Recevez cette page chaque semaine par courrier électronique, cliquez ici. [894 inscrits au 12/02/2018]
Pour se désabonner, cliquez . Pour en savoir plus sur la description et l'indexation des ressources : CISMeF : pourquoi, comment.

Période du 09-10-2021 au 16-10-2021 rss - Archives - Actualités du site (Blogue) - Créer une alerte personnalisée

documents
  1. TRUMENBA suspension injectable en seringue préremplie - Modification des conditions d’inscription suite à l’actualisation du RCP et des recommandations vaccinales.
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement dans l'immunisation active contre les infections invasives à méningocoque de sérogroupe B, des sujets à partir de l’âge de 10 ans, uniquement dans les populations recommandées par la HAS le 3 juin 2021. Pas de progrès thérapeutique par rapport à BEXSERO dans la prévention des infections invasives à méningocoque de sérogroupe B...

    Voir l'indexation

  2. Effets de l’exercice physique chez les adultes ayant subi une transplantation pulmonaire
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    La transplantation pulmonaire est souvent la dernière option thérapeutique chez les personnes atteintes de maladies pulmonaires chroniques. Il est suggéré aux patients qui ont subi une transplantation pulmonaire de suivre un programme d'exercices physiques, afin d'accélérer leur rétablissement. Ces exercices physiques devraient faciliter la reprise de leurs activités habituelles et améliorer leur qualité de vie. Cependant, les bénéfices exacts des exercices physiques pour ces patients ne sont pas clairs et il n'existe actuellement pas de recommandations claires sur la manière dont les programmes d’entraînement devraient être mis en œuvre.

    Voir l'indexation

  3. Traitement de l'hypertension artérielle à l'aide de médicaments pour prévenir une future démence ou les troubles de la mémoire et de la pensée
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Des études observationnelles ayant suivi des participants pendant de nombreuses années ont suggéré que l'hypertension artérielle est associée à une démence subséquente ou à de nouveaux troubles de la mémoire et de la pensée (troubles cognitifs). Il est important d'établir si le traitement de l'hypertension artérielle peut réduire le risque de démence et de troubles de la mémoire et de la pensée. Certaines données probantes sont déjà clairement en faveur du traitement de l'hypertension artérielle après un AVC. Les données probantes concernant le traitement de l'hypertension artérielle en l'absence d'un AVC n'étaient pas aussi bien établies lorsque ce protocole de revue a été rédigé.

    Voir l'indexation

  4. Syndrome de Bartter - Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
    Filière de santé ORKiD 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint de SB. Il a pour but d’optimiser et d’harmoniser la prise en charge et le suivi de la maladie rare sur l’ensemble du territoire. Il permet également d’identifier les spécialités pharmaceutiques utilisées dans une indication non prévue dans l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) ainsi que les spécialités, produits ou prestations nécessaires à la prise en charge des patients mais non habituellement pris en charge ou remboursés. Ce PNDS peut servir de référence au médecin traitant (médecin désigné par le patient auprès de la Caisse d’assurance maladie) en concertation avec le médecin spécialiste notamment au moment d’établir le protocole de soins conjointement avec le médecin conseil et le patient, dans le cas d'une demande d'exonération du ticket modérateur au titre d'une affection hors liste.

    Voir l'indexation

  5. Une dégradation de la santé mentale chez les jeunes en 2020
    DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques 2021 France
    *article de périodique;

    Entre mai et novembre 2020, les taux de syndromes dépressifs dans la population de 15 ans ou plus sont passés de 13,5 % à 11,0 %, revenant ainsi à un niveau équivalent à celui mesuré en 2019, selon les enquêtes EpiCov et EHIS. Cette diminution globale est portée par une baisse de deux points des syndromes dépressifs mineurs, touchant 6,1 % de la population, mais les syndromes dépressifs majeurs (4,9 %) ne régressent pas sur la période et demeurent à des niveaux supérieurs à ceux de 2019, tout particulièrement chez les jeunes.

    Voir l'indexation

  6. Les demandes de soins liés à la santé mentale restent plus fréquentes au printemps 2021
    DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques 2021 France
    *article de périodique;

    Les participants au quatrième Panel d’observation des pratiques et des conditions d’exercice en médecine générale ont été interrogés entre avril et juillet 2021 sur leur activité pendant la crise sanitaire et sur leur statut vaccinal. La moitié des médecins ont un volume d’activité similaire à une semaine ordinaire, avant le début de l’épidémie de Covid-19, alors que près d’un quart a une activité supérieure à la normale. Les demandes de soins liés à la santé mentale ont augmenté avec l’épidémie de Covid-19. Ainsi, sept médecins généralistes sur dix constatent une hausse de leur activité pour ces motifs, une part qui a augmenté au cours de l’année 2020 et se stabilise désormais. Pour les autres motifs de consultation étudiés, et notamment le suivi des maladies chroniques, le volume d’activité est proche de celui d’une semaine ordinaire, avant la crise sanitaire. Toutefois, pour deux médecins sur cinq, les consultations relatives à des complications de maladies chroniques sont plus fréquentes qu’avant la crise. Plus de neuf médecins généralistes sur dix sont entrés dans le schéma vaccinal avant juillet 2021. Trois quarts avaient déjà reçu deux doses de vaccin contre la Covid-19, le plus souvent avec un vaccin à ARN messager.

    Voir l'indexation

  7. Deuxième rendez-vous de l’engagement des usagers et personnes accompagnées - Conférence en ligne - 4 octobre 2021
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *congrès ou conférence; *matériel audio-visuel;

    Programme de la conférence en ligne : Faciliter votre venue pour participer aux travaux de la HAS; Médicaments et technologies de santé: les évolutions de l'évaluation des technologies de santé et focus sur accès précoce; Le foisonnement terminologique dans l'engagement des usagers et des personnes accompagnées peut-il être clarifié ?

    Voir l'indexation

  8. Avis 9675 - Vaccination simultanée COVID-19
    SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement 2021 Belgique
    *recommandation de santé publique;

    Dans cet avis scientifique, qui propose des lignes directrices aux responsables politiques en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique émet des recommandations sur la vaccination concomitante avec les vaccins COVID-19.

    Voir l'indexation

  9. Une situation apaisée : quand et comment alléger ? - Avis du Conseil scientifique Covid-19 du 5 octobre 2021
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Le Conseil scientifique COVID-19 a été saisi le 23 septembre 2021 par le Ministre des Solidarités et de la Santé sur la question d’un allègement des mesures visant à limiter la circulation du virus, notamment en ce qui concerne le champ des activités et lieux soumis au passe sanitaire, étant donnée l’amélioration constante de la situation épidémique en métropole depuis plusieurs semaines. Le Conseil scientifique a souhaité répondre avec une vision élargie par rapport à la saisine.

    Voir l'indexation

  10. Science infirmière et pratiques en santé
    Université de Montréal Canada
    *périodique;

    Science infirmière et pratiques en santé (Science of Nursing and Health Practices) est une revue internationale, bilingue, libre d’accès, gratuite pour les lecteurs et les auteurs. Produite par le Réseau de recherche en interventions en sciences infirmières du Québec (RRISIQ), la revue encourage la démocratisation de l’accès aux résultats de la recherche pour une utilisation accrue des retombées de la recherche concernant les pratiques en santé.

    Voir l'indexation

  11. DURVALUMAB (IMFINZI) - Quelle stratégie posologique devrait-on privilégier : Dose en fonction du poids, dose fixe ou dose en fonction du poids avec une dose maximale? - Modèle d’intervention clinique (MIC) PGTM
    PGTM 2021 Canada
    *avis de la commission de transparence;

    Le durvalumab est un anticorps monoclonal sélectif qui se lie au récepteur PD-L1 et bloque son interaction avec les ligands PD-1, contrecarrant l’inhibition de la réponse immunitaire antitumorale. Le durvalumab est actuellement approuvé au Canada pour le traitement des cancers suivants : le carcinome urothélial (CU) localement avancé ou métastatique, dont la maladie a progressé durant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine ou qu’elle a progressé au cours des 12 mois suivant une chimiothérapie néoadjuvante ou adjuvante à base de sels de platine; le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) de stade III localement avancé et inopérable, dont la maladie n’a pas progressé après un traitement de chimioradiothérapie à base de sels de platine; pour le traitement de première intention du cancer du poumon à petites cellules (CPPC) de stade étendu, en association avec l’étoposide et le carboplatine ou le cisplatine [...] Le PGTM fait le point sur les stratégies posologiques approuvées et celles proposées par divers organismes règlementaires. La qualité de la preuve portant sur l’efficacité et l’innocuité et les aspects coûts et commodité pour les centres hospitaliers ont été pris en compte. Aux fins de cette évaluation, le PGTM s’est penché sur le CPNPC après un traitement de chimioradiothérapie, puisqu’il s’agit de la première indication approuvée au Québec et la seule actuellement en vigueur pour le durvalumab, avec la possibilité d’extrapoler aux autres indications si jugé approprié.

    Voir l'indexation

  12. Réponse à la saisine de Sophie Cluzel, Ministre chargée des personnes handicapées sur l’accès à la vie affective et sexuelle et l’assistance sexuelle des personnes handicapées
    CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique 2021 France
    *information scientifique et technique;

    Dans une lettre du 2 février 2020, le Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE), a été saisi par la Minsitre chargée des personnes handicapées, pour aborder de nouveau la réflexion éthique concernant l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap. Le CCNE y a répondu le 13 juillet 2020 dans une lettre de réponse.

    Voir l'indexation

  13. Orientations pour la surveillance des variants du SARS-CoV-2 - Orientations provisoires - 9 août 2021
    OMS - Organisation Mondiale de la Santé 2021 Suisse
    *recommandation de santé publique;

    Le présent document vise à décrire un ensemble minimal d’activités de surveillance recommandées au niveau national pour détecter et surveiller la prévalence relative des variants du SARS-CoV-2, et à présenter un ensemble d’activités permettant de caractériser et d’évaluer le risque posé par ces variants. Un ensemble d’indicateurs est également fourni pour standardiser la surveillance et la présentation de rapports publics sur la circulation de variants.

    Voir l'indexation

  14. Durvalumab (IMFINZI) - Quelle stratégie posologique devrait-on privilégier: dose en fonction du poids, dose fixe ou dose en fonction du poids avec une dose maximale ? - Rapport d'évaluation
    PGTM 2021 Canada
    *rapport;

    Le PGTM fait le point sur les stratégies posologiques approuvées et celles proposées par divers organismes règlementaires. La qualité de la preuve portant sur l’efficacité et l’innocuité et les aspects coûts et commodité pour les centres hospitaliers ont été pris en compte. Aux fins de cette évaluation, le PGTM s’est penché sur le CPNPC après un traitement de chimioradiothérapie, puisqu’il s’agit de la première indication approuvée au Québec et la seule actuellement en vigueur pour le durvalumab, avec la possibilité d’extrapoler aux autres indications si jugé approprié.

    Voir l'indexation

  15. Quels sont les bénéfices et les risques de l'utilisation du laser dans le traitement de l'hypersensibilité dentaire (douleur dentaire brève et aiguë) ?
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    L'hypersensibilité dentaire est une douleur brève et vive qui n'est pas due à une maladie ou à un problème dentaire tel que des caries (cavités dans les dents) et qui peut se produire lorsque les dents entrent en contact avec des aliments ou des boissons chauds ou froids, de l'air froid ou des aliments ou des boissons spécifiques tels que le sucre et les boissons gazeuses. Elle peut également survenir lorsqu’on se brosse les dents ou que l’on reçoit des soins dentaires professionnels.

    Voir l'indexation

  16. Avis abrogeant l’avis complémentaire du 15 avril 2021 sur les critères de sélection des donneurs d’organes, tissus et cellules dans le contexte de pandémie de Covid-19, en rapport avec l’arrêt de la circulation en France d’un variant du SARS-CoV-2
    HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Le HCSP prend acte de l’arrêt de la circulation du variant 20C (B.1.616) et recommande : la levée des mesures spécifiques en matière de dons d’organes, tissus et cellules mises en place dans la zone géographique initialement concernée suite à son émergence en Bretagne ; l’abrogation de l’avis du 15 avril 2021, pris en complément de l’avis du 9 mars 2021, concernant la conduite à tenir particulière en cas de suspicion d’exposition des donneurs d’organes, de tissus ou cellules au variant 20C (B.1.616).

    Voir l'indexation

  17. Avis n 2021.0071/AC/SESPEV du 5 octobre 2021 du collège de la Haute Autorité de santé relatif aux contre-indications à la vaccination contre la COVID-19 - Avis et décisions de la HAS
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Voir l'indexation

  18. Stratégie de vaccination contre la Covid-19 - Place d’un rappel par le vaccin à ARNm COMIRNATY - Recommandation vaccinale
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Le vaccin COMIRNATY a obtenu une le 4 octobre 2021 une variation à l’autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle en Europe (procédure centralisée) et peut être administré en tant que dose de rappel (3ème dose), injectée par voie intramusculaire au moins 6 mois après la seconde dose, chez les personnes âgées de 18 ans et plus.

    Voir l'indexation

  19. Déclaration des naissances et des décès par le biais de dispositifs mobiles : une revue de méthodes mixtes
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Dans cette revue Cochrane, nous avons cherché à évaluer l'effet de l'utilisation des appareils mobiles pour déclarer les naissances et les décès. Nous avons également cherché à décrire comment ces solutions mobiles sont utilisées dans la pratique et les facteurs qui influencent leur utilisation. Nous avons collecté et analysé toutes les études pertinentes pour répondre à ces questions.

    Voir l'indexation

  20. Contraintes du travail associées aux troubles musculosquelettiques – Outils et façons de faire favorisant la prévention des troubles musculo-squelettiques : rapport
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2021 Canada
    *recommandation professionnelle;

    Ce rapport décrit le processus d’élaboration d’un algorithme permettant d’évaluer les contraintes du travail associées aux troubles musculo-squelettiques en quatre étapes et de deux guides pour l’évaluation rapide ou approfondie des contraintes du travail associées aux troubles musculo-squelettiques.

    Voir l'indexation

  21. FIVASA (mésalazine)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  22. ELAPRASE (idursulfase)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  23. DIACOMIT (stiripentol)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  24. KEYTRUDA (pembrolizumab)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  25. Programme de surveillance du pneumocoque : rapport 2019
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2021 Canada
    *rapport;

    Le pneumocoque (Streptococcus pneumoniae) entraîne un grand nombre d’infections de diverses natures, d’hospitalisations, de prescriptions d’antibiotiques et de décès au niveau mondial ainsi qu’au Québec et au Canada. Deux types de vaccins ont été développés pour réduire le fardeau des infections à pneumocoque, en visant plus particulièrement les infections invasives à pneumocoque (IIP) et les sérotypes qui sont le plus souvent en cause. Les vaccins pneumococciques conjugués 7‑valent (contient 7 sérotypes; VPC-7), 10-valent (VPC-10) et 13-valent (VPC-13) sont principalement destinés aux enfants. Le vaccin pneumococcique polysaccharidique 23-valent (VPP-23) est surtout utilisé chez les personnes de 65 ans et plus. Il est à noter qu’un vaccin conjugué 15‑valent et un autre 20-valent sont aussi en cours de développement. Une surveillance étroite de l’épidémiologie des infections à pneumocoque est essentielle, afin de mesurer l’impact du programme de vaccination et d’adapter, si nécessaire, les recommandations vaccinales. Une surveillance renforcée des infections à pneumocoque est en cours au Québec et inclut plusieurs activités. Le présent rapport rend compte de ces activités et couvre une période allant jusqu’au 31 décembre 2019.

    Voir l'indexation

  26. Les troubles musculo-squelettiques reconnus par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail de 2010 à 2012 : qui est à risque?
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2021 Canada
    *rapport;

    Cette étude vise à identifier, chez les hommes et chez les femmes, les groupes les plus à risque de troubles musculo-squelettiques d’origine non traumatique selon l’industrie et le type de profession et à caractériser leur ampleur. L’analyse repose sur les données d’indemnisation des lésions professionnelles de 2010 à 2012 de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

    Voir l'indexation

  27. DEFITELIO (défibrotide)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  28. BORTEZOMIB ACCORD (bortezomib)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  29. Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la COVID-19 - Période du 17/09/2021 au 30/09/2021
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2021 France
    *information sur le médicament; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit;

    Il n’y a pas eu de nouveau signal identifié sur la période avec le vaccin Comirnaty. Il n’y a pas eu de nouveau signal identifié sur la période avec Spikevax. Il n’y a pas eu de nouveau signal identifié sur la période avec Vaxzevria Il n’y a pas eu d’autre signal identifié sur la période avec Janssen...

    Voir l'indexation

  30. Directives pour les modalités de sédation consciente, sédation profonde ou d’anesthésie générale
    Ordre des Dentistes du Québec 2000 Canada
    *recommandation professionnelle;

    Compte tenu de l’état actuel des connaissances et des enjeux relatifs à l’accessibilité des soins, l’Ordre des dentistes du Québec, mû par sa mission de protection du public, a élaboré ces directives afin de proposer aux dentistes québécois des éléments d’information structurés susceptibles de les appuyer dans la poursuite de leurs objectifs thérapeutiques. Ces directives se veulent générales dans leur application en ce que le choix des agents sédatifs ou des techniques utilisées repose sur des protocoles et des normes établis qui sont maîtrisés par le praticien dûment formé, des contraintes imposées par le patient ou la procédure et la probabilité d’induire une perte de conscience non- intentionnelle.

    Voir l'indexation

  31. Lignes directrices canadiennes sur la prévention, l’évaluation et le traitement de la dépression chez les personnes âgées
    CCSMPA 2021 Canada
    *recommandation professionnelle;

    Le nombre de personnes âgées au Canada connaît une hausse fulgurante. À l’heure actuelle, les adultes âgés (les personnes âgées de 65 ans ou plus) représentent 18 % de la population du pays (Statistique Canada, 2020). Environ 20 % des personnes âgées de 65 ans ou plus souffrent d’une maladie mentale. Bien que cette proportion ressemble à la prévalence de la maladie mentale dans d’autres groupes d’âge, elle ne reflète pas la prévalence élevée de la maladie mentale observée dans les établissements de santé et de services sociaux. Ainsi, des rapports indiquent que de 80 % à 90 % des résidents en centre d’accueil et d’hébergement sont atteints d’un trouble mental quelconque ou d’un déficit cognitif (Seitz et coll., 2010; Rovner et coll., 1990). La dépression du troisième âge est courante mais elle est souvent insuffisamment diagnostiquée et traitée, contribuant ainsi à une importante invalidité fonctionnelle et à une diminution de la qualité de vie. La Coalition canadienne pour la santé mentale des personnes âgées (CCSMPA) a initialement mis sur pied le projet de lignes directrices nationales pour soutenir l’élaboration de recommandations fondées sur des données probantes dans 4 domaines prioritaires de la santé mentale des personnes âgées, y compris la dépression.

    Voir l'indexation

  32. Crise sanitaire : un lien social maintenu fin 2020
    DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques 2021 France
    *rapport;

    Pour les Français interrogés dans le cadre du Baromètre d’opinion de la DREES fin 2020, le contexte de la crise sanitaire consolide le sentiment d’une forte solidarité entre générations. Dans le même temps, la crainte à l’égard d’une hausse des inégalités et de la pauvreté s’est généralisée dans la société. Déjà avant la crise sanitaire, seuls environ 10 % des Français faisaient confiance au personnel politique en cas de crise sanitaire, loin derrière le crédit accordé aux journalistes (23 %) et surtout aux chercheurs et aux médecins (plus de 80 %). En 2020, six mois après le début de l’épidémie de Covid-19, 23 % estiment que la crise a été bien gérée par le gouvernement et 57 % qu’elle l’a bien été par les collectivités locales. La satisfaction vis-à-vis de la gestion de la crise est plus élevée chez ceux pour qui le sentiment de cohésion sociale et la confiance dans les canaux d’information sont forts.

    Voir l'indexation

  33. Élargissement des publics éligibles à la dose de rappel
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    A la suite de l’avis de la Haute Autorité de santé du 5 octobre 20211, le périmètre du public concerné par le rappel de vaccination contre la Covid-19 est étendu aux : - Professionnels de santé (liste en annexe), à l’ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, aux aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, aux professionnels du transport sanitaire, ainsi qu’aux pompiers, quel que soit leur âge et leur mode d’exercice, compte tenu de leur risque accru d’exposition et d’infection au Sars-Cov-2 par rapport à la population générale, et afin d’assurer la protection des personnes vulnérables qu’ils prennent en charge ; - Personnes de l’entourage des immunodéprimés, uniquement chez les adultes âgés de plus de 18 ans.

    Voir l'indexation

  34. Traitements médicamenteux de la trichotillomanie (arrachage chronique des cheveux)
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    La trichotillomanie (TTM) est une affection courante et invalidante caractérisée par l'arrachage répété des cheveux qui entraîne leur perte. La TTM peut être associé à beaucoup de détresse et d’invalidité. Elle pourrait également être associée à d'autres troubles psychiatriques (appelés comorbidités) tels que la dépression et les troubles anxieux. Les chercheurs ont proposé que l’utilisation de médicaments pourraient être utiles pour traiter cette affection.

    Voir l'indexation

  35. Injection de sang autologue ou de plasma riche en plaquettes dans les douleurs latérales du coude
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    La douleur latérale du coude, également connue sous le nom de « tennis elbow » ou épicondylite latérale, est une maladie dégénérative (modification structurelle des tissus liée à l'âge) du tendon à l'endroit où les muscles extenseurs de l'avant-bras s'attachent à la partie externe du coude. C'est une cause fréquente de douleur et d'invalidité du coude, généralement chez les personnes d'âge moyen.

    Voir l'indexation

  36. Les interventions de soins palliatifs chez les personnes ayant une démence en stade avancé
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Dans cette recherche, nous avons voulu voir si les soins palliatifs aident les personnes atteintes de démence avancée, leur famille ou leurs soignants. Nous avons également voulu décrire comment les chercheurs ont essayé de mesurer l'effet des soins palliatifs.

    Voir l'indexation

  37. Systèmes de suivi physiologique et de déclenchement/alerte précoce à utiliser dans les soins de maternité
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Quelle est la question ? L'objectif de cette étude est de déterminer, à partir d'essais contrôlés randomisés, si l'utilisation d'outils de surveillance simples permet de signaler les problèmes cliniques et de réduire les maladies graves ou les décès chez les femmes enceintes et au cours des six premières semaines après la naissance. Des exemples de tels outils sont les systèmes de suivi et de déclenchement ou les systèmes d'alerte précoce conservés au chevet des patients dans les maternités.

    Voir l'indexation

  38. Traitement non médicamenteux du bégaiement chez les enfants âgés de six ans et moins
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Quel était l’objectif de la revue ? L'objectif de cette revue était de déterminer si le traitement non médicamenteux du bégaiement peut améliorer la fluidité de la parole, les attitudes de communication des enfants et l'impact sur la qualité de vie de l'enfant, ainsi que les effets nocifs potentiels chez les enfants âgés de six ans et moins, à court et à long terme. Nous avons collecté et analysé toutes les études pertinentes pour répondre à cette question et avons trouvé quatre études.

    Voir l'indexation

  39. L'utilisation de médicaments supplémentaires pendant une opération de la cataracte pour améliorer le succès d'une opération préexistante (trabéculectomie)
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Pourquoi cette question est-elle importante ? Le glaucome et la cataracte sont un problème mondial qui peut avoir un impact sur la situation économique et sociale d'une personne. La perte de vision due au glaucome est permanente, car l'augmentation de la pression oculaire qui se produit dans le glaucome endommage le nerf optique, qui transmet les signaux de l'œil au cerveau. L'objectif principal du traitement du glaucome est de réduire cette pression, ce qui permet de ralentir l'évolution des troubles de la vision.

    Voir l'indexation

  40. Impact des stratégies de diagnostic de la tuberculose par le test urinaire de lipoarabinomannane à flux latéral chez les personnes vivant avec le VIH
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    La tuberculose est la principale cause de décès chez les personnes vivant avec le VIH. La maladie est particulièrement difficile à diagnostiquer chez les personnes vivant avec le VIH, en partie parce qu'il est souvent difficile de recueillir les expectorations pour procéder au diagnostic. Le test de lipoarabinomannane urinaire à flux latéral (LF-LAM) est un test rapide recommandé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour faciliter la détection de la tuberculose active chez les personnes vivant avec le VIH. Cette revue se limite aux études qui ont utilisé le test Alere Determine TB LAM Ag (AlereLAM), qui est le seul test LF-LAM actuellement recommandé par l'OMS ; ainsi dans cette revue LF-LAM se réfère uniquement à AlereLAM. Un diagnostic rapide et précoce de la tuberculose pourrait permettre un traitement rapide, prévenir des formes sévères de la maladie et éviter des décès. L'objectif de cette revue était de déterminer si l'utilisation du test LF-LAM avait un effet sur les décès et d'autres critères de jugement importants pour le patient chez les personnes vivant avec le VIH.

    Voir l'indexation

  41. Les cancers de l'endomètre
    Fondation ARC pour la recherche sur le cancer 2021 France
    *brochure pédagogique pour les patients;

    Lorsqu’on parle de cancers de l’utérus, une distinction est faite entre les tumeurs qui se développent au sein du corps de l’organe (les cancers du corps de l’utérus, auxquels appartiennent les cancers de l’endomètre) et celles qui affectent le col utérin (les cancers du col de l’utérus).

    Voir l'indexation

  42. Recommandations pour rehausser la surveillance de la lignée B.1.621 (mu) du SRAS-CoV-2 au Québec
    INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec 2021 Canada
    *recommandation de santé publique;

    En raison de la situation sanitaire internationale, de l’augmentation récente du nombre de cas de la lignée B.1.621 (mu) au Québec et de son classement comme variant d’intérêt par plusieurs organismes sanitaires dont l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le Comité d’experts en vigie génomique du SRAS-CoV-2 au Québec (CEVG) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) recommande d'inclure dès maintenant le variant B.1.621 (mu) et ses sous-lignées dans la liste des variants d’intérêt du SRAS-CoV-2 au Québec. Cette nouvelle classification en variant d’intérêt implique une surveillance au moyen du séquençage du génome entier (SGE) et d’analyses fonctionnelles, ainsi qu'un suivi attentif de la littérature scientifique.

    Voir l'indexation

  43. VITRAKVI 20 mg/ml solution buvable (flacon 50 ml)(larotrectinib) - Mise à disposition d’une nouvelle présentation.
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement uniquement dans le traitement des patients pédiatriques ayant un fibrosarcome infantile ou un autre sarcome des tissus mous, avec une fusion du gène NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase), au stade localement avancé ou métastatique, et réfractaire ou en rechute et dans les mêmes conditions que celles fixées pour les présentations déjà inscrites [VITRAKVI 25 et 100 mg, gélule, VITRAKVI 20 mg/ml, solution buvable (flacon de 100 ml)], cf. avis du 9 juillet 2020. Avis défavorable au remboursement dans les autres situations. Pas de progrès de la nouvelle présentation en solution buvable par rapport aux présentations gélules et solution buvable (flacon de 100 ml) déjà disponibles dans la prise en charge des patients pédiatriques ayant un fibrosarcome infantile ou un autre sarcome des tissus mous avec fusion NTRK, localement avancés ou métastatiques, et réfractaires ou en rechute...

    Voir l'indexation

  44. Guide pour l'appropriation d'un changement technique ou matériel en radiothérapie
    IRSN - Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire 2021 France
    *guide;

    La radiothérapie externe s’inscrit dans un système sociotechnique complexe : elle associe des technologies avancées et des activités humaines caractérisées par des interactions multiples entre différents métiers. En effet, au-delà des compé tences techniques requises, activités de radiothérapie nécessitent un niveau élevé de collaboration, voire de synchro nisation, entre les différents acteurs du processus de soins internes au service de radiothérapie ou externes, par exemple avec d’autres services (chimio thérapie, chirurgie…).

    Voir l'indexation

  45. ASCOFER 33 mg (ascorbate ferreux) - Mise à disposition d’une nouvelle présentation.
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Avis favorable au remboursement dans : le traitement curatif de l’anémie par carence martiale, le traitement préventif de la carence martiale de la femme enceinte uniquement chez les femmes identifiées à risque d’anémie ferriprive (notamment antécédents d’anémie, saignements récents, femmes multipares, grossesses rapprochées). Pas de progrès de cette nouvelle présentation en boîte de 90 gélules par rapport à la présentation déjà disponible en boîte de 30 gélules...

    Voir l'indexation

  46. La vaccination est efficace à plus de 90% pour réduire les formes graves de Covid-19 chez les personnes de plus de 50 ans en France
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2021 France
    *information sur le médicament;

    EPI-PHARE (Groupement d’Intérêt Scientifique ANSM-Cnam) a conduit deux nouvelles études de pharmaco-épidémiologie à partir des données du Système National des Données de Santé (SNDS) afin d’évaluer l’efficacité des vaccins pour prévenir les formes graves de Covid-19 chez les personnes âgées de 50 à 74 ans et chez les personnes âgées de 75 ans et plus. Les résultats de ces deux études confirment l’impact majeur de la vaccination. Les vaccins Cominarty, Spikevax et Vaxzevria sont efficaces à plus de 90% contre les formes graves de Covid-19 dans ces deux populations, et ce, jusqu’à au moins 5 mois après un schéma complet (dernières données disponibles). Cela signifie que les personnes vaccinées ont 9 fois moins de risque d'être hospitalisées ou de décéder de la Covid-19 que les personnes non vaccinées...

    Voir l'indexation

  47. Trumenba - Vaccin méningococcique groupe B (recombinant, adsorbé)
    EMA - Agence européenne des médicaments 2021 Pays-Bas
    *flux de syndication; *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit; *évaluation médicament;

    Trumenba est un vaccin utilisé pour protéger des sujets âgés de 10 ans et plus contre les maladies invasives méningococciques causées par Neisseria meningitidis de groupe B. Une maladie invasive survient lorsque ces bactéries se propagent dans le corps, provoquant ainsi de graves infections telles qu'une méningite (infection des membranes qui entourent le cerveau et la moelle épinière) ou une septicémie (infection du sang)...

    Voir l'indexation

  48. Note du 30 septembre 2021 relative à l’intérêt du rappel de vaccination chez les femmes enceintes - Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Le COSV a été saisi par Madame Belaisch-Allart, Présidente du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français, au sujet de la potentielle nécessité de considérer les femmes enceintes comme public prioritaire au rappel de la vaccination anti-Covid-19.

    Voir l'indexation

  49. Avis 137 Éthique et santé publique
    CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique 2021 France
    *rapport;

    La pandémie Covid-19 a confronté notre société à la problématique de l’éthique de la santé publique. Elle nous oblige à la questionner dans un contexte d’urgence, mais également dans celui d’une crise durable, et nous incite à tenter de lui donner un nouvel élan. Cet exercice, que le CCNE souhaite collectif, nécessite que soient posés des repères éthiques. Car l’éthique n’est pas facultative pour la santé publique : c’est la condition de son acceptation qui passe par une participation citoyenne.

    Voir l'indexation

  50. Note du 13 septembre 2021 relative au rappel vaccinal contre le SARS-CoV-2 chez les personnels de santé à l’automne 2021 - Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Les personnels de santé de plus de 50 ans ont pu bénéficier d'une vaccination contre le SARS-CoV-2 à partir du 3 janvier 2021. La vaccination des professionnels de santé tous âges confondus a par la suite été ouverte le 6 février 2021. - Selon les données du Ministère de la Santé, 640 000 professionnels et intervenants de santé à risque de plus de 50 ans avaient reçu une première dose au 31 janvier 2021. Cette population, parmi les premiers vaccinés, présente aujourd’hui un intervalle de 6 mois et demi minimum depuis la complétion de leur schéma vaccinal. Ainsi, il semble opportun que les professionnels de santé de plus de 50 ans fassent partie des premières populations à recevoir un rappel vaccinal contre le SARS-CoV-2.

    Voir l'indexation

  51. Note du 28 septembre 2021 relative à la communication sur la vaccination Covid-19 : Quels dispositifs pour promouvoir la primo-injection chez les personnes non-vaccinées et la dose de rappel chez les personnes à risque de forme grave et les plus de 65 ans ? - Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    La communication sur la vaccination Covid-19 a été axée depuis le début de l’année sur les personnes non vaccinées, pour inciter massivement les personnes éligibles, puis la population générale, à prendre rendez-vous dans un centre de vaccination afin de bénéficier de la protection vaccinale.

    Voir l'indexation

  52. Note du 30 septembre 2021 relative à l’efficacité comparée des vaccins de Pfizer (BNT162b2) et Moderna (mRNA-1273) - Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale a été sollicité pour évaluer les indications d’utilisation des vaccins à ARNm dans le contexte de la parution de données scientifiques à propos de l’efficacité comparée des vaccins BNT162b2 et mRNA-1273.

    Voir l'indexation

  53. La méthode CHIVA dans le traitement des varices
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    L'insuffisance veineuse chronique est une affection dans laquelle les veines ne parviennent pas à pomper correctement le sang pour le renvoyer dans le cœur. Par conséquent, elle peut provoquer des varices, des ulcères cutanés et des thromboses veineuses superficielles ou profondes dans les jambes, ainsi que des symptômes tels que la douleur, la fatigue, la lourdeur, la chaleur et le gonflement de la jambe. La méthode de la cure conservatrice et hémodynamique de l'insuffisance veineuse en ambulatoire (CHIVA) est une technique chirurgicale mini-invasive utilisée dans le traitement des varices. Le traitement CHIVA vise à éliminer les shunts veino-veineux (connexions anormales entre les veines) en déconnectant les points d'échappement, en préservant la veine saphène (veine allant du dessus du pied à la partie supérieure de la cuisse) et le drainage veineux normal des tissus superficiels du membre.

    Voir l'indexation

  54. KILATIM (latanoprost/ timolol)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  55. CABAZITAXEL ZENTIVA (cabazitaxel)
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Voir l'indexation

  56. Perfusion à domicile
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Un avis de projet portant modification des modalités de prise en charge de dispositifs médicaux de perfusion à domicile et prestations associées inscrits au titre I de la liste prévue à l’article L. 165-1 (LPP) du code de la sécurité sociale paru le 25 juin 2021.

    Voir l'indexation

  57. SPEEDICATH COMPACT SET - Sonde urinaire
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande de renouvellement d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Celles définies à la LPPR : Auto ou hétéro sondage intermittent, en cas de rétention urinaire lorsque l’accès aux toilettes est difficile. Amélioration du service attendu IV (mineure) Par rapport aux ondes de drainage vésical intermittent avec collecteur scellé, prélubrifiées ou hydrophiles, sans latex, inscrites sur la LPPR sous description générique

    Voir l'indexation

  58. PROTOCOLE DE SUIVI DES PATIENTS TRAITES PAR NPLATE (romiplostim) dans le TRAITEMENT DES SYNDROMES MYÉLODYSPLASIQUES AVEC THROMBOPÉNIE SYMPTOMATIQUE CHEZ LES PATIENTS AYANT MOINS DE 5% DE BLASTES MÉDULLAIRES (romiplostim) - RECOMMANDATION TEMPORAIRE D’UTILISATION (RTU)
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2021 France
    *recommandation de bon usage du médicament;

    L’ANSM a élaboré une RTU visant à permettre l’utilisation du NPLATE dans le traitement des syndromes myélodysplasiques (SMD) avec thrombopénie symptomatique chez les patients ayant moins de 5% de blastes médullaires (risque très faible, faible et intermédiaire selon le score R-IPSS). En effet, dans cette indication non couverte par l’AMM actuelle de NPLATE et pour laquelle il existe un besoin thérapeutique, le rapport bénéfice/risque du romiplostim est présumé favorable sur la base des données scientifiques d’efficacité et de sécurité disponibles à ce jour. Dans le cadre de cette RTU, la posologie de NPLATE est différente de celle autorisée pour le traitement de la thrombopénie associée au purpura thrombopénique immunologique chronique de l’adulte...

    Voir l'indexation

  59. Flash sécurité patient - « SAMU : Et si coordonner rimait avec communiquer » - Outil d'amélioration des pratiques professionnelles
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation professionnelle;

    Les services d’aide médicale urgente (SAMU) sont des services hospitaliers qui prennent en charge à la fois les appels relevant de l’aide médicale urgente et également les demandes de soins non programmés. L’évolution du recours au SAMU au cours de la dernière décennie et de son rôle dans le parcours de soins des patients rendent les démarches qualité et de sécurité essentielles avec des approches réflexives dont la déclaration et l’analyse des événements indésirables graves. L'état des lieux des événements indésirables graves associés à des soins (EIGS) déclarés concernant les SAMU-SMUR réalisé de mars 2017 au 25 juin 2019 met en évidence notamment des problèmes de communication entre les professionnels ; ce sujet s’inscrit plus globalement dans un enjeu de renforcement du travail en équipe.

    Voir l'indexation

  60. Échographies de routine chez les bébés avant 24 semaines de grossesse
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Les échographies envoient des ondes sonores à haute fréquence dirigées vers la zone examinée et utilisent le son réfléchi pour produire une image. Cette revue examine deux types d’échographies réalisées pendant la première moitié de la grossesse. Les échographies précoces (avant 14 semaines) visent principalement à compter le nombre de fœtus, à vérifier qu'ils se développent au bon endroit et à contrôler la datation de la grossesse. Les échographies ultérieures, généralement effectuées vers 18 à 24 semaines, vérifient à nouveau tous les éléments ci-dessus ainsi que l'anatomie du bébé et l’emplacement du placenta. Les deux types d’échographies pourraient causer de l'anxiété chez les parents et un diagnostic positif erroné pourrait entraîner un risque. L'objectif de cette revue est de comparer les échographies de routine avec les échographies sélectives ou l’absence d’échographie.

    Voir l'indexation

  61. Améliorer l’accompagnement des enfants à la sortie des dispositifs de protection de l’enfance : le retour en famille - Recommandation de bonne pratique
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Les mesures de protection de l’enfance sont par nature temporaires : si les conditions de sécurité et de développement de l’enfant sont réunies, la décision d’un retour de l’enfant au domicile des parents s’impose. Pour autant, le temps du retour est un temps délicat et sensible, potentiellement générateur de rupture et d’un éventuel risque de replacement. Or, si la loi affirme la nécessité d’un accompagnement des sorties de placement, elle n’en définit pas les modalités opérationnelles.

    Voir l'indexation

  62. Quels sont les bénéfices et les risques d'une injection unique d'ibuprofène (un médicament anti-inflammatoire) pour soulager la douleur à court terme après une intervention chirurgicale chez l'adulte ?
    Cochrane 2021 Royaume-Uni
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    La douleur est fréquente à court terme (dans les 6 heures) après l'opération (douleur postopératoire). Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS, médicaments de type aspirine) sont souvent administrés en même temps que des opioïdes (comme la morphine) pour traiter ce type de douleur. Cependant, les AINS peuvent avoir des effets secondaires. Les AINS (comme l'ibuprofène) pourraient provoquer des saignements (par exemple au niveau d'une incision ou d'une blessure) et pourraient entraîner des lésions rénales et intestinales. Les patients ont besoin d'options de traitement plus nombreuses et plus efficaces pour gérer la douleur post opératoire immédiate. L'utilisation d'opioïdes pour traiter les douleurs aigues suscite des réflexions, car les patients peuvent développer des effets secondaires désagréables, un surdosage ou un abus d’opioïdes. Il est donc important de peser les bénéfices et les risques des AINS lorsqu'on envisage de les utiliser pour réduire la douleur post opératoire.

    Voir l'indexation

  63. L’accompagnement de la personne polyhandicapée dans sa spécificité - Recommandation de bonne pratique
    HAS - Haute Autorité de Santé 2020 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Les recommandations portent sur l’accompagnement de la personne polyhandicapée (enfants et adultes) à domicile ou en établissement. Elles s’adressent à tous les professionnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) ainsi qu’aux aidants (parents, fratrie…) afin de les aider dans un accompagnement personnalisé et centré sur les capacités de la personne tout au long de son parcours de vie.

    Voir l'indexation

  64. Prévention des addictions et réduction des risques et des dommages par les centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) - Recommandation de bonne pratique
    HAS - Haute Autorité de Santé 2020 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Les recommandations visent à accompagner les professionnels des CSAPA dans l'évolution de leurs pratiques et de leurs missions, en produisant des repères pour l'organisation et la mise en œuvre de leurs activités de RdRD et de prévention individuelle et collective, et pour l’articulation de celles-ci avec les activités de soin.

    Voir l'indexation

  65. CARTIFIT 200 mg/250 mg, gélule
    ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé 2021 France
    *notice médicamenteuse; *résumé des caractéristiques du produit;

    CARTIFIT est indiqué dans le traitement symptomatique de l’arthrose du genou chez les patients présentant une douleur modérée à sévère...

    Voir l'indexation

  66. Une vision globale de la prise en charge des troubles psychiques
    Bulletin des médecins suisses 2021 Suisse
    *article de périodique;

    La santé mentale est hautement importante et ne doit pas être négligée. Cet article se concentre sur le contexte global des troubles psychiques et constate que les soins sont insuffisants dans les pays à ressources limitées. L’initiative suisse «Delta – develop life through action» a pour mission de faciliter l’accès pour les personnes concernées à des soins professionnels et spécialisés dans ces pays.

    Voir l'indexation

  67. Projet de loi Vigilance sanitaire - Avis du Conseil scientifique COVID-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Depuis le 2 juin 2021, la gestion de l’épidémie COVID-19 se fonde sur le régime de gestion de la sortie de crise sanitaire défini par la loi du 31 mai 2021 et précisé par la loi du 5 août 2021 permettant de prendre des mesures adaptées. Cette loi relative au régime de sortie de l’état d’urgence sanitaire prend fin le 15 novembre 2021. Le premier semestre de l’année 2022 est particulier en raison des élections présidentielles et législatives avec un calendrier électoral contraint et en particulier une session parlementaire qui sera clôturée dès le 28 février 2022. Au vu des incertitudes sanitaires, le gouvernement souhaite conserver un cadre juridique dit « de vigilance sanitaire » jusqu’au 31 juillet 2022.

    Voir l'indexation

  68. Vers un remboursement des séances de psychologues en 2022
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    Lors de la clôture des Assises de la santé mentale et de la psychiatrie, mardi 28 septembre dernier, le président de la République a annoncé le remboursement par l’Assurance maladie, à partir de 2022, sur adressage d’un médecin, de séances d’accompagnement psychologique réalisé par un psychologue volontaire.

    Voir l'indexation

  69. Généraliser la détection du SARS-CoV-2 dans les eaux usées : une mesure urgente en période de reflux épidémique
    Académie Nationale de Médecine 2021 France
    *recommandation de santé publique;

    Dans la phase de régression actuelle de l’épidémie de Covid-19, tous les moyens doivent être mis en jeu pour surveiller la circulation du virus dans la population et détecter précocement d’éventuelles résurgences. Les tests de dépistage (tests antigéniques et RT-PCR) permettent d’identifier les personnes infectées, de tracer les sujets contacts et de les isoler. Ces tests aident à quantifier l’incidence journalière des infections par le SARS-CoV-2 dans chaque département grâce au système d’information de dépistage (SI-DEP), mais avec un faible degré d’anticipation sur une possible reprise de l’épidémie.

    Voir l'indexation

  70. Bibliographie Isolement et contention : faire autrement ?
    AscodocPsy 2021 France
    *bibliographie;

    « Le problème de l’isolement et de la contention en psychiatrie doit être pensé dans une perspective complexe. Trop souvent, les soignants sont encore figés dans des pratiques automatisées pourtant traumatisantes. Pour faire autrement, il faut penser autrement, et se déplacer psychiquement. Aujourd’hui, des équipes se mobilisent et élaborent, avec les patients, des alternatives à la contrainte. Ce mouvement exigeant qui se construit chaque jour favorise la relation soignant soigné, l’alliance thérapeutique et l’accès à la réhabilitation. »

    Voir l'indexation

  71. Chimiothérapie postopératoire dans les cholangiocarcinomes qui peuvent être réséqués chirurgicalement
    Cochrane 2021 France
    *revue de la littérature; *résumé ou synthèse en français;

    Problématique de la revue Quels sont les bénéfices et les risques de la chimiothérapie adjuvante postopératoire (médicaments administrés après l'opération, visant à tuer tout cancer restant après l'opération) par rapport à l'absence de chimiothérapie adjuvante postopératoire ou à un autre type ou une autre forme de chimiothérapie chez les personnes ayant subi une résection pour un cholangiocarcinome (cancer des voies biliaires) avec intention de guérison.

    Voir l'indexation

  72. PRECISION NOVI - Système de neurostimulation médullaire implantable non rechargeable
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Radiation (LPP) Amélioration du service attendu Sans objet

    Voir l'indexation

  73. PENUMBRA JET D - Cathéter de reperfusion utilisé dans un système de thrombo-aspiration des artères cérébrales
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Prise en charge des patients ayant un AVC ischémique à la phase aigüe, en rapport avec une occlusion proximale d’une artère intracrânienne de gros calibre, visible à l’imagerie dans un délai de 6 heures après le début des symptômes. Le cathéter de reperfusion PENUMBRA JET D doit être utilisés d’emblée en association avec la thrombolyse intraveineuse (IV). Ils peuvent aussi être utilisés en technique de recours après échec d’un traitement par thrombolyse IV ou seul en cas de contre-indication à la thrombolyse IV. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux cathéters de reperfusion utilisés dans le dispositif PENUMBRA SYSTEM

    Voir l'indexation

  74. PENUMBRA 3MAXC - Cathéter de reperfusion utilisé dans un système de thrombo-aspiration des artères cérébrales
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Prise en charge des patients ayant un AVC ischémique à la phase aigüe, en rapport avec une occlusion proximale d’une artère intracrânienne de gros calibre, visible à l’imagerie dans un délai de 6 heures après le début des symptômes. Le cathéter de reperfusion PENUMBRA 3MAXC doit être utilisés d’emblée en association avec la thrombolyse intraveineuse (IV). Ils peuvent aussi être utilisés en technique de recours après échec d’un traitement par thrombolyse IV ou seul en cas de contre-indication à la thrombolyse IV. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux cathéters de reperfusion utilisés dans le dispositif PENUMBRA SYSTEM.

    Voir l'indexation

  75. PENUMBRA JET 7 - Cathéter de reperfusion utilisé dans un système de thrombo-aspiration des artères cérébrales
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Prise en charge des patients ayant un AVC ischémique à la phase aigüe, en rapport avec une occlusion proximale d’une artère intracrânienne de gros calibre, visible à l’imagerie dans un délai de 6 heures après le début des symptômes. Le cathéter de reperfusion PENUMBRA JET 7 doit être utilisés d’emblée en association avec la thrombolyse intraveineuse (IV). Ils peuvent aussi être utilisés en technique de recours après échec d’un traitement par thrombolyse IV ou seul en cas de contre-indication à la thrombolyse IV. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux cathéters de reperfusion utilisés dans le dispositif PENUMBRA SYSTEM

    Voir l'indexation

  76. PENUMBRA ACE 68 - PENUMBRA ACE 60 - Cathéter de reperfusion utilisé dans un système de thromboaspiration des artères cérébrales
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Prise en charge des patients ayant un AVC ischémique à la phase aigüe, en rapport avec une occlusion proximale d’une artère intracrânienne de gros calibre, visible à l’imagerie dans un délai de 6 heures après le début des symptômes. Les cathéters de reperfusion PENUMBRA ACE 60 et ACE 68 doit être utilisés d’emblée en association avec la thrombolyse intraveineuse (IV). Ils peuvent aussi être utilisés en technique de recours après échec d’un traitement par thrombolyse IV ou seul en cas de contre-indication à la thrombolyse IV. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapports aux cathéters de reperfusion utilisés dans le dispositif PENUMBRA SYSTEM

    Voir l'indexation

  77. PRECISION NOVI - Système implantable non rechargeable pour stimulation médullaire
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande de renouvellement d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Renouvellement d’un boîtier pour les patients implantés avec une électrode et/ou une extension non IRM compatible en cas de : Douleur chronique d’origine neuropathique, après échec des alternatives thérapeutiques secondaires à : un syndrome douloureux chronique radiculaire persistant depuis au moins un an en post-opératoire ; un syndrome douloureux chronique tronculaire (d’origine diabétique, zostérienne, traumatique ou chirurgicale) persistant depuis au moins un an ; un syndrome régional douloureux complexe de type I ou II persistant depuis au moins 6 mois. 2. Douleur d’origine ischémique, en échec des alternatives thérapeutiques secondaires à la maladie de Buerger. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux autres systèmes implantables non rechargeables de stimulation médullaire inscrits sur la LPPR.

    Voir l'indexation

  78. SENSIGHT - Electrodes directionnelles et extensions de stimulation cérébrale profonde
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Traitement des symptômes de la maladie de Parkinson idiopathique, lors de l’apparition d’une gêne fonctionnelle certaine (score de Schwab & England 70% à certains moments de la journée) malgré un traitement médicamenteux optimisé ; traitement des tremblements invalidants sévères, rebelles au traitement médical, en particulier dans le cadre du tremblement essentiel ; traitement de la dystonie primaire chronique généralisée pharmaco-résistante des patients âgés de 7 ans ou plus. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux électrodes conventionnelles (non directionnelles) et extensions conventionnelles de stimulation cérébrale profonde utilisées en association avec ACTIVA PC, PERCEPT PC et ACTIVA RC et inscrites sur la LPPR.

    Voir l'indexation

  79. TREO - Endoprothèse aortique abdominale
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Traitement d’un anévrisme de l’aorte abdominale sous-rénale asymptomatique devant être envisagé lorsque le plus grand diamètre est supérieur à 5,5 cm chez l’homme et 5 cm chez la femme ou si le diamètre augmente de 1 cm en 1 an (pour un anévrisme dont le diamètre est supérieur à 4 cm). Un AAA symptomatique est traité quelle que soit sa taille. Les critères anatomiques fondamentaux pour que le traitement endovasculaire soit un succès sont les suivants : Zones d’ancrage sans thrombus circonférentiel ni calcifications majeures. Collet proximal à bords parallèles supérieur à 15 mm si l’angle du collet proximal est inférieur à 40 ou supérieur à 20 mm si l’angle est compris entre 40 et 60 . Le diamètre du collet proximal, l’état du collet distal (points d’ancrage iliaque), les accès ilio-fémoraux doivent être compatibles avec le système de pose et l’endoprothèse utilisé. Le choix du traitement (chirurgie ouverte, traitement endovasculaire avec pose d’une endoprothèse ou surveillance) doit être réalisé conformément à la place dans la stratégie thérapeutique. Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux autres endoprothèses aortiques abdominales inscrites sur la LPPR.

    Voir l'indexation

  80. ADVAZORB HEEL - Pansements anatomiques hydrocellulaires à absorption importante
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Traitement des plaies aiguës, sans distinction de phase et traitement des plaies chroniques dès la phase de bourgeonnement en traitement séquentiel, localisées dans des endroits difficiles à panser (talon). Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux pansements hydrocellulaires répondant aux spécifications techniques figurant à la LPPR.

    Voir l'indexation

  81. ADVAZORB SACRAL - Pansements anatomiques hydrocellulaires à absorption importante
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Nature de la demande Demande d'inscription (LPP) Service attendu Suffisant Traitement des plaies aiguës, sans distinction de phase et traitement des plaies chroniques dès la phase de bourgeonnement en traitement séquentiel, localisées dans des endroits difficiles à panser (sacrum). Amélioration du service attendu V (absence) Par rapport aux pansements hydrocellulaires répondant aux spécifications techniques figurant à la LPPR.

    Voir l'indexation

  82. HEARTWARE
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *évaluation technologique;

    Voir l'indexation

  83. Accompagner le renouvellement de l'action publique en santé au niveau régional : des expérimentations nationales de l'article 51 qui apprennent à (dé)cadrer.
    IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé 2021 France
    *article de périodique;

    L'article 51 de la Loi du 30 décembre 2017 de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2018 introduit un dispositif permettant d'expérimenter de nouvelles organisations en santé attachées à des modes de financement dérogatoires. Celles-ci permettent de décloisonner les prises en charge des patients, traditionnellement assises sur un financement rémunérant l'activité individuelle des professionnels de santé libéraux. Trois expérimentations de financements alternatifs à l'acte sont ainsi initiées au niveau national (Morize et al., 2021) : le Paiement en équipe de professionnels de santé (Peps), l'Incitation à une prise en charge partagée (Ipep) et le paiement à l'Épisode de soins (EDS). Les deux premières, s'intéressant plus particulièrement à la rémunération des professionnels de soins primaires, sont étudiées ici.

    Voir l'indexation

  84. Estimation de l’impact de la vaccination sur le risque de formes graves de Covid-19 chez les personnes de 50 à 74 ans en France à partir des données du Système National des Données de Santé (SNDS)
    Vie publique 2021 France
    *rapport;

    L’objectif de cette étude était d’estimer l’impact de la vaccination contre la COVID-19 sur le risque de forme grave de COVID-19 chez les personnes âgées de 50 à 74 ans en France, en comparant les risques d’hospitalisation pour COVID-19 et de décès au cours d’une hospitalisation pour COVID-19 jusqu’au 20 juillet 2021 entre les personnes de cette tranche d’âge vaccinées entre le 1er février 2021 et le 30 avril 2021 et les personnes non vaccinées.

    Voir l'indexation

  85. Estimation de l'impact de la vaccination chez les personnes âgées de 75 ans et plus sur le risque de formes graves de Covid-19 en France à partir des données du Système National des Données de Santé (SNDS) – actualisation jusqu'au 20 juillet 2021
    Vie publique 2021 France
    *rapport;

    L’objectif de cette étude était de comparer chez les personnes âgées de 75 ans et plus les risques de formes graves de COVID-19 (hospitalisation pour COVID-19 et décès au cours d’une hospitalisation pour COVID-19) entre les personnes vaccinées entre le 27 décembre 2020 et le 30 avril 2021 et celles qui ne l’étaient pas. Les groupes « vaccinés » et « non vaccinés » ont été constitués, en appariant chronologiquement (du 27 décembre 2020 au 30 avril 2021) chaque sujet vacciné à un sujet non vacciné à la date de vaccination (ou date index) de mêmes âge, sexe, région administrative et type de résidence (EHPAD et USLD avec/sans PUI (pharmacie à usage intérieur)). Les personnes vaccinées et non vaccinées ont été suivies de la date de vaccination jusqu’au 20 juillet 2021.

    Voir l'indexation

  86. Personnes de 80 ans et plus - Je me pose des questions sur la vaccination contre le Covid-19
    Ministère des solidarités et de la Santé 2021 France
    *information patient et grand public;

    La campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté en décembre 2020. Près d’un an plus tard, plus de 50 millions de Françaises et Français ont reçu au moins une dose de vaccin, soit 87% des personnes de 12 ans et plus. En tout, ce sont plus de 95 millions d’injections qui ont été réalisées et plus de 4 milliards de doses de vaccin qui ont été injectées dans le monde. Les vaccins sont sûrs et efficaces, il est possible de se faire vacciner partout et sans risque, et les effets indésirables graves sont extrêmement rares et diminuent avec l’âge. Enfin, le bénéfice de la vaccination pour les personnes les plus âgées ou les plus vulnérables dépasse de loin les risques liés au Covid-19.

    Voir l'indexation

  87. Syndrome d'Heimler - Guide maladie chronique
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint du Syndrome d'Heimler. Il a été élaboré par le Centre de référence des Surdités Génétiques, le Centre de référence pour les Affections Rares en Génétique Ophtalmologique (CARGO), le Centre de référence des Maladies Rares Orales et Dentaires (O-RARES) et la Filière SENSGENE à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration

    Voir l'indexation

  88. Syndrome Kleine-Levin - Guide maladie chronique
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint d'un Syndrome Kleine-Levin. Il a été élaboré par le Centre de Référence Narcolepsies et Hypersomnies rares à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.

    Voir l'indexation

  89. Adrénoleucodystrophie - Guide maladie chronique
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint d'Adrénoleucodystrophie. Il a été élaboré par le Centre de Référence Leucodystrophies et leuco-encéphalopathies rares et le Centre de Référence Maladies héréditaires du métabolisme à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.

    Voir l'indexation

  90. Directives services d'urgence - Directive COVID-19 - 14 octobre 2021
    Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec 2021 Canada
    *recommandation professionnelle;

    Cet envoi contient une mise à jour des directives cliniques spécifiques aux services d’urgence dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. Vous trouverez ci-joint l’Outil décisionnel pour l’infirmière au triage de l’urgence (Annexe 1) qui a été mis à jour à la suite des nouvelles directives de l’INSPQ.

    Voir l'indexation

  91. Amaigrissement et dénutrition
    AMELI - Assurance Maladie En Ligne 2021 France
    *information patient et grand public;

    Vous avez maigri ou l’un de vos proches s’alimente mal et perd du poids. Comment savoir s’il s’agit de dénutrition ? Un examen médical est nécessaire. L’IMC ou la courbe staturopondérale chez l’enfant sont déterminants. Un bilan biologique est souvent nécessaire.

    Voir l'indexation

  92. MANTADIX (amantadine) - Avis sur les médicaments
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Service Médical Rendu (SMR) Modéré Le service médical rendu par MANTADIX est modéré dans le traitement des dyskinésies induites par la lévodopa chez les patients atteints de la maladie de Parkinson. Insuffisant Le service médical rendu par MANTADIX est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans les autres situations cliniques de la maladie. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Compte tenu : des données d’efficacité versus placebo de l’amantadine à libération immédiate dans la prise en charge à court terme des dyskinésies induites par la lévodopa, mais eu égard, au faible niveau de preuve de ces données d’efficacité et au besoin médical partiellement couvert, la Commission considère que MANTADIX (amantadine) n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge des dyskinésies induites par la lévodopa chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.

    Voir l'indexation

  93. Syndrome coronarien chronique - Actes et prestations affections de longue durée - Guide ALD n 13
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Le document actes et prestations ALD est un référentiel qui couvre les situations cliniques les plus habituelles des traitements et soins remboursables et nécessaires au diagnostic, traitement et suivi de l’ALD concernée, ou son renouvellement. Il permet de faciliter le dialogue entre le malade, le médecin traitant et le médecin conseil.

    Voir l'indexation

  94. Femme enceinte : colonisation urinaire et cystite - Choix et durée de l'antibiothérapie
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    Le but de cette fiche mémo est de favoriser la prescription appropriée d’antibiotiques, afin de traiter efficacement les patients tout en diminuant les résistances bactériennes pouvant conduire à des impasses thérapeutiques. Le choix de l’antibiotique, dose, posologie, modalité d’administration et la durée sont les éléments à prendre en compte pour une prescription adaptée.

    Voir l'indexation

  95. Choix et durées d’antibiothérapie préconisées dans les infections bactériennes courantes
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *recommandation pour la pratique clinique;

    La HAS met à disposition des professionnels de santé une série de fiches synthétiques préconisant le choix et les durées d'antibiothérapie les plus courtes possibles pour les infections bactériennes courantes de ville. Ces fiches synthétiques ont été élaborées en partenariat avec la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) et le Groupe de pathologie infectieuse pédiatrique (GPIP) et relues par le Collège de la Médecine Générale (CMG) et les sociétés savantes concernées.

    Voir l'indexation

  96. KEYTRUDA 25 mg/ml (pembrolizumab) (lymphome de Hodgkin) - Avis sur les médicaments
    HAS - Haute Autorité de Santé 2021 France
    *avis de la commission de transparence;

    Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par KEYTRUDA (pembrolizumab) est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) IV (mineur) Compte tenu : de la démonstration de la supériorité de KEYTRUDA (pembrolizumab) en monothérapie par rapport au brentuximab vedotin en monothérapie en termes de survie sans progression avec un gain absolu estimé de 4,9 mois et un HR 0,65 [IC95% : 0,48-0,88], considéré comme cliniquement pertinent dans une étude de phase III randomisée en ouvert ayant inclus des patients en 3ème ligne et plus ; et malgré : l’absence de démonstration d’un gain en survie globale (données immatures) ; l’absence de conclusion formelle pouvant être tirée des résultats de qualité de vie ; l’absence de données comparatives chez l’enfant de 3 ans et plus, mais pour lesquels la Commission souligne l’effort de développement pédiatrique dans cette maladie ; la Commission de la Transparence considère que KEYTRUDA (pembrolizumab) en monothérapie apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport au brentuximab vedotin chez les enfants de 3 ans et plus et les adultes atteints d’un lymphome de Hodgkin classique en rechute ou réfractaire après échec d’une greffe de cellules souches autologue (ASCT) ou après au moins deux lignes de traitement antérieures lorsque la greffe autologue n’est pas une option de traitement.

    Voir l'indexation

Nous contacter.
16/10/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.