Recevez cette page chaque semaine par courrier électronique, cliquez ici. [894 inscrits au 12/02/2018]
Pour se désabonner, cliquez . Pour en savoir plus sur la description et l'indexation des ressources : CISMeF : pourquoi, comment.

Période du 03-12-2022 au 10-12-2022 rss - Archives - Actualités du site (Blogue) - Créer une alerte personnalisée

documents
  1. CARVYKTI (ciltacabtagene autoleucel) - Myélome multiple - Inscription
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement dans le traitement des patients adultes atteints d’un myélome multiple en rechute et réfractaire, ayant reçu au moins trois traitements antérieurs, incluant un agent immunomodulateur, un inhibiteur du protéasome et un anticorps anti-CD38 et dont la maladie a progressé pendant le dernier traitement. Le service médical rendu par CARVYKTI (ciltacabtagene autoleucel) est important dans l’indication de l’AMM...

    Voir l'indexation

  2. SCEMBLIX 20 mg et 40 mg, comprimé pelliculé (asciminib) - LMC - Décision d'accès précoce
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence; *recommandation de bon usage du médicament;

    Le médicament SCEMBLIX a fait l’objet d’une autorisation d’accès précoce pré-autorisation de mise sur le marché (AMM) le 14 avril 2022 dans l'indication « traitement en monothérapie des patients adultes atteints de leucémie myéloïde chronique (LMC) en phase chronique sans mutation T315I : précédemment traités par tous les inhibiteurs de tyrosine kinase (ITK) disponibles sur le marché et ayant rechuté, ou réfractaires ou intolérants aux ITK d'après l'évaluation du médecin ou ayant été précédemment traités par au moins 3 ITK et pour qui le traitement par les ITK restants est contre-indiqué ». Suite à l'obtention d'une AMM une autorisation d'accès précoce est octroyée dans l'indication « traitement des patients adultes atteints de leucémie myéloïde chronique chromosome Philadelphie positive en phase chronique (LMC-PC Ph ) précédemment traités par au moins deux inhibiteurs de tyrosine kinase sans mutation T315I et inéligibles au ponatinib».

    Voir l'indexation

  3. SPHEROX (sphéroïdes de chondrocytes autologues humains associés à une matrice) - Réparation des lésions chez l’adolescent atteint d’ostéochondrite disséquante - Nouvelle indication.
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis défavorable au remboursement dans la réparation des lésions symptomatiques du cartilage articulaire du condyle fémoral et de la rotule (stade III ou IV de la classification de l’International Cartilage Regeneration & Joint Preservation Society [ICRS]) de surface inférieure ou égale à 10 cm² chez les adolescents présentant un cartilage de croissance épiphysaire fermé au niveau de l’articulation affectée. Quelle place dans la stratégie thérapeutique ? Les objectifs thérapeutiques à court et moyen termes sont la réparation du cartilage endommagé avec obtention d’un tissu néoformé fonctionnel, l’amélioration des performances fonctionnelles et de la qualité de vie du patient. L’objectif à long terme est la prévention d’une gonarthrose. Il existe un consensus pour n’envisager de traitement chirurgical que pour les lésions cartilagineuses du genou de grades III et IV selon la classification arthroscopique ICRS, symptomatiques, unipolaires (c’est à dire sur une seule face, ce qui exclut les lésions en miroir de l’arthrose) sans lésion ligamentaire associée et sans défaut d’axe (valgus, varus) défavorable, survenant chez le sujet jeune à l’obésité absente ou maitrisée...

    Voir l'indexation

  4. TRIMBOW (dipropionate de béclométasone, fumarate de formotérol dihydraté, glycopyrronium) - Bronchopneumopathie chronique obstructive - Mise à disposition d’une nouvelle présentation.
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Il s’agit d’une demande d’inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux et sur la liste des spécialités agréées aux collectivités d’une nouvelle présentation de la spécialité TRIMBOW 88 μg/5 μg/9 μg, poudre pour inhalation (dipropionate de béclométasone, fumarate de formotérol dihydraté, glycopyrronium) en conditionnement multiple de 3 inhalateurs de 120 doses chacun...

    Voir l'indexation

  5. CABOMETYX (cabozantinib) - Carcinome thyroïdien différencié - Extension d'indication
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints de carcinome thyroïdien différencié (CTD) localement avancé ou métastatique, réfractaire ou non éligible à l’iode radioactif (IRA) et progressif pendant ou après un traitement systémique antérieur. Quel progrès ? Un progrès thérapeutique dans la prise en charge des patients adultes atteints de carcinome thyroïdien différencié (CTD) localement avancé ou métastatique, réfractaire ou non éligible à l’iode radioactif (IRA) et progressif pendant ou après un traitement systémique antérieur...

    Voir l'indexation

  6. Les recommandations en vigueur pour la prise en charge de l’acidocétose diabétique pédiatrique
    SCP - Société Canadienne de Pédiatrie 2022 Canada
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Pour traiter l’acidocétose diabétique pédiatrique, il faut porter une attention particulière aux liquides et aux électrolytes pour limiter le risque de complications, telles qu’une lésion cérébrale, associée à une morbidité et une mortalité élevées. L’incidence d’œdème cérébral en cas d’acidocétose diabétique n’a pas diminué malgré les protocoles visant la limitation des liquides qui s’appuient sur la restriction de la réanimation liquidienne initiale. Selon de nouvelles données probantes, l’administration précoce de liquides isotoniques n’entraîne pas de risque supplémentaire et peut améliorer les résultats cliniques chez certains patients. Les protocoles et les directives cliniques sont adaptés et axés particulièrement sur la surveillance et le remplacement continus des liquides et des électrolytes. Il est maintenant recommandé de commencer par une réanimation à l’aide de liquides isotoniques chez tous les patients dans les 20 à 30 minutes suivant leur arrivée à l’hôpital, suivie par la réplétion du déficit volumique sur une période de 36 heures, en association avec une perfusion d’insuline et des suppléments d’électrolytes, ainsi qu’avec la surveillance et la prise en charge attentives d’une éventuelle lésion cérébrale.

    Voir l'indexation

  7. Directive en lien avec le port du masque médical par l'usager et autres personnes à l'intérieur des milieux de vie et de soins - Directive COVID-19
    MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2022 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Port du masque médical par l’usager et autres personnes à l’intérieur des milieux de vie et de soins.

    Voir l'indexation

  8. Cadre normatif - Système d'information sur la clientèle et les services des CLSC (I-CLSC)
    MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2022 Canada
    *guide;

    Le cadre normatif est un document de référence qui soutient la saisie d'une information normalisée dans le système d'information Intégration CLSC (I-CLSC) et ce, en vue d'alimenter la banque de données communes (BDC) I-CLSC. Les informations clinico-administratives colligées dans ce système et transmises à la BDC portent sur les services rendus aux usagers dans la mission CLSC des établissements de santé et de services sociaux. Elles permettent notamment de connaître les caractéristiques de la clientèle recevant des services et des actions posées pour elle et auprès d'elle. De façon plus spécifique, le contenu du cadre normatif, qui doit être le plus à jour possible, vise à décrire le contexte du système d'information, les mises en garde, les règles générales et spécifiques, les éléments saisis, la nature de leur codification, les procédures de validation et de transmission des données à la BDC, ainsi que les principaux rapports qui en sont tirés. Ainsi, il aide à mieux comprendre les données à traiter et facilite leur utilisation à des fins informationnels. L'application intégrale des définitions et des consignes de saisie, de même que des règles de validation consignées dans ce document, assurent la stabilité et la comparabilité des données pour les établissements ayant la mission centre local de services communautaires (CLSC).

    Voir l'indexation

  9. Pandémie et pratique d'activité physique - Résultats du 2 décembre 2022
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2022 Canada
    *information scientifique et technique;

    Les avantages de l'activité physique et de l'exercice ont été démontrés indépendamment de l’âge. La pratique d’activité physique de façon régulière est bénéfique tant pour le corps que pour l’esprit1. On entend par activité physique tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d'une augmentation de la dépense énergétique. La sédentarité (causée, entre autres, par le manque d'activité physique) est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde (6 %)2. On estime par ailleurs qu'elle est la cause principale de 21 à 25 % des cancers du sein ou du côlon, de 27 % des cas de diabète de type 2 et d'environ 30 % des cas de cardiopathie ischémique2. De plus, il a été démontré que la pratique d’activité physique régulière et sans excès contribue à renforcer le système immunitaire3 et à réduire les risques de problèmes de santé, ce qui est particulièrement d’intérêt dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. Cette infographie a pour objectif de fournir des données sur la pratique d’activité physique chez les adultes québécois.

    Voir l'indexation

  10. Pandémie et vaccination - Résultats du 2 décembre 2022
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2022 Canada
    *information scientifique et technique;

    Des mesures importantes sont mises en place dans l’ensemble des pays du monde afin de prévenir la propagation de la COVID-19. La disponibilité de vaccins sécuritaires et efficaces est une avancée majeure pour contrôler la pandémie. Actuellement, quelques-uns ont été autorisés pour l'utilisation au Canada, alors que d’autres sont en cours d’évaluation et devraient être homologués prochainement. Au Québec, la vaccination a débuté à la mi-décembre 2020. Afin de freiner la pandémie, il est essentiel qu’une proportion importante de la population accepte de le recevoir. Cette infographie présente les résultats des sondages en lien avec les attitudes, les perceptions et les intentions de la population québécoise par rapport à la vaccination contre la COVID-19.

    Voir l'indexation

  11. Journée mondiale du sida - constats des données de surveillance de l’infection par le VIH au Québec pour l’année 2021
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2022 Canada
    *congrès ou conférence; *enregistrement vidéo;

    En cette Journée mondiale du sida, nous désirons partager les principaux constats des données du Programme de surveillance de l’infection par le VIH au Québec pour l’année 2021. Depuis plus de quatre décennies maintenant, la réponse au VIH-SIDA dépend d’un front commun de tous les groupes concernés qui mettent à profit leurs forces et leurs expertises pour lutter contre l’épidémie, ici et partout dans le monde. Depuis 2005, par son mandat de production et de diffusion des données de surveillance du VIH au Québec, l’INSPQ contribue à orienter les efforts de prévention, à déterminer les besoins en soins et services et à soutenir les intervenant·e·s dans leurs travaux auprès des personnes vivant avec le VIH (PVVIH).

    Voir l'indexation

  12. SRAS-CoV-2 - Capsules vidéo sur les recommandations de PCI pour les milieux de soins
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2022 Canada
    *matériel d'enseignement audio-visuel;

    Ces capsules d’accompagnement ont pour objectif de favoriser la compréhension des recommandations de prévention et de contrôle des infections (PCI), rédigées par le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ), à l’intention des différentes équipes des milieux de soins de longue durée (CHSLD) et autres milieux de vie comportant des unités de soins qui s’apparentent à des soins de longue durée (ex. : RPA, RI, RTF) pour les assister à protéger leurs usagers. Publics cibles: Équipes impliquées à la mise en place de mesures PCI dans les milieux de soins de longue durée. Notamment : Équipes de PCI des établissements impliquées en soins de longue durée; Gestionnaires des milieux de soins de longue durée; Équipes des Directions de Santé Publique régionales; Autres catégories de personnel concerné par la PCI dans ces milieux (md, infirmières, PAB, etc.). Contenu: Trois (3) capsules incluant des quiz et une vignette clinique, accessibles gratuitement en ligne. Auteur(e)s: Équipe des infections nosocomiales de l’INSPQ Date de création : 7 mars 2022 Dernière mise à jour : 31 mai 2022

    Voir l'indexation

  13. Impacts de la climatisation des milieux intérieurs sur la santé et le confort thermique
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2022 Canada
    *revue de la littérature;

    Les résultats de cette synthèse des connaissances font ressortir qu’à ce jour, la climatisation constitue une mesure de protection efficace en période de chaleur. En effet, elle permet de réduire les hospitalisations et le risque de décès associés à la chaleur. Ces effets positifs sur la santé des occupants s’observeraient davantage dans les villes nordiques et au début de la saison chaude, ce qui indiquerait que les individus moins exposés à la chaleur y sont moins bien acclimatés. D’autres études seront nécessaires pour en connaître les effets réels chez les 65 ans et plus, ce qui serait particulièrement pertinent dans le contexte québécois. De plus, la climatisation favoriserait le bon fonctionnement de l’organisme, ce qui se traduirait par une fréquence cardiaque plus basse ainsi que par une amélioration des fonctions cognitives (vigilance, concentration et productivité) et de la qualité du sommeil. La surclimatisation, c’est-à-dire une utilisation de la climatisation à des températures trop basses ou sur une durée trop longue, pourrait toutefois avoir des effets négatifs sur la santé : augmentation de la fréquence cardiaque ou des risques de développer des symptômes allergiques (p. ex., rhinite), de céphalées et de sécheresse des muqueuses nasales, oculaires ou de la gorge. En outre, la surclimatisation pourrait provoquer des symptômes de stress thermique dû au froid qui se manifeste par une vasoconstriction cutanée, voire des frissons. Enfin, elle pourrait augmenter les risques d’inconfort thermique lors du passage d’un lieu climatisé vers un lieu non climatisé, ou inversement.

    Voir l'indexation

  14. Trousseau de poche
    AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris 2022 France
    *application mobile; *outil clinique; *recommandation professionnelle;

    Protocoles médicaux Les protocoles médicaux du service des urgences pédiatriques de l'hôpital Trousseau mis à jour tous les 6 mois Urgences Vitales Outils pour la prise en charge des urgences graves (algorithme de réanimation chez l'enfant, prescriptions des médicaments de l'urgence, paramètres physiologiques normaux et matériels selon l'âge) Brûlures Aide à la prise en charge des brûlures Ictère néonatal à bilirubine non conjuguée Suivi du taux de bilirubine, conseils pour la sortie de maternité et la prise en charge de l'ictère néonatal à bilirubine non conjuguées selon les recommandations actuelles HAS, SFN et CNRHP Outils cliniques Un ensemble d'outils pour l'examen clinique : évaluation de la douleur, tests visuels, test à la voix chuchotée, ... Formules médicales Scores cliniques, Classification de Tanner, valeurs normales de la Tension artérielle, calcul des percentiles de poids et taille à la naissance, calcul du Débit expiratoire de pointe, formules de biologie, ... Conseils Parents Un ensemble de fiches à remettre aux parents : fiches de surveillance, plan d'action asthme, utilisation de la morphine orale, ... Courbes de corpulence Utilisation des courbes INPES pour le suivi de l'IMC Apports IV Outil pour la prescription et la préparation de solutions IV Produits injectables Un guide des médicaments injectables en pédiatrie Autres Calendrier vaccinal, Schéma des dentures temporaire et permanente...

    Voir l'indexation

  15. GENCEBOK 10 mg/mL, solution pour perfusion (citrate de caféine) - Apnée du nouveau-né prématuré - Mise à disposition d'un hybride.
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement dans le traitement de l’apnée primaire du nouveau-né prématuré. Quel progrès ? Pas de progrès par rapport à la spécialité CITRATE DE CAFEINE COOPER 25 mg/mL, solution injectable et buvable. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par GENCEBOK (citrate de caféine) 10 mg/mL, solution pour perfusion est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un hybride qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la spécialité CITRATE DE CAFEINE COOPER 25 mg/mL, solution injectable et buvable, déjà inscrite...

    Voir l'indexation

  16. OCALIVA (acide obéticholique) – Nouvelle contre-indication pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP)
    Canadiens en santé 2022 Canada
    *avis de pharmacovigilance;

    OCALIVA a reçu un Avis de conformité avec conditions en mai 2017 pour le traitement de la CBP, en attente des résultats des études visant à confirmer ses bénéfices cliniques. OCALIVA est maintenant contre-indiqué pour les patients atteints de CBP à un stade avancé de la maladie, comme ceux présentant une cirrhose décompensée de classe B ou C à l’échelle Child-Pugh ou des antécédents de décompensation, ainsi que pour les patients atteints de cirrhose compensée avec des signes d’hypertension portale. Ce changement est fondé sur la fragilité des patients et l’impossibilité de compléter des études pour vérifier ses bénéfices cliniques chez ces patients, ainsi que sur les données sur l’innocuité disponibles dans les rapports de post-commercialisation...

    Voir l'indexation

  17. édaravone - Radicava
    ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé 2022 Canada
    *évaluation médicament;

    Radicava (injection) et Radicava (suspension orale) sont indiqués dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA)...

    Voir l'indexation

  18. Androcur (acétate de cyprotérone) : les mesures prises depuis 2018 ont permis une nette réduction du risque de méningiome
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2022 France
    *information sur le médicament;

    Afin de mesurer l’effet des actions menées depuis 2018 par l’ANSM et l’Assurance Maladie pour réduire le risque de méningiome associé à l’utilisation de fortes doses ( 25 mg) d’acétate de cyprotérone (Androcur et ses génériques), le GIS EPI-PHARE a conduit une étude à partir du Système national des données de santé (SNDS) portant sur la période 2010-2021. Cette étude est la première à démontrer le changement profond des pratiques entre 2018 et 2021. Elle met en évidence une très forte diminution de l’utilisation d’Androcur et ses génériques chez toutes les personnes exposées et notamment chez les femmes. On observe également une nette amélioration du suivi par imagerie ainsi qu’une diminution du nombre d’ablations chirurgicales de méningiomes...

    Voir l'indexation

  19. Androcur et risque de méningiome - Dossier thématique
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2022 France
    *information sur le médicament; *recommandation de bon usage du médicament;

    Ce risque est connu depuis les années 2010. Une étude épidémiologique conduite par l’Assurance maladie et publiée en 2018 a permis de mesurer ce risque, qui, à forte dose est multiplié : par 7 au-delà de 6 mois de traitement par 20 après 5 années de traitement. Le risque de méningiome s’intensifie donc à mesure que la dose et la durée du traitement par acétate de cyprotérone augmentent. Androcur et ses génériques étant utiles pour prendre en charge certaines pathologies qui peuvent avoir un retentissement important sur la qualité de vie des personnes (notamment l’hirsutisme féminin majeur d’origine non tumorale ou le traitement de certaines formes de cancer de la prostate), leur commercialisation en France n’est pas remise en cause. Pour autant, à la lumière des résultats de l’étude épidémiologique de l’Assurance maladie, en 2018 l’ANSM a constitué un comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) pour revoir et modifier les conditions d’utilisation et de prescription de ces médicaments afin de limiter le risque de méningiome...

    Voir l'indexation

  20. Premier comité de suivi de la stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030
    Ministère des solidarités et de la Santé 2022 France
    *information scientifique et technique;

    Chaque année, près de 382 000 personnes apprennent qu’elles sont touchées par la maladie (cela représente environ 1 000 personnes par jour) et près de 157 500 patients décèdent d’un cancer. Si la situation est plutôt encourageante chez les hommes, avec une diminution de l’incidence ou une stabilité pour les cancers les plus fréquents (cancers de la prostate, du poumon et du côlon-rectum), l’évolution de l’incidence du cancer du poumon chez les femmes est en revanche jugée préoccupante.

    Voir l'indexation

  21. Recrudescence d’infections invasives à streptocoque A
    Ministère des solidarités et de la Santé 2022 France
    *information scientifique et technique;

    Plusieurs cas pédiatriques d’infections invasives à Streptocoque du Groupe A (IISGA), en nombre plus important qu’habituellement, ont été signalés dans différentes régions (Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine) au cours des 15 derniers jours. Ces cas ont entrainé l'hospitalisation en réanimation d'au moins 8 enfants sans facteurs de risque identifiés, parmi lesquels 2 sont décédés. Trois cas adultes ont été signalés dont 1 est décédé,

    Voir l'indexation

  22. AVIS de l'Anses relatif à la réévaluation des risques sanitaires prenant en compte la construction et la mise à jour de valeurs sanitaires de référence (externe et interne) du chlordécone
    ANSES 2022 France
    *rapport;

    L’Anses a été saisie le 10 juillet 2018 par la Direction générale de l’alimentation (DGAL), la Direction générale de la santé (DGS) et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour la réalisation de l’expertise suivante : saisine de l’Anses relative aux valeurs sanitaires de référence pour le chlordécone. Cet avis fait suite à une première réponse ayant porté uniquement sur la mise à jour des valeurs sanitaires de référence du chlordécone (Anses, 2021). Il constitue la réponse à la deuxième partie de la saisine qui porte sur la mise à jour de l’évaluation des risques sanitaires liés à l’exposition au chlordécone aux Antilles. Une troisième partie portant sur l’étude exhaustive de l’ensemble des leviers d’action pour diminuer les expositions alimentaires de la population (en intégrant notamment les enseignements de l’étude ChlorExpo) finalisera cette expertise.

    Voir l'indexation

  23. AVIS de l'Anses relatif à l’évaluation d’une denrée alimentaire destinée à des fins médicales spéciales, mélange polymérique hyperprotidique et hypercalorique, pour répondre aux besoins nutritionnels des patients adultes en cas de dénutrition
    ANSES 2022 France
    *rapport;

    L’Anses a été saisie le 3 juin 2021 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour la réalisation de l’expertise suivante : « demande d’évaluation d’une denrée alimentaire destinée à des fins médicales spéciales, mélange polymérique hyperprotidique et hypercalorique, pour répondre aux besoins nutritionnels des patients adultes en cas de dénutrition ».

    Voir l'indexation

  24. AVIS de l'Anses relatif à une demande d'évaluation du produit Tylactin RTD 15 Originale présenté comme une denrée alimentaire destinée à des fins médicales spéciales pour répondre aux besoins nutritionnels des patients de plus de 3 ans en cas de maladies du métabolisme des acides aminés notamment la tyrosinémie
    ANSES 2022 France
    *rapport;

    L’Anses a été saisie le 23 juillet 2021 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour la réalisation de l’expertise suivante : Demande d’évaluation d’un produit présenté comme une denrée alimentaire destinée à des fins médicales spéciales pour répondre aux besoins nutritionnels des patients de plus de 3 ans en cas de maladies du métabolisme des acides aminés notamment la tyrosinémie.

    Voir l'indexation

  25. L'activité physique : votre meilleure alliée santé - Document usagers
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *information patient et grand public;

    La pratique régulière d'une activité physique apporte de nombreux bénéfices pour la santé et participe au bien-être physique et mental. Voici des conseils généraux pour vous aider à augmenter votre activité physique et à trouver les bons soutiens. Si vous êtes atteint d’une maladie chronique, ou dans certaines situations comme la grossesse ou l’avancée en âge, une fiche conseils spécifique complétera ces informations (voir liste ci-dessous)

    Voir l'indexation

  26. Avis relatif aux traitements appliqués aux boues de stations d'épuration par rapport au risque d'infection au virus SARS-CoV-2
    HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique 2022 France
    *recommandation de santé publique;

    Le HCSP se prononce après une saisine du 26 juillet 2022 de la part de quatre directions d’administration centrale sur l’existence d’éléments scientifiques et techniques justifiant la poursuite des traitements complémentaires appliqués aux boues de stations d’épuration des eaux usées et le maintien des restrictions d’épandage de ces boues en période de Covid-19. Ces traitements avaient été mis en place en 2020 face aux inquiétudes sur la présence du virus infectieux SARS-CoV-2 dans les eaux usées et dans les boues d’épuration. Compte tenu des connaissances disponibles à la date de cet avis, bien qu’il n’y ait pas, à ce jour, de méthode formelle d’isolement du SARS-CoV-2 dans les milieux environnementaux, les données épidémiologiques, virologiques et techniques, ne vont pas dans le sens d’un maintien d’une éventuelle viabilité du SARS-CoV-2 dans les matières fécales, les eaux usées urbaines (ou les effluents mixtes urbains et industriels) et les boues de stations d’épuration. Le HCSP recommande de reconsidérer les traitements complémentaires d’hygiénisation des boues des stations d’épuration des eaux usées liés au SARS-CoV-2 et de pas maintenir les mesures restrictives d’épandage des boues, actuellement en vigueur. Le développement de méthodes d’analyse virale (méthodes d’isolement du virus et de viabilité) dans les milieux complexes doit être poursuivi ainsi que les réflexions et les travaux sur l’évolution de la réglementation relative aux risques sanitaires et environnementaux liés à l’épandage des boues des stations d’épuration.

    Voir l'indexation

  27. Propositions des sociétés savantes sur les tensions d’approvisionnement des formes pédiatriques orales d’amoxicilline et d’amoxicilline-acide clavulanique
    InfoVac France - ligne directe d'information et de consultation sur les vaccins 2022 France
    *recommandation professionnelle;

    Propositions du Groupe de Pathologie Infectieuse de la Société Française de Pédiatrie, de l’Association Française de Pédiatrie ambulatoire et de la Société Française de Pathologie Infectieuse de Langue Française face aux fortes tensions d’approvisionnement des formes pédiatriques orales d’amoxicilline et d’amoxicilline-acide clavulanique Les fortes tensions d’approvisionnement des formes pédiatriques d’amoxicilline et d’amoxicilline-acide clavulanique retentissent sur la disponibilité de l’ensemble des formes orales d’antibiotiques. En effet, ces deux antibiotiques représentaient, avant la pénurie, 60 à 75 % des prescriptions. Les stocks disponibles limités des autres antibiotiques et les reports des prescriptions déjà observés (effet domino) font que l’insuffisance s’est propagée à de très nombreuses formes pédiatriques d’autres antibiotiques. De plus, les faibles parts de marché occupées par ces derniers avant la crise, vont vraisemblablement étendre la pénurie à l’ensemble des formes pédiatriques (incluant pénicilline V, et macrolides : azithromycine, clarithromycine), avec un impact sur des pathologies ne nécessitant pas de traitement par amoxicilline : infections urinaires, relais oraux d’infections graves traitées initialement par des formes parentérales…

    Voir l'indexation

  28. Administration d’une dose de vaccin bivalent aux personnes vaccinées avec le vaccin monovalent contre la COVID-19 depuis le 15 août 2022
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2022 Canada
    *recommandation de santé publique;

    Dans son avis sur la Vaccination contre l’influenza et la COVID-19 à l’automne 2022 (1), le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) a recommandé d’administrer une dose de rappel du vaccin contre la COVID‑19 lors de la campagne de l’automne 2022 aux personnes suivantes : Résidant en CHSLD, en RPA ou vivant dans d’autres milieux collectifs comportant une proportion élevée de personnes aînées ou vulnérables; De 60 ans et plus, en commençant par les personnes de 80 ans et plus; De 5 ans et plus immunodéprimées ou dialysées, ou vivant avec une maladie chronique; Aux travailleurs de la santé; Aux femmes enceintes; Aux adultes vivant en région isolée, après discussion avec les autorités de santé publique et les représentants des communautés.

    Voir l'indexation

  29. ENTYVIO (védolizumab) - Pochite chronique active modérée à sévère - Extension d'indication
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis défavorable au remboursement d’ENTYVIO (védolizumab) dans le « traitement de la pochite chronique active modérée à sévère chez les patients adultes ayant subi une coloproctectomie avec anastomose iléo-anale pour une rectocolite hémorragique et présentant une réponse insuffisante ou une perte de réponse à une antibiothérapie. » Le service médical rendu (SMR) par ENTYVIO (védolizumab) est insuffisant pour justifier une prise en charge par la solidarité nationale dans l’extension d’indication de l’AMM...

    Voir l'indexation

  30. OPDIVO (nivolumab) - Cancer de l’oesophage - Extension d'indication
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement dans le traitement, de première ligne, des patients adultes atteints d’un carcinome épidermoïde de l’œsophage avancé non résécable, récurrent ou métastatique dont les cellules tumorales expriment PD-L1 au seuil 1%, en association à une chimiothérapie combinée à base de fluoropyrimidine et de sels de platine. Le service médical rendu par OPDIVO (nivolumab) dans le cadre de l’association à une chimiothérapie est important dans l’indication de l’AMM...

    Voir l'indexation

  31. LUTATHERA (177 Lutécium oxodotréotide) - TNE intestinales - Réévaluation SMR et ASMR
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement uniquement dans le traitement des tumeurs neuroendocrines (TNE) intestinales inopérables ou métastatiques, progressives, bien différenciées (G1 et G2) et exprimant des récepteurs de la somatostatine chez les adultes. Le service médical rendu par LUTATHERA (177Lutécium oxodotréotide) reste important dans le traitement des tumeurs neuroendocrines intestinales inopérables ou métastatiques, progressives, bien différenciées (G1 et G2) et exprimant des récepteurs de la somatostatine chez les adultes...

    Voir l'indexation

  32. SUNLENCA (lénacapavir sodique) - VIH1 multirésistante aux médicaments - Inscription
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement, en association avec un (d’)autre(s) antirétroviral(-aux), dans le traitement des adultes infectés par le VIH-1 multirésistant pour lesquels il est autrement impossible d’établir un schéma de traitement antirétroviral suppressif. Le service médical rendu par SUNLENCA (lénacapavir) est important dans l’indication de l’AMM...

    Voir l'indexation

  33. EVUSHELD (tixagévimab/cilgavimab) - COVID-19 - Extension d'indication
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement sous réserve de la sensibilité de la souche de SARS-CoV-2 vis-à-vis d’EVUSHELD (tixagévimab/cilgavimab) et lorsque les alternatives ne peuvent être utilisées en raison de contre-indications dans l’indication suivante : « traitement de la COVID-19 chez les adultes et les adolescents (âgés de 12 ans et plus et pesant au moins 40 kg) qui ne nécessitent pas de supplémentation en oxygène et qui présentent un risque accru d’évolution vers une forme sévère de la COVID-19 ». En effet, malgré la perte d’activité sur le sous-lignage BA.5 d’Omicron, dominant en France à la date de l’évaluation, qui rendra son utilisation très marginale voire nulle, considérant l’imprévisibilité de la situation épidémique et l’émergence de variants de nouveau sensibles, il est crucial de garder accessible un maximum d’options thérapeutiques, dont l’association tixagévimab/cilgavimab, même si celles-ci peuvent être jugées non pertinentes au moment de leur évaluation. Le service médical rendu par EVUSHELD (tixagévimab/cilgavimab) est important dans l’indication de l’AMM en cas de souche de SARS-CoV-2 sensible au traitement et lorsque les alternatives ne peuvent être utilisées en raison de contre-indications...

    Voir l'indexation

  34. TADALAFIL TEVA (tadalafil) - Dysfonction érectile - Mise à disposition de génériques.
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement chez les hommes adultes ayant des troubles de l’érection liés à l’une des pathologies suivantes : Paraplégie et tétraplégie quelle qu’en soit l’origine ; Traumatismes du bassin compliqués de troubles urinaires ; Séquelles de la chirurgie (anévrisme de l’aorte ; prostatectomie radicale, cystectomie totale et exérèse colorectale) ou de la radiothérapie abdomino-pelvienne ; Séquelles de priapisme ; Neuropathie diabétique ; Sclérose en plaques ; Et chez ceux ayant un trouble de l’érection dû à un traitement au long cours par un antipsychotique...

    Voir l'indexation

  35. NEXVIADYME (avalglucosidase alfa) - Maladie de Pompe - Inscription
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement dans le traitement enzymatique substitutif à long terme des patients atteints de la maladie de Pompe (déficit en α-glucosidase acide). Le service médical rendu par NEXVIADYME (avalglucosidase alfa) est important dans le traitement des formes infantiles de la maladie de Pompe. Le service médical rendu par NEXVIADYME (avalglucosidase alfa) est faible dans le traitement des formes tardives de la maladie de Pompe...

    Voir l'indexation

  36. COSENTYX (sécukinumab) - Arthrite juvénile idiopathique (AJI) - Extension d'indication
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement dans le traitement de l’arthrite juvénile idiopathique (AJI) dans les indications : l’arthrite juvénile active liée à l’enthésite chez les patients âgés de 6 ans et plus en cas de réponse insuffisante ou d’intolérance au traitement conventionnel, seul ou en association avec le méthotrexate (MTX). l’arthrite juvénile psoriasique active chez les patients âgés de 6 ans et plus en cas de réponse insuffisante ou d’intolérance au traitement conventionnel, seul ou en association avec le méthotrexate (MTX). Le service médical rendu par COSENTYX (sécukinumab) 75 mg en seringue préremplie et 150 mg en seringue préremplie et en stylo prérempli (uniquement pour le dosage à 150 mg) est important dans l’arthrite juvénile liée à l’enthésite ainsi que dans l’arthrite juvénile psoriasique...

    Voir l'indexation

  37. Olipudase alfa - Xenpozyme - MARR - Mesures additionnelles de réduction du risque
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2022 France
    *information patient et grand public; *recommandation de bon usage du médicament;

    Guide de perfusion à domicile : Brochure destinée aux prescripteurs et aux infirmier.ères à domicile pour les aider à réduire et à prendre en charge les risques associés à l’utilisation de Xenpozyme à domicile : réactions associées à la perfusion, hypersensibilité et anaphylaxie. Carte destinée aux Patient.es pour leur rappeler les symptômes d’une réaction associée à la perfusion (RAP) nécessitant de consulter un médecin sans délai et apporter des informations aux femmes en âge de procréer...

    Voir l'indexation

  38. Covid-19 : profils et trajectoires de prise en charge des patients dans l’année qui suit leur sortie de soins critiques
    DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques 2022 France
    *rapport;

    Entre le 1er mars 2020 et le 30 juin 2021, 106 000 patients atteints de Covid-19 ont été admis en soins critiques. Parmi les 80 000 patients sortis vivants, 15 % ont été transférés en soins de suite et de réadaptation (SSR), cette proportion augmentant avec l’âge. Parmi les patients ayant nécessité une ventilation mécanique invasive, le taux de transfert en SSR s’élève à 31 % et, pour environ 40 % des cas, à cause d’une atteinte respiratoire. Le taux de mortalité des patients sortis vivants de soins critiques un an après leur sortie est faible (7 %) et inférieur à celui de ceux atteints de la grippe. Le taux de mortalité en soins critiques étant plus important parmi les patients atteints du Covid-19, la mortalité totale à un an reste plus importante parmi ces derniers.

    Voir l'indexation

  39. Sept téléconsultations de médecine générale sur dix concernent en 2021 des patients des grands pôles urbains
    DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques 2022 France
    *rapport;

    La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) publie une nouvelle étude sur les téléconsultations réalisées en 2020 et 2021, à partir des données de santé complétées de données d’enquête auprès de médecins généralistes. Elle présente l’évolution du nombre de téléconsultations en médecine générale depuis son déploiement en 2018 jusqu’à la fin de l’année 2021 et décrit les caractéristiques des médecins et des patients qui y ont eu recours en 2020 et en 2021. Elle fournit en particulier un éclairage sur la dimension territoriale de cette pratique : localisation des médecins et patients la pratiquant, distance médecin-patient observée lors des téléconsultations.

    Voir l'indexation

  40. Cadre normatif de développement des pratiques préhospitalières et parahospitalières régionales - Cadre de référence
    MSSS - Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2022 Canada
    *recommandation professionnelle;

    Soutenant la Politique préhospitalière et souhaitant encadrer le promoteur ou son mandataire dans les étapes de réalisation d’un projet régional, le MSSS institue un cadre normatif par l’entremise de son Bureau de projets. L’application du Cadre normatif de développement des pratiques préhospitalières et parahospitalières régionales facilite la convergence et l’arrimage des projets dans une vision commune qui s’inscrit dans la mission du système préhospitalier d’urgence. Le Cadre s’inspire des pratiques et des cadres généralement reconnus au sein du MSSS et du gouvernement du Québec, ainsi qu’à l’international. Il décrit le rôle du MSSS et des principaux contributeurs ainsi que les processus administratifs et décisionnels impliqués dans le développement de projets en lien avec ces pratiques.

    Voir l'indexation

  41. Médicaments empêchant la dissolution des caillots sanguins (thérapie anti-fibrinolytique) pour améliorer la récupération après une hémorragie sous-arachnoïdienne suite à une rupture d'anévrisme
    Cochrane 2022 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Problématique de la revue Quels sont les effets du traitement anti-fibrinolytique chez les personnes souffrant d'une hémorragie sous-arachnoïdienne anévrismale ? Contexte Une hémorragie sous-arachnoïdienne est un saignement dans le petit espace entre le cerveau et le crâne qui contient les vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau (l'espace sous-arachnoïdien). Ce type d'hémorragie est le plus souvent causé par la rupture d'un point faible (anévrisme) dans l'un des vaisseaux du cerveau. L'hémorragie sous-arachnoïdienne est un type d'accident vasculaire cérébral relativement rare, mais qui survient souvent à un jeune âge (la moitié des personnes concernées ont moins de 50 ans) et qui a donc un impact socio-économique significatif. Les suites d’une hémorragie sous-arachnoïdienne sont souvent médiocres ; un tiers des personnes décèdent après l'hémorragie, et parmi celles qui survivent, un personne sur cinq aura besoin d'aide pour les activités quotidiennes. Une cause importante de mauvais rétablissement après une hémorragie sous-arachnoïdienne est le saignement répété (récurrent) de l'anévrisme (re-saignement). On pense que cela est dû à l'activité naturelle de dissolution des caillots sanguins (fibrinolytique). Les médicaments qui réduisent la vitesse de dissolution du caillot sanguin, appelés anti-fibrinolytiques, ont été introduits comme traitement pour réduire le risque d'hémorragie récurrente et améliorer la récupération après une hémorragie sous-arachnoïdienne.

    Voir l'indexation

  42. Traitements médicamenteux dans la prévention des crises d'angio-œdème héréditaire
    Cochrane 2022 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Qu'est-ce que l'angio-œdème héréditaire et comment est-il traité ? L'angio-œdème héréditaire (AOH) est une maladie grave et potentiellement mortelle qui provoque des crises aiguës (d'apparition soudaine) de gonflement, de douleur et de réduction de la qualité de vie. Plusieurs nouveaux médicaments ont été mis au point pour traiter les crises aiguës et prévenir les crises. Certains médicaments sont pris par voie orale, tandis que d'autres sont injectés sous la peau, ou administrés par une veine directement dans le sang. Les médicaments actuellement administrés pour prévenir les crises d'AOH sont l'inhibiteur de la C1 estérase humaine (souvent abrégé en C1-INH), le berotralstat, le lanadelumab, l'acide tranexamique et le danazol. Par ailleurs, nous avons trouvé un autre médicament (l’avoralstat) dont la capacité à prévenir les crises d'AOH est actuellement en cours d’étude. Que voulions-nous découvrir ? Nous voulions savoir si ces médicaments réduisent le nombre de crises d'AOH et si les crises qui se produisent sont moins graves qu'elles ne le seraient autrement. Nous voulions aussi savoir si les personnes prenant les médicaments avaient une meilleure qualité de vie et si les médicaments avaient des effets secondaires indésirables.

    Voir l'indexation

  43. Médicaments pour gérer la douleur et la sédation pendant le refroidissement des nouveau-nés suite à une oxygénation cérébrale insuffisante à la naissance (encéphalopathie hypoxique ischémique)
    Cochrane 2022 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Problématique de la revue Les médicaments sauvent-ils des vies ou améliorent-ils la douleur et la sédation chez les nouveau-nés dont l'oxygénation cérébrale est insuffisante à la naissance (encéphalopathie hypoxique ischémique) et qui sont refroidis ? Contexte Le manque d'oxygène à la naissance pourrait endommager le cerveau du nouveau-né. Les bébés dont les lésions cérébrales sont moins graves pourraient se rétablir complètement ou n'avoir que des problèmes légers. Pour d'autres bébés présentant des lésions plus graves, cela pourrait entraîner la mort ou des problèmes plus tard dans la vie. Par exemple, certains de ces bébés développent une paralysie cérébrale, une déficience intellectuelle ou d'autres problèmes. Actuellement, nous n'avons que l’hypothermie (refroidissement) comme approche pour traiter cette maladie. Le refroidissement est obtenu par l'utilisation de casques spéciaux ou, plus fréquemment, de matelas thermiques. Le refroidissement pourrait provoquer des douleurs qui peuvent également avoir un impact négatif à long terme sur le développement et la qualité de vie. L'objectif de cette revue était d'évaluer l’efficacité des médicaments pour réduire la douleur, l'inconfort et la mortalité.

    Voir l'indexation

  44. Rencontres Cancer et travail 2022 : retour sur le colloque «Vivre et travailler avec un cancer»
    INCa - Institut National du Cancer 2022 France
    *congrès ou conférence; *enregistrement vidéo;

    Le 23 novembre 2022, le colloque « Vivre et travailler avec un cancer » avait lieu dans le cadre des premières Rencontres Cancer et Travail à la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris. Discours en plénière, quatre masterclass thématiques et deux tables rondes ont permis d’échanger et de débattre autour de la question du maintien et du retour en emploi des personnes touchées par un cancer, avec les principaux acteurs institutionnels, les entreprises et les associations. Tour d’horizon en vidéo des temps forts de cette journée.

    Voir l'indexation

  45. ADAPTIC TOUCH - Pansements interface siliconés
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande de renouvellement d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Plaies aiguës en phase d’épidermisation lors d’un traitement séquentiel ; Plaies chroniques en phase de bourgeonnement lors d’un traitement séquentiel ; Plaies chroniques en phase d’épidermisation lors d’un traitement séquentiel ; Peaux fragiles (notamment en cas d’épidermolyse bulleuse congénitale). Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux pansements interface MEPITEL.

    Voir l'indexation

  46. HOMEFILL II - Système pour oxygénothérapie à domicile avec déambulation
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande de modification renouvellement d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Oxygénothérapie de longue durée quotidienne avec déambulation de plus d’une heure par jour, ou oxygénothérapie de déambulation exclusive, avec un système de remplissage de bouteilles grâce à un concentrateur et un compresseur. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux autres systèmes de remplissage de bouteilles d’oxygène utilisant un concentrateur fixe et un compresseur ou un concentrateur fixe et un concentrateur/compresseur inscrits à la LPPR

    Voir l'indexation

  47. PLATINUM 9 - Concentrateur haut débit pour oxygénothérapie à domicile en poste fixe
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande de renouvellement d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Oxygénothérapie à long terme à domicile chez des patients qui nécessitent un débit d’oxygène en poste fixe supérieur à 5 L/min et inférieur ou égal à 9 L/min. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux autres concentrateurs d’oxygènes fixes inscrits sur la LPPR.

    Voir l'indexation

  48. Flash Sécurité Patient - « Téléconsultation : à distance, redoubler de vigilance » - Flash sécurité patient
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *recommandation professionnelle;

    Contexte La téléconsultation est une nouvelle pratique qui s’inscrit en complément de la consultation en présentiel et permet d’améliorer l’accès aux soins des patients. Elle se développe depuis 2010 et est accessible sur l’ensemble du territoire français depuis 2018. La situation sanitaire exceptionnelle due à l’épidémie de Covid-19 a conduit à un recours massif aux téléconsultations et celles-ci sont désormais installées dans les usages. Ainsi, en 2021, environ 1 million de téléconsultations avaient lieu par mois. Objectifs En partageant ce retour d’expérience relatif à l’utilisation de la téléconsultation, ce flash permet d’alerter et de sensibiliser les professionnels de santé à la survenue d’événements indésirables associes aux soins qui auraient pu être évités par un respect des règles de bonnes pratiques avant, pendant et après le déroulement de la téléconsultation.

    Voir l'indexation

  49. Les travaux du HCSP pour la préparation de la future Stratégie nationale de santé
    HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique 2022 France
    *information scientifique et technique;

    Le HCSP participe à la définition de la prochaine Stratégie nationale de santé. Après une analyse des principaux problèmes de santé de la population, des déterminants de l’état de santé, le HCSP proposera des stratégies d’action et des objectifs pour les années à venir. Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi de façon conjointe par la Direction générale de la santé (DGS) et le Secrétariat général des ministères sociaux (SGMAS) le 18 octobre 2022 dans le cadre de la préparation de la future Stratégie nationale de santé (SNS). La SNS est prévue par la loi et constitue le cadre de la politique nationale de santé en France. La SNS 2018/2022 a été adoptée par le Gouvernement fin 2017 et prend fin le 31 décembre 2022. Elle avait été élaborée notamment à partir du rapport préalable du HCSP rendu en septembre 2017. Le HCSP avait par la suite contribué partiellement à son évaluation. Une nouvelle SNS doit être préparée pour couvrir la période du nouveau quinquennat 2023-2027. Elle devra tenir compte de l’évaluation de la SNS 2018-2022 et des enseignements de la crise sanitaire. Elle traduira les trois objectifs du programme présidentiel d’Emmanuel Macron : mettre en œuvre la révolution de la prévention, poursuivre les efforts pour la médecine de ville et l’hôpital, faire reculer les déserts médicaux. La SNS devra être achevée au plus tard pour mi-mars 2023 pour que les projets régionaux de santé (PRS) soient élaborés par les agences régionales de santé (ARS) dans les délais réglementaires.

    Voir l'indexation

  50. Grossesse, alcool et représentations sociales chez les femmes
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2022 Canada
    *revue de la littérature;

    De façon générale, les femmes ayant participé aux études consultées voient la consommation fréquente ou en grande quantité d’alcool comme étant incompatible avec le fait de devenir parent. La santé du fœtus en développement est leur principale motivation pour changer un comportement pendant la grossesse. Tandis que pour plusieurs femmes, l’abstinence s’impose comme la seule option responsable, une certaine acceptabilité sociale se dégage concernant la consommation de petites quantités d’alcool au moment de planifier une grossesse et durant celle-ci. Le moment pour l’arrêt ou la réduction de la consommation d’alcool correspond souvent à celui où les femmes ont la confirmation qu’elles sont enceintes. L’absence de consensus scientifique concernant le risque pour le fœtus d’une faible consommation d’alcool durant la grossesse et l’absence d’un seuil sécuritaire établi ont été mentionnées par les femmes à l’appui des différentes positions face à la recommandation d’abstinence. Les femmes évoquent la limite des connaissances scientifiques pour justifier l’importance d’éviter le risque de consommer de l’alcool, mais aussi pour se distancier de la recommandation d’abstinence.

    Voir l'indexation

  51. Quelles industries et professions cibler pour la prévention des troubles musculo-squelettiques
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2022 Canada
    *rapport;

    Basée sur les données d’indemnisation et des données complémentaires d’enquête de santé, cette analyse permet d’identifier des groupes à risque au sein d’industries qui autrement seraient ignorées. La considération de ces sources de données complémentaires permet d’élaborer un portrait plus juste des groupes à privilégier en prévention des TMS. Elle atténue notamment l’impact de la sous-déclaration des cas de TMS indemnisés. Les groupes les plus à risque de TMS se trouvent dans diverses industries, dont la santé, la construction, plusieurs industries de fabrication, les industries primaires, les commerces, les industries des arts, loisirs et culture ainsi que plusieurs services, notamment l’hébergement et la restauration, les services administratifs, de soutien, de gestion des déchets et d’assainissement, de réparation et d’entretien et les services personnels.

    Voir l'indexation

  52. Consommation de cannabis et conséquences sanitaires associées - Portrait et utilisation des données
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2022 Canada
    *rapport;

    Ce document présente l’éventail des données disponibles sur le cannabis, tant en matière d’enquêtes populationnelles que de données médico-administratives, en vue d’outiller les professionnels et intervenants du réseau de la santé s’intéressant à la consommation de cannabis, ainsi qu’aux conséquences sanitaires associées au sein de la population. Il dresse également un portrait sommaire de la situation et présente une analyse de l’évolution de la consommation de cannabis. Actuellement, les principales enquêtes permettant de dresser un portrait exhaustif de la situation au Québec sont l’EQC pour la population générale et l’ETADJES pour les jeunes du secondaire. Au Canada, les enquêtes permettant d’établir un portrait comparatif à jour de la situation et d’examiner les tendances nationales sont l’ECAD et l’ENC dans la population générale et l’ECTADÉ pour les élèves. L’ECCADEEP est utile pour la population des étudiants qui fréquentent les établissements d’enseignement postsecondaire canadiens.

    Voir l'indexation

  53. Baromètre de Santé publique France 2021. Méthode
    SPF - Santé publique France 2022 France
    *rapport;

    La méthode d'enquête du Baromètre de Santé publique France 2021 repose sur une génération aléatoire de numéros de téléphone fixe et mobile. Le champ de l'enquête inclut les personnes âgées de 18 à 85 ans résidant en France métropolitaine et parlant le français. L'enquête a été menée par téléphone par l'Institut Ipsos. Elle a démarré le 11 février 2021 et s'est terminée le 15 décembre 2021. Au total, 24 514 personnes âgées de 18 à 85 ans, résidant en France métropolitaine et parlant le français, ont participé. Sept interviews sur dix ont été réalisées suite au tirage au sort d'un numéro de téléphone mobile, et trois sur dix d'un numéro de téléphone fixe. Le taux de participation a été de 44,3 %, pour un questionnaire d'une durée moyenne de 36 minutes. Cette treizième édition du Baromètre de Santé publique France a été mise en place avec pour objectif principal de produire des estimations régionales pour des thèmes suivis historiquement dans le Baromètre (addictions, vaccination, nutrition). La taille d'échantillon importante prévue à cet effet (24 514 personnes âgées de 18 à 85 ans) devait également permettre de produire des estimations et des éléments d'interprétation sur des problématiques localisées (comme les pesticides par exemple), des événements rares (telles les conduites suicidaires ou les troubles musculo-squelettiques) ou des populations spécifiques (comme par exemple les femmes enceintes ou les parents de jeunes enfants). Cette édition était également l'occasion de renseigner l'état de santé des Français après un an de pandémie, notamment de faire un état des lieux de la santé mentale de la population et de renseigner sur les lieux de contamination à la Covid-19.

    Voir l'indexation

  54. Bilan du suivi des contacts à risque des cas probables et confirmés d'infection par le virus Monkeypox, mai - juillet 2022
    SPF - Santé publique France 2022 France
    *rapport;

    Le suivi des personnes-contacts à risque des cas probables et confirmés d'infection par le virus Monkeypox (MKP) a permis de documenter les caractéristiques de transmission secondaire du virus. Entre le 19 mai et le 10 juillet 2022, au niveau national, 833 personnes-contacts à risque ont été déclarées par les cas, 72 % étaient des hommes et l'âge médian était de 36 ans. Les partenaires sexuels étaient le groupe le plus à risque d'infection avec un taux d'attaque secondaire de 21,8 %. Le taux d'attaque secondaire était significativement plus faible pour les autres types de contact (6,1 % pour l'entourage familial/amical/voisinage et 1,9 % pour les personnes appartenant au même foyer). L'étude a également montré que parmi 495 personnes-contacts retenues pour analyser la proportion de sujets vaccinés, 57 % ont bénéficié d'une vaccination en post-exposition (VPE) avec un vaccin antivariolique de 3e génération. La proportion chez les contacts partenaires sexuels était de 68 %. Les délais médians entre le premier contact ou le dernier contact à risque et la vaccination étaient de 11,5 jours et 7 jours respectivement. Nos résultats montrent que la vaccination en post-exposition a permis de réduire le risque d'infection secondaire chez les sujets-contacts, en particulier pour les partenaires sexuels chez qui ce risque était près de quatre fois plus élevé chez les non vaccinés par rapport aux vaccinés. L'efficacité de la vaccination en post-exposition a pu être estimée à 79,3 % (IC95 % : 51,9-92,1) pour l'ensemble des sujets-contacts et à 75,8 % (IC95 % : 35,9-91,8) pour les partenaires sexuels. Malgré les différents biais inhérents à l'étude, celle-ci apporte des résultats et des enseignements utiles pour évaluer les stratégies de contact-tracing et de vaccination en post-exposition mises en oeuvre pour freiner la diffusion du virus. Elle permet de disposer de premières données d'efficacité vaccinale en vie réelle de cette stratégie d'utilisation des vaccins antivarioliques de 3e génération pour la prévention des infections secondaires par le virus MKP.

    Voir l'indexation

  55. RINVOQ (upadacitinib hémihydraté) - Spondyloarthrite axiale non radiographique
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *avis de la commission de transparence;

    Nature de la demande Extension d'indication Nouvelle indication. L’essentiel Avis favorable au remboursement dans le traitement de la spondyloarthrite axiale non radiographique active avec des signes objectifs d’inflammation chez des adultes ayant répondu de manière inadéquate aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Quel progrès ? Pas de progrès dans la prise en charge des patients adultes atteints de spondyloarthrite axiale non radiographique active avec des signes objectifs d’inflammation et ayant répondu de manière inadéquate aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

    Voir l'indexation

  56. L’utilisation des probiotiques dans la population pédiatrique
    SCP - Société Canadienne de Pédiatrie 2022 Canada
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Le présent document de principes définit les probiotiques et fournit une analyse des publications scientifiques les plus récentes sur leur utilisation en pédiatrie. De nombreuses études ont évalué les avantages potentiels des probiotiques, mais en raison des variations importantes dans les souches et les doses utilisées, des populations de patients étudiées et des méthodologies privilégiées, les résultats sont hétérogènes. Selon les données probantes à jour, les probiotiques peuvent réduire le taux de mortalité et l’incidence d’entérocolite nécrosante chez les nouveau-nés prématurés et de petit poids à la naissance. Ils peuvent également être bénéfiques pour réduire l’intolérance alimentaire. Chez les nourrissons, on peut envisager de les utiliser pour limiter les symptômes de coliques, et chez les enfants plus âgés, pour prévenir la diarrhée associée aux antibiotiques ou au Clostridium difficile. Les suppléments de probiotiques utilisés conjointement avec un traitement standard peuvent contribuer à éradiquer l’Helicobacter pylori et à atténuer les effets secondaires du traitement. On peut envisager d’utiliser des espèces de Lactobacillus pour traiter le syndrome du côlon irritable ou de recourir à des probiotiques pour contribuer à prévenir la dermatite atopique et l’eczéma. Afin d’optimiser les politiques et les pratiques en pédiatrie, de vastes études de qualité devront être réalisées pour déterminer les types et les combinaisons de probiotiques les plus efficaces.

    Voir l'indexation

  57. Comment s’assurer que les antibiotiques sont indiqués
    Soins de nos enfants 2022 Canada
    *information patient et grand public;

    Lorsque votre enfant est malade, il a parfois besoin d’un antibiotique pour se soigner. Cependant, dans la plupart des cas, il guérira tout aussi vite sans antibiotique. Il est important de savoir quand votre enfant a vraiment besoin d’en prendre. Qu’est-ce qu’une infection? Les infections sont causées par des germes, qui se trouvent souvent sur les choses qu’on touche. Ces germes sont transférés lorsque les objets entrent en contact avec votre nez, votre bouche ou vos yeux. Il existe deux grands types de germes : les virus et les bactéries. Les principales infections causées par des virus sont le rhume, la grippe (l’influenza) et certaines otites. Les infections causées par des bactéries incluent l’angine streptococcique, les infections de la vessie et de la peau et certaines otites.

    Voir l'indexation

  58. Quels sont les bénéfices et les risques des vaccins dans la prévention de la COVID-19 ?
    Cochrane 2022 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Principaux messages - La plupart des vaccins réduisent, ou réduisent probablement, le nombre de personnes qui contractent la COVID-19 et la forme sévère de la COVID-19. - De nombreux vaccins sont susceptibles d'augmenter le nombre de personnes présentant des manifestations telles que fièvre ou maux de tête par rapport à un placebo (vaccin factice ne contenant aucun médicament mais ayant l'apparence du vaccin testé). Ceci est attendu car ces événements sont principalement dus à la réponse de l'organisme au vaccin ; ils sont généralement légers et de courte durée. - De nombreux vaccins présentent peu ou pas de différence dans l'incidence des événements indésirables graves par rapport au placebo. - Les données probantes sont insuffisantes pour déterminer s'il y avait une différence entre le vaccin et le placebo en termes de décès, car le nombre de décès était faible dans les essais. - La plupart des essais ont évalué l'efficacité du vaccin sur une courte période, et n'ont pas évalué l'efficacité contre les variants préoccupants de la COVID-19.

    Voir l'indexation

  59. Stratégie de vaccination contre la Covid-19 : Place du vaccin VidPrevtyn Beta - Recommandation vaccinale
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *recommandation de santé publique;

    A qui s’adresse ce rapport ? Il s’adresse aux décideurs publics. Quel est l’objectif de ce rapport ? Evaluer la place du vaccin VidPrevtyn Beta dans la stratégie de vaccination contre la Covid-19. Principales conclusions de la recommandation : La HAS recommande d’intégrer le vaccin VidPrevtyn Beta chez des sujets de plus de 18 ans primovaccinés avec un vaccin à ARNm ou à vecteur adénoviral contre la Covid-19 en alternative aux vaccins à ARNm bivalents pour les personnes réticentes à ce type de vaccins et celles qui ne peuvent en bénéficier (contre-indications). La HAS rappelle que, conformément à la stratégie vaccinale de rappel actuelle, une dose additionnelle doit être réalisée préférentiellement avec un vaccin à ARNm bivalent (Spikevax bivalent Original/Omicron BA.1, Comirnaty bivalent Original/Omicron BA.1, Comirnaty bivalent Original/Omicron BA.4-5, Spikevax bivalent Original/Omicron BA.4-5), quel(s) que soi(en)t le(s) vaccin(s) utilisé(s) précédemment.

    Voir l'indexation

  60. Stratégie de vaccination contre la Covid-19 : Place du vaccin VLA2001 - Recommandation vaccinale
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *recommandation de santé publique;

    A qui s’adresse ce rapport ? Il s’adresse aux décideurs publics. Quel est l’objectif de ce rapport ? Evaluer la place du VLA2001 dans la stratégie de vaccination contre la Covid-19. Principales conclusions de la recommandation : Dans le contexte épidémiologique actuel en France et compte tenu des données disponibles encore trop limitées à ce jour concernant le vaccin VLA2001, la HAS estime que l’intégration du vaccin VLA2001 dans la stratégie de primovaccination actuelle n’est pas justifiée. Par conséquent, la HAS ne recommande pas à ce jour son utilisation en primovaccination dans la stratégie de vaccination contre la Covid-19 actuelle, compte tenu de la disponibilité d’alternatives. La HAS rappelle que, conformément à la stratégie vaccinale actuelle, la primovaccination contre la Covid-19 est accessible à tous, dès 5 ans. La primovaccination se fait, lorsque c’est possible, avec un vaccin à ARNm (Comirnaty ou Spikevax). Pour les personnes de moins de 30 ans, seul le vaccin Comirnaty est recommandé. En outre, pour les personnes réticentes à ce type de vaccins et celles qui ne peuvent en bénéficier (contre-indications), la HAS considère que les vaccins Nuvaxovid (à partir de 18 ans) et Jcovden (à partir de 55 ans) – qui utilisent des technologies différentes – représentent une alternative efficace.

    Voir l'indexation

  61. Stratégie de vaccination contre la Covid-19 : Place du vaccin Nuvaxovid dans la stratégie de rappel - Recommandation vaccinale
    HAS - Haute Autorité de Santé 2022 France
    *recommandation de santé publique;

    A qui s’adresse ce rapport ? Il s’adresse aux décideurs publics. Quel est l’objectif de ce rapport ? Evaluer la place du vaccin Nuvaxovid dans la stratégie de vaccination contre la Covid-19. Principales conclusions de la recommandation : La HAS recommande d’intégrer le vaccin Nuvaxovid dans la stratégie vaccinale de rappel contre la Covid-19 en alternative aux vaccins à ARNm bivalents seulement chez les sujets qui ne souhaitent ou ne peuvent plus recevoir un vaccin à ARNm. La HAS recommande que la campagne de rappel en cours soit réalisée préférentiellement avec un vaccin à ARNm bivalent (Spikevax bivalent Original/Omicron BA.1, Comirnaty bivalent Original/Omicron BA.1, Comirnaty bivalent Original/Omicron BA.4-5, Spikevax bivalent Original/Omicron BA.4-5), quel(s) que soi(en)t le(s) vaccin(s) utilisé(s) précédemment.

    Voir l'indexation

  62. Du bon usage des inhibiteurs des SGLT2 en néphrologie clinique
    SFNDT - Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation 2022 France
    *recommandation de bon usage du médicament;

    Les inhibiteurs des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (iSGLT2), appelés aussi gliflozines, constituent une nouvelle classe thérapeutique d’une importance majeure en néphrologie. Comme leur nom l’indique, ces molécules inhibent la réabsorption du glucose par le tube proximal, entraînant une glucosurie. De ce mécanisme princeps découlent (ou s’ajoutent) différents processus pouvant expliquer les effets bénéfiques de ces traitements (amélioration de la glycémie, restauration du « feedback » tubulo-glomérulaire, effet natriurétique et diurétique, impact sur la consommation rénale d’ATP, etc.).

    Voir l'indexation

  63. Guide de bon usage du Paxlovid
    SFNDT - Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation 2022 France
    *recommandation de bon usage du médicament;

    Paxlovid (PF-07321332/ritonavir) est un nouvel antiviral anti-SARS-CoV-2 administré par voie orale. La molécule PF-07321332 est un inhibiteur peptidomimétique spécifique de la protéase 3Clike (3CL) des coronavirus, y compris la protéase 3CL du SARS-CoV-2, enzyme nécessaire à la réplication du virus. L’inhibition de la protéase 3CL rend la protéine incapable de traiter les précurseurs polyprotéiques, ce qui conduit à une inhibition de la réplication virale. Le ritonavir inhibe le métabolisme de PF-07321332 médié par le CYP3A, ce qui entraîne une augmentation des concentrations plasmatiques de PF-07321332. Le PF-07321332 est essentiellement éliminé par voie rénale avec une demi-vie d’élimination moyenne de 6,1 heures lorsqu’il est co-administré avec le ritonavir.

    Voir l'indexation

Nous contacter.
09/12/2022


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.