Libellé préféré : Maladie grave;

Définition du MeSH : Maladie ou état où la mort est possible ou imminente. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : affection critique; pathologie critique; affection très grave; pathologie très grave; Maladie très grave; pathologie grave; affection grave; Malade dans un état critique; Malade gravement atteint; Malade gravement atteinte; Maladie critique; Patient dans un état critique; Patient en phase critique; Patient gravement malade; Patiente dans un état critique; Patiente en phase critique; Patiente gravement malade;

Traduction automatique Wikipédia : Médecine de soins critiques;

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Médecine de soins critiques;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Maladie ou état où la mort est possible ou imminente. [Traduction effectuée avant 2008]

N3-AUTOINDEXEE
Parents d’enfant gravement malade : leurs attentes envers le médecin généraliste
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03832491
Contexte : Parents ayant un enfant gravement malade : leurs attentes envers leur médecin généraliste. Méthodes : Une étude qualitative avec une approche par théorisation ancrée a été conduite entre Septembre 2021 et Avril 2022 auprès de parents d’enfant gravement malade, recrutés par des médecins généralistes dans leur patientèle, des paramédicaux, ou directement par moi-même (entourage ou consultation) après accord de la CNIL. Les entretiens semi-dirigés ont été menés jusqu’à saturation des données, enregistrés et retranscrits manuellement. Une analyse par comparaison constante avec triangulation des chercheurs a été réalisée. Résultats : Dix entretiens ont été réalisés. Les parents attendent majoritairement un besoin d’empathie, d’écoute vis-à-vis de leurs inquiétudes avant diagnostic, tout au long de la mala-die, et parfois après le décès. Ils attendent également que le médecin traitant soit le pivot de la prise en charge, une aide à la décision médicale, un support émotionnel, un soutien socio-administratif, un coordinateur de réseau, qu’il ait un rôle dans le bien-être psychologique de la fratrie, parfois mise à l’écart, qu’il soit disponible et que les responsabilités soient partagées. Conclusion : Ces parents vivent un réel combat, souvent parfois même avant la pose du dia-gnostic. Leur personne ressource doit principalement être le médecin généraliste, médecin de famille, qui prend en charge en globalité l’enfant et ses proches. D’autres études pourraient s’intéresser au ressenti des médecins généralistes dans ces situations, leur connaissance du système de soins, et leur place dans la prise en charge globale.
2022
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Maladie
médecins généralistes
Maladies
enfant
Enfant
Maladie grave
parent malade
Médecins
attention
parents
Enfant
Enfant
attentes
maladie de Basedow
Enfant
goitre toxique diffus
médecine générale
attention
pédiatrie
Enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Programmes d'éducation parentale chez les parents atteints de schizophrénie ou d'une maladie mentale grave connexe
https://www.cochrane.org/fr/CD013536/SCHIZ_programmes-deducation-parentale-chez-les-parents-atteints-de-schizophrenie-ou-dune-maladie-mentale
Problématique de la revue Quelle est l'efficacité des programmes d'éducation parentale chez les personnes atteintes de schizophrénie ou d'une autre maladie mentale grave ? Contexte Environ un tiers des personnes atteintes de schizophrénie sont un parent. Les programmes d'éducation parentale visent à apporter un soutien et une formation aux parents pour les aider à gérer le comportement de leur enfant. Des programmes d’éducation parentale ciblés pour ce groupe pourraient avoir un effet positif tant pour les parents que pour leurs enfants. Cette revue avait pour but de rassembler les données probantes actuelles concernant les programmes d'éducation parentale chez les personnes atteintes de schizophrénie ou de maladies mentales connexes, afin de comprendre si un tel soutien est efficace pour améliorer les compétences parentales ou l'interaction parent-enfant.
2021
Cochrane
Royaume-Uni
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Éducation des parents
Schizophrénie
Schizophrénie
schizophrénie
pratiques éducatives parentales
goitre toxique diffus
programmes
Maladie catastrophique
maladie
schizophrenie
Maladies
éducation du patient comme sujet
parent schizophrène
parent malade
schizophrénie
Maladie grave
Schizophrénie

---
N3-AUTOINDEXEE
Difficultés des médecins généralistes face à l'annonce d'une maladie grave et besoins en termes de formation
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03479766
Tous les médecins généralistes, en tant qu’acteurs de premier recours, auront un jour à annoncer une maladie grave. Or, cette tâche est un des aspects les plus difficiles du métier et nous sommes actuellement peu formés à ces annonces qui sont beaucoup plus fréquentes qu’on ne le pense dans la pratique de la médecine générale. Une étude qualitative a été menée par entretiens semi dirigés auprès de 16 médecins généralistes de l’Aude et du Rhône afin d’explorer leurs difficultés et ainsi leurs besoins et attentes qui en découlent en termes de formation à l’annonce d’une maladie grave. L’étude confirme l’existence et la multiplicité des difficultés pour la plupart des médecins interrogés. Ils ont en contrepartie estimé à l’unanimité qu’une formation à l’annonce d’une maladie grave était nécessaire, les modalités de la formation optimale n’étant pas univoques mais propres à chaque médecin. Ce travail de thèse a ainsi permis de montrer, à travers les différentes expériences des médecins interrogés, que peu importe la formation effectuée, il n’existe pas d’annonce type de maladie grave. En effet aucune formation ne peut changer le for intérieur d’un médecin, qui s’est bâti sur l’expérience, la personnalité, le vécu, les émotions, l’humanité et l’empathie.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Maladie grave
médecins généralistes
Maladie catastrophique
Face
Maladie
Maladies
Besoins
Médecins
divulgation
besoins et demandes de services de santé
goitre toxique diffus

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2, : personnes à risque de formes sévères
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=904
En complément de son avis du 19 juin 2020 relatif à la reprise d’activité des personnes à risque de forme grave de Covid-19, la DGS a demandé au HCSP de se prononcer sur l’opportunité de distinguer, parmi elles, celles « à très haut risque vital » pour lesquelles des recommandations spécifiques pourraient être formulées. Le HCSP a pris en compte l’ensemble des données disponibles depuis le 19 juin qui précisent les trois comorbidités les plus à risque en France (HTA, pathologies cardiaques, diabète) mais ne permettent pas d’évaluer le poids de l’association de comorbidités et de l’âge sur le niveau du risque, et le caractère multifactoriel du risque d’évolution vers une forme grave. En raison de l’impossibilité de distinguer des personnes « à très haut risque vital », le HCSP recommande : qu’une information relative aux risques de forme grave et à sa prévention soit délivrée de manière ciblée et explicite aux populations concernées, et réitère ses précédentes recommandations ; que le télétravail soit privilégié chaque fois que possible. S’il est impossible, le travail en présentiel ne peut être envisagé que lorsque les conditions le permettent : poste de travail isolé, nettoyé et désinfecté avec les produits de nettoyage/désinfection habituels, au moins en début et en fin de poste, et consignes générales de prévention appliquées de façon stricte, y compris dans tout lieu fréquenté lors de l’activité professionnelle (restaurant d’entreprise, cafétéria, salle de détente…) : mesures barrières renforcées, hygiène des mains, respect strict de la distanciation physique en milieu ouvert (à défaut port obligatoire du masque); port obligatoire d’un masque à usage médical en milieu clos (que la distanciation physique soit ou non respectée) ; que le médecin du travail apprécie la compatibilité de l’aménagement du poste de travail et des mesures de protection avec l’état de santé de la personne et puisse prononcer une éviction professionnelle si les conditions d’une reprise du travail en sécurité ne sont pas remplies.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Appréciation des risques
Maladie grave
hypertension artérielle
facteurs de risque
obésité
diabète
sujet âgé
cardiopathies
Télétravail
médecine du travail
emploi
recommandation de santé publique
risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Entamer la conversation sur les maladies graves pendant la pandémie de la COVID-19
https://www.cfp.ca/content/66/7/e193
Les aptitudes en matière de communication efficace et empathique ont toujours été à la base d’excellents soins aux patients. Avec la pandémie de coronavirus 2019 (COVID-19), ces compétences sont devenues encore plus essentielles compte tenu de la gravité potentielle de la maladie et du taux de mortalité élevé au sein des populations vulnérables. Il s’agit d’un moment propice pour souligner l’importance que revêtent les conversations sur les objectifs des soins (ODS) et la planification préalable des soins (PPS). Ce type de discussion est souvent désigné sous le terme « conversations sur les maladies graves ». Les conversations sur les maladies graves précisent les « priorités générales et les attentes en matière de soins… en fonction des valeurs personnelles, des désirs, des croyances et de la perception de la qualité de vie du patient, et de ce qu’il considère comme significatif et important ». Les ODS et la PPS sont tous deux des sujets de conversations qui doivent être abordés par les prestataires de soins de santé, les patients et — idéalement — les mandataires spéciaux. La principale différence entre la PPS et les ODS est le contexte de la prise de décision. Alors que la PPS concerne les préférences futures, les ODS portent sur la prise de décisions médicales immédiates.
2020
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
planification anticipée des soins
communication sur la santé
Relations médecin-patient
article de périodique
pandémies
Maladie grave
COVID-19
COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
Traitement des patients atteints d’une forme modérée ou grave de maladie à coronavirus 2019: Ligne directrice fondée sur des données probantes
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7577570/
https://www.cmaj.ca/content/192/43/E1323
Les données disponibles concernant le traitement de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) sont indirectes (tirées d’études sur la grippe, le syndrome respiratoire aigu sévère et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient) ou proviennent d’études d’observation et d’essais randomisés et contrôlés sur des patients atteints de COVID-19 ayant des échantillons de petite taille et une rigueur limitée, ce qui permet de ne formuler que des recommandations faibles. Étant donné les effets indésirables inévitables des interventions, le groupe de travail pour la ligne directrice (qui incluait 2 patients partenaires) a déduit que la plupart des patients informés refuseraient le traitement uniquement en présence de données de très faible qualité quant à ses bénéfices et, donc, l’incertitude à leur endroit est considérable. Le groupe de travail n’a formulé qu’une seule recommandation faible en faveur d’un traitement : l’utilisation de corticostéroïdes chez les patients atteints d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRAS), sur la base de données indirectes. Le groupe de travail a formulé des recommandations faibles à l’encontre des corticostéroïdes chez les patients indemnes de SDRA, à l’encontre de l’utilisation de plasma de convalescent et à l’encontre de plusieurs antiviraux qui avaient été évoqués comme traitements potentiels pour la COVID-19. Il faut de toute urgence procéder à des essais randomisés rigoureux pour établir les bénéfices et les risques associés aux interventions proposées...
2020
false
false
false
JAMC - Journal de l'Association médicale canadienne
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
Canada
syndrome de détresse respiratoire aiguë
traitement médicamenteux de la COVID-19
corticothérapie
méthylprednisolone
glucocorticoïdes
plasma de convalescent de la COVID-19
sérothérapie de la COVID-19
antiviraux
umifénovir
ribavirine
favipiravir
association lopinavir ritonavir
hydroxychloroquine
interféron alpha
interféron bêta
recommandation pour la pratique clinique
coronavirus
Maladie grave
médecine factuelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
immunisation passive
indoles
amides
pyrazines
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
COVID-19
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Traitement des patients atteints d’une forme modérée ou grave de maladie à coronavirus 2019: Ligne directrice fondée sur des données probantes
http://www.cmaj.ca/cgi/pmidlookup?view=long&pmid=33106308
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7577570/
Les données disponibles concernant le traitement de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) sont indirectes (tirées d’études sur la grippe, le syndrome respiratoire aigu sévère et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient) ou proviennent d’études d’observation et d’essais randomisés et contrôlés sur des patients atteints de COVID-19 ayant des échantillons de petite taille et une rigueur limitée, ce qui permet de ne formuler que des recommandations faibles. Étant donné les effets indésirables inévitables des interventions, le groupe de travail pour la ligne directrice (qui incluait 2 patients partenaires) a déduit que la plupart des patients informés refuseraient le traitement uniquement en présence de données de très faible qualité quant à ses bénéfices et, donc, l’incertitude à leur endroit est considérable. Le groupe de travail n’a formulé qu’une seule recommandation faible en faveur d’un traitement : l’utilisation de corticostéroïdes chez les patients atteints d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRAS), sur la base de données indirectes. Le groupe de travail a formulé des recommandations faibles à l’encontre des corticostéroïdes chez les patients indemnes de SDRA, à l’encontre de l’utilisation de plasma de convalescent et à l’encontre de plusieurs antiviraux qui avaient été évoqués comme traitements potentiels pour la COVID-19. Il faut de toute urgence procéder à des essais randomisés rigoureux pour établir les bénéfices et les risques associés aux interventions proposées.
2020
false
false
false
JAMC - Journal de l'Association médicale canadienne
Canada
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
article de périodique
goitre toxique diffus
coronavirus
Maladie grave
coronavirus
ensemble de données
modération
médecine factuelle
Maladie catastrophique
Maladie
a comme patient
patients
Maladies
ensemble de données
Maladie catastrophique
pandémies
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
Les difficultés rencontrées par les médecins généralistes en France lors de la prise en charge à domicile de patients en phase palliative d'une maladie grave
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02489812
Introduction : Les patients souhaitent majoritairement finir leur vie (81%) au domicile mais seulement 25% des Français décèdent chez eux. Bien que désiré par les médecins généralistes et faisant partie intégrante de leurs missions, leur exercice en matière de soins palliatifs reste toutefois assez restreint. br Matériels et méthodes : Nous avons réalisé une revue narrative de la littérature entre 2008 et 2019 en questionnant différentes bases de données (BDSP, Sudoc, LiSSa, Pubmed) à propos des difficultés rencontrées par les médecins généralistes en France dans la délivrance de tels soins à domicile. br Résultats : 47 travaux ont été retenus (43 thèses de médecine générale et 4 articles). Les médecins généralistes sont globalement motivés à réaliser des soins palliatifs au lieu de vie du patient mais sont confrontés à de nombreuses difficultés : manque de ressources (manque de formation, de moyens matériels et humains, difficultés économiques et environnementales), difficultés organisationnelles (manque de temps, de coordination et de continuité des soins), la souffrance psychique ressentie par le médecin de famille, les problèmes liés à l’entourage ainsi que des difficultés éthiques, sociétales, culturelles ou religieuses. br Conclusion : De nombreuses solutions et perspectives sont envisagées afin de répondre à ces difficultés et combler les lacunes encore persistantes de nos jours. Néanmoins, certaines d’entre elles existent déjà mais sont peu connues par les médecins traitants. La législation en matière d’euthanasie reste insuffisante selon eux.
2020
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Maladie catastrophique
prise en charge de la maladie
Domicile
France
français
France
Médecins
France
malades en phase terminale
a comme patient
Maladie
France
France
services de soins à domicile
médecins généralistes
Maladies
goitre toxique diffus
Maladie grave
prise en charge personnalisée du patient
Maladie catastrophique
caractéristiques de l'habitat

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à l’actualisation de la liste de facteurs de risque de forme grave de Covid-19
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=942
Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) actualise ses avis précédents (avis des 31 mars, 20 avril et 23 juillet 2020) relatifs aux facteurs de risque de forme grave de Covid-19. Outre les facteurs de risque déjà mentionnés dans les avis antérieurs, compte tenu de la publication de nouvelles données, le HCSP liste des situations pour lesquelles le sur-risque (hazard ratio) est compris entre 1 et 3 (risque modéré de forme grave) et celles pour lesquelles ce risque est élevé (hazard ratio compris entre 3 et 5) et enfin celles pour lesquelles ce risque est très élevé ( hazard ratio compris supérieur à 5)...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
Covid-19 aggravée
Maladie grave
facteur prédictif de maladie
sujet âgé
adulte
enfant
recommandation de santé publique
facteurs de risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies
COVID-19
COVID-19

---
N3-AUTOINDEXEE
L’accompagnement de la famille d’un patient atteint d’une maladie grave et évolutive par l’équipe soignante
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02431115
La pathologie grave et évolutive apparaissant chez un des membres du groupe familial en modifie et en bouleverse son équilibre, provoquant souffrances et angoisse, et qui sont source de difficultés pour l’équipe soignante dans le cadre de la prise en charge du patient atteint de cette maladie grave. br Aussi, nous nous pencherons sur ces difficultés, mais également sur les solutions pouvant être instaurées pour l’équipe soignante afin de les pallier.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
goitre toxique diffus
Maladie
maladie dans la famille
famille
Maladies
Maladie catastrophique
Maladie grave
a comme patient
service d'aide bénévole au patient à mobilité réduite
équipe soignante
a comme soignant
Maladie catastrophique

---
N1-SUPERVISEE
Baigner les patients gravement malades avec de la chlorhexidine pour prévenir les infections nosocomiales
https://www.cochrane.org/fr/CD012248/baigner-les-patients-gravement-malades-avec-de-la-chlorhexidine-pour-prevenir-les-infections
Quel est l’objectif de cette revue ? L'objectif de cette revue était de déterminer si les personnes gravement malades à l'hôpital devraient être lavées avec de la chlorhexidine antiseptique afin de les empêcher de développer des infections. Les chercheurs de Cochrane ont recueilli et analysé toutes les études pertinentes pour répondre à cette question et ont trouvé huit essais randomisés pertinents. Les essais randomisés sont des études médicales où des personnes sont choisies au hasard pour recevoir différents traitements. Ce modèle d'étude fournit les preuves les plus fiables sur la question de savoir si les traitements ont un lien avec des résultats bénéfiques ou indésirables pour la santé.
2019
false
false
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
bains
anti-infectieux locaux
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
baigner le patient
chlorhexidine
Maladie grave
infection croisée
maladie infectieuse nosocomiale

---
N2-AUTOINDEXEE
Les outils à destination des personnes handicapées gravement malades et en fin de vie.
Dossier documentaire
https://www.firah.org/upload/activites-et-publications/revue-de-litterature/fin-de-vie/rl-outils-fin-de-vie-vdef.pdf
Il existe des outils conçus pour aider les personnes ayant une déficience intellectuelle qui sont atteintes d’une maladie évolutive grave qui va les conduire à connaître un lourd parcours de soins, des changements importants et difficiles dans leur vie et qui vont, pour certains, mourir de cette maladie.
2019
France
rapport
malades en phase terminale
outil
personnes handicapées
documentaires et films factuels
Vie
Maladie catastrophique
Maladies
Handicap
Personna +
émigration et immigration
handicap
maladie de Basedow
goitre toxique diffus
Maladie grave
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
Handicap
Handicap

---
N1-SUPERVISEE
Plus d’énergie pour un meilleur devenir ?
https://www.srlf.org/article/plus-denergie-meilleur-devenir
Question évaluée : Une majoration des apports énergétiques sous forme de solution entérale concentrée diminue-t-elle la mortalité à 90 jours ? Type d’étude : Prospective, randomisée, double aveugle, multi-centrique (46 services de soins intensifs en Australie / Nouvelle-Zélande).
2019
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
ration calorique
nutrition entérale
adulte
Maladie grave
Maladie grave
ventilation artificielle
Physiologie de la digestion
lecture critique d'article

---
N1-VALIDE
Saccharomyces boulardii (ultra-levure) : ajout d’une contre-indication chez les patients en état critique ou immunodéprimés - Lettres aux professionnels de santé
Information destinée aux pharmaciens et médecins hospitaliers : pédiatres, gastro-entérologues, anesthésistes-réanimateurs, chirurgiens, cancérologues, infectiologues.
https://ansm.sante.fr/informations-de-securite/saccharomyces-boulardii-ultra-levure-ajout-dune-contre-indication-chez-les-patients-en-etat-critique-ou-immunodeprimes
De rares cas de fongémie à Saccharomyces boulardii ont été rapportés chez des patients hospitalisés en état critique ou immunodéprimés ayant reçu des préparations orales d’ULTRA-LEVURE. Dans la majorité des cas, l’évolution a été favorable, mais l’issue a été parfois fatale chez certains patients préalablement en état critique. Le risque de fongémie chez les patients porteurs d’un cathéter veineux central est déjà connu. ULTRA-LEVURE 50 mg et 200 mg gélule et 100 mg sachet sont désormais contre-indiquées chez les patients en état critique ou immunodéprimés. Ces spécialités étaient déjà contre-indiquées chez les patients porteurs d’un cathéter veineux central...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
sujet immunodéprimé
Saccharomyces boulardii
produit contenant du saccharomyces boulardii sous forme orale
administration par voie orale
antidiarrhéiques
ULTRA-LEVURE
ULTRA-LEVURE 50 mg, gélule
ULTRA-LEVURE 100 mg, poudre pour suspension buvable en sachet
ULTRALEVURE 200 mg, gélule
Maladie grave
fongémie
Saccharomyces boulardii
patients hospitalisés
contre-indication médicale
Contre-indications aux procédures
Contre-indications aux médicaments

---
N2-AUTOINDEXEE
Score HEARTS3 d'évaluation du risque de complication cardiaque grave dans les 30 jours chez les malades ayant une douleur thoracique
http://www.sfmu.org/fr/vie-professionnelle/outils-professionnels/calculateurs/score-hearts3-d-evaluation-du-risque-de-complication-cardiaque-grave-dans-les-30-jours-chez-les-malades-ayant-une-douleur-thoracique/cal_id/27
Le score HEARTS3 est un outil intéressant, plus simple que le GRACE avec de bonnes qualités clinimétriques...
2018
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
français
outil clinique
maladie de Basedow
Maladie grave
Douleur thoracique
Jours de maladie
Appréciation des risques
Maladie catastrophique
coeur
douleur thoracique
goitre toxique diffus
maladies du thorax
douleur thoracique
Maladies
complication cardiaque
Accident domestique
congé maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Entre nous, le cancer : monde du travail et dynamiques familiales autour de l’enfant gravement malade
Enfances Familles Générations
https://journals.openedition.org/efg/966
Lorsqu’un enfant tombe gravement malade, ses parents doivent réaménager leur mode de conciliation entre sphère privée et sphère professionnelle afin d’articuler au mieux travail, famille et soins. Cet article se fonde sur une recherche anthropologique menée en Suisse durant plus de trois ans auprès de parents, de proches, de collègues et de supérieurs hiérarchiques pour analyser les incidences que ces réaménagements produisent tant sur le monde du travail que sur les dynamiques familiales.
2016
false
true
false
OpenEdition
France
français
article de périodique
enfant
enfant
Maladie familiale
maladie familiale
goitre toxique diffus
Cancer
tumeur maligne, sai
Maladie grave
Enfant
Travail
maladies professionnelles
cancer
Enfant
métier
famille
Cancer
Générations
maladie de Basedow
famille
cancer
Maladie catastrophique
enfance
Enfant
Enfant
Travail des enfants
Maladies
tumeurs
caractéristiques familiales
emploi

---
N3-AUTOINDEXEE
Du droit du patient atteint d’une maladie grave de ne pas savoir
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01413315
En médecine, l’annonce d’une mauvaise nouvelle nécessite l’instauration d’une relation de qualité, permettant une bonne communication entre le patient et son médecin. Si l’information du patient est un devoir du médecin inscrit dans la loi, au titre du principe d’autonomie, le patient est en droit de choisir de ne pas être informé et de ne pas savoir. Il existe un apparent paradoxe entre ce devoir du médecin et ce droit du patient. Cette décision comporte le risque de restreindre le champ d’action des équipes médicales, et de faire perdre des chances au patient quant à la prise en charge de sa pathologie.
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Maladie grave
atteint
pas de maladie
droit
a comme patient
Maladie catastrophique
droits des patients
goitre toxique diffus
Pression systolique

---
N1-SUPERVISEE
Nutrition des enfants gravement malades en unités pédiatriques de soins intensifs
https://www.cochrane.org/fr/CD005144/nutrition-des-enfants-gravement-malades-en-unites-pediatriques-de-soins-intensifs
Il existe peu de preuves pour soutenir ou réfuter la nécessité d'un apport nutritionnel aux enfants gravement malades dans une unité de soins intensifs pédiatriques au cours de la première semaine d'une maladie grave. Un apport nutritionnel sous la forme d'alimentation par sonde (entérale) ou d'alimentation par voie intraveineuse (parentérale) est souvent considéré comme une priorité lors de maladies graves chez les enfants. Il existe des raisons de penser que cela n'est pas nécessairement vrai. Au cours d'une maladie grave, le métabolisme de l'organisme est modifié et le besoin en calories est réduit. Il y a des effets secondaires connus d'un apport nutritionnel trop important, tels que des délais pour retirer la ventilation mécanique, des problèmes hépatiques et une aggravation d'inflammation.
2016
false
true
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
Maladie grave
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
enfant
soutien nutritionnel

---
N1-SUPERVISEE
Le médecin généraliste peut-il être recours principal du dispositif d'annonce et d'accompagnement des maladies graves non cancéreuses ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/1496224
Le vieillissement de notre population est responsable d’une croissance du nombre de patients atteints de maladies graves, invalidantes et potentiellement fatales. Les médecins généralistes sont de plus en plus confrontés à l’annonce et à l’accompagnement de ces maladies. Mais ces derniers peuvent-ils être recours principaux du dispositif d’annonce et d’accompagnement des maladies graves non cancéreuses ? L’étude a été effectuée par la technique du PAT miroir, interrogeant ainsi des patients et des médecins généralistes
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
révélation de la vérité
médecine générale
médecins généralistes
Maladie grave

---
N2-AUTOINDEXEE
L'alimentation par sonde post-pylorique versus l'alimentation par sonde gastrique pour les patients adultes gravement malades
http://www.cochrane.org/fr/CD008875/lalimentation-par-sonde-post-pylorique-versus-lalimentation-par-sonde-gastrique-pour-prevenir-la
Nous avons examiné les preuves concernant les avantages et les complications de la mise en place d'une sonde d'alimentation dans l'intestin grêle au lieu de la placer dans l'estomac, afin d'alimenter des adultes gravement malades admis en unité de soins intensifs (USI).
2015
false
false
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
français
revue de la littérature
alimentation du patient par sonde
jugement
maladie de Basedow
Maladie grave
pneumopathie infectieuse
Maladie catastrophique
Maladies
jugement
pneumonie
pylore
syndrome de Propping-Zerres
maladie de l'adulte
Adulte
régime alimentaire
nutrition entérale
pylore
estomac, sai
goitre toxique diffus
Pneumonie
pneumonie
Sondes d'alimentation gastrique
Adulte
prévenance
trouble de nutrition
sonde d'alimentation
adulte
Alimentation
anodontie
région mammaire
dysplasie ectodermique
obstruction du canal lacrymal
ongles malformés
troubles de la pigmentation
anomalies morphologiques congénitales des membres

---
N1-SUPERVISEE
Antithrombine III pour les patients gravement malades
http://www.cochrane.org/fr/CD005370
Une maladie grave est associée à une inflammation incontrôlée et à des lésions vasculaires susceptibles d'entraîner une défaillance multiviscérale et la mort. L'antithrombine III (AT III) est un anticoagulant ayant des propriétés anti-inflammatoires, mais l'efficacité et les effets délétères de la supplémentation en antithrombine III chez des patients gravement malades sont inconnus.
2013
false
true
false
Cochrane
France
Royaume-Uni
Maladie grave
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
antithrombine-III
Maladie catastrophique

---
N1-SUPERVISEE
Agents antifongiques pour la prévention des infections fongiques chez les patients gravement malades non neutropéniques
http://www.cochrane.org/fr/CD004920
Cette étude a pour objectif d'identifier systématiquement et de résumer les effets de la prophylaxie antifongique, chez les patients adultes gravement malades non neutropéniques, sur la mortalité toutes causes confondues et sur l'incidence des infections fongiques invasives
2012
false
N
Cochrane
France
Royaume-Uni
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
antifongiques
mycoses
résultat thérapeutique
Maladie grave

---
Nous contacter.
29/11/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.