Libellé préféré : réduction des dommages;

Synonyme CISMeF : Réduction des méfaits du comportement à risque; Minimisation des risques; Réduction de nocivité; Réduction des dangers du comportement à risque; Prévention des dangers; réduction des dangers; Minimisation des conséquences; Réduction des méfaits;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Freins et leviers dans la pratique de la réduction des risques et des dommages en médecine générale lors de la prise en charge des patients consommateurs d’opioïdes en Basse-Normandie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03324411/document
Le médecin généraliste étant un acteur de premier recours dans le soin et notamment en addictologie, nous avons voulu identifier quels étaient les différents freins et leviers à la mise en œuvre de la Réduction Des Risques et des Dommages (RDRD) chez les consommateurs d’opioïdes en médecine générale, à travers les représentations et les pratiques des généralistes. Méthode: Nous avons réalisé une étude qualitative à l’aide de 13 entretiens semi-dirigés auprès de médecins généralistes installés en Basse-Normandie. Une analyse thématique a été réalisée en constituant un arbre thématique à l’aide du logiciel Xmind . Résultats: Les freins liés à leur pratique étaient: le manque de formation aux outils de la RDRD, la législation, l'isolement et le manque de temps. Les freins liés à leurs représentations étaient: leurs valeurs morales et l’image des usagers d’opioïdes. Les leviers liés à la pratique étaient: la pluri-professionnalité, la place du médecin généraliste dans le système de soins, la formation aux outils de la RDRD et la valorisation des actes complexes. Les levier liés à leurs représentations étaient: l'image positive de la définition et des outils de la RDRD, leur positionnement comme acteur de la RDRD. Conclusion: Par son accueil inconditionnel des patients, sa vision globale de l’individu et sa mission de diffusion des médicaments de substitution aux opiacés qui lui a été confiés, le médecin généraliste est un acteur désigné de la RDRD. Cependant, son manque de coordination avec les structures spécialisées, son manque de formation et sa place souvent limitée à un rôle sanitaire de prescripteur semble limiter leurs pratiques de la RDRD.
2021
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
prise en charge personnalisée du patient
analgésiques morphiniques
a comme patient
frein
Opioïdes
prise de risque
économie
Basse-Normandie
Médecins
Réduction des risques
Pratique
comportement de réduction des risques
agoniste des opiacés
Médecine générale
médecins généralistes
réduction des dommages
médecine générale

---
N3-AUTOINDEXEE
Connaissances et attitudes de la population québécoise à l’égard des programmes de réduction des méfaits en lien avec les substances psychoactives illicites
https://www.inspq.qc.ca/publications/2691
Ce rapport présente les résultats d’une étude populationnelle réalisée en 2019 au Québec. Dans le contexte de la Stratégie nationale pour prévenir les surdoses d’opioïdes et y répondre, le but de cette étude était d’établir « un portrait des attitudes de la population québécoise à l’égard des personnes qui consomment des substances psychoactives illicites et des programmes de réduction des méfaits ». Des données ont été recueillies auprès de 3 096 Québécois(es) interrogés(es) dans une étude par questionnaire en ligne.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Savoir
attitude
connaissance
connaissance
psychoanaleptiques
posture
substances illicites
programmes
population
Substances illicites
réduction des dommages

---
N2-AUTOINDEXEE
Législations nationales et politiques de réduction des dommages liés à l’alcool au sein de l’Union européenne
https://www.ofdt.fr/publications/collections/notes/legislations-nationales-et-politiques-de-reduction-des-dommages-lies-lalcool-au-sein-de-lunion-europeenne-note-de-synthese/
Reposant principalement sur les données publiées par l’OMS, cette note vise à dresser un tableau des principales dispositions, législatives et réglementaires, prises par les différents pays de l’UE en vue de réduire la consommation dommageable d’alcool. Elle fournit également des éléments permettant de situer la France par rapport aux autres pays. L’analyse porte principalement sur cinq thématiques définies par l’OMS qui rassemblent les mesures recommandées les plus importantes : limiter l’alcool au volant et l’accessibilité des boissons alcoolisées, rendre l’alcool plus onéreux, limiter la publicité et le marketing en faveur de l’alcool, informer les consommateurs sur les conséquences de l’alcool.
2020
OFDT - Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies
France
rapport
Alcoolisme
alcool
Alcoolisme
Législation
Législation
alcoolisme
politique
Union européenne
législation comme sujet
réduction des dommages
alcools
Alcooliques
Législation
région mammaire
Alcoolisme
alcool
alcool éthylique
législation
alcooliques

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention des addictions et réduction des risques et des dommages par les centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA)
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3147889/fr/prevention-des-addictions-et-reduction-des-risques-et-des-dommages-par-les-centres-de-soins-d-accompagnement-et-de-prevention-en-addictologie-csapa
Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles constituent le deuxième volet d'un programme portant sur « la prévention des addictions et la réduction des risques et des dommages », initié par l'Agence nationale de la qualité et de l'évaluation des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM). Le premier volet de ce programme, consacré aux centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers des drogues (CAARUD), est disponible sur le site de la HAS : La réduction des risques et des dommages dans les Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD)
2020
HAS - Haute Autorité de Santé
France
recommandation pour la pratique clinique
CSAPA
Centre
soins
comportement de réduction des risques
toxicomanie
central
addictions
centres de traitement de la toxicomanie
réduction des dommages
Réduction des risques
Comportement toxicomaniaque
Addiction

---
N3-AUTOINDEXEE
Place de la morphine à action prolongée dans la réduction des risques et des dommages en addictologie
http://www.sudoc.fr/24186951X
Dans le champ de l'addictologie, et plus particulièrement dans celui de la prise en charge de la pharmacodépendance majeure aux opiacés, les sulfates de morphine occupent une place particulière en raison de leur position ambigüe, à mi-chemin entre drogue et traitement de substitution non officiel. Depuis les dix dernières années, les différents dispositifs de pharmacovigilance font état d'une augmentation progressive des consommations de sulfates de morphine, et en particulier le Skenan , parmi les usagers de drogues. Ils sont indiqués en France dans le traitement des douleurs intenses et/ou rebelles aux autres antalgiques, mais sont parfois utilisés hors autorisation de mise sur le marché, sous leur forme de morphine à action prolongée, comme traitement de substitution aux opiacés. Ce travail se propose de faire un état des lieux de l'usage et du mésusage des sulfates de morphine en France, avant d'évaluer l'éventuelle pertinence de l'utilisation de la morphine à action prolongée dans le traitement et l'accompagnement de la dépendance majeure aux opiacés, en nous basant sur des arguments pharmacologiques, scientifiques et cliniques.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
long
morphine
morphine
Réduction des risques
comportement de réduction des risques
réduction des dommages

---
N3-AUTOINDEXEE
Exposition in utero au Valproate de sodium : stratégie thérapeutique dans l’épilepsie et mesure de minimisation des risques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02388643
Si de manière générale, l'épilepsie et ses traitements exigent une grande prudence une vigilance particulière est requise à l'égard des femmes épileptiques en âge de procréer. Le Valproate de sodium, traitement de référence de l’épilepsie, représente parfois la seule option médicamenteuse efficace. Cependant, l'exposition in utero au Valproate peut conduire à un risque accru d'effets tératogènes responsables d’anomalies physiques et de troubles du développement neurologique chez l’enfant. Malgré l’appréhension de ce risque, la difficulté dans la prise en charge des patientes épileptiques est de trouver un équilibre entre la maladie et le risque induit par le médicament. Pour cela, une jeune femme traitée par antiépileptiques doit être étroitement suivie depuis la planification de sa grossesse jusqu’à son accouchement. Il est essentiel qu’à chaque prescription le rapport bénéfice/risque soit évalué. Afin de minimiser les risques associés à l’exposition in utero au Valproate, un certain nombre de mesures a été mis en place. Les recommandations d’utilisation de ces molécules ont été restreintes et du matériel d’éducation destiné aux professionnels de santé, et aux patientes, a été développé. Une communication efficace pourrait ainsi permettre de garantir la sécurité de la patiente, et celle du fœtus.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Appréciation des risques
Mesures
Thérapeutiques
Thérapeutique
Exposition
VALPROATE DE SODIUM
epilepsie
Thérapeutique
valproate de sodium
effets de l'exposition à un agent externe
Epilepsie
épilepsie
acide valproïque
épilepsie
Valproate de sodium
utérus, sai
acide valproïque sel de Na
Risque
réduction des dommages

---
N2-AUTOINDEXEE
Parents et mésusage d’alcool des adolescents: quelle place pour le médecin généraliste dans la prévention des risques et la réduction des dommages ?
http://www.sudoc.fr/231755287
Contexte : En France, l’alcool est la première substance psychoactive en termes d’usage et de précocité d’expérimentation chez les jeunes. L’influence des parents est majeure dans l’initiation aux boissons alcoolisées et souvent banalisée. Par la multiplication des occasions de consommation au cours de la période adolescente, les jeunes français s’exposent au risque de mésusage. Objectif : Après le recueil de leurs points de vue, de leurs représentations et de leurs expériences sur ce sujet, l’objectif de l’étude sera d’analyser les attentes des parents et de dégager des perspectives d’amélioration en médecine générale dans la prévention du mésusage de l’alcool à l’adolescence. Méthode : Une étude qualitative a recueilli des données à partir de onze entretiens individuels de parents d’adolescents âgés de 11 à 18 ans, grâce à un questionnaire semi-directif. Résultats : Le mésusage de l’alcool à l’adolescence est un sujet d’inquiétude parentale, dès lors que les consommations sont excessives et intentionnelles au sein d’un groupe de pairs. Les parents se considèrent comme les principaux acteurs dans la démarche de prévention mais s’interrogent sur leurs méthodes éducatives. Ils identifient leur médecin généraliste comme un interlocuteur privilégié pour répondre à leurs interrogations, et un soutien important dans le développement de leurs compétences. Ils sont conscients d’une action nécessaire, mais qui semble difficile. Pour mieux repérer le mésusage de l’alcool à l’adolescence, les parents suggèrent d’instaurer, à l’attention de la famille, une consultation dédiée à la prévention des comportements à risque chez les jeunes. La relation de confiance et la confidentialité d’un entretien au cours d’une consultation leur sont essentielles pour faciliter l’intervention du médecin auprès du jeune. Conclusion : Les parents représentent une cible d’intervention majeure dans la prévention du risque de mésusage de l’alcool chez les adolescents. La place du médecin généraliste est stratégique auprès d’eux. Pour renforcer la prévention, l’étude montre la nécessité d’élaborer des outils et des programmes d’intervention de soutien à la parentalité en médecine générale, et d’évaluer leur impact.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Alcoolisme
parents
médecins généralistes
Alcoolisme
réduction des dommages
comportement de réduction des risques
alcool
Alcoolisme
Alcooliques
médecine générale
alcoolisme
médecine préventive
Placement dans la parenté
Réduction des risques
parent alcoolique
rôle médical
Médecins
alcools
alcooliques
placement en famille d'accueil

---
N1-VALIDE
La réduction des méfaits : Une démarche pour réduire les comportements à risque des adolescents en matière de santé
http://www.cps.ca/fr/documents/position/reduction-des-mefaits-comportement-a-risque
La réduction des méfaits est une stratégie de santé publique qui, à l’origine, a été élaborée pour les adultes ayant des problèmes de toxicomanie et pour qui il était impossible d’être abstinents. Les approches de réduction des méfaits sont efficaces pour réduire la morbidité et la mortalité dans ces populations d’adultes. Ces dernières années, ces démarches ont été utilisées avec succès en éducation à la santé sexuelle afin de réduire à la fois les grossesses d’adolescentes et les infections transmises sexuellement (ITS), y compris le VIH. Les programmes s’inspirant de la philosophie de réduction des méfaits ont également réussi à diminuer l’utilisation hasardeuse d’alcool. Les populations de patients visées et le contexte de transmission des stratégies de réduction des méfaits influent sur les interventions utilisées. Les dispensateurs de soins (DDS) qui prodiguent des soins aux adolescents devraient connaître les types de stratégies de réduction des méfaits conçus pour réduire les risques potentiels associés aux comportements normatifs des adolescents en matière de santé. Le présent document de principes vise à fournir aux DDS un historique et une définition de la réduction des méfaits comme politique de santé publique, ainsi qu’à décrire comment les DDS peuvent utiliser la réduction des méfaits avec efficacité auprès de leurs patients adolescents.
2018
false
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
réduction des dommages
comportement dangereux
prise de risque
adolescent
article de périodique
recommandation professionnelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Les CAARUD en 2015 - Des inégalités dans l’offre de service de réduction des risques et des dommages
https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eftxcdy3.pdf
À travers l’analyse des rapports d’Activité standardisés annuels (ASA-CAARUD) des structures de RdRD en 2015 et une approche cartographique, le texte présente une comparaison des 13 nouvelles régions métropolitaines permettant d’examiner l'accessibilité des CAARUD pour les usagers
2018
false
false
false
OFDT - Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies
France
français
article de périodique
réduction des dommages
Inégalités
risque
Réduction des risques
facteurs socioéconomiques
comportement de réduction des risques

---
N3-AUTOINDEXEE
La réduction des risques et des dommages dans les Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD)
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2833717/fr/la-reduction-des-risques-et-des-dommages-dans-les-centres-d-accueil-et-d-accompagnement-a-la-reduction-des-risques-pour-usagers-de-drogues-caarud
L’Anesm publie ses recommandations de bonnes pratiques prodessionnelles sur la réduction des risques et des dommages dans les Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD)
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation professionnelle
usagers de drogues
Réduction des risques
état d'intoxication médicamenteuse
réduction des dommages
risque
central
comportement de réduction des risques

---
N3-AUTOINDEXEE
La réduction des risques et des dommages liés aux conduites addictives
http://www.addictologie.org/dist/telecharges/FFA2016_RapportOrientation&Recos.pdf
2016
false
false
false
France
français
rapport
Réduction des risques
addictions
réduction des dommages
prise de risque
comportement de réduction des risques
comportement
toxicomanie
Comportement toxicomaniaque

---
N1-VALIDE
Conduites addictives - Mieux utiliser Internet et le mobile en prévention et réduction des risques
http://www.cirdd-bretagne.fr/projets/internet-et-prevention-des-conduites-addictives/
http://www.cirdd-bretagne.fr/fileadmin/publications/Projets/Prevention_internet/docpoursite/V1_Guide_ConduitesAddictives.pdf
Sites web, réseaux sociaux, applications mobiles... Disponibles 24h sur 24, ces médias sont des supports privilégiés pour partager des informations. Mais de quelle manière les interventions de prévention des addictions, de repérage précoce, de réduction des risques, voire de prise en charge médicale des jeunes peuvent-elles s'appuyer sur ces outils numériques
2014
false
false
false
CIRDD - Bretagne
France
français
réduction des dommages
Comportement toxicomaniaque
usagers de drogues
troubles liés à une substance
Internet
Téléphones portables
information scientifique et technique
enfant
adolescent
guide
jeune adulte
information en santé des consommateurs
médias sociaux
réseautage social
jeux vidéo
qualité
Internet
médias sociaux
Téléphones portables
Téléphones portables
Internet
médias sociaux
applications mobiles
ordinateurs de poche

---
N1-VALIDE
Perte auditive et bruit associé aux loisirs
http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/environ/hearing_loss-perte_audition-fra.php
enjeu, contexte, découvertes, réduire vos risques, le rôle de Santé Canada, pour en savoir plus ; 2 pages
2012
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
français
information patient et grand public
surdité due au bruit
réduction des dommages
surdité due au bruit

---
N1-VALIDE
Guide de l'IDPC sur les politiques des drogues, 2nde édition
http://idpc.net/fr/publications/2012/10/guide-de-l-idpc-sur-les-politiques-des-drogues-2nde-edition
http://dl.dropbox.com/u/64663568/library/IDPC-Drug-Policy-Guide-2nd-Edition_French.pdf
Les responsables politiques nationaux engagés dans la politique des drogues travaillent dans un contexte d’incertitude. Les stratégies simplistes de « guerre contre la drogue » ont échoué dans leurs objectifs principaux, c’est à dire l’éradication des marchés de drogues contrôlées et la réduction de la consommation de drogues. Par ailleurs, un nombre de plus en plus important de preuves montrent que le régime actuel de contrôle des drogues a eu des conséquences catastrophiques sur le développement, la santé publique et les droits humains. Un nombre croissant de gouvernements envisagent aujourd’hui d’adopter des politiques différentes, afin de faire face aux risques liés au trafic et à l’usage de drogues contrôlées. Le Guide sur les politiques des drogues de l'IDPC rassemble les données mondiales et les exemples de bonnes pratiques, afin de proposer des recommandations sur l’examen, la conception et la mise en oeuvre des politiques des drogues. Ce Guide a été conçu afin d’aider les responsables politiques nationaux dans le processus d’élaboration de politiques et de programmes efficaces, humains et appropriés, pour répondre aux problèmes auxquels leur pays est confronté.
2012
false
false
false
IDPC - International Drug Policy Consortium
Royaume-Uni
français
guide
information scientifique et technique
contrôle des médicaments et des stupéfiants
politique (principe)
contrôle des médicaments et des stupéfiants
recommandation pour la politique de santé
centres pénitentiaires
prisonniers
usagers de drogues
Comportement toxicomaniaque
troubles liés à une substance
programmes gouvernementaux
réduction des dommages
Comportement toxicomaniaque
troubles liés à une substance
développement économique
violence
droits de l'homme
groupes de population

---
N1-VALIDE
Prev'action
http://www.prevaction.org/
Le service prévention du Thianty a pour objectif de développer des actions d'information, de sensibilisation et de réduction des risques (RdR) sanitaires en Haute-Savoie. Il constitue un relais privilégié vers le soin en cas de besoin.
false
N
Annecy
France
Haute-Savoie
français
service de santé
réduction des dommages
médecine préventive

---
N1-VALIDE
SPIRITEK
http://spiritek.free.fr/
Mission : La prévention de la consommation de psychotropes : Ecstasy, LSD, Speed, Cocaïne, Cannabis, Spécial K, DOB, 2CB, GHB, etc.? La réduction des risques liés à cette consommation : déshydratation, hypoglycémie, traumatismes psychologiques ( mauvais voyage communément appelé «BAD TRIP»), contamination par le virus de l'hépatite ou du sida, exposition aux maladies sexuellement transmissibles. L'écoute, le soutien et l'accompagnement des consommateurs de drogues en difficultés psychologiques et/ou sociales.
false
N
Lille
France
Nord
français
réduction des dommages
troubles liés à une substance
musique
association patients

---
N1-VALIDE
AFR - Association Française pour la Réduction des risques
http://www.a-f-r.org/
L'association ci-dessus désignée, a pour objet de rassembler les personnes physiques et morales qui se reconnaissent dans la philosophie de la réduction des risques en référence à la Charte Européenne de la Réduction des Risques, dans le but de fédérer et mobiliser les personnes concernées par cette approche pour la défendre et la développer
false
N
Pantin
France
Seine-Saint-Denis
français
réduction des dommages
troubles liés à une substance
association patients

---
N1-VALIDE
Safe - Site d'informations pour les professionnels de la réduction des risques et les usagers de drogues
http://www.safe.asso.fr/
Cette association a pour but la mise en oeuvre ou la participation à des actions de santé publique par la réduction des risques auprès des usagers de drogues, notamment les risques de contamination par l'hépatite C et le SIDA.
false
N
Paris
France
Paris
français
troubles liés à une substance
réduction des dommages
usagers de drogues
association patients

---
N1-VALIDE
ASUD - Autosupport et réduction des risques parmis les usagers de drogues
http://www.asud.org/
* Accueil * Qui sommes nous ? * EGUS * Asud Journal * Les drogues * Réduction des risques * La substitution * Forum * Les brochures d'Asud Annuaire des dispositifs de réduction des risques ; newsletter d'Asud
false
N
Paris
France
Paris
français
troubles liés à une substance
usagers de drogues
comportement de réduction des risques
réduction des dommages
association patients

---
N1-VALIDE
Modus Vivendi
http://www.modusvivendi-be.org/
Modus Vivendi met en œuvre, au bénéfice des usagers de drogues et avec leur participation, toute action et toute réflexion qui visent la réduction des risques liés à l'usage de drogues (sida, hépatites, MST, overdoses, bad trip, isolement social, etc). Modus Vivendi promeut une réduction des risques dans le domaine de la santé mais aussi dans le champ social, y incluant les risques qui découlent des discours tenus sur les drogues et les usagers de drogues
false
N
Bruxelles
Belgique
français
association patients
réduction des dommages
troubles liés à une substance

---
N1-VALIDE
Prisons - Swaps n 63
http://www.vih.org/documents/swaps_63.pdf
Risque infectieux en prison : un réel enjeu de santé publique La réduction des risques sur le plan international Il y a fort à faire pour lever les freins à lamise en oeuvre des mesures de RdR en prison Quelles priorités pour la RdR en prison Comment l'emprisonnement est devenu une réponse à l'usage de drogues Beyrouth Un appel urgent en faveur de la réduction des risques
2011
false
N
VIH.org
France
français
prisonniers
centres pénitentiaires
article de périodique
réduction des dommages
hépatite C
Syndrome d'immunodéficience acquise
hépatite B
Comportement toxicomaniaque
troubles liés à une substance
usagers de drogues

---
N1-VALIDE
Réduction des risques chez les usagers de drogues
Synthèse et recommandations
http://www.ipubli.inserm.fr/handle/10608/86
http://presse.inserm.fr/reduction-des-risques-chez-les-usagers-de-drogues/4822/
http://presse.inserm.fr/reduction-des-risques-chez-les-usagers-de-drogues-une-expertise-collective-de-linserm/14767/
La Ministre de la santé et des sports a demandé à l'Inserm de réaliser une expertise collective afin de disposer du bilan des connaissances sur les dispositifs et les programmes de réduction des risques chez les usagers de drogue existant au niveau international, et sur les projets en expérimentation. Cette expertise doit contribuer à la définition de critères d'orientation, afin d'améliorer les outils de réduction des risques, les modes d'intervention et les pratiques des intervenants.
2010
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
Paris
France
français
recommandation par consensus
comportement de réduction des risques
réduction des dommages
usagers de drogues
troubles liés à une substance
troubles liés à une substance
infections à VIH
hépatite B
hépatite C
transmission de maladie infectieuse
troubles liés à une substance
injections veineuses

---
N3-AUTOINDEXEE
La place des programmes d'échanges de seringues parmi les stratégies de réduction de méfaits dans les pénitenciers canadiens
http://journal.cpha.ca/index.php/cjph/article/view/1742
2009
Revue canadienne de santé publique
Canada
article de périodique
centres pénitentiaires
réduction des dommages
programme d'échange de seringues

---
N3-AUTOINDEXEE
Sécurité des machines - Prévention des phénomènes dangereux d'origine mécanique, protecteurs fixes et distances de sécurité
http://www.irsst.qc.ca/media/documents/pubirsst/RG-552.pdf
2008
false
false
false
rapport
réduction des dommages
phénomènes mécaniques
sécurité

---
N1-VALIDE
Médecine et rayonnements ionisants : des fiches d'aide à l'analyse des risques en médecine nucléaire
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TC%20106
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/dms/dmt/ArticleDMT/RisquesPsychosociaux/TI-RST-TC-106/tc106.pdf
À la suite d'une enquête menée en Ile-de-France, un groupe de travail multidisciplinaire a élaboré des fiches d'aide à l'analyse des risques en radioprotection dans le domaine médical par types d'activité. Cette deuxième série de fiches (première série publiée dans le n 100 de la revue Documents pour le Médecin du Travail) présente une synthèse des connaissances utiles pour les principales applications de la médecine nucléaire, ainsi que la réglementation en vigueur. ; 42 pages
2006
false
true
false
RST - Références en Santé au Travail
France
français
rayonnement ionisant
valeurs limites d'exposition
radioprotection
France
exposition professionnelle
Appréciation des risques
réduction des dommages
radiographie
tomodensitométrie
Lésions radiques
radiographie interventionnelle
article de périodique

---
N1-VALIDE
Evaluation et prévention des risques chez les aides à domicile
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=TC%20102
Ce dossier est l'aboutissement d'une action menée par le groupe aides à domicile du réseau Everest (Evaluation et veille des risques dans les petites entreprises par un réseau santé au travail). Il est composé de plusieurs parties qui peuvent être lues séparément suivant le degré de connaissance que l'on a de l'activité. Une première partie présente la profession, une seconde les différentes tâches de l'aide à domicile, une troisième les risques liés à cette activité. La dernière partie donne des conseils pour la prévention de risques. En annexe sont proposés deux guides de visite destinés aux médecins du travail ; 12 pages
2005
false
N
RST - Références en Santé au Travail
France
français
services d'aide à domicile
aidants
soins à domicile
services d'aide à domicile
soins à domicile
exposition professionnelle
accidents du travail
risque
accidents du travail
réduction des dommages
personnes dépendantes à domicile
maladies professionnelles
article de périodique

---
N1-VALIDE
Quelle politique des biotechnologies pour la France ? Mission d'information sur les enjeux économiques et environnementaux des organismes génétiquement
rapport n 301
http://www.senat.fr/rap/r02-301/r02-301.html
opinion publique (absence de preuve du risque sanitaire et impossibilité de prouver l'absence de risque, débat sur l'ampleur du risque environnemental, interrogation et inquiétude des citoyens, bénéfices des OGM), emprise croissante des OGM dans le monde et position européenne (usages variés et nombreux, zones cultivées en extension rapide, enjeu pour une agriculture indépendante et en mutation, enjeu commercial, enjeu stratégique), propositions (bien comprendre le principe de précaution, promouvoir les biotechnologies, organiser le débat et la diffusion de l'information en toute transparence), conclusion, travaux en commission, contributions des groupes politiques ; 579 pages
2003
false
N
Le Sénat
France
français
Appréciation des risques
organismes génétiquement modifiés
risque
opinion publique
France
agriculture
Europe
agriculture
commerce
aliment génétiquement modifié
recherche
réduction des dommages
biotechnologie
diffusion de l'information
contrôle social formel
biotechnologie
végétaux génétiquement modifiés
végétaux génétiquement modifiés
industrie alimentaire
comportement de réduction des risques
génie génétique
aliment génétiquement modifié
industrie chimique
agriculture
agriculture
génie génétique
Étiquetage de produit
étiquetage des aliments
gestion du risque
recherche
brevets comme sujet
biotechnologie
pollution de l'environnement
génie génétique
États-Unis
étiquetage des aliments
Étiquetage de produit
politique publique
rapport
recommandation

---
N1-VALIDE
Document d'accompagnement à l'utilisation du dépliant « Chacun son kit, une idée fixe » sur l'injection de drogues à risques réduits
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2003/03-305-02.pdf
Le document d'accompagnement à l'utilisation du dépliant Chacun son kit une idée fixe sur l'injection de drogues à risques réduits est un guide à l'intention des intervenants auprès des utilisateurs de drogue par injection.Ce document vise à outiller les intervenants du programme de distribution et de récupération de seringues afin qu'ils puissent aider les UDI à intégrer l'usage du Sécuricup et des ampoules d'eau à leur consommation ; Le dépliant « Chacun son kit, une idée fixe » est un outil d'information qui permet de conseiller les personnes qui souhaitent réduire les risques associés à l'usage de drogues par injection.
2003
false
false
false
Canada
français
recommandation
injections
usagers de drogues
réduction des dommages
comportement de réduction des risques

---
Nous contacter.
25/09/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.