Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Le don d’organes en médecine générale: rôle potentiel du médecin généraliste face à l’opposition au don
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03211285/document
Introduction. Enjeu majeur de santé publique, la greffe d’organes est rendue possible par l’étape préalable du don d’organes. Afin de poursuivre son essor, la diminution de l’opposition au don, actuellement autour de 30%, pourrait être un levier intéressant. Le but de cette étude est d’évaluer le rôle potentiel du médecin généraliste auprès des équipes de coordination hospitalière de prélèvement pour faire diminuer le taux d’opposition au don d’organes. Matériel & Méthodes. Nous avons interrogé en parallèle les médecins généralistes de Normandie via le registre de l’union régionale des médecins libéraux et les coordinations hospitalières de prélèvement d’organes et de tissus du Service de Régulation et d’Appui Nord-Est sur le rôle potentiel du médecin traitant auprès d’elles. Résultats. 78,5% des médecins généralistes normands ayant répondu pensent pouvoir jouer un rôle auprès des coordinations lors des entretiens avec les proches pour les aider à cheminer sur le souhait de leur défunt, et 89,6% d’entre eux sont prêts à répondre à une sollicitation. Les coordinations sont plus partagées sur ce rôle, 51,0% d’entre elles y étant favorables dont 58,3% des équipes normandes. Elles y trouvent un intérêt principalement dans des situations de méconnaissance du positionnement du patient. La sensibilisation d’amont reste par ailleurs un facteur indispensable de promotion du don. Conclusion. Développer le rôle du médecin généraliste auprès des coordinations hospitalières et renforcer la sensibilisation d’amont du grand public semblent être deux axes à promouvoir pour amener chacun à parler du don, se positionner, en informer son entourage et favoriser la démarche de don.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
acquisition d'organes et de tissus
Rôle
Organisme
partie d'un organe
Face
médecin (médecine générale)
Don d'organes
rôle médical
médecins généralistes
Médecins
Médecine générale

---
N3-AUTOINDEXEE
La place du médecin généraliste dans le processus de don d'organes en France: revue systématique de la littérature
https://www.sudoc.fr/255510896
En 2019, 5 901 greffes d’organes ont pu être effectuées en France, mais malheureusement, 713 personnes sont décédées faute de donneur, et 8 576 ont été inscrites sur liste d’attente. La première cause de non-prélèvement est l’opposition, elle représente 30,5% du devenir des sujets en état de mort encéphalique recensés. Ce taux reste globalement stable depuis des décennies, alors que 85% des Français seraient prêts à donner l’un de leurs organes. Face à cette discordance, les campagnes de sensibilisation se multiplient et concluent par la mention « Parlez-en à votre médecin traitant ! ». Une revue systématique de la littérature a été menée, dont l’objectif principal était de collecter les données sur la place du médecin généraliste au sein du processus de don d’organes en France. Les études inclues traitaient de ces sujets, et ont été évaluées selon les critères de qualité des grilles STROBE et COREQ. Le critère de jugement principal a été la qualité des études. 26 études ont été retenues (25 thèses et 1 article). Il s’agit d’études épidémiologiques descriptives, 20 quantitatives et 6 qualitatives. L’ensemble des travaux est de bonne qualité car obtient un score moyen de 78,40%, sur la base du nombre de critères présents. Les études quantitatives recueillent un score légèrement supérieur (78,64%) à celui des études qualitatives (77,60%). Il en ressort que la population générale semble peu sensibilisée sur le sujet, et a de nombreuses idées fausses. De leur côté, les médecins généralistes seraient prêts à s’impliquer pour cette cause auprès de leurs patients, mais manquent de connaissances, de formation et de temps.
2021
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Don d'organes
médecine générale
littérature de revue comme sujet
Systématique
Littérature
acquisition d'organes et de tissus
Systématique
Systématique
Systématique
Médecins
Revue systématique
médecins généralistes
rôle médical
partie d'un organe
Organisme
classification
Revue systématique

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à la sécurisation des dons d’organes, de tissus ou de cellules chez des donneurs vaccinés depuis moins d’un mois par un vaccin anti-SARS-CoV-2 à vecteur viral utilisant un adénovirus non réplicatif
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1013
Dans les suites des vaccinations contre le SARS-CoV-2, il est apparu, dans une proportion extrêmement faible de cas (de l’ordre d’un évènement pour au moins un million de vaccinations), des thromboses de gros vaisseaux s’accompagnant de thrombocytopénie et de coagulation intravasculaire disséminée (CIVD). Ces cas n’ont été observés qu’avec les vaccins Covid-19 à vecteur adénoviral et s’apparentent aux thromboses induites par l’héparine avec apparition d’auto-anticorps croisant avec certains tests de détection du facteur 4 plaquettaire. Le phénomène a été dénommé « thrombose thrombocytopénique induite par la vaccination » (TTIV). La question de la saisine concerne la sécurité pour le receveur de greffons (organes et tissus) qui seraient prélevés chez des patients décédés d’une thrombose dans un contexte de vaccination récente contre le SARS-CoV-2 par vaccin à vecteur adénoviral (vaccin Astra-Zeneca et vaccin Janssen pour les vaccins actuellement autorisés en France). La réflexion a également été étendue aux donneurs vivants de cellules hématopoïétiques dans ce même contexte vaccinal.
2021
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
vaccins contre la COVID-19
recommandation de santé publique
vaccination
Organisme
adenoviridae
vaccin contre la vaccine
adénovirus
Don d'organes
vaccination
Cellule
Réplication
Vaccins
donneurs de tissus
virus du SRAS
dû à
Vaccine
acquisition d'organes et de tissus
virus
lymphocyte u'
Vaccine
partie d'un organe
vaccination; médication préventive
Don de tissus
vaccins
cellules
vaccine
pandémies
COVID-19

---
N2-AUTOINDEXEE
Courrier relatif aux critères d’exclusion ou d’absence d’exclusion pour un don de sang, d’organes, de tissus ou de cellules chez les sujets récemment vaccinés par un vaccin anti-Covid-19 à base d’ARN messager
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=972
Faut-il exclure, et si oui pour combien de temps, les donneurs de produits et éléments du corps humain (sang, organes, tissus et cellules), vaccinés contre le Covid-19 ? Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi par la DGS, afin d’obtenir une expertise sur cette question, concernant les vaccins autorisés, en passe de l’être et en développement. Du fait de de la campagne de vaccination en cours en France durant le mois de janvier utilisant deux vaccins à ARN messager, le HCSP a souhaité dans un premier temps donner rapidement une réponse provisoire pour ces deux vaccins. Après avoir pris en considération la nature et les modes d’action de ces nouveaux vaccins, ainsi que la nécessité d’un approvisionnement suffisant en produits sanguins et autres produits du corps humains, le HCSP recommande que : aucune exclusion, même très provisoire, ne soit effectuée pour un don chez les sujets récemment immunisés par un vaccin anti-Covid-19 à base d’ARN messager ; les sujets ayant reçu ce type de vaccins continuent à se porter volontaires au don, sous réserve que leur état de santé les rendent aptes à un tel don ; les sujets décédés ayant été immunisés par ce type de vaccins restent éligibles au don d’organes ou de tissus, sous réserve de l’absence de contre-indication réglementairement définie pour ce type de don.
2021
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
vaccins à ARNm
recommandation de santé publique
vaccination; médication préventive
donneurs de sang
cellules sanguines
service postal
don de sang
vaccins
lymphocyte u'
Courrier
vaccination
Cellules
Organismes
Vaccine
Vaccine
acquisition d'organes et de tissus
dû à
Vaccins
base
vaccin contre la vaccine
récent
Don de tissus
partie d'un organe
Cellule
arn messager
personnes
vaccination
ARN messager
Organisme
Don d'organes
cellules
vaccine
personnes
pandémies
vaccins antiviraux
COVID-19
vaccins contre la COVID-19

---
N1-SUPERVISEE
SARS-CoV-2 : sécurisation des produits du corps humain
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=839
Le Haut Conseil de la santé publique précise certains éléments de son avis du 14 mars (complémentaire à l’avis des 7 et 24 février 2020) relatif aux mesures de prévention du virus SARS-CoV-2 à appliquer aux donneurs de sang, produits sanguins labiles, cellules, tissus et organes. Le HCSP recommande : La possibilité d’utiliser le plasma de sujets convalescents de Covid-19 prélevé après un délai d’ajournement de 14 jours, chez des receveurs non infectés par le SARS-CoV-2, dans l’éventualité où ce plasma ne pourrait être prescrit à visée thérapeutique chez des malades atteints de Covid-19. La reprise de la campagne de sélection des donneurs de cellules souches hématopoïétiques (CSH) nécessitant un typage HLA à partir de prélèvement de salive, dès lors que les conditions de sécurité pour les techniciens manipulant ces prélèvements seront garanties. Le HCSP confirme : Le maintien des recommandations de l’avis du 14 mars 2020 relatives aux greffes de cellules qui prévoient des dispositions particulières en situation d’urgence et l’éviction pendant 28 jours des donneurs de sang, d’organes ou de cellules suite à une infection par le SARS-CoV-2, de même qu’après un contact avec un patient atteint de Covid-19. L’existence de dérogations à ce délai de 28 jours pour les indications urgentes de greffes (dont les CSH).
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
produit sanguin labile
donneurs de tissus
donneurs de sang
acquisition d'organes et de tissus
Donneur des cellules souches
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
COVID-19

---
Appli du donneur d'organes
Pourquoi cette appli? Pour informer vos proches que vous êtes donneur d'organes afin que l'on puisse vous prélever. Comment devenir donneur d'organes? 1) Informez-vous 2) Créez votre carte de donneur et personnalisez votre e-carte 3) Dites-le à vos proches
GP
http://applidudonneurdorganes.org/
http://applidudonneurdorganes.org/wp-content/uploads/2015/05/VisuMPLV250-250x300.png
Autre
false
true
false
acquisition d'organes et de tissus
donneurs de tissus

---
N2-AUTOINDEXEE
Les ambivalences du don d’organes
https://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser-avec-rene-frydman/les-ambivalences-du-don-dorganes
AccueilÉmissionsMatières à penser avec René FrydmanLes ambivalences du don d’organes Savoirs Matières à penser avec René Frydman par René Frydman le mardi de 22h15 à 23h 44 min Les ambivalences du don d’organes 24/04/2018 Nous abordons aujourd’hui le dernier épisode de notre série « l’éthique en tête » avec Sylviane Agacinski, philosophe, qui vient nous parler du don d’organes. Elle vient de faire paraître aux éditions du Seuil Le tiers-corps. Réflexions sur le don d’organes.
2018
false
false
false
France Culture
France
français
émission radiophonique
ambivalence
partie d'un organe
Don d'organes
Organisme
acquisition d'organes et de tissus

---
N2-AUTOINDEXEE
La communication autour du don d’organes. Quelle place pour le médecin généraliste ? Point de vue des patients.
http://www.sudoc.fr/232727368
Introduction Le don d’organes constitue aujourd’hui un enjeu de santé publique majeur. En 2016, sur les 22 627 patients en attente de greffe, 5 891 patients ont été greffés et 552 sont décédés faute de greffon. La discussion sur ce sujet en médecine générale est peu courante, bien que le médecin généraliste soit plébiscité par différentes études. L’objectif de cette étude était d’évaluer les attentes réelles des patients quant à l’information sur le don d’organes en cabinet de médecine générale et les freins à cette discussion. Méthodes : il s’agissait d’une étude qualitative par entretiens semi-dirigés réalisés dans le Maine et Loire auprès de 12 patients. Les entretiens ont été enregistrés, retranscrits intégralement et analysés en deux temps selon une analyse thématique verticale puis horizontale. Résultats : les médias constituent aujourd’hui la première source d’information : information mal transmise et mal comprise, ne permettant que rarement d’entamer la discussion sur le sujet. Le médecin généraliste, interlocuteur fiable et accessible, pourrait être un des maillons de l’information sur le don d’organes. Différents freins à cette discussion ont cependant été soulevés au cours de l’étude par les patients : le manque de temps au cours d’une consultation, le statut du médecin-soignant mis en avant, l’appréhension à aborder le thème de la mort ou encore la peur d’être influencé sur un sujet perçu comme personnel. Une discussion à l’initiative du patient permettrait de pallier ces différentes problématiques. Une sensibilisation en amont serait par conséquent nécessaire. Conclusion : le médecin généraliste pourrait transmettre des informations adaptées sur le sujet mais les patients souhaitaient être acteurs de cette discussion, le don d’organes apparaissant comme un acte citoyen et nécessitant une démarche personnelle.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Médecins
partie d'un organe
acquisition d'organes et de tissus
patients
Communication
médecins généralistes
Vision
médecine générale
a comme patient
Don d'organes
rôle médical
Communication
plan de recherche
Organisme
Communication
communication

---
N2-AUTOINDEXEE
Le don d’organes dans les Hauts-de-France : croyances et connaissances de la population, recherche d’une perspective d’augmentation du don
http://www.sudoc.fr/227014081
Contexte : Suite au vieillissement de la population et à l’accompagnement des maladies chroniques, un nombre croissant de patients sont dans l’attente d’une greffe d’organe. En France, le taux de refus de prélèvement d’organes est stable depuis l’avènement de la greffe. Il se situe autour des 30%. Ce problème a fait l’objet d’une révision de la loi relative au consentement présumé au don d’organes (DO) en 2017. Objectif : L’objectif était de s’intéresser aux raisons de ce refus dans le but de proposer de nouveaux moyens simples qui permettraient sa diminution à plus ou moins long terme. Secondairement d’évaluer si la nouvelle loi santé de 2017 avait été comprise
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
France
Savoir
France
Croyances
Recherches
France
partie d'un organe
recherche
France
France
Organisme
acquisition d'organes et de tissus
connaissance
augmenté
Don d'organes
population
connaissance
français

---
N2-AUTOINDEXEE
Place de la sensibilisation au don d'organes et de tissus dans des salles d'attente de médecine générale à Bordeaux : étude de deux types de patientèles de médecine générale aux conditions socioéconomiques différentes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01809986
Introduction : en France, le don d'organes et de tissus est régi par un principe essentiel : le consentement présumé. Si un individu s'oppose à donner ses organes, il faut qu'il l'ait signalé de son vivant. Ce principe fondateur a été renforcé par le décret du 11 Août 2016. Afin que cette loi et les principes du don d'organes et de tissus soient connus de tous, l'Agence de la biomédecine édite des brochures à l'attention du grand public mais les cabinets de médecine générale en sont généralement dépourvus. Notre objectif est de voir si la mise à disposition de ces brochures dans les salles d'attentes des cabinets de médecine générale suscite l'intérêt des patients et si celui-ci était influencé par les origines sociales des patients.
2018
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
généralisé
Médecins
hypersensibilité
attention
patients
attention
deux
Etudes générales
Etudes générales
Don d'organes
partie d'un organe
Etudes générales
collecte de données
intermédiaire
médecine générale
Don de tissus
Etudes générales
acquisition d'organes et de tissus
Etudes générales
dû à
Organisme
tissus
Etudes générales
Etudes générales

---
N2-AUTOINDEXEE
Quels sont les facteurs influençant la prise de décision des personnes face à l'acceptation du don d'organes, pour eux ou pour leurs proches ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02156483
Introduction : Le premier janvier 2017 a été mis en application la Loi de Modernisation de notre système de santé (Loi n 2016-41 du 26 janvier 2016), relative au don d’organes (DO) et de tissus. Cette loi a été accompagnée d’une campagne de santé autour du DO ayant pour but de diminuer le taux de refus en France avoisinant les 34 % en 2016. Malgré cela en 2017 le taux reste élevé, la loi n’est donc pas seule responsable de cette situation. Objectif : Déterminer quels sont les facteurs influençant la prise de décision des personnes face à l’acceptation du don d’organes, pour eux ou pour leurs proches ? Permettant ainsi de mettre en avant les facteurs pouvant favoriser ou freiner le DO. Cela a suscité des questions secondaires portant sur le rôle que pouvait jouer le médecin généraliste (MG) dans l’abord du DO avec les patients, mais aussi sur les connaissances de chacun. Méthode : Étude qualitative avec 12 entretiens individuels semi-directifs. Recrutement de patients lors de différents remplacements de médecine libérale sur deux zones géographies (Auvergne et Midi-Pyrénées) entre 2017 et 2018. Retranscription intégrale des entretiens ensuite analysés par thématisation. Résultats : Le DO bien qu’il soit d’actualité est mal connu en France. Si la majorité des personnes interrogées ont émis un avis favorable vis-à-vis du DO, beaucoup d’incertitudes, d’inquiétudes, de méconnaissances et de facteurs pouvant freiner interviennent et peuvent faire basculer la décision vers le négatif. Ces facteurs pourraient être contrés par une mise en valeur du DO grâce à une meilleure information et une meilleure communication auxquelles s’ajoutent l’évolution des mœurs et une sincère envie de donner et d’aider de la part des personnes interrogées. Dans la pratique quotidienne le médecin traitant est vu comme l’acteur idéal pouvant aborder le sujet grâce au climat de confiance qu’il inspire et son rôle de référent. Conclusion : Il existe de nombreux facteurs intervenant dans le processus du choix d’acceptation du DO. Ces facteurs pour la majorité sont évitables, et une meilleure approche globale pourrait être à la clef d’un taux de refus moins important avec la possibilité de la participation du MG comme acteur de santé.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
personnes
prise de décision
facteur
Acceptation des soins par les patients
Face
Personna +
acquisition d'organes et de tissus
partie d'un organe
Don d'organes
Organisme

---
N1-SUPERVISEE
La sensibilisation au don d'organes en médecine générale : étude qualitative auprès de jeunes patients âgés de 16 à 25 ans
http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show.action?id=717a0771-2551-4af6-b67f-ede47d355762
Introduction : malgré sa légitimité, aucun dialogue sur le don d'organes n'existe entre les patients et le médecin généraliste. Nos objectifs sont de mettre en évidence les freins empêchant les jeunes âgés de 16 à 25 ans de traiter le sujet en consultation, et leurs attentes de la part du médecin généraliste
2017
false
false
false
Bibliothèque Universitaire de l'Université de Nantes
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
jeune adulte
médecine générale
acquisition d'organes et de tissus
Don d'organes
adolescent

---
N3-AUTOINDEXEE
Les modalités du don d'organes ou de tissus
https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/parcours-de-sante-vos-droits/respect-de-la-personne-et-vie-privee/article/les-modalites-du-don-d-organes-ou-de-tissus
Il est possible de donner un organe ou des tissus de son vivant ou après sa mort. 92% des dons d’organes ou de tissus viennent d’une personne décédée. Permettre le prélèvement de ses organes ou de ses tissus après son décès est un acte de générosité et de solidarité. Ce geste permet de sauver des vies. Depuis la loi du 22 décembre 1976 (loi Caillavet), chacun est présumé donneur, sauf en cas de refus exprimé de son vivant. Ce principe a été réaffirmé a plusieurs reprises par le législateur et encore une fois par la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016. La récente loi éclaircit le rôle des proches et précise comment refuser de donner ses organes. Elle prévoit notamment l’accès en ligne au registre national des refus géré par l’Agence de la biomédecine.. Décryptage de ces dispositions.
2017
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
information patient et grand public
acquisition d'organes et de tissus
Don d'organes
partie d'un organe
Don de tissus
tissus

---
N3-AUTOINDEXEE
La communication sur le don d'organes en médecine générale : état des lieux et étude auprès des médecins généralistes libéraux de Picardie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/1331090
Introduction : La question du don d’organes, en France, est un enjeu majeur de santé publique, mais reste difficilement abordée et abordable. Quel est le ressenti des médecins généralistes picards quant à leur implication et leur rôle dans la communication sur le don d’organes ? Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude quantitative et descriptive, réalisée entre décembre 2015 et février 2016, à l’aide d’un questionnaire papier anonyme adressé à 500 médecins généralistes libéraux de Picardie.
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
plan de recherche
commun
Communication
Don d'organes
généralisé
collecte de données
acquisition d'organes et de tissus
médecine générale
médecins généralistes
Libéralisme
médecine d'État
partie d'un organe
communication
politique

---
N3-AUTOINDEXEE
Don d'organes, don de moelle osseuse, don de spermatozoïdes, don d'ovocytes : qu'en connaissent les étudiants des études médicales et paramédicales de Poitiers ?
http://www.sudoc.fr/194653250
Actuellement en France, environ 20 000 personnes sont en attente d'une greffe d'organes, 3 000 couples infertiles d'un don de gamètes et 2 400 malades sont en attente d'un don de moelle osseuse. Après un rappel sur chaque type de dons en France, une enquête a été menée auprès des étudiants inscrits dans les filières de santé de Poitiers, afin de leurs apporter des connaissances, de déterminer leur niveau de savoir sur chacun de ces dons : organes, moelle osseuse, spermatozoïdes, ovocytes et de comprendre ce qui les inciterait à devenir donneurs.
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
médical
étudiant
spermatozoïde
spermatozoïdes
enseignement médical
don d'ovocytes
partie d'un organe
étudiants
Don d'organes
acquisition d'organes et de tissus
auxiliaires de santé
moelle osseuse

---
N3-AUTOINDEXEE
Le rôle des associations de patients face au don d’organes en Suisse romande
http://www.revmed.ch/RMS/2015/RMS-N-496/Le-role-des-associations-de-patients-face-au-don-d-organes-en-Suisse-romande
Dans le contexte des mouvements associatifs dans le domaine de la santé, cet article propose de discuter le rôle et les activités des associations en lien avec le don d’organes. Il se fonde sur des entretiens menés avec trente membres de quinze associations de patients transplantés en Suisse romande. Nous décrivons dans un premier temps les trois principaux types d’activités menées par les associations. Si l’entraide et la sensibilisation du public sont prédominantes, les activités politiques s’avèrent marginales. Dans un second temps, nous examinons les différents facteurs susceptibles d’expliquer la capacité limitée d’action des associations, notamment dans l’espace public. Ce manque de visibilité sociale a d’autant plus d’importance dans le contexte actuel où un plan national d’action en faveur du don d’organes se met en place.
2015
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
Don d'organes
rôle
partie d'un organe
Suisse
a comme patient
suisses
association
acquisition d'organes et de tissus
Face
patients
face

---
N3-AUTOINDEXEE
Fin de vie programmée et don d'organes : enjeux individuels, communautaires et prudentiels
http://www.hal.inserm.fr/tel-01288995
lors que ce type de prélèvement a débuté fin 2014 dans quelques sites pilotes français, nous avons examiné les aspects pratiques, juridiques et éthiques du prélèvement d’organe en situation de fin de vie médicalisée, en focalisant notre réflexion sur les droits du patient, la définition de la mort, la temporalité du processus de prélèvement, et les éléments qui déterminent les modalités d’arrêt des suppléances vitales
2015
false
false
false
HAL-INSERM
France
français
thèse ou mémoire
Don d'organes
vie
partie d'un organe
acquisition d'organes et de tissus
fin
Programmes
programmes

---
N1-VALIDE
Arrêté du 29 octobre 2015 portant homologation des règles de bonnes pratiques relatives au prélèvement d'organes à finalité thérapeutique sur personne décédée
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031521353&dateTexte=&categorieLien=id
L'activité de prélèvement d'organes à finalité thérapeutique est une activité médicale à part entière. Sa réalisation doit bénéficier de la priorité dédiée aux actes médicaux et chirurgicaux d'urgence. Ayant pour objet la greffe, elle constitue une mission de santé publique et une priorité nationale (art. L. 1231-1-A du CSP). L'acte de prélèvement ne peut être effectué que dans des établissements de santé autorisés à cet effet mais tous les établissements de santé, qu'ils soient autorisés ou non, participent à l'activité de recensement et de prélèvements d'organes en s'intégrant dans des réseaux de prélèvement (art. L. 1233-1 du CSP). Cette activité est coordonnée par une ou plusieurs équipes de coordination des prélèvements. Chaque équipe de coordination forme une unité fonctionnelle médicale qui est individualisée en tant que telle dans les établissements de santé ou le réseau.
2015
false
false
false
Legifrance
France
français
texte juridique
recommandation professionnelle
prélèvement d'organes et de tissus
défunt
mort
acquisition d'organes et de tissus
acquisition d'organes et de tissus

---
N1-VALIDE
Donneurs potentiels d'organes dans les hôpitaux du Québec
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2015-03-01-fr-donneurs-potentiels-organes-hopitaux-du-quebec.pdf
2015
false
false
N
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
donneurs de tissus
Québec
donneurs de tissus
hôpitaux
collecte de données
cause de décès
consentement libre et éclairé
acquisition d'organes et de tissus
rapport
graphique
tableau
formulaire
recommandation
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Don d'organes
http://www.dondorganes.fr/
false
true
false
Agence de la Biomédecine
France
transplantation d'organe
information patient et grand public
acquisition d'organes et de tissus

---
N3-AUTOINDEXEE
Dons et greffes d'organes et de tissus au Québec (Les)
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2004/04-903-01.pdf
MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
rapport
acquisition d'organes et de tissus
Québec
transplants

---
N1-VALIDE
13ème édition de la journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe
http://www.rfi.fr/emission/20130621-1-13eme-edition-journee-nationale-reflexion-le-don-organes-greffe
http://www.rfi.fr/emission/20130621-2-13eme-edition-journee-nationale-reflexion-le-don-organes-greffe
A l'occasion, de la 13ème journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe, et de reconnaissance aux donneurs qui se déroule le 22 juin 2013, nous parlerons du don d'organes. Généralement perçu comme un acte positif, le don est hélas encore trop rare. Trop de personnes meurent chaque année, faute de donneurs. Comment s'y prendre ? Peut-on donner ses organes de son vivant ? Comment les receveurs sont-ils choisis ? Quel est le cadre légal des différentes étapes d'une greffe (du prélèvement à la transplantation) ?
2013
false
N
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
acquisition d'organes et de tissus
transplantation
prélèvement d'organes et de tissus
émission radiophonique
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Le don d'organes - C la Santé
http://www.youtube.com/watch?v=0uF8zKxhOPk&feature=youtube_gdata
En 2011, 4 947 malades ont été greffés en France. Des chiffres en augmentation et pourtant les greffons se font toujours aussi rares. Dans notre pays plus de 16 000 malades sont en attente de greffe aujourd'hui. Quels organes peut-on greffer et pour quels malades ? Comment signaler son accord ou son refus pour un don ? Comment vit-on après une greffe ?
2013
false
N
AP-HM - Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille
Paris
France
français
acquisition d'organes et de tissus
information patient et grand public
enregistrement vidéo

---
N1-SUPERVISEE
Factsheet «Transplantations d'organes : modèle de l'opposition ou modèle du consentement»
http://www.samw.ch/dam/jcr:ebaf7abe-053b-487b-aeed-770d2160c38f/factsheet_assm_transplantation_mod%C3%A8le_2013.pdf
Le prélèvement d'organes à des fins de transplantation est une intervention qui exige le consentement du donneur même après sa mort. La loi sur la transplantation prévoit aujourd'hui la solution du consentement au sens large, selon laquelle un prélèvement d'organes est autorisé, soit avec le consentement du donneur, soit à titre subsidiaire avec le consentement d'un représentant habilité (proche).
2013
false
true
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Suisse
prélèvement d'organes et de tissus
acquisition d'organes et de tissus
information scientifique et technique
transplantation d'organe

---
N1-SUPERVISEE
Transplantations d'organes : modèle de l'opposition ou modèle du consentement Faits et arguments
http://www.samw.ch/dam/jcr:ebaf7abe-053b-487b-aeed-770d2160c38f/factsheet_assm_transplantation_mod%C3%A8le_2013.pdf
Depuis le 1er juillet 2007, les conditions juridiques pour les transplantations d’organes sont définies par la Loi fédérale sur la transplantation d’organes, de tissus et de cellules (Loi sur la transplantation). En raison de difficultés d'interprétations de la loi dans la pratique et de l'introduction d'une intervention parlementaire, le Conseil fédéral propose une révision de la loi.
2013
false
true
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Suisse
transplantation d'organe
transplantation d'organe
transplantation d'organe
acquisition d'organes et de tissus
information scientifique et technique
transplantation d'organe

---
N1-VALIDE
Les greffes d'organes : les prélèvements sur donneurs décédés après arrêt cardiaque - Compte rendu de l'audition publique du 7 février 2013 et de la présentation des conclusions le 10 juillet 2013
http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-off/i1246.asp
https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/134000416.pdf
http://www.senat.fr/notice-rapport/2012/r12-747-notice.html
En France, le nombre de patients en attente d'une greffe d'organe est en augmentation, en dépit de la progression du nombre de greffes. Compte tenu de ce constat, l'audition organisée par l'OPECST a pour objet d'explorer les moyens éthiques, réglementaires et techniques visant à développer les prélèvements d'organes sur les donneurs ayant subi un arrêt. Ce prélèvement est déjà autorisé en France, quand l'arrêt cardiaque survient de façon inopinée, et à condition d'utiliser les moyens appropriés pour éviter les conséquences de l'ischémie, et en cherchant à remplir toutes les obligations réglementaires et éthiques en particulier vis-à-vis des familles. Il reste une catégorie qui pour l'instant en France n'a pas été l'objet d'avancées, mais a été utilisée dans plusieurs autres pays européens et aux États-Unis : c'est le prélèvement sur une personne décédée après un arrêt cardiaque contrôlé, qui n'est pas inopiné et survient lorsque la décision a été prise d'arrêter les mesures de réanimation jugées sans objet et sans espoir.
2013
false
false
false
Assemblée Nationale
France
français
acquisition d'organes et de tissus
arrêt cardiaque
donneurs de tissus
rapport

---
N1-VALIDE
Vadémécum - 7 fiches pratiques sur la greffe d'organes 2013
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/fiches_vademecum_vdef.pdf
Ce vadémécum est destiné aux inspecteurs des agences régionales de santé (ARS), qu'ils soient amenés à inspecter seuls ou accompagnés d'un expert de l'Agence de la biomédecine (Art L.1421-1 du CSP), et aux directeurs d'hôpitaux autorisés à la greffe. Il décrit l'ensemble du processus de la greffe d'organes pour permettre d'en comprendre la complexité. Il cible les points importants en rappelant les règles essentielles de bonne pratique définies par l'Agence de la biomédecine
2013
false
N
Agence de la Biomédecine
France
français
transplantation d'organe
information scientifique et technique
Appréciation des risques
rôle professionnel
transplantation d'organe
acquisition d'organes et de tissus
transplantation d'organe
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Québec-Transplant
http://www.quebec-transplant.qc.ca
http://www.transplantquebec.ca/
Québec-Transplant est l'organisme mandaté par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec pour coordonner le don d'organes au Québec. Sa mission consiste à coordonner et faciliter les activités reliées à l'identification des donneurs potentiels, aux prélèvements et à l'attribution des organes humains afin de contribuer à l'amélioration continue de la qualité des services offerts aux personnes nécessitant une greffe d'organes.
false
true
false
Montréal
Canada
Québec
français
acquisition d'organes et de tissus
transplantation d'organe
Québec
site institutionnel

---
N1-VALIDE
Agence de la biomédecine
http://www.agence-biomedecine.fr/
Anciennement EFG (Etablissement français des greffes), actualités, l'agence, information/communication, documentation, espaces grand public, professionnels et presse
false
N
Paris
France
Paris
français
anglais
agence gouvernementale
transplantation d'organe
France
acquisition d'organes et de tissus
donneurs de tissus
embryologie
médecine de la reproduction
techniques de reproduction
génétique
flux de syndication

---
N1-VALIDE
Guide de conditionnement des organes et des échantillons biologiques
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/2012_guide_conditionnement_organes.pdf
Les standards qui suivent s'appliquent au conditionnement de tous les organes et des échantillons biologiques : sang, ganglions et rate du donneur.
2012
false
N
Agence de la Biomédecine
France
français
acquisition d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Les textes encadrant les missions de l'Agence de la biomédecine
http://www.juridique-biomedecine.fr/
L'Agence de la biomédecine (anciennement Etablissement français des Greffes) vous propose cet outil afin de faciliter l'accès à la législation et à la réglementation relatives au prélèvement et à la greffe d'organes, de tissus, de cellules et de moelle osseuse, ainsi que la procréation, l'embryologie et la génétique humaines. Il regroupe l'ensemble des textes réglementaires (décrets, arrêtés, circulaires) ainsi que les lois dites de bioéthique codifiées (Code de la Santé Publique)
false
N
Agence de la Biomédecine
France
français
prélèvement d'organes et de tissus
acquisition d'organes et de tissus
transplantation
information scientifique et technique
texte juridique

---
N1-VALIDE
Questions d'éthique relatives au prélèvement et au don d'organes à des fins de transplantation (2011-04-07)
https://www.ccne-ethique.fr/node/187?taxo=0
Introduction, les manières de consentir, L'organisation du prélèvement et de la transplantation : quel optimum ? Le corps et la mort au coeur du don, recommandations ; 18 pages
2011
false
false
false
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
recommandation
prélèvement d'organes et de tissus
acquisition d'organes et de tissus
donneurs de tissus
transplantation d'organe

---
N1-VALIDE
Recommandations sur l'information et l'abord des proches des donneurs potentiels d'organes et de tissus décédés après arrêt cardiaque (DDAC), dans l'optique d'un prélèvement
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/recommandations-sur-l-information-et-l-abord-des-proches-des-donneurs-potentiels-d-organes-et-de-tissus-decedes-apres-arret_cardiaque-dans-l-optique-d-un-prelevement.pdf
Après plusieurs années d'activité de prélèvements d'organes et de tissus chez des donneurs décédés après arrêt cardiaque (DDAC), il est apparu nécessaire de répondre à certaines interrogations des professionnels de santé impliqués dans cette activité concernant l'information et l'abord des proches
2011
false
N
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation professionnelle
famille proche
gestion de l'information
donneurs de tissus
arrêt cardiaque
acquisition d'organes et de tissus
communication
famille

---
N1-VALIDE
Directive 2010/45/UE du Parlement européen et du Conseil du 7 juillet 2010 relative aux normes de qualité et de sécurité des organes humains destinés à la transplantation
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2010:207:0014:0029:FR:PDF
Objet La présente directive établit des règles visant à assurer des normes de qualité et de sécurité des organes humains (ci-après dénommés «organes») destinés à être transplantés dans le corps humain, afin de garantir un niveau élevé de protection de la santé humaine. Champ d?application 1. La présente directive s?applique au don, au contrôle, à la caractérisation, à l?obtention, à la conservation, au transport et à la transplantation d?organes destinés à la transplantation. 2. Lorsque de tels organes sont utilisés à des fins de recherche, la présente directive ne s?applique que s?ils sont destinés à être transplantés dans le corps humain.
2010
false
N
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
Luxembourg
Non renseigné
français
Union européenne
transplantation d'organe
acquisition d'organes et de tissus
gestion de la sécurité
donneurs de tissus
assurance de la qualité des soins de santé
assurance de la qualité des soins de santé
gestion de la sécurité
Europe
acquisition d'organes et de tissus
texte juridique
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
Arrêté du 19 février 2010 modifiant l'arrêté du 23 juin 2009 relatif à l'information, à la demande et au consentement de la femme enceinte à la réalisation d'une analyse portant sur les marqueurs sériques maternels et à la réalisation du prélèvement et des analyses en vue d'établir un diagnostic prénatal in utero prévues à l'article R. 2131-1 du code de la santé publique
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021889305
2010
Legifrance
France
texte juridique
diagnostic prénatal
accomplissement
grossesse
santé publique
marqueurs biologiques
acquisition d'organes et de tissus
femmes enceintes

---
N1-VALIDE
Standards de qualité particuliers pour les cellules souches hématopoïétiques d'origine humaine destinées à une application chez l'homme
http://www.health.belgium.be/fr/standards-de-qualite-particuliers-pour-les-cellules-souches-hematopoietiques-dorigine-humaine
Les standards de qualité constituent un ensemble de règles de bonnes pratiques relatives au don, à l'obtention, au prélèvement, au contrôle, à la transformation, au stockage et à la distribution des tissus et cellules destinés à l'application humaine. Ils respectent les dispositions de la législation nationale ainsi que les exigences et recommandations européennes applicables. Ils servent de document de base pour les directeurs de banques de tissus ainsi que pour les inspecteurs.
2009
false
false
N
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
cellules souches hématopoïétiques
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
prélèvement d'organes et de tissus
biobanques
acquisition d'organes et de tissus
conservation de tissu
recommandation

---
N1-VALIDE
Standards de qualité pour les tissus et cellules reproducteurs
http://www.health.belgium.be/fr/standards-de-qualite-pour-les-tissus-et-cellules-reproducteurs-aout-2009-css-8292
Les standards de qualité constituent un ensemble de règles de bonnes pratiques relatives au don, à l'obtention, au prélèvement, au contrôle, au traitement, au stockage et à la distribution des tissus et cellules destinés à l'application humaine. Ils respectent les dispositions de la législation nationale ainsi que les exigences et recommandations européennes applicables. Ils servent de document de base pour les gestionnaires des banques de matériel corporel humain ainsi que pour les inspecteurs. Dans le cadre de la prochaine transposition de la réglementation européenne en matière de tissus et cellules (directives 2004/23/EC, 2006/17/EC et 2006/86/EC), le groupe de travail « Cellules, tissus et organes d'origine humaine et animale » a travaillé activement à la rédaction des standards de qualité particuliers pour les cellules et tissus reproducteurs.
2009
false
false
N
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
dossiers médicaux
banques de tissus
banques de tissus
acquisition d'organes et de tissus
donneurs de tissus
sélection de donneurs
prélèvement d'organes et de tissus
acquisition d'organes et de tissus
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme latin de don d'organes : les intensivistes se mettent en réseau
https://www.revmed.ch/RMS/2008/RMS-183/Programme-latin-de-don-d-organes-les-intensivistes-se-mettent-en-reseau
2008
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
article de périodique
désoxynivalénol
acquisition d'organes et de tissus
réseau

---
N3-AUTOINDEXEE
Don d’organes solides par des personnes vivantes
http://www.samw.ch/dam/jcr:100ed05d-f486-468c-961d-c33238f15e59/directives_assm_don_organes_solides.pdf
La transplantation d’organes constitue aujourd’hui une forme de thérapie établie et prometteuse. Grâce aux progrès accomplis dans le domaine du suivi médical et chirurgical, l’espérance et la qualité de vie des receveurs ont augmenté. Cette évolution va de pair avec un accroissement des besoins en organes, toutefois malheureusement le nombre de donneurs post-mortem stagne. Par ailleurs, les transplantations offrent des perspectives de succès nettement meilleures lorsque l’organe provient d’une personne vivante que lorsqu’il est prélevé sur un donneur post-mortem. Ces raisons expliquent que le don par une personne vivante a pris de l’importance ces dernières années.
2008
false
false
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Suisse
français
rapport
acquisition d'organes et de tissus
personnes
solide
organisme vivant
Don d'organes

---
N1-VALIDE
Avis 21 - Le diagnostic de la mort en rapport avec le don d'organes
la pénurie de greffons
http://www.cne.public.lu/content/dam/cne/fr/publications/avis/Avis_21.pdf
Le diagnostic de la mort, dons et greffes d'organes, les mesures pouvant contribuer à pallier la pénurie de greffons, le débat éthique, le volet juridique, les recommandations et prises de position éthique de la C.M.E., annexes ; 70 pages
2008
false
false
false
CNE - Commission Nationale d'Ethique - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
français
certificats de décès
mort
acquisition d'organes et de tissus
mort cérébrale
Luxembourg
certificats de décès
donneurs de tissus
acquisition d'organes et de tissus
codes de déontologie
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Don d'organes solides par des personnes vivantes
directives et recommandations médico-éthiques approuvées par le Sénat de l'ASSM le 20 mai 2008
http://www.samw.ch/dam/jcr:adfd421b-fbfa-42b0-8e39-d5d7909eb6db/article_assm_donne_organes_solides_bms_2008.pdf
domaine d'application, réflexions éthiques fondamentales, cadre légal, information du donneur, aspects généraux de l'examen, examen psychosocial, examen médical, évaluation finale, accompagnement du donneur, suivi du donneur après le prélèvement, suivi du receveur en cas d'achat d'organe, documentation et protection des données, annexe : paramètres de contrôle du suivi du donneur (rein, foie), recommandations (aux centres de transplantation, à la Conférence des directeurs de la santé, au législateur, aux assureurs ; 21 pages
2008
false
true
false
ASSM - Académie Suisse des Sciences Médicales
Suisse
français
acquisition d'organes et de tissus
donneurs de tissus
acquisition d'organes et de tissus
consentement libre et éclairé
codes de déontologie
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Standards de qualité particuliers pour les cellules humaines pour lesquelles aucun autre standard de qualité particulier n'existe et qui sont desnées à une application chez l'homme
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/12438514/Standards%20de%20qualit%C3%A9%20particuliers%20pour%20les%20cellules%20humaines%20pour%20lesquelles%20aucun%20autre%20standard%20de%20qualit%C3%A9%20particulier%20n%E2%80%99existe%20et%20qui%20sont%20destin%C3%A9e.pdf
Les standards de qualité constituent un ensemble de règles de bonnes pratiques relatives au don, à l'obtention, au prélèvement, au contrôle, à la transformation, au stockage et à la distribution de tissus et cellules destinés à l'application humaine. Ils respectent les dispositions de la législation nationale ainsi que les exigences et recommandations européennes applicables. Ils servent de document de base pour les directeurs de banques de tissus ainsi que pour les inspecteurs.
2007
false
true
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
acquisition d'organes et de tissus
recommandation

---
N1-VALIDE
Décision du 6 novembre 2006 définissant les principes de bonnes pratiques prévus à l'article L. 1223-3 du code de la santé publique
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000610776
Système de management de la qualité Contrôle de la qualité Personnel Locaux et matériel Documentation ; 32 pages
2006
false
N
Legifrance
France
français
France
transfusion sanguine
contrôle de qualité
donneurs de sang
banques de sang
prélèvement d'organes et de tissus
Prélèvement d'échantillon sanguin
transfusion sanguine autologue
personnel de santé
conception et construction d'hôpitaux
Prélèvement d'échantillon sanguin
archives administratives hospitalières
acquisition d'organes et de tissus
acquisition d'organes et de tissus
banques de sang
acquisition d'organes et de tissus
systèmes d'information
texte juridique
recommandation professionnelle
dictionnaire médical

---
N1-VALIDE
Rapport fait au nom de la Commission spéciale sur le projet de loi relatif à la bioéthique
rapport n 3528
http://www.assemblee-nationale.fr/rapports/r3528-0.asp
droit des personnes et caractéristiques génétiques, don et utilisation des produits et éléments du corps humain, produits de santé, procréation et embryologie, dispositions diverses et transitoires, tableau comparatif
2002
false
N
Assemblée Nationale
France
français
bioéthique
clonage d'organisme
législation comme sujet
France
profilage d'ADN
profilage d'ADN
acquisition d'organes et de tissus
acquisition d'organes et de tissus
acquisition d'organes et de tissus
donneurs de sang
donneur vivant
consentement libre et éclairé
transplantation d'organe
transplantation d'organe
rapport

---
N1-VALIDE
Avis relatif aux prélèvements d'organes et de tissus chez des sujets sains vivants en vue de transplantations
avis n 11 du 20 Décembre 1999
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-11-don-dorganes-issus-de-donneur-vivant
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/7948480/Avis%20n%C2%B011%20du%2020%20d%C3%A9cembre%201999%20relatif%20au%20pr%C3%A9l%C3%A8vement%20d%E2%80%99organes%20et%20de%20tissus%20chez%20des%20sujets%20sains%20vivants%20en%20vue%20de%20transplantation.pdf
état de la question (transplantation rénale, foie, moelle et les cellules souches du sang périphérique, sang du cordon ombilical, poumon, l'intestin), données juridiques, principes éthiques en cause dans le problème des transplantations à partir de donneurs vivants, recommandations
1999
false
false
N
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
français
Belgique
donneur vivant
transplantation rénale
transplantation hépatique
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
transplantation d'organe
transplantation d'organe
transplantation d'organe
donneur vivant
acquisition d'organes et de tissus
acquisition d'organes et de tissus
codes de déontologie
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Règles de bonnes pratiques relatives au prélèvement d'organes à finalité thérapeutique sur personne décédée
conformément à l'arrêté du 28 février 1998
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000570648
personnel, locaux et matériels, inclusion des donneurs potentiels dans le processus de prélèvement, déroulement de la préparation au prélèvement et du prélèvement, conditionnement et transport, sysrtème d'information
1998
false
false
false
Legifrance
France
français
acquisition d'organes et de tissus
transplantation d'organe
recommandation pour la pratique clinique

---
Nous contacter.
05/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.