* Les méta-termes correspondent à des spécialités biologiques ou médicales concernées par un ou plusieurs mots clés (ou arborescences de mots clés), qualificatifs, ou types de ressources. D'autres termes bénéficient également de cette structure, lorsque leur thématique le justifie, exemple enseignement et éducation. Voir la liste.

Recherche Doc'CISMeF filtrée pour cette spécialité :


Libellé préféré : vénéréologie;

vrai Meta (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Dépistage du VIH et des infections sexuellement transmissibles bactériennes en France, 2014-2021
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2022/24-25/2022_24-25_4.html
Introduction – Le dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST) est un élément essentiel de la prévention. Cet article décrit l’activité de dépistage du VIH et de trois IST bactériennes (syphilis, gonococcies et infections à Chlamydia trachomatis (Ct)) en 2021 en France, et les tendances récentes, à partir des données individuelles de remboursement du Système national des données de santé (SNDS). Méthode – Les données du SNDS permettent de suivre le nombre de remboursements par l’Assurance maladie des tests de dépistage du VIH, de la syphilis, des infections à gonocoque et à Ct, réalisés en secteurs privé et public (hors hospitalisation), et de personnes bénéficiant de ces remboursements. L’analyse a porté sur les bénéficiaires de 15 ans et plus. Les taux nationaux de dépistage ont été calculés pour 1 000 personnes de 15 ans et plus, selon l’âge et le sexe. Résultats – En 2021, 4,59 millions de dépistages du VIH ont été réalisés chez 3,98 millions de bénéficiaires (soit un taux de 70,7 pour 1 000 habitants). La même année, 2,97 millions de tests de dépistages de l’infection à Ct ont été réalisés chez 2,32 millions de bénéficiaires (41,3/1 000). Toujours en 2021, 4,74 millions de tests de dépistage de l’infection à gonocoque ont été effectués chez 2,69 millions de bénéficiaires (47,9/1 000). Enfin, 3,39 millions de tests de dépistage de la syphilis ont été réalisés chez 2,84 millions de bénéficiaires (50,6/1 000). Les taux de dépistage étaient plus élevés chez les femmes que chez les hommes, et chez les jeunes femmes et hommes de moins de 26 ans pour les IST bactériennes. Ces taux ont augmenté de 2014 à 2019 pour toutes les infections (VIH, gonocoque, Ct et la syphilis), ont ensuite diminué en 2020, puis augmenté de nouveau en 2021. Conclusion – Les données de remboursement, bien que ne représentant pas la totalité des dépistages réalisés, permettent de mettre en évidence les variations des taux de dépistages selon l’âge et le sexe, au cours du temps. Après une période d’augmentation des dépistages, la chute observée en 2020 au début de la pandémie à Covid-19, a été rattrapée en 2021 pour les IST bactériennes, mais pas encore pour le VIH, d’où l’importance de remobiliser sur le dépistage.
2022
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
vih
infections à VIH
France
Dépistage
infection à virus de l'immunodéficience humaine
France
France
français
France
Dépistage de masse
Infection
maladies sexuellement transmissibles bactériennes
Infections bactériennes
maladie infectieuse bactérienne
France

---
N1-SUPERVISEE
Suivi de l’utilisation de Truvada ou génériques pour une prophylaxie pré-exposition (PrEP) au VIH à partir du Système National des Données de Santé (SNDS)
https://ansm.sante.fr/actualites/suivi-de-lutilisation-de-truvada-ou-generiques-pour-une-prophylaxie-pre-exposition-prep-au-vih-a-partir-du-systeme-national-des-donnees-de-sante-snds
A la faveur de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le Groupement d’Intérêt Scientifique EPI-PHARE (ANSM-CNAM) actualise les données sur l’utilisation de la prophylaxie pré-exposition (PrEP) au VIH par Truvada ou génériques en France jusqu’au 30 juin 2022. Les chiffres mettent en évidence une reprise soutenue de l’utilisation de la PrEP en France et une forte augmentation de sa prescription en ville par des médecins généralistes au cours du second semestre 2021 et du premier semestre 2022. Néanmoins, la diffusion de la PrEP à toutes les catégories de population qui pourraient en bénéficier reste encore limitée...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
utilisation médicament
information sur le médicament
infections à VIH
Prophylaxie pré-exposition
revue des pratiques de prescription des médicaments
France
TRUVADA
TRUVADA 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
ténofovir disoproxil et emtricitabine

---
N1-SUPERVISEE
OCTAGAM (immunoglobuline humaine normale) - Dermatomyosite
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3358109/fr/octagam-immunoglobuline-humaine-normale-dermatomyosite
Avis favorable au remboursement dans le traitement de la dermatomyosite active traitée par des médicaments immunosuppresseurs, y compris des corticoïdes, ou en cas d’intolérance à ces médicaments ou de contre-indications de ces médicaments. Quel progrès ? Un progrès thérapeutique dans la prise en charge de la dermatomyosite active chez l’adulte...
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
OCTAGAM 100 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobulines humaines normales pour administration intravasculaire
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
perfusions veineuses
facteurs immunologiques
adulte
association de médicaments
avis de la commission de transparence
dermatomyosite
OCTAGAM
immunoglobulines par voie veineuse

---
N2-AUTOINDEXEE
Mise à jour du guide d'usage optimal sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang - Infection confirmée à Mycopla
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/mise-a-jour-du-guide-dusage-optimal-sur-les-infections-transmissibles-sexuellement-et-par-le-sang-infection-confirmee-a-mycoplasma-genitalium.html
Mycoplasma genitalium, une bactérie pathogène sexuellement transmissible, présente un taux élevé de résistance aux macrolides et une résistance aux fluoroquinolones. L’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux a publié en 2021 un guide d’usage optimal sur le traitement pharmacologique des infections confirmées à Mycoplasma genitalium. Depuis ces travaux, de nouvelles recommandations ont été publiées dues à une résistance accrue de Mycoplasma genitalium aux antibiotiques couramment utilisés. Dans ce contexte, l’élaboration d’une mise à jour du traitement pharmacologique du guide d’usage optimal sur les infections confirmées à Mycoplasma genitalium s’avérait pertinente et utile pour les cliniciens de première ligne québécois. Le principal changement est la recommandation d’un traitement antibiotique séquentiel pour le traitement des infections non compliquées à Mycoplasma genitalium.
2022
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
rapport
infections
précis
maladie infectieuse
maladies sexuellement transmissibles
Infection
sang

---
N2-AUTOINDEXEE
Organisation de l'accès à l'antiviral PaxlovidMC (nirmatrelvir et ritonavir) pour le traitement de la COVID-19
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003321/
Organisation de l’accès à l’antiviral PaxlovidMC (nirmatrelvir et ritonavir) pour le traitement de la COVID-19 en s’appuyant sur les recommandations et outils cliniques de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS).
2022
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
recommandation de santé publique
Antiviraux
antiviraux
organisation
Organisation
ritonavir
Organisation
association nirmatrelvir et ritonavir
nirmatrelvir
organisateurs embryonnaires
Directives
Antiviraux
leadership
COVID-19
organismes
RITONAVIR
ritonavir

---
N3-AUTOINDEXEE
Santé, travail et milieux de soins. 7e journée de l'institut Santé-Travail. Paris-Est (IST-PE) Créteil, 18 novembre 2021
https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TD%20288
L'exercice en milieu de soins dans des contextes variés, expose les professionnels à des risques divers. Le risque biologique est évoqué d'emblée, mais d'autres risques sont présents, qu'ils soient physiques, chimiques, organisationnels ou psychosociaux. Autant de facettes qui ont été abordées lors des différentes sessions thématiques de cette journée : expositions professionnelles (qualité de l'air intérieur, médicaments anticancéreux), qualité de vie au travail (présentation de l'Observatoire national de la qualité de vie au travail, données sur la santé mentale des soignants, exemple d'une conception de travail en horaires atypiques), volet santé (données de santé chez ces professionnels). L'objectif était d'identifier des solutions pour améliorer la santé de ces travailleurs ainsi que leur qualité de vie au travail, qui se répercute dans la qualité des soins aux patients.
2022
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
lieu de travail
maladies sexuellement transmissibles
académies et instituts
prestations des soins de santé
Instituts
Soins de santé
santé au travail
métier
Paris
Travail

---
N2-AUTOINDEXEE
De quelle manière sont abordées les questions relatives à la sexualité, aux IST et à la contraception chez les adolescents de sexe masculin en consultation de médecine générale ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03690672
L’objectif de notre étude était d’analyses l’abord des questions relatives à la sexualité, à la contraception, et aux infections sexuellement transmissibles chez les adolescents de sexe masculin en consultation de médecine générale. Pour cela, nous avons réalisé une étude qualitative auprès de 19 médecins généralistes d’Isère et de Haute-Savoie, par le biais d’entretiens semi-dirigés retranscrits puis analysés de façon longitudinale puis transversale. La consultation entre le médecin généraliste et l’adolescent est un entretien singulier. L’adolescent, surtout le garçon n’est pas souvent vu en consultation et cela est majoré par la pandémie à COVID-19 actuellement. La sexualité, la contraception et les IST sont abordés en consultation sur la base de différents motifs. L’abord de ces sujets peut émaner de l’adolescent qui a une demande explicite ou présente un problème aigu, ou du médecin au cours d’une consultation de prévention. Cependant, ces thèmes restent abordés encore trop rarement et de façon inégale. De nombreux facteurs influencent positivement ou négativement le médecin généraliste pour aborder la sexualité, la contraception, et les IST. On retrouve parmi ces facteurs la qualité de la relation avec l’adolescent, l’aisance et la peur de gêner, la représentation de son rôle sur ces thèmes, les idées reçues, l’expérience personnelle ou bien l’état de ses connaissances théoriques. Les autres facteurs qui jouent un rôle sont les autres acteurs qui peuvent entrer en jeu sur ces sujets, les facteurs logistiques et l’utilisation de supports adaptés. Les spécificités de la consultation avec l’adolescent existent et peuvent rendre difficile l’abord de la sexualité, de la contraception et des IST. Il faut tirer partie de la relation triangulaire avec les parents, rassurer l’adolescent sur le respect du secret médical, et composer avec ses propres idées reçues et son expérience personnelle. Des thématiques rattachées à ces sujets et concernant l’adolescent sont encore mal appréhendées par les médecins généralistes. Parmi ces thématiques, on retrouve la contraception masculine, l’orientation sexuelle, la PreP, le papillomavirus chez l’homme, la pornographie ou le « chem sex ». Il existe des possibilités d’amélioration dans l’abord de ces sujets avec l’adolescent, avec pour but une meilleure prévention et une meilleure prise en charge de ce pan de la santé. Les médecins évoquent les campagnes promotionnelles, les réseaux sociaux, la consultation dédiée, la téléconsultation et le travail avec d’autres professionnels de santé. Donc, les indicateurs en santé sexuelle, en efficacité contraceptive et en prévention des IST sont inquiétants. L’adolescence est une période clé et les hommes ont un rôle à jouer dans ces problématiques aux côtés des femmes. Les médecins généralistes peuvent améliorer les choses en favorisant l’abord de la sexualité, de la contraception et des IST avec les adolescents.
2022
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Contraception masculine
maladies sexuellement transmissibles
consultants
Médecins
sexualité
adolescence
Adolescent
contraception
maniérisme
Adolescent
adolescents de sexe masculin
adolescent
contraceptifs masculins
état sexuel
médecine de l'adolescent
sexe masculin, sai
contraception
médecine générale

---
N1-SUPERVISEE
OCTAGAM (immunoglobuline humaine normale)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3332730/fr/octagam-immunoglobuline-humaine-normale-neuropathie-motrice-multifocale
Avis favorable au remboursement dans la nouvelle indication : neuropathie motrice multifocale de l’adulte, l’enfant et l’adolescent (0-18 ans). Avis favorable au maintien du remboursement dans les indications de l’AMM. Quel progrès ? Pas de progrès dans la prise en charge de la neuropathie motrice multifocale. Place dans la stratégie thérapeutique Dans la nouvelle indication, au même titre que les autres spécialités d’immunoglobuline humaine normale, OCTAGAM 100 mg/ml (immunoglobuline humaine normale), solution pour perfusion, est un traitement de première intention chez l’adulte, l’enfant et l’adolescent (0-18 ans) ayant une neuropathie motrice multifocale...
2022
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
OCTAGAM 100 mg/ml, solution pour perfusion
perfusions veineuses
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
Neuropathie motrice multifocale
polyneuropathies
adulte
enfant
adolescent
facteurs immunologiques
immunoglobulines humaines normales pour administration intravasculaire
avis de la commission de transparence
immunoglobulines par voie veineuse
OCTAGAM

---
N1-SUPERVISEE
L’efficacité de la prophylaxie pré-exposition (PrEP) du VIH est confirmée en vie réelle dès lors que l’observance au traitement est bonne
https://ansm.sante.fr/actualites/lefficacite-de-la-prophylaxie-pre-exposition-prep-du-vih-est-confirmee-en-vie-reelle-des-lors-que-lobservance-au-traitement-est-bonne
Une nouvelle étude réalisée par EPI-PHARE (Groupement d’Intérêt Scientifique ANSM – Cnam) montre que, parmi les hommes à haut risque d’infection au VIH par voie sexuelle en France, l’efficacité de la PrEP en vie réelle atteint un niveau très élevé, de l’ordre de 93%, à condition que l’observance à ce traitement préventif soit bonne. En effet, l’étude montre que les interruptions de traitement, qui surviennent fréquemment notamment parmi les usagers les plus jeunes (âgés de moins de 30 ans) et ceux bénéficiant de la CMUc, entraînent une diminution importante de l’efficacité de la PrEP. Ces résultats appellent à renforcer les efforts pour améliorer l’observance à la PrEP. Ils ont été publiés dans la revue The Lancet Public Health...
2022
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
résultat thérapeutique
Prophylaxie pré-exposition
infections à VIH
Observance par le patient
TRUVADA
TRUVADA 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
agents antiVIH
ténofovir disoproxil et emtricitabine
Syndrome d'immunodéficience acquise

---
N1-SUPERVISEE
Inserts vaginaux dans la prévention des infections sexuellement transmissibles
https://www.cochrane.org/fr/CD007961/STI_inserts-vaginaux-dans-la-prevention-des-infections-sexuellement-transmissibles
Deux décennies de recherche sur les microbicides topiques pour la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) n'ont eu qu'un succès limité. Cependant, les données d'un essai contrôlé randomisé (ECR) sur un nouveau microbicide ont été récemment publiées, qui n'avaient pas encore fait l'objet d'une revue systématique.
2021
false
true
false
Cochrane
Royaume-Uni
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
anti-infectieux locaux
maladies sexuellement transmissibles

---
N2-AUTOINDEXEE
ITSS : Interventions cliniques en période de pandémie de coronavirus COVID-19
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-003038/
En raison de l’augmentation de cas de COVID-19 au Québec et de l’annonce par le gouvernement de la mise en place des mesures en fonction d’un système de paliers d’alerte distincts pour chaque région socio sanitaire du Québec, les soins et les services offerts doivent être adaptés. En juin 2020, le MSSS a publié « ITSS : Interventions cliniques en période de pandémie de coronavirus COVID-19 - Orientations de la direction de la prévention des ITSS du MSSS ». Cette directive est une mise à jour de cette publication.
2021
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
recommandation de santé publique
Périodique
Counseling directif
hôpitaux privés à but lucratif
Directives
maladies sexuellement transmissibles
pandémies
coronavirus
coronavirus
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Dermatologie - Infections sexuellement transmissibles
UE 06 - Item 158
https://sides.uness.fr/corpus/Dermatologie:Infections_sexuellement_transmissibles
Objectif(s) Diagnostiquer et traiter une gonococcie, une chlamydiose, une syphilis récente ou tardive, une infection génitale à HPV, une trichomonose. Connaître les principes de la prévention et du dépistage des IST, notamment chez les partenaires. Connaître les principes de prévention et dépistage des infections à HPV, frottis et vaccination.
2021
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
cours
maladies sexuellement transmissibles
maladie infectieuse
Dermatologie
infections
Dermatologie
dermatologie
Infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation des connaissances des étudiants de l‘Université Clermont Auvergne concernant le dépistage et la prévention des infections sexuellement transmissibles
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03455264
Objectifs – Évaluer les connaissances des étudiants de l’Université Clermont-Auvergne concernant le dépistage et la prévention des infections sexuellement transmissibles. Comparer les connaissances en fonction des filières. Méthode – Étude transversale descriptive réalisée par un questionnaire anonyme en ligne diffusé aux étudiants de l’Université Clermont-Auvergne. Résultats – Les moyennes des résultats au score de connaissances sur 20 étaient de 15,2 en Santé, 11,9 en Droit, 13,3 en Lettres et 12,7 dans la filière « autres ». Parmi les 815 participants, 341 (41,9%) étaient en Santé, 460 (56,4%) étaient en Droit, 5 (0,6%) étaient en Lettre et 9 (1,1%) étaient dans la filière « autres ». Conclusion - Cette étude a mis en évidence d’une manière générale, un manque de connaissance de la part des étudiants concernant le dépistage et la prévention des IST. Un travail de prévention est à poursuivre et renforcer auprès des jeunes et des étudiants comme a pu le montrer cette étude.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
maladie infectieuse
étudiants
études d'évaluation comme sujet
Auvergne
Infection
maladies sexuellement transmissibles
connaissance
Dépistage de masse
connaissance
étudiant
Prévention des infections
Savoir
Dépistage

---
N2-AUTOINDEXEE
Surveillance SurCeGIDD : dépistage et diagnostic du VIH, des hépatites B et C et des IST bactériennes en CeGIDD en 2020
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2021/20-21/2021_20-21_4.html
Introduction – Les CeGIDD (Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles (IST)) ont été créés en 2016. Cet article décrit, pour l’année 2020, les caractéristiques des consultants ainsi que l’activité de dépistage et de diagnostic réalisée dans ces structures, en les comparant à 2018. Méthode –  Il s’agit d’une étude transversale répétée, à partir des données de surveillance recueillies en continu par le système SurCeGIDD, qui repose sur la transmission sécurisée de données individuelles concernant les consultants, selon un format prédéfini. Ont été décrits les caractéristiques sociodémographiques et comportementales des consultants ainsi que leurs motifs de consultation. Les proportions de consultants testés et les taux de positivité pour le VIH, les hépatites B (VHB) et C (VHC), la syphilis, le gonocoque (NG), Chlamydia trachomatis (CT) et Mycoplasma genitalium (MG) ont été analysés selon le sexe des partenaires.
2021
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
hépatite B
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
bactérie
maladies sexuellement transmissibles
hépatite virale b
Dépistage de masse
virus de l'immunodéficience humaine
hépatite virale c
vih
hépatite C
hepatite
Dépistage
aucun diagnostic
Diagnostic
organisation et administration
Hépatite

---
N1-SUPERVISEE
TRIUMEQ (abacavir/dolutégravir sodique/lamivudine)
Modification du RCP
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3293332/fr/triumeq-abacavir/dolutegravir-sodique/lamivudine
Il s’agit de modifications du Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) concernant le profil de sécurité de la spécialité TRIUMEQ (dolutégravir/abacavir/lamivudine) 50 mg/600 mg/300 mg, comprimés pelliculés...
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
adulte
adolescent
TRIUMEQ
TRIUMEQ 50 mg/600 mg/300 mg, comprimé pelliculé
infections à VIH
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
sulfate d'abacavir
dolutégravir sodique
lamivudine
lamivudine, abacavir et dolutégravir
agents antiVIH
association médicamenteuse
remboursement par l'assurance maladie
administration par voie orale
grossesse
lamivudine
malformations dues aux médicaments et aux drogues
dolutégravir sodique
sulfate d'abacavir
anomalies du tube neural
avis de la commission de transparence

---
N1-SUPERVISEE
Tenofovir disoproxil associé à Ellvitegravir Cobicistat et Emtricitabine
MARR
https://ansm.sante.fr/tableau-marr/tenofovir-disoproxil-associe-a-ellvitegravir-cobicistat-et-emtricitabine
Ces mesures consistent à rappeler le risque accru de maladie rénale associé à la substance active tenofovir disoproxil ainsi que les risques osseux ; les analyses à réaliser avant l'initiation du traitement ; la surveillance rénale des patients adolescents traités pour le VIH avec l'association Elvitegravir/Cobicistat/Emtricitabine/ Tenofovir disoproxil...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
gestion du risque
stribild
STRIBILD
STRIBILD 150 mg/150 mg/200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
administration par voie orale
Association d'elvitégravir, de cobicistat, d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
Association d'elvitégravir, de cobicistat, d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
maladies du rein
maladies osseuses
continuité des soins
Surveillance des médicaments
adolescent
agents antiVIH
emtricitabine, ténofovir disoproxil, elvitégravir et cobicistat

---
N3-AUTOINDEXEE
Infection sexuellement transmissible : vue d’ensemble
https://www.medg.fr/infection-sexuellement-transmissible-vue-densemble
2021
MedG - petite Encyclopédie Médicale pour professionnels de santé
France
matériel enseignement
information scientifique et technique
Vision
maladies sexuellement transmissibles
Vue d'ensemble
Ensembles
Infection
maladie infectieuse

---
N2-AUTOINDEXEE
TIVICAY (dolutégravir sodique) (VIH pédiatrique)
Mise à disposition d’une nouvelle présentation
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3280958/fr/tivicay-dolutegravir-sodique-vih-pediatrique
Avis favorable au remboursement dans l’extension d’indication au traitement des enfants âgés d’au moins 4 semaines ou plus et pesant au moins 3 kg infectés par le VIH-1 sans résistance à la classe des inhibiteurs d’intégrase. Avis défavorable au remboursement pour une prise en charge par la solidarité nationale au regard des alternatives disponibles chez les enfants âgés d’au moins 4 semaines ou plus et pesant au moins 3 kg infectés par le VIH-1 avec résistance à la classe des inhibiteurs d’intégrase, en l’absence de données permettant d’établir un schéma posologique dans ces situations. Avis favorable au remboursement de la nouvelle présentation TIVICAY (dolutégravir) 5 mg comprimé dispersible chez les adultes et les enfants à partir de 6 ans dans les mêmes conditions que les présentations déjà inscrites.
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
TIVICAY 5 mg, comprimé dispersible
avis de la commission de transparence
dolutégravir sodique
Tivicay
TIVICAY
dolutégravir

---
N2-AUTOINDEXEE
TRUVADA (emtricitabine/ ténofovir disoproxil (fumarate de))
Modification du RCP
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3293341/fr/truvada-200-mg/245-mg-emtricitabine-/-tenofovir-disoproxil
Avis favorable au maintien du remboursement dans la prophylaxie pré-exposition (PrEP) pour réduire le risque d’infection par le VIH 1 par voie sexuelle chez les adultes et adolescents de plus de 15 ans à haut risque de contamination.
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
avis de la commission de transparence
TENOFOVIR DISOPROXIL
ténofovir disoproxil
fumarates
Truvada
signe de babinski
réanimation cardiopulmonaire
TRUVADA
Ténofovir
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Infections sexuellement transmissibles
https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/sexually-transmitted-infections-(stis)
Chaque jour, plus d’un million de personnes contractent une infection sexuellement transmissible (IST). On estime que, chaque année, 357 millions de personnes contractent l’une des quatre IST suivantes : chlamydiose, gonorrhée, syphilis ou trichomonase. Plus de 500 millions de personnes sont atteintes du virus responsable de l’herpès génital (HSV2). Plus de 290 millions de femmes souffrent d’une infection à papillomavirus humain (VPH) (1). Dans la majorité des cas, les infections sexuellement transmissibles sont asymptomatiques ou s’accompagnent de symptômes bénins qui ne sont pas reconnus comme ceux d’une IST. Les infections comme l’herpès génital (HSV de type 2) et la syphilis augmentent le risque de contracter le VIH. Plus de 900 000 femmes enceintes ont été infectées par la syphilis en 2012 ce qui a provoqué des complications dans 350 000 cas pouvant aller jusqu’à des mortinaissances (2). Dans certains cas, les IST peuvent avoir de graves conséquences sur la santé reproductive allant au-delà des conséquences immédiates, telles que la stérilité, ou la transmission des infections de la mère à l’enfant. La résistance aux médicaments, en particulier ceux contre la gonorrhée, est une menace majeure pour la réduction de l’impact des IST dans le monde.
2021
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
information scientifique et technique
Infection
maladies sexuellement transmissibles
infections
maladie infectieuse
infections

---
N1-SUPERVISEE
TIVICAY (dolutégravir sodique)
Modification du RCP
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3293335/fr/tivicay-dolutegravir-sodique
Avis favorable au maintien du remboursement dans le traitement de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) de type 1 chez les adultes, les adolescents et les enfants d’au moins 6 ans ou plus et pesant au moins 14 kg...
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
infections à VIH
adulte
adolescent
enfant
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
dolutégravir
TIVICAY 10 mg, comprimé pelliculé
TIVICAY 25 mg, comprimé pelliculé
TIVICAY 50 mg, comprimé pelliculé
tératogènes
grossesse
avis de la commission de transparence
TIVICAY
dolutégravir sodique
inhibiteurs de l'intégrase du vih
dolutégravir
composés hétérocycliques 3 noyaux
oxazines
pipérazines
pyridones

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage des IST chez les patients âgés de 15 à 25 ans: pratiques des médecins généralistes à la Réunion
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03256656
Introduction : Les données épidémiologiques existantes sur les infections sexuellement transmissibles (IST) à la Réunion sont basées sur l’activité dans les centres de dépistages, donc non représentatives de la population et de l’activité en médecine générale. L’objectif principal était d’estimer la proportion de prescription d’un dépistage des IST chez les moins de 25 ans en cabinet de médecine générale sur une année. L’objectif secondaire était de déterminer les critères ayant motivé la prescription d’un dépistage. Méthodes : Etude descriptive, transversale, rétrospective qui a été menée dans 3 cabinets de 6 médecins généralistes de l’île. L’échantillonnage a été réalisé par extraction de données sur logiciels informatiques, en sélectionnant les patients âgés de 15 à 25 ans ayant consulté dans l’un de ces cabinets entre octobre 2018 et octobre 2019. Résultats : 1038 patients ont été inclus dont 63% de femmes. 21% des patients ont eu une recherche d’IST complète ou partielle. 36% des bilans prescrits étaient exhaustifs : prescription combinée des sérologies (VIH,VHB,VHC,TPHA) et des PCR (CT et NG). L’infection à CT a été l’IST la plus fréquemment retrouvée (18 PCR positives). Les prescriptions d’un dépistage IST étaient principalement réalisés sur la présence de signes cliniques ou à la demande du patient (37% et 22% respectivement). Conclusion : Cette étude met en évidence une proportion insuffisante de dépistage des IST, par rapport aux recommandations nationales. Peu de dépistages sont prescrits chez les patients asymptomatiques.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Pratique
Dépistage de masse
Dépistage
médecins généralistes
sujet âgé
Médecins
maladies sexuellement transmissibles
processus de groupe
dû à
a comme patient

---
N1-VALIDE
Emtricitabine - Ténofovir disoproxil
https://ansm.sante.fr/tableau-marr/emtricitabine-tenofovir-disoproxil
Mesures additionnelles de réduction du risque validées par l’ANSM et diffusées par le(s) laboratoire(s) exploitant(s) le(s) médicament(s)
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
infections à VIH
Prophylaxie pré-exposition
TRUVADA
TRUVADA 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
EMTRICITABINE TENOFOVIR DISOPROXIL
ténofovir disoproxil et emtricitabine
brochure pédagogique pour les patients
information sur le médicament
gestion du risque
recommandation professionnelle
guide ressources
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse

---
N3-AUTOINDEXEE
Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec
2019
https://www.inspq.qc.ca/publications/2783
Le présent portrait s’inscrit dans le cadre du Programme national de santé publique. Ce document s’adresse aux professionnels de la santé, aux associations, aux intervenants, aux groupes communautaires et aux individus engagés, de près ou de loin, dans la prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Il vise à fournir de l’information et une réflexion sur l’émergence, l’ampleur ainsi que la progression de ces infections et de leurs déterminants afin d’orienter les interventions et la planification des ressources nécessaires en matière de lutte contre les ITSS.
2021
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
infections
maladie infectieuse
Québec
Infection
sang
Portrait
maladies sexuellement transmissibles
infections

---
N1-SUPERVISEE
OFLOCET - MONOFLOCET (ofloxacine)
Réévaluation SMR et ASMR
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3263066/fr/oflocet-/-monoflocet-ofloxacine
Avis défavorable au remboursement dans le traitement de la cystite aiguë simple et dans le traitement de la cystite à risque de complication de la femme. Le service médical rendu par MONOFLOCET 200 mg, comprimé est insuffisant dans l’indication de la cystite aiguë simple de la femme (« cystite aiguë non compliquée ») pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale et au regard des alternatives disponibles. Le service médical rendu par OFLOCET 200 mg, comprimé est insuffisant dans l’indication de la cystite aiguë simple (« cystite aiguë non compliquée ») et de la cystite aiguë à risque de complication (« infections compliquées des voies urinaires ») de la femme pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale et au regard des alternatives disponibles...
2021
false
false
false
Insuffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
antibactériens
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
ofloxacine
cystite
Maladie aigüe
cystite
cystite aiguë
administration par voie orale
MONOFLOCET 200 mg, comprimé pelliculé
OFLOCET 200 mg, comprimé pelliculé sécable
adulte
avis de la commission de transparence
OFLOCET
ofloxacine
MONOFLOCET

---
N1-SUPERVISEE
CIFLOX (ciprofloxacine)
Réévaluation SMR et ASMR
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3263069/fr/ciflox-ciprofloxacine
Avis défavorable au remboursement dans le traitement de la cystite aiguë simple et dans le traitement de la cystite à risque de complication de la femme. Le service médical rendu par CIFLOX 500 mg/5 ml, granulés et solvant pour suspension buvable et CIFLOX 250 mg, comprimé pelliculé sécable est insuffisant dans l’indication de la cystite aiguë simple (« cystite aiguë non compliquée ») et de la cystite aiguë à risque de complication (« infections compliquées des voies urinaires ») de la femme pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale et au regard des alternatives disponibles...
2021
false
false
false
Insuffisant
HAS - Haute Autorité de Santé
France
antibactériens
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
ciprofloxacine
CIFLOX 500 mg/5 ml, granulés et solvant pour suspension buvable
CIFLOX 250 mg, comprimé pelliculé sécable
administration par voie orale
cystite
Maladie aigüe
cystite
cystite aiguë
avis de la commission de transparence
CIFLOX
ciprofloxacine

---
N2-AUTOINDEXEE
Prophylaxie du VIH par ténofovir disoproxil / emtricitabine dans le cadre de l’urgence sanitaire
Réponses rapides dans le cadre de la COVID-19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3262060/fr/reponses-rapides-dans-le-cadre-de-la-covid-19-prophylaxie-du-vih-par-tenofovir-disoproxil-/-emtricitabine-dans-le-cadre-de-l-urgence-sanitaire
La HAS a été saisie par la DGS le 3 mars 2021 pour la rédaction de « réponses rapides dans le cadre de l’urgence sanitaire » afin d’élaborer des propositions relatives à l’accompagnement des médecins de ville qui souhaiteraient primo-prescrire la prophylaxie pré-exposition (PrEP) du VIH par ténofovir disoproxil/emtricitabine (TRUVADA et ses génériques).
2021
HAS - Haute Autorité de Santé
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
recommandation professionnelle
EMTRICITABINE TENOFOVIR DISOPROXIL
Emtricitabine
urgences
virus de l'immunodéficience humaine
vih
ténofovir disoproxil
Ténofovir
traitement prophylactique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
emtricitabine
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
ITSS : Interventions cliniques en période de pandémie de coronavirus COVID-19
Directive COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002868/
En raison de l’augmentation de cas de COVID-19 au Québec et de l’annonce par le gouvernement de la mise en place des mesures en fonction d’un système de paliers d’alerte distincts pour chaque région socio sanitaire du Québec, les soins et les services offerts doivent être adaptés. En juin 2020, le MSSS a publié « ITSS : Interventions cliniques en période de pandémie de coronavirus COVID-19 - Orientations de la direction de la prévention des ITSS du MSSS». Cette directive est une mise à jour de cette publication. Mots-clés: Grossesse, Traitement accéléré des partenaires, Traitement ITSS, Vaccination ITSS, VIH
2021
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
recommandation de santé publique
Directives
maladies sexuellement transmissibles
coronavirus
Counseling directif
pandémies
Périodique
coronavirus
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude de l'activité sexuelle et des pratiques préventives contre les infections sexuellement transmissibles chez les militaires français
http://www.theses.fr/2020AIXM0282
La santé sexuelle, définie par l’organisation mondiale de la santé comme « un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social en matière de sexualité », ne se résume pas aux infections sexuellement transmissibles (IST) mais intègre d’autres dimensions comme les grossesses non prévues ou les dysfonctions sexuelles et, dans une approche positive, la satisfaction liée à la sexualité. Au cours des 20 dernières années, la santé sexuelle a fait l’objet de nombreux travaux de recherche qui ont conduit les organisations internationales et les pays à adopter des programmes de santé sexuelle globaux. Dans les armées françaises et étrangères, le risque infectieux est connu et étudié depuis longtemps. Plus récemment, certaines armées étrangères ont mené des travaux sur les autres dimensions de la santé sexuelle. Ce projet de recherche visait donc à étudier ces différentes dimensions et les pratiques de prévention en santé sexuelle en milieu militaire français en s’intéressant à l’effet des contextes sociaux dans lesquels les militaires français vivent et en intégrant les évolutions structurelles récentes des armées françaises. Les résultats obtenus révèlent i) des pratiques préventives vis-à-vis des IST qui diffèrent selon le partenaire et le contexte de vie, ii) des inégalités de genre marquées tant concernant la non-utilisation du préservatif que la prévalence des IST et iii) l’existence d’autres enjeux de santé sexuelle au sein des armées françaises. La synergie de ces problèmes liés à la santé sexuelle des militaires appelle à mettre en œuvre différentes actions et à faire évoluer les programmes de prévention et de prise en charge actuellement en place.
2020
theses.fr
France
thèse ou mémoire
France
comportement sexuel
maladie infectieuse
France
Prévention des infections
personnel militaire
France
Pratique
Infection
français
collecte de données
France
maladies sexuellement transmissibles
France

---
N2-AUTOINDEXEE
ITSS : Interventions cliniques en période de pandémie de coronavirus COVID-2019 - Orientations de la direction de la prévention des ITSS du MSSS
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002615/
Les orientations présentées dans ce document ont été rédigées en réponse à la nécessité de soutenir les autorités régionales et les cliniciens dans le contexte de l’urgence sanitaire liée à la maladie à coronavirus (COVID-19) au Québec. Ces orientations visent à soutenir la prise de décision à l’égard de la détection des infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS) et de la prise en charge des personnes infectées.
2020
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation de santé publique
Périodique
maladies sexuellement transmissibles
coronavirus
Counseling directif
orientation
coronavirus
pandémies
Orientation
Directives
Fracture intercondylienne de l'humérus
orientation
directives
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
GARDASIL 9 vaccin papillomavirus humain 9-valent, recombinant, adsorbé
Modification des conditions d’inscription suite à une nouvelle stratégie vaccinale.
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3160954/fr/gardasil-9
Avis favorable au remboursement dans la prévention des infections et des lésions dues à certains types oncogènes de Papillomavirus Humains (HPV), chez les filles et les garçons, selon les modalités définies par le calendrier vaccinal en vigueur...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
GARDASIL 9, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin Papillomavirus Humain 9-valent (Recombinant, adsorbé)
avis de la commission de transparence
GARDASIL 9

---
N3-AUTOINDEXEE
CIFLOX - UNIFLOX
Mise à disposition de nouvelles présentations.
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3160951/fr/ciflox-uniflox
Avis favorable au remboursement dans les indications de l’AMM, excepté dans le traitement de la « cystite aiguë simple » et de la « cystite aiguë à risque de complication ». Avis défavorable au remboursement dans le traitement de la « cystite aiguë simple » et de la « cystite aiguë à risque de complication ». Les fluoroquinolones ne sont plus recommandées dans ces indications. Le service médical rendu par CIFLOX et UNIFLOX, comprimé pelliculé sécable, est important dans les indications de l’AMM, excepté dans le traitement de la « cystite aiguë simple » et de la « cystite aiguë à risque de complication »...
2020
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
ciprofloxacine
ciprofloxacine
CIFLOX 500 mg, comprimé pelliculé sécable
UNIFLOX, comprimé pelliculé sécable
avis de la commission de transparence
UNIFLOX
CIFLOX

---
N1-SUPERVISEE
Lopinavir-Ritonavir (Kaletra MC)
COVID-19
https://www.inesss.qc.ca/thematiques/medicaments/medicaments-evaluation-aux-fins-dinscription/extrait-davis-au-ministre/kaletra-358.html
Malgré des données précliniques encourageantes, les données disponibles à ce jour ne permettent pas d’appuyer l’utilisation généralisée de l’association lopinavir/ritonavir chez les patients infectés. Cette association médicamenteuse fait partie des médicaments pour lesquels des essais cliniques sont en cours de réalisation et dont les résultats sont les plus attendus. Toutefois, l’association lopinavir/ritonavir ne devrait pas être utilisée chez les patients admis aux soins intensifs.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
KALETRA
résultat thérapeutique
médecine factuelle
lopinavir et ritonavir
évaluation médicament
ritonavir
lopinavir
association lopinavir ritonavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
association médicamenteuse
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
UNACIM INJECTABLE
Mise à disposition d’une nouvelle présentation
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3186473/fr/unacim-injectable
Avis favorable au remboursement dans les indications de l’AMM à l’exception des infections respiratoires et ORL suivantes : rhinites, rhinopharyngites, laryngites, trachéites, bronchites et les pneumopathies aiguës du sujet sain, angines aiguës. Pas de progrès par rapport par rapport à la présentation déjà inscrite en ville...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
ampicilline et inhibiteur de bêtalactamases
UNACIM INJECTABLE 0,5 g/1 g, poudre pour usage parentéral
avis de la commission de transparence
UNACIM
sultamicilline
ampicilline
sulbactam

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude des connaissances des étudiants auvergnats sur la contraception et les infections sexuellement transmissibles
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03206223
INTRODUCTION : Bien que des séances d’éducation à la sexualité soient obligatoires en milieu scolaire, les jeunes restent les plus touchés par les IST. L’apparition de nouvelles méthodes de contraception, permettant de s’affranchir des contraintes liées à la prise de la pilule n’a pas fait diminuer le nombre de recours à la contraception d’urgence et le taux d’IVG. MÉTHODE : L’objectif principal de l’étude était d’évaluer les connaissances des étudiants auvergnats sur la contraception et les IST. Cette étude a réuni un effectif de 422 étudiants de 20 filières différentes. RÉSULTATS : Le score de connaissance moyen est de 8,6 11,7 sur un total de 19 points. Le score de connaissance sur la contraception est 4,7 2,2 sur 13 points et celui sur les IST est de 2,9 1,3 sur 6 points. DISCUSSION : Les situations exposant à un risque de grossesse ainsi que la conduite à adopter sont peu connues des étudiants. Les différents types d’IST existants et leurs modes de transmission sont bien connus. Les étudiants semblent également bien informés sur l’infection au papillomavirus, sa prévention et son dépistage. Ces données sont accords avec celles retrouvées dans la littérature. CONCLUSION : Des lacunes persistent, en particulier sur la contraception et la prévention des grossesses non voulues. Poursuivre l’éducation à la sexualité au cours des études supérieures et promouvoir la prévention en santé sexuelle auprès des professionnels de santé concernés par ce jeune public paraît être primordial.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Infection
connaissance
maladie infectieuse
infections
maladies sexuellement transmissibles
Savoir
contraception
collecte de données
étudiant
étudiants
connaissance
contraception
infections

---
N1-VALIDE
L’ANSM sécurise l’accès aux traitements Plaquenil et Kaletra pour les patients atteints de maladie chronique - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/actualites/lansm-securise-lacces-aux-traitements-plaquenil-et-kaletra-pour-les-patients-atteints-de-maladie-chronique
A ce jour ni le Plaquenil ni le Kaletra n’ont d’indication dans la prise en charge du COVID-19 en ville (avis du Haut conseil de santé publique du 24/03/2020 ). Il n’y a donc aucune justification à leur prescription dans cette indication. Aussi, conformément au décret du 25 mars 2020 (pris en application de la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie du COVID-19 ), nous demandons aux pharmaciens d’officine de ne délivrer ces médicaments que sur prescription médicale dans leurs indications habituelles, ceci afin de sécuriser leur accès aux patients qui en bénéficient pour leur traitement chronique...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
hydroxychloroquine
association lopinavir ritonavir
polyarthrite rhumatoïde
infections à VIH
Lupus érythémateux chronique
lupus érythémateux cutané
utilisation hors indication
PLAQUENIL
PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé
KALETRA
KALETRA 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé
KALETRA 200 mg/50 mg, comprimé pelliculé
KALETRA (80 mg + 20 mg)/ml, solution buvable
LOPINAVIR/RITONAVIR MYLAN 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé
LOPINAVIR/RITONAVIR MYLAN 200 mg/50 mg, comprimé pelliculé
LOPINAVIR/RITONAVIR
recommandation de bon usage du médicament
maladie chronique
COVID-19
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19

---
N1-VALIDE
Plaquenil et Kaletra : les traitements testés pour soigner les patients COVID-19 ne doivent être utilisés qu’à l’hôpital - Point d'information
https://ansm.sante.fr/actualites/plaquenil-et-kaletra-les-traitements-testes-pour-soigner-les-patients-covid-19-ne-doivent-etre-utilises-qua-lhopital
Nous rappelons qu’à ce jour, aucun médicament n’a apporté la preuve formelle de son efficacité dans le traitement ou la prévention de la maladie COVID-19. C’est pourquoi l’utilisation du Plaquenil (hydroxychloroquine) ou du Kaletra et de son générique (lopinavir/ritonavir) pour la prise en charge des patients atteints de COVID-19 doit se faire prioritairement dans le cadre des essais cliniques en cours. Cependant, conformément à l’avis du Haut conseil de santé publique du 24/03/2020 (HCSP) et au décret du 25 mars 2020 (pris en application de la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie du COVID-19 ), le recours à ces médicaments peut s’envisager à titre exceptionnel et uniquement dans le cadre d’une prescription et d’une dispensation aux patients hospitalisés. En aucun cas ces médicaments ne doivent être utilisés ni en automédication, ni sur prescription d’un médecin de ville, ni en auto-prescription d’un médecin pour lui-même, pour le traitement du COVID-19 ...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
hydroxychloroquine
association lopinavir ritonavir
COVID-19
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
PLAQUENIL
PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé
KALETRA
KALETRA 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé
KALETRA 200 mg/50 mg, comprimé pelliculé
KALETRA (80 mg + 20 mg)/ml, solution buvable
hydroxychloroquine
troubles du rythme cardiaque
Surveillance des médicaments
continuité des soins
recommandation patients
interactions médicamenteuses
facteurs de risque
infections à coronavirus
pneumopathie virale
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19

---
N1-VALIDE
PROTOCOLE D’UTILISATION THERAPEUTIQUE - Lopinavir/ritonavir
Infection par le coronavirus SARS-CoV-2 (maladie COVID-19) - 30 Mars 2020
https://ansm.sante.fr/uploads/2020/10/15/20201015-putlopinavir-ritonavir-1.pdf
En lien avec l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique, vous avez été amené en collégialité à avoir recours à l’utilisation de lopinavir/ritonavir (KALETRA ou son générique Mylan) afin de traiter la maladie COVID-19 de votre patient en dehors de son Autorisation de Mise sur le Marché...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
utilisation hors indication
association lopinavir ritonavir
KALETRA
KALETRA 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé
KALETRA 200 mg/50 mg, comprimé pelliculé
KALETRA (80 mg + 20 mg)/ml, solution buvable
recommandation de bon usage du médicament
COVID-19
LOPINAVIR/RITONAVIR
LOPINAVIR/RITONAVIR MYLAN 100 mg/25 mg, comprimé pelliculé
LOPINAVIR/RITONAVIR MYLAN 200 mg/50 mg, comprimé pelliculé
antiviraux
interactions médicamenteuses
association lopinavir ritonavir
association lopinavir ritonavir
risque
antiviraux
antiviraux
grossesse
infections à coronavirus
pneumopathie virale
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale
infections à coronavirus
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
VIREAD - ténofovir disoproxil (fumarate de)
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3168605/fr/viread
Avis favorable au remboursement dans l’extension d’indication au traitement des enfants âgés de 2 à moins de 12 ans ayant une hépatite B chronique, avec maladie hépatique compensée. Le service médical rendu par VIREAD est important dans l’extension d’indication pour le traitement des patients pédiatriques âgés de 2 à moins de 12 ans atteints d’hépatite B chronique, avec une maladie hépatique compensée...
2020
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
ténofovir disoproxil
enfant
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
hépatite B chronique
antiviraux
adolescent
VIREAD 204 mg, comprimé pelliculé
VIREAD 123 mg, comprimé pelliculé
VIREAD 163 mg, comprimé pelliculé
VIREAD 33 mg/g, granulés
administration par voie orale
avis de la commission de transparence
fumarate de ténofovir disoproxil
VIREAD
Ténofovir

---
N1-VALIDE
UNACIM INJECTABLE 1 g poudre et solution pour usage parentéral (1 flacon de poudre de 1,73 g - 1 ampoule de solvant de 3,2 ml) – Arrêt de commercialisation
https://ansm.sante.fr/disponibilites-des-produits-de-sante/medicaments/unacim-injectable-1-g-poudre-et-solution-pour-usage-parenteral-1-flacon-de-poudre-de-1-73-g-1-ampoule-de-solvant-de-3-2-ml
Arrêt de commercialisation en ville de la présentation avec solvant de la spécialité UNACIM INJECTABLE 1 g poudre et solution pour usage parentéral (1 flacon de poudre de 1,73 g - 1 ampoule de solvant de 3,2 ml). Mise à disposition en ville d’une présentation sans solvant à compter du 1er janvier 2021 : UNACIM INJECTABLE 0,5 g / 1 g poudre pour usage parentéral (1 flacon de poudre de 1,73 g). Cette présentation impose lors de la prescription, une co-prescription d’un solvant compatible pour la reconstitution...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
UNACIM INJECTABLE 1 g, poudre et solution pour usage parentéral
information sur le médicament
UNACIM
UNACIM INJECTABLE 0,5 g/1 g, poudre pour usage parentéral
association médicamenteuse
ampicilline
sulbactam
sultamicilline
antibactériens
véhicules pharmaceutiques
ampicilline et inhibiteur de bêtalactamases

---
N3-AUTOINDEXEE
Ordonnance prévention paludisme Doxy
https://gpt.sfpediatrie.com/sites/sfp-specialites.03.prod.cyim.com/files/medias/documents/ordonnance_prevention_paludisme_doxy.pdf
2020
GPTrop - Groupe de pédiatrie tropicale
France
information scientifique et technique
paludisme
DOXY
ordonnances
paludisme
paludisme
Paludisme
paludisme
Paludisme

---
N2-AUTOINDEXEE
Intégrer les données probantes à la pratique avec le Comité consultatif national sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2020-46/numero-11-12-5-novembre-2020/elaboration-lignes-directrices-infections-transmissibles-sexuellement-sang.html
Depuis plus de 30 ans, le gouvernement du Canada élabore des lignes directrices sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) en collaboration avec un groupe d’experts en la matière. Ce groupe d’experts fournit des conseils à l’Agence de la santé publique du Canada (l’Agence) de 2004 à 2019, et devient le Comité consultatif national sur les ITSS (CCN-ITSS) en 2019. Le CCN-ITSS appuie le mandat de prévention et de contrôle des maladies infectieuses de l’Agence en fournissant des conseils pour l’élaboration de lignes directrices sur les ITSS. La méthodologie pour l’élaboration des recommandations du CCN-ITSS évolue vers un processus plus rigoureux, systématique et transparent, qui est conforme aux normes actuelles d’élaboration de lignes directrices.
2020
RMTC
Canada
article de périodique
infections
comités consultatifs
Infection
Pratique
médecine factuelle
maladie infectieuse
sang
ensemble de données
maladies sexuellement transmissibles

---
N3-AUTOINDEXEE
Dépistage et diagnostic du VIH, des hépatites B et C et des IST bactériennes en CeGIDD en 2018 : données individuelles de la surveillance SurCeGIDD
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/33-34/2020_33-34_4.html
Introduction – Les CeGIDD (centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic des infections par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles (IST) bactériennes), ont été créés en 2016. Cet article analyse leur activité de dépistage à partir de la surveillance SurCeGIDD. Méthode – La surveillance SurCeGIDD repose sur une transmission sécurisée de données individuelles concernant les consultants, selon un format prédéfini. Les données sociodémographiques, les tests de recherche du VIH, des hépatites B et C, de la syphilis, du gonocoque (NG), du Chlamydia trachomatis (CT) et du Mycoplasma genitalium (MG), les diagnostics et les comportements sexuels ont été analysés. Les proportions de consultants testés et les taux de positivité ont été décrits pour chaque pathogène et par type de population accueillie. Résultats – En 2018, 382 890 consultations ont été rapportées par 44,6 % (n 143) des CeGIDD, sur la base de 317 CeGIDD recensés en 2016. Les consultants étaient majoritairement (59,8%) des hommes, 40,0% des femmes et 0,2% des transgenres. Les taux de positivité étaient de 0,37% pour le VIH, 1,31% pour le VHB, 0,94% pour le VHC, 7,16% pour le CT, 2,83% pour le NG, 1,04% pour la syphilis et de 5,96% pour le MG. Selon les pathogènes, les taux de positivité étaient plus élevés chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les personnes nées à l’étranger, les transgenres et les consultants dans les DOM et en Île-de-France. Conclusion – Malgré une couverture et une exhaustivité perfectibles, SurCeGIDD offre de nouvelles perspectives de compréhension de la vulnérabilité des populations accueillies. Leur analyse contextualisée contribuera à ajuster la stratégie nationale de santé sexuelle aux territoires et aux populations.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Fracture induite
Dépistage
hépatite virale b
aucun diagnostic
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
hépatite B
Dépistage de masse
Hépatite
bactérie
organisation et administration
Diagnostic
virus de l'immunodéficience humaine
vih
hepatite
hépatite virale c
maladies sexuellement transmissibles
ensemble de données
hépatite C
diagnostic
ensemble de données

---
N1-SUPERVISEE
INTELENCE
Extension d’indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3217751/fr/intelence
Avis favorable au remboursement dans le traitement de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les enfants de 2 à 6 ans prétraités par des antirétroviraux. Un progrès thérapeutique dans la prise en charge. Le service médical rendu par INTELENCE (étravirine), comprimés à 25, 100 et 200 mg, co-administré avec un inhibiteur de protéase boosté et en association avec d’autres médicaments antirétroviraux, est important dans l’extension d’indication de l’AMM chez les enfants âgés de 2 à 6 ans...
2020
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
étravirine
étravirine
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
agents antiVIH
administration par voie orale
inhibiteurs de la transcriptase inverse
enfant
association de médicaments
INTELENCE 25 mg, comprimé
INTELENCE 100 mg, comprimé
INTELENCE 200 mg, comprimé
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
infections à VIH
recommandation de bon usage du médicament
avis de la commission de transparence
INTELENCE
pyridazines

---
N3-AUTOINDEXEE
KALETRA 200 mg/50 mg, comprimés pelliculés en flacon - lopinavir ritonavir
Mise à disposition d’une nouvelle présentation
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3215576/fr/kaletra
Avis favorable au remboursement dans le traitement des adultes, des adolescents et des enfants âgés de plus de deux ans infectés par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH-1), en association avec d’autres médicaments antirétroviraux. Le service médical rendu par KALETRA (lopinavir, ritonavir) 200 mg/50 mg, comprimés pelliculés en flacon est important dans l’indication de l’AMM...
2020
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
lopinavir et ritonavir
avis de la commission de transparence
KALETRA
association lopinavir ritonavir
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
Papillomavirus : la vaccination recommandée pour tous les garçons
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3147966/fr/papillomavirus-la-vaccination-recommandee-pour-tous-les-garcons
En 2020, la vaccination contre le papillomavirus (HPV) devrait être élargie à tous les garçons de 11 à 14 ans avec un rattrapage possible jusqu’à 19 ans. L’augmentation de la couverture vaccinale des filles reste néanmoins une priorité. Élargir la vaccination contre les papillomavirus pour éviter certains cancers Les jeunes garçons et les jeunes hommes transmettent ces virus et peuvent aussi développer des cancers dus aux HPV. Chaque année en France, plus de 6 000 nouveaux cas de cancers sont causés par les papillomavirus. Si les trois quarts de ces cancers concernent les femmes (col de l’utérus, vulve, vagin, anus et sphère ORL), un quart d’entre eux surviennent chez l’homme : cancers de la sphère ORL principalement, mais aussi cancers de l’anus et du pénis.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
Mâle
adolescent
vaccination
GARDASIL
GARDASIL, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin Papillomavirus Humain [Types 6, 11, 16, 18] (Recombinant, adsorbé)
GARDASIL 9
GARDASIL 9, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin Papillomavirus Humain 9-valent (Recombinant, adsorbé)
condylomes acuminés
infections à papillomavirus
états précancéreux
calendrier vaccinal
Couverture vaccinale
tumeurs de l'anus
tumeurs du pénis
Papillomavirus (types humains 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52,58)
recommandation de santé publique
Vaccins contre les papillomavirus
hommes

---
N1-SUPERVISEE
Instruction ministérielle N DGS/SP2/PP2/DGOS/PF2/DSS/1C/DGT/CT2/2019/45 du 25 février 2019 relative aux recommandations de prise en charge des accidents d'exposition au sang et aux liquides biologiques (AES) survenant dans un environnement professionnel et des accidents d'exposition sexuelle
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2019/05/cir_44696.pdf
La présente instruction a pour objet de préciser les dispositifs et les modalités de prise en charge et d’accès au traitement post-exposition que ce soit dans les établissements de santé ou dans les CeGIDD
2019
false
true
false
false
Legifrance
France
personnel de santé
prophylaxie après exposition
maladies sexuellement transmissibles
infections à VIH
hépatites virales humaines
texte juridique
accidents du travail
Accident d'exposition au sang
exposition professionnelle
liquides biologiques
pathogènes transmissibles par le sang

---
N1-SUPERVISEE
ATRIPLA (efavirenz / emtricitabine / fumarate de ténofovir disoproxil), association d’antiviraux
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3083824/fr/atripla
ATRIPLA a l’AMM dans le traitement de l’infection par le VIH-1 chez l’adulte contrôlé virologiquement par une association d’antirétroviraux en cours depuis plus de trois mois. Les patients ne doivent pas avoir présenté d’échec virologique avec un traitement antirétroviral antérieur et il doit être établi que ces patients n’ont pas archivé, avant l’initiation de leur premier traitement antirétroviral, de souches virales mutantes conférant une résistance significative à l’un des trois composants d’ATRIPLA. ATRIPLA ne devrait plus faire l’objet d’instauration de traitement en raison de : - la toxicité neurologique (lié à l’éfavirenz) et de la toxicité rénale et sur le métabolisme phospho-calcique (lié au fumarate de ténofovir disoproxil) de cette association fixe; - de l’existence d’alternatives thérapeutiques mieux tolérées et au moins aussi efficaces, telles que les combinaisons à base d’inhibiteur de l'intégrase (dolutégravir, elvitégravir, raltégravir). Il représente une option thérapeutique de deuxième intention. Il doit être utilisé sous surveillance de la fonction rénale et du métabolisme phospho-calcique. De plus, une bonne observance du traitement est recommandée en raison de la barrière génétique basse de l’éfavirenz. Le service médical rendu par ATRIPLA reste important dans l’indication de l’AMM...
2019
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
recommandation de bon usage du médicament
infections à VIH
infection à VIH-1
Association d'éfavirenz, d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
éfavirenz
agents antiVIH
inhibiteurs de la transcriptase inverse
remboursement par l'assurance maladie
comprimés
administration par voie orale
adulte
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
résultat thérapeutique
emtricitabine, ténofovir disoproxil et éfavirenz
ATRIPLA 600 mg/200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
ATRIPLA
avis de la commission de transparence
3400893086797
benzoxazines

---
N1-SUPERVISEE
TROBICINE spectinomycine (dichlorhydrate de) pentahydraté
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2972293/fr/trobicine
Le service médical rendu par TROBICINE reste important dans les indications de l’AMM.
2019
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
antibiothérapie
résultat thérapeutique
TROBICINE 2 g, poudre et solvant pour solution injectable
spectinomycine
antibactériens
spectinomycine
remboursement par l'assurance maladie
gonorrhée
urétrite
cervicite
injections
TROBICINE
avis de la commission de transparence
3400890952323

---
N3-AUTOINDEXEE
TROBICINE
Renouvellement d'inscription
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2972293/fr/trobicine
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Le service médical rendu par TROBICINE reste important dans les indications de l’AMM.
2019
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
TROBICINE 2 g, poudre et solvant pour solution injectable
avis de la commission de transparence
TROBICINE

---
N3-AUTOINDEXEE
STRIBILD, cobicistat ténofovir disoproxil (fumarate de) elvitégravir emtricitabine
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3080479/fr/stribild
Le service médical rendu par STRIBILD reste important dans le traitement de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les adultes âgés de 18 ans et plus, naïfs de tout traitement antirétroviral ou infectés par une souche de VIH-1 dépourvue de mutation connue pour être associée à une résistance à l’un des trois agents antirétroviraux contenus dans STRIBILD. Du fait d’un risque potentiel de malformation congénitale suspecté lors de l’utilisation d’un autre inhibiteur de l’intégrase et d’un possible effet de classe, STRIBILD n’est pas recommandé chez la femme en âge de procréer. Du fait d’un risque de transmission mère-enfant, lié à une probable sous-exposition à l’elvitégravir en présence de cobicistat, STRIBILD ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte. Le service médical rendu de STRIBILD est insuffisant chez les adolescents âgés de 12 à moins de 18 ans, pesant au moins 35 kg, infectés par une souche de VIH 1...
2019
false
false
false
Insuffisant
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
STRIBILD 150 mg/150 mg/200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
infections à VIH
avis de la commission de transparence
Association d'elvitégravir, de cobicistat, d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
STRIBILD
stribild

---
N3-AUTOINDEXEE
Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000090/
Le Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang regroupe l’information technique et scientifique nécessaire pour réaliser adéquatement l'intervention de dépistage. Les recommandations qui s’y trouvent sont issues des données scientifiques les plus récentes. Outil d’application du Programme national de santé publique 2015-2025, il définit les normes de bonne pratique dans le domaine du dépistage des ITSS et constitue l’ouvrage de référence pour tous les professionnels de la santé qui sont appelés à intervenir en ce domaine, quel que soit leur lieu de pratique, et pour tous ceux qui participent à la gestion des programmes de dépistage des ITSS. Il précise également les rôles et responsabilités des médecins, des infirmières et des sages-femmes dans un contexte d’interdisciplinarité.
2019
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
guide
maladies sexuellement transmissibles
infections
maladie infectieuse
Dépistage de masse
Infection
précis
Dépistage
sang

---
N3-AUTOINDEXEE
Intervention préventive relative aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000091/
La prévention clinique réfère à un ensemble d’interventions offertes sur une base individuelle par un professionnel de la santé. Ces mesures visent à accroître les années de vie en bonne santé en agissant le plus tôt possible, avant la phase symptomatique d'un problème de santé.
2019
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
information scientifique et technique
Infection
maladies sexuellement transmissibles
coït
sang
maladie infectieuse
Prévention des infections

---
N3-AUTOINDEXEE
Guide québécois de dépistage des ITSS - Supplément – Dépistage du VIH dans les points de service à l'aide de trousses de dépistage rapide
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000092/
Le document Supplément – Dépistage du VIH dans les points de service à l’aide de trousses de dépistage rapide est un supplément au Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Il constitue l'ouvrage de référence pour tous les professionnels de la santé désirant intégrer l’utilisation des trousses de dépistage rapide dans leurs activités de dépistage du VIH, quel que soit leur lieu de pratique et pour tous ceux qui participent à la gestion des programmes de dépistage des ITSS incluant l'offre de dépistage du VIH à l’aide de trousses de dépistage rapide. Il définit les normes de bonne pratique en ce domaine.
2019
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
guide
vih
Dépistage
précis
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
maladies sexuellement transmissibles
Dépistage de masse
virus de l'immunodéficience humaine

---
N3-AUTOINDEXEE
Estimation du risque associé aux activités sexuelles - Intervention préventive relative aux ITSS
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000097/
Cet outil vise à soutenir l'évaluation du risque associé à diverses activités sexuelles ainsi que le counseling et les interventions de groupe visant l'adoption de comportements sécuritaires. Il fait partie d'une série d'outils conçus pour soutenir les activités préventives des cliniciens en matière d'infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).
2019
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
information scientifique et technique
Appréciation des risques
comportement sexuel
ESTIMA
maladies sexuellement transmissibles
Risque
estimateur

---
N3-AUTOINDEXEE
ITSS à rechercher selon les facteurs de risque décelés – Intervention préventive relative aux ITSS
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000098/
Cet outil vise à guider le choix des infections à rechercher dans le contexte du dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Il fait partie d'une série d'outils conçus pour soutenir les activités préventives des cliniciens en matière d'ITSS.
2019
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
information scientifique et technique
facteurs de risque
maladies sexuellement transmissibles
recherche
Recherches
facteur de risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Soutenir la personne atteinte d'une ITSS pour qu'elle avise ses partenaires : quatre étapes - Intervention préventive relative aux ITSS
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000099/
Cet outil présente quatre étapes pour soutenir la personne atteinte pour qu’elle avise ses partenaires. Il précise les partenaires à joindre en fonction de la période de contagiosité et propose des moyens pour préparer la personne atteinte pour qu’elle avise ses partenaires. Il fait partie d'une série d'outils conçus pour soutenir les activités préventives des cliniciens en matière d'infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).
2019
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
information scientifique et technique
Personna +
personnes
maladies sexuellement transmissibles

---
N3-AUTOINDEXEE
Renseignements complémentaires – Intervention préventive relative aux ITSS
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000103/
Cet outil présente différents renseignements pour faciliter l'intervention préventive relative aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) (ex. : accès au traitement, outils, guides de pratique et sites internet disponibles, code de rémunération pour l'acte « Intervention préventive relative aux ITSS »). Il fait partie d'une série d'outils conçus pour soutenir les activités préventives des cliniciens en matière d'ITSS.
2019
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
information scientifique et technique
A renseigner
maladies sexuellement transmissibles

---
N3-AUTOINDEXEE
Personne exposée à une ITSS : que faire ? - Intervention préventive relative aux ITSS
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002367/
Cet outil présente l’intervention à réaliser auprès d’une personne exposée à une infection transmissible sexuellement ou par le sang. Il précise le traitement épidémiologique ou la prophylaxie postexposition recommandé selon l’infection à laquelle la personne a été exposée. Il fait partie d'une série d'outils conçus pour soutenir les activités préventives des cliniciens en matière d'infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).
2019
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
information scientifique et technique
maladies sexuellement transmissibles
personnes
exposition à
Conférence
Personna +

---
N1-SUPERVISEE
Recommandation sur l’élargissement de la vaccination contre les papillomavirus aux garçons
RECOMMANDATION VACCINALE
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3116022/fr/recommandation-sur-l-elargissement-de-la-vaccination-contre-les-papillomavirus-aux-garcons
Depuis la loi n 2017-220 du 23 février 2017, la Haute Autorité de santé (HAS) a pour mission de participer à l'élaboration de la politique de vaccination et d’émettre des recommandations vaccinales à la demande du ministre chargé de la santé. Dans le cadre de la mise en œuvre de l’article 4 de la loi, la commission technique des vaccinations (CTV), a pour mission de préparer les délibérations du collège de la HAS notamment celles relatives aux recommandations vaccinales. La phase de consultation publique s’inscrit dans la volonté de la HAS d’une part d’améliorer la transparence des processus d’élaboration des recommandations en matière de politique vaccinale et d’autre part de mesurer l’acceptabilité des recommandations et d’en favoriser leur appropriation auprès des professionnels et des usagers.
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation de santé publique
Mâle
vaccination
infections à papillomavirus
adolescent
GARDASIL 9
GARDASIL 9, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin Papillomavirus Humain 9-valent (Recombinant, adsorbé)
Papillomavirus (types humains 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52,58)
jeune adulte
états précancéreux
tumeurs de l'appareil génital mâle
tumeurs de la bouche
injections musculaires
homosexualité masculine
Vaccins contre les papillomavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Activité de dépistage et diagnostic du VIH, des hépatites B et C, et des autres IST en CeGIDD, France, 2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/31-32/2019_31-32_2.html
Introduction – Les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) ont été mis en place en France en 2016, avec des missions élargies en santé sexuelle. Cet article présente l’activité de dépistage du VIH, des hépatites B (VHB) et C (VHC) et autres infections sexuellement transmissible (IST), ainsi que l’activité de vaccination menées par les CeGIDD en 2018. Il montre aussi leur évolution depuis 2016. Méthode – Les CeGIDD renseignent chaque année un rapport d’activité et de performance (RAP), destiné à l’agence régionale de santé (ARS) puis centralisé par la Direction générale de la santé (DGS). Ont été exploitées les données sur le nombre de consultations médicales, le profil des consultants, l’activité de dépistage et de diagnostic des infections à VIH, VHB, VHC, Chlamydia trachomatis (CT), gonocoque et papillomavirus, de la syphilis (nombre de tests réalisés par sexe et nombre de tests positifs par sexe), ainsi que l’activité de vaccination contre l’hépatite B et le papillomavirus. Résultats – En 2018, le nombre de consultations médicales réalisées, renseigné par 279 CeGIDD parmi les 317 existants, s’élève à 746 000. Parmi les consultants, 59,0% étaient des hommes, 40,8% des femmes et 0,2% des personnes transgenres. Près des deux tiers (64,3%) étaient des femmes de moins de 25 ans ou des hommes de moins de 30 ans, proportion en augmentation par rapport à 2016 (54,1%). En 2018 les taux de positivité étaient de : 6,72% pour les infections à CT, 2,92% pour la gonococcie, 1,43% pour la syphilis, 1,20% pour le VHB, 0,73% pour le VHC et 0,38% pour le VIH. Les taux de positivité des infections à CT, du VIH et du VHC ont diminué de manière significative sur 2016-2018, et pour la syphilis sur 2017-2018. L’activité de vaccination contre le VHB ou contre l’HPV a fortement augmenté entre 2016 et 2018, toutefois, le nombre de vaccinations débutées reste moindre que le nombre d’indications vaccinales. Conclusion – Les CeGIDD accueillent des personnes plus exposées au VIH, au VHB et aux autres IST, comme en témoignent des taux de positivité plus élevés que ceux retrouvés en population générale. Les données 2016-2018 montrent néanmoins une diminution de ces taux de positivité pour plusieurs IST dont le VIH, sans doute en lien avec une hausse de la part de jeunes consultants.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
virus de l'immunodéficience humaine
Fracture induite
hépatite C
aucun diagnostic
France
français
Diagnostic
Dépistage
Dépistage de masse
France
France
hépatite virale
hépatite virale b
Hépatite
vih
hepatite
maladies sexuellement transmissibles
France
hépatite B
France
hépatite virale c
diagnostic

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage des IST bactériennes dans le secteur privé en France, 2006-2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/31-32/2019_31-32_3.html
Introduction – En complément du préservatif, le dépistage et le traitement des infections sexuellement transmissibles (IST) bactériennes sont des axes stratégiques majeurs de la lutte contre ces infections. Cet article analyse l’évolution du dépistage des IST dans le secteur privé en France, à partir des données individuelles de remboursement de soins de l’Assurance maladie. Méthode – Les données de remboursement de l’Assurance maladie permettent de connaître le nombre de personnes dépistées pour la syphilis et les infections à Chlamydia trachomatis ou à gonocoque dans les laboratoires privés (laboratoires de ville et des établissements de santé privés). Les taux nationaux et régionaux de dépistage ont été calculés pour 1 000 personnes âgées de 15 ans et plus, selon l’âge et le sexe. Les tendances ont été décrites depuis 2006, avec un focus sur la période 2016-2018. Résultats – En 2018, 2,1 millions de personnes ont été testées pour une infection à Chlamydia trachomatis, soit un taux de 39 pour 1 000 habitants, avec une augmentation de 9% par rapport à 2016. Près de 1,6 millions de personnes ont eu un dépistage du gonocoque, soit un taux de 30 pour 1 000, en forte augmentation par rapport à 2016 ( 18%). Pour ces deux infections, bien que les taux soient plus élevés chez les 25 ans et plus, l’augmentation de l’activité de dépistage entre 2016 et 2018 est deux fois plus importante chez les jeunes de moins de 25 ans par rapport aux 25 ans et plus, quel que soit le sexe. Le nombre total de personnes testées pour la syphilis est de 1,8 millions en 2018 (soit un taux de 33 pour 1 000 habitants), en diminution de 7% par rapport à 2016. Cette diminution, observée pour la première fois depuis 2006, concerne seulement les femmes. Conclusion – L’augmentation du dépistage des infections à Chlamydia trachomatis et à gonocoque de 2006 à 2018, chez les jeunes de moins de 25 ans, pourrait résulter d’une meilleure sensibilisation des populations et des professionnels de santé suite aux campagnes de prévention. Dans un contexte où les données de surveillance montrent que le nombre de diagnostics de ces IST continue à augmenter, il est essentiel de poursuivre les efforts en termes de diversification de l’offre de dépistage et de ciblage des populations exposées, pour parvenir à contrôler les épidémies. La stabilité de l’activité de dépistage de la syphilis, alors que celle des autres IST bactériennes augmente, nécessitera d’être confirmée les années suivantes.
2019
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Dépistage
Fossette congénitale de la papille optique
France
maladies sexuellement transmissibles
Dépistage de masse
bactérie
France
secteur privé
Fracture induite
français
France
France
France

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge en 1re ligne des infections sexuellement transmissibles : développement d’un outil interactif d’aide à la consultation
https://kce.fgov.be/fr/publications/tout-les-rapports/prise-en-charge-en-1re-ligne-des-infections-sexuellement-transmissibles-developpement-dun-outil
Le Centre Fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a développé un outil en ligne pour le diagnostic, le traitement et le suivi de la gonorrhée, la syphilis, la chlamydia, le VIH et les hépatites A, B et C. Cet outil a été élaboré en collaboration avec les associations de terrain ; il est prévu pour servir de support pour les intervenants de première ligne – principalement les médecins généralistes – lorsqu’ils abordent les questions relatives à la santé sexuelle.
2019
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
rapport
orientation vers un spécialiste
maladies sexuellement transmissibles
outil
infections
gestion des soins aux patients
Infection
Consultants
maladie infectieuse
infections
consultants

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage, traitement et suivi des IST en consultation
https://www.ist.kce.be/fr/
Cet outil interactif a été développé par le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) pour vous guider dans les consultations liées à la santé sexuelle de vos patients. Il vous permet : d’évoluer pas à pas depuis l’entrée en matière avec votre patient jusqu’au suivi post-traitement, ou d’aller directement vers la thématique que vous souhaitez cibler en cliquant sur l’onglet de votre choix. Des aides complémentaires vous sont offertes au fur et à mesure. Cet outil intègre les recommandations scientifiques relatives au diagnostic et au traitement de la gonorrhée et de la syphilis (KCE – 2019) et des infections à Chlamydia (Groupe de développement de recommandations de 1e ligne – 2019). Cet outil n'aborde pas la prise en charge des personnes victimes de viol ou d’inceste qui englobe d’autres aspects que le dépistage des IST. Il n’aborde pas non plus la prescription de pilule d’urgence pour éviter une grossesse.
2019
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
outil clinique
Consultants
Dépistage
Dépistage de masse
orientation vers un spécialiste
maladies sexuellement transmissibles
consultants

---
N2-AUTOINDEXEE
Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec : année 2018 et projections 2019
https://www.inspq.qc.ca/publications/2612
Ce portait portrait s’inscrit dans le cadre du Programme national de santé publique. Il fait état de la situation épidémiologique de l’infection à Chlamydia trachomatis, de l’infection gonococcique, de la syphilis, de la lymphogranulomatose vénérienne, de l’hépatite B, de l’hépatite C et de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).
2019
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Québec
sang
infections
Portrait
Fracture induite
Fracture intercondylienne de l'humérus
maladie infectieuse
projection
maladies sexuellement transmissibles
projection
Infection
infections

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelles interventions infirmières favorisent la discussion autour des pratiques sexuelles à risque avec les travailleuses du sexe et permettent la mise en place d'actions de prévention et de dépistage des IST ? travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/327614?ln=fr
Après s'être intéressées au sujet de la prostitution et de comment favoriser l'accès aux soins des travailleuses du sexe, plusieurs recherches documentaires ont été entamées par les étudiantes pour comprendre la problématique. La revue de littérature a été réalisée grâce à une recherche documentaire sur différentes bases de données : PubMed, CINHAL et Google Scholar sur une période de cinq mois, entre septembre 2018 et février 2019. Le processus de recherche se base sur la méthode PICOT qui a permis de créer des équations de recherche qui laissent place à la mise en évidence d'articles répondant à la question de recherche
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
travail
soins infirmiers
métier
Rapports sexuels protégés
Sexe
maladies sexuellement transmissibles
Pratique
Rapports sexuels non protégés
Dépistage de masse
travailleurs du sexe
prise de risque
Risque
Travail
Dépistage

---
N2-AUTOINDEXEE
Accélérer notre intervention : Plan d’action quinquennal du gouvernement du Canada sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2019-45/numero-12-5-decembre-2019/article-4-plan-action-quinquennal-federal-infections-transmissibles-sexuellement-sang.html
Les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), dont le VIH, l’hépatite B et C, la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis et le virus du papillome humain, demeurent un problème important de santé publique tant à l’échelle nationale qu’internationale. En 2018, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont publié un Cadre d’action pancanadien sur les ITSS (le Cadre) visant à définir une approche globale et exhaustive de lutte contre les ITSS à l’intention de toutes les personnes intervenant sur cette problématique. Ce groupe comprend des ordres de gouvernement, les communautés et dirigeants des Premières Nations, des Inuits et des Métis, les fournisseurs de services de première ligne, les cliniciens, les spécialistes de la santé publique, les organisations non gouvernementales et les chercheurs.
2019
RMTC
Canada
article de périodique
Canada
planification sociale
infections
cartes
Infection
maladie infectieuse
accélération
sang
Gouvernement
maladies sexuellement transmissibles
plat
programmes gouvernementaux
infections
gouvernement

---
N2-AUTOINDEXEE
Urétrite (Infection Sexuellement Transmissible)
https://sante.fr/uretrite-infection-sexuellement-transmissible?parent=1281894
Inflammation de l'urètre liée à des bactéries, le plus souvent Gonocoque ou Chlamydia...
2019
false
false
false
Antibio'Malin
France
français
brochure pédagogique pour les patients
maladies sexuellement transmissibles
infections
maladie infectieuse
urétrite
urétrite
urétrite
Urétrite
infections

---
N1-SUPERVISEE
Benzathine Benzylpénicilline
https://sante.fr/benzathine-benzylpenicilline
A quelle famille d'antibiotiques appartient mon médicament ? Quel est son niveau de risque d'antibiorésistance ? Dans quels cas mon médicament a-t-il montré une efficacité ? Comment prendre mon médicament ? Dois-je modifier mon mode de vie pendant mon traitement antibiotique ?
2019
false
false
false
Antibio'Malin
France
français
brochure pédagogique pour les patients
benzathine benzylpénicilline
BENZATHINE BENZYLPENICILLINE
benzathine benzylpénicilline
pénicilline g benzathine
antibactériens

---
N3-AUTOINDEXEE
IST de l'adolescent, comment arrive-t-on au diagnostic
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02516965
Introduction : les infections sexuellement transmissibles (IST) représentent un important problème de santé publique malgré le fait que la plupart peuvent être diagnostiquées et traitées facilement. Parmi les plus fréquentes en France, les IST à Chlamydiae trachomatis et Neisseria gonorrhoeae concernent tout particulièrement les adolescents et les jeunes adultes. L’objectif de cette étude est de comparer deux populations de patients mineurs ayant eu des prélèvements IST positifs et négatifs pour rechercher des facteurs de risque, évaluer la démarche diagnostique et thérapeutique au sein de ces populations. Matériel et méthode : cette étude rétrospective multicentrique vise à décrire l’incidence de ces IST parmi une cohorte monocentrique d’adolescents à Marseille, de 2013 à 2019. Elle décrit les modes de dépistage, la présentation clinique et leur prise en charge en les comparant avec une cohorte appariée pour l’âge, le sexe et le lieu de consultation, de patients non infectés dépistés pour ces mêmes IST. Résultats : 120 patients ayant une IST diagnostiquée ont été inclus sur les 8526 bilans réalisés chez 4188 patients (69.9% de femmes). L’âge moyen de notre série était de 16.22 ans, composée à 77.5% de femmes. 64.4% des patients avaient des antécédents psychiatriques dont 31.1% avec des antécédents de tentative de suicide. Seulement 60.8% des patients avec une IST positive ont eu un bilan IST complet et le dosage des βHCG était réalisé chez 39% des patientes de ce même groupe. Concernant l’analyse multivariée, les 2 groupes différaient de manière significative par le fait de résider dans un foyer (p : 0.034, OR : 2.85 [IC95%]) ou d’avoir un écoulement génital (p : 0.006, OR : 2.83 [[IC95%]). Conclusion : les principaux critères significativement au fait d’avoir au moins une IST positive en analyse multivarié étaient le fait de vivre en foyer ou d’avoir un écoulement génital. Le dépistage dans la population masculine est très rare, notamment dans les services de pédiatrie et souvent incomplet pour l’ensemble des patients mineurs.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Adolescent
diagnostic
adolescence
aucun diagnostic
maladies sexuellement transmissibles
Adolescent
adolescent

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage des lésions dysplasiques anales
https://www.snfcp.org/informations-maladies/infections-sexuellement-transmises/depistage-des-lesions-dysplasiques-anales/
Qu’est-ce que la dysplasie anale ? Il s’agit d’anomalies de la peau de l’anus, induites par un virus très fréquent dans la population générale (environ 50% de la population le portera au moins une fois dans sa vie) et encore plus dans la population homosexuelle masculine ( 80%), Human Papilloma Virus (HPV). Ce type de virus peut donner des verrues anales et/ou génitales appelées condylomes, mais certaines de ses souches peuvent entraîner des modifications des cellules de la peau, appelées dysplasie ou néoplasie intra épithéliale ou encore lésions pré-cancéreuses. On sait que les cancers de l’anus sont dans plus de 80% des cas induits par HPV, toutefois, et heureusement, très peu de patients présentant de la dysplasie anale développeront un jour un cancer de l’anus, qui reste un cancer rare. Les lésions de dysplasie peuvent être localisées autour de l’anus à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur, sur les 3 premiers centimètres du canal anal.
2019
false
false
false
false
SNFCP - Société Nationale Française de Colo-Proctologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
Dépistage
dysplasie
Dysplasie
tumeurs de l'anus
maladies sexuellement transmissibles
Tumeurs de l'anus
Maladies sexuellement transmissibles

---
N3-AUTOINDEXEE
État des lieux des IST et du dépistage chez les internes : une étude descriptive et transversale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01993112/document
Contexte : Les IST sont en hausse depuis 20 ans associé à une diversification des pratiques sexuelles et à un manque de dépistage chez les personnes à risque dont les jeunes et donc les étudiants en médecine. Il est décrit chez eux une haute consommation de produits psychoactifs, désinhibants sexuel et un suivi médical précaire. Objectif : état des lieux des facteurs de risque des IST et du dépistage chez les internes en médecine. Méthode : enquête épidémiologique descriptive, analytique transversale auto-déclarative multicentrique, menée à l’aide d’un questionnaire anonyme. Résultats : 456 réponses ont été obtenues de 12 villes participantes entre juin et août 2018. Les principaux facteurs de risque retrouvés étaient des rapports sexuels sous produits psychoactifs (68%), des rencontres sur internet (27%), l’absence d’utilisation du préservatif systématique en cas de risque (18%). 46% ont eu recours à l’auto-prescription pour la réalisation d’un dépistage et 38 % ont déclaré ne pas se faire dépister au début de chaque relation stable et 34 % lorsqu’ils estimaient avoir pris un risque sexuel. Parmi les dépistés, une infection par chlamydia (9,4%) et par HPV (3,4%) ont été déclarés. Les obstacles aux dépistages étaient respectivement la confiance dans le partenaire (18%) et le manque de temps (12%). Les internes se sont dits favorables (72%) à la mise en place de séances de dépistages ciblées. Conclusion : Les internes ont des facteurs de risque liés à la consommation de produits psychoactifs et ont des modalités de dépistage insuffisantes par rapport à leurs connaissances. La création d’un dépistage ciblé est plébiscitée qui permettrait d'estomper l'auto-prescription.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
maladies sexuellement transmissibles
médecin (médecine interne)
transverse
études transversales
Dépistage
Dépistage de masse

---
N1-SUPERVISEE
Estimation du risque associé aux activités sexuelles - Intervention préventive relative aux ITSS
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000097/
Cet outil vise à soutenir l'évaluation du risque associé à diverses activités sexuelles et le counseling visant l'adoption de comportements sécuritaires. Il fait partie d'une série d'outils conçus pour soutenir les activités préventives des cliniciens en matière d'infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).
2019
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
rapport
Appréciation des risques
maladies sexuellement transmissibles
comportement sexuel

---
N1-VALIDE
Genvoya Stribild : risque accru d’échec virologique et secondairement de transmission de l’infection VIH de la mère à l’enfant - Lettre aux professionnels de santé
https://ansm.sante.fr/informations-de-securite/genvoya-r-stribild-r-risque-accru-dechec-virologique-et-secondairement-de-transmission-de-linfection-vih-de-la-mere-a-lenfant
Genvoya Stribild : risque accru d’échec virologique et secondairement de transmission de l’infection VIH de la mère à l’enfant en raison d’une réduction de l’exposition pharmacocinétique à l’elvitégravir et au cobicistat au cours des deuxième et troisième trimestres de la grossesse...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
transmission verticale de maladie infectieuse
échec thérapeutique
infections à VIH
deuxième trimestre de grossesse
troisième trimestre de grossesse
infections à VIH
avis de pharmacovigilance
GENVOYA
GENVOYA 150 mg/150 mg/200 mg/10 mg, comprimé pelliculé
agents antiVIH
elvitégravir
Association d'elvitégravir, de cobicistat, d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
recommandation de bon usage du médicament
risque
STRIBILD
STRIBILD 150 mg/150 mg/200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
emtricitabine, ténofovir alafénamide, elvitégravir et cobicistat
emtricitabine, ténofovir disoproxil, elvitégravir et cobicistat
grossesse
nouveau-né
JTK 303
Emtricitabine
Ténofovir
Cobicistat
association médicamenteuse
quinolinone
quinolinone

---
N3-AUTOINDEXEE
TETRALYSAL
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2962258/fr/tetralysal
Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu de TETRALYSAL 150 mg et 300 mg reste important dans leurs indications. Insuffisant Le service médical rendu de TETRALYSAL 150 mg reste insuffisant dans ces indications, comme pour toutes les spécialités de la même classe.
2019
false
true
false
Insuffisant
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
TETRALYSAL 150 mg, gélule
TETRALYSAL 300 mg, gélule
tétracycline
remboursement par l'assurance maladie
acné inflammatoire
antibactériens
lymécycline
brucellose
pasteurelloses
pneumonie à chlamydia
infections à chlamydia
infection génito-urinaire à Chlamydiae (maladie)
Infection ophtalmique à Chlamydia
pneumopathie à mycoplasmes
infection génito-urinaire à mycoplasmes
rickettsioses
coxiella burnetii
fièvre Q
gonorrhée
infections ORL à Haemophilus influenzae
infections à haemophilus
exacerbation aiguë de bronchite chronique
treponema
spirochaetales
maladie de Lyme
choléra
leptospirose
syphilis
avis de la commission de transparence
lymécycline
TETRALYSAL

---
N1-SUPERVISEE
Les ITSS - Mieux les connaître, mieux les éviter
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000277/
La brochure ITSS mieux les connaître, mieux les éviter est destinée aux jeunes âgés entre 12 et 17 ans. Elle vise à informer les jeunes sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) et les moyens de les prévenir.
2019
false
false
false
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
Maladie transmise par le sang
adolescent
infections à VIH
transmission de maladie infectieuse
Dépistage de masse
préservatifs masculins
brochure pédagogique pour les patients
maladies sexuellement transmissibles

---
N3-AUTOINDEXEE
ISENTRESS 100 mg, granulés pour suspension buvable
Mise à disposition d'une forme granulés pour suspension buvable.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2966049/fr/isentress
Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ISENTRESS 100 mg, granulés pour suspension buvable est important dans l’indication de l’AMM, uniquement chez les enfants en impasse thérapeutique et en l’absence de mutations diminuant la sensibilité virale à cette molécule et à au moins deux autres ARV pouvant être utilisés en association. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites.
2019
false
true
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
ISENTRESS 100 mg, granulés pour suspension buvable
raltégravir
inhibiteurs de l'intégrase
antirétroviraux
remboursement par l'assurance maladie
infections à VIH
avis de la commission de transparence
ISENTRESS
Isentress
Raltégravir de potassium

---
N1-SUPERVISEE
ISENTRESS
raltégravir
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2967178/fr/isentress
Le service médical rendu par ISENTRESS reste important dans l’indication de l’AMM...
2019
false
true
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
ISENTRESS 25 mg, comprimé à croquer
ISENTRESS 100 mg, comprimé à croquer
adolescent
enfant
infection à VIH-1
raltégravir potassique
association de médicaments
Raltégravir de potassium
Raltégravir de potassium
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
administration par voie orale
ISENTRESS 400 mg, comprimé pelliculé
raltégravir
adulte
inhibiteurs de l'intégrase du vih
infections à VIH
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
thérapie antirétrovirale hautement active
inhibiteurs de l'intégrase du vih
ISENTRESS 100