasculaires
essais
Ouvrage d'illustrations

---
N1-VALIDE
Vivre avec ma maladie cardiovasculaire
https://www.vivre-avec-ma-maladie-cardiovasculaire.fr/
comprendre, apprendre, se soigner, en parler, vivre au quotidien
2021
false
false
false
France
français
maladies cardiovasculaires
organisme
patient
maladie chronique
guide ressources

---
N1-SUPERVISEE
Xeljanz (tofacitinib) : les résultats préliminaires d’un essai clinique indiquent une augmentation du risque d’évènements cardiovasculaires et de tumeurs malignes en comparaison aux anti-TNF alpha
https://ansm.sante.fr/informations-de-securite/xeljanz-tofacitinib-les-resultats-preliminaires-dun-essai-clinique-indiquent-une-augmentation-du-risque-devenements-cardiovasculaires-et-de-tumeurs-malignes-en-comparaison-aux-anti-tnf-alpha
Xeljanz (tofacitinib) est indiqué dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, du rhumatisme psoriasique et de la rectocolite hémorragique. Les données préliminaires d’un essai clinique chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (A3921133) suggèrent un risque plus élevé des événements cardiovasculaires et de tumeurs malignes (à l'exclusion du cancer cutané non mélanome) chez les patients traités par tofacitinib en comparaison aux patients traités avec un anti-TNF-alpha Le risque de tumeurs malignes a déjà été observé avec Xeljanz et figure dans les documents d’information du produit. L’EMA évalue actuellement ces nouvelles données ainsi que leur impact potentiel sur l’information à destination des professionnels de santé et des patients...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
essais cliniques comme sujet
XELJANZ
XELJANZ LP
XELJANZ 5 mg, comprimé pelliculé
XELJANZ 10 mg, comprimé pelliculé
XELJANZ 11 mg, comprimé à libération prolongée
tofacitinib
tumeurs
maladies cardiovasculaires
risque
Inhibiteurs des Janus kinases
polyarthrite rhumatoïde
tofacitinib
avis de pharmacovigilance
pyrimidines
pyrroles
pipéridines

---
N3-AUTOINDEXEE
Surmortalité en lien avec les maladies cardiovasculaires chez les patients souffrant de schizophrénie
http://www.sudoc.fr/253633346
La schizophrénie est associée à une espérance de vie plus faible que celle de la population générale et à une mortalité plus importante, dont celle liée aux pathologies somatiques. Parmi ces pathologies, les maladies cardiovasculaires représentent une co-occurrence somatique fréquente chez les patients souffrant de schizophrénie. Cette association péjorative semble liée d’une part à une augmentation du risque cardiovasculaire causée par des prédispositions physiopathologiques et un mode de vie délétère, et d’autre part à un dysfonctionnement biologique associé à la maladie elle-même, sans oublier une iatrogénie potentielle à considérer. Cette mortalité suscite également une réflexion sur la prise en charge des pathologies cardiovasculaires chez ces patients. Nous pouvons en effet observer une inégalité de prise en charge des patients présentant une schizophrénie par rapport à la population générale. Ainsi, dans ce travail, nous objectiverons dans une premier temps la mortalité accrue ainsi que le risque cardiovasculaire liés à la schizophrénie. Nous développerons dans une seconde partie les différentes hypothèses étiologiques de cette comorbidité délétère. Enfin nous aborderons en troisième partie les inégalités de prise en charge et leur influence sur la mortalité, ainsi que les éléments de prise en charge mis en œuvre et les propositions d’amélioration envisagées.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Maladies cardiovasculaires
schizophrenie
schizophrénie
Surmortalité
maladies cardiovasculaires
patients
Schizophrénie
a comme patient
Schizophrénie
maladie de l'appareil circulatoire
mortalité
schizophrénie
Maladies
schizophrénie
Schizophrénie

---
N3-AUTOINDEXEE
Tabac et maladies cardiovasculaires : le point sur la connaissance des Français, Baromètre de Santé publique France 2019
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2021/1/2021_1_2.html
Contexte – Le tabagisme constitue l’un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires avec des effets pouvant être précoces et pour une très faible consommation de tabac. L’objectif de notre étude était de fournir un état des lieux de la connaissance, par la population, du tabac comme facteur de risque de maladies cardiovasculaires en 2019. Méthode – Notre étude a été réalisée à partir des données du Baromètre de Santé publique France 2019, enquête téléphonique réalisée auprès d’adultes âgés de 18 à 85 ans résidant en France métropolitaine. La connaissance de la population a été évaluée à partir de trois questions portant sur le tabac comme facteur de risque de maladies cardiovasculaires et les seuils de quantité de tabac et de durée de tabagisme à atteindre pour être à risque pour ces pathologies. Ces questions ont été posées à un sous-échantillon aléatoire de 5 074 personnes. Pour tenir compte du mode de recrutement des participants et que les données soient représentatives de la population de France métropolitaine, celles-ci ont été pondérées puis redressées sur la structure de la population (sexe, âge, niveau de diplôme, région, niveau d’urbanisation, taille du foyer).
2021
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
maladies cardiovasculaires
Savoir
France
tabac
santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de l'impact du second confinement lié à la pandémie de COVID-19 sur l'activité physique et l'état anxio-dépressif au sein d'une population de patients porteurs d'une pathologie cardiovasculaire et/ou métabolique chronique: patients inclus dans l'étude PhysiCOVID 2
https://publication-theses.unistra.fr/public/theses_exercice/MED/2021/2021_MIDOUX_Stessy.pdf
Introduction : L’étude PhysiCOVID, lors du 1er confinement dû au COVID-19 en France, retrouvait une augmentation des activités physiques et sportives (APS). Une évaluation lors du 2nd confinement s’est avérée nécessaire. Matériel et Méthode : L’étude PhysiCOVID2, soutenue par le CNOSF et la SFMES est non interventionnelle, multicentrique et conc