Libellé préféré : méthadone;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
De la méthadone à la Méthadose
Leçons apprises d’un changement dans la formulation de la méthadone en Colombie-Britannique
https://www.cfp.ca/content/66/11/e273
En 2014, en Colombie-Britannique (C.-B.), le ministère de la Santé a instauré un changement dans la formulation de la méthadone, touchant environ 15 000 patients qui recevaient de la méthadone par voie orale comme thérapie par agonistes opioïdes. Au lieu d’une solution préparée en pharmacie de méthadone mêlée à une boisson aromatisée (Tang), les patients recevaient désormais un sirop de méthadone prémélangé à saveur de cerise (la Méthadose) qui était 10 fois plus concentré. Même si le fabricant et les autorités de la santé s’attendaient à ce que les 2 formulations soient cliniquement équivalentes, de nombreux patients ont vite commencé à exprimer des préoccupations selon lesquelles la Méthadose était un traitement inférieur pour leur trouble de consommation d’opioïdes. Dans cet article, nous passons en revue ce qui s’est produit en C.-B., nous signalons notre réussite avec une troisième option, et nous recommandons des précautions à prendre avant d’apporter des changements à la formulation de la méthadone à l’avenir.
2020
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
article de périodique
changeant
méthadone
Colombie-Britannique
méthadone
pigeon

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de la douleur et du mésusage de la buprénorphine et de la méthadone chez les patients dépendants aux opioïdes substitués
http://www.theses.fr/2019CLFAS023
La dépendance aux opioïdes est un problème majeur de santé publique dont la prévalence et l’incidence ne cessent d’augmenter. Sa prise en charge pharmacologique repose sur une approche substitutive basée sur la prescription des médicaments de substitution aux opioïdes (MSO), buprénorphine (BHD) et méthadone (MTD), commercialisés depuis 1995-1996 en France. Leur efficacité clinique a largement été démontrée en réduisant la consommation d’héroïne, la mortalité par overdose et en améliorant la qualité de vie des patients. Néanmoins, en parallèle, des problématiques en lien avec le mésusage des MSO ont émergé, pouvant conduire à des conséquences péjoratives pour les patients. La première partie de cette thèse a donc consisté à étudier le mésusage des MSO chez des patients dépendants aux opioïdes en France à travers l’identification d’un comportement de nomadisme médical, en exploitant les données nationales de l’EGB selon deux approches : 1/ une étude transversale répétée estimant la prévalence annuelle du mésusage des MSO entre 2004 et 2014 : la prévalence du nomadisme médical de la BHD a significativement diminué entre 2004 et 2014 (12,6 % vs 3,9 %, alors que celle de la MTD est restée faible sans évolution significative sur la période d’étude (0,2 % en 2004 à 0,5 % en 2014) ; 2/une étude de cohorte visant à estimer l’incidence du mésusage des MSO chez les patients dépendants aux opioïdes et identifier les facteurs de risque associés à ce mésusage : l'incidence à un an était de 8,4 % [IC 95 % : 7,0–10,1] dans le groupe BHD et de 0 % dans le groupe MTD, comparativement à 0,2 % [0,1-0,2] pour le groupe des diurétiques (contrôle négatif). Les facteurs associés au nomadisme médical étaient le sexe féminin (HR : 1,74 [1,20–2,54]), la précarité socio-économique (HR : 2,95 [2,07-4,44]), les comorbidités psychiatriques (HR : 1,43 [1,06–1,94]), les coprescriptions d’hypnotiques (HR : 1,90 [1,39–2,61]), d’antalgiques opioïdes faibles (HR : 1,48 [1,09–1,99]) et de morphine (HR : 1,69 [1,02–2,80]). Parmi les nombreuses motivations justifiant ce mésusage des MSO, l’existence d’une douleur mal soulagée est fréquemment retrouvée. En effet, la douleur constitue une problématique importante chez les patients dépendants aux opioïdes car elle reste encore trop souvent sous-diagnostiquée et sous-estimée, alors que sa prévalence est plus élevée qu’en population générale. Sa prise en charge adéquate est d’autant plus importante qu’elle va contribuer à une amélioration et un meilleur équilibre de la pathologie addictive. Aucune donnée française n’est disponible concernant la prévalence des phénomènes douloureux chez les patients MSO ainsi que la description des profils pharmaco-thérapeutiques antalgiques dans la vraie vie.Ces problématiques autour de la douleur ont fait l’objet des deuxièmes et troisièmes chapitres de cette thèse. La deuxième partie de ce manuscrit s’est effectivement attachée à estimer la prévalence de la douleur chez les patients dépendants aux opioïdes en France à travers une double approche : 1/ une étude de prévalence classique de terrain, incluant un échantillon représentatif de 509 patients dépendants aux opioïdes recrutés dans 12 centres de soins en addictologie : la prévalence de la douleur aiguë a été estimée à 42,0 % [37,7–46,3] et celle de la douleur chronique à 33,2 % [29,1–37,3] sans différence significative entre BHD et MTD ; 2/ une approche alternative originale, basée sur l’application de la méthode de capture-recapture aux données exhaustives du SNIIRAM : en 2015-2016, la prévalence de la douleur chronique était estimée à 31,1 % [28,0–34,9] chez les patients dépendants aux opioïdes traités par MSO vs 8,6 % [7,08–10,7] dans la population contrôle de patients non dépendants. (...)
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
patients
agoniste des opiacés
Douleur
mesure de la douleur
dépendance
Opioïdes
douleur
analgésiques morphiniques
méthadone
BUPRENORPHINE
méthadone
dépendance (psychologie)
buprénorphine
buprénorphine
a comme patient
Comportement toxicomaniaque
douleur

---
N2-AUTOINDEXEE
Décès chez 102 consommateurs de méthadone, étude des facteurs pouvant influencer les concentrations sanguines de méthadone en contexte, en contexte médicolégal
http://www.sudoc.fr/232948887
Objectif : l’interprétation des concentrations sanguines post-mortem de méthadone constitue un exercice particulièrement délicat pour le toxicologue. En effet, en raison d’une grande variabilité interindividuelle (lié à l’existence de nombreux facteurs de variabilité), il existe un « chevauchement » entre les concentrations considérées comme thérapeutiques et celles considérées comme toxiques. Cette étude a pour objectif d’évaluer l’influence de ces facteurs de variabilité sur les concentrations sanguines post-mortem de méthadone, afin d’en faciliter l’interprétation. Matériels et méthodes : nous avons mené une étude observationnelle, rétrospective, monocentrique, à partir des formulaires d’enquête DRAMES (Décès en Relation avec l’Abus de Médicaments Et de Substances) établis dans le service de Toxicologie et Génopathie du CHRU de Lille sur la période 2011-2017. Le seul critère d’inclusion était la mise en évidence de méthadone dans les prélèvements biologiques post-mortem. Les patients pour lesquels une origine non toxique au décès était probable ou certaine, pour lesquels le sang périphérique n’avait pas été analysé et pour lesquels la méthadone et/ou l’EDDP n’était pas quantifié ont été exclus. Résultats : 102 patients ont été inclus. L’âge moyen des sujets était de 35.4 ans (médiane : 36 ans). La cohorte comprenait 85 hommes et 17 femmes. Les concentrations moyennes de méthadone et d’EDDP mesurée dans le sang périphérique était de 394,3 μg/L (médiane : 310,5 μg/L) et de 130,5 μg/L (médiane : 36,2 μg/L). La valeur moyenne du ratio (EDDP)/(méthadone) était de 0,31 (médiane : 0,14). Le fait de bénéficier d’un traitement,le fait de bénéficier d’une thérapie substitutive aux opiacés, s’est avéré être significativement associée à des concentrations sanguines de méthadone et d’EDDP plus élevées (test de Wilcoxon-Mann-Whitney ; p : 0.007 et 0.0005 respectivement). Les autres facteurs étudiés (âge, sexe, antériorités cardiaques, éthylisme chroniques, nombre de substances associées, etc), pris individuellement, ne sont, pas significativement associés ou corrélés aux concentrations sanguines de méthadone ou d’EDDP mesurées post-mortem. Conclusion : cette étude, avec les limites qu’elle a présentées, semble indiquer que le degré de tolérance reste le facteur majeur à considérer lors de l’interprétation de ces concentrations et que celui-ci doit toujours être recherché. Il nous semble cependant primordial de maximiser le nombre d’éléments d’interprétation.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
méthadone
facteur
méthadone
Concentration
Décès
deces
mort
concentration
Adénome
Décès
collecte de données
attention

---
N3-AUTOINDEXEE
Médicaments contenant de la bromocriptine, de la méthadone et de la povidone, de l’ivabradine , de la testostérone, du valproate (DEPAKOTE , et ponatinib - Retour d’information sur le PRAC de juillet 2014
http://ansm.sante.fr/S-informer/Travaux-de-l-Agence-Europeenne-des-Medicaments-EMA-Comite-pour-l-evaluation-des-risques-en-matiere-de-pharmacovigilance-PRAC/Medicaments-contenant-de-la-bromocriptine-de-la-methadone-et-de-la-povidone-de-l-ivabradine-de-la-testosterone-du-valproate-DEPAKOTE-R-et-ponatinib-Retour-d-information-sur-le-PRAC-de-juillet-2014
2014
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
évaluation médicament
méthadone
DEPAKOTE
médicament
mésylate de bromocriptine
préparations pharmaceutiques
testostérone
contenant
acide valproïque
valproate
povidone
testostérone
ponatinib
méthadone
povidone
bromocriptine
ponatinib
BROMOCRIPTINE
testostérone
valproate
povidone
ivabradine
benzazépines
Imidazoles
pyridazines
Ivabradine

---
N3-AUTOINDEXEE
Médicaments contenant de la bromocriptine, de l’acéclofénac à usage systémique, de la méthadone et de la povidone - Retour sur la réunion de juillet 2014 du CMDh - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Travaux-de-l-Agence-Europeenne-des-Medicaments-EMA-Groupe-de-coordination-des-procedures-de-reconnaissance-mutuelle-et-decentralisees-CMDh/Medicaments-contenant-de-la-bromocriptine-de-l-aceclofenac-a-usage-systemique-de-la-methadone-et-de-la-povidone-Retour-sur-la-reunion-de-juillet-2014-du-CMDh-Point-d-Information
2014
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
povidone
acéclofénac
méthadone
contenant
acéclofénac
acéclofénac
méthadone
systémique
ACECLOFENAC
mésylate de bromocriptine
povidone
povidone
BROMOCRIPTINE
médicament
Réunion
préparations pharmaceutiques
bromocriptine
dû à
diclofenac

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelles sont les modalités de transport de la méthadone sous la forme gélule ?
http://www.meddispar.fr/Questions-Reponses/Quelles-sont-les-modalites-de-transport-de-la-methadone-sous-la-forme-gelule
2014
false
false
false
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
information sur le médicament
méthadone
Transport
capsules
levage
méthadone
ayant la forme
formé

---
N3-AUTOINDEXEE
Méthadone dans le traitement de la douleur
http://pgtm.org/documentation/FSW/Methadone_ES_20090226.pdf
2009
false
false
false
PGTM
France
français
information scientifique et technique
douleur après traitement
méthadone
Traités
méthadone
douleur
thérapeutique
coopération internationale

---
Nous contacter.
13/05/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.