Libellé préféré : PGTM;

Sous-titre : Programme de Gestion Thérapeutique des Médicaments;

URL : http://www.pgtm.qc.ca/

GIP UNF3S : N;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Analyse descriptive de l’usage du nusinersen pour le traitement de l’amyotrophie spinale chez les enfants et les adultes dans les CHU du Québec
http://www.pgtm.org/documentation/FSW/AD_NUSINERSEN_PGTM_20221021_FINAL_APPROBATION%20CE.pdf
http://www.pgtm.org/documentation/FSW/MIC_PGTM_Nusinersen_20220623_VF_2.pdf
Le nusinersen (Spinraza md) est un médicament innovant et coûteux destiné au traitement de l’amyotrophie spinale (AS), une malad ie génétique rare à transmission autosomique récessive. Cette maladie neuromusculaire est causée par une mutation ou une délétion sur le chromosome 5q, qui cause la perte de fonction du gène de survie des motoneurones (survival motor neuron – SMN) responsable de la production de la protéine SMN1. Elle est caractérisée par de la faiblesse musculaire généralisée qui entraîne des limitations fonctionnelles, à des degrés variables de gravité. Le nusinersen est le premier médicament disponible au Canada capable de modifier le cours de la maladie. En janvier 2019, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) recommandait l’inscription du nusinersen à la Liste des médicaments – Établissements pour le traitement de l’amyotrophie spinale des types II, III et présymptomatique, à condition que soient réalisés un suivi clinique et une atténuation du fardeau économique. Dans le contexte de l’approbation appuyée sur des données cliniques limitées, du coût élevé (environ 700 000,00
pour les 12 premiers mois) et de la différence entre les recommandations des agences d’évaluation canadienne et québécoise, les comités de pharmacologie des centres hospitaliers universitaires ( CHU) ont demandé qu’un suivi de l’usage soit effectué. Cette analyse du Programme de gestion thérapeutique des médicaments décrit la faisabilité du suivi dans le contexte de la vie réelle ainsi que l’efficacité et l’innocuité observées après 24 mois d’usage.
2022
PGTM
France
recommandation de bon usage du médicament
Québec
nusinersen
Adulte
Amyotrophie
Amyotrophie spinale
adulte
Enfant
Enfant
Adulte
enfant
hôpitaux universitaires
amyotrophie spinale
Enfant
enfants majeurs
Enfant
Enfant
Adulte
nusinersen
amyotrophies spinales infantiles

---
N2-AUTOINDEXEE
Rapport d’évaluation sur l’utilisation du sugammadex chez les patientèles vulnérables
http://pgtm.org/documentation/FSW/RE_Sugammadex_phase2_20220321_final.pdf
Une revue de littérature a permis de retenir plusieurs publications qui ont orienté les discussions du groupe de travail. - Adulte : une revue Cochrane, une revue et une liste de références de l’ACMTS ainsi qu’onze publications consistant principalement en des analyses descriptives ou études observationnelles ont été trouvées. Une seule étude contrôlée et à répartition aléatoire ainsi qu’une série chronologique interrompue ont été incluses. - Pédiatrie : treize études ont été retenues, dont trois études à répartition aléatoire et contrôlées, comparées à un placebo. Les autres sont des études observationnelles où le sugammadex était comparé à la néostigmine. Certains résumés en anglais, tirés d’articles publiés dans une autre langue, ont été pris en considération en raison de la faible quantité de données pédiatriques disponibles. À partir de cette revue de littérature, différentes comorbidités ont été identifiées et discutées : maladie cardiaque, atteinte pulmonaire, obésité, apnée obstructive du sommeil, insuffisance hépatique, insuffisance rénale, maladies neuromusculaires. En complément des publications scientifiques, ont été incluses dans le cadre des discussions, des politiques d’utilisation du sugammadex de différents organismes et hôpitaux.
2022
PGTM
Canada
recommandation de bon usage du médicament
Sugammadex
Rapport d'évaluation
rapport albumine/globuline
études d'évaluation comme sujet
patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse descriptive de l’utilisation du pembrolizumab dans le traitement de première intention du cancer métastatique du poumon non à petites cellules chez les patients qui présentent un PD-L1 50 % dans les CHU du Québec
http://pgtm.org/documentation/FSW/AD%20pembro_rapport%20final.pdf
Au Québec, on estime à environ 9 000 le nombre de nouveaux cas de cancer du poumon par année. Le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) est le type de cancer du poumon le plus répandu parmi ceux de l’appareil respiratoire. Près de la moitié des patients reçoivent leur diagnostic alors que le cancer est déjà à un stade métastatique2, alors que l’état d’un nombre important de ceux qui ont leur diagnostic à un stade précoce évoluera éventuellement vers une maladie métastatique. Parmi les patients dont la maladie évoluera vers un stade métastatique, environ de 23 à 28 % auront un niveau de PD-L1 tumoral de 50 % ou plus.
2022
PGTM
Canada
recommandation de bon usage du médicament
pembrolizumab
Cancer du poumon
antigène CD274
a comme patient
cancer
hôpitaux universitaires
Cellules LE
granulocytes neutrophiles
patients
Analyse en intention de traitement
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Carcinome pulmonaire à petites cellules
Cellule
tumeur maligne, sai
pembrolizumab
Québec
métastatique à
pembrolizumab
cellule de hargraves

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitement de la fongémie à levures et de la candidémie en pédiatrie : revue des guides de pratique
http://pgtm.org/documentation/FSW/Guide_Traitement_fong_lev_can_PED_20210329_final.pdf
Les recommandations émises dans ce document au regard d’un médicament donné sont conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de la publication. Toutefois, ces recommandations n’ont aucunement pour effet de remplacer le jugement du clinicien. Les recommandations du PGTM sont faites à titre indicatif et n’engagent aucune responsabilité pouvant résulter de leur utilisation. En conséquence, le PGTM ne pourra être tenu responsable de dommages de quelque nature que ce soit au regard de l’utilisation de ces recommandations pour les soins prodigués aux individus ou le diagnostic des maladies. Le lecteur est prié de prendre note que la version du présent document est à jour au mois de janvier 2021. Le PGTM se réserve le droit en tout temps de modifier ou de retirer les documents qui apparaissent sur son site, à la suite de la publication de nouvelles données.
2021
PGTM
Canada
recommandation de bon usage du médicament
pédiatre
candidémie
candidémie
Fongémie
levure
Guide touristique
Pratique
levures
mycose systémique
pédiatrie
levure
Fongémie
fongémie

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitement précoce de la fongémie à levures
Patient non neutropénique pédiatrique incluant le nouveau-né
http://pgtm.org/documentation/FSW/20_822_05_fongemie_NON-Neutro_ped.pdf
PARTICULARITÉS À ENVISAGER • L’avis d’un infectiologue pédiatrique est fortement recommandé. • La présence de levures dans les hémocultures n’est jamais un contaminant. • Envisager le risque d’interactions médicamenteuses (ex. : « azoles »). • Ajuster la dose selon la fonction rénale si besoin (ex. : fluconazole). • Ajuster la dose selon la fonction hépatique si besoin (diminuer la dose de caspofongine, envisager micafungine). • Des variations considérables de la pharmacocinétique des antifongiques sont notées dans la population pédiatrique comparativement à la population adulte. Favoriser les antifongiques dont la pharmacocinétique a été étudiée en pédiatrie et pour lesquels des doses pédiatriques sont disponibles. • Il faut rappeler qu’en néonatalogie, on souhaite une pénétration de l’antifongique dans le système nerveux central et rénal. De plus, la pharmacocinétique de la micafungine a été davantage étudiée lors de l’utilisation d’une échinocandine pour les nouveau-nés, y compris les prématurés.
2021
PGTM
Canada
algorithme
neutropénie
Traitement précoce
nouveau-né
patients
a comme patient
mycose systémique
fongémie
pédiatrie
Neutropénie
levure
Fongémie
levures
levure
prévention secondaire
pédiatre
Pédiatres
nouveau-né
neutropénie

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitement précoce de la fongémie à levures
Patient neutropénique pédiatrique incluant le nouveau-né
http://pgtm.org/documentation/FSW/20_822_05_fongemie_Neutro_ped.pdf
PARTICULARITÉS À ENVISAGER • L’avis d’un infectiologue pédiatrique est fortement recommandé. • La présence de levures dans les hémocultures n’est jamais un contaminant. • Envisager le risque d’interactions médicamenteuses (ex. : « azoles »). • Ajuster la dose selon la fonction rénale si besoin (ex. : fluconazole). • Ajuster la dose selon la fonction hépatique si besoin (diminuer la dose de caspofongine, envisager micafungine). • Des variations considérables de la pharmacocinétique des antifongiques sont notées dans la population pédiatrique comparativement à la population adulte. Favoriser les antifongiques dont la pharmacocinétique a été étudiée en pédiatrie et pour lesquels des doses pédiatriques sont disponibles.
2021
PGTM
Canada
algorithme
neutropénie
Neutropénie
Fongémie
Traitement précoce
levures
mycose systémique
pédiatrie
patients
prévention secondaire
levure
Pédiatres
nouveau-né
fongémie
neutropénie
levure
a comme patient
pédiatre
nouveau-né

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitement pédiatrique de la candidémie confirmée
http://pgtm.org/documentation/FSW/20_822_05__candidemie_conf_ped.pdf
PARTICULARITÉS À ENVISAGER • Dès que la candidose invasive ou la candidémie est confirmée, consulter un infectiologue pédiatrique sur le retrait du matériel prothétique et des cathéters, le choix de l’antifongique et la durée du traitement. • Demander une consultation en ophtalmologie. • Prendre en compte que les échinocandines ont une faible pénétration oculaire, urinaire et du système nerveux central. • Envisager un échocardiogramme si suspicion clinique d’une endocardite. • Considérer le risque d’interactions médicamenteuses (ex. : « azoles »). • Poursuivre hémocultures quotidiennes (2 hémocultures ou plus négatives). • En cas d’utilisation d’une échinocandine, davantage de données sont disponibles pour la micafungine et la caspofungine en pédiatrie. En néonatalogie, la pharmacocinétique de la micafungine a été davantage étudiée. • En néonatalogie, utilisation des échinocandines seulement après l’élimination de la possibilité d’une infection rénale ou méningée.
2021
PGTM
Canada
algorithme
pédiatrie
pédiatre
Pédiatres
candidémie
candidémie

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation des inhibiteurs du point de contrôle immunitaire (IPCI) pour le traitement des tumeurs MSI-H / dMMR
http://pgtm.org/documentation/FSW/RE_antiPD1%20et%20MSI-H%20dMMR_20210329_final.pdf
Les recommandations émises dans ce document au regard d’un médicament donné sont conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de la publication. Toutefois, ces recommandations n’ont aucunement pour effet de remplacer le jugement du clinicien. Les recommandations du PGTM sont faites à titre indicatif et n’engagent aucune responsabilité pouvant résulter de leur utilisation. En conséquence, le PGTM ne pourra être tenu responsable de dommages de quelque nature que ce soit au regard de l’utilisation de ces recommandations pour les soins prodigués aux individus ou le diagnostic des maladies. Le lecteur est prié de prendre note que la version du présent document est à jour au mois de janvier de l’année 2021. Le PGTM se réserve le droit en tout temps de modifier ou retirer les documents qui apparaissent sur son site, suite à la publication de nouvelles données.
2021
PGTM
Canada
recommandation de bon usage du médicament
tumeurs
Tumeur
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
DURVALUMAB (IMFINZI) - Quelle stratégie posologique devrait-on privilégier : Dose en fonction du poids, dose fixe ou dose en fonction du poids avec une dose maximale?
Modèle d’intervention clinique (MIC) PGTM
http://pgtm.org/documentation/FSW/MIC_%20Durvalumab_CE.pdf
Le durvalumab est un anticorps monoclonal sélectif qui se lie au récepteur PD-L1 et bloque son interaction avec les ligands PD-1, contrecarrant l’inhibition de la réponse immunitaire antitumorale. Le durvalumab est actuellement approuvé au Canada pour le traitement des cancers suivants : le carcinome urothélial (CU) localement avancé ou métastatique, dont la maladie a progressé durant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine ou qu’elle a progressé au cours des 12 mois suivant une chimiothérapie néoadjuvante ou adjuvante à base de sels de platine; le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) de stade III localement avancé et inopérable, dont la maladie n’a pas progressé après un traitement de chimioradiothérapie à base de sels de platine; pour le traitement de première intention du cancer du poumon à petites cellules (CPPC) de stade étendu, en association avec l’étoposide et le carboplatine ou le cisplatine [...] Le PGTM fait le point sur les stratégies posologiques approuvées et celles proposées par divers organismes règlementaires. La qualité de la preuve portant sur l’efficacité et l’innocuité et les aspects coûts et commodité pour les centres hospitaliers ont été pris en compte. Aux fins de cette évaluation, le PGTM s’est penché sur le CPNPC après un traitement de chimioradiothérapie, puisqu’il s’agit de la première indication approuvée au Québec et la seule actuellement en vigueur pour le durvalumab, avec la possibilité d’extrapoler aux autres indications si jugé approprié.
2021
PGTM
Canada
avis de la commission de transparence
Poids
isocyanate de méthyle
durvalumab
durvalumab
IMFINZI
Imfinzi
tests de sensibilité microbienne
hôpitaux privés à but lucratif

---
N2-AUTOINDEXEE
Durvalumab (IMFINZI) - Quelle stratégie posologique devrait-on privilégier: dose en fonction du poids, dose fixe ou dose en fonction du poids avec une dose maximale ?
Rapport d'évaluation
http://pgtm.org/documentation/FSW/RE_Durvalumab_Strate%CC%81gie%20posologique_final.pdf
Le PGTM fait le point sur les stratégies posologiques approuvées et celles proposées par divers organismes règlementaires. La qualité de la preuve portant sur l’efficacité et l’innocuité et les aspects coûts et commodité pour les centres hospitaliers ont été pris en compte. Aux fins de cette évaluation, le PGTM s’est penché sur le CPNPC après un traitement de chimioradiothérapie, puisqu’il s’agit de la première indication approuvée au Québec et la seule actuellement en vigueur pour le durvalumab, avec la possibilité d’extrapoler aux autres indications si jugé approprié.
2021
PGTM
Canada
rapport
rapport albumine/globuline
Rapport d'évaluation
études d'évaluation comme sujet
IMFINZI
durvalumab
Imfinzi
durvalumab
Poids

---
N2-AUTOINDEXEE
Dexmédétomidine (Précédex md): Utilisation aux soins intensifs (Population adulte)
http://pgtm.org/documentation/FSW/ES_Dexm%C3%A9d%C3%A9tomidine%20abrege%20201606_corr%20F%C3%A9vrier%202021.pdf
L’objectif de cette prise de position est de favoriser l’utilisation rationnelle de la dexmédétomidine, étant donné sa valeur reconnue mais aussi son coût supérieur aux autres sédatifs utilisés habituellement aux soins intensifs. Pour ce faire, à la suite de sa première publication sur la dexmédétomidine en 2010, le PGTM a consulté le sommaire publié par l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS), les recommandations de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) de même que des méta-analyses et études cliniques récentes. La présente évaluation propose un complément d’information aux documents produits par l’INESSS et l’ACMTS. Les recommandations du PGTM ont été établies à partir des dernières données disponibles et adaptées des positions de l’INESSS et de l’ACMTS. La description complète de chacune des études n’a pas été réalisée selon la méthodologie qu’applique habituellement le PGTM. Le PGTM recommande au lecteur de consulter les publications de l’INESSS et de l’ACMTS pour obtenir un résumé plus détaillé des études mentionnées dans le document, puisque ces évaluations ont été effectuées selon une méthodologie similaire à celle du PGTM. Les études de Mueller et de Reade [voir addendum] sont toutefois décrites plus en détail dans le tableau en annexe 1, car elles ne font pas parties des études disponibles dans les rapports des deux organismes cités.
2021
PGTM
Canada
rapport
Adulte
Adulte
Soins de réanimation
population
adulte
adulte
Soins intensifs
dexmédétomidine
DEXMEDETOMIDINE

---
N2-AUTOINDEXEE
Rapport d’évaluation sur la Dexmédétomidine (PrecedexMD) Utilisation aux soins intensifs (Population adulte) – 2e mise à jour
http://pgtm.org/documentation/FSW/RE_Dexmedetomidine_SoinsIntensifsAdulte_20200909_VF.pdf
Dans le passé, le PGTM a publié plusieurs rapports pour situer la place de la dexmédétomidine dans diverses indications. Son usage aux soins intensifs a évolué dans les dernières années. Le PGTM a jugé qu’une mise à jour des documents publiés (2011, 2016) était nécessaire afin de revoir les recommandations antérieures et de vérifier si d’autres indications pouvaient s’ajouter à celles déjà étudiées, pour bien positionner la place de cet agent dans la pratique, selon les données probantes récentes. QUESTIONS DÉCISIONNELLES Par rapport aux recommandations antérieures du PGTM sur l’usage de la dexmédétomidine pour les adultes aux unités de soins intensifs (USI), quelles sont les indications pour lesquelles les données probantes sont jugées suffisantes : - Pour justifier une mise à jour des recommandations? - Pour justifier un ajout? QUESTIONS D’ÉVALUATION 1. Quelle est la place de la dexmédétomidine pour la sédation par rapport aux autres médicaments utilisés usuellement en première intention? 2. Quelle est la place de la dexmédétomidine aux USI pour la prévention ou le traitement du délirium d’un patient dont le risque d’intubation est élevé
2020
PGTM
Canada
rapport
dexmédétomidine
études d'évaluation comme sujet
Soins de réanimation
rapport albumine/globuline
Soins intensifs
adulte
Rapport d'évaluation
Adulte
population
adulte
DEXMEDETOMIDINE
Adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Anti-PD-1 (pembrolizumab et nivolumab) pour les patients atteints de cancer dans les CHU du Québec
http://pgtm.org/documentation/FSW/Anti%20PD%201_AD_final.pdf
Le développement du domaine de l’immuno-oncologie a permis de révolutionner le traitement du cancer au cours des dernières années. En effet, la recherche fondamentale a permis d’améliorer la compréhension des interactions entre la tumeur et le système immunitaire du patient ainsi que les mécanismes qui augmentent la réaction immunologique dirigée contre les cellules tumorales1. Les anticorps ciblant le système immunitaire, commercialisés au Canada au moment de la réalisation de l’étude, étaient l’ipilimumab, dirigé contre le CTLA-4 (cytotoxic T-lymphocyte antigen-4), le nivolumab et le pembrolizumab ciblant le PD-1 (programmed cell death-protein) et finalement l’atézolizumab agissant sur le ligand PD-L1 (programmed cell death ligand). D’autres agents ont été commercialisés depuis.
2020
PGTM
France
rapport
Québec
pembrolizumab
a comme patient
Aéroportie
nivolumab
patients
tumeur maligne, sai
Cancer
Nivolumab
cancer
hôpitaux universitaires
tumeurs
pembrolizumab
Cancer
NIVOLUMAB
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse descriptive de l’utilisation du pertuzumab/trastuzumab pour le traitement du cancer du sein métastatique dans les CHU du Québec – Étude de suivi
Programme de gestion thérapeutique des médicaments
http://pgtm.org/documentation/FSW/Pertuzumab_AD_suivi%204%20ans_final.pdf
Amorcée par le PGTM en 2017, l’étude initiale « Utilisation du pertuzumab / trastuzumab pour le traitement du cancer du sein métastatique dans les CHU adultes du Québec » avait comme objectifs de décrire la population ayant reçu la combinaison de pertuzumab et de trastuzumab pour le traitement de première intention du cancer du sein dans les CHU adultes du Québec, d’en détailler l’usage en termes de bénéfice clinique, de sécurité et de survie et de comparer les données de la vie réelle à celles disponibles dans la littérature scientifique1. Au moment de la publication du rapport, les résultats de cette analyse initiale portant sur la survie ne permettaient pas de tirer des conclusions sur cet aspect. Le comité scientifique du PGTM recommandait donc la réalisation d’une étude de suivi en vue d’une comparaison de notre population à celle de l’étude pivot CLEOPATRA. C’est d’ailleurs à la suite de la publication de cette étude que l’INESSS a rendu une décision favorable quant à l’ajout du pertuzumab à la Liste des médicaments – Établissements et que des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique ont été traitées avec cette molécule dans les centres hospitaliers universitaires (CHU) du Québec2. CLEOPATRA est un essai contrôlé à répartition aléatoire de phase III, ayant comparé la combinaison pertuzumab / trastuzumab / docétaxel avec l’association placebo / trastuzumab / docétaxel auprès de 808 patientes en première intention de traitement du cancer du sein métastatique HER2-positif3 L’analyse finale qui a eu lieu après un suivi de huit ans a démontré que 37 % des patientes du groupe ayant reçu le pertuzumab étaient toujours en vie. Ces résultats présentés au congrès de l’ASCO en juin dernier faisaient état d’une survie globale médiane de 40,8 mois des patientes du groupe placebo et de 57,1 mois de celles du groupe de traitement, une différence de 16,3 mois à l’avantage du groupe ayant reçu le pertuzumab (RRI* : 0,69; IC 95 %** 0,56-0,84 p 0,001).
2020
false
false
false
PGTM
France
rapport
études de suivi
cancer
Cancer du sein
Cancer du sein
hôpitaux universitaires
Québec
tumeur maligne, sai
Adulte
adulte
tumeurs du sein
Adulte
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Analyse descriptive de l’utilisation du sugammadex (Bridion) dans les centres universitaires du Québec
programme de gestion thérapeutique des médicaments
http://pgtm.org/documentation/FSW/AD_Sugammadex_20200409VFinale.pdf
Le sugammadex sodique, une gamma-cyclodextrine modifié, est un nouvel agent utilisé pour renverser un bloc neuromusculaire (BNM). C’est un antagoniste sélectif d’agents relaxants musculaires. La molécule se distribue dans le plasma et encapsule le rocuronium et le vécuronium pour former un complexe inactif. Un changement du gradient de concentration du bloqueur neuromusculaire entre la jonction neuromusculaire et le plasma provoque une redistribution du bloqueur neuromusculaire qui est déplacé du récepteur nicotinique.Cette redistribution entraîne une diminution de la quantité de bloqueurs neuromusculairespouvant se lier aux récepteurs nicotiniques dans la jonction neuromusculaire ce qui renverse l’effet du BNM.
2020
false
false
false
PGTM
Canada
BRIDION
sugammadex
antidotes
curarisants non dépolarisants
vécuronium
évaluation de médicament
Sugammadex
antidotes
blocage neuromusculaire
réveil anesthésique
rapport
Sugammadex
Québec

---
N2-AUTOINDEXEE
Analyse descriptive de l’utilisation du pertuzumab/trastuzumab dans le traitement du cancer du sein métastatique dans les CHU du Québec
Programme de gestion thérapeutique des médicaments
http://pgtm.org/documentation/FSW/AD_Pertuzumab_rappPGTM%20version%20finale%2020190301.pdf
Le traitement standard de première intention du cancer du sein HER2-positif métastatique consiste à combiner le trastuzumab et le pertuzumab à une chimiothérapie (habituellement une taxane). Le Programme de gestion thérapeutique des médicaments (PGTM) a déjà publié une évaluation sommaire de l’utilisation du pertuzumab pour le traitement de première intention du cancer du sein au stade métastatique (disponible sur le site internet www.pgtm.qc.ca). Le médicament ayant été mis graduellement à la disposition des centres hospitaliers universitaires (CHU) à compter de l’été 2015, le PGTM a voulu procéder à une analyse descriptive (AD) de la manière dont on prescrit le pertuzumab dans les CHU du Québec.
2019
false
false
false
PGTM
Canada
rapport
adulte
Québec
cancer
tumeur maligne, sai
Adulte
tumeurs du sein
Adulte
adulte
thérapeutique
Cancer du sein
Cancer du sein
cancer
hôpitaux universitaires

---
N1-SUPERVISEE
Traitement précoce de la fongémie à levures chez le patient NON-neutropénique adulte
http://pgtm.org/documentation/FSW/Guide%20antifongique%20adulte/fongemie_adulte%20NON-Neutrop%C3%A9nique.pdf
Thérapie pour un patient présentant des hémocultures qui révèlent la présence de levures, en attente d’identification et d’un antifongigramme...
2019
false
false
false
PGTM
France
algorithme
candidémie
information scientifique et technique
adulte
levures
fongémie

---
N1-SUPERVISEE
Traitement précoce de la fongémie à levures chez le patient neutropénique adulte
http://pgtm.org/documentation/FSW/Guide%20antifongique%20adulte/fongemie_adulte%20Neutrop%C3%A9nique.pdf
Thérapie pour un patient présentant des hémocultures qui révèlent la présence de levures, en attente d’identification et d’un antifongigramme...
2019
false
false
false
PGTM
Canada
adulte
neutropénie
fongémie
algorithme
candidémie

---
N1-SUPERVISEE
Traitement adulte de la candidémie confirmée
http://pgtm.org/documentation/FSW/Guide%20antifongique%20adulte/candidemie%20confirm%C3%A9e_adulte.pdf
2019
false
false
false
PGTM
France
algorithme
antifongiques
adulte
candidémie

---
N3-AUTOINDEXEE
Nivolumab – Stratégie posologique
http://pgtm.org/documentation/FSW/Nivolumab_Strat%C3%A9gie%20posologique.pdf
Les recommandations émises dans ce document au regard d’un médicament donné sont conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de la publication. Toutefois, ces recommandations n’ont aucunement pour effet de remplacer le jugement du clinicien. Les recommandations du PGTM sont faites à titre indicatif et n’engagent aucune responsabilité pouvant résulter de leur utilisation. En conséquence, le PGTM ne pourra être tenu responsable de dommages de quelque nature que ce soit au regard de l’utilisation de ces recommandations pour les soins prodigués aux individus ou le diagnostic des maladies.
2018
PGTM
France
rapport
Nivolumab
nivolumab
NIVOLUMAB

---
N2-AUTOINDEXEE
Le traitement de la fongémie à levures et de la candidémie : revue des guides de pratique
http://pgtm.org/documentation/FSW/Guide%20antifongique%20adulte/Tx_candid%C3%A9mie_final.pdf
2018
false
false
false
PGTM
Canada
information scientifique et technique
thérapeutique
Fongémie
levures
Pratique
candidémie
mycose systémique
candidémie
levure
Fongémie
levure
fongémie

---
N3-AUTOINDEXEE
Dexmédétomidine (Précédex md): Utilisation aux soins intensifs (Population adulte)
http://pgtm.org/documentation/FSW/20160216_ES%20DEX%20SI_version%20finale.pdf
L’objectif de cette prise de position est de favoriser l’utilisation rationnelle de la dexmédétomidine, étant donné sa valeur reconnue mais aussi son coût supérieur aux autres sédatifs utilisés habituellement aux soins intensifs. Pour ce faire, à la suite de sa première publication sur la dexmédétomidine en 2010, le PGTM a consulté le sommaire publié par l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS), les recommandations de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) de même que des méta-analyses et études cliniques récentes. La présente évaluation propose un complément d’information aux documents produits par l’INESSS et l’ACMTS. Les recommandations du PGTM ont été établies à partir des dernières données disponibles et adaptées des positions de l’INESSS et de l’ACMTS. La description complète de chacune des études n’a pas été réalisée selon la méthodologie qu’applique habituellement le PGTM. Le PGTM recommande au lecteur de consulter les publications de l’INESSS et de l’ACMTS pour obtenir un résumé plus détaillé des études mentionnées dans le document, puisque ces évaluations ont été effectuées selon une méthodologie similaire à celle du PGTM. Seule l’étude de Mueller est décrite plus en détail dans le tableau en annexe 1, car elle ne fait pas partie des études disponibles dans les rapports des deux organismes cités.
2016
false
false
false
PGTM
Canada
rapport
adulte
Adulte
Soins intensifs
population
DEXMEDETOMIDINE
Adulte
dexmédétomidine
adulte
Soins de réanimation

---
N1-VALIDE
Panitumumab (Vectibix) pour le traitement du cancer colorectal métastatique
http://pgtm.org/documentation/FSW/Panitumumab_ES_20130619.pdf
Le PGTM reconnaît l'efficacité du panitumumab en monothérapie pour le traitement de troisième intention du cancer colorectal métastatique d es pat ients ayant un statut KRAS non muté , en termes d'amélioration de la survie sans progression et d e taux de réponse objective . E n ce qui concerne la survie globale, seul le cétuximab a montré une amélioration statistiquement significative. Ainsi, en l'absenc e de données probantes comparatives entre le panitumumab et le cétuximab, le PGTM recommande à chaque CHU de baser son choix en fonction des avantages ou des inconvénients liés à l'utilisation de l'un ou l'autre des anti - EGFR pour les usagers qui fréquente nt leur clinique externe d'oncologie...
2012
false
false
N
false
PGTM
Canada
français
panitumumab
antinéoplasiques
tumeurs colorectales
métastase tumorale
médecine factuelle
résultat thérapeutique
perfusions veineuses
analyse de survie
Québec
évaluation médicament
essais cliniques de phase III comme sujet
survie sans rechute
VECTIBIX
Récepteurs ErbB
Panitumumab
anticorps monoclonaux

---
N3-AUTOINDEXEE
PAS – Médicaments obtenus par le Programme d’accès spécial de Santé Canada
http://pgtm.org/documentation/FSW/PAS_AD_Rapport_final_20101208.pdf
Ce document émet des recommandations au regard d’un groupe de médicaments conformes aux informations scientifiques disponibles au moment de sa publication. Toutefois, ces recommandations n’ont aucunement pour effet de remplacer le jugement du clinicien. Les recommandations du PGTM sont faites à titre indicatif et n’engagent aucune responsabilité pouvant résulter de leur utilisation. En conséquence, le PGTM ne pourra être tenu responsable de dommages de quelque nature que ce soit au regard de l’utilisation de ces recommandations pour les soins prodigués aux individus ou le diagnostic des maladies. Le lecteur est prié de prendre note que la version du présent document est à jour au 8 décembre 2010. Le PGTM se réserve le droit en tout temps de modifier ou retirer les documents qui apparaissent sur son site, suite à la publication de nouvelles données.
2010
false
false
false
PGTM
France
français
rapport
assurance prestations pharmaceutiques
Pression systolique
Spécialistes
spécial
Canada
Programmes
santé
médicament
pression sanguine
spécialisation
programmes

---
N3-AUTOINDEXEE
Rituximab analyse descriptive et revue de l’utilisation
http://www.pgtm.org/documentation/FSW/Rituximab_Poster_RUM_ASH_dec2010.pdf
2010
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
revue de la littérature
Rituximab
rituximab
revue de la littérature

---
N3-AUTOINDEXEE
Dexmédétomidine (Precedex) (pédiatrie et SI adultes)
http://pgtm.org/documentation/FSW/Dexmedetomidine_pediatrie_et_SI_adulte_ES_20101021.pdf
2010
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
enfant
adulte
dexmédétomidine
pédiatrie
syndrome de Propping-Zerres
pédiatre
adulte
anodontie
région mammaire
dysplasie ectodermique
obstruction du canal lacrymal
ongles malformés
troubles de la pigmentation
anomalies morphologiques congénitales des membres

---
N3-AUTOINDEXEE
Rituximab analyse et revue de l’utilisation II
http://pgtm.org/documentation/FSW/Rituximab_RUM_PGTM_rapp_final_20100315.pdf
2010
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
Rituximab
rituximab
revue de la littérature
revue de la littérature

---
N3-AUTOINDEXEE
Bortezomib dans le traitement de première intention du myélome multiple
http://pgtm.org/documentation/FSW/Bortezomib_1ere_ligne_ES_20100921.pdf
2010
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
myélome multiple
myelome
intention
bortézomib
myélome multiple
thérapeutique
bortézomib
Traités
coopération internationale

---
N3-AUTOINDEXEE
Rivaroxaban
http://pgtm.org/documentation/FSW/Rivaroxaban_ES_20100209.pdf
2010
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
rivaroxaban
Rivaroxaban

---
N3-AUTOINDEXEE
Trastuzumab cancer sein adjuvant II
http://pgtm.org/documentation/FSW/Trastuzumab_AnalyseII_20090604.pdf
2009
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
trastuzumab
cancer
Trastuzumab
tumeurs du sein
adjuvant
Cancer du sein
cancer
tumeur maligne, sai

---
N3-AUTOINDEXEE
Narcotiques analyse descriptive phase II 2008
http://pgtm.org/documentation/FSW/Narcotique_II_Analyse_20090226.pdf
2009
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
syndrome de dépendance aux opiacés
phase
stupéfiants

---
N3-AUTOINDEXEE
Peg-Asparaginase
http://pgtm.org/documentation/FSW/Pegasparaginase_ES_20090423.pdf
2009
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
asparaginase
polyéthylène glycols
asparaginase
asparaginase
encéphalographie gazeuse
polyéthylène glycol

---
N3-AUTOINDEXEE
Méthadone dans le traitement de la douleur
http://pgtm.org/documentation/FSW/Methadone_ES_20090226.pdf
2009
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
douleur après traitement
méthadone
Traités
méthadone
douleur
thérapeutique
coopération internationale

---
N3-AUTOINDEXEE
Dabigatran – Chirurgie orthopédique
http://pgtm.org/documentation/FSW/Dabigatran_Eval_somm_20090226.pdf
2009
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
Dabigatran
orthopédie
chirurgie orthopédique
intervention chirurgicale
chirurgie générale
Chirurgiens orthopédistes

---
N3-AUTOINDEXEE
Antipsychotiques atypiques
http://pgtm.org/documentation/FSW/Antipsychotiques_atypiques_AD_20090226.pdf
2009
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
neuroleptiques

---
Nous contacter.
03/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.